Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :"

Transcription

1 Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau Besançon

2 PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser le partage d informations médicales 3 Le DMP-FC 4 Démonstration du dispositif

3 La région Franche-Comté & La structure EMOSIST-FC

4 La région Franche-Comté : Offre de soins Population : 1,2 millions d habitants 340 médecins pour habitants en moyenne, dont 166 généralistes et 173 spécialistes. (Picardie 256 médecins/ h, l Île-de-France avec 426 médecins/ h) Un CHU, #60 établissements de santé

5 La structure EMOSIST-FC Groupement de Coopération Sanitaire (GCS), créé en 2004 sous l égide des Établissements de Santé et de l ARH de Franche-Comté. Rassemble plus de 40 établissements de santé privés et publics, 23 réseaux de santé au travers de la fédération des réseaux de santé de Franche-Comté (FRS-FC). Missions : Intervient sur les projets de mutualisation et de coopération en matière de système d information Gère la plate-forme régionale Principaux projets en 2008 : Projet Isys : Installation du dossier médical Millenium de la société CERNER, sur 6 établissements publics, infrastructure technique centralisée, 2185 lits (1869 MCO), >10 Millions d euros. Projet PSI: Dossier médical 13 établissements (2600 lits HL et SSR) Plate-forme régionale de santé, DMP-FC, DCC

6 Organiser le partage d informations médicales GIP-DMP 1 Avril 2008

7 Organiser le partage d informations : un constat Parcours de soins d un patient : Tous les acteurs de santé produisent des documents et de l information concernant la santé du patient. Chaque acteur identifie le patient différemment dans son système informatique (pas d INS, pas d utilisation directe du NIR pour l identification). Impossible d automatiser les échanges d informations!

8 Organiser le partage d informations : Identifier le patient L identification des patients en Franche-Comté Création d une référence commune pour l identification des patients pris en charge dans les établissements de FC (Idéopass, patients identifiés). Chaque acteur continue à utiliser son identifiant local, mais il est lié à un identifiant régional. Patient [id Régional, id local1, id local2, ].

9 Organiser le partage d informations : Consolider l information Consolider les informations de santé du patient Il est possible de consolider toutes les informations produites pour un patient dans un dossier régional pour les partager. Actuellement, patients sont concernés

10 Organiser le partage d informations : Identifier les PS Respect de la confidentialité : On ne peut partager l information qu entre des acteurs identifiés et autorisés! Création d un annuaire des professionnels de santé en recoupant les informations existantes : registre ADELI, base CPS, annuaire, établissements de santé et demain le RPPS Plus de professionnels référencés dans l annuaire des professionnels de santé de Franche-Comté Annuaire des patients, annuaire des professionnels de santé, DEUX prérequis pour partager l information

11 Organiser le partage d informations : Identifier les besoins Il n y a pas une seule façon de partager l information! Réseaux de santé, Dossiers professionnels (dossier commun de cancérologie «DCC», dossiers inter-établissements ), maisons de santé, DMP, DP La nature des informations partagées dépend : de la finalité des échanges (améliorer la prise en charge, continuité des soins, santé publique, maîtrise des dépenses ), des professionnels impliqués (médecins spécialistes, généralises, pharmaciens, paramédicaux ) du patient (ses pathologies, son âge, son accord pour partager de l information le concernant).

12 Organiser le partage d informations : Identifier les besoins Intérêt pour le patient (DMP) DMP (continuité des soins) DCC, dossiers de réseau (amélioration de la prise en charge) Intérêt pour les professionnels de santé (dossier partagé professionnel) Il n y a pas UN dossier médical partagé, mais des services de partage de l information médicale

13 Franche-Comté : Une culture du partage de l information médicale 23 réseaux de santé ( dossiers structurés), organisés depuis 2002 autour d un dossier partagé de réseau avec une architecture proche du DMP national, fortement axé sur l information structurée. Dossier régional de chimiothérapie ( dossiers), Dossier commun de cancérologie «DCC» en cours de réalisation. Dossier urgence (FC-Urgence) passages analysés/an. Transfusion du sang dossiers/an. Dossier mutualisé inter-établissement (Millenium, PSI ). Réseau régional d images : 1000 télé-expertises/an pour les urgences neurologiques, 1000 télé-diagnostiques/an pour le scanner du CH de la ville de Gray. Depuis juin 2007 (appel à projet GIP-DMP), mise en place d un nouveau service de partage de l information médical organisé autour du patient sur la base du cahier des charges du DMP national : Le DMP-FC

14 Partager l information avec le DMP-fc GIP-DMP 1 Avril 2008

15 DMP-FC : Le cahier des charges du service de partage Finalité : Améliorer la continuité des soins du patient Les acteurs de santé : Potentiellement, tous les professionnels de santé qui prennent en charge le patient Le patient : Il décide de l ouverture de ce service de partage, il donne des autorisations d accès, il choisit les informations partageables. Le DMP-FC est un service de partage de l information médicale «grand public» qui doit être : Utile pour les professionnels de santé Simple à consulter et à alimenter Sécurisé

16 DMP-FC : Communication & Contrat patient Plaquette d information Dossier Logo demande d ouverture Charte Contrat Patient

17 Ouvrir un DMP-fc : Traitement des demandes Emosist-fc centralise toutes les demandes d ouverture : Le traitement des demandes d ouverture est automatisé. La demande d ouverture signée est numérisée puis intégrée dans le DMP-fc (c est le premier document du DMP-fc) Un courrier de confirmation est envoyé au patient sous 48 heures. Ce courrier contient la carte présence qui permettra au patient d accéder au contenu de son dossier et de donner un accès temporaire aux professionnels qui ne sont pas dans son cercle de confiance. Poste Ouverture automatique des enveloppes T Numérisation des demandes, lecture du code à barres Activation du DMP-fc et intégration de la demande d ouverture Impression du courrier de confirmation avec la carte présence Mise sous plis et affranchissement Carte avec la clé présence envoyée au patient Poste

18 Stratégie d alimentation et de création des DMP-fc (I) Étape 1: L hébergement DMP-fc Dépôt par les établissements ou d autres structures (dépistage, réseaux ) de données médicales destinées à alimenter le DMP-fc (données utiles à la coordination des soins). Étape basée sur un contrat d hébergement entre l établissement et le GCS EMOSIST-FC.

19 Stratégie d alimentation et de création des DMP-fc (II) Étape 2: Demande d ouverture du DMP par le patient Le patient demande l ouverture d un DMP-fc à son médecin. Le patient signe une demande d ouverture de DMP-fc et l envoie au GCS-EMOSIST-FC. Le patient choisit de partager ou non les documents déposés pendant la phase d hébergement.

20 Stratégie d alimentation et de création des DMP-fc (IV) Étape 3: Création du DMP-fc Le DMP-fc est réputé créé après intégration dans le dossier de la demande signée par le patient (la demande signée est numérisée puis intégrée dans le dossier par le GCS- EMOSIST-FC).

21 Stratégie d alimentation et de création des DMP-fc (V) Étape 4: Alimentation du DMP-fc Le patient gère les autorisations d alimentation et d accès aux données de son DMP-fc Indirecte : en formulant ces exigences auprès d un PS ou d EMOSIST-FC Directe : en accédant directement à son DMP-fc via Internet (Portail)

22 Stratégie d alimentation et de création des DMP-fc (VI) Étape 5: Transformation du DMP-fc en DMP Lors de la généralisation du DMP (201X), le DMP-fc se transformera en DMP ou alimentera le DMP

23 DMP-FC : L accès du patient (www.dmp-fc.fr) Portail d accès : Liste & visualisation des documents Gestion des accès

24 DMP-FC : L accès des médecins libéraux (Intégration) HelloDoc (Imagine) DMP-fc : Kit de connexion disponible pour tous les éditeurs Axisanté 4&5 (Axilog) HelloDoc & Axisanté médecins en Franche-Comté

25 DMP-FC : L accès des médecins libéraux (Portail) Portail d accès DMP-FC pour les professionnels de santé

26 DMP-FC : L accès des réseaux Dossier Rapid : Réseau d'aide au diagnostic et à la prise en charge des détériorations cognitives Dossier de réseau gérontologie

27 DMP-FC : L accès depuis les établissements : Urgence Logiciel Equafile (Polymedis) Les 12 services d urgence de Franche-Comté disposent d un connecteur DMP-FC

28 DMP-FC : L accès depuis les établissements : Dossier Méd. Connecteur «DMP Exploreur» développé par EMOSIST-FC Classement du DMP national Connecteur prochainement disponible dans le dossier médical PSI de 10 établissements (2.800 lits)

29 DMP-FC : Conclusion La Franche-Comté a mis en place des services de partage de l information médicale, La nature des informations partagées dépend : de la finalité des échanges (améliorer la prise en charge : DCC, Dossiers de réseau, continuité des soins : DMP-FC, santé publique : FC-URGENCE ), des professionnels impliqués (médecins spécialistes, généralises, pharmaciens, paramédicaux ), du patient (ses pathologies, son âge, son accord pour partager de l information le concernant). Ces services reposent sur une infrastructure technique unique (plate-forme FC-Santé), sur un annuaire patient régional (Ideopass) et un annuaire des professionnels de santé de la région.

30 Démonstration du dispositif DMP-FC GIP-DMP 1 Avril 2008

31 Le DMP-fc : Démonstration du dispositif (1/2) Demande de création d un DMP-FC (établissements, Maisons de santé, Réseaux de santé) Cas d un patient hémophile suivi par le réseau hémophilie Consultation chez le médecin traitant: Axisanté Visualisation fiche hémophilie Dépôt d une prescription Consultation chez un spécialiste: Hellodoc Visualisation de la fiche hémophilie Dépôt d un document

32 Le DMP-fc : Démonstration du dispositif (2/2) Intervention d urgence: Equafile Visualisation de la fiche hémophilies Dépôt de la lettre de sortie Examen complémentaire dans un établissement: DMP Explorer Consultation du dossier Dépôt de documents Suivi du dossier par le patient: Portail patient Accès avec ces identifiants.

33 Merci GIP-DMP 1 Avril 2008

Application DCC Réseau ONCOLIE --- Application DMI Réseau Gérontologique de Baumes Les Dames ---- Application RAPID Réseau RAPIDFR-NAT

Application DCC Réseau ONCOLIE --- Application DMI Réseau Gérontologique de Baumes Les Dames ---- Application RAPID Réseau RAPIDFR-NAT ATELIER PROJETS REGIONAUX DEMONSTRATION Application DCC Réseau ONCOLIE --- Application DMI Réseau Gérontologique de Baumes Les Dames ---- Application RAPID Réseau RAPIDFR-NAT 1 I. CONTEXTE L Agence Régionale

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier GCS EMOSIST-fc DataCenter Journée du 30 Novembre 2010 Jérôme Gauthier Présentation de la structure régionale Hébergement d applications Projet phares DataCenter Sécurisation de l hébergement Plan de reprise

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

Connexion à la plateforme Demande d'inscription

Connexion à la plateforme Demande d'inscription Connexion à la plateforme Demande d'inscription Plateforme de Santé de la Région Centre GCS TéléSanté Centre Guide utilisateur 1/7 PREAMBULE Sommaire : 1 PRÉ-REQUIS POUR L UTILISATION DES SERVICES...3

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012 Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS Vendredi 13 janvier 2012 Objectifs du projet Une aide au déploiement des SIS Une réponse à une nécessité d action immédiate

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales Préfiguration de l ASIP : 09/07/09 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération

Plus en détail

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Programme DMP en région - formation du lundi 25 juin 2012 Sommaire Enjeux : garantir un espace de confiance Les cartes de la famille CPS

Plus en détail

Un exemple d échange d images régional

Un exemple d échange d images régional Un exemple d échange d images régional Jeudi 13 octobre 2011 Vincent Guillerme Directeur des ventes Imagerie Médicale France vincent.guillerme@mckesson.fr Agenda L activité imagerie de McKesson PACS Territoire

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

Système d Information de Santé de la région Rhône-Alpes

Système d Information de Santé de la région Rhône-Alpes Système d Information de Santé de la région Rhône-Alpes Présentation de l outil de gestion de RCP Présentation de la plateforme SISRA Présentation de l outil de gestion des RCP Équipe diffusion DCC Virginie

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda EDITO Cette newsletter est l occasion de saluer le démarrage de nouveaux projets. Les activités de télémédecine sont au rendez-vous et vous découvrirez ainsi les premiers projets organisés par l ARS et

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir Plan du cours La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS Le Dossier Pharmaceutique Les systèmes de chiffrements de l'information Glossaire à retenir I - La carte SESAM VITALE En janvier 2004 déja 21600 officines

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 GCS e-santé ARCHIPEL Présentation du SI régional de télésurveillance 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 UNE SOLUTION GLOBALE la santé connectée aux services des patients 26/06/2015

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

5// SqliMag. spécial santé. au cœur de la convergence. le fil d informations 100% clients. Trimestriel Mai 2009

5// SqliMag. spécial santé. au cœur de la convergence. le fil d informations 100% clients. Trimestriel Mai 2009 5// SqliMag Trimestriel Mai 2009 spécial santé le fil d informations 100% clients Stratégie // Interview exclusive de Yahya El Mir 09 Success Story // Mise en oeuvre d une plate-forme de santé pour l ensemble

Plus en détail

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté 1 Comment se connecter? Pour accéder au Dossier Communicant de Cancérologie régional (DCC), il faut d abord s authentifier avec une carte CPS ou à défaut un login / mot de passe. Le système d authentification

Plus en détail

Connectathon 2010 Développer la télésanté gràce à IHE Pourquoi faire converger les projets Karima Bourquard Directeur Interoperabilité IHE-Europe IN-SYSTEM Bordeaux 12-16 April 2010 Connectathon 2010 Développer

Plus en détail

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP)

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Cadre national Octobre 2010 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Présentation Télésanté Aquitaine Séminaire réseaux Système d Information Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Programme Dossier Générique Réseaux Le 8 décembre 2006 1/2 Introduction 5mn

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Réunion IHE du 17 mars 2009

Réunion IHE du 17 mars 2009 Le Réseau d Aide Médicale Urgente de Champagne-Ardenne RAMU-CA Réunion IHE du 17 mars 2009 1 Présentation générale 4 SAMU - Centres 15 en Champagne Ardenne Marne Reims SAMU 51 Ardennes Charleville-Mézières

Plus en détail

Systèmes d information Hospitaliers : La fin des citadelles. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

Systèmes d information Hospitaliers : La fin des citadelles. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Systèmes d information Hospitaliers : La fin des citadelles 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Jean-Marc Tourreilles DSIO Centre Hospitalier Intercommunal Fréjus-Saint-Raphaël Présentation du CHI Fréjus-ST-Raphaël

Plus en détail

OncoTICE. Céline SERRURIER Interne en Pharmacie Hospitalière CHU Nancy

OncoTICE. Céline SERRURIER Interne en Pharmacie Hospitalière CHU Nancy Plateforme multimédia de construction des savoirs Céline SERRURIER Interne en Pharmacie Hospitalière CHU Nancy Sophie HENN-MENETRE Pharmacien PH - CHU Nancy Avec la collaboration de Nathalie FABIE Pharmacien

Plus en détail

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit Pr Louis Lareng ADMINISTRATEUR Dr Monique Savoldelli DIRECTEUR SIH Karine Seymour CHEF DE PROJET 35 GROUPEMENT DE COOPÉRATION SANITAIRE TÉLÉSANTÉ MIDI-PYRÉNÉES, TOULOUSE Mise en place d un PACS mutualisé

Plus en détail

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Jeanne Bossi Malafosse, Counsel GCS e-santé Languedoc Roussillon

Plus en détail

Réseaux de soins et systèmes d information

Réseaux de soins et systèmes d information Champs référentiel couvert 21/22/23/24/25/32/33/37 Réseaux de soins et systèmes d information Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Plan Les réseaux de soins en France Définition Objectifs

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI CLINIQUE DU PARC LYON. 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007

ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI CLINIQUE DU PARC LYON. 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007 ADDITIF AU RAPPORT DE SUIVI 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE DU PARC LYON 86, boulevard des Belges 69006 LYON NOVEMBRE 2007 ACC01_F042_A Page 1 sur 11 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de l établissement

Plus en détail

Procédure d import des bases de données Hellodoc vers Médicab version 10.

Procédure d import des bases de données Hellodoc vers Médicab version 10. Procédure d import des bases de données Hellodoc vers Médicab version 10. ATTENTION : En cas d incompréhension de l une des étapes décrites dans cette procédure, merci de contacter le support technique

Plus en détail

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions Rôle de l ARCl 1 Définitions ARC : Assistant de Recherche Clinique TEC : Technicien d Étude Clinique Promoteur : Personne physique ou morale qui prend l initiative de la recherche Investigateur principal

Plus en détail

FIR. Fonds d Intervention Régional. Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne

FIR. Fonds d Intervention Régional. Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne FIR Fonds d Intervention Régional Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne SOMMAIRE 1 2 3 4 5 6 Les dépenses engagées par thématique L accès aux soins La modernisation, la performance

Plus en détail

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Introduction Réorganisation profonde nécessaire de l offre de soins Organisation hospitalière

Plus en détail

Introduction. Philippe DOMY

Introduction. Philippe DOMY Introduction Philippe DOMY Le constat «L hôpital français, en général, ne saurait ni acheter ni gérer un projet SI.» Le constat Et pourtant, sur le papier, la France dispose de nombreux atouts. 1/3 Les

Plus en détail

Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU

Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU Page 1 C:\24.4.3 Structure de coordination\bureau\rapport réunion. 01/10/08 Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU Agréé par l Agence Régionale de l Hospitalisation

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Gestion des licences électroniques avec Adobe License Manager

Gestion des licences électroniques avec Adobe License Manager Article technique Gestion des licences électroniques avec Adobe License Manager Une méthode plus efficace pour gérer vos licences logicielles Adobe Cet article technique traite des enjeux de la gestion

Plus en détail

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée.

Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, qu ils disposent ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET AIDE A LA REDACTION CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET 30670 Aigues-Vives info@co-medias.com http://www.co-medias.com Tèl. : 04.66.80.21.25 Port : 06.69.30.72.57 Nom de l entreprise : Adresse

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

3 mai 2013, Delémont

3 mai 2013, Delémont 3 mai 2013, Delémont Le Canton du Jura profite du registre de la Poste pour identifier ses utilisateurs grâce à la SuisseID 3 Mai 2013, Delémont MATTHIEU LACHAT, Chef du Service de l informatique du Canton

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

F. BILLION-REY V. LACROIX

F. BILLION-REY V. LACROIX Centre Hospitalier de Lons le Saunier Service Pharmacie et Stérilisation Centrale Plaidoyer pour le développement de la Pharmacie Clinique au Centre Hospitalier de Lons le Saunier F. BILLI-REY V. LACRIX

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

L expérience Med Rec

L expérience Med Rec L expérience Med Rec Le processus de conciliation des traitements médicamenteux Edith DUFAY 1 La mission des High 5s de l OMS Maîtriser 5 grands problèmes de sécurité pour le patient Mettre en oeuvre 5

Plus en détail

R@N: un outil innovant au service du suivi partagé

R@N: un outil innovant au service du suivi partagé Interface transplanteur/néphrologue R@N: un outil innovant au service du suivi partagé Dr Karine MOREAU, Bordeaux 1 Le suivi partagé: des pré-requis «officiels» 2 Le suivi partagé: des pré-requis «officiels»

Plus en détail

Etat des lieux et perspectives des Plates formes régionales de services

Etat des lieux et perspectives des Plates formes régionales de services Etat des lieux et perspectives des Plates formes régionales de services Programme de relance du DMP et des systèmes d information partagés de santé Mai 2009 9, rue Georges Pitard 75015 Paris Tél : +33

Plus en détail

Fiches pédagogiques d aide à la qualification d un projet de télémédecine

Fiches pédagogiques d aide à la qualification d un projet de télémédecine Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS) Fiches pédagogiques d aide à la qualification d un projet de télémédecine GT 33 CSIS-CSF : Permettre l émergence d une stratégie industrielle en matière

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012 FORMATION SUPPORT MOAR Mardi 26 juin 2012 1. Présentation du Pôle Relation avec les Usagers 2. Présentation du support DMP 3. Présentation du support CPS 4. Présentation du module CRM 2 Présentation du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Oncomip : Outil d Evaluation de la qualité de la prise en charge centrée sur la RCP Visioconférence 26 mai 2010 20-24, rue du pont Saint-Pierre 31052 Toulouse Tél:

Plus en détail

Comment optimiser vos budgets. de télécommunications et. d affranchissement?

Comment optimiser vos budgets. de télécommunications et. d affranchissement? Comment optimiser vos budgets de télécommunications et d affranchissement Partie 1 : Affranchissement Pourquoi Coriolis et Neopost 2 fournisseurs de services B2B Des interlocuteurs identiques (Achats Services

Plus en détail

Etude d impact de la mise en conformité des échanges électroniques entre dépôts de sang et EFS d Île-de-France. Présentation du 15 décembre 2012

Etude d impact de la mise en conformité des échanges électroniques entre dépôts de sang et EFS d Île-de-France. Présentation du 15 décembre 2012 Etude d impact de la mise en conformité des échanges électroniques entre dépôts de sang et EFS d Île-de-France Présentation du 15 décembre 2012 Dans un contexte d échanges électroniques multiples, impliquant

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France SOMMET ANTILOPE ZONE FRANCE SUISSE 20 MAI 2014 Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France François Macary ASIP Santé L'agence des systèmes d'information partagés de santé L ASIP Santé est l

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Quand la santé numérique vend du rêve 45 ans 65 ans 85

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011 La création de sites internet Le référencement de sites internet Je veux créer mon site internet Objectifs et démarche Les objectifs Définition Un site internet

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

SITES INTERNET CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE

SITES INTERNET CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SECTION G CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SITES INTERNET Recommandations du Conseil central de la section G ONP/CCG Janvier 2012 A l heure où les

Plus en détail