Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales Préfiguration de l ASIP : 09/07/09 1

2 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en mai 2007 par 9 établissements (public, privés, PSPH) de santé lorrains à l initiative de l ARH Depuis la création du GCS Télésanté Lorraine : Nouvelles adhésions : 17 établissements ou structure de santé En attente d adhésion : 3 établissements ou structures de santé Membres adhérents fondateurs CHU de Nancy Maternité Régionale de Nancy Centre Alexis Vautrin Polyclinique de Gentilly Centre Psychothérapique de Nancy-Laxou CHR de Metz-Thionville Hôpitaux Privés de Metz CH d Epinal CH de Verdun Membres adhérents Laboratoire de biologie clinique ATOUTBIO CH de Toul CH de Remiremont Clinique Louis PASTEUR d Essey-lès-Nancy CH de Neufchâteau CH de Vittel Unisanté (Syndicat inter hospitalier des Hôpitaux de Boulay, Forbach et Saint Avold) Alpha-Santé Hayange CH de Sarreguemines Membres adhérents CH de Pont à Mousson CH de Lunéville Laboratoire d imagerie médicale SOLIME CHS Ravenel de Mirecourt CH de Saint Dié des Vosges SELARH Montet Octroi d imagerie médicale CARMI EST (CH Freyming- Merlebach) HAD de l Agglomération Nacéenne (HADAN) 09/07/09 2

3 Le GCS Télésanté Lorraine Chronologie de la démarche Octobre 2006 : Accord cadre fixant les objectifs et les principes du GCS 30 mars 2007 : Agrément de l ARH 02 mai 2007 : Assemblée Générale Constitutive 28 septembre 2007 : Validation du schéma directeur Décision pour 2008 : Appel à une AMAO pour la définition de la plate-forme régionale de santé : Aspect technologique Aspect organisationnel Inter-régionalité Modèle économique Travail sur la thématique des Urgences : Outil de veille sanitaire : Mettre en place un observatoire épidémiologique sur le territoire Lorrain. Mettre en place un infocentre de veille sanitaire régional avec une remontée d indicateurs vers l INVS. Automatiser les saisies ARDHA, actuellement manuelle. Travail sur la télé-expertise : Messagerie sécurisée unifiée Web-conférence (Lorrconf) Transmission d imagerie médicale (T-LOR) 09/07/09 3

4 Le GCS Télésanté Lorraine Philosophie de la démarche Tout ce qui est gratuit ne marche pas Les subventions ne durent qu un temps Démarche entrepreneuriale : Recherche d une pérennisation en 5 ans Mise en place d une organisation optimale Définition d une feuille de route : Investissements Embauche Élaboration d un modèle économique : Constitution de «Pack de services» Volumétrie dans les services Ouverture vers : Établissements de santé publics / privés / PSPH Les hôpitaux locaux Les réseaux de santé Les établissements médico-sociaux EHPA (D) Plateaux techniques de ville Maisons médicalisées Les professionnels médicaux libéraux Les organismes concourant aux soins (Ex : HAD) Les professionnels de santé Partage des économies générées é é 09/07/09 4

5 Le GCS Télésanté Lorraine Structure du GCS Télésanté Lorraine Actuellement : 1 Directeur 1 Directeur Technique (ou projet) 2 Chefs de projets 1 Assistante 1 juriste (contrat CIFRE) A venir immédiat : 1 administrateur réseau et serveur 1 chargé(e) de clientèle (SAV) A venir proche : 1 médecin DIM Potentialité : Stagiaire Contrat d alternance 09/07/09 5

6 Les missions du GCS Télésanté Lorraine Maîtrise d Ouvrage SOLSTIS Une équipe opérationnelle pour : La gestion des services mutualisés de la plate-forme L accompagnement dans la mise en œuvre des services Animation d un club utilisateurs Action de promotion et de communication Assistance à Maîtrise d Ouvrage Une expertise au service des structures de santé pour : L accompagnement dans leurs projets d échanges et de partage de données médicales Des missions de conseils, d appui technologique et méthodologique CHARTE REGIONALE D INTEROPERABILITE 09/07/09 6

7 La cible stratégique du projet SOLSTIS Garantir l équité d accès à l offre de soins pour chaque patient Réguler l offre de soins territoriale i Rendre plus lisible ibl l offre de soins et favoriser l éducation à la santé Favoriser le partage des compétences entre les PS Renforcer la continuité et la qualité de l offre de soins Soutenir l innovation apportée par les TIC au service des usages et pratiques du système de soins Lorrain 09/07/09 7

8 Les objectifs opérationnels de la plate-forme SOLSTIS Implémenter les TIC dans les systèmes d information des professionnels de santé et des établissements de soins Sécuriser les échanges régionaux et interrégionaux de données médicales entre professionnels de santé Réduire les coûts par la mutualisation des ressources et des services d infrastructure et d applications Respecter les exigences réglementaires et s inscrire dans les projets nationaux (DMP, DCC, ) Offrir à tous les professionnels de santé des outils et services innovants répondant avec pertinence à leurs usages 09/07/09 8

9 Les outils et services «SOLSTIS» PORTAIL SOLSTIS ANNUAIRE REGIONAL AUTHENTIFICAT UNIQUE (SSO) SERVEUR IDENTITE PATIENT WEB CONFERENCE MESSAGERIE SECURISEE TELE IMAGERIE VEILLE SANITAIRE OUTILS COLLABORATIFS DOSSIER PATIENT GENERIQUE /07/09 9

10 Le portail solstis.org org Authentification classique et CPS (+ SSO) Point d accès direct aux outils Partie privée et informations à destination des professionnels et patients 09/07/09 10

11 La Web-conférence Lorrconf.org org Un outil de collaboration pour les acteurs de la santé Concertation à distance Partage des documents patient, des applications administratives Prise de contrôle d un poste à distance Un outil simple et sécurisé Utilisation individuelle depuis un ordinateur ou en groupe Fonctionnement via PC ou Mac, multi navigateur avec Webcam / micro- casque ou kit de salle Outil sécurisé https Des usages déjà en place 37 sites équipés CPDP et RCP Consultations à distance Nombreuses réunions entre professionnels de santé Formations à distance et recrutement Prochains essais : Consultation neurologique gq Expertise grands brulés (question : y a t il d autres expérimentations en France?) 09/07/09 11

12 La Web-conférence Lorrconf.org org 09/07/09 12

13 La messagerie sécurisée sante-lorraine.fr Une solution de messagerie sécurisée régionale Messagerie unifiée : Fonctionnement par login mot de passe et CPS Interopérable avec la messagerie Apicrypt (fonctionne à ce jour sauf le «Reply to» Un système flexible Accès par Webmail Intégration possible avec les outils de messagerie existants (6 cas de figures envisagés) Domaine personnalisable : Solution pouvant être proposée en tant que messagerie traditionnelle Déploiement à ce jour Zimbra avec SQLI 4 établissements de santé 500 comptes 09/07/09 13

14 La messagerie sécurisée sante-lorraine.fr 09/07/09 14

15 La télé-imagerie T-Lor L interprétation d images à distance Un outil d échange et de partage d imagerie médicale entre sites distants dans un but de télé expertise et télé diagnostic Optimisation du parcours de soins du patient Organisation des gardes et astreintes radiologiques et permanence des soins Un réseau d imagerie robuste et sécurisé Formats natif DICOM ou compressés pour les images Intégration à l environnement de travail des radiologues ou usage à domicile Architecture respectant les standards (IHE, HL7, etc.) Transactions sécurisées et tracées Usages de la télé-imagerie Toutes les pathologies faisant intervenir l image médicale sont concernées Il est prévu dans un premier temps de travailler sur les urgences (prise en charge des AVC, brûlés) et les RCP La permanence des soins en radiologie i sera déclinée é début /07/09 15

16 La télé-imagerie T-Lor Organisation de la permanence des soins (projet) Par territoire pour niveau 1 Régionalement pour niveau 2 Procédures : 3 entités : Demandeurs (établissements de santé) Facilitateurs (CGS Télésanté Lorraine) pour la transmission d images Expertise : structure à créer (GIE, GCS ou Association d intérêt public) Conventionnement : Demandeur GCS Télésanté Lorraine CGS Télésanté Lorraine Expertise Demandeur Expertise Expertise : PH Libéraux Problématique : Mode de rémunération Participation des PH à temps plein 09/07/09 16

17 L observatoire régional de veille sanitaire Une vue sanitaire régionale en temps réel Mise en place d un observatoire sur le territoire Lorrain Mise en place d un infocentre de veille sanitaire régional avec une remontée d indicateurs vers l INVS linvs Retour d information vers les urgences Organisation en pratique En réponse aux mesures 15 et 16 du plan Urgences Raccordement des systèmes d information des urgences Accès à un portail de supervision de l activité Usages Surveillance au niveau régional et anticipation des pics de maladies Amélioration de la coordination des urgences Travaux en cours Déploiement à partir de septembre 2009 Pour fin 2009 : 7 services d urgence 09/07/09 17

18 Les outils de travail collaboratif Travailler ensemble Mise en place d outils collaboratif : Agenda partagé Messagerie instantanée (Chat) Partage de documents (espace de dépôt de fichiers et versionning) Générateur de formulaires associé à un Workflow Outils professionnels basés sur des solutions connues de tous Outils web, ergonomiques, facile de prise en main Complémentaires aux outils de messagerie sécurisée é et Web-conférence Usages Ces outils favorisent les échanges et le partage d information 09/07/09 18

19 Le dossier patient générique Concept Destiné aux petites structures (réseaux, petits établissements, HAD, ) Il s agit d un outil de gestion des patients dédié et paramétrable Il bénéficie éfi i nativement t des fonctionnalités du portail Solstis Technique Déployé spécifiquement pour chaque structure Personnalisable sous forme de volets par pathologie Interconnectés à l annuaire, au SSO et au serveur d identité régionaux Usages Centralisation de l information médicale Partage de dossiers entre les acteurs de la prise en charge 09/07/09 19

20 L annuaire régional santé Une vue homogène des acteurs de santé en Lorraine Un annuaire régional des professionnels de santé et des structures Première étape vers le répertoire opérationnel des ressources Fonctionnement de l annuaire régional Mises à jour régulières avec l annuaire national (fusion N ADELI et N RPPS) avec les annuaires d établissement possible également avec d autres annuaires régionaux Possibilité d administration déléguée par entité ou groupes d acteurs Usages Recherche par personnes, structures, ou ressources Administration des informations sur les personnes, structures, ressources Administration des habilitations sur les outils régionaux Interrogation possible via des applications Travaux réalisés Peuplement réalisé avec la base du GIP-CPS Peuplement progressif avec les annuaires des établissements lors de la mise en service de la messagerie sécurisée 09/07/09 20

21 L authentification unique : un SSO régional S authentifier une fois pour toutes SSO = Single Sign On (je signe une fois) Système permettant de basculer d une application à une autre sans devoir s authentifier à nouveau Le SSO est l outil de gestion de l authentification CPS et Login / Mot de passe des autorisations (gestion des droits d accès) Un outil fonctionnel et ouvert Son fonctionnement repose sur l annuaire régional Toutes les applications SOLSTIS intègre le SSO régional Ouverture du SSO aux applications métiers des établissements A ce jour Fonctionne sur le portail du GCS Télésanté Lorraine Un usage sur une application métier d un adhérent 09/07/09 21

22 Le serveur d identité patient Le patient connu partout de la même façon Identifier de façon unique tous les patients lorrains Fournir l accès au serveur d identité à toute application médicale Rapprocher des identités existantes Fonctionnement du serveur d identité Interfacé avec les applications GAM ou avec des serveurs d identité locaux et/ou territoriaux Conforté par une cellule d identito-vigilance régionale en lien avec les cellules des établissements Usages Éviter les multiples saisies et les risques d erreur dans la saisie Utiliser la même identité pour un parcours de soins multi établissement Récupérer / Rapprocher des identités depuis n importe quel outil 09/07/09 22

23 Road-Map 2009 Messagerie Juillet/Août Septembre Octobre Novembre Décembre CME Sarreguemines REX Pilotes Autres usages (5 DAF) 20 sites ONCOLOR Résurgences Connectés (7) 31/12/2009 CCTP Exp grands brûlés Pilotes WebConf Choix industriel Recette Show du 23 Veille sanitaire Portail Installation du matériel Initialisation Annuaire T-LOR 23 ROR 09/07/2009 GCS télésanté lorraine

24 Feuille de route La Feuille de Route 09/07/09 24

25 * Le PACK 1 : CHU, CH, ou structures privées de grosse capacité. * Le PACK 2 : CH, ou structures privées de capacité moyennes. * Le PACK 3 : CH, ou structures privées de capacité moyenne, réseaux de santé. * Le PACK 4 : CH, Hôpitaux locaux ou structures privées de petite capacité, réseaux de santé. Les packs Solstis * Le PACK 5 : professionnel de santé exerçant à titre individuel Outils et services PACK 1* 5000 / An PACK 2* 2000 / An PACK 3* 2000 / An PACK 4* 1500 / An PACK 5 * 50 / An 1. Messagerie sécurisée é 50 comptes 20 comptes 10 comptes 5 comptes 1 compte + création de comptes + création de comptes + création de comptes + création de comptes traditionnels possible traditionnels possible traditionnels possible traditionnels possible 2. Webconférence 1 salle / 200 heures formation sur site 1 salle / 50 heures formation à distance 1 salle / 50 heures formation à distance 1 salle / 50 heures formation à distance formation à distance 3. Annuaire régional Mises à jour du contenu Mises à jour du contenu Mises à jour du contenu Mises à jour du contenu en lien avec le GCS Gestion des habilitations sur les outils en lien avec le GCS Gestion des habilitations sur les outils en lien avec le GCS Gestion des habilitations sur les outils en lien avec le GCS Gestion des habilitations sur les outils 4. SSO régional Possibilité de connecter les applications Web de l ES au SSO régional Possibilité de connecter les applications Web de l ES au SSO régional 5. Outils collaboratifs Formulaires et WorkFlow Formulaires et WorkFlow Formulaires et WorkFlow Formulaires et WorkFlow 6. Observatoire de Veille sanitaire Connexion au serveur Connexion au serveur Connexion au serveur Connexion au serveur 7. Télé imagerie Accès au service de partage d images médicales TLOR Accès au service de partage d images médicales TLOR Accès au service de partage d images médicales TLOR Accès au service de partage d images médicales TLOR 8. Identité Patient Connexion au serveur d Identité Régional Identito Vigilance en lien avec le GCS Connexion au serveur d Identité Régional Identito Vigilance en lien avec le GCS Connexion au serveur d Identité Régional Identito Vigilance en lien avec le GCS Connexion au serveur d Identité Régional Identito Vigilance en lien avec le GCS 9. Dossier patient générique Mise à disposition de Mise à disposition de Mise à disposition de Mise à disposition de l outil générique Adaptation et paramétrage au besoin en prestation l outil générique Adaptation et paramétrage au besoin en prestation l outil générique Adaptation et paramétrage au besoin en prestation l outil générique Adaptation et paramétrage au besoin en prestation 10. Site Internet Conception et hébergement Conception et hébergement Assistance juridique SI Assistance étude sécurité (CPS) Thématique au choix à hauteur de 2 jours/an Etude et conseil à hauteur de 2 jours/an Thématique au choix à hauteur de 2 jours/an Etude et conseil à hauteur de 2 jours/an Thématique au choix à hauteur de 2 jours/an Etude et conseil à hauteur de 2 jours/an 09/07/09 25

26 Réflexions en cours Convention Constitutive: Embauche d une juriste dans le cadre d un dun contrat CIFRE Réécriture de la Convention Constitutive et du Règlement Intérieur : Mise en place d un Bureau Exécutif Plus grande souplesse dans le fonctionnement Introduction du financement du GCS Télésanté Lorraine par l intermédiaire de packs Création d une association d utilisateurs de la plate-forme SOLSTIS Élaboration de conventionnement entre le GCS Télésanté Lorraine et ses adhérents pour l application des packs Transfert d imagerie médicale Création d une structure d interprétation Organisation de la PDS radiologique og 09/07/09 26

27 Souhaits Mutualisation de compétences Chaque région a consacré de l énergie à réfléchir à son organisation Partage d expérience Les financements sont, aujourd hui, des subventions; certes régionales mais, au demeurant, nationales Création de groupes de travail sur les thématiques : Messagerie sécurisée Transfert d imagerie médicale ROR Interopérabilité Organisation des ERNS Pilotage national Déploiement régional Cibles : les patients que nous sommes tous 09/07/09 27

28 Renseignements Christian BADINIER /07/09 28

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

Et si vous optimisiez votre temps de travail?

Et si vous optimisiez votre temps de travail? Et si vous optimisiez votre temps de travail? La feuille de route du GCS Télésanté Lorraine était précise en termes d outils et de services à offrir à ses adhérents dans un court délai. Grâce à l implication

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Le Projet MIRC PACS Archivage Echange & Partage Processus d amélioration

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

Connectathon 2010 Développer la télésanté gràce à IHE Pourquoi faire converger les projets Karima Bourquard Directeur Interoperabilité IHE-Europe IN-SYSTEM Bordeaux 12-16 April 2010 Connectathon 2010 Développer

Plus en détail

Surveillance épidémiologique en Lorraine

Surveillance épidémiologique en Lorraine CIRE LORRAINE- ALSACE Surveillance épidémiologique en Lorraine Point de situation au 2 juillet 2, n 2-16, 16, 26 Sommaire Surveillance par pathologie : - allergies... 2 - asthme...3 - pathologies liées

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Un exemple d échange d images régional

Un exemple d échange d images régional Un exemple d échange d images régional Jeudi 13 octobre 2011 Vincent Guillerme Directeur des ventes Imagerie Médicale France vincent.guillerme@mckesson.fr Agenda L activité imagerie de McKesson PACS Territoire

Plus en détail

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Présentation Télésanté Aquitaine Séminaire réseaux Système d Information Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Programme Dossier Générique Réseaux Le 8 décembre 2006 1/2 Introduction 5mn

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit Pr Louis Lareng ADMINISTRATEUR Dr Monique Savoldelli DIRECTEUR SIH Karine Seymour CHEF DE PROJET 35 GROUPEMENT DE COOPÉRATION SANITAIRE TÉLÉSANTÉ MIDI-PYRÉNÉES, TOULOUSE Mise en place d un PACS mutualisé

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA VISUALISATION CLOUD SOCIAL HR INNOVATION 1 PRÉSENTATION GLOBALE

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

OncoTICE. Céline SERRURIER Interne en Pharmacie Hospitalière CHU Nancy

OncoTICE. Céline SERRURIER Interne en Pharmacie Hospitalière CHU Nancy Plateforme multimédia de construction des savoirs Céline SERRURIER Interne en Pharmacie Hospitalière CHU Nancy Sophie HENN-MENETRE Pharmacien PH - CHU Nancy Avec la collaboration de Nathalie FABIE Pharmacien

Plus en détail

Introduction. Philippe DOMY

Introduction. Philippe DOMY Introduction Philippe DOMY Le constat «L hôpital français, en général, ne saurait ni acheter ni gérer un projet SI.» Le constat Et pourtant, sur le papier, la France dispose de nombreux atouts. 1/3 Les

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

REVOLUTION NUMERIQUE EN SANTE ou LA SANTE CONNECTEE. SME NEUCHATEL 18 JUIN 2014 Ph de Lorme CHU Rouen

REVOLUTION NUMERIQUE EN SANTE ou LA SANTE CONNECTEE. SME NEUCHATEL 18 JUIN 2014 Ph de Lorme CHU Rouen REVOLUTION NUMERIQUE EN SANTE ou LA SANTE CONNECTEE SME NEUCHATEL 18 JUIN 2014 Ph de Lorme CHU Rouen ENJEUX DE LA FRANCE NUMERIQUE Renforcer la compétitivité de l économie française grâce au N. Permettre

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

SDRSIS Systèmes d information en santé

SDRSIS Systèmes d information en santé SDRSIS Systèmes d information en santé SCHÉMA DIRECTEUR RÉGIONAL DES SYSTÈMES D INFORMATION EN SANTÉ SDRSIS Systèmes d information en santé Introduction...4 La démarche...5 Le contexte des Systèmes d

Plus en détail

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON Profils IHE Retour d expérience CHU BESANCON Contexte Centre Hospitalier Universitaire de BESANCON 4800 agents 1200 lits sur deux sites Parc applicatif composite nécessitant des interfaces multiples :

Plus en détail

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP)

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Cadre national Octobre 2010 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ 2 e édition Mai 2012 www.dmp.gouv.fr GuideDMP_ASIP_Couv.indd 1 27/04/12 11:35 2 - GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ INTRODUCTION

Plus en détail

Projet régional de santé d Alsace 2012-2016. Programme régional de télémédecine (PRT)

Projet régional de santé d Alsace 2012-2016. Programme régional de télémédecine (PRT) Projet régional de santé d Alsace 2012-2016 Programme régional de télémédecine () Sommaire I- ENJEUX, OBJECTIFS ET BENEFICES ATTENDUS... 4 A/ LES ENJEUX POUR LE SYSTEME DE SANTE... 4 B/ LES OBJECTIFS DES

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Annexe 7. Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la télémédecine

Annexe 7. Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la télémédecine Annexe 7 Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la télémédecine A37 Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la

Plus en détail

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda EDITO Cette newsletter est l occasion de saluer le démarrage de nouveaux projets. Les activités de télémédecine sont au rendez-vous et vous découvrirez ainsi les premiers projets organisés par l ARS et

Plus en détail

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 GCS e-santé ARCHIPEL Présentation du SI régional de télésurveillance 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 UNE SOLUTION GLOBALE la santé connectée aux services des patients 26/06/2015

Plus en détail

Portail de Management de Visioconférence As a Service

Portail de Management de Visioconférence As a Service Livret technique MyEasyVision Portail de Management de Visioconférence As a Service # Web - ipad&iphone Prérequis Pour pouvoir déployer le service, G2J nécessite que les infrastructures de visioconférence

Plus en détail

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France SOMMET ANTILOPE ZONE FRANCE SUISSE 20 MAI 2014 Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France François Macary ASIP Santé L'agence des systèmes d'information partagés de santé L ASIP Santé est l

Plus en détail

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY C. Lefondeur (1), N. Labonne (2), F. Lefevre (1) (1) Direction du Système d Information (2) Service d Imagerie

Plus en détail

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010 L univers des ENT dans les différents établissements de formation en Région Centre Au 18/01/2010 ENT de quoi parle-t-on? (in wikipedia) ENT, une définition de l'éducation nationale : L ENT est le service

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

S I S C E N T A U R E 1 5

S I S C E N T A U R E 1 5 Club Utilisateurs Centaure 15 Jeudi 18 et Vendredi 19 juin 2009 - NANTES Centaure 15 est la solution informatique choisie en 1999 par le CHU de NANTES pour équiper son Samu- Centre 15. C est un progiciel

Plus en détail

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012 Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS Vendredi 13 janvier 2012 Objectifs du projet Une aide au déploiement des SIS Une réponse à une nécessité d action immédiate

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences

Plus en détail

Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU

Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU Page 1 C:\24.4.3 Structure de coordination\bureau\rapport réunion. 01/10/08 Réunion des membres du bureau d ONCOLOR du 08 octobre 2001 20 h30 à 23 h 15 COMPTE RENDU Agréé par l Agence Régionale de l Hospitalisation

Plus en détail

Direction générale de l offre de soins

Direction générale de l offre de soins Direction générale l offre soins RELIMS Référencement s éditeurs logiciels et s intégrateurs du mon la santé Rapport sur les données contenues dans RELIMS au 12 décembre 2012 Sommaire 1. Introduction...

Plus en détail

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013 Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_des_interfaces_MSSanté_130506_v0.9.0.pdf Date de dernière mise à jour 06/05/13 Classification Non sensible public Nombre de pages 76 Historique

Plus en détail

Imaginez un Intranet

Imaginez un Intranet Imaginez un Intranet clé en main et économique, adapté à vos besoins! Connectikup : Votre solution intranet/extranet/portail collaboratif Vous avez besoin de partager, organiser, synchroniser et sécuriser

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr Marché à Procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr CNDP/ 03 /2015 Cahier des clauses techniques

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

CV Emmanuel PAVAGEAU

CV Emmanuel PAVAGEAU Etude de télésanté sur le Pays du Haut-Languedoc et Vignobles Bédarieux, le 11 janvier 2010 Lancement du projet 1 ère réunion du Comité de pilotage 2IM Conseil 7, rue Jean Mermoz 78000 VERSAILLES Tél.

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé

Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé - Version 2 du 22 octobre 2014 - La Charte Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé entre Donneurs d ordres et Prestataires

Plus en détail

Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé?

Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé? Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé? P.FRESSY, Cellule Qualité, Vigilances et Gestion des risques liés aux soins, ARS d Auvergne Ambert 2011 L identitovigilance? De quoi parlons

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS DRH/ RRH service RH / Fait le 09/04/2010 PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE Directeur adjoint chargé du système d information Pourvu A pourvoir NATURE DU POSTE LOCALISATIONS Centre Hospitalier de Saint

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

Procédures d achat en milieu public et privé

Procédures d achat en milieu public et privé Procédures d achat en milieu public et privé Introduction et généralités La pratique en milieu libéral La pratique en milieu hospitalier D Sirinelli JL Dehaene L objectif de «l achat» Disposer d un outil

Plus en détail

Projet «Carte d Etablissement» du CHRU de Lille

Projet «Carte d Etablissement» du CHRU de Lille Projet «Carte d Etablissement» du CHRU de Lille Guillaume DERAEDT Responsable de la Sécurité du Système d Information Correspondant Informatique et Liberté Guillaume.deraedt@chru-lille.fr Tél : 03 20 44

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Evolution des infrastructures informatiques au Cerema. Patrick Berge Comité Technique d Établissement

Evolution des infrastructures informatiques au Cerema. Patrick Berge Comité Technique d Établissement Evolution des infrastructures informatiques au Cerema Patrick Berge 1 Objectifs de cette présentation Le contexte de l informatique au Cerema Les besoins du Cerema en matière d Infrastructure Informatique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Principes généraux de gestion d un cabinet libéral. Dr J.Ph. Masson 8 avril 2014 1

Principes généraux de gestion d un cabinet libéral. Dr J.Ph. Masson 8 avril 2014 1 Principes généraux de gestion d un cabinet libéral Dr J.Ph. Masson 8 avril 2014 1 Le radiologue libéral Aspects médico-économiques, juridiques, responsabilité, assurances,. Structures coopératives : GIE,

Plus en détail

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité Sécuriser l accès aux applications et aux données Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité 2 Agenda Gérer les identités : pourquoi et comment? Tivoli Identity Manager Express

Plus en détail

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

Connexion à la plateforme Demande d'inscription

Connexion à la plateforme Demande d'inscription Connexion à la plateforme Demande d'inscription Plateforme de Santé de la Région Centre GCS TéléSanté Centre Guide utilisateur 1/7 PREAMBULE Sommaire : 1 PRÉ-REQUIS POUR L UTILISATION DES SERVICES...3

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE Présentation du groupe de travail et des travaux envisagés Organisation du groupe Pilotage global : GCS e-santé PACA Pour chaque thème de travail 1 niveau : le groupe

Plus en détail

Réseaux de soins et systèmes d information

Réseaux de soins et systèmes d information Champs référentiel couvert 21/22/23/24/25/32/33/37 Réseaux de soins et systèmes d information Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Plan Les réseaux de soins en France Définition Objectifs

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

Principes généraux de gestion d un cabinet libéral. Dr Jean-Christophe Delesalle Secrétaire Général FNMR 23 Avril 2015 1

Principes généraux de gestion d un cabinet libéral. Dr Jean-Christophe Delesalle Secrétaire Général FNMR 23 Avril 2015 1 Principes généraux de gestion d un cabinet libéral 23 Avril 2015 1 Gestion d un cabinet libéral Le radiologue libéral Aspects médico-économiques, juridiques, responsabilité, assurances,. Structures coopératives

Plus en détail

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 1 RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 2 LE PSIT A DÉFINI UN CADRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

Le Groupe FONCIA. Zimbra Forum France

Le Groupe FONCIA. Zimbra Forum France Le Groupe FONCIA Leader européen des services immobiliers résidentiels, FONCIA, au sein du Groupe BPCE, le deuxième acteur bancaire en France, dispose d un réseau de plus de 600 agences animé par près

Plus en détail

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF Date de dernière mise à jour 19/03/2014 Classification Non sensible public Nombre de pages 155 Historique du document

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

Programme Hôpital numérique

Programme Hôpital numérique Programme Hôpital numérique Boite à outils pour l atteinte des pré-requis Fiches pratiques Octobre 2012 Direction générale de l offre de soins Sommaire 1. LE PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE... 3 2. LE SOCLE

Plus en détail