Chapitre I. Ydak l amérindienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre I. Ydak l amérindienne"

Transcription

1 Chapitre I Ydak l amérindienne Je me prénomme Ydak. Je suis une Carib. L histoire de ma vie commence le jour de l arrivée de ce Taïno, à la peau rouge comme un soleil couchant, au regard vide, déjà résigné à son nouveau statut, celui de prisonnier. avec lui trois jeunes femmes avançaient, chancelantes, effrayées. L une d elle, à peine pubère. Shima, le chef de l expédition, avait posé sa main sur la tête de l une d entre elles, la poussant légèrement en avant. Cela signifiait qu il l avait choisi. Il l enfanterait. Personne ne l approcherait, elle était à lui. Il s était éloigné avec ses guerriers d un pas vif, en direction du carbet, fièrement. C était sa première expédition. une réussite. Il avait ramené de nombreux objets dérobés aux Taïno qu il avait surpris à l aube, encore endormis, et capturé quatre d entre eux. Il était ainsi reconnu comme un chef guerrier. Shima avait déjà la stature d un chef et il le savait. Sa carrure imposante, sa voix grave, son assurance, - 9 -

2 et un courage à toute épreuve qui lui valait le respect de tous, avant même qu il ne passe l ensemble des épreuves initiatiques. Il était arrogant et fier et son buste semblait constamment gonflé. avant de pénétrer dans le carbet son regard avait chassé l espace de gauche à droite. Je savais ce qu il cherchait. La seule chose qui lui manquait pour parfaire sa gloire. Moi. Mais j étais encore trop jeune pour faire une épouse. Ma poitrine commençait tout juste à naître. * * * Ydak! C était la voix de ma mère, forte, rude, presque masculine. Elle me laissait me promener à ma guise, contrairement à ce que voulait la coutume. Pourtant, les filles restaient habituellement avec leur mère, car c est ainsi qu elles apprenaient à être femme dans un village carib. Mes cousines, plus sages, ne quittaient pas leur mère. Jusqu à un certain âge, les jeunes filles ne participaient pas aux tâches. Elles riaient, mangeaient, se laissaient caresser par leur maman, ou encore tendaient l oreille discrètement quand, d un ton plus grave, les femmes discutaient d histoires de femmes. Ce pouvait être des idées sur la nouvelle parure d une future mariée. Les perles trouvées au bord de la rivière et ramassées pour l occa

3 sion, la rendraient-elle plus féconde? Il fallait consulter le shaman. Mais il y avait aussi des histoires concernant les hommes du village, j entendais le cœur des mères pleurer. alors je m éloignais, car leurs brûlures me touchaient aussi. une jeune esclave capturée par Igourou, un guerrier, avait donné trois enfants à mon père. alors que sa femme légitime gardait son ventre sec. Ma mère n avait eu qu un enfant, moi, qu elle avait enfanté dans la douleur. Le bébé avait pris un jour et une nuit à sortir. Tandis que les rayons du soleil commençaient à effleurer sa peau, ma mère avait senti le souffle de l Esprit des ténèbres. Il venait la chercher. Pour la tromper, il l avait appelé d une voix douce comme du miel, une voix de femme. Ma mère aimait à raconter cette histoire, les jours où elle se sentait triste. Cette nuit là, elle avait repoussé l Esprit des ténèbres et d un coup de hanche, avait fait sortir le bébé de son ventre. Mais pour se venger, il lui avait pris son sang, avait asséché son ventre. Malgré les massages aux herbes choulates, malgré les incantations, malgré les graines suspendues aux habits qui rendent fertiles, rien n y fit. Ma mère resta stérile, et ne put que pleurer en voyant le ventre frais des deux jeunes esclaves offertes à mon père, enfler à chaque nouvelle saison. Mon père était un chaman, dont on ne connaissait pas vraiment l âge. Il partait des jours entiers dans la forêt et revenait, toujours à l aube, avec un panier rempli d herbes, de plantes incon

4 nues. on disait qu il allait jusqu au sommet de la montagne qui fume, là où la végétation se fait rare. Enfant, j étais intriguée par ses absences. Secrètement, j enviais les pères de mes cousines qui étaient soit des guerriers, soit d habiles pêcheurs ou encore de respectés chasseurs. Pourtant, je voyais le respect que témoignaient à mon père tous les habitants du village, à ce petit bout d homme voûté. Il regardait souvent le sol quand il se déplaçait, ou parfois le ciel quand il restait immobile. Rarement il fixait les hommes. Mais quand son regard s accrochait au votre, il était impossible de s en détacher. Impossible d échapper à son influence, en bien ou en mal. Son pouvoir était grand et je le compris le jour où je le vis protéger tout le village d une tempête qui n avait laissé aucune feuille sur les arbres. Tandis que plus loin, deux carbets avaient été détruits avec leurs habitants. Je compris son pouvoir quand un jour il revint au village avec une étrange plante qu il engouffra dans la bouche béante d une femme agonisant. Elle avait vomi pendant des jours et n acceptait aucun aliment. Elle bavait, râlait et ses yeux révulsés ne voyaient plus. Elle avait été l une des femmes les plus robustes du village, avait préparé des festins rassemblant deux à trois villages. Son jardin était de loin l un des plus beaux. or, un jour, elle tomba, terrassée, raide, la gueule grande ouverte, comme un animal blessé. Chacun passait la voir pour l aider, la soigner, même les hommes du village

5 venaient la saluer. Les jours passèrent et on vint par pitié voir cette pauvre mourante abandonnée des esprits. Parfois, de jeunes enfants se moquaient, essayant de poser de petits cailloux dans sa gueule ouverte. Le chaman ne lui rendit pas visite. Il disparut. Puis un matin, on le vit au chevet de la mourante, caresser son front, formulant dans sa barbe des paroles que seul lui et elle entendaient. Elle mâcha une large touffe de feuilles qui noircirent sa bouche. au bout d un moment, très long, il enleva les herbes, rinça sa bouche avec de l eau de mer qu il avait protégée, puis avec de l eau de source. La femme regarda mon père. Mon père regarda la femme. Il l avait délivré de son mal. Certainement un sort très fort qui lui avait été jeté. Le village entier se mit à chanter, et moi aussi je me mis à chanter. Des larmes perlaient sur mes joues. De ce jour, j épiais mon père, au lieu de suivre les femmes du village. J épiais ses gestes, ses regards, ses silences, j écoutais ses chants. J appris ses chants. J observais. Les feuilles qu il cueillait, les herbes qu il ramassait, celles qu il jetait au loin en hurlant. J écoutais les légendes qu il contait le soir aux hommes. Je le suivais en forêt, tout en restant à distance. a mesure que le temps passa, la distance se rétrécit, puis disparut. Je marchais désormais aux côtés de mon père, le grand chaman, lors de ses expéditions en forêt. Le reste du temps, ma vie au village consistait à me cacher un peu partout, à observer les autres. ou

6 encore, rester dans le creux de ma mère qui aimait me montrer comme un trophée. Car j étais belle, sauvage. Ma longue chevelure restait souvent libre. Ma mère l entretenait avec soin en y mettant tout les jours des onguents et elle la brossait longtemps. Elle me massait le crâne. Je fermais les yeux. Ma tête penchée en arrière, reposait contre sa poitrine. Je humais son odeur. Elle sentait le lait. Elle lavait mes bras et mes mains avec de l eau claire. Puis elle tamponnait délicatement ma peau pour l essuyer. Elle frottait mes pieds avec des herbes, si bien que ma peau restait fine et velouté. Elle écrasait des fleurs aromatisées entre ses mains, pour passer ses doigts fins le long de mon cou. Je sentais bon. Ses sœurs la taquinaient, lui demandaient si j étais une déesse. Et ma mère embrassait mon front les larmes aux yeux, en répondant que oui, j étais sa déesse, le cadeau que la terre lui avait donné. Ydak, insista ma mère. oui, Himi répondis-je en arrivant devant elle essoufflée. Tu étais encore dans le secteur des hommes, me reprocha-t-elle d un ton faussement sévère. Tu y rencontreras le malheur si tu restes trop souvent à leur côté. on ne doit pas tout savoir, on n en a pas besoin. Viens, il est temps que tu me coiffes les cheveux. allons à la rivière. C était l excuse que ma mère prenait quand elle désirait s adresser à moi

7 dans l intimité. Elle me parlait beaucoup, m apprenait des choses de la vie. Je ne comprenais pas toujours le sens de ses paroles. Des émotions, des sentiments que je n avais jamais ressentis. Je l écoutais. Nous aimions nous asseoir près d un énorme manguier penché au dessus de «la rivière des souvenirs». C est le nom que lui donnait ma mère. Bientôt, avait doucement soufflé Himi, tu deviendras une femme. Prépare toi à cela. Car ce sera un beau jour que celui là. Nous le préparerons avec les femmes du village. Himi souhaitait m apprendre quelque chose d important. Je l avais ressenti au son de sa voix, et à ses yeux qui ne se fixaient nulle part. Elle s était installée sur sa grosse pierre, toujours la même. Je défis sa longue tresse qui lui tombait jusqu aux cuisses. «Devenir une femme Ydak, signifie que ta vie va s ouvrir sur des voies nouvelles, différentes de celles de l enfance.» Himi s était tue. Son silence m avait inquiété. Qu allait-il se passer pour moi? Ma vie allait-elle changer? Devais-je endosser un air sérieux et profond comme ces vieilles femmes du village? Machinalement, je brossai sa large chevelure, mais sans le plaisir habituel. Mon esprit était ailleurs. J avais peur. Est-ce ce qui est arrivé à asara? Lui ai-je demandé sans cacher mon émotion

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

A TOI, AMOUR DE PATRIMOINE,

A TOI, AMOUR DE PATRIMOINE, A TOI, AMOUR DE PATRIMOINE, SUR LA TERRE DES PARFUMS L AIR NOUS FAIT DES CÂLINS MERCI PATRIMOINE POUR LA CONSERVATION DE TOUTES CES COMPOSITIONS QUI VIENNENT DE LA CULTURE DES FLEURS QUI DÉGAGENT DE BONNES

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Cahier. de chansons. La Routine

Cahier. de chansons. La Routine Cahier de chansons La Routine C est (nom de l éducatrice) qui va raconter (Air : Fanfreluche) c est le temps du repos (Air : Sur le pont d Avignon) C est (nom de l éducatrice) qui va raconter Un beau conte

Plus en détail

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Thibaut Le Bolloch (Personne Ressource en EPS DDEC/UGSEL 22) Février 2013 Introduction : Déroulement d une séance : Mise en train (prise en main +

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

On l'appelle le Grand Panda ou Panda Géant. Panda veut dire "grand-ours-chat" en chinois.

On l'appelle le Grand Panda ou Panda Géant. Panda veut dire grand-ours-chat en chinois. Le thème du panda Au retour des vacances de la Toussaint, nous avons travaillé autour du thème du panda. Pour commencer, nous nous sommes posé beaucoup de questions sur le panda et son mode de vie. Nous

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Voilà mon univers rouge et humide

Voilà mon univers rouge et humide Voilà mon univers rouge et humide La nuit où je suis devenu ce que je suis devenu, il faisait très froid. J étais allongé sur mon lit, je venais de vomir mon steak haché et mes haricots mexicains, et tous

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ?

QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ? N QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ? :: Découpe les mots en bas de la feuille. :: Choisis mots pour dire ce que tu penses de chaque illustration et colle-les dessus. TACHÉ NETTOYÉ BRILLANT PROPRE SALE GRAS BOUEUX

Plus en détail

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler?

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler? Truf viens Truf le chien Truf est un chien Truf peut être de bonne ou de mauvaise humeur. Truf peut avoir mal, il peut être malade. Truf n a pas de mains : il va prendre les choses avec ses dents ou les

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Récit MIKALOU N A PAS MAL AUX DENTS! Tu es grand maintenant, dit maman. Il est temps d aller chez le «docteur des dents» Très occupé à

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

RECUEIL DE COMPTINES ET DE CHANSONS. Relais Assistantes Maternelles 52, avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux-sur-Marne

RECUEIL DE COMPTINES ET DE CHANSONS. Relais Assistantes Maternelles 52, avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux-sur-Marne RECUEIL DE COMPTINES ET DE CHANSONS Relais Assistantes Maternelles 52, avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux-sur-Marne Comptines et chansons jouées et chantées avec la participation active : Des assistantes

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel Par Sophianne Pierre-Louis Cassandra Sauvé Sabrina Turmel - 1 - Au Pôle Nord, en ce jour du 24 décembre, le Père Noël était bien occupé à fabriquer de beaux jouets. Les rennes gambadaient ou se reposaient.

Plus en détail

Histoires de choses...

Histoires de choses... Temps d Activites Periscolaires Année Scolaire 2013-2014 / 2ème trimestre École du Sacré Cœur Classe de CE 2, CM1,CM2 Les Ateliers Autour Du Livre avec Marie-Ange Nénot Après la lecture du conte «La paire

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Comment sont vos cheveux?

Comment sont vos cheveux? Comment sont vos cheveux? Être blond Être brun Être roux Être auburn Avoir les cheveux gris Avoir les cheveux grisonnants Avoir les cheveux blancs Avoir les cheveux bouclés, frisés Avoir les cheveux ondulés

Plus en détail

L étrange rencontre du Prince Aurélien

L étrange rencontre du Prince Aurélien Texte de Sylvine Ferrandis Ce texte est déposé à la SCALA, il ne peut être utilisé à des fins commerciales sans l autorisation de son auteur. Ce jour-là, le Prince Aurélien avait décidé de se promener

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route.

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. L écrivain Il se trouvait devant la porte. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. Faire demi-tour il ne le pouvait! Pourquoi?

Plus en détail

Lumières, lumières, lumières. Septembre

Lumières, lumières, lumières. Septembre Lumières, lumières, lumières Septembre Du même auteur Aux éditions Théâtrales dans la collection «passages francophones» Au bout du fil / Bashir Lazhar, 2003 Chez d autres éditeurs Théâtre : Des fraises

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Puis elle se savonne. Après elle se rince. D abord, Nina se déshabille. Enfin elle se sèche. Ensuite elle entre dans son bain.

Puis elle se savonne. Après elle se rince. D abord, Nina se déshabille. Enfin elle se sèche. Ensuite elle entre dans son bain. Remets les phrases dans l ordre pour reconstruire l histoire. Compréhension N 1 compréhension N 2 Associe la description à chaque enfant. Puis elle se savonne Ensuite elle entre dans son bain. Après elle

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Après votre chirurgie à la rétine

Après votre chirurgie à la rétine 2011 Après votre chirurgie à la rétine Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Après votre chirurgie à la rétine Après la chirurgie...2 Injection

Plus en détail

Octave MIRBEAU LA BAGUE

Octave MIRBEAU LA BAGUE Octave MIRBEAU LA BAGUE LA BAGUE Un matin, le vieux baron vint chez moi. Et, sans préambule, il me demanda : Est-ce vrai, docteur, qu il y a du fer dans le sang? C est vrai Ah! je ne voulais pas le croire

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 18 mois à 2 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 18 mois à 2 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 18 mois à 2 ans Mai 2010 TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 3 OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 18 MOIS À 2 ANS 5 1.

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Au centre, dans sa cage, Victor se balançait nerveusement depuis qu il avait sans doute reconnu Mrs Withers. Oscar, je te présente Victor, le canari

Au centre, dans sa cage, Victor se balançait nerveusement depuis qu il avait sans doute reconnu Mrs Withers. Oscar, je te présente Victor, le canari Au centre, dans sa cage, Victor se balançait nerveusement depuis qu il avait sans doute reconnu Mrs Withers. Oscar, je te présente Victor, le canari du Bengale de Winston Brave. Il y tient beaucoup, précisa

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

Samedi 3 septembre 1994.

Samedi 3 septembre 1994. Samedi 3 septembre 1994. Dans l après- midi, maman m appelle. Elle aimerait que je passe la voir : «C est important, j ai une nouvelle à t annoncer.» Je saute dans un taxi. Elle a préparé deux kirs. «Tu

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

LES MASSAGES POUR BÉBÉ

LES MASSAGES POUR BÉBÉ LES MASSAGES POUR BÉBÉ La philosophie et les engagements du LABORATOIRE HÉVÉA Des produits 100% naturels élaborés exclusivement à partir de plantes en provenance des cinq continents et récoltées dans le

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Les aventures du Petit Prudent

Les aventures du Petit Prudent Les aventures du Petit Prudent Action Sécurité Routière le cadeau d'anniversaire Demain, c'est un grand jour. C'est l'anniversaire de la maman de Petit Prudent. Suivons-le dans ses aventures à vélo et

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur Page 1 sur 8 À la claire fontaine À la claire fontaine, M en allant promener. J ai trouvé l eau si belle Que je m y suis baigné. Il

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Suggestions d activités de développement spirituel

Suggestions d activités de développement spirituel Suggestions d activités de développement spirituel Le leadership : Suggestion de jeux avant d entamer la discussion : Le chef d orchestre : Un enfant sort de la salle ou on le couvre les yeux pendant un

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Fiche d activité n o 1

Fiche d activité n o 1 A B C Fiche d activité n o 1 Il était une fois... Et si le loup était gentil? Réinventez la fin du célèbre conte du Petit Chaperon Rouge, en imaginant le loup gentil! Lire une version classique du célèbre

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Voix off : L histoire que nous allons vous présenter est fictionnelle. Toute ressemblance avec un fait réel serait une pure coïncidence.

Voix off : L histoire que nous allons vous présenter est fictionnelle. Toute ressemblance avec un fait réel serait une pure coïncidence. Madame Magloire, professeure. Personnages : Madame Magloire L élève La femme de ménage Le chœur Papa sa fille La petite vieille Paul, le faux voleur Le vacancier Les rappeurs Voix off : L histoire que

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

TOUDOU APPRENDS L HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE AVEC LA FAMILLE. Commence ou complète ta collection TOUDOU avec Quenotte, la petite souris

TOUDOU APPRENDS L HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE AVEC LA FAMILLE. Commence ou complète ta collection TOUDOU avec Quenotte, la petite souris APPRENDS L HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE AVEC LA FAMILLE TOUDOU Commence ou complète ta collection TOUDOU avec Quenotte, la petite souris Pour en savoir plus, demande à ton infirmière Quenotte et la dent de Paul

Plus en détail

Notre système. Immunitaire

Notre système. Immunitaire Notre système Immunitaire Notre système Immunitaire Edito L association I.R.I.S. salue l initiative de Sara Lebien, qui en écrivant cet ouvrage et en proposant une illustration gaie et coloré a rendu l

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail