HERNANI. jeudi 27 mars - 20h30 vendredi 28 mars - 14h30. théâtre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HERNANI. jeudi 27 mars - 20h30 vendredi 28 mars - 14h30. théâtre"

Transcription

1 Photo JAC. Fiche découverte théâtre HERNANI jeudi 27 mars - 20h30 vendredi 28 mars - 14h30 de Victor Hugo, compagnie Ici et maintenant théâtre, mise en scène Christine Berg acb, scène nationale bar-le-duc le théâtre - 20 rue Theuriet Bar-le-Duc réservations :

2

3 Nathalie HAMEN Professeur de Lettres Professeur-relais auprès de l acb, scène nationale BAR-LE-DUC HERNANI Victor Hugo mise en scène Christine Berg I LE TEXTE 1 L auteur : Victor Hugo est un auteur ENORME : Il a couvert le siècle ( ) et reçoit des funérailles nationales grandioses (cercueil exposé sous l Arc de Triomphe et transporté au Panthéon). Il est un écrivain prolifique qui a abordé tous les genres avec le succès que l on sait : Le théâtre auquel il imprime sa marque puisqu il est le chef de file et le porteur du drame romantique (1829 : Marion Delorme (censuré), 1830 : Hernani, 1838 : Ruy Blas ) La poésie dont il exploita la veine lyrique (1856 : Les Contemplations), qu il utilisa à des fins polémiques (1853 : Les Châtiments ), qu il marqua du sceau de l épopée dans son dessein de réécrire l histoire de l humanité(1883 : La Légende des siècles) Le roman qu il veut historique et social (1831 : Notre-Dame de Paris, 1862 : Les Misérables, 1866 : Les Travailleurs de la mer, 1874 : Quatrevingt-treize ) Les textes engagés, les pamphlets (1829 : Le Dernier jour d un condamné, 1877 : L Histoire d un crime, Napoléon le Petit ) Il fonde un journal : L Evénement ; il est un excellent dessinateur. Il est aussi un homme qui s engage en politique : Très jeune, influencé par sa mère, il est ultra-royaliste sous la Restauration puis il se rapproche de son père, général d Empire, et redécouvre la grandeur de Napoléon Ier. Nommé Pair de France par Louis-Philippe en 1845, il se lance en politique ; élu député en 1848, il s impose comme un orateur de «gauche» et développe pendant toute la seconde République ses valeurs qu il définissait comme «les droits de l homme». Il s opposera très vite à Louis-Napoléon Bonaparte (coup d état du 2 décembre 1851) et sera exilé pendant 20 ans, dans les îles anglaises de la Manche. Ces vingt années d exil politique et décriture solitaire seront la période la plus féconde et la plus haute de son génie. Devenu ardent républicain, il ne cesse de dénoncer le nouveau régime et refuse l amnistie que lui accorde Napoléon III en Le proscrit de Guernesey jouit alors d un prestige mondial ; Il ne rentre en France qu à la proclamation de la troisième République en 1870 et est accueilli par la foule qui crie : «Vive Hugo! Vive la République!». Il milite avec force pour l amnistie des Communards. En 1876, il est élu sénateur de Paris. Sa gloire ne cesse de grandir. Il meurt d une congestion pulmonaire le 22 mai 1885 : Deux millions de personnes viennent se recueillir devant l Arc de Triomphe où son corps est exposé. 2 La Bataille d Hernani : On connaît presque davantage Hernani par le scandale que la pièce occasionna que par son texte! Quels sont les préludes à cette fameuse bataille d Hernani de 1830 qui a fait date dans l histoire littéraire française? Le début du 19ème siècle est mis en émoi par le Sturm und Drang venu d Allemagne (Goethe, Novalis, Schiller, Hölderlin ) qui donna naissance à cet immense mouvement littéraire, artistique et politique qu est le Romantisme. Victor Hugo devient, en France, en 1825, le chef de file du Cénacle, un groupe de jeunes écrivains romantiques (Lamartine, Nerval, Gautier, Dumas, Delacroix ) qui rejettent le carcan des formes et des contraintes imposées aux créateurs depuis deux siècles. C est le début de la querelle des Modernes romantiques contre les «Anciens» de l Académie et le genre théâtral devient leur champ de la bataille.

4 Deux textes théoriques font date dans cette aventure moderne : Le Racine et Shakespeare (1823) de Stendhal et la Préface de Cromwell (1827) de Victor Hugo. Stendhal célèbre la liberté de création du théâtre élisabéthain et prétend qu il faut en finir avec la règle des trois unités imposée par les théoriciens du clacissisme. Hugo reprend et complète les propositions de Stendhal et pose les bases du drame romantique : Il doit «peindre la vie» dans sa vérité et sa totalité, penser l histoire en éclairant le passé et le présent, s autoriser à mélanger les registres (comique, tragique, sublime et grotesque) ainsi que les niveaux de langue (tantôt soutenue, tantôt familière). Ce nouveau cahier des charges est ressenti comme subversif par les milieux conservateurs déjà inquiets par les prises de position d Hugo contre la peine ne mort et les inégalités sociales. Hernani est l objet d un rapport de censure sévère : «un roi s exprime comme un bandit», «Hernani est un régicide en puissance» Le débat, avant même la représentation, dépasse les questions littéraires et est devenu idéologique. Le soir de la première d Hernani, la salle est investie par des centaines de jeunes gens, les «troupes romantiques», bruyantes, aux tenues extravagantes venues pour en découdre avec le public habituel et conservateur du théâtre. Sifflets, provocations de part et d autre : la pièce se déroule dans une atmosphère électrique ; la seconde représentation est encore plus houleuse mais la pièce s impose, est jouée 36 fois entre le 25 février et le 22 juin 1830 et fait salle comble. Jeu et match, la bataille d Hernani est remportée par le camp des Romantiques! 3 Le titre et les sources de la pièce : - Hernani est un titre éponyme, c est en effet le personnage central qui donne son nom à la pièce. Il nous restera à vérifier si Hernani, le bandit, en est vraiment le personnage principal. Voyons les titres qu avait envisagés Hugo et qu il a finalement écartés : La Jeunesse de Charles Quint (l accent était mis sur la dimension historique et politique) L Honneur des Vieillards (le personnage de Don Ruy Gomez était en lumière) Trois pour une (la complexité de la situation amoureuse était mise en avant avec le personnage de Dona Sol courtisée par trois hommes : un roi, un vieillard et un bandit) D où vient le nom de Hernani? Enfant, Hugo passa quelques mois, en 1811, en Espagne alors soulevée contre Napoléon avec son père général d Empire ; Ernani est le nom d un village du Pays basque espagnol auquel il aurait ajouté le H de Hugo. - Hugo dit qu il s est inspiré d une vieille chronique espagnole dont il cite un passage : «Don Carlos, tan qu il ne fut qu archiduc d Autriche et roi d Espagne, fut un prince amoureux de son plaisir, grand coureur d aventures, sérénades et estocades sous les balcons de Saragosse, ravissant volontiers les belles aux galants, voluptueux et cruel au besoin. Mais du jour où il fut empereur, une révolution se fit en lui» On décèle aussi moult emprunts : Ainsi la scène des portraits est démarquée d une tragédie anglaise de Richard Lalor Sheil, Evadne or the statue (1819) ; le couple amoureux emprunte maints traits à Byron, Manfred (1817), Le Corsaire (1813) ; l Allemagne apporte son tribut pour la figure du bandit avec Goethe, Goetz de Berlichingen (1773), Egmont (1789), et surtout Schiller, Les Brigands (1781). La clémence de Charles Quint fait penser à celle d Auguste dans le Cinna de Corneille et le comique de situation du vieillard et de sa pupille réfère à celle d Arnolphe et d Agnès dans L Ecole des Femmes de Molière que Victor Hugo célèbre dans sa Préface de Cromwell. 4 Résumé et thèmes principaux : Acte I : En Espagne, en 1919, dans le palais du duc Don Ruy Gomez. Une vieille gouvernante fait entrer en secret un homme et le cache dans une armoire. Arrive alors Hernani, un hors-la-loi, amant de la jeune Dona Sol, nièce du duc Don Ruy Gomez. Dona Sol lui apprend que le roi d Espagne, Don Carlos, prétend lui faire épouser ce vieil oncle. Or, Hernani veut venger son père assassiné par le père de Don Carlos en tuant celui-ci. L inconnu (Don Carlos) décrète qu il revendique aussi l amour de Dona Sol. Arrive Don Ruy qui découvre les deux hommes avec sa promise. Face à la fureur du vieillard, Don Carlos révèle son identité royale et invoque la raison d état (les prochaines élections au Saint Empire) pour justifier sa présence.il favorise la fuite d Hernani après avoir entendu Dona Sol lui fixer un rendez-vous nocturne pour le lendemain. Acte II : Le jour suivant, à minuit, Don Carlos vient enlever Dona Sol. Surgit alors Hernani. Don Carlos refuse de se battre avec un bandit. Hernani le laisse partir, mais les deux hommes jurent de se retrouver, sans quartiers. Restés seuls, Hernani et Dona Sol se désespèrent. On entend les hommes de Don Carlos et Hernani est obligé de fuir. Acte III : Quelques semaines plus tard, dans le palais ducal, au milieu des montagnes. Hernani, dit-on, serait mort Dona Sol doit épouser son oncle. Don Ruy offre son hospitalité à un pélerin mystérieux

5 (Hernani) qui, se croyant trahi par son amante, dévoile son identité. Dona Sol lui révèle qu elle a résolu de suicider le soir de ses noces mais Don Ruy a surpris ces confidences. Le roi, qui pourchasse Hernani, se présente au palais. Don Ruy, garant des lois de l hospitalité, refuse de lui livrer son hôte. Don Carlos prend Dona Sol en otage. Malgré leur rivalité, Hernani et Don Ruy s unissent contre le roi : Don Ruy épargne Hernani à condition qu il s engage à tuer le roi. En échange, Hernani s engage à se donner la mort dès que Don Ruy lui aura rappelé son engagement en sonnant du cor. Acte IV : Deux mois plus tard, à Aix-la-Chapelle. Seul devant le tombeau de Charlemagne, Don Carlos se demande s il sera élu nouvel empereur d Allemagne et médite sur l épreuve du pouvoir. Il surprend des conspirateurs qui préparent sa mort. Parmi eux, Hernani et Don Ruy. Averti de son élection, Don Carlos, devenu l empereur Charles Quint, pardonne à tous les conjurés et accorde Dona Sol à Hernani qui s est fait reconnaître : il est Don Juan d Aragon, fils d un Grand d Espagne assassiné. Acte V : Dans le palais de Don Juan d Aragon (Hernani), on célèbre les noces de Dona Sol et d Hernani, quand retentit le son du cor. Don Ruy vient rappeler son pacte à Hernani. Les deux époux s empoisonnent et Don Ruy se poignarde. Victor Hugo a donné des sous-titres aux cinq actes de son drame, destinés à mettre en valeur le personnage central de chacun des trois premiers actes et le cadre des deux derniers : Acte I : Le roi Acte II : Le bandit Acte III : Le vieillard Acte IV : Le tombeau Acte V : La noce Le dramaturge met en scène, presque à chaque acte, les quatre protagonistes et entremêle constamment les fils des thèmes suivants : - Le désir furieux de la vengeance d Hernani, banni et dépouillé de son titre et de ses biens à cause de l assassinat de son père par le père de Don Carlos. - L amour impossible entre Dona Sol et Hernani, marqué, comme celui de Roméo et Juliette, par le sceau de la fatalité et de la mort - La question de l identité, du nom et de la quête du couple que forment, malgré eux, Hernani et Don Carlos qui semblent être des doubles, des frères ennemis qui se poursuivent sans cesse et vont subir des «révolutions» dans leurs êtres mêmes. Le conflit des trois hommes pour la possession de la belle Dona Sol est énoncé clairement au début de l acte V par un des convives de la noce d Hernani et de Dona Sol, Don Ricardo et il constitue même un résumé succint et efficace de la pièce : «Trois galants ; un bandit que l échafaud réclame, Puis un duc, puis un roi, d un même cœur de femme Font le siège à la fois. L assaut donné, qui l a? C est le bandit.» ( vers 1819 à 1822) 5 Les personnages principaux : Hernani, annoncé par le titre éponyme comme le personnage central de la pièce, est le prototype du héros romantique, nécessairement «enfiévré» et maudit, «sombre» et solitaire, fasciné par la mort qu il fait peser sur ses proches comme par contagion de son «destin funeste» : «Oh je porte malheur à tout ce qui m entoure!» (vers 974) Il est un homme de l ombre, «un homme de la nuit» (vers 1921) puisqu il a été proscrit par le pouvoir royal, orphelin, privé de ses biens et de son nom (Don Juan d Aragon). A l image du héros de légende médiévale, remis à la mode par Walter Scott avec Ivhanoé (1819), il vit dans la forêt comme Robin des Bois et, comme lui, est le chef d une troupe de bandits -rappelons que le mot «bandit» a la même étymologie que le mot «banni»-. Hernani, «c est le Cid à l état sauvage» (Paul de Saint Victor) Comme le Cid, comme Hamlet, il est animé par le désir furieux de venger son père : «Et, tout enfant, je fis Le serment de venger mon père sur son fils. Je te cherchais partout, Carlos, roi des Castilles Car la haine est vivace entre nos deux familles.» (vers 9 à 96) Mais comme le héros romantique, son désir d action est contrarié par les contradictions qui le déchirent : «Entre aimer et haïr je suis resté flottant (vers 386). Héros indécis, il va peu à peu déserter sa vengeance et être paralysé dans son désir d action. Ainsi il laisse s enfuir Don Carlos alors qu il l avait à la pointe de son épée : «Hernani, sombre et pensif, tourmente quelques instants de la main la pointe de son épée, puis se retourne brusquement vers le roi, et brise la lame sur le pavé.» (II, 3)

6 Hernani a voulu croire avoir une mission, un destin, venger son père, la destinée mais celle-ci le raille à la fin de la pièce : «Oh!que la destinée amèrement me raille!» ( vers 2012) et lui prouve qu il n en a pas eu et que l action n est pas faite pour lui. Mais Hugo place face à Hernani, un personnage qui a un destin et qui l assume pleinement : c est Don Carlos! N est ce pas lui le vrai héros à l aune du héros traditionnel? Don Carlos est certes, au début de la pièce, un roi libertin et séducteur qui s introduit comme un voleur chez Dona Sol et se cache dans une armoire ce qui, en soi, n est pas très héroïque! Il est jeune et joueur et profite de sa toute-puissance hiérarchique. De manière guerrière il convoite une jeune fille amoureuse d un autre et aimée de lui, chasse d autant plus excitante que Dona Sol lui résiste (II, 2). Par ailleurs ce roi tricheur a une personnalité plus estimable : quoique désarmé, il tient tête avec courage à Hernani (II, 2) et auparavant, généreux, il avait demandé à ses hommes d épargner le brigand : «N allez pas cependant le tuer! C est un brave Après tout, et la mort d un homme est une chose grave.» ( vers ) Mais Don Carlos prend toute son ampleur dans l acte IV : Dans un monologue augustéen, il médite sur la vanité du pouvoir face à la charge qui l attend, empereur du Saint Empire germanique, sur la destinée humaine et la mort et affiche sa préférence de la monarchie issue de l élection plutôt que la monarchie héréditaire et décide de s appuyer sur le peuple, force vive de la nation, «le Peuple-Océan». Le lieu où il se trouve est hautement symbolique puisqu il est à Aix- la Chapelle devant le tombeau de Charlemagne, son modèle, à qui il s adresse : «Verse-moi dans le coeur, du fond de ce tombeau, Quelque chose de grand, de sublime et de beau ( ) Apprends-moi tes secrets de vaincre et de régner, Et dis-moi qu il vaut mieux punir que pardonner» (vers 1564 à 1572) Don Carlos, à présent Charles-Quint, continue sa «révolution» puisqu à la scène 4 du même acte, il accorde le pardon à Hernani, le réhabilite dans son rang de noble d Aragon et lui accorde la main de Dona Sol : «A Hernani. - Tes autres noms, Don Juan?- Hernani Qui parle ainsi? Le roi? Don Carlos Non, l empereur». IV, 4 Don Carlos a acquis la dimension héroïque d un héros de tragédie à l instar d Auguste dans Cinna grâce à son courage et sa générosité naturels mais surtout grâce à sa métamorphose : Empereur, il a la puissance et il a choisi la magnanimité.le dernier mot qu il prononce à la fin de l acte IV est celui de «clémence» (vers 1810) Don Ruy Gomez appartient à la lignée du vieillard de comédie amoureux de sa pupille et soucieux du ridicule (il répète à l envi le verbe «rire» au sens de se moquer cf. vers 243 à 247). Mais son personnage dépasse la figure du barbon à plus d un titre. Don Ruy Gomez de Silva représente aussi le vieil ordre féodal et ses valeurs d hospitalité et d honneur-la fameuse scène des portraits héroïques de sa famille de Grands d Espagne au cours de laquelle il tient tête à Don Carlos et refuse de lui livrer Hernani est emblématique de sa dignité retrouvée III, 6- et fait songer à Don Diègue, le père de Rodrigue. Don Ruy devient, dans l économie de la pièce, un père de substitution pour Hernani : on a vu qu insensiblement Hernani a renoncé à son serment de vengeance fait à son père pour le remplacer par un serment juré sur la tête de son père à don Ruy auquel il prêté son bras vengeur pour punir Don Carlos du rapt de Dona Sol.Un simple appel du cor du vieillard obligera Hernani de se livrer à lui et de mourir (Acte III, 7). A la fin de l acte V, Don Ruy rappelle à Hernani, devenu Don Juan d Aragon, fait sonner le cor et rappelle à Hernani sa promesse faite sur la tête de son père : «Tu fais de beaux serments par le sang dont tu sors, Et je vais à ton père en parler chez les morts!» (vers 2117, 2118) Hernani se soumet à Don Ruy car il est le porte-parole de la morale des pères qui engage Hernani dans la chaîne des actes qui ne peut être rompue jusqu à la mort. Dona Sol est un personnage solaire, c est d ailleurs inscrit dans son nom.elle rayonne par sa beauté et surtout par la clarté de ses propos et sa fidélité à Hernani, dédaignant le pouvoir, la richesse et le luxe, prête à suivre son bandit dans les montagnes et à partager sa vie de proscrit. Elle le dit clairement à Don Carlos : «J aime mieux avec lui, mon Hernani, mon roi, Vivre errante, en dehors du monde et de la loi, Ayant faim, ayant soif, fuyant toute l année, Partageant jour à jour sa pauvre destinée, Abandon, guerre, exil, deuil, misère et terreur, Que d être impératrice avec un empereur!» ( vers 511à 516, II, 2)

7 Elle incarne pendant toute la pièce l archétype de la femme amoureuse telle que la conçoivent les romantiques ; entièrement dévouée à sa passion, elle fait preuve de courage en résistant au roi (II, 2) allant jusqu à le menacer de mort. C est elle qui boit la première le poison. 6 Hernani, une «machine romantique» : Hernani est emblématique du nouveau drame romantique dont Victor Hugo a jeté les bases dans sa Préface à Cromwell en La règle des trois unités en éclats : Hugo rejette les unités de temps et de lieu. L action d Hernani s écoule sur environ 6 mois et se déroule à différents endroits en Espagne - à Saragosse, dans le palais de Don Ruy (acte I et II), dans le palais D Hernani (acte V), dans les montagnes d Aragon, château de Don Ruy (acte III)- et en Allemagne, à Aix- la-chapelle (acte IV) Le mélange des genres et des registres : - Intrigue romanesque d un bandit - Vaudeville d un monarque libertin qui se cache dans une armoire - Farce d un vieillard cocu - Tragédie de l amour impossible - Puissance pathétique des situations - Lyrisme du discours amoureux - Diversité baroque : métamorphose, déguisements, masques, coups de théâtre - Théâtre fortement ancré dans l Histoire Le traitement des personnages : - Pas de personnages de confidents - Pas d autoanalyse des personnages mais des effusions lyriques - La parole principale est celle d un proscrit qui porte en étendard son statut de bandit - Distribution pléthorique (23 personnages nommés +la suite du roi, les conjurés, le peuple ) Une esthétique spectaculaire : - Scènes nocturnes ; jeux de clair-obscur, torches, flambeaux - Escorte royale, entrée militaire, groupe de conjurés - Costumes colorés, capes et chapeaux rabattus, masques - Diversité des décors, décrits minutieusement - Forte «présence» de la forêt, mystérieuse (abri des bandits qu on ne voit jamais et qui semblent d autant plus inquiétants), forêt qui se manifeste par le discours, les costumes de montagnards et surtout par les sonneries funestes du cor Audace de l écriture : - Lexique prosaique : «concubine», «manche à balai», «basse-cour» - Un alexandrin rénové (vers brisé, trimètre romantique, mobilité de la césure, rejets et enjambements) ; un rejet qui fit scandale est celui du vers 3 : «Serait-ce déjà lui? Un nouveau coup C est bien à l escalier Dérobé» On comprend bien pourquoi Hernani fut la machine de guerre du drame romantique dont Victor Hugo mena la bataille en mettant en œuvre une éthique et une esthétique nouvelles correspondant à son dessein : «la liberté dans l art». II LE SPECTACLE Comment ne pas être fasciné par la puissance poétique d une telle oeuvre? Et pourquoi s interdire d y plonger, de tenter le grand voyage dans cette cathédrale? La pièce est d une force de composition exceptionnelle. Elle utilise tous les ressorts du théâtre romantique et dans sa diversité baroque, elle se permet tout : les coups de théâtre se succèdent, les personnages se métamorphosent, les images poétiques créent un univers d une rare puissance. A chaque nouvelle lecture, l émotion me submerge. Bien sûr, ces deux jeunes amants qui meurent le jour de leurs noces, c est pathétique, grandiose, mais ce n est pas tout. La fable politique, par exemple, est remarquable : Hernani, représentant ce «peuple-océan» qui entraîne tout sur son passage et bouleverse définitivement le vieil ordre, est mis en action sous nos yeux, comme le moteur des générations à venir contre qui personne ne pourra rien. Les métamorphoses des personnages sont d une théâtralité exceptionnelle et révèlent, dans le tissu même de la fable, que, qui qu on soit, l histoire et ses soubresauts nous font vaciller, nous ouvrent des horizons que nous devons voir. Don Carlos, le roi libertin, devient un monarque magnanime et tolérant ; Ruy Gomes, lui, ne devient pas meilleur, au contraire, il est la part sombre de nous-mêmes, celle irréductible du ressentiment et de la vengeance qui ne nous laisse que l amertume de notre condition

8 Je crois qu il faut toucher la dimension poétique, obscure de cette oeuvre. Elle réside à beaucoup d endroits et en particulier dans les portraits des personnages. L un des axes majeurs est dans la force, la lourdeur même, écrasante, des figures paternelles : le passé ne lâche pas sa proie La scénographie sera donc un jeu de portraits géants faisant écrin d abord à la fameuse scène des portraits où Ruy Gomes cache Hernani à Don Carlos dans sa galerie de tableaux de famille. Mais au-delà de cette seule scène, la dimension mythique de la parole donnée au père et par là, serment intouchable, embrase toute l oeuvre. Chaque personnage est hanté par un père absent et chaque personnage aussi, se convertit, se transforme en un autre, donnant ainsi à voir une infinité de caractères, de personnes qui se construisent devant nous. Il y a dans Hernani une thématique très forte de l ombre et de la lumière, ô combien théâtrale. Beaucoup de scènes sont nocturnes (le début de 4 actes sur 5), et symboliquement, toute la pièce est une lutte entre l obscurité (l obscurantisme) et le jour, l avenir Il n est pas certain d ailleurs que la lumière l emporte. Mais l élément feu sera très présent sur scène. Je pense qu il n est pas nécessaire de transposer l époque ; elle est marquée clairement (Espagne 1519) mais n empêche en rien l envolée de la fable jusqu à nous par le truchement d une symbolique particulièrement riche. Nous travaillerons donc dans une esthétique inspirée du seizième siècle espagnol ; pas dans la reconstitution historique mais dans un rappel des formes et des matières. Encore un paradoxe : Hernani est aussi, par certains aspects, une comédie. Il ne faut pas occulter cette dimension baroque qui se permet, du grotesque au sublime, de nous embarquer avec une duègne cupide dans une armoire de barbon cocufié Tout est possible dans ce théâtre, tout est jeu, et ce monstre de Victor Hugo mène une sarabande qui nous éblouit, depuis son dix-neuvième siècle, jusque dans nos tripes. (...) Du point de vue stylistique, quelques décisions notoires s imposent. La réduction de la distribution à 6 acteurs nous débarrasse d un certain poids d apparat romantique (plus de troupe de conjurés, de valets et domestiques, de gardes armés ). Ce théâtre historique, ajusté du coup à sa dimension métaphorique et politique, acquiert une force nouvelle. Nous respecterons le vers baroque, non pas comme de la prose, mais comme une véritable explosion du vers classique ; c est-à-dire qu il faut faire sonner les vers réguliers (il y en a) par opposition aux vers morcelés, hachés, synonymes à eux seuls de la révolution qui s opère, dans les Lettres et dans la société. La scénographie s inspire de ces deux espaces qui caractérisent l univers hugolien. Une forteresse imprenable est le lieu du pouvoir et de l enfermement. Mais elle est aussi un jeu de trappes, d escaliers, de portes dérobées, de balcons, de fenêtres par lesquels entre et sort et virevolte un monde de la nuit, grotesque ou macabre. Et ce petit monde tourne sur lui-même jusqu à exploser ses limites lorsque le «peupleocéan» est évoqué, promesse d un avenir tout différent mais encore tellement improbable. Christine Berg - Un piano, sur scène, assurera une large part du «spectacle sonore» qu est aussi Hernani. - La distribution, réduite à 6 comédiens, proposera un effet comique avec le rôle de la duègne interprété par un homme. III PISTES PEDAGOGIQUES En amont du spectacle - On pourra intéresser les élèves au scandale d Hernani (cf. en annexe les documents concernant la réception d Hernani) avant de poser les bases du drame romantique selon Hugo (cf. en annexe un extrait de la préface de Cromwell) - On pourra faire lire aux élèves un duo amoureux de Roméo et Juliette de Shakespeare Acte II, scène 2, Acte III scène 5) que l on confrontera aux duos amoureux d Hernani et Dona Sol - On peut également comparer le monologue d Auguste dans Cinna de Corneille avec celui de Don Carlos dans Hernani acte IV, scène 2 Après le spectacle On utilisera avec profit la fiche pédagogique de l ANRAT #01, analyser une représentation théâtrale.

9

10

11 IV BIBLIOGRAPHIE Henri Maillet, Structures d un drema romantique, Hernani, L information litteraire, n 3, Hubert Juin, Victor Hugo, , Flammarion, Anne Ubersfeld, Le drame romantique, Paris, Anne Ubersfeld, Le Roman d Hernani, Paris, Mercure de France, V ANNEXES Autour de la réception d Hernani - Anne Ubersfeld, Caricature des romantiques, caricature des classiques - Anne Ubersfeld Les Romains échevelés à la première représentation d Hernani - Albert Besnard, La première d Hernani - La bataille d Hernani du 25/02/1830 à la comédie française décrite par Théophile Gautier - Pastiche de la scène 1, acte I d Hernani, Carmouche, de Courcy et Dupety, Ni Ni, 1830 Théorie du drame romantique - Critique des trois unités extrait de la Préface de Cromwell

12

13 - Albert Besnard, La première d Hernani

14 HERNANI, VICTOR HUGO

15

16

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

SÉQUENCE 5 : Contre toute attente : «Roméo et Juliette» de William Shakespeare

SÉQUENCE 5 : Contre toute attente : «Roméo et Juliette» de William Shakespeare SÉQUENCE 5 : Contre toute attente : «Roméo et Juliette» de William Shakespeare Un prologue vient du théâtre antique = première partie d une œuvre littéraire ou dramatique servant à situer les personnages

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

La liberté guidant le peuple,

La liberté guidant le peuple, La liberté guidant le peuple, (Huile sur toile, 1831, 2,60 x 3,25 m) d Eugène Delacroix XIXè Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet 1830, dite «les 3 glorieuses», à laquelle il

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Vous propose ses visites guidées animées par des artistes. adaptées en team-building

Vous propose ses visites guidées animées par des artistes. adaptées en team-building Vous propose ses visites guidées animées par des artistes adaptées en team-building Fort du succès populaire des Visites-Spectacles L Esprit de Montmartre et L Enigme des Passages Couverts, nous vous proposons

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr Relations Presse : Jean-Philippe Rigaud 06 60 64 94 27/ jphirigaud@aol.com Contact Tournée : En votre Compagnie Olivier Talpaert 06 77 32 50 50 / oliviertalpaert@envotrecompagnie.fr Contact Compagnie :

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Objectif (socio-) linguistique : enrichir le vocabulaire lié à l espace, le lexique lié à l apparence physique.

Objectif (socio-) linguistique : enrichir le vocabulaire lié à l espace, le lexique lié à l apparence physique. Atomic Betty Thème Jeunesse Concept Cette série de dessins animés présente les aventures de Betty, une super héroïne qui sauve la galaxie et ses habitants des pires dangers qui la menacent. Quand la sonnerie

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Présentation de Muséosphère... 2 Thématiques de la visite virtuelle... 2 Victor Hugo et sa famille... 2 Notre Dame de Paris... 2 Victor Hugo et ses loisirs... 2 Glossaire... 3 Découvrir

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco L Association Nous Jouons pour les arts Présente Li fhamator (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco Une Production «Nous Jouons pour les arts» Mise en scène et dramaturgie : Adil

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

Saisir les idées dans la phrase

Saisir les idées dans la phrase Leçon LA LECTURE 5 Enrichissement du sens par la subordination 1 EFFICACE Saisir les idées dans la phrase Leçon 5 Enrichissement du sens par la subordination Avertissement La présente leçon illustre comment

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Madame Elisabeth 27 avril > 21 juillet 2013 Domaine de Madame Elisabeth 73, avenue de Paris Versailles

Madame Elisabeth 27 avril > 21 juillet 2013 Domaine de Madame Elisabeth 73, avenue de Paris Versailles Madame Elisabeth 27 avril > 21 juillet 2013 Domaine de Madame Elisabeth 73, avenue de Paris Versailles Livret-jeu pour les enfants 1 Si vous commencez par l Orangerie, allez en page 6. 1 e Salle 1 f Bienvenue

Plus en détail

La belle époque est une construction plus mémorielle qu historique. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale.

La belle époque est une construction plus mémorielle qu historique. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale. La belle époque est une construction plus mémorielle qu historique. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale. Cette période d'avant-guerre était alors vue comme un paradis perdu,

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Paris à travers les siècles au Musée Carnavalet

Paris à travers les siècles au Musée Carnavalet Pour faire découvrir les musées aux enfants Paris à travers les siècles au Musée Carnavalet Carnet de l élève CNDP-CRDP Avec le soutien de Organisation générale de la visite À l intérieur du musée Carnavalet,

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Jaurès. et la réforme fiscale. Benoît Kermoal* UN LONG DÉBAT : L IMPÔT SUR LE REVENU

Jaurès. et la réforme fiscale. Benoît Kermoal* UN LONG DÉBAT : L IMPÔT SUR LE REVENU NOTE n 7 - Fondation Jean- / 2014 année - 28 février 2014 - page 1 Benoît Kermoal* * Doctorant à l EHESS, enseignant en histoire au lycée Saint-Exupéry, Mantes-la-Jolie Dans l Humanité du 7 mars 1914,

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

LES ENJEUX DU POUVOIR

LES ENJEUX DU POUVOIR LES ENJEUX DU POUVOIR Thème HDA : Arts, Etat et pouvoir (mise en scène du pouvoir = propagande ; thème du héros) Thème Histoire : Féodaux, souverains, premiers Etats Sous-thème : l organisation féodale

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

C est du 36, mais ça chausse grand

C est du 36, mais ça chausse grand C est du 36, mais ça chausse grand Nouveau Clown-théâtre Public familial à partir de 8 ans Par la compagnie du BP 7 85 390 MOUILLERON EN PAREDS 02 51 87 56 42 / 06 85 42 99 79 francois.tcv@orange.fr Contact

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant Niveau 2 Lectures ELI Seniors A2 Guy de Maupassant Bel-Ami P 8-9 1 1 Parce que l histoire racontée se passe dans la réalité du moment. 2 La III e République. 3 Jules Ferry. 4 Jules Ferry est chargé de

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

«Les marchés de Noël à Prague»

«Les marchés de Noël à Prague» «Les marchés de Noël à Prague» 29 novembre au 6 décembre 2014 Programme 1 er Jour, Montréal - Zurich Départ en fin de journée sur un vol Swiss Airlines vers Zurich. Souper servi à bord. 2 e Jour, Zurich

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres.

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. DIDON Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. Didon construisant Carthage. William Turner, 1815. 155,5 cm x 23,2 cm L'oeuvre: Le beau se déplace donc

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

$?;./$/-$.08-/$N$G"O"/2$P;"-0;:11:

$?;./$/-$.08-/$N$GO/2$P;-0;:11: On est dans un tout autre registre avec le Candide de Rafael Bianciotto au Théâtre de Ménilmontant (01.46.36.98.60). Est-on à la commedia dell arte, au cirque, au théâtre de marionnettes? On ne sait. C

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DU COACHING

LE GRAND LIVRE DU COACHING Sous la direction de Frank Bournois, Thierry Chavel et Alain Filleron LE GRAND LIVRE DU COACHING Préface de Raymond Domenech, 2008 ISBN : 978-2-212-54052-9 Faire école sans être une École Au terme de cet

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet.

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. La liberté guidant le peuple Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830, à Paris, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France

Plus en détail

Editions La Roulotte Théâtrale DOSSIER DE PRESSE. Editions La Roulotte Théâtrale. Elouges Belgique

Editions La Roulotte Théâtrale DOSSIER DE PRESSE. Editions La Roulotte Théâtrale. Elouges Belgique DOSSIER DE PRESSE Elouges Belgique 1 PRÉSENTATION DE L AUTEUR Pierre Bragard, L'éditeur a du talent! En animant les éditions "Audace" et en multipliant les collections, il révèle de nombreux auteurs et

Plus en détail

La Sainte-Chapelle. P a r c o u r s d é c o u v e r t e. j e u n e p u b l i c / Î L E - D E - F R A N C E P A R I S

La Sainte-Chapelle. P a r c o u r s d é c o u v e r t e. j e u n e p u b l i c / Î L E - D E - F R A N C E P A R I S P a r c o u r s d é c o u v e r t e La Sainte-Chapelle P A R I S / Î L E - D E - F R A N C E j e u n e p u b l i c La Sainte-Chapelle Bonjour et bienvenue à la Sainte-Chapelle. Je suis très heureux de

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel»

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» «Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» Quelqu un remarqua un jour une chose étrange dans un cimetière. Une grande pierre tombale portait l épitaphe suivante : Passant, réfléchis et arrêt-toi Tu es là

Plus en détail

Appel à contributions Communications et ateliers

Appel à contributions Communications et ateliers DES CLOWNS ET DES SCIENCES 1ERE EDITION Un colloque pour penser en sciences inverses Du mercredi 20 au samedi 23 juin 2012 Appel à contributions Communications et ateliers La science fait peur tout en

Plus en détail