DOSSIER THÉMATIQUE N 5 DISTRACTION AU VOLANT. Centre de Connaissance. Sécurité routière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER THÉMATIQUE N 5 DISTRACTION AU VOLANT. Centre de Connaissance. Sécurité routière"

Transcription

1 DOSSIER THÉMATIQUE N 5 DISTRACTION AU VOLANT Centre de Connaissance Sécurité routière

2 Distraction au volant Dossier thématique sur la sécurité routière n 5 (2014) D/2015/0779/51 Auteur : Slootmans Freya Éditeur responsable : Karin Genoe Éditeur : Institut belge pour la Sécurité routière - Centre de Connaissance pour la Sécurité routière Date de publication : 31/07/2015 Veuillez vous référer à ce document sous le titre : Slootmans, F. (2015) Dossier thématique sur la sécurité routière. Distraction au volant. Bruxelles, Belgique : Institut belge pour la Sécurité routière - Centre de Connaissance pour la Sécurité routière Dit rapport is eveneens verschenen in het Nederlands onder de titel: Themadossier verkeersveiligheid. Afleiding in het verkeer. Includes an English summary.

3 TABLE DES MATIÈRES Remerciements 3 Résumé 4 Executive Summary 8 1 Distraction et sécurité routière Introduction Qu'est-ce que la distraction au volant? Impact sur la conduite Téléphoner au volant Actionnement manuel d'appareils en roulant Autres formes de distraction au volant Conséquences de la distraction chez les usagers de la route vulnérables Prévalence Automobilistes Jeunes conducteurs inexpérimentés Conducteurs professionnels Usagers de la route vulnérables Risque d'accident Automobilistes Usagers de la route vulnérables Nombre de victimes 22 2 Mesures 24 3 Réglementation en Belgique 26 4 Chiffres-clés belges Chiffres-clés belges Comparaison européenne 29 5 Autres sources d'information 32

4 REMERCIEMENTS L'auteur et l'institut belge pour la Sécurité routière souhaitent remercier les personnes et organisations suivantes pour leur aide précieuse dans le cadre de cette étude : Uta Meesmann, qui a été le réviseur interne au sein de l'ibsr. Toutefois, la responsabilité du contenu de ce rapport incombe à l'auteur. Nina Nuyttens, qui a supervisé les activités de recherche et assumait la responsabilité du contrôle final de la qualité. Notre collègue Alexandre Lefebvre, qui a traduit le rapport du néerlandais vers le français, ainsi que notre collègue François Riguelle pour le contrôle linguistique et la vérification des traductions. Notre collègue Alexandre Lefebvre, qui a traduit le résumé du néerlandais vers l'anglais. 3

5 RESUME La distraction, le glissement de l attention vers une activité autre que les actes critiques pour pouvoir effectuer une tâche de conduite en sécurité, représente un problème majeur au volant. Un conducteur distrait est toujours attentif mais son attention est centrée sur autre chose que sur sa conduite. Une activité peut engendrer une distraction visuelle, auditive, physique et/ou cognitive. Les activités susceptibles de détourner l'attention sont : téléphoner, actionner le GPS, parler avec un passager, manger, boire, En Belgique, la distraction au volant peut être sanctionnée par trois articles de loi du Code de la Route. L'article 8.4 stipule que le conducteur ne peut faire usage d'un téléphone portable lorsqu'il conduit. L'article 7.2 et l'article 8.3 stipulent qu'un conducteur doit toujours être en état de conduire et doit se comporter sur la voie publique de manière telle à ne représenter aucun danger pour les autres usagers. Ces deux articles de loi peuvent être invoqués pour sanctionner d'autres formes de distraction que le téléphone au volant. Il existe de nombreuses études portant sur la distraction au volant, et principalement sur l'usage du téléphone portable au volant. Cependant, les taux de prévalence sont rares. Il ressort de plusieurs études que les automobilistes s'adonnent à des activités susceptibles de les distraire pendant 25 à 30% du temps qu'ils passent au volant. Il est difficile d'établir un lien causal entre la distraction et les accidents de la route. On estime que la distraction joue un rôle dans 5% à 25% de l'ensemble des accidents de la route. Téléphoner au volant L'usage du téléphone portable au volant influence davantage le comportement du conducteurque la conduite sous l'influence de l'alcool. Les éventuelles conséquences sont : un allongement du temps de réaction, une moins bonne maîtrise du véhicule, une moins bonne conscience de la situation entraînant une perception moins rapide des modifications de la circulation, la prise accrue de risques, une moins bonne adaptation de la vitesse et de la conduite aux conditions ainsi qu'un comportement de compensation se manifestant par une vitesse réduite et une plus grande distance par rapport au véhicule qui précède. L'usage du téléphone portable au volant avec un kit mains libres est également dangereux. La distraction physique et visuelle disparaît comparativement à l'utilisation du téléphone portable en main, mais la distraction cognitive est aussi importante. Composer un numéro de téléphone au volant a également des conséquences sur les performances de conduite. Il ressort d'une étude que 30 à 48% des automobilistes téléphonent au volant. Bien que cette activité soit fréquente, elle n'a lieu que pendant 1,3% du temps total de conduite. Les jeunes conducteurs ont davantage tendance à utiliser leur téléphone portable au volant et les conséquences sur la conduite sont encore plus prononcées que chez leurs aînés. Contrairement aux conducteurs plus âgés, les jeunes estiment que l'usage du téléphone portable au volant n'est pas dangereux. Le risque d'accident pour les conducteurs qui téléphonent au volant est supérieur d'un facteur 3 à 4 par rapport aux conducteurs qui ne téléphonent pas au volant. Téléphoner au volant n'a aucune influence sur le risque d'accident chez les conducteurs professionnels. Nous pouvons observer une attitude du «faites ce que je dis et pas ce que je fais» en ce qui concerne l'usage du téléphone portable au volant. D'une part, les conducteurs savent que l'usage du téléphone portable au volant comporte des risques et trouvent ce comportement dangereux et d'autre part, ils adoptent quand même ce comportement. Ainsi, 82% des conducteurs belges admettent que l'attention au volant est réduite lorsque l'on téléphone au volant et 85% des conducteurs estiment que ce comportement est dangereux. Pourtant, il semble que 26% de ces conducteurs utilisent 'de temps en temps' le téléphone portable au volant. Envoyer des SMS en conduisant L'envoi de SMS en conduisant entraîne une distraction physique, visuelle et cognitive. Les conséquences sur la conduite sont très similaires aux conséquences de l'usage du téléphone portable au volant : le temps de réaction augmente, le conducteur parvient moins facilement à rouler au milieu de sa bande, la distance par rapport au véhicule qui précède est réduite, le conducteur détourne souvent le regard de la route et les dangers et panneaux routiers sont moins bien perçus et interprétés. La rédaction d'un SMS a des conséquences plus graves que la lecture d'un SMS. L'utilisation d'un smartphone augmente le danger de l'envoi de SMS au volant. En effet, la surface lisse d'un écran tactile exige davantage de stimulation visuelle 4

6 et par conséquent, les conducteurs regardent encore plus souvent le téléphone. Par ailleurs, le smartphone offre au conducteur bien d'autres possibilités que téléphoner et envoyer des SMS. Par exemple, l'utilisation d'un smartphone pour les réseaux sociaux a des conséquences plus importantes sur les performances de conduite que la conduite sous l'influence de l'alcool ou du cannabis, que le fait de téléphoner avec un kit mains libres et de rédiger des SMS au volant. Il ressort d'une étude internationale que 12 à 16% des automobilistes rédigent des SMS au volant. La lecture de SMS est plus fréquente que l'envoi de SMS. Les jeunes sont également plus nombreux à rédiger des SMS au volant. L'envoi de SMS au volant est à l'origine de 2 à 3% des accidents. L'envoi de SMS au volant est particulièrement dangereux, surtout pour les conducteurs professionnels, avec un risque d'accident 23 fois plus élevé que pour les conducteurs qui n'envoient pas de SMS au volant. Panneaux publicitaires le long de la chaussée Les panneaux publicitaires le long de la chaussée peuvent, eux aussi, distraire les automobilistes, surtout lorsqu'ils comportent des images en mouvement, qu'ils sont placés au milieu du champ de vision et à hauteur des yeux et que le message comporte une certaine charge émotionnelle. Le temps de réaction augmente, le regard s'écarte plus souvent de la route, les panneaux de signalisation importants sont moins bien perçus, la réaction aux panneaux routiers est plus lente et le conducteur parvient moins facilement à ne pas dévier de sa trajectoire. Nous ne disposons pas de taux de prévalence, et une enquête sur le risque d'accidents dus à des panneaux publicitaires livre des résultats ambigus. Certaines études ont démontré que le nombre d'accidents de la route est plus important à proximité de panneaux publicitaires, alors que d'autres n'observaient aucune influence des panneaux publicitaires sur les accidents de la route. Autres formes de distraction au volant L'utilisation d'un appareil musical peut entraîner des conséquences négatives sur les performances de conduite. Ce sont essentiellement les opérations difficiles, comme la recherche d'une chanson en particulier, qui influencent la conduite. Les éventuelles conséquences sont : une moins bonne capacité à suivre la route, une réduction de la vitesse, un allongement du temps de réaction et le conducteur regarde plus souvent dans son véhicule au lieu de se concentrer sur la route. 47 à 95% des automobilistes utilisent un appareil musical au volant, mais cela ne représente que 1,3% du temps total de conduite. Il s'agit donc ici d'une activité de courte durée. La musique peut également influencer la conduite. Une musique forte ralentit les réactions et augmente les infractions, tandis qu'une musique très rythmée augmente la vitesse et le nombre d'infractions. Toutefois, la musique peut également aider les conducteurs à rester attentifs, influençant ainsi positivement les performances de conduite. L'utilisation d'autres appareils électroniques portatifs peut également avoir un impact négatif sur la conduite. Ce ne sont pas les appareils proprement dits qui sont dangereux, mais la façon dont ils sont utilisés par le conducteur. Parmi les exemples, citons la saisie d'une destination dans un système de navigation pendant la conduite. Nous pouvons observer ce comportement chez 12% des automobilistes. Manger et boire au volant entraîne un moins bon contrôle latéral du véhicule, une vitesse réduite et une déviation plus fréquente du regard. Les automobilistes mangent et boivent pendant 1,4 à 4,6% du temps de conduite. Parmi les autres formes de distraction qui entraînent un risque d'accident individuel élevé, citons : le fait de tendre la main vers un objet, regarder un objet à l'extérieur du véhicule, l'hygiène personnelle. Distraction chez les usagers de la route vulnérables L'usage du téléphone portable à vélo ou en promenade comporte également des risques. L'usage du téléphone portable à vélo entraîne les conséquences suivantes : une vitesse réduite, un allongement du temps de réaction et un rétrécissement du champ de vision empêchant de voir certains objets. Les piétons qui téléphonent prennent davantage de risques lorsqu'ils traversent; ils marchent plus lentement allongeant ainsi la durée de la traversée et ratent plus souvent des objets saillants. 5

7 Les taux de prévalence sont rares. L'usage du téléphone portable à vélo est moins fréquent que l'usage du téléphone portable au volant. Plus l'usager de la route vulnérable est âgé, moins il utilise des appareils lorsqu'il fait du vélo ou se promène. 1,5% des cyclistes et 16 à 24% des piétons téléphonent lorsqu'ils font du vélo ou se promènent. 0,3% des cyclistes envoient des SMS lorsqu'ils sont à vélo. L'utilisation d'appareils musicaux est, elle aussi, fortement liée à l'âge : les jeunes cyclistes écoutent plus souvent de la musique, quelque soit la complexité des conditions de trafic. Les cyclistes qui téléphonent durant presque chaque trajet ou qui répondent à un appel ont 1,4 fois plus de risques d'avoir un accident que les cyclistes qui n'adoptent pas ce comportement. Le risque lié à l'usage du téléphone portable à vélo est donc plus réduit que le risque lié à l'usage du téléphone portable au volant. Conducteurs professionnels Certaines études suggèrent que les conducteurs professionnels, qui doivent réaliser plus souvent des tâches différentes et compétitives, adoptent plus souvent des comportements susceptibles de les distraire. Il ressort en effet de l'étude d'observation des conducteurs belges que les conducteurs de camionnettes et de camions s'adonnent plus souvent à des activités détournant l'attention, et que c'est donc surtout le trafic commercial qui a un lien avec la distraction au volant. Toutefois, ces conducteurs sont moins sensibles aux conséquences des comportements détournant l'attention. Par exemple, l'usage d'un téléphone portable au volant n'a aucune influence sur le risque d'accident des conducteurs professionnels. Tendre la main vers un téléphone ou un autre objet augmente le risque d'accident d'un facteur 3, tandis que rédiger un SMS au volant augmente le risque d'accident d'un facteur 23. Chiffres-clés belges La première étude d'observation belge concernant la distraction a examiné la fréquence à laquelle les conducteurs belges s'adonnent à des activités détournant l'attention. Il en ressort que 8,1% des conducteurs se rendent coupables d'une activité détournant potentiellement l'attention lorsqu'ils conduisent. 3,2% des conducteurs belges sont distraits par leur téléphone portable, 2,0% téléphonent avec le téléphone portable en main et 1,2% téléphonent avec un kit mains libres lorsqu'ils conduisent. Ce pourcentage est plus élevé sur les autoroutes. Les conducteurs de camionnettes et de camions téléphonent plus souvent au volant que les autres conducteurs. 1,2% des conducteurs utilisent le téléphone portable au volant. Les hommes l'utilisent plus souvent que les femmes et sur les autoroutes, ce comportement est observé plus souvent que sur les autres types de routes. Nous pouvons déduire de la dernière mesure d'attitudes que 2% des conducteurs belges téléphonent presque toujours au volant. Plus le conducteur est jeune et plus il utilise le téléphone portable au volant. Les troisième et quatrième éditions du projet SARTRE ont démontré que les conducteurs belges enregistraient de meilleurs résultats que la moyenne européenne en matière d'utilisation du téléphone portable au volant. La mesure d'attitudes révèle également que 2% des conducteurs belges affirment presque toujours envoyer un SMS en conduisant, tandis que 2% prétendent presque toujours lire un SMS en roulant. 90% des conducteurs belges estiment que l'envoi de SMS au volant est dangereux : 6

8 Figure 1. Types de distractions pour tous les véhicules réunis, et ventilés par type de véhicule 16% GSM aan het oor Voorwerp Sigaret Bediening GSM (maar niet aan het oor) Bediening instrumentenbord 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% 4,4% 4,2% 1,0% 1,0% 3,9% 2,4% 3,0% 0,6% 2,1% 1,5% 1,9% 0,5% 2,1% 1,6% 0,1% 0,7% 1,2% 1,1% 4,8% 3,5% 2,3% 2,0% 1,6% 0,6% 0,1% Alle voertuigen Wagens Bestelwagens Vrachtwagens Bussen Source : IBSR Source : Riguelle, F. & Roynard, M. (2014). Conduire sans les mains. Utilisation du GSM et manipulation d'autres objets pendant la conduite sur le réseau routier belge. Bruxelles, Belgique : Institut belge pour la Sécurité routière - Centre de Connaissance pour la Sécurité routière Mesures éventuelles La législation et sa mise en œuvre sont moins efficaces pour lutter contre la distraction au volant. Il est en effet difficile d'observer les activités détournant l'attention. Toutefois, si une interdiction est imposée par la législation, elle doit être neutre sur le plan technologique. La législation et son application vont de pair. Une probabilité subjective élevée d'être arrêté peut entraîner un changement de comportement. Voilà pourquoi les campagnes de sensibilisation sont essentielles. Elles peuvent attirer l'attention des conducteurs sur les dangers de la distraction au volant. Elles peuvent en outre créer une norme sociale rendant inacceptables les activités détournant l'attention au volant. Les formations à la conduite doivent également prévoir des heures consacrées à la sensibilisation. Les jeunes conducteurs débutants doivent recevoir des informations sur le danger de la distraction et sur les stratégies utilisées pour la combattre. La formation continue, obligatoire pour les conducteurs professionnels, doit également accorder de l'attention aux dangers de la distraction au volant. Les entreprises peuvent apporter leur contribution en menant une politique de sécurité portant sur la distraction au volant. Le règlement doit être communiqué clairement, les travailleurs doivent être informés régulièrement des risques de la distraction, et ils doivent bénéficier d'un appui par le biais de formations et d'exercices. Enfin, nous pouvons concevoir de nombreuses solutions technologiques, comme des systèmes d'alerte qui mesurent le degré de distraction et qui informent les automobilistes distraits ou qui interviennent en cas de danger, des systèmes qui empêchent l'utilisation de certains appareils pendant la conduite qui, et des gestionnaires de la charge de travail qui vérifient la charge de travail à laquelle un conducteur est exposé et qui suppriment les appels entrants lorsque la charge de travail est trop importante. 7

9 EXECUTIVE SUMMARY Distraction, or the shifting of attention from actions critical to driving to other activities, is a big problem in traffic. A distracted driver is still alert but his attention is focussed on something other than the driving task. An activity can lead to visual, auditory, physical and/or cognitive distraction. Potentially distracting activities are: talking on the telephone, operating a GPS, talking to a passenger, eating, drinking In Belgium distraction while driving is punishable by three articles in the Traffic Regulations. Article 8.4 states that it is forbidden to phone while driving. Article 7.2 and article 8.3 state that a driver must always be able to steer and may not bring other road users in danger with his behaviour. These two sections can be used to punish other forms of distraction other than phoning. There are a number of studies that can be found on distraction in traffic and then primarily in connection with making a telephone call while driving. Yet prevalence figures are scarce. Studies show that drivers spend 25% to 30% being engaged in distracting activities while they are driving. A causal connection between distraction and road casualties is difficult to determine. It is estimated that distraction plays a role in 5% to 25% of road casualties. Talking on the telephone while driving Talking on the telephone while driving influences driving behaviour more than driving under the influence of alcohol. Possible effects are: longer reaction time, diminished control over the vehicle, reduced situation awareness which means changes in traffic are not picked up so quickly, taking more risks, reduction of adaptation of speed and driving behaviour to the circumstances and showing compensation behaviour in the terms of lowered speed and bigger following distances. Hands-free use of the mobile phone is also dangerous; the physical and visual distractions are reduced compared to handheld use of the telephone, but the cognitive distraction is equally big. Typing in a phone number while driving has an impact on driving performance as well. Research shows that 30% to 48% of drivers use the phone while driving. Although these activities occur frequently, they amount to only 1.3% of the total driving time. Young drivers are more inclined to use a phone and the consequences of this are even more dramatic than for older drivers. Young people find that using the phone while driving is less dangerous than compared to older people. The accident risk for talking on the telephone while driving is 3 to 4 times higher than for drivers who do not use a telephone while driving. Having a conversation on the telephone while driving has no influence on the accident risk of professional drivers. We can determine a do as I say and not what I do attitude where having a telephone conversation while driving is concerned. On the one hand drivers know that talking on the telephone while driving is risky and dangerous but yet they do it themselves. 82% of Belgian drivers agree that attention diminishes while having a telephone conversation while driving and 85% of the drivers find it dangerous. Yet 26% of these drivers may make a phone call while driving. Texting while driving Texting while driving also causes physical, visual and cognitive distractions. The consequences are comparable to having a telephone conversation while driving: the reaction time takes longer, the driver is less able to stay in the centre of the traffic lane, following distance becomes shorter, the driver often looks away from the road and fewer dangers and traffic signs are noticed. Writing a text message is even more dangerous than reading one. Using a smartphone makes texting even more dangerous. The smooth surface of a touchscreen requires more visual input and because of this drivers look at their phone more often. A driver can do more than just text and make phone calls on a smartphone. Using a smartphone for social networking has a bigger impact on driving performance than driving under the influence of alcohol or cannabis, hands-free use of a mobile phone and texting while driving. International research has shown that 12% to 16% of the drivers text while driving. Reading a text is more common than sending one. Texting behind the wheel is more common for younger drivers. Texting while driving plays a role in 2% to 3% of accidents. It is exceptionally dangerous especially for professional drivers, with an accident risk that is 23 times higher than for drivers who do not exhibit this behaviour. 8

10 Advertising boards on the side of the road Advertising boards next to the road are also a source of distraction, especially if they contain moving images, are in the centre of the vision range, are at eye-level and contain emotionally charged messages. Reaction time is longer, the driver often looks away from the road and less dangers and traffic signs are noticed, the reaction time to traffic signs is slower and the driver is less able to stay stable on course. At present there are no prevalence figures and research regarding accident risks of advertising boards give ambiguous results. A number of studies show that more road accidents happen in the vicinity of advertising boards but other studies show no effect on road accidents. Other forms of distraction while driving Operating a music system can have a negative effect on driving ability. Particularly difficult operations such as looking for a specific song, influence driving skills. Possible consequences are: less able to stay on course, reduction in speed, slower reaction time and a significant amount of time looking inside the car. 47% to 95% of drivers operate a music system while driving, but this only accounts for 1.3% of the total driving time. It is therefore a brief and momentary activity. Music can also influence driving behaviour. Loud music causes slower reactions and drivers commit more offences, high-tempo music can increase driving speed and can cause more offences. However music can also help drivers stay more alert and can thus positively influence driving abilities. Using other portable electronics can also have a negative impact on driving behaviour. It is not the apparatus itself that is dangerous but the manner in which they are used by the driver. An example of this would be that a destination is entered into the navigation system while driving. This behaviour can be found for 12% of drivers. Eating and drinking while driving influences greater deviations in the lateral position of the vehicle, a reduction in speed and looking away from the road more often. Drivers eat and drink while driving 1.4 to 4.6% of the time. Other forms of distraction with a high level of individual accident risk are: reaching for an object, looking at an object outside the vehicle, attending to personal hygiene. Distraction and vulnerable road users Using the telephone while cycling or walking also poses certain dangers. Having a telephone conversation while cycling results in a reduction of speed, a longer reaction time and a narrowing in the field of vision resulting in more objects not being seen. Pedestrians on the phone take more risks when crossing a road, walk more slowly and therefore take longer to cross a road and often miss conspicuous objects. Prevalence figures are scarce. Talking on the phone while cycling occurs less often than talking on the phone while driving. The older the vulnerable road user is, the less likely he is to use apparatus while cycling or walking. 1.5% of cyclists and 16% to 24% of pedestrians use the telephone while cycling or walking. 0.3% of cyclists text while cycling. Listening to music is strongly linked to age: younger cyclists listen to music more often, despite the complexity of the traffic situation. Cyclists who make or answer a call almost every trip, are 1.4 more times at risk to have an accident than those who do not exhibit this behaviour. The risk of talking on the phone while cycling is therefore smaller than the risk of talking on the phone while driving. Professional drivers Some studies suggest that professional drivers, who often have to carry out different and concurrent tasks, show distracting behaviour more often. The observation study of Belgian drivers show that drivers of delivery van and lorries carry out distracted behaviour more often and that therefore distraction is more common in commercial traffic. Howeve, these drivers are less susceptible to effects of distractive behaviour. Talking on the telephone while driving poses no accident risk for professional drivers. Reaching for a telephone or another object increases the accident risk by a factor of 3, texting while driving increases the risk by a factor of 23. 9

11 Belgian figures In the first Belgian observation study with regard to distraction, the frequency with which Belgian drivers carry out distracted behaviour was measured. This study showed that 8.1% carry out a potentially distracting activity while driving. 3.2% of Belgian drivers are distracted by a mobile phone, 2% talk on the telephone with the phone in their hand and 1.2% use their telephone hands-free while driving. The percentages are even higher on the highway. Drivers of delivery vans and lorries use the phone more often behind the wheel than other drivers. Also operating the phone was found for 1.2% of the drivers. Men did this more often than women and this behaviour occurred more on the highways than on other types of roads. The last attitude measurement shows us that 2% of Belgian drivers almost always use the telephone while driving. The younger the driver, the more often the phone is used. The third and fourth edition of the SARTRE project showed that Belgian drivers performed slightly better with talking on the telephone behind the wheel compared to the European average. The attitude measurement also showed that 2% of Belgian drivers claim to almost always send a text message while driving, 2% claim to always read a text message while driving. 90% of Belgian drivers find texting behind the wheel dangerous. Figure 1. Types of distraction for all kinds of vehicles together, also split up into vehicle type 16% GSM aan het oor Voorwerp Sigaret Bediening GSM (maar niet aan het oor) Bediening instrumentenbord 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% 4,4% 4,2% 1,0% 1,0% 3,9% 2,4% 3,0% 2,1% 0,6% 1,5% 1,9% 0,5% 2,1% 1,6% 0,1% 0,7% 1,2% 1,1% 4,8% 3,5% 2,3% 2,0% 1,6% 0,6% 0,1% Alle voertuigen Wagens Bestelwagens Vrachtwagens Bussen Bron : BIVV Source: Riguelle, F. & Roynard, M. (2014). Rijden zonder handen. Gebruik van de GSM en andere voorwerpen tijdens het rijden op het Belgische wegennet (Driving hands-free. Use of mobile and other objects while driving on Belgian roads). Brussels, Belgium: Belgian Institute for Road Safety Information centre Road Safety Possible measures Legislation and enforcement are less efficient in dealing with distraction while driving. Distracting activities are, after all, difficult to pinpoint. Should a prohibition be legally instated, it must be technology neutral. Legislation goes hand-in-hand with enforcement. A high subjective chance of getting caught can bring about a behavioural change. For this reason awareness campaigns are very important. They can show drivers the dangers of distraction behind the wheel. Furthermore, they can create a social norm which makes distraction while driving unacceptable. 10

12 Awareness about distraction should also be addressed during the driving lessons. Young, novice drivers must be given information about the dangers of distraction and about strategies which can be applied to counter distraction behind the wheel. Also with continued training, which is compulsory for professional drivers, attention needs to be given to the dangers of distraction while driving. Businesses can also contribute by implementing safety policies in connection with distraction behind the wheel. The regulation must be communicated clearly, employees need to be regularly informed about the risks of distraction and they must be given education and training. There are also a large number of technical solutions, such as warning systems which measure the degree of distraction and inform distracted drivers or intervene on behalf of the driver when there is danger, systems which ensure that certain apparatus cannot be used while driving, and work-load managers that checks the workload of the driver and supresses incoming phone calls when the workload is too high. 11

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière Fatigue et distraction due à l usage du GSM Résultats de la mesure d attitudes en matière de sécurité routière menée tous les trois ans par l IBSR Résultats de

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Cet article est disponible en ligne à l adresse : http://www.cairn.info/article.php?id_revue=th&id_numpublie=th_673&id_article=th_673_0235

Cet article est disponible en ligne à l adresse : http://www.cairn.info/article.php?id_revue=th&id_numpublie=th_673&id_article=th_673_0235 Cet article est disponible en ligne à l adresse : http://www.cairn.info/article.php?id_revue=th&id_numpublie=th_673&id_article=th_673_0235 Perception du risque d accident lié à l alcool chez des jeunes

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Usage du téléphone au volant : législation, recherche et perspectives en Grande-Bretagne

Usage du téléphone au volant : législation, recherche et perspectives en Grande-Bretagne Usage du téléphone au volant : législation, recherche et perspectives en Grande-Bretagne Cette communication présente la législation britannique concernant l usage du téléphone tenu à la main et «mains-libres»

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

La perte de vigilance ou l'attention perturbée

La perte de vigilance ou l'attention perturbée ANNEXE F La perte de vigilance ou l'attention perturbée I Perte de vigilance II Attention perturbée ou «distraction» DGO / étude des accidents corporels 2007-2011 1 DGO / étude des accidents corporels

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

BILL 203 PROJET DE LOI 203

BILL 203 PROJET DE LOI 203 Bill 203 Private Member's Bill Projet de loi 203 Projet de loi d'un député 4 th Session, 40 th Legislature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014 4 e session, 40 e législature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Règlement modifiant le Règlement général sur la circulation routière. Highway Traffic (General) Regulation, amendment

Règlement modifiant le Règlement général sur la circulation routière. Highway Traffic (General) Regulation, amendment THE HIGHWAY TRAFFIC ACT (C.C.S.M. c. H60) Highway Traffic (General) Regulation, amendment CODE DE LA ROUTE (c. H60 de la C.P.L.M.) Règlement modifiant le Règlement général sur la circulation routière Regulation

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

GREY NUNS DRIVE AREA TRAFFIC MANAGEMENT STUDY ÉTUDE DE GESTION DE LA CIRCULATION LOCALE SUR LA PROMENADE GREY NUNS

GREY NUNS DRIVE AREA TRAFFIC MANAGEMENT STUDY ÉTUDE DE GESTION DE LA CIRCULATION LOCALE SUR LA PROMENADE GREY NUNS GREY NUNS DRIVE AREA TRAFFIC MANAGEMENT STUDY ÉTUDE DE GESTION DE LA CIRCULATION LOCALE SUR LA PROMENADE GREY NUNS Open House #1 October 7, 2015 Convent Glen Elementary School, Gymnasium Réunion portes

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur

Plus en détail

BILL 42 PROJET DE LOI 42

BILL 42 PROJET DE LOI 42 Bill 42 Government Bill Projet de loi 42 Projet de loi du gouvernement 2 nd Session, 40 th Legislature, Manitoba, 62 Elizabeth II, 2013 2 e session, 40 e législature, Manitoba, 62 Elizabeth II, 2013 BILL

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Thyroid Scan. To Prepare

Thyroid Scan. To Prepare Thyroid Scan A thyroid scan checks your thyroid gland for problems. The thyroid gland is located in your neck. It speeds up or slows down most body functions. You will be asked to swallow a pill that contains

Plus en détail

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Dear colleagues, Please find herebelow the request of Service representatives of the Council of the European

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon Lesson Plan Physical Descriptions Objective: Students will comprehend and describe the physical appearance of others. Vocabulary: Elle est Il est Elle/Il est Elle/Il a les cheveux belle vieille grande

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

Utilisation du téléphone au volant: habitudes, stratégies et tentations

Utilisation du téléphone au volant: habitudes, stratégies et tentations Utilisation du téléphone au volant: habitudes, stratégies et tentations Véronique Huth Québec 07 octobre 2014 2 Chapitre d ouvrage état des connaissances Données de conduite «naturalistique» contexte d

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

Contents National 5 French Reading; Context: Employability

Contents National 5 French Reading; Context: Employability Contents National 5 French Reading; Context: Employability (questions extracted from Credit past papers) Question Topic Jobs (Vincent Pernaud; radio presenter) Jobs (Marie-Laure Lesage; Concierge d hôtel

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

Coup d œil chez nos voisins

Coup d œil chez nos voisins Betrokkenheid in ongevallen en kennis van verkeersdoden

Plus en détail

Commercial Vehicle Trip Inspection Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur l'inspection des véhicules utilitaires

Commercial Vehicle Trip Inspection Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur l'inspection des véhicules utilitaires THE HIGHWAY TRAFFIC ACT (C.C.S.M. c. H60) Commercial Vehicle Trip Inspection Regulation, amendment CODE DE LA ROUTE (c. H60 de la C.P.L.M.) Règlement modifiant le Règlement sur l'inspection des véhicules

Plus en détail

L intervention policière, de la théorie à la pratique

L intervention policière, de la théorie à la pratique L intervention policière, de la théorie à la pratique Patrick Lavallée Sergent, conseiller en sécurité routière, Division sécurité routière et patrouilles spécialisées, Service de police de la Ville de

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

Level 2 French, 2003

Level 2 French, 2003 For Supervisor s 2 90398 Level 2 French, 2003 90398 Read and understand written language in French in less familiar contexts Credits: Six 9.30 am Friday 28 November 2003 Check that the National Student

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière Comportements détournant l attention chez les conducteurs professionnels COMPORTEMENTS DETOURNANT L ATTENTION CHEZ LES CONDUCTEURS PROFESSIONNELS D/2013/0779/071

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR)

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Le téléphone portable au volant Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Contexte 2003 : interdiction d'utiliser le téléphone portable tenu en main uniquement au volant en France. Cette décision s'appuyait

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Safety Management System

Safety Management System Safety Management System For small ATO Implementation of SMS for small and very small ATO A specific situation Safety Management System For small ATO FTO - TRTO (AIRPLANES) Safety Management System For

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

BILL 9 PROJET DE LOI 9

BILL 9 PROJET DE LOI 9 Bill 9 Government Bill Projet de loi 9 Projet de loi du gouvernement 1 st Session, 40 th Legislature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 1 re session, 40 e législature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 BILL

Plus en détail

Level 1 French, 2010

Level 1 French, 2010 9 0 0 8 4 L P 1 Level 1 French, 2010 90084 Listen to and understand simple spoken French in familiar contexts Credits: Six 2.00 pm Thursday 18 November 2010 LISTENING PASSAGE BOOKLET This booklet contains:

Plus en détail

La sécurité routière C est la responsabilité de tous

La sécurité routière C est la responsabilité de tous La sécurité routière C est la responsabilité de tous Excès de vitesse...2 Facultés affaiblies et fatigue...4 Ceintures de sécurité et sièges d auto...6 Distraction du conducteur...8 Excès de vitesse Connaissez

Plus en détail

Se concentrer sur la route

Se concentrer sur la route Se concentrer sur la route Dangers des distractions au volant Conseils pour éviter les distractions courantes Coûts et conséquences Se concentrer sur la route Au volant d un véhicule, la chose la plus

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris.

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris. Leçon 7 - La Vie est belle La vie de Nafi, une jeune Française d origine sénégalaise parle de sa vie. Elle est étudiante en sociologie à l Université de Toulouse. Aujourd hui, elle parle de sa vie. -Est-ce

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

805-1-IPG-012. Table of Contents. Table des matières. Page. 1. Subject 1 1. Objet. 2. Issue 1 2. Sujet. 3. Question 1 3. Question

805-1-IPG-012. Table of Contents. Table des matières. Page. 1. Subject 1 1. Objet. 2. Issue 1 2. Sujet. 3. Question 1 3. Question 805-1-IPG-012 Vacation Pay Canada Labour Code Part II Division IV Indemnité de vacances Code canadien du travail Partie II Section IV Table of Contents Table des matières Page 1. Subject 1 1. Objet 2.

Plus en détail

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES.

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES. ONTARIO Court File Number SEAL at (Name of court) Court office address Form 34N: Application to Change or Terminate Openness Order Applicant(s) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

BILL 237 PROJET DE LOI 237

BILL 237 PROJET DE LOI 237 Bill 237 Private Member's Bill Projet de loi 237 Projet de loi d'un député 3 rd Session, 39 th Legislature, Manitoba, 58 Elizabeth II, 2009 3 e session, 39 e législature, Manitoba, 58 Elizabeth II, 2009

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Bill 157 Projet de loi 157

Bill 157 Projet de loi 157 2ND SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 60 ELIZABETH II, 2011 2 e SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 60 ELIZABETH II, 2011 Bill 157 Projet de loi 157 An Act to amend the Pesticides Act Loi modifiant la

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT Pursuant to subsection 42(1) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council is pleased to and doth hereby order as follows: 1. The annexed Public Property Regulations are made

Plus en détail

Practice Exam Student User Guide

Practice Exam Student User Guide Practice Exam Student User Guide Voir la version française plus bas. 1. Go to http://training.iata.org/signinup 2. Enter your username and password to access your student profile Your profile was created

Plus en détail

SLIPS, TRIPS AND FALLS ADVISORY

SLIPS, TRIPS AND FALLS ADVISORY SLIPS, TRIPS AND FALLS ADVISORY MESSAGE FROM ONTARIO s CHIEF PREVENTION OFFICER Falling from heights is a major hazard for workers and is one of the leading causes of critical injuries and fatalities in

Plus en détail

Mémento Prévention routière

Mémento Prévention routière EOGN Mémento Prévention routière École des officiers Gendarmerie Nationale L'organisation d'un événement festif par une association n'est pas sans conséquence. Cette dernière possède une part de responsabilité,

Plus en détail

Téléphoner au volant. Marie-Pierre Bruyas IFSTTAR - TS2 - Lescot

Téléphoner au volant. Marie-Pierre Bruyas IFSTTAR - TS2 - Lescot Téléphoner au volant Marie-Pierre Bruyas IFSTTAR - TS2 - Lescot CONTEXTE Attention et conduite 2 Contexte Quelques généralités Conduite automobile Dynamique et complexe (plan cognitif) Implique diagnostic,

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail