Une brève introduction à l architecture des réseaux ADSL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une brève introduction à l architecture des réseaux ADSL"

Transcription

1 Une brève introduction à l architecture des réseaux ADSL Chaput Emmanuel Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / L architecture réseau 3 Interconnexion et dégroupage 4 5 Références bibliographiques Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 1 L historique Des données sur la boucle locale L évolution de la boucle locale Le modèle Les canaux et leurs modes d exploitation Le mode STM Le mode ATM Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

2 Objectifs de base Forte évolution des réseaux de données Explosion du WEB Commerce en ligne Communications personnelles et professionnelles Intégration des services Téléphonie sur IP Vidéo (à la demande ou non) Offres triple play Nécessité d une offre efficace de desserte de l utilisateur final Débits sans cesse croissants Gestion de la qualité de service (voix/données) Besoins (de qui?) asymétriques Quelles solutions techniques? Déployer de nouvelles infrastructures Cher (parfois rédhibitoire) Pe câble, FTTx, sans-fil,... Utiliser des infrastructures existantes Adaptation souvent nécessaire Pe satellite, télé hertzienne, RTC,... Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L historique L historique 1 L historique Des données sur la boucle locale L évolution de la boucle locale Le modèle Les canaux et leurs modes d exploitation Le mode STM Le mode ATM Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L utilisation de la boucle locale L historique Historiquement, utilisation téléphonique (RTC ou POTS) Boucle locale Paire de cuivre Quelques kilomètres Utilisation de la plage [0, 4KHz] Réseau de desserte Câbles dédiés Boucle SDH Réseau de commutation Hiérarchique Circuit Numérisé dans les années 70 Dimensionnement du réseau fondé sur l utilisation téléphonique Communications courtes (3 minutes) Charge par utilisateur faible (0.03 erl pour le particulier) Matrices de trafic fonction du temps (multi-période) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

3 L historique Sans remise en cause de l existant Utilisation de modems vocaux (modulation QAM) V.22 puis V.22 bis au début des années 80 Full duplex par multiplexage en fréquence puis bit/s V.32 milieu des années 80, V.33 ensuite Annulation d écho puis bit/s V.34 puis V.34bis à la fin des années 80 Analyse préalable des caractéristiques de la ligne puis bit/s Premier contournement d un verrou fin des années 90 Modem V.90 Suppression de la transmission analogique côté serveur Fonctionnement asymétrique Serveur directement en numérique sur le RTC Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L historique Pas de limites? Limites intrinsèques des modems vocaux (formule de Shannon) Largeur de bande 4 KHz Qualité des supports Bruit de quantification (cœur du réseau numérisé) Le dimensionnement du réseau Communications de plusieurs dizaines de minutes Lois et matrices traditionnelles inaplicables Quelles solutions? Extraire au plus tôt le trafic du RTC Points de présence dans le cœur du réseau Au plus proche de l utilisateur Utiliser un autre réseau Problèmes de déploiement (cf fibre) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L historique Le numérique chez l usager RNIS Fin des années 80 Deux canaux B, un canal D Débit de 160 kbit/s Canaux B en mode circuit, canal D en mode message Modulation numérique PAM (Pulse Amplitude Modulation) Codage 2B1Q 2 bits = 1 niveau de tension 80 kbauds Annulation d écho Utilisation Plusieurs équipements sur un bus derrière la TNA Téléphonie, fax, données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

4 Les liaisons spécialisées L historique Liaisons spécialisées analogiques Une ou plusieurs paires de cuivre Utilisation de modems vocaux Transposition en fréquence Alternat Annulation d écho Liaisons spécialisées numériques Liaisons E1/T1 (1,920/1,344 Mbit/s utile) Deux paires de cuivre entre Multiplexeur usager Brasseur opérateur Modems bande de base (pe sur E1 HDB3 et avec inversion) Exigeant sur la boucle locale Problème de la pupinisation Qualité des supports Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L évolution de la boucle locale L historique Des nouveaux besoins Accès Internet haut-débit Vidéo à la demande Téléphonie... Interconnexion de réseaux Prix exhorbitant des liaisons spécialisées Mise en place de [PP]VPN Utilisation de l existant Définition de normes compatibles avec les éléments du RTC Location à l opérateur historique pour les nouveaux entrants Déploiement incrémental (investissement progressif) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L historique Quelles technologies pour la boucle locale? Diverses options pour exploiter ce support historique (DSL : Digital Subscriber Line) Les technologies symétriques SHDSL [13] jusqu à 2 fois 4,6 Mbps symétrique sur deux paires VDSL (Very-high-bit-rate Digital Subscriber Line) [12] VDSL2 [15] Les technologies symétriques (ADSL) ADSL G.DMT jusqu à 8Mbps/1.3Mbps [9] G.Lite [10] ReADSL ADSL2 G.DMT.bis jusqu à 12Mbps/3.5Mbps ReADSL2 jusqu à 8 Km ([11] annexe L) ADSL2+ jusqu à 25 Mbit/s théorique grâce à 511 sous-porteuses et un support physique le permettant [14] Possibilité d aggrégation de liens [16, 17, 18] Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

5 1 L historique Des données sur la boucle locale L évolution de la boucle locale Le modèle Les canaux et leurs modes d exploitation Le mode STM Le mode ATM Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Utilisation des propriétés asymétriques de la boucle locale Convergence des paires vers le CL Diaphonie fonction de la fréquence Utilisation d une plage de fréquences descendante et d une plage de fréquences montante au delà de la plage vocale Séparation vocal/donnée par des filtres Compatible avec l utilisation traditionnelle de l Internet Pemières expérimentations début des années 90 Création de l ADSL-forum en 1994 Standadisation/normalisation au milieu des années 90 Norme ANSI T1.413 [5] Recommandation ITU-T G [9] Recommandations du DSL Forum Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 La couche physique Multiplexage OFDM Plage [0, 4] KHz pour la voix Plage [26, 138] KHz pour la voie montante Plage [138, 1100] KHz pour la voie descendante Décomposition de la plage en sous-porteuses De 4,3125 KHz 254 (max) utilisées dans le sens descendant 30 (max) dans le sens montant Débits maximum théoriques Voie descendante 254 fréquences 15 bits/symbole 4 Ksymboles/sec = Mbit/s Voie montante 30 fréquences 15 bits/symbole 4 Ksymboles/sec = 1.8 Mbit/s Annulation d écho Chevauchement possible des plages montante et descendante (cf Cours de Nathalie Thomas) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

6 Le modèle de référence système Extrait de la recommandation UIT-T [9] Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Les principaux éléments ATU Unité d émission-réception ADSL (ADSL transceiver unit) MODEM ADSL ATU-C ATU-R ATU du centre de commutation (c est-à-dire, de l opérateur réseau) ATU de l extrémité distante (c est-à-dire des locaux du client) (ATU at the remote terminal end) Séparateurs Filtres séparant les fréquences vocales et les fréquences ADSL Inexistant dans le G.lite Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Les interfaces Interface V-C Entre le modem du centre de commutation et le commutateur (ATM, IP,... ) Interface U-C Entre le modem du centre et la ligne d abonné Interface U-R Entre le modem distant et la ligne d abonné Interface U-[CR]2 Équivalent de U-[CR] après le filtre Interface T-R Entre l ATU-R et la couche de commutation Interface T/S Entre la terminaison du réseau ADSL et l installation de l utilisateur Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

7 Les canaux et leurs modes d exploitation Quatre canaux simplex descendants AS0 à AS3 Trois canaux duplex LS0 à LS2 Éventuellement asymétriques Débits multiples de 32 Kbit/s Deux itinéraires Rapide (FastPath) Entrelacé (Interleaved) Mode synchrone (STM) Liaison spécialisée (?) Mode asynchrone (ATM) Accès particulier Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le mode STM D après la recommandation ITU-T [9] Seuls les canaux AS0 et LS0 sont obligatoires Latence unique sur LS0, duale sur AS0 et sur les canaux optionnels Débits Descendant de 32 Kbit/s à 6,144 Mbit/s par pas de 32 Kbit/s Montant de 32 Kbit/s à 640 Kbit/s par pas de 32 Kbit/s Débits max par canal Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Les débits Mêmes débits pour ATM (sans AS2, AS3, LS2) (Extrait de la recommandation UIT-T [9]) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

8 Le mode ATM D après la recommandation UTI-T [9] Seuls les canaux AS0 et LS0 sont obligatoires AS0 en descendant et LS0 montant, latence unique Latence duale par utilisation de AS1 et LS1 Canaux LS2, AS2, AS3 non utilisés Débits Descendant de 32 Kbit/s à 6,144 Mbit/s par pas de 32 Kbit/s Montant de 32 Kbit/s à 640 Kbit/s par pas de 32 Kbit/s Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le choix d ATM ATM n était déjà plus un concurent sérieux à TCP/IP sur Ethernet Coût (complexité de la signalisation) Lenteur de la normalisation Besoin des opérateurs Cohabitation de divers types de services Gestion de leur trafic Qualité de service Pas de solution crédible dans le monde IETF à l époque IntServ a déjà montré ses limites DiffServ n est pas mur MPLS n existe pas encore ADSL est issu du monde des télécommunications Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau L architecture réseau 2 L architecture réseau Architecture générale Le réseau domestique Le nœud de raccordement d abonnés Le DSLAM Le réseau de données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

9 L architecture re seau Architecture ge ne rale Architecture ge ne rale 2 L architecture re seau Architecture ge ne rale Le re seau domestique Le nœud de raccordement d abonne s Le DSLAM Le re seau de donne es Chaput Emmanuel Une bre ve introduction a l architecture des re seaux ADSL L architecture re seau / 72 Architecture ge ne rale Principe de base Pour l ope rateur historique Utiliser autant que possible son infrastructure de transport Minimiser le ge nie civil Boucle locale Investissement : e quipements supple mentaires Re seau paquet (cœur de ja pre sent) Positionnement au plus pre s des usagers (pas de saturation du RTC ) Pour les ope rateurs/fournisseurs de service alternatifs Utiliser les services de l ope rateur historique De ployer progressivement leur infrastructure Pour le le gislateur Favoriser la concurrence Obligation a l ope rateur historique de louer son infrastructure Ne pas de courager les investissements Tarifs suffisament e leve s Chaput Emmanuel Une bre ve introduction a l architecture des re seaux ADSL L architecture re seau / 72 Architecture ge ne rale Architecture he rite e du RTC Chaput Emmanuel Une bre ve introduction a l architecture des re seaux ADSL / 72

10 L architecture réseau Le réseau domestique Le réseau domestique 2 L architecture réseau Architecture générale Le réseau domestique Le nœud de raccordement d abonnés Le DSLAM Le réseau de données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau Le réseau domestique Le réseau domestique Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau Le nœud de raccordement d abonnés Le nœud de raccordement d abonnés 2 L architecture réseau Architecture générale Le réseau domestique Le nœud de raccordement d abonnés Le DSLAM Le réseau de données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

11 L architecture réseau Le nœud de raccordement d abonnés Le nœud de raccordement d abonnés Environ en France début 2008 Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Zoom L architecture réseau Le nœud de raccordement d abonnés Concentrateur Reseau paquets Modem ADSL Desserte vers usagers Filtre CL RTC Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau Le DSLAM Le DSLAM 2 L architecture réseau Architecture générale Le réseau domestique Le nœud de raccordement d abonnés Le DSLAM Le réseau de données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

12 L architecture réseau Le DSLAM Le DSLAM Digital Subscriber Line Access Multiplexer Situé à proximité du CL du RTC En aval du répartiteur d entrée Dans les locaux de l opérateur historique (NRA) Équipement du fournisseur d accès Internet (NAP) Peut être le même organisme que le fournisseur de service (NSP) Organisme différent (dégroupage) Ensemble de modems xdsl côté commutateur (ATU-C) Trafic utilisateur en entrée Concentrateur en sortie Commutateur ATM, Ethernet, IP... Position stratégique Entre le réseau local et le réseau de transport Typiquement Armoire(s) rack Plusieurs centaines d usagers Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Exemples L architecture réseau Le DSLAM Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau Le réseau de données Le réseau de données 2 L architecture réseau Architecture générale Le réseau domestique Le nœud de raccordement d abonnés Le DSLAM Le réseau de données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

13 L architecture réseau Le réseau de données Le réseau de données Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau Le réseau de données Le réseau de données Réseau IP du fournisseur de service Plan de données Réseau IP traditionnel Plan de contrôle Gestion des utilisateurs (identification, tarification,... ) Broadband Access Server Extrémité de l encapsulation IP (routage en aval du trafic descendant) Gère une dizaine de DSLAM Portée métropolitaine/régionale ( plaque ) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 L architecture réseau Le réseau de données Exemple de Broadband Access Server Redback SMS (Subscriber Management System) 1800 Jusqu à utilisateurs Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

14 Interconnexion et dégroupage Interconnexion et dégroupage 3 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les fournisseurs de service et leurs clients Le dégroupage Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les différents acteurs 3 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les fournisseurs de service et leurs clients Le dégroupage Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les différents acteurs Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

15 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les différents acteurs Le modèle de référence du SNAG (Service Network Architecture Group) [6] Service domain Assuré par un NSP Transport domain Assuré par le NSP, un NTP ou le NAP Access domain Assuré par le NSP, ou un NAP Premises domain Réseau de l utilisateur Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Les fournisseurs de service et leurs clients Les fournisseurs de service et leurs clients 3 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les fournisseurs de service et leurs clients Le dégroupage Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Les fournisseurs de service et leurs clients Les founisseurs de service et leurs clients Où sont-ils mis en relation? Sur un CTS/CTP L opérateur historique fait office de fournisseur d accès Service de téléphonie élémentaire uniquement Accès par modem vocal Directement dépendant des équipements de l opérateur historique Sur un CL/CAA Éventuellement au travers d un fournisseurs d accès tiers Tous les services sont envisageables Population touchée plus ou moins vaste Nécessité d un point de présence de l opérateur alternatif Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

16 Interconnexion et dégroupage Les fournisseurs de service et leurs clients Les options des FAIs alternatifs Les options définies en Avril 1999 par l ART pour les FAIs alternatifs (ie autre que l opérateur historique) [1] Option 1, accès à la paire de cuivre (le dégroupage) L opérateur historique loue l accès à la paire de cuivre L opérateur alternatif doit disposer d équipements dans le NRA Options souhaitée, à terme, par les acteurs Option 3, destinée aux opérateurs L opérateur historique fournit un accès à un circuit virtuel permanent Trafic concentré en des points de livraison où des opérateurs tiers le collectent Option 5, destinée directement aux fournisseurs d accès L opérateur historique se charge de l accès et de la collecte DSL Le FAI alternatif assure uniquement la fourniture de service IP Les options 2 et 4 ont été jugées sans intéret par les acteurs Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Les fournisseurs de service et leurs clients Les options Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Les fournisseurs de service et leurs clients Les différentes licenses Première ouverture à la concurrence, au premier janvier 1998 en Europe : service téléphonique longue distance Licenses attribuées par l ART selon la loi de réglementation des télécommunications (LRT) License L33-1 Opérateurs dotés d une infrastructure propre (réseau de transport) License L34-1 Installation d un POP colocalisé avec un centre de transit de l opérateur historique Utilisation de l infrastructure de l opérateur historique (moyennant finance!) Conditions financières publiées par l opérateur historique Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

17 Interconnexion et dégroupage Le dégroupage Le dégroupage 3 Interconnexion et dégroupage Les différents acteurs Les fournisseurs de service et leurs clients Le dégroupage Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Le dégroupage Le dégroupage Depuis le premier janvier 2002, obligation est faite aux opérateurs historiques de tous les pays de l UE de permettre l interconnexion de la boucle locale avec le réseau d un opérateur alternatif. C est le dégroupage L objectif du dégroupage est de permettre aux opérateurs alternatifs d accéder à l utilisateur final Investissement progressif dans la boucle locale Le dégroupage peut être limité dans le temps (eg Canada, Pays-Bas,... ) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Interconnexion et dégroupage Le dégroupage Le dégroupage Le dégroupage peut être Partiel La téléphonie classique reste l apanage de l opérateur historique Les opérateurs alternatifs peuvent proposer d autres services (accès internet, VoD,... ) Total L opérateur alternatif peut fournir tous les services au client Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

18 Interconnexion et dégroupage Le dégroupage Le dégroupage Répartiteur de colocalisation (à gauche) Salle de colocalisation (à droite) (Source : ministère de l équipement) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 4 La supertrame ADSL Le plan de données Piles protocolaires aux interfaces Piles protocolaires de bout en bout Le plan de contrôle Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 La supertrame ADSL La supertrame ADSL 4 La supertrame ADSL Le plan de données Piles protocolaires aux interfaces Piles protocolaires de bout en bout Le plan de contrôle Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

19 La supertrame ADSL La supertrame ADSL Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 La supertrame ADSL La supertrame ADSL Chaque trame contient Des données rapides (fast data) Des données entrelacées (interleaved data) Trame 0 CRC des fast data Trames 1, 34 et 35 Exploitation, administration et maintenance (OAM) Symbole de synchronisation sans donnée Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 La supertrame ADSL Les données rapides Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

20 La supertrame ADSL Les données entrelacées Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de données Le plan de données 4 La supertrame ADSL Le plan de données Piles protocolaires aux interfaces Piles protocolaires de bout en bout Le plan de contrôle Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de données PPP/AAL5/ATM/DSL Pile initialement proposée par le DSL Forum [7] [3] Encapsulation de PPP dans AAL5 selon PPPoA [2] Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

21 Le plan de données Interface BAS - utilisateur Piles recommandées par le DSL Forum [4] Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de données Piles protocolaires de bout en bout 4 architectures recommandées par le DSL Forum [8] Transparent ATM Core Network L2TP Access Aggregation PPP Terminated Aggregation Virtual Path Tunneling Architecture Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de données Transparent ATM Core Network Circuit ATM établi de bout en bout Trafic au-dessus acheminée de façon transparente Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

22 L2TP Access Aggregation Le plan de données L2TP est utilisé pour acheminer le trafic PPP jusqu au NSP Le BAS joue le rôle de LAC, communiquant avec le LNS dans le réseau du NSP Équivalente, pour le NSP à un accès par modem sur RTC Nombre d AN par LAC variable Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 PPP Terminated Aggregation Le plan de données Le trafic PPP s arrète au BAS, il ne va pas jusqu au NSP Le BAS achemine ensuite le trafic IP directement vers le NSP Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de données Virtual Path Tunneling Architecture Comparable à Transparent ATM Core Network Circuit virtuel commuté entre l utilisateur et l AN Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

23 Le plan de contrôle Le plan de contrôle 4 La supertrame ADSL Le plan de données Piles protocolaires aux interfaces Piles protocolaires de bout en bout Le plan de contrôle Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de contrôle LAA : établissement des sessions Établissement de la connexion PPP entre Client côté : l ATU-R Côté serveur : le LAC Détermination du fournisseur de service souhaité Par le mécanisme de realm : Choix du LNS en conséquence Établissement d un tunnel vers le LNS Utilisation d un tunnel existant si possible Au travers d un réseau paquet, par exemple IP Phase d authentification entre le LNS et le client Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de contrôle LAA : terminaison des sessions Trafic PPP acheminé entre le client et le LNS Terminaison à l initiative du client Émission d un message LCP/PPP Message reçu par le LNS Terminaison éventuelle du tunnel L2TP Entre le LNS et le LAC À l initiative du LNS Si non utilisé par une autre connexion PPP Terminaison possible sur time-out Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

24 Le plan de contrôle PTA : établissement des sessions Connexion PPP entre le client et le BAS À l initiative du client C est le BAS qui Authentifie le client Configure son interface IP Effectue la comptabilité Établissement d une session entre le BAS et le NSP Identifiant obtenu en fonction de l utilisateur Paquets IP acheminé au travers de cette session Pas de routage classique des paquets IP Peu de changement pour le client par rapport à du vocal Travail réalisé par le BAS Dialogue avec le client d un côté (PPP) Dialogue avec l AAA du NSP de l autre (RADIUS) Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de contrôle PTA : terminaison des sessions Terminaison de la connexion PPP Entre le client et le BAS À l initiative du client Le BAS Confirme la fin de la connexion PPP Libère l adresse IP Auprès du NSP Dans son pool local Notification auprès du NSP Comptabilité Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Le plan de contrôle VPTA : établissement/fin des sessions Mise en place du SVC entre le CPE et l AN Nécessité du déploiement de Q.2931 Utilisation d un Virtual Path Tunnel (VPT) Entre l AN et le NSP Encapsulation d un VC pour le client PPP/ATM de bout en bout Entre le client et le NSP Pas de LAC, pas de BAS Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

25 Références bibliographiques [1] ART. Site web de l ART. [2] G. Gross, M. Kaycee, A. Li, A. Malis, and J. Stephens. PPP Over AAL5. RFC 2364 (Proposed Standard), July [3] Architecture & Transport Working Group. Protocols at the u interface for accessing data networks using atm/dsl. Technical report, DSL Forum, August [4] Architecture & Transport Working Group. Broadband remote access server (bras) requirements document. Technical report, DSL Forum, August [5] American National Standards Institute. Ansi t network and customer installation interfaces asymmetric digital subscriber line (adsl) metallic interface.. Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Références bibliographiques Technical report, ANSI, [6] The SNAG Working Group. Requirements and reference models for adsl access networks : The snag document. Technical report, DSL Forum, June [7] ATM End to End Working Group. Broadband service architecture for access to legacy data networks over adsl ( ppp over atm ). Technical report, DSL Forum, June [8] ATM End to End Working Group. Core network architecture for access to legacy data network over adsl. Technical report, DSL Forum, September [9] International Telecommunication Union. Recommendation g : Asymmetric digital subscriber line (adsl) transceivers. Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Références bibliographiques Technical report, International Telecommunication Union, [10] International Telecommunication Union. Recommendation g : Splitterless asymmetric digital subscriber line (adsl) transceivers. Technical report, International Telecommunication Union, [11] International Telecommunication Union. Recommendation g : Asymmetric digital subscriber line transceivers 2 (adsl2). Technical report, International Telecommunication Union, [12] International Telecommunication Union. Recommendation g : Very high speed digital subscriber line transceivers (vdsl). Technical report, International Telecommunication Union, [13] International Telecommunication Union. Recommendation g : Single-pair high-speed digital subscriber line (shdsl) transceivers. Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

26 Références bibliographiques Technical report, International Telecommunication Union, [14] International Telecommunication Union. Recommendation g : Asymmetric digital subscriber line (adsl) transceivers 2013 extended bandwidth adsl2 (adsl2plus). Technical report, International Telecommunication Union, [15] International Telecommunication Union. Recommendation g : Very high speed digital subscriber line transceivers 2 (vdsl2). Technical report, International Telecommunication Union, [16] International Telecommunication Union. Recommendation g : Atm-based multi-pair bonding. Technical report, International Telecommunication Union, [17] International Telecommunication Union. Recommendation g : Ethernet-based multi-pair bonding. Technical report, International Telecommunication Union, [18] International Telecommunication Union. Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72 Références bibliographiques Recommendation g : Multi-pair bonding using time-division inverse multiplexing. Technical report, International Telecommunication Union, Chaput Emmanuel Une brève introduction àl architecture des réseaux ADSL / 72

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

1 L accès au haut débit

1 L accès au haut débit 1 L accès au haut débit 1.1 Différents types d accès en fonction des supports 1) Compléter le tableau suivant par : Le nom d une technologie d accès au haut débit utilisant les supports de transmission

Plus en détail

1 Les techniques DSL :

1 Les techniques DSL : A.D.S.L. 1 LES TECHNIQUES DSL :... 2 1.1 HDSL... 3 1.2 SDSL... 3 1.3 ADSL... 3 1.4 RADSL... 4 1.5 VDSL... 4 1.6 SHDSL... 5 2 ADSL... 5 2.1 BANDE PASSANTE :... 5 2.2 DÉBITS :... 6 2.3 ADSL ET TÉLÉPHONIE

Plus en détail

STI 22 Édition 7 / octobre 2009

STI 22 Édition 7 / octobre 2009 STI 22 Édition 7 / octobre 2009 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces utilisateurs des services d accès ADSL de France

Plus en détail

Présentation de l ADSL

Présentation de l ADSL Jean Parrend GEii App2 Juin 2004 Présentation de l ADSL France Telecom IUT de Mulhouse 2 rue J.-J. Henner 61 rue A. Camus 68100 Mulhouse 68100 Mulhouse Sommaire Introduction.3 I) Les différentes utilisations

Plus en détail

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès aux services La ligne ADSL Résumé : Ce

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Patrice Haldemann, Swisscom Fixnet SA 31 octobre 2006 1 La structure Triple Play: 3 domaines Client Maison Infrastructure de réseau

Plus en détail

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence Introduction... 2 Les situations d accès à l ADSL... 3 Les choix techniques... 4 Les distances et les débits... 4 Le multiplexage des fréquences... 4 Les canaux... 4 La modulation... 5 La connexion ADSL...

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable France Télécom SA au capital de 10 595 541 532-78 rue Olivier de Serres - 75505 Paris Cedex 15-380 129 866 RCS Paris Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès Analogiques et Numéris

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Ce document donne également la liste, actualisée au jour de l édition, des avis émis par le comité d experts.

Ce document donne également la liste, actualisée au jour de l édition, des avis émis par le comité d experts. Synthèse des avis du comité d experts de l ARCEP portant sur les systèmes de transmission autorisés sur la boucle locale cuivre de France Telecom (mise à jour du document DST 1103-3 du 13 octobre 2000)

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès analogiques et Numéris accès de base non résidentiels Protocole 2 : Accès analogiques résidentiels Protocole 3 : Numéris accès primaires

Plus en détail

Panorama des réseaux haut débit

Panorama des réseaux haut débit Panorama des réseaux haut débit Participants Ingénieurs, techniciens ou toutes personnes disposant des connaissances de base sur les réseaux et souhaitant les approfondir avec un panorama détaillé des

Plus en détail

Offre de référence de Bitstream national. de Tunisie Télécom pour l année 2011. modifiée par l Instance Nationale des Télécommunications

Offre de référence de Bitstream national. de Tunisie Télécom pour l année 2011. modifiée par l Instance Nationale des Télécommunications Offre de référence de Bitstream national de Tunisie Télécom pour l année 2011 modifiée par l Instance Nationale des Télécommunications Sommaire 1. Définitions... 5 2. Principe de l offre... 6 2.1 Description...

Plus en détail

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 1 Spécification Technique ST/FTR&D/7804 Janvier 2004 Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 2 Table

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line (ligne numérique à paires asymétriques) Réseau ATM DSLAM BAS Internet DSLAM HERVE Steve PETAS Vincent BOUZON Elodie Informatique Réseaux

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France

Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France Automne 2015 version 0.1b Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France Paul HONEINE Université de Rouen IUT, site Elbeuf Préface 2/80 Module M3103 Technologies d accès Objectif principal : Comprendre

Plus en détail

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr Les réseaux WAN Christophe Borelly IUT GTR Béziers 2000 http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr WAN Wide Area Network. Utilisation des réseaux opérateurs. Modes

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC 1. caractéristiques : ARGUS 145 - Fonctions à l'interface ADSL Simulation ATU-R ADSL, ADSL2, ADSL2+, & ReADSL Mesure automatique et affichage

Plus en détail

Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs)

Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs) 102-F Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs) Eric C. Coll Institut de Formation Teracom www.teracomtraining.com Copyright Le meilleur Institut de de sa formation classe -Teracom depuis 1992

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

Services réseau. Généralités. 2. Les réseaux d accès. Généralités. Généralités. L accès capillaire. Différents supports pour l accès

Services réseau. Généralités. 2. Les réseaux d accès. Généralités. Généralités. L accès capillaire. Différents supports pour l accès Services réseau 2. Les réseaux d accès Généralités Le réseau Câblé TV L accès fibre optique L accès Wimax L accès cellulaire Les FAI Généralités L accès capillaire Les réseau d accès sont à l interface

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RESEAUX. 1. Les grandes catégories de réseaux

INTRODUCTION AUX RESEAUX. 1. Les grandes catégories de réseaux INTRODUCTION AUX RESEAUX 1. Les grandes catégories de réseaux Les réseaux longues distances (WAN) 1. Réseau téléphonique (RTC) 2. Réseau ADSL 3. Réseau RNIS (Numéris) 4. Réseau Transpac 5. Réseau câblé

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTEME ELECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention

Plus en détail

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Formation CONTACTEZ- NOUS AU 01 69 35 54 70 OU VISITEZ NOTRE SITE INTERNET IDEALNWD.FR

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres OVH Télécom SDSL Connexion SDSL OVH Arguments clés Avantages SDSL GTR : Garantie de Temps de Rétablissement Téléphonie VoIP Un débit optimal pour vos sauvegardes en cloud Débit symétrique jusqu à 20 Mbps

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

1 Adaptations SIGTRAN

1 Adaptations SIGTRAN SIGTRAN: Transport de la Signalisation sur Concepts, Principes et Architectures EFORT http://www.efort.com SIGTRAN (Signaling Transport over ) est un groupe de travail à l IETF qui traite la problématique

Plus en détail

Cours Réseau Esial 2ème 2005-2006 1. Introduction. Plan. 1. Introduction. Notion de réseau. 1.1 Pourquoi des réseaux?

Cours Réseau Esial 2ème 2005-2006 1. Introduction. Plan. 1. Introduction. Notion de réseau. 1.1 Pourquoi des réseaux? Cours Esial 2ème 2005-2006 1. Introduction Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Computer nertworking: a top-down approach featuring the Internet J.F. Kurose + K.W. Ross x Andrew Tannenbaum 1 2 Plan Introduction

Plus en détail

TECHNOLOGIE ADSL BeWAN systems (Fév 03)

TECHNOLOGIE ADSL BeWAN systems (Fév 03) TECHNOLOGIE ADSL BeWAN systems (Fév 03) - Technologie ADSL par Yaël DEFAYE Page 1 Table des matières INTRODUCTION... 3 ADSL, C'EST QUOI?... 3 QUELS SONT LES AVANTAGES D'ADSL?... 3 ADSL PROPOSE DIFFERENTES

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux Hub réseau d'opérateur Hub Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseau d entreprise : interconnecte

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

Unité 12: Réseaux. Unité 12: Réseaux

Unité 12: Réseaux. Unité 12: Réseaux Objectifs À la fin de cette unité, vous aurez une vue d ensemble du matériel informatique qui supporte les réseaux informatiques. Pour y arriver, vous devrez atteindre les objectifs suivants : - comprendre

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat.

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat. Résultats du sondage et définition du besoin Généralités techniques Et bon sens Quelles améliorations possibles Page 2 /35 Réponses et débat Sondage Les questions posées Comment jugez-vous la qualité de

Plus en détail

AuroraPresto. Une révolution dans le test DSL. xdl éqsuipement Lde test complet pour les technologies DSL

AuroraPresto. Une révolution dans le test DSL. xdl éqsuipement Lde test complet pour les technologies DSL AuroraPresto Une révolution dans le test DSL xdl éqsuipement Lde test complet pour les technologies DSL 7. Test niveau application HTTP TCP/IP xdsl Une technologie multicouche 6. Test niveau IP 5. Test

Plus en détail

Les réseaux informatiques

Les réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/69 Objectifs du cours Effectuer une introduction

Plus en détail

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA)

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Terminologie : La «boucle locale» est traditionnellement le dernier segment de câble cuivre qui relie l abonné à son point d accès réseau

Plus en détail

Genevais Jérémy & Dubuc Romuald

Genevais Jérémy & Dubuc Romuald Genevais Jérémy & Dubuc Romuald 1 Sommaire Introduction: Qu est ce que la DSL L ADSL SDSL et SHDSL, le DSL symétrique La VDSL G.lite, splitterless ADSL, ADSL simplifié ADSL2, ADSL2+ READSL (Reach Extended

Plus en détail

Spécification Technique ST/FTR&D/7804. Août 2011

Spécification Technique ST/FTR&D/7804. Août 2011 1 Spécification Technique ST/FTR&D/7804 Août 2011 Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom (Monopaire, Bipaire et Multipaire) pour les offres de service sujets

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

Innovation et techniques Technical Innovations

Innovation et techniques Technical Innovations Innovation et techniques Technical Innovations L ADSL à l épreuve du marché Alain PUISSOCHET & Boris SAULNIER IDATE, Montpellier Introduction Les technologies dites xdsl (DSL : Digital Subscriber Line),

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

Internet Haut Débit pour tous : France Télécom s engage

Internet Haut Débit pour tous : France Télécom s engage Conférence de presse du 10 juin 2003 Internet Haut Débit pour tous : France Télécom s engage Sommaire Communiqué de presse Fiches : - Accélération du déploiement de l ADSL : plan de marche - Faciliter

Plus en détail

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur?

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? Gilles BILLET gbillet@ifotec.com IFOTEC S.A Tel : +33 (0) 4 76 67 53 53 B.P 247 ZAC de

Plus en détail

LE DEGROUPAGE DE LA BOUCLE LOCALE Par Seyni Malan FATI Chef de Division Connectivité et Trafic

LE DEGROUPAGE DE LA BOUCLE LOCALE Par Seyni Malan FATI Chef de Division Connectivité et Trafic Un Peuple Un But Une Foi PRIMATURE LE DEGROUPAGE DE LA BOUCLE LOCALE Par Seyni Malan FATI Chef de Division Connectivité et Trafic Cotonou, 08 Mai 2012 Copyright CLM Février 2011 POURQUOI? Le dégroupage

Plus en détail

Partie 1 : présentation générale. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 1 : présentation générale. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 1 : présentation générale Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Définitions et objectifs des réseaux 2 Classification

Plus en détail

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre)

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) [a] Une tranche de temps correspond au passage d une voie GSM. Il y a donc 8 voies de parole par porteuse et donc 8 x 16 = 128 voies de parole. [b]

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

STI 28 Edition 1 / Mai 2002

STI 28 Edition 1 / Mai 2002 STI 28 Edition 1 / Mai 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès à l offre de service Inter LAN 2.0 ATM Résumé

Plus en détail

Connexion sur Internet

Connexion sur Internet Connexion sur Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. Marne la Vallée Les opérateurs du réseau Client Services Réseau entreprise Fournisseur d accès internaute Prestataire service Opérateur transport Opérateur

Plus en détail

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Réseaux mobiles Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Plan Principes des réseaux cellulaires GSM (Global System for Mobile communications) GPRS (General

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

Plan global du cours. Services. Structure simplifiée d un réseau. Accès Cœur de réseau OSS/BSS. Division Electronique, Signal et Télécommunications

Plan global du cours. Services. Structure simplifiée d un réseau. Accès Cœur de réseau OSS/BSS. Division Electronique, Signal et Télécommunications Plan global du cours Le monde des télécoms aujourd hui Architectures des réseaux de télécommunications Réseaux de nouvelles générations Signalisations «télécom» «Services» de télécommunications V1.0 Page

Plus en détail

Mise en Oeuvre des Réseaux. Guillaume Schreiner schreiner@unistra.fr

Mise en Oeuvre des Réseaux. Guillaume Schreiner schreiner@unistra.fr Mise en Oeuvre des Réseaux Guillaume Schreiner schreiner@unistra.fr Plan Les raccordements réseaux Liaison Louée IP/Ethernet & IP/SDH xdsl Ethernet (LAN LAN) VPN BGP Sécurité Supervision & Métrologie Infrastructure

Plus en détail

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Chapitre 8 Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Contenu Multiplexage fréquentiel Multiplexage temporel synchrone Multiplexage temporel statistique Lignes d abonnés numériques asymétriques

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs

Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs Frédéric Dumas Sommaire ATM SONET/SDH ADSL X25 (Rappel) Réseau des années 80! Commutation de circuit virtuel Taux d'erreur élevé = protocole lourd

Plus en détail

Avis du Comité d Experts concernant les systèmes de transmission autorisés dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom

Avis du Comité d Experts concernant les systèmes de transmission autorisés dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom Avis du Comité d Experts concernant les systèmes de transmission autorisés dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom Le 31 mars 2003 1. Introduction L offre d accès à la boucle

Plus en détail

AXS-200/620 TESTEUR DE SERVICES TRIPLES ADSL2+ inclus dans la gamme SharpTESTER pour réseaux d accès. www.exfo.com Tests et mesures télécoms

AXS-200/620 TESTEUR DE SERVICES TRIPLES ADSL2+ inclus dans la gamme SharpTESTER pour réseaux d accès. www.exfo.com Tests et mesures télécoms TESTEUR DE SERVICES TRIPLES ADSL2+ AXS-200/620 inclus dans la gamme SharpTESTER pour réseaux d accès TESTS DE RÉSEAUX ACCÈS Tests de services triples ADSL1/2/2+ et sur lien Ethernet à 10 et 100 Mbit/s

Plus en détail

Année 2010-2011. Introduction. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Année 2010-2011. Introduction. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Introduction Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Contenu et objectifs Partie enseignée par N.B. : Décripter le

Plus en détail

Réseaux publics de télécommunication

Réseaux publics de télécommunication Réseaux publics de télécommunication Réseau à autonomie d'acheminement CTI = Centre de Transport International CL = Centre Local NRA = Nœud de Raccordement de l'abonné URA = Unité de Raccordement de l'abonné

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

Les VPN. Plan. Présentation des VPN VPN de niveau 3 (IPsec) VPN de niveau 2 PPTP GRE (PPP) Conclusion VLAN. Bernard Cousin. Virtual Private Network 2

Les VPN. Plan. Présentation des VPN VPN de niveau 3 (IPsec) VPN de niveau 2 PPTP GRE (PPP) Conclusion VLAN. Bernard Cousin. Virtual Private Network 2 Les VPN Bernard Cousin Plan Présentation des VPN VPN de niveau 3 (IPsec) VPN de niveau 2 PPTP GRE (PPP) Conclusion VLAN Virtual Private Network 2 1 Rôle des VPN Un "Virtual Private Network" : Réseau :

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques Chapitre 1 : Z:\Polys\Internet RES0\01.Intro.fm - 9 janvier 2014 10:10 Plan - 1. Introduction p16-2. Structure des réseaux informatiques p17-3. Les supports de communication p19-4. Caractéristiques de

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Service de collecte xdsl sur SYRHANO. J-SR - 05/06/2009 Alain BIDAUD - CRIHAN

Service de collecte xdsl sur SYRHANO. J-SR - 05/06/2009 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de collecte xdsl sur SYRHANO J-SR - 05/06/2009 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de collecte xdsl sur SYRHANO Plan Réseau régional SYRHANO infrastructure les services aux utilisateurs Service de collecte

Plus en détail

International Telecommunication Union. Accès/Service Universel, Moteurs du Développement

International Telecommunication Union. Accès/Service Universel, Moteurs du Développement Séminaire TIC / IMT-2000 (Afrique 2002) (Abidjan, Côte d Ivoire, 9-12 Septembre 2002) «Connectivité IP, Technologies sans fils et les politiques d Accd Accès/Service Universel, Moteurs du Développement»

Plus en détail

La Qualité de Service sur Internet

La Qualité de Service sur Internet Brève introduction à La Qualité de Service sur Internet Chaput Emmanuel 2011-2012 Chaput Emmanuel () Brève introduction à La Qualité de Service sur Internet 2011-2012 1 / 42 1 2 3 La qualité de service

Plus en détail

Une approche descendante

Une approche descendante Internet Une approche descendante P. Bakowski bako@ieee.org Qu'est-ce que l'internet? réseau mondial P. Bakowski 2 Des liens câbles métalliques, fibres optiques, liens radio - débit en bits/s P. Bakowski

Plus en détail

Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l APIE (Association Porte de l Isère Environnement)

Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l APIE (Association Porte de l Isère Environnement) Membre de la FRAPNA Isère Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l () 1 - Rappel du principe du haut débit ADS L Sur la ligne téléphonique, les fréquences basses (notion de bas débit) transmettent

Plus en détail

1 FTTx. 1.1 Définition et présentation. 1.2 Schéma des différentes FTTx

1 FTTx. 1.1 Définition et présentation. 1.2 Schéma des différentes FTTx 1 FTTx 1.1 Définition et présentation L accès sur fibre optique FTTx permet d obtenir un service très haut-débit, aussi bien en débit montant que descendant (de 1OMbps à 1Gbps symétrique). Il existe différentes

Plus en détail

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 1.2 Accès distant (dial-in)...2 1.3 VPN...3 1.4 Authentification...4 1.5 Configuration d un réseau privé virtuel (vpn)...6

Plus en détail

1. Introduction. 2. Techniques xdsl

1. Introduction. 2. Techniques xdsl 1. Introduction Les progrès technologiques actuels ont créé de nombreux nouveaux services dans le domaine des télécommunications. Il s agit de la vidéo à la demande, télé-achat, téléenseignement, World

Plus en détail

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Table des matières détaillée Préface 1. Introduction 1.1 Usage des réseaux d ordinateurs 1.1.1 Applications professionnelles 1.1.2 Applications domestiques 1.1.3 Utilisateurs

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction générale

Chapitre 1: Introduction générale Chapitre 1: Introduction générale Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Table des matières Définitions et examples Architecture

Plus en détail