Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt"

Transcription

1 Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E7 Pensions de réversion A. Réversion de pension de titulaire 1. Les droits du conjoint survivant 2. Les droits des orphelins 3. Les droits de l ancien conjoint divorcé et du conjoint séparé de corps 4. Le partage de la pension de réversion 5. Les droits de l ancien conjoint remarié B. Réversion de pension de la Sécurité Sociale Créée le 15 novembre Dernière modification le 22 octobre Conjoint d un salarié décédé 2. Réversion au conjoint d un salarié disparu 3. Pension de veuf ou de veuve invalide C. Reversion de pension IRCANTEC 1. La pension de réversion pour le conjoint 2. La pension de réversion pour les orphelins 3. Le capital décès A. Réversion de pension de titulaire Quels sont les droits du conjoint et des orphelins? 1. Les droits du conjoint survivant Au décès du fonctionnaire, les conjoints ont droit à une pension de réversion*. a) Les conditions Le droit à pension du conjoint survivant est reconnu dès qu un enfant est issu du mariage. Le droit à pension est également reconnu : si le mariage a duré au moins quatre ans, qu il ait été contracté avant ou après la cessation des services du fonctionnaire ; M. R., radié des cadres le 31 décembre 1989, est décédé le 31 août Si aucun enfant n est issu du mariage, Mme R. bénéficie d une pension de réversion si le mariage a été célébré au plus tard le 31 août ou s il a duré au moins deux ans avant la cessation d activité du fonctionnaire ; Mme S. a cessé son activité le 30 novembre 2005 ; elle est décédée le 31 août M. S. a droit à une pension si le mariage a été célébré au plus tard le 1 er décembre Si le fonctionnaire a été radié des cadres pour invalidité, il suffit que le mariage soit antérieur à l événement qui a provoqué sa retraite ou son décès. Mme L. est décédée le 28 décembre 2008 à la suite d un accident dont elle a été victime le 14 février M. L. bénéficie d une pension de réversion si le mariage a été célébré au plus tard le 14 février Remarque : La conclusion d un pacte civil de solidarité ne peut générer de droit à réversion comme le mariage. b) Le montant de la pension Le conjoint survivant a droit à une pension égale à 50 % de celle obtenue par le fonctionnaire ou qu il aurait obtenue le jour de son décès et éventuellement augmentée : - de la moitié de la majoration pour enfants (sous réserve que le conjoint survivant ait élevé les enfants dans les conditions exigées du fonctionnaire) ; - de la moitié de la rente d invalidité* dont il bénéficiait ou aurait bénéficié. M. B., fonctionnaire retraité, touche : -une pension de retraite : 3 645,82 -une rente viagère d invalidité : 9 114,62 -une majoration pour 3 enfants : 364,58 Total de la pension : ,02 En cas de décès, Mme B. percevrait : ,02 x 50 = 6 562,51 (montant annuel) 100 Remarque Après le décès du fonctionnaire, la pension allouée au conjoint survivant ou divorcé est éventuellement majorée pour que le total des ressources du bénéficiaire, y compris cette pension, soit au moins égal au montant de l allocation de solidarité aux personnes âgées (soit 8 125,59 au 1 er avril 2009). Mémento Sntrs-Cgt Fiche E7 Les Pensions de reversion 1

2 Cas particuliers Lorsque le fonctionnaire est décédé à la suite : - d un attentat ou d une lutte dans l exercice de ses fonctions ; - ou d un acte de dévouement dans un intérêt public ou pour sauver la vie d une ou plusieurs personnes, la pension de réversion accordée au conjoint est augmentée de la moitié de la rente viagère d invalidité dont aurait pu bénéficier le fonctionnaire, de manière à ce que le total ne soit pas inférieur à un montant correspondant à la valeur de l indice majoré 227 au 1 er janvier 2004, revalorisé dans les mêmes conditions que les pensions, soit, au 1 er avril 2009, la somme de ,41. c) La date d attribution de la pension La pension est payée sans condition d âge, ni de ressources : - à compter du lendemain du décès si le fonctionnaire est décédé dans une position où il ne percevait aucun traitement de l État (ex. : en disponibilité ou en retraite avant de pouvoir bénéfi cier d une pension) ; - à compter du 1 er jour du mois suivant celui du décès, dans le cas où le fonctionnaire bénéficiait d un traitement payé par l État. 2. Les droits des orphelins a) Les conditions S ils sont âgés de moins de 21 ans, peuvent bénéficier d une pension d orphelin : - les enfants, dont la filiation est établie à l égard du fonctionnaire décédé ; - les enfants adoptifs, même si la naissance ou l adoption de l enfant est postérieure à la radiation des cadres du père ou de la mère fonctionnaire. b) La durée d attribution de la pension La pension cesse d être versée au 21 ème anniversaire des orphelins. La pension d orphelin est payée au-delà du 21 ème anniversaire à l enfant qui, au décès de son père ou de sa mère fonctionnaire, est à la charge de celui-ci ou de celle-ci en raison d une invalidité le rendant incapable de gagner sa vie. Si l invalidité de l enfant survient après le décès de son père ou de sa mère mais avant son 21 ème anniversaire, la pension d orphelin est maintenue au-delà de cet âge. c) Le montant de la pension La pension d orphelin est égale à 10 % de la pension du père ou de la mère. Elle est augmentée, le cas échéant, de 10 % de la rente d invalidité. Lorsque le conjoint du fonctionnaire est décédé ou n a pas de droit à pension, l ensemble des enfants de moins de 21 ans ou des enfants infirmes bénéficie de la pension de réversion de 50 % et la pension d orphelin de 10 % est maintenue à chacun d eux. La pension des orphelins est donc calculée de la façon suivante : 1 Le fonctionnaire est décédé et le conjoint est vivant : 10 % de la pension du fonctionnaire par enfant (dans ce cas, le conjoint bénéficie en principe de la moitié de la pension du défunt). 2 Le fonctionnaire et le conjoint sont l un et l autre décédés : 50 % de la pension du fonctionnaire + 10 % par enfant. 3 Les parents, tous deux fonctionnaires, sont décédés : Cumul des pensions acquises au titre de chacun des deux parents (voir le 2 ci-dessus). Remarque Le total des pensions allouées au conjoint survivant et aux orphelins ne peut pas dépasser le montant de la pension du fonctionnaire décédé. Les pensions d orphelins ne se cumulent pas avec les prestations familiales, qui sont payables en priorité. Toutefois, si le montant des pensions d orphelins dépasse celui des prestations familiales, les pensions d orphelins sont versées dans la limite de ce dépassement. 3. Les droits de l ancien conjoint divorcé et du conjoint séparé de corps Le conjoint divorcé ou le conjoint séparé de corps peut prétendre à pension lorsqu il remplit la condition de mariage normalement exigée du conjoint survivant et ceci quel que soit le sens du jugement prononcé lors du divorce. 4. Le partage de la pension de réversion Lorsqu au décès du fonctionnaire il existe un conjoint survivant et un ou plusieurs conjoints divorcés, la pension de réversion est partagée entre eux au prorata de la durée respective de chaque mariage. La durée de chaque mariage, déterminée de date à date, est arrondie au nombre de mois inférieur. M. A. s est marié avec Mme B. le 12 janvier 1976 et leur mariage a pris fi n, par divorce, le 15 octobre M. A. s est remarié avec Mme C. le 25 mai 1999 et est décédé le 30 août Le montant de sa pension était de Mémento Sntrs-Cgt Fiche E7 Les Pensions de reversion 2

3 Durée du premier mariage : 8 ans 9 mois, soit 105 mois. Durée du deuxième mariage : 7 ans 3 mois, soit 87 mois. La durée totale des deux unions est de 192 mois, et le montant de la pension de réversion est de : Part de Mme B. : 105 x = 3 445, Part de Mme C. :87 x = 2 854, Au décès de l un des bénéficiaires de la pension de réversion, sa part revient le cas échéant aux orphelins de celui-ci, s ils sont âgés de moins de 21 ans ; dans tous les cas, la part de l autre conjoint en concours reste inchangée. Lorsqu au décès du fonctionnaire il existe un conjoint survivant, ou un conjoint divorcé, et un orphelin issu d une autre union dont la mère est sans droit, la pension de réversion est toujours partagée en parts égales au profit de l orphelin. Il en est ainsi même lorsque cet orphelin est en concours avec deux ou plusieurs conjoints survivants ou divorcés, auquel cas la part qui revient à ces conjoints est partagée entre eux au prorata de la durée respective de chaque mariage. Premier exemple : A son décès, M. A. laisse un orphelin de moins de 21 ans issu d un premier mariage avec Mme B. également décédée et, M. A. s étant remarié, une veuve. Le montant de la pension de M. A. était de La part de l orphelin sera de : x 1 = 3 662,5, 2 2 à laquelle il faut ajouter la pension d orphelin de 10%, 1 465, soit un total de 5 127,5. La part de la veuve sera de : x 1 = 3 662, Deuxième exemple : Mme C., institutrice retraitée est décédée en 2006 ; son premier époux est également décédé mais de cette première union est issu un orphelin âgé de moins de 21 ans. Elle s est remariée deux fois. Son union avec M. D., dissoute par divorce, a duré 54 mois ; son mariage avec le veuf, M. E., a duré 66 mois. La durée totale des deux unions est de 120 mois. Le montant de la pension de Mme C. était de Part de l orphelin : x 1 = à laquelle il faut ajouter la pension d orphelin de 10%, 1 716, soit un total de Part de M. D. : x 2 x 54 = Part de M. E. : x 2 x 66 = Remarque : La fin d un mariage à la suite d un divorce est fixée à la date où le jugement ou l arrêt prononçant le divorce est devenu définitif, soit au jour d expiration des délais de recours. Lorsque le jugement de divorce est rendu contradictoirement, le point de départ des délais de recours est le jour où le jugement a été officiellement porté à la connaissance de l époux qui n a pas demandé le divorce. 5. Les droits de l ancien conjoint remarié Le conjoint survivant ou le conjoint divorcé qui se remarie ou vit maritalement après le décès du fonctionnaire, perd son droit à pension. Dans ce cas, le droit passe éventuellement aux orphelins. Le conjoint peut, sur sa demande, recouvrer son droit à pension en cas de décès de son nouveau conjoint ou de divorce ou encore en cas de cessation de la vie maritale. Remarque : La conclusion d un pacte civil de solidarité après le décès du fonctionnaire peut entraîner la suppression de la pension de réversion. Le conjoint divorcé qui s est remarié avant le décès du fonctionnaire peut bénéficier d une pension dans les conditions suivantes : - si sa nouvelle union a cessé avant le décès du fonctionnaire, il peut obtenir une pension s il ne bénéficie pas d une autre pension de réversion ; - si sa nouvelle union a cessé après le décès du fonctionnaire, il peut obtenir une pension à la cessation de la nouvelle union s il ne bénéficie pas d une autre pension de réversion et si le droit n est pas ouvert au profi t d un autre conjoint ou d un orphelin. B. Réversion de pension de la Sécurité Sociale 1. Conjoint d un salarié décédé Conditions d'obtention Il peut bénéficier d'une pension de réversion (part de la retraite du conjoint) : - en cas de décès du(de la) conjoint(e) (ou de l ex-conjoint(e) en cas de divorce), - si le conjoint décédé était assuré au régime général, - et si le conjoint survivant a 55 ans au moins avant le 1 er juillet 2005, 52 ans avant le 1 er janvier 2007, 51 ans avant le 1 er janvier 2009 et 50 ans avant le 1 er janvier 2011 (plus aucune condition d âge à compter du 1 er ja,nvier 2011). Il peut bénéficier d'un pension de réversion si : - le mariage a duré au moins deux ans au moment du décès ou du divorce; cette durée n'est pas exigée si au moins un enfant est issu du mariage, - il n est pas remarié (sauf cas particuliers). Mémento Sntrs-Cgt Fiche E7 Les Pensions de reversion 3

4 Conditions de ressources Les ressources personnelles annuelles du conjoint survivant ne doivent pas être supérieures à fois le SMIC horaire, soit 15828,80 (pour 2005) au moment de la demande de pension ou à la date du décès. Si le bénéficiaire vit en ménage, les ressources annuelles du ménage ne doivent pas dépasser 25326,08 annuels. Calcul du montant Il est égal à 54 % de la pension de base que touchait ou aurait pu toucher le conjoint décédé. Son montant est réduit si le les ressources dut bénéficiaire dépassent les montants mentionnés ci-dessus. Il peut être partagé entre plusieurs conjoints survivants. Il ne peut être inférieur au montant du minimum de pension de réversion (2 994,31 par an depuis le 1 er janvier 2005), si le conjoint décédé avait au moins 15 ans d'assurance. S il totalisait moins de 15 ans, le minimum est réduit proportionnellement au nombre d'années d'assurance. Majoration possible Le montant de la pension de réversion est majoré de 10 % si le conjoint survivant a eu ou élevé au moins 3 enfants à sa charge ou à celle du conjoint. Cumul de la pension de réversion avec une pension personnelle Il est possible dans une certaine limite. Soit elle représente 73 % du montant maximum de la pension de vieillesse du régime général de la sécurité sociale (10 844,88, par an depuis le 1 er janvier 2004). Soit cette limite représente 52 % du total de votre pension personnelle et de celle que touchait le conjoint décédé. La solution la plus favorable est retenue. A noter : pour les pensions cumulables à compter du 1 er septembre 2003, le montant de la majoration pour enfant (pension de retraite de base ou de réversion) n'est plus pris en compte dans le calcul. Comment faire la demande La demande doit être faite le plus tôt possible. Si elle est déposée dans le délai d'un an suivant le décès, la pension de réversion prendra effet à compter du lendemain du décès. Passé ce délai, la pension ne sera attribuée qu'à compter du premier jour du mois suivant la date de réception de la demande par la caisse. La pension de réversion n'est pas accordée automatiquement. Il faut en faire la demande au moyen de l'imprimé mis à votre disposition: dans les caisses de sécurité sociale (de mutualité sociale agricole pour les salariés agricoles), dans les points d'accueil retraite, dans les mairies. Joindre à la demande une copie de l'acte de naissance du conjoint décédé. La demande doit être déposée : à la caisse qui verse votre retraite, si le conjoint survivant est lui-même retraité, à la caisse régionale d'assurance maladie qui a reçu ses dernières cotisations (pour les salariés du commerce ou de l'industrie ou assimilés), s'il (ou si elle) n'avait pas encore demandé sa retraite, à la caisse de mutualité sociale agricole de votre résidence (pour les salariés agricoles), à la caisse qui lui servait cette retraite, si le conjoint décédé bénéficiait déjà d'une retraite. Un accusé de réception de la demande doit être adressé. S il n est pas obtenu dans un délai de un mois, le réclamer. 2. Réversion au conjoint d un salarié disparu Dans quels cas est-elle attribuée? Il est possible d obtenir à titre provisoire la liquidation des droits qui lui auraient été reconnus en cas de décès de son conjoint : si celui-ci a disparu de son domicile, et s'il s'est écoulé plus d'un an sans qu'il ait réclamé les trimestres d'allocation qui lui sont dus (délai à compter de la première échéance non versée). Autre cas Il est possible d obtenir, à titre provisoire, la liquidation des droits qui auraient été reconnus en cas de décès de du conjoint : si celui-ci était susceptible de bénéficier de sa pension de retraite au jour de sa disparition, et s'il a disparu de son domicile depuis plus d'un an (délai à compter de la déclaration de disparition aux autorités de police). Attribution provisoire Il faut réunir les conditions pour bénéficier d'une pension de réversion. Si la pension est attribuée, sa date d'effet est fixée au premier jour du mois suivant celui de la disparition, si la demande est effectuée dans un délai d'un an suivant la période de douze mois écoulée depuis la disparition, au premier jour suivant la date de réception de la demande si elle est effectuée au-delà de ce délai. Attribution définitive de la pension La liquidation des droits devient définitive quand le décès est officiellement établi ou quand un jugement a déclaré l'absence. Mémento Sntrs-Cgt Fiche E7 Les Pensions de reversion 4

5 3. Pension de veuf ou de veuve invalide Qui peut en bénéficier? Le titulaire d'une pension d'invalidité ou atteint d'une invalidité ouvrant droit à pension dont le conjoint décédé était titulaire de droits à une pension de vieillesse ou d'invalidité, peut bénéficier d'une pension de veuf ou de veuve invalide. Elle est supprimée en cas de remariage Montant de la pension 54 % de la pension dont bénéficiait ou aurait bénéficié le conjoint décédé. Elle peut être majorée de 10 % si la veuve ou le veuf a élevé ou eu au moins 3 enfants à sa charge ou à celle du conjoint. L'allocation supplémentaire prévue à l'article L du code de la Sécurité sociale peut être attribuée en complément. Transformation en pension de vieillesse de veuf ou veuve La pension de veuf ou veuve invalide est automatiquement transformée en pension de vieillesse de veuf ou de veuve dès que l âge de 55 ans est atteint. Son montant est identique. Cumul des pensions Il est possible de cumuler la pension de veuf ou de veuve avec des pensions de vieillesse ou d'invalidité, dans une certaine limite : soit 73 % du montant maximum de la pension de vieillesse du régime général liquidée à 65 ans (soit ,88 depuis le 1 er janvier 2004), soit 52 % du total de la pension personnelle et de celle de votre conjoint décédé. Comment faire la demande? En remplissant et en adressant le formulaire Cerfa n 11791*01 à l'organisme d'assurance maladie dont le veuf ou la veuve dépend. Joindre les copies de toutes les pièces nécessaires (notification attribution de pension d'invalidité, de pension de retraite..). C. Réversion de pension IRCANTEC En cas de décès d'un affilié de l'ircantec, qu'il soit encore en activité ou déjà en retraite, les droits acquis peuvent être transmis en partie au conjoint survivant non remarié ou, à défaut, aux orphelins. C'est la pension de réversion. S'il existe plusieurs anciens conjoints non remariés, la pension de réversion est partagée proportionnellement à la durée de chaque mariage. 1. La pension de reversion pour le conjoint Pour les réversions consécutives à des décès postérieurs au 1er janvier 2004, l'ircantec applique aux veufs et aux veuves les mêmes conditions pour l'ensemble de la carrière. Pour les décès antérieurs au 1er janvier 2004, l'égalité hommes-femmes en matière de réversion est limitée aux droits afférents aux carrières postérieures au 17 mai Les conditions à remplir ne pas être remarié, avoir au moins 50 ans, ou deux enfants de moins de 21 ans ou majeurs infirmes à charge au moment du décès, avoir été marié au moins 2 ans avant que l'affilié ait atteint 55 ans ou ait cessé ses fonctions relevant de l'ircantec, avoir été marié au moins 2 ans avant que l'affilié ait atteint 55 ans ou ait cessé ses fonctions relevant de l'ircantec, ou avoir été marié au moins 4 ans (la condition de durée n'est pas exigée s'il existe au moins un enfant né du mariage ou si l'affilié était, après son mariage, titulaire d'une pension d'invalidité). L'allocation est alors égale à 50% des droits acquis par l'affilié (sans qu'il soit tenu compte d'un éventuel coefficient de minoration). S'il existe plusieurs conjoints ou anciens conjoints divorcés non-remariés, la pension de réversion est partagée proportionnellement à la durée de chaque mariage. 2. La pension de réversion pour les orphelins Les orphelins de père et de mère peuvent eux aussi bénéficier d'une pension de réversion jusqu'à l'âge de 21 ans. Les orphelins atteints d'une infirmité permanente les mettant dans l'impossibilité de gagner leur vie sont assimilés aux enfants mineurs. Chacun des orphelins reçoit alors 20 % des droits acquis par l'affilié 3. Le capital décès D'autre part, le versement d'un capital décès est prévu lorsqu'un affilié décède en cours d'activité et qu'il est âgé de moins de 65 ans. En ce qui concerne les élus locaux, qui cotisent pendant toute la durée de leur mandat, le versement du capital décès ne peut intervenir que si le décès survient au cours de leur mandat et avant leur 65ème anniversaire. Le capital décès de l'ircantec est versé aux ayants droits d'un affilié, s'il décède en cours d'activité. Il est complémentaire de celui versé par le régime général ou agricole de la Sécurité sociale et cumulable avec la pension de réversion versée par l'ircantec. Mémento Sntrs-Cgt Fiche E7 Les Pensions de reversion 5

6 Pour ouvrir droit au capital décès Ircantec : l'affilié doit être âgé de moins de 65 ans ; l'affilié doit relever du régime au moment du décès ; l'affilié doit avoir au moins 1 an d'affiliation Ircantec. Le capital décès est égal à 75 % des salaires soumis à cotisations au cours des douze mois précédant la date du décès. Il est versé à raison de 1/3 au conjoint et de 2/3 aux enfants. En l'absence d'enfant, le capital décès est versé au conjoint en totalité. En l'absence de conjoint, le capital décès est versé aux enfants en totalité. En l'absence de conjoint et d'enfant, le capital décès est versé aux ascendants à charge fiscalement. Mémento Sntrs-Cgt Fiche E7 Les Pensions de reversion 6

LA PENSION DE REVERSION Régime spécial CNRACL

LA PENSION DE REVERSION Régime spécial CNRACL LA PENSION DE REVERSION Régime spécial CNRACL BENEFICIAIRES Les bénéficiaires des pensions de réversion sont la veuve, le veuf, les ex-conjoints et les orphelins. Ils ne peuvent prétendre à pension que

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué, au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des

Plus en détail

Le guide de la retraite du salarié 2007

Le guide de la retraite du salarié 2007 A V E X P E R T E I N S I E R E T R A I T E Le guide de la retraite du salarié 2007 EDITO Madame, Monsieur, Avec votre bilan retraite, nous vous remettons ce guide qui contribuera à éclaircir le monde

Plus en détail

Présentation de la législation sur la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective

Présentation de la législation sur la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 09 juillet 2008-9 h 30 «Evolution des droits familiaux et conjugaux ; niveau de vie au moment du veuvage» Document N 14 Document de travail, n engage

Plus en détail

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mars 2007 à 9 h 30 «Eléments de constat sur les droits conjugaux et familiaux en France et à l étranger, analyse juridique du principe d égalité

Plus en détail

statutaire Le capital décès

statutaire Le capital décès Fiche statutaire Le capital décès Statut général Art. 119 et Art. 136 de la loi n 84-53 du 26/01/84 Art. L. 416-4 du code des communes Art. D. 361-1 du code de la sécurité sociale Art. D 712-19 à D. 712-24

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Point sur les pensions de réversion et le veuvage. avant et après la réforme

Point sur les pensions de réversion et le veuvage. avant et après la réforme CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 09 juillet 2008-9 h 30 «Evolution des droits familiaux et conjugaux ; niveau de vie au moment du veuvage» Document N 14 Bis Document de travail, n

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

la retraite des fonctionnaires

la retraite des fonctionnaires la retraite des fonctionnaires - 1 - Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable aux fonctionnaires de l État, compte

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013)

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 565 19 Retraités 183 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 18 1 Total 798 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE-DECES DES CHIRURGIENS DENTISTES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 LIVRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Ses conditions d attribution

Plus en détail

LE CAPITAL DECES (Fonctionnaires affiliés à la CNRACL)

LE CAPITAL DECES (Fonctionnaires affiliés à la CNRACL) Mise à jour : 02/03/2016 LE CAPITAL DECES (Fonctionnaires affiliés à la CNRACL) Le capital décès est une prestation à la charge de la collectivité (Article 119 - Loi n 84-53 du 26.01.1984 ; Article L.

Plus en détail

MAJORATION FAMILIALE

MAJORATION FAMILIALE Gestion des personnels Pension de retraite Avantages à caractère familiaux Majoration familiale Avril 2004 Textes de référence : MAJORATION FAMILIALE - Code des Pensions civiles et militaires Articles

Plus en détail

aavant propos Sommaire

aavant propos Sommaire ML& PAIO Convention collective nationale Régime de prévoyance du personnel des MISSIONS LOCALES ET PAIO j a n v i e r 2 0 1 1 Notice d information Sommaire Avant propos...2 Les cotisations du régime de

Plus en détail

"Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!"

Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite! "Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!" Tout savoir sur LA PENSION DE VIEILLESSE, D'INVALIDITE ET DE DECES Pour prétendre au bénéfice d'une

Plus en détail

1. Principe et portée. Circulaire n 2015/01 du 09/01/2015 La décote

1. Principe et portée. Circulaire n 2015/01 du 09/01/2015 La décote Circulaire n 2015/01 du 09/01/2015 La décote 1. Principe et portée 2. Cas de non-application de la décote 3. Tableaux des durées d assurance requises, des coefficients de décote et des âges d annulation

Plus en détail

Mise à jour : 18 avril 2016

Mise à jour : 18 avril 2016 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié au régime général de la Sécurité sociale et à l IRCANTEC Agents stagiaires et titulaires à temps non complet dont la durée hebdomadaire de service est INFERIEURE

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE 1/5 BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N REF : 00000.00000000 ENTREPRISE N Le présent contrat est conclu entre : AG2R-Prévoyance, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 3 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche?

Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche? Secteur Retraite et Protection sociale Retraite complémentaire AGIRC / ARRCO Confédération Française de l'encadrement-cgc Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche? En

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

instruction du 29 avril 1997

instruction du 29 avril 1997 337 année service téléphone document 1997 doigrh/rcs 01 44 12 18 23 RH 49 01 44 12 16 29 permanent instruction du 29 avril 1997 Informations complémentaires sur le congé de fin d'activité accordé aux fonctionnaires

Plus en détail

Mise à jour : 27 juillet 2012

Mise à jour : 27 juillet 2012 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié au régime général de la Sécurité sociale et à l IRCANTEC Agents stagiaires et titulaires à temps non complet dont la durée hebdomadaire de service est INFERIEURE

Plus en détail

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité Direction des Retraites et de la Solidarité 2015 La retraite en France Assurance Retraite (Régime Général de la Sécurité Sociale) 2 Sommaire Introduction La CNRACL Caisse nationale de retraites des agents

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

Et si je préparais...... ma retraite?

Et si je préparais...... ma retraite? Et si je préparais...... ma retraite? l enseignant supplément n 191 décembre 2015 Demain, ma retraite Adhérent, vous pouvez bénéficier d une aide spécifique et d une estimation de votre pension (p.8).

Plus en détail

Journal Officiel de la République de Djibouti

Journal Officiel de la République de Djibouti 1 sur 5 16.09.2011 10:33 Journal Officiel de la République de Djibouti Loi n 122/AN/10/6ème L modifiant la Loi n 155/AN/02/4ème L et certaines dispositions de la Loi n 3/AN/92/2ème L du 28 octobre 1992

Plus en détail

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL 2041 GT N 50883#12 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2012 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. PLAFONNEMENT

Plus en détail

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Vieillesse

Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Vieillesse Statuts du Régime Complémentaire d'assurance Vieillesse 46, RUE SAINT-FERDINAND - 75841 PARIS CEDEX 17 TEL. 01 40 68 32 00 FAX 01 40 68 33 73 MINITEL 3614 CARMF SERVEUR VOCAL 01 40 68 33 72 INTERNET http://www.carmf.fr

Plus en détail

Le guide pratique des obsèques

Le guide pratique des obsèques Le guide pratique des obsèques A faire immédiatement Contacter les Pompes Funèbres C est l entreprise des pompes funèbres que vous devez contacte et avertir en cas de décès. Elle connaît parfaitement toutes

Plus en détail

Demande de pension de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un militaire et demande de retraite additionnelle

Demande de pension de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un militaire et demande de retraite additionnelle Nous sommes là pour vous aider Demande de pension de retraite Article D.1 du code des pensions civiles et militaires de retraite Ce formulaire et les documents demandés doivent être adressés à votre service

Plus en détail

1 - CONDITIONS GENERALES

1 - CONDITIONS GENERALES Annexe 1 NOTE D INFORMATION SUR LES MODALITES D ADMISSION A LA RETRAITE ET DE LIQUIDATION DU DROIT A PENSION Les dispositions ci-dessous sont celles qui s appliquent en l état actuel de la réglementation.

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

CADRES ACTIFS ET RETRAITÉS HÉRITIERS ET SUCCESSIONS

CADRES ACTIFS ET RETRAITÉS HÉRITIERS ET SUCCESSIONS CADRES ACTIFS ET RETRAITÉS VOS DROITS SUCCESSORAUX EN MATIÈRE DE RETRAITE ET D ASSURANCE Qu arrive-t-il en cas de décès? HÉRITIERS ET SUCCESSIONS Octobre 2013 L Association des cadres des collèges du Québec

Plus en détail

LA RETRAITE ADDITIONNELLE

LA RETRAITE ADDITIONNELLE QUESTIONS SOCIALES Note d information 05-27 du 19 mai 2005 Modifiée le 26 septembre 2008 FONCTIONNAIRES C.N.R.A.C.L. LA RETRAITE ADDITIONNELLE Date d effet : 1 er janvier 2005 Complément d'informations

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

Notice d information

Notice d information Institution ion de prévoyance régie par le code de la sécurité sociale et soumise au contrôle de l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) siège social : 16 rue Hoche Tour Kupka B 92800

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion IRCANTEC Octobre 2014 Résumé L Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques

Plus en détail

Les notions de base. Réforme des retraites. Définitions et Tableaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Les notions de base. Réforme des retraites. Définitions et Tableaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Les notions de base Année d ouverture du droit à pension ou année de référence: c est l année à partir de laquelle le fonctionnaire remplit toutes les conditions (âge et durée de service) pour bénéficier

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE RETRAITE NOTE D' INFORMATION N 2011-21 (mise à jour 5 juillet 2012) Nouveautés surlignées en jaune REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE L'âge de départ AVANT

Plus en détail

Mes droits en fonction de mon statut professionnel

Mes droits en fonction de mon statut professionnel selon mon statut Mes droits en fonction de mon statut professionnel Vous êtes salarié, cadre ou non cadre, agent non titulaire de l État ou des collectivités territoriales, artisan, commerçant, professionnel

Plus en détail

Pension de réversion du régime général des salariés : conditions d'attribution

Pension de réversion du régime général des salariés : conditions d'attribution Qu'est-ce que la pension de réversion? Définition C'est une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l'assuré décédé, qui est reversée, si certaines conditions sont remplies, à son

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion CNRACL Octobre 2014 Résumé La Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) est un régime de retraite complet

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES DES OUVRIERS D'ETAT : CE QUI DOIT CHANGER

REFORME DES RETRAITES DES OUVRIERS D'ETAT : CE QUI DOIT CHANGER REFORME DES RETRAITES DES OUVRIERS D'ETAT : CE QUI DOIT CHANGER en attente de la parution des décrets d'application THEMES AVANT LA REFORME APRES LA REFORME Constitution du droit à pension Durée de service

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

La retraite des. Sommaire : Syndicat constructif et représentatif. Luc Velter. Novembre 2015. La pension de base

La retraite des. Sommaire : Syndicat constructif et représentatif. Luc Velter. Novembre 2015. La pension de base Syndicat constructif et représentatif La retraite des agents de la DGFiP Novembre 2015 Sommaire : La pension de base Conditions pour obtenir une pension de retraite La durée de service Le taux de liquidation

Plus en détail

Retraite et invalidité. Martine Mongellaz DU de Médecine Agréée décembre 2011

Retraite et invalidité. Martine Mongellaz DU de Médecine Agréée décembre 2011 Retraite et invalidité Martine Mongellaz DU de Médecine Agréée décembre 2011 Plan de l intervention Le début de la carrière : stage et affiliation CNRACL A l issue du stage : pension d invalidité du stagiaire

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE Sommaire Présentation de la L avis de la : Recours Références Juridiques ANNEXES pour un accident de service / de trajet pour une maladie professionnelle pour un

Plus en détail

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS 36 Ave Charles de Gaulle 92200-NEUILLY SUR SEINE tel 01 47 45 08 13 Courriel : maretraite@sauvant.org - www.sauvant.org 1 QUI SONT LES AFFILIÉ(E)S

Plus en détail

VOYAGE AU CŒUR DE LA REVERSION. Une étude du Cercle de l Epargne

VOYAGE AU CŒUR DE LA REVERSION. Une étude du Cercle de l Epargne VOYAGE AU CŒUR DE LA REVERSION Une étude du Cercle de l Epargne Avril 2015 VOYAGE AU CŒUR DE LA REVERSION SOMMAIRE LA REVERSION UN DISPOSITIF MECONNU MAIS INCONTOURNABLE AU SEIN DU REGIME DE RETRAITE FRANÇAIS...

Plus en détail

Contrat d adhésion Prévoyance

Contrat d adhésion Prévoyance Personnel des cabinets médicaux Contrat d adhésion Prévoyance Article 1 Objet Le présent contrat d adhésion a pour objet de mettre en œuvre le régime de prévoyance dont bénéficient les salariés des Cabinets

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES (R-3.1)

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES (R-3.1) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 11-001 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES (R-3.1) Vu l article 45 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4) et les articles

Plus en détail

Départ et mise à la retraite : les règles en 2010

Départ et mise à la retraite : les règles en 2010 Départ et mise à la retraite : les règles en 2010 L'âge légal Les changements n'ont pas impacté l'âge légal de départ à la retraite, qui reste toujours fixé à 60 ans. Toutefois, une remise en cause de

Plus en détail

RÉFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES DANS LES FONCTIONS PUBLIQUES

RÉFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES DANS LES FONCTIONS PUBLIQUES La mesure phare de la réforme que nous venons de combattre porte principalement sur l augmentation de l âge d ouverture des droits (âge légal de départ à la retraite) et l âge d annulation de la décote.

Plus en détail

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions (OCFP 2) du 25 avril 2001 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 20 de la loi du 23 juin 2000 régissant la

Plus en détail

L assurance invalidité

L assurance invalidité Données générales g (2007) : Pour une population de 600 000 assurés invalides, le montant des prestations versées par le Régime Général était de 4 milliards d Le nombre d entrées en invalidité est de près

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général Base juridique Article L.355-1

Plus en détail

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Publié sur Info retraite (http://www.info-retraite.fr) Mon lexique retraite A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A ABONDEMENT Contribution facultative de l?entreprise à un plan d?épargne

Plus en détail

Circulaire n 2015/04 du 10/08/2015 Départ anticipé des salariés en situation de handicap et calcul de la majoration de pension

Circulaire n 2015/04 du 10/08/2015 Départ anticipé des salariés en situation de handicap et calcul de la majoration de pension Circulaire n 2015/04 du 10/08/2015 Départ anticipé des salariés en situation de handicap et calcul de la majoration de pension 1. Principe 2. Appréciation de l incapacité permanente au moins égale à 50

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 Afin de vous

Plus en détail

Racheter des trimestres de retraite

Racheter des trimestres de retraite Racheter des trimestres de retraite > > > > À défaut de justifier avoir cotisé suffisamment longtemps, le montant de la retraite est amputé par l application d une décote. Une des grandes innovations de

Plus en détail

«SYNDICAT MIXTE» novembre 2014

«SYNDICAT MIXTE» novembre 2014 Parlons-en «SYNDICAT MIXTE» novembre 2014 JOURNAL Syndicat mixte de la Maison de la justice BOUAFLE, BRUEIL-EN-VEXIN, CHAPET, ECQUEVILLY, ÉVECQUEMONT, FLINS SUR SEINE, GAILLLON-SUR-MONTCIENT, HARDRICOURT,

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 RELATIF

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE Ordonnance n 2012 03. du 11 janvier 2012 modifiant les articles 22,50, 95, 149 a 163 ter et complétant l'article

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES DECRETS REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES CHIRURGIENS DENTISTES TEXTES REGLEMENTAIRES ET CODIFIES EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2008 DECRETS Décret n 71 542 du 2 juillet 1971 relatif au régime

Plus en détail

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire :

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire : Le point Nov. 2014 N 2014/17 sur... Mot-clé : Retraite Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Ce qui change a été surligné Constitution du droit a) Catégorie sédentaire

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

r é v e r s io n "r e t r a i t e"

r é v e r s io n r e t r a i t e NUMÉRO 17 Février 2010 Sommaire : Derniers textes parus La pension de réversion : - bénéficiaires - conditions d'attribution - calcul - partage - obtention - suspension - durée de mariage Décès imputable

Plus en détail

Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies

Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies DISTR GENERALE JSPB/G 4/Rev 2 NATIONS UNIES Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies 1er janvier 1958 TABLE DES MATIERES Articles Pages 1 Définitions 5 2 Participation à

Plus en détail

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI 4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Ont droit à des prestations de l assurance-invalidité (AI) les assurés qui, en raison d une atteinte à leur santé,

Plus en détail

Édition 2010 ETAM. GROUPE INEO RÉGIME DE PRÉVOYANCE www.probtp.com PRÉVOYANCE. L assurance d un avenir solide

Édition 2010 ETAM. GROUPE INEO RÉGIME DE PRÉVOYANCE www.probtp.com PRÉVOYANCE. L assurance d un avenir solide Édition 2010 ETAM GROUPE INEO RÉGIME DE PRÉVOYANCE www.probtp.com PRÉVOYANCE L assurance d un avenir solide GARANTIES // CONDITIONS D OUVERTURE DES DROITS Les prestations ci-dessous sont dues à tout salarié

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Elus locaux Note d information n 14-05 du 14 janvier 2014 Mise à jour du 03/04/2014 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Références Article 18 de la loi de financement de

Plus en détail

prévoyance L ENSEIGNEMENT PRIVÉ

prévoyance L ENSEIGNEMENT PRIVÉ prévoyance GUIDE d information Personnel cadre et assimilé et non cadre (non enseignant ou enseignant hors contrat) rémunéré par les établissements d Enseignement privé Accords nationaux de L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt2005

Déclaration pour la retenue d impôt2005 Déclaration pour la retenue d impôt2005 TP-1015.3 2005-01 Vous devez remettre ce formulaire dûment rempli à votre employeur ou au payeur, selon le cas, pour qu il puisse effectuer correctement votre retenue

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX PRINCIPES GENERAUX La rémunération des fonctionnaires est définie par l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 auquel se réfère l article 87 de la loi du

Plus en détail

ALSA PK, unabhängige Sammelstiftung. Règlement version courte

ALSA PK, unabhängige Sammelstiftung. Règlement version courte ALSA PK, unabhängige Sammelstiftung Règlement version courte Aperçu de votre prévoyance professionnelle La rédaction suivante vous donne un aperçu sur les dispositions les plus importantes de votre prévoyance

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

Prestations d action sociale

Prestations d action sociale Prestations d action sociale Prestations individuelles interministérielles, Aide sociale d initiative académique, AIP, CIV, PIP, Aides mutualistes, chèques-vacances 1. Prestations individuelles interministérielles

Plus en détail

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver Guide pratique pour les salariés de la Sacem Contrat de retraite à cotisations définies Retraite 83 à lire et à conserver Présentation du contrat à cotisations définies - Retraite 83 Vous êtes salarié

Plus en détail

SOMMAIRE PREFACE 1 GENERALITES.. 2 TITRE I : DES ACTES DE PENSION CHAPITRE I : RETRAITE NORMALE D UN FONCTIONNAIRE... 4

SOMMAIRE PREFACE 1 GENERALITES.. 2 TITRE I : DES ACTES DE PENSION CHAPITRE I : RETRAITE NORMALE D UN FONCTIONNAIRE... 4 1 SOMMAIRE PREFACE 1 GENERALITES.. 2 TITRE I : DES ACTES DE PENSION CHAPITRE I : RETRAITE NORMALE D UN FONCTIONNAIRE..... 4 1.1.Definition.... 4 1.2.Types de pension......... 4 2.a. Pension d ancienneté.....

Plus en détail

L assurance retraite des agriculteurs

L assurance retraite des agriculteurs L assurance retraite des agriculteurs La pension doit se substituer, proportionnellement à la durée de cotisation, à la perte des revenus due au départ en retraite et doit donc permettre aux retraités

Plus en détail

4.02 Etat au 1 er janvier 2012

4.02 Etat au 1 er janvier 2012 4.02 Etat au 1 er janvier 2012 Indemnités journalières de l AI Généralités 1 Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l AI: elles sont destinées à garantir la subsistance des

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 8 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

CODE DE L ACTION SOCIALE

CODE DE L ACTION SOCIALE CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES PARTIE LEGISLATIVE Dernière modification parue au Journal Officiel le 28 juin 2005 Article L. 211-1 Ont le caractère d associations familiales au sens des dispositions

Plus en détail