Technologies xdsl. 1 Introduction Une courte histoire d Internet La connexion à Internet L évolution... 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3"

Transcription

1 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction Une courte histoire d Internet La connexion à Internet L évolution Les technologies xdsl Deux grandes familles Les solutions symétriques Les solutions asymétriques Description des différentes technologies La plus ancienne : l ADSL La technologie symétrique : le SDSL L augmentation de portée : le ReADSL Un débit plus élevé : le ADSL Un débit encore plus élevé : le VDSL Conclusions Avantages Inconvénients L ADSL : aspects techniques Pourquoi l ADSL? Comment ça marche? Les équipements xdsl Installation abonné Installation NRA (Noeud de Raccordement d Abonnés) Conclusions 14 1

2 1 Introduction 1.1 Une courte histoire d Internet L histoire d Internet remonte au développement des premiers réseaux de télécommunication. L idée d un réseau informatique, permettant aux utilisateurs de différents ordinateurs de communiquer, se développa par de nombreuses étapes successives. La somme de tous ces développements conduisit au «réseau des réseaux» que nous connaissons aujourd hui en tant qu Internet. Les premières versions mettant en place ces idées apparurent à la fin des années L application pratique de ces concepts commença à la fin des années Dès les années 1980, les techniques que nous reconnaissons maintenant comme les fondements d Internet moderne commencèrent à se répandre autour du globe. Année Évènement Les Laboratoires Bell crée le premier Modem permettant de transmettre des données binaires sur une simple ligne téléphonique. Leonard Kleinrock du Massachusetts Institute of Technology publie une première théorie sur l utilisation de la commutation de paquets pour transférer des données. Début de la recherche par ARPA, une agence du département de la Défense américain, où J.C.R. Licklider y défend avec succès ses idées relatives à un réseau global d ordinateurs. Leonard Kleinrock du MIT publie un livre sur la communication par commutation de paquets pour réaliser un réseau Première conférence sur ARPANET 1969 Connexion des premiers ordinateurs entre 4 universités américaines via l Interface Message Processor de Leonard Kleinrock ordinateurs sont reliés sur ARPANET. Envoi du premier courriel par Ray Tomlinson Naissance du InterNetworking Working Group, organisme chargé de la gestion d Internet 1973 L Angleterre et la Norvège rejoignent le réseau Internet avec chacun 1 ordinateur 1973 Définition du protocole TCP/IP 1979 Création des NewsGroups (forums de discussion) par des étudiants américains 1983 Adoption du protocole TCP/IP et du mot «Internet» 1983 Premier serveur de noms de sites ordinateurs connectés ordinateurs connectés ordinateurs inter-connectés 1990 Disparition d ARPANET 1990 Annonce publique du World Wide Web ordinateurs connectés 1993 Apparition du Navigateur web NCSA Mosaic ordinateurs connectés 2000 Explosion de la bulle internet ( ordinateurs connectés) 2 / 14

3 1.2 La connexion à Internet 1.2 La connexion à Internet Le moyen le plus simple bien sûr est d utiliser un modem V90 (55,6Kbps) que l on branche à sa ligne téléphonique pour se connecter au web. Avant l arrivée des technologies xdsl, cette solution apportait de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients. Avantages Les lignes téléphoniques sont déjà installées dans la plupart des bâtiments, ce qui ne nécessite aucun travail particulier, donc aucun frais de ce point de vue pour l utilisateur. Les frais se limitent en fait à l achat du modem, au paiement des communications téléphoniques, et éventuellement au paiement d un abonnement à Internet. Cette facilité d installation et ce coût réduit ont fait le succès de cette formule. Inconvénients Le débit de l information est peu élevé (55,6Kbps au maximum en débit théorique) On ne peut pas téléphoner et se connecter à Internet en même temps puisque la ligne téléphonique est utilisée dans sa globalité pour accéder à Internet. Le coût des communications peut devenir très élevé si le temps de connexion est important. Pour palier à ces inconvénients, plusieurs systèmes ont été imaginés dont les technologies xdsl et parmi celles-ci l ADSL. 1.3 L évolution Le rapide développement des technologies de l information a fait apparaître de nouveaux services gourmands en capacité de transmission. L accès rapide à Internet, la vidéoconférence, l interconnexion des réseaux, le télétravail, la distribution de programmes TV, etc... font parties de ces nouveaux services multimédia que l usager désire obtenir à domicile ou au bureau. Jusqu à présent les services à hauts débits existant comme le câble coaxial ou la fibre optique n étaient pas bien adapté aux besoins réels. En effet, remplacer ou même installer des fibres optiques coûtent très chers et une connexion en câble coaxial n est pas toujours très stable. L idée d utiliser la paire torsadée semble donc la mieux adaptée puisque dans le monde plus de 800 millions de connexions de ce type sont déjà en place et qu il suffit d ajouter un équipement au central téléphonique ainsi qu une petite installation chez l utilisateur pour pouvoir accéder à l ADSL. 3 / 14

4 2 Les technologies xdsl 2.1 Deux grandes familles Le terme DSL ou xdsl signifie Digital Subscriber Line (Ligne numérique d abonné) et regroupe l ensemble des technologies mises en place pour un transport numérique de l information sur une simple ligne de raccordement téléphonique. Les technologies xdsl sont divisées en deux grandes familles, celle utilisant une transmission symétrique et celle utilisant une transmission asymétrique. Ces deux familles seront décrites plus loin dans ce support Les solutions symétriques La connexion s effectue au travers de paires torsadées avec un débit identique en flux montant comme en flux descendant Les solutions asymétriques En étudiant différents cas de figure, on s est aperçu qu il était possible de transmettre les données plus rapidement d un central vers un utilisateur mais que lorsque l utilisateur envoie des informations vers le central, ceux-ci sont plus sensibles aux bruits causés par des perturbations électromagnétiques car plus on se rapproche du central, plus la concentration de câble augmente et donc ces derniers génèrent plus de diaphonie. L idée est donc d utiliser un système asymétrique, en imposant un débit plus faible de l abonné vers le central. 4 / 14

5 2.2 Description des différentes technologies 2.2 Description des différentes technologies Nom Technologie Débit descendant Débit montant Distance max. SDSL sym. 2 Mbits/s 2 Mbits/s 2.4 Km ADSL asym. 0.5 à 9 Mbits/s 16 à 640 kbits/s 5,4 Km ReADSL asym. 0.6 à 7 Mbits/s 128 à 1024 kbits/s 5,4 Km VDSL asym. 13 à 53 Mbits/s 1,5 à 8 Mbits/s 1,5 Km VDSL sym. 30 Mbits/s 30 Mbits/s 1,5 Km VDSL2 asym. 34 à 100 Mbit/s 1.5 à 8 Mbit/s 5.4km VDSL2 sym. 50 Mbit/s 50 Mbit/s 5.4km La plus ancienne : l ADSL La première version déployée dans le début des années 2000 est l ADSL Asymetric DSL : elle offre un assez bon compromis entre performances et coût, et elle est bien adaptée à une clientèle grand public. Toutefois, l ADSL présente plusieurs inconvénients : la portée maximale est d environ 5km (pour des lignes en calibre 4/10) ; certaines lignes ne sont pas éligibles le débit est limité à 8 Mbit/s, valeur maximale possible uniquement sur les lignes courtes, inférieures à 2km le débit est asymétrique : les données circulent plus rapidement vers l abonné (débit descendant) que vers l internet (débit montant). Afin de pallier ces différentes limites techniques, d autres variantes DSL ont été développées depuis La technologie symétrique : le SDSL Le SDSL Symetric DSL permet des débits symétriques. Sa portée est cependant plus réduite que celle de l ADSL : pour un débit de 2 Mbit/s, la ligne ne doit pas faire plus de 2km, contre 3,5km en ADSL. Le SDSL est donc bien adapté aux applications qui ont autant besoin d envoyer que de recevoir des données (par exemple, le fonctionnement en réseau de sites d entreprise distants), et qui ne sont pas trop éloignés du répartiteur téléphonique. Accessoirement, le SDSL est utilisé pour relier à internet des points d accès Wi-Fi, par exemple pour couvrir des zones blanches ; en ce cas le SDSL sert de lien de collecte, le Wi-Fi assurant la desserte. Les caractéristiques du SDSL et son coût en font une technologie qui vise principalement une clientèle professionnelle L augmentation de portée : le ReADSL Le ReADSL reach-extended ADSL permet d augmenter la portée du signal ADSL d environ 5 à 10%, en injectant davantage de puissance dans les bandes de fréquences les plus basses. Le débit reste toutefois très limité (offres à 512 kbit/s). Le ReADSL sert donc principalement à fournir un service minimum à des abonnés qui se trouvent juste en limite extérieure de la zone de couverture normale de l ADSL. 5 / 14

6 2.2 Description des différentes technologies Un débit plus élevé : le ADSL2+ L ADSL2+, version améliorée de l ADSL, utilise une bande de fréquence élargie. Elle permet un débit maximal d une vingtaine de Mbit/s. Mais plus la ligne est longue, plus le gain de débit de l ADSL2+ par rapport à l ADSL se réduit (gain insignifiant à partir de 3 km en calibre 4/10), car les fréquences hautes s atténuent plus rapidement Un débit encore plus élevé : le VDSL Avec une bande de fréquence encore plus large et un encodage plus efficace, le VDSL very high bitrate DSL et le VDSL2 (portée et débit largement supérieurs) offrent des débits plus élevés, ainsi qu une possibilité de symétrie. La plupart des opérateurs européens ont annoncé des déploiements VDSL2 à grande échelle. 6 / 14

7 2.3 Conclusions 2.3 Conclusions Avantages Ces technologies présentent un triple avantage : la conservation de l installation existante (la paire de cuivre) un accès à Internet haut débit permanent la possibilité (comme avec le câble) de téléphoner tout en surfant sur le Web Le dégroupage de la boucle locale, qui consiste à donner un accès physique aux opérateurs alternatif à la partie terminale du réseau de l opérateur historique, favorise le déploiement de ces technologies en France Inconvénients Les technologies DSL présentent cependant trois inconvénients. D une part, l abonné ne doit pas être éloigné de plus de 5,4 Km de son central téléphonique de rattachement (il faut préciser que cette distance s entend comme la distance réelle et non la distance à vol d oiseau). Cette technologie est donc réservée de fait à des zones d habitat dense. D autre part le débit est directement dépendant du trafic de la ligne, les débits sont très variables, ce qui en fait, en l état actuel du savoir-faire, une technologie destinée aux particuliers plutôt qu aux entreprises. Enfin, les débits sont, pour les versions actuellement proposées sur le marché, asymétriques, c est-à-dire qu elles sont bien adaptées à la consultation/réception de données mais beaucoup moins à l émission. 7 / 14

8 3 L ADSL : aspects techniques 3.1 Pourquoi l ADSL? Pour des raisons de simplicité, nous traiterons, dans ce chapitre, uniquement de la technologie ADSL. L internaute, si son endroit d habitation fait partie du réseau ADSL, peut aujourd hui bénéficier de débits théoriquement dix fois supérieurs aux débits obtenus avec le modem classique (V90 à 56 kbits/s). Ces débits sont devenus parfois indispensables tant les sites Internet sont de plus en plus «lourds» à charger (à cause des animations notamment). De plus, ils génèrent de surcroît un confort d utilisation non négligeable. L ADSL, «A» pour Asymetric, développée par le Centre national de recherche en télécommunications (Cnet, aujourd hui France Télécom R&D) fin 1970, fait partie de la famille des technologies DSL. Le but de la technologie est d augmenter les possibilités de transmissions des lignes téléphoniques afin qu elles soient capables, en plus de la voix, de véhiculer des données numériques très rapidement. Quand vous téléphonez, vous n utilisez même pas 10% des capacités des fils de cuivre de votre ligne téléphonique. En effet, il reste encore de la «place» (de la bande de passante) qui n est absolument pas exploitée! L ADSL utilise donc les 90% restants pour véhiculer des données numériques à grande vitesse. 8 / 14

9 3.2 Comment ça marche? 3.2 Comment ça marche? La technique de l ADSL est une technique qui permet d utiliser, sur de courtes distances, les lignes téléphoniques classiques avec un débit très supérieur à celui des normes plus classiques. L ADSL est multiplexée en FDM (Frequency Division Multiplexing), basée sur une modulation DMT (Discret Multi Tone) utilisant 256 sous-canaux, modulés indépendamment en QAM (Quadrature Amplitude Modulation) pour accélérer le débit et avec une bande passante de 1,1 MHz. Le multiplexage FDM L ADSL fonctionne en full duplex grâce à FDM, permettant de faire transiter simultanément les signaux montants et descendants accompagnés également des signaux portant la voix téléphonique. Voici l illustration de ce multiplexage dans le cas où les fréquences pour les voies montantes et descendantes ont été clairement séparées. La séparation des canaux montants et descendants s effectue par une bande suffisamment large à l aide d un multiplexage FDM de manière à éviter les phénomènes d écho. Une autre méthode peut être utilisée, c est celle de l annulation d écho. Elle consiste à mesurer en temps réel l écho produit par le signal transmis, puis à soustraire le résultat du signal de manière à annuler l écho. Modulation DMT (Discret Multi Tone) est une technique de modulation plus récente. Son principe repose sur l utilisation d un grand nombre de sous-porteuses réparties sur la bande de fréquence utilisée par le système. Pour son application à l ADSL, le spectre de fréquence compris entre 0 Hz et 1,104 MHz est divisé en 256 sous-canaux distincts espacés de 4,3125 khz. Les sous-canaux 1 à 6 sont utilisés pour la téléphonie, les sous-canaux 7 à 31 pour le flux montant, le sous-canal 32 est réservé, les sous-canaux 33 à 256 sont utilisés pour les flux descendant. 9 / 14

10 3.2 Comment ça marche? Dans le cas où la ligne de transmission est de bonne qualité et que l annulation d écho est en place, le maximum possible est de 15 bits/s par canal. Les zones de la bande passante pour lesquelles l atténuation du signal est importante ou le rapport signal/bruit trop faible, auront moins de bits/s d alloués afin de garantir une bonne qualité à la réception. Si la qualité est vraiment trop faible pour un canal, il peut ne pas être utilisé. Le débit maximum théorique d un tel système est donc de 15 bit/s x 4000 Hz = 60 kbit/s par canal. Chacun des 256 sous-canaux est modulé indépen- Modulation QAM (Modulation d amplitude en quadrature) damment en utilisant la technique de QAM. Chacun des canaux définis par le multiplexage DMT en ADSL est modulé en QAM sur 15 bits au maximum soit : combinaisons d amplitude et de décalage de phase sont donc nécessaires. Voici un exemple de modulation QAM sur 3 bits et sa «constellation» associé : 10 / 14

11 3.2 Comment ça marche? Avant tout transfert de données, une procédure de négociation (handshake) est mise en place pour mesurer la qualité de la transmission et l adapter en fonction de la ligne. On appelle cette technique «rate adaptative» (débit adapté), où l on mesure le rapport «signal/bruit». La qualité de la transmission n est pas fonction de la distance contrairement à l atténuation, mais de la qualité de la ligne car elle est capable de diminuer le débit si la qualité de la transmission se dégrade. 11 / 14

12 3.3 Les équipements xdsl 3.3 Les équipements xdsl Installation abonné L installation du modem chez l abonné nécessite un filtre ADSL permettant la séparation des données ADSL (f > 25kHz) d une communication téléphonique (f < 4kHz). Généralement, les FAI fournissent à leurs clients une «Box tout-en-un» regroupant la fonction de modem et routeur. 12 / 14

13 3.3 Les équipements xdsl Installation NRA (Noeud de Raccordement d Abonnés) Un NRA (Noeud de Raccordement d Abonnés) possède aussi un dispositif de filtrage permettant de diriger le flux de données numériques ADSL vers le DSLAM (Digital subscriber line access multiplexer) et la voix analogique vers le réseau RTC (Réseau Téléphonique Commuté). Un DSLAM (Digital subscriber line access multiplexer) en français Multiplexeur d accès DSL. Pour faire simple et imagé c est le modem ADSL qui est à l autre bout de la ligne de cuivre. Un DSLAM est un boîtier qui contient 500 à 1000 modems ou plutôt, qui à une capacité 500 à 1000 lignes pour les DSLAM d aujourd hui. Voici un DSLAM Huawei : Au milieu la carte contrôleur avec la fibre optique (un emplacement est disponible juste a sa droite pour une seconde carte contrôleur). Contrairement au DSLAM Alcatel, les connecteurs apportant les lignes de cuivre sont en façade. 13 / 14

14 4 Conclusions ADSL ou Asymetric Digital Subscriber Line désigne l utilisation de la ligne téléphonique pour accéder à internet. L internaute, en surfant à haut débit, bénéficie d un transfert d informations dix fois plus rapide que les modems classiques. Cette technologie permet de profiter pleinement des ressources offertes par Internet : jeux en réseau, vidéoconférence, téléchargements de musique sur plateforme légale, VOD, etc... Le nombre d accès à l Internet à haut et à très haut débit s élève à 25,4 millions au 30 juin 2014, et augmente d un million en un an. Le nombre d abonnements au haut débit est de 23,1 millions, et s accroit de en un an. La technologie DSL représente 98% des accès haut débit (22,6 millions d abonnements, +1,7% en un an), mais le nombre de souscriptions aux autres modes d accès (câble, satellite, boucle locale radio, wifi) progresse également (+14,5% sur un an) pour atteindre à la fin du trimestre. Le nombre de souscriptions aux accès au très haut débit, y compris les accès VDSL2 dont le débit est supérieur à 30 Mbits/s, atteint 2,3 millions au 30 juin / 14

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

1 L accès au haut débit

1 L accès au haut débit 1 L accès au haut débit 1.1 Différents types d accès en fonction des supports 1) Compléter le tableau suivant par : Le nom d une technologie d accès au haut débit utilisant les supports de transmission

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Modulations Numériques avancées. Yoann Morel

Modulations Numériques avancées. Yoann Morel Communication Numérique Modulations Numériques avancées Yoann Morel http://xymaths.free.fr/signal/communication-numerique-cours-tp.php 1 Les techniques xdsl 2 Multiplexage 3 Modulation DMT 4 Modulation

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat.

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat. Résultats du sondage et définition du besoin Généralités techniques Et bon sens Quelles améliorations possibles Page 2 /35 Réponses et débat Sondage Les questions posées Comment jugez-vous la qualité de

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line (ligne numérique à paires asymétriques) Réseau ATM DSLAM BAS Internet DSLAM HERVE Steve PETAS Vincent BOUZON Elodie Informatique Réseaux

Plus en détail

1 Les techniques DSL :

1 Les techniques DSL : A.D.S.L. 1 LES TECHNIQUES DSL :... 2 1.1 HDSL... 3 1.2 SDSL... 3 1.3 ADSL... 3 1.4 RADSL... 4 1.5 VDSL... 4 1.6 SHDSL... 5 2 ADSL... 5 2.1 BANDE PASSANTE :... 5 2.2 DÉBITS :... 6 2.3 ADSL ET TÉLÉPHONIE

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Patrice Haldemann, Swisscom Fixnet SA 31 octobre 2006 1 La structure Triple Play: 3 domaines Client Maison Infrastructure de réseau

Plus en détail

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres OVH Télécom SDSL Connexion SDSL OVH Arguments clés Avantages SDSL GTR : Garantie de Temps de Rétablissement Téléphonie VoIP Un débit optimal pour vos sauvegardes en cloud Débit symétrique jusqu à 20 Mbps

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence Introduction... 2 Les situations d accès à l ADSL... 3 Les choix techniques... 4 Les distances et les débits... 4 Le multiplexage des fréquences... 4 Les canaux... 4 La modulation... 5 La connexion ADSL...

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

Services réseau. Généralités. 2. Les réseaux d accès. Généralités. Généralités. L accès capillaire. Différents supports pour l accès

Services réseau. Généralités. 2. Les réseaux d accès. Généralités. Généralités. L accès capillaire. Différents supports pour l accès Services réseau 2. Les réseaux d accès Généralités Le réseau Câblé TV L accès fibre optique L accès Wimax L accès cellulaire Les FAI Généralités L accès capillaire Les réseau d accès sont à l interface

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

Filtres maîtres et distribués ADSL

Filtres maîtres et distribués ADSL 1/12 Guide d installation d un filtre LEA Filtres maîtres et distribués Datasheet installation filtre LEA Fr Ed04 27-06-05 - PCt 2/12 Guide d installation d un filtre LEA Qu est-ce que l? signifie Asymetric

Plus en détail

Partie 3 Les réseaux informatiques

Partie 3 Les réseaux informatiques Partie 3 Les réseaux informatiques EMI 10/11 1 Définitions Un réseau est un ensemble d équipements informatiques interconnectés On distingue les nœuds qui sont les équipement actifs des éléments d interconnexion

Plus en détail

Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France

Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France Automne 2015 version 0.1b Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France Paul HONEINE Université de Rouen IUT, site Elbeuf Préface 2/80 Module M3103 Technologies d accès Objectif principal : Comprendre

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l APIE (Association Porte de l Isère Environnement)

Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l APIE (Association Porte de l Isère Environnement) Membre de la FRAPNA Isère Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l () 1 - Rappel du principe du haut débit ADS L Sur la ligne téléphonique, les fréquences basses (notion de bas débit) transmettent

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Chapitre 8 Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Contenu Multiplexage fréquentiel Multiplexage temporel synchrone Multiplexage temporel statistique Lignes d abonnés numériques asymétriques

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

1 / Comment ça marche

1 / Comment ça marche 1 / Comment ça marche? Les technologies évoluent en permanence et ouvrent la voie à de nouveaux usages de communication. En parallèle, les offres des opérateurs se diversifient. Je peux aujourd hui, à

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Internet Haut Débit pour tous : France Télécom s engage

Internet Haut Débit pour tous : France Télécom s engage Conférence de presse du 10 juin 2003 Internet Haut Débit pour tous : France Télécom s engage Sommaire Communiqué de presse Fiches : - Accélération du déploiement de l ADSL : plan de marche - Faciliter

Plus en détail

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique)

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) 4 phases de déploiement dans la région Limousin Les différentes unités d œuvre en jeu dans ces déploiements sont représentées dans le tableau ci -dessous.

Plus en détail

FreePlayer et FreeMultipostes

FreePlayer et FreeMultipostes FreePlayer et FreeMultipostes la télé avec l'adsl mac club 06 démo de Roger Sonnati partie I ADSL par Free COMMENT CA MARCHE! Le réseau téléphonique français peut être figuré comme un immense filet de

Plus en détail

Internet et ses utilisations

Internet et ses utilisations Chapitre 1 Discovery 2 version 4.1 - Page 1 sur 23 1 En quoi consiste Internet? 1.1 Internet et les normes Internet et ses utilisations Internet est un réseau de réseaux accessible publiquement partout

Plus en détail

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur?

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? Gilles BILLET gbillet@ifotec.com IFOTEC S.A Tel : +33 (0) 4 76 67 53 53 B.P 247 ZAC de

Plus en détail

Les réseaux informatiques

Les réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/69 Objectifs du cours Effectuer une introduction

Plus en détail

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies Filière Informatique et Réseaux AGU Fabrice BERLIN Elodie PICARDAT Nicolas 3ème année Nouvelles technologies - ADSL SOMMAIRE I. Introduction...3 A. La jeune Histoire d Internet...3 B. La connexion à Internet...6

Plus en détail

1. Présentation général de l architecture XDSL :

1. Présentation général de l architecture XDSL : 1. Présentation général de l architecture XDSL : Boucle locale : xdsl (Data Subscriber Line). Modem à grande vitesse adapté aux paires de fils métalliques. La lettre x différencie différents types, comme

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTEME ELECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention

Plus en détail

10 décembre 2014. Bilan de l introduction du VDSL2 sur la boucle locale de cuivre T4 2014

10 décembre 2014. Bilan de l introduction du VDSL2 sur la boucle locale de cuivre T4 2014 10 décembre 2014 Bilan de l introduction du VDSL2 sur la boucle locale de cuivre T4 2014 Depuis le 27 octobre 2014, le VDSL2 peut être utilisé par les opérateurs pour commercialiser des offres d accès

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux Hub réseau d'opérateur Hub Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseau d entreprise : interconnecte

Plus en détail

Blandine Coissieu TER M2SIR Fabien Meunier. Les Technologies xdsl

Blandine Coissieu TER M2SIR Fabien Meunier. Les Technologies xdsl Les Technologies xdsl 11/12/2006 Sommaire I. INTRODUCTION... 3 II. PRESENTATION DES TECHNOLOGIES XDSL... 3 II.1. IMPACT DE L XDSL SUR LE MEDIA... 3 II.1.1. Dissipation d énergie... 3 II.1.2. Diaphonie...

Plus en détail

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA)

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Terminologie : La «boucle locale» est traditionnellement le dernier segment de câble cuivre qui relie l abonné à son point d accès réseau

Plus en détail

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès aux services La ligne ADSL Résumé : Ce

Plus en détail

Présentation de l ADSL

Présentation de l ADSL Jean Parrend GEii App2 Juin 2004 Présentation de l ADSL France Telecom IUT de Mulhouse 2 rue J.-J. Henner 61 rue A. Camus 68100 Mulhouse 68100 Mulhouse Sommaire Introduction.3 I) Les différentes utilisations

Plus en détail

Genevais Jérémy & Dubuc Romuald

Genevais Jérémy & Dubuc Romuald Genevais Jérémy & Dubuc Romuald 1 Sommaire Introduction: Qu est ce que la DSL L ADSL SDSL et SHDSL, le DSL symétrique La VDSL G.lite, splitterless ADSL, ADSL simplifié ADSL2, ADSL2+ READSL (Reach Extended

Plus en détail

Le 22 mars 2004. Le Comité a appliqué les principes qu il avait définis précédemment, à savoir :

Le 22 mars 2004. Le Comité a appliqué les principes qu il avait définis précédemment, à savoir : Avis du Comité d Experts concernant l autorisation des techniques RE-ADSL et ADSL2+ au répartiteur et sous-répartiteur dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom Le 22 mars 2004

Plus en détail

Câblage et réseau dans les écoles

Câblage et réseau dans les écoles L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Câblage

Plus en détail

Le haut débit à Messimy sur Saône le 10 juin 2011,

Le haut débit à Messimy sur Saône le 10 juin 2011, Le haut débit à Messimy sur Saône le 10 juin 2011, Daniel Guillot, directeur des relations avec les Collectivités territoriales de l Ain page 1 le haut débit sur les supports en cuivre de la Boucle locale

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

Guide d installation d un filtre ADSL LEA Qu est-ce que l ADSL?

Guide d installation d un filtre ADSL LEA Qu est-ce que l ADSL? 1/16 Guide d installation d un filtre LEA Qu est-ce que l? signifie Asymetric Digital Subscriber Line (Ligne d Abonné Numérique Asymétrique) L' fait partie de la famille des technologies xdsl qui permet

Plus en détail

ultisites S.A. module «actifs»

ultisites S.A. module «actifs» M ultisites S.A. module «actifs» TP N 10 : Configurer le routeur ADSL et l'ap WIFI Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de configurer le routeur ADSL durée : 2h

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

Ce document donne également la liste, actualisée au jour de l édition, des avis émis par le comité d experts.

Ce document donne également la liste, actualisée au jour de l édition, des avis émis par le comité d experts. Synthèse des avis du comité d experts de l ARCEP portant sur les systèmes de transmission autorisés sur la boucle locale cuivre de France Telecom (mise à jour du document DST 1103-3 du 13 octobre 2000)

Plus en détail

STI 22 Édition 7 / octobre 2009

STI 22 Édition 7 / octobre 2009 STI 22 Édition 7 / octobre 2009 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces utilisateurs des services d accès ADSL de France

Plus en détail

Introduction aux réseaux

Introduction aux réseaux 1 1 9 La société moderne utilise de manière permanente différents types de réseaux. Parmi ceux-ci, on peut citer : - Réseaux téléphoniques - Réseaux informatiques (particulier et entreprises/administrations).

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

Unité 12: Réseaux. Unité 12: Réseaux

Unité 12: Réseaux. Unité 12: Réseaux Objectifs À la fin de cette unité, vous aurez une vue d ensemble du matériel informatique qui supporte les réseaux informatiques. Pour y arriver, vous devrez atteindre les objectifs suivants : - comprendre

Plus en détail

1. Introduction. 2. Techniques xdsl

1. Introduction. 2. Techniques xdsl 1. Introduction Les progrès technologiques actuels ont créé de nombreux nouveaux services dans le domaine des télécommunications. Il s agit de la vidéo à la demande, télé-achat, téléenseignement, World

Plus en détail

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 20/01/2014 Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Sommaire : 1) La face cachée de la technologie ADSL2+ page 1 2) Les caractéristiques de sa

Plus en détail

Partie 1 : présentation générale. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 1 : présentation générale. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 1 : présentation générale Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Définitions et objectifs des réseaux 2 Classification

Plus en détail

Vademecum. Solutions numériques

Vademecum. Solutions numériques Vademecum 1 Solutions numériques «La visioconférence est l ensemble des techniques et outils qui permettent et facilitent la communication à distance»* 2 1) Visioconférence, Webconférence : des solutions

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

Cartographie couverture DSL

Cartographie couverture DSL Aménagement Numérique des Territoires Cartographie couverture DSL Élaboration et utilisation Intervenant : René Jonchère Groupe ANT CETE de l'ouest Définitions préalables Technologies DSL (digital subscriber

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable France Télécom SA au capital de 10 595 541 532-78 rue Olivier de Serres - 75505 Paris Cedex 15-380 129 866 RCS Paris Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès Analogiques et Numéris

Plus en détail

Panorama des réseaux haut débit

Panorama des réseaux haut débit Panorama des réseaux haut débit Participants Ingénieurs, techniciens ou toutes personnes disposant des connaissances de base sur les réseaux et souhaitant les approfondir avec un panorama détaillé des

Plus en détail

Technologies de communication

Technologies de communication Technologies de communication Pratiquement chaque avancée en matière de technologie de communication a poussé les utilisateurs à jeter leur vieille installation et à tout recommencer. Cela est particulièrement

Plus en détail

Mardi 1er mars 2005 Jean-Marie Favreau et David Mentré

Mardi 1er mars 2005 Jean-Marie Favreau et David Mentré Introduction aux technologies réseau Informatique et téléphonie Mardi 1er mars 2005 Jean-Marie Favreau et David Mentré 1 Plan Introduction aux réseaux Quelques explications sur le vocabulaire Différents

Plus en détail

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange Plus plus d informations, connectez-vous sur www.avoirlafibre.com N vert : 0800 38 38 84* * Appel gratuit depuis une ligne fixe

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RESEAUX. 1. Les grandes catégories de réseaux

INTRODUCTION AUX RESEAUX. 1. Les grandes catégories de réseaux INTRODUCTION AUX RESEAUX 1. Les grandes catégories de réseaux Les réseaux longues distances (WAN) 1. Réseau téléphonique (RTC) 2. Réseau ADSL 3. Réseau RNIS (Numéris) 4. Réseau Transpac 5. Réseau câblé

Plus en détail

Module Bases des Réseaux

Module Bases des Réseaux Module Bases des Réseaux Université Paris-Sud Véronique Vèque Partie 1 : Introduction 1 Plan de la remise à niveau 1. Introduction des réseaux de communication 2. Typologie des réseaux 3. Architecture

Plus en détail

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 Les Réseaux : Quelques Notions de base Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 1 Agenda Concepts et introduction aux réseaux Les Réseaux Locaux Internet Le Web Les Réseaux longue distance Exercices pratiques

Plus en détail

Jean Parrend GEII App2. Présentation de l entreprise

Jean Parrend GEII App2. Présentation de l entreprise GEII App2 Présentation de l entreprise Les grandes dates 2 1878 : Création d un ministère des Postes et Télégraphes 1988 : Création de France Télécom 1991 : France Télécom devient exploitant autonome de

Plus en détail

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 1 Spécification Technique ST/FTR&D/7804 Janvier 2004 Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 2 Table

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Unité d Enseignement L3 : Introduction aux télécommunications

Unité d Enseignement L3 : Introduction aux télécommunications Unité d Enseignement L3 : Introduction aux télécommunications Gilles Menez Université de Nice Sophia-Antipolis Département d Informatique email : menez@unice.fr www : www.i3s.unice.fr/ menez 31 janvier

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

Innovation et techniques Technical Innovations

Innovation et techniques Technical Innovations Innovation et techniques Technical Innovations L ADSL à l épreuve du marché Alain PUISSOCHET & Boris SAULNIER IDATE, Montpellier Introduction Les technologies dites xdsl (DSL : Digital Subscriber Line),

Plus en détail

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Réseaux mobiles Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Plan Principes des réseaux cellulaires GSM (Global System for Mobile communications) GPRS (General

Plus en détail

Nouvelle collecte xdsl sur SYRHANO. 25 mai 2008

Nouvelle collecte xdsl sur SYRHANO. 25 mai 2008 Nouvelle collecte xdsl sur SYRHANO 25 mai 2008 Historique du document 14 mai 2008 [HP], [AB] : version 1. 21 mai 2008 [HP] : précisions sur les prix, correction synoptique collecte. 25 mai 2008 [HP] :

Plus en détail