RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE"

Transcription

1 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE Règlement numéro 208 Entré en vigueur le 22 décembre 1997 Modifié par le règlement no 221 en vigueur le 11 février 1999 Modifié par le règlement no 238 en vigueur le 22 juin 2001 Modifié par le règlement no 279 en vigueur le 16 décembre 2005 Modifié par le règlement no 282 en vigueur le 23 janvier 2006

2 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE (Incluant les modifications des règlements 221, 238, 279 et 282) Table des matières CHAPITRE 1: DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES 1.1 Titre du règlement Objet du règlement Aire d'application Validité du règlement Personnes assujetties au présent règlement Préséance et effets du règlement... 4 CHAPITRE 2: DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES 2.1 Interprétation du texte Unités de mesure Définitions... 5 CHAPITRE 3: DISPOSITIONS RELATIVES À LA COUPE FORESTIÈRE 3.1 Règles générales relatives au déboisement Superficie maximale des sites de coupe Dispositions applicables aux espaces séparant les sites de coupe Superficie totale des sites de coupe sur une même propriété foncière Règles particulières Lisière boisée le long des propriétés voisines Lisière boisée en bordure de certains chemins Dispositions applicables aux érablières Cas d'exception Exceptions nécessitant un rapport d'ingénieur forestier Autres exceptions... 14

3 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE (Incluant les modifications des règlements 221, 238, 279 et 282) Table des matières CHAPITRE 3: DISPOSITIONS RELATIVES À LA COUPE FORESTIÈRE (SUITE) 3.4 Restrictions particulières applicables au bassin versant de la rivière Blanche Normes générales Normes particulières applicables aux talus, à la proximité des talus et aux pentes Talus de plus de 50% d inclinaison Talus de plus de 30% à 50% d inclinaison Pente dont l inclinaison est supérieure à 12% CHAPITRE 4: DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES 4.1 Application du présent règlement Fonctionnaire désigné Rôle de l'inspecteur régional Visite des propriétés Émissions des certificats d'autorisation Obligation du certificat d'autorisation Demande de certificat d'autorisation Suivi de la demande Causes d'invalidité et durée du certificat Tarif relatif au certificat d'autorisation Rapport d'exécution des travaux CHAPITRE 5: SITE RÉGIONAL DE TRAITEMENT DES BOUES DE LA MRC DE PORTNEUF CHAPITRE 6: DISPOSITIONS FINALES 6.1 Pénalités Dispositions générales Pénalités relatives à l abattage d arbre (article de la LAU) Non-respect de certaines formalités prévues au règlement Certificat d autorisation Délai de mise en culture des sols Rapport d exécution des travaux Visite des propriétés par l inspecteur régional ou l inspecteur régional-adjoint Dispositions particulières applicables à une personne morale Recours Entrée en vigueur... 27

4 LISTE DES ANNEXES Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Territoire visé par la réglementation Site régional de traitement des boues Carte illustrant le bassin versant de la rivière Blanche

5 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 1 Dispositions déclaratoires 1.1 TITRE DU RÈGLEMENT CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES Le présent règlement porte le titre de "Règlement de contrôle intérimaire de la ". 1.2 OBJET DU RÈGLEMENT Le présent règlement vise à prescrire des mesures destinées à régir les interventions forestières sur l'ensemble du territoire de la et à prévoir des mécanismes de contrôle à cet effet. Plus particulièrement, ce règlement vise à: - contrer les coupes forestières abusives; - permettre aux intervenants de la forêt d'optimiser la production forestière tout en tenant compte de certaines préoccupations reliées à la conservation des ressources; - limiter l'impact des coupes forestières sur les propriétés boisées voisines; - préserver le maintien d'une lisière boisée le long des principaux chemins publics du territoire; - assurer la pérennité de la ressource acéricole lors de travaux d'exploitation de matière ligneuse. Le présent règlement vise également à consacrer le caractère exclusif du Centre de traitement des boues de Deschambault à titre de site régional pour le traitement des boues domestiques et municipales de la. Page 3

6 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 1 Dispositions déclaratoires 1.3 AIRE D'APPLICATION Le présent règlement s'applique à l'ensemble des terres du domaine privé comprises à l'intérieur du territoire de la M.R.C. de Portneuf. Les dispositions inscrites au chapitre 5 du présent règlement s'appliquent, quant à elles, à l'ensemble du territoire de la M.R.C. de Portneuf. 1.4 VALIDITÉ DU RÈGLEMENT Le conseil de la décrète le règlement dans son ensemble et également chapitre par chapitre, article par article, paragraphe par paragraphe, sous-paragraphe par sous-paragraphe et alinéa par alinéa de manière à ce que si une de ses composantes était ou devait être déclarée nulle par un tribunal, les autres dispositions du présent règlement continueraient de s'appliquer. 1.5 PERSONNES ASSUJETTIES AU PRÉSENT RÈGLEMENT Le présent règlement touche toute personne morale de droit public ou de droit privé et tout particulier. 1.6 PRÉSÉANCE ET EFFETS DU RÈGLEMENT Le présent règlement prévaut sur toute disposition contenue à l'intérieur d'un règlement municipal ou des règlements d'urbanisme à l'égard des territoires non organisés de la et traitant des mêmes objets. Toutefois, un règlement d'urbanisme d'une municipalité peut contenir des règles plus restrictives que celles énoncées au présent règlement. Aucun certificat d'autorisation ne peut être délivré en vertu d'un règlement d'une municipalité ou des règlements d'urbanisme à l'égard des territoires non organisés de la à moins de respecter l'ensemble des exigences du présent règlement. Page 4

7 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 2 Dispositions interprétatives CHAPITRE 2 DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES 2.1 INTERPRÉTATION DU TEXTE Les titres contenus dans le présent règlement en font partie intégrante. En cas de contradiction entre le texte proprement dit et les titres, le texte prévaut. L'emploi du verbe au présent inclut le futur. Le singulier comprend le pluriel et vice-versa, à moins que le sens indique clairement qu'il ne peut logiquement en être ainsi. Le genre masculin comprend le genre féminin à moins que le contexte n'indique le contraire. Le mot "quiconque" désigne toute personne morale ou physique. Avec l'emploi du mot "doit" ou "sera" l'obligation est absolue. Le mot "peut" conserve un sens facultatif. 2.2 UNITÉS DE MESURE Toutes les dimensions, mesures et superficies mentionnées dans le présent règlement sont en référence avec le système international d'unité (S.I.). 2.3 DÉFINITIONS Pour l'interprétation du présent règlement, à moins que le contexte n'exige une interprétation différente, les mots ou expressions qui suivent ont le sens et la signification qui leur sont attribués dans le présent article. Dans le texte du présent règlement, les termes ainsi définis sont inscrits en caractère italique: Page 5

8 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 2 Dispositions interprétatives Arbre d'essences commerciales: Sont considérées comme commerciales les essences forestières suivantes: Résineux Feuillus - Épinette blanche - Bouleau blanc - Épinette de Norvège - Bouleau gris - Épinette noire - Bouleau jaune - Épinette rouge - Carter - Mélèze - Chêne rouge - Pin blanc - Cerisier tardif - Pin gris - Chêne à gros fruits - Pin rouge - Chêne bicolore - Pruche de l'est - Chêne blanc - Sapin baumier - Érable à sucre - Thuya de l'est (cèdre) - Érable argenté - Érable rouge - Érable noir - Frêne d'amérique (frêne blanc) - Frêne de Pennsylvanie - Frêne noir - Hêtre américain - Noyer - Orme blanc d'amérique - Orme rouge - Ostryer de Virginie - Peuplier à grandes dents - Peuplier baumier - Peuplier faux trembles (tremble) - Tilleul d'amérique Mod. 2001, règlement 238, art. 4.1 Page 6

9 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 2 Dispositions interprétatives Chablis: Arbre naturellement renversé, déraciné ou rompu par le vent ou brisé sous le poids de la neige, du givre ou des ans. Chemin forestier: Chemin aménagé sur un terrain pour transporter du bois du lieu d'abattage jusqu'au chemin public. Chemin public réglementé: Chemin public où des prescriptions particulières s'appliquent relativement à la conservation d'une lisière boisée et identifiée comme tel en annexe du règlement. Coupe de conversion: Coupe d'un peuplement dégradé ou improductif en vue de son renouvellement par le reboisement. Coupe de récupération: Coupe d'arbres morts, mourant ou en voie de détérioration avant que leur bois ne devienne sans valeur. Coupe de régénération: Coupe forestière effectuée dans un peuplement à maturité ou dégradé et sans avenir, ayant comme objectif l'établissement d'une régénération naturelle ou artificielle de qualité. Coupe de succession: Coupe commerciale conduite en vue de l'amélioration d'un peuplement en récoltant les essences non désirées de l'étage supérieur tout en préservant les espèces désirées du peuplement en sous-étage. Déboisement: Coupe forestière visant à prélever plus de 40% des tiges de bois commercial réparti uniformément dans une superficie boisée. Page 7

10 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 2 Dispositions interprétatives Érablière mature: Peuplement âgé de 70 ans et plus d'une superficie minimale de 4 hectares d'un seul tenant et comportant au moins 150 tiges d'érables (à sucre ou rouge) à l'hectare d'un diamètre de 20 cm et plus mesuré à 1,3 mètres (4,26 pieds) au-dessus du sol. Lorsqu'un arbre a été abattu, aux fins d'établir s'il s'agit d'un érable mature, l'arbre doit posséder un diamètre de 24 centimètres à la souche. Jeune érablière: Peuplement âgé de moins de 70 ans d'une superficie minimale de 4 hectares d'un seul tenant qui contient un minimum de 900 tiges d'essences commerciales uniformément distribuées par hectare dont la majorité est constituée d'essences d'érables (à sucre ou rouge). Les tiges de moins de 2 cm de diamètre mesurées à 1,3 mètre audessus du sol ne sont pas considérées dans le calcul du nombre de tiges d'essences commerciales. Mod. 2001, règlement 238, art. 4.2 Lisière boisée réglementée: Espace boisé longeant un chemin public réglementé ou une propriété foncière voisine et faisant l'objet de prescriptions particulières relativement à l'abattage d'arbres. Périmètre d'urbanisation: Limite de territoire établie au schéma d'aménagement de la MRC de Portneuf, délimitant les espaces voués prioritairement à des fins urbaines et identifiés sur la carte placée à l'annexe 1 du présent règlement. Mod. 2001, règlement 238, art. 4.3 Peuplement d'érablières: Peuplement forestier composé en tout ou en partie d'érables qui répond, selon le cas, à la définition d'érablière mature ou de jeune érablière telle que précisée dans le présent règlement. Page 8

11 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 2 Dispositions interprétatives Plan d'aménagement forestier (ou plan simple de gestion): Document signé par un ingénieur forestier ayant pour objectif de donner une vue d'ensemble du potentiel forestier d'une propriété foncière et de planifier les interventions forestières à réaliser pour optimiser la mise en valeur d'un milieu forestier. Mod. 2001, règlement 238, art. 4.4 Prescription sylvicole: Document signé par un ingénieur forestier décrivant un peuplement forestier bien localisé et prescrivant de façon détaillée des interventions sylvicoles à y réaliser. Mod. 2001, règlement 238, art. 4.5 Propriété foncière: Fond de terre formant un ensemble foncier d'un seul bloc, pouvant comprendre un ou plusieurs lots ou une ou plusieurs parties de lots et appartenant à un même propriétaire. Au sens du présent règlement, sont considérés comme ensemble foncier d'un seul bloc les lots ou parties de lots faisant partie ou pouvant éventuellement faire partie de la même unité d'évaluation au rôle d'évaluation de la municipalité. Mod. 2001, règlement 238, art. 4.6 Site de coupe: Aire ayant fait ou devant faire l'objet d'un déboisement, c'est-à-dire où l'on a prélevé ou projette prélever plus de 40% des tiges de bois commercial réparti uniformément dans une superficie boisée. Superficie boisée: Espace à vocation forestière où l'on retrouve des arbres d'essences commerciales répartis et faisant partie de la même propriété foncière. Page 9

12 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 2 Dispositions interprétatives Tige de bois commercial: Arbre d'essences commerciales de plus de 10 centimètres (4 pouces) de diamètre et mesuré à 1,3 mètre (4,26 pieds) au-dessus du sol. Lorsqu'un arbre a déjà été abattu, pour déterminer s'il s'agit d'une tige de bois commercial, l'arbre doit mesurer au moins 12 cm de diamètre à la souche. Mod. 2001, règlement 238, art. 4.7 Page 10

13 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière CHAPITRE 3 DISPOSITIONS RELATIVES À LA COUPE FORESTIÈRE 3.1 RÈGLES GÉNÉRALES RELATIVES AU DÉBOISEMENT Superficie maximale des sites de coupe Tout déboisement effectué sur une superficie supérieure à 4 hectares d'un seul tenant est interdit. Sont considérés d'un seul tenant, tous les sites de coupe séparés par une distance inférieure à 50 mètres Dispositions applicables aux espaces séparant les sites de coupe À l'intérieur des espaces séparant les sites de coupe, seules les coupes visant à prélever uniformément au plus 30% des tiges de bois commercial par période de dix ans sont permises. Toutefois, le déboisement sera autorisé dans lesdits espaces lorsque la régénération dans les sites de coupe sera uniformément distribuée et aura atteint une hauteur moyenne de 3 mètres. Mod. 2001, règlement 238, art Superficie totale des sites de coupe sur une même propriété foncière Sur une propriété foncière de plus de 15 hectares, la superficie totale de l'ensemble des sites de coupe ne doit pas excéder 30% de la superficie boisée totale de cette propriété par période de dix ans. 3.2 RÈGLES PARTICULIÈRES Lisière boisée le long des propriétés voisines Une lisière boisée doit être préservée en bordure de toute propriété foncière voisine dont l'espace limitrophe est Page 11

14 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière constitué d'un boisé composé d'arbres d'essences commerciales d'une hauteur moyenne de 6 mètres et plus. La largeur de cette lisière boisée varie selon la largeur de la propriété foncière concernée par la demande et est établie comme suit: pour les propriétés foncières dont la largeur est égale ou inférieure à mètres (1 arpent), le maintien d'une lisière boisée n'est pas requis; pour les propriétés foncières dont la largeur est égale ou inférieure à 117 mètres (2 arpents), la largeur minimale de la lisière boisée est fixée à 10 mètres; pour les propriétés foncières dont la largeur est supérieure à 117 mètres (2 arpents), la largeur minimale de la lisière boisée est fixée à 20 mètres. À l'intérieur de cette lisière boisée, seule la coupe visant à prélever uniformément au plus 30% des tiges de bois commercial est autorisée par période de 10 ans. Toutefois cette lisière boisée peut faire l'objet d'un déboisement lorsqu'une autorisation écrite des propriétaires contigus est fournie et que les exigences de l'article 3.1 sont respectées. Les normes du présent article ne s'appliquent pas aux propriétés foncières situées à l'intérieur des périmètres d'urbanisation déterminés au schéma d'aménagement de la MRC de Portneuf ainsi qu'aux espaces boisés adjacents à la limite d'un tel périmètre d'urbanisation. Mod. 1999, règlement 221, art. 4 Mod. 2001, règlement 238, art Lisière boisée en bordure de certains chemins Une lisière boisée d'une largeur minimale de 30 mètres doit être préservée entre l'emprise d'un chemin public identifié sur la carte placée à l'annexe I et un site de coupe. À l'intérieur de cette lisière boisée, seule la coupe visant à prélever uniformément au plus 30% des tiges de bois commercial est autorisée par période de 10 ans. Page 12

15 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière Le déboisement sera autorisé à l'intérieur de cette lisière boisée lorsque la régénération dans le site de coupe adjacent à cette lisière boisée aura atteint une hauteur moyenne de 3 mètres Dispositions applicables aux érablières À l'intérieur des peuplements d'érablières situés à l'extérieur des périmètres d'urbanisation délimités au schéma d'aménagement, seules les coupes visant à prélever uniformément au plus 30% du volume de bois sont permises par période de 15 ans. Toutefois, il sera possible de récolter au-delà de ce seuil d'intervention si une prescription sylvicole signée par un ingénieur forestier démontre que le peuplement n'a pas de potentiel de production acéricole ou que l'intervention projetée n'a pas pour effet d'altérer le potentiel acéricole du peuplement. Le requérant d un certificat d autorisation à cet effet doit également s engager à fournir un rapport d exécution des travaux, selon les modalités prévues à l article Mod. 2005, règlement 279, a. 3 Aux fins du présent règlement, un peuplement est considéré à potentiel acéricole s'il répond à la définition d'érablière mature ou de jeune érablière tel que précisé à la section CAS D'EXCEPTION Exceptions nécessitant un rapport d'ingénieur forestier Les dispositions énoncées aux articles 3.1 et ne s'appliquent pas dans les cas suivants: a) Le déboisement effectué dans un peuplement affecté par une épidémie d'insectes ou de maladies ou dans le but d'éviter la propagation d'insectes ou de maladies; b) Le déboisement effectué dans un peuplement où il y a plus de 40% des tiges de bois commercial qui sont renversées par un chablis; Page 13

16 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière c) Les travaux relatifs à une coupe de conversion, de récupération, de régénération ou de succession. Dans le cas d'une coupe de conversion, l'opération doit être suivie d'une préparation du terrain et d'un reboisement à l'intérieur d'un délai de 2 ans; d) Le déboisement dans un peuplement parvenu à maturité. Toutefois, les méthodes de coupe utilisées devront assurer la protection des arbres régénérés. Ces interventions doivent êtres prescrites par un ingénieur forestier à l intérieur d une prescription sylvicole et copie de cette dernière doit être fournie avec la demande de certificat d autorisation. Le requérant du certificat d autorisation doit également s engager à fournir un rapport d exécution des travaux, selon les modalités prévues à l article Lorsque les interventions forestières à l endroit d une même propriété foncière nécessitent plus d une prescription sylvicole, le requérant doit également fournir une copie d un plan d aménagement forestier ou plan simple de gestion. Les aires de coupe, pour les travaux de déboisement permis par mesure d exception en vertu du présent article, doivent être rubanées par l ingénieur forestier signataire de la prescription sylvicole avant le début des travaux. Mod. 2001, règlement 238, art Autres exceptions Les dispositions énoncées aux articles 3.1 et ne s'appliquent pas dans les cas suivants: a) Les travaux effectués sur une exploitation agricole et visant à permettre l'utilisation des sols à des fins de production et de mise en valeur agricole, à la condition de fournir les renseignements ou remplir les conditions suivantes : 1 o le propriétaire du terrain doit être reconnu à titre de producteur agricole ou avoir contracté une entente avec un producteur agricole et copie d'une telle entente doit être déposée avec la demande de certificat d'autorisation; Page 14

17 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière 2 o l'indication du type de production que l'entreprise agricole entend exploiter sur les lieux où le déboisement est effectué; 3 o un rapport signé par un agronome et contenant les éléments suivants : - Une attestation à l'effet que l'ensemble des parcelles à déboiser possèdent les aptitudes requises pour le type de production projetée. Si les sols ne possèdent pas les aptitudes requises, le rapport devra indiquer les améliorations qui devront être apportées au sol en vue de permettre la culture projetée; - Les caractéristiques physiques et autres facteurs du site (nature du sol, pente, drainage, qualité pédologique, etc.) susceptibles de limiter, de contraindre ou de favoriser la pratique de l'agriculture; - Les recommandations jugées appropriées sur la mise en culture du site, compte tenu des éléments ci-haut énumérés. 4 o Un engagement écrit de l'exploitant agricole à suivre les recommandations formulées à l'intérieur du rapport agronomique et à mettre en culture les sols à l'intérieur d'un délai de 3 ans suivant l'émission du certificat d'autorisation. Mod. 1999, règlement 221, art. 5 Mod. 2001, règlement 238, art. 8 b) Le déboisement visant à dégager l'emprise requise pour le creusage d'un fossé de drainage forestier, laquelle emprise ne devra pas excéder une largeur de 6 mètres; c) Le déboisement requis pour effectuer des travaux d'entretien et d'aménagement des cours d'eau en milieu agricole et préalablement autorisés par les autorités compétentes; d) Le déboisement visant à dégager l'emprise d'un chemin forestier, laquelle emprise ne devra pas excéder une largeur de 15 mètres. Dans le cas des travaux de Page 15

18 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière déboisement de plus de 50 hectares, la largeur maximale de l'emprise du chemin forestier est fixée à 20 mètres; e) Le déboisement requis pour la construction ou l'élargissement de rues privées ou publiques ainsi que l'implantation des constructions et des ouvrages conformes à la réglementation d'urbanisme locale; f) Les travaux de coupe d'arbres pouvant causer ou susceptibles de causer des dommages à la propriété publique ou privée. 3.4 RESTRICTIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AU BASSIN VERSANT DE LA RIVIÈRE BLANCHE Normes générales À l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche identifié à l annexe 3, tout déboisement est interdit. Toutefois, cette interdiction ne s applique pas si les conditions suivantes sont respectées : - un certificat d autorisation est demandé à l inspecteur régional pour réaliser un tel déboisement; - un rapport d expertise confirme que le projet de déboisement ne sera pas susceptible d affecter la stabilité du milieu environnant. Ce rapport d expertise devra être réalisé par un membre d un ordre professionnel compétent et attester que le projet de déboisement et l utilisation subséquente des lieux n influenceront pas la stabilité du milieu ou ne constitueront pas un facteur déclencheur ou un facteur aggravant quant à la stabilité du milieu et aux risques d érosion du terrain visé et des terrains adjacents. L expertise devra notamment prendre en compte la nature du sol, la topographie et l utilisation du milieu environnant, le drainage et l écoulement des eaux, les cicatrices dues à des événements passés, etc. S il y a lieu, le rapport d expertise devra faire état des précautions à prendre pour atténuer les impacts potentiels liés au projet de déboisement. Page 16

19 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 3 Dispositions relatives à la coupe forestière Dans le cas d un projet de déboisement visant la mise en culture des sols, un relevé topographique des élévations du terrain visé et des terrains adjacents, réalisé par un arpenteurgéomètre, doit être fourni avec la demande de certificat d autorisation pour le terrain devant faire l objet du déboisement Normes particulières applicables aux talus, à la proximité des talus et aux pentes En plus des normes édictées à l article 3.4.1, les talus ou les pentes de terrain ayant une dénivellation supérieure à 5 mètres (mesurée à la verticale entre le sommet et la base) situés à l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche font l objet des mesures de protection suivantes : Talus de plus de 50% d inclinaison Dans les talus présentant une inclinaison de 50% ou plus ainsi que sur une distance de 10 mètres mesurée sur le haut de celui-ci, l abattage d arbres est interdit. Seuls les arbres morts, cassés ou renversés pourront être récoltés manuellement à l aide d un treuil ou autrement, sans circulation de machinerie dans le talus et sur une bande de 10 mètres au sommet de celui-ci. De plus, sur une bande additionnelle de 50 mètres sur le haut de tels talus (mesurée à la fin de la bande de 10 mètres), il sera possible de récolter uniformément au plus 30% des tiges de bois commercial par période de 10 ans Talus de 30% à 50% d inclinaison Dans les talus présentant une inclinaison supérieure à 30% mais inférieure à 50 %, il sera possible de récolter uniformément au plus 30% des tiges de bois commercial par période de 10 ans Pente dont l inclinaison est supérieure à 12% Sur les pentes de terrain présentant une inclinaison supérieure à 12%, tout déboisement réalisé pour des fins de mise en culture des sols est interdit. Aj. 2006, règlement 282, art. 3 Page 17

20 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 4 Dispositions administratives CHAPITRE 4 DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES 4.1 APPLICATION DU PRÉSENT RÈGLEMENT La responsabilité de l application et de la gestion du présent règlement est confiée à un officier nommé par le Conseil de la MRC et qui est désigné sous le titre de inspecteur régional. Le Conseil de la MRC peut nommer un substitut à l inspecteur régional pour agir en remplacement de celui-ci ou l assister dans sa tâche. La nomination de l inspecteur régional et de son substitut est fixée par résolution du Conseil de la MRC. Les fonctionnaires responsables de l application de la réglementation d urbanisme dans chacune des municipalités du territoire de la MRC de Portneuf sont nommés comme inspecteur régional-adjoint pour l application du présent règlement. La municipalité peut également nommer par résolution un autre fonctionnaire pour agir en tant que inspecteur régional-adjoint en transmettant une telle résolution au Conseil de la MRC Rôle de l inspecteur régional L inspecteur régional veille à l émission des certificats d autorisation requis en vertu du présent règlement et répond aux questions qui lui sont posées relativement à l application du présent règlement. Il fait également rapport, de façon verbale ou écrite, des irrégularités ou infractions observées. À cette fin, il peut rédiger et transmettre les avis d infraction et les constats d infraction qu il juge nécessaires lorsqu il constate une infraction au présent règlement. Mod. 2005, règlement 279, a. 4 Dans l exercice de ses tâches, l inspecteur régional peut requérir l assistance d un inspecteur régional-adjoint pour procéder à diverses vérifications liées à l application du présent règlement. Page 18

21 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 4 Dispositions administratives Lorsque l inspecteur régional a des doutes quant à la validité des interventions prévues à l intérieur d une prescription sylvicole, il peut demander une contre-expertise à un ingénieur forestier. Il peut également faire appel à un ingénieur forestier pour évaluer la conformité de travaux réalisés sur le territoire ou en cours de réalisation Rôle de l inspecteur régional-adjoint L inspecteur régional-adjoint a principalement un rôle de surveillance et assiste l inspecteur régional dans sa tâche de veiller à l application du présent règlement. Il accompagne l inspecteur régional lorsque celui-ci requiert son assistance et l informe des irrégularités ou infractions qu il peut observer sur le territoire où il a juridiction. Il peut également fournir au requérant d un certificat d autorisation les formulaires préparés par la MRC de Portneuf pour une coupe forestière et, s il y a lieu, aider celui-ci à remplir le formulaire Visite des propriétés Dans l'exercice de leurs fonctions, l'inspecteur régional et les inspecteurs régionaux-adjoints ont le droit de visiter et d'examiner, entre 7 heures et 19 heures, toute propriété immobilière pour constater si les prescriptions du règlement de contrôle intérimaire numéro 208 et de ses amendements sont respectées. Les propriétaires, locataires ou mandataires des lieux doivent recevoir l inspecteur régional et les inspecteurs régionaux-adjoints de la MRC de Portneuf et répondre à toutes les questions qui leur sont posées relativement à l'exécution du présent règlement. Ces derniers peuvent être accompagnés de tout expert pour procéder aux vérifications requises. Mod. 2001, règlement 238, art ÉMISSION DES CERTIFICATS D'AUTORISATION Obligation du certificat d'autorisation Quiconque désire effectuer les travaux énumérés cidessous doit, au préalable, obtenir de l'inspecteur régional un certificat d'autorisation à cet effet: Page 19

22 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 4 Dispositions administratives - le déboisement sur une superficie supérieure à 4 hectares d'un seul tenant; - le déboisement effectué sur une propriété foncière de plus de 15 hectares et couvrant une superficie supérieure à 30% de la superficie boisée totale d'une même propriété foncière; - une coupe visant à prélever plus de 30% des tiges de bois commercial à l'intérieur d'une lisière boisée réglementée (le long d'une propriété boisée voisine ou d'un chemin public réglementé); - une coupe visant à prélever au-delà de 30% du volume de bois à l'intérieur d'un peuplement d'érablières. - toute coupe visant à prélever plus de 30% des tiges de bois commercial (répartis uniformément) à l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche identifié à l annexe 3; - tout abattage d arbres dans un talus de plus de 50% de pente à l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche identifié à l annexe 3 ainsi que sur une bande de 10 mètres au sommet de celui-ci. Mod. 2001, règlement 238, art. 10 Aj. 2006, règlement 282, art Demande de certificat d'autorisation Toute demande de certificat d'autorisation pour les travaux décrits à l'article doit être présentée à l inspecteur régional sous forme de demande écrite faite sur le formulaire préparé à cet effet par la MRC de Portneuf, dûment rempli et signé, comprenant les exigences ou renseignements suivants; a) Nom, prénom et adresse du ou des propriétaires et son représentant autorisé; b) Le ou les types de coupes projetées et les superficies de chaque site de coupe; c) Le ou les lots visés par la demande, la superficie de ces lots; d) Le relevé de tout cours d'eau, lac et chemin public; Page 20

23 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 4 Dispositions administratives e) Spécifier la distance des sites de coupe par rapport à la ligne des propriétés voisines et à un chemin public réglementé; f) Spécifier si un plan simple de gestion ou une prescription sylvicole a été préparé et en fournir une copie avec la demande lorsque cela est requis par le présent règlement; g) L'autorisation écrite des propriétaires contigus lorsque le déboisement est effectué dans une lisière boisée réglementée et contiguë à une autre propriété foncière; h) Fournir un plan de la coupe forestière projetée (croquis) indiquant les numéros de lots, les sites de coupe, les voies publiques et privées, les cours d'eau, la localisation des peuplements et la voie d'accès aux sites de coupe; i) L indication de la présence ou non de peuplements d érablières au sens du présent règlement et leur localisation sur la propriété; j) Lorsque cela est requis par le présent règlement, l engagement à rubaner les aires de coupe avant le début des travaux; k) Lorsque cela est requis par le présent règlement, l engagement à fournir un rapport d exécution des travaux dans les délais requis; l) Un rapport d expertise conforme aux exigences de l article relativement à tout déboisement devant être réalisé à l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche et l engagement du requérant du certificat d autorisation à suivre, le cas échéant, les recommandations formulées à l intérieur dudit rapport d expertise; m) Un relevé topographique des élévations du terrain devant faire l objet d un déboisement pour des fins agricoles à l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche. Ce relevé devra être réalisé par un arpenteur-géomètre et rendre compte également de l élévation des terrains adjacents; n) À l intérieur du bassin versant de la rivière Blanche, l identification des talus présentant une pente supérieure à 15% pour le déboisement requis à des fins agricoles et, dans le cas des travaux réalisés à des fins sylvicoles, l identification des talus de plus de 30% et de 50% de pente. Mod. 2001, règlement 238, art. 11 Aj. 2006, règlement 282, art. 4 Page 21

24 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 4 Dispositions administratives Suivi de la demande L'inspecteur régional émet le certificat d'autorisation dans un délai d'au plus 15 jours de la date du dépôt de la demande si: a) la demande est conforme au présent règlement; b) la demande est accompagnée de tous les plans et documents exigés ainsi que des autorisations ou engagements requis par le présent règlement. Dans le cas contraire, il doit faire connaître son refus au requérant par écrit et le motiver, dans le même délai. Lorsqu'une contre-expertise a été produite à l'égard d'une demande de certificat d'autorisation et que cette dernière infirme les interventions prévues à l'intérieur d'une prescription sylvicole, l'inspecteur régional doit faire connaître son refus au requérant et lui faire part du résultat de la contre-expertise. Mod. 2001, règlement 238, art Causes d'invalidité et durée du certificat Tout certificat d'autorisation pour les travaux décrits à l'article est valide pour une période de 12 mois suivant la date de son émission. Passé ce délai, le requérant doit se procurer un nouveau certificat Tarif relatif au certificat d'autorisation Le tarif pour l'obtention du certificat d'autorisation relatif à l'abattage d'arbres en application du présent règlement est fixé à 25 $ et est payable à la MRC de Portneuf. Mod. 2001, règlement 238, art Rapport d'exécution des travaux Dans le cas des travaux réalisés conformément aux mesures d exception déterminées à l article et au deuxième alinéa de l article 3.2.3, le détenteur du certificat d autorisation doit dans les trente jours suivant la fin des Page 22

25 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 4 Dispositions administratives travaux ou à l expiration du certificat d autorisation, selon la première éventualité, fournir un rapport d exécution attestant de la conformité ou non des travaux à la prescription sylvicole déposée pour l obtention du certificat d autorisation et aux modalités du présent règlement. Mod. 2005, règlement 279, a. 5 Dans le cas des travaux réalisés conformément aux mesures d exception déterminées au paragraphe a) de l article 3.3.2, le détenteur du certificat d autorisation doit, dans les trente jours suivant l expiration du délai de 3 ans consenti, fournir un rapport d exécution signé par un agronome et faisant état de l utilisation des lieux (travaux effectués, superficie mise en culture, type de culture, etc.). Mod. 2001, règlement 238, art. 14 Page 23

26 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 5 Site régional de traitement des boues de la CHAPITRE 5 SITE RÉGIONAL DE TRAITEMENT DES BOUES DE LA M.R.C. DE PORTNEUF L'implantation de toutes nouvelles installations vouées à l'entreposage et au traitement des boues domestiques et municipales est interdite sur l'ensemble du territoire de la, à l'exception de la partie de territoire délimitée par le plan joint à l'annexe 2 du présent règlement et correspondant à l'emplacement du site régional de traitement des boues de Deschambault. À l'intérieur de la partie de territoire identifiée au plan de l'annexe 2, seuls les usages reliés à l'entreposage et au traitement des boues domestiques et municipales sont autorisés. Page 24

27 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 6 Dispositions finales CHAPITRE 6 DISPOSITIONS FINALES 6.1 PÉNALITÉS Dispositions générales Quiconque contrevient à l'une des dispositions du présent règlement commet une infraction. S'il contrevient à plus d'une disposition, il s'agit d'autant d'infractions séparées. Si l infraction est continue, cette continuité constitue, jour par jour, une infraction séparée et la pénalité édictée pour cette infraction peut être infligée pour chaque jour que dure l infraction Pénalités relatives à l abattage d arbre (article de la LAU) L abattage d arbre fait en contravention des dispositions du présent règlement est sanctionné, en plus des frais, d une amende d un montant minimal de 500 $ auquel s ajoute : 1 o dans le cas d un abattage sur une superficie inférieure à un hectare, un montant minimal de 100 $ et maximal de 200 $ par arbre abattu illégalement, jusqu à concurrence de $ ; 2 o dans le cas d un abattage sur une superficie d un hectare ou plus, une amende d un montant minimal de $ et maximal de $ par hectare complet déboisé auquel s ajoute, pour chaque fraction d hectare déboisée, un montant déterminé conformément au paragraphe 1 o. Les montants prévus ci-dessus sont doublés en cas de récidive Non-respect de certaines formalités prévues au règlement Certificat d autorisation Quiconque réalise des travaux assujettis à l obtention préalable d un certificat d autorisation en vertu de l article Page 25

28 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 6 Dispositions finales sans obtenir préalablement un tel certificat d autorisation est passible, en plus des frais et des pénalités fixées à l article 6.1.2, d une amende de $ s il s agit d une personne physique et d un montant de $ s il s agit d une personne morale. En cas de récidive, ces montants sont doublés Délai de mise en culture des sols Quiconque ne respecte pas le délai exigé au sousparagraphe 4 du paragraphe a) de l'article et pour lequel il s'est engagé par écrit commet une infraction et est passible des amendes fixées à l'article De plus, si les superficies n'ont pas été mises en culture passé le délai fixé, les sols devront être reboisés avec des arbres d'essences commerciales adaptés aux particularités du site et un rapport signé par un ingénieur forestier devra attester du choix des essences à utiliser Rapport d exécution des travaux Quiconque fait défaut ou néglige de fournir un rapport d exécution des travaux en conformité avec l article commet une infraction et est passible, en plus des frais, d une amende de $ s il s agit d une personne physique et d un montant de $ s il s agit d une personne morale. En cas de récidive, ces montants sont doublés Visite des propriétés par l inspecteur régional ou l inspecteur régional-adjoint Quiconque contrevient à l'article du présent règlement en empêchant l'accès à une propriété à l inspecteur régional et à l inspecteur régional-adjoint nommés pour l'application du présent règlement ou en ne répondant pas à leurs questions commet une infraction et est passible, en plus des frais, d une amende de $ s il s agit d une personne physique et d un montant de $ s il s agit d une personne morale. En cas de récidive, ces montants sont doublés Dispositions particulières applicables à une personne morale Tout administrateur ou dirigeant d une personne morale est tenu conjointement et solidairement responsable de toute infraction Page 26

29 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 6 Dispositions finales commise par la personne morale dont elle était administrateur ou dirigeant à la date de cette infraction. Tout administrateur ou dirigeant d une personne morale qui amène cette personne morale par un ordre, une autorisation, un conseil ou un engagement à enfreindre le présent règlement ou à négliger de s y conformer commet une infraction et est passible des mêmes peines que celles prévues aux articles et Remp. 2005, règlement 279, art RECOURS La M.R.C. et toute municipalité sur laquelle est observée une infraction au présent règlement, peut exercer tout autre recours approprié de nature civile ou pénale et, sans limitation, tous les recours prévus aux articles 227 à 233 de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme. 6.3 ENTRÉE EN VIGUEUR Le présent règlement entre en vigueur conformément aux dispositions de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme. Page 27

30 Règlement de contrôle intérimaire Chapitre 6 Dispositions finales Règlement de contrôle intérimaire numéro 208 de la MRC de Portneuf ADOPTÉ À CAP-SANTÉ, CE 22 e JOUR DU MOIS D'OCTOBRE 1997 ET ENTRÉ EN VIGUEUR LE 22 e JOUR DÉCEMBRE (S) ROGER DUSSAULT Roger Dussault Préfet (S) YVES LAROCHE Yves Laroche Secrétaire-trésorier et Directeur général * * * * * * * * Règlement numéro 221 modifiant le règlement de contrôle intérimaire numéro 208 de la MRC de Portneuf ADOPTÉ À CAP-SANTÉ, ce 16 e jour du mois de décembre 1998 et entré en vigueur le 11 février (S) ROGER DUSSAULT Roger Dussault Préfet (S) ROGER PLEAU Roger Pleau Secrétaire-trésorier par intérim * * * * * * * * Règlement numéro 238 modifiant le règlement de contrôle intérimaire numéro 208 de la MRC de Portneuf ADOPTÉ À CAP-SANTÉ, ce 18 e jour du mois d'avril 2001 et entré en vigueur le 22 juin (S) JACQUES BOUILLÉ Jacques Bouillé Préfet (S) JEAN-PIERRE SOUCY Jean-Pierre Soucy Secrétaire-trésorier et Directeur général * * * * * * * * Règlement numéro 279 modifiant le règlement de contrôle intérimaire numéro 208 de la MRC de Portneuf concernant principalement les dispositions pénales ADOPTÉ À CAP-SANTÉ, ce 19 e jour du mois d'octobre 2005 et entré en vigueur le 16 décembre (S) MICHEL MATTE Michel Matte Préfet (S) MARC FOREST Marc Forest, avocat Secrétaire-trésorier et Directeur général * * * * * * * * Règlement numéro 282 modifiant le règlement de contrôle intérimaire numéro 208 de la MRC de Portneuf visant l ajout de restrictions particulières applicables au bassin versant de la rivière Blanche ADOPTÉ À CAP-SANTÉ, ce 21 e jour du mois de décembre 2005 et entré en vigueur le 23 janvier (S) MICHEL MATTE Michel Matte Préfet (S) MARC FOREST Marc Forest, avocat Secrétaire-trésorier et Directeur général Page 28

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres Page 179 CHAPITRE 14 DISPOSITIONS RELATIVES À LA PROPRETÉ, À L'AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET À L'ABATTAGE D'ARBRES

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU

RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU CHAPITRE

Plus en détail

RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée

RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée CONSIDÉRANT QUE la MRC de Bécancour désire contrôler l abattage d arbres sur son territoire; CONSIDÉRANT QUE conformément à l article 79.1

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC TABLE DES MATIÈRES I. DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 3 1.1 Préambule...

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 296

RÈGLEMENT NUMÉRO 296 RÈGLEMENT NUMÉRO 296 RÈGLEMENT RÉGIONAL D ABATTAGE D ARBRES DE LA FORÊT PRIVÉE DE LA MRC D'ANTOINE-LABELLE Adopté le 23 mars 2005 Entré en vigueur le 2 mai 2005 Modifié par le règlement # 345 Adopté le

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE LA M.R.C. DE NICOLET-YAMASKA 2001-02 DANS LE CADRE DE DE LA RÉVISION DE SON SCHÉMA D AMÉNAGEMENT

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE LA M.R.C. DE NICOLET-YAMASKA 2001-02 DANS LE CADRE DE DE LA RÉVISION DE SON SCHÉMA D AMÉNAGEMENT RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE LA M.R.C. DE NICOLET-YAMASKA 2001-02 DANS LE CADRE DE DE LA RÉVISION DE SON SCHÉMA D AMÉNAGEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES Municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska

Plus en détail

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU RELATIF À CERTAINS USAGES COMMERCIAUX SITUÉS AUX ABORDS DE L'AUTOROUTE

Plus en détail

RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 319 RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES

RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 319 RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 319 RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ATTENDU QUE la MRC de L Érable possède un règlement de contrôle intérimaire (RCI) sur le déboisement depuis 2002 ; ATTENDU QUE le schéma d aménagement

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ET LA PROTECTION DU COUVERT FORESTIER

RÈGLEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ET LA PROTECTION DU COUVERT FORESTIER RÈGLEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ET LA PROTECTION DU COUVERT FORESTIER Règlement numéro 2003-08-12 Adopté le 20 août 2003 Entré en vigueur le 30 octobre 2003 RÈGLEMENT DE MODIFICATION Date d adoption

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 RÈGLEMENT NO 275-15 MODIFIANT LE RÉGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 275, AFIN D AJOUTER DES NORMES

Plus en détail

Table des matières. 6.1 champ d application. 6.2 interventions régies

Table des matières. 6.1 champ d application. 6.2 interventions régies Certificats d autorisation Table des matières 6.1 champ d application 6.2 interventions régies 6.3 présentation d'une demande de certificat d'autorisation 6.3.1 demande écrite 6.3.1.1 demande relative

Plus en détail

SECTION 2 CERTIFICAT D'AUTORISATION POUR L'ABATTAGE D'ARBRES

SECTION 2 CERTIFICAT D'AUTORISATION POUR L'ABATTAGE D'ARBRES SECTION 2 D'AUTORISATION POUR L'ABATTAGE D'ARBRES OBLIGATION D'OBTENIR UN POUR L'ABATTAGE D'ARBRES 35 Toute personne désirant procéder à l'abattage d'arbres Règlement n 2007-437 doit obtenir un certificat

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG

CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 814 CONCERNANT LA GESTION DES SOLS ET DES EAUX DE RUISSELLEMENT Considérant

Plus en détail

Règlement portant sur les dérogations mineures aux règlements de zonage et de lotissement

Règlement portant sur les dérogations mineures aux règlements de zonage et de lotissement Règlement portant sur les dérogations mineures aux règlements de zonage et de lotissement Adopté le 20 avril 2015 Entrée en vigueur le 22 avril 2015 RÈGLEMENT PORTANT SUR LES DÉROGATIONS MINEURES AUX

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 817-2013

RÈGLEMENT NUMÉRO 817-2013 RÈGLEMENT NUMÉRO 817-2013 Le présent règlement abroge et remplace les règlements 701-2006 et 764-2010 et introduit de nouvelles dispositions visant à assurer la vidange des fosses de tous les bâtiments

Plus en détail

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS 21.1 RÉSIDENCES AUTORISÉES 21.1.1 Dans toutes les zones agricoles 21.1.1.1 Règle générale Dans toutes les zones agricoles Aa, Ab, Ac et Ad, est prohibée toute

Plus en détail

Chapitre 32 Dispositions finales

Chapitre 32 Dispositions finales Chapitre 32 Dispositions finales Table des matières 32 DISPOSITIONS FINALES... 32-3 32.1 AVIS AU CONTREVENANT... 32-3 32.2 INFRACTION... 32-3 32.3 INFRACTION CONTINUE... 32-3 32.4 CONSTATS D INFRACTION...

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. ÎLE D ORLÉANS. Règlement n o

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. ÎLE D ORLÉANS. Règlement n o PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. ÎLE D ORLÉANS Règlement n o 011-088 relatif à l entretien des installations septiques (systèmes de traitement tertiaire de désinfection

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L ANGE-GARDIEN. Règlement de contrôle intérimaire n 2009-010 Relatif à la protection du lac Donaldson

MUNICIPALITÉ DE L ANGE-GARDIEN. Règlement de contrôle intérimaire n 2009-010 Relatif à la protection du lac Donaldson CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES COLLINES DE L'OUTAOUAIS MUNICIPALITÉ DE L'ANGE-GARDIEN MUNICIPALITÉ DE L ANGE-GARDIEN Règlement de contrôle intérimaire n 2009-010 Relatif à la protection du lac Donaldson

Plus en détail

CHAPITRE 5. Certificat d'autorisation

CHAPITRE 5. Certificat d'autorisation CHAPITRE 5 Certificat d'autorisation CHAPITRE 5 CERTIFICAT D'AUTORISATION SECTION 1 CERTIFICAT D'AUTORISATION POUR FINS DIVERSES CERTIFICAT D'AUTORISATION 32 Toute personne désirant réaliser un projet

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 165-2013

RÈGLEMENT NUMÉRO 165-2013 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-VALLIER RÈGLEMENT NUMÉRO 165-2013 RÈGLEMENT NUMÉRO 165-2013 ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 102-2005 SUR LES PERMIS ET CERTIFICATS ET TOUS LES

Plus en détail

Règlement de lotissement

Règlement de lotissement Règlement de lotissement AVIS AU LECTEUR : La présente codification administrative n'a pas de valeur officielle et n'est préparée que pour la commodité du lecteur. Toute erreur ou omission relevée devrait

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

Exemple pour le bénéfice de la municipalité du Canton de Hatley

Exemple pour le bénéfice de la municipalité du Canton de Hatley RÈGLEMENT SUR LES PERMIS RELATIFS AU CONTRÔLE DE L ÉROSION LORS DU REMANIEMENT DES SOLS SUR LES SITES DE CONSTRUCTION Exemple pour le bénéfice de la municipalité du Canton de Hatley OCTOBRE 2003 RÈGLEMENT

Plus en détail

LE 21 JUIN 1994, LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Tableau des largeurs maximales. 1.2 Conditions pour la construction

LE 21 JUIN 1994, LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Tableau des largeurs maximales. 1.2 Conditions pour la construction RÈGLEMENT No 817 Règlement concernant les travaux de construction de ponceaux et de canalisation de fossés, ainsi que l'entretien des fossés et ponceaux, tel que modifié par les règlements numéros 843,

Plus en détail

RÈGLEMENT # 318-11. Établissement d une politique municipale pour le drainage pluvial des routes dans les périmètres urbains

RÈGLEMENT # 318-11. Établissement d une politique municipale pour le drainage pluvial des routes dans les périmètres urbains RÈGLEMENT # 318-11 Établissement d une politique municipale pour le drainage pluvial des routes dans les périmètres urbains ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU la Municipalité se doit d établir

Plus en détail

ATTENDU QUE la Ville de Fossambault-sur-le-Lac doit se conformer aux dispositions du schéma d aménagement révisé de la MRC de la Jacques-Cartier.

ATTENDU QUE la Ville de Fossambault-sur-le-Lac doit se conformer aux dispositions du schéma d aménagement révisé de la MRC de la Jacques-Cartier. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC PREMIER PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 11100-2016 RELATIF AUX PLANS D'IMPLANTATION ET D'INTÉGRATION ARCHITECTURALE POUR ÉTABLIR DES OBJECTIFS ET DES

Plus en détail

Projet de loi n o 156

Projet de loi n o 156 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 156 Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement et d autres dispositions législatives relativement à la protection et à la réhabilitation

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES. Le présent règlement s applique sur tout le territoire de la MRC de Bellechasse.

CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES. Le présent règlement s applique sur tout le territoire de la MRC de Bellechasse. RÈGLEMENT NO 235-13 RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 235-13 RELATIF À LA PROTECTION ET À LA MISE EN VALEUR DES FORÊTS PRIVÉES CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1. TITRE DU RÈGLEMENT Le

Plus en détail

Plan d aménagement forestier d une forêt privée

Plan d aménagement forestier d une forêt privée Plan d aménagement forestier d une forêt privée IDENTIFICATION DU PRODUCTEUR Nom : *** Adresse postale No. Rue, app., rang Municipalité Code postal Représentant autorisé : Téléphone (résidence) : Téléphone

Plus en détail

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 814 CONCERNANT LA GESTION DES SOLS ET DES EAUX DE RUISSELLEMENT Considérant que Considérant que Considérant

Plus en détail

LOI MÉDICALE. L.R.Q., chapitre M-9 SECTION I DÉFINITIONS. Interprétation:

LOI MÉDICALE. L.R.Q., chapitre M-9 SECTION I DÉFINITIONS. Interprétation: L.R.Q., chapitre M-9 SECTION I DÉFINITIONS Interprétation: 1. Dans la présente loi et dans les règlements adoptés sous son autorité, à moins que le contexte n'indique un sens différent, les termes suivants

Plus en détail

Municipalité de Compton. Les dispositions du présent règlement s appliquent à tout le territoire de la municipalité de Compton.

Municipalité de Compton. Les dispositions du présent règlement s appliquent à tout le territoire de la municipalité de Compton. C H A P I T R E 1 : D I S P O S I T I O N S D É C L A R A T O I R E S 1.1 TITRE DU RÈGLEMENT Le présent règlement porte le titre de «Règlement sur les conditions d'émission des permis de construction».

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

Projet de Règlement de contrôle intérimaire relatif à l implantation d équipements de production d énergie éolienne à des fins commerciales

Projet de Règlement de contrôle intérimaire relatif à l implantation d équipements de production d énergie éolienne à des fins commerciales P Chartierville 10 juin 2013 Projet de Règlement de contrôle intérimaire relatif à l implantation d équipements de production d énergie éolienne à des fins commerciales Détails de la présentation Pourquoi

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONDITIONS D ÉMISSION DE PERMIS DE CONSTRUIRE no 600. Août 2013. Ville de Lac-Brome Service du greffe

RÈGLEMENT DE CONDITIONS D ÉMISSION DE PERMIS DE CONSTRUIRE no 600. Août 2013. Ville de Lac-Brome Service du greffe RÈGLEMENT DE CONDITIONS D ÉMISSION DE PERMIS DE CONSTRUIRE no 600 Août 2013 Ville de Lac-Brome Service du greffe TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES... 2 SECTION

Plus en détail

Règlement de lotissement n o 03-42 Adopté le 25 juillet 2005. Règlement # 03-42 lotissement MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS

Règlement de lotissement n o 03-42 Adopté le 25 juillet 2005. Règlement # 03-42 lotissement MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS `âç v ÑtÄ à wx ft Çà@YÜtÇ É á@wx@äë Äx@wËbÜÄ tçá 337, chemin Royal Saint-François-de-l Île-d Orléans (Québec) G0A 3S0 Téléphone : (418) 829-3100 Télécopieur : (418) 829-1004 Règlement de lotissement n

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NUMÉRO 347 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 28 RELATIF À LA SÉCURITÉ DANS ET AUTOUR DES PISCINES RÉSIDENTIELLES CONSIDÉRANT le règlement numéro 28 relatif

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC LES MOULINS

PROVINCE DE QUÉBEC MRC LES MOULINS PROVINCE DE QUÉBEC MRC LES MOULINS Séance ordinaire du conseil de la Municipalité régionale de comté Les Moulins tenue en la salle du conseil de la MRC Les Moulins située au 710, boulevard des Seigneurs

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI

MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI RÈGLEMENT 706-13 RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT Règlement de lotissement 1 RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT 706-13 Adopté le 4 mars 2013 Jean-Pierre Dubé, maire Stéphen

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT DE # 2008-272 M UNICIPALITE DE S AINT C LAUDE Amendements intégrés Règlements Entrée en vigueur Date 2011-272 272-01 22 juin 2011 19 juillet 2011 2012-272 272-02 10 mai 2012 17 octobre 2012 RÈGLEMENT

Plus en détail

Règlement de contrôle intérimaire de la Communauté métropolitaine de Montréal

Règlement de contrôle intérimaire de la Communauté métropolitaine de Montréal de la Communauté métropolitaine de Montréal 7 avril 2003 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL CE RÈGLEMENT N EST PAS EN VIGUEUR Ce règlement a été adopté par le

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURAL (PIIA) MUNICIPALITÉ DE SAINT-HENRI

RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURAL (PIIA) MUNICIPALITÉ DE SAINT-HENRI RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURAL (PIIA) MUNICIPALITÉ DE SAINT-HENRI Mai 2005 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...2 CHAPITRE I...4 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET

Plus en détail

VILLE DE WARWICK. Règlement de conditions d'émission de permis de construction numéro 049-2003

VILLE DE WARWICK. Règlement de conditions d'émission de permis de construction numéro 049-2003 Avis important Les versions des règlements disponibles sur ce site sont des versions administratives. Les versions officielles de ces règlements et de leurs amendements sont conservées au bureau de la

Plus en détail

RÈGLEMENT D URBANISME NUMÉRO 1011

RÈGLEMENT D URBANISME NUMÉRO 1011 RÈGLEMENT D URBANISME NUMÉRO 1011 RELATIF À LA VIDANGE PÉRIODIQUE DES FOSSES SEPTIQUES, DES FOSSES DE RÉTENTION ET À LA GESTION DES BOUES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE RAWDON CONSIDÉRANT QUE

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LES PERMIS ET CERTIFICATS

RÈGLEMENT CONCERNANT LES PERMIS ET CERTIFICATS RÈGLEMENT CONCERNANT LES PERMIS ET CERTIFICATS Règlement # 2000-8 (novembre 1999) Comprend les règlements d amendement : #2001-05 (MJ 1 décembre 2005), #2002-03 (MJ décembre 2005), #2003-06 (MJ décembre

Plus en détail

RÅGLEMENT NUMÄRO 89 Tel que modifié par le rñglement numéro 101 le rñglement numéro 99 et par le rñglement numéro 96

RÅGLEMENT NUMÄRO 89 Tel que modifié par le rñglement numéro 101 le rñglement numéro 99 et par le rñglement numéro 96 Canada PROVINCE DE QUÄBEC MRC D'ABITIBI RÅGLEMENT SUR LES MODALITÄS D'INTERVENTIONS FORESTIÅRES EN FORÇT PRIVÄE DE LA MRC D'ABITIBI RÅGLEMENT NUMÄRO 89 Tel que modifié par le rñglement numéro 101 le rñglement

Plus en détail

Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge

Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge Règlement sur les conditions d émission de permis de construction numéro 319-08 Numéro du règlement Date de l avis de motion Date de l adoption Date de l entrée

Plus en détail

RÈGLEMENT 489 SUR LE CONTRÔLE DE L ÉROSION. Codification administrative juin 2010

RÈGLEMENT 489 SUR LE CONTRÔLE DE L ÉROSION. Codification administrative juin 2010 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 489 SUR LE CONTRÔLE DE L ÉROSION Codification administrative juin 2010 que la ville de Lac-Brome a le pouvoir d adopter des règlements pour améliorer

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME

RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME Octobre 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME AVIS DE MOTION : ADOPTION :

Plus en détail

Municipalité de Saint-Colomban RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (P.I.I.A.) NUMÉRO 608

Municipalité de Saint-Colomban RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (P.I.I.A.) NUMÉRO 608 Municipalité de Saint-Colomban RÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (P.I.I.A.) NUMÉRO 608 Décembre 2009 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES

Plus en détail

RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS

RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS CONSIDÉRANT que la Municipalité du Village de Tring-Jonction désire se prévaloir notamment des

Plus en détail

CHAPITRE VI TARIFS EXIGÉS POUR L'ÉMISSION DES PERMIS ET DES CERTIFICATS... 23 6.1 Effet du paiement... 23 6.2 Permis de lotissement... 23 6.

CHAPITRE VI TARIFS EXIGÉS POUR L'ÉMISSION DES PERMIS ET DES CERTIFICATS... 23 6.1 Effet du paiement... 23 6.2 Permis de lotissement... 23 6. TABLE DES MATIÈRES Page CHAPITRE I DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES... 1 1.1 Titre du règlement... 1 1.2 Territoire assujetti... 1 1.3 Définitions et interprétation... 1 1.3.1 Terminologie...

Plus en détail

RÈGLEMENT NO_2005-48 CONTRÔLE DE L USAGE DE PESTICIDES D HERBICIDES ET D ENGRAIS

RÈGLEMENT NO_2005-48 CONTRÔLE DE L USAGE DE PESTICIDES D HERBICIDES ET D ENGRAIS RÈGLEMENT NO_2005-48 CONTRÔLE DE L USAGE DE PESTICIDES D HERBICIDES ET D ENGRAIS ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QU le Conseil municipal peut faire un règlement visant la paix, l ordre, le bon

Plus en détail

Municipalité régionale de comté de Bellechasse Livre des règlements

Municipalité régionale de comté de Bellechasse Livre des règlements RÈGLEMENT NO 137-03 RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 137-03 RELATIF À LA PROTECTION ET À LA MISE EN VALEUR DES FORÊTS PRIVÉES CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1. TITRE DU RÈGLEMENT Le

Plus en détail

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o )

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7.1 Règles générales Tout espace libre d'un *emplacement construit ou vacant doit comprendre

Plus en détail

2012-02-024 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT N O 574

2012-02-024 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT N O 574 2012-02-024 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT N O 574 RÈGLEMENT N O 574 DÉTERMINANT LES DISTANCES SÉPARATRICES POUR PROTÉGER LES PUITS ARTÉSIENS

Plus en détail

AVIS DE PRÉSENTATION DONNÉ LE 13 NOVEMBRE 2006 RÈGLEMENT ADOPTÉ LE..15 JANVIER 2007 AVIS DE PROMULGATION DONNÉ LE.2 FÉVRIER 2007

AVIS DE PRÉSENTATION DONNÉ LE 13 NOVEMBRE 2006 RÈGLEMENT ADOPTÉ LE..15 JANVIER 2007 AVIS DE PROMULGATION DONNÉ LE.2 FÉVRIER 2007 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-UBALDE MRC DE PORTNEUF RÈGLEMENT NUMÉRO 177 AYANT POUR OBJET DE RÉGLEMENTER LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION ET LA GESTION DES BOUES DE

Plus en détail

ATTENDU les dispositions du document complémentaire au Schéma d aménagement concernant le déboisement ;

ATTENDU les dispositions du document complémentaire au Schéma d aménagement concernant le déboisement ; Résolution 2008-06-6417-16 juin 2008 Province de Québec Municipalité régionale de comté des Sources RÈGLEMENT NUMÉRO 158-2008 RELATIF À LA PROTECTION DES MILIEUX FORESTIERS MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ

Plus en détail

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS 12.1 AMÉNAGEMENT PAYSAGER DES TERRAINS 12.1.1 Aménagement des cours Dans toutes les zones, toute partie d un terrain qui n est pas occupée par un

Plus en détail

RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI

RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI Modifié par : Règlement no 717-12 Règlement no 741-13 16 MAI 2005 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 0314-000 RÈGLEMENT RELATIF À LA VIDANGE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES

RÈGLEMENT NO 0314-000 RÈGLEMENT RELATIF À LA VIDANGE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES AVANT-PROPOS Ce règlement est une codification administrative et n a aucune sanction officielle. Pour interpréter et appliquer les lois et règlements, on doit se reporter aux textes officiels. Le lecteur

Plus en détail

ATTENDU qu une consultation publique a été tenue le 30 juillet 2015;

ATTENDU qu une consultation publique a été tenue le 30 juillet 2015; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES PAYS-D EN-HAUT RÈGLEMENT NUMÉRO 381-2015 concernant les feux en plein air ATTENDU qu'il est dans l'intérêt de la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs d avoir une réglementation

Plus en détail

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 649

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 649 CERTIFICAT Avis de motion : 1 er juin 2015 Adoption : 6 juillet 2015 En vigueur : 9 juillet 2015 SOMMAIRE Le présent règlement a pour but de définir les brûlages extérieurs, de les règlementer sur le territoire

Plus en détail

Règlement de permis et certificats

Règlement de permis et certificats Règlement de permis et certificats Préparé par Jacques Métivier, Urbaniste 2008 Règlement de permis et certificats 2008 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 2008-104 MUNICIPALITÉ DE SAINT-RÉMI-DE-TINGWICK

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LA VIDANGE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES

RÈGLEMENT CONCERNANT LA VIDANGE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES RÈGLEMENT CONCERNANT LA VIDANGE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES Article 1. - Préambule Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. Article 2. - Objet Le présent

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 11-660 MODIFIANT LE RÈGLEMENT RÉGISSANT L AMÉNAGEMENT DES PONCEAUX ET DES ENTRÉES PRIVÉES NUMÉRO 08-583

RÈGLEMENT NUMÉRO 11-660 MODIFIANT LE RÈGLEMENT RÉGISSANT L AMÉNAGEMENT DES PONCEAUX ET DES ENTRÉES PRIVÉES NUMÉRO 08-583 PROVINCE DE QUÉBEC CANTONS UNIS DE STONEHAM-ET-TEWKESBURY MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO 11-660 MODIFIANT LE RÈGLEMENT RÉGISSANT L AMÉNAGEMENT DES PONCEAUX ET DES ENTRÉES PRIVÉES NUMÉRO 08-583

Plus en détail

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ANNEXÉ AU CONTRAT DE FERR

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ANNEXÉ AU CONTRAT DE FERR AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ANNEXÉ AU CONTRAT DE FERR LE PRÉSENT DOCUMENT EST UN AVENANT AU CONTRAT DE FERR CONCLU ENTRE : ET (le «titulaire») SOCIÉTÉ DE FIDUCIE NATCAN (l'«émetteur») NOTES

Plus en détail

VERSION ADMINISTRATIVE Mise à jour le 17 juillet 2013 RÈGLEMENT NUMÉRO 476 RÈGLEMENT SUR LES VENTES DE GARAGE ET VENTES TEMPORAIRES

VERSION ADMINISTRATIVE Mise à jour le 17 juillet 2013 RÈGLEMENT NUMÉRO 476 RÈGLEMENT SUR LES VENTES DE GARAGE ET VENTES TEMPORAIRES VERSION ADMINISTRATIVE Mise à jour le 17 juillet 2013 RÈGLEMENT NUMÉRO 476 RÈGLEMENT SUR LES VENTES DE GARAGE ET VENTES TEMPORAIRES AVIS DE MOTION : 2010-02-52 ADOPTION DU RÈGLEMENT : 2010-03-64 ENTRÉE

Plus en détail

ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-006

ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-006 ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-006 En vertu de la Loi sur l'urbanisme et des autres pouvoirs qui lui sont dévolus, le conseil du Village de Cap-Pelé dûment réuni, adopte ce qui suit : 1.1 Le présent arrêté peut

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NO : 437 99 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES...1

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NO : 437 99 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES...1 RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES...1 1.1 Titre du règlement... 1 1.2 Territoire visé par le règlement... 1 1.3 Entrée en vigueur... 1 1.4 Abrogation de

Plus en détail

RÈGLEMENT N 2015-06 CONCERNANT LES NUISANCES ET VISANT À PRÉVENIR L INFESTATION DES MOULES ZÉBRÉES ET AUTRES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES

RÈGLEMENT N 2015-06 CONCERNANT LES NUISANCES ET VISANT À PRÉVENIR L INFESTATION DES MOULES ZÉBRÉES ET AUTRES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES PROVINCE DE QUÉBEC MRC MEMPRHÉMAGOG MUNICIPALITÉ DU VILLAGE D AYER S CLIFF RÈGLEMENT N 2015-06 CONCERNANT LES NUISANCES ET VISANT À PRÉVENIR L INFESTATION DES MOULES ZÉBRÉES ET AUTRES ESPÈCES EXOTIQUES

Plus en détail

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT AVIS DE MOTION : ADOPTION : ENTRÉE EN VIGUEUR : Numéro du règlement

Plus en détail

À l'assemblée du, le conseil de la ville décrète :

À l'assemblée du, le conseil de la ville décrète : VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA DÉMOLITION, LA CONSTRUCTION, LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION DES BÂTIMENTS POUR LE COLLÈGE NOTRE-DAME SITUÉ AU 3791 CHEMIN QUEEN-MARY Vu le

Plus en détail

Règlement 470-2011 régissant la vidange des fosses septiques des résidences isolées de la municipalité de Saint-Roch-de-l Achigan

Règlement 470-2011 régissant la vidange des fosses septiques des résidences isolées de la municipalité de Saint-Roch-de-l Achigan PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE L ACHIGAN RÈGLEMENT NUMÉRO 470-2011 Règlement 470-2011 régissant la vidange des fosses septiques des résidences isolées de la municipalité

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 10950-2015 ASSURANT LE CONTRÔLE DE L UTILISATION DES FERTILISANTS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC, ET

Plus en détail

VILLE DE SHERBROOKE RÈGLEMENT NUMÉRO 946

VILLE DE SHERBROOKE RÈGLEMENT NUMÉRO 946 VILLE DE SHERBROOKE (AGISSANT À TITRE DE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ) RÈGLEMENT NUMÉRO 946 ÉTANT UN RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF À UN IMMEUBLE COMPRENANT DES BUREAUX PRIVÉS TOTALISANT

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 238-14 RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT

RÈGLEMENT NO 238-14 RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT NO 238-14 RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT Préparé par Philippe Brault, urbaniste-stagiaire Service de l aménagement et urbanisme MRC de Coaticook PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-HERMÉNÉGILDE

Plus en détail

Projet de loi n o 74. Loi visant à prévenir les cancers de la peau causés par le bronzage artificiel. Présentation

Projet de loi n o 74. Loi visant à prévenir les cancers de la peau causés par le bronzage artificiel. Présentation DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 74 Loi visant à prévenir les cancers de la peau causés par le bronzage artificiel Présentation Présenté par M. Yves Bolduc Ministre de la

Plus en détail

SAINT TRIVIER DE COURTES,

SAINT TRIVIER DE COURTES, Le maire de SAINT TRIVIER DE COURTES, Vu, le code général des collectivités territoriales et, notamment ses articles L 2121-29, L 2212-1 et 2 et L 2224-18 ; Vu, la délibération du conseil municipal en

Plus en détail

RÈGLEMENT 5-06 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE REMPLACEMENT RÉGISSANT L'IMPLANTATION D'ÉOLIENNES SUR LE TERRITOIRE DE LA MRC DE RIMOUSKI-NEIGETTE

RÈGLEMENT 5-06 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE REMPLACEMENT RÉGISSANT L'IMPLANTATION D'ÉOLIENNES SUR LE TERRITOIRE DE LA MRC DE RIMOUSKI-NEIGETTE 321 DB2 Projet de parc éolien Nicolas-Riou dans les MRC des Basques et de Rimouski-Neigette 6211-24-085 RÈGLEMENT 5-06 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE DE REMPLACEMENT RÉGISSANT L'IMPLANTATION D'ÉOLIENNES

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 14-207

RÈGLEMENT NUMÉRO 14-207 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE PORTNEUF VILLE DE CAP-SANTÉ RÈGLEMENT NUMÉRO 14-207 RÈGLEMENT FIXANT LES MODALITÉS DE LA PRISE EN CHARGE PAR LA VILLE DE CAP-SANTÉ, DE TOUT SYSTÈME DE TRAITEMENT TERTIAIRE AVEC

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-10378. Adopté le 19 juin 2002

RÈGLEMENT NUMÉRO L-10378. Adopté le 19 juin 2002 PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

DEMANDE DE CERTIFICAT D AUTORISATION D ABATTAGE D ARBRES OU DE COUPE FORESTIÈRE

DEMANDE DE CERTIFICAT D AUTORISATION D ABATTAGE D ARBRES OU DE COUPE FORESTIÈRE DEMANDE DE CERTIFICAT D AUTORISATION D ABATTAGE D ARBRES OU DE COUPE FORESTIÈRE À l usage de la Municipalité Demande no : Matricule : - - Secteur d inspection no : COÛT VARIABLE VOIR À L INTÉRIEUR Description

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

Règlement sur les permis et certificats n 525-2012

Règlement sur les permis et certificats n 525-2012 Province de Québec Municipalité de Sainte-Béatrix Règlement sur les permis et certificats n 525-2012 Entrée en vigueur le 14 mars 2012 L ATELIER URBAIN Février 2012 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG

CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG CODIFICATION ADMINISTRATIVE MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D'ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 881 CONCERNANT LE MESURAGE ET LA VIDANGE DES FOSSES ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT

Plus en détail

Relatif à l entretien des installations septiques tertiaires (Désinfection par rayonnement ultraviolet)

Relatif à l entretien des installations septiques tertiaires (Désinfection par rayonnement ultraviolet) Règlement N o 642-2014 Relatif à l entretien des installations septiques tertiaires (Désinfection par rayonnement ultraviolet) ATTENDU qu aux termes du deuxième alinéa de l'article 87.14.1 du Règlement

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE.

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE. RÈGLEMENT N o 1058-12 SUR LA PROTECTION DES PLANS D EAU CONTRE LES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

RÈGLEMENT #12-75 PORTANT SUR LES BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT DE LA VILLE DE MÉTIS-SUR-MER

RÈGLEMENT #12-75 PORTANT SUR LES BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT DE LA VILLE DE MÉTIS-SUR-MER RÈGLEMENT #12-75 PORTANT SUR LES BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT DE LA VILLE DE MÉTIS-SUR-MER RÈGLEMENT #12-75 PORTANTSUR LES BRANCHEMENTS À L'ÉGOUT DE LA VILLE DE MÉTIS-SUR-MER ATTENDU QUE la Municipalité juge

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-002 RÈGLEMENT DÉTERMINANT LES DISTANCES SÉPARATRICES POUR PROTÉGER LES PUITS ARTÉSIENS ET DE SURFACE

RÈGLEMENT 2012-002 RÈGLEMENT DÉTERMINANT LES DISTANCES SÉPARATRICES POUR PROTÉGER LES PUITS ARTÉSIENS ET DE SURFACE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MASKINONGÉ MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON RÈGLEMENT 2012-002 RÈGLEMENT DÉTERMINANT LES DISTANCES SÉPARATRICES POUR PROTÉGER LES PUITS ARTÉSIENS ET DE SURFACE DANS LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

Règlement sur la distribution d eau potable et la collecte des eaux usées et pluviales. Version pour consultation

Règlement sur la distribution d eau potable et la collecte des eaux usées et pluviales. Version pour consultation Règlement sur la distribution d eau potable et la collecte des eaux usées et pluviales Version pour consultation Janvier 2015 RÈGLEMENT SUR LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE ET LA COLLECTE DES EAUX USÉES

Plus en détail

PROVINCE DE QUEBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITE DE SAINT-VALERIEN-DE-MILTON

PROVINCE DE QUEBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITE DE SAINT-VALERIEN-DE-MILTON PROVINCE DE QUEBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITE DE SAINT-VALERIEN-DE-MILTON RÈGLEMENT # 2012-64 RELATIF À L ENTRETIEN DES INSTALLATIONS SEPTIQUES (SYSTÈMES DE TRAITEMENT TERTIAIRE DE DÉSINFECTION PAR

Plus en détail

Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2010 est une continuité du budget adopté par le Conseil.

Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2010 est une continuité du budget adopté par le Conseil. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SHAWINIGAN Règlement SH-290 Règlement sur les taxes et compensations pour l année 2010 Note explicative Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2010 est une

Plus en détail

VILLE DE BÉCANCOUR RÈGLEMENT N O 471

VILLE DE BÉCANCOUR RÈGLEMENT N O 471 VILLE DE BÉCANCOUR RÈGLEMENT N O 471 RÈGLEMENT SUR LA TARIFICATION DES PERMIS, CERTIFICATS ÉMIS EN CONFORMITÉ AVEC LES RÈGLEMENTS D URBANISME (Modifié par les règlements numéros 530, 577, 709, 731, 761,

Plus en détail

CONCERNANT LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION DES RÉSIDENCES ISOLÉES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE MAYO

CONCERNANT LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION DES RÉSIDENCES ISOLÉES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE MAYO PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-02 CONCERNANT LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION DES RÉSIDENCES ISOLÉES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE MAYO ATTENDU

Plus en détail