Exemple de l'avionique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemple de l'avionique"

Transcription

1 L'embarqué dans l'avionique Exemple de l'avionique 1

2 Domaine de l'avionique Contraintes spécifiques! coût! modularité! évolutivité! réutilisation! partage des ressources! certification! sécurité! résistance à l'environnement! performances 2

3 Exemple de l'avionique Exemples d applications " les ordinateurs de vol, " la commande et la surveillance des moteurs, " les systèmes de freinage, " les systèmes d'avertissement de sécurité, " la climatisation et la pressurisation de la cabine, " l'affichage dans le cockpit 3

4 Exemple de l'avionique Exemples de systèmes de l'architecture de l'a380 Conditionnement, pressurisation Génération & distribution électrique Pilote automatique Commandes de vol Antigivrage Eclairage Maintenance Système de carburant Système de freinage Services aux passagers Instruments de bord Navigation Surveillance des portes Communications Protection incendie et fumées Génération & distribution hydraulique Train d'atterrissage Système propulsif Système de démarrage Eaux usées 4

5 Exemple de l'avionique Evolution des architectures avioniques Airbus 5

6 Exemple de l'avionique Evolution des architectures avioniques " Développement de l'avionique : Exemple en chiffres de 1983 (A310) à 1993 (A340), le nb d'équipements embarqués a augmenté de 50% (de 77 à 115) alors que la puissance embarquée a été augmentée par 4 (60Mips à 250Mips) Aujourd'hui, le système avionique correspond à 30% du coût total d'un appareil civil, et jusqu'à 50% d'un appareil militaire 6

7 Exemple de l'avionique Evolution des architectures avioniques " Début de l'avionique (années 60) : remplacement progressif d'équipements analogiques par leurs homologues numériques! Architecture centralisée : les (rares) fonctions embarquées étaient gérées par un calculateur unique, central. " Développement de l'avionique : Progrès de l'électronique, informatique, et télécommunications Augmentation et complexification du nombre de fonctions (nouveaux besoins ou nouvelles réponses à d'anciens besoins) Avionique = avion + électronique. C'est l'ensemble des équipements et systèmes informatiques ou électronique embarqués à bord 7

8 Exemple de l'avionique Architectures fédérales " Surtout utilisée ds des appareils militaires (ex F16 de l'us Air Force). " Topologie : les fonctions de traitement de données sont réparties géographiquement proches des capteurs / actionneurs (optim câblage et tps de comm) mais le contrôle des équipements est centralisé dans des calculateurs + puissants. " Communication : les contrôleurs sont connectés par des bus sécurisés déterministes (ex : MIL-STD-1553).! Avantage : simplicité, déterminisme, tolérance aux fautes (positions géographiques éloignées)! Inconvénient : besoin d'une grande intégration du contrôle du système! pas tjs possible, surtout pour des appareils civils ds lesquels les soussystèmes sont dvpés par " équipementiers (concurrence). 8

9 Exemple de l'avionique Architectures réparties " Ex : Airbus A320 et A340, Boeing 777 " Topologie : les fonctions de traitement de données sont réparties comme dans les architectures fédérales, mais ici le contrôle des équipements est également réparti, les systèmes coopèrent pour l'accomplissement de la mission. " Communication : la conception du système est indépendante du moyen de communication choisi. " Modules : standardisation des modules en LRU (Line replaceable Unit), avec interface standard.! Avantage : maintenance facilitée simple remplacement d'un module si défaillant.! Inconvénient : mauvaise utilisation des ressources (1 seule fct / module) 9

10 Exemple de l'avionique Avionique modulaire intégrée IMA Integrated Modular Avionics " Nouveau concept, utilisé en particulier dans l'a380 d'airbus ou le système AIMS Airplane Information Management System du Boeing 777. " Même principes que les architectures réparties. " MAIS avec une gestion des ressources entre plusieurs applications. " Modules génériques appelés LRM (Line Replaceable Module), eux même groupés en étagères. " 3 types de modules : modules cœurs : exécution des applications modules d'e/s : si les E/S ne sont pas des LRM modules passerelles : la comm entre étagères 10

11 Exemple de l'avionique Avionique modulaire intégrée IMA Integrated Modular Avionics " L'architecture physique est décrite dans la norme ARINC 651. " L'architecture logicielle est décrite par la norme APEX " Communications : bus ARINC 659 (Boeing 777) ou AFDX (pour A380)! Avantages : Adaptabilité : modularité et reconfiguration Maintenabilité : modularité et standardisation Réduction des coûts : matériel mais aussi maintenance et évolution Gain en masse et volume : baisse du nb d'équipements, donc simplification du réseau de comm. 11

12 L'embarqué dans l'avionique L'architecture de l'a

13 Exemple de l'avionique L'architecture avionique de l'a380 " L architecture de l A380 repose sur les nouveaux concepts d'architecture avionique modulaire intégrée (IMA). " Architecture A380 = IME (Integrated Modular Electronics) " L'architecture IME se fonde sur la technologie de l'ethernet commuté full-duplex : le réseau AFDX (Avionics Full Duplex switch Ethernet ). 13

14 Exemple de l'avionique L'architecture avionique de l'a380 " Rmq : cette nouvelle "architecture modulaire intégrée" est proche de devenir un nouveau standard. Utilisation dans l'avion européen de transport militaire A400M. Prévu pour

15 Réseaux pour l'avionique 15

16 Réseaux dans l'avionique ARINC " ARINC : Aeronautical Radio, Incorporated. " Société détenue par les principales compagnies aériennes et des constructeurs aéronautiques américains. " Connue pour définir les principaux standards de communications à l'intérieur des aéronefs et entre les aéronefs et le sol. " Industries concernées : aviation, aéroports, défense, gouvernement et transport. " Publie les standards définis par l'aeec (Airlines Electronic Engineering Committee) portant sur les bus et réseaux internes aux aéronefs et des protocoles utilisés dans l'aéronautique. 16

17 Bus de l'avionique Principaux bus avioniques ARINC 429 " Un des + anciens bus avionique (1977) " Utilisation : Airbus A310/A320, A330/A340 (années #1990), Boeing du 727 au 767 (années #1980), et autres, comme les hélicoptères Bell. Mais de en utilisé. " Débit : de 12 ou 14,5 Kbit/s à 100Kbit/s " Bus unidirectionnel => 1 seul émetteur, 1 à 20 récepteurs 17

18 Bus de l avionique ARINC 429 Caractéristiques * " Avantages :! Simplicité topologie et protocoles utilisés => très grande fiabilité! Un seul émetteur => déterminisme ** " Inconvénients :! Transmission et réception sur bus séparé => câblage élevé! Débit ** gamerzone.over-blog.com/ * 18

19 le protocole ARINC

20 Réseaux dans l'avionique Principaux bus avioniques ARINC 629 " Bus bidirectionnel multi-émetteurs. " Créé en 1989 pour pallier au problème mono-émetteur de l'arinc 429. " Débit : 2Mbit/s, voir 8Mbit/s " Accès MAC : mélange de TDMA et CSMA/CA; 2 protocoles MAC possibles : BP ou CP (Basic Protocol et Combined Protocol) TDMA pour les échanges périodiques CSMA/CA pour les échanges sporadiques 20

21 Réseaux dans l'avionique Principaux bus avioniques ARINC 629 " Protocole CP : basé sur des intervalles de temps " suivant les nœuds, qui permet de gérer l'ordre d'émission basé sur la notion de priorité (3 niveaux de transmission, et différentiation des différents nœuds) 21

22 Bus de l avionique ARINC 629 Caractéristiques * " Avantages :! Déterminisme! Câblage amélioré par rapport au bus ARINC 429 ** " Inconvénients :! Performance et coût encore limités (%AFDX)! Difficile à mettre en œuvre pour les systèmes trop complexes ** gamerzone.over-blog.com/ * 22

23 AFDX et Ethernet commuté 23

24 Ethernet commuté Technologie " Communications en mode full-duplex (IEEE 802.3x) " Utilisation de commutateurs industriels (switchs) " (Hiérarchisation des paquets selon la spécification IEEE q)! Augmentation du débit : 10 à 100Mbit/s, voir Gbit/s Commutateurs - switchs (ponts multiports) # Restriction des domaines de collisions Segment 1 Segment 2 Segment x partitionnement de segments 24

25 Ethernet commuté Le full-duplex " Les supports physiques en paire torsadée (baset) ou en fibre optique permettent le full-duplex (mode duplex intégral).! Réception et envoi simultanés de données.! Besoin d'intelligence dans les répéteurs (hubs) : utilisation de commutateurs (switchs). " Les switchs traitent les paquets au passage. Ils ne transfèrent sur un segment que les paquets destinés aux nœuds situés sur ce segment (table d'appartenance).! Plus de collision (désactivation de l'algorithme de CD) 25

26 Ethernet commuté Commutateur Source : F. Boniol 26

27 Ethernet commuté Les commutateurs " Capacité de filtrage : nb de paquets / sec. pouvant être examinés " Capacité de transfert : nb de paquets / sec. transférer d'un segment à l'autre " Méthodes de transmission des paquets : Store and forward Cut through ou Worm hole Problématique de dimensionnement " Puissance et programmation des commutateurs " Configuration et quantité des mémoires-tampons " Nb MAC stockables; le plus souvent en autoapprentissage. " Backbone : connection entre des segments de débits différents " Rmq : la technologie a permis une nette évolution des commutateurs, bcp plus performants (par ex. processeurs ASIC au lieu des RISC). 27

28 AFDX AFDX " AFDX : Avionics Full Duplex Ethernet " Développé par Rockwell Collins pour Airbus " Rmq : européen " AFDX est la partie 7 de la norme ARINC 664 " ARINC 664 est une norme pour l adaptation des normes d Internet (Ethernet, IP, UDP..) pour une utilisation avionique. 28

29 AFDX AFDX " Basé sur le concept de l Ethernet commuté full-duplex " Avec en + une adaptation aux contraintes avioniques : Redondance et fiabilité supplémentaires (canaux, commutateurs) Suppression des collisions par configuration : topologie en étoile. Durcissement du medium physique pour s'adapter à l'environnement avionique " Réservation de la bande passante par l établissement d un VL (lien virtuel). Pour garantir l aspect TR, les VL sont associés à une notion de BP, fixant la taille des données et les délais. Cela permet d éviter les collisions et les re-transmissions. 29

30 AFDX * Avantages " Mise en place facile : Pas de modification de matériel ou de configuration dans les stations de travail ou les serveurs. Pas de modification du câblage. Demande juste un remplacement des hubs par des switchs. " Plus de limitation (dimensionnement) dû au protocole. La longueur max dépend seulement de la propagation des signaux. " Bande passante : le haut débit et le full duplex permettent une utilisation maximale de la bande passante. " Pas de collision : déterminisme * 30

31 AFDX Inconvénients ** " Overhead : Surcharge des couches TCP/IP Temps d'attente dans les commutateurs " Problématique du dimensionnement du réseau : pas encore de solutions miracles, recherches en cours.. " Pas unanimité sur ces capacités temps réel : même si topologie "extrême", c est-à-dire aucune collision, il reste une possibilité de perte de msg si dépassement des buffers des switchs. ** gamerzone.over-blog.com/ 31

32 AFDX * Ca dépend ** " Câblage : + économique en câblage que les autres bus avionique MAIS topologie en étoile + switch câblage trop important (poids et place) pour l'automobile par exemple. " Coût : standard IEEE (très connu et non propriétaire) : coût d'utilisation réduits, technologie mûre (test, confiance), réutilisation des logiciels (développement et maintenance) MAIS switchs peuvent revenir chers (nb et si performants) ET par exemple pour les RLI : les entreprises possèdent souvent déjà des solutions "bus de terrain" # pas de réel besoin urgent de changer les choses (mais ca vient) ** gamerzone.over-blog.com/ * 32

33 Exemple de l'avionique Références " "L'architecture avionique de l'a380", Pierre Froment, Airbus " «Introduction aux bus avionique ARINC 429, MIL-STD-1553, AFDX», JTelec " " " "Étude des bus avioniques", Solen Cochard, 2002 " "Réseaux embarqués :modélisation et évaluation de bus/réseaux avioniques", Ch. Fraboul - F. Frances - J. Grieu " "Analyse et évaluation de techniques de commutation Ethernet pour l interconnexion des systèmes avioniques", Jérôme Grieu, PhD, " 33

34 Ethernet dans le monde industriel 34

35 Généralités : Impact des NTIC sur l! architecture Architecture selon modèle CIM Enterprise Resource Planning Manufacturing Execution System modèle CIM «aplani» (fusion niveaux 2-3-4) (source : Schneider Electric 2002) 35

36 Ethernet * Pourquoi Ethernet dans l'industrie? " Standard de réseau local " Services web (avec TCP/IP) " Composants en grande quantité : moins coûteux " Débits plus élevés " Réduction du nb de réseaux différents dans l'entreprise " Réduction des coûts d'installation/maintenance (connaissance du réseau) " Intégration des systèmes de gestion (ERP,..) avec les automatismes! moins cher!!! * 36

37 Ethernet ** MAIS " Ethernet est un réseau conçu pour la bureautique et non pour la communication industrielle " Deux contraintes principales : le durcissement de la connectique et des câbles pour l'environnement industriel agressif la question du temps réel (rappel : Ethernet est probabiliste) " Le 1 er problème est quasiment résolu (progrès du matériel, maintenant connecteurs RJ45 avec IP suffisant) " Par contre, le problème du manque de déterminisme d'ethernet n'est pas encore réglé. En particulier pour le bas niveau de la pyramide CIM, ie pour les réseaux de terrain.! Solutions?? ** gamerzone.over-blog.com/ 37

38 Ethernet industriel - PROFINET Ethernet commuté - Fast Ethernet 38

39 Commuté vs. Industriel vs. PROFINET vs. FastEthernet "Vocabulaire" " Ethernet DCR : Deterministic Collision Resolution, mais solution non implémentée. " Ethernet commuté : appellation générale de la technologie utilisée (fullduplex + commutateurs). " FastEthernet : appelé 100baseT; extension de l'ethernet classique, sur paire torsadée blindée de catégorie 5 (# 100Mbit/s). FastEthernet utilise le mode fullduplex associé à des commutateurs. " Ethernet industriel : appellation générale pour les versions d'ethernet utilisables en réseau de terrain. " PROFINET : une solution pour l'utilisation d'ethernet comme bus de terrain. " AFDX : une solution utilisée pour l'avionique (Eth commuté + adaptations). 39

40 " FIN vraie) (la 40

Le protocole AFDX/ARINC 664

Le protocole AFDX/ARINC 664 Le protocole AFDX/ARINC 664 Pascal Berthou berthou@laas.fr Antécédents Depuis l entrée en service de l A320 en 1998 La commande «fly-by-wire» s impose dans les nouvelles construction aéronautique. De nombreux

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION

BASES DES RESEAUX UNITE DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE BASES DES RESEAUX UNITE

Plus en détail

Les Réseaux Administrez un réseau

Les Réseaux Administrez un réseau Les Réseaux Administrez un réseau sous Windows ou sous Linux Exercices et corrigés 4 ième édition 43 QCM 87 travaux pratiques et leurs corrigés Près de 23 H de mise en pratique José DORDOIgNE Avant-propos

Plus en détail

Solutions. communiquent quand elles le veulent mais jamais en même temps : écouter avant de parler. Lorsqu une

Solutions. communiquent quand elles le veulent mais jamais en même temps : écouter avant de parler. Lorsqu une RÉSEAUX Ethernet industriel? une solution au point, mais relativement coûteuse Le succès d Ethernet dans les applications de bureautique, avec des prix très accessibles, donne des idées. Au point que certains

Plus en détail

Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux

Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux 1 Concevoir un réseau Faire évoluer l existant Réfléchir à toutes les couches Utiliser les services des opérateurs (sous-traitance) Assemblage de

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr DIFF DE BASE Serendip serendip@via.ecp.fr Samy samy@via.ecp.fr I. INTRODUCTION AU RÉSEAU RÉSEAU : /ʁE.ZO/ N.M. DÉR., AU MOYEN DU SUFF. -EAU, DE L'A. FR. REIZ, REZ «FILET» (RETS); RÉSEAU A ÉTÉ EN CONCURRENCE

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

réseaux virtuels (VLAN) définition intérêt

réseaux virtuels (VLAN) définition intérêt réseaux virtuels (LN) définition intérêt motivations relier plusieurs réseaux locaux Pourquoi plusieurs réseaux locaux? pour relier des réseaux locaux internes qui se sont développés indépendamment, éventuellement

Plus en détail

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref Réseau Ethernet M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri 1 1. Introduction Ethernet en bref Introduit par Metcalfe au début des années 70 (73-74) Commercialisé par Intel, Xeroc et Dec en 1976 Premier réseau

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX A LES RESEAUX Un réseau est un ensemble d objets connectés entre eux. Il permet de faire circuler un certain nombre d information entre ces objets selon des

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011)

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Supports Andrew Tanenbaum : Réseaux, cours et exercices. Pascal Nicolas : cours des réseaux Informatiques, université d Angers.

Plus en détail

Réseau Global MIDI Note applicative

Réseau Global MIDI Note applicative Réseau Global MIDI Note applicative 1 But du manuel Le but de cette note applicative est de démystifié l utilisation du MIDI transporté dans un Réseau Global MIDI. Ce réseau virtuel offre sans aucune restriction,

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

Introduction aux réseaux locaux

Introduction aux réseaux locaux Chapitre 010 Introduction aux réseaux locaux A. Qu est ce qu un réseau local C'est un ensemble de moyens autonomes de calculs reliés entre eux pour s'échanger des informations et partager des ressources

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Chapitre VII : Principes des réseaux Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Introduction Un système réparti est une collection de processeurs (ou machines)

Plus en détail

Dimensionnement Introduction

Dimensionnement Introduction Dimensionnement Introduction Anthony Busson Dimensionnement Pourquoi dimensionner? Création d un système informatique ou réseau Problème de décision (taille des différents paramètres) Evaluer les performances

Plus en détail

Catalogue & Programme des formations 2015

Catalogue & Programme des formations 2015 Janvier 2015 Catalogue & Programme des formations 2015 ~ 1 ~ TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 PROG 1: DECOUVERTE DES RESEAUX... 3 PROG 2: TECHNOLOGIE DES RESEAUX... 4 PROG 3: GESTION DE PROJETS...

Plus en détail

Réseaux locaux virtuels : VLAN

Réseaux locaux virtuels : VLAN Réseaux locaux virtuels : VLAN I. Historique Les premiers réseaux Ethernet (on se situe donc en couche 2) étaient conçus à base de câbles coaxiaux raccordés entre eux et connectés aux ordinateurs, si bien

Plus en détail

Les réseaux Ethernet: le câblage LP LAVOISIER. Le câblage. Page 1

Les réseaux Ethernet: le câblage LP LAVOISIER. Le câblage. Page 1 Les réseaux r Ethernet: Le câblage Page 1 A. Introduction Il existe trois noms utilisés pour désigner ces types de réseau: - Ethernet. -802.3. -CSMA/CD. 1. 802.3 802.3 est le nom que porte la norme qui

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Chapitre 12 Exercice 1 (voir énoncé page 278 du livre)

Chapitre 12 Exercice 1 (voir énoncé page 278 du livre) Chapitre 12 Exercice 1 (voir énoncé page 278 du livre) [a] Les PC A et B doivent avoir une carte ATM pour accéder au réseau ATM. Comme les PC travaillent sous le protocole, les paquets doivent être transportés

Plus en détail

- Partie 4 - Interconnexion de réseaux

- Partie 4 - Interconnexion de réseaux - Partie 4 - Interconnexion de réseaux Interconnexion Qu est ce que c est? Fonction pour réaliser l inter-fonctionnement de réseaux hétérogènes Hétérogénéité des réseaux : Matériels Capacité Taille de

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur MC100CM MC110CS Convertisseur média Fast Ethernet MC111CS MC112CS Convertisseur média Fast Ethernet WDM Rev:1.0.0 Page 7106500709 1 sur 13 Droits de reproduction et marque déposée

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie I

Les réseaux Physiques Partie I Les réseaux Physiques Partie I Frédéric Dumas Sommaire Semestre 1 Réseaux Locaux Ethernet, la star des réseaux locaux Token Bus, Token Ring et Les SAN Réseaux Etendues La commutation de circuit : Frame

Plus en détail

La norme ABD100 Qualitysource et Chroma présentent leur combinaison "Produit & logiciel de tests associé"

La norme ABD100 Qualitysource et Chroma présentent leur combinaison Produit & logiciel de tests associé La norme ABD100 Qualitysource et Chroma présentent leur combinaison "Produit & logiciel de tests associé" Les nouvelles normes : L industrie aéronautique et avionique soumet tous les équipements intégrés

Plus en détail

epowerswitch 8XM+ Fiche technique

epowerswitch 8XM+ Fiche technique Fiche technique L est le successeur de l epowerswitch 8XM. Il peut piloter jusqu à 136 prises secteur et dispose de borniers à vis amovibles en face avant pour une connexion aisée et rapide de capteurs

Plus en détail

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur.

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur. Convertisseur de média Ethernet 100Base-FX/100Base-TX MICROSENS Généralités Le convertisseur de média 100Base-FX/100Base-TX de MICROSENS permet de connecter un segment câble paire torsadée (100Base-TX)

Plus en détail

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation Juillet 2012 Fax sur IP & Virtualisation Sommaire Points sur le Fax Pourquoi le fax sur IP? Conduite de projet Les avantages du fax sur IP La mise en place du fax sur IP Architecture et exemple Les solutions

Plus en détail

LES RESEAUX VIRTUELS VLAN

LES RESEAUX VIRTUELS VLAN LES RESEAUX VIRTUELS VLAN PLAN I. Introduction II. Les avantages d un VLAN III. Le partitionnement du réseau sans les VLAN IV. La technique des VLAN V. VLAN de niveau 1 VI. VLAN de niveau 2 VII. VLAN de

Plus en détail

Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1

Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1 Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1 Basé sur les transparents de Arnaud DEGAVRE & Gihed MEFTAH, étudiants du DESS réseaux Lyon 1, 99-2000 Plan Le présent La

Plus en détail

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN)

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN) VLAN Virtual LAN. I) Introduction. Ce document présente ce qu est un VLAN, les différents types de VLAN ainsi que les différentes utilisations possibles. II) Le VLAN. Un VLAN est un réseau logique et non

Plus en détail

Enseignement transversal Réseaux Informatiques fonctionnant sous I.P. INTRODUCTION

Enseignement transversal Réseaux Informatiques fonctionnant sous I.P. INTRODUCTION INTRODUCTION «Tous les deux jours, nous produisons autant d informations que nous en avons générées depuis l aube de la civilisation jusqu en 2003» Une estimation d'eric Schmidt, patron de Google, lors

Plus en détail

Dimensionnement : Cas du réseau d entreprise

Dimensionnement : Cas du réseau d entreprise Dimensionnement : Cas du réseau d entreprise Anthony Busson Master Pro Réseaux et Télécoms Plan Dimensionnement d un réseau d entreprise Structure du réseau (niveau 1) Architecture de niveau 2 Interconnections

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

Instruments de signalisation moteur et. Système central d'alarme. Instruments de signalisation moteur (suite) Variation des paramètres :

Instruments de signalisation moteur et. Système central d'alarme. Instruments de signalisation moteur (suite) Variation des paramètres : Instruments de signalisation moteur et Système central d'alarme Instruments de signalisation moteur et Système central d'alarme Systèmes :- L'état des portes Détecteurs et extincteurs de feu Système de

Plus en détail

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Livre blanc 10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Sommaire Introduction... 3 Le 10 Gigabit Ethernet et Les serveurs : une meilleure efficacité... 3 SAN contre Fibre Channel : plus simple et plus

Plus en détail

Le multiplexage. Sommaire

Le multiplexage. Sommaire Sommaire Table des matières 1- GENERALITES... 2 1-1 Introduction... 2 1-2 Multiplexage... 4 1-3 Transmission numérique... 5 2- LA NUMERATION HEXADECIMALE Base 16... 8 3- ARCHITECTURE ET PROTOCOLE DES RESEAUX...

Plus en détail

ETAP Safety Manager Systèmes centraux de contrôle et de gestion

ETAP Safety Manager Systèmes centraux de contrôle et de gestion Safety Manager Systèmes centraux de contrôle et de gestion Application Eléments constitutifs Avantages Programme destiné à la surveillance, et à la gestion de l éclairage de sécurité. Il permet l établissement

Plus en détail

TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux

TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux Objectifs - répartition des adresses IP à partir d un schéma de câblage physique - manipulation du matériel (câbles croisés ou non, hubs,

Plus en détail

Avantages et inconvénients des bus utilisés en instrumentation (USB, PXI, GPIB, Ethernet,...) et

Avantages et inconvénients des bus utilisés en instrumentation (USB, PXI, GPIB, Ethernet,...) et Avantages et inconvénients des bus utilisés en instrumentation (USB, PXI, GPIB, Ethernet,...) et Gestion des obsolescences VME, VXI Olivier Daurelles olivier.daurelles@ni.com 1 Sommaire Introduction sur

Plus en détail

epowerswitch 4M+ Fiche technique

epowerswitch 4M+ Fiche technique Fiche technique L est l unité de distribution d alimentation (Power Distribution Unit) la plus demandée de la famille de produits Neol epowerswitch. Une conception compacte, le serveur web intégré et son

Plus en détail

Famille ntap. Dispositifs de surveillance et de sécurité des réseaux full-duplex avec une visibilité complète

Famille ntap. Dispositifs de surveillance et de sécurité des réseaux full-duplex avec une visibilité complète Famille ntap Dispositifs de surveillance et de sécurité des réseaux full-duplex avec une visibilité complète Les ntap de Network Instruments vous permettent de surveiller et d'analyser les liens full-duplex.

Plus en détail

Chapitre 1 : Présentation des concepts réseau... 5 161. Chapitre 2 : Normalisation des protocoles... 33 215

Chapitre 1 : Présentation des concepts réseau... 5 161. Chapitre 2 : Normalisation des protocoles... 33 215 Les réseaux - Administration d'un réseau LES TP INFORMATIQUES 3 Énoncés Corrigés Chapitre 1 : Présentation des concepts réseau........ 5 161 Chapitre 2 : Normalisation des protocoles........... 33 215

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Train & Métro. Solutions de communication WiFi durcies pour applications ferroviaires au sol et en embarqué

Train & Métro. Solutions de communication WiFi durcies pour applications ferroviaires au sol et en embarqué Train & Métro Solutions de communication WiFi durcies pour applications ferroviaires au sol et en embarqué Train & Métro - Communications bord-sol sans interruption - L une des principales préoccupations

Plus en détail

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès aux services La ligne ADSL Résumé : Ce

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate, CCNA

Cisco Certified Network Associate, CCNA 1 Cisco Certified Network Associate, CCNA Céline OULMI ESGI AutoQoS Technical Presentation, 1/03 2002, Cisco Systems, Inc. All rights reserved. 2 CCNA Exploration Version4 Académie ESGI Paris 19/10/2012

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

Concepts et systèmes de stockage

Concepts et systèmes de stockage Concepts et systèmes de stockage Francesco Termine, professeur HES, francesco.termine@he-arc.ch 1 Plan Gestion de volumes de stockage Systèmes RAID DAS SAS Concepts Technologies actuelles NAS Concepts

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

CONSEIL - ACCOMPAGNEMENT - AUDIT - DIAGNOSTIC

CONSEIL - ACCOMPAGNEMENT - AUDIT - DIAGNOSTIC SERVICES POUR LES RÉSEAUX INDUSTRIELS CONSEIL - ACCOMPAGNEMENT - AUDIT - DIAGNOSTIC CONSEIL ACCOMPAGNEMENT Recueillir l avis d experts pour prendre les bonnes orientations stratégiques Mettre en service

Plus en détail

5 e édition GUY PUJOLLE. Les. Réseaux

5 e édition GUY PUJOLLE. Les. Réseaux est f o E Y R O L L E S 5 e édition GUY PUJOLLE Les Réseaux 16 Les réseaux Ethernet Les premiers réseaux Ethernet ont été développés au tout début des années 80 par le triumvirat DEC, Intel et Xerox puis

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Virtualiser un serveur de fax

Virtualiser un serveur de fax Virtualiser un serveur de fax Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR

EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR LA QUALITE DE SERVICES SUR LES RESEAUX VSAT (RESEAUX GOUVERNEMENTAUX) Bruno VO VAN, Mise à jour : Juin 2006 Page 1 de 6 SOMMAIRE 1 PRÉAMBULE...3 2 CRITÈRES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

L'ELECTRONIQUE AU. Innov'Day PEP Bellignat 24 Avril 2014

L'ELECTRONIQUE AU. Innov'Day PEP Bellignat 24 Avril 2014 L'ELECTRONIQUE AU SERVICE DU MOULE Innov'Day PEP Bellignat 24 Avril 2014 Sommaire Le Monde de SISE L'Electronique dans un Moule Inconvénients de l'electronique actuelle L'Architecture future de l'electronique

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Ethernet Connectivity

Ethernet Connectivity Automation Solutions Ethernet Connectivity Des solutions industrielles pour toutes vos applications LÜTZE Ethernet Connectivity Câbles Câbles Catégorie Article Art. n 104335 104327 104326 104336 104337

Plus en détail

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN.

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 1 But TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 2 Les VLAN 2.1 Définition Un VLAN (Virtual Local

Plus en détail

Westermo i-line MRI-128-F4G / MRI-128-F4G/DC

Westermo i-line MRI-128-F4G / MRI-128-F4G/DC Westermo i-line MRI-128-F4G / MRI-128-F4G/DC Switch au format Rack 19" 1U 24 ports 10/100 et 4 ports combo 10/100/1000 24 ports Fast Ethernet et 4 ports Gigabits SFP combo Fonctions de management réseau

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Ethernet. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ethernet. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ethernet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu'il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access

Plus en détail

Evolution de l infrastructure transport

Evolution de l infrastructure transport Les réseaux optiques I Les réseaux optiques Jean-Paul GAUTIER, jpg@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Une des grandes tendances de la fin des années 90 est la demande croissante en bande passante des réseaux d entreprises

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

Architecture des réseaux locaux

Architecture des réseaux locaux 3 Architecture des réseaux locaux Le système de câblage étant maintenant prêt à l usage, on peut alors commencer à y installer un réseau. La conception d une architecture réseau est élaborée en fonction

Plus en détail

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Plan 2/40 1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Réseaux IUT de Villetaneuse Département Informatique, Formation Continue Année 2012 2013 http://www.lipn.univ-paris13.fr/~evangelista/cours/2012-2013/reseaux-fc

Plus en détail

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009 ERP Service Negoce Pré-requis CEGID Business version 2008 sur Plate-forme Windows Mise à jour Novembre 2009 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Pré-requis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision

Plus en détail

Systèmes de maintenance

Systèmes de maintenance Systèmes de maintenance Systèmes de maintenance (suite) - Prévenir une défaillance (Maintenance préventive) L'explosion de la quantité et diversité des systèmes avioniques -> accompagnée d'une croissance

Plus en détail

Systèmes d alarme incendie TrueAlarm

Systèmes d alarme incendie TrueAlarm Systèmes d alarme incendie TrueAlarm Homologation UL, ULC, CSFM; Approbation FM * Avertisseurs réseau d alarme incendie; Interrupteurs Ethernet alarme incendie Caractéristiques Offre un réseau local (LAN)

Plus en détail

DSCG : UE5 - Management des Systèmes d'information CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURE PHYSIQUE...2

DSCG : UE5 - Management des Systèmes d'information CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURE PHYSIQUE...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURE PHYSIQUE...2 COMMUTATEUR... 2 ROUTEUR... 2 FIREWALL... 2 VLAN... 2 Types de VLAN :...2 Intérêt des VLAN...3 VPN... 3 DMZ... 3 DECT... 3 DATACENTER...

Plus en détail

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Table des matières détaillée Préface 1. Introduction 1.1 Usage des réseaux d ordinateurs 1.1.1 Applications professionnelles 1.1.2 Applications domestiques 1.1.3 Utilisateurs

Plus en détail

Actualités de Rohde & Schwarz N o 191 (2006/III)

Actualités de Rohde & Schwarz N o 191 (2006/III) 52 Famille de radios R&S Serie 4200 Précurseur prochaine génération de radio pour le contrôle du trafic aérien 44516 Les nouvelles radios R&S Serie 4200 destinées au contrôle du trafic aérien civil et

Plus en détail

LYCEE FRANCO-MEXICAIN HOMERO 1521 COLONIA POLANCO 11560 MEXICO ; D.F.

LYCEE FRANCO-MEXICAIN HOMERO 1521 COLONIA POLANCO 11560 MEXICO ; D.F. LYCEE FRANCO-MEXICAIN HOMERO 1521 COLONIA POLANCO 11560 MEXICO ; D.F. PRESENTATION DES RESEAUX... 3 INTRODUCTION... 3 TOPOLOGIE DES RESEAUX... 4 Etoile ou réseau maillé... 4 Bus... 4 Anneau... 5 LES SEPT

Plus en détail

Principaux utilisateurs du Réseau

Principaux utilisateurs du Réseau Bienvenue à l innovant apptap, la première solution intégrée de l'industrie à combiner les capacités de collecte de données sur le réseau (Tap) avec le suivi du réseau et des applications. Cette nouvelle

Plus en détail

Télécommunications Réseaux

Télécommunications Réseaux SIVODAC GAMME de SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Utilisation d équipements industriels ou domestiques des champs : Audiovisuel Multimédia Télécommunications Réseaux Electrodomestique Domotique Dont on

Plus en détail

Technologie de sécurité. La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa

Technologie de sécurité. La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa Technologie de sécurité La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa Les systèmes CENTUM CS et CENTUM CS3000 sont sur le marché depuis plus de 10 ans et sont utilisés avec succès sur de nombreuses

Plus en détail

Informatique Générale Les réseaux

Informatique Générale Les réseaux Informatique Générale Les réseaux 1 Réseaux locaux, étendus, Internet Comment permettre à l information de circuler d un ordinateur à un autre. 2 Les réseaux le modèle OSI les topologies adressage du matériel

Plus en détail