P.S.E. 1 ère situation d évaluation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P.S.E. 1 ère situation d évaluation"

Transcription

1 Lycée X Ville Session 201 P.S.E. 1 ère situation d évaluation Première Bac Professionnel Spécialité du diplôme Académie de Nancy-Metz Durée : 55 minutes NOM :. Prénom :. NOTE : / 18 NOTE : / 09 FOLIO : / Toutes les réponses doivent être formulées sous forme de phrases 1ère partie (6 points) ici sur 12 pts Situation n 1 Marie, 17 ans et Joshua 17 ans s aiment et sont ensemble depuis 6 mois. Ils sont tous les deux dans le même lycée ce qui leur permet de se voir régulièrement. Avec la permission de leurs parents respectifs, Joshua a invité Marie à voir un film le vendredi soir dans la maison de ses parents. Ils n avaient pas prévu ce qu il allait se passer : ils ont sauté le pas et ont eu une relation sexuelle, mais ni Marie ni Joshua n avaient de préservatifs. Marie ne veut pas utiliser une contraception contenant des hormones pour des raisons personnelles... 1 ANALYSER LA SITUATION (1,25 POINTS) 1.1 Identifier le problème posé (Identifier un problème,) (0,25 point) Ils ont peur que Marie soit enceinte Ou Joshua a peur d avoir contracté une I.S.T. 1.2 Identifier les éléments de la situation (Appliquer une démarche de résolution de problème) (4x 0,25 point) Qui? Qui sont les personnes concernées par le problème? Pourquoi? Quelles sont les 2 causes du problème? - Marie et Joshua - Leurs parents - Marie ne prend pas une pilule contraceptive - Ils ont oublié d utiliser un préservatif lors de leur relation sexuelle Ils n ont pas fait de test de dépistage d I.S.T. avant leur relation sexuelle (Réponse acceptée) PROPOSITION A 2 MOBILISER LES CONNAISSANCES ET TRAITER L INFORMATION (3,25 POINTS) VOUS LISEZ LE DOCUMENT EN ANNEXE Indiquer la différence entre la contraception et l interruption volontaire de grossesse ou I.V.G. (Énoncer des connaissances) (2x0,25 point) Contraception : Elle permet d éviter une grossesse I.V.G. : Elle met fin à une grossesse qui a déjà commencé

2 2.2 Indiquer le cadre légal d une I.V.G. (Énoncer des connaissances) (3 x 0,5 point) - Indiquer le délai légal : 14 semaines maximum après le début des dernières règles - Indiquer si l autorisation parentale est obligatoire une jeune mineure : elle est inutile - Indiquer la démarche pour réaliser une I.V.G. : deux rendez-vous médicaux ou délai de réflexion de 7 jours 2.3 Relever les 5 méthodes contraceptives gratuites pour une personne mineure (Traiter l information) (0,75 point- si manque 3 éléments : 0) Le DUI, la pilule contraceptive, implant contraceptif, le préservatif masculin et féminin, 2.4 Indiquer et justifier le meilleur moyen de prévention des IST, d après le document en annexe (Traiter l information et Énoncer des connaissances) (0,25 +0,25 point pour justification) Le préservatif masculin et féminin car il permet de se protéger et de protéger son partenaire. 3 PROPOSER UNE SOLUTION (2 POINTS) (Appliquer une démarche de résolution de problème) 3.1 Indiquer une structure pouvant donner une contraception d urgence à Marie gratuitement (Traiter l information) (0,25 point) Les infirmières scolaires et les centres de planification et d éducation familiale, 3.2 Indiquer une structure permettant à Joshua et Marie de se faire dépister rapidement et gratuitement (Mettre en relation) (0,25 point) CDAG Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit ou CIDDIST entre d Information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles 3.3 Relever et justifier 4 méthodes contraceptives fiables autres que les préservatifs adaptées à la situation de Marie (Traiter l information) (4 x 0,25 + 0,5 point pour justification) DIU, Diaphragme, cape cervicale, spermicide peuvent être utilisés car ils sont sans hormone. Toutefois, les méthodes de contraceptions de stérilisation à visée contraceptive est sans hormone mais elle ne peut pas être utilisé car elle est réservée aux personnes majeures.

3 PROPOSITION B 2 MOBILISER DES CONNAISSANCES, ANALYSER ET TRAITER L INFORMATION (4.75 POINTS) 2.1 Citer des moyens de contraception hormonale (2 réponses attendues) (Traiter l information -0,25 x 2 points) Pilule, implants, patch 2.2 Proposer un moyen de contraception à une personne qui ne souhaite pas de contraception hormonale (Enoncer des connaissances -0,25 points) Préservatif 2.3 A l aide l annexe 1, construire un tableau qui reprend les différentes méthodes contraceptives et préciser leur mode d action et leurs limites (Analyser - Tableau 0,5 point + Contenu du tableau : 10 x 0,25 points) Méthodes contraceptives Mode d action Limite (une limite exigée par case) Patch Hormone qui bloque l ovulation Se décoller Nausée, saignement, migraine Implant Hormone qui bloque l ovulation Nausée, saignement, migraine Préservatifs Empêche la rencontre des Peut craquer ou glisser spermatozoïdes avec l ovule Pilule Hormone qui bloque l ovulation Nausée, saignement, migraine Stérilet Empêche l implantation de l œuf dans l utérus et/ou bloque l ovulation Saignement important et disparition des règles 2.4 Distinguer contraception et IVG (Enoncer des connaissances -0,5 point : 2x0.25) Contraception : avant le rapport pour éviter d être enceinte IVG : interruption volontaire de grossesse (après rapport non protégé) 2.5 Indiquer les caractéristiques de la contraception d urgence (Enoncer des connaissances -0,5 point : 2 éléments de réponse attendus 2x0.25) - A prendre dans les 72 heures après un rapport sexuel non protégé - gratuite pour les mineures - délivrée sans ordonnance en pharmacie, auprès infirmière école.. - doit rester exceptionnelle 3. PROPOSER DES SOLUTIONS (0,75 POINT) (Appliquer une démarche de résolution de problème) Après lecture du document ci-dessous, indiquer à Marie quel organisme ou quelle personne doit elle rencontrer si: (Traiter l information -3 x 0,25 point) - Elle veut se renseigner en matière de sexualité : médecin ou gynécologue ou infirmière scolaire - Elle veut prendre un moyen de contraception: médecin ou gynécologue ou CPEF

4 - Elle pense être enceinte et souhaite une IVG: CPEF Les professionnels de santé restent les meilleurs interlocuteurs sur la contraception. Médecins (généralistes et gynécologues), sages-femmes, pharmaciens et infirmières (scolaires) sont là pour vous informer, ou vous aider dans le choix d'une contraception. Il existe aussi de nombreuses structures spécifiquement dédiées à l'écoute, au conseil et même à la prescription d'une contraception. Pour obtenir une contraception et des informations : - Les médecins généralistes, les gynécologues, les sages-femmes sont là pour vous renseigner, vous aider à choisir la contraception qui vous convient et vous la prescrire. - Les centres de planification ou d'éducation familiale (CPEF) assurent des consultations de contraception ainsi que des actions de prévention portant sur la sexualité et l'éducation familiale. Les mineures qui souhaitent garder le secret sur leur vie intime peuvent obtenir, gratuitement et sans autorisation de leurs parents, une consultation médicale, la prescription d'un moyen contraceptif, la contraception d'urgence, ainsi que les bilans et le suivi nécessaires. Pour les mineures de plus de 15 ans, certains contraceptifs sont intégralement remboursés. Toute personne sans couverture sociale personnelle peut aussi bénéficier de ces prestations gratuitement. Site «choisirsacontraception.fr»

5 Situation n 2 Joshua a eu son Bac Professionnel en service de restaurant fin juin et souhaite faire un crédit pour s acheter une voiture. Il est embauché en contrat saisonnier au smic. Il a peu d argent de coté et est dans le rouge après l achat d une bague pour sa fiancée avec qui il veut s installer. PROPOSITION A 2 MOBILISER LES CONNAISSANCES, ANALYSER ET TRAITER L INFORMATION (4.5 POINTS) 2.1. Caractériser un budget. (Enoncer des connaissances 0,5 (2x0.25) + 0,25 point) - Définir un budget : c'est la prévision des dépenses en fonction des recettes sur une période donnée - Donner l intérêt d un budget : l intérêt est de ne pas dépenser plus que ce que l'on gagne 2.2 Pour chaque situation listée ci-dessous indiquer le nom du mode de paiement (Enoncer des connaissances - 7 x 0,25 point) Situation n 1 : Achat sur un site internet via un espace sécurisé : cyberpaiement Situation n 2 : Carte de paiement utilisable dans la chaine de magasins par laquelle elle a été émise. Lorsque vous effectuez des achats, vous pouvez payer soit «au comptant», la somme est alors prélevée sur votre compte bancaire, soit «à crédit», l argent est alors prélevé sur une réserve d argent prêté par une banque. Cet argent prêté est un crédit et vous devez le rembourser par mensualité avec des intérêts souvent élevés. carte de crédit Situation n 3 : Coupons accompagnant une facture (exemple : électricité) à signer et à renvoyer, accompagné d un relevé d identité bancaire. La somme due est prélevée sur le compte bancaire. titre interbancaire de paiement Situation n 4 : Pièces et billets en euros : argent liquide Situation n 5 : Carte électronique qui permet de régler les achats et de faire des retraits d espèce. Le compte est débité du montant des opérations effectuées à une date déterminée dans votre contrat. carte bancaire Situation n 6 : Document normalisé avec lequel le titulaire d un compte donne l ordre à son banquier de payer au bénéficiaire de ce papier la somme inscrite sur celui-ci. chèque Situation n 7 : Opération qui permet à la banque, avec votre accord (vous signez une «autorisation de prélèvement»), de payer le créancier (société ou organisme à qui vous devez de l argent) en prélevant la somme due directement sur votre compte bancaire. prélèvement automatique

6 (Extrait du livre de PSE édition Nathan technique Seconde Première Terminale) 2.3 Pour les situations n 2, 4 et 7, construire un tableau qui reprend les situations, un intérêt et une limite de chaque mode de paiement. (Analyser - Tableau 0,5 point + Contenu du tableau : 6 x 0,25 point) Situation Intérêt Limite 2 Gratuit Crédit avec un TEG élevé 4 Simple et rapide L existence de fausse monnaie Impossible pour somme importante 7 Virement effectué à la bonne date Service payant 3. PROPOSER DES SOLUTIONS (1 POINT) (Appliquer une démarche de résolution de problème) Joshua a très peur du surendettement. Il veut rencontrer son conseillé financier pour qu il l aide dans la gestion de son budget. Donner des conseils à Joshua afin qu il puisse s'acheter une voiture en éviter le surendettement et justifier vos conseils: (4x 0,25 pt - appliquer une démarche de résolution de problème) Conseils (1 conseil par case) Justifications Sur les moyens de paiement - limiter les services payants ou limiter l utilisation de la carte de crédit -réduire les frais bancaires -car les intérêts sont très élevés Sur la gestion de son compte bancaire - vérifier régulièrement son compte sur internet ou éviter le paiement différé ou ne pas multiplier les crédits - pour ne pas être à découvert - pour suivre correctement ses dépenses en temps réel - risque de dépasser les 33% d endettement

7 PROPOSITION B 1 ANALYSER LA SITUATION (2.25 POINTS) 1.1 Identifier le problème (formuler votre réponse sous forme de question) (Identifier un problème,) 0,25 point - Comment gérer correctement son budget? (Pour éviter d être à découvert) 1.2 Identifier les éléments de la situation et les mettre en relation en complétant le diagramme causes / effets 8x 0.25pt (appliquer une démarche de résolution de problème) Situation familiale Eléments concernant la gestion du budget - Fiancée - Veut s installer en couple -Gagne le SMIC -Pas d épargne -Veut faire un crédit -Achat d une bague pour sa fiancée Effet : risque D endettement -Contrat saisonnier Situation professionnelle 2 MOBILISER DES CONNAISSANCES, ANALYSER ET TRAITER L INFORMATION (2 POINTS)

8 2.1 Expliquer le principe général du crédit (2 x 0.25 pt - énoncer des connaissances) Emprunter de l argent et rembourser de façon mensuelle avec des intérêts 2.2 A l aide du tableau ci dessous, choisir le crédit le plus adapté pour Joshua 0.25 pt pour la justification (analyser) Montant emprunté : 6200 euros Durée Mensualité TEG Cout du crédit Crédit renouvelable 36 mois % 1468 Crédit affecté 48 mois % 670 Crédit personnel 36 mois % 590 Choix du crédit : crédit affecté Justification : car le cout de crédit est le plus bas Indiquer le risque principal du cumul de crédits divers 0.25 pt (traiter l information) - Risque de surendettement 2.4 Distinguer endettement et surendettement 0.5 pt x 2 (énoncer des connaissances) Endettement : avoir des dettes que l on arrive à rembourser (l endettement max = 33% des revenus disponible) Surendettement : avoir trop de dettes et ne peut plus les rembourser (plus de 33% des revenus dispo.) 3. PROPOSER DES SOLUTIONS (1 POINT) (Appliquer une démarche de résolution de problème) 3.1 Enoncer la principale règle pour maitriser son budget 0.5 pt (énoncer des connaissances) Ne pas dépenser plus que ce qu on gagne c'est-à-dire que les revenus sont égaux au minimum aux dépenses 3.2 Donner deux arguments à Joshua pour l encourager à épargner 0.25pt/réponse (énoncer des connaissances, argumenter) - disposer d argent en cas d imprévu - financer un projet personnel CES DEUX PROPOSITIONS SERAIENT PLUS ADAPTEES A UNE EVALUATION DE FIN DE SECONDE POUR CERTIFICATION INTERMEDIAIRE BEP CAR LES EXIGENCES SONT DAVANTAGE D UN NIVEAU V QUE D UN NIVEAU IV. POUR CELA IL FAUDRAIT REMETTRE LE BAREME SUR 10 POINTS ET NON SUR 12 COMME ICI

9 PROPOSITION A Annexe 1 9

10 10

11 11

12 PROPOSITION B Annexe 1 (Source :PSE édition Nathan technique Seconde Première Terminale) 12

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page2

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ _GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ INTRODUCTION L accès à la contraception, sans autorisation parentale, est un droit pour les mineur(e)s. Néanmoins, dans la réalité, les jeunes ayant besoin

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure Les lois 1975 Loi autorisant l'ivg pour 5 ans dite loi Veil 1979 Prolongation définitive de l'autorisation 1982 Loi Roudy pour le remboursement 2001

Plus en détail

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique PROTOCOLE Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte Les objectifs Les bénéficiaires Les étapes de la prise

Plus en détail

La mienne est. en comprimés

La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est La mienne sans ordonnance dure 3 ans La mienne n est La mienne est pas contraignante hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page2 region

Plus en détail

LA PLANIFICATION FAMILIALE

LA PLANIFICATION FAMILIALE LA PLANIFICATION FAMILIALE Conseil général des Yvelines La mission Planification, une des missions de la PMI Les Centres de Planification et d' Éducation Familiale (CPEF) dépendent du Conseil Général 27

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14 La contraception La contraception SE PROTEGER D UNE GROSSESSE 5 Les moyens de contraception pour les femmes 6 La pilule 6 Le stérilet 8 L implant 9 L anneau vaginal 10 Le patch 11 L injection 12 Le préservatif

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock.

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock. Département du Lot Les professionnels de la PMI peuvent répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter dans les différents CMS du département. Saint-Céré 05 65 53 46 20 Gourdon 05 65 53 47 00 Figeac

Plus en détail

un guide fait par les jeunes, pour les jeunes contraception savoir en parler savoir ou aller

un guide fait par les jeunes, pour les jeunes contraception savoir en parler savoir ou aller Carte santé jeunes un guide fait par les jeunes, pour les jeunes contraception savoir en parler savoir ou aller un guide fait par les jeunes, pour les jeunes Myriem et Marie, pilotes du projet. «A travers

Plus en détail

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s Un Pass santé contraception pour les jeunes francilien-ne-s Mardi 26 avril 2011 Lycée Elisa Lemonnier Contacts Presse Emmanuel Georges-Picot 01.53.85.57.33 emmanuel.georges-picot@iledefrance.fr Véronique

Plus en détail

Le compte chèque jeune monabanq.

Le compte chèque jeune monabanq. - 1 - Le compte chèque jeune monabanq. Découvrez notre offre dans son intégralité : 0810 002 001 (N Azur, prix d un appel local depuis un poste fixe, de 8h à 22h en semaine et de 8h à 20h le samedi). Principaux

Plus en détail

Environ 15 /mois. Non remboursé.

Environ 15 /mois. Non remboursé. LA MÉTHODE PRIX1 COMMENT L OBTENIR? PILULE CONTRACEPTIVE Un comprimé à prendre quotidiennement et à heure régulière pendant 21 jours ou 28 jours, selon le type de pilule. Il en existe deux types : les

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours, retrouvele sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 5 : donner la vie. Je dois

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

La contraception, c'est mutuel-le.

La contraception, c'est mutuel-le. Et si on changeait un peu?? = La contraception, c'est mutuel-le. En partenariat avec : Préservatif féminin Patch Implant Stérilet Préservatif masculin Anneau Information, remboursement : contactez la LMDE

Plus en détail

Information, remboursement : contactez la LMDE. En partenariat avec : www.lmde.com

Information, remboursement : contactez la LMDE. En partenariat avec : www.lmde.com Information, remboursement : contactez la LMDE En partenariat avec : www.lmde.com Le mot du président Le libre accès à la contraception a été vécu, par de nombreuses générations, comme une libération :

Plus en détail

Au service de divers groupes

Au service de divers groupes CHAPITRE 20 Au service de divers groupes Points-clés pour les prestataires et les clientes Adolescents yjeunes mariés et célibataires qui peuvent avoir des besoins différents en ce qui concerne leur santé

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

Oubli de Pilule, Contraception d'urgence, Interruption Volontaire de Grossesse UNE COURSE CONTRE LA MONTRE!

Oubli de Pilule, Contraception d'urgence, Interruption Volontaire de Grossesse UNE COURSE CONTRE LA MONTRE! Oubli de Pilule, Contraception d'urgence, Interruption Volontaire de Grossesse UNE COURSE CONTRE LA MONTRE! Julie Boj, Interne en médecine générale 22/10/2015 Stage CPMI PASS 1 Sommaire 1 Les pendules

Plus en détail

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs La maîtrise de la reproduction Avoir un enfant? Tous les jeunes couples rêvent d avoir des enfants, mais ils peuvent contracter

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

Bien vivre sa vie sexuelle

Bien vivre sa vie sexuelle LIVRET D INFORMATION Bien vivre Bien vivre sa vie sexuelle sa vie sexuelle Livret d information CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 - www.jeunes-fc.com 2 Bien vivre sa

Plus en détail

La contraception après le 1 enfant

La contraception après le 1 enfant er La contraception après le 1 enfant Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr PP000869-0907 - Bayer Santé - SAS au capital de 47 857 291,14-706 580 149 RCS Nanterre Toutes

Plus en détail

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple :

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple : J'ai oublié de prendre ma pilule, qu'est-ce que je dois faire? Le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse dépend du type de pilule que vous prenez. Afin de le connaître, reportez-vous à la

Plus en détail

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Contraception Ma pilule en 1O questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Question 1 J ai oublié de prendre ma pilule*. Que dois-je faire? Si l oubli est de moins de 12 heures (sauf Qlaira et Microval ) Si

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE?

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? La CPAM (sécurité sociale) permet d être remboursé entre 15 et 100% en fonction des soins donnés. Une mutuelle peut prendre en charge le

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION INTRODUCTION Autrefois, l'avortement était prohibé par l'apanage des familles nombreuses et par l'influence de l'église qui classaient la contraception au rang de délit.

Plus en détail

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac La contraception Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation La présente brochure a pour but de vous fournir des informations importantes

Plus en détail

LES RISQUES DU CREDIT

LES RISQUES DU CREDIT FACTEURS Prévention Santé Environnement E1 LES RISQUES DU CREDIT 1- Analyse de la situation. Le surendettement survient de plus en plus à la suite d une perte d emploi, de la maladie ou d un divorce. C

Plus en détail

Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement.

Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement. Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement. bjectif général de la séance :..... I. La gestion mensuelle du budget : Activité 1 : bjectif : être capable d adapter son budget à une

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Comment améliorer l accès à la contraception pour les mineures en milieu rural?

Comment améliorer l accès à la contraception pour les mineures en milieu rural? UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DE MEDECINE ANNEE 2011 MEMOIRE DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE DESTINE AUX MEDECINS GENERALISTES Comment améliorer l accès à la contraception pour les

Plus en détail

Préparez-vous à changer d avis sur la banque.

Préparez-vous à changer d avis sur la banque. - 1 - Préparez-vous à changer d avis sur la banque. Votre carte Visa offerte pendant 1 an ou votre carte Visa Premier offerte pendant 6 mois pour toute 1ère ouverture d un compte monabanq. avant le 30/09/2010.

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Sommaire. Contacts presse. Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé 01 44 18 37 87 01 44 18 37 87 06 89 18 24 47 06 63 58 77 09

Sommaire. Contacts presse. Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé 01 44 18 37 87 01 44 18 37 87 06 89 18 24 47 06 63 58 77 09 Sommaire Communiqué de presse : Je t aime! Protégeons-nous......p.2 Les étudiants et la santé sexuelle..p.3 La Semaine Nationale des Relations Affectives en 2011....p.6 L'USEM et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/ La contraception Vois aussi http://martinwinckler.com/ Les rapports sexuels servent : À faire une enfant À renforcer les liens du couple À se faire plaisir (orgasme) Les contraceptions concernent les points

Plus en détail

Pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement Pour éviter le surendettement Lister et classer ses dépenses dépenses fixes ou préengagées Dépenses réalisées dans le cadre d un contrat difficilement renégociable à court terme. Ces dépenses doivent être

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

1 ère manche Questions fermées

1 ère manche Questions fermées Quiz VIH 2011 1 ère manche Questions fermées Crips Ile-de-France / Mise à jour : août 2015 Thème : Dépistage Un test VIH négatif indique toujours que la personne qui a fait le test n est pas contaminée

Plus en détail

Les prérogatives du mineur sur sa santé

Les prérogatives du mineur sur sa santé 5e Rencontres médico-juridico-sociales autour de l enfant Protection de l enfance et santé Les prérogatives du mineur sur sa santé Claire Quennesson - Doctorante CERFAP Introduction Mineur Personne âgée

Plus en détail

La contraception. La pilule : Contraception orale

La contraception. La pilule : Contraception orale La contraception La pilule : Contraception orale La pilule est une association d'hormones proches de celles produites par les ovaires (oestrogènes et progestérone). Sa prise régulière bloque l'ovulation.

Plus en détail

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale janvier 2010 Pour joindre le service Secrétariat : 02 99 26 59 23 Fax : 02 99 26 59 24 Consultations Du lundi au vendredi

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

Santé sexuelle. Aimer et se protéger

Santé sexuelle. Aimer et se protéger Santé sexuelle Aimer et se protéger Une sexualité : du plaisir, de l amour en toute confiance Le début de la vie sexuelle est riche en émotions, en plaisir mais aussi souvent en questions, en incertitudes.

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JANVIER 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Questions de santé reproductive

Questions de santé reproductive CHAPITRE 23 Points-clés pour les prestataires et les clientes Soins post-avortement y La fécondité revient rapidement en l espace de quelques semaines après l avortement ou la fausse couche. Les femmes

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane Roaccutane isotrétinoïne Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3.

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé Numéro Constances Santé des femmes A remplir au Centre d examens de santé 0 805 567 900 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique, cette enquête

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas!

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! Laboratoires Pierre Fabre Médicament Médicament S ommaire PAGE PAGE En guise d avant-propos.......................... 4 Quelques données utiles..........................

Plus en détail

Payer sans chéquier : c est possible!

Payer sans chéquier : c est possible! Payer sans chéquier : c est possible! C NUM é. 5.03. p e e a e e, a Wa e au Payer sans chéquier : c est possible! Suite à un rejet de chèque sans provision ou parce que votre compte bancaire est à découvert,

Plus en détail

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens contraception définition pharmacie et contraception Ensemble des moyens mis en oeuvre contre la conception. contraception: nature, culture Il n y a pas de contraception naturelle la contraception est culturelle

Plus en détail

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de Information sur Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules. Pour de plus amples détails sur

Plus en détail

Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT. Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier

Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT. Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Sommaire 1. Être surendetté : qu est-ce que c

Plus en détail

QUESTIONS / RÉPONSES

QUESTIONS / RÉPONSES Les autotests de dépistage de l infection par le VIH QUESTIONS / RÉPONSES A SAVOIR L autotest ne remplace pas les autres modalités de dépistage du VIH, il les complète. Personne ne doit être contraint

Plus en détail

Activité sexuelle, contraception et dépistages en région Paca

Activité sexuelle, contraception et dépistages en région Paca Baromètre santé 2010 Activité sexuelle, contraception et dépistages en région Paca Mars 2013 SYNTHÈSE En région Paca, 1 garçon sur 6 et 1 fille sur 10 ont eu leur premier rapport sexuel avant 15 Les enquêtes

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA CONTRACEPTION. 26 septembre 2014

JOURNEE MONDIALE DE LA CONTRACEPTION. 26 septembre 2014 JOURNEE MONDIALE DE LA CONTRACEPTION 26 septembre 2014 Florence DUBOIS chargée de mission Ville de Cherbourg-Octeville Véronique PHILIPPE conseillère conjugale et familiale au Centre de Planification PMI

Plus en détail

LOI CONSOMMATION. Suppression des frais de restitution de dossier en cas de changement d autoécole

LOI CONSOMMATION. Suppression des frais de restitution de dossier en cas de changement d autoécole LOI CONSOMMATION La loi consommation du 17 mars 2014 redonne du pouvoir au consommateur. Nous vous proposons de découvrir cette série de mesures en faveur des français selon différentes thématiques : VOITURE

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

Au Crédit Mutuel, un crédit réfléchi et ça, guide. clarté. crédits. conso

Au Crédit Mutuel, un crédit réfléchi et ça, guide. clarté. crédits. conso Au Crédit Mutuel, JE M engage dans un crédit réfléchi et ça, ça change tout. guide clarté crédits conso guide clarté crédits conso SOMMAIRE Le crédit réfléchi page 4 Financer vos projets page 6 Regrouper

Plus en détail

Emprunts indivis (amortissement)

Emprunts indivis (amortissement) 1. Amortissement constant : a) Activité : Une entreprise souhaite renouveler son parc informatique. Elle estime qu elle doit dépenser 5 000 ; elle emprunte cette somme au taux de 5 % annuel le 1 er janvier

Plus en détail

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6 Des soins après avortement : Amis des Jeunes Cartes à conseils 1-6 SAA: Avant l intervention Accueillir cordialement la cliente et la mettre à l aise Garantir la confidentialité et l intimité Prendre les

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Un anneau contraceptif chaque mois. Les aspects géniaux de NuvaRing! Pourquoi un contraceptif dans le vagin?

Un anneau contraceptif chaque mois. Les aspects géniaux de NuvaRing! Pourquoi un contraceptif dans le vagin? Franska Un anneau contraceptif chaque mois Le NuvaRing étonogestrel/éthinyloestradiol, est un anneau de plastique souple que vous insérez vousmême dans votre vagin et que vous conservez pendant trois semaines.

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

IST. Infections Sexuellement Transmissibles. Qu est-ce qu une IST? Les IST les plus courantes. L herpès génital

IST. Infections Sexuellement Transmissibles. Qu est-ce qu une IST? Les IST les plus courantes. L herpès génital IST Infections Sexuellement Transmissibles Qu est-ce qu une IST? Un grand nombre d infections se transmet par voie sexuelle. Elles sont appelées Infections Sexuellement Transmissibles, plus connues sous

Plus en détail

Ma contraception? I ME

Ma contraception? I ME Ma contraception? I ME Ma contraception? Ce guide : pour qui? Pourquoi?... 4 La contraception : un remboursement à tout âge!... 4 Pour les femmes La pilule : un moyen sur mesure... 5 Le stérilet : une

Plus en détail

Le revenu et le pouvoir d achat

Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu & le pouvoir d achat Le revenu d une personne est la somme d argent perçue en contrepartie du travail fourni, de ses placements, d un service rendu ou d une situation

Plus en détail

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule Fistula Care à EngenderHealth 440 Ninth Avenue, 13th Floor New York, NY, USA 10001 Tel: 212-561-8000 E-mail: fistulacare@engenderhealth.org

Plus en détail

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse!

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse! Efficacité de la contraception : Si 100 femmes utilisent chacune une des méthodes pendant une année, combien tombent enceinte? Stérilisation masculine moins de 1 Stérilisation féminine moins de 1 Implanon

Plus en détail

Contraception d urgence

Contraception d urgence RECOMMANDATIONS EN SANTE PUBLIQUE Contraception d urgence Prescription et délivrance à l avance Date de validation par le collège : avril 2013 Document n ayant pas fait l objet d une relecture orthographique

Plus en détail