Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s"

Transcription

1 Un Pass santé contraception pour les jeunes francilien-ne-s Mardi 26 avril 2011 Lycée Elisa Lemonnier Contacts Presse Emmanuel Georges-Picot Véronique Lepicard

2 2

3 La Région Ile-de-France, en partenariat avec l Education nationale, les communautés éducatives et les professions de santé, souhaite renforcer son accompagnement des jeunes par un nouveau dispositif. Anonyme et gratuit, le Pass santé contraception sera disponible à partir du 26 avril 2011 dans tous les lycées, centres de formation d apprentis et instituts de formation sanitaire et sociale d Ile-de-France. Depuis les années 60, les centres de planification et d éducation familiale font un travail remarquable en faveur de l accès, de façon anonyme et gratuite, à la contraception d urgence et à la contraception régulière. Il s agit aujourd hui d élargir cette possibilité à tous les jeunes francilien-ne-s. La loi garantit un accès autonome des jeunes à la contraception et à l IVG. Mais, du fait d un accès parfois difficile à l information, et dans la mesure où les jeunes mineur-e-s doivent faire appel à la couverture sociale de leurs parents, ce droit est loin d être effectif. Cette situation est un enjeu de santé publique et d éducation. Le Pass santé contraception est destiné à initier un parcours d autonomie dans la prévention et la contraception. Son objectif est de donner aux jeunes les moyens d une sexualité épanouie. Les jeunes pourront ensuite poursuivre la démarche par eux-mêmes. L apprentissage de la maitrise de son corps et de sa fécondité est essentiel pour garantir la liberté indispensable à l égalité entre les filles et garçons et à l engagement dans un projet scolaire de réussite. C est pourquoi le Pass santé contraception sera investi d une dimension éducative dans les lycées sur les relations entres les filles et les garçons, la sexualité, les violences sexuelles, dans le cadre du programme régional «Jeunes pour l égalité». «Ce Pass, voté par les conseillers régionaux dès le début de cette mandature, est l un des volets du pacte d autonomie proposé par la Région aux jeunes Franciliens et Franciliennes pour leur assurer une formation, un accès à l'emploi, au logement et à la santé» Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France «Pour nous le Pass santé contraception est un moyen de réaffirmer le droit à la contraception pour les mineurs, droit aujourd hui battu en brèche» Laure Lechatellier, Vice-présidente chargée de l Action sociale, des Formations sanitaires et sociales, de la Santé et du Handicap «Il ne peut pas y avoir d égalité, s il n y a pas cette liberté de disposer de son corps» Henriette Zoughebi, Vice-présidente chargée des lycées et des politiques éducatives 3

4 Un autre constat s impose : malgré le développement de la contraception en France, l IVG reste aussi fréquente aujourd hui qu à la fin des années On en dénombre environ par an, dont un quart sont pratiqués en Ile-de-France, selon un rapport de l inspection des affaires sociales de fin Fait marquant, le nombre d IVG augmente pour les plus jeunes. Ainsi, environ IVG (5,7%) concernent des jeunes filles de moins de 18 ans. Rappel : La loi du 4 juillet 2001 ( ) relative à l interruption volontaire de grossesse et à la contraception, précise à l article L I. : «Le consentement des titulaires de l autorité parentale ou, le cas échéant, du représentant légal n est pas requis pour la prescription, la délivrance ou l administration de contraceptifs aux personnes mineures». La circulaire n du 17 février 2003 précise que: «Au sein des écoles et des établissements scolaires, tous les personnels, membres de la communauté éducative, participent explicitement ou non, à la construction individuelle, sociale et sexuée des enfants et adolescents». Les objectifs Le Conseil régional d Ile-de-France a fait de la mise en place d un parcours d autonomie des jeunes le premier chantier de cette mandature, conformément aux engagements pris par Jean-Paul Huchon et sa majorité lors des élections de Il traduit la volonté régionale de faire du respect de la jeunesse et de ses aspirations une question essentielle. L ambition de ce pacte d autonomie est de lever les freins qui empêchent les jeunes franciliens d accéder à l emploi, au logement, à la santé. Les premières mesures de ce parcours d autonomie ont été votées par le Conseil régional dès les 17 et 18 juin 2010, dont le Pass contraception. La volonté de la Région sur le Pass est notamment : de favoriser un parcours d autonomie et de responsabilisation des jeunes filles et garçons en matière de sexualité, de contraception et d avortement ; d inscrire les jeunes filles et garçons dans une démarche de sexualité libre et épanouie ; de leur garantir un premier accès anonyme et gratuit à la contraception pour une durée maximale de 6 mois ; de les insérer dans une démarche de prévention des grossesses précoces non désirées. Le Pass santé contraception doit faciliter l échange dans les établissements autour des questions de sexualité et de prévention des risques, dans un objectif éducatif, d autonomie et d égalité des jeunes. 4

5 Les bénéficiaires Le Pass est proposé dans les lycées publics et privés sous contrat (enseignement général et technologique, lycées professionnels), les centres de formation d apprentie-s (CFA), les instituts de formation sanitaire et sociale (IFSS) d Île-de-France, aux élèves inscrit-e-s en priorité en classe de seconde, ou classe d âge ou niveau équivalent pour les jeunes en lycées professionnels, CFA ou en formation sanitaire ou sociale. Cela représente environ filles et garçons. Le chéquier et les coupons Le Pass santé contraception prend la forme d un chéquier comprenant six coupons permettant aux jeunes d accéder à un suivi médical et à la délivrance de tout type de contraceptif pour une durée de trois à six mois maximum. Ce chéquier ne sera délivré qu une fois par bénéficiaire par l infirmier ou l infirmière du lycée ou par le ou la référent-e santé dans les CFA ou les IFSS. Chaque coupon, identifié par un libellé correspondant à sa fonction, devra être remis par le ou la jeune au professionnel de santé. Le coupon fera office de facture dès son renvoi par le professionnel aux services de la Région. La Région effectuera le paiement des actes médicaux réalisés sur la base des tarifs du secteur 1. L anonymat des bénéficiaires sera préservé à tous les stades de la procédure : leur nom n apparaîtra sur aucun des coupons. Le chéquier se compose de six coupons : 1/ Attestation de remise du Pass Les infirmières des lycées ou les référents santé retourneront ce coupon aux services de la Région après délivrance du chéquier aux bénéficiaires. 2/ Première consultation médicale gratuite Les destinataires de ce coupon seront les médecins généralistes, les gynécologues, les sage-femmes, les centres de planning familial. 3/ Prise de sang et examens biologiques gratuits Les destinataires de ce coupon seront les laboratoires de biologie médicale. 4/ Délivrance gratuite de contraceptifs Les destinataires de ce coupon seront les pharmacies, les centres de planning familial. 5/ Deuxième consultation médicale gratuite Les destinataires de ce coupon seront les médecins généralistes, les gynécologues, les sage-femmes, les centres de planning familial. 5

6 6/ Renouvellement gratuit de contraceptifs Les destinataires de ce coupon seront les pharmacies, les centres de planning familial. Tous les professionnels de santé concernés par ce dispositif ont été destinataires: d un courrier d information ; d un exemplaire du protocole présentant le Pass santé contraception ; d une affiche à installer sur le lieu d activité professionnelle. 6

7 Délivrance du chéquier Pass contraception : infirmières de lycées, référents santé (CFA, IFSS) Dès le 26 avril 2011 les infirmiers et infirmières des lycées franciliens, ainsi que les référents santé disposeront des documents suivants : un premier lot de chéquiers ; une affiche ; un exemplaire du protocole présentant le Pass santé contraception ; un tampon encreur dateur. Les services de la Région pourront renouveler les chéquiers sur simple demande avant le 15 de chaque mois. De la même façon, un envoi systématique sera effectué à chaque rentrée scolaire de septembre. Les chéquiers ont une durée de validité de 365 jours à compter de leur remise au jeune. L infirmier ou l infirmière ou le référent santé indiquera la date de péremption sur les coupons à destination des professionnels de santé. Un entretien approfondi avec la ou le jeune Le chéquier sera délivré sur demande et une seule fois par bénéficiaire au cours de l année scolaire, après un entretien avec la ou le jeune. Les points suivants seront abordés lors de cet entretien : l anonymat et la gratuité du dispositif pour une durée maximale de 6 mois ; le fonctionnement du dispositif Pass santé contraception, en se référant au protocole ; la ou le jeune est le seul bénéficiaire et utilisateur du Pass santé contraception ; le libre choix du professionnel de santé ; la date limite de validité du chéquier. Le suivi des chéquiers Après délivrance du Pass, l infirmier ou l infirmière du lycée ou le référent santé complètera les informations du coupon «Attestation de remise du Pass» cidessous : 7

8 Ces attestations de remise du Pass seront transmises au moins une fois par mois aux services de la Région afin d évaluer le dispositif. Consultation médicale : Planning familial, médecins généralistes, gynécologues, sage-femmes Lors de la prise de rendez-vous, le jeune indiquera au professionnel de santé qu il dispose d un chéquier Pass contraception et s assurera qu il l accepte comme moyen de paiement. Le praticien constituera un dossier médical au même titre que pour ses autres patients afin de permettre le suivi médical du jeune. Il sera donc amené à prendre l identité du patient sans contrôle de sa carte vitale. Il n enregistrera que ses coordonnées personnelles (numéro de portable et/ou adresse mail). Le praticien rappellera la confidentialité de la consultation médicale et il ne cherchera pas à contacter les parents du patient. Toute correspondance ou communication téléphonique se fera directement auprès du jeune selon les modalités convenues entre eux. 8

9 Seconde consultation médicale Si cette seconde consultation a pour objectif le renouvellement du contraceptif, le praticien s assurera que le contraceptif prescrit correspond parfaitement à la patiente. Après le rendez-vous Le praticien remplira le verso du coupon ci-dessous, qui fait office de facture. Ce coupon sera transmis à la Région pour remboursement, dans un délai de trois mois maximum après la date de la consultation. Le prix de la consultation et le paiement La Région Île-de-France s engage à payer aux professionnels de santé, par virement bancaire sous 30 jours, le montant de la consultation médicale sur les bases de la tarification de secteur 1 : consultation médicale chez un médecin généraliste/sage-femme : 23 consultation médicale chez un gynécologue : 28 Les praticiens ne pourront en aucun cas demander au jeune et à la Région le paiement des dépassements d honoraires. 9

10 Laboratoires de biologie médicale et prise de sang Lors de la prise de rendez-vous, le jeune indiquera au professionnel de santé qu il dispose d un chéquier Pass contraception et s assurera qu il l accepte comme moyen de paiement. Le rendez-vous ne pourra se faire que sur ordonnance d un médecin, gynécologue ou sage-femme, indiquant les différents examens de biologie médicale et le nom du bénéficiaire. Le laboratoire constituera un dossier médical au même titre que les autres patients afin d établir un suivi médical. Le praticien sera donc amené à prendre l identité du patient sans contrôle de la carte vitale. Il n enregistrera que les coordonnées personnelles du jeune (numéro de portable et/ou adresse mail). Le laboratoire rappellera la confidentialité des examens biologiques réalisés et qu il ne cherchera pas à contacter les parents, lors de l annonce des résultats. Le laboratoire fera parvenir au seul médecin prescripteur des analyses, les résultats des examens de biologie médicale. Le médecin recontactera le jeune afin de lui en faire retour. Après le rendez-vous Le laboratoire remplira le verso du coupon ci-dessous faisant office de facture : Ce coupon sera complété par le laboratoire et transmis, dans un délai de trois mois maximum après la date de la consultation, à la Région pour remboursement. Le prix des analyses médicales et le remboursement La Région Ile-de-France s engage à payer aux laboratoires, par virement bancaire sous 30 jours, le montant des prises de sang et examens de biologie médicale fixé par l Assurance Maladie : prise de sang : 7 examens de biologie médicale (pour glycémie et bilan lipidique) : 20 Le laboratoire fera figurer le montant des examens de biologie médicale réalisés sur le coupon pour paiement. 10

11 Délivrance du contraceptif : pharmacies, centres de planning familial La délivrance du contraceptif ne pourra se faire que sur présentation de l ordonnance faite par le médecin établie au nom du bénéficiaire. À aucun moment, la pharmacie ou le centre de planning familial ne pourra demander une pièce d identité ou la carte vitale du jeune pour contrôle. La pharmacie ou le centre de planning familial remplira le verso du coupon cidessous faisant office de facture. Ce coupon sera transmis à la Région pour remboursement, dans un délai de 3 mois maximum après la date de la délivrance. La Région remboursera les pharmacies sous un délai de 30 jours. La Région s engage à rembourser tout contraceptif sur la base de deux montants plafonnés : - à 40 TTC pour les contraceptifs d une durée de 3 mois renouvelable (préservatif, spermicide, injection, diaphragme, pilule, anneau, patch) ; - à 140 TTC pour les contraceptifs d une durée supérieure à 6 mois (implant, stérilet). 11

12 Pour toute information sur le dispositif, tous les publics éligibles et professionnels de santé pourront consulter la page dédiée du site Internet de la Région Île-de-France à l adresse : et joindre un conseiller au tous les matins de 9h00 à 12h30 et les lundis, mercredis et vendredis après-midi de 13h30 à 17h30. 12

13 Un partenariat étroit avec les rectorats et les professions de santé Le Pass santé contraception a été élaboré en étroite concertation avec les rectorats de Paris, Créteil et Versailles, avec les professionnels de santé (infirmières, médecins), le planning familial et les associations. Le dispositif a été présenté aux infirmières scolaires lors de nombreuses réunions, en présence des recteurs ou de leurs représentants. Les communautés scolaires (proviseurs, personnels d administration, d enseignement, d éducation, de santé et assistantes sociales) joueront également un rôle très important dans sa réussite. Le protocole du Pass santé contraception, qui détaille l ensemble du dispositif, a été validé le 9 mars par les recteurs des Académies de Créteil, Paris et Versailles. La Région a aussi travaillé avec les représentants des professions de santé : ordre des médecins, ordre des pharmaciens, syndicat national des infirmier(e)s conseiller(e)s de santé, syndicat national des médecins biologistes, union régionale des professions de santé Le protocole du Pass santé contraception a été modifié pour intégrer les remarques formulées par les professionnels et par les rectorats. Quelques chiffres A ce jour, la Région a fait imprimer Pass contraception et 6202 ont été envoyés dans: 470 Lycées publics (8 par établissement) 213 Lycées prives (8 par établissement) 183 CFA (3 par établissement) 63 IFSS (3 par établissement) Le lancement du Pass santé contraception à partir du 26 avril 2011 s accompagnera d une campagne de communication sur les radios les plus écoutées par les jeunes et sur Internet (Facebook, MSN ), ainsi que dans la presse professionnelle. Le budget de cette campagne d information s élève à euros. 13

14 Les autres mesures du parcours d autonomie des jeunes Le Pass contraception est l un des volets du parcours d autonomie des jeunes que la Région Île-de-France s est engagée à mettre en place sur cette mandature. Les autres mesures déjà votées : Gratuité des transports pour les jeunes en insertion A la rentrée de septembre 2011, jeunes en insertion voyageront gratuitement sur le réseau de transport francilien grâce à une nouvelle aide de la Région. Sont concernés par cette mesure les jeunes suivis par les missions locales et ayant le statut de stagiaire de la formation professionnelle. Le coût, estimé à 10 millions d euros en année pleine, est entièrement pris en charge par la Région. Ce dispositif complète les «chèques mobilité» cofinancés par la Région et le STIF pour aider les jeunes accompagnés par les missions locales dans leurs déplacements ponctuels (recherche d emploi, démarches administratives, etc.) Environ jeunes en bénéficient chaque année pour chèques distribués. Une complémentaire santé pour les étudiants boursiers En juin 2010, la Région votait le dispositif de prise en charge des frais de mutuelle de certains étudiants boursiers. Ils sont près de à en bénéficier aujourd hui, soit un tiers du public concerné. Cette aide de 100 euros est destinée aux étudiants boursiers, âgés de 18 à 26 ans, dont les revenus dépassent le seuil requis pour bénéficier de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou bien de l aide de l État à l acquisition d une complémentaire santé (ACS). L étudiant ne fait aucune avance de frais grâce à une convention entre la Région, les Crous et les mutuelles. Grâce à cette mesure, des étudiants qui ne se soignaient plus pour faire des économies ont à nouveau accès aux soins. La Région a commandé une étude pour préparer une éventuelle extension de cette aide à d autres jeunes Franciliens sans emploi, apprentis ou en situation de précarité. Les résultats de l enquête devraient être connus dans les prochaines semaines. 14

15 L accompagnement des jeunes, première compétence de la Région La formation des jeunes est la première compétence de la Région Île-de-France. Lycées, apprentissage, enseignement supérieur, insertion: la Région consacre chaque année le tiers de son budget à l avenir des jeunes franciliens. Formation mais aussi logement, transports, stages ou mobilité internationale : autant de domaines dans lesquels la Région accompagne les jeunes. Avec toujours un seul objectif : la réussite de toutes et de tous. Dans les lycées, la Région investit tant dans la construction, la rénovation et l entretien des bâtiments que dans la mise en place de politiques éducatives en faveur des lycéens. Depuis 1998, 250 lycées ont été rénovés soit plus de la moitié des établissements de la Région. Cet effort se poursuit dans un contexte budgétaire difficile. A ce jour, 36 gros chantiers de rénovation sont en cours dans les huit départements d Île-de- France, pour un montant total de 1,11 milliard d euros. Le Conseil régional est aussi un partenaire quotidien des lycéens. Il intervient pour garantir à tous l accès à la restauration scolaire, à l équipement nécessaire aux études, pour favoriser les projets des lycéens (réaliser un spectacle, un documentaire, un projet humanitaire ), permettre la mobilité de tous avec la carte Imagin R. Depuis 2001, il assure la gratuité des manuels scolaires. Un nouveau dispositif régional pour diffuser la culture de l égalité filles-garçons Adopté en janvier dernier par les élus régionaux, le dispositif «Jeunes pour l égalité» vise à sensibiliser les lycéen-ne-s et les équipes éducatives à la culture de l égalité des filles et des garçons. La Région Ile-de-France apporte son soutien à des associations partenaires qui œuvrent dans les thématiques suivantes : - les représentations sexuées des métiers - les violences subies, la protection des jeunes et la prévention - la liberté de disposer de son corps - l appropriation du principe de laïcité par les jeunes en tant que principe porteur de liberté individuelle Les actions s adressent à des lycées volontaires qui s engagent dans un processus à trois niveaux : - sensibilisation des équipes - sensibilisation des élèves - valorisation des réalisations dans l espace public 15

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page2 region

Plus en détail

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique PROTOCOLE Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte Les objectifs Les bénéficiaires Les étapes de la prise

Plus en détail

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page2

Plus en détail

RHÔNE-ALPES 2015-2016

RHÔNE-ALPES 2015-2016 1. Information sur le stagiaire! M.! Mme! Entendant(e)! Malentendant(e)! Sourd(e) Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Situation professionnelle/etude :... Adresse :...... Photo d identité obligatoire

Plus en détail

IL EST EXPOSE ET CONVENU CE QUI SUIT :

IL EST EXPOSE ET CONVENU CE QUI SUIT : CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE La Région Haute-Normandie, dont le siège est situé, 5 rue Robert Schuman - BP 1129-76 174 Rouen Cedex 1, représentée par son Président, Monsieur Alain LE VERN, dûment habilité

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACHAT D UNE PRESTATION DE VEILLE ECONOMIQUE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance AVRIL 2012 Visites de fin de chantier de vos demandes de 1. Une visite sur chantier : Pourquoi? Car la certification d un projet s articule autour de deux examens : - un premier au cours de la phase «conception»,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

Convention de Partenariat Chèques cadeaux «Shop In de l Est Parisien» 2015

Convention de Partenariat Chèques cadeaux «Shop In de l Est Parisien» 2015 Convention de Partenariat Chèques cadeaux «Shop In de l Est Parisien» 2015 Entre d une part : Raison sociale Forme juridique Au capital de Immatriculée au RCS de Sous le numéro Enseigne Activité Nom du

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN Qu est-ce que le Pass permis citoyen? Une aide forfaitaire de 600 octroyée par le Département aux jeunes qui souhaitent obtenir leur permis B, en contrepartie d une

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

santé le parcours de soins Mémento

santé le parcours de soins Mémento santé le parcours de soins Mémento Informations pratiques Qu est-ce que le parcours de soins? Le parcours de soins est un circuit que vous devez respecter pour bénéficier d un suivi médical coordonné,

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Dispositif de financement en faveur des formations AIDE-SOIGNANT / AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

Dispositif de financement en faveur des formations AIDE-SOIGNANT / AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Dispositif de financement en faveur des formations AIDE-SOIGNANT / AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Pourquoi un nouveau dispositif? La Région a souhaité faire évoluer son intervention en matière de financement

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE

RESTAURATION COLLECTIVE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES BARRES-COIRON RESTAURATION COLLECTIVE Règlement du service Restauration Scolaire Enfants Année scolaire 2015/2016 CONTACTS : RESERVATION ET FACTURATION DES REPAS Tél. 09.70.65.01.96

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

S.E.G.P.A. CONVENTION DE STAGE D APPLICATION

S.E.G.P.A. CONVENTION DE STAGE D APPLICATION S.E.G.P.A. CONVENTION DE STAGE D APPLICATION PRÉNOM, NOM DE L ÉLÈVE DATE DE NAISSANCE ADRESSE RESPONSABLE LÉGAL Il a été convenu ce qui suit, en application des dispositions du Décret N 2003-812 du 26-8-2003,

Plus en détail

Sommaire Règlement appliquable au dispositif chéquier jeune Isère... Public bénéficiaire... Commande du Chéquier jeune Isère...

Sommaire Règlement appliquable au dispositif chéquier jeune Isère... Public bénéficiaire... Commande du Chéquier jeune Isère... Sommaire Règlement appliquable au dispositif chéquier jeune Isère... 2 Public bénéficiaire... 3 Commande du Chéquier jeune Isère... 3 Mode de paiement pour l achat du Chéquier jeune Isère... 4 Relance...

Plus en détail

OBJET. La réforme de l assurance maladie au 1 er janvier 2005 : la participation forfaitaire d un euro, le médecin traitant.

OBJET. La réforme de l assurance maladie au 1 er janvier 2005 : la participation forfaitaire d un euro, le médecin traitant. DATE : Levallois, le 7 février 2005 REFERENCES : Circulaire n 7/2005 2 CL/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin

Plus en détail

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE»

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Conseil départemental de Paris INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Votre salle d attente est un lieu de votre cabinet dans lequel les patients, ou toute personne qui y passe, doivent avoir accès aux informations

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Inscriptions administratives en ligne. Sciences Po - Inscriptions administratives en ligne

Inscriptions administratives en ligne. Sciences Po - Inscriptions administratives en ligne Accéder à votre inscription en ligne Identifiez-vous sur votre espace Sciences Po : http://scolarite.sciences-po.fr Cliquer sur «Espace étudiant Accueil administratif» : Vos ID utilisateur et code confidentiel

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Pour mise en oeuvre immédiate Document consultable dans Médi@m Date : 24/03/2003 Domaine(s) : RISQUES MALADIE Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Modalités de prise en charge des IVG des mineures sans consentement parental.

Plus en détail

Vous bénéficiez de la CMU complémentaire

Vous bénéficiez de la CMU complémentaire vous guider Particuliers Partenaires Vous bénéficiez de la CMU complémentaire n Mode d emploi www.msa.fr Vous avez de faibles ressources et, à ce titre, vous bénéficiez de la couverture maladie universelle

Plus en détail

Règlement intérieur OHCYCLO. Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association.

Règlement intérieur OHCYCLO. Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association. Règlement intérieur OHCYCLO 1/ Préambule Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association. Le présent règlement intérieur est transmis à l ensemble des membres ainsi qu à chaque

Plus en détail

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans :

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE SEQUENCE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL DANS LE CADRE DE L OPERATION «BRAVO LES ARTISANS de Charente-Maritime» Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre

Plus en détail

CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES

CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES Entre L université,,, d une part,, d une part ( ),, d une part,, d une part ),, d une part,, d une part 1/5 L intégration des IUFM dans les universités

Plus en détail

Comment améliorer l accès à la contraception pour les mineures en milieu rural?

Comment améliorer l accès à la contraception pour les mineures en milieu rural? UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DE MEDECINE ANNEE 2011 MEMOIRE DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE DESTINE AUX MEDECINS GENERALISTES Comment améliorer l accès à la contraception pour les

Plus en détail

ALYCCE AGIR AU LYCEE POUR LA CULTURE

ALYCCE AGIR AU LYCEE POUR LA CULTURE ALYCCE AGIR AU LYCEE POUR LA CULTURE ET LA CITOYENNETE DES ELEVES REGLEMENT DU PROGRAMME ANNEE 2016/2017 1/7 Le programme «Agir au Lycée pour la Culture et la Citoyenneté des Elèves» («ALYCCE») a pour

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Région Franche-Comté - Mobilité internationale des jeunes Règlement du programme DYNASTAGE APPRENTIS

Région Franche-Comté - Mobilité internationale des jeunes Règlement du programme DYNASTAGE APPRENTIS Région Franche-Comté - Mobilité internationale des jeunes Règlement du programme DYNASTAGE APPRENTIS Départs 2016 Délibération des 18 et 19 décembre 2014 Dans l attente des orientations qui seront fixées

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE Règlement du service «Restauration Scolaire» Enfants

RESTAURATION COLLECTIVE Règlement du service «Restauration Scolaire» Enfants CONTACTS RESTAURATION COLLECTIVE : Communauté de Communes Barrès-Coiron B.P 15 8, avenue Marcel Cachin 07350 Cruas OLAIRE RESERVATION ET FACTURATION DES REPAS : Communauté de Communes Barres-Coiron 8,

Plus en détail

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois 1) Présentation du dispositif : Accompagner les jeunes NEET vers et dans l emploi Proposer un parcours d accompagnement renforcé, proposer une solution d emploi, de stage, de formation ou d apprentissage

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

l Académie d Aix-Marseille et

l Académie d Aix-Marseille et Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et le GIPHISE CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE GAUDEMAR,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA MOBILITÉ INTERNATIONALE

RÈGLEMENT DE LA MOBILITÉ INTERNATIONALE RÈGLEMENT DE LA MOBILITÉ INTERNATIONALE TITRE 1 PRINCIPES GÉNÉRAUX 1.1. Préambule La mobilité internationale fait partie intégrante de la formation en 5 ans sanctionnée par le diplôme de Science Po Saint-Germain-en-Laye.

Plus en détail

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Chaque année, des candidats échouent au concours d entrée de la formation au Diplôme d Etat d Ambulancier, soit parce qu ils s y sont mal préparés,

Plus en détail

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES POINT 5.1 VERSION 1-04/03/2014 CAHIER DES CHARGES Création du site Internet du Groupement Atouts Prévention Rhône-Alpes Première partie : présentation du projet A- Les éléments de contexte B- Les objectifs

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

Modalités des refacturables pour les Quartiers

Modalités des refacturables pour les Quartiers Modalités des refacturables pour les Quartiers Dernière mise à jour : 09/10/2013 Principes En vue d aider les groupes porteurs à mobiliser les habitants de leurs quartiers, un soutien financier à l organisation

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 2 juillet 2015 DCM N 15-07-02-23 Objet : Attribution de subvention au titre du dispositif

Plus en détail

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD!

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! TIERS PAYANT des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! La généralisation du tiers payant à l ensemble des soins de ville avant 2017 fait partie des mesures

Plus en détail

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie Médecins Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie La convention nationale des médecins libéraux, signée le 26 juillet 2011, a défini dans son article

Plus en détail

MARCHE RELATIF A L ACCOMPAGNEMENT DES STAGIAIRES DE

MARCHE RELATIF A L ACCOMPAGNEMENT DES STAGIAIRES DE 1/6 MARCHE RELATIF A L ACCOMPAGNEMENT DES STAGIAIRES DE LA BOURSE TERRITORIALE DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (BTF) EN METROPOLE 3 - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître de l'ouvrage

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Commune d Arzon Direction Administration Générale Tél: 0297534460 FOURNITURE DE BUREAU ET CONSOMMABLE Date et heure limites de réception des offres

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL D UTILISATION DES JETONS POUR L ESPACE «JEUX DE CASINO»

REGLEMENT GENERAL D UTILISATION DES JETONS POUR L ESPACE «JEUX DE CASINO» REGLEMENT GENERAL D UTILISATION DES JETONS POUR L ESPACE «JEUX DE CASINO» Il est préalablement exposé au présent règlement que les comptes servant dans l espace Jeux de casino accessible à l url jeuxcasino.m6jeux.fr

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Fonds Régional d Aide aux Projets Lycéens et Apprentis DONT CLASSES NORD-SUD

Fonds Régional d Aide aux Projets Lycéens et Apprentis DONT CLASSES NORD-SUD Fonds Régional d Aide aux Projets Lycéens et Apprentis DONT CLASSES NORD-SUD Dans le cadre de sa politique d action éducative, de soutien et d accompagnement aux établissements, et de développement de

Plus en détail

INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise)

INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise) INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise) Foire aux questions (FAQ) Dispositif mis en œuvre à compter du 25 juin 2013 (délibération du 24 juin 2013) Le dispositif Initiative Formation

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Services en ligne - Espace OF

Services en ligne - Espace OF Services en ligne - Espace OF G U I DE U T I L I S AT E U R «Espace OF» est un portail spécifique dédié aux organismes de formation partenaires d Actalians. Ce portail a pour vocation de simplifier les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE Emetteur : CETIP Rédacteur : CETIP Référence : Version : 1.0 Etat : Validé Date : 25 juillet 2014 Page: 2/9 SOMMAIRE 1 Objet du document... 4 2 Périmètre... 5 3 Principe général de la solution... 5 4 Chargement

Plus en détail

L AIDE AUX DEFRAIEMENTS DES STAGIAIRES EN FORMATIONS COURTES

L AIDE AUX DEFRAIEMENTS DES STAGIAIRES EN FORMATIONS COURTES V1 du 25/06/2015 L AIDE AUX DEFRAIEMENTS DES STAGIAIRES EN FORMATIONS COURTES Mode d emploi à l usage exclusif des organismes de formation délivrant une prestation de formation dans le cadre du dispositif

Plus en détail

L ASSISTANCE INFORMATIQUE DÉLOCALISÉE DE L ACADÉMIE DE TOULOUSE CONVENTION A DESTINATION DES ÉCOLES DU LOT

L ASSISTANCE INFORMATIQUE DÉLOCALISÉE DE L ACADÉMIE DE TOULOUSE CONVENTION A DESTINATION DES ÉCOLES DU LOT L ASSISTANCE INFORMATIQUE DÉLOCALISÉE DE L ACADÉMIE DE TOULOUSE CONVENTION A DESTINATION DES ÉCOLES DU LOT Elle s insère dans la politique académique de développement des Technologies d Information et

Plus en détail

Appel à Projets Prévention Jeunes 2015

Appel à Projets Prévention Jeunes 2015 Appel à Projets Prévention Jeunes 2015 Email : international@solidarite-sida.org Solidarité Sida Service Programmes Santé & Solidarité 16 bis, avenue Parmentier 75011 Paris FRANCE Tél : 00 33 1 53 10 22

Plus en détail

I - Synthèse des travaux des 2 groupes

I - Synthèse des travaux des 2 groupes 1 Rencontre des délégués du territoire de Menton Vallée de la Roya -Nice La ligue de l enseignement - 11 décembre 2012 I - Synthèse des travaux des 2 groupes 1. Eléments de contenu pour la fiche de présentation

Plus en détail

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs)

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) 7Les droits sociaux Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) Les droits économiques Généralement à 18 ans, et parfois pour une durée plus ou

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 Bienvenus dans le système d inscription à la JMJ de Cracovie 2016! Avant de commencer la procédure d inscription, nous vous invitons à lire

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS 2015/2016 .FR

GUIDE PRATIQUE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS 2015/2016 .FR 2015/2016 GUIDE PRATIQUE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS Toutes les modalités d utilisation, informations pratiques, conditions d attribution du Pass prévention contraception. 1.FR SOMMAIRE ÉDITO P.3

Plus en détail

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Dossier de presse Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Contact presse Dounia Zamani 05 58 06 62 03 dounia.zamani@cpam-montdemarsan.cnamts.fr «Se soigner : un droit

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre :

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Plus en détail

Le service d appels d offres

Le service d appels d offres Le service d appels d offres Réponses aux demandes de devis Le site Mon-immeuble.com vous propose un service d appels d offres accessible par le menu «Appels d offres». Ce service est réservé aux membres

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT Logos Sdis Inspection Union académique départementale CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT La présente convention intervient : entre Le Service Départemental d Incendie et de Secours de représenté par :, Président

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre d'une part, la FNAIM du Grand Paris 27 bis, avenue de Villiers 75017 PARIS Représentée par son président, Gilles RICOUR DE BOURGIES et d'autre part, les académies de Créteil,

Plus en détail

Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV

Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV Depuis 2010, APV Web est l outil informatique des Aides aux Projets Vacances, programme d'action sociale

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Règlement de Fonctionnement

Règlement de Fonctionnement Règlement de Fonctionnement Service Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Le règlement de fonctionnement est établi conformément aux dispositions du décret N 2008-1504 du 30 décembre 2008.

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

Marché Public de fournitures et de prestations de services. Mairie de Chatelaillon Plage

Marché Public de fournitures et de prestations de services. Mairie de Chatelaillon Plage Marché Public de fournitures et de prestations de services Mairie de Chatelaillon Plage Fournitures informatiques Location avec option d achat de matériels d impression avec prestation de maintenance Règlement

Plus en détail

Plan régional pour la réussite et l insertion des jeunes

Plan régional pour la réussite et l insertion des jeunes Plan régional pour la réussite et l insertion des jeunes Mobilité, formation, apprentissage, aides à l installation, à l équipement, au remboursement du prêt étudiant, bourses... Des dispositifs régionaux

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 L'exemplaire original est à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Il doit

Plus en détail

REGLEMENT. Le présent règlement a pour objet de déterminer les modalités de participation au Concours.

REGLEMENT. Le présent règlement a pour objet de déterminer les modalités de participation au Concours. 1 er CONCOURS JOEL ROBUCHON / FUTUROSCOPE REGLEMENT ARTICLE 1 er ORGANISATION ET MODALITES D ACCES AU CONCOURS Dans le cadre des 25 ans du Futuroscope, les dirigeants du parc en lien avec Joël Robuchon,

Plus en détail

INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise

INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise Foire aux questions (FAQ) Dispositif mis en œuvre à compter du 25 juin 2013 (délibération du 24 juin 2013) Le dispositif Initiative Formation

Plus en détail

Mise en concurrence : mise sous plis, diffusion, routage et stockage des publications OFDT 2011-2013

Mise en concurrence : mise sous plis, diffusion, routage et stockage des publications OFDT 2011-2013 Mise en concurrence : mise sous plis, diffusion, routage et stockage des publications 2011-2013 Diffusion et routage des publications périodiques ou non de l Observatoire français des drogues et des toxicomanies

Plus en détail