Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique"

Transcription

1 Les numéros d urgence : Entourage : Voisin : Votre médecin : Samu : 15 Pompiers : 18 Police : 17 Les numéros de votre suivi rééducatif : Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique Secrétariat du Médecin Gériatre : Kinésithérapeute : Vos rendez-vous au Centre Ambulatoire Nantais de Gérontologie Clinique Rdv n 1 Rdv n 2 Rdv n 3 Rdv n 4 Rdv n 5 Rdv n 6 Rdv n 7 Rdv n 8 Rdv n 9 Rdv n 10 Rdv n 11 Rdv n 12 Rdv n 13 Rdv n 14 Rdv n 15 Rdv n 16 Rdv n 17 Rdv n 18 Rdv n 19 Rdv n Pour vous : une information, une évaluation, un programme de rééducation, un suivi d entretien. Centre Ambulatoire Nantais de Gérontologie Clinique CHU de Nantes

2 Sommaire - Informations sur la marche et l équilibre et les modifications avec l âge p.4, 5 - Les risques de chutes et votre évaluation p.6, 7 Notes - Votre programme de rééducation au Centre Ambulatoire Nantais de Gérontologie Clinique p.8 - Votre programme de rééducation à domicile p.9, 10, 11 - Conseils pour votre domicile p.12, 13 - Recommandations du médecin p.14, 15 - Comment se relever du sol p.16 - En cas de chute p.17 - Critères de surveillance de votre entretien physique p.18 - Vos rendez-vous au Centre Ambulatoire Nantais de Gérontologie Clinique p.20 Nom : Prénom : N tél : Nom et tél d une personne de référence : 2 19

3 Présentation du livret 18 Quelques critères pour évaluer votre niveau d entretien physique Pouvez-vous vous lever d un siège sans l aide de vos mains? Réussissez-vous à vous lever d un siège sans les mains 5 fois de suite en moins de 15 secondes? Pouvez-vous rester plus de 5 secondes sur un pied sans vous tenir et les bras le long du corps? Etes-vous retombé? Avez-vous conservé ou augmenté votre poids? Sortez-vous seul à l extérieur? Avez-vous moins peur de chuter? pas de peur Entourez votre réponse pour chaque question Echelle de la peur de chuter Evaluez votre peur de chuter entre "pas de peur" et "très peur" de chuter. un peu peur moyennement peur assez peur Suivi à 1 mois Suivi à 2 mois très peur Votre équilibre est un système complexe qui nécessite un jeu subtil de nombreux éléments du corps humain. L âge, la sous-utilisation ou le défaut d entretien physique peut mettre en péril cet équilibre précaire. Chaque jour vous utilisez ce système au cours de la marche. Vous en percevez parfois la fragilité par un manque d assurance, une peur de chuter ou en évitant de vous mettre en situation difficile comme sortir, prendre les transports en commun, marcher sur un sol accidenté... Un cercle vicieux s installe progressivement : moins de sorties, moins de contacts, moins de courses, moins d activités, davantage de fatigue et de raideurs, etc. Votre entourage vous stimule, votre médecin vous conseille de bouger, mais ce n est pas si facile d avoir l énergie suffisante pour modifier ce lent processus. Une chute, un risque de chute, une prise de conscience vous amène à faire un bilan de votre équilibre et des troubles de la marche. Cette attention nouvelle portée à votre qualité de vie peut être l opportunité de prendre en main votre santé et de modifier le cours des choses. La consultation d évaluation de votre équilibre et de votre marche au Centre Ambulatoire Nantais de Gérontologie Clinique s accompagne de ce Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique. Ce livret a pour objectif de vous aider à vous situer tout au long de votre démarche lors de votre rééducation à l Hôpital de Jour et de faire de vous l acteur principal de votre suivi. Il vous guidera : en complétant votre information sur les troubles de l équilibre et de la marche, en vous situant par rapport à ces risques avec votre évaluation médicale et kinésithérapique, en vous proposant un programme rééducatif adapté à votre situation, en vous impliquant dans cette démarche par un programme d exercices à faire à domicile, en convenant avec vous des modifications possibles à mettre en place pour l amélioration de votre cadre de vie, en facilitant la communication avec votre médecin ou vos intervenants paramédicaux et votre entourage. Après votre rééducation au Centre, le Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique vous sera également utile : le kinésithérapeute vous appellera au bout d un mois pour faire avec vous le point sur votre état de santé, évaluer vos progrès et vos difficultés que vous aurez notés. 3

4 Informations générales En cas de chute Tenir debout c est : La marche et l équilibre lutter contre la pesanteur qui nous attire vers le sol grâce aux muscles qui soutiennent les membres inférieurs (fessiers, cuisses, mollets, etc.) et la colonne vertébrale (paravertébraux, abdominaux). se stabiliser sur une surface très limitée au sol (appui des 2 pieds) grâce à un système qui gère nos oscillations permanentes sous le contrôle du cerveau avec des informations qui viennent de la vue, de l oreille interne, de la plante des pieds, des muscles et des articulations. La marche c est : une suite de déséquilibres vers l avant qui vous oblige à avancer un pied puis l autre pour éviter à chaque fois de chuter! (réaction parachute) une activité automatique et rythmée de transferts du poids du corps d un pied à l autre (appui unipodal). La marche demande un apprentissage. Les modifications liées à l âge Le vieillissement n est pas une maladie : c est un phénomène naturel devant lequel nous ne sommes pas tous égaux. Ce processus complexe tient compte de facteurs génétiques, cellulaires, environnementaux, etc, auxquels s ajoutent les effets de maladies anciennes (fractures...) et actuelles (chroniques et aiguës). Avec l avancée en âge, la marche et l équilibre n échappent pas au phénomène, bien au contraire, ce sont souvent ces fonctions dont nous nous plaignons le plus avec la perte de mémoire. A mettre sur le compte de l âge: le cerveau : diminution des capacités d adaptation aux situations nouvelles. la vue : après 85 ans, la cataracte est présente. les muscles : après 45 ans nous perdons en masse musculaire tous les 10 ans presque 2 Kg pour les hommes et un peu plus d 1 Kg pour les femmes. les os : diminution de la masse osseuse. le système cardio-respiratiore s adapte plus difficilement à l effort. l'équilibre : la stratégie se situe au niveau des chevilles chez l adulte jeune, avec l âge elle passe au niveau des hanches (oscillations plus importantes). La chute La chute est définie par le fait de se retrouver involontairement sur le sol ou dans une position de niveau inférieur par rapport à la position de départ. Toute chute doit être signalée à votre entourage et à votre médecin pour qu il puisse comprendre l événement et essayer de prévenir les récidives. En cas de chute grave S il y a un caractère de gravité (douleur importante, déformation, raideur anormales) : - tentez de vous asseoir et/ou de vous déplacer sur le sol jusqu à votre téléphone, - faites du bruit, appelez, attirez l attention, - essayez de vous couvrir, de placer un coussin ou un support sous la tête, bougez vos articulations pour faciliter la circulation et éviter l enraidissement. Des solutions pour votre sécurité (Parlez-en avec votre médecin) - la téléalarme : un petit boîtier monté sur un collier ou en bracelet permet, lorsque vous l activez, d avertir d abord votre entourage et, en cas d absence, les pompiers. - les détecteurs de mouvements : un système de caméra qui détecte vos déplacements ou les situations anormales. - les protecteurs de hanches : intégrés dans un sous-vêtement, 2 coussinets placés en regard des hanches permet de diminuer l impact de la chute sur le col du fémur. 4 17

5 Comment se relever du sol 1) Si vous êtes sur le dos, tournez-vous sur le côté en pliant une jambe et en ramenant le bras correspondant 2) Retournez-vous à plat ventre 3) Redressez-vous à 4 pattes en poussant sur vos avant-bras et en soulevant vos fesses 4) A 4 pattes, approchez-vous d un appui solide : chaise, fauteuil, lit, meuble... 5) Prenez appui sur la chaise avec vos mains, encore mieux avec vos avant-bras en vous mettant à genoux 6) Levez la jambe la plus forte et le pied à plat tout gardant vos appuis 7) Relevez-vous en poussant en même temps sur vos bras et vos membres inférieurs 8) Asseyez-vous aussitôt et posez-vous avant de vous remettre debout L activité physique L entretien physique régulier et adapté freine l effet du vieillissement. Il améliore les compétences mécaniques et la qualité de l os. Il lutte contre l enraidissement articulaire, accroît la performance musculaire, diminue le risque de chutes et entretient le système cardio-respiratoire s il est pratiqué sans esprit de compétition. De plus, l effort physique éveille l appétit. La diversité des activités associant les stimulations physiques et mentales stimule l activité cérébrale et préviendrait les troubles de la mémoire. L activité physique un très bon remède pour rester autonome et indépendant le plus longtemps possible. L activité physique muscle votre vie! 1 Plier une jambe pour rouler sur le côté 4 Se mettre à 4 pattes Le cerveau : plus il est stimulé, plus il reste performant. Colonne vertébrale : améliore la souplesse et prévient les tassements. Améliore l humeur positive. Le cœur, les poumons : l exercice permet une meilleure adaptation à l effort. 2 Se retourner sur le ventre Développe la coordination et l agilité. Muscles : augmentation de la force et meilleure résistance à la fatigue. 3 Se mettre en position de chevalier 5 Se hisser en se tenant à une chaise, une table, une rampe... Améliore l équilibre et diminue le nombre de chutes. Plus grande souplesse et protection des articulations. 16 5

6 Signature Social Peu de contacts familiaux ou amicaux Eclairage insuffisant Escalier Tapis non fixés Lieu de vie Nombreux obstacles au sol et dans les zones de circulation Liés à l environnement Appréhension Peur de chuter Plus de 3 verres d alcool par repas Métaboliques Diabète Vertiges Neurologique Commande des membres perturbée Sensation de malaise juste en se levant Cardiovasculaire Malaise ou perte de connaissance Perte de poids d environ 4 kg en 6 mois Dénutrition Perte de poids d environ 2kg en 1 mois Troubles de l équilibre S arrêter de marcher pour parler Impossibilité de marcher sur ligne Impossibilité de se relever du sol Pas de réactions de protection contre la chute Conseils médicaux La vue Portez les bonnes lunettes pour la bonne activité (lecture / vision de loin). Il est conseillé de consulter votre ophtalmologiste 1 fois par an. L audition Les appareils auditifs doivent être portés, entretenus et vérifiés. Ce sont des prothèses qui vous permettent de mieux entendre, communiquer et vous situer dans votre environnement. Le suivi cardiaque Votre médecin traitant assure votre suivi cardiaque et peut si nécessaire vous conseiller de consulter un cardiologue. Bilan nutritionnel Votre médecin peut faire le point sur votre état nutritionnel 1 à 2 fois par an. 6 15

7 Recommandations du médecin Alimentation Pour rester en forme : il faut faire 3 repas par jour et 1 goûter. Manger à heures fixes, les repas du midi et du soir doivent être variés et comprendre 1 ou plusieurs aliments de chacun des groupes alimentaires suivants : - lait et produits laitiers (4 portions/jour) - viande, poisson et œufs (au minimum 150 gr de viande ou poisson par portion, ou 2 œufs plutôt le midi) - fruits et légumes (2 à 3 fruits/jour, 2 rations de légumes verts de 150 à 200 gr chacune) - céréales, légumes secs et pomme de terre (une portion à chaque repas et si 1 portion /jour plutôt le soir) - du pain à chaque repas - matières grasses (environ 50 gr/jour) - boissons : au minimum 1,5 l/jour - sans oublier quelques douceurs! Etre déstabilisé par des poussées sur le thorax Tenir moins de 5 sec sur un pied Se lever d un siège, faire 3 m et revenir s asseoir en plus de 20 sec Diminution de la vitesse de marche (moins de 80 cm/sec) Diminution de la force des mains Troubles marche et équilibre Se lever 5 fois d un siège en plus de15 sec Se lever d un siège avec l aide des mains Maladie de Parkinson Dépression Troubles de la mémoire Baisse de la vue Sensibilité modifiée des membres inférieurs Anomalies des pieds : hallux valgus, griffe, etc. Déformation du rachis Médicaments Plus de 4 médicaments différents par jour Maladies Déformations des articulations des membres inférieurs (arthrose, rhumatisme) 2 chutes dans l année Antécédents Une chute avec fracture Femme Etat civil Age 80 ans Facteurs de risques de chutes Evaluation initiale Liés à la personne Prévenir l ostéoporose - le calcium : 1500 mg/jour, soient 4 produits laitiers/jour (ex : 100 gr de gruyère = 1000 mg de calcium, 100 gr de reblochon = 500 mg). Une eau minérale riche en calcium - l apport en vitamine D, souvent nécessaire en plus de l alimentation équilibrée, parlez-en à votre médecin. Bilan intermédiaire Bilan final Surveillez votre poids Surveillez votre poids tous les 6 mois, voire plus si vous vous sentez fatigué ou si vous perdez l appétit. Suivi à 1 mois Surveillez votre poids chaque semaine si vous êtes malade. Suivi à 2 mois 14 Consultation 7

8 Votre programme de rééducation avec le kinésithérapeute Il est établi d après votre bilan d évaluation et votre projet. Vos souhaits et attentes Conseils pour votre domicile Clés Confiez un double de vos clés à une personne de confiance habitant à proximité. Rééducation : Diminuer la douleur / assouplir /stimuler la sensibilité Habillage Choisissez plutôt des vêtements confortables, suffisamment amples pour ne pas gêner les mouvements mais pas trop longs pour ne pas provoquer une chute. Rééducation : Renforcer les muscles, améliorer les transferts Un talon large peu élevé (environ 2 cm). Un bon chaussage Facile à chausser et une bonne fermeture (lacet, scratch, élastique). Rééducation : Améliorer l équilibre / les changements de positions / l équilibre sur sol dur ou instable / la stabilité les yeux ouverts ou fermés / etc. Une chaussure souple, semelle ni trop rigide ni trop déformable, antidérapante, un bon renfort postérieur pour stabiliser la cheville. Rééducation : Améliorer la marche / sa vitesse / la longueur et/ou hauteur du pas / la stabilité / les changements de direction / la double tâche / etc. Achetez les chaussures en fin de journée, mesurer l avant-pied et comparez-le à la largeur de la semelle. Bien enfoncez le pied vers l avant, vous devez alors pouvoir glisser un doigt entre le talon du pied et la chaussure. Bien enfoncez le pied à l arrière, l espace entre les orteils et le bout de la chaussure doit être d environ ½ cm, les orteils ne doivent pas toucher le bout de la chaussure. 8 13

9 Tapis, descentes de lit, paillasson non fixés au sol? Moquette usée, lino décollé? Un problème? Une solution! Escalier sans rampe, dénivelé ou marches non signalisés? Parquet ciré? Votre domicile Devenez un expert en repérant les éléments qui risquent de vous faire tomber à domicile, et trouvez les solutions : Au sol Oter le tapis sinon mettre un adhésif ou un tapis anti-glisse sous le tapis et le paillasson. Faire remplacer la partie usée, recoller le lino. Ne pas cirer. Coller un adhésif de couleur sur la première et la dernière marche pour repérer l obstacle. Ne plus le cirer mais le laver. Votre programme d entretien à domicile C est le complément indispensable aux séances de kinésithérapie pour en entretenir les bénéfices et continuer à améliorer vos performances. Un programme d exercices au service de quatre objectifs principaux : Développer la souplesse et préparer les exercices Améliorer les transferts, renforcer la musculature Améliorer l équilibre Améliorer la marche Serpillière devant évier? Ne sert qu à essuyer, ne pas la laisser au sol. Douche, baignoire glissantes? Plantes au sol? Rallonges et fils électriques au sol? Couloir et escalier mal éclairés, accès interrupteur difficile? Chambre mal éclairée? Chaise, fauteuil bas et sans accoudoirs? Canapé profond ou trop bas? Eclairage Mobilier, rangements Mettre un tapis antidérapant dans le bac et à l extérieur. Mettre en hauteur (risque de glisser sur l eau d arrosage). Fixer les fils contre les plinthes, pas de fils à traîner au sol. Augmenter la puissance des ampoules dans ces espaces de passage. Installer un interrupteur va-et-vient à l entrée et à côté de votre lit. Mettre une lampe de chevet ou veilleuse à proximité du lit. Dans chaque pièce, laisser un siége dans lequel l on peut se relever aisément. Eviter les canapés bas et profonds, préférer une assise ferme et à hauteur de genoux. Lit trop haut, trop bas? A hauteur de genoux pour vous lever facilement. Assouplissement et échauffement - frottez-vous simultanément et énergiquement les 2 cuisses avec plusieurs aller et retour. - frottez-vous les genoux par des mouvements circulaires. - puis frottez-vous les jambes en descendant progressivement jusqu aux pieds. Rangements dispersés? Meubles encombrant la circulation? Toilettes basse ou sans barres? Salle de bain sans barres d appui? Téléphone à fil? Aménagements Ranger les objets lourds à hauteur de main, si possible avoir des tiroirs avec butée. Eviter les meubles qui gênent votre liberté de circulation dans les espaces courants. Rehausseur et /ou barres d appui. Barre d appui pour la douche ou la baignoire. Avoir plusieurs postes (chambre, salle de vie) avec des touches mémoire pour vos numéros courants et d urgence. Dérouillage articulaire Pieds à plats au sol, soulevez 10 fois les talons, pointes des pieds au sol, puis talons au sol, soulevez 10 fois la pointe des pieds. 12 9

10 Votre programme d entretien à domicile Votre programme d entretien à domicile 10 11

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes à mobilité réduite Auteures Vanessa Fedida,

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur rappeler les limites de leur mandat et de leur permettre de

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées OUTIL D ÉVALUATION DES PRATIQUES Avril 2009 Avec le partenariat méthodologique et le concours

Plus en détail

Pas à pas pour éviter les chutes

Pas à pas pour éviter les chutes PATIENT St. Nikolaus-Hospital Hufengasse 4-8 4700 Eupen TEL. 087/599 599 Pas à pas pour éviter les chutes Conseils et aides pour la prévention des chutes TABLE DES MATIERES Introduction... 3 Situation

Plus en détail

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé Acti March Une Fédération pour votre forme Moyen de déplacement à la portée de tous, quel que soit son âge, la marche est une forme d activité physique

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences Chutes du sujet âgé S. Moulias Unité de Court Séjour Gériatrique Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Malaises indisposition ou incommodité générale vague et imprécise syncope lipothymie vertige

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes?

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? Accidents de la vie courante Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? À chaque âge ses problèmes et les moyens de les prévenir. Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes Les numéros d urgence Pour ne pas être pris au dépourvu le jour où vous en aurez besoin, notez les numéros de téléphone utiles Samu : 15 (numéro d appel unique pour les urgences) Accidents de la vie courante

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

L ERGOTHERAPIE EN GERIATRIE Dr S.FARDJAD, Praticien Hospitalier Service de MPR du Professeur J-M.GRACIES CHU Mondor-Chenevier DEFINITION Thérapie utilisant comme moyen l activité (du grec «ergon»): - l

Plus en détail

Comment utiliser vos béquilles

Comment utiliser vos béquilles Comment utiliser vos béquilles Votre équipe de soins vous recommande des béquilles pour vous aider dans vos déplacements. Cette fiche vous explique comment bien les utiliser. Pourquoi est-il important

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

LA CHRONIQUE du BIEN ETRE

LA CHRONIQUE du BIEN ETRE LA CHRONIQUE du BIEN ETRE Petit mode demploi pour se détendre le COU ET EPAULES by Greet de Ryck Pour ce mois de Mai, on abordera le sujet tensions dans les épaules et le cou ". On se sent tous crispés

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

Origines de la méthode Pilates :

Origines de la méthode Pilates : Origines de la méthode Pilates : La méthode Pilates existe depuis les années 20. Elle porte le nom de son inventeur, Joseph Hubertus Pilates (1880-1967), né à Dusseldorf, émigré aux États Unis au début

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Préservons notre santé au travail. Programme. Quelles sont les plaintes au bureau?

Préservons notre santé au travail. Programme. Quelles sont les plaintes au bureau? Préservons notre santé au travail Travail de bureau et prévention des risques liés au travail statique F.GAVRAY Ergonome Kinésithérapeute Licencié en éducation pour la santé Programme Quels sont les problèmes/plaintes

Plus en détail

CHUTES DE LA PERSONNE AGEE. «Protection Escaliers motorisée»

CHUTES DE LA PERSONNE AGEE. «Protection Escaliers motorisée» CHUTES DE LA PERSONNE AGEE «Protection Escaliers motorisée» Ehpad «Les Magnans» St Martin de Valgagues Dr Sylvie Andre Allheilig Médecin coordonnateur La Chute n est pas une «Fatalité» L âge, la poly morbidité

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress 10 RÈGLES D OR 1. Bien s entourer L encadrement médical d un coureur, que ce soit un athlète de haut niveau ou un jogger occasionnel, doit être fait par un professionnel compétent, spécialisé et compréhensif.

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Tout ce qu il faut savoir de l opération Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Prothèse Radio après l opération Voir l opération Clic ici Conseils pratiques après l opération

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation)

Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation) Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation) L échauffement et l activation sont primordiaux avant d entreprendre un entraînement quelconque, dans ce cas-ci la natation.

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Arches plantaires: pour absorber une partie du poids du corps lors de la mise en charge.

Arches plantaires: pour absorber une partie du poids du corps lors de la mise en charge. Préparation physique des partants 1) Les muscles et les tendons Le muscle est fonné de 2 parties. Le ventre musculaire et le tendon. Le tendon s'attache au niveau de l'os et sert de point d'encrage pour

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012. Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation

Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012. Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012 Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation Anniversaire ASL Paris 26 mai 2012 Présentation de l'équipe

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail