MARNIE VODOUNOU DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARNIE VODOUNOU DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL"

Transcription

1 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL WIRELESS-DIFFSERV* : MODÈLE DE PROTECTION DIFFÉRENCIÉE CONTRE LES DÉGRADATIONS DE CANAL DANS LES RÉSEAUX MAILLÉS IEEE MARNIE VODOUNOU DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLÔME DE MAÎTRISE ÈS SCIENCES APPLIQUÉES (GÉNIE ÉLECTRIQUE) DÉCEMBRE 2012 c Marnie Vodounou, 2012.

2 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Ce mémoire intitulé : WIRELESS-DIFFSERV* : MODÈLE DE PROTECTION DIFFÉRENCIÉE CONTRE LES DÉGRADATIONS DE CANAL DANS LES RÉSEAUX MAILLÉS IEEE présenté par : VODOUNOU Marnie en vue de l obtention du diplôme de : Maîtrise ès Sciences Appliquées a été dûment accepté par le jury d examen constitué de : M. FRIGON Jean-François, Ph.D., président Mme SANSÒ Brunilde, Ph.D., membre et directrice de recherche M. GIRARD André, Ph.D., membre et codirecteur de recherche M. CARDINAL Christian, Ph.D., membre

3 iii À ma famille

4 iv REMERCIEMENTS J aimerais exprimer ma profonde gratitude et mes sincères remerciements à l endroit de mes directeurs de recherche Mme Brunilde Sansò et M. André Girard pour avoir accepté d encadrer mon travail de recherche, pour la confiance accordée, pour les conseils prodigués et pour leur disponibilité. Je les remercie particulièrement pour le soutien matériel et financier et pour les commentaires pertinents dans ce projet de recherche. Je remercie également M. Jean-François Frigon et M. Christian Cardinal d avoir accepté de prendre part au jury de ce mémoire de maîtrise. Je tiens également à exprimer ma sincère gratitude et ma profonde reconnaissance à ma famille, qui m a été d un réel soutien durant cette aventure. Je remercie aussi Frédérique et Astrid, qui m ont tout le temps encouragée et incitée à ne pas baisser les bras pendant les moments difficiles, sans oublier Roméo, Japhet et Eric pour le soutien moral. Finalement, je tiens à remercier mes amis et collègues de travail du GERAD pour la bonne ambiance, Hadhami, Sami, Silvia, Luca et tout particulièrement Federico et Arash, pour leurs précieux conseils et leur soutien inconditionnel. Mes remerciements vont aussi à l endroit des autres membres du GERAD en particulier Marie, Valérie, Carole et Marilyne du service administratif, Pierre, Daniel, Luc et Omar du service technique. Merci à tous d avoir rendu cet environnement de travail plus agréable.

5 v RÉSUMÉ L utilisation massive des applications multimédia et temps réel sur le réseau Internet est une préoccupation très importante car elles sont très gourmandes en bande passante et imposent des exigences de qualité de service très sévères. De plus, le besoin de mobilité des utilisateurs associé aux faibles coûts de déploiement des technologies sans fil sont quelques unes des raisons pour lesquelles les réseaux maillés sans fil vont pouvoir émerger comme une technologie permettant de fournir l Internet sans fil à haut débit et capable de supporter les applications en temps réel telles que la voix sur IP (VoIP) et la vidéo-conférence. Cependant, la nature variable du canal sans fil et les interférences radio créent une entrave au déploiement d un backbone entièrement sans fil. En effet, ces phénomènes inhérents aux réseaux sans fil dégradent les performances et sont un véritable frein à l exploitation du plein potentiel de ces technologies. L objectif de ce mémoire est d étudier un mécanisme d auto-fonctionnement permettant de garantir une qualité de service différenciée dans les réseaux maillés sans fil. Nous avons mis l accent sur la nécessité d utiliser une politique de service dynamique qui s adapte aux variations du canal sans fil. Ainsi, il est important de modifier la politique d ordonnancement des paquets dans un environnement sans fil variable afin de satisfaire en tout temps aux exigences en qualité de service des trafics prioritaires. La méthode proposée consiste à mettre en œuvre, dans les réseaux sans fil, le modèle DiffServ*, préalablement conçu pour les réseaux IP optiques. Cette variante est appelée Wireless-DiffServ*. Elle repose sur l utilisation conjointe de l architecture des services différenciés (DiffServ) dans la couche IP d un réseau et de l utilisation de canaux disjoints dans sa couche physique. Dans cette étude, le média physique est un canal de Rayleigh, plat en fréquence et à évanouissement lent, modélisé par des chaînes de Markov discrètes à états finis. Un procédé d adaptation de la modulation et du codage y a ensuite été mis en place. La pondération cyclique ou Weighted Round Robin (WRR) est utilisée comme politique d ordonnancement dans l architecture des services différenciés (DiffServ). Par la suite, le modèle Wireless-DiffServ* a été implémenté dans le simulateur de réseau Network Simulator NS-2 et ses performances ont été comparées avec celles du standard DiffServ puis celles de la politique Premier Arrivé, Premier servi (FIFO). Les résultats montrent que Wireless-DiffServ* permet en moyenne de garantir une meilleure protection que les deux autres politiques lorsque le réseau n est pas saturé. De plus, Wireless-DiffServ* diminue la gigue moyenne des paquets, quel que soit le volume de trafic écoulé. Lorsque le réseau est saturé, Wireless-DiffServ* enregistre environ 1% moins de perte que DiffServ et une augmentation du délai d à peu près 10 ms. La politique FIFO n offre pas de différenciation de services mais réduit considérablement les pertes du trafic VoIP. Finale-

6 vi ment, le modèle Wireless-DiffServ* est utilisé pour la mise en place d un contrôle de qualité. La qualité du canal sans fil est caractérisée par son état d évanouissement et son rapport signal sur bruit (SNR) moyen. Trois niveaux de qualité correspondant à des ordonnancements différents sont utilisés. Les résultats montrent que l adaptation des poids du WRR en fonction du SNR moyen donne une autonomie de fonctionnement au réseau et permet de garantir au moins 50% de la bande passante au trafic VoIP. Ce procédé dégrade tout de même les performances et surtout la gigue des autres trafics.

7 vii ABSTRACT Wireless mesh networks (WMNs) are emerging as a new network architecture able to provide broadband Internet and to support higher amount of real-time traffic such as Voice over IP (VoIP) and videoconferencing. Real-time applications require a lot of bandwidth and impose stringent quality of service (QoS) criteria. However, the time-varying fading channel and interference phenomenons impair wireless network s performance and do not exploit the full capacity of WMNs or to satisfy the QoS requirements of these applications. The aim of this research project is to study a self-functioning mechanism to guarantee a given level of differentiated QoS in WMNs. We study the performance of a dynamic packet scheduling algorithm in wireless environment. It is based on Weighted Round Robin (WRR) and adjusts the weights of different classes of traffic (VoIP, video, data) according to the channel quality in order to always protect VoIP traffic from channel failures. To achieve this goal, we implement in Network Simulator NS-2 a cross-layer design called Wireless- DiffServ* based on the interaction between the IP, MAC and Physical layers. This model uses IP differentiated services (DiffServ) combined with disjoint multipaths in the Physical layer to provide reliability in WMNs. In this project, the Rayleigh wireless channel, supposed flat and slow fading, is modeled by a finite state Markov chain joined with adaptive modulation and coding (AMC). Wireless-DiffServ* performance is compared with a pure DiffServ and First In First Out (FIFO) schemes. Simulation results shows that Wireless-DiffServ* reduces network jitter, and when the network is not saturated, it is on average better than DiffServ and FIFO. Finally, we add a failure detection mechanism in Wireless-DiffServ*. Failures in wireless channel are characterized by channel fading and average signal to noise ratio (SNR). We defined three levels of failure. Simulation results show that by varying WRR weights based on the failure level, we allow the self-operation of the network and can guarantee the assignment of at least 50% of the bandwidth to VoIP traffic.

8 viii TABLE DES MATIÈRES DÉDICACE REMERCIEMENTS RÉSUMÉ iii iv v ABSTRACT vii TABLE DES MATIÈRES viii LISTE DES TABLEAUX xii LISTE DES FIGURES xiii LISTE DES ANNEXES xviii LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS xix INTRODUCTION CHAPITRE 1 LES RÉSEAUX MAILLÉS ET LE STANDARD IEEE Les réseaux maillés sans fil Architectures des réseaux maillés sans fil Caractéristiques et problématique des RMSF Le standard IEEE Topologie Couche MAC Protocoles d accès au médium Trames MAC Couche physique Performances des réseaux Temps de transmission d un paquet Temps de transmission d un paquet sans erreurs Temps de transmission avec erreurs Mécanismes de QdS dans les réseaux Différenciation de services

9 ix CHAPITRE Contrôle d admission et réservation de bande passante Adaptation de lien DIFFÉRENCIATION DE SERVICES IP ET MODÈLE WIRELESS- DIFFSERV* Architecture DiffServ Fonctionnement de DiffServ Politiques d ordonnancement Modèle DiffServ* DiffServ* dans les réseaux IP/WDM DiffServ* dans les réseaux Modélisation du canal sans fil Description du canal sans fil Paramètres physiques Caractéristiques du Canal de Rayleigh Adaptation de lien Principe de l AMC Partitionnement du SNR Sélection de l interface de sortie CHAPITRE 3 IMPLÉMENTATIONS ET PERFORMANCES DE DIFFSERV ET DE L AMC Modèles de trafic et métriques de performance Topologie étudiée Vérification de l implémentation de DiffServ Règle d attribution des poids Étude des systèmes et Étude du système Implémentation du module d AMC dans un canal de Rayleigh Validation d un canal à 2 états Effet d un canal à plusieurs états Impact des paramètres physiques Incidence du SNR moyen Incidence du taux d erreur par trame Impact de la fréquence Doppler

10 x CHAPITRE 4 PERFORMANCES DE WIRELESS-DIFFSERV* Temps d échantillonnage Performance sur un lien Classe EF Trafic VoIP Mesure des pertes Mesure du délai moyen Mesure de la gigue Classe AF Trafic Vidéo Mesure des pertes Mesure du délai moyen Mesure de la gigue Classe BE Trafic Données Mesure des pertes Mesure du délai moyen Mesure de la gigue Étude du compromis entre DiffServ* et FIFO Performance dans un réseau Classe EF Trafic VoIP Mesure des pertes Mesure du délai moyen Mesure de la gigue Classe AF Trafic Vidéo Mesure des pertes Mesure du délai moyen Mesure de la gigue Classe BE Trafic Données Mesure des pertes Mesure du délai moyen Mesure de la gigue Étude du compromis entre DiffServ* et FIFO Sommaire CHAPITRE 5 WIRELESS-DIFFSERV* ET ADAPTATION DE POIDS Contrôle de qualité du canal Répartition de la bande passante Performance sur un lien

11 xi Comparaison DiffServ vs DiffServ* Classe EF Trafic VoIP Classe AF Trafic Vidéo Classe BE Trafic Données Comparaison poids statiques et poids variables Classe EF Trafic VoIP Classe AF Trafic Vidéo Classe BE Trafic Données Utilisation dynamique de la bande passante Performance dans un réseau Comparaison DiffServ vs DiffServ* Classe EF Trafic VoIP Classe AF Trafic Vidéo Classe BE Trafic Données Comparaison poids statiques et poids variables Classe EF Trafic VoIP Classe AF Trafic Vidéo Classe BE Trafic Données Utilisation dynamique de la bande passante Sommaire CONCLUSION RÉFÉRENCES ANNEXES A.1 Modèle de nœud dans NS A.2 Modifications apportées au simulateur A.3 Cheminement des paquets A.3.1 Simulation DiffServ* A.3.2 Simulation DiffServ et FIFO

12 xii LISTE DES TABLEAUX Tableau 1.1 Principales normes physiques de la famille Tableau 1.2 Taux de transmission du Standard IEEE g Tableau 1.3 Paramètres des couches MAC et PHY Tableau 1.4 Temps d overhead par paquet en fonction du débit de transmission.. 17 Tableau 1.5 Nombre maximal de sources par classe Tableau 2.1 Correspondance entre états de la chaîne de Markov et taux de transmission Tableau 3.1 Paramètres des 3 classes de trafic Tableau 3.2 Taille moyenne des paquets (avec et sans en-têtes) par classe Tableau 3.3 Probabilité d état et débit moyen Tableau 5.1 Niveaux de qualité et répartition de la bande passante Tableau 5.2 Sommaire de la répartition de la bande passante sur un lien très bon 91 Tableau 5.3 Sommaire de la répartition de la bande passante sur un bon lien Tableau 5.4 Mesure de la répartition de la bande passante sur un mauvais lien.. 93 Tableau 5.5 États des canaux du nœud S par destination et par interface Tableau 5.6 Implémentation des poids variables dans DiffServ et DiffServ*

13 xiii LISTE DES FIGURES Figure 1.1 Architecture d un réseau maillé sans fil de type infrastructure Figure 1.2 Architecture d un réseau maillé sans fil de type client Figure 1.3 Fonctionnement du mécanisme DCF Figure 1.4 Décomposition du temps de transmission d un paquet Figure 2.1 Fonctionnement standard de DiffServ dans un réseau IP Figure 2.2 Protection DiffServ* dans un nœud mesh Figure 2.3 BER en fonction du SNR pour différentes techniques de modulation. 31 Figure 2.4 Chaîne de Markov à états finis modélisant les conditions du canal Figure 3.1 Topologie étudiée Figure 3.2 Déploiement standard de DiffServ dans un nœud sans fil Figure 3.3 Taux de perte dans avec la pondération α EF = 20, α AF = 2 et α BE = 1 39 Figure 3.4 Délai moyen avec la pondération α EF = 20, α AF = 2 et α BE = Figure 3.5 Gigue moyenne avec la pondération α EF = 20, α AF = 2 et α BE = Figure 3.6 Taux de perte avec la pondération α EF = 20, α AF = 3 et α BE = Figure 3.7 Délai moyen avec la pondération α EF = 20, α AF = 3 et α BE = Figure 3.8 Gigue moyenne avec la pondération α EF = 20, α AF = 3 et α BE = Figure 3.9 Perte moyenne avec la pondération α EF = 8, α AF = 4 et α BE = Figure 3.10 Délai moyen avec la pondération α EF = 8, α AF = 4 et α BE = Figure 3.11 Variation des pertes avec DiffServ dans un canal à 2 états Figure 3.12 Variation du délai avec DiffServ dans un canal à 2 états Figure 3.13 Variation de la gigue avec DiffServ dans un canal à 2 états Figure 3.14 Taux de paquets perdus avec DiffServ dans un canal à 7 états Figure 3.15 Délai moyen avec DiffServ dans un canal à 7 états Figure 3.16 Gigue moyenne avec DiffServ dans un canal à 7 états Figure 3.17 Débit moyen par canal en fonction du SNR moyen Figure 3.18 Perte moyenne en fonction du SNR moyen Figure 3.19 Délai moyen en fonction du SNR moyen Figure 3.20 Gigue moyenne en fonction du SNR moyen Figure 3.21 Perte moyenne en fonction du PER Figure 3.22 Délai moyen en fonction du PER Figure 3.23 Gigue moyenne en fonction du PER Figure 4.1 Lien logique et liens physiques Figure 4.2 Protection DiffServ Standard dans un nœud mesh

14 xiv Figure 4.3 Files d attente FIFO dans un nœud mesh Figure 4.4 Réseau de 2 nœuds : Pertes du trafic VoIP en fonction de la politique de service Figure 4.5 Réseau de 2 nœuds : Délai moyen du trafic VoIP en fonction de la politique de service Figure 4.6 Réseau de 2 nœuds : Gigue du trafic VoIP en fonction de la politique de service Figure 4.7 Réseau de 2 nœuds : Pertes du trafic vidéo en fonction de la politique de service Figure 4.8 Réseau de 2 nœuds : Délai moyen du trafic vidéo en fonction de la politique de service Figure 4.9 Réseau de 2 nœuds : Gigue du trafic vidéo en fonction de la politique de service Figure 4.10 Réseau de 2 nœuds : Pertes du trafic données en fonction de la politique de service Figure 4.11 Réseau de 2 nœuds : Délai moyen du trafic données en fonction de la politique de service Figure 4.12 Réseau de 2 nœuds : Gigue du trafic données en fonction de la politique de service Figure 4.13 DiffServ* vs FIFO : Perte moyenne par classe dans un réseau de 2 nœuds 69 Figure 4.14 DiffServ* vs FIFO : Délai moyen par classe dans un réseau de 2 nœuds 71 Figure 4.15 DiffServ* vs FIFO : Gigue moyenne par classe dans un réseau de 2 nœuds 71 Figure 4.16 Réseau sans fil à 5 nœuds Figure 4.17 Réseau de 5 nœuds : Pertes du trafic VoIP en fonction de la politique de service Figure 4.18 Réseau de 5 nœuds : Délai moyen du trafic VoIP en fonction de la politique de service Figure 4.19 Réseau de 5 nœuds : Gigue du trafic VoIP en fonction de la politique de service Figure 4.20 Réseau de 5 nœuds : Pertes du trafic vidéo en fonction de la politique de service Figure 4.21 Réseau de 5 nœuds : Délai moyen du trafic vidéo en fonction de la politique de service Figure 4.22 Réseau de 5 nœuds : Gigue du trafic vidéo en fonction de la politique de service

15 xv Figure 4.23 Réseau de 5 nœuds : Pertes du trafic données en fonction de la politique de service Figure 4.24 Réseau de 5 nœuds : Délai moyen du trafic données en fonction de la politique de service Figure 4.25 Réseau de 5 nœuds : Gigue du trafic données en fonction de la politique de service Figure 4.26 DiffServ* vs FIFO : Perte moyenne dans un réseau de 5 nœuds Figure 4.27 DiffServ* vs FIFO : Délai moyen dans un réseau de 5 nœuds Figure 4.28 DiffServ* vs FIFO : Gigue moyenne dans un réseau de 5 nœuds Figure 5.1 Lien logique entre deux nœuds Figure 5.2 Répartition de la bande passante sur un lien très bon Figure 5.3 Répartition de la bande passante sur un lien bon Figure 5.4 Répartition de la bande passante sur un mauvais lien Figure 5.5 Perte du trafic VoIP sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.6 Délai moyen du trafic VoIP sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.7 Gigue du trafic VoIP sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.8 Perte du trafic vidéo sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.9 Délai moyen du trafic vidéo sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.10 Gigue du trafic vidéo sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.11 Perte du trafic données sur un lien logique avec poids variables : Diff- Serv vs DiffServ* Figure 5.12 Délai moyen du trafic données sur un lien logique avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.13 Gigue du trafic données sur un lien logique avec poids variables : Diff- Serv vs DiffServ* Figure 5.14 Perte du trafic VoIP sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.15 Délai moyen du trafic VoIP sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables

16 xvi Figure 5.16 Gigue du trafic VoIP sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.17 Perte du trafic vidéo sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.18 Délai moyen du trafic vidéo sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.19 Gigue du trafic vidéo sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.20 Perte du trafic données sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.21 Délai moyen du trafic données sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.22 Gigue du trafic données sur un lien logique : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.23 Pondération variable vs statique : capacité relative sur un lien logique Figure 5.24 Réseau maillé de 5 nœuds Figure 5.25 Perte du trafic VoIP dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.26 Délai moyen du trafic VoIP dans un réseau avec poids variables : Diff- Serv vs DiffServ* Figure 5.27 Gigue du trafic VoIP dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.28 Perte du trafic vidéo dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.29 Délai moyen du trafic vidéo dans un réseau avec poids variables : Diff- Serv vs DiffServ* Figure 5.30 Gigue du trafic vidéo dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.31 Perte du trafic données dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.32 Délai moyen du trafic données dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.33 Gigue du trafic données dans un réseau avec poids variables : DiffServ vs DiffServ* Figure 5.34 Perte du trafic VoIP dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables121

17 xvii Figure 5.35 Délai moyen du trafic VoIP dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.36 Gigue du trafic VoIP dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables122 Figure 5.37 Perte du trafic vidéo dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables122 Figure 5.38 Délai moyen du trafic vidéo dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.39 Gigue du trafic vidéo dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables124 Figure 5.40 Perte du trafic données dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.41 Délai moyen du trafic données dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.42 Gigue du trafic données dans un réseau : Poids fixes vs Poids variables Figure 5.43 Pondération variable vs statique : capacité relative dans un réseau127 Figure A.1 Cheminement d un paquet avec DiffServ* Figure A.2 Cheminement d un paquet avec DiffServ Figure A.3 Cheminement d un paquet avec FIFO

18 xviii LISTE DES ANNEXES Annexe A DESCRIPTION DE L IMPLÉMENTATION

19 xix LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS AMC CAFMA-SD CSMA/CA CW DCF DIFS DiffServ (DS) DSSS EDCA EIFS FIFO GSM HWMP IFS IP MAC MPOLSR OFDM OLSR PCF PER PMD PHY PLCP QdS RMSF RR SIFS SNR TCP UDP VoIP Adaptation de la Modulation et du Codage Channel Assignment and Fast MAC Architecture for Service Differentiation Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance Contention Windows Distributed Coordination Function Distributed Inter-Frame Space Services Différenciés (Differentiated Services) Direct Sequence Spread Spectrum Enhanced Distributed Channel Access Extended Inter-Frame Space Premier Arrivé Premier Servi (First in First Out) Global System for Mobile communications Hybrid Wireless Mesh Protocol Inter-Frame Space Internet Protocol Medium Access Control Multi-Path Optimized Link State Routing Orthogonal Frequency Division Multiplexing Optimized Link State Routing Point Coordination Function Packet Error Rate Physical Medium Dependent PHYsical Layer Physical Layer Convergence Protocol Qualité de Service Réseau Maillé Sans Fil Round Robin Short Inter-Frame Space Signal to Noise Ratio Transmission Control Protocol User Datagram Protocol Voix sur IP (Voice over IP)

20 xx WLAN WMN WRR WiFi WiMAX Wireless-DiffServ* (DS*) Wireless Local Area Network Wireless Mesh Network Weighted Round Robin Wireless Fidelity Worldwide Interoperability for Microwave Access Services différenciés contre les dégradations du canal sans fil

21 1 INTRODUCTION Depuis sa mise en fonction, le réseau Internet a connu une évolution tellement rapide qu il est aujourd hui le réseau de communication le plus utilisé dans le monde. Il offre une multitude de service dont les plus courants sont entre autres la téléphonie sur IP, la vidéo sur demande et le transfert de données. De plus, son utilisation s est fortement accrue d une part, depuis l avènement des réseaux sociaux, qui permettent à des groupes de personnes d échanger des informations d ordre personnelle ou professionnelle et d autre part depuis la venue des dispositifs sans fil intelligents comme le téléphone, la tablette, le lecteur de livres numériques, etc, et qui procurent également des interfaces permettant d accéder à Internet. En outre, l émergence du Cloud Computing ou Informatique dans le Nuage est une transformation importante dans l industrie de l Internet. En effet, grâce à ce nouveau concept, les utilisateurs d Internet disposent d espace de stockage sur des serveurs distants où ils peuvent enregistrer diverses informations : carnets d adresses, documents, musique, etc. Grâce à cette nouvelle utilisation de l Internet, tous leurs documents leur seront accesibles en temps réel et de n importe quel endroit pour peu qu ils disposent d une connexion à Internet. Cette connexion est d autant plus simplifiée par l utilisation de réseaux sans fil. Ainsi, l utilisation massive des systèmes de communication sans fil tels que les réseaux de téléphonie cellulaire 3G ou les réseaux locaux sans fil (WLANs) facilite grandement la mobilité des utilisateurs tout en leur offrant l accès à tous les services du Cloud. Cette prédominance des réseaux sans fil est à la base du développement de l architecture des réseaux maillés sans fil (RMSF). Les réseaux maillés sans fil constituent, à ce jour, l alternative la moins coûteuse par rapport à l installation de nouveaux réseaux filaires ou au redimensionnement des réseaux filaires existants. En effet, avec l apparition du Cloud Computing et vu la forte utilisation des applications de voix et de vidéo sur Internet, il est nécessaire d augmenter la capacité de transmission des réseaux existants et de prévoir des débits de transmission très élevés pour les applications futures. Les réseaux maillés sans fil s inscrivent alors dans cette optique car ils peuvent couvrir des zones très étendues et supporter des quantités d informations considérables. Ce sont donc des réseaux à large bande utilisés pour le backhaul des données entre utilisateurs et Internet. À cette fin, ils peuvent être déployés avec des technologies telles que le n qui peut offrir un débit allant jusqu à 300 Mbps sur une portée de 100 m ou 250 m, ou le , qui offre un débit de l ordre de 75 Mbps sur une portée d environ 10 km voir plus. Cependant, le déploiement de cette architecture doit faire face aux problèmes inhérents à tous les réseaux sans fil : les interférences entre les liaisons radio et les évanouissements

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Présenté par : BOUAMAMA Nadjib SAILE Yassine HAFERSAS Nabil 2007-2008 1 PLAN Introduction Généralité sur la QoS Le standard

Plus en détail

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi Réseaux sans Fil SIR/RTS Réseaux locaux sans fil WiFi Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 WiFi avancé Aller plus loin que la 1ère

Plus en détail

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des WLAN utilisant les fréquences radio Ces réseaux sans fil (Wireless Local Area Network) utilisent des fréquences

Plus en détail

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi Support de la qualité de service et contrôle de topologie dans les réseaux mobiles ad hoc Rabah Meraihi GET / Télécom Paris rabah.meraihi@enst.fr Rabah Meraihi 1 Plan 1. Introduction et contexte 2. Qualité

Plus en détail

Réseaux Mobiles. Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi. Rhouma Rhouma. https://sites.google.com/site/rhoouma

Réseaux Mobiles. Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi. Rhouma Rhouma. https://sites.google.com/site/rhoouma 1 / 52 Réseaux Mobiles Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma École Supérieure d Économie Électronique 2eme année Master Pro MBDS 2 / 52 Plan

Plus en détail

Réseaux sans fil - 802.11

Réseaux sans fil - 802.11 Réseaux sans fil - 802.11 Frédéric Guinand LITIS, Université du Havre IUT 2 802.11 vs 802.3 Ethernet - 802.3 802.3 : Ethernet réseau local (LAN) 802.11 : réseau local sans fil (WLAN). Wi-Fi organisation

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Le réseau Wifi (Wireless FIdelity)

Le réseau Wifi (Wireless FIdelity) Le réseau Wifi (Wireless FIdelity) Introduction au Wifi Les normes Wifi Portées et débits théoriques Les différents types d'équipement Wifi Infrastructure Communication, les points d'accès Le mode ad hoc

Plus en détail

L'architecture Mesh. frati@nyx.unice.fr

L'architecture Mesh. frati@nyx.unice.fr L'architecture Mesh frati@nyx.unice.fr On connaissait déjà le mode sans infrastructure : le mode Ad-Hoc mode habituel pour connecter deux ordinateurs entre eux (d égal à égal) permettant des partages de

Plus en détail

Sommaire Introducton Modes de fonctonnement Architecture WiFi Méthodes d accès Trame WiFi Fonctonnalités

Sommaire Introducton Modes de fonctonnement Architecture WiFi Méthodes d accès Trame WiFi Fonctonnalités Sommaire Introducton 2 Modes de fonctonnement 2 Mode infrastructure 2 Mode ad hoc 3 Architecture WiFi 4 Couche physique 4 Couches liaison de données 4 Méthodes d accès 4 PCF 4 DCF 4 Trame WiFi 7 Fonctonnalités

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Les capteurs biomédicaux

Les capteurs biomédicaux Les capteurs La gestion des échanges entre les capteurs et les applications médicales Référence : Frédérique Laforest 1 Au programme : distante 3. Un exemple : 802.15.4/ZigBee 2 1.1 Contexte 1.2 Objectifs

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie Définition : La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large. La mesure est l'opération qui consiste à donner une valeur à une observation.

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Accédez au test ici http://myspeed.visualware.com/index.php

Accédez au test ici http://myspeed.visualware.com/index.php Test de vitesse VoIP Pourquoi faire le test? Un test de vitesse VoIP est un moyen efficace d évaluer la capacité de votre connexion Internet à prendre en charge un système de téléphonie VoIP. D autres

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 279 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES LES RÉSEAUX INFORMATIQUES Lorraine Le développement d Internet et de la messagerie électronique dans les entreprises a été, ces dernières années, le principal moteur de la mise en place de réseau informatique

Plus en détail

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN Cours n 9 Trunking - VTP Inter-VLAN 1 Sommaire Agrégation (Trunking) VTP Inter-VLAN routing 2 Définition L'apparition de l'agrégation (trunking) remonte aux origines des technologies radio et de téléphonie.

Plus en détail

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types..

Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. Un réseau est.. de tout types.. Généralités sur LES RESEAUX DE TRANSMISSION NUMERIQUE. I Définitions Un réseau est.. de tout types... Les réseaux permettent d offrir des services aussi bien aux entreprises qu aux particuliers (gestion

Plus en détail

switchport access vlan 20

switchport access vlan 20 Chapitre 3 examen Quelles affirmations décrivent les avantages des VLAN? (Choisissez deux réponses.) Les VLAN améliorent les performances du réseau en régulant le contrôle du flux et la taille de la fenêtre.

Plus en détail

LOSS NETWORK MODELS AND MULTIPLE METRIC PERFORMANCE SENSITIVITY ANALYSIS FOR MOBILE WIRELESS MULTI-HOP NETWORKS HOANG TUAN NHA DINH HONG THANH

LOSS NETWORK MODELS AND MULTIPLE METRIC PERFORMANCE SENSITIVITY ANALYSIS FOR MOBILE WIRELESS MULTI-HOP NETWORKS HOANG TUAN NHA DINH HONG THANH LOSS NETWORK MODELS AND MULTIPLE METRIC PERFORMANCE SENSITIVITY ANALYSIS FOR MOBILE WIRELESS MULTI-HOP NETWORKS GROUPE 4: LANG KHAC CHIEN HOANG TUAN NHA DINH HONG THANH Plan de presentation Introduction

Plus en détail

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24)

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24) Introduction (1/24) Internet = Interconnexion de réseaux et Services Informatiques (Années 60) Applications Informatiques: Transfert de fichier, Messagerie, News Internet = Interconnexion de réseaux et

Plus en détail

Les réseaux ad hoc et le Wi-Fi (IEEE 802.11)

Les réseaux ad hoc et le Wi-Fi (IEEE 802.11) Les réseaux ad hoc et le Wi-Fi (IEEE 802.11) Dominique Dhoutaut Journée des doctorants de l EDIIS - 8 Juin 2004 dominique.dhoutaut@insa-lyon.fr Plan de la présentation Introduction Réseaux ad hoc, principes

Plus en détail

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Chapitre 7 7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Quelles sont les deux conditions qui poussent à préférer la norme 802.11g à la norme 802.11a? (Choisissez deux réponses.) La portée de la norme 802.11a

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de Abstract Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de nouvelles alternatives pour sécuriser et améliorer le WANs (Wide Area Network). De plus en plus ils gagnent du terrain

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 29 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Thèmes abordés. Wireless LAN. Bases des réseaux 802.11. Normes et consortiums Modes d opération et protocoles

Thèmes abordés. Wireless LAN. Bases des réseaux 802.11. Normes et consortiums Modes d opération et protocoles Thèmes abordés Wireless LAN Bases des réseaux 802.11 Normes et consortiums Modes d opération et protocoles 1 2 Le monde Wi-Fi Pas seulement des ordinateurs... 3 4 Pas seulement les mobiles Connecté partout!

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Wi-Fi Département Informatique I.U.T. Bordeaux I vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Plan 1. Introduction aux réseaux sans fil 2. Un tour d horizon sur le Wi-Fi (historique, normes ) 3. Couche physique 4. Couche

Plus en détail

Réseaux Mobiles et Haut Débit

Réseaux Mobiles et Haut Débit Réseaux Mobiles et Haut Débit Worldwide Interoperability for Microwave Access 2007-2008 Ousmane DIOUF Tarik BOUDJEMAA Sadek YAHIAOUI Plan Introduction Principe et fonctionnement Réseau Caractéristiques

Plus en détail

Résumé Le réseau MANET Le réseau véhiculaire Le réseau de capteurs

Résumé Le réseau MANET Le réseau véhiculaire Le réseau de capteurs Résumé Ces dernières décennies, les réseaux sans fil ont été déployés à un rythme remarquable dans différents contextes : les bureaux d entreprises, les universités, les hôtels, etc. La prolifération d

Plus en détail

Téléphonie Mobile. GPRS General Packet Radio Service (2,5G) LP R&T RSFS - Département R&T

Téléphonie Mobile. GPRS General Packet Radio Service (2,5G) LP R&T RSFS - Département R&T Téléphonie Mobile GPRS General Packet Radio Service (2,5G) LP R&T RSFS - Département R&T Introduction Technologie GPRS : General Packet Radio Service Basée sur la norme GSM Transmission par paquets, en

Plus en détail

CERAGON. Enterprise. Solutions de Réseaux Sans Fil en Large Bande. i t é 4 5-6 2 2 M b p s. a c. a p. e c. h a u t. s T r è 7. 5-3 8.

CERAGON. Enterprise. Solutions de Réseaux Sans Fil en Large Bande. i t é 4 5-6 2 2 M b p s. a c. a p. e c. h a u t. s T r è 7. 5-3 8. Enterprise s T r è h a u t e c a p a c i t é 4 5-6 2 2 M b p s F i b e A i r 7. 5-3 8 G H V P N z I P c e e n A T M e r g C o n v F a t a n e t r I n t r n e E t h e s t Solutions de Réseaux Sans Fil en

Plus en détail

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02

Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Les réseaux sans fil (WiFi) Date de Date de Version Public Cible Publication Révision Simple Utilisateur Mai 2008 Mai 2009 02 Introduction Un réseau sans fil est un réseau dans lequel au moins deux terminaux

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Institut Supérieur d Informatique de Tunis

Institut Supérieur d Informatique de Tunis Institut Supérieur d Informatique de Tunis Chapitre 1 Réseaux radio mobiles : évolution vers 3G Enseignante responsable : Dr. Sonia BEN REJEB CHAOUCH Module : Réseaux nouvelles générations Groupes : Mastère

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Qualité du service et VoiP:

Qualité du service et VoiP: Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays membres du Groupe AF Bamako (Mali), 7-9 avril 2003 1 Qualité du service et VoiP: Aperçu général et problèmes duvoip Mark Scanlan Aperçu général

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée :

Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : 1. Les codecs Pour pouvoir utiliser les mêmes liaisons que les autres données, sur le réseau du FAI, la voix est multiplexée : Pour être ainsi transportée, sous forme de paquets, la voix doit être numérisée

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil 5 Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil Chapitre Au sommaire de ce chapitre Principe du réseau Internet Termes basiques du paramétrage de TCP/IP Principe des ports TCP et UDP Et les VPN? Dans

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

WLAN (WirelessLocal Area Network) 802.11. Jean-Luc Damoiseaux 1

WLAN (WirelessLocal Area Network) 802.11. Jean-Luc Damoiseaux 1 WLAN (WirelessLocal Area Network) 802.11 Jean-Luc Damoiseaux 1 Plan Généralités Architecture d un réseau 802.11 Couche physique Couche liaison de données L itinérance Jean-Luc Damoiseaux 2 Pourquoi un

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail

WiFi 5 ème génération du WiFi-n à IEEE802.11ac

WiFi 5 ème génération du WiFi-n à IEEE802.11ac A. NAJID Professeur réseaux sans fil et hyperfréquence lnpt Rabat email : najid@inpt.ac.ma WiFi 5 ème génération du WiFi-n à IEEE802.11ac RFTE 2013 Oujda 1 Sommaire Introduction 802.11n Améliorations PHY

Plus en détail

Réseaux Locaux Sans Fil & QdS

Réseaux Locaux Sans Fil & QdS Réseaux Locaux Sans Fil & QdS Thierry VAL Laboratoire de recherche ICAR A3050 Univ. Toulouse II - IUT Blagnac 1 1. Introduction - Aptitudes des WLAN à être utilisés par des applications "temps réel" communicantes?

Plus en détail

Gestion dynamique de la bande passante dans les réseaux ad hoc multi-sauts

Gestion dynamique de la bande passante dans les réseaux ad hoc multi-sauts Gestion dynamique de la bande passante dans les réseaux ad hoc multi-sauts Cheikh Sarr Université de Thiès Thiès, Sénégal BP 960 csarr1979@hotmail.com Sofiane Khalfallah Heudiasyc UMR CNRS 6599 UTC BP

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

DYNAMIC RATE CONTROL IN WIRELESS VIDEO COMMUNICATIONS. Rim HAMMI & Ken CHEN L2TI, Université Paris 13

DYNAMIC RATE CONTROL IN WIRELESS VIDEO COMMUNICATIONS. Rim HAMMI & Ken CHEN L2TI, Université Paris 13 DYNAMIC RATE CONTROL IN WIRELESS VIDEO COMMUNICATIONS Rim HAMMI & Ken CHEN L2TI, Université Paris 13 Plan 1 Introduction 2 Mécanisme et architecture 3 Algorithmes de régulation du débit vidéo Algorithme

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

BAC PRO Système Electronique Numérique. Nom : Le routage Date : LE ROUTAGE

BAC PRO Système Electronique Numérique. Nom : Le routage Date : LE ROUTAGE 1. Sommaire LE ROUTAGE 1. Sommaire... 1 2. Un routeur, pour quoi faire?... 1 3. Principe de fonctionnement du routage.... 2 4. Interfaces du routeur... 3 4.1. Côté LAN.... 3 4.2. Côté WAN.... 3 5. Table

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking Academy diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

La sécurité dans un réseau Wi-Fi

La sécurité dans un réseau Wi-Fi La sécurité dans un réseau Wi-Fi Par Valérian CASTEL. Sommaire - Introduction : Le Wi-Fi, c est quoi? - Réseau ad hoc, réseau infrastructure, quelles différences? - Cryptage WEP - Cryptage WPA, WPA2 -

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques PC / Réseau Réseaux informatiques Ethernet, WiFi, Bluetooth Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Réseaux locaux et étendus Éléments du réseau local, topologie Réseau Ethernet Sous-couches

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS

QoS et Multimédia SIR / RTS QoS et Multimédia SIR / RTS Les principes fondamentaux de la qualité de service Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Introduction

Plus en détail

Principes de mise en réseau & Manuel d installation réseau pour l imprimante Crystal Printer

Principes de mise en réseau & Manuel d installation réseau pour l imprimante Crystal Printer Principes de mise en réseau & Manuel d installation réseau pour l imprimante Crystal Printer 1. Présentation Ce manuel fournit les connaissances de base sur la mise en place d un réseau sans fil pour que

Plus en détail

Montpellier 2013-2014

Montpellier 2013-2014 locaux Montpellier 2013-2014 La notion de réseau Définition Réseaux Réseau informatique: ensemble d équipements informatiques (matériel + logiciel) reliés entre-eux pour échanger ou partager des données.

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux Hub réseau d'opérateur Hub Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseau d entreprise : interconnecte

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 13031

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 13031 Open Archive TOULOUSE Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE PROFITEZ DU RÉSEAU. maintenant. Glossaire Glossaire de la technologie mobile 3G Accès distant Adaptateur Client sans fil ADSL AVVID Carte réseau Convergence GPRS Haut

Plus en détail

on distingue quatre catégories selon le périmètre géographique offrant une connexion (appelé Zone de couverture).

on distingue quatre catégories selon le périmètre géographique offrant une connexion (appelé Zone de couverture). Les Réseaux sans Fil Introduction Aujourd hui, la majorité des ordinateurs et la quasi totalité des appareils «mobiles» (tels que les téléphones portables)disposent de moyens de connexion à un ou plusieurs

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 2 1 Quelles affirmations parmi les suivantes définissent correctement le rôle des périphériques intermédiaires sur le

Plus en détail

QoS et QoE : quelles méthodes et quelle corrélation pour évaluer la satisfaction des clients?

QoS et QoE : quelles méthodes et quelle corrélation pour évaluer la satisfaction des clients? QoS et QoE : quelles méthodes et quelle corrélation pour évaluer la satisfaction des clients? Forum FRATEL Conakry 19 et 20 mars 2013 Page 1 Plan de la présentation Définitions de la QoS et de la QoE Les

Plus en détail

Architectures de QoS pour Internet

Architectures de QoS pour Internet Architectures de QoS pour Internet IntServ, Diffserv 2011 RMMQoS-chap5 1 Architecture Intserv Intégration de Service définie en 1997 dans les RFC2205 à RFC2216 définie par flux (ex : IP src + IP dst +

Plus en détail

TP : STATION BLANI 2000 SIMULATION DU RESEAU INFORMATIQUE

TP : STATION BLANI 2000 SIMULATION DU RESEAU INFORMATIQUE SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource TP : STATION BLANI 2000 SIMULATION DU RESEAU INFORMATIQUE 1 MISE EN SITUATION Le plan réseau

Plus en détail

PPE 2.1 - GSB Vincent LAINE Eliott DELAUNEY 13/03/2014

PPE 2.1 - GSB Vincent LAINE Eliott DELAUNEY 13/03/2014 PPE 2.1 - GSB Vincent LAINE Eliott DELAUNEY 13/03/2014 TABLE DES MATIERES CHOIX DE LA SOLUTION TEHCNIQUE 3 L'AVANT-PROPOS : 3 LES COMMUTATEURS (SWITCH) 4 LE ROUTEUR 4 LE DHCP 5 UN DERNIER MOT? 5 LISTE

Plus en détail

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS De la téléphonie classique à la ToIP hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS 2 La téléphonie La téléphonie est un système de communication avec la voix Deux composantes sont nécessaires à ce système

Plus en détail

Panorama des réseaux haut débit

Panorama des réseaux haut débit Panorama des réseaux haut débit Participants Ingénieurs, techniciens ou toutes personnes disposant des connaissances de base sur les réseaux et souhaitant les approfondir avec un panorama détaillé des

Plus en détail

QUALITE DE SEVICE WI-FI : ALGORITHME POUR LE SUPPORT DE DIFFSERV

QUALITE DE SEVICE WI-FI : ALGORITHME POUR LE SUPPORT DE DIFFSERV QUALITE DE SEVICE WI-FI : ALGORITHME POUR LE SUPPORT DE DIFFSERV Ilyes Gouta, Ingénieur - Chercheur, ENSI ilyes.gouta@ensi.rnu.tn Pr. Abdelfettah Belghith, Professeur, ENSI abdelfattah.belghith@ensi.rnu.tn

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

L'architecture Mesh. frati@unice.fr

L'architecture Mesh. frati@unice.fr L'architecture Mesh frati@unice.fr On connaissait déjà le mode sans infrastructure : le mode Ad-Hoc mode habituel pour connecter deux ordinateurs entre eux (d égal à égal) permettant des partages de fichiers

Plus en détail

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire 2 1 Les éléments de communication 1.1 Les éléments principaux d une communication Une communication démarre avec un message (ou des informations) qui doit être envoyé d un individu ou d un périphérique

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Soutenance TX Suiveur: Stéphane Crozat Commanditaire: tetaneutral.net/laurent Guerby 1 02/02/212 Introduction 2 Introduction: schéma 3 Définition d un tunnel

Plus en détail

CCNA Discovery Travailler dans une PME ou chez un fournisseur de services Internet

CCNA Discovery Travailler dans une PME ou chez un fournisseur de services Internet Curriculum Name Guide du participant CCENT 3 Section 9.3 Dépannage de l adressage IP de la couche 3 Cette section consacrée au dépannage vous permettra d étudier les conditions nécessaires à l obtention

Plus en détail

La gamme point-à-point Canopy. MOTOwi4 Les solutions point-à-point flexibles de Motorola

La gamme point-à-point Canopy. MOTOwi4 Les solutions point-à-point flexibles de Motorola La gamme point-à-point Canopy MOTOwi4 Les solutions point-à-point flexibles de Motorola MOTOwi4 Solutions point-à-point conçues pour des applications simples à complexes dans des environnements exigeants

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail