Inty. fait son marché DOSSIER PEDAGOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inty. fait son marché DOSSIER PEDAGOGIQUE"

Transcription

1 Inty FAIT SON MARCHÉ fait son marché DOSSIER PEDAGOGIQUE

2 Les photos sont l œuvre d Olivier Genard. Les dessins ont été réalisés par Pablo Sanaguano, un artiste équatorien.

3 > Inty fait son marché est un outil pédagogique visant la découverte, par les enfants, du mode de vie des Indiens de la Cordillère des Andes. Ils prennent ainsi conscience d autres manières de vivre et jettent les bases d une attitude respectueuse des autres. Le présent document arme l enseignant pour son exploitation. Une introduction insiste sur les enjeux pédagogiques de la démarche. Une première partie fournit des renseignements relatifs au contexte équatorien. Une deuxième partie offre à l enseignant les informations utiles pour l exploitation de chaque photographie : description de son contexte, le texte de l histoire générale qui se rapporte à ce cliché, quelques informations complémentaires permettant de répondre aux questions les plus probables des enfants et les éléments les plus notables relatifs aux similitudes et différences entre la vie en Equateur et en Belgique. Une troisième partie propose quelques activités complémentaires qui peuvent prolonger l activité principale. Il est préférable de ne pas lire l histoire mais plutôt de la raconter. L enseignant construira son récit autour des éléments de l histoire qu il aura sélectionnés pour que ses élèves puissent les intégrer au mieux.

4

5 Introduction «Pourquoi ne produisez-vous rien pour le maternel?» Cette question nous a été posée tellement souvent que nous avons décidé de nous intéresser (enfin!) aux élèves des premières années de l enseignement. Un long travail de recherche nous a convaincus de la pertinence de la démarche et de la nécessité de produire des outils d éducation à la différence pour le maternel. Dans ce domaine, les théories s opposent. Pour certaines, tout se joue avant 6 ans. Pour d autres, il est inutile de présenter trop tôt aux enfants des pays et des coutumes lointains, alors qu ils ne connaissent pas encore bien leur environnement proche. Après avoir étudié la question et rencontré quelques spécialistes de la petite enfance, nous sommes persuadés de l importance de mettre les enfants en contact, le plus tôt possible, avec d autres cultures. Il n y a pas d âge pour commencer à s ouvrir l esprit et pour titiller la curiosité d en savoir plus sur l autre. Apprendre à connaître, c est éviter les préjugés. Gageons que cette série de photos et les autres opus de notre collection seront autant de petites graines semées qui, dans quelques années, donneront de beaux fruits de tolérance et d ouverture d esprit. Enfin, rendons à César ce qui lui appartient. Pour produire Inty fait son marché, nous nous sommes largement inspirés d un outil qui existe depuis quelques années en Flandre : Mama Betty in Congo produit par l ASBL Studio Globo (www.studioglobo.be). Profitons de cet espace pour la remercier pour le travail qu elle accomplit et pour le balisage qu elle nous ont apporté. L é q u i p e

6 Description de l activité Le jeu de photos Inty fait son marché s accompagne d une proposition d exploitation pédagogique. Il convient d insister d emblée sur le fait qu il s agit d une proposition dont l enseignant s écartera à loisir en fonction des caractéristiques de sa classe et de ses talents personnels. Il s agit de raconter une histoire aux enfants et de l illustrer au moyen des clichés photographiques. Ceux-ci servent ensuite de support à une discussion avec les élèves relative aux ressemblances et différences de la vie en Equateur et en Belgique. Les photos seront affichées en classe, dans le coin rassemblement par exemple, pour que les enfants les aient en permanence sous les yeux et puissent les consulter à leur guise. De cette manière, Inty et ses copains feront partie intégrante de la classe. Dans un premier temps l enseignant raconte l histoire en présentant les photographies. Le texte de l histoire est découpé pour correspondre chaque fois à la photo de référence. Dans un deuxième temps, l enseignant revient sur la première photo, la montre aux élèves et les interroge : que voit-on sur la photo? Se souvient-on de ce dont il était question, de ce que font les personnages? qu est-ce qui, dans la manière de vivre des Equatoriens, ne ressemble pas à notre manière de vivre? qu est-ce qui, au contraire, ressemble à notre manière de vivre? Après la première photo, on passe à la deuxième, à la troisième, et ainsi de suite. Le nombre de photos à voir par séance est à fixer en fonction du niveau d attention et de la concentration des élèves. Des activités complémentaires permettent de prolonger l exploitation des photos : un cd de chansons, des dessins à colorier et une recette culinaire éveilleront les cinq sens des enfants à la culture équatorienne. D autres jeux de photos sont consacrés au Népal, à Haïti, au Burkina Faso et au Maroc. Ils sont disponibles gratuitement sur simple demande. I. PRÉSENT

7 I. PRÉSENT TI N ÉSENT TI N SENTATION GÉNÉRALE ÉNÉR E ÉNÉR E A. Contenu de l histoire Inty vit en Equateur dans un village situé au cœur de la Cordillère des Andes. Il nous présente sa vie, sa famille, ses amis, ses loisirs. Aujourd hui, c est dimanche, le jour du marché. Inty va faire les courses. B. Les photos : aperçu rapide Inty ; la maison et la famille d Inty ; la cuisine ; Inty et ses copains accompagnent les bergers du village ; Inty part au marché à travers champs ; le Chimborazo ; arrivée en ville ; la ville est très animée ; les animaux du marché ; les étals de fruits et légumes ; les produits de consommation courante ; Inty et ses copains prennent un repas ; ils repartent en camionnette ; et le football.

8 I n t y s e p r é s e n t e. I l e s t d e va n t s a m a i s o n, d a n s s o n vêtement t ra d i t i o n n e l. I l a i m e b e a u co u p l e s a n i m a u x e t s p é c i a l e m e n t l e s c h i e n s. Vo i c i u n j e u n e c h i o t q u i l a f f e c t i o n n e p a r t i c u l i è r e m e n t. II. L HISTOIRE 1. Description / contextualisation de la photo Inty est un jeune garçon de 12 ans. Il a la peau mate, les cheveux noirs et les yeux noirs. Il porte un poncho et un chapeau, le costume traditionnel des Indiens des Andes équatoriennes. Inty habite le village de Sicalpito, à 40 minutes à pieds de Cajabamba. Sicalpito se trouve dans la province du Chimborazo, au centre de l Equateur. Il faut 16 heures d avion pour aller de Belgique en Equateur (facultatif: montrer aux enfants la Belgique et l Equateur sur une carte du monde). Les Indiens ou Indigènes représentent la plus grande partie de la population (40 %). C est aussi la couche la plus pauvre du pays. Les Indiens des Andes peuplaient jusqu au XV e siècle les zones les plus fertiles du pays mais à l arrivée des Incas d abord et des Conquistadors espagnols ensuite, ils se virent refoulés dans les hautes terres, dans les régions les plus ingrates. Aujourd hui, les riches propriétaires équatoriens ont remplacé les Conquistadors mais l isolement des Indiens reste très marqué. Les Indiens sont majoritairement agriculteurs et éleveurs. Ils tirent de la terre l essentiel de leur nourriture mais les techniques sont rudimentaires et la mécanisation est très peu présente. Bien souvent, les minuscules propriétés ne suffisent pas à nourrir correctement les familles. Les conditions de vie dans la Cordillère des Andes sont dures : froid, pluies diluviennes à certaines périodes de l année, sécheresse à d autres, vents violents et pentes abruptes rendent les activités agricoles complexes et les rendements ne sont pas bons. C est pourquoi tout le monde participe. Les enfants, dès leur plus jeune âge, donnent un coup de main à leurs parents pour travailler dans les champs, soigner les animaux, préparer les repas et s occuper des tâches ménagères.

9 2. Récit Voici Inty, il a 12 ans et il habite dans la haute montagne (à mètres d altitude), dans un pays qui s appelle l Equateur. Inty adore les animaux et surtout les chiens! D ailleurs, il vous présente un jeune chiot qu il a recueilli hier. Pourriez-vous aider Inty à trouver un nom pour son nouvel ami? Dans la montagne, il pleuvine souvent et il peut faire très froid. Il faut se protéger, c est pour ça qu Inty porte un chapeau et un poncho en laine de mouton. C est sa grand-mère qui a tissé la laine et cousu le poncho. Dans le village d Inty, presque tout le monde porte des ponchos de la même couleur. Aujourd hui c est dimanche. C est le jour du marché et il n y a pas école. En plus c est un jour spécial parce que l oncle d Inty est revenu des Etats-Unis et qu il vient dîner ce soir à la maison. Ce matin, Inty s est occupé des animaux : il a donné de l herbe à manger aux cochons d Inde et il est allé chercher de l eau qui sera utilisée pour boire et pour cuisiner. Maintenant, il attend ses copains pour aller disputer avec eux une partie de football endiablée. 3. Infos supplémentaires pour l enseignant Inty signifie soleil en Quechua, la langue des Incas que parlent encore aujourd hui les Indiens des Andes. La flûte de pan fait partie des instruments traditionnels. On peut l entendre dans quelques-uns des morceaux qui figurent sur le cd. Il n y a pas de l eau potable et des robinets dans toutes les maisons. Il faut alors aller chercher l eau utilisée pour les besoins quotidiens dans les petites rivières avoisinantes. Ce sont souvent les enfants qui assurent la corvée d eau. Comme il n y a pas de clôture, d alarme ou de sonnette, le chien occupe une fonction importante : il est le gardien de la maison. Les revenus de l émigration constituent la deuxième rentrée d argent pour le pays. Toutes les familles ont au moins un membre qui vit à l étranger, le plus souvent aux Etats-Unis ou en Espagne. 4. Similitudes et différences L attrait pour les animaux de compagnie. La plupart des enfants vont à l école primaire au moins 3 ans mais peu prolongent leur scolarité jusqu en secondaire parce que l école secondaire est souvent éloignée de leur maison, qu elle coûte cher aux parents et qu ils ont besoin de leurs enfants pour travailler. Les enfants d ici peuvent facilement imaginer ce qu est un climat pluvieux et froid. La manière de s habiller diffère quelque peu mais dans les photos suivantes, on retrouve le jeans et la casquette, «à l américaine». Les enfants participent dès leur plus tendre enfance aux travaux agricoles et aux tâches domestiques. Le rapport aux animaux domestiques est semblable au nôtre, si l on excepte l anthropomorphisme dont certains font preuve chez nous. La flûte de pan est un instrument peu connu ici mais très répandu en Amérique du Sud. 5. Lien avec les dessins du cd-rom : Vestido Sur ces dessins sont repris les éléments essentiels de l habillement andin. La femme porte l Anaku, une jupe tissée en laine de mouton, la Baïeta, une pièce de tissu en laine qui tient bien chaud et un chapeau, dont la forme et les couleurs sont propres à chaque communauté. L homme porte le Samao, un pantalon en peau de mouton et un poncho en laine de mouton. Les couleurs et motifs des ponchos sont également propres à chaque communauté.

10 Int y nous présente sa maison et sa famille. 1. Description / contextualisation de la photo La famille d Inty compte 6 personnes. Manuela et Pedro, ses parents, ont quatre enfants, ce qui n est pas exceptionnel pour la campagne. Les familles y sont souvent plus nombreuses car les enfants sont appelés à aider leurs parents pour les travaux aux champs. Les animaux domestiques font partie de la famille. La maison en terre avec un toit en paille constitue l habitat traditionnel qui est de plus en plus délaissé au profit des maisons «en dur» faites de blocs de béton et couvertes d un toit en tôle ondulée (cf. photo 14). Dans ce cas, l ancienne maison n est pas détruite. Elle est reconvertie en cuisine, en remise ou en étable. Pour la construction des maisons traditionnelles, on utilise des matériaux locaux : le bois, la paille et la terre. Derrière la maison, on aperçoit les champs et les pâturages dont certains appartiennent à la famille d Inty. Le petit cabanon sur la droite sert de remise à outils et d étable pour les cochons d Inde. Les toilettes sont à l écart de la maison et n apparaissent pas sur la photo. Depuis peu, l électricité arrive jusqu à la maison d Inty, ce qui constitue un net progrès pour le confort de la famille. Les arbres à l arrière-plan sont des eucalyptus. La région est peu boisée et pourtant le bois est très recherché par les Indiens qui l utilisent comme combustible et comme matériau de construction.

11 2. Récit Voici la famille d Inty : Pedro, son papa ; Sisa, sa grande sœur ; Tamia, sa plus grande sœur ; Manuela, sa maman et, cachée derrière le poteau, Nina, sa petite sœur. Tout le monde vit dans cette maison. Récemment on a installé l électricité, ce qui a changé la vie de la famille. Grâce à cela, Inty peut faire ses devoirs le soir à la lumière d une lampe et écouter la radio avec ses sœurs. La famille n a pas encore de télévision mais Pedro et Manuela économisent pour s en acheter une. La maison a des murs en terre et un toit en paille. C est très solide et ça protège bien de la pluie. 4. Similitudes et différences Les fils électriques font partie du paysage. Inty vit dans une maison avec sa famille. Tout le monde porte un chapeau. On aperçoit quelques poules. Depuis peu, il y a l électricité. Inty va à l école et fait ses devoirs. La maison est en terre avec un toit en paille. Le sol devant la maison est en terre et pas en goudron ou en béton. On est à la campagne, au milieu des champs et des pâtures. 3. Infos complémentaires pour l enseignant Les enfants portent des prénoms quechuas typiques : Sisa (fleur), Tamia (pluie), Nina (lumière) et Samaï (esprit). Les prénoms des parents sont plus classiques parce que jusqu il y a peu, les prénoms catholiques étaient choisis au moment du baptême. L électricité est utilisée, en premier lieu, pour l éclairage mais elle permet également d écouter la radio, de regarder des DVD ou d utiliser un blender, cet ustensile de cuisine très prisé par les Equatoriens qui raffolent des jus de fruits frais. 5. Lien avec les dessins du cd-rom : Casa De nombreux objets, qui font le quotidien des familles, apparaissent à l intérieur de la case. Il y a aussi les animaux qui vivent avec la famille. Les cobayes sont très importants car ils jouent un rôle au niveau rituel, médicinal et alimentaire. Sur le plan rituel, la façon dont les cobayes réagissent lorsqu un étranger entre dans la maison donne une indication à la famille sur les bonnes ou mauvaises intentions du visiteur. Sur le plan médicinal, certains chamanes (guérisseurs) utilisent le cobaye comme médium pour guérir des maladies. Sur le plan alimentaire on devine le sort de l animal. Le matériel de cuisine est essentiellement constitué de petites et grandes casseroles en terre cuite ou en aluminium. Il y a également des plats fabriqués en terre cuite ou avec des calebasses. Le mortier est une pierre sur laquelle on peut moudre les céréales ou les épices. On trouve également dans la maison des outils pour le travail aux champs, des cordes qui sont traditionnellement fabriquées à base de cuir de vache et des sacs en fibre végétale dont la taille est précise parce qu ils servent à mesurer les quantités de céréales. 11

12 C est en général la gra nde sœur d Int y qui fa it la cuisine. Int y aime lui donner un coup de main. 1. Description / contextualisation de la photo C est la seule photo prise à l intérieur, en l occurrence dans la partie «cuisine» de la maison. Dans la montagne, on cuisine au gaz (bonbonnes) ou au feu de bois. Les filles apprennent très tôt à cuisiner pour aider leurs parents. Les ustensiles de cuisine sont assez classiques et semblables à ceux que l on retrouve chez nous, à part que nos casseroles ne sont plus en aluminium, pour des raisons de santé. La pomme de terre constitue une des bases de l alimentation locale. De nombreuses variétés sont cultivées dans la région. Il y en a de toutes les tailles et de toutes les couleurs : rouges, jaunes, blanches, mauves, etc. Pour rappel, la pomme de terre, tout comme la tomate et le maïs, est originaire d Amérique du Sud. A la campagne, on prend un grand repas très tôt le matin, avant d aller travailler aux champs. Ce sont généralement des plats chauds et énergétiques. En fin d après-midi, au retour des champs, on prend un deuxième repas important. 2. Récit Samaï est arrivé et, avec Inty, ils vont voir ce que Tamia est en train de cuisiner. Tamia est une bonne cuisinière. C est elle qui prépare tous les jours les repas pour sa famille. «On peux t aider Tamia?» demandent Inty et Samaï. «Bien sûr! Vous allez éplucher les pommes de terre. Ensuite vous les laverez et vous les mettrez dans la grande casserole que vous remplirez d eau et que vous mettrez chauffer sur la cuisinière. Mais attention, c est moi qui allumerai le bec à gaz.» «Chouette!» répondent Inty et Samaï qui adorent donner un coup de main à Tamia. «Et que mange-t-on avec les pommes de terre?» demande Inty. «Des haricots et, comme aujourd hui est un jour spécial puisque ton oncle vient dîner avec nous, je préparerai du cochon d Inde grillé.» «Super! J adore le cochon d Inde!», dit Inty, qui est drôlement content de revoir son oncle pour qu il lui raconte comment est la vie aux Etats-Unis. «Inty, j ai un service à te demander, dit Tamia. Comme nous serons 7 à manger tout à l heure, il va me manquer un cochon d Inde. Pourrais-tu aller m en acheter un au marché de Cajabamba?» «Oui mais j ai promis à mes copains d aller jouer au foot avec eux ce matin» «Ce n est pas grave, tu les emmènes avec toi au marché et puis vous aurez largement le temps de jouer après.» Inty, ne peut rien refuser à sa soeur. «C est d accord, ditil, viens Samaï, on va aller chercher les autres.» Au moment où Inty et Samaï sortent de la maison en courant, Tamia leur crie : «Tant que vous y êtes, achetez quelques tomates et des allumettes, je n en ai presque plus.» Mais les garçons sont déjà loin et elle n est pas sûre qu ils aient tout entendu.

13 3. Infos complémentaires pour l enseignant La casquette est très prisée comme couvre-chef. C est une des nombreuses influences de la culture américaine sur les jeunes Equatoriens. La plupart du temps, les vêtements sont de seconde main. Nous avons délibérément choisi de ne pas occulter l utilisation du cochon d Inde dans l alimentation locale parce qu elle est un des aspects de la culture et des coutumes indiennes. Certains adultes seront probablement interloqués ou choqués de voir que ces mignons petits animaux sont élevés pour être mangés mais puisqu il s agit de la réalité des Indiens, elle serait tronquée si ce sujet n était pas abordé. Par ailleurs, dans nos contrées, nous avons tendance à oublier d où vient la viande qui arrive dans nos assiettes. 4. Similitudes et différences La cuisinière au gaz et les ustensiles de cuisine ne sont pas différents des nôtres. La cuisinière n est pas très propre mais l intérieur des casseroles bien. Les problèmes d hygiène sont toutefois fréquents. C est la fille aînée qui prépare les repas. Les pommes de terre, le maïs et les haricots constituent la base de l alimentation. Ils ne mangent de la viande qu une à deux fois par semaine. Un repas consistant et chaud est pris le matin. Les cochons d Inde ne sont pas dans des cages avec une roue pour faire joli mais sont engraissés et destinés à l alimentation. Ils étaient élevés auparavant dans la cuisine à même le sol. 13

14 Int y et ses amis prennent la route pour Cajabamba. En chemin, ils tombent sur D on Jua n qui par t trava iller aux champs. 1. Description / contextualisation de la photo Sur les chemins de montagne, il est très fréquent de croiser des bergers qui conduisent leurs animaux vers les pâtures. A l arrière, sur la droite, se trouve la maison d Inty. Sur la route, on voit qu il a plu récemment. Samaï porte un agneau dans les bras. Les enfants ont l habitude des animaux puisque, très jeunes, ils sont chargés de s en occuper. Certaines chansonnettes traditionnelles font d ailleurs référence à ces activités. La plupart des déplacements dans la montagne se font à pieds. L âne de gauche transporte les outils de Don Juan qui se rend vers l un de ses champs. L âne sert de bête de somme et peut parfois tirer une charrue. Comme on le verra plus loin, sa viande est consommée. Dans le fond à gauche, on aperçoit un lac d altitude. 2. Récit Samaï et Inty sont passés prendre Pacarina et Emiliano qui sont ravis de les accompagner au marché, même s il faut marcher 40 minutes pour arriver à Cajabamba. Sur le chemin, ils rencontrent Don Juan, l oncle de Samaï, qui part travailler aux champs. Ils décident de faire une partie de la route ensemble. Samaï remarque qu un agneau a du mal à marcher aussi vite que le reste du troupeau et il décide de l aider en le portant un peu. Quand il sera grand, Samaï aimerait avoir un grand troupeau et des ânes comme ceux de son oncle. Après quelques minutes de marche, la petite troupe arrive au champ de Don Juan qui va biner ses pommes de terre. 3. Infos complémentaires pour l enseignant Le manque de moyens et les fortes pentes rendent les techniques agricoles très rudimentaires : tout se fait à la main et, dans le meilleur des cas, la terre est retournée par une charrue tirée par un bœuf, un âne ou par l agriculteur lui-même! Pacarina signifie Aurore.

15 4. Similitudes et différences Les animaux marchent au milieu de la route. L agriculture n est pas mécanisée. La route n est pas asphaltée. Les animaux d élevage sont semblables aux nôtres. La laine des moutons est utilisée pour confectionner des vêtements. 5. Lien avec les dessins du cd-rom : animales Sur cette planche, on retrouve des animaux qui sont également communs en Europe comme le mouton, la vache et la chèvre. A l inverse de la pomme de terre et du maïs, ces animaux ont été introduits en Amérique latine par les espagnols, ce qui a d ailleurs causé des problèmes environnementaux. En Equateur, le mouton est essentiellement élevé pour sa laine qui sert à la confection des vêtements. La vache est élevée pour le lait que l on consomme tel quel ou qui est transformé en fromage. La fabrication de fromage est en effet une activité familiale traditionnelle. La chèvre, qui est élevée pour sa viande, n est que très peu présente dans le monde andin. On en élève relativement peu car elles ont la réputation d endommager l environnement. Le lama est l animal emblématique des Andes. On l élève essentiellement pour sa laine qui est de très bonne qualité et qui sert à la confection de vêtements. Le lama est également utilisé pour transporter des charges et on peut parfois voir des enfants qui le montent comme un cheval, avec une corde dans la bouche pour le diriger. La viande de lama est de très grande qualité mais relativement peu consommée. Le lama, grâce à sa fourrure, est particulièrement bien adapté au climat des hauts plateaux andins où il fait très froid la nuit. 15

16 Les enfa nts décident de couper à travers champs pour arriver plus vite au marché. 1. Description / contextualisation de la photo Les pentes sont couvertes de champs et de prairies où paissent les animaux. Il y a des champs de céréales (orge, blé, avoine), d oignons et, en contrebas, de pommes de terre et de choux. Sur la gauche se trouve une maison «en dur». Pacarina a une flûte de pan en main. 2. Récit Après Don Juan, les enfants font une autre rencontre : Ernesto qui se rend lui aussi à Cajabamba. Après les avoir salués, il leur dit : «Vous savez que je connais un raccourci pour aller au marché il faut traverser les champs et passer derrière la maison de Pablo. Avec ça on gagne facilement 5 minutes.» «Super, répondent les autres en chœur, on te suit!» Toute la petite bande passe au milieu des champs de céréales et d oignons. La pente est forte mais ils ont l habitude de grimper : dans la montagne, le sol n est pas souvent plat. Pendant le trajet, Inty essaye de se souvenir de la liste des courses que sa sœur lui a demandé de ramener : un cochon d Inde, des tomates et Zut! Je ne me rappelle plus de la troisième chose.» 3. Infos supplémentaires pour l enseignant La photo est très représentative de l activité agricole et du morcellement de la montagne en parcelles de cultures et en pâtures. La pente est souvent très forte et cultiver dans ces conditions n est pas évident. Cependant, comme tout le monde vit de ce que la terre produit, le moindre lopin de terre est exploité. La forte déclivité augmente le phénomène d érosion que les fortes pluies provoquent et qui entraîne la disparition des bonnes terres cultivables. Pour de nombreuses familles, le manque de terre signifie l émigration de certains de ses membres, faute de pouvoir vivre dignement dans la montagne. 4. Similitudes et différences Les fortes pentes rendent l agriculture difficile. Dans les Andes, pratiquement tout le monde est agriculteur et/ou éleveur. Les enfants marchent beaucoup et les déplacements de 40 minutes ne leur font pas peur.

17 Le Chimborazo est le volca n le plus haut de l Equateur. Au loin, Int y aperçoit une de ses amies qui va également au marché. 1. Description / contextualisation de la photo Le Volcan Chimborazo est le point culminant de l Equateur (6 310 mètres). Il est surnommé Tayta Chimborazo, c est-à-dire Papa Chimborazo, la mère étant Mama Tungurahua, un autre volcan qui est entré en éruption en octobre 1999 et maintient toujours son activité (éruption importante en août 2006). A l avant-plan figure un parterre de petites fleurs jaunes de montagne. 2. Récit Aujourd hui, le ciel est dégagé et on peut voir au loin le Chimborazo. C est le plus haut volcan de l Equateur. Il est tellement haut que sur le dessus, il y a de la neige qui ne fond jamais parce qu il y fait très froid. En Equateur, il y a plus de cinquante volcans dont certains se réveillent parfois et crachent de la lave ou des cendres (c est la vallée des volcans). Ici, il n y a pas beaucoup de danger, ça fait très longtemps que le Chimborazo est endormi. Inty aperçoit au loin Fanny, une de ses copines de classe qui se rend aussi au marché. Samaï croit savoir qu Inty est un peu amoureux d elle mais il se garde bien d en parler devant les autres sinon Inty risque de se fâcher. 3. Infos complémentaires pour l enseignant La photo a été prise à mètres d altitude. Le Chimborazo culmine à mètres mais les Equatoriens sont fiers de dire que son sommet est le plus haut sur Terre si l on tient compte de l aplatissement de la terre. En général, ils disent même que le sommet du Chimborazo est le point sur Terre le plus proche du soleil. C est un volcan endormi, susceptible donc de se réveiller mais sa dernière éruption date de plus de dix mille ans. Les spécialistes considèrent qu il présente un risque minime d éruption. Le Chimborazo a donné son nom à la province dans laquelle Inty habite. 4. Similitudes et différences L altitude et les neiges éternelles. La présence de volcans. L amour d Inty pour Fanny. Les fleurs jaunes. Les enfants sont tout le temps dehors. Ils respirent l air sain des Andes. 17

18 Le petit groupe arrive enfin à Cajabamba. D e là où ils sont, ils p euvent déjà entendre les bruits et l animation de la ville. 1. Description / contextualisation de la photo Le contraste entre la petite ville de habitants et la campagne apparaît bien sur cette photo. La route est pavée. Le bâtiment allongé au centre du village est une église sans clocher. Dans le coin supérieur droit, on aperçoit les parasols et les étals du marché. Sur le dessus, il y a un stade de football. 2. Récit Voilà Cajabamba! Depuis quelques minutes, les enfants marchent sur une route en pavés et ils entendent déjà les bruits de la ville : le tintamarre des moteurs et des klaxons, les cris des vendeurs et le murmure de la foule. Il fait beau et beaucoup de gens sont venus aujourd hui vendre leurs produits ou faire leurs courses au marché. Inty est inquiet : il ne se souvient toujours pas de tout ce que sa sœur lui a demandé d acheter. Il cherche ce qu il a oublié : «Un cochon d Inde, des tomates, et des oignons? Non! Un cochon d Inde, des tomates et de la salade? Non! Du fromage, du pain, du café? Non, non et non!» Le problème, c est que Samaï ne se souvient plus non plus et, comme ils n ont pas beaucoup d argent, ils ne peuvent pas se tromper, il faut qu ils se souviennent de cette troisième chose à rapporter. 3. Infos complémentaires pour l enseignant Le marché est l occasion pour les producteurs de vendre le produit de leurs récoltes ou même une partie de leur cheptel. Les Espagnols ont conquis l Equateur à la fin du XVI e siècle et ont marqué de leur influence le pays qu ils ont dominé pendant plusieurs décennies. Ils ont imposé leur langue et leur religion. Le football est le sport national. Le volley équatorien (3 contre 3) est également très prisé dans les Andes. 4. Similitudes et différences La route est pavée. Le marché hebdomadaire attire les commerçants et les acheteurs de la région. Le stade de football et l église se retrouvent dans toutes les villes. Il n y a pas de clocher à l église mais ça ne veut pas dire qu elles sont toutes comme celle-là. Les enfants sont autonomes et peuvent aller seuls au marché en marchant plusieurs kilomètres.

19 La ville est très animée. Il y a des voitures, des bus et des ca mionnettes par tout. Les étals de nourriture sont bien remplis. 1. Description / contextualisation de la photo Sur la gauche, la dame vend du Mote (devant elle), du maïs éclaté cuit à l eau ; du Chocho (sur sa droite), une plante traditionnelle des Andes, proche du haricot, qui est cuite à l eau ; des piments (sur sa gauche) et de la glace (emballée dans du papier, dans le panier à terre). Plus loin, les marchands vendent tous de la viande grillée chaude, généralement du poulet (derrière les vitres). C est typique de ces marchés d avoir plusieurs commerçants à la suite qui vendent le même produit. A l arrière-plan, on aperçoit la montagne. 2. Récit Quel monde aujourd hui sur le marché! Il faut se frayer un passage entre les voitures, les camionnettes et les animaux. Inty et ses amis passent devant les marchands de viande grillée et la bonne odeur qui se dégage de leur étal les met en appétit. Samaï propose qu ils mangent un morceau avant de reprendre la route. «D accord, dit Inty, mais il faudra que vous m aidiez à me souvenir de tout ce que je dois rapporter à Tamia, sinon elle ne sera pas contente.» «J ai une idée, dit Samaï, on va faire le tour de tout le marché, passer devant les animaux, les fruits, les légumes, la viande et ça t aidera certainement à te rappeler ce qu elle t a demandé.» «Ca, c est une bonne idée, Samaï, commençons par le marchand d animaux.» 3. Infos complémentaires pour l enseignant La ville est le lieu d échange et de vente des produits de la campagne. Les agriculteurs et les éleveurs y trouvent une source de revenus supplémentaire. Le marché est l occasion pour les familles de vendre leurs surplus de production et d acheter les denrées qu ils ne produisent pas. 4. Similitudes et différences Les voitures, les camionnettes et les bus. Les étals des vendeurs sont plus petits. Les parasols. 5. Liens avec les dessins du cd-rom : mercado La scène du marché montre une vendeuse qui expose des fruits et légumes très variés. Sur le marché, les vendeuses sont la plupart du temps des femmes adultes. En Equateur, les produits que l on trouve sur les marchés sont très diversifiés car le pays dispose d une zone côtière, d une zone montagneuse et d une zone amazonienne. Sur le dessin figurent (de gauche à droite) : des avocats, des carottes, des prunes du japon, des pommes de terre, des céréales, diverses variétés de fèves et de haricots, du maïs, des ananas, plusieurs types de bananes, des maracujas, des babacos (une sorte de papaye dont on extrait un jus délicieux) et des pastèques. 19

20 Première étape sur le marché : le vendeur de cochons d Inde. 1. Description / contextualisation de la photo Un éleveur de cochons d Inde vend une partie de son élevage destiné à l engraissement et à la consommation. A l arrière-plan, une dame porte un sac brodé qu elle a confectionné elle-même. Il y a beaucoup de monde. 2. Récit Inty s y connaît drôlement bien en cochons d Inde. Dans sa famille, c est lui qui est chargé de les élever et de les soigner. Il repère de suite un beau mâle noir bien dodu qui a l air en bonne santé. Il sera certainement succulent une fois grillé. Le vendeur s adresse à Inty : «Si celui-là t intéresse, je peux te le vendre à un bon prix : 5 dollars.» Inty sait qu il doit négocier le prix : «Non, c est beaucoup trop cher. Il n est pas bien gros. Je t en donne 3 dollars.» «Non, dit le vendeur, je ne peux pas descendre en-dessous de 4 dollars et c est mon dernier prix.» «Ok, pour 4 dollars, je le prends» dit Inty, tout fier d avoir fait une bonne affaire. 3. Infos complémentaires pour l enseignant Sur les marchés, tout est affaire de négociations. Le prix d un cochon d Inde oscille entre 3 et 6 dollars pour les petits et entre 5 et 10 dollars pour les gros mâles reproducteurs. La monnaie est, depuis 2000, le dollar américain Avant, c était le «sucre». 4. Similitudes et différences Les cochons d Inde et leur destination finale : l assiette! La montre du vendeur. La variété dans la manière de s habiller. La monnaie.

21 Les fruits et légumes ont l air succulents. 1. Description / contextualisation de la photo Voici une multitude de fruits et légumes. Amusez-vous à retrouver : les prunes, les grenades, les papayes, les mangues, les mûres, les raisins, les noix de coco, les tomates, les concombres, les ananas, les physalis, les oranges, les pommes, les mandarines, les melons, les abricots et les choux. 2. Récit Inty aime bien venir acheter des fruits et des légumes chez Gina. Sa maman dit que c est ici qu ils sont les plus beaux. Avec Gina, pas besoin de discuter. Elle connaît bien la famille d Inty et elle lui fait toujours les meilleurs prix. Inty se pourlèche les babines devant les belles mangues, les papayes qui ont l air juteuses et les mûres bien sucrées mais aujourd hui, il ne lui faut que des tomates. «Bonjour Gina, je pourrais avoir deux kilos de tomates, s il-te-plaît?» «Bien sûr Inty, répond Gina en pesant les fruits, ça fera 80 cents. Je t ai mis quelques mûres en plus, tu m en diras des nouvelles.» «Chouette, merci Gina, je les partagerai avec mes amis.» Mais à l intérieur de lui, Inty se dit qu il en gardera quelques-unes qu il donnera demain à Fanny quand il la verra à l école. «Bon, j ai mon cochon d Inde et mes tomates, il me reste à faire le tour du marché pour me rappeler ce qu il me manque.» 3. Infos complémentaires pour l enseignant Sur cette photo, la plupart des fruits et légumes à l avantplan viennent de la côte, des régions les plus chaudes du pays. Par contre, les choux à l arrière-plan sont issus de la production locale. 4. Similitudes et différences Vous pouvez jouer à reconnaître les fruits et légumes et voir quels sont ceux que les enfants n ont jamais goûtés. Cette photo peut aussi être l occasion d amener des mangues, des papayes, des ananas, etc. en classe pour les faire découvrir à vos élèves. Les écritures sur le mur (souvent des slogans électoralistes). La présentation et la disposition des fruits. La taille des étals. 21

22 Un petit tour par l é choppe de l épicier va permettre à Int y de retrouver la mémoire. 1. Description / contextualisation de la photo On trouve de tout sur les marchés, comme en témoigne cet étal. Sur cette table sont posés, dans le désordre : des éponges à récurer, du maïs, du cacao, des allumettes, de l huile, du vinaigre, du café, des nouilles, des épices, etc. A l arrière-plan, ce sont des sacs de sucre et de farine. 3. Infos complémentaires pour l enseignant L expression «commerce de détail» prend ici tout son sens. 2. Récit Rien à faire, impossible de se rappeler ce qu il manque. Inty songe sérieusement à prendre le chemin du retour quand, tout à coup, il regarde son copain Samaï qui triture un paquet qu il a pris sur l étal d un marchand. «Mais oui, c est ça! Un cochon d Inde, des tomates et des ALLUMETTES. Merci Samaï!» 4. Similitudes et différences Il peut être intéressant de faire remarquer à vos élèves que chez nous, les grandes surfaces vendent à peu près tous les produits de consommation courante ainsi que les produits de luxe. On ne trouve plus beaucoup de commerçants spécialisés.

23 Ava nt de rentrer au village, Int y prend un repas bien mérité avec ses amis. 1. Description / contextualisation de la photo Sur les marchés, de nombreuses échoppes proposent de la nourriture à consommer sur place. Inty et ses amis sont en train de manger un Yawar Locro, un bouillon préparé avec des tripes d âne, dans lequel on cuit des pommes de terre. Au moment de servir, on y ajoute des oignons, des tomates, de la coriandre et du sang cuit. Sur la table se trouve un récipient rouge qui contient une sauce piquante, à base d huile et de piments, dont les andins sont très friands. Le gobelet en carton contient des feuilles de papier découpées qui font office de serviettes. Les pots en verre contiennent du sel et du sucre (pour le café). 2. Récit Toutes ces aventures, ça creuse! Avant de repartir vers Sicalpito, Inty et ses amis décident de manger un morceau. «Moi, j ai envie d un Yawar Locro.» dit Pacarina. Les garçons approuvent son choix et toute la petite bande se dirige vers l échoppe de Maria. C est elle qui prépare le meilleur Yawar Locro de tout Cajabamba. C est un bouillon avec des pommes de terre, des tomates, des oignons, du sang séché et quelques feuilles de coriandre hachées. Quelle chance, il reste justement 5 places libres à une table! Les enfants s y installent et commandent 5 assiettes que Maria ne tarde pas à leur apporter. «Tu cuisines toujours aussi bien, Maria.» lance Inty. «Merci, répondelle, c est une recette que je tiens de ma grand-mère, qui la tenait elle-même de sa propre grand-mère.» 3. Similitudes et différences Il y a des snacks en bord de route dans lesquels on peut se restaurer. Le sang séché ressemble à la farce du boudin noir. On n enlève pas son couvre-chef pour manger. Les couverts et la vaisselle sont semblables aux nôtres. Les enfants commandent et payent eux-mêmes leur repas. A défaut de pouvoir faire goûter le Yawar Locro à vos élèves, vous pouvez un jour apporter des feuilles de coriandre pour qu ils sentent et goûtent cette plante très aromatique. 4. Lien avec les dessins du cd-rom : comida Dans le monde andin, le cobaye est une délicatesse que l on sert en général le jour des fêtes ou lorsque l on reçoit des invités importants. Outre la pomme de terre évoquée plus haut (cf. photo 3), le maïs est une base importante de l alimentation locale et on en trouve également de nombreuses variétés. Le maïs blanc est cuit à l eau et consommé comme féculent, c est le mote (cf. photo 8). Le maïs jaune est le plus souvent grillé en épis (le choclo). Le maïs rouge sert à fabriquer de la bière artisanale (la chicha) ou des jus et desserts. La machica (au centre et au bas du dessin) est fabriquée à base de céréales que l on fait griller et que l on broie avant d en former une pâte légèrement sucrée qui se consomme en buvant une infusion. La cuisinière a également préparé un bouillon (caldo) qui accompagne de nombreux repas. 23

24 Pour rentrer au village ave c leurs achats, Int y et ses amis montent à l arrière d une camionnette. 1. Description / contextualisation de la photo Les camionnettes sont souvent lourdement chargées. Les enfants s installent à l arrière, au milieu des courses. Le bâtiment en dur à l arrière-plan est un bâtiment communal. Le style de construction et les matériaux diffèrent de ceux utilisés à la campagne. 3. Infos complémentaires pour l enseignant Les petites voitures ne sont pas adaptées au mauvais état des routes. Les véhicules motorisés sont plus souvent des camionnettes ou des 4X4. 4. Similitudes et différences Les enfants peuvent monter à l arrière, sans protection. Certains sont même assis en équilibre sur le rebord de la benne, ce qui effraierait plus d un parent chez nous. Il faut dire qu au vu de l état des routes, la vitesse de ces véhicules ne peut pas être très élevée et qu ils sont habitués depuis leur plus jeune âge. Les bâtiments et le décor sont typiques de cette région de l Equateur. 2. Récit Après ce bon repas, Inty et ses amis sont prêts à reprendre la route vers Sicalpito. Comme à chaque fois, ils vont chercher quelqu un qui acceptera de les charger dans sa camionnette sur une partie du trajet. Ca tombe bien, voici justement un voisin de Samaï qui est sur le point de démarrer. D un bond, les enfants se retrouvent dans la benne et s accrochent solidement pour ne pas être éjectés par le démarrage ou quand le véhicule sera secoué par les creux et les bosses de la route. Dans 15 minutes, ils seront de retour au village avec leurs achats. 5. Lien avec les dessins du cd-rom : transporte Beaucoup de charges sont encore transportées sur le dos mais on utilise également l âne pour les charges plus lourdes. La bicyclette est assez présente dans les campagnes contrairement à ce que pourrait laisser penser le relief extrêmement vallonné. Enfin, pour le transport de marchandises, les camionnettes et camions chargés à ras-bord constituent l un des aspects «folkloriques» du milieu andin.

25 D e retour au village, Int y et ses a mis se réjouissent de disputer une par tie de football endiablée. 1. Description / contextualisation de la photo Le foot est le sport national et les enfants s y adonnent très tôt. Il y a pour ce sport le même engouement que celui que l on retrouve dans d autres pays d Amérique du Sud. On aperçoit à droite une maison en blocs avec un toit en tôle ondulée. 2. Récit De retour au village, Inty ramène les courses à sa sœur. «Tu sais, Tamia, j ai failli oublier les allumettes mais mes amis m ont aidé à m en souvenir.» «C est bien Inty, dit Tamia, mais la prochaine fois tu attendras que j aie fini de te parler pour quitter la maison. Promis?». «Promis Tamia! Je peux aller jouer au football maintenant?» «Oui, le repas ne sera prêt que dans une heure et ton oncle n est pas encore arrivé. Amuse-toi bien!» «Merci, Tamia, à tout à l heure.» C est en courant que les garçons et Pacarina se dirigent vers le terrain de football. Après cette journée bien remplie, ils ont bien mérité de s amuser un peu. 3. Similitudes et différences Les garçons jouent au foot. Ils portent tous le même habit. Le chemin est en terre. La maison en dur. Le plaisir de jouer avec les copains. 4. Lien avec les dessins du cd-rom : juegos Les enfants quechuas jouent beaucoup avec les éléments qu ils trouvent dans la nature. Les dessins représentent des enfants occupés à fabriquer des objets en argile et d autres enfants qui tressent des objets à partir de tiges de paille. Ils sont également passionnés de football et aiment passer du temps avec leurs animaux. 25

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Mieux connaitre votre enfant

Mieux connaitre votre enfant Mieux connaitre votre enfant Ce questionnaire me permettra de mieux connaitre votre enfant et ainsi de favoriser son intégration au service de garde. Il m aidera également à m assurer de répondre adéquatement

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens»

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Page 1 : Page de garde Page 2 : Sommaire du dossier Page 3 : Nos organes de sens Page 4 : Les 5 sens Page 5 : Nos 5 sens Page 6 : Le vocabulaire

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Les expressions imagées d Archibald

Les expressions imagées d Archibald Expressions françaises : les aliments Thèmes France, francophonie et langue française Concept «En faire un fromage», «se tirer une bûche», «faire le Bob», «se réduire» En tout 89 expressions francophones

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Annexe D: Liste des réponses associatives primaires pour les différents groupes d âges avec

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Françoise Haefliger- Rossier Enseignante Référent pédagogique senso5 9 mars 2010

Françoise Haefliger- Rossier Enseignante Référent pédagogique senso5 9 mars 2010 Françoise Haefliger- Rossier Enseignante Référent pédagogique senso5 9 mars 2010 1 Le moment préféré des enfants? La dégustation! Le plaisir des enfants! mais aussi des chips, des caramels, du On développe

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

60 produits solidaires pour les familles

60 produits solidaires pour les familles 60 produits solidaires pour les familles Une mobilisation de tous les acteurs Éleveurs Maraîchers Produits frais Produits secs GMS Conseil Général agriculteurs Droguerie Enseignes Transformateurs Manufacturiers

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Je me présente, je suis guide à la forge-menuiserie Cauchon. J ai appris que tu allais venir nous visiter bientôt.

Je me présente, je suis guide à la forge-menuiserie Cauchon. J ai appris que tu allais venir nous visiter bientôt. FORGE-MENUISERIE CAUCHON PROGRAMME SCOLAIRE : ALLONS CHEZ LE FORGERON! GUIDE DE L ÉLÈVE Photo : Céline Lapointe Bonjour, Je me présente, je suis guide à la forge-menuiserie Cauchon. J ai appris que tu

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Indications pédagogiques B2 / 32

Indications pédagogiques B2 / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques B2 / 32 B : S INFORMER / SE DOCUMENTER Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés

Plus en détail

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis :

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis : SECONDAIRE Leçon 10 Je quitte la maison - par où commencer? Niveaux : S1, S2 (9 e, 10 e ) Buts : Aider les élèves à se préparer lorsqu ils quittent l école pour vivre seul ou avec un locataire. Vocabulaire

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius 2015 2016 Charte de vie de la section fondamentale Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Confucius Centre Scolaire de Ma Campagne Rue Africaine, 3 1050 Bruxelles Pour vivre en groupe correctement

Plus en détail

Jeu concours La terre vue du Collège

Jeu concours La terre vue du Collège Jeu concours La terre vue du Collège Canevas pour Bande-dessinée Collège Camille Claudel Rue Henri Dunant 86400 CIVRAY 3ème B, Groupe 1, Option Découverte Professionnelle 3 Heures 1/18 RÈGLE DU JEU CONCOURS

Plus en détail

Les 5 sens Maternelle et cycle 2

Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Objectifs Exemples de visites Propositions d exploitation en arts visuels Service Educatif du Musée de Saint-Lô Dany Jeanne Pourquoi un projet sur les sens? L approche

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Naturel, savoreux et sain! Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Le gusto vous aide à faire un choix sain, rapide et facile!grâce à une pré-cuisson

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Au revoir, l été! Auteur inconnu

Au revoir, l été! Auteur inconnu Compréhension de lecture Andrée Otte Au revoir, l été! Auteur inconnu Voilà trois semaines que nous sommes rentrés à l école. Au calendrier, nous lisons : 20 septembre. Demain commence l automne. Au revoir

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Tout savoir sur le développement durable

Tout savoir sur le développement durable Tout savoir sur le développement durable MIKALOU protège LA PLANÈTE! Récit «Coucou Mikalou Il est l heure de se préparer pour l école!» Aussitôt, Mikalou se cache tout au fond de son dodo. Il n est pas

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

POUR LES BUSINESSMEN QUI VEULENT S'ENRICHIR OU FAIRE FRUCTIFIER LEUR ARGENT MAL GAGNÉ (OU BIEN GAGNÉ, ÇA MARCHE AUSSI, MOI J'MEN FOUS, HEIN)

POUR LES BUSINESSMEN QUI VEULENT S'ENRICHIR OU FAIRE FRUCTIFIER LEUR ARGENT MAL GAGNÉ (OU BIEN GAGNÉ, ÇA MARCHE AUSSI, MOI J'MEN FOUS, HEIN) POUR LES BUSINESSMEN QUI VEULENT S'ENRICHIR OU FAIRE FRUCTIFIER LEUR ARGENT MAL GAGNÉ (OU BIEN GAGNÉ, ÇA MARCHE AUSSI, MOI J'MEN FOUS, HEIN) Les prix indiqués sont les prix moyens sur le marché, ils peuvent

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie 1 Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie et de colonnes de ravitaillement, puis de quelques

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

RALLYE PEDAGOGIQUE. Bienvenue au Domaine de la Petite Couère!

RALLYE PEDAGOGIQUE. Bienvenue au Domaine de la Petite Couère! RALLYE PEDAGOGIQUE Bienvenue au Domaine de la Petite Couère! - Aidez-vous de votre plan - Ecouter et observer attentivement, au besoin interroger le personnel. - Respecter la faune et la flore (ne pas

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire Osez le potager en carrés! Vive le potager en carrés!...4 Pour toute la famille....6 Installer les carrés Choisir un modèle....10 Le matériel nécessaire....12 Le bon emplacement...14 Remplir les carrés...16

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Ce questionnaire a pour but de mieux connaître les difficultés auxquelles sont confrontés dans leur famille les enfants

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

Olympiáda vo francúzskom jazyku

Olympiáda vo francúzskom jazyku Celoštátna odborná komisia OFJ Olympiáda vo francúzskom jazyku 21. ročník, školský rok 2010/2011 Celoštátne kolo Kategória 1A 21. ročník Olympiády vo francúzskom jazyku, Úlohy celoštátneho kola kategórie

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Soupe aux lentilles Virginia Freynet

Soupe aux lentilles Virginia Freynet Soupe aux lentilles Virginia Freynet Donne 6 portions_ 1 os de jambon ou un jambon fumé 6 tasses d'eau 1.5 tasse de lentilles sèches, lavées 1 gros oignon coupé en dés 2 bâtons de céleri avec feuilles,

Plus en détail

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Dans cette ferme ils y avaient toutes sortes d'animaux différents comme une cinquantaine de brebis et de chèvres, 2 vaches, 1 poney une dizaine de poules ou encore

Plus en détail

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit.

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit. Étiquette-mots du téléphone Numéro de l atelier : 1 Intention d apprentissage : Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves

Plus en détail

Au temps des grands parents

Au temps des grands parents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 La vie quotidienne d autrefois SEANCE 4 L école d autrefois SEANCE 3 Objets du présent et du passé (2) SEANCE 2 Objets du présent et du passé (1) SEANCE 1 Le temps qui passe

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Tous au marché! LES MS/GS DECOUVRENT LE MARCHE DE TARTAS

Tous au marché! LES MS/GS DECOUVRENT LE MARCHE DE TARTAS Sorties La sortie Ous Pins avec le club de modélisme Les enfants DE MS/GS doivent faire preuve d adresse et de concentration pour téléguider les bateaux. «Le 15 septembre dernier, nous avons téléguidé

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Les couleurs. Un peintre distrait a oublié les noms des couleurs de sa palette : tu peux l aider à reconstituer l ordre correct (de gauche à droite)?

Les couleurs. Un peintre distrait a oublié les noms des couleurs de sa palette : tu peux l aider à reconstituer l ordre correct (de gauche à droite)? Les couleurs Objectifs : Tu vas décrire une personne ou un personnage à travers l emploi des couleurs Conception : Micaela Rossi (Université de Gênes) pour les Jeunes Nomades 1) Le nom des couleurs Un

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail