Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/ h à 15h30 Web-conférence

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence"

Transcription

1 Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/ h à 15h30 Web-conférence

2 Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences régions o Temps d échanges

3 Point d actualité de la FEIMA Communication du 13 juin 2015 : Francis MAMBRINI, président de la FEIMA Pour l instant les produits du groupe Cegedim (Crossway, MédiClick et monlogicielmedical.com) et ceux du groupe CompuGroup ont intégré la MSS, sur la base des spécifications émises par l ASIP à l automne dernier. Après une période de beta test concluante auprès de groupes représentatifs de médecins, les diffusions ont débuté. Les diffusions ne se font de manière généralisée sur l ensemble du parc des éditeurs et ne se limitent donc pas à des plaques territoriales. A priori, le fourniture des fonctions d intégration de la MSS au sein des LGC ne fera pas l objet de surcoûts par rapport aux abonnements actuels. Ceci est notamment lié au choix de la plateforme MSS de l ASIP Santé, laquelle est opérée pour le compte des ordres. Les intégrations qui ont été réalisées avec les logiciels métier se sont basées sur un principe de simplicité d usage afin que les PS puissent appeler les fonctions de messagerie directement à partir du dossier patient d une part, et afin qu ils puissent utiliser sans contrainte leurs autres outils de messagerie non sécurisée pour la gestion des messages «non médicaux». Les pièces jointes au messages MSS peuvent être intégrées directement dans le dossier des patients concernés. Les fonctions de création de comptes MSS sont totalement intégrées dans nos produits avec lien sur le site de l'asip. Des travaux sont en cours, en relation avec la région IDF, l ASIP, les éditeurs de LGC et les éditeurs de laboratoires, pour que la diffusion des résultats d examens puissent se faire via la MSS et en prenant appui sur des informations structurées faisant appel à la nomenclature LOINC. La road map qui résultera des études en cours tiendra compte des étapes à adopter pour atteindre la cible MSS+LOINC+CDA N3. Les éditeurs de la FEIMA sont des industriels sérieux et pragmatiques qui tiennent compte de la réalité des situations existantes et des étapes à franchir pour atteindre des cibles. C est la raison pour laquelle les recommandations que vous m invitez à formuler pour les opérateurs ou les établissements portent prioritairement sur : La conformité des interfaces proposées par les opérateurs aux spécifications publiées par l ASIP Santé, seul garantie d intégration de leurs solutions MSS dans nos produits (nous ne ferons pas de développement spécifiques). L identification des principaux documents devant être produits par les ETS et adressés aux PS du secteur libéral. L évolution de ces supports vers une approche structurée (IHE-CDA N3) ne pourra se faire que progressivement, en prenant appui par exemple sur les travaux menés par la HAS et l ASIP dans le cadre du programme «santé connectée» (data set minimum utiles à la coordination des soins), ou encore en prenant appui sur des supports d échange tels que VSM ou PPS.

4 Point d actualité de la FEIMA Communication du 13 juin 2015 : Francis MAMBRINI, président de la FEIMA (Suite) Concernant Apicrypt, la position des éditeurs de la FEIMA est relativement claire. Si cette solution se met en conformité vis-à-vis des spécifications de l ASIP Santé (pour ce qui nous concerne celle relatives à l intégration avec les logiciels métier), elle pourra faire l objet d une intégration avec nos produits. Dans le cas contraire, nos recommandations iront dans le sens d une utilisation de la MSS telle que nous l avons intégrée dans nos offres. Nos diffusions sont accompagnées de la documentation associée ainsi que de vidéos de formation et de plateformes de e-learning. Les diffusions de la MSS, intégrées dans les trains de distribution classiques de nos produits, n ont aucun impact particulier. Elles s opèrent de la même manière que l ensemble de nos distributions par simple téléchargement ou, dans les cas des applications Web, par mise à jour automatique et transparente. Les éditeurs de solutions pour auxiliaires médicaux EPSILOG et RMI ont démarré les travaux d intégration avec des prévisions respectives de déploiement pour fin 2015 et début Les éditeurs de solutions d officines pharmaceutiques n ont pas encore pu démarrer les travaux d intégration compte tenu du problème relatif à l authentification par carte CPS qui reste un frein au sein de ces organisations. Des solutions sont à l étude, en relation avec l ASIP, et nous espérons aboutir dans le courant du mois de juillet. Concernant DL Santé, récent représentant du secteur des laboratoires de biologie à avoir rejoint les rangs de la FEIMA, l intégration de la MSS est prévue pour la rentrée de septembre. La FEIMA n a pas prévu de faire de communiqué complémentaire à ceux qu elle a fait en mai et en septembre Je jugerez ultérieurement de l utilité d un communiqué complémentaire.

5 Retour d expérience Midi Pyrénées Page 5

6 Retour d expérience sur le déploiement de la Messagerie Sécurisée de Santé en Midi-Pyrénées Déploiement et Développement des Usages Laurent DUGUÉ Chef de Projet Solutions Parcours

7 Convention GCS MOA avec la MOE sur la base de l octroi d un financement régional ARS MP Cadrage : Analyse besoin / Contexte régional / Solutions techniques Gestion du projet en phase pilote ES pilotes (DSI) et correspondant technique URPS Et le prestataire technique MOE Nécessité de faire évoluer la solution technique (Webmail) : Intégration aux outils bureautiques et intégration forte au DPI Développement de la Messagerie Sécurisée de Santé en Midi-Pyrénées / Trajectoire Plan de Déploiement Questionnaire structures Cibler le périmètre technique et fonctionnel Etablir le plan d accompagnement 31/10/2014 Opérateur technique MSS Régionale devient opérateur MSSanté Accompagnement Acteurs Phase de cadrage et assistance au pilotage (Plan projet, Equipe, aspects SI, plan com. ) Suivi du déploiement technique / Aspects réglementaires / Aspects organisationnels Communication interne ES et externe (PSL correspondants) Enrichissement annuaire Phoning / 4000 ML 23/12/2014 Instruction DGOS /ES Usage MSSanté 174 Membres GCS Télésanté Midi-Pyrénées ES (48 ES publics, 75 ES privés) / 86% Total ES Région 35 personnes morales gestionnaires ESMS (+ de 300 structures) Fédération des réseaux de santé 9 URPS Organismes agréés (Orumip )

8 Développement des Usages Evolution mensuelle des Messages envoyés

9 Développement des Usages Evolution mensuelle des Messages envoyés

10 Développement des Usages Evolution des Messages envoyés / Quadrimestre 45 structures opérationnelles dont 38 ES (23 Publics/ 15 Privés) 1 intégration DPI 10 passerelles bureautiques 94 structures opérationnelles dont 57 ES (33 Publics/ 24 Privés) 16 Réseaux de Santé et 21 autres structures (EHPAD, MSP ) 3 intégrations DPI 22 passerelles bureautiques Comptes Annuaire validés Comptes Annuaire validés 109 structures opérationnelles dont 63 ES (36 Publics/ 27 Privés) 16 Réseaux de Santé et 30 structures (EHPAD, MSP ) 9 intégrations DPI 84 % messages envoyés 30 passerelles bureautiques Comptes Annuaire validés Messages envoyés sur 12 mois 88% du volume cumulé sur 28 mois

11 Retour d expérience sur le déploiement de la Messagerie Sécurisée de Santé en Midi-Pyrénées Les Travaux d Accompagnement

12 Messagerie Sécurisée de Santé 2 niveaux d intégration Établissement Passerelle bureautique Échange point à point Intégration DPI Envoi en masse Crossway, Dopasys, Medical Objects, Orbis,

13 Messagerie Sécurisée de Santé Activité des structures Classement des établissements de santé par cumul des envois en avril ( >100) Usage bureautique de la Messagerie sécurisée Via Outlook ou portail Web -> échanges point à point CHU de Toulouse Messagerie sécurisée intégrée au DPI -> envoi en masse : 84% des envois en région dont 55% pour le CHU de Toulouse

14 Messagerie Sécurisée de Santé Accompagnement Projet en ES Accompagnement réalisé par le GCS Télésanté Midi-Pyrénées pour la mise en œuvre du projet de messagerie sécurisée en structure de santé : Cadrage, assistance au pilotage Élaboration et mise au point du plan projet pour organiser la mise en place et le suivi (constitution d équipe, communication, étude SI, accompagnement, ) Suivi du processus de mise en œuvre technique (déroulement des actions, qualité des livrables échangés entre l établissement, le GCS et le Mipih) Présentation de la Messagerie Sécurisée en phase de cadrage, CME, réunion décisionnelle, Assistance au choix technique et mise au point de solution sur mesure (concertation éditeur, intégrateur, équipe projet, ) Aspects juridiques et règlementaires Conseils pour la mise en conformité de l établissement vis-à-vis de la CNIL Aide à la rédaction des informations au patient, Démarche de conformité d utilisation de l annuaire régional Plan de communication Élaboration/adaptation des éléments de langage pour la promotion interne de l usage de la messagerie sécurisée Mise au point et suivi du plan de communication externe pour enrichissement de l annuaire des destinataires de l établissement (Détails diapositive suivante)

15 Messagerie Sécurisée de Santé Communication Hôpital -> Ville Principales étapes de communication externe pour l ES : Inventaire des destinataires - Inventaire, sur les 12 derniers mois, des médecins ayant reçu un CR et disposant d un RPPS dans le DPI, les envois automatisés utilisant cette clé d identification - Pour les médecins n ayant pas de RPPS renseigné dans le DPI : - Enrichissement/vérification de la base des médecins destinataires - Mise en place du processus d alimentation/validation du RPPS pour les nouveaux destinataires - Recoupement avec l annuaire régional -> liste des médecins non référencés Courrier de la direction de l ES aux médecins correspondants Sur la base de la liste des médecins non référencés, un courrier, signé par la direction et par le président de la CME, annonce la mise en œuvre de l envoi par MSS des CR -> incitation à l inscription avec l adresse du portail Medimail (annonce éventuelle d une opération de phoning) Campagne de phoning suite à l envoi du courrier de la direction (détail diapo suivante) Promotion en appui sur les outils utilisés : Ajout en pied de page des CR, de l incitation à s inscrire à la MSS Modification des signatures Mail pour promotion des usages : Pour recevoir un courrier plus rapidement et l archiver dans votre dossier patient, utilisez la Messagerie Sécurisée de Santé : medimail.mipih.fr/gcsmp

16 Messagerie Sécurisée de Santé Enrichissement de l annuaire régional Opération d enrichissement de l annuaire régional sur la base de médecins libéraux de Midi-Pyrénées menée le premier semestre Le prestataire a été doté d une application développée sur mesure pour inscrire en direct le médecin dans le système de messagerie. Les éléments de discours ont été adaptés tout au long de la campagne d appel. Analyse quantitative et qualitative : Le taux de contacts argumentés est de 81% (3 078 destinataires joints au téléphone et échange). Ce taux très élevé s explique en partie par un fichier de base ciblant les destinataires courants du CHU et par un nombre d appels plus importants que prévus (9 appels en moyenne au lieu des 5 initialement prévus) Suite à échange et argumentaire (sécurité, organisation en cabinet, projet régional/national, ), 63% des médecins ont accepté et fourni leur adresse mail (1 924) Concernant la demande de ne plus recevoir de courrier papier, 27% ont donné leur accord, la majorité souhaitant continuer à recevoir en double le courrier papier. Les médecins ont été informés du fait qu ils peuvent à tout moment faire leur choix dans leur profil utilisateur. Des campagnes d incitation au zéro papier seront menées régulièrement pour améliorer ce taux. Refus de la messagerie sécurisée : 815 médecins n ont pas accepté de s inscrire dont : 244 cessations d activité (8%), 190 non équipés (6%), 348 réfractaires (11%), 33 autres (déménagement, remplaçant, partage d adresse, ) 19% n ont pu être joints soit par indisponibilité permanente (421-11% plus de 9 appels), soit avec un numéro erroné ou ayant changé (354-9%)

17 Messagerie Sécurisée de Santé Supports aux professionnels de santé libéraux Gamme de supports à destination des PSL : Plaquette «Comment devenir utilisateur» Aide en ligne : chaque zone du portail comporte un appel d aide contextuelle FAQ : les questions les plus fréquentes sont documentées en ligne Support utilisateur de premier niveau au Film de présentation e-learning : Support en ligne interactif multimédia

18 Messagerie Sécurisée de Santé Actions générales de promotion En complément des actions ciblées, en particulier au moment des mises en production dans les ES, une démarche de communication plus globale est nécessaire pour impulser et dynamiser le déploiement à l échelle de la région. Information régulière des acteurs : - envoi de documentation, lettres d information du GCS et de l URPS ; - sites internet du GCS, des URPS, ASIP Santé, tv-esante, TICsante, Mipih, Vitalia ; - presse : Techniques Hospitalières, Hospimedia, DSIH, La Dépêche du Midi, l'express Présentations en réunions : - équipe expérimentation de bassins de santé, équipes projet ARS et PAERPA ; - Conseils départementaux de l ordre des médecins, réunion URPS ; - collège des DSI, conseils d administration, CME ; - réunions régionales des médecins des départements d information médicale (DIM) ; - Faculté de médecine en master de coordonnateur de parcours de soins D autres événements sont aussi l occasion de présenter le projet et de sensibiliser au sujet des échanges sécurisés : e-nitiatives Santé Midi-Pyrénées organisées par le GCS, Journées nationales Athos, Université d été de la e-santé, Village des GCS au HIT, RIR

19 Retour d expérience sur le déploiement de la Messagerie Sécurisée de Santé en Midi-Pyrénées En synthèse

20 Echanges MSSanté / Pratiques e-santé Leviers des coopérations des Professionnels de Santé Une gestation longue Construire dans la durée Axe fort / Stratégie de déploiement : Initier et développer les flux ES Médecine de Ville «Mettre à la disposition des professionnels de santé exerçant dans le secteur ambulatoire (médical et médico-social), dans des délais utiles et des formats adaptés, les documents de sortie de nature à favoriser une prise en charge à la fois efficiente et de qualité des patients ayant été hospitalisés» (Instruction DGOS ). - -> Initier le cercle vertueux des échanges entre les acteurs Les conditions clés du succès et de la pérennité des projets Un soutien institutionnel fort / Stratégie Régionale SI de Santé portée par l ARS Une attente forte des acteurs / Soutien essentiel URPS et Engagement Fédérations Hospitalières et Réseaux de Santé Une méthodologie d accompagnement structurée Persévérer Adhésion des Communautés Hospitalières et des PS impliqués Sensibilisation / Information / Communication / Formation Des solutions techniques adaptées: Contractualisation GCS MOAR avec un opérateur technique / une solution régionale Intégration de la solution technique dans l environnement de travail des professionnels en ES ( Intégration au DPI / Outils bureautiques ) Condition première au développement significatif des usages : Un investissement d avenir Un outil simple pour le déploiement en masse auprès des PS Libéraux Définition et formalisation des Processus organisationnels / Protocoles opérationnels d échange (Dématérialisation ) Accompagnement au Développement des Usages Un travail conduit en concertation avec l ASIP Santé Inscrire la démarche dans la stratégie nationale Le Déploiement MSSanté s inscrit au service de la Médecine de Parcours en facilitant la coordination et la continuité des soins L Accompagnement requis / au cœur des missions d un GCS MOA régionale Capitalisation en termes de méthodologie de déploiement Indications / Bon usage des services supports à la coordination des soins

21 Merci pour votre attention

22 Lorraine et les PS libéraux Page 22

23 Démarche en Lorraine o URPS Pharmaciens et IDE ont fait le choix de la messagerie santelorraine (déploiement progressif par usages) et seront compatibles MSSanté o Démarche de communication commune avec le CHRU Nancy et CHR Metz-Thionville en 2 temps Communication «haut niveau» Communication opérationnelle («équipez-vous!») mais pas avant de démarrage en production en précisant les usages à la clé (existant Apicrypt pour certains) o 2 principales solutions pour les libéraux Adhésion individuelle ou par leur URPS pour rejoindre l opérateur régional MSSanté (GCS) Création de compte sur le service MSSanté de l ASIP

24 Poitou-Charentes et les PS libéraux Page 24

25 Déploiement PS libéraux GCS Esanté Poitou-Charentes opérateur MSSanté depuis le 02 avril Au 12 juin : 79 comptes MSSanté créés pour les libéraux (71 nominatifs, 8 organisationnels) Déploiement progressif suivant la maturité du système d information Formulaire à valider par le professionnel libéral avant la publication Page 25

26 Actions de communication pour les PS libéraux Vidéo pédagogique Courriers institutionnels territoriaux ARS/GCS/URPS/Ordres (médecins libéraux dans un premier temps) Courrier établissement avec flyer GCS (par territoire) présentant la MSSanté, les modalités d inscriptions et les usages possibles URPS médecins : Mailing auprès de 1500 médecins Référent URPS pour les réunion de communication Ville/Hopital Phoning Médecins et IDE sur quelques bassins Page 26

27 Haute Normandie et les PS libéraux Page 27

28 Haute-Normandie et les PS libéraux (URPS Kiné) Contexte: Déploiement de la MSSanté (ASIP Santé) en ville (cabinet médical URPS KINE) Cabinet composé de 5 praticiens. Travail partagé entre 2 postes informatiques. Problématique: MSSanté en Webmail (Pas de présence de messagerie sécurisée de santé intégrée au LGC du cabinet). Plusieurs comptes ouverts simultanément. Illustration du cas : 28

29 Haute-Normandie et les PS libéraux (URPS Kiné) Difficultés rencontrées : Impossibilité d avoir 2 comptes ouverts sous une même session. Gestion des sessions par les navigateurs. Gestions des certificats CPS par les navigateurs. Antivirus (Warning : vérifier la présence et la mise à jour) Solutions apportées : Multisession. Choix du navigateur: Google Chrome (identification des sessions) Pas de Mozilla Firefox (Gestion des certificats) Ouverture des certificats dans la première session Certificats bloqués pour les autres session. Les autres navigateurs: Pour Internet Explorer : gestion non intuitive du mode «multisession». Pour les autres navigateurs, leur usage n est pas assez significatif. 29

30 Temps d échanges

31 Temps d échanges : Questions des régions o Limousin Difficultés rencontrées Disponibilité des équipes de l industriel (Enovacom) Industrialisation du logiciel et du processus de mise à jour encore perfectible Intégration dans un ENRS vieillissant (annuaire régional, portail, sso) Questions : Comment est amenée la nécessité renforcée de l authentification par CPS? Quelle est l acceptabilité par les professionnels? Y a-t-il des déploiements basés sur des clients lourds? (Outlook, Thunderbird, autre?)

32 Temps d échanges : Questions des régions o Nord Pas de Calais Difficultés rencontrées Le Nord-Pas-de-Calais a un fort taux d utilisation d Apricrypt auprès des médecins libéraux (plus de 30%) Questions : Quel point d avancement des travaux des éditeurs de LGC sur leur compatibilité avec la MSSanté? Pour les régions PAERPA, comment ont-elles déployé la MSSanté auprès des acteurs libéraux et pour quels usages?

33 Temps d échanges : Questions des régions o Auvergne Difficultés rencontrées A ce jour en Auvergne bon nombre de PS disposent d une adresse Apicrypt et se posent beaucoup de questions sur la valeur ajoutée de la MSS. Nous savons que APICEM est en train de faire le nécessaire pour intégrer l espace de confiance MSS mais sans pour autant avoir de visibilité sur le planning d intégration. Questions : Quelles sont les actions mises en œuvre pour mobiliser/recruter les libéraux sur la MSS? Actions GCS? Actions URPS? Actions Etablissements? Combien de temps homme et dédié au déploiement de la MSS en région sur la partie libérale?

34 Temps d échanges : Questions des régions o Guyane Difficultés rencontrées Les médecins sont déjà pour la grande majorité équipée d Apicrypt. Apicrypt s intègre au LG alors que MSsanté ne le fait pas Dans les pharmacies, il est compliqué de créer les comptes : Pas obligatoirement de wifi dans l officine cable ethernet à prévoir Les PC ne sont pas à jour des pré-requis nécessaires Temps pharmaciens à prévoir Tous les PC ne disposent pas de carte CPS Prévoir une certaine organisation et de préférence faire les ouvertures de compte (1 ère création avec la CPS) à partir d un autre poste. Questions : Le code SMS ne fonctionne pas à ce jour dans notre département. Rencontrez vous des difficultés de votre côté? Quelle est la messagerie utilisée par vos médecins libéraux?

35 Prochain Atelier o Atelier n 3 : Vendredi 03 juillet à 14h Focus juridique

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé RIR Mai 2013 26/06/2014 L espace de confiance MSSanté est ouvert et interopérable RIR 26/06/2014 2 L espace de confiance est ouvert Des

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012 Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS Vendredi 13 janvier 2012 Objectifs du projet Une aide au déploiement des SIS Une réponse à une nécessité d action immédiate

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Un espace de confiance commun pour toutes les messageries professionnelles Décideurs en établissement de santé Pourquoi sécuriser les échanges dans l

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012 FORMATION SUPPORT MOAR Mardi 26 juin 2012 1. Présentation du Pôle Relation avec les Usagers 2. Présentation du support DMP 3. Présentation du support CPS 4. Présentation du module CRM 2 Présentation du

Plus en détail

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013 Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_des_interfaces_MSSanté_130506_v0.9.0.pdf Date de dernière mise à jour 06/05/13 Classification Non sensible public Nombre de pages 76 Historique

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon 8 avril 2015 DGOS Rodrigue ALEXANDER 1 Le CH Compiègne-Noyon Territoire de santé Oise-Est (Picardie) issu d une fusion au 1/01/2013 1195litsetplaces(MCO,SSR,HAD,USLD,EHPAD)

Plus en détail

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 GCS e-santé ARCHIPEL Présentation du SI régional de télésurveillance 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 UNE SOLUTION GLOBALE la santé connectée aux services des patients 26/06/2015

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF Date de dernière mise à jour 19/03/2014 Classification Non sensible public Nombre de pages 155 Historique du document

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

Solution de fax en mode Cloud

Solution de fax en mode Cloud Solution de fax en mode Cloud Solution professionnelle pour les fax & sms en mode saas fax TO mail mail TO fax fax électronique FAX dématérialisé MAIL TO SMS simplicité rapidité productivité économies

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda EDITO Cette newsletter est l occasion de saluer le démarrage de nouveaux projets. Les activités de télémédecine sont au rendez-vous et vous découvrirez ainsi les premiers projets organisés par l ARS et

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

SIMPLIFIEZ-VOUS LE FAX GRÂCE AU CLOUD

SIMPLIFIEZ-VOUS LE FAX GRÂCE AU CLOUD SIMPLIFIEZ-VOUS LE FAX GRÂCE AU CLOUD FAXBIS EST UN SERVICE VOUS PERMETTANT DE CONSERVER VOS NUMÉROS POUR ENVOYER ET RECEVOIR VOS FAX, SANS LIGNE TÉLÉPHONIQUE, SANS CARTE FAX, SANS INSTALLATION DE SERVEUR

Plus en détail

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France SOMMET ANTILOPE ZONE FRANCE SUISSE 20 MAI 2014 Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France François Macary ASIP Santé L'agence des systèmes d'information partagés de santé L ASIP Santé est l

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

1. Référence n 1 : Référentiel des acteurs des domaines sanitaire, médico-social et social personnes physiques et morales (www.esante.gouv.

1. Référence n 1 : Référentiel des acteurs des domaines sanitaire, médico-social et social personnes physiques et morales (www.esante.gouv. PGSSI-S : Politique générale de sécurité des systèmes d information de santé Référentiel d identification des acteurs de santé «ASIP Santé / Pôle Technique et Sécurité» Identification du document Référence

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ 2 e édition Mai 2012 www.dmp.gouv.fr GuideDMP_ASIP_Couv.indd 1 27/04/12 11:35 2 - GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ INTRODUCTION

Plus en détail

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA La messagerie sécurisée e-santé PACA est un service de type Webmail. Un Webmail est une interface Web rendant possible l émission, la consultation

Plus en détail

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE Présentation du groupe de travail et des travaux envisagés Organisation du groupe Pilotage global : GCS e-santé PACA Pour chaque thème de travail 1 niveau : le groupe

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Jeanne Bossi Malafosse, Counsel GCS e-santé Languedoc Roussillon

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE

Présentation du Programme PHARE Présentation du Programme PHARE Le programme PHARE : des gains pour la qualité de l offre de soins Le contexte du programme PHARE Les achats hospitaliers représentent 18 Md, second poste de dépenses des

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Référentiels d Interopérabilité

Référentiels d Interopérabilité INFORMATION HOSPITALIERE STANDARDISEE Formation Maîtrise d Ouvrage Hospitalière Informatisation du circuit du médicament & des dispositifs médicaux Référentiels d Interopérabilité 7 ème édition : 14 janvier

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010.

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Contexte L expérimentation NMR est organisée depuis 2 ans sous l égide de la Direction Générale de la

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

Coordination Ville Hôpital

Coordination Ville Hôpital Coordination Ville Hôpital Lien entre pharmaciens et utilisation d une banque de données Bassin sanitaire alésien 2 juin 2015 Jean-Pierre CORNUT, Pharmacien d officine, URPS Pharmaciens LR Vincent BOUIX,

Plus en détail

Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM. François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013

Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM. François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013 Agrément de l'hébergeur de données - Cadre juridique - Procédure - Les cas pratiques en LBM François Macary ASIP Santé 13 décembre 2013 GUIDE TECHNIQUE D'ACCREDITATION POUR L EVALUATION DES SYSTEMES INFORMATIQUES

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Rencontres Inter-Régionales 04 décembre 2012. esante.gouv.fr

Rencontres Inter-Régionales 04 décembre 2012. esante.gouv.fr Rencontres Inter-Régionales 04 décembre 2012 Mobilité Mobilité Pourquoi? Les outils mobiles envahissent les linéaires high tech physiques et virtuels Les Smartphones et les tablettes sont entrés dans les

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Contenu I. Introduction... 2 II. Description de l Offre de Service Messagerie unifiée... 2 1. Services proposés... 2 2. Utilisation... 2 3. Types de fournitures...

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Programme DMP en région - formation du lundi 25 juin 2012 Sommaire Enjeux : garantir un espace de confiance Les cartes de la famille CPS

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Journées Techniques Réseaux 2010. Le Rôle d un cabinet d étude dans un projet de Téléphonie sur IP

Journées Techniques Réseaux 2010. Le Rôle d un cabinet d étude dans un projet de Téléphonie sur IP Journées Techniques Réseaux 2010 Le Rôle d un cabinet d étude dans un projet de Téléphonie sur IP Lyon, le 13/10/2010 Systèmes et Réseaux Communicants Synthèse Marché de l IP Convergence La Téléphonie

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Systèmes d information Hospitaliers : La fin des citadelles. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

Systèmes d information Hospitaliers : La fin des citadelles. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Systèmes d information Hospitaliers : La fin des citadelles 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Jean-Marc Tourreilles DSIO Centre Hospitalier Intercommunal Fréjus-Saint-Raphaël Présentation du CHI Fréjus-ST-Raphaël

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR WEBCONFERENCE. Utilisation depuis un PC Windows

GUIDE UTILISATEUR WEBCONFERENCE. Utilisation depuis un PC Windows GUIDE UTILISATEUR WEBCONFERENCE Utilisation depuis un PC Windows Identification du document Date de création 25/02/2014 Date de dernière mise à jour Version V 5.0 Nombre de pages 10 14/10/2014 Destinataires

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Section Gestion comptable publique n 14-0010

Section Gestion comptable publique n 14-0010 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Section Gestion comptable publique n 14-0010 NOR : FCPE1414565J Instruction du 17 juin 2014 DIFFUSION DE L'INSTRUCTION DGFIP DGOS DU 05 JUIN 2014 Bureau CL-1C

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Dossier de Presse Mars 2010

Dossier de Presse Mars 2010 Dossier de Presse Mars 2010 www.cegedim-logiciels.com Contacts Presse CEGEDIM LOGICIELS MEDICAUX Christine COURTELARRE Marketing et Communication Tél. : 01 49 09 28 67 christine.courtelarre@cegedim.fr

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé Formation sur la messagerie sécurisée. Version 1.2 - Auteur : Nathalie MEDA

Espace Numérique Régional de Santé Formation sur la messagerie sécurisée. Version 1.2 - Auteur : Nathalie MEDA Espace Numérique Régional de Santé Formation sur la messagerie sécurisée Version 1.2 - Auteur : Nathalie MEDA 1 Sommaire Introduction Qu est ce qu une messagerie sécurisée? Pourquoi utiliser une messagerie

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

ASTER et ses modules

ASTER et ses modules ASTER et ses modules Sommaire Caractéristiques du site internet Rubriques et pages... page 3 Actualités... page 3 Agenda... page 4 Sons... page 4 Documents à télécharger... page 4 Liens... page 4 Albums

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS DOC

LIVRE BLANC QUALIOS DOC LIVRE BLANC QUALIOS DOC Version 4.0 4, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par SAS

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Le Projet MIRC PACS Archivage Echange & Partage Processus d amélioration

Plus en détail

Appel à projets «Territoire de soins numérique»

Appel à projets «Territoire de soins numérique» Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à projets «Territoire de soins numérique» Cahier des charges Appel à projets à l attention des Agences Régionales de Santé (ARS) 2013

Plus en détail

Cahier des charges. Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO

Cahier des charges. Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO Cahier des charges Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO Plateforme de gestion et de pilotage de l activité 1 SOMMAIRE 1 CONTEXTE

Plus en détail

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Séminaire FHF-RA - 24 septembre 2015 - Jean-Pierre BERNARD, Directeur du Centre Hospitalier de Valence - Denis GOSSE, Directeur du Centre Hospitalier

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

CREATION ET EVALUATION D UN SITE INTERNET POUR UN SERVICE DE CHIRURGIE PEDIATRIQUE, EST CE UTILE?

CREATION ET EVALUATION D UN SITE INTERNET POUR UN SERVICE DE CHIRURGIE PEDIATRIQUE, EST CE UTILE? Mémoire de DIU de Pédagogie Université Paris V-ParisVI-ParisXI-ParisXII Année universitaire 2012-2013 CREATION ET EVALUATION D UN SITE INTERNET POUR UN SERVICE DE CHIRURGIE PEDIATRIQUE, EST CE UTILE? Dr

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté 1 Comment se connecter? Pour accéder au Dossier Communicant de Cancérologie régional (DCC), il faut d abord s authentifier avec une carte CPS ou à défaut un login / mot de passe. Le système d authentification

Plus en détail

CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session 2012. Spécialité : Analyste

CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session 2012. Spécialité : Analyste CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session 2012 Spécialité : Analyste Epreuve de rédaction, à l aide des éléments d un dossier, d un RAPPORT faisant appel à l esprit d analyse

Plus en détail

Les réseaux de santé Alain Grand

Les réseaux de santé Alain Grand Les réseaux de santé Alain Grand Section 1 : les réseaux de santé Devant le constat d un cloisonnement excessif du système de santé, susceptible d induire des «pertes de chance» vis-à-vis de certaines

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

ESPACE FTP Guide d utilisation

ESPACE FTP Guide d utilisation ESPACE FTP Guide d utilisation Introduction 1 ère Connexion Connexion rapide Ergonomie du logiciel Navigation Transfert Groupes d accès Suppression Accès partenaires Annexe : installation Filezilla 1 ESPACE

Plus en détail

Projet de communication

Projet de communication PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 6 - Projet de communication 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 Communication Interne... 6 FICHE N COM INT 01 A... 7 Communication

Plus en détail

Questions fréquemment posées. Septembre 2009

Questions fréquemment posées. Septembre 2009 2009 Questions fréquemment posées Septembre 2009 1 Sommaire I. Présentation du produit... 3 1. Qu est-ce que Mindjet Catalyst?... 3 2. Quels sont les avantages de Mindjet Catalyst pour mon activité?...

Plus en détail

Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU

Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU Page 1 C:\24.4.3 Structure de coordination\bureau\rapport réunion. 01/10/08 Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU Agréé par l Agence Régionale de l Hospitalisation

Plus en détail

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine CROS du 19 septembre 2013, Villenave d'ornon L élaboration du BSV en résumé Quelques chiffres

Plus en détail