Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars Définitions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions"

Transcription

1 Rôle de l ARCl 1 Définitions ARC : Assistant de Recherche Clinique TEC : Technicien d Étude Clinique Promoteur : Personne physique ou morale qui prend l initiative de la recherche Investigateur principal : personne physique qui dirige et surveille la réalisation de la recherche. ARC # délégué médical 2

2 Présentation Ma formation : Bac + 5 en sciences (chimie-biologie) Une formation en recherche clinique (Sup santé) 3 mois de cours théorique 6 mois de stage (CIC Grenoble) Ma fonction : ARC au CIC de Grenoble Unité du Pr JL BOSSON Etudes : publiques et industrielles en médecine vasculaire 3 CIC = centre investigateur Etudes sur la MTEV -industrielles -financées par un PHRC CIC = centre de coordination Les études en cours ou à venir En cours - Étude observationnelle sur les traumatismes des membres inférieurs en station de sports d hiver - Étude en recherche biomédicale en urgence sur la prise en charge de l arrêt cardiaque En préparation -Etude en recherche biomédicale sur la contention veineuse -Etude en recherche biomédicale sur le stage thermal post thrombose Arrêt prématuré - Étude internationale en soins courants sur les D-Dimères 4

3 Rôle de l ARC - centre de coordination - rédaction du protocole (aspects pratiques et réglementaires) - élaboration de documents de l étude - choix d un logo et d un acronyme - étapes réglementaires (CPP, CNIL ) - recrutement et soutien aux investigateurs - sélection des patients 5 les étapes réglementairesr 6

4 Les étapes réglementaires 1 CPP Avis favorable Promoteur 1bis Sous 60 jours AFSSAPS Autorisation Début de l essai 2 CCTIRS /CNIL Accord Mois -Inscription sur clinicaltrials.gov 7 les documents de l él étude 8

5 Les documents de l étude -Élaboration du cahier d observation électronique (3 semaines) 1- modèle papier : on met en forme l ensemble des variables à recueillir, les contrôles souhaités 2- ce modèle papier est transmis à la société Clininfo qui crée le cahier d observation électronique 3- test du cahier - Élaboration des documents nécessaires aux investigateurs : la plaquette de l étude, les fax d inclusion, les fiches aide-mémoire 9 Les investigateurs : recrutement et soutien 10

6 Les investigateurs : recrutement et soutien Recrutement des centres Moyens utilisés : - utilisation d un réseau investigateurs - mail d information - présentation lors de congrès (ex : SFMV) Début d étude -mise en place(tél ou visite) : présentation documents de l étude, rappel critères inclusion/exclusion, démonstration du cahier d observation électronique (création d un patient test) - au cours de l étude : - soutien «technique» aux investigateurs - informations importantes (nb inclus, ) par mail ou newsletter - édition et gestion des demandes de corrections 1X/mois - élaboration des notes d honoraires - visites de monitoring de l ARC dans chaque centre investigateur 11 Sélection des patients 12

7 Sélection des patients exemple Recrutement par diffusion d annonces pour «recherche de volontaire» dans la presse locale Pré-sélection : le patient contacte l ARC en charge de l étude. Si les critères de sélection sont respectés, une visite d inclusion avec le médecin investigateur est programmée Tout au long de l étude. L ARC reste l intermédiaire entre le patient et le médecin renseignements patient, remotivation en cas d arrêt prématuré, remboursements des frais (déplacements +/- hébergement) 13 Rôle de l ARC «local» - Présentation de l étude par le promoteur - Etapes administratives - Aspects pratiques 14

8 Présentation de l étude par le promoteur 15 Présentation de l étude par le promoteur REUNION INVESTIGATEUR Définition : réunion où sont rassemblés l ensemble des investigateurs Durée : 1 journée But : Présenter l étude produit pathologie traitée études antérieures protocole de l étude 16

9 Présentation de l étude par le promoteur MISE EN PLACE Un représentant du promoteur (l ARC ou le chef de projet) se rend dans chaque centre pour présenter l étude à l ensemble de l équipe : - investigateur et co-investigateurs -ARC -pharmacien - infirmières - responsable du laboratoire local But : leur présenter - le CRF - l ensemble des procédures (dossiers d adjudication, randomisation ) - le matériel de prélèvement et le circuit des envois 17 les étapes administratives 18

10 Collaboration CIC CHU : étapes administratives Budget prévisionnel Demande de collaboration Procédure «feu vert» avec l interne en pharmacie 19 Le budget L ARC détermine le budget CIC Coût moyens humains (personnel CIC- ARC, IDE, Médecin, pharmacien) Coût gestion de l étude (envoi courrier, appels téléphoniques, ) Fournitures Qualitique La DRC établit la grille des surcoûts hospitaliers (IDE, frais hospitalisation, pharmacie, laboratoire local ) Convention financière avec le promoteur 20

11 La demande de collaboration document type (nom étude, objectif principal, nom investigateur, budget prévisionnel CIC, définition des rôles de chacun dans les 3 phases ) Soumission au comité technique (CT) OK Accord de collaboration 21 Dernière étape : obtention du «feu vert» Intervenants : interne en pharmacie + ARC CIC But : vérifier : Les Aspects médicaux-légaux : S assurer que tous les aspects réglementaires ont été réglés (CPP, AFSSAPS, assurance, budget, ) Vérifier les documents de l étude : CRF, lettre d information, consentement, disponibilité des traitements Les Aspects pratiques : s assurer de la disponibilité des locaux et du matériel CIC personnel : ARC, IDE, pharmacien 22

12 les aspects pratiques 23 Pré-sélection des patients Au staff chaque matin ARC + médecin revoient les dossiers des patients vus la veille Non éligibles éligibles Étude «en phase aiguë» Registre non-inclusion Étude «Fin de traitement» Problème : pour les études en phase aiguë, on les repère trop tard (délai d inclusion dépassé) Solution envisagée : un ARC aux URGENCES repère les patients potentiellement éligibles (DMU) Information par mail ARC du service concerné 24

13 Inclusion Vérifier les critères d inclusion et d exclusion le consentement daté et signé (2 exemplaires) selon les études : envoi d un dossier d adjudication sous 15 jours 25 Visites de suivi accueil patients aide aux remplissages fiche de consultation récupération des traitements à la pharmacie programmation des prochaines visites gestion des EIG : déclaration au promoteur sous 24h +/- dossier d adjudication 26

14 Entre ces visites. remplissage des données sur le CRF (papier ou électronique) gestion des demandes de corrections accueil de l ARC promoteur lors des visites de monitoring : corrections des données non médicales gestion du réapprovisionnement des kits de prélèvement Transmission à l investigateur des rapports EIG envoyés par la pharmacovigilance 27 Conclusion Médecin investigateur IDE ARC pharmacie promoteur Laboratoire d analyses patient 28

15 QCM 29 Le Monitoring (QCM) L objectif principal du monitoring d une étude clinique est de vérifier que toutes les données recueillies sont exactes, complètes et en accord avec les documents source : VRAI FAUX 30

16 Le Monitoring (QCM) L objectif principal du monitoring d une étude clinique est de vérifier que toutes les données recueillies sont exactes, complètes et en accord avec les documents source : VRAI L ARC s assure que les données recueillies sur le cahier d observation (papier ou électronique) sont identiques à celles indiquées dans le dossier médical du patient. Autres intérêts du monitoring : - vérifier l implication du médecin investigateur (tenue des dossiers, documents source signés, disponibilité lors de la visite) - vérifier l éligibilité des patients inclus - vérifier que tous les EIG ont bien été déclarés 31 Le Monitoring (QCM) Les études cliniques doivent être conduites en accord avec certaines réglementations. Lesquelles? les BPC, le protocole, les associations de patient les BPC, le règlement intérieur du centre, le protocole 32

17 Le Monitoring (QCM) Les études cliniques doivent être conduites en accord avec certaines réglementations. Lesquelles? les BPC, le règlement intérieur du centre, le protocole BPC = Bonnes Pratiques Cliniques But : - Rendre fiable et reproductible les données issues des essais cliniques - Assurer la protection des patients (droit, sécurité et confidentialité) 33 Le Monitoring (QCM) En accord avec les BPC, le consentement signé par le patient est un document confidentiel. Ce document ne doit pas être vu par l ARC lors de son monitoring : VRAI FAUX 34

18 Le Monitoring (QCM) En accord avec les BPC, le consentement signé par le patient est un document confidentiel. Ce document ne doit pas être vu par l ARC lors de son monitoring : FAUX Il doit y avoir un consentement par patient inclus Il doit être daté et signé par les 2 parties (investigateur et patient) Il fait parti des documents source et doit donc être monitoré 35 Exercices pratiques 36

19 Exercices pratiques PRE ETUDE -Exercice 1 : trouver un acronyme pour une nouvelle étude MONITORING - Exercice 2 : rôle de l ARC monitoring consentement - Exercice 3: vidéo MISE EN SITUATION - Exercice 4 : vous êtes le patient : choisiriez-vous de participer aux études qui vous sont présentées? 37 Exercice 1 trouver un acronyme pour une nouvelle étude Nous mettons actuellement en place une nouvelle étude intitulée : Evaluation de l efficacité de la compression élastique dans la prévention du syndrome post thrombotique. Etude randomisée de non infériorité pour une pression à la cheville de 25 mm de Hg versus une pression à 35 mm de Hg Quel acronyme pourrait correspondre à cet énoncé?

20 PROPOSITION Etude CELEST Compression ELastique - Evaluation du Syndrome post Thrombotique Exercice 2 Rôle de l ARC monitoring consentement Un ARC se rend en visite de monitoring dans le cabinet d un investigateur le Dr DUPONT (angiologue libéral). Il examine le dossier d un patient inclus dans l étude le 28/03/2010. Il examine le consentement qui se trouve en double exemplaire dans le dossier médical

21 Erreurs 1- le patient a signé le consentement après l inclusion 2- le médecin qui l a inclus n est pas le médecin investigateur 3- L exemplaire du patient est toujours dans le dossier, il ne lui a donc pas été remis 4- il manque le nom du patient au niveau de la signature 5- il manque le nom du médecin dans le texte 41 Exercice 3 Vidéo

22 Lexique AFRETH = Association Française de Recherche Thermale AFSSAPS = Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé AOMI = Artériopathie des Membres Inférieurs BPC = Bonnes Pratiques Cliniques CCTIRS = Comité Consultatif sur le Traitement de l Information en matière de Recherche dans le domaine de la Santé CIC = Centre d Investigation Clinique CNIL = Commission Nationale d Informatique et Liberté CNOM = Conseil National de l Ordre des Médecins CPP = Comité de Protection des Personnes CT = Comité Technique EIG = Evènement Indésirable Grave EP = Embolie Pulmonaire IAT = Institut de l Athérothrombose PHRC = Projet Hospitalier de Recherche Clinique SFMV = Société Française de Médecine Vasculaire TVP = Thrombose Veineuse Profonde 43

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011 Véronique JOUIS, Coordination des ARCs - Responsable Logistique Laurence GUERY, ARC - Responsable Assurance Qualité Unité de Recherche Clinique du GH Lariboisière - Saint-Louis Coordonnateur Pr Eric VICAUT

Plus en détail

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique Introduction au métier d ARC en recherche clinique Déroulement d un projet de recherche clinique Idée Faisabilité Avant Pendant Après Protocole accepté Démarches réglementaires Déroulement de l étude Analyse

Plus en détail

La recherche clinique :

La recherche clinique : La recherche clinique : Aspects Administratifs et Financiers Pascal Thomas EMRC PACA 20 juin 2014 Essai thérapeutique Tester un nouveau traitement (ou existant), ou un dispositif L'objectif principal =

Plus en détail

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012 Visite de pré-sélection Visite de Mise en place Murielle COURREGES-VIAUD, ARC Laurence GUERY, ARC responsable Assurance Qualité Véronique JOUIS, Coordinatrice des ARCs Responsable Logistique Unité de Recherche

Plus en détail

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Estelle Marcault 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Définition du Monitoring Surveillance de l avancement d un essai clinique Garantie que la conduite de l essai, les enregistrements et les rapports sont réalisés

Plus en détail

le 25 Novembre 2004 Colloque Recherche, Besançon Atelier Mise en place d une démarche qualité

le 25 Novembre 2004 Colloque Recherche, Besançon Atelier Mise en place d une démarche qualité Évaluation de la Qualité de la Recherche Clinique dans les Structures Hospitalières : Proposition d un outil Présentée par M. Essevaz-Roulet et L. Zanetti le 25 Novembre 2004 Colloque Recherche, Besançon

Plus en détail

Programme DPC n 47341500009. Le C.L.E.F. Hôtel Ibis Paris -Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy Les Moulineaux

Programme DPC n 47341500009. Le C.L.E.F. Hôtel Ibis Paris -Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy Les Moulineaux Formation extra-muros E s s a i s C l i n i q u e s Programme DPC n 47341500009 C.L.E.F Hôtel Ibis Paris -Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy s Moulineaux 1 Essais Cliniques Objectifs

Plus en détail

Evaluation du temps ARC promoteur

Evaluation du temps ARC promoteur Evaluation du temps ARC promoteur Exemple d une RBM au CHU de Caen ASSEMBLEE DES DRCI GT 5 «Budget des projets de recherche» Mercredi 27 juin 2012 Principes d élaboration de l outil d estimation 1. Définition

Plus en détail

Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique

Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique Pôle Qualité / Gestion des Risques 05 Janvier 2012 Plan La qualité d une recherche c est quoi? Bonnes Pratiques Cliniques (BPC) Responsabilités des

Plus en détail

EN PRATIQUE. Les nouvelles procédures de essai clinique

EN PRATIQUE. Les nouvelles procédures de essai clinique EN PRATIQUE Délégation Régionale à la Clinique Les nouvelles procédures de déclaration d un d essai clinique Vendredi 9 février 2007 clinique biomédicale (médicament, dispositif...) sur l être l humain

Plus en détail

Mise en place d un essai thérapeutique

Mise en place d un essai thérapeutique C Mémoire Mise en place d un essai thérapeutique Analyse et mise en place d un protocole Montpellier le 17 Mars 2010 Renaud DAVID Mathilde LAYE Sommaire Présentation du protocole Mise en place Déroulement

Plus en détail

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH.

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH. PROGRAMME THERMAL DE RECHERCHE CLINIQUE ET SCIENTIFIQUE 2008 ANNEXE 5 - Dossier type de soumission de projet GUIDE POUR LA REDACTION D UN PROTOCOLE TYPE DE RECHERCHE CLINIQUE Ce guide liste des rubriques

Plus en détail

OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION

OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION i) Contexte :... - 2 - ii) But de l outil :... - 2 - iii) Fonctionnement

Plus en détail

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Jean-Michel GRELLARD ARC Coordinateur - Centre François Baclesse Quelques définitions Cahier d observation ou

Plus en détail

Protocole: éléments pratiques

Protocole: éléments pratiques Protocole: éléments pratiques Qui le rédige? A quoi sert le protocole? Protocole Document de référence Elaboré par l investigateur principal Pour la partie scientifique En collaboration avec le promoteur,

Plus en détail

Les Métiers de la Recherche Clinique

Les Métiers de la Recherche Clinique Les Métiers de la Recherche Clinique 1 Présentation réalisée par Marie Pflieger, Pharmacien Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation 18 février 2014 Qu est ce qu une recherche clinique? Une

Plus en détail

Actualités - Recherche clinique : nouveau règlement européen et - Contrat unique en France

Actualités - Recherche clinique : nouveau règlement européen et - Contrat unique en France + Actualités - Recherche clinique : nouveau et - Contrat unique en France Séance de l Académie Nationale de Pharmacie du 12 novembre 2014 Dr Véronique Lamarque-Garnier Membre correspondant national 4è

Plus en détail

ASPECTS LOGISTIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE

ASPECTS LOGISTIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE Délégation Interrégionale à la Recherche Clinique Sud-Ouest Outre-Mer ASPECTS LOGISTIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE Version 1.0 du 26 mars 2012 Objectifs de ce support de formation Support d autoformation

Plus en détail

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 L organisation de la recherche clinique en France les outils Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 Un exemple d établissement de santé promoteur: le CHU Toulouse

Plus en détail

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Définition du Monitoring Garantie que la conduite de l essai clinique, les enregistrements et les rapports sont réalisés conformément : Au protocole Aux Procédures

Plus en détail

Caroline QUINTIN. URC Paris Nord - Formation DU 1

Caroline QUINTIN. URC Paris Nord - Formation DU 1 Caroline QUINTIN URC Paris Nord - Formation DU 1 INTRODUCTION Les documents et données relatifs à la recherche constituent les documents essentiels qui composent le dossier permanent de la recherche. Ces

Plus en détail

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Chef de projet Hémato-Onco CHRU Tours Vice Présidente CPP Région Ouest1 Le contexte juridique Directive 2001/20/CE du Parlement européen et du

Plus en détail

NOTE D INFORMATION ET FORMULAIRE DE CONSENTEMENT DESTINES AUX PATIENTS

NOTE D INFORMATION ET FORMULAIRE DE CONSENTEMENT DESTINES AUX PATIENTS NOTE D INFORMATION ET FORMULAIRE DE CONSENTEMENT DESTINES AUX PATIENTS Ce document s appelle une lettre d information patient et de consentement éclairé. Il contient des explications détaillées sur la

Plus en détail

MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES

MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES Qu est-ce qu on va me faire?? Cécile Lubrano-Berthelier URC-Est 1 C. Lubrano 11/01/2011 Les différentes étapes d un projet Fin de projet Projet archivé

Plus en détail

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE La réglementation française applicable à la recherche sur la personne n est pas la même selon la typologie de la recherche. On distingue 3 catégories de recherches

Plus en détail

Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament. Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009

Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament. Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009 Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009 Introduction Une étude clinique c est : Une molécule Un objectif principal Un cycle

Plus en détail

Différences entre les missions. d un Attaché de Recherche Clinique et d un Technicien d Etude Clinique

Différences entre les missions. d un Attaché de Recherche Clinique et d un Technicien d Etude Clinique Différences entre les missions d un Attaché de Recherche Clinique et d un Technicien d Etude Clinique DIU FARC Séminaire 4 A. BENTALEB 29 janvier 2015 Page 1 Différences entre les missions d un ARC et

Plus en détail

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon Protocole de coopération (délégation d acte médical à un paramédical) dans un projet de Télémédecine Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr L. Teot CHU

Plus en détail

PROCESSUS de GESTION d un ESSAI CLINIQUE

PROCESSUS de GESTION d un ESSAI CLINIQUE PROCESSUS de GESTION d un ESSAI CLINIQUE QUELQUES INFORMATIONS PREALABLES LES AUTORISATIONS Pour débuter l essai doit avoir obtenu un avis favorable du Comité de protection des personnes (CPP) et une autorisation

Plus en détail

Planification et mise en place d un essai clinique

Planification et mise en place d un essai clinique Planification et mise en place d un essai clinique Docteur Catherine Cornu 1 Objectifs Connaître les étapes clés s soumissions réglementaires Connaître l enchaînement temporel s étapes réglementaires Connaître

Plus en détail

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique Data Management Daniel BOICHUT 11 janvier 2010 DIU FARC TEC 2010 1 Plan du cours Les différentes étapes de l essai clinique Le Data Management dans les essais cliniques Le métier de Data Manager 2 Les

Plus en détail

Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC

Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC Dr Raphaël Serreau - MD, PhD Praticien Hospitalier - Médecin coordonnateur de l URCEST adj - Hôpital St Antoine - Apero SPI rue du

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT Sommaire Comment se fait la recherche sur un nouveau médicament? (page 1) A quoi sert la recherche sur un nouveau médicament? (page

Plus en détail

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Collaboration avec statisticien et data manager Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Rôle du statisticien dans une étude clinique Responsable

Plus en détail

Formation CTOM «Printemps 2013»

Formation CTOM «Printemps 2013» Formation CTOM «Printemps 2013» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 105 heures de formation en centre Formation professionnelle qualifiante au métier de Clinical Trials Operations Manager

Plus en détail

Rôle des CRO dans les essais cliniques. DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013

Rôle des CRO dans les essais cliniques. DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013 Rôle des CRO dans les essais cliniques DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013 La sous traitance A tous les niveaux depuis la synthèse se chimique jusqu à la publicité,, en passant par la galénique,

Plus en détail

Véronique Chauveau. Blois le 04/12/2014

Véronique Chauveau. Blois le 04/12/2014 12ème Journée e du réseau r OncoCentre Véronique Chauveau Blois le 04/12/2014 Qualité des données : du dossier source à la publication «Les BPC constituent un ensemble d exigences de qualité dans les domaines

Plus en détail

Centre de Ressources Biologiques

Centre de Ressources Biologiques Centre de Ressources Biologiques Règlement Intérieur ARTICLE 1 Création Il est créé au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes, un Centre de Ressources Biologiques (CRB) labellisé par les Ministères

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Les Recherches Non Interventionnelles: des questions spécifiques

Les Recherches Non Interventionnelles: des questions spécifiques 4eme Journée Interrégionale du GIRCI Grand Ouest Les Recherches Non Interventionnelles: des questions spécifiques Sabrina Le Bouter Coordinatrice Cellule RNI Direction de la Recherche CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

GUIDE D AUDIT INTERNE Version : 06/2010

GUIDE D AUDIT INTERNE Version : 06/2010 L audit interne permet d évaluer l efficacité du système de management de la qualité. Conformément au référentiel ISO 9001 v 2008, les audits internes doivent être ciblés. Le responsable qualité est chargé

Plus en détail

Les différents métiers de la Pharmacovigilance au sein des structures privées

Les différents métiers de la Pharmacovigilance au sein des structures privées Les différents métiers de la Pharmacovigilance au sein des structures privées Anne-Sophie Gandubert LP - Métiers de la recherche clinique Hôpital Saint-Antoine Paris le 09 mars 2015 Plan Obligations du

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES SECTION 1 : Le comité de pilotage, de la qualité et de la certification 1. Composition Le comité

Plus en détail

APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2014/080. En vue de pourvoir à 1 poste de data manager (H/F) à mi-temps (19h/sem.)

APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2014/080. En vue de pourvoir à 1 poste de data manager (H/F) à mi-temps (19h/sem.) Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 02 juillet 2014

Plus en détail

INSPECTIONS & AUDITS RECHERCHE BIOMEDICALE

INSPECTIONS & AUDITS RECHERCHE BIOMEDICALE INSPECTIONS & AUDITS RECHERCHE BIOMEDICALE JEAN-MICHEL AUGER, MD DDS CONSULTANT ESSAIS CLINIQUES ET PHARMACOVIGILANCE CADRE REGLEMENTAIRE EUROPEEN des INSPECTIONS Dir. 2001/20/EC Definition (art 1.29)

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF)

La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF) La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF) 4 ème journée de l EMRC Centre Blois, le 14 décembre 2012 Problématique : Comment faire du dossier médical un outil adapté à la recherche clinique?

Plus en détail

"Banque de données UMD-DMD France"

Banque de données UMD-DMD France Formulaire de recueil de Consentement - Exemplaire Dossier Médical "Banque de données UMD-DMD France" Le Docteur m a proposé de participer (ou mon enfant) à la banque de données UMD-DMD France. Le développement

Plus en détail

Créé le : 24.11.2004 En vigueur à partir du : 02.11.2004

Créé le : 24.11.2004 En vigueur à partir du : 02.11.2004 1. Objet Nombre de pages: 1/6 La présente directive fixe les modalités de la gestion administrative et financière des études cliniques conduites dans les HUG dans un souci de transparence, notamment financière.

Plus en détail

Rappels : Les structures d HAD sont soumises aux mêmes règles et obligations que les établissements de santé «classiques» en matière de qualité et de sécurité des soins, notamment dans le domaine pharmaceutique.

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

TOUT DOSSIER INCOMPLET NE SERA PAS PRIS EN COMPTE PAR LE SECRETARIAT

TOUT DOSSIER INCOMPLET NE SERA PAS PRIS EN COMPTE PAR LE SECRETARIAT Comité Consultatif de Protection des Personnes dans la Recherche Biomédicale C.C.P.P.R.B. Paris Saint-Louis Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint les informations vous permettant de déposer une demande

Plus en détail

Amandine FAUQUEMBERGUE 6 février 2015

Amandine FAUQUEMBERGUE 6 février 2015 Le monitoring d un essai clinique Amandine FAUQUEMBERGUE 6 février 2015 Le monitoring, c est quoi? Surveillance de l avancement d un essai clinique. Garantie que la conduite de l essai clinique, les enregistrements

Plus en détail

Physiopathologie mitochondriale

Physiopathologie mitochondriale [Notice explicative 2012] Physiopathologie mitochondriale Vous souhaitez déposer une lettre d intention dans le cadre de l appel d offres «Physiopathologie mitochondriale» Nous vous informons que cette

Plus en détail

L accès au marché d un médicament :

L accès au marché d un médicament : L accès au marché d un médicament : Avant de se retrouver derrière le comptoir d une pharmacie, un médicament passe par différentes phases, de la découverte de la molécule à la fixation de son prix par

Plus en détail

BOURSE DE RECHERCHE EN SOINS INFIRMIERS 2008. SFETD / Fondation CNP Assurances. Dotation : 12 000 euros

BOURSE DE RECHERCHE EN SOINS INFIRMIERS 2008. SFETD / Fondation CNP Assurances. Dotation : 12 000 euros BOURSE DE RECHERCHE EN SOINS INFIRMIERS 2008 SFETD / Fondation CNP Assurances Dotation : 12 000 euros OBJECTIFS DE LA RECHERCHE Cette bourse a pour objectif de soutenir la mise en place d une Recherche

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes

Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes Donner une information et contacter les patients par téléphone

Plus en détail

Dossier Médical et Qualité de l Information pour la Recherche Clinique

Dossier Médical et Qualité de l Information pour la Recherche Clinique Dossier Médical et Qualité de l Information pour la Recherche Clinique Pascal Staccini, MD, PhD Département STIC Santé Faculté de Médecine de Nice Bonnes Pratiques Cliniques Ensemble des dispositions à

Plus en détail

Evolution de la législation sur la recherche

Evolution de la législation sur la recherche Evolution de la législation sur la recherche Pr Francois Lemaire SRLF 07-10-11 DRCD de l AP-HP, Saint-Louis La PPL Jardé Loi HPST : novembre 07 - septembre 08 (rapporteur pressenti: O Jardé) PPl Jardé

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Les bonnes pratiques cliniques : avis aux promoteurs et aux investigateurs

Les bonnes pratiques cliniques : avis aux promoteurs et aux investigateurs Les bonnes pratiques cliniques : avis aux promoteurs et aux investigateurs Texte des bonnes pratiques cliniques non paru au JO, avis aux promoteurs et aux investigateurs. Texte du Ministère des Affaires

Plus en détail

Unité de Recherche Clinique JP SUPPINI

Unité de Recherche Clinique JP SUPPINI Unité de Recherche Clinique JP SUPPINI Création de l URC Juillet 2008 Volonté commune Direction - CME Accord Cadre CHITS CHU Nice (procédures formation statistiques - vigilance ) 1 responsable/chef de

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE

ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE Référence HCL : Titre de l étude : ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE Investigateur Coordonnateur : Méthode. Définition du niveau de risque

Plus en détail

CHRU de Besançon GIRCI Est CeNGEPS

CHRU de Besançon GIRCI Est CeNGEPS MISSION «EVALUATION REGLEMENTAIRE ET JURIDIQUE DES PRATIQUES D INVESTIGATION CLINIQUE» FINANCEE PAR LE FONDS D ACTIONS CIBLEES 2011 GIP CENGEPS FICHES PRATIQUES : LOT 5 CHRU de Besançon GIRCI Est CeNGEPS

Plus en détail

Procédure d implication du RENARCI dans un projet industriel :

Procédure d implication du RENARCI dans un projet industriel : Procédure d implication du RENARCI dans un projet industriel : EXPERTISE SCIENTIFIQUE TACHES PROPOSEES PAR LE RENARCI Mise en relation et envoi du résumé et/ou du protocole au RENARCI (contact par mail

Plus en détail

TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie

TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie TASDA : Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie CNR Santé - 28 juin 2011 CNR Santé - Atelier - 28 juin 2011 1 TASDA Qu est-ce que le TASDA? Association loi 1901 créée le 04/12/2009 Porteurs-fondateurs

Plus en détail

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares»

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» (mars 2007) Ministère de la Santé et des Solidarités DHOS Bureau O4 1 Table des matières 1. DESCRIPTION DU CENTRE DE COMPETENCES...4 1.1 L'EQUIPE

Plus en détail

Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer. Dr Philippe VELLA Chef de l Unité Essais Cliniques

Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer. Dr Philippe VELLA Chef de l Unité Essais Cliniques Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer Dr Philippe VELLA Chef de l Unité Essais Cliniques Besançon 25 novembre 2004 Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer Début de l essai Procédure

Plus en détail

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux Marc Beaumont, kinésithérapeute - 5ème journée inter régionale GIRCI - Tours, 3 juin 2015 Qu est ce que la recherche clinique? «une

Plus en détail

1 formation pour 2 compétences : Attaché de Recherche Clinique et Chargé de Vigilance

1 formation pour 2 compétences : Attaché de Recherche Clinique et Chargé de Vigilance Ecole de Formation For Drug Consulting Nouveauté 2015 : la double compétence 1 formation pour 2 compétences : Attaché de Recherche Clinique et Chargé de Vigilance 1. Une seule formation pour une double

Plus en détail

Répondre à un appel à projet - Vie d un projet

Répondre à un appel à projet - Vie d un projet Répondre à un appel à projet - Vie d un projet Carine Coffre 1, Nathalie Juteau 1, Ken Haguenoer 2,3 16 décembre 2011 1. Centre d Investigation Clinique - Inserm 202 CHRU de Tours 2. Laboratoire de Santé

Plus en détail

D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013

D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013 D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013 Z:\ENSEIGNEMENT\D.I.U. Invest. Rech. Biomédicale\2012-2013\Planning\Planning DIU Inv. Rech. Biomed. 2012-2013.doc 1 Lieux des cours Rez de chaussée

Plus en détail

LA BIOLOGIE DELOCALISEE

LA BIOLOGIE DELOCALISEE LA BIOLOGIE DELOCALISEE ASPECTS REGLEMENTAIRES, ORGANISATIONNELS ET FINANCIERS Dominique Lasne, Necker Cadre règlementaire Analyse de biologie médicale Art L-6211-1 à L. 6222-5 et R 6211-1 à R. 6221-10

Plus en détail

Comité de pilotage. «Evalimag 2007» Audit en imagerie médicale. Contexte. Comité d organisation. Objectifs. Contexte

Comité de pilotage. «Evalimag 2007» Audit en imagerie médicale. Contexte. Comité d organisation. Objectifs. Contexte «Evalimag 2007» Audit en imagerie médicale Comité de pilotage M Bordier, CHU Reims V Bussy-Malgrange, Resclin-Champagne-Ardenne G. Calmet, cabinet radiologie Saint Remi, Reims O Toubas, chef de pôle imagerie,

Plus en détail

La participation de votre enfant à l étude Esteban. www.esteban.invs.sante.fr

La participation de votre enfant à l étude Esteban. www.esteban.invs.sante.fr La participation de votre enfant à l étude Esteban www.esteban.invs.sante.fr Esteban est une nouvelle étude nationale qui porte sur plusieurs aspects de la santé : l exposition à certaines substances de

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE ORGANISANT LA CHIMIOTHERAPIE A DOMICILE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE ORGANISANT LA CHIMIOTHERAPIE A DOMICILE 1 CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE ORGANISANT LA CHIMIOTHERAPIE A DOMICILE Préambule Conformément à la mesure 29 du premier Plan Cancer et à la mesure 18 du second plan, la pratique de la cancérologie,

Plus en détail

PROTOCOLE PROTOCOLE PROTOCOLE 15/04/2013. é Document écrit qui décrit précisément les différentes phases du déroulement d une étude

PROTOCOLE PROTOCOLE PROTOCOLE 15/04/2013. é Document écrit qui décrit précisément les différentes phases du déroulement d une étude Etudes épidémiologiques i i d ETUDE En Recherche Clinique et Epidémiologie 2012 2013 P.Fabbro Peray Définition iti générale é Document écrit qui décrit précisément les différentes phases du déroulement

Plus en détail

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Direction de la Politique Médicale (DPM) Formulaire Département de la Recherche clinique et du Développement (DRCD) GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Méthode. Définition du niveau de risque de la recherche

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente A l attention du Pharmacien gérant de la Pharmacie à usage intérieur Paris, le 15 novembre 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Dans un courrier

Plus en détail

Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy

Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy A.A. MOUSSA D. SCHWOB Institut de cancérologie Gustave-Roussy 94805 Villejuif cedex - FRANCE Plan

Plus en détail

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Juillet. Formation professionnelle qualifiante CLINACT FORMATION. Fax : 01 46 23 01 17

Juillet. Formation professionnelle qualifiante CLINACT FORMATION. Fax : 01 46 23 01 17 Formation ARC.INTENSE «Juillet 2011» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 168 heures de formation en centre 60 heures de travail dirigé Formation professionnelle qualifiante au métierm

Plus en détail

Priorisation et promotion d essais par l EMRC

Priorisation et promotion d essais par l EMRC par l EMRC Pr Claude Linassier Journée du Réseau Matinée de l EMRC : la recherche clinique en réseau Château royal de Blois 5 décembre 2013 Les missions de l EMRC Répondre aux besoins des investigateurs

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Introduction Réorganisation profonde nécessaire de l offre de soins Organisation hospitalière

Plus en détail

Evaluation des surcoûts hospitaliers dans les essais cliniques Dr F Lainé CIC INSERM 0203 Rennes

Evaluation des surcoûts hospitaliers dans les essais cliniques Dr F Lainé CIC INSERM 0203 Rennes 1 Evaluation des surcoûts hospitaliers dans les essais cliniques Dr F Lainé CIC INSERM 0203 Rennes Le contexte 2 Patients Centre d investigation (Médecin, pharmacien, équipe soignante) CPP Essai clinique

Plus en détail

De l idée d un projet au 1 er malade inclus

De l idée d un projet au 1 er malade inclus 11/03/2010 De l idée d un projet au 1 er malade inclus Dr Raphaël Serreau - Unité de Recherche Clinique - Paris Centre Descartes - Hôpital Cochin Paris - Les Acteurs de la Recherche Clinique: ils sont

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre :

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Plus en détail

ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC)

ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC) ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC) Guide d explication de la méthode Formation Présentielle + Grille de recueil des données et Réunion d analyse Exemple : Thème thrombose veineuse profonde Page 1

Plus en détail

Modalités techniques portant sur les enquêtes téléphoniques annuelles de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés Sommaire

Modalités techniques portant sur les enquêtes téléphoniques annuelles de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés Sommaire Modalités techniques portant sur les enquêtes téléphoniques annuelles de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés Sommaire Les étapes de l enquête de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés

Plus en détail

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer»

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer» Ministère de l enseignement supérieur & de la Recherche Scientifique ******************* Université de Sfax ******************** Faculté de Médecine de Sfax Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie

Plus en détail

Bienvenue Besançon, le 13 septembre 2010 Pr Woronoff-Lemsi, PUPH Délégation à la recherche clinique et à l innovation

Bienvenue Besançon, le 13 septembre 2010 Pr Woronoff-Lemsi, PUPH Délégation à la recherche clinique et à l innovation 2 ème Journée des ARCs Bienvenue Besançon, le 13 septembre 2010 Pr Woronoff-Lemsi, PUPH Un environnement en évolution -1 Financement de la recherche MERRI Investissement d avenir Réorganisation Recherche

Plus en détail

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon Sommaire 1. PREAMBULE... 2 2. DEFINITIONS... 2 3. CADRE LEGAL... 3 4. ORGANISATION DE LA BACG... 4 5. PRESTATIONS DE LA BACG... 5 6. MODALITES DE CONTRIBUTION ET D UTILISATION DES SERVICES... 5 7. REGLES

Plus en détail

Métier de Data Manager

Métier de Data Manager Formation Qualifiante au Métier de Data Manager Niveau II Nous Préparons les Talents de Demain ABSILON FORMATIONS Pôle de compétences d ABSILON Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529

Plus en détail