Vive les vacances! Par Alain Giroux, directeur général

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vive les vacances! Par Alain Giroux, directeur général"

Transcription

1 Par Alain Giroux, directeur général JUIN Vive les vacances! Dans cette Parution: Le bulletin de l AEO P. 2 Expo des yeux au bout des doigts P. 3 Prix d excellence du réseau P nouvelles chambres privées à l URFI P. 5 Déménagement à l abri des punaises de lit P. 6 Programme d accès à l égalité en emploi P. 7 Que l été qui débute vous permette de vivre de beaux moments en famille. Que le plaisir et la détente soient au rendez-vous! Encore une fois, je tiens à vous remercier personnellement pour votre engagement envers nos usagers et la mission de l établissement. C est avec un grand plaisir que nous nous retrouverons à l automne. Je vous invite déjà à une rencontre automnale où je vous présenterai la planification stratégique La date vous sera communiquée au cours du mois de septembre. D ici là, bon été à chacun et chacune! Appréciez chaque instant de plaisir et que cette période de vacances soit riche en ressourcements! Les trucs de Sophie P. 8-9 Journée reconnaissance P Nouveaux employés P. 12 Venez nous rejoindre sur Facebook: facebook.com/crdp.interval

2 Par Isabelle Raymonde Garceau, Morvan-Guévin, Pht, APPR, agente Lucie Lafrenière, administrative, conseillère Sophie Parent-Venne, à la direction agente générale administrative, EN CETTE FIN D ANNÉE SCOLAIRE, VOICI LE BULLETIN de l AEO Saviez-vous que. Autres faits saillants en demandes de services ont été reçues par l équipe AEO en Le premier dossier analysé par l AEO l a été le 3 février 2011 Le premier dossier créé avec le logiciel SIPAD l a été par notre équipe le 21 juin 2011 Les premières équipes à avoir profité des services de l AEO sont : - déficience auditive (régionale), - déficience visuelle (régionale) - déficience du langage (enfance Labadie) - programme Bégaiement (régional) - déficience motrice enfance (Labadie) Arrivée d une 2 e agente administrative le 22 août 2011 Prise en charge des demandes en Conduite auto le 12 septembre 2011 Prise en charge des demandes en déficience motrice adulte + AIS le 7 novembre 2011 Prise en charge des demandes de services pour l équipe de Shawinigan le 5 décembre 2011 Pour chaque secteur, voici le nombre de demandes reçues en : Déficience auditive : 753 demandes Déficience du langage : 151 demandes Déficience motrice : 193 demandes Déficience visuelle : 309 demandes Conduite auto : 172 demandes (du 12 sept au 31 mars ) À VENIR : L automne devrait permettre d élargir la prise en charge de nouvelles équipes avec l arrivée (nous l espérons grandement) d une ressource supplémentaire pour l analyse et le traitement des demandes de services. Les équipes qui patientent encore sont Drummondville, Victoriaville ainsi que la Traumatologie. Bonnes vacances à chacun et chacune d entre vous! 2

3 «Des yeux au bout des doigts» Exposition d œuvres d art réalisées par des personnes présentant une déficience visuelle Par Lucie Lafrenière, conseillère à la direction générale Une première à InterVal: des personnes vivant avec une déficience visuelle exposent des œuvres d art au point de service Vachon. Le vernissage avait lieu jeudi le 21 juin dernier. «Au programme de réadaptation en déficience visuelle, nous rencontrons beaucoup de personnes qui cessent de faire des activités manuelles ou créatives. L exposition est une bonne façon de montrer que c est possible de repousser ses limites» explique Joëlle Rondeau-Girardin, spécialiste en réadaptation en déficience visuelle (SRDV). La mise en valeur des talents artistiques des usagers des services du programme de réadaptation en déficience visuelle contribue à soutenir la participation sociale des personnes, favorise une image positive de soi et donne le goût à d autres personnes de commencer, reprendre ou poursuivre des loisirs pour lesquels elles ont de l intérêt. De plus, la présence d œuvres d art dans les locaux d InterVal contribue à créer un environnement chaleureux et accueillant. L exposition demeurera en permanence au point de service Vachon. Tracy-Ann et Shanon Parmi les 10 exposants, Tracy-Ann Gibbs, 18 ans et Shanon Dontigny, 17 ans présentaient chacune un livre duomédia (braille et imprimé). Les deux jeunes filles, qui ne se connaissaient pas avant ce projet, démontraient toutes les deux un intérêt pour l imaginaire, et partageaient sans le savoir le même passe-temps : écrire des histoires. Chacune devant son ordinateur, soit avec l aide d un afficheur braille qui rend tout ce qui est écrit en six petites bosses qui changent au gré de l inspiration, soit avec l aide d un logiciel qui grossit tout ce qui est trop petit. Suivant la suggestion de leur intervenante, elles ont accepté de se lancer dans la fabrication d un petit livre d histoire s adressant à des enfants de niveau primaire. En plus de contribuer à maintenir leurs compétences en braille, en français et en informatique, Tracy-Ann et Shannon ont travaillé ensemble à ce projet et ont aussi été mises en contact avec d autres usagers du programme de réadaptation en déficience visuelle qui les ont aidées pour l écriture du braille et les illustrations, notamment. De belles rencontres intergénérationnelles! Bravo à toute l équipe du programme déficience visuelle La réalisation de l exposition a été rendue possible par un superbe travail de toute l équipe du programme. Bricolage, communications, rafraîchissements et carrés aux dattes, prise de photos, accompagnement de certains usagers, chacune a mis à profit ses talents pour faire de ce vernissage un franc succès! Soulignons le travail exceptionnel accompli par Joëlle Rondeau-Girardin, SRDV, (planificatrice, organisatrice, coordonnatrice, animatrice et artiste!) ainsi que Huguette Aubry, T.S. et Sonia Dessureault, coordonnatrice clinique. Shannon et Joëlle 3

4 InterVal finaliste pour un prix d excellence du réseau de la santé et des services sociaux Source: Agence de la santé et des services sociaux MCQ L Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec a fait connaître le nom des deux finalistes de notre région en lice pour un Prix d excellence du réseau de la santé et des services sociaux. Cette année, le Centre de réadaptation en déficience physique InterVal et un organisme communautaire, Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, se sont démarqués sur la scène régionale par des réalisations d exception et novatrices. Les lauréates et les lauréats seront connus en octobre prochain lors d une cérémonie à l Assemblée nationale présidée conjointement par le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, et la ministre déléguée aux Services sociaux, madame Dominique Vien. Les Prix d excellence du réseau de la santé et des services sociaux reconnaissent, dans différents domaines, des initiatives qui répondent de façon originale aux défis du réseau tout en contribuant chaque jour, partout au Québec, à améliorer les conditions de vie et le mieux-être des patients et des usagers. «Les projets soumis démontrent à quel point nos intervenantes et intervenants sont animés par la recherche de l excellence et le désir d innover, ce dont nous pouvons être fiers», a déclaré monsieur Jean-Denis Allaire, président-directeur général de l Agence. Rappelons que le projet soumis par notre établissement était dans la catégorie «Personnalisation des soins et des services» et s intitule «Ensemble, être tuteurs de résilience». Ce projet vise à se donner des moyens dans le but d accorder une grande place à l autodétermination de la clientèle dans son processus de réadaptation. Ce projet comprend, entre autres, l outil permettant à l ensemble du personnel clinique de personnaliser de façon optimale les interventions en fonction des besoins spécifiques à chaque usager. Chaque intervenant est invité à s inscrire dans un rôle d accompagnement de l usager et de ses proches, devenant ainsi un «tuteur de résilience». Monsieur Allaire a ajouté : «Je félicite les finalistes régionaux pour avoir franchi cette étape avec succès. Je remercie aussi les autres établissements et organismes communautaires de la région qui ont déposé leur candidature cette année.» Il a rappelé «Les projets soumis démontrent à quel point nos intervenantes et intervenants sont animés par la recherche de l excellence et le désir d innover, ce dont nous pouvons être fiers» que les Prix d excellence sont une occasion unique de mettre en lumière des réalisations remarquables et que notre région s était démarquée à quelques reprises au niveau provincial, signe du dynamisme de notre réseau de santé et de services sociaux. Rappelons que les Prix d excellence du réseau de la santé et des services sociaux sont regroupés dans trois grandes catégories, soit l une pour les établissements (personnalisation des soins et des services, accessibilité aux soins et aux services, intégration des services, sécurité des soins et des services), l autre réservée aux organismes communautaires (prévention, promotion et protection de la santé et du bien-être, soutien aux personnes et aux groupes vulnérables, impact sur la communauté), puis l une visant à reconnaître les initiatives sur le partenariat, laquelle est ouverte tant aux établissements qu aux organismes communautaires. 4

5 Dix nouvelles chambres privées à l URFI Par Sylvain Giguère, infirmier clinicien, chef de l URFI et Lucie Lafrenière, conseillère à la direction générale Les travaux d agrandissement de l aile B du CHSLD Cooke sont maintenant terminés, ce qui signifie que la clientèle de l URFI (B-3) bénéficie dorénavant de 10 chambres privées de plus, soit un total de 14 chambres privées. Celles-ci sont nettement plus spacieuses et permettent une plus grande intimité pour la clientèle. Chaque chambre est équipée d un lève-personne sur rail et donne un accès direct à une salle de bain mitoyenne avec la chambre d à côté (1 salle de bain pour 2 chambres); ces nouveaux aménagements sont mieux adaptés pour la clientèle et le personnel en réadaptation, sont plus sécuritaires et facilitent également le respect des normes en prévention et contrôle des infections de même qu en ce qui concerne l hygiène et salubrité. En plus des nouvelles chambres, l URFI retrouve un Bien que le réaménagement de l URFI soit modeste «salon des usagers» spacieux, offrant une vue impre- suite à l ajout des 10 chambres privées, les impacts sont nable sur la cour arrière et donnant accès à une terrasse déterminants. Plus que tout, force est de constater extérieure. qu une autre étape est ainsi franchie vers un milieu de Suite au transfert de 10 usagers dans la nouvelle sec- vie plus accueillant pour la clientèle et propice à la réalisation de leur projet de réadaptation. Mais encore, ce tion, plusieurs réaménagements sont prévus : réaménagement se traduit aussi par un milieu plus adap La chambre 352 accueillera le bureau d admission; té aux équipes de réadaptation et à nos médecins, redonnant un espace de travail mieux organisé et plus aé L actuel bureau d admission sera converti en salon ré. des médecins avec 3 espaces (l infirmier à la liaison y demeure); Les chambres 354 et 355 seront utilisées pour du rangement de matériel qui se trouve actuellement dans les corridors, faute de place, redonnant ainsi l espace requis pour la circulation sécuritaire des usagers et du personnel. Les réaménagements permettront aussi d offrir des espaces pour la consultation des dossiers, des espaces pour les étudiants et l aménagement d une réserve de papier et de fournitures d hygiène et salubrité. 5

6 Un déménagement à l'abri des punaises de lit Source : Ann St-Jacques, Conseillère en santé environnementale Pour information : Christine Douville Conseillère en promotion de la santé À la veille de la période des déménagements, la Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec invite les citoyens à reconnaître et à combattre les punaises de lit. Ces insectes minuscules peuvent se propager rapidement lors d un déménagement, causant divers inconvénients aux personnes qui les hébergent involontairement. En plus des piqûres qu elles infligent aux dormeurs, les punaises de lit peuvent causer de l anxiété, du stress et compromettre la qualité de vie des gens aux prises avec une infestation. Pour s en débarrasser, il faut d abord savoir les reconnaître. Si vous déménagez, il faut prendre certaines mesures de prévention pour éviter la propagation. Finalement, il est important de connaître la démarche à suivre si vous retrouvez des punaises dans votre nouveau logement. Comment reconnaître les punaises de lit? La punaise de lit est un insecte brunâtre luisant, sans ailes, long de 4 à 7 mm ( 1/8 po) ressemblant à un pépin de pomme aplati. La punaise se nourrit la nuit de sang humain. Elle préfère rester à proximité de sa source de nourriture, par exemple sur et autour des matelas. Elle fuit habituellement la lumière. Les punaises se cachent généralement le long des coutures du matelas, sur le sommier et sur les draps. Des indices trahissent la présence de punaises de lit : taches de sang, excréments (saletés noirâtres), traces d œufs (petits cocons translucides), exuvie jaunâtre (peau rejetée lors de la mue). Selon l ampleur de l infestation, on pourrait également retrouver des punaises de lit dans les fissures des planchers, des murs et du mobilier, partout où on retrouve une ouverture correspondant à l épaisseur d une carte de crédit. Précautions à prendre avant un déménagement À l aide d une lampe de poche, inspectez minutieusement votre nouveau logement avant de vous installer. Vérifier les fissures, les fentes et les moulures, surtout dans les chambres, pour voir si votre logis n est pas habité par des punaises de lit. Assurez-vous, lorsque vous emballerez vos effets personnels, que les boîtes ou les sacs de plastique utilisés soient fermés hermétiquement. Avant de choisir une firme de déménagement, informez-vous des mesures de prévention pour éviter la propagation des punaises de lit (ex. : nettoyage du camion et des couvertures entre les déménagements). Si vous louez un camion, faites une inspection du véhicule et passez l aspirateur. Que faire si votre nouveau logement est infesté? Les locataires qui trouvent des punaises de lit dans leur immeuble doivent aviser le plus rapidement possible leur propriétaire. Il importe d agir rapidement pour freiner une infestation dans l immeuble. De plus, il faut éviter de régler le problème soi-même. Les insecticides vendus dans les commerces ne sont pas toujours appropriés, ils peuvent même être dangereux pour la santé. Les propriétaires, quant à eux, dès qu ils sont informés de la présence de punaises dans un logement, doivent contacter un exterminateur certifié. Il n est pas nécessaire de jeter vos matelas ou vos meubles, demandez plutôt conseil à l exterminateur qui pourrait les traiter. Avant l extermination, il est important de prendre les mesures suivantes : Passez l aspirateur et par la suite, assurez-vous de bien fermer le sac de l aspirateur avant de le jeter aux poubelles à l extérieur. Mettez les vêtements et la literie dans la sécheuse au cycle le plus chaud pendant 30 minutes pour éliminer les punaises et les œufs. Par la suite, mettez le tout dans des sacs de plastique jusqu au moment de vous en servir ou à la fin des traitements des exterminateurs. Il n est pas recommandé de récupérer les matelas et les meubles laissés sur le bord des rues pour les amener dans une demeure, car des punaises de lit pourraient s y cacher. Pour obtenir davantage d information, nous vous invitons à consulter la section «Punaises de lit» de notre site Web : publique/directeur.html#954 6

7 Programme d accès à l égalité en emploi (PAÉ) Par Chantal Pinard, agente de la gestion du personnel, direction des ressources humaines Dans le cadre de la loi sur l accès à l égalité en emploi dans les organismes publics, la direction des ressources humaines procédait en 2009 à une cueillette de données, de façon à répertorier l ensemble des titres d emploi et exigences associées ainsi que le nombre d employés faisant partie des 5 groupes visés par la loi, qui sont notamment : Personnes handicapées Minorités ethniques Minorités visibles Autochtones Femmes Un rapport d analyse des effectifs fut déposé à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pour évaluation. En novembre 2010, la Commission a avisé l établissement de la sous-représentation de certains groupes visés et a demandé à faire un exercice d analyse de l emploi ainsi qu un rapport d élaboration du programme d accès à l égalité en emploi. La loi prévoit que tout établissement de plus de 100 employés a l obligation de produire un programme d accès à l égalité en emploi lorsque certains groupes de citoyens sont sous-représentés. La mise en place de ce programme permet, entre autres, de prévenir la discrimination et de corriger les sous-représentations pour les 5 groupes. À partir des constats établis à l étape de l analyse de l emploi (où nous avons également analysé le processus de dotation), nous avons observé que plusieurs mesures préconisées par la Commission sont actuellement déjà en place. Par contre, nous avons également pu dégager les 4 mesures que nous aurons à adopter obligatoirement durant les trois (3) prochaines années de façon à se conformer à la loi sur l accès à l égalité en emploi. Ces mesures sont les suivantes : 1. Informer les personnes concernées par le processus de sélection de l application du taux de nomination préférentielle (lors de recrutement externe, à compétence égale une fois sur deux, favoriser les groupes visés) 2. Mentionner dans les offres d emplois externes, que l établissement applique un programme d accès à l égalité et que les candidatures des personnes issues des groupes visés, sont encouragées. 3. Demander à toutes les personnes qui posent leur candidature de répondre au questionnaire d identification (qui nous permettra de cibler les personnes issues des groupes visés). 4. Préciser, dans les offres d emplois externes, que des mesures d adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées. Notre programme d accès à l égalité en emploi (PAÉ) est donc en vigueur et s inscrit naturellement dans nos valeurs d équité et de respect des personnes. 7

8 Les Trucs de Sophie! Par Sophie Parent Venne, agente administrative à l AEO Truc # 7 Superposition de plusieurs écrans (Cascade et mosaïque) Lorsque plusieurs applications sont ouvertes en même temps, la fenêtre active est affichée en premier plan, sa barre de titre est en surbrillance et le bouton dans la barre des tâches est enfoncé. Application active (Barre de titre en surbrillance) Application active (Barre de titre en surbrillance) Barre de titre Application active (Bouton de la barre des tâches enfoncé) Applications ouvertes Si vous désirez utiliser plusieurs fenêtres à la fois (peu importe le logiciel), vous pouvez utiliser le mode Cascade ou Mosaïque de Windows XP. Pour organiser toutes les fenêtres ouvertes : 1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l heure (en bas à droite). 2. Cliquez sur Cascade, Mosaïque horizontale ou Mosaïque verticale. 3. Les fenêtres s organisent. Je vous conseille de ne faire cela qu avec deux ou trois fenêtres. 8

9 Mosaïque verticale Mosaïque horizontale Cascade Pour restaurer l'état précédent de vos fenêtres, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l heure (en bas à droite), puis cliquez sur Annuler Cascade ou Annuler Mosaïque. Si vous avez des sugges!ons d astuces ou des ques!ons, faites-le moi savoir! Vous pouvez me contacter au poste

10 Activité Reconnaissance 10

11 Activité Reconnaissance 11

12 Welcome Bienvenidos Benvenuto добро пожаловать Bienvenue! Herzlich willkommen gratus mihi venis Bem-vindo Nom: Isabelle Martin Titre d emploi: Ergothérapeute Originaire de la ville de: Mont-Laurier Université où tu as réalisé tes études: Université de Montréal Intérêts/passions: les voyages, les bons repas, le café, le vin, les piscines Signification de ton objet: Ma famille est la chose la plus importante pour moi et dans laquelle je mets beaucoup d énergie. Tes plus belles vacances: mon premier voyage sac à dos en Australie; j avais 19 ans, je suis partie 8 mois, ce fut incroyable! Tu craques pour : le sourire de ma fille, je l aime tant! Nom: Andréanne Veillette Titre d emploi: assistante en ergothérapie Originaire de la ville de: Trois-Rivières Université où tu as réalisé tes études: UQTR Intérêts/passions: plein air, randonnée, camping, vélo Tes plus belles vacances: l ouest canadien, un voyage entre sœurs Tu écoutes: Cold play, Dave Matthew s band, Jason Mrac Ton plus grand rêve: Voyager le plus possible!! Signification de ton objet: mon intérêt pour le plein air Infos en direct Équipe : Lucie Lafrenière Annie Carrier Téléphone: , poste 1406 Pour faire parvenir des textes par courriel :

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Geneviève Hamelin Direction de santé publique Adrien Sansregret Office municipal d habitation de

Plus en détail

Assemblée. générale annuelle. Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public. À 18h à l école Jeanne-LeBer (2120, rue Favard)

Assemblée. générale annuelle. Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public. À 18h à l école Jeanne-LeBer (2120, rue Favard) Volume 12 Numéro 1 Juin 2012 20 juin Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles Assemblée générale annuelle Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public À 18h à l école Jeanne-LeBer

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre Édition 2011 GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre

Plus en détail

Les punaises de lit Guide d intervention en service de garde

Les punaises de lit Guide d intervention en service de garde Les punaises de lit Guide d intervention en service de garde Une réalisation de la Direction de santé publique de l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal 1301, rue Sherbrooke Est Montréal

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire

PUNAISES DE LIT. Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire PUNAISES DE LIT Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire Juillet 2011 Une réalisation du Comité de salubrité des milieux Coordination : Patrice Tchinda, conseiller-cadre, Direction de la santé publique,

Plus en détail

Les punaises de lit: guide à l intention des écoles. Apprenez ce que vous pouvez faire pour ne pas avoir de punaises de lit dans votre école.

Les punaises de lit: guide à l intention des écoles. Apprenez ce que vous pouvez faire pour ne pas avoir de punaises de lit dans votre école. Les punaises de lit: guide à l intention des écoles Apprenez ce que vous pouvez faire pour ne pas avoir de punaises de lit dans votre école. Contexte La présence de punaises de lit n est plus quelque chose

Plus en détail

Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS

Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS Les problèmes causés par les punaises de lit Les punaises de lit sont des insectes piqueurs qui se nourrissent de sang humain. Elles ne transmettent pas de

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS :

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS : Infopunaisesdeslits.ca RENSEIGNEMENTS SUR LA LUTTE ANTIPARASITAIRE FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS : FAIRE APPEL À UNE ENTREPRISE DE DÉSINSECTISATION, TRAVAILLER AVEC ELLE ET SE PRÉPARER La meilleure façon de

Plus en détail

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre les infestations

Plus en détail

Les punaises de lit Guide d intervention en milieu scolaire

Les punaises de lit Guide d intervention en milieu scolaire Les punaises de lit Guide d intervention en milieu scolaire Une réalisation de la Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Est-de-l Île-de-Montréal

Plus en détail

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires ANNEXE VIII Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires Réalisé en collaboration avec M. Harold Leavey, Les entreprises Maheu Ltée. Extrait de la brochure Épinglons la punaise,

Plus en détail

La réponse de Toronto aux punaises de lit. CCNSE 28 novembre 2013 Ron de Burger et Tracy Leach Bureau de santé publique de Toronto

La réponse de Toronto aux punaises de lit. CCNSE 28 novembre 2013 Ron de Burger et Tracy Leach Bureau de santé publique de Toronto La réponse de Toronto aux punaises de lit CCNSE 28 novembre 2013 Ron de Burger et Tracy Leach Bureau de santé publique de Toronto Pourquoi sont-elles de retour? Plus grande mobilité humaine (voyages internationaux,

Plus en détail

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS : 2581 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 Fax 026 921 36 75 DE LIT. ment LA LITERIE. une heure. le risque de son transport.

Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 Fax 026 921 36 75 DE LIT. ment LA LITERIE. une heure. le risque de son transport. Produits techniques professionnels www.atn-diffusion-lpf.com info@atn-diffusion-lpf.com N TVA / MWST-Nr. CHE-106.389.754 TVA Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 12 Fax 026 921 36 75 PUNAISES

Plus en détail

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Historique 1993 à 2005 Point de service Labadie Trois-Rivières

Plus en détail

Ça pique ma curiosité : Les punaises de lit

Ça pique ma curiosité : Les punaises de lit BOÎTE À OUTILS À L INTENTION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MAURICIE ET CENTRE-DU-QUÉBEC Ça pique ma curiosité : Les punaises de lit Copyright 2006, Piotr Naskrecki Public Health Image Library Direction de

Plus en détail

Les punaises de lit La faute à personne La responsabilité de tous!

Les punaises de lit La faute à personne La responsabilité de tous! Les punaises de lit La faute à personne La responsabilité de tous! Document présenté par Organisation d éducation et d information logement de Côte-des-Neiges (OEIL) et Collectif de défense des droits

Plus en détail

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard ATELIER SUR LE LOGEMENT Présenté par René Guitard Logement droit des locataires Locataires Avant d y emménager : dépôt ou lettre de garantie Pendant: Loyer, Réparations Expulsion Avis de déménagement Logement

Plus en détail

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2012-2013 1 -

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2012-2013 1 - Plan d action 2012-2013 1 - Mise en contexte L article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées édicte que les ministères et organismes publics employant au moins cinquante

Plus en détail

La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle. Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29

La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle. Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29 La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29 La problématique des punaises de lit : de la prévention au contrôle Conférenciers Louise Lajoie, M.D.,

Plus en détail

Punaises de lit. Les habitations peuvent être infestées par les punaises de différentes manières.

Punaises de lit. Les habitations peuvent être infestées par les punaises de différentes manières. Punaises de lit De récents rapports indiquent que la fréquence des punaises a été multipliée par 500 % ces dernières années il ne fait, du moins, aucun doute que leurs populations augmentent. Un certain

Plus en détail

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Introduction : Nous sommes ici pour vous présenter «une vue d ensemble» du programme en déficience visuelle. Avant de commencer, avez-vous remarqué les

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

VOCATION DE LA RÉSIDENCE OUTREMONT Auberge de Charme pour Aînés

VOCATION DE LA RÉSIDENCE OUTREMONT Auberge de Charme pour Aînés VOCATION DE LA RÉSIDENCE OUTREMONT Auberge de Charme pour Aînés Madame, Monsieur, La Résidence Outremont se spécialise dans le service à la clientèle personnalisé qui est au cœur de ses préoccupations

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

LES DÉFIS DU PROPRIÉTAIRE IMMOBILIER FACE À LA GESTION DU PROBLÈME DE PUNAISES

LES DÉFIS DU PROPRIÉTAIRE IMMOBILIER FACE À LA GESTION DU PROBLÈME DE PUNAISES LES DÉFIS DU PROPRIÉTAIRE IMMOBILIER FACE À LA GESTION DU PROBLÈME DE PUNAISES John Dickie Fédération canadienne des associations de propriétaires immobiliers Janvier 2011 Fédération canadienne des associations

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Toute l équipe du CASC s est engagée à réaliser notre vision et notre mission. Notre vision : Des soins exceptionnels offerts à tous, chaque jour.

Toute l équipe du CASC s est engagée à réaliser notre vision et notre mission. Notre vision : Des soins exceptionnels offerts à tous, chaque jour. Notre CASC en bref Toute l équipe du CASC s est engagée à réaliser notre vision et notre mission. Notre vision : Des soins exceptionnels offerts à tous, chaque jour. Notre mission : Dispenser des services

Plus en détail

Comment accéder à d Internet Explorer

Comment accéder à d Internet Explorer Comment accéder à d Pour ouvrir l application, vous n avez qu à doublecliquer sur l icône de celle-ci : ou vous pouvez encore allez le chercher par le raccourci dans la barre des tâches : Lorsque l application

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT. Mieux les connaitre pour Mieux les combattre. www.kristol.fr

LES PUNAISES DE LIT. Mieux les connaitre pour Mieux les combattre. www.kristol.fr LES PUNAISES DE LIT Mieux les connaitre pour Mieux les combattre Ce document a pour but de vous informer sur les Punaises de Lit, qui sont elles, comment vivent-elles, quels sont les problèmes occasionnés

Plus en détail

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT Description des cours offerts par La Cité collégiale du 7 au 11 mai 2012 Une séance d information aura lieu le jeudi 3 mai 2012, à 19 h. Tu dois te rendre à l

Plus en détail

La solution contre les punaises de lit Entotherm

La solution contre les punaises de lit Entotherm The Experts in Pest Control La solution contre les punaises de lit Entotherm Entotherm 2 Les punaises de lit, un problème en recrudescence. De plus en plus d hôtels belges sont confrontés aux punaises

Plus en détail

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Objectif Maximiser l efficacité des interventions visant

Plus en détail

Les punaises de lit : mythe et réalité

Les punaises de lit : mythe et réalité Les punaises de lit : mythe et réalité Mythe : Les punaises de lit sont trop petites pour être vues à l'œil nu. RÉALITÉ : Bien qu'étant difficiles à trouver parce qu'elles savent bien se cacher, les punaises

Plus en détail

Questions et réponses au sujet des punaises des lits

Questions et réponses au sujet des punaises des lits Questions et réponses au sujet des punaises des lits Que sont les punaises des lits? Les punaises des lits se trouvent partout dans le monde et le nombre de cas signalés au Canada augmente rapidement depuis

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010 Direction de santé publique L'éthique pour guider la réflexion et influencer l'élaboration des politiques publiques favorables à la santé: le cas des logements insalubres à Montréal JASP 2010 Québec 24

Plus en détail

L emploi et l installation de. punaises de lit. MidMos is a subsidiary of Brandenburg UK Ltd

L emploi et l installation de. punaises de lit. MidMos is a subsidiary of Brandenburg UK Ltd L emploi et l installation de BB ALERT PASSIVE, Détecteur des punaises de lit PUNAISES DE LIT 1 Les punaises de lit sont de petits insectes nocturnes qui se nourrissent du sang humain. Elles passent la

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

Bonne fête à toutes les mamans des enfants de l école FLB!

Bonne fête à toutes les mamans des enfants de l école FLB! Bonne fête à toutes les mamans des enfants de l école FLB! LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI 1 2 3 4 7 8 9 10 11 Caisse scolaire Cours de gardiens avertis ( À confirmer) 14 15 16 Caisse scolaire A.M.-

Plus en détail

Retour table des matières

Retour table des matières TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un compte 1 Créer votre nom utilisateur et votre mot de passe 1 Ouvrir une session 3 Faire une commande / Légende de prix 3 1. Avec l option «Mes favoris» 4 2. Avec l option «Items

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Nathalie Juteau. Nathalie Juteau CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007. Juillet 2007

Nathalie Juteau. Nathalie Juteau CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007. Juillet 2007 Juillet 2007 http://www.spg.qc.ca/aqgp Volume 12, numéro 3 CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007 Présidente Nathalie Juteau (450) 962-5589 Parasi-Tech Vice-Présidente Sylvie Morin (450) 436-1779 Extermination

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

responsable des communications,

responsable des communications, Tu es Responsable des communications Félicitations, tu as décidé de t impliquer en devenant responsable des communications, et les membres de ta patrouille t ont fait confiance. Ceci est un grand honneur,

Plus en détail

Illusion? Réalité? Décisions après identification formelle de l insecte: Ne pas évacuer l unité

Illusion? Réalité? Décisions après identification formelle de l insecte: Ne pas évacuer l unité lundi Illusion? Réalité? vendredi Décisions après identification formelle de l insecte: Ne pas évacuer l unité Présence de punaises de lit Illusion? Ou Réalité? Découverte d insectes non identifiables

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

matière de nettoyage de l'environnemen

matière de nettoyage de l'environnemen Trousse pédagogique relative a matière de nettoyage de l'environnemen Script vidéo : Les scripts suivants vous sont fournis comme ressource supplémentaire aux vidéos des procédures de nettoyage. Pour plus

Plus en détail

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Forum jeunesse de l île de Montréal Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Adopté le 17 janvier 2005 Avant-propos Le Forum jeunesse de l île de Montréal

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance Brigitte Fillion, chargée de projet, CRLB-Virtuel François Thibault, coordonnateur clinique, Programme

Plus en détail

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières vie Table des matières 3 Bienvenue au centre de réadaptation 4 Loi sur la protection de la jeunesse 5 Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents 7 La réadaptation, pour t aider à évoluer

Plus en détail

Punaises de lit Comment les détecter et s en débarrasser?

Punaises de lit Comment les détecter et s en débarrasser? Punaises de lit Comment les détecter et s en débarrasser? Qu est-ce que la punaise de lit? Un insecte brunâtre luisant sans ailes, de forme ovale et aplatie, long de 4 à 7 mm ( ¼ po). Habituellement, l

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre»

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» GUIDE D ACCUEIL Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» 2015 Ce guide a été conçu afin de rendre votre épisode d hospitalisation plus agréable et vous aider à mieux connaître les soins

Plus en détail

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures Élections 2015 Cahier des candidatures Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760 Élection via OMNIVOX De 9 h le 15 avril à 15 h le 16 avril 2015 Personnes candidates aux élections

Plus en détail

Critères d achat d un ordinateur

Critères d achat d un ordinateur Institut Nazareth et Louis-Braille Critères d achat d un ordinateur pour les personnes ayant une déficience visuelle Voici les critères importants à prendre en considération lors de l achat d un ordinateur.

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

Séjour réussi pour Place aux jeunes

Séjour réussi pour Place aux jeunes ÇA JASE ENCORE! BULLETIN DU CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI DE BEAUCE-SUD NUMERO 26, VOLUME III, MARS 2009 DANS CETTE EDITION Séjour réussi pour Place aux jeunes Table jeunesse Beauce-Sartigan Jeunes stagiaires

Plus en détail

BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE

BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE Enfoncer et barrer la gâchette pour une VAPORISATION CONTINUE ou appuyer sur la gâchette pour une VAPORISATION

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p.

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p. Politique pour les famillles et pour les personnes aînées de Sainte-Anne-de-la-Pocatière www.ste-anne-de-la-pocatiere.com Table des matières Message du maire p. 3 Message des conseillers responsables pour

Plus en détail

Notre Guide Officiel Contre La Punaise De Lit.

Notre Guide Officiel Contre La Punaise De Lit. Notre Guide Officiel Contre La Punaise De Lit. Les punaises de lit n'étaient dans le passé qu'un léger problème de santé publique. Le problème avait même connu une baisse d'importance vers le milieu du

Plus en détail

Punaises de lit Comment les détecter et s en débarrasser?

Punaises de lit Comment les détecter et s en débarrasser? Punaises de lit Comment les détecter et s en débarrasser? Qu est-ce que la punaise de lit? Un insecte brunâtre luisant sans aile, de forme ovale et aplatie, long de 4 à 7 mm ( ¼ po). Le jour, fuit la lumière

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

limites! Un avenir sans La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées

limites! Un avenir sans La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées Un avenir sans limites! La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées Tu es une personne avec un handicap? Tu te questionnes sur ton avenir professionnel? Tu te demandes

Plus en détail

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC >> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS LE DIAGNOSTIC HAMBRES D HÔTES L infestation, un point sur la répartition géographique : Contamination explosive depuis 15 ANS : Etats Unis, Canada,

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

Mot des coprésidents

Mot des coprésidents Mot des coprésidents C est avec enthousiasme que nous avons accepté l invitation à présider la campagne majeure de financement de la Fondation du Collège Laflèche qui a pour thème la Passion en héritage.

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi

Compétences pour vivre chez soi Compétences pour vivre chez soi Qu est-ce que c est? Cette évaluation est divisée en différents domaines importants pour vivre chez soi : les soins personnels, l alimentation et les repas, l entretien

Plus en détail

COMMENT CHOISIR DES LUMINAIRES POUR VOTRE MAISON?

COMMENT CHOISIR DES LUMINAIRES POUR VOTRE MAISON? COMMENT CHOISIR DES LUMINAIRES POUR VOTRE MAISON? D après la brochure «Selecting Lighting For Your Home», traduit de l anglais et adapté par Liliane Gingras. 1 Ainsi donc, vous planifiez l achat de luminaires

Plus en détail

Rapport annuel d activité 2014-2015. Objectifs 2015-2016

Rapport annuel d activité 2014-2015. Objectifs 2015-2016 Rapport annuel d activité 2014-2015 Objectifs 2015-2016 1 er juin 2015 Rapport annuel d activité 2014-2015 Le comité des usagers a le mandat de représenter les différentes clientèles de l Institut de réadaptation

Plus en détail

La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires

La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires 8 mai 2014 Présentation Partenariats Historique Objectifs du programme

Plus en détail

PLAN D ACTION MUNICIPAL

PLAN D ACTION MUNICIPAL POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION MUNICIPAL DE VILLE POHÉNÉGAMOOK 2011-2013 POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION 1- LA FAMILLE ET LE TRAVAIL Toute initiative visant à favoriser l accès aux services municipaux

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Punaises de lit : état des lieux dans les Pyrénées-Atlantiques janvier 2012

Punaises de lit : état des lieux dans les Pyrénées-Atlantiques janvier 2012 : état des lieux dans les Pyrénées-Atlantiques janvier 2012 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E En savoir plus sur le Cimex lectularius Les adultes ont

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

Une école accueillante et décorée!

Une école accueillante et décorée! Journal scolaire Novembre-décembre 2013 Une école de collaboration Chers lecteurs, À l approche du temps des vacances, il nous fait plaisir de vous présenter les beaux gestes de collaboration que font

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

Punaises de lits. Foire aux questions

Punaises de lits. Foire aux questions Punaises de lits Foire aux questions Qu'est-ce qu'une punaise de lits? Les punaises de lits sont des insectes bruns et plats. Elles ont la forme d'un pépin de pomme et sont visibles à l'œil nu. Avant de

Plus en détail

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 6 Mai 2015 PROGRAMME ALLOCATION-LOGEMENT Le gouvernement du Québec a instauré un nouveau programme

Plus en détail

Les Punaises de lit Connaître et prévenir. Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC

Les Punaises de lit Connaître et prévenir. Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Les Punaises de lit Connaître et prévenir Stéphane Perron M.D., M.Sc., FRCPC Plan Une introduction aux punaises Effets sur la santé Gestions des punaises Cas d intervention Ampleur du problème Jusque dans

Plus en détail