CUMUL D'ACTIVITES CUMUL D'ACTIVITES. Note d information N du 1 er septembre 2007 REFERENCES :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CUMUL D'ACTIVITES CUMUL D'ACTIVITES. Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 REFERENCES :"

Transcription

1 Note d information N du 1 er septembre 2007 CUMUL D'ACTIVITES REFERENCES : Loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires article 25 (Journal officiel du 14 juillet 1983) Décret n du 2 mai 2007 relatif au cumul d'activités des fonctionnaires, des agents non titulaires de droit public et des ouvriers des établissements industriels de l'etat (Journal officiel du 3 mai 2007) ANNULE LA NOTE D'INFORMATION N DU 1 ER FEVRIER 2003 DISPONIBLE SUR LE SITE Service Documentation - Aide Juridique

2 L'article 25 de la loi du 13 juillet 1983, dans sa rédaction issue de la loi du 2 février 2007, dispose que les fonctionnaires et agents non titulaires de droit public peuvent "être autorisés à exercer, dans des conditions fixées par décret en Conseil d'etat, à titre accessoire, une activité lucrative ou non, auprès d'une personne ou d'un organisme public ou privé, dès lors que cette activité est compatible avec les fonctions qui leur sont confiées et n'affecte pas leur service". C'est le décret n du 2 mai 2007 qui définit les modalités du cumul d'activités. Ce décret énonce les règles applicables s'agissant du cumul d'activités à titre accessoire, du cumul d'activités au titre de la création, de la reprise ou de la poursuite d'activités au sein d'une entreprise, du cumul d'activités applicable aux agents à temps non complet. Le non-respect par les agents des règles qui vont suivre, les exposent à des sanctions disciplinaires. Le décret prend effet au 4 mai Ces dispositions s'appliquent aux demandes d'autorisation de cumuls en cours d'instruction au 3 mai 2007 et sur lesquelles il n'a pas encore été statué. I REGIME APPLICABLE AU CUMUL D'ACTIVITES A TITRE ACCESSOIRE A Principe Les fonctionnaires et agents non titulaires de droit public peuvent être autorisés à cumuler des activités accessoires à leur activité principale, sous réserve que ces activités ne portent pas atteinte au fonctionnement normal, à l'indépendance ou à la neutralité du service. B Activités accessoires autorisées Ces activités listées de manière limitative, aux articles 2 et 3 du décret sont les suivantes : expertises ou consultations auprès d'une entreprise ou d'un organisme privés sous réserve des dispositions du 2 du I de l'article 25 de la loi du 13 juillet 1983, qui interdit formellement de donner des consultations, de procéder à des expertises et de plaider en justice dans les litiges qui intéressent toute personne publique, le cas échéant devant une juridiction étrangère ou internationale, sauf si cette prestation s'exerce au profit d'une personne publique, enseignements ou formations, activité agricole au sens du premier alinéa de l'article L du Code rural, c'est-à-dire les activités correspondant à la maîtrise ou à l'exploitation d'un cycle biologique de caractère végétal ou animal, les activités exercées par un exploitant agricole qui sont dans le prolongement de l'acte de production, ou qui ont pour support l'exploitation, les activités de cultures marines et les activités de préparation et d'entraînement des équidés domestiques en vue de leur exploitation, à l'exclusion des activités de spectacle. L'activité agricole doit être exercée dans une exploitation agricole non constituée sous forme sociale. Si elle est exercée dans le cadre d'une exploitation constituée sous forme de société civile ou commerciale, le fonctionnaire ou agent non titulaire de droit public ne doit pas exercer les fonctions de gérant, de directeur général ou de membre du conseil d'administration, du directoire ou du conseil de surveillance. Ces limites ne sont pas opposables aux agents publics gérant leur patrimoine personnel et familial. travaux d'extrême urgence dont l'exécution immédiate est nécessaire pour prévenir des accidents imminents ou organiser des mesures de sauvetage, travaux ménagers de peu d'importance réalisés chez les particuliers, aide à domicile à un ascendant, à un descendant, à un conjoint, à son partenaire lié par un PACS ou à son concubin, permettant à l'agent de percevoir, le cas échéant, les allocations afférentes à cette aide, 2

3 activité de conjoint collaborateur au sein d'une entreprise artisanale ou commerciale. Au regard de l'article R du Code du commerce est considéré comme conjoint collaborateur, le conjoint du chef d'une entreprise commerciale, artisanale ou libérale qui exerce une activité professionnelle régulière dans l'entreprise sans percevoir de rémunération et sans avoir la qualité d'associé au sens de l'article 1832 du Code civil, associé étant, au sens de cet article, celui qui affecte à une entreprise commune des biens ou une industrie en vue de partager ou de profiter de l'économie qui pourra en résulter, et qui s'engage à contribuer aux pertes activité d'intérêt général exercée auprès d'une personne publique ou auprès d'une personne privée à but non lucratif (association), mission d'intérêt public de coopération internationale ou auprès d'organismes d'intérêt général à caractère international ou d'un Etat étranger pour une mission limitée. C Procédure ➊ Autorisation préalable Le cumul d'une activité exercée à titre accessoire avec une activité exercée à titre principal est subordonné à la délivrance d'une autorisation par l'employeur. Toutefois, l'exercice d'une activité bénévole au profit des personnes publiques ou privées sans but lucratif est libre. Les travaux d'extrême urgence peuvent être entrepris sans attendre la délivrance de l'autorisation. ➋ Information Préalablement à l'exercice de toute activité, l'agent public doit adresser à son employeur une demande écrite dans laquelle il indique l'identité de l'employeur ou la nature de l'organisme pour le compte duquel s'exerce l'activité envisagée, la nature, la durée, la périodicité et les conditions de rémunération de cette activité. L'agent peut compléter sa demande de toute autre information, l'autorité pouvant demander des informations complémentaires. Tout changement dans les conditions d'exercice ou de rémunération est assimilé à l'exercice d'une nouvelle activité, nécessitant une nouvelle demande d'autorisation. ➌ Notification L'autorité compétente notifie sa décision dans un délai d'un mois à compter de la réception de la demande. Ce délai est porté à 2 mois si l'autorité estime ne pas disposer de toutes les informations et invite l'agent à compléter sa demande dans un délai maximum de 15 jours à compter de la réception de celle-ci. L'absence de réponse de l'employeur dans les délais impartis vaut autorisation d'exercice de l'activité accessoire. L'autorité peut s'opposer à tout moment à la poursuite d'une activité autorisée si : l'intérêt du service le justifie, les informations fondant la délivrance de l'autorisation apparaissent erronées, l'activité n'est plus accessoire. 3

4 II REGIME APPLICABLE AU CUMUL D'ACTIVITES AU TITRE DE LA CREATION, DE LA REPRISE ET DE LA POURSUTE D'ACTIVITES AU SEIN D'UNE ENTREPRISE A Création et reprise d'une entreprise En application de l'article 25-II de la loi du 13 juillet 1983, l'interdiction d'exercer à titre professionnel une activité privée lucrative n'est pas applicable au fonctionnaire ou agent non titulaire de droit public, qui après déclaration à l'autorité dont il relève pour l'exercice de ses fonctions, crée ou reprend une entreprise. Afin de favoriser la création ou la reprise d'une entreprise, la loi du 3 février 2007 complète pour les 3 fonctions publiques le dispositif relatif à l'exercice des fonctions à temps partiel, et autorise l'accomplissement d'un service à temps partiel de droit, qui ne peut être inférieur au mi-temps au bénéfice des agents qui créent ou reprennent une entreprise. Cette demande est soumise à l'examen de la commission de déontologie. S'agissant de la création ou de la reprise d'une entreprise, le décret du 2 mai 2007 apporte les précisions suivantes : l'agent qui se propose de créer ou de reprendre une entreprise industrielle, commerciale, artisanale ou agricole, quelle qu'en soit la forme juridique doit effectuer une déclaration écrite à son employeur. Cette déclaration est présentée 2 mois avant la date de création ou de reprise, et doit mentionner la forme et l'objet social de l'entreprise, son secteur et sa branche d'activités, et s'il y a lieu la nature et le montant des subventions publiques dont cette entreprise bénéficie. Cette déclaration est transmise dans un délai de 15 jours à compter de sa réception à la commission de déontologie. La commission de déontologie rend son avis dans un délai d'un mois. Ce délai est porté à 2 mois lorsqu'elle demande des compléments d'information. L'avis est transmis à l'employeur qui en informe son agent. Dans le cadre de sa mission, la commission de déontologie contrôle la compatibilité de la création ou de la reprise envisagée, au regard des dispositions de l'article du Code pénal relatif à la prise illégale d'intérêts. Elle examine également si le cumul d'activités envisagé porte atteinte à la dignité des fonctions publiques exercées par l'agent ou risque de compromettre ou de mettre en cause le fonctionnement normal, l'indépendance ou la neutralité du service. L'employeur, au vu de l'avis rendu par la commission de déontologie, se prononce sur la déclaration du cumul d'activités, et apprécie la compatibilité de ce cumul au regard des obligations de service de l'agent. Le cumul d'activités (reprise ou création service à temps partiel) peut être exercé pour une durée maximale d'un an, renouvelable dans la limite d'un an. La prolongation doit être demandée un mois au moins avant la fin de la première période. Dans le cas d'une demande de prolongation du cumul d'activités, la commission de déontologie n'a pas à être resaisie. La collectivité peut à tout moment mettre fin au cumul d'activités dans la mesure où celui-ci ne répondrait plus aux obligations prévues par les textes. B Poursuite d'activités au sein d'une entreprise Les dirigeants d'entreprise ou d'associations à but lucratif, lauréats d'un concours ou recrutés en qualité d'agent non titulaire de droit public, peuvent après déclaration à l'autorité dont ils vont relever, continuer à exercer leur activité privée. L'intéressé recruté en qualité de fonctionnaire transmet sa déclaration dès sa nomination en qualité de fonctionnaire stagiaire. Quant à l'intéressé recruté en qualité d'agent contractuel, celui-ci transmet sa déclaration préalablement à la signature de son contrat. 4

5 La commission de déontologie est saisie pour avis par l'autorité compétente dans un délai de 15 jours, à compter de la date à laquelle elle est informée du projet de l'intéressé. La commission contrôle la compatibilité du projet de poursuite de l'activité au sein d'une entreprise ou d'une association au regard des dispositions du Code pénal relatives à la prise illégale d'intérêts. Elle examine si le cumul envisagé porte atteinte à la dignité des fonctions publiques exercées par l'agent, ou risque de compromettre ou de mettre en cause le fonctionnement normal, l'indépendance ou la neutralité du service dans lequel il est employé. L'autorité compétente se prononce ensuite sur le cumul d'activités envisagé au vu de l'avis rendu par la commission de déontologie. Elle apprécie la compatibilité du cumul envisagé d'activités au regard des obligations de service qui s'impose à l'intéressé. Le cumul d'activités peut être exercé pour une durée maximale d'un an, sauf décision contraire expresse écrite. Elle est prorogée pour une durée d'un an après dépôt d'une nouvelle déclaration un mois au moins avant le terme de la première période. La nouvelle déclaration ne fait pas l'objet d'une nouvelle saisine de la commission de déontologie. L'autorité dont relève l'agent peut s'opposer à tout moment au cumul d'activité contrevenant ou ne satisfaisant plus aux critères de compatibilité. III REGIME APPLICABLE AUX AGENTS A TEMPS NON COMPLET L'article 25-IV de la loi du 13 juillet 1983 ouvre la possibilité aux fonctionnaires, agents non titulaires de droit public et agents non titulaires de droit privé (dits "agents Berkaniens"), occupant un emploi dont la durée hebdomadaire est inférieure ou égale au mi-temps, d'exercer à titre professionnel, une activité privée lucrative. Les articles 15 à 17 du décret du 3 mai 2007 déterminent les limites et les conditions de ce cumul. A Cumul d'activité publique à temps non complet et d'activité privée lucrative Fonctionnaires et agents non titulaires occupant un emploi à temps non complet d'une durée inférieure ou égale au mi-temps peuvent exercer une activité privée lucrative à condition que : cet exercice s'effectue dans des conditions compatibles avec les obligations de service, l'activité ne porte pas atteinte au fonctionnement normal, à l'indépendance ou à la neutralité du service. L'activité privée lucrative peut être salariale, libérale L'agent qui envisage l'exercice d'une activité privée lucrative en cumul avec son service à temps non complet ( à 17h30) doit en informer préalablement son employeur, celui-ci pouvant à tout moment s'opposer à l'exercice ou à la poursuite de l'exercice de l'activité privée s'il estime que cet exercice est contraire aux critères de compatibilité avec les obligations de service. L'agent est soumis aux dispositions de l'article du Code pénal relatif à la prise illégale d'intérêts. l'exercice est limité à une seule activité privée lucrative, aucune limite n'est imposée s'agissant de la durée totale du travail exercée au titre du cumul, dès lors qu'il n'y a pas atteinte au fonctionnement normal du service, le texte envisage l'exercice d'une activité privée lucrative par des agents en poste et non l'inverse. 5

6 B Cumul d'emplois publics des agents à temps non complet Les agents territoriaux à temps non complet peuvent exercer une ou plusieurs activités auprès d'autres administrations (services de l'etat, fonction publique hospitalière), à condition que la durée totale du travail effectuée dans le cadre de ce cumul n'excède pas celle afférente à un emploi à temps complet. En application de l'article 8 du décret du 20 mars 1991, un fonctionnaire territorial peut cumuler plusieurs emplois permanents territoriaux à temps non complet dans la limite de 40 heures hebdomadaires, soit 115% de la durée afférente à un emploi à temps complet. Les agents doivent informer chacun des employeurs publics dont ils relèvent, de toute activité exercée pour le compte d'une autre administration ou d'une autre collectivité territoriale. Le décret n du 6 janvier 2003 relatif aux cumuls d'activités et de rémunérations des agents mentionnés à l'alinéa 2 de l'article 25 de la loi n du 13 juillet 1983 modifié portant droits et obligations des fonctionnaires est abrogé. IV DISPOSITIONS DIVERSES, TRANSITOIRES ET FINALES Au titre de ces dispositions, plusieurs mesures concernent la fonction publique territoriale. Les actes relatifs aux demandes d'autorisation, aux déclarations de cumul d'activités, aux avis de la commission de déontologie, ainsi qu'aux décisions administratives prises sur ce fondement, sont versés au dossier individuel de l'agent. Les collaborateurs de cabinet peuvent exercer à titre accessoire, une activité d'intérêt général exercée auprès d'une personne publique, ou auprès d'une personne à but non lucratif, ou auprès d'une personne à but non lucratif, ou exercer au titre d'une activité accessoire, les fonctions de collaborateur d'un député, d'un sénateur ou d'un représentant au Parlement européen. La condition de 3 ans de durée de services effectifs ou d'emploi de manière continue n'est plus exigée des fonctionnaires qui demandent à bénéficier d'une disponibilité pour création ou reprise d'entreprise, ou des agents non titulaires qui demandent le bénéfice d'un congé non rémunéré pour création ou reprise d'entreprise. Les autorisations de cumul accordées sur la base du dispositif antérieur (Décret-Loi du 29 octobre 1936), en cours au 4 mai 2007, doivent faire l'objet d'une autorisation expresse de l'autorité territoriale. A défaut, elles sont abrogées. 6

Le cumul d activités des agents publics

Le cumul d activités des agents publics Le cumul d activités des agents publics Références : Loi n 83-634 du 13 juillet 1983, modifiée par la loi n 2007-148 du 2 février 2007, portant droits et obligations des fonctionnaires (article 25) Décret

Plus en détail

STATUT - LE CUMUL D ACTIVITES

STATUT - LE CUMUL D ACTIVITES STATUT - LE CUMUL D ACTIVITES modification 22 janvier 2014 Référence: Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ; Loi n 2007-148 du 2 février 2007 ; Loi

Plus en détail

Cumuls d'emplois NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU CUMUL D'ACTIVITÉS DES AGENTS PUBLICS

Cumuls d'emplois NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU CUMUL D'ACTIVITÉS DES AGENTS PUBLICS Cumuls d'emplois Références : NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU CUMUL D'ACTIVITÉS DES AGENTS PUBLICS Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (article 25), modifiée

Plus en détail

CUMUL LE CUMUL D'ACTIVITES NOUVELLES DISPOSITIONS - ENTREE EN VIGUEUR : 23 JANVIER 2011 -

CUMUL LE CUMUL D'ACTIVITES NOUVELLES DISPOSITIONS - ENTREE EN VIGUEUR : 23 JANVIER 2011 - CUMUL NOTE D'INFORMATION du 07.03.2011 N 2011-09 SERVICE DOCUMENTATION-CONSEIL LE CUMUL D'ACTIVITES NOUVELLES DISPOSITIONS - ENTREE EN VIGUEUR : 23 JANVIER 2011 - Un décret du 20 janvier 2011 1 vient apporter

Plus en détail

LE CUMUL D'ACTIVITÉS

LE CUMUL D'ACTIVITÉS LE CUMUL D'ACTIVITÉS Sommaire : 1) Cadre général 2) L exercice d activités diverses sans autorisation préalable 3) L exercice d activités accessoires sur autorisation 4) Création, reprise ou poursuite

Plus en détail

Secrétariat Général Hors Départements

Secrétariat Général Hors Départements Etab=DG75, Timbre=C001, TimbreDansAdresse=Vrai, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Secrétariat Général Hors Départements NOTE d information Dossier suivi par : Mél : DG75-C001@insee.fr

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES ET DE REMUNERATIONS

LE CUMUL D ACTIVITES ET DE REMUNERATIONS Réf. : CDG-INFO2007-12/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN PLAN DE CLASSEMENT : 1-30-35 : 03.59.56.88.48/58 Date : le 11 juin 2007 MISE A JOUR DU 19 JUILLET 2010 Dernière modification

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire NOTE D INFORMATION LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS L:/Circulaires 2009 NT/SG Réf : Rémun. 8.4 SERVICE CARRIERE Octobre 2009 MAJ MARS 2011 Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant

Plus en détail

> Cumul d activités des professeurs de danse

> Cumul d activités des professeurs de danse DROIT > Cumul d activités des professeurs de danse Janvier 2015 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

Fonctionnaires, agents non titulaires, ouvriers des établissements industriels de l État.

Fonctionnaires, agents non titulaires, ouvriers des établissements industriels de l État. Le cumul d activités dans la fonction publique Par Stéphanie Ricatti L article 25 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983, portant droits et obligations des fonctionnaires, dans sa rédaction issue des lois

Plus en détail

- Loi n 2007-148 du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique ;

- Loi n 2007-148 du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique ; Le 10 septembre 2015 Le Recteur À Rectorat Division des Personnels Enseignants 02 32 08 91 48 dpe@ac-rouen.fr Division des Personnels Administratifs, Techniques, Sociaux et de Santé 02.32.08.91.56/57 dipatss@ac-rouen.fr

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS COMPLET (Mode d emploi)

LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS COMPLET (Mode d emploi) République française Polynésie française www.cgf.pf LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS COMPLET (Mode d emploi) (Applicable depuis le 15 novembre 2011) SOMMAIRE I Le principe du non cumul d activités

Plus en détail

Grenoble, le 04 septembre 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des Universités. Mesdames et Messieurs les Chefs d établissements

Grenoble, le 04 septembre 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des Universités. Mesdames et Messieurs les Chefs d établissements Grenoble, le 04 septembre 2015 Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des Universités A Mesdames et Messieurs les Chefs d établissements Rectorat Division des personnels enseignants Réf N 15-040

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90. Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment ses articles 2 et 25 ;

CIRCULAIRE CDG90. Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment ses articles 2 et 25 ; CIRCULAIRE CDG90 13/11 CUMUL D ACTIVITES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment ses articles 2 et 25 ; Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90. CUMUL D ACTIVITES TABLEAUX SYNOPTIQUES (remplace circulaire13/11)

CIRCULAIRE CDG90. CUMUL D ACTIVITES TABLEAUX SYNOPTIQUES (remplace circulaire13/11) CIRCULAIRE CDG90 15/13 CUMUL D ACTIVITES TABLEAUX SYNOPTIQUES (remplace circulaire13/11) Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment ses articles

Plus en détail

CUMUL D ACTIVITES D UN AGENT A TEMPS COMPLET

CUMUL D ACTIVITES D UN AGENT A TEMPS COMPLET Double emploi Un agent public (fonctionnaire ou contractuel) doit consacrer l'intégralité de son activité professionnelle à son emploi dans la fonction publique. Toutefois, il peut être autorisé, sous

Plus en détail

Prime de service et mi-temps thérapeutique

Prime de service et mi-temps thérapeutique Prime de service et mi-temps thérapeutique Les fonctionnaires bénéficiaires du mi-temps thérapeutique conservent le bénéfice de la totalité de leur traitement conformément aux dispositions de l article

Plus en détail

DISPONIBILITE SERVICE «GESTION DES CARRIERES»

DISPONIBILITE SERVICE «GESTION DES CARRIERES» REFERENCES JURIDIQUES Articles 72 et 73 de la loi 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; Décret 86-68 du 13 janvier 1986 relatif aux positions

Plus en détail

Le cumul d emplois. Centre de Gestion FPT 49. 9 rue du Clon 49000 ANGERS. I. LE PRINCIPE : l interdiction d exercer une activité privée

Le cumul d emplois. Centre de Gestion FPT 49. 9 rue du Clon 49000 ANGERS. I. LE PRINCIPE : l interdiction d exercer une activité privée Centre de Gestion FPT 49 FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Messagerie : documentation@cdg49.fr Sommaire : RÉFÉRENCES : Le cumul d emplois CREE LE :

Plus en détail

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé.

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Article R. 4626-29 du Code du travail, articles 71 et suivants de la loi du 9 janvier 1986, décret n 89-376 du 8 juin 1989.

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES ET DE REMUNERATIONS

LE CUMUL D ACTIVITES ET DE REMUNERATIONS Réf. : CDG-INFO2011-1/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN PLAN DE CLASSEMENT : 1-30-35 : 03.59.56.88.48/58 Date : le 25 janvier 2011 LE CUMUL D ACTIVITES ET DE REMUNERATIONS DES

Plus en détail

Circulaire n 07.08 - D.M

Circulaire n 07.08 - D.M Circulaire n 07.08 - D.M du 31 mai 2007 CUMUL D ACTIVITÉS des AGENTS PUBLICS Réf. : Décret n 2011-82 du 20 janvier 2011 modifiant le décret n 2007-658 du 2 mai 2007 relatif au cumul d'activités des fonctionnaires,

Plus en détail

- 55 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 55 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 55 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à interdire ou à réglementer le cumul des fonctions et des rémunérations de dirigeant d'une entreprise du secteur public et d'une entreprise du secteur

Plus en détail

Les fonctionnaires stagiaires Nomination Rémunération - Discipline

Les fonctionnaires stagiaires Nomination Rémunération - Discipline Fiches statut 1/30/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Les fonctionnaires stagiaires Nomination Rémunération - Discipline. L'accès au statut de fonctionnaire

Plus en détail

La disponibilité I/ LES CAS DE DISPONIBILITE. Note d'informations du 20 mars 2009

La disponibilité I/ LES CAS DE DISPONIBILITE. Note d'informations du 20 mars 2009 Note d'informations du 20 mars 2009 La disponibilité Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

STATUT GÉNÉRAL DES FONCTIONNAIRES TITRE III

STATUT GÉNÉRAL DES FONCTIONNAIRES TITRE III STATUT GÉNÉRAL DES FONCTIONNAIRES TITRE III Dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale (Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée) Dernière MAJ : la loi n 2014-1554 du 22 décembre

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminé(CDD)

Le Contrat à Durée Déterminé(CDD) Le Contrat à Durée Déterminé(CDD) Un contrat à durée déterminée peut être conclu : en vue du remplacement d'un salarié : o absent temporairement (pour maladie, congés), o passé provisoirement à temps partiel,

Plus en détail

Le cumul d activités

Le cumul d activités Circulaire d'informations n 2011-07 du 24 janvier 2011 Annule et remplace la circulaire d INFORMATION n 2009/22 du 15 décembre 2009 Le cumul d activités Références : - Loi n 2007-148 du 2 février 2007

Plus en détail

Les sanctions disciplinaires

Les sanctions disciplinaires Les sanctions disciplinaires Fonctionnaires titulaires Sanctions du 1 er groupe page 2 Sanctions du 2 ème groupe page 3 Sanctions du 3 ème groupe page 3 Sanctions du 4 ème groupe page 3 Fonctionnaires

Plus en détail

Conditions de prise en charge

Conditions de prise en charge Fiches statut Positions administratives - Activité 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr FRAIS DE TRANSPORT DOMICILE LIEU DE TRAVAIL Conditions de

Plus en détail

LES COMITES MEDICAUX LA COMMISSION DE REFORME

LES COMITES MEDICAUX LA COMMISSION DE REFORME Circulaire d'informations n 2009/03 du 15 février 2009 LES COMITES MEDICAUX LA COMMISSION DE REFORME Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires ; -

Plus en détail

N 428 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE, DE 1991-1992. Annexe au procès-verbal de la séance du 18 juin 1992. PROJET DE LOI

N 428 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE, DE 1991-1992. Annexe au procès-verbal de la séance du 18 juin 1992. PROJET DE LOI N 428 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE, DE 1991-1992 Annexe au procès-verbal de la séance du 18 juin 1992. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE, portant diverses dispositions

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE ----- NOR : PEL0400021DL DELIBERATION N 2004-016/APF DU 22 JANVIER 2004 portant modification de la délibération n 95-220/AT du 14 décembre 1995 modifiée relative aux

Plus en détail

Incompatibilité et interdiction de gérer

Incompatibilité et interdiction de gérer regionauvergne.biz / Incompatibilité et interdiction de gérer Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 29/08/2013 Incompatibilité L'exercice de certaines professions

Plus en détail

Dossier du Mois : La commission de réforme. Références

Dossier du Mois : La commission de réforme. Références CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle conditions de travail NOTE D INFORMATION n 2011-01/05 Dossier du Mois : La commission de réforme Les documents relatifs à la saisine

Plus en détail

La mise à disposition

La mise à disposition Fiches statut Positions administratives - Activité La mise à disposition 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée

Plus en détail

Créteil, le 30 novembre 2012. Le recteur de l académie de Créteil. Mesdames et Messieurs les chefs des établissements du second degré

Créteil, le 30 novembre 2012. Le recteur de l académie de Créteil. Mesdames et Messieurs les chefs des établissements du second degré Créteil, le 30 novembre 2012 Le recteur de l académie de Créteil à Mesdames et Messieurs les chefs des établissements du second degré Rectorat Division des personnels enseignants DPE DPE 3 : Christelle

Plus en détail

LA REMUNERATION. Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983. I. Composition de la rémunération. A. Les éléments obligatoires

LA REMUNERATION. Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983. I. Composition de la rémunération. A. Les éléments obligatoires LA REMUNERATION Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 I. Composition de la rémunération A. Les éléments obligatoires 1) Le traitement indiciaire Pour chaque grade, un texte réglementaire,

Plus en détail

12 2002, 2001-017 18 2001 49 11 2002 LE MINISTRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE, LE MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

12 2002, 2001-017 18 2001 49 11 2002 LE MINISTRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE, LE MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Arrêté conjoint n 035/METPS/MINEFI du 12 juillet 2002, fixant les modalités d application de la loi n 2001-017 du 18 décembre 2001 portant réaménagement des procédures de recouvrement des cotisations sociales,

Plus en détail

Panorama des principales dispositions Loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires

Panorama des principales dispositions Loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires Panorama des principales dispositions Loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires 21 avril 2016 quand les talents grandissent, les collectivités progressent SOMMAIRE Avant-propoS...

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS NON COMPLET (Mode d emploi)

LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS NON COMPLET (Mode d emploi) République française Polynésie française www.cgf.pf LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS NON COMPLET (Mode d emploi) (Applicable depuis le 15 novembre 2011) I L autorisation du cumul SOMMAIRE p. 2 A

Plus en détail

FORMATION MEDICALE CONTINUE

FORMATION MEDICALE CONTINUE FORMATION MEDICALE CONTINUE Code de la Santé Publique Quatrième partie : Professions de santé Livre Ier : Professions médicales Titre III : Profession de médecin Chapitre III : Formation médicale continue.

Plus en détail

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CONSEQUENCES DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE (EPCI) A FISCALITE PROPRE SUR LES PERSONNELS EMPLOYES PAR CES ETABLISSEMENTS L article

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION Partie législative nouvelle QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION TITREIer:COMITÉD'HYGIÈNE,DESÉCURITÉETDES CONDITIONS DE TRAVAIL Chapitre Ier:

Plus en détail

LA REPRISE DANS LE CADRE DU «MI-TEMPS» THERAPEUTIQUE FICHE CONSEIL

LA REPRISE DANS LE CADRE DU «MI-TEMPS» THERAPEUTIQUE FICHE CONSEIL LA REPRISE DANS LE CADRE DU «MI-TEMPS» THERAPEUTIQUE FICHE CONSEIL Le temps partiel thérapeutique ne peut-être mis en place qu après une absence pour maladie ou accident (professionnel ou non). Il doit

Plus en détail

Annexe II - Références légales (soulignement ajouté) I. STATUT DU PERSONNEL

Annexe II - Références légales (soulignement ajouté) I. STATUT DU PERSONNEL Annexe II - Références légales (soulignement ajouté) I. STATUT DU PERSONNEL - Article 26: Le dossier individuel du fonctionnaire doit contenir: a) Toutes pièces intéressant sa situation administrative

Plus en détail

FIN DE STAGE ET TITULARISATION

FIN DE STAGE ET TITULARISATION FIN DE STAGE ET TITULARISATION Pôle CARRIERE-RETRAITE/SG Réf Y/Base doc/1.1.2 Juin 2015 Références : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-176 du 27 février 2013 portant statut particulier du corps des techniciens sanitaires et de

Plus en détail

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL Guide de procédure pour l instruction des dossiers 1 GUIDE DE PROCÉDURE D INSTRUCTION DES DOSSIERS - Sommaire - Présentation du Comité Médical Départemental 1 Les textes fondamentaux

Plus en détail

Règlement (CEE) n 337/75 de Conseil, du 10 février 1975, portant création d'un centre européen pour le développement de la formation professionnelle

Règlement (CEE) n 337/75 de Conseil, du 10 février 1975, portant création d'un centre européen pour le développement de la formation professionnelle Avis juridique important 31975R0337 Règlement (CEE) n 337/75 de Conseil, du 10 février 1975, portant création d'un centre européen pour le développement de la formation professionnelle Journal officiel

Plus en détail

APPLICATION DES DECRETS N 2014-798 ET 2014-799 PORTANT DIVERSES DISPOSITIONS RELATIVES A L ORGANISATION DE LA MEDECINE DU TRAVAIL

APPLICATION DES DECRETS N 2014-798 ET 2014-799 PORTANT DIVERSES DISPOSITIONS RELATIVES A L ORGANISATION DE LA MEDECINE DU TRAVAIL APPLICATION DES DECRETS N 2014-798 ET 2014-799 PORTANT DIVERSES DISPOSITIONS RELATIVES A L ORGANISATION DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Publiés au JO du 13 juillet 2014, les Décrets n 2014-798 et 2014-799 du

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D 1 sur 6 25/11/2009 23:33 DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D Version consolidée au 31 décembre 2008 Le Premier ministre,

Plus en détail

Dispositions relatives aux huissiers au regard du registre du commerce et des sociétés

Dispositions relatives aux huissiers au regard du registre du commerce et des sociétés Dispositions relatives aux huissiers au regard du registre du commerce et des sociétés Décret n 69-1274 du 31 décembre 1969 pris pour l'ap plication à la profession d'huissier de justice de la loi n 66-87

Plus en détail

TITRE II : LES AGENTS DES SERVICES HOSPITALIERS QUALIFIES. Article 11 Modifié par Décret 2000-844 31 Aout 2000 art 1 JORF 2 septembre 2000.

TITRE II : LES AGENTS DES SERVICES HOSPITALIERS QUALIFIES. Article 11 Modifié par Décret 2000-844 31 Aout 2000 art 1 JORF 2 septembre 2000. TITRE II : LES AGENTS DES SERVICES HOSPITALIERS QUALIFIES Article 11 Les agents des services hospitaliers qualifiés sont chargés de l'entretien et de l'hygiène des locaux de soins et participent aux tâches

Plus en détail

Textes Juridiques. Décret n 82-298 du 4 septembre 1982 relatif à l'organisation et au financement de la formation professionnelle en entreprise.

Textes Juridiques. Décret n 82-298 du 4 septembre 1982 relatif à l'organisation et au financement de la formation professionnelle en entreprise. Textes Juridiques Décret n 82-298 du 4 septembre 1982 relatif à l'organisation et au financement de la formation professionnelle en entreprise. Le Président de la République, Sur le rapport du ministre

Plus en détail

Le recrutement d agents non titulaires

Le recrutement d agents non titulaires Fiche 1 : 1) Principaux cas de recours : Le recrutement d agents non titulaires Aux termes de l article 4 de la loi du 11 janvier 1984, les employeurs publics peuvent recruter des agents non titulaires

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie Page 1 sur 7 DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D Version consolidée au 29 avril 2012 Le Premier ministre, Sur le rapport

Plus en détail

LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE LA PROCEDURE DISCIPLINAIRE APPLICABLE AUX FONCTIONNAIRES TITULAIRES A TEMPS COMPLET OU INCOMPLET. - Tous les fonctionnaires qu'ils exercent

Plus en détail

MUTUALISATION DES SERVICES ET DES MOYENS

MUTUALISATION DES SERVICES ET DES MOYENS 31 OCTOBRE 2014 MUTUALISATION DES SERVICES ET DES MOYENS La mutualisation des services et des moyens recoupe différents dispositifs tendant à la rationalisation des dépenses et à la réalisation d économies

Plus en détail

SAISINE DE LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE :

SAISINE DE LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE : Réf. : CDG-INFO2007-15/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN PLAN DE CLASSEMENT : 1-30-35 / 1-25-30 François BURY Date : le 26 juillet 2007 : 03.59.56.88.48/58/21 SAISINE DE LA

Plus en détail

LES FRAIS DE DÉPLACEMENTS

LES FRAIS DE DÉPLACEMENTS Circulaire n 17/2007 Cl. C 4322 Colmar, le 1 er mars 2007 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net -

Plus en détail

Décret n relatif à. NOR :

Décret n relatif à. NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Décret n relatif à. du NOR : Publics concernés : xxxxxxxxxxxxxxx. Objet : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Entrée en vigueur : xxxxxxxxxxxxxxxx.

Plus en détail

La gestion des fonctionnaires stagiaires La protection sociale

La gestion des fonctionnaires stagiaires La protection sociale Fiches statut 1/19/SSO Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Protection sociale et retraite 05 59 90 03 90 social@cdg-64.fr La gestion des fonctionnaires stagiaires La protection sociale

Plus en détail

L examen des contrats - L étendue de la mission du conseil départemental

L examen des contrats - L étendue de la mission du conseil départemental Pascale Mathieu Secrétaire générale Jean-François Dumas Délégué du président aux affaires juridiques Mathilde Guest Conseillère juridique Ns. Ref. : DJA/PM/MG/ n 1/ 2012.09.06 L examen des contrats - L

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale MINISTERE DE LA JUSTICE Le congé de présence parentale Guide du congé de présence parentale des fonctionnaires et des agents non titulaires de la direction de la protection judiciaire Juillet 2007 1 Guide

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

Les modifications sont indiquées de la manière suivante : «modifications». I LES TEXTES APPLICABLES

Les modifications sont indiquées de la manière suivante : «modifications». I LES TEXTES APPLICABLES CIRCULAIRE : n 2013-10 Pôle prévention Téléphone : 04 67 04 38 83 Courriel : prevention@cdg34.fr LES OBLIGATIONS DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS TERRITORIAUX EN MATIÈRE DE CONSULTATION DU MÉDECIN

Plus en détail

STATUT L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Mise à jour Octobre 2014

STATUT L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Mise à jour Octobre 2014 STATUT L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Mise à jour Octobre 2014 Références : - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014 DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Mise à jour janvier 2014 Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Loi (9326) sur la commission de surveillance des professions de la santé et des droits des patients (K 3 03) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Titre I Dispositions

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE POUR L APPRECIATION DE LA VALEUR PROFESSIONNELLE DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

NOTE D INFORMATION RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE POUR L APPRECIATION DE LA VALEUR PROFESSIONNELLE DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX DEPARTEMENT DE LA HAUTE-CORSE REPUBLIQUE FRANCAISE CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Résidence «Lésia» Avenue de la Libération - 20 600 BASTIA Tél : 04.95.32.33.65 /

Plus en détail

Le Conseil d Etat (Section de l intérieur), saisi par le ministre de la culture et de la communication des questions suivantes :

Le Conseil d Etat (Section de l intérieur), saisi par le ministre de la culture et de la communication des questions suivantes : Section de l intérieur Avis n 370.169 18 mai 2004 Domaine public de l Etat Consistance et délimitation Cas de la mise à disposition de la Cinémathèque française de locaux acquis par l Etat - Affectation

Plus en détail

Mise à jour : 18 avril 2016

Mise à jour : 18 avril 2016 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié au régime général de la Sécurité sociale et à l IRCANTEC Agents stagiaires et titulaires à temps non complet dont la durée hebdomadaire de service est INFERIEURE

Plus en détail

C I R C U L A I R E février 2011

C I R C U L A I R E février 2011 C I R C U L A I R E 6.2011 - février 2011 CUMUL D ACTIVITES Références : - loi n 2007-148 du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique, - décret n 2007-658 du 2 mai 2007 relatif au cumul

Plus en détail

N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE

N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE PROJET DE LOI adopté le 27 mai 1982 N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE relatif aux chambres régionales des comptes et modifiant

Plus en détail

Division des Personnels Enseignants

Division des Personnels Enseignants Division des Personnels Enseignants DIPE/08-428-314 du 16/06/08 CUMUL D ACTIVITES DES FONCTIONNAIRES ET DES AGENTS NON TITULAIRES DE DROIT PUBLIC Références : Décret n 2007-658 du 2 mai 2007 relatif au

Plus en détail

Centre de Gestion FPT 49. Heures complémentaires et Heures supplémentaires. 9 rue du Clon 49000 ANGERS

Centre de Gestion FPT 49. Heures complémentaires et Heures supplémentaires. 9 rue du Clon 49000 ANGERS Centre de Gestion FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Heures complémentaires et Heures supplémentaires CREE EN : octobre 2014 Messagerie : documentation@cdg49.fr

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI L article L 1233-61 du Code du travail dispose qu un plan de sauvegarde de l emploi doit être élaboré dans les entreprises d au moins 50 salariés qui envisagent de supprimer

Plus en détail

CONGES POUR VENTE PAR LOTS AUX LOCATAIRES DANS LES ENSEMBLES IMMOBILIERS D'HABITATION

CONGES POUR VENTE PAR LOTS AUX LOCATAIRES DANS LES ENSEMBLES IMMOBILIERS D'HABITATION CONGES POUR VENTE PAR LOTS AUX LOCATAIRES DANS LES ENSEMBLES IMMOBILIERS D'HABITATION L accord porte sur les points suivants : 1. Procédure d'information des locataires et des associations 1.1. Préalablement

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr DISCIPLINE 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note du 16 juin 2011 Cette note porte sur la procédure disciplinaire applicable

Plus en détail

Décret relatif au budget et au régime financier des EPSCP 14/01/1994

Décret relatif au budget et au régime financier des EPSCP 14/01/1994 Sur http://www.amue.fr/textesref/textesref.asp?id=2 Décret relatif au budget et au régime financier des EPSCP 14/01/1994 Le décret dont relèvent les universités (loi 1984) pour leur régime budgétaire,

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ; Décret exécutif n 2000-48 du 25 Dhou El Kaada 1420 correspondant au 1er mars 2000 fixant les conditions et les modalités de création et d'exploitation des agences de tourisme et de voyages, p.8 Le Chef

Plus en détail

Quel est le statut. du fonctionnaire. stagiaire?

Quel est le statut. du fonctionnaire. stagiaire? TRAVAIL AFFAIRES SOCIALES TRA AFFAIR 12, bd de Bonne Nouvelle 75010 PARIS tel : 01 44 79 31 65, 69 Fax : 01 44 79 31 72 site internet : www.joueb.com/sudtravail site intranet: www.intracom.travail.gouv.fr

Plus en détail

Durée de travail. Une convention collective peut cependant fixer des limites inférieures à ces seuils.

Durée de travail. Une convention collective peut cependant fixer des limites inférieures à ces seuils. Durée de travail 1. Base légale Code du travail : Livre II - Titre I - Durée de travail 2. Durée de travail légale 2.1. Définition La durée du travail est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Décret n o 2015-595 du 2 juin 2015 relatif aux indications géographiques protégeant les produits industriels

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Logement de fonction 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 1 er octobre 2012 Mise à jour le 10 décembre

Plus en détail

Code du Travail Partie Réglementaire

Code du Travail Partie Réglementaire Code du Travail Partie Réglementaire Livre VII Dispositions particulières à certaines professions Titre VI Journalistes, artistes, mannequins Chapitre Ier Journalistes professionnels Section 4 Carte d'identité

Plus en détail

DECRET Décret n 2006-963 du 1 août 2006 portant organisation et fonctionnement de l'agence nationale de la recherche.

DECRET Décret n 2006-963 du 1 août 2006 portant organisation et fonctionnement de l'agence nationale de la recherche. DECRET Décret n 2006-963 du 1 août 2006 portant organisation et fonctionnement de l'agence nationale de la recherche. NOR: MENX0600086D Version consolidée au 26 mars 2014 Le Président de la République,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 35

NOTE D INFORMATION N 35 Pôle RESSOURCES HUMAINES Tél. : 03 83 67 48 19 Service Carrière Email : carriere@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 44 NOTE D INFORMATION N 35 LE TEMPS PARTIEL REFERENCES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant

Plus en détail

NOR : DEVK1129140D 1/17

NOR : DEVK1129140D 1/17 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie Décret n du fixant les conditions d intégration dans les cadres d emplois de la fonction publique territoriale des

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES Sommaire I. Régime des congés payés dans les professions du bâtiment et des travaux publics a. Règles d'affiliation b. Organisation et fonctionnement des caisses

Plus en détail

Dispositions relatives aux notaires au regard du registre du commerce et des sociétés

Dispositions relatives aux notaires au regard du registre du commerce et des sociétés Dispositions relatives aux notaires au regard du registre du commerce et des sociétés Décret n 67-868 du 2 octobre 1967 pris pour l'appli cation à la profession de notaire de la loi n 66-879 du 29 novembre

Plus en détail

A) ANALYSE DE LA RÉGLEMENTATION I. DOCUMENTS COMMUNICABLES

A) ANALYSE DE LA RÉGLEMENTATION I. DOCUMENTS COMMUNICABLES SOURCE : BO n 42 du 22 novembre 1979 Liberté d' accès aux documents administratifs. Circulaire n 79-390 du 14 novembre 1979 (Cabinet du ministre : Affaires générales et administratives) Texte adressé aux

Plus en détail

Le contrat à durée déterminée (CDD)

Le contrat à durée déterminée (CDD) Le contrat à durée déterminée (CDD) Définition. Le CDD est un contrat de travail pour lequel un employeur (société, entreprise) peut recruter directement un salarié pour une durée déterminée, car la cause

Plus en détail

Congés payés. Ouverture du droit à congés

Congés payés. Ouverture du droit à congés Congés payés Ouverture du droit à congés Désormais, l'ouverture des droits est effectif lorsque le salarié justifie avoir travaillé au minimum 10 jours chez le même employeur (Loi 2008-789 du 20 août 2008,

Plus en détail

Dispositions relatives aux administrateurs et mandataires judiciaires au regard du registre du commerce et des sociétés.

Dispositions relatives aux administrateurs et mandataires judiciaires au regard du registre du commerce et des sociétés. Dispositions relatives aux administrateurs et mandataires judiciaires au regard du registre du commerce et des sociétés Code de commerce Partie législative Livre VIII : De quelques professions réglementées

Plus en détail

Inspecteurs de l'éducation nationale

Inspecteurs de l'éducation nationale Inspecteurs de l'éducation nationale Opérations de mutation - année scolaire 2014-2015 NOR : MENH1329565N note de service n 2013-201 du 30-12-2013 MEN - DGRH E2-2 Texte adressé aux inspectrices et inspecteurs

Plus en détail

Section 1 : Dispositif de certification

Section 1 : Dispositif de certification 1 sur 5 05/12/2011 10:30 JORF n 0279 du 2 décembre 2011 page 20418 texte n 56 ARRETE Arrêté du 25 novembre 2011 fixant les modalités de la certification mentionnée au 2 de l'article L. 254-2 du code rural

Plus en détail

(inséré par Décret nº 2001-655 du 20 juillet 2001 art. 1 III Journal Officiel du 22 juillet 2001)

(inséré par Décret nº 2001-655 du 20 juillet 2001 art. 1 III Journal Officiel du 22 juillet 2001) CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION (Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'etat) Section 1 : Dispositions générales Article R452-1 La caisse de garantie du logement locatif social, établissement

Plus en détail