Extrait Règlement d'ordre Intérieur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extrait Règlement d'ordre Intérieur"

Transcription

1 Extrait Règlement d'ordre Intérieur Evaluation des formations entrant en ligne de compte pour le développement professionnel permanent (CPD) 1. Introduction Conformément à l article 24 des statuts, le Comité d Accréditation évalue les formations qui entrent en ligne de compte pour l accréditation et attribue aux formations les points de Formation Professionnelle Continue (Continuing Professional Development - CPD). Le système CPD a été développé pour les membres effectifs de l'ia BE. Toutefois, les membres associés de l IA BE sont également invités à utiliser le système comme un guide professionnel. Dans la suite du texte, on entend par membre tout membre qui s engage à suivre le système CPD. Le système CPD est basé sur une combinaison d'exigences et de recommandations. On distingue 3 domaines de développement: Les compétences techniques actuarielles doivent être comprises comme les compétences permettant au membre de maintenir son expertise actuarielle. Les compétences professionnelles comprennent l éthique, la déontologie et les normes professionnelles. Les compétences non techniques sont les compétences non directement liées aux sujets actuariels, comme par exemple: l informatique, le management, le business et les compétences personnelles (gestion du temps, indépendance d opinion, ). 2. Exigences minimales CPD Les exigences minimales sont différentes pour chacun des 3 domaines: Compétences actuarielles techniques : chaque membre doit obtenir 60 points CPD sur une période de 3 ans (voir plus loin). Compétences professionnelles : chaque membre doit participer à un événement traitant du professionnalisme au moins une fois sur une période de 3 ans (voir plus loin). Compétences non techniques : pas d exigence minimale. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 1

2 Recommandations Chaque membre peut obtenir le nombre de points CPD sur base d un nombre limité d'activités (voir plus loin). On pourrait obtenir les 60 points uniquement en suivant des cours. Toutefois, l IA BE recommande vivement que chaque membre diversifie son programme de formation. L IA BE formule donc les recommandations suivantes : Les membres ne devraient pas limiter leurs activités CPD à suivre des cours, séminaires. Les membres sont invités à participer aux groupes de travail et autres comités techniques. Tous les membres sont invités à donner des cours. Tous les membres sont invités à écrire des articles. Les activités qui ne peuvent être mesurées (voir plus bas) ne sont pas prises en compte dans le système de points pour des raisons pratiques. Toutefois, nous recommandons vivement à chaque membre d'inscrire ce type d activités à son propre programme de développement. Comme dans toute autre profession, le développement des compétences non techniques est également très important dans la carrière d'un membre. Bien que ce domaine ne relève pas du champ d'application d'exigences minimales (étant donné qu il ne s agit pas de compétences spécifiques aux sciences actuarielles), nous recommandons cependant à chaque membre de les inclure dans son programme de développement, en tenant compte de sa situation personnelle et son expérience. Activités prises en considération pour les exigences minimales Le développement des compétences techniques actuarielles peut être basé sur de nombreuses activités différentes. La participation à certains types d activités peut être facilement suivie et mesurée, alors que cela l est beaucoup moins pour d autres activités. L'objectivité est un critère essentiel dans le suivi du développement professionnel des membres effectifs. Dans cet esprit, seules les activités mesurables ont été prises en compte dans les niveaux d exigences minimales à atteindre. La liste des activités prises en considération pour les exigences minimales est la suivante : Participation aux réunions nationales ou internationales actuarielles, séminaires, colloques et workshops. Exemples: congrès IME, ASTIN, AFIR ou colloques IAA, séminaires organisés par des associations actuarielles ou des universités, le Groupe consultatif (GC) ou l'association actuarielle internationale (IAA). Participation aux cours donnés par un organisateur accrédité de formations CPD. Exemples: cours de l'ia BE, colloques, cours universitaires, cours organisés par des organisations professionnelles, cours organisés par des centres de formation interne aux sociétés. E-learning, dans la mesure où le participant réussit l'examen lié au cours. Exemple: e- learning organisées par la SOA. Participation à des conférences ou des séminaires commerciaux pertinents. Des conférences ou des séminaires ne sont pas considérés comme des cours. Ils sont caractérisés par une succession d'orateurs traitant de sujets différents. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 2

3 Participation à des cours organisés par l employeur. Les cours visés sont ceux qui sont organisés par un organisateur non accrédité. Participation aux travaux des comités techniques au niveau national ou international, y compris des comités au sein de l'association actuarielle nationale ou le Groupe Consultatif. Cela comprend plusieurs types d'activités. Au niveau belge, on reprendra les groupes de travail de l'ia BE comme par exemple les groupes mortalité, IAS, Solvabilité II, ALM, deuxième pilier, ou les groupes de travail conjoints Assuralia-IA BE sur Solvabilité II. Au niveau international, de nombreux groupes de travail techniques existent au sein du GC et l'iaa. Enseignement à d'autres actuaires et/ou à des étudiants en actuariat. Enseigner signifie donner un cours tel que défini ci-dessus. Supervision d une thèse d'un étudiant. L'étudiant ne doit pas impérativement étudier les sciences actuarielles. Le superviseur doit être un lecteur officiel de la thèse. Supervision des stages d étudiants. Certains étudiants font un stage durant leurs études. Ce stage peut être obligatoire (comme par exemple l UCL ou certaines universités françaises) ou facultatif. On valorise ici le travail accompli en tant que superviseur au sein de l'entreprise qui emploie l'étudiant durant son stage. L'étudiant ne doit pas impérativement étudier les sciences actuarielles. Publication d'articles scientifiques et ouvrages scientifiques. Un article est considéré comme scientifique s il est publié dans une revue scientifique, c'est à dire une revue appliquant un système de références pour accepter les articles Présentations pertinentes lors de conférences ou séminaires. Participation comme lecteur ou membre du jury au prix IA BE. Les activités énumérées ci-dessus peuvent être prises en compte comme activités CPD pour autant qu elles portent sur des sujets techniques actuariels. Les activités suivantes ne sont pas prises en considération pour les exigences minimales: Les activités énumérées dans la liste des activités prises en considération pour les exigences minimales ci-dessus mais ne se rapportant pas à des questions techniques actuarielles. La participation à un travail de recherche, soit à titre individuel soit en groupe. La préparation d'une formation ou un séminaire (ceci est indirectement pris en compte en donnant un poids plus élevé à l'activité - voir plus loin). La préparation du matériel éducatif pour les étudiants (idem). Le travail de recherche scientifique qui ne conduit pas à une publication ou à des résultats mesurables, comme par exemple la lecture de livres, de publications... La publication d'articles non scientifiques. La participation à des groupes de discussion sur des sujets actuariels. Les réunions de travail internes, les rencontres avec d autres compagnies d'assurance, autorités de contrôle ou autres, sont considérées comme «business as usual» et ne répondent pas aux objectifs CPD. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 3

4 Exigences minimales pour le développement des compétences professionnelles Chaque membre doit participer à un événement traitant du professionnalisme au moins une fois sur une période de 3 ans. Par exemple: l événement organisé par l'ia BE ; un événement similaire organisé par une autre association actuarielle ou organisation compétente. 3. Points CPD Un point CPD est une unité de valeur attribuée à une activité accréditée de CPD. La règle de référence est : une heure de cours suivie rapporte un point CPD. Les points CPD accordés sur base d'autres activités sont définis en fonction de celle-ci. Un membre effectif est tenu d'obtenir 60 points CPD dans chaque période de trois années civiles. Un membre doit donc obtenir idéalement 20 points CPD par an. Nous comprenons qu il peut être plus difficile de rencontrer les exigences de points CPD lors de certaines périodes de la carrière professionnelle. C'est la raison pour laquelle le membre peut planifier ses activités CPD sur une période de trois ans. Pour tous les membres effectifs à la date de la création d'ia BE (21 octobre 2009), la première période de référence pour l'obtention de 60 points commence le 1er septembre 2009 et se terminera le 31 décembre Cette première période est donc étendue à une durée de 3 ans et 4 mois de manière exceptionnelle, l exigence de 60 points CPD restant inchangée. Si une personne devient membre effectif de l'ia BE dans le courant de l'année civile, la première année est prise en compte prorata temporis. Si un membre effectif n'est pas en mesure de travailler pour raisons médicales (congé de paternité inclus) pour plus de 14 semaines au cours d'une période de 3 ans, la période de référence n'est pas modifiée, mais le nombre de points CPD à obtenir est réduit prorata temporis. Les excédents de points CPD à la fin de la période de trois ans ne seront pas reportés à la période suivante de trois ans. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 4

5 Le nombre total de points CPD par activité sur une période de trois ans est limité selon le tableau suivant : Activité Point(s) CPD Maximum sur Participation aux réunions actuarielles, 1 h.= 1 point 45 séminaires, colloques et workshops. 2. Participation aux cours donnés par les 1 h. = 1 point (sans examen) Illimité organisateurs accrédités de formations CPD 1 h.= 2 pts (avec examen) (1) 3. Participation à des conférences ou des séminaires 1 h. = 1 point 45 commerciaux pertinents 4. Participation à des cours organisés par 1 h. = 1 point 15 l employeur 5. Participation aux travaux des comités au niveau 1 h. = 1 point 30 (inter)national, y compris des comités de l AAI ou du Groupe Consultatif. 6. Enseignement à d'autres actuaires et/ou à des 1 heure = 3 points (3) 45 étudiants en actuariat (2). 7. Supervision d un mémoire d étudiant 1 étudiant = 10 points Supervision des stages d étudiants 1 étudiant = 10 points (4) Publication d'articles scientifiques et ouvrages 1 page = 2 points (5) 45 scientifiques 10. Présentations pertinentes lors de conférences ou 1 heure = 1,5 point (6) 30 séminaires 11. Participation comme lecteur ou membre du jury au prix IA BE. Lecteur: 3pts par mémoire 18 Jury : 2 points par session (1) La réussite d un examen représente un effort supplémentaire qui est valorisé. Si l'examen est réussi, la présence aux cours n'est pas nécessaire. (2) Plusieurs sessions similaires sur le même sujet ne seront pas considérées comme des activités différentes et ne donneront pas droit à un comptage multiple. (3) Le poids supérieur valorise le temps moyen nécessaire pour préparer le sujet et le matériel de cours en plus de la formation elle-même. (4) La période standard de stage représente 30 jours de travail. Pour des durées de stages différentes, le nombre de points CPD sera adapté prorata temporis. (5) S il y a plusieurs auteurs, le nombre de points CPD par auteur est égal au nombre total de points CPD divisé par le nombre d'auteurs. (6) Les sujets sont traités d'une manière plus générale et nécessitent moins de travail de préparation que pour des cours. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 5

6 4. Attribution des points CPD Généralités Le Comité d Accréditation décidera si une activité spécifique pourra entrer en ligne de compte pour le CPD, et le cas échéant combien de points seront attribués. Le Comité d Accréditation mettra en place des règles internes afin de réaliser sa mission sur une base objective. Organisateurs de formations accrédités CPD Chaque organisateur de formation CPD doit obtenir une accréditation du Comité d Accréditation avant que les formations qu ils organisent puissant être prise en compte comme des activités de CPD. Cependant, cela ne signifie pas que tous les cours organisés par un organisateur de formations accrédité CPD sont de facto accrédités. Ils sont soumis à la procédure normale d accréditation décrite dans ce document. Les centres de formation internes de compagnies ou de groupes peuvent faire une demande pour devenir un organisateur de formations accrédité CPD. Certains organisateurs de formations CPD peuvent être automatiquement accrédités, comme par exemple les universités, le Groupe Consultatif, l IAA et les associations actuarielles nationales. Les organisateurs de formations accrédités CPD sont autorisés à faire publicité de leur statut. Le Comité d Accréditation peut réévaluer à tout moment l accréditation d un organisateur de formations CPD et/ou le nombre de points CPD alloué à une formation. Accréditation des activités CPD L accréditation d activités CPD peut être sollicitée soit avant ou après l activité mais pas plus de trois mois après la finalisation de l activité visée. Une exception existe pour les cours organisés par les employeurs pour lesquels la demande doit toujours être introduite au moins deux semaines avant le cours. Le Comité d Accréditation doit faire connaître sa décision endéans les 4 semaines de l introduction de la demande - à part pour les cours organisés par les employeurs où la décision doit être prise endéans les deux semaines et doit notifier le demandeur de sa décision. Une décision négative doit être motivée. Dès qu une activité CPD est accréditée pour un membre effectif, l accréditation est valide pour tous les membres effectifs. Le Comité d Accréditation encouragera tous les organisateurs de cours et de séminaires à introduire une demande de points CPD à l avance. Néanmoins, quelques activités CPD ne nécessitent pas d accréditation de la part du Comité d Accréditation : Les points CPD accordés par d autres associations actuarielles (internationales) sont pris en compte dans le système CPD belge sur base du principe d équivalence ; Les cours d université ne nécessitent pas d accréditation, à part pour l e-learning ; Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 6

7 Les cours organisés par l IA BE ; qui mentionneront toujours le nombre de points CPD ; Les enseignants de cours accrédités, les superviseurs de stage ou de mémoire et les orateurs à des conférences ou séminaires accrédités se voient allouer leur points CPD sans accréditation complémentaire. Toutes les activités accréditées CPD seront publiées sur le site internet de l IA BE. Enregistrement et contrôle A la fin de chaque année civile et dans un délai d un mois, chaque membre effectif devra soumettre électroniquement son passeport CPD complété. Le passeport CPD contient un résumé des activités CPD et des points CPD obtenus pendant l année. Chaque membre effectif a l obligation de conserver tous les documents appropriés prouvant qu il a obtenu ses points CPD. Des exemples de tels documents sont fournis dans le tableau ci-dessous. Activité Exemple de preuve Participation aux réunions nationales ou Certificat de participation (1) délivré par internationales actuarielles, séminaires, l organisateur colloques et workshops. Participation aux cours donnés par les Certificat de participation délivré par organisateurs accrédités de formations CPD l organisateur Participation à des conférences ou des Certificat de participation délivré par séminaires commerciaux pertinents l organisateur Participation à des cours organisés par Certificat de participation délivré par l employeur l organisateur Participation aux travaux des comités Certificat de participation délivré par techniques, y compris des comités au sein l organisateur de l'aai ou du Groupe Consultatif. Enseignement à d'autres actuaires et/ou à Programme de cours et confirmation de des étudiants en actuariat (2). participation (2) Supervision d un mémoire d étudiant Désignation du superviseur comme lecteur officiel d un mémoire Mémoire Supervision des stages d étudiants Demande de stage transmise à l université - Copie du contrat de stage - Rapport de stage Publication d'articles scientifiques et Article et confirmation de la publication par ouvrages scientifiques l éditeur - Annonce de la publication du livre Présentations pertinentes lors de Programme de cours et confirmation de conférences ou séminaires participation Participation comme lecteur ou membre du Confirmation écrite de l IA BE jury au prix IA BE. (1) Le certificat de participation sera soit le certificat standard de l IA BE ou le certificat standard de l organisateur (s il a l habitude d organiser des événements CPD) (2) Une confirmation standard de participation sera à disposition de la part de l IA BE Les documents appropriés devront être mis à disposition de l IA BE pour un contrôle approfondi éventuel pendant 3 années suivant chaque période CPD de 3 années. A la fin de chaque période CPD de 3 années, l IA BE se réserve le droit de contrôler les documents appropriés des membres effectifs. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 7

8 Désaccord entre un membre effectif et le Comité d Accréditation. Si un demandeur est en désaccord avec la décision prise par le Comité d Accréditation, il peut introduire une requête accompagnée des raisons du désaccord en vue d une révision de la demande endéans le mois. Si cette révision ne devait à nouveau pas être favorable, il peut faire appel endéans le mois auprès du Conseil de l IA BE en invoquant les mêmes raisons. Le Conseil de l IA BE répondra dans les trois mois dès la réception de la demande d appel. Sanctions Si un membre n obtient pas le nombre exigé de points sur une période 3 années, il aura encore une année pour satisfaire aux exigences à partir du moment où la période susmentionnée de 3 années sera écoulée. Cependant, la nouvelle période de 3 années débutera déjà normalement. Chaque point CPD qui n aura pas été obtenu sera donc rajouté aux 60 points exigés de la période suivante et devra être obtenu pendant la première année de la période suivante Si un membre ne parvenait pas à obtenir le nombre requis de points pour son programme CPD endéans quatre années après le commencement de ce programme ou des cycles ultérieurs, le Conseil de l IA BE sera notifié d une défaillance professionnelle. Les sanctions stipulées à l article 51 des statuts pourront être d application. Interruptions de CPD Il pourrait arriver qu un membre démissionne de l IA BE ou de la qualification de membre effectif pour une période temporaire et met un terme à son programme CPD. Une telle personne qui souhaiterait redevenir membre effectif devra s engager à respecter à nouveau les exigences de l IA BE, en particulier les exigences CPD, de même qu à récupérer les points CPD non obtenus pendant la période d interruption. Cependant, le Comité d Accréditation pourrait décider au cas par cas de réduire le nombre de points CPD à récupérer. En cas d interruption du CPD pour des raisons non souhaitées et autres que la maladie, le Comité d Accréditation examinera la situation au cas par cas. Dérogations Le Comité d Accréditation est la seule autorité habilitée à accepter des dérogations aux règles CPD de l IA BE. Documents CPD Un passeport CPD standard est fourni à tous les membres effectifs. Des certificats standards de présence seront fournis à tous les membres effectifs. Les organisateurs accrédités de formations CPD ou présidents de groupe de travail peuvent obtenir sur demande des certificats standards de présence également. Institut des Actuaires en Belgique Règlement d ordre intérieur Continuing Professional Development Page 8

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR IA BE

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR IA BE REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR IA BE Version 7 décembre 2015 Institut des Actuaires en Belgique Approuvé par l Assemblée Générale du 10 décembre 2015 1. Introduction Conformément à l article 7 de l Institut

Plus en détail

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR RELATIF AU PROGRAMME CONTINUING PROFESSIONAL DEVELOPMENT (CPD)

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR RELATIF AU PROGRAMME CONTINUING PROFESSIONAL DEVELOPMENT (CPD) REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR RELATIF AU PROGRAMME CONTINUING PROFESSIONAL DEVELOPMENT (CPD) ARTICLE 1 : INTRODUCTION Conformément aux articles 13 et 16 des statuts, chaque membre de l Institut souhaitant

Plus en détail

Directive concernant le «Développement professionnel continu (CPD)» de l Association Suisse des Actuaires ASA

Directive concernant le «Développement professionnel continu (CPD)» de l Association Suisse des Actuaires ASA Association Suisse des Actuaires Schweizerische Aktuarvereinigung Swiss Association of Actuaries Directive concernant le «Développement professionnel continu (D)» de l Association Suisse des Actuaires

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Plan de cours. Séminaire de stage en entreprise. Baccalauréat en informatique Baccalauréat en génie logiciel

Plan de cours. Séminaire de stage en entreprise. Baccalauréat en informatique Baccalauréat en génie logiciel Plan de cours Séminaire de stage en entreprise Baccalauréat en informatique Baccalauréat en génie logiciel Site Web du cours : http://www.ift.ulaval.ca/enseignement/stages/etudiants/ Directrice des stages

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 1. Le programme de formation continue pour le professionnel en design d intérieur 3 Organisme encadreur 3 Fonctionnement

Plus en détail

Avis d approbation. 33. Le présent règlement entre en vigueur le 4 juin 2014.

Avis d approbation. 33. Le présent règlement entre en vigueur le 4 juin 2014. 1966 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 4 juin 2014, 146 e année, n o 23 Partie 2 sans qu il n ait exercé dans ce domaine doit compléter avec succès le programme de mise à niveau déterminé par l Ordre. Ce programme

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

Note de service À : Recommandations visant à rehausser le statut d associé au sein de l Institut Document 211036

Note de service À : Recommandations visant à rehausser le statut d associé au sein de l Institut Document 211036 Note de service À : de l ICA De : Dave Dickson, président Direction de l admissibilité et de la formation Date : Le 29 novembre 2010 Objet : Recommandations visant à rehausser le statut d associé au sein

Plus en détail

Schéma type du CCBE sur la formation permanente

Schéma type du CCBE sur la formation permanente Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Schéma type du CCBE sur la formation permanente Conseil des barreaux européens association internationale Council sans of but Bars lucratif

Plus en détail

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 2. METHODOLOGIE DE LA REVISION 2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 1. Introduction 1.1.L objectif essentiel de la révision des comptes annuels est d assurer le lecteur du fait que ce document

Plus en détail

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières Texte original Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières 0.811.21 Conclu à Strasbourg le 25 octobre 1967 Signé par la Suisse le 25 septembre 1968 Approuvé par l Assemblée fédérale

Plus en détail

Agrément des experts en prévoyance professionnelle

Agrément des experts en prévoyance professionnelle français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS PP) D 01/2012 Agrément des experts

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française La Financial Supervisory Commission de La République de Corée et la Commission Bancaire de la République française Considérant le fait que certaines banques et autres établissements financiers constitués

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante Annexe I Les instructions et les notes sont disponibles à la fin du document. CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

ISO/DIS 9001:2014 Analyse du projet de norme international

ISO/DIS 9001:2014 Analyse du projet de norme international ISO/DIS 9001:2014 Analyse du projet de norme international Une perspective LRQA Mai 2014 Introduction La publication du Projet de Norme Internationale (DIS) de la norme (ISO/DIS 9001:2014) dessystème de

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de personnes

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de personnes Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de personnes Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

Guide de stage en milieu professionnel Licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale

Guide de stage en milieu professionnel Licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale DEVE Licences Pro Guide de stage en milieu professionnel Licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale Décembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. OBJECTIFS DU STAGE... 2 2. CALENDRIER...

Plus en détail

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique

Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Guide des études supérieures Maîtrise en Administration publique Mise à jour : août 2013 École d études politiques Programmes d administration publique Table des matières 1 Introduction...3 2 Politique

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATION Numéro : 10.1.1 Page 1 de 5 1. INTRODUCTION L objectif du programme est de compenser l effet de l application des limites fiscales aux prestations prévues au Régime de retraite de l Université

Plus en détail

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014 Le 2 juillet 2014 Arrêté du 19 février 2013 encadrant la certification des prestataires en géoréférencement et en détection des réseaux et mettant à jour des fonctionnalités du téléservice «reseaux-et-canalisations.gouv.fr»

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

Dispositions générales. du 15 septembre 2014

Dispositions générales. du 15 septembre 2014 Règlement d études de la Maîtrise universitaire en Didactique du français langue première (RMADF) (Master of Science in French First Language Didactics) du 15 septembre 2014 CHAPITRE I Dispositions générales

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DU BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION (FSA)

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE Faculté de SSP - Institut de Psychologie Personnes de contact : Pour les étudiants de l orientation - Psychologie du conseil et de l orientation

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET DE GÉNIE (FSG) EN MILIEU DE TRAVAIL ARTICLE 1 ARTICLE 2 ARTICLE 3

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

UNIL Stages de Master en psychologie

UNIL Stages de Master en psychologie UNIL Stages de Master en psychologie Contacts coordinatrices des stages : Mme Coralie Magni-Speck (Coralie.Magni@unil.ch) Mme Eva Clot-Siegrist (Eva.Clot-Siegrist@unil.ch, pour l orientation «conseil et

Plus en détail

RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM?

RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM? RECRUTER EN CDI EN CDD OU EN INTERIM? Selon une étude du ministère du Travail, l'emploi temporaire a connu une progression foudroyante avec plus de 90% d'embauches en CDD et en intérim enregistrées en

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

Université Montpellier 2 UFR Sciences. Licence Sciences, Technologies, Santé Master Sciences, Technologies, Santé

Université Montpellier 2 UFR Sciences. Licence Sciences, Technologies, Santé Master Sciences, Technologies, Santé Université Montpellier 2 UFR Sciences Licence Sciences, Technologies, Santé Master Sciences, Technologies, Santé Modalités de contrôle des connaissances et de progression Préambule Les diplômes sont délivrés

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ PROGRAMME DE FORMATION PERMANENTE ET DE PARTICIPATION POUR MÉDIATEURS AGRÉÉS ET BREVETÉS Programme de formation permanente et de participation (FPP) pour médiateurs agréés et brevetés Directives, catégories

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME

Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES ANNÉES CIVILES 2010 ET SUIVANTES Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME RÉSUMÉ Une société qui, au

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2009/6 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 15 septembre 2009 Français Original: anglais Troisième session Doha, 9-13

Plus en détail

Bruxelles, 18 décembre 2007. Madame, Monsieur,

Bruxelles, 18 décembre 2007. Madame, Monsieur, Politique prudentielle banques et assurances PB Bruxelles, 18 décembre 2007. CIRCULAIRE PPB-2007-15-CPB-CPA aux établissements de crédit et entreprises d investissement indiquant certaines attentes prudentielles

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

Petit Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) européen à l UCL.

Petit Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) européen à l UCL. Petit Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) européen à l UCL. Ce petit guide reprend des informations essentielles pour vous aider à remplir toutes les démarches administratives

Plus en détail

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant Projet de règlement Loi sur la distribution de produits et services financiers (chapitre D-9.2, a. 200 par. 1 à 5, 6, 7 et 9 et a. 203 par.1, 3 à 6 ) Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Mobilité des jeunes. Études, stages, travail au Canada. 4 et 8 décembre 2015

Mobilité des jeunes. Études, stages, travail au Canada. 4 et 8 décembre 2015 Mobilité des jeunes Études, stages, travail au Canada 4 et 8 décembre 2015 1 Résumé de la présentation Permis d études Permis de travail o Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) o Programme

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES et contrôle des aptitudes et des connaissances

REGLEMENT DES ETUDES et contrôle des aptitudes et des connaissances Année 2015/2016 REGLEMENT DES ETUDES et contrôle des aptitudes et des connaissances Application de l'arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de Master et de la décision du conseil d'administration

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE DU PROGRAMME ET BUDGET. Dixième session Genève, 11 13 juillet 2006

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE DU PROGRAMME ET BUDGET. Dixième session Genève, 11 13 juillet 2006 OMPI WO/PBC/10/4 ORIGINAL : anglais DATE : 4 juillet 2006 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE DU PROGRAMME ET BUDGET Dixième session Genève, 11 13 juillet 2006 RAPPORT

Plus en détail

Technologue de laboratoire médical

Technologue de laboratoire médical Technologue de laboratoire médical Tout ce que vous devez savoir sur votre agrément Table des matières L'agrément ou l'autorisation d'exercer... 3 Le technologue de laboratoire médical au sens de la loi...

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

Collège universitaire dominicain/ Dominican University College

Collège universitaire dominicain/ Dominican University College Collège universitaire dominicain/ Dominican University College Politique sur la soutenance des thèses Table des matières Préambule Partie 1 Thèse de maîtrise Partie 2 Thèse de doctorat Documents supplémentaires

Plus en détail

Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal

Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal Cégep du Vieux Montréal E1.1 Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal (12D/51A) Adopté lors de la 248 e assemblée spéciale du conseil d'administration le 9 mars 1994 Modifié lors

Plus en détail

CONVENTION ACADÉMIQUE INTERNATIONALE

CONVENTION ACADÉMIQUE INTERNATIONALE CONVENTION ACADÉMIQUE INTERNATIONALE Convention qui signent l......(nom complet en portugais de l ÉCOLE) de l UNIVERSIDADE DE SÃO PAULO (Brésil) et l... (nom complet et officiel de l UNIVERSITÉ ÉTRANGÈRE)

Plus en détail

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE L ENSAT Dernière modification par le Conseil d école du 21 juin 2012 Ce règlement a pour objet

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENERIAT pour LA MISE EN PLACE D UN DOUBLE-DIPLÔME

CONVENTION DE PARTENERIAT pour LA MISE EN PLACE D UN DOUBLE-DIPLÔME CONVENTION DE PARTENERIAT pour LA MISE EN PLACE D UN DOUBLE-DIPLÔME entre l Institut polytechnique de Grenoble (Grenoble INP) FRANCE & l Université «Politehnica» de Bucarest (UPB) ROUMANIE Applicable aux

Plus en détail

Édition n 16 : Opérations de couverture

Édition n 16 : Opérations de couverture www.bdo.ca CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 16 : Opérations de couverture Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION

JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION Note : Dans l éventualité d une différence d interprétation entre cette version et la version anglophone publiée par Water Polo Canada, il est convenu

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Règlement intérieur. 1. Assemblée Générale. Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011

Règlement intérieur. 1. Assemblée Générale. Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011 Règlement intérieur Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011 Le présent règlement intérieur est établi conformément à l article 15 des statuts de Gitoyen. Il s impose à l ensemble des adhérents de

Plus en détail

Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés*

Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés* Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés* L article 36.4 du Code de déontologie des comptables professionnels agréés, entré en

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Étapes importantes du processus d approbation du CCPP

Étapes importantes du processus d approbation du CCPP Étapes importantes du processus d approbation du CCPP À chacune des étapes du processus, cliquez sur le notocollant jaune correspondant. (1) Avant la soumission Services facultatifs à votre disposition

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 26 mai 2011, vu le règlement sur la formation

Plus en détail

Politiques de formation harmonisées des CPA

Politiques de formation harmonisées des CPA PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE Politiques de formation harmonisées des CPA Recueil des directives relatives au Programme de formation préalable des CPA et au Programme de formation professionnelle

Plus en détail

GUIDE DE L EXPÉRIENCE EN GÉNIE

GUIDE DE L EXPÉRIENCE EN GÉNIE GUIDE DE L EXPÉRIENCE EN GÉNIE TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3 2. Expérience en génie 3 3. Certification de l expérience 4 4. Crédits d expérience 5 5. Demande de reconnaissance de l expérience 5

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience 1 Guide pour la formation professionnelle initiale 2 Impressum Editeur: Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), Berne Version: 1 Langues: d / f / i Date de publication:

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N o 8 CONTRÔLEUSES ET CONTRÔLEURS DE LA CONFORMITÉ Révisée : Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. FONDEMENT...

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de mentorat des essais contrôlés randomisés (ECR) des IRSC Octobre 2014 Table des matières INTRODUCTION... 3 L ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques,

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques, Remarque: Cette version n inclut pas les modifications de la Circulaire Intermédiaire n 339 du 23 Septembre 2013 et de la Circulaire Intermédiaire n 363 du 11 Mars 2014 BANQUE DU LIBAN Circulaire de base

Plus en détail

204.1 Missions de certification et missions d application de procédures d audit spécifiées

204.1 Missions de certification et missions d application de procédures d audit spécifiées 204 Indépendance 204.1 Missions de certification et missions d application de procédures d audit spécifiées Supprimé: relatives à des Le membre ou le cabinet qui réalise une mission ou participe à une

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE CLAUSE GENERALE Toute inscription à une ou plusieurs formations implique pour le stagiaire, le donneur d ordre ou le commanditaire, l'acceptation des présentes conditions

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN EN LIGNE

INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN EN LIGNE Le soutien des cursus franco-allemands binationaux et trinationaux à partir de 2017-18 : INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

SOUMETTRE UNE DEMANDE D AIDE

SOUMETTRE UNE DEMANDE D AIDE COMMISSION D AIDE AUX OPERATEURS AUDIOVISUELS ATELIERS D ECOLE, DE PRODUCTION ET D ACCUEIL SOUMETTRE UNE DEMANDE D AIDE Conformément au décret du 10 novembre 2011 relatif au soutien au cinéma et à la création

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LIVRET DE PRESENTATION I- PRESENTATION DU PARCOURS a. L esprit du parcours Le «Parcours Sophia» propose un itinéraire complet permettant à des personnes ayant peu de disponibilité d entrer dans l analyse

Plus en détail

CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ

CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ Les artistes de tous les pays, toutes les spécialités ou disciplines artistiques sont éligibles. Les critères examinés dans les dossiers de candidature sont les capacités artistiques,

Plus en détail

CRITERES POUR MEMBRES DU JURY

CRITERES POUR MEMBRES DU JURY CRITERES POUR MEMBRES DU JURY REMARQUES PRELIMINAIRES -Lors de l installation du système, les personnes concernées gardent leur licence, en ce qui les concerne à ce moment. Dès cet instant ils peuvent

Plus en détail

Collège Doctoral Aix-Marseille Université. Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT

Collège Doctoral Aix-Marseille Université. Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT Collège Doctoral Aix-Marseille Université Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT Approuvée par le Conseil Scientifique du 18 septembre 2012 Page 1 / 5 Collège Doctoral Aix-Marseille

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

Plan d activités de 2015-16

Plan d activités de 2015-16 Plan d activités de 2015-16 Introduction Le vérificateur général du Nouveau-Brunswick (VGNB) est un bureau indépendant qui sert l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. La vérificatrice générale aide

Plus en détail

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès CRSNG, FRQNT, VANIER et autres En tant qu étudiant à Polytechnique, vous pouvez poser votre candidature pour plusieurs bourses qui pourront

Plus en détail

AVENANT N 11. à la Convention collective nationale du notariat du 8 juin 2001 CLASSIFICATIONS

AVENANT N 11. à la Convention collective nationale du notariat du 8 juin 2001 CLASSIFICATIONS AVENANT N 11 du 20 décembre 2007, rectifié par avenant n 11 bis du 10 janvier 2008, à la Convention collective nationale du notariat du 8 juin 2001 CLASSIFICATIONS TABLE DES MATIÈRES Les numéros des articles

Plus en détail

LES 3 PROPOSITIONS CADRE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE

LES 3 PROPOSITIONS CADRE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE SECURITE ET SURVEILLANCE HUMAINE : Instaurer une véritable habilitation légale pour exercer le métier LES 3 PROPOSITIONS CADRE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE La Garantie de Déontologie

Plus en détail

GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION. Montréal, 17 21 mai 2004

GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION. Montréal, 17 21 mai 2004 TAG-MRTD/15-WP/17 27/4/04 GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION Montréal, 17 21 mai 2004 Point 2 : Rapport du Groupe de travail sur le contenu

Plus en détail

REGLEMENT DES STAGES EN CRIMINOLOGIE

REGLEMENT DES STAGES EN CRIMINOLOGIE Ecole des sciences criminologiques Léon Cornil REGLEMENT DES STAGES EN CRIMINOLOGIE Les objectifs pédagogiques du stage Le stage en criminologie est obligatoire. Il répond à l intérêt constant de la formation

Plus en détail