Outil de suivi du monitoring

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Outil de suivi du monitoring"

Transcription

1 Outil de suivi du monitoring SETHI Suivi des Études Thérapeutiques Internationales EC1 Trial Manager d ORIAM Sandrine BARRAUD Attaché de Recherche Clinique Valérie FAUBEAU Attaché de Recherche Clinique Sommaire Généralités Architecture générale Le niveau centre Le niveau patient Interfaces avec d autres systèmes En pratique : avant, pendant et après la visite sur site Quelques inconvénients Des avantages majeurs Quel futur? Généralités Utilisé depuis 1995 chez SERVIER En concertation avec Oriam (EC1) et SERVIER Outil de monitoring «pur» (n est pas un outil de gestion des données cliniques) Accessible selon les droits/fonctions dévolus aux intervenants Lecture / écriture Limitation par Département ou Utilisateur (Projet, Pays, Etude) 1

2 Architecture générale (1/3) «Scientifique» base de données consolidée et gestion des finances par un accès Web «Transfert» Interface permettant l extraction ou l intégration de données «Laptop» données saisies lors du monitoring sur site «Requêtes» «Correspondants» base de donnée des personnes extérieures au Laboratoire M. David ORLEANS Mme Adela TEST M. Pierre QUALIT Mme Pascale CANCER Mme Nathalie DEMEDE Mme Soazig CANCERO Mme Sandrine TOULOUSE M Bruno PARIS Mme Isabelle FERRAND M Gustave ROUSSY Adela TEST Sethiweb scientifique Architecture générale (1/3) «Scientifique» base de données consolidée et gestion des finances par un accès Web «Transfert» Interface permettant l extraction ou l intégration de données «Laptop» données saisies lors du monitoring sur site «Requêtes» «Correspondants» base de donnée des personnes extérieures au Laboratoire 2

3 Data transfer module Architecture générale (1/3) «Scientifique» base de données consolidée et gestion des finances par un accès Web «Transfert» Interface permettant l extraction ou l intégration de données «Laptop» données saisies lors du monitoring sur site «Requêtes» «Correspondants» base de donnée des personnes extérieures au Laboratoire Louis PASTEUR Sethi laptop 3

4 Architecture générale (1/3) «Scientifique» base de données consolidée et gestion des finances par un accès Web «Transfert» Interface permettant l extraction ou l intégration de données «Laptop» données saisies lors du monitoring sur site «Requêtes» «Correspondants» base de donnée des personnes extérieures au Laboratoire Architecture générale (2/3) Niveau Contenu Mis à jour par Correspondant Médecins, pharmaciens, biologistes (noms, coordonnées) Renseignements administratifs Tout le monde Administrateurs de la base Étude Données descriptives, dates essentielles (prévisionnel/réel) Design de l étude (visites, examens, traitements ) Intervenants (promoteur, externes) Resp. de la coordination internationale du projet Architecture générale (3/3) Niveau Contenu Mis à jour par Autorisations locales Données descriptives, dates essentielles (prévisionnel/réel) Intervenants locaux (promoteur, externes) Dates "clé" du centre Gestion du matériel Intervenants Statut Dates visites, consent., examens Conformité au protocole Problèmes constatés... Resp. de la coordination locale du projet Attaché de recherche clinique Attaché de recherche clinique 4

5 M. David ORLEANS Mme Adela TEST M. Pierre QUALIT Mme Pascale CARDIO Mme Nathalie DEMEDE Mme Soazig CANCERO Mme Sandrine TOULOUSE M Bruno PARIS Mme Isabelle FERRAND M Gustave ROUSSY Adela TEST Niveau centre 1/3 Dr Adela TEST Rue de l Exemple TESTVILLE Adela Isabelle Laure TEST PIQURE PANSEMENT Niveau centre 2/2 Architecture générale (3/3) Niveau Contenu Mis à jour par Autorisations locales Données descriptives, dates essentielles (prévisionnel/réel) Intervenants locaux (promoteur, externes) Dates "clé" du centre Gestion du matériel Intervenants Statut Dates visites, consent., examens Conformité au protocole Problèmes constatés... Resp. de la coordination locale du projet Attaché de recherche clinique Attaché de recherche clinique 5

6 Niveau patient 1/5 Niveau patient 2/5 Niveau patient 3/5 6

7 Mr Dr Louis PASTEUR Piqure et Pansement Niveau patient 4/5 Niveau patient 4/5 5/5 Architecture générale (3/3) Niveau Mis à jour par Contenu Resp. de la coordination locale du projet Attaché de recherche clinique Attaché de recherche clinique Autorisations locales Données descriptives, dates essentielles (prévisionnel/réel) Intervenants locaux (promoteur, externes) Dates "clé" du centre Gestion du matériel Intervenants Statut Dates visites, consent., examens Conformité au protocole Problèmes constatés... 7

8 Interfaces de SETHI avec d autres systèmes Depuis les systèmes de gestion de la randomisation centralisée (IRS) : transfert automatique de données (numéro du patient, date de la première visite ) Depuis le e-crf : transfert de données (statut du patient, dates de visites, événements indésirables graves ) Vers logiciel de suivi des Uts TRACKIT: transfert du n centre et n patient Vers pharmacovigilance N centre/ investigateur/ adresse Avec les systèmes financiers Exports ( Excel autres systèmes) En pratique (1/3) Préparation de la visite dans le centre Liste des visites à monitorer Liste des problèmes en cours («queries») Liste des Événements à Notification Immédiate Préparation VM 1/3 8

9 17/12/2012 to 21/01/2013 CL Louis PASTEUR PASTEUR Piqure et Pansement PASTEUR /12/ /10/2012 PASTEUR /12/ /09/2012 PASTEUR /12/ /10/2012 Préparation VM 2/3 Présentation DIUFARC DIUFARC 21 janvier Mme Piqure et DR X, le Dr X Préparation VM 3/3 En pratique (2/3) Durant la visite sur site Mise à jour des données patients Notification et Résolution des problèmes Liste des données à vérifier 9

10 Mise à jour niveau patient En pratique (2/3) Durant la visite sur site Mise à jour des données patients Notification et Résolution des problèmes Liste des données à vérifier Dr Louis PASTEUR S TRINDADE 20-déc/

11 En pratique (2/3) Durant la visite sur site Mise à jour des données patients Notification et Résolution des problèmes Liste des données à vérifier PASTEUR Durant la VM En pratique (3/3) L après-visite Compte rendu de monitoring Liste des problèmes ENI en cours Mise à jour des données centre (intervenants, matériel, administratif ) 11

12 Mr Dr Louis PASTEUR DT person Mr Dr Louis PASTEUR Mr Pharm Gill Galien/ Mme Piqure et Mme Pansement (infirmières + ARC hospitalière Après la VM 1/6 Après la VM 2/6 Dr Louis PASTEUR Rue du vaccin ARBOIS Dr Louis Pasteur Pharm Gill Galien/Mme Piqure et Mme Pansement (inf+arc) Après la VM 3/6 12

13 Après la VM 4/6 PASTEUR PIQURE Phcie GALIEN Après la VM 5/ ARBOIS Dr Louis PASTEUR Rue du vaccin ARBOIS Après la VM 6/6 13

14 Utilisation des requêtes 1/4 Utilisation des requêtes 2/4 Utilisation des requêtes 3/4 14

15 Utilisation des requêtes 4/4 Autre exemple de requête Quelques inconvénients Travail parfois redondant : saisie des problèmes a posteriori au bureau quand le système est indisponible sur site, saisie 2 fois de certaines informations quand absence d interface avec le e-crf Si cet outil de partage de l information n est pas mis à jour par tous les intervenants localisation multiple de l information Nécessité d emporter l ordinateur portable avec soi Des avantages majeurs Accessibilité à tous : partage des informations visibilité de la hiérarchie, continuité du suivi du centre Simplicité d utilisation Capacité à retrouver des informations sur plusieurs années de suivi Gestion centralisée des finances Accès même en région Organisation, management des ressources 15

16 Quel futur? Utilisation d une tablette tactile Intégration de l outil de monitoring directement dans l e-crf Développement des interfaces Signature électronique 16

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique Introduction au métier d ARC en recherche clinique Déroulement d un projet de recherche clinique Idée Faisabilité Avant Pendant Après Protocole accepté Démarches réglementaires Déroulement de l étude Analyse

Plus en détail

La recherche clinique :

La recherche clinique : La recherche clinique : Aspects Administratifs et Financiers Pascal Thomas EMRC PACA 20 juin 2014 Essai thérapeutique Tester un nouveau traitement (ou existant), ou un dispositif L'objectif principal =

Plus en détail

Présentation générale. Data & Information System

Présentation générale. Data & Information System Présentation générale Data & Information System SOMMAIRE Rédacteurs : Réf.: F. Barthelemy AXIO_EXAGIS_V1 POSITIONNEMENT INTERFACE UTILISATEUR FONCTIONNALITES TRAÇABILITE MODELE ECONOMIQUE AUTRES EXAGIS

Plus en détail

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Définition du Monitoring Garantie que la conduite de l essai clinique, les enregistrements et les rapports sont réalisés conformément : Au protocole Aux Procédures

Plus en détail

Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy

Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy A.A. MOUSSA D. SCHWOB Institut de cancérologie Gustave-Roussy 94805 Villejuif cedex - FRANCE Plan

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes

Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes Donner une information et contacter les patients par téléphone

Plus en détail

Les Métiers de la Recherche Clinique

Les Métiers de la Recherche Clinique Les Métiers de la Recherche Clinique 1 Présentation réalisée par Marie Pflieger, Pharmacien Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation 18 février 2014 Qu est ce qu une recherche clinique? Une

Plus en détail

Juillet. Formation professionnelle qualifiante CLINACT FORMATION. Fax : 01 46 23 01 17

Juillet. Formation professionnelle qualifiante CLINACT FORMATION. Fax : 01 46 23 01 17 Formation ARC.INTENSE «Juillet 2011» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 168 heures de formation en centre 60 heures de travail dirigé Formation professionnelle qualifiante au métierm

Plus en détail

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Estelle Marcault 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Définition du Monitoring Surveillance de l avancement d un essai clinique Garantie que la conduite de l essai, les enregistrements et les rapports sont réalisés

Plus en détail

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Jean-Michel GRELLARD ARC Coordinateur - Centre François Baclesse Quelques définitions Cahier d observation ou

Plus en détail

Planning Provisoire D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2011/2012. DIU Investigateur en Recherche Biomédicale

Planning Provisoire D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2011/2012. DIU Investigateur en Recherche Biomédicale D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2011/2012 Planning Provisoire Z:\ENSEIGNEMENT\D.I.U. Invest. Rech. Biomédicale\2011-2012\Planning des cours\planning V17-29.08.11.doc 1 Lieux des cours Faculté

Plus en détail

Gestion des bases de données

Gestion des bases de données Gestion des bases de données DU Chef de Projet en Recherche Clinique 23/11/2012 Fabrice GOURMELON URC/CIC Necker - Cochin 2 A. Qu est-ce qu une donnée? B. Qu est-ce qu une base de données? C. Définition

Plus en détail

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011 Véronique JOUIS, Coordination des ARCs - Responsable Logistique Laurence GUERY, ARC - Responsable Assurance Qualité Unité de Recherche Clinique du GH Lariboisière - Saint-Louis Coordonnateur Pr Eric VICAUT

Plus en détail

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012 Visite de pré-sélection Visite de Mise en place Murielle COURREGES-VIAUD, ARC Laurence GUERY, ARC responsable Assurance Qualité Véronique JOUIS, Coordinatrice des ARCs Responsable Logistique Unité de Recherche

Plus en détail

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions Rôle de l ARCl 1 Définitions ARC : Assistant de Recherche Clinique TEC : Technicien d Étude Clinique Promoteur : Personne physique ou morale qui prend l initiative de la recherche Investigateur principal

Plus en détail

Programme DPC n 47341500009. Le C.L.E.F. Hôtel Ibis Paris -Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy Les Moulineaux

Programme DPC n 47341500009. Le C.L.E.F. Hôtel Ibis Paris -Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy Les Moulineaux Formation extra-muros E s s a i s C l i n i q u e s Programme DPC n 47341500009 C.L.E.F Hôtel Ibis Paris -Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy s Moulineaux 1 Essais Cliniques Objectifs

Plus en détail

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique Data Management Daniel BOICHUT 11 janvier 2010 DIU FARC TEC 2010 1 Plan du cours Les différentes étapes de l essai clinique Le Data Management dans les essais cliniques Le métier de Data Manager 2 Les

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE

ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE Référence HCL : Titre de l étude : ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE Investigateur Coordonnateur : Méthode. Définition du niveau de risque

Plus en détail

D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013

D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013 D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013 Z:\ENSEIGNEMENT\D.I.U. Invest. Rech. Biomédicale\2012-2013\Planning\Planning DIU Inv. Rech. Biomed. 2012-2013.doc 1 Lieux des cours Rez de chaussée

Plus en détail

Data Management. Définition

Data Management. Définition Data Management arole olland - U Méthodologie de la echerche linique 12/02/2011 Définition Data management : gestion des données Toutes les activités pour produire des données validées destinées à l analyse

Plus en détail

Gestion des évènements indésirables avec un CRF électronique. Anne-Lise Septans, ICO Paul Papin, Angers

Gestion des évènements indésirables avec un CRF électronique. Anne-Lise Septans, ICO Paul Papin, Angers Gestion des évènements indésirables avec un CRF électronique Anne-Lise Septans, ICO Paul Papin, Angers Journées des data managers académiques, Caen 12 juin 2012 I- Contexte / historique II- Idée III- Solution

Plus en détail

Le CRF : optimisation du recueil de données (remplissage, queries, les différents types de CRF )

Le CRF : optimisation du recueil de données (remplissage, queries, les différents types de CRF ) DU Infirmier TEC Le CRF : optimisation du recueil de données (remplissage, queries, les différents types de CRF ) 28/11/2014 Estelle MARCAULT URC PARIS 24/11/2014 NORD_DU IRC et URC PARIS NORD 1 Conception

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 29 juillet 2013

Plus en détail

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble.

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. 1 Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. Une expérience de gestion intégrée de la qualité et des risques sanitaires. P François, MR Mallaret, J Shum, V Danel. PFrancois@chu-grenoble.fr

Plus en détail

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 L organisation de la recherche clinique en France les outils Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 Un exemple d établissement de santé promoteur: le CHU Toulouse

Plus en détail

Introduction à la création et la gestion de bases de données

Introduction à la création et la gestion de bases de données Introduction à la création et la gestion de bases de données Stéphane Béchet Biostatisticien / Data Manager Institut Pasteur Unité d Epidémiologie des Maladies Emergentes stephane.bechet@pasteur.fr 1 Objectifs

Plus en détail

1 formation pour 2 compétences : Attaché de Recherche Clinique et Chargé de Vigilance

1 formation pour 2 compétences : Attaché de Recherche Clinique et Chargé de Vigilance Ecole de Formation For Drug Consulting Nouveauté 2015 : la double compétence 1 formation pour 2 compétences : Attaché de Recherche Clinique et Chargé de Vigilance 1. Une seule formation pour une double

Plus en détail

Mission exploratoire La recherche clinique industrielle à La Réunion/Février 2011

Mission exploratoire La recherche clinique industrielle à La Réunion/Février 2011 LA REPONSE DE LA REUNION AUX ENJEUX ET AUX PRATIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE D AUJOURD HUI Mission exploratoire La recherche clinique Des atouts naturels pour une recherche clinique de qualité Une forte

Plus en détail

Les systèmes CDMS. et les logiciels EDC

Les systèmes CDMS. et les logiciels EDC Les systèmes CDMS et les logiciels EDC Khaled Mostaguir, Ph.D, khaled.mostaguir@hcuge.ch Centre de Recherche Clinique HUG http://crc.hug-ge.ch/ Les systèmes CDMS et les logiciels EDC Les systèmes CDMS

Plus en détail

Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique

Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique Pôle Qualité / Gestion des Risques 05 Janvier 2012 Plan La qualité d une recherche c est quoi? Bonnes Pratiques Cliniques (BPC) Responsabilités des

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE David Pronier Country Manager Europe du Sud Motion Computing Pascal Detemmerman CEO SwissEnov Sommaire La Mobilité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 12 juin 2015 relatif aux modèles de documents à fournir lors du dépôt d une

Plus en détail

Rencontres AcaDM des 25-26 juin 2014 Dijon. Impact du Risk Based Monitoring sur le Data Management. Nicolas Gane ARCAGY-GINECO 25/06/2014

Rencontres AcaDM des 25-26 juin 2014 Dijon. Impact du Risk Based Monitoring sur le Data Management. Nicolas Gane ARCAGY-GINECO 25/06/2014 Rencontres AcaDM des 25-26 juin 2014 Dijon Impact du Risk Based Monitoring Nicolas Gane ARCAGY-GINECO 25/06/2014 De quoi parle-t-on? Monitoring (GCP 5.18.1) : Protection des droits du patient Fiabilité

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES SECTION 1 : Le comité de pilotage, de la qualité et de la certification 1. Composition Le comité

Plus en détail

MON18FR01. 1. Objectif. 2. Portée. 3. Responsabilités. Fermeture d étude. Pages 7. Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013. Approbation du MON

MON18FR01. 1. Objectif. 2. Portée. 3. Responsabilités. Fermeture d étude. Pages 7. Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013. Approbation du MON Titre Codification Fermeture d étude MON18FR01 Pages 7 Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013 Approbation du MON Nom et titre (Inscrire en lettres moulées) PAUL FORTIN, MD DIRECTEUR ADJOINT À LA RECHERCHE

Plus en détail

Responsabilité du promoteur et obligations des soustraitants. cliniques : conformité aux Bonnes Pratiques Cliniques et point de vue de l inspection

Responsabilité du promoteur et obligations des soustraitants. cliniques : conformité aux Bonnes Pratiques Cliniques et point de vue de l inspection Responsabilité du promoteur et obligations des soustraitants dans les essais cliniques : conformité aux Bonnes Pratiques Cliniques et point de vue de l inspection Anne RAISON Chef de l Unité Inspection

Plus en détail

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Offre de service PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Les besoins propres aux établissements de sante Enregistrer toutes les activités de soins et service pour une

Plus en détail

Comment gérer les données d une RTU (Recommandation Temporaire d Utilisation)

Comment gérer les données d une RTU (Recommandation Temporaire d Utilisation) Comment gérer les données d une RTU (Recommandation Temporaire d Utilisation) Jeudi 13 Novembre 2014 Patricia ROY, Chef de Projet Jérôme PAGET, Directeur EDC ATU/RTU : Définition ATU = Procédure française

Plus en détail

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC

Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC Dr Raphaël Serreau - MD, PhD Praticien Hospitalier - Médecin coordonnateur de l URCEST adj - Hôpital St Antoine - Apero SPI rue du

Plus en détail

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Respaud Renaud 25 Juin 2009 1 CONTEXTE Directive du plan cancer 2003-2007 puis 2009-2013 Hôpitaux de jour saturés (grandes agglomérations)

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

Les différents métiers de la Pharmacovigilance au sein des structures privées

Les différents métiers de la Pharmacovigilance au sein des structures privées Les différents métiers de la Pharmacovigilance au sein des structures privées Anne-Sophie Gandubert LP - Métiers de la recherche clinique Hôpital Saint-Antoine Paris le 09 mars 2015 Plan Obligations du

Plus en détail

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Chef de projet Hémato-Onco CHRU Tours Vice Présidente CPP Région Ouest1 Le contexte juridique Directive 2001/20/CE du Parlement européen et du

Plus en détail

Bases de données Outils de gestion

Bases de données Outils de gestion 11/03/2010 Bases de données Outils de gestion Mise en place d outils pour gérer, stocker et utiliser les informations d une recherche biomédicale ent réalisé par L. QUINQUIS d épidémiologie et de biostatistique

Plus en détail

Coordination : Pr Plantaz, Dr Assouline Dr Bobillier-Chaumont

Coordination : Pr Plantaz, Dr Assouline Dr Bobillier-Chaumont Coordination : Pr Plantaz, Dr Assouline Dr Bobillier-Chaumont L équipe n Arrivée progressive entre 1/11/12 et 1/01/13 l Pédiatre coordinateur 0,5 ETP l Puéricultrice 0,5 ETP l Assistante sociale 0,5 ETP

Plus en détail

Demande de contribution/hébergement.

Demande de contribution/hébergement. Ref : DES102010 DEMANDE D HEBERGEMENT DES ECHANTILLONS BIOLOGIQUES ET DONNEES ASSOCIEES AUPRES DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES GERMETHEQUE DEMANDE FAITE PAR LE DEPOSANT IDENTIFIE CIDESSOUS : Déposant/contributeur

Plus en détail

Planning 2015-2016 FORM&PHARM référence 3588

Planning 2015-2016 FORM&PHARM référence 3588 Planning - FORM&PHARM référence 3588 Modules Séminaires Form&Pharm Care / toutes catégories Accompagner la femme allaitante : médicaments et optimisation des pratiques Dates -* Lun 30 Mar 07 Intervenantexpert

Plus en détail

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux Marc Beaumont, kinésithérapeute - 5ème journée inter régionale GIRCI - Tours, 3 juin 2015 Qu est ce que la recherche clinique? «une

Plus en détail

Rôle des CRO dans les essais cliniques. DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013

Rôle des CRO dans les essais cliniques. DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013 Rôle des CRO dans les essais cliniques DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013 La sous traitance A tous les niveaux depuis la synthèse se chimique jusqu à la publicité,, en passant par la galénique,

Plus en détail

Les Assises du Médicament MAI 2011

Les Assises du Médicament MAI 2011 Propositions Pour Les Assises du Médicament MAI 2011 1 OBJECTIFS Être force de proposition pour la consolidation du statut de Visiteur Médical (VM) Informer le grand public des missions du VM. 2 Visite

Plus en détail

Pr Eric BELLISSANT. CIC INSERM 1414 CHU de Rennes - Université de Rennes 1

Pr Eric BELLISSANT. CIC INSERM 1414 CHU de Rennes - Université de Rennes 1 Pr Eric BELLISSANT CIC INSERM 1414 CHU de Rennes - Université de Rennes 1 Loi du 9 août 2004 : Recherche clinique Recherche Biomédicale Produit de Santé (RBM) Hors produit de Santé Soin Courant Sur collections

Plus en détail

Cliquez et modifiez le titre La recherche clinique à l ICPS

Cliquez et modifiez le titre La recherche clinique à l ICPS La recherche clinique à l ICPS Hopital Privé Jacques Cartier (Massy) Hopital Privé Claude Galien (Quincy-sous-Sénart) Etat de l art Recherche clinique présente à l ICPS depuis ses débuts en 1995 Participation

Plus en détail

KRÜZSELY ATTILA INFORMATIQUE S.A. Conseil et Développement. Clinique romande de réadaptation

KRÜZSELY ATTILA INFORMATIQUE S.A. Conseil et Développement. Clinique romande de réadaptation KRÜZSELY ATTILA INFORMATIQUE S.A. Conseil et Développement Clinique romande de réadaptation Un outil conçu et réalisé en partenariat par la Clinique romande de réadaptation et la société Krüzsely Attila,

Plus en détail

R@N: un outil innovant au service du suivi partagé

R@N: un outil innovant au service du suivi partagé Interface transplanteur/néphrologue R@N: un outil innovant au service du suivi partagé Dr Karine MOREAU, Bordeaux 1 Le suivi partagé: des pré-requis «officiels» 2 Le suivi partagé: des pré-requis «officiels»

Plus en détail

La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF)

La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF) La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF) 4 ème journée de l EMRC Centre Blois, le 14 décembre 2012 Problématique : Comment faire du dossier médical un outil adapté à la recherche clinique?

Plus en détail

Développement d un Centre de Pharmacovigilance Selon le Guide de L OMS

Développement d un Centre de Pharmacovigilance Selon le Guide de L OMS Développement d un Centre de Pharmacovigilance Selon le Guide de L OMS SURVEILLANCE de la SÉCURITÉ D EMPLOI des MÉDICAMENTS Guide pour la création et le fonctionnement d un centre de pharmacovigilance

Plus en détail

Télécardiologie & e-c rdiologie

Télécardiologie & e-c rdiologie Le contrat e-c@rdiologie est un programme de développement clinique validé par l Agence Régionale de Santé (ARS). Mes contacts à la Clinique Pasteur 05 62 21 39 00 Création & Impression : Messages - 05

Plus en détail

MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES

MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES Qu est-ce qu on va me faire?? Cécile Lubrano-Berthelier URC-Est 1 C. Lubrano 11/01/2011 Les différentes étapes d un projet Fin de projet Projet archivé

Plus en détail

Édition spéciale. Messagerie sécurisée gratuite

Édition spéciale. Messagerie sécurisée gratuite infomidi-pyrénées UNION RÉGIONALE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ I JANVIER 2014 SECTION MÉDECINS Édition spéciale Médim@il Messagerie sécurisée gratuite Ouverte à tous les professionnels de santé Accessible

Plus en détail

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Plateforme de génétique moléculaire des cancers de l Arc Alpin CHU de Grenoble Les incontournables

Plus en détail

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite BILAN projet DIABSAT 2010-2011 Diabétologie par Satellite 1 OBJECTIFS Développer et évaluer 3 services de télémédecine assistés par satellite Volet 1 : Education à la nutrition et promotion de l activité

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Décor... Centre Hospitalier Universitaire de TIVOLI Situé à La Louvière / Région du Centre 518 lits agréés

Plus en détail

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Collaboration avec statisticien et data manager Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Rôle du statisticien dans une étude clinique Responsable

Plus en détail

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Le programme OMAGE dans une logique de parcours Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Quelques chiffres Les 75+ : 57% ont une ALD 33% sont hospitalisés dans l année, dont 40% en

Plus en détail

Réussir l équation coûts / performance / risques face à une réglementation en mal d harmonisation

Réussir l équation coûts / performance / risques face à une réglementation en mal d harmonisation 9 ème Réunion Annuelle Laboratoires & CROs Réussir l équation coûts / performance / risques face à une réglementation en mal d harmonisation Les 29 et 30 septembre 2011, Cercle National des Armées, Paris

Plus en détail

Evaluation des surcoûts hospitaliers dans les essais cliniques Dr F Lainé CIC INSERM 0203 Rennes

Evaluation des surcoûts hospitaliers dans les essais cliniques Dr F Lainé CIC INSERM 0203 Rennes 1 Evaluation des surcoûts hospitaliers dans les essais cliniques Dr F Lainé CIC INSERM 0203 Rennes Le contexte 2 Patients Centre d investigation (Médecin, pharmacien, équipe soignante) CPP Essai clinique

Plus en détail

Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP

Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP Le logiciel WEDA bénéficie du Label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de Santé», accordé par l ASIP WEDA s appuie sur la base médicamenteuse VIDAL Expert, certifiée selon le référentiel HAS 1 ère plateforme

Plus en détail

Proposition émise par : Société QDATA Groupe QUANTA MEDICAL Lot II W 27 B Ankorahotra 101 Antananarivo Tél. 00 261 20 22 276 86 E-mail.

Proposition émise par : Société QDATA Groupe QUANTA MEDICAL Lot II W 27 B Ankorahotra 101 Antananarivo Tél. 00 261 20 22 276 86 E-mail. Recherche d un prestataire en charge des activités de conception graphique, intégration, Version 1-0 24 avril 2014 Proposition émise par : Société QDATA Groupe QUANTA MEDICAL Lot II W 27 B Ankorahotra

Plus en détail

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N Le présent document complète la Convention initiale ainsi

Plus en détail

. Le règlement pédiatrique européen. Guideline européenne «éthique et essais cliniques en pédiatrie»

. Le règlement pédiatrique européen. Guideline européenne «éthique et essais cliniques en pédiatrie» . Le règlement pédiatrique européen. Guideline européenne «éthique et essais cliniques en pédiatrie» C. Bélorgey Chef du Département de l Evaluation des Médicaments à Statut Particulier et des Essais Cliniques

Plus en détail

Pharmacovigilance. Cours DIU Chef de Projet 13/04/12 Dr Raphaël Serreau Pharmacologue - Paris

Pharmacovigilance. Cours DIU Chef de Projet 13/04/12 Dr Raphaël Serreau Pharmacologue - Paris Pharmacovigilance Cours DIU Chef de Projet 13/04/12 Dr Raphaël Serreau Pharmacologue - Paris VIGILANCE DES ESSAIS CLINIQUES : LES DEFINITIONS ET LES NOUVEAUX ACRONYMES 2 DÉFINITIONS (1) Événement indésirable

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les SÉMINAIRE AUDIPOG professionnels? pour optimiser la coordination Le dossier obstétrical

Plus en détail

Les outils d aide à la décision A propos de VidalRecos. JF. Forget, S. Pereira

Les outils d aide à la décision A propos de VidalRecos. JF. Forget, S. Pereira Les outils d aide à la décision A propos de VidalRecos JF. Forget, S. Pereira A propos de VIDAL Filiale du groupe CMPMedica, leader mondial de l information sur le médicament Une équipe de 140 collaborateurs

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

CHARTE DE LA MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE

CHARTE DE LA MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE DE LA CHATRE 3, avenue Guillaume de Marcillat 36400 LA CHATRE CHARTE DE LA MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE Formalisation d un projet collectif de santé. La Maison

Plus en détail

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Direction de la Politique Médicale (DPM) Formulaire Département de la Recherche clinique et du Développement (DRCD) GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Méthode. Définition du niveau de risque de la recherche

Plus en détail

La surveillance des infections acquises en hémodialyse dans le réseau DIALIN : Mise en œuvre à l ATIR Avignon

La surveillance des infections acquises en hémodialyse dans le réseau DIALIN : Mise en œuvre à l ATIR Avignon La surveillance des infections acquises en hémodialyse dans le réseau DIALIN : Mise en œuvre à l ATIR Avignon Dr Marc UZAN Fabienne GELY Murielle BARREME Maryse TINEL ATIR Avignon Association pour le Traitement

Plus en détail

Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament. Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009

Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament. Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009 Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009 Introduction Une étude clinique c est : Une molécule Un objectif principal Un cycle

Plus en détail

OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION

OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION i) Contexte :... - 2 - ii) But de l outil :... - 2 - iii) Fonctionnement

Plus en détail

70 terrains de foot 4 472 collaborateurs (scientifiques, techniques et administratifs) 329 professeurs 9 868 étudiants dont 2 058 doctorants Implication du DSPS sur les sites distants, homogénéité du

Plus en détail

Incidence sur l organisation des soins : expérience d un réseau territorial. Nathalie BINOIT, Infirmière coordinatrice Réseau ONCOLOGIE 37, Tours

Incidence sur l organisation des soins : expérience d un réseau territorial. Nathalie BINOIT, Infirmière coordinatrice Réseau ONCOLOGIE 37, Tours Incidence sur l organisation des soins : expérience d un réseau territorial Nathalie BINOIT, Infirmière coordinatrice Réseau ONCOLOGIE 37, Tours Réseau territorial de cancérologie, né en 2003, association

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 En service au CHU de Nantes depuis 2009 Déployé sur les CHU de la DIRC HUGO 2012-2013 (Brest, Angers, Poitiers, Tours, Rennes) Acheté par l AP-HM Marseille,

Plus en détail

La raison d être des systèmes d information

La raison d être des systèmes d information La raison d être des systèmes d information 23 ème Séminaire en sciences pharmaceutiques Pourrait-on vivre sans? 1 Enjeux Processus de soins très complexes et fortement basés sur la fiabilité humaine Suivi

Plus en détail

ou recherche sur la personne biomédicale la recherche GUIDE À L USAGE DES PERSONNES CONCERNÉES

ou recherche sur la personne biomédicale la recherche GUIDE À L USAGE DES PERSONNES CONCERNÉES GUIDE À L USAGE DES PERSONNES CONCERNÉES la recherche biomédicale ou recherche sur la personne p4 p6 p6 p8 p 10 p 10 p 11 p 12 Quoi? Pourquoi? Comment? Étape par étape Pour préparer la recherche Lorsque

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Informatisation de la prescription

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Informatisation de la prescription Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Informatisation de la prescription J.P. Genillon Pharmacien hygiéniste Contexte (1) Bon usage des antibiotiques

Plus en détail

RESPONSABLES DU PROJET Pr Plantaz, Dr Pagnier, CHU, Grenoble Dr Assouline, Institut Daniel Hollard, Grenoble

RESPONSABLES DU PROJET Pr Plantaz, Dr Pagnier, CHU, Grenoble Dr Assouline, Institut Daniel Hollard, Grenoble INCa 04/04/14 RESPONSABLES DU PROJET Pr Plantaz, Dr Pagnier, CHU, Grenoble Dr Assouline, Institut Daniel Hollard, Grenoble Médecin coordonateur Dr Bobillier-Chaumont L équipe mobile AJA de Grenoble : 3

Plus en détail

Démarche qualité autour du Circuit du Médicament

Démarche qualité autour du Circuit du Médicament Démarche qualité autour du Circuit du Médicament Dr Nathalie CONTENTIN Mme Florence BASUYAU Mr Mikaël DAOUPHARS Mme Alice SALLES Mme Marie Hélène GRONGNET Historique ; courant 2009 Multiplication des textes

Plus en détail

Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR

Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR L appel à projet INCa (juin 2014) Promouvoir l éducation thérapeutique

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie

DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie Nous proposons de nombreux stages dans différents domaines: Développement Cliniques, Affaires Réglementaires, Assurance Qualité, Gestion

Plus en détail

Mise en place d un essai thérapeutique

Mise en place d un essai thérapeutique C Mémoire Mise en place d un essai thérapeutique Analyse et mise en place d un protocole Montpellier le 17 Mars 2010 Renaud DAVID Mathilde LAYE Sommaire Présentation du protocole Mise en place Déroulement

Plus en détail

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement

MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE. Etablissement MANUEL QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE Etablissement Rédacteurs Manuel qualité de la prise en charge médicamenteuse Référence : Validation du contenu Approbation de la forme Autorisation de

Plus en détail