Connaissances VDI 1 : Chapitres annexe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Connaissances VDI 1 : Chapitres 1 2 3 4 5 6 7 + annexe"

Transcription

1 Connaissances VDI 1 : Chapitres annexe Page 1 sur 8 COMMENT FONCTIONNE UN RESEAU DOMESTIQUE COMMUNIQUANT? BEP : Identifier les composants et S informer sur l évolution des matériels. BAC PRO : Exécuter une installation et Justifier un mode de pose, une implantation (lignes bleues) 1 Le nécessaire dialogue dans l habitat moderne 2 Les différents types de signaux On distingue 3 familles de signaux : Les signaux numériques ou binaires. Ils servent à transporter l information entre des machines équipées de processeurs électroniques, capables d interpréter ces signaux, de type 1 ou 0 (tout ou rien). Binaire signifie qui possède deux états. Un signal binaire est donc une succession de 1 et 0 ( ) C est aussi grâce à ce procédé de codage que l on grave des CD par exemple. On ne peut transporter que des chiffres dont les valeurs, comprises entre 0 et 15, s appellent 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, A, B, C, D, E et F. Vous les avez peut être déjà rencontrés sur de curieux messages d ordinateurs. Le codage sur 16 chiffres est appelé hexadécimal Les signaux analogiques : Ils varient dans le temps, comme le son que vous entendez par exemple. On peut aussi en percevoir la variation en plaçant sa main sur un haut parleur (enceinte acoustique) Les signaux modulés : Ce sont aussi des signaux analogiques mais qui contiennent des valeurs numériques de type 1 et 0. Il faut utiliser des circuits de démodulation pour retrouver les nombres cachés afin de séparer la fréquence porteuse et retrouver le signal transporté. Sur un même fil, plusieurs fréquences peuvent porter plusieurs signaux en même temps, d où l intérêt de cette solution plus complexe. De plus, les parasites perturbent beaucoup plus difficilement ces réseaux modulés. Illustrations : Figure 1 Figure 2 Figure 3

2 Page 2 sur 8 3 Notion de modulation, systèmes à courant porteur : CPL (courant porteur en ligne = mode X10) * Voir aussi «Compléments VDI 2» On peut se demander pourquoi moduler un signal. Si on regarde son poste de radio, on comprends vite. Les stations sont présentes en Fréquence Modulée (FM tiens tiens!) entre 88Mhz et 108Mhz. Aucune ne se mélange à l autre. Elles peuvent être reçues toutes en même temps sur l antenne, mais le bouton de réglage station permet une sélection par filtre. Pour communiquer entre eux, les appareils de la maison utilisent un point commun : les 2 fils d alimentation 230V alternatifs 50Hz. En s y prenant intelligemment, chaque appareil communiquant module son information sur SA fréquence, pour être entendu par la centrale qui scanne le réseau en permanence selon son adresse. Les commutateurs apparents ou cachés par la plaque d appareil permettent «l adressage» (A4 ou A1 ici ) Figure 1 Figure 2 Figure 3 Figure 4 Ces appareils permettent d actionner les récepteurs à partir d une télécommande (celle du TV par exemple), ou à partir d un PC raccordé à un boîtier générateur de courant porteur. On peut alors piloter sa maison depuis Internet! Commande IR ou RF Les systèmes peuvent utiliser une liaison infrarouge ou radio fréquence. L'infrarouge est très pratique mais ne traverse pas les murs. Certaines télécommandes utilisent les 2 systèmes. Dans tous les cas, il faut un récepteur IR ou RF pour rediriger les commandes vers les systèmes de commande (interrupteurs, variateurs...) en mode X10, c'est-à-dire en courant porteur.

3 4 Notion de débit binaire, de réseau informatique (BAC PRO ELEEC) Page 3 sur 8 Cas des MODEMS téléphoniques La vitesse de transmission d'un modem peut être exprimée en Bauds ou en Bits par seconde (Bits/s). On trouve également le Byte/seconde (Bps) qui vaut 8 bits/s (1 Byte = 1 octet, composé de 8 bits ) La vitesse en «bauds» signifie le nombre de changements significatifs du signal par seconde. Le débit en «bits/s» donne la vraie valeur de la vitesse de transmission sur la ligne. Ici, on forme la valeur binaire soit 181 en décimal En théorie (théorème de Nyquist) la bande passante maximum pour transmettre f signaux sera de f / 2 Hz ( pour passer 9600 bps, la bande passante doit être au moins de 4800 Hz) En pratique le débit binaire est encore réduit en raison du «bruit» apporté par le support de transmission. Si le signal est parasité ou affaibli, sa lecture est impossible. Seule la QUALITE du travail de câblage et le bon choix des composants peuvent limiter cette dégradation! En ce qui concerne les ordinateurs, le dialogue est plus complexe : plusieurs fils sont nécessaires. Un dialogue entre les broches Transmit et Receive est sans cesse généré. Chaque fil T/R et R/T étant blindé par une tresse, cela donne le schéma de câblage avec fils colorés suivant : Ceci nous donne sur une prise RJ45 les connexions croisées ci dessous : et selon la nome TIA/EIA 568B

4 Page 4 sur 8 Si plusieurs ordinateurs sont amenées à communiquer ensemble, on crée ce que l on appelle un RESEAU. Pour mettre un peu d ordre dans les communications et éviter que tous ne «parlent» en même temps, il est nécessaire d intercaler des éléments entre les machines. Le premier s appelle HUB (concentrateur) Le concentrateur permet ainsi de connecter plusieurs machines entre elles, parfois disposées en étoile, ce qui lui vaut le nom de hub (signifiant moyeu de roue en anglais; la traduction française exacte est répartiteur), pour illustrer le fait qu'il s'agit du point de passage des communications des différentes machines. Ou un élément plus puissant appelé SWITCH (commutateur) entre les différents ordinateurs Le commutateur (en anglais switch) est un pont multiports, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un élément actif : Il analyse les trames arrivant sur ses ports d'entrée et filtre les données afin de les aiguiller uniquement sur les ports adéquats (on parle de commutation ou de réseaux commutés). Si bien que le commutateur permet d'allier les propriétés du pont en matière de filtrage et du concentrateur en matière de connectivité. De plus, afin que chacun puisse porter un nom et recevoir ses propres données de la part d un autre ordinateur nommé dans le réseau, on affecte par logiciel une adresse IP (Internet Protocol) Voici de exemples d adresses IP : elles sont constituées de 4 groupes de valeurs comprises entre 0 et et FF en hexadécimal Enfin, ne pas monopoliser le réseau avec un gros fichier, l ordinateur découpera ce fichier en PAQUETS. Chaque paquet étant numéroté et portant le N IP expéditeur et le N IP destinataire, les ordinateurs n auront plus qu à assembler les informations à l arrivée. Le «protocole TCP-IP» permet alors d assurer la sécurité du transport des données (courrier avec suivi) * Le fractionnement des messages en paquets ; * L'utilisation d'un système d'adresses ; * L'acheminement des données sur le réseau (routage) ; * Le contrôle des erreurs de transmission de données. L affectation des adresses IP et des repères TCP-IP est automatique. Les ordinateurs, équipés des versions récentes de système d exploitation (WINDOWS ou LINUX pour les 2 plus fréquemment rencontrés) se chargent de ce véritable casse tête. Seuls les réseaux complexes organisée à base de ponts ou sécurisés sous Active-Directory nécessitent de modifier les paramètres. Les IP deviennent «statiques» c est à dire figées pour chaque machine, des «masques de réseau» et «masques de sous réseau» viennent blinder la configuration et la rendre beaucoup plus résistante aux attaques de virus et aux effractions des hackers («pirates» du net) quelle époque! Ces modifications sont alors réservées à des personnels formés et qualifiés. La sécurité des entreprises dépendant de leur travail, ils sont dotés d une sorte «d habilitation informatique» qui leur permet d utiliser les mots de passe sécurisés pour travailler sur ces réglages.

5 Page 5 sur 8 5 Installations filaires et réformes de normes NF C et UTE Les normes ne cessent d être modifiées : ce qui est écrit ici demandera à être mis à jour! Elles sont rédigées pour éviter que chacun ne puisse faire n importe quoi et définir «les règles de l art», mais elles sont aussi très ouvertes sur les progrès des technologies et souvent révisées pour s adapter au marché. Ainsi, au niveau connexion au téléphone, le système PTT équipé de prise «en T inversé» était normalisé depuis Le «haut débit» appelé ADSL* se superpose au téléphone modulé classique. Les fréquences de travail ADSL (8Mo et bientôt le double) posent de sérieux problèmes de «bande passante», le signal arrive alors trop dégradé, comme vu plus haut. Il faut alors envisager de modifier complètement l architecture télécom. C est ce que proposent la NF C et UTE récentes. Elle continue de laisser la porte ouverte aux anciennes prises, mais la norme UTE propose la notion de grade d installation (qualité) et de catégorie de matériel (blindage). La distribution de la télévision est limitée au domestique (habitat privé) et non au tertiaire (bureaux). En effet, qui aurait envie de regarder la télévision au travail, qui??? Elle exige un très bon niveau de choix technique du matériel et de qualité de travail! On voit apparaître dans le dernier tableau les connecteurs RJ 45. Ce sont eux que nous câbleront ensuite. (RJ45 : RJ= Registered Jack et 45 désigne le brochage) Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line ou LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique). Ce système permet de faire coexister sur une même ligne un canal descendant (downstream) de haut débit, un canal montant (upstream) moyen débit ainsi qu un canal de téléphonie (appelé POTS en télécommunication qui signifie : Plain Old Telephone Service).

6 Page 6 sur 86 6 Installations à topographie en étoile, usage du standard de câblage RJ45 Des constructeurs proposent deux types d implantations pour une habitation : Réseau séparatif données/images Avantages : pouvoir assurer une bonne qualité de l image, utiliser les mêmes matériels de connexion qu avant sans acheter de nouvelles prises TV répondre à la norme NF C sur la partie GTL (centraliser les arrivées d énergie et les fournisseurs TV et téléphone au même endroit) Inconvénients : installation figée : on ne peut changer la place des éléments sans utiliser de rallonges pas de réseau informatique possible à la vitesse où vont les réseaux, installation périmée d ici aujourd hui! Réseau intégratif brassé Avantages : L installation n est plus figée. Si les usagers ou locataires veulent modifier les usages des pièces, pas de câblage à réaliser Les réseaux informatiques sont possibles par un HUB ou SWITCH placé dans l armoire comm. apporte une valeur à la revente du logement Possibilité d utiliser des dédoubleurs Inconvénients : Le coût à la construction est plus élevé, car il faut implanter le plus de prises RJ45 possible pour éviter les cordons encombrants Les cordons TV, téléphone, informatique sont différents mais ils l étaient aussi avant Le repérage des prises est nécessaire Le tableau de communication (TC) doit être modifié par des cordons à changer de place à moins que le TC ne soit automatisé (LEGRAND) Le câblage doit être TRES soigné car capable de passer la TV sur n importe quelle prise

7 Page 7 sur 87 7 Résolution de configuration par brassage Brasser signifie modifier l usage d une prise terminale en lui envoyant le signal adapté selon son type (TV, Tel, PC, autre). Il est d abord nécessaire de réaliser une installation équipée de câbles de distribution avec un «noyau» RJ45 de chaque côté. Répartiteur TV TV TEL Cordons APPLICATION Câbles de DISTRIBUTION Cordons de BRASSAGE TV PC PC selon le récepteur fixes, posés soit dans les cloisons sous conduits ou en apparent par agrafes ou cavaliers TEL Arrivée Téléphone HUB ou SWITCH Fiches RJ 45 Prises RJ 45 (noyau) Cordon de brassage Des cordons applications (partie gauche du schéma) permettent alors de raccorder la TV, le téléphone, les PC à l installation distribuée dans l habitat. Dans l armoire de communication, des cordons de brassage (partie droite du schéma) affectent les lignes selon leur usage. Si on décide de changer les places des applications, il suffit de réaliser le brassage en fonction des repères de prises dans le tableau de communication. L installation n a pas à être modifiée, le coût de la restructuration est nul.

8 Page 8 sur 8 Annexe : Exemples de propositions commerciales appliquées au domaine HABITAT. Solution LEGRAND (séparatif TV/informatique) Solution brassée avec possibilité de dupliquer (prises 4 et 6) : voir agrandissement sur doc originale Brassage portier et autres applications Brassage TV Brassage informatique Brassage audio Duplication = doublement de prise Solution ALOMBARD petit tertiaire (bureau) ou habitat (pas de TV) voir «Complément VDI1»

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

V D I.(Voix Donnée Image)

V D I.(Voix Donnée Image) V D I.(Voix Donnée Image) Objectifs: Définir les principes de la VDI. Énoncer et définir les principes de mise en oeuvre A - La VDI. 1-Introduction. Le premier réseau courant faible fut sans aucun doute

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Filtres maîtres et distribués ADSL

Filtres maîtres et distribués ADSL 1/12 Guide d installation d un filtre LEA Filtres maîtres et distribués Datasheet installation filtre LEA Fr Ed04 27-06-05 - PCt 2/12 Guide d installation d un filtre LEA Qu est-ce que l? signifie Asymetric

Plus en détail

Coffrets de communication LexCom Home

Coffrets de communication LexCom Home Coffrets de communication LexCom Home Guide de l'utilisateur mai 2012 Sommaire Introduction... 2 Quelle version de coffret est installé chez moi?... 3 Version grade 1 avec fond métallique... 4 Version

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

FICHE DE COURS RESEAU POSTE A POSTE BAC PRO SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ Professionnel : Télécommunications et Réseaux

FICHE DE COURS RESEAU POSTE A POSTE BAC PRO SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ Professionnel : Télécommunications et Réseaux 1) Introduction Si je connecte 2 ordinateurs équipés d une carte réseau via un câble RJ45, alors je réalise un réseau «poste à poste». Cette combinaison permet de transférer rapidement des fichiers de

Plus en détail

1.5 COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5. Les matières premières. Section 1.5

1.5 COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5. Les matières premières. Section 1.5 Section COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5 Les matières premières Pour vous donner un produit de qualité, nous choisissons celles qui offrent les meilleures garanties. Série DATATEL

Plus en détail

Guide de connexion à. RENAULT SA et PSA PEUGEOT CITROËN. via ENX

Guide de connexion à. RENAULT SA et PSA PEUGEOT CITROËN. via ENX Guide de connexion à RENAULT SA et PSA PEUGEOT CITROËN via ENX Mise en œuvre de votre raccordement à RENAULT SA et/ou PSA PEUGEOT CITROËN via ENX Version française du 31/10/2014 1 Table des matières 1

Plus en détail

5.5 Utiliser le WiFi depuis son domicile

5.5 Utiliser le WiFi depuis son domicile Utiliser le WiFi depuis son domicile D autres formules existent. Une autre association, Wifi-Savoie propose par exemple un accès WiFi pour les utilisateurs de passage. Ceux-ci devront s acquitter d environ

Plus en détail

Il utilise 2 paires de fils torsadés : - une paire de fils pour recevoir les signaux de données - une paire pour émettre des signaux de données

Il utilise 2 paires de fils torsadés : - une paire de fils pour recevoir les signaux de données - une paire pour émettre des signaux de données La connectique : Prises universelles : RJ 45 Doc. Legrand Doc. Legrand 2 prises terminales par poste de travail Raccordement des prises RJ 45 : Il utilise 2 paires de fils torsadés : - une paire de fils

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Dossier technique. Présentation du bus DMX et Utilisation des options EL13 / EL14 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 1 LE PROTOCOLE DMX 2

Dossier technique. Présentation du bus DMX et Utilisation des options EL13 / EL14 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 1 LE PROTOCOLE DMX 2 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier 84973 CARPENTRAS Cedex Tél : 04 90 60 05 68 - Fax : 04 90 60 66 26 Site : http://www.erm-automatismes.com/ E-Mail : Contact@erm-automatismes.com 1

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles. Couche physique Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Couche physique Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m1/rezopro Supports de communication Quelques exemples :

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

Guide d installation d un filtre ADSL LEA Qu est-ce que l ADSL?

Guide d installation d un filtre ADSL LEA Qu est-ce que l ADSL? 1/16 Guide d installation d un filtre LEA Qu est-ce que l? signifie Asymetric Digital Subscriber Line (Ligne d Abonné Numérique Asymétrique) L' fait partie de la famille des technologies xdsl qui permet

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Architecture : les bases Bureau S3-203 Mailto : alexis.lechervy@unicaen.fr D'après un cours de Jean Saquet Réseaux physiques LAN : Local Area Network

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Diffuser les services très hauts débits dans l habitat 15 janvier 2010

Diffuser les services très hauts débits dans l habitat 15 janvier 2010 Diffuser les services très hauts débits dans l habitat 15 janvier 2010 Sommaire Les évolutions techniques et culturelles Les normes et guides qui apportent les (bonnes) réponses Les produits et solutions

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

Fax sur IP. Panorama

Fax sur IP. Panorama Fax sur IP Panorama Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89 55 - http://www.prologue.fr

Plus en détail

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL)

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) Introduction au réseau informatique Quel est l'intérêt de créer un réseau informatique? Partager les photos de son PC sur sa TV, imprimer depuis

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Brasseur VDI multimédia 8 RJ45

Brasseur VDI multimédia 8 RJ45 Brasseur VDI multimédia 8 RJ45 8169 / 13.06 Présentation Le brasseur 8 RJ45 est constitué d un boitier contenant un filtre maitre, des prises RJ45, des barrettes à CAD (Connecteur Auto Dénudant), permettant

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence.

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Session 2011 Enseignants : Laurent BOUSQUET Bernard TAULOU SYSTEME : Salle de conférence THEME D ETUDE : Automatisme du bâtiment CCF sous

Plus en détail

6. Liaisons à haute vitesse, haut débit, ADSL, ATM.

6. Liaisons à haute vitesse, haut débit, ADSL, ATM. Notre magasin YBET informatique Rue Albert 1er, 7 6810 Pin - Chiny Route Arlon - Florenville Le cours HARDWARE 2: Serveurs, réseaux et communication FORMATIONS Le MAGASIN YBET PRODUITS et SERVICES COURS

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR Compatible selon version : GRADE 1 GRADE GRADE GRADE + SAT PRÉCÂBLÉ Conforme au guide UTE C 90-8 et à la norme NF C 15-100 Constitution du produit 1 1 - enveloppe

Plus en détail

Vademecum. Solutions numériques

Vademecum. Solutions numériques Vademecum 1 Solutions numériques «La visioconférence est l ensemble des techniques et outils qui permettent et facilitent la communication à distance»* 2 1) Visioconférence, Webconférence : des solutions

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

Le multiplexage. Sommaire

Le multiplexage. Sommaire Sommaire Table des matières 1- GENERALITES... 2 1-1 Introduction... 2 1-2 Multiplexage... 4 1-3 Transmission numérique... 5 2- LA NUMERATION HEXADECIMALE Base 16... 8 3- ARCHITECTURE ET PROTOCOLE DES RESEAUX...

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. I. Objectifs page 2. II. Types de réseaux page 2. III. Transmission page 2. IV. Câbles page 3. V.

TABLE DES MATIERES. I. Objectifs page 2. II. Types de réseaux page 2. III. Transmission page 2. IV. Câbles page 3. V. TABLE DES MATIERES I. Objectifs page 2 II. Types de réseaux page 2 III. Transmission page 2 1. Série ou parallèle page 2 2. Codage page 3 IV. Câbles page 3 V. Topologie page 4 VI. Types de réseaux locaux

Plus en détail

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Chapitre VII : Principes des réseaux Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Introduction Un système réparti est une collection de processeurs (ou machines)

Plus en détail

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle)

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle) Distributeur de jetons & Point de vente Etudes des solutions électroniques d un point de vente avec distributeur de jetons Le Distributeur de jetons en un clin d œil Sections Electronique, Informatique

Plus en détail

TN421 Grade 1 TN423 Grade 3

TN421 Grade 1 TN423 Grade 3 TN03S Coffret de communication VDI semi-équipé R-6M TN4 Grade TN43 Grade 3 Notice de montage TN03S prise DTI p. 4 TN Répartiteur téléphonique x 4 sorties p. 5 Connecteur RJ45 Cat 5e pour Grade p. 6-7 TN00S

Plus en détail

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Formation CONTACTEZ- NOUS AU 01 69 35 54 70 OU VISITEZ NOTRE SITE INTERNET IDEALNWD.FR

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

Conception d un outil d aide au déploiement d un réseau EV-DO dans un concept IMS pour l opérateur CAMTEL

Conception d un outil d aide au déploiement d un réseau EV-DO dans un concept IMS pour l opérateur CAMTEL Conception d un outil d aide au déploiement d un réseau EV-DO dans un concept IMS pour l opérateur CAMTEL L outil à développer devra donner la possibilité de planifier tout d abord un réseau EV-DO Rev

Plus en détail

1 Les techniques DSL :

1 Les techniques DSL : A.D.S.L. 1 LES TECHNIQUES DSL :... 2 1.1 HDSL... 3 1.2 SDSL... 3 1.3 ADSL... 3 1.4 RADSL... 4 1.5 VDSL... 4 1.6 SHDSL... 5 2 ADSL... 5 2.1 BANDE PASSANTE :... 5 2.2 DÉBITS :... 6 2.3 ADSL ET TÉLÉPHONIE

Plus en détail

Analyse de la bande passante

Analyse de la bande passante Analyse de la bande passante 1 Objectif... 1 2 Rappels techniques... 2 2.1 Définition de la bande passante... 2 2.2 Flux ascendants et descandants... 2 2.3 Architecture... 2 2.4 Bande passante et volumétrie...

Plus en détail

Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon

Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon Toute installation d un point d accès est soumise à autorisation auprès du Responsable Sécurité des Systèmes d Information (RSSI) de l INSA

Plus en détail

TeamConnect. SL TeamConnect CU1, Unité centrale SL TeamConnect CB1, Combox CARACTÉRISTIQUES

TeamConnect. SL TeamConnect CU1, Unité centrale SL TeamConnect CB1, Combox CARACTÉRISTIQUES TeamConnect SL TeamConnect CU1, Unité centrale SL TeamConnect CB1, Combox CARACTÉRISTIQUES 8 Connectivité par ligne téléphonique terrestre et PC/Voix sur IP (VoiP) pour téléconférence via téléphone et

Plus en détail

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 PÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 Effectifs Équipements Activités Local technique Système de distribution (TGBT Pédagogique) Environnement permettant de travailler au voisinage d intervention

Plus en détail

eurobraille VOYONS ENSEMBLE MANUEL D'UTILISATION WIFI iris 40, 20 iris-s 32, 20 iris-kb 40,20 VERSION 1.82

eurobraille VOYONS ENSEMBLE MANUEL D'UTILISATION WIFI iris 40, 20 iris-s 32, 20 iris-kb 40,20 VERSION 1.82 eurobraille VOYONS ENSEMBLE MANUEL D'UTILISATION WIFI iris 40, 20 iris-s 32, 20 iris-kb 40,20 VERSION 1.82 eurobraille 134-140, rue d Aubervilliers, 75019 PARIS Tel : (33) 01 55 26 91 00 Fax : (33) 01

Plus en détail

Matériel informatique (hardware)

Matériel informatique (hardware) Matériel informatique (hardware) Le matériel informatique (en anglais hardware) est l'ensemble des équipements en électronique numérique (aussi appelée électronique digitale) servant au traitement des

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3)

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3) CONCOURS DE TECHNICIEN DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION «SESSION 2009» CONCOURS INTERNE Questionnaire à choix multiple, soumis au choix du candidat, portant sur le thème suivant : RESEAUX

Plus en détail

Internet sur les fils électriques?

Internet sur les fils électriques? Internet sur les fils électriques? Ces derniers mois ont vu la généralisation des accès à Internet à hauts débits, notamment grâce à la commercialisation de nombreuses offres ADSL, aussi bien par l opérateur

Plus en détail

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant 1. Besoin CLIP (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant ETUDE FONCTIONNELLE De très nombreux abonnés du réseau téléphonique commuté ont exprimé le besoin

Plus en détail

Informatique Générale Les réseaux

Informatique Générale Les réseaux Informatique Générale Les réseaux 1 Réseaux locaux, étendus, Internet Comment permettre à l information de circuler d un ordinateur à un autre. 2 Les réseaux le modèle OSI les topologies adressage du matériel

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Swisscom Fixnet AG KMU Swisscom Gasse 4600 Olten Téléphone 062 832 18 18 Fax 062 286 44 66 e-mail ICT.OL@swisscom.com

Swisscom Fixnet AG KMU Swisscom Gasse 4600 Olten Téléphone 062 832 18 18 Fax 062 286 44 66 e-mail ICT.OL@swisscom.com Swisscom Fixnet AG KMU Swisscom Gasse 4600 Olten Téléphone 062 832 18 18 Fax 062 286 44 66 e-mail ICT.OL@swisscom.com 121558 BCP Broschüre fr Swisscom Fixnet SA PME Case postale 1000 Lausanne 22 Téléphone

Plus en détail

Prérequis techniques pour l installation du logiciel Back-office de gestion commerciale WIN GSM en version ORACLE

Prérequis techniques pour l installation du logiciel Back-office de gestion commerciale WIN GSM en version ORACLE Prérequis techniques pour l installation du logiciel Back-office de gestion commerciale WIN GSM en version ORACLE Version de juin 2010, valable jusqu en décembre 2010 Préalable Ce document présente l architecture

Plus en détail

Tuto pour connecter une source RVB RGB à un moniteur Commodore / Amiga

Tuto pour connecter une source RVB RGB à un moniteur Commodore / Amiga Tuto pour connecter une source RVB RGB à un moniteur Commodore / Amiga Il faut 1 moniteur Commodore 1084S / 1083S-D1 Ecran 1084S (au dos, il est indiqué 1083S-D1), je l ai eut avec un Amiga 600 et on va

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

L émergence du Logement Multimédia

L émergence du Logement Multimédia 1. Le Très s Haut Débit D (THD) 2. Réglementation 3. Contexte de déploiement d du THD Sommaire 4. Axes de développement d majeurs dans le résidentiel r (Hors logements) 5. Le THD & HD résidentiel Pour

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

2 Raccordement d une imprimante, d un terminal ou d un ordinateur au DULCOMARIN

2 Raccordement d une imprimante, d un terminal ou d un ordinateur au DULCOMARIN 1 Généralités L interface sérielle selon RS 232 sert exclusivement à l édition automatique des valeurs mesurées et des messages du DULCOMARIN sur une imprimante ou un PC. La longueur de caractères d une

Plus en détail

4 Exemples de mise en œuvre

4 Exemples de mise en œuvre EDF Exemples de mise en œuvre 5 exemples de composition d'une gaine technique logement. Concevoir une GTL Solution encastrée Solution en saillie Tous les tableaux sont installés sur une goulotte. Solution

Plus en détail

1 Avant propos... 3. 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B...

1 Avant propos... 3. 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B... SOMMAIRE 1 Avant propos... 3 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B... 5 3 L installation... 7 3.1 La baie de brassage (ou armoire

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

TUTORIEL INSTALLATION D UNE WENBOX ETHERNET DE WENGO SUR UN MODEM ROUTEUR DG834 G DE NETGEAR

TUTORIEL INSTALLATION D UNE WENBOX ETHERNET DE WENGO SUR UN MODEM ROUTEUR DG834 G DE NETGEAR TUTORIEL INSTALLATION D UNE WENBOX ETHERNET DE WENGO SUR UN MODEM ROUTEUR DG834 G DE NETGEAR Rédigé par : WinHarfang Date : 12/11/2005 Tutoriel DG834G et Wengo version 1.2 Page 1/18 TUTORIEL DG834G ET

Plus en détail

>> Lisez-moi d abord... Connecter le ZyXEL Prestige 642R/R-I

>> Lisez-moi d abord... Connecter le ZyXEL Prestige 642R/R-I >> Lisez-moi d abord... Connecter le ZyXEL Prestige 642R/R-I Étendue de la livraison * Mise en exploitation 1 Câble de raccordement Ethernet (patchcable) pour connexion au Switch/Hub Câble de raccordement

Plus en détail

Guide d installation AFONEBOX. Internet Haut Débit

Guide d installation AFONEBOX. Internet Haut Débit Guide d installation AFONEBOX Internet Haut Débit SOMMAIRE Contenu de votre pack Afonebox Description de la connectique Connexion des différents périphériques Branchement de votre Afonebox Installation

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES

LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Compétence(s) spécifique(s) : Reconnaître des signaux de nature

Plus en détail

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables LIONEL FRANC Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables L'INTRODUCTION Micro ordinateur portable ou fixe Système pluri- technologiques (mécanique,

Plus en détail

Système M-Bus NIEVEAU TERRAIN NIVEAU AUTOMATION NIVEAU GESTION. Domaines d'application

Système M-Bus NIEVEAU TERRAIN NIVEAU AUTOMATION NIVEAU GESTION. Domaines d'application 5 657 ENERGY MONITORING ET CONTROLLING EMC MeterProxy pour M-Bus CSM30.001 L'Energy Monitoring & Controlling EMC est un outil de gestion d'énergie d'utilisation aisée pour la surveillance et le contrôle

Plus en détail

TN402. Coffret VDI basique semi-équipé 2R-20M Grade 1. Notice de montage. 6T 6200.d TN131 TN103S. TN001S prise DTI

TN402. Coffret VDI basique semi-équipé 2R-20M Grade 1. Notice de montage. 6T 6200.d TN131 TN103S. TN001S prise DTI Coffret VDI basique semi-équipé R-0M Grade 6T 600.d TN40 Notice de montage TN03S TN03S TN03S prise DTI Répartiteur téléphonique x 4 sorties 4 connecteurs RJ45 5e pour Grade p. 4 p. 5 p. 6 TN03S TN03S TN03S

Plus en détail

Accès à un coupleur/contrôleur Ethernet via une liaison téléphonique

Accès à un coupleur/contrôleur Ethernet via une liaison téléphonique Accès à un coupleur/contrôleur Ethernet via une liaison téléphonique, Français Version 1.0.0 23/12/2002 ii General Copyright 2001 by WAGO Kontakttechnik GmbH Tous droits réservés. WAGO Kontakttechnik GmbH

Plus en détail

PCTV DVB-T Pro USB Matériel

PCTV DVB-T Pro USB Matériel PCTV DVB-T Pro USB Matériel PCTV DVB-T Pro USB Matériel (260e) Manuel d'utilisation F 04/2006 Pinnacle Systems GmbH 2006 Tous droits réservés. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle,

Plus en détail

2012 > LES SYSTÈMES FILAIRES

2012 > LES SYSTÈMES FILAIRES 2012 > LES SYSTÈMES FILAIRES FILAIRE F > LES SYSTÈMES FILAIRES I-ON160 pour toutes les installations Un système pour toutes vos installations I-on160 est un système Bus destiné à la protection de sites

Plus en détail

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606 K T - N C C Contrôleur de communications réseau Guide de configuration rapide DN1657-0606 Objectif de ce document Ce Guide de configuration rapide s adresse aux installateurs qui sont déjà familiers avec

Plus en détail

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02)

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Ne rien livrer au hasard, c est économiser du travail Pont Sainte Maxence(O C est quoi USB? Comment ça marche? Les standards? La technique en détail

Plus en détail