1. Présentation général de l architecture XDSL :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Présentation général de l architecture XDSL :"

Transcription

1 1. Présentation général de l architecture XDSL : Boucle locale : xdsl (Data Subscriber Line). Modem à grande vitesse adapté aux paires de fils métalliques. La lettre x différencie différents types, comme ADSL ou VDSL Les solutions xdsl, en général ADSL, utilisent la "boucle locale". Cette boucle locale n'est rien que la liaison de cuivre qui relie une prise téléphonique ou premier commutateur téléphonique. Technologie ADSL DSL : Data Subscriber Line ADSL : Asymmetric Data Subscriber Line La technologie DSL exploite la boucle locale en y faisant circuler des porteuses modulées (Modulation d amplitude Quadrique). ADSL fournit a l'abonné une connexion Asymétrique en "download" (voie descendante : du terminal vers l abonné) et en «upload» (voie montante : de l abonné vers le terminal) Le protocole TCP/IP est utilisé pour une liaison ADSL. ADSL Le schéma illustre la structure d un réseau avec accès ADSL. Client ADSL Machine de l'abonné connecté à Internet. Modem Modulateur/Démodulateur conçue pour la technologie DSL. DSLAM Digital Subscriber Line Acces Multiplexer. Appareil permettant de faire converger par multiplexage les données. BAS Broadband Access Server. C'est au niveau du BAS que l'authentification du client va se faire. Serveur RADIUS Attribut les paramètres IP pour la connexion Les liaisons La liaison N 1 : (numérique) Client vers Modem : par liaison USB, Ethernet ou WIFI La ligne téléphonique va véhiculer la téléphonie traditionnelle (POTS) et les porteuses ADSL. La séparation des services se fait au moyen d'un filtre séparateur (Splitter) extérieur.le POTS utilise les fréquences comprises entre 30 Hz et 3,6 KHz, alors que xdsl utilise les fréquences au dessus de 4 KHz. module 7b.doc - 1 -

2 Le protocole PPP (point à point protocole) transportent le TCP/IP : Le PPPoE pour les liaisons Ethernet et Wifi, ou le PPPoA.pour les liaison USB. La liaison N 2 : (analogique) (entre votre prise téléphonique et le DSLAM) Ces techniques utilisent une modulation en phase et en amplitude (QAM). Avec deux variantes. - CAP (Carrier Amplitude/Phase modulation) - DMT (Discret Multitone Modulation) Se support transporte le protocole TCP/IP. La liaison N 3 : (numérique) utilise l ATM (Asynchronous Transfert Mode). ATM propose une couche qui permet de transporter tous les protocoles de la couche réseau et supérieures dans des cellules ATM (dans notre cas TCP/IP) Les techniques de multiplexage, modulation et codage 2. Multiplexage. L'un des problèmes de la transmission haut débit est l'interférence entre les signaux émis et reçus, si ceux-ci sont situés sur la même bande de fréquences. De plus, l ADSL utilise une bande passante en ligne très supérieure à la bande téléphonique [0, 4 khz]. Deux solutions peuvent être utilisées pour minimiser cette interférence et assurer une communication bidirectionnelle sur la ligne d abonné : Le multiplexage en fréquence FDM (Frequency Division Multiplexing) Cette solution consiste à séparer les bandes de fréquences utilisées en réception et en émission. Pour cela on utilise une technique de multiplexage en fréquence. Cette technique n'introduit pas de nouvelles interférences mais utilise une bande passante plus large ce qui diminue la distance maximale de transmission. Les bandes [20 khz, 140 khz] et [150 khz, khz] sont respectivement utilisés pour les flux de données montants et descendants. module 7b.doc - 2 -

3 Multiplexage à l annulation d écho EC (Echo Cancellation). L annulation d écho permet de véhiculer les flux de données montants et descendants dans la même bande de fréquence. La bande [20 khz, 130 khz] est utilisée par les flux montants et descendants, la bande [130 khz, khz] étant réservée au seul flux descendant. L EC autorise des débits plus élevés pour le flux descendant que dans le cas du FDM. Par contre l EC est plus sujette à la paradiaphonie. A l initialisation, le modem doit passer par une phase d apprentissage de la qualité de la ligne qui consiste à mémoriser l amplitude de l écho local en fonction de la bande de fréquence d émission. 3. Modulation et Codage. La transmission ADSL se fait en bande de base pour cela les techniques de codage et modulation sont étroitement liés. Les termes de codage et modulation peuvent être indifféremment utilisés. Il existe différentes façons de traiter la porteuse HF, en fonction de la donnée à transmettre ; dans le cas de l'adsl on utilise, une des deux techniques : - CAP (Carrier Amplitude/Phase modulation) - DMT (Discret Multitone Modulation) Ces techniques utilisent une modulation en phase et en amplitude (QAM). Elles modulent le codage 2B/1Q utilisé notamment pour le RNIS. 4. Codage 2B/1Q Cette technique de codage est apparue pour permettre d'augmenter la distance maximale de transmission nécessaire pour l'introduction du réseau RNIS. Ce codage 2B/1Q fait correspondre à un groupe de deux éléments (2bits: 2B) un créneau de tension, dit symbole quaternaire (1Q), pouvant endosser quatre valeurs différentes. Ce mode de codage est utilisé pour l'hdsl avec une vitesse de modulation de bauds/s soit un débit supérieur à 1Mbits/s. Cependant, ce codage est à bande de base (transmission à partir de 0 Hz), ce qui ne permet pas l'utilisation simultanée du transfert de données et du service téléphonique ( Hz). module 7b.doc - 3 -

4 5. Porteuses en quadrature. (QAM) Nous allons utiliser deux porteuses rigoureusement de même fréquence. Elles sont déphasées de 90 Ce qui est déroutant, c'est que lorsque l'on additionne deux porteuses de fréquence f 0 en quadrature, on obtient une seule porteuse, toujours de fréquence f 0 : L'avantage de cette méthode est que la porteuse résultante n'a pas changé de fréquence, mais comme les deux "sous porteuses" en quadrature vont être modulées indépendamment l'une de l'autre, nous pourrons transporter deux fois plus d'informations par cellule. Dans le cas le plus simple, nous allons provisoirement abandonner la modulation en amplitude pour ne garder que la modulation de phase. Phase de la première sous porteuse Phase de la seconde sous porteuse Equivalent binaire Cette façon de faire permet une représentation graphique dans un plan : La partie négative de l'axe représente un déphasage de pi (180 ) Chaque axe représente une sous porteuse. La partie positive de l'axe représente un déphasage nul. Par rapport à ce que nous venons de voir, nous ne gagnons rien de plus qu'une méthode supplémentaire, puisque le nombre de bits pas cellule demeure inchangé. Cette méthode de modulation s'appelle QPSK (Quadrature Phase Shift Keying). QAM 16. Quadrature Amplitude Modulation. Nous l'utilisons ici avec 16 états, simplement en introduisant deux niveaux de modulation d'amplitude, au lieu d'un seul. Pour chaque porteuse, nous reprenons le tableau déjà vu : Taux de modulation 0,5 0,5 1 1 Déphasage Equivalent binaire possible: module 7b.doc - 4 -

5 Mais, grâce aux deux sous porteuses en quadrature, nous allons cette fois-ci transporter 4 bits par cellule, donc 2 4 états possibles soit 16 états. De plus en plus compliqué Remarque importante : Sur le codage : Les deux derniers bits désignent l emplacement du point à l intérieur du quadrant. Les deux premiers bits donnes le numéro du quadrant. Nous avons augmenté le nombre de points de la constellation, mais pas la largeur du canal d'émission, puisque le nombre de symboles émis par seconde (bauds) n'a pas changé. Dans la pratique, nous augmentons le débit sans augmentation de bande passante, mais au prix d'une relative fragilité du signal. En effet, les points de la constellation étant plus rapprochés, ils seront plus difficiles à décoder en cas de bruitage de la ligne. QAM 64 (2 6 ), 6 bits par symbole. QAM 128 (2 7 ), 7 bits par symbole Gardons présent à l'esprit que ces manœuvres ont comme conséquences : D'augmenter le débit en bits par seconde sans augmenter pour autant la largeur du canal de communication. De diminuer l'immunité au bruit du signal modulé. Rappel sur le bruit et la gigue de phase : Le choix d une méthode de modulation est essentiellement dépendant du problème particulier à résoudre. Plusieurs paramètres doivent êtres pris en considération : - le débit du signal numérique à transmettre (voir largeur du spectre), - la bande passante du support, - les perturbations introduites par le support (bruit, gigue de phase, distorsions,...), - le coût maximal envisageable. module 7b.doc - 5 -

6 Le diagramme spatial permet une évaluation approchée des performances comparées de diverses méthodes de modulation vis à vis du bruit et de la gigue de phase. Comportement vis à vis du bruit A chaque instant t, le vecteur OM représente le signal émis. On peut représenter le bruit par un vecteur MM de module maximum déterminé par le rapport signal/bruit (son argument est quelconque). A chaque instant t, le vecteur OM représente le signal reçu. Les points M peuvent donc se trouver dans des disques centrés aux points M. Diagramme spatial : M M 0 x Comportement vis à vis de la gigue de phase A chaque instant t, le vecteur OM représente le signal émis. A chaque instant t, le vecteur OM représente le signal reçu. Les points M peuvent donc se trouver sur des arcs de cercles centrés au point O est de rayon OM. Diagramme spatial : M M x 0 Action combinée gigue de phase et bruit Diagramme spatial : M x 0 module 7b.doc - 6 -

7 La figure, ci-dessous affiche les différentes modulations QAM qui sont utilisées par les modems ADSL. (4-QAM, 16-QAM, 32-QAM, 64-QAM) A la différence du codage 2B/1Q, les code CAP et DMT, dérivés du QAM, sont typiquement passebande et peuvent opérer sur une bande de fréquence spécifiée. Ceci va permettre de séparer les canaux réservés à la ligne téléphonique, la réception et l'émission de données. 6. Modulation CAP (Carrierless Amplitude/Phase modulation) Le codage CAP utilise une porteuse unique. La porteuse modulée est supprimée avant la transmission, d'où le qualificatif de carrierless, puis reconstruite par le modem récepteur. Cette technique est très semblable à la Modulation d'amplitude en Quadrature (QAM) mais n'utilise pas la transposition en fréquence. De ce fait, elle est purement numérique. La bande passante disponible est divisée en trois canaux par un multiplexage FDM. module 7b.doc - 7 -

8 Les canaux montants et descendants ne sont pas subdivisés en canaux plus étroits. Toute dégradation du rapport signal sur bruit S/B dans une bande de Constellation 2n Nbre de bits/bauds fréquence donnée, perturbe la qualité de l ensemble du canal donc 2-CAP 21 1 réduit la capacité globale de l accès. Cette diminution de la capacité revient à diminuer d un bit la taille du symbole de la constellation, 4-CAP 22 2 c est à dire à réduire par deux les performances. 8-CAP 23 3 Les émetteurs-récepteurs CAP peuvent utiliser des constellations multiples créant 2n valeurs. N peut varier de 2 à 512 en fonction des caractéristiques de la ligne utilisée. On parle alors de N-CAP (2-CAP, 64-CAP, 512-CAP). Cette capacité à changer la taille des constellations, est utilisée par CAP pour s'adapter aux caractéristiques de la ligne. La période symbole du système CAP mono-porteuse est petite. En effet, la rapidité d un modem CAP est de khz. Ce qui est pénalisant, par rapport à la durée d un bruit impulsif qui serait égal ou inférieur à 500 µs. 7. Modulation DMT (Discret Multitone) 16-CAP CAP CAP CAP CAP CAP 29 9 DMT a été adopté comme Norme par l'ansi et par l'etsi (Institue Européen de Normes de Télécommunications), ce qui permet une plus grande inter-opérabilité entre les équipements des différents constructeurs et le développement de l'adsl. La technique consiste à partager la bande passante disponible en un nombre élevé de canaux. Ces canaux reçoivent une modulation de type QAM et sont transmis en parallèle. Cette technique multi-porteuses nécessite de forts traitements numériques et n'a donc vu le jour qu'à partir du moment où les DSP sont devenus abordables en matière de coûts. Remarque : DSP (Digital Signal Processing) Traitement Numérique du Signal Avantages Pas de dérive : température, vieillissement, valeur des Précision : garantie par le nombre de bits Souplesse : plusieurs tâches simultanées possibles Prototypes : changements par modifications du logiciel Performances : pas de distorsion de phase, filtrage adaptatif Inconvénients Coût : élevé pour des réalisations simples Vitesse : bande passante large = vitesse de calcul élevé Complexité : réalisation à la fois matérielle et logiciel Synthèse sur la norme ADSL : (multiplexage en fréquence FDM, Modulation DMT et QAM) module 7b.doc - 8 -

9 La norme ADSL spécifie l'utilisation de 256 sous-canaux, chacun des sous-canaux ayant une largeur de 4, KHz, soit une largeur de bande globale de khz. Le sous-canal 1 est réservé au canal téléphonique analogique. Les sous-canaux 2 à 6 sont réservés à la signalisation du canal téléphonique et servent de bande de garde avec les sous-canaux ADSL. 250 sous-canaux sont utilisés pour transporter le flux ADSL, sur une bande utile qui s étend de 25 khz à 1,1 MHz. La bande de garde entre 2 sous-canaux est de 300 Hz. Chacune des porteuses peut être modulée de 0 à 16 bits/s par HZ, ce qui permet un débit de 64 Kbps pour chacun de ces canaux de transmission. DMT alloue les données de manière à optimiser le débit de chaque canal c'est à dire d'adapter la transmission aux caractéristiques de la ligne téléphonique. Le nombre de bits portés sur chaque porteuse est variable, parce que les capacités internes de transport de chaque porteuse varient en fonction de leur fréquence. Plus la fréquence est élevée, et plus l'atténuation est importante, permettant aux fréquences les plus basses de transmettre le plus d'informations. De plus, on fait varier le nombre de bits par porteuse en fonction des conditions de transmission, en plaçant un nombre plus important de bit sur les canaux les plus robustes. Ainsi, pour éviter les perturbations dues au bruit ou les interférences radio il suffit de coder plus ou moins de bps/hz sur les porteuses. Principe de l allocation de capacité des sous-canaux correspondant au rapport signal sur bruit. Cette adaptation s effectue sur les 250 canaux. Un modem DMT évalue en permanence la qualité de ligne, ce qui lui permet de recalculer dynamiquement la capacité optimale en bit/s par Hertz à affecter à chaque sous-canal. 8. rappel : Grandeurs et unités de transmission * D représente le débit en bits/s. Si T b est la durée d un bit exprimée en secondes, alors : D = 1/Tb. * R représente la rapidité de modulation en bauds. Si T s est la durée d un état électrique exprimée en secondes, alors : R = 1/Ts. * v représente la valence du signal électrique, c est à dire le nombre d états électriques différents qui le constituent. * D maxi = R. log 2 (v) log 2 (v)= ln(x)/ln(2) * Pour un support de transmission sans bruit, NYQUIST a démontré que : Dmaxi = 2 * BP * log2(v) => BP R/2 où R est la rapidité de modulation du signal électrique. Pour un support de transmission bruité, SHANON a démontré que : Dmaxi = BP * log2 (1 + S/B) Pour un codage sur n bits, La largeur de bande passante minimale nécessaire pour transmettre ce débit est alors : Dmax = n bits * R avec R = 2 * BP module 7b.doc - 9 -

10 Exercices d applications 1) Cas d une modulation combinée de phase et d amplitude avec un signal modulant NRZ. (QAM quadrature amplitude modulation) S(t)=ρ(t).cos (2..F0.t+ 0+ (t)) M(t) ρ(t) (t) * Tracez le diagramme spatial : y 0 x 2) quelle est la particularité de deux porteuses en quadrature lorsqu elles s additionnent sur le support de transmission? 3) sur une modulation QAM 64, combien faut-il de niveau de modulation d amplitude? 4) sur un modem classique (56 Kbits/s), que se passe t il si à un moment donné le bruit et la gigue de phase devient trop importante (trop d erreurs de transmission)? 5) donnez le débit théorique optimale d un modem CAP (CAP max = 512-CAP, BP = 1024 KHz). 6) donnez le débit théorique optimale sur un canal ADSL.( la BP d un canal est de 4 KHz, le nombre maximal de bits par niveaux est de 8 ). 7) en déduire le débit théorique maximum de la voie descendante et montante d une transmission ADSL. 8) avec un modem v92, (Débit max : une voie codé sur 7 bit avec une BP 4 KHz) donnez le débit maximale minimale, puis à 6, 5 et 4 bits. Correction : module 7b.doc

11 1) Cas d une modulation combinée de phase et d amplitude avec un signal modulant NRZ. (QAM quadrature amplitude modulation) S(t)=ρ(t).cos (2..F0.t+ 0+ (t)) M(t) ρ(t) (t) * Tracez le diagramme spatial : y x ) quelle est la particularité de deux porteuses en quadrature lorsqu elles s additionnent sur le support de transmission? On obtient une seule porteuse, avec la même fréquence F0. 3) sur une modulation QAM 64, combien faut-il de niveau de modulation d amplitude? 2 P (2+nbr de niveaux de tensions) = 64 => 2 p 6 = 64 => 4 niveau de tensions. 4) sur un modem classique (56 Kbits/s), câbles ou ADSL, que se passe t il si à un moment donné le bruit et la gigue de phase devient trop importante (trop d erreurs de transmission)? Le nombre de bits par symboles diminue donc comme la bande passante reste fixe, le débit de transmission diminue. 5) donnez le débit théorique optimale d un modem CAP (CAP max = 512-CAP, BP = 1024 KHz) KHz = BP => R = 2x = 2048 Kbauds => avec 512 CAP => D = 9x = 18,432 Mbps. 6) si on prend le théorème théorique de Nyquist BPmin = R/2, donnez le débit théorique optimale sur un canal ADSL Hz = R/2 => R = 8000 bauds => modulation max => 8 bits/ts => D = 8x8000 = 64 Kbps. 7) en déduire le débit théorique maximum de la voie descendante et montante d une transmission ADSL. Voie montante : (140 20) KHz / 4,3 KHz = 28 x 64 Kbps = 1792 Kbps. Voie descendante : ( ) KHz / 4,3 KHz = 222 x 64 Kbps = 14,208 Mbps. 8) avec un modem v92, (Débit max : une voie codé sur 7 bit avec une BP 4 KHz) donnez le débit maximale, puis à 6, 5 et 4 bits Hz = R/2 => R = 8000 bauds => D = 7 Tb/Ts => codage sur 7 bits => 7 * 8000 = 56 Kbps D max Hz = R/2 => R = 8000 bauds => D = 6 Tb/Ts => codage sur 6 bits => 6 * 8000 = 48 Kbps Hz = R/2 => R = 8000 bauds => D = 5 Tb/Ts => codage sur 5 bits => 5 * 8000 = 40 Kbps Hz = R/2 => R = 8000 bauds => D = 4 Tb/Ts => codage sur 4 bits => 4 * 8000 = 32 Kbps module 7b.doc

12 Devoir sur le module N 7 Le diagramme spatial : le modem défini par l avis V27 est destiné à la transmission de données synchrones sur LS aux débit de bits/s. Le principe utilisé est la modulation différentielle de phase à 8 états d une porteuse de fréquence 1800 Hz et de tension 4v. Le codage tribit est donné dans le tableau ci-dessous. Données D2 D1 D3 D4 D8 D7 D5 D6 Tribit Changement de phase ) Tracer le diagramme spatial. Pour plus de clarté, D1 = 000 à D8 = 111. L ADSL : Remarque : on se base sur le multiplexage FDM : PB d un canal : 4 KHz, bande de garde entre chaque sous canaux est de 300 Hz. 2) Quel type de modulation utilise la méthode QAM? 3) si on prend le théorème théorique de Nyquist BPmin = R/2, donnez le débit théorique sur un canal ADSL avec une modulation QAM 16. 4) en déduire le débit théorique maximum de la voie descendante et montante d une transmission ADSL en QAM 16. 5) En supposant que la modulation moyenne d une ligne ADSL est en 32-QAM, déterminez la fréquence maximum de la bande passante si l abonnée est en 1024 Kbps. 6) En modulation CAP, donnez le débit maximale d un modem qui à une la modulation 64-CAP. (6 bits/bauds) sous une BP de 1024 KHz. module 7b.doc

13 Correction 1) Tracer le diagramme spatial. Pour plus de clarté, D1 = 000 à D8 = v D3 D4 D1 D8 D2-4V +4v D7 D6-4v D5 2) Quel type de modulation utilise la méthode QAM? Quadrature Amplitude Modulation. : Modulation de phase en quadrature (déphasage 90 ) associée avec une modulation d amplitude. 3) si on prend le théorème théorique de Nyquist BPmin = R/2, donnez le débit théorique sur un canal ADSL avec une modulation QAM 16. BPmin = 4 KHZ = R/2 => R = * 2 = bauds D = R * 4 = 32 Kbps 4) en déduire le débit théorique maximum de la voie descendante et montante d une transmission ADSL en QAM 16. Voie montante : (140 20) KHz / 4,3 KHz = 28 x 32 Kbps = 896 Kbps. Voie descendante : ( ) KHz / 4,3 KHz = 222 x 32 Kbps = 7104 Kbps. 5) En supposant que la modulation moyenne d une ligne ADSL est en 32-QAM, déterminez la fréquence maximum de la bande passante si l abonnée est en 1024 Kbps. A 32-QAM un canal a un débit de : R = 8000 baudes => D = 5x8000 = 40 Kbps/canal => 1024/40 = 26 canaux. 26x4,3 KHz = 111,8 KHz KHz = 261,8 KHz. 6) En modulation CAP, donnez le débit maximale d un modem qui à une la modulation 64-CAP. (6 bits/bauds) sous une BP de 1024 KHz KHz = R/2 => R = 2x = 2048 Kbauds => avec 64 CAP => D = 6x = 12,288 Mbps. module 7b.doc

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

TP 5 TELECOM : ADSL. Préparation

TP 5 TELECOM : ADSL. Préparation TP 5 TELECOM : ADSL LP RSFS - Philippe REDIEN Cédric MAZURIER Cédric JARDIN Malo DELABBAYE Le but du TP est d'étudier le fonctionnement d'une ligne ADSL et de comparer différentes conditions d'environnement

Plus en détail

1 L accès au haut débit

1 L accès au haut débit 1 L accès au haut débit 1.1 Différents types d accès en fonction des supports 1) Compléter le tableau suivant par : Le nom d une technologie d accès au haut débit utilisant les supports de transmission

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Blandine Coissieu TER M2SIR Fabien Meunier. Les Technologies xdsl

Blandine Coissieu TER M2SIR Fabien Meunier. Les Technologies xdsl Les Technologies xdsl 11/12/2006 Sommaire I. INTRODUCTION... 3 II. PRESENTATION DES TECHNOLOGIES XDSL... 3 II.1. IMPACT DE L XDSL SUR LE MEDIA... 3 II.1.1. Dissipation d énergie... 3 II.1.2. Diaphonie...

Plus en détail

Modulations Numériques avancées. Yoann Morel

Modulations Numériques avancées. Yoann Morel Communication Numérique Modulations Numériques avancées Yoann Morel http://xymaths.free.fr/signal/communication-numerique-cours-tp.php 1 Les techniques xdsl 2 Multiplexage 3 Modulation DMT 4 Modulation

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line (ligne numérique à paires asymétriques) Réseau ATM DSLAM BAS Internet DSLAM HERVE Steve PETAS Vincent BOUZON Elodie Informatique Réseaux

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

ultisites S.A. module «actifs»

ultisites S.A. module «actifs» M ultisites S.A. module «actifs» TP N 10 : Configurer le routeur ADSL et l'ap WIFI Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de configurer le routeur ADSL durée : 2h

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

Université Claude Bernard Lyon 1 Master 2 Systèmes Informatiques et Réseaux Etude bibliographique Les technologies xdsl

Université Claude Bernard Lyon 1 Master 2 Systèmes Informatiques et Réseaux Etude bibliographique Les technologies xdsl Université Claude Bernard Lyon 1 Master 2 Systèmes Informatiques et Réseaux Etude bibliographique Les technologies xdsl Réalisé par : Nicolas SANTOPIETRO Youssef ZIZI Année scolaire 2007-2008 Table des

Plus en détail

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1

Chapitre 8. Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Chapitre 8 Multiplexage : utilisation de la largeur de bande 08-1 Contenu Multiplexage fréquentiel Multiplexage temporel synchrone Multiplexage temporel statistique Lignes d abonnés numériques asymétriques

Plus en détail

Unité 12: Réseaux. Unité 12: Réseaux

Unité 12: Réseaux. Unité 12: Réseaux Objectifs À la fin de cette unité, vous aurez une vue d ensemble du matériel informatique qui supporte les réseaux informatiques. Pour y arriver, vous devrez atteindre les objectifs suivants : - comprendre

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Présentation de l ADSL

Présentation de l ADSL Jean Parrend GEii App2 Juin 2004 Présentation de l ADSL France Telecom IUT de Mulhouse 2 rue J.-J. Henner 61 rue A. Camus 68100 Mulhouse 68100 Mulhouse Sommaire Introduction.3 I) Les différentes utilisations

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115 Bibliographie sur le cours UMSIE115 Auteurs Titre Editeur D. BATTU Télécommunications, Principes, Infrastructures et services Dunod Informatiques P. LECOY Technologie des Télécoms Hermes C. SERVIN Télécoms

Plus en détail

1 Les techniques DSL :

1 Les techniques DSL : A.D.S.L. 1 LES TECHNIQUES DSL :... 2 1.1 HDSL... 3 1.2 SDSL... 3 1.3 ADSL... 3 1.4 RADSL... 4 1.5 VDSL... 4 1.6 SHDSL... 5 2 ADSL... 5 2.1 BANDE PASSANTE :... 5 2.2 DÉBITS :... 6 2.3 ADSL ET TÉLÉPHONIE

Plus en détail

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence Introduction... 2 Les situations d accès à l ADSL... 3 Les choix techniques... 4 Les distances et les débits... 4 Le multiplexage des fréquences... 4 Les canaux... 4 La modulation... 5 La connexion ADSL...

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat.

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat. Résultats du sondage et définition du besoin Généralités techniques Et bon sens Quelles améliorations possibles Page 2 /35 Réponses et débat Sondage Les questions posées Comment jugez-vous la qualité de

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTEME ELECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres OVH Télécom SDSL Connexion SDSL OVH Arguments clés Avantages SDSL GTR : Garantie de Temps de Rétablissement Téléphonie VoIP Un débit optimal pour vos sauvegardes en cloud Débit symétrique jusqu à 20 Mbps

Plus en détail

Courants porteurs en ligne - CPL - Introduction

Courants porteurs en ligne - CPL - Introduction Courants porteurs en ligne - CPL - Introduction Introduction aux CPL On retient sous l'appellation «Courants Porteurs en Ligne» toute technologie qui vise à faire passer de l'information à bas débit ou

Plus en détail

Télécommunications. Plan

Télécommunications. Plan Télécommunications A.Maizate - EHTP 2010/2011 Plan Concepts généraux: Téléinformatique Liaison de Téléinformatique Sens de transmission Types de transmission Parallèle Série Techniques de Transmission

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

Ch. 2 : Emetteur en Bande de Base

Ch. 2 : Emetteur en Bande de Base Ch. 2 : Emetteur en Bande de Base 1 1) Les codes en ligne 1-1) Principe des codes en ligne Codes en ligne binaire On suppose que le message numérique est constitué d une suite d éléments binaires α k,

Plus en détail

Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France

Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France Automne 2015 version 0.1b Technologies d accès (M3103) Boucle locale en France Paul HONEINE Université de Rouen IUT, site Elbeuf Préface 2/80 Module M3103 Technologies d accès Objectif principal : Comprendre

Plus en détail

Unité d Enseignement L3 : Introduction aux télécommunications

Unité d Enseignement L3 : Introduction aux télécommunications Unité d Enseignement L3 : Introduction aux télécommunications Gilles Menez Université de Nice Sophia-Antipolis Département d Informatique email : menez@unice.fr www : www.i3s.unice.fr/ menez 31 janvier

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Procédures de qualification

Procédures de qualification Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Télématicienne CFC Télématicien CFC Nom, prénom N de candidat Date......... Temps: Auxiliaires: Cotation:

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

Services réseau. Généralités. 2. Les réseaux d accès. Généralités. Généralités. L accès capillaire. Différents supports pour l accès

Services réseau. Généralités. 2. Les réseaux d accès. Généralités. Généralités. L accès capillaire. Différents supports pour l accès Services réseau 2. Les réseaux d accès Généralités Le réseau Câblé TV L accès fibre optique L accès Wimax L accès cellulaire Les FAI Généralités L accès capillaire Les réseau d accès sont à l interface

Plus en détail

ultisites S.A. module «actifs»

ultisites S.A. module «actifs» M ultisites S.A. module «actifs» TP N 1 : Configurer le routeur ADSL et l'ap WIFI Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de configurer le routeur ADSL durée : 2h Matériel

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Bande Passante. Introduction. http://christian.caleca.free.fr/modulation/

Bande Passante. Introduction. http://christian.caleca.free.fr/modulation/ Introduction Bande Passante Le transport d'information par modulation d'une porteuse n'est pas un phénomène nouveau... Il est à l'origine de la radio. L'émission la plus rudimentaire que l'on puisse réaliser,

Plus en détail

DI GALLO Frédéric ADSL. L essentiel qu il faut savoir. PPPOE PPPT Netissi

DI GALLO Frédéric ADSL. L essentiel qu il faut savoir. PPPOE PPPT Netissi DI GALLO Frédéric ADSL L essentiel qu il faut savoir PPPOE PPPT Netissi Extraits du livre ADSL de Michel Barreau. CampusPress 2001 TECHNOLOGIE ADSL...4 LE RESEAU ADSL...5 DI GALLO Frédéric Page 2 24/11/2003

Plus en détail

LA PHYSIQUE DANS LES DOMAINES DE LA VIDEO ET DES TELECOMMUNICATIONS

LA PHYSIQUE DANS LES DOMAINES DE LA VIDEO ET DES TELECOMMUNICATIONS L PHYSIQUE DNS LES DOMINES DE L VIDEO ET DES TELECOMMUNICTIONS En 1865, dans sa théorie de l'électromagnétisme, Maxwell prédisait l'existence des ondes électromagnétiques On classe les ondes électromagnétiques

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

La couche physique de l ADSL (voie descendante)

La couche physique de l ADSL (voie descendante) La couche physique de l ADSL (voie descendante) Philippe Ciblat École Nationale Supérieure des Télécommunications, Paris, France Problématique qq kilomètres CENTRAL câble de 0,4mm Objectifs initiaux :

Plus en détail

CCNA3.1 Module 1 Chapitre 2. Notions de base sur les réseaux - Topologies

CCNA3.1 Module 1 Chapitre 2. Notions de base sur les réseaux - Topologies CCNA3.1 Module 1 Chapitre 2 Notions de base sur les réseaux - Topologies Réseaux locaux (LAN : Local Area Network) Nés du besoin de partager des données entre services d un même site, Au début des réseaux

Plus en détail

I. TRANSMISSION DE DONNEES

I. TRANSMISSION DE DONNEES TD I. TRANSMISSION DE DONNEES 1. QU'EST-CE QU'UN CANAL DE TRANSMISSION? 1.1 Rappels Une ligne de transmission est une liaison entre les deux machines. On désigne généralement par le terme émetteur la machine

Plus en détail

TP2 Liaison ADSL S3-Cycle 2 / Module M3103

TP2 Liaison ADSL S3-Cycle 2 / Module M3103 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP2 Liaison ADSL S3-Cycle 2 / Module M3103 RT2A 2014-15 1 Matériel Aurora Presto Modem Routeur ADSL 1 Téléphone Testeur ADSL MC2+ 2 bobines de 100 m câble réseau 2 filtres

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Les transmissions et les supports

Les transmissions et les supports Chapitre chapitre 1 Les transmissions et les supports Un réseau suppose plusieurs équipements informatiques (ordinateurs fixes ou portables, divers équipements électroniques, téléphones, assistants numériques

Plus en détail

HAUT DÉBIT SUR PAIRE TÉLÉPHONIQUE. le raccordement d'abonné à

HAUT DÉBIT SUR PAIRE TÉLÉPHONIQUE. le raccordement d'abonné à TRANSMISSION HAUT DÉBIT SUR PAIRE TÉLÉPHONIQUE Normes et techniques pour le raccordement d'abonné à haut débit xdsl Mots-clés Transmission, Internet, ADSL, xdsl, Haut débit, multimédia. par J.M.COROLLEUR,

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux Hub réseau d'opérateur Hub Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseau d entreprise : interconnecte

Plus en détail

Avis du Comité d Experts concernant les systèmes de transmission autorisés dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom

Avis du Comité d Experts concernant les systèmes de transmission autorisés dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom Avis du Comité d Experts concernant les systèmes de transmission autorisés dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom Le 31 mars 2003 1. Introduction L offre d accès à la boucle

Plus en détail

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2

Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom. Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 1 Spécification Technique ST/FTR&D/7804 Janvier 2004 Conditions de tests pour le raccordement au réseau d'accès SDSL de France Télécom Edition 2 ST/FTR&D/7804 Edition 2 2 Table

Plus en détail

Activité expérimentale : Filtrage

Activité expérimentale : Filtrage Activité expérimentale : Filtrage Objectifs : - Étudier le filtrage linéaire d un signal non sinusoïdal à partir d une analyse spectrale. - Gérer, dans un circuit électronique, les contraintes liées à

Plus en détail

La TNT. A Principes généraux. La Télévision Numérique

La TNT. A Principes généraux. La Télévision Numérique A Principes généraux La Télévision Numérique Terrestre ou TNT est un mode de diffusion terrestre de la télévision (c'est à dire que les émetteurs sont sur terre), dans lequel les signaux vidéo, audio et

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Gestion des ressources Smart - EWTS metering, Smart sensing SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société

Plus en détail

Expérience 3 Formats de signalisation binaire

Expérience 3 Formats de signalisation binaire Expérience 3 Formats de signalisation binaire Introduction Procédures Effectuez les commandes suivantes: >> xhost nat >> rlogin nat >> setenv DISPLAY machine:0 >> setenv MATLABPATH /gel/usr/telecom/comm_tbx

Plus en détail

Partie 0: Rappel de communications numériques

Partie 0: Rappel de communications numériques Partie 0: Rappel de communications numériques Philippe Ciblat Télécom ParisTech, France Introduction (I) Sauf la radio, communications actuelles en numérique - GSM, 3G, TNT, Wifi - ADSL, - MP3, DVD Types

Plus en détail

Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 24 juin - 13h30 à 15h00

Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 24 juin - 13h30 à 15h00 Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 4 juin - 13h30 à 15h00 Système de télérelevage par satellite On se propose d étudier le fonctionnement

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

STI 22 Édition 7 / octobre 2009

STI 22 Édition 7 / octobre 2009 STI 22 Édition 7 / octobre 2009 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces utilisateurs des services d accès ADSL de France

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES xdsl

LES TECHNOLOGIES xdsl - ENSEIRB - LES TECHNOLOGIES xdsl Patrice KADIONIK kadionik@enseirb.fr http://www.enseirb.fr/~kadionik Philippe GOOLD pgoold@dslvalley.com 1 / 30 TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Position du

Plus en détail

Les Réseaux GSM et les différents générations. L.A. Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les Réseaux GSM et les différents générations. L.A. Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les Réseaux GSM et les différents générations Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Historique Les premiers réseaux téléphoniques cellulaires, connus sous le terme de système de 1ère génération,

Plus en détail

Technologies de communication

Technologies de communication Technologies de communication Pratiquement chaque avancée en matière de technologie de communication a poussé les utilisateurs à jeter leur vieille installation et à tout recommencer. Cela est particulièrement

Plus en détail

Solution de mesure complète pour applications WiMAX

Solution de mesure complète pour applications WiMAX Générateur de signaux R&S SMU200A / Analyseur de signaux R&S FSQ Solution de mesure complète pour applications WiMAX La nouvelle technologie radio WiMAX Worldwide Interoperability for Microwave Access

Plus en détail

La couche physique. La couche physique. Débit et temps d émission. Vitesse et temps de propagation. 1.Notions de débit, vitesse et bande passante

La couche physique. La couche physique. Débit et temps d émission. Vitesse et temps de propagation. 1.Notions de débit, vitesse et bande passante La couche physique La couche physique 1.Notions de débit, vitesse et bande passante 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocoles Frontière du sous-réseau Physique 2.Accès multiples: différentes solutions

Plus en détail

Partie 3 Les réseaux informatiques

Partie 3 Les réseaux informatiques Partie 3 Les réseaux informatiques EMI 10/11 1 Définitions Un réseau est un ensemble d équipements informatiques interconnectés On distingue les nœuds qui sont les équipement actifs des éléments d interconnexion

Plus en détail

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002

STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 STI 22 Édition 5 / Octobre 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès aux services La ligne ADSL Résumé : Ce

Plus en détail

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ ANALYSE SPECTRALE : Méthode utilisée pour mettre en évidence les caractéristiques du signal. L'intérêt de cette analyse est donc

Plus en détail

Communications numériques

Communications numériques Communications numériques 1. Modulation numérique (a) message numérique/signal numérique (b) transmission binaire/m-aire en bande de base (c) modulation sur fréquence porteuse (d) paramètres, limite fondamentale

Plus en détail

Les réseaux cellulaires

Les réseaux cellulaires Les réseaux cellulaires Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux cellulaires sont les réseaux dont l'évolution a probablement été la plus spectaculaire

Plus en détail

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Systèmes cellulaires Réseaux cellulaires analogiques de 1ère génération : AMPS (USA), NMT(Scandinavie), TACS (RU)... Réseaux numériques de 2ème

Plus en détail

Exercices Réseaux : 1 partie

Exercices Réseaux : 1 partie Table des matières I. Exercices de base...3 1. Calcul de débit (D)...3 2. Calcul de temps de transmission (t)...3 3. Calcul de la taille des données (Q)...3 II. Protocole Ethernet Ethernet 802.3...4 1.

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

1. Introduction. 2. Techniques xdsl

1. Introduction. 2. Techniques xdsl 1. Introduction Les progrès technologiques actuels ont créé de nombreux nouveaux services dans le domaine des télécommunications. Il s agit de la vidéo à la demande, télé-achat, téléenseignement, World

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

Filtres maîtres et distribués ADSL

Filtres maîtres et distribués ADSL 1/12 Guide d installation d un filtre LEA Filtres maîtres et distribués Datasheet installation filtre LEA Fr Ed04 27-06-05 - PCt 2/12 Guide d installation d un filtre LEA Qu est-ce que l? signifie Asymetric

Plus en détail

I.2 Comment passer d un signal analogique en un signal numérique sans perdre de l information?

I.2 Comment passer d un signal analogique en un signal numérique sans perdre de l information? I- Chaîne d information I.1 Généralités Dans un ballon-sonde, on trouve des capteurs (température, luminosité, pression ) plus ou moins sophistiqués. Nous allons voir que pour un problème technique identique

Plus en détail

6. Liaisons à haute vitesse, haut débit, ADSL, ATM.

6. Liaisons à haute vitesse, haut débit, ADSL, ATM. Notre magasin YBET informatique Rue Albert 1er, 7 6810 Pin - Chiny Route Arlon - Florenville Le cours HARDWARE 2: Serveurs, réseaux et communication FORMATIONS Le MAGASIN YBET PRODUITS et SERVICES COURS

Plus en détail

LABO 5-6 - 7 PROJET : IMPLEMENTATION D UN MODEM ADSL SOUS MATLAB

LABO 5-6 - 7 PROJET : IMPLEMENTATION D UN MODEM ADSL SOUS MATLAB LABO 5-6 - 7 PROJET : IMPLEMENTATION D UN MODEM ADSL SOUS MATLAB 5.1 Introduction Au cours de séances précédentes, nous avons appris à utiliser un certain nombre d'outils fondamentaux en traitement du

Plus en détail