PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD"

Transcription

1 PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01

2 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPD) doivent tenir à jour un dossier de liaison d urgence (DLU) pour tous les résidents*. Le DLU doit être accessible 4h/4 à tous les médecins intervenant en urgence en EHPD. ujourd hui, il est possible, avec l autorisation du résident, de déposer le DLU dans son Dossier Médical Personnel (DMP). Tous les professionnels de l urgence (SMU-Centre 15, permanence des soins ambulatoires ) peuvent ainsi consulter les informations essentielles y figurant, à tout moment, même la nuit. Le DMP permet également le partage d informations entre tous les professionels de santé participant à la prise en charge des personnes âgées (médecin traitant, filière de soins gériatrique ). Le DMP, dossier médical informatisé et sécurisé, ne modifie pas les organisations existantes, mais a vocation à faciliter la qualité de la prise en charge du résident notamment en situation d urgence. Ce document présente les étapes nécessaires à l intégration du DMP dans votre établissement. Le DMP, en quelques mots Simple et gratuit : Service public créé par la loi de 004 Dossier médical informatisé qui rassemble les informations jugées utiles à la coordination des soins Proposé aux bénéficiaires de l assurance maladie C est le patient qui décide de donner les autorisations d accès aux professionnels et structures de santé qui le prennent en charge Le DMP favorise la coordination, la qualité et la continuité des soins * Circulaire interministérielle N DGS/DHOS/DGS/DDSC/DGT/DUS/UR/008/156 du 1 mai 008 dans le cadre du Plan Canicule

3 1 S informer sur le DMP Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure de soins, rubriques «en savoir plus» et «le DMP en pratique», retrouvez les informations nécessaires pour vous familiariser avec le DMP. En appelant DMP Info Service 4h/4 7j/7 au (prix d un appel local) C l occasion de réunions d information organisées dans votre région : contactez l RS ou la maîtrise d ouvrage régionale (GCS e-santé) esante.gouv.fr/paroles-aux-regions ou la Fédération. 1 Les résidents disposent-ils d un DMP? Si non : qui sera en charge de la phase d information et de création du DMP des résidents? quel sera le poste utilisé pour créer le DMP? Si oui (DMP créé hors EHPD) : q LIMENTTION au sein de l EHPD, quels professionnels de santé ont besoin de consulter les documents existants? quel sera le poste utilisé pour consulter le DMP? Qui sera en charge d enregistrer le Dossier de liaison d urgence (DLU) et ses mises à jour dans le DMP des résidents? Et sur quel poste? Si l EHPD dispose d un «logiciel métier» (utilisé généralement pour le suivi administratif, médical, paramédical et social), vérifier sa compatibilité avec le DMP sur Compatibilite Si nécessaire, demander à l éditeur le délai de mise en compatibilité. Seuls les professionnels de santé peuvent alimenter et consulter le DMP des résidents. Préparer q LIMENTTION votre établissement Valider le périmètre du projet DMP vant de démarrer, il convient de répondre à quelques questions. Commander les outils CPS Les professionnels de santé (médecin CPS coordonnateur, cadre de santé ) ont besoin de leur carte professionnelle de santé (CPS) pour accéder au DMP. Les médecins, sages-femmes, dentistes et pharmaciens inscrits à l Ordre, et tous les professionnels de santé libéraux disposent déjà d une carte CPS ou peuvent la demander. Le directeur de l EHPD commande des cartes (gratuites) pour chacun des professionnels salariés de l EHPD qui a besoin d accéder au DMP.

4 Le directeur doit suivre la procédure : 1 Dans le cadre d une première commande de produits de certification : Compléter et signer les documents disponibles sur telechargement#contrats_et_formulaires_associ_s. Le contrat de demande de produits de certification. Les conditions générales d utilisation (CGU) des produits de certification de l SIP Santé. La demande d attribution de la carte de représentant légal (CDE). La demande d attribution de carte de personnel de structure, s il a besoin d équiper du personnel administratif en CPE, pour créer les DMP. Puis les renvoyer scannés à Si les professionnels de santé de l EHPD non médecins ont besoin d une carte CPS, remplir le formulaire de commande CPS et leur faire signer le protocole d usage, disponibles auprès de (ex. formulaire CPS uxiliaires Médicaux Réglementés pour le cadre de santé). Une fois signés, transmis et validés par la Délégation Territoriale de l RS, les documents sont envoyés à l SIP Santé. C dapter les postes de travail Pour utiliser le DMP, vous avez besoin d un ou de plusieurs ordinateurs «DMP-compatibles», de lecteurs de cartes à puce, de moyens d authentification décrits précédemment, et d un accès internet avec un antivirus qui autorise l accès au DMP. Si l EHPD q LIMENTTION dispose d un logiciel métier «DMPcompatible», il demande à son éditeur l installation de la version «DMP-compatible» sur le(s) poste(s) et doit prévoir les lecteurs de cartes. Dans le cas contraire, l EHPD peut utiliser le portail web DMP mis à disposition gratuitement par l SIP Santé. Il devra s assurer de la compatibilité du système d exploitation et du navigateur internet avec le DMP, et commander et installer des lecteurs de cartes. Pour plus d information, et accéder à l outil de diagnostic du poste : fr/professionnel-de-sante:utiliser-le-dmp/ acceder-aux-dmp-de-vos-patients L SIP Santé émet les cartes de la famille CPS demandées et les envoie à l adresse de correspondance mentionnée sur le formulaire. Les codes (code utilisateur et code de déblocage) sont envoyés 4 heures après la carte. Les médecins qui travaillent dans l EHPD vérifient que cette situation d exercice est bien enregistrée par l Ordre des médecins et se trouve dans leur CPS. Si l EHPD utilise un logiciel métier «DMP-compatible» homologué en authentification indirecte, il doit se doter de certificats serveurs applicatifs émis par l SIP Santé. Il est ainsi dispensé d utiliser les cartes de la famille CPS pour créer et alimenter le DMP. Les cartes CPS restent indispensables pour consulter le DMP. Retrouvez la procédure d obtention des certificats serveurs applicatifs sur : structures-de-soins-non-liberales#7 Pour toute question complémentaire sur le système CPS : CPS Info Service 4h/4 et 7j/7 : (0,15 TTC/mn) Informer et créer Commander les documents d information des patients L espace de commande en ligne «e-doc» (http://www.dmp.gouv.fr/edoc.ps) permet de commander gratuitement les différents supports de communication du DMP, en particulier la brochure d information patient qu il convient de remettre à tout résident au moment de la création de son DMP, des affiches DMP à mettre dans l EHPD, en salle de soins, à la cantine 4

5 Les maîtrises d ouvrages régionales (GCS e-santé) impliquées dans le déploiement du DMP peuvent également vous fournir ces documents. Utiliser le DMP Créer un DMP nécessite d informer préalablement q LIMENTTION le résident sur le DMP et sur ses droits grâce à la brochure d information patient. Il est important de lui expliquer également qu avec le DMP, tous les professionnels de santé qui le prennent en charge vont pouvoir notamment partager son DLU hors de l EHPD. Il est ensuite indispensable de recueillir son consentement, dématérialisé, au moment de la création informatique du DMP. Pour plus d information sur le DMP et les majeurs protégés (sous tutelle, curatelle ) rendez-vous sur documentation/note-juridique-mineurs Techniquement, pour créer le DMP, VITLE le professionnel doit récupérer l Identifiant National de Santé (INS) calculé automatiquement avec la carte Vitale du résident. Un autocollant est alors apposé sur la carte Vitale du résident. L EHPD imprime les identifiants de connexion du résident et les lui remet, s il souhaite accéder à son DMP. Important : l EHPD doit conserver dans son système d information les INS des résidents dont il a créé les DMP, car il en aura besoin pour alimenter ou consulter leur DMP. 4 limenter et partager DLU Les DLU tenus sous un format papier doivent être numérisés. Pour les DLU renseignés dans un outil informatique, le paramétrage du DLU doit être vérifié (s assurer qu il contient bien les éléments que l on souhaite ensuite transmettre au DMP). Si le logiciel est «DMP-compatible» : c est automatique, suivre les indications fournies par l éditeur. Si l EHPD utilise le web DMP : il faut générer le DLU, le transformer en pdf, puis l ajouter au DMP du résident en l enregistrant dans la rubrique «Synthèse», avec le titre «Dossier de liaison d urgence». Le médecin coordonnateur de I EHPD veille à la mise à jour régulière du DLU par le médecin traitant. Il s assure que le DLU est à jour dans le DMP. Si le résident dispose déjà d un DMP, créé par une autre entité, l EHPD recueille l autorisation du résident pour alimenter son DMP avec les nouveaux documents produits et utiles à son parcours de soins. Dans les EHPD de taille réduite (< lits), c est généralement le médecin coordonnateur qui informe les résidents, crée et alimente leur DMP avec le DLU, en utilisant le poste de la salle de soins ou un bureau. Dans les EHPD de taille plus importante, le médecin coordonnateur est aidé d un cadre de santé pour informer les résidents, créer leur DMP et l alimenter. Si l EHPD dispose d un bureau d accueil, le personnel d accueil crée le DMP des résidents. Les animateurs contribuent à informer les patients. 5

6 5 Consulter 6 Inscrire le DMP dans la durée CR Si votre EHPD est situé dans un bassin de santé où plusieurs acteurs de santé utilisent le DMP, les résidents disposent peut-être d un DMP qui contient des documents utiles à la coordination des soins (ex. la synthèse médicale déposée par le médecin traitant, les compte-rendus d hospitalisation ou de consultation suite à une prise en charge en urgence, des résultats d examens ). Tout professionnel de santé, authentifié avec sa CPS et autorisé par le résident, peut alors consulter son DMP. Pour garantir une bonne utilisation, l EHPD doit former les professionnes à la création et à l utilisation du DMP, et informer ses correspondants habituels, en particulier les SMU-Centre 15 et professionnels de santé qui assurent la permanence des soins d urgence, et les services de gériatrie : de la présence du DLU dans le DMP des résidents de l EHPD, et la capacité à lire les comptes-rendus déposés dans le DMP par ses correspondants. Poursuivre le travail d information et de formation informer au fil de l eau tout nouveau résident, collaborateur ou partenaire, optimiser si nécessaire les procédures de création/alimentation/consultation du DMP, diffuser les informations sur le DMP, par exemple dans le livret d accueil du résident, dans le dossier remis aux familles en amont ou lors de réunions d information. organiser des formations régulières avec le personnel de l EHPD. Témoigner Tout témoignage donnera l élan à d autres pour déployer et utiliser le DMP. Les retours d expérience sont ainsi importants. N hésitez pas à faire part de votre retour auprès de l RS, de votre maîtrise d ouvrage régionale (GCS e-santé), de votre Fédération ou auprès de l SIP Santé. Pensez également à vous abonner à la Newsletter DMP de votre maîtrise d ouvrage (GCS e-santé), et à «DMP ctu» publiée par l SIP Santé et disponible sur newsletter Whisson/Jordan/Fancy/Photononstop dmp.gouv.fr 6

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ 2 e édition Mai 2012 www.dmp.gouv.fr GuideDMP_ASIP_Couv.indd 1 27/04/12 11:35 2 - GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ INTRODUCTION

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

dmp.gouv.fr Pour en savoir plus DMP Info Service : 24h/24 7j/7

dmp.gouv.fr Pour en savoir plus DMP Info Service : 24h/24 7j/7 dmp.gouv.fr Pour en savoir plus DMP Info Service : 24h/24 7j/7 Sommaire 1 Configuration requise pour accéder au DMP... 3 2 Procédure de vérification sous Internet Explorer... 4 2.1 Vérification de la compatibilité

Plus en détail

Le service en ligne de Consultation des DRoits

Le service en ligne de Consultation des DRoits Le service en ligne de Consultation des DRoits -1- Sommaire Présentation du service Le contexte du projet Objectif et moyen Le déploiement L offre de service Les informations fournies Les cas d utilisation

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales Union régionale des caisses d assurance maladie Provence Alpes Côte d Azur Agence régionale de l hospitalisation Provence Alpes Côte d Azur Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Programme DMP en région - formation du lundi 25 juin 2012 Sommaire Enjeux : garantir un espace de confiance Les cartes de la famille CPS

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012 FORMATION SUPPORT MOAR Mardi 26 juin 2012 1. Présentation du Pôle Relation avec les Usagers 2. Présentation du support DMP 3. Présentation du support CPS 4. Présentation du module CRM 2 Présentation du

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

CREATION DMP En Accès Web

CREATION DMP En Accès Web Création DMP en accès Web Modification : CREATION DMP En Accès Web 01.1 25/10/2012 E.Blot Modification du document 01.0 11/06/2012 E.Blot Création du document Version Date Etabli par Approuvé par Observations

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013 Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_des_interfaces_MSSanté_130506_v0.9.0.pdf Date de dernière mise à jour 06/05/13 Classification Non sensible public Nombre de pages 76 Historique

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier DGOS/PF3/CdC MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier L article L. 6323-3 du code de la santé publique prévoit

Plus en détail

Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE

Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE 3 rue des Préaux 91640 VAUGRIGNEUSE Tél : 01 69 94 10 96 10 avenue de Camberwell - 92330 SCEAUX Editeur de logigiels médicaux www.affid.com

Plus en détail

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien entreprises Comptes bancaires au quotidien certificat électronique Évoluez dans un environnement sécurisé et accédez aux téléprocédures de l Administration entreprises.societegenerale.fr On est là pour

Plus en détail

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Un espace de confiance commun pour toutes les messageries professionnelles Décideurs en établissement de santé Pourquoi sécuriser les échanges dans l

Plus en détail

Manuel utilisateur. CLEO CPS Commande de certificat serveur

Manuel utilisateur. CLEO CPS Commande de certificat serveur Manuel utilisateur CLEO CPS Commande de certificat serveur Sommaire 1 Objet du document... 3 2 Certificats serveurs... 4 2.1 A quoi sert un certificat serveur de l ASIP Santé?... 4 2.2 Les types de certificats

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé Bureau des systèmes d information

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Présents : PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Relevé de décisions / Première Réunion EHPAD 30 septembre 2014 - EHPAD Les Parentèles EHPAD Alice Guy / 10 rue de Colmar - 75019 Paris - Benoit Vandermeersch, Directeur

Plus en détail

Sommaire. GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils :

Sommaire. GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils : Sommaire GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils : Lecteurs de carte Dispositifs de mise à jour Lecture de la carte Vitale Consultation des Droits

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Serveur de Résultats Extranet(SRE).

Serveur de Résultats Extranet(SRE). Guide utilisateur Version 2.10 Serveur de Résultats Extranet(SRE). Page 2 sur 24 GU_Serveur_de_Résultats_Biowin Processus de validation Rédigé par Vérifié par Approuvé par Yasmina BOUHALI Bertrand LE FEVRE

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

LABORATOIRE ANALYSIS

LABORATOIRE ANALYSIS LABORATOIRE ANALYSIS CONSULTATION DES RESULTATS SUR LE SERVEUR INTERNET MODE D EMPLOI ATTENTION : ce service n est utilisable que si vous en avez fait la demande lors d une visite dans un de nos laboratoires.

Plus en détail

Guide pratique frais de santé

Guide pratique frais de santé www.mutuelle-saint-martin.fr Guide pratique frais de santé Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire santé Mutuelle Saint-Martin Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE Emetteur : CETIP Rédacteur : CETIP Référence : Version : 1.0 Etat : Validé Date : 25 juillet 2014 Page: 2/9 SOMMAIRE 1 Objet du document... 4 2 Périmètre... 5 3 Principe général de la solution... 5 4 Chargement

Plus en détail

Système d Information des Réseaux de Santé

Système d Information des Réseaux de Santé Système d Information des Réseaux de Santé Cadre National Septembre 2011 V 1.0.0 SOMMAIRE 1 Synthèse... 3 2 Préambule... 6 2.1 Le système d information des réseaux de santé : problématique commune à l

Plus en détail

Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE

Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE sommaire MIEUX COMPRENDRE LES CERTIFICATS SSL...1 SSL et certificats SSL : définition...1

Plus en détail

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB Autorité de Certification : AC Avocats Classe 3Plus MANUEL D INSTALLATION MAC OS X : Versions 10.5.5 à 10.5.9* / 10.6 / 10.7 et 10.7.4 MOZILLA FIREFOX *Uniquement

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS 119 rue de la marne - 33500 - Libourne NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

CRM e-santé. Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales

CRM e-santé. Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales CRM e-santé Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales Rencontres Inter-Régionales du 25 septembre 2012 Florence EON, Juriste Alexandre BENOIT, Directeur du Pôle Relations avec les

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'assistance en Informatique Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale!

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Plan «Urgences» 1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Fiche 1.1 La permanence des médecins généralistes Mesure 1 Assurer la permanence de soins Mesure

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

LCL LE CREDIT LYONNAIS

LCL LE CREDIT LYONNAIS LCL LE CREDIT LYONNAIS Guide utilisateur pour l installation et l utilisation du Certificat LCL Bienvenue dans le guide Utilisateur du Certificat LCL. Nous vous invitons à imprimer ce guide utilisateur

Plus en détail

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Certificats Electroniques sur Clé USB

Certificats Electroniques sur Clé USB Certificats Electroniques sur Clé USB Manuel d installation Windows Seven Internet Explorer Page 1 SOMMAIRE 1 Installation du certificat sur le système... 3 1.1 Configuration de Windows 7 avant installation...

Plus en détail

2. Accords généraux concernant la prescription

2. Accords généraux concernant la prescription 2. Accords généraux concernant la prescription INTRODUCTIon La prescription doit permettre au pharmacien de délivrer de manière adéquate le bon médicament. La prescription doit satisfaire à un certain

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB

ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB Net + ACDQ : GUIDE DE CRÉATION DE VOTRE PAGE WEB Table des matières Connexion à l éditeur de page Web... 1 Création de la page Web... 2 Adresse Web... 3 Personnalisation de l adresse Web (Alias)... 3 Comment

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF Date de dernière mise à jour 19/03/2014 Classification Non sensible public Nombre de pages 155 Historique du document

Plus en détail

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Jeanne Bossi Malafosse, Counsel GCS e-santé Languedoc Roussillon

Plus en détail

Certificats Electroniques sur Clé USB

Certificats Electroniques sur Clé USB Certificats Electroniques sur Clé USB Manuel d installation Windows 8 Internet Explorer Page 1 SOMMAIRE 1 Installation du certificat sur le système... 2 1.1 Configuration de Windows 8 avant installation...

Plus en détail

Droits et accueil des usagers

Droits et accueil des usagers Système de santé Droits et accueil des usagers Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Que ce soit lors d une consultation en ville ou, au sein d un établissement de

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

ANNEXE II TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE

ANNEXE II TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE ANNEXE II TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE Au protocole d accord MFP CNSD concernant l amélioration de l accès aux soins dentaires signé le 16 décembre 2004 entre : d'une part, La Mutualité Fonction

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-71/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 23/05/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate

CIRCULAIRE CIR-71/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 23/05/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate Document consultable dans Médi@m Date : 23/05/2003 Domaine(s) : Professions de santé Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Télétransmission des chirurgiens dentistes : avenant 4 de la convention

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55

AIDE MEMOIRE. Forprev. De l habilitation à la gestion de sessions. Page 1 sur 55 2013 AIDE MEMOIRE Forprev De l habilitation à la gestion de sessions Page 1 sur 55 Bienvenue, Vous êtes, ou souhaitez être, habilité à dispenser des formations relevant du dispositif de démultiplication

Plus en détail

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté 1 Comment se connecter? Pour accéder au Dossier Communicant de Cancérologie régional (DCC), il faut d abord s authentifier avec une carte CPS ou à défaut un login / mot de passe. Le système d authentification

Plus en détail

Documentation utilisateur "OK-MARCHE" Historique des modifications. 3.0 Mise à jour complète suite à version OK-MARCHE V2.2. de marchés publics

Documentation utilisateur OK-MARCHE Historique des modifications. 3.0 Mise à jour complète suite à version OK-MARCHE V2.2. de marchés publics Documentation utilisateur "OK-MARCHE" Historique des modifications Version Modifications réalisées 1.0 Version initiale de diffusion Ouverture & traitement des 2.0 Mise à jour complète enveloppes électroniques

Plus en détail

Autorité de Certification OTU

Autorité de Certification OTU Référence du document : OTU.CG.0001 Révision du document : 1.0 Date du document : 24/10/2014 Classification Public Autorité de Certification OTU Conditions générales des services de Certification Conditions

Plus en détail

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda EDITO Cette newsletter est l occasion de saluer le démarrage de nouveaux projets. Les activités de télémédecine sont au rendez-vous et vous découvrirez ainsi les premiers projets organisés par l ARS et

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE. Forprev. Déposer une demande initiale en tant entreprise. Version 1. Page 1 sur 29

AIDE-MEMOIRE. Forprev. Déposer une demande initiale en tant entreprise. Version 1. Page 1 sur 29 2014 AIDE-MEMOIRE Forprev Déposer une demande initiale en tant entreprise Version 1 Page 1 sur 29 Sommaire Introduction... 3 Etapes de la demande initiale... 4 Partie 1 - Créer un compte provisoire...

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTEUROPE CLASSE 3+ MANUEL D INSTALLATION WINDOWS / MOZILLA FIREFOX SOMMAIRE V.11/10 GW

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTEUROPE CLASSE 3+ MANUEL D INSTALLATION WINDOWS / MOZILLA FIREFOX SOMMAIRE V.11/10 GW SOMMAIRE CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTEUROPE CLASSE 3+ NOTIONS SUR LE CERTIFICAT... 3 UTILISATION D UN CERTIFICAT ELECTRONIQUE DE CLASSE 3+... 4 POINTS IMPORTANTS... 5 CONFIGURATION WINDOWS

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTEUROPE CLASSE 3+ MANUEL D INSTALLATION WINDOWS / INTERNET EXPLORER SOMMAIRE V.11/10 GW

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTEUROPE CLASSE 3+ MANUEL D INSTALLATION WINDOWS / INTERNET EXPLORER SOMMAIRE V.11/10 GW SOMMAIRE CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTEUROPE CLASSE 3+ NOTIONS SUR LE CERTIFICAT... 3 UTILISATION D UN CERTIFICAT ELECTRONIQUE DE CLASSE 3+... 4 POINTS IMPORTANTS... 5 CONFIGURATION WINDOWS

Plus en détail

AIDE ENTREPRISE SIS-ePP Plateforme de dématérialisation des marchés publics

AIDE ENTREPRISE SIS-ePP Plateforme de dématérialisation des marchés publics AIDE ENTREPRISE SIS-ePP Plateforme de dématérialisation des marchés publics Ce manuel d'utilisation est destiné à guider les opérateurs économiques durant la phase de consultation jusqu'au dépôt des offres

Plus en détail

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité.

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité. it fournisseurs ourn p tu fi bi r q res e Dématérialisation des Chorus une solution simple 100 % GRATUITE Gains financiers Réduction des coûts d impression, de stockage et d acheminement Gains d espace

Plus en détail

CertimétiersArtisanat. A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir?

CertimétiersArtisanat. A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir? CertimétiersArtisanat A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir? 1) Pourquoi utiliser un certificat? Les échanges «formels, formalisés, contractuels» via Internet

Plus en détail

Cahier des charges du système d information des maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et des centres de santé polyvalents.

Cahier des charges du système d information des maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et des centres de santé polyvalents. Cahier des charges du système d information des maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et des centres de santé polyvalents Décembre 2011 Classification : Public 1 / 90 Synthèse ASIP Santé Une lettre

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex Tél : 02.37.52.15.28 Télécopie : 02.37.52.85.50 Courriel : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé RIR Mai 2013 26/06/2014 L espace de confiance MSSanté est ouvert et interopérable RIR 26/06/2014 2 L espace de confiance est ouvert Des

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Les principes généraux du droit d accès aux données de santé aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de

Plus en détail

Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009

Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009 Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009 La saisie des tiers Données et Maintenance bloc Tiers option Saisie Le bouton Archiver permet l archivage des tiers inutilisés depuis 3,4,5

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Gérer son Cabinet pour ses clients

Gérer son Cabinet pour ses clients Gérer son Cabinet pour ses clients L efficacité opérationnelle des collaborateurs rime de plus en plus souvent avec mobilité. Pour autant, les cabinets doivent trouver l offre adaptée à leurs besoins,

Plus en détail

La protection de vos données médicales chez l assureur

La protection de vos données médicales chez l assureur La protection de vos données médicales chez l assureur Brochure 2009 2 Questions & Réponses fréquentes FAQ 2009 La communication de données est le point de passage obligé pour le bon fonctionnement de

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail