PROGRAMMES (D.F.A.S.P. 1)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMMES (D.F.A.S.P. 1)"

Transcription

1 Université Paris-Sud FACULTÉ DE PHARMACIE DE CHÂTENAY-MALABRY PROGRAMMES 4 ème ANNÉE DE PHARMACIE 2d semestre (D.F.A.S.P. 1) (sous réserve de modifications)

2 M1S2 UE 52 Santé publique et Politique de santé Coordonnateur : Yves LEVI Total heures : 24h h CM Intitulé Évaluationetgestiondesrisquesetdescrises sanitaires Acteurs,politiquedepréventiondesrisques,actions d éducationpourlasanté,processusdegestiondes crisessanitaires,préventionetpriseenchargedes addictions Environnementetsantépublique Environnement,acteurs,notiondecontamination, devenirdescontaminantsdanslescompartiments, évaluationetgestiondelaqualitésanitaire(air,eau, sols),principauxaxesderesponsabilitésociétaledes entreprises,cycledeviedumédicament Organisationd'unsystèmequalitéetrôledu pharmacien Auditcliniqueouthérapeutique,évaluationdes pratiquesprofessionnelles CM enh EDen h(s) TPen h(s) Discipline 5 SantéPubliqueenvironnement 16 SantéPubliqueenvironnement 2 Pharmacie Clinique

3 M1S2 UE 53B : Education thérapeutique 1 Orientations Officine & Pharmacie hospitalière, Biologie Médicale et Recherche Coordinateur:ChristineFernandez Totalheures:16h(12hCM,4hED) Intitulé 4COURS Définitionsetprincipesfondamentauxdel éducation thérapeutiquedupatient Rationneletperspectivesdel éducation thérapeutiquedupatient Informer,conseiller,éduquer:similitudeset différences Lesgrandscourantspédagogiques Pourquoietcommentmodifieruncomportement desanté? Lescomposantesdelacommunicationpatientsoignant:lacommunicationverbaleetnon verbale,lacentrationsurlepatient,les représentations,lesémotionsetc. 1séanced EDpargroupede15étudiants ED1 Initiationàlapédagogie:apprendreàapprendre CMen h EDen h TPen h Discipline 3 Pharmacie clinique 3 Pharmacie clinique 3 Pharmacie clinique 3 Pharmacie clinique 4 Pharmacie clinique CetteUEprécède: Educationthérapeutique2(M2) Delaconceptionàl évaluationd unprogrammed éducationthérapeutiquedupatient

4 M1S1 UE 53A Maladies chroniques Education thérapeutique Orientation Industrie/Recherche Coordinateurs:ChristineFernandez;JeanLouisPaul Totalheures:16h(1hCM,15hED)5séancesd EDde3h00pargroupesde20 24étudiants Intitulé CM enh EDen h TPen h Discipline(s) Présentation 1 Diabète 3 Pharmacieclinique Biochimieclinique Insuffisancerénaleettransplantationrénale 3 Pharmacieclinique Biochimieclinique insuffisancecardiaqueetpost infarctus 3 Pharmacieclinique Biochimieclinique anticoagulants 3 Pharmacieclinique AsthmeetBPCO 3 Pharmacieclinique Présentationsousformatdecascliniques: Lapremièreséanceseraenpartieconsacréeàlaprésentationdesobjectifsdesmodalitésde travailetàlarépartitiondescasparmilesétudiants.lesétudiants,parsous groupe, présenterontàchaqueséance,lesrésultatsdeleursrecherches. Descriptiondelapathologie,diagnostic,priseenchargethérapeutique(consensus,cas particuliers) Complicationsliéesàlamaladieetautraitement(conditionsdesurvenue,priseencharge) Priseenchargenonmédicamenteuse:éducationthérapeutique(programmesexistants,un exempled atelier) Présentationdedispositifsmédicauxnécessairesàlapriseencharge Suivi(biologique,pharmacologique)etévolutiondelamaladie

5 Intitulé M1S1 UE 54 Enseignement de Préparation à la Prise de Fonctions Hospitalières Coordinateur:ProfesseurRobertFarinotti Totalheures:16h(CM) 1) Présentation de l environnement hospitalier : - Place de l hôpital dans le système de santé français 2) Le médicament et autres produits de santé à l hôpital : - Achat des médicaments et des dispositifs médicaux - Les dispositifs médicaux implantables - Les référentiels : les références opposables, les recommandations pour la pratique clinique, conférences de consensus, la juste prescription - Contrat de bon usage ; commission de la CME chargée du Médicament et des dispositifs médicaux stériles - Essais cliniques : CPP-gestion pharmaceutique des essais cliniques 3) La biologie à l Hôpital : 4) Qualité et gestion des risques : - Lutte contre les infections nosocomiales CM enh EDen TPen Discipline h(s) h(s) 2 5) Priseenchargedupatient: - Urgenceshospitalières - Dossiermédical - Ethiquemédicaleetpharmaceutique 1 1 2

6 Intitulé M1S2 UE 56 : Projet tutoré de préorientation professionnelle (PTPP) Coordinateur:ProfesseurRobertFarinotti Totalheures:33h(CM:1h,bibliothèqueIST:2h,travailpersonnel30h) 4ECTS - Présentationdelaformation:objectifs,organisation, documentsàproduire,soutenanceorale - Formationàlarecherchebibliographique - Projettutoré:travaildegroupe(6étudiantsmaximum) enrelationavecl orientationprofessionnelle: approfondissementdesconnaissancesàpartird un dossierdemédicament,dispositifmédical,d undossier biologiqueetthérapeutique,d uneconférencede consensus,d unthèmedesantépublique,d unsujet médico économique,d unobjectifdecommunication enverslespatients,d unobjectifpédagogique (conceptiond uncours,ed,e learning),d unobjectifde recherchescientifique - Travailpersonnelderédactiond undocumentécrit - Travailengroupederédactiond unsupportde présentationoraleetprésentationorale - Participationàlasoutenancedel ensembledesgroupes convoquéslamêmeaprès midi(mêmeorientation) CM en h 1 EDen h(s) TPen h(s) 2 Discipline Coordinateur Bibliothèque Toutes disciplines

7 M1S2 UE 70 - Recherche, développement et enregistrement du médicament / démarche qualité Coordinateur:ArmelleBIOLAVIDAMMENT Totalheures:64hCM Intitulé MODULE1Stratégiesetprojetsderecherchedansl industrie pharmaceutique1ects Conception de molécules d intérêt thérapeutique : o Molécules issues de la chimie o Molécules issues de l hémisynthèse ou de l extraction o Biotechnologies Modèles expérimentaux utilisés en pharmacologie : o Études in vitro o Études ex vivo o Études in vivo : exemples de modèles animaux utilisés en pharmacologie Identification des molécules d intérêt thérapeutique et optimisation jusqu à la définition du ou des «lead» Les métiers de la recherche MODULE2Développementpharmaceutique:développement galéniqueetanalytique1ects Réglementation : principe et importance des lignes directrices ICH dans le développement : Q1 à Q10 Développement analytique et spécifications o Déploiement des lignes directrices ICH dans le développement analytique : Q1 à Q6 o Stratégie de validation analytique o Recherche et dosage des impuretés o Déploiement des spécifications (monographies de contrôle de matières premières, de produits finis, ) o Stabilité Développement galénique : o Place de la pharmacie galénique dans le développement pharmaceutique o Les nouvelles stratégies : quality by design o Pré-formulation, formulation précoce, développement des formes pour essai clinique, scaling up, définition des étapes de qualification et validation Les métiers du développement analytique et du développement galénique MODULE3Développementnonclinique1ECTS Lignes directrices SGL Développement toxicologique de médicaments : o Méthodes d évaluation en toxicologie o Choix des modèles animaux et gestion de la zootechnie CM enh EDen TPen Discipline h(s) h(s)

8 o Nouvelles méthodes appliquées à la toxicologie Développement pharmacologique de médicaments o Pharmacocinétique animale o Pharmacocinétique de sécurité Statistiques appliquées à une étude non clinique Les métiers du développement non clinique MODULE4Développementclinique1ECTS Contexte réglementaire : EGL Phase exploratoire de développement clinique et mise en place des objectifs et protocoles des essais cliniques Première administration à l homme : objectifs et contraintes, dose maximale tolérée Phase 2 des essais cliniques : dose efficace Phase 3 : analyse de l efficacité effective Statistiques appliquées au développement clinique Pharmacologie de sécurité Pharmacovigilance et essais cliniques Processus support : règles de gestion des flux d unités thérapeutiques et règles liées aux circuits de distribution Les métiers du développement clinique MODULE5Dossierd enregistrementdumédicament1ects Construction du dossier d enregistrement Plan d enregistrement Procédures et étapes réglementaires d enregistrement Dossier CTD (Commun Technical Document) et différents modules MODULE 6 Management de projet R&D 0,5 ECTS Les différentes étapes d un projet Les outils de management de projet appliqués à la R et D MODULE 7 Démarche qualité appliquée aux différentes étapes de la R&D 1 ECTS Le système qualité appliqué à la R et D Management du risque Traitement des non conformités, change control, appliqués à la R et D Exemples d outils de la qualité appliqués à la R et D et les documents associés Indicateurs qualité de la R et D et tableaux de bord MODULE 8 Traçabilité et systèmes d information appliqués aux différentes étapes de la R&D 0,5 ECTS Les bases de données pharmaceutiques, médicales et biologiques et la traçabilité en R&D Les principaux logiciels d exploitation utilisés en R&D

9 M1S2 UE 71 - Statistique appliquée à des problématiques industrielles Coordinateurs:PierreCHAMINADE,JérémieBOTTON Totalheures:26hen2013/2014[CM/TP:3/3+14/6]puis20h[14/6]àpartirde2014/2015 Intitulé Rappelssurlesméthodesstatistiquesgénérales [Uniquementpour2013/2014,supprimésensuite] OutilsStatistiquespourlaR&D CM EDen TPen Discipline enh h(s) h(s) o o o o Plansd échantillonnage AnalysedeVariance(ANOVA) Plansd expériences StatistiquesMultivariées(ACP,MLR,PLS) Production:Développementetsuivideprocédés (QBD,PAT) 4 Étudesprécliniquesetcliniques 4

10 M1S2 UE 72 - Gestion financière Coordinateur:CatherineDUBERNET Totalheures:16h(16hCM) Intitulé Les règles et principes de la comptabilité et le vocabulaire associé Les résultats analytiques, les ratios et analyses financières Les comptes d'exploitation et les bilans financiers Les différents aspects des contrats (aspects techniques et scientifiques des cahiers des charges, aspects juridiques et définition des responsabilités, aspects financiers, ) CM enh EDen h(s) TPen h(s) 13 3 Discipline

11 M1S2 UE 73 - Gestion des ressources humaines, animation d équipe et formation Coordinateur:EricHENRIET Totalheures:16h(13hCM,3hED) Intitulé Les enjeux et problématiques de la gestion des ressources humaines Les règles liées au droit du travail et à la gestion du personnel CM enh 2 3 EDen h(s) TPen h(s) Discipline DROIT Les différentes étapes d une démarche de recrutement 2 Le management au quotidien et l animation des équipes Organisations et animation de réunion Qualification et habilitation au poste de travail, règles et normes de sécurité appliquées au personnel La formation (les règles liées à la formation, les habilitations, les parcours de formation) 3 3 3

12 M1S2 UE 90 Dossiers Biologiques et Thérapeutiques et QCM Orientation Pharmacie Hospitalière, Biologie Médicale et Recherche Coordinateur:Jean LouisPAUL Totalheures:63h(63hED) Intitulé CM enh EDen h Biochimieappliquée+Pharmacieclinique 10h Biochimieappliquée 2h (endocrinologie/epp/inflammation) QCMHématologiegénérale 3h Hématologie 6h Hématologie+Pharmacieclinique 3h Hématologie+Immunologie 2h Bactériologie 6h Virologie(+QCMVirologiegénérale)+Pharmacie 6h clinique Toxicologie 4h Immunologie+Pharmacieclinique 4h Parasitologie(+QCMParasitologiegénérale) 6h Antiparasitaires antifongiques 2h Pharmacieclinique 9h TPen h

13 M1S2 UE 91 Exercices d application 1 ère partie Orientation Pharmacie Hospitalière, Biologie Médicale et Recherche Coordinateur:Jean LouisPAUL Totalheures:38h(38hED) Intitulé CM enh EDen h ChimieAnalytique 18h Enzymologie 4h Pharmacocinétique 4h Chimiethérapeutique 3h Statistiques 9h TPen h

14 M1S2OFFICINE UE 100 ACTIVITES SPECIALISEES OFFICINALES 1 Coordinateurs:P.Champy,Ch.Fourneau Totalheures:32h(26hCM,6hED) Intitulé CMenh EDenh(s) TPenh(s) Homéopathie Lemédicamenthoméopathique Principesdel homéopathie Grandsremèdeshoméopathiques Phytothérapie,aromathérapie Généralités,règlementationdesproduitsde phytothérapie Aromathérapie Phytothérapieparsphèrepathologique Phytothérapie:référencementdesproduits/ commentairesdeformules Phytothérapie:conseilàl officine Total:4,5h 1,5h 1,5h 1,5h Total:27,5h 3h 1,5h 15,5h 1,5h 3h 3h

15 M1S2OFFICINE UE 101 LEGISLATION PHARMACEUTIQUE ET DROIT SOCIAL Orientation Officine Coordinateurs:H.VANDENBRINK,C.MASCRET Totalheures:25,5h(25,5hCM) Intitulé CMenh EDenh(s) TPenh(s) 1/ Droit pharmaceutique : Madame van den BRINK Le titulaire de l officine et son personnel Conditions générales d exercice de la profession du pharmacien Les obligations d exercice personnel du titulaire Autres obligations générales Le personnel : pharmaciens adjoints, préparateurs, étudiants en pharmacie et personnel non qualifié Les responsabilités du titulaire et de son personnel L exploitation de l officine Local et aménagement Les circuits d approvisionnement Champ d activité du pharmacien d officine La vente au public (vente sur ordonnance, vente sans ordonnance) Respect du secret professionnel, du code de déontologie Pratiques commerciales licites et illicites Obligations relatives au fonctionnement de l officine La répartition démo-géographique des officines de pharmacie Modalités d ouverture d une officine : créations, transferts et regroupements La licence : obtention, utilisation et disparition Les différentes structures d exploitation d une officine Propriété de l officine L exploitation en nom propre Association de fait ou indivision L exploitation en société (SNC, SARL, EURL, SELARL et SELAS) Pharmacie et régimes matrimoniaux Schéma général des régimes matrimoniaux Le régime de l officine pendant le mariage Liquidation du régime matrimonial et devenir de l officine Dispensation des produits de santé soumis à une réglementation spéciale Médicaments de liste I et II Médicaments stupéfiants et assimilés Médicaments soumis à prescription restreinte Autres produits soumis à un régime particulier Rappels de Pharmacovigilance 2/ Droit social : Madame Mascret 3 3 1,5 1,5 1,5 3 1,5

16 Les sources du droit du travail Sources internationales Sources nationales Sources conventionnelles Les usages La hiérarchie des normes Cadre administratif et réglementaire Le cadre administratif : l inspection du travail Les juges du droit du travail : Le conseil des Prud hommes Le recrutement La conclusion du Contrat de Travail Le Contrat de Travail La définition du contrat de travail Les clauses facultatives du contrat de travail Les différents types de contrat de travail L exécution du contrat de travail Les obligations de l employeur (rémunération, durée du travail, congés, gardes et urgences) Les obligations du salarié Modification du contrat de travail Modification des conditions de travail Modification dans la situation juridique de l employeur Rupture du contrat de travail La force majeure Rupture pour absence La transaction La rupture conventionnelle La démission Le licenciement pour motif personnel Le licenciement économique Les pouvoirs du chef d entreprise Le pouvoir normatif : le règlement intérieur Le pouvoir disciplinaire de l employeur Le harcèlement L exercice du droit syndical dans l officine Le droit à la formation 3/ Cas pratique de législation pharmaceutique/droit social Madame van den BRINK et Madame Mascret ,5

17 Intitulé M1S2 UE 102 : Dispensation des médicaments à l officine Etude et Exécution de l Ordonnance Orientation Officine Coordinateur:ProfesseureChristineFernandez Totalheures:48h(4hCM,30hED,14hTravailpersonnel)(6ECTS) - Critèresd analyseetdevaliditéd uneordonnance présentationdespathologiesabordées commentaccéderauxstratégiesthérapeutiques principalesinteractionsmédicamenteusesd ordre pharmacocinétiqueetd ordrepharmacodynamique avecdesexemples:"lisonslevidal". - Travailpersonnel:avantchaqueED rechercheetlecturederéférentielsenrelation aveclespathologiesabordéesdanslesordonnances recherchedesposologiesusuellesdes médicamentsprescrits apprentissagedesconstantesbiologiques nécessairesàlasurveillanced untraitement évaluationdesconnaissancesendébutdeséance pardesqcm - Analysed ordonnancesselonuneapprochede monothérapie10séancesd EDportantsurdes ordonnancesde: neurologie psychiatrie gastroentérologie hépatologie cardiovasculaire:prévention cardiovasculaire:curatif infectionsbactériennes(sphèreorletbroncho pulmonaire) infectionsvirales maladiesinflammatoires(pretmici) douleurcancéreuse CM en h 4 EDenh (s) 14(Travail personnel) 30 TPen h(s) Discipline Pharmacie clinique

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Université Saint-Joseph

Université Saint-Joseph Université Saint-Joseph Faculté de pharmacie Actuellement, le métier de pharmacien est un métier polyvalent, ouvert à plusieurs activités dans le domaine de la santé individuelle et publique. Mis à part

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU COLLEGE A PROPOS DU PHARMACIEN ADJOINT MAITRE DE STAGE ADJOINT

RECOMMANDATIONS DU COLLEGE A PROPOS DU PHARMACIEN ADJOINT MAITRE DE STAGE ADJOINT RECOMMANDATIONS DU COLLEGE A PROPOS DU PHARMACIEN ADJOINT MAITRE DE STAGE ADJOINT L agrément de maître de stage repose à la fois sur des critères liés à l officine d une part et à son titulaire d autre

Plus en détail

L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé

L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé 3 e conférence sur les traitements de la dépendance aux opioïdes Genève, 19 octobre 2012 Nicolas Bonnet, directeur du Respadd Anne

Plus en détail

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

L UFR des sciences pharmaceutiques

L UFR des sciences pharmaceutiques Séance délocalisée de l Académie nationale de Pharmacie Bordeaux 4 & 5 avril 2014 L UFR des sciences pharmaceutiques L UFR des Sciences pharmaceutiques L une des 5 composantes du Collège Sciences de la

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE

DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DE docteur en pharmacie Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Le diplôme de Docteur en Pharmacie

Plus en détail

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois.

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois. 1. REGLEMENT DU STAGE OFFICINAL 1.1. Du stage et des stagiaires 1.1.1. Le stage est accompli dans une officine ouverte au public ou dans une officine hospitalière, dirigée par un pharmacien comptant au

Plus en détail

Master 2 professionnel MAAPS Méthodologies Analytiques Appliquées aux Produits de Santé

Master 2 professionnel MAAPS Méthodologies Analytiques Appliquées aux Produits de Santé Master 2 professionnel MAAPS Méthodologies Analytiques Appliquées aux Produits de Santé Parcours MASTER : Sciences Technologies Santé MENTION : Médicaments et Produits de Santé SPECIALITE : Master PRO

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année)

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année) C U R R I C U L U M 04-05 MASTER PROFESSIONNEL ( ème année) Domaine : Sciences Technologies Santé Mention : Sciences de la Vie et de la Santé Spécialité : Produits de Santé : développement et distribution

Plus en détail

Code de déontologie des pharmaciens

Code de déontologie des pharmaciens code de déontologie Code de déontologie des pharmaciens Code de la santé publique Quatrième partie : Professions de santé Livre II : Profession de la pharmacie Titre III : Organisation de la profession

Plus en détail

Master transrégional en Sciences Pharmaceutiques

Master transrégional en Sciences Pharmaceutiques Préparation du consortium d appui aux formations francophones Université de Médecine de Hanoi 3 octobre 2012 Master transrégional en Sciences Pharmaceutiques Présentation du projet: Sébastien Clavel Fondation

Plus en détail

Prise de position sur les biosimilaires. Résumé

Prise de position sur les biosimilaires. Résumé Prise de position sur les biosimilaires Résumé Les médicaments biotechnologiques, appelés également biomédicaments, occupent une place importante dans le traitement de maladies comme le cancer, la polyarthrite

Plus en détail

Pharmacien Responsable. Rôle et Attributions. Seul le Code de la Santé Publique s applique

Pharmacien Responsable. Rôle et Attributions. Seul le Code de la Santé Publique s applique Pharmacien Responsable Rôle et Attributions Version approuvée ( médicaments à usage humain ) en novembre 2010 Seul le Code de la Santé Publique s applique Plus qu une personne qualifiée En France, le Pharmacien

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES DU MEDICAMENT

MASTER 2 SCIENCES DU MEDICAMENT MASTER 2 SCIENCES DU MEDICAMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation La vocation de ce diplôme est d'apporter une formation

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE SANTE Spécialité : METIERS DE LA SANTE ASSOCIES

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL Ces dispositions s appliquent spécifiquement aux établissements fabriquant ou distribuant des

Plus en détail

Table des matières chronologique volume 1 médicaments

Table des matières chronologique volume 1 médicaments volume 1 médicaments vii Lois - versions consolidées Loi du 15 mai 2007 relative à la répression de la contrefaçon et de la piraterie de droits de propriété intellectuelle........... 3 Chapitre I. Disposition

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France

Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France Note de synthèse relative à la formation pharmaceutique continue en Présenta Plus de 150 000 personnes travaillent dans les 23 006 pharmacies d'officine

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie

DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie Nous proposons de nombreux stages dans différents domaines: Développement Cliniques, Affaires Réglementaires, Assurance Qualité, Gestion

Plus en détail

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE KALLE A.D A (1), BENGALY L (2)., KONE D ( 1), COULIBALY S.M (2). DIAKITE A.S. (2) DIAMOUTENE A (2) (1) Service de Pharmacie Hôpital Gabriel

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013 Se réorienter à l UFR Sciences en janvier 2013 Communément appelée «Faculté des Sciences» l Unité de Formation et de Recherche Sciences (UFR SFA) est une des 14 composantes de l Passerelle PACES Faculté

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

Septembre 2011. 4, avenue Ruysdaël 75379 Paris Cedex 08 Téléphone : 0033/1.56.21.34.84 - Fax : 0033/1.56.21.34.79 Email : iadenot@ordre.pharmacien.

Septembre 2011. 4, avenue Ruysdaël 75379 Paris Cedex 08 Téléphone : 0033/1.56.21.34.84 - Fax : 0033/1.56.21.34.79 Email : iadenot@ordre.pharmacien. Réponse de l Ordre national des pharmaciens de France au livre vert de la Commission européenne «Moderniser la directive sur les qualifications professionnelles COM/2011/367» Septembre 2011 Remarques préliminaires

Plus en détail

L actualité de la jurisprudence de droit public et privé

L actualité de la jurisprudence de droit public et privé Fédération de la Santé et de l Action Sociale L actualité de la jurisprudence de droit public et privé Avril 2014 La Fédération CGT Santé Action Sociale met à votre disposition une sélection non exhaustive

Plus en détail

Juridique info. Sommaire. Médicaments. 1 Procédure pour la mise sur le marché des médicaments traditionnels à base de plantes. Actualités Législatives

Juridique info. Sommaire. Médicaments. 1 Procédure pour la mise sur le marché des médicaments traditionnels à base de plantes. Actualités Législatives Avril 2009 > numéro 22 Juridique info Le bulletin juridique de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé Sommaire 1 Actualités Législatives 1 Produits biologiques à effet thérapeutique

Plus en détail

École de Santé des Armées. Édition 2014-2015

École de Santé des Armées. Édition 2014-2015 1 Le service de santé des armées : «Une force au service des hommes» Le service de santé (SSA) assure, en toutes circonstances, le soutien médical des forces armées (Terre, Air, Marine) et de la Gendarmerie.

Plus en détail

modifiant la loi sur la santé (révision partielle)

modifiant la loi sur la santé (révision partielle) Loi du 8 mai 2009 Entrée en vigueur :... modifiant la loi sur la santé (révision partielle) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 16 décembre 2008 ; Sur la proposition

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Organisation MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de

Plus en détail

inscriptions le guide du titulaire d officine

inscriptions le guide du titulaire d officine DOC CNOP - Conseil Central des pharmaciens titulaires d officine - Septembre 2010 - Guide pratique tand M guide pratique inscriptions le guide du titulaire d officine Conseil Central des pharmaciens titulaires

Plus en détail

Réforme DFGSM 2 et 3

Réforme DFGSM 2 et 3 Réforme DFGSM 2 et 3 texte paru JO 22 mars 2011, faisant suite à celle de la PACES 4 principes - pluridisciplinarité, avec UE intégrés, organe, fonction, santé publique - rejet de l exhaustivité (progression

Plus en détail

Dakar, Sénégal 5-9 Mars 2006. Dr Joël Keravec MSH/RPM Plus - Brésil et représentant le Globa

Dakar, Sénégal 5-9 Mars 2006. Dr Joël Keravec MSH/RPM Plus - Brésil et représentant le Globa éminaire pour les onsultants Francophones - estion des Approvisionments et des Stocks pour VIH, la TB et le Paludisme Assurance Qualité des Médicament s Dakar, Sénégal 5-9 Mars 2006 Dr Joël Keravec MSH/RPM

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS N.B. : la règlementation relative à la vente de médicaments par internet est susceptible de

Plus en détail

BILAN DE LA DAJ EN QUALITE D AUTO-ASSUREUR SUR LES RECLAMATIONS INDEMNITAIRES. Marjorie OBADIA/DAJ/10 janvier 2012

BILAN DE LA DAJ EN QUALITE D AUTO-ASSUREUR SUR LES RECLAMATIONS INDEMNITAIRES. Marjorie OBADIA/DAJ/10 janvier 2012 BILAN DE LA DAJ EN QUALITE D AUTO-ASSUREUR SUR LES RECLAMATIONS INDEMNITAIRES Marjorie OBADIA/DAJ/10 janvier 2012 Une place d auto-assureur unique en France : Rôle traditionnel de défense de l Institution

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS 119 rue de la marne - 33500 - Libourne NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE FORMATION DES PERSONNELS

Plus en détail

SUPPLÉMENT AU DIPLÔME D ETUDES FONDAMENTALES VETERINAIRES Supplément n 2012-01 Délivré par l INP-Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse

SUPPLÉMENT AU DIPLÔME D ETUDES FONDAMENTALES VETERINAIRES Supplément n 2012-01 Délivré par l INP-Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse SUPPLÉMENT AU DIPLÔME D ETUDES FONDAMENTALES VETERINAIRES Supplément n 2012-01 Délivré par l INP-Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

Développez vos compétences et votre savoir-faire avec les Formations Continues du CFPP Programme 2015 2016

Développez vos compétences et votre savoir-faire avec les Formations Continues du CFPP Programme 2015 2016 avec les Formations Continues du CFPP Programme 20 2016 CQP Dermo-Cosmétique Pharmaceutique CQP Vente conseil de produits cosmétiques & d hygiène en officine (ouvert aux salariés non diplômés) La Phytothérapie

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE

LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE Domaine ministériel : DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention : HÔTELLERIE ET TOURISME Présentation Cette formation est dispensée

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions Rôle de l ARCl 1 Définitions ARC : Assistant de Recherche Clinique TEC : Technicien d Étude Clinique Promoteur : Personne physique ou morale qui prend l initiative de la recherche Investigateur principal

Plus en détail

La Personne Qualifiée Européenne (EU QP), variabilité de ses responsabilités et de l application de la " QP Discretion " en Europe

La Personne Qualifiée Européenne (EU QP), variabilité de ses responsabilités et de l application de la  QP Discretion  en Europe La Personne Qualifiée Européenne (EU QP), variabilité de ses responsabilités et de l application de la " QP Discretion " en Europe Celine Massotte PharmD, MSc. Senior Quality Director, Global Quality Assurance

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

Des rumeurs à l information

Des rumeurs à l information les cahiers de l Ordre national des pharmaciens LA QUALITE DE LA CHAÎNE DU MEDICAMENT A L HEURE DE LA MONDIALISATION Des rumeurs à l information 4 L Ordre national des pharmaciens regroupe les pharmaciens

Plus en détail

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Introduction Réorganisation profonde nécessaire de l offre de soins Organisation hospitalière

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS Références juridiques : Articles L.5125-33 à L.5125-41, article L.5122-6-1 et article

Plus en détail

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD La communication médecins/ pharmaciens/patients Enquête sur les attentes des différents acteurs. Quelles solutions pour améliorer la concertation médecin/pharmacien pour le bénéfice du patient? Pascal

Plus en détail

Vente en ligne de médicaments : où en eston

Vente en ligne de médicaments : où en eston JIM.fr -Vente en ligne de médicaments : où en est-on? Page 1 sur 5 Publié le 15/11/2014 Vente en ligne de médicaments : où en eston? Barbara Bertholet (à droite) et Caroline Balosso Paris, le samedi 15

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Nathalie Philippe 04 70 07 67 66 06 22 69 23 89 n.philippe@cepisoft.net C EP I 1 b i s ru e G a s p a rd M o n g e - 3 7 2 7 0 M o n t l o u i s s u r L o i re -

Plus en détail

La pharmacie en ligne, enjeux juridiques! Me Gérard CHEMLA!!

La pharmacie en ligne, enjeux juridiques! Me Gérard CHEMLA!! La pharmacie en ligne, enjeux juridiques Me Gérard CHEMLA Sommaire 1. Les règles posées par l arrêt DocMorris" 2. Sont mise en œuvre en Europe" 3. Mais la France reste sourde à l évolution" 4. Jusqu à

Plus en détail

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Santé Présentation Les parcours du Master Management du social et de la santé s'efforcent

Plus en détail

COMMERCIALITE ET RESPONSABILITES CIVILE, PENALE ET DISCIPLINAIRE DU PHARMACIEN EN COTE D IVOIRE

COMMERCIALITE ET RESPONSABILITES CIVILE, PENALE ET DISCIPLINAIRE DU PHARMACIEN EN COTE D IVOIRE , pp. 24-32 EDUCI 2007 AMARI A.S.G 1, 2 KABLAN BJ.1 COMMERCIALITE ET RESPONSABILITES CIVILE, PENALE ET DISCIPLINAIRE DU PHARMACIEN EN COTE D IVOIRE RESUME Placé au centre des évolutions liées d une part

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

Pharmacien d officine Un métier au cœur du système de soins

Pharmacien d officine Un métier au cœur du système de soins Pharmacien d officine Un métier au cœur du système de soins ORDRE NATIONAL DES PHARMACIENS Hier Aujourd hui Depuis ses origines, le pharmacien d officine a toujours assuré la garde des produits pharmaceutiques

Plus en détail

Les sciences de l Homme et de la santé

Les sciences de l Homme et de la santé LISTE DES FORMATIONS ET DES LABORATOIRES ouvrant droit à la taxe d apprentissage 2014 Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle (SOFIP) Christiane ORAIN 01 76 53 17 24 christiane.orain@parisdescartes.fr

Plus en détail

1 - Les conditions légales et réglementaires

1 - Les conditions légales et réglementaires LES REMPLACEMENTS 1. Les conditions légales et réglementaires 2. Formalités diverses - obligations 3. Responsabilités du médecin remplacé et du médecin remplaçant 1 1 - Les conditions légales et réglementaires

Plus en détail

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales Aix 11 Septembre 2006 Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales «Sciences de la Vie» Jean-François DHAINAUT Président du Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur «Université Paris-Centre»

Plus en détail

les deux premières années du Bachelor of Science en sciences pharmaceutiques

les deux premières années du Bachelor of Science en sciences pharmaceutiques UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Plan d'études pour les deux premières années du Bachelor of Science en sciences

Plus en détail

Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes

Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes Symposium du Groupement Pharmaceutique de l Union européenne du 18 Juin 2012 La crise et la

Plus en détail

4. Base de données des connaissances

4. Base de données des connaissances 4. Base de données des connaissances DE Management communication et animation Finances comptabilité, contrôle Soins et activités paramédicales management général management de projet communication, accueil

Plus en détail

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Campus Universitaire-2092-EL MANAR2 Tél: 71 872 600 Fax: 71 885 350 Site web: www.fst.rnu.tn Présentation

Plus en détail

ACCORD DU 5 AVRIL 2006

ACCORD DU 5 AVRIL 2006 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE (4 novembre 1987) ACCORD DU 5 AVRIL 2006 RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME)

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME) ########### : La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au Université de La Rochelle diplôme) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES.

Plus en détail

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Chef de projet Hémato-Onco CHRU Tours Vice Présidente CPP Région Ouest1 Le contexte juridique Directive 2001/20/CE du Parlement européen et du

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 17 èmes Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer 4 ème Conférence Francophone d Epidémiologie Clinique Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 Q Picat, N

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

Texte conventionnel. La Commission paritaire nationale (CPN), créée et organisée par les articles 59 et 60 de la convention :

Texte conventionnel. La Commission paritaire nationale (CPN), créée et organisée par les articles 59 et 60 de la convention : Texte conventionnel ANNEXE II-3 de la convention nationale organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d officine et l assurance maladie : de la formation continue conventionnelle A N N E

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations FORMATION INTER Mise à disposition de l apprentissage par l exemple Mesure de l évolution et de la performance du groupe des participants Travail en atelier par petits groupes.

Plus en détail

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges Université de Limoges Masters Sciences / Technologies / Santé L'insertion professionnelle des diplômés DE Masters à l'université de Limoges Résultats par mention et par spécialité (promotion 2005-2006)

Plus en détail

Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux. Au Centre hospitalier de Valenciennes

Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux. Au Centre hospitalier de Valenciennes Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux Au Centre hospitalier de Valenciennes 1 Le centre hospitalier de Valenciennes MCO Psychiatrie SSR Soins de longue durée Maison de retraite

Plus en détail

ANNEXES AU REGLEMENT N 06/2010/CM/UEMOA

ANNEXES AU REGLEMENT N 06/2010/CM/UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ANNEXES AU REGLEMENT N 06/2010/CM/UEMOA LES ANNEXES AU REGLEMENT RELATIF AUX PROCEDURES D HOMOLOGATION DES PRODUITS

Plus en détail

Efficacité et risques des médicaments : le rôle du pharmacien

Efficacité et risques des médicaments : le rôle du pharmacien Société vaudoise de pharmacie, février 2008 Efficacité et risques des médicaments : le rôle du pharmacien Olivier Bugnon, Professeur adjoint en Pharmacie communautaire, Ecole de Pharmacie Genève-Lausanne;

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE ET DES LIBERTÉS LOCALES Arrêté du 16 août 2004 relatif aux formations des médecins, pharmaciens et infirmiers

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU LIVRE

LES OBJECTIFS DU LIVRE LES OBJECTIFS DU LIVRE 1- INFORMER 2- SENSIBILISER MOBILISER 3- DEBATTRE - RECONSTRUIRE 1 LES OBJECTIFS DU LIVRE 1- INFORMER 2- SENSIBILISER MOBILISER 3- DEBATTRE - RECONSTRUIRE LES OBJECTIFS DU LIVRE

Plus en détail

Publication des liens

Publication des liens Le Leem vous informe Publication des liens entre professionnels de santé et entreprises du médicament Vous êtes médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien, professionnel paramédical ou tout autre

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

Loi 41 Nouvelles activités

Loi 41 Nouvelles activités OPQ 100 % Mise à jour AUTOMNE 2013 Formation Loi 41 Nouvelles activités OUVRIR Description L Ordre des pharmaciens du Québec invite tous ses membres à une formation sur les nouvelles activités de la Loi

Plus en détail

- 29 - TABLEAU COMPARATIF

- 29 - TABLEAU COMPARATIF - 29 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi portant modernisation du marché du travail Article 1 er I. - L article L. 1221-2 du code du travail est ainsi modifié : 1 Le premier alinéa est ainsi rédigé : «Le

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : - des Caisses Régionales d'assurance Maladie 27/03/96 - des Caisses

Plus en détail

ReMeD Réseau Médicaments et Développement EVOLUTION DE L INSPECTION PHARMACEUTIQUE

ReMeD Réseau Médicaments et Développement EVOLUTION DE L INSPECTION PHARMACEUTIQUE ReMeD Réseau Médicaments et Développement Table ronde du 9 novembre 2004 Faculté de Pharmacie Paris V Communication Dr Nicole Ridolphi pharmacien inspecteur général honoraire EVOLUTION DE L INSPECTION

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

Aurélie GUYOUX. Directrice scientifique Scientific Business Manager

Aurélie GUYOUX. Directrice scientifique Scientific Business Manager Aurélie GUYOUX Directrice scientifique Scientific Business Manager Interface R&D et marketing + Communication scientifique Industries pharmaceutique & cosmétique Mon parcours Fac d Orsay BIOCHIMIE Institut

Plus en détail

I. - LES FAITS NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROCÉDURE SPÉCIFIQUE D URGENCE A.

I. - LES FAITS NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROCÉDURE SPÉCIFIQUE D URGENCE A. MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITÉ Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Sous-direction des formations en alternance et de l insertion des jeunes

Plus en détail

Programme prévisionnel du 7 e Forum des Métiers du Médicament Vendredi 16 mars 2012 - Faculté de Pharmacie de Strasbourg

Programme prévisionnel du 7 e Forum des Métiers du Médicament Vendredi 16 mars 2012 - Faculté de Pharmacie de Strasbourg Programme prévisionnel du 7 e Forum des Métiers du Médicament Vendredi 16 mars 2012 - Faculté de Pharmacie de Strasbourg Organisé par le Comité des Etudiants en Pharmacie Industrielle - association étudiante

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail