Conditions générales d assurance. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques. Edition septembre Votre assureur suisse.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions générales d assurance. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse."

Transcription

1 Conditions générales d assurance Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques Edition septembre 2013 Votre assureur suisse.

2 Sommaire Dispositions communes 3 Début et fin de l assurance 3 Validité territoriale 3 Primes 3 Obligations pendant la durée du contrat 3 Conséquences d une violation d obligation 3 Changement de propriétaire 3 Rapport d assurance après un cas de sinistre 4 Divers 4 Couverture de base: assurance pour les installations photovoltaïques 5 Choses assurées 5 Risques et sinistres assurés 5 Restrictions de l étendue de l assurance 5 Sommes d assurance 5 Prestations de l Helvetia 5 Autres assurances et responsabilités 7 Sous-assurance et indication de la puissance 7 Franchise 7 Cas de sinistre 7 Prescription et déchéance 8 Couverture complémentaire: assurance responsabilité civile installations (avec convention particulière) 8 Objet et étendue de l assurance 8 Personnes assurées 9 Validité temporelle 9 Prestations d assurance 10 Franchise 10 Restrictions de l étendue de l assurance 10 Cas de sinistre 11 Explications des termes 11 Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

3 1 Dispositions communes 1.1 Début et fin de l assurance La couverture d assurance débute à la date wconvenue dans le certificat, mais au plus tôt lorsque la chose est prête à fonctionner sur le lieu d assurance. Une chose est considérée prête à fonctionner lorsqu elle est opérationnelle après la fin des essais et, le cas échéant, après la réalisation d un essai de fonctionnement. La durée de l assurance se fonde sur les indications du certificat et n est pas prolongée après l expiration. 1.2 Validité territoriale La couverture d assurance s étend aux lieux d assurance désignés dans le certificat. Ces derniers doivent se trouver en Suisse ou dans la Principauté du Liechtenstein. 1.3 Primes La prime est payable d avance pour toute la durée de l assurance. L échéance des primes, le décompte et, le cas échéant, les conséquences d un retard de paiement sont conformes aux conventions entre le constructeur de l installation et le donneur d ordre. En cas de résiliation ou de cessation anticipée du contrat d assurance, la prime n est due que pour la période précédant la résiliation du contrat, mais dans chaque cas, pour les deux premières années d assurance. La prime tombant sur la période d assurance en cours est toutefois entièrement due si l Helvetia fournit des prestations en cas de dommage total. 1.4 Obligations pendant la durée du contrat Mesures de prévention de sinistre Les assurés sont tenus d écarter, à leurs propres frais, un état de fait dangereux qui pourrait provoquer un dommage. La couverture d assurance s éteint si un tel état n est pas éliminé dans un délai raisonnable alors que l Helvetia a expressément demandé cette élimination Prescriptions de sécurité Les installations doivent être conformes à l état de la technique au moment de la mise en service (p.ex. classe de résistance à la grêle, protection contre la foudre). Si la réutilisation d une chose assurée après la survenance d un sinistre ne respecte pas les règles reconnues de la technique, ladite chose peut être réutilisée uniquement après sa remise en état définitive et la garantie de son bon fonctionnement. Les défauts et insuffisances pouvant provoquer un sinistre et dont le preneur d assurance, son représentant ou l exploitant responsable a ou aurait dû avoir connaissance doivent être éliminés à ses propres frais, le plus rapidement possible, par lui-même ou un tiers. Si le preneur d assurance ou le propriétaire de l installation, son représentant ou l exploitant responsable contrevient par sa faute aux prescriptions de sécurité susmentionnées, de la législation, du fabricant, du vendeur ou de l Helvetia, l indemnité peut être réduite dans la mesure où ce manquement a exercé une influence sur la survenance ou l étendue du sinistre Augmentation et diminution du risque Chaque modification d un fait essentiel à l évaluation du risque, dont l étendue a été constatée par les parties, doit être signalée immédiatement par écrit à l Helvetia. En cas d augmentation du risque, l Helvetia peut augmenter la prime en conséquence pour le reste de la durée du contrat, ou résilier le contrat dans les 14 jours à compter de la réception de la notification, sous réserve d un préavis de quatre semaines. Le même droit de résiliation revient au preneur d assurance si aucun accord n est trouvé au sujet de l augmentation de la prime. Dans les deux cas, l Helvetia a le droit d augmenter la prime selon le tarif, à partir de la date de l augmentation du risque jusqu à l expiration du contrat. En cas de diminution du risque, les primes sont réduites en conséquence. 1.5 Conséquences d une violation d une obligation En cas d infraction aux obligations légales ou contractuelles et aux prescriptions de sécurité, l indemnité est réduite dans la mesure où ce manquement a exercé une influence sur la survenance ou l étendue du sinistre. Aucune réduction n intervient si le preneur d assurance apporte la preuve que l infraction a été commise sans qu il y ait faute de sa part ou que le sinistre se serait produit également s il avait rempli l obligation imposée par la loi ou le contrat. La résiliation du contrat pour une raison légale ou contractuelle demeure réservée. Demeurent également réservées les conséquences légales en cas de réticence lors de la conclusion du contrat, conformément à l art. 6 de la loi fédérale suisse sur le contrat d assurance. 1.6 Changement de propriétaire Si les choses assurées font l objet d un changement de propriétaire, les droits et obligations résultant du contrat d assurance sont transmis à l acquéreur sauf si ce dernier refuse par écrit le transfert de l assurance, dans un délai de 30 jours après le changement de propriétaire. La prime est due au prorata, jusqu à la date du refus. Le nouveau propriétaire se voit rembourser les primes correspondant à la période d assurance non échue. Sous réserve d un préavis de 30 jours, l Helvetia est en droit de résilier le contrat dans un délai de 14 jours après qu elle a eu connaissance du changement de propriétaire. La prime correspondant à la période d assurance non échue est remboursée à l acquéreur. En cas de faillite du preneur d assurance, le contrat prend fin à la date d ouverture de la faillite. Si des biens insaisissables figurent parmi les choses assurées, les prétentions d assurance établies pour les biens demeurent pour le débiteur et sa famille. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

4 1.7 Rapport d assurance après un cas de sinistre a) Après la survenance d un sinistre soumis à obligation d indemnité, les deux parties peuvent résilier le contrat. L Helvetia doit réaliser cette résiliation au plus tard lors du paiement de l indemnité. Le preneur d assurance peut résilier le contrat dans un délai de 14 jours après avoir eu connaissance du paiement de l indemnité. b) Si le preneur d assurance procède à cette résiliation, la responsabilité de l Helvetia s éteint et l assurance cesse d être valide à compter de la réception de la résiliation. c) Si l Helvetia procède à cette résiliation, sa responsabilité s éteint et l assurance cesse d être valide à l expiration d un délai de quatre semaines après la réception de la résiliation par le preneur d assurance. 1.8 Divers Communications et gestion du contrat Toutes les communications doivent être adressées par écrit directement à l Helvetia ou à l agence compétente. Pour l observation d éventuels délais, la réception par le destinataire est déterminante For Pour toute prétention découlant du contrat d assurance, l Helvetia peut être poursuivie au domicile ou au siège suisse du preneur d assurance ou de l ayant droit, à l endroit où se situe la chose assurée (si cette dernière se trouve en Suisse) et à son propre siège Dispositions légales La loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) est applicable en complément aux présentes dispositions. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

5 2 Couverture de base: assurance pour les installations photovoltaïques 2.1 Choses assurées L assurance couvre l installation photovoltaïque indiquée dans le certificat (modules, convertisseur, câblage, bâti, système de contrôle, systèmes de protection, etc.). En cas d installations combinées (modules photovoltaïques et collecteurs à énergie solaire), l ensemble du champ des collecteurs, jusqu aux lignes de raccordement (départ et retour) du collecteur sont coassurés. 2.2 Risques et sinistres assurés Sont assurés les endommagements, destructions et pertes imprévus et survenant subitement, notamment en conséquence: d une erreur de manipulation, d une maladresse, d une négligence, d actes préjudiciables commis sciemment par des personnes étrangères ou attachées à l entreprise; d une collision, d un choc, d un renversement ou d une chute, d un enfoncement; de défauts de construction, de matériel ou de fabrication; d un court-circuit, d une surintensité ou d une surtension; de corps étrangers; de la défaillance de dispositifs de mesure, de réglage ou de sécurité; de l action de l eau ou de l humidité; de l effet des températures; du roussissement et de la carbonisation; d un incendie, de la fumée, de la foudre, d explosions (y compris les dommages survenant au cours des opérations d extinction et de sauvetage), de la chute ou de l atterrissage d urgence d aéronefs et de véhicules spatiaux ou de parties de ceux-ci; d événements naturels: hautes eaux, inondation, tempête, grêle, avalanche, pression de la neige, éboulement, chute de pierres, glissement de terrain; d un vol y compris les événements s y rapportant; de dommages causés par les animaux. 2.3 Restrictions de l étendue de l assurance Ne sont pas assurés: les dommages résultant directement d influences continuelles et prévisibles d ordre mécanique, thermique, chimique ou électrique, telles que le vieillissement, l usure, la corrosion et l oxydation, le délabrement ou la dégradation; (perte d efficacité des cellules solaires due à leur âge) de dépôts excessifs de rouille, boue ou autres. Cependant, les dommages consécutifs sont assurés s ils entraînent des destructions ou endommagements imprévus et soudains affectant les biens assurés. les dommages pour lesquels le fabricant ou le vendeur en tant que tel doit répondre légalement ou contractuellement. les pertes provoquées par une malversation, une perte simple ou un égarement les dommages survenus à la suite de tests et d expériences, pendant lesquels les contraintes normales de la chose assurée ont été dépassées et dont le preneur d assurance; son représentant ou l exploitant responsable a ou aurait dû avoir connaissance. les dommages dus au débordement ou à l écoulement des eaux de lacs artificiels d une contenance utile supérieure à m 3. les dommages causés lors d événements de guerre, de violations de la neutralité, de révolutions, de rébellions, de révoltes, de troubles intérieurs (actes de violence dirigés contre des personnes ou des choses et perpétrés lors d attroupements, de désordres ou de mouvements de rue) et des mesures prises pour y remédier, ainsi que lors de tremblements de terre, d éruptions volcaniques ou de modifications de la structure du noyau de l atome, sauf si le preneur d assurance prouve que le sinistre n est nullement en rapport avec ces événements. 2.4 Sommes d assurance Les sommes d assurance convenues dans le certificat pour les différentes choses et les frais servent de base au calcul des primes. En plus de la somme d assurance, les prestations suivantes sont coassurées par cas de sinistre: 10 % pour les frais de déblaiement, de sauvetage et de décontamination 20 % pour les frais de déplacement et de protection (CHF maximum) 10 % de la somme d assurance pour les augmentations de valeur de l installation (couverture de prévoyance) Les sommes d assurance ne sont pas réduites du fait du versement des indemnités; l Helvetia peut facturer au preneur d assurance une prime de régularisation proportionnelle. La somme d assurance doit correspondre, pour chaque chose, à la valeur d une chose semblable neuve (valeur à neuf), frais de douane, de transport, de montage et tous les autres frais annexes inclus (assurance en valeur totale). La somme d assurance est déterminée en fonction de la confirmation initiale du mandat de l installation (à la date de la construction de l installation). La somme d assurance doit prendre en compte les prestations propres éventuelles. La puissance indiquée dans le certificat (en kwp) doit correspondre à la confirmation du mandat de l installation (à la date de la construction de l installation). 2.5 Prestations de l Helvetia Dégâts matériels de l installation photovoltaïque/combinée L Helvetia rembourse: sur la base des factures justificatives, le coût des réparations destinées à rétablir la chose concernée dans l état qui était le sien immédiatement avant le sinistre, y compris les frais de douane, de transport, de démontage, de remontage et tous les autres frais annexes inclus dans la somme d assurance (dommage partiel) Pour les modules, au plus tard jusqu à la fin de la dixième année de service, pour tous les autres éléments de l installation au plus tard jusqu à la fin de la cinquième année de service, les dispositions applicables sont les suivantes: les frais de réparation ou de nouvelle acquisition des choses concernées par le cas de sinistre à leur valeur à neuf. Par valeur à neuf, on entend les frais de la nouvelle acquisition d une chose la plus identique possible au niveau technique et qualitatif à la date du sinistre, l indemnité maximale étant limitée à la somme d assurance (art. 2.4 CGA). Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

6 Après expirations des délais ci-dessus, la valeur vénale des choses assurées est indemnisée immédiatement avant le sinistre, dans la mesure où le montant de la remise en état dépasse ou que la chose assurée ne peut plus être réparée (dommage total). Par valeur vénale, on entend la valeur à neuf selon l art. 2.4 des CGA, déduction faite d un amortissement correspondant à la durée de vie technique de la chose en tenant compte de la manière dont elle est utilisée. La valeur vénale doit correspondre à au moins 25 % de la chose assurée (valeur résiduelle). les coûts dépassant la valeur vénale, nécessaires pour la réalisation des réparations ou une nouvelle acquisition (valeur à neuf) en cas de sinistre provoqué par un incendie, la fumée, la foudre, une explosion (y compris les dommages survenant au cours des opérations d extinction et de sauvetage), la chute ou l atterrissage d urgence d aéronefs et de véhicules spatiaux ou de parties de ceux-ci, les événements naturels (hautes eaux, inondations, tempêtes (= vent d au moins 75 km/h qui arrache des arbres ou des toitures à proximité), la grêle, les avalanches, la pression de la neige, une chute de rochers, de pierres et un glissement de terrain). En cas de sinistre, les pièces qui restent utilisables doivent être conservées pour servir de pièces de rechange. En dérogation à la convention sur la couverture à la valeur à neuf, l indemnité est limitée à la valeur vénale des choses immédiatement avant le cas de sinistre si les choses n étaient plus utilisées au moment du sinistre ou n étaient pas destinées à être remplacées. les frais de déblaiement, de sauvetage et de décontamination devant être engagés à la suite d un sinistre couvert et ce jusqu à concurrence de 10 % de la somme d assurance, au minimum CHF pour la chose assurée. Par frais de déblaiement, on entend les dépenses engagées pour débarrasser le lieu du sinistre des restes des choses assurées, pour les transporter jusqu au lieu de dépôt approprié le plus proche, ainsi que pour les mettre en décharge ou les détruire; les frais de déplacement et de protection La somme d assurance convenue est égale à 20 % de la somme assurance documentée (au premier risque), au maximum CHF Il s agit des frais que le preneur d assurance doit engager suite à un dommage assuré lorsque, pour remettre en état ou remplacer la chose assurée, d autres choses doivent être déplacées, modifiées ou protégées, en particulier les frais de démontage et de remontage, de percement, de démolition ou de reconstruction de parties du bâtiment ou les frais d agrandissement d ouvertures. le coût des réparations provisoires, pour autant qu elles soient effectuées en accord avec l Helvetia. Ne sont pas payés: les frais des modifications, améliorations, révisions ou travaux de maintenance, réalisés dans le cadre de la remise en état; une moins-value éventuelle résultant de la remise en état. Sont déduits des frais du sinistre: une plus-value résultant de la réparation, p.ex. à la suite de l augmentation de la valeur vénale, d économies réalisées sur les frais de révision, d entretien ou les pièces de rechange, ou de la prolongation de la durée de vie technique; la valeur des débris éventuels Perte de revenu en raison d un événement assuré affectant l installation photovoltaïque Risques et sinistres assurés L assurance couvre les pertes d exploitation survenant lorsque l exploitation de l installation photovoltaïque ne peut pas être poursuivie temporairement ou ou peut être poursuivie seulement en partie à la suite de dégâts matériels assurés, conformément aux art. 2.2 et 2.3 des CGA. Toutefois, les pertes d exploitation sont coassurées si la cause du sinistre relève de la responsabilité légale ou contractuelle du fabricant ou du vendeur. Somme d assurance La somme d assurance indiquée dans le certificat de l assurance pour les installations photovoltaïques constitue la limite supérieure de l indemnité par cas de sinistre. Durée de la garantie et délai de carence L Helvetia répond d une perte d exploitation, conformément au certificat, pendant trois mois (90 jours) ou 12 mois (360 jours) ou 24 mois (720 jours) à compter de la survenance du sinistre. Les pertes d exploitation de durée plus courte que le délai de carence défini dans le contrat sont exclues de l assurance. Prestation de compensation Chaque jour, une indemnité (voir tableau ci-dessous) est versée. Cette indemnité est déterminée en fonction de la somme d assurance, indiquée dans le certificat, de la perte de revenu. Durée Indemnité journalière Indemnité journalière de la Mois d hiver Mois d été garantie (octobre à mars) (avril à septembre) 3 mois 0.6 x SA / x SA / 90 (90 jours) 12 mois 0.6 x SA / x SA / 360 (360 jours) 12 mois 0.6 x SA / x SA / 720 (360 jours) SA = somme d assurance de la perte de revenu, selon le certificat En cas de défaillance d une partie de l installation, l indemnité est calculée proportionnellement Démontage et remontage y compris la perte de revenu Risques et sinistres assurés Sont assurés les coûts résultant d endommagements imprévus et survenant subitement et de destructions dus à une cause violente et extérieure affectant les surfaces de bâtiment et les toits utilisés. Objet de l assurance Sont assurés les coûts de démontage et de remontage y compris la perte de revenu pendant la recherche du sinistre et les réparations des surfaces de bâtiment et toits utilisés. L Helvetia répond d une perte d exploitation pendant trois mois (90 jours) à compter de la survenance du sinistre. La prestation de compensation est régie par les conditions-cadres analogues à celles définies à l art concernant la perte de revenu. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

7 Conformément au certificat, ces coûts (démontage et remontage, y compris la perte de revenu) sont assurés au premier risque. La somme d assurance indiquée correspond à la limite maximale d indemnisation pour toute la durée de l assurance. Elle ne peut pas être reconstituée. Ne sont pas assurés: les travaux de réparation du toit; les dommages résultant directement d influences prévisibles (pro - gressives) de nature mécanique, thermique ou électrique comme le vieillissement, l usure, le délabrement, la corrosion, etc.; les dommages résultant directement de l entretien insuffisant des bâtiments; une construction défectueuse Dommages aux surfaces utilisées par l installation L assurance couvre les frais consécutifs aux détériorations et destructions imprévisibles et soudaines dues à une cause extérieure et violente de la surface utilisée par l installation, qui ont été causées suite à l exploitation de l installation photovoltaïque ou de travaux d entretien à proximité immédiate de l installation. L assurance couvre les frais (indemnisation de la valeur vénale) engagés pour remettre la surface utilisée dans l état dans lequel elle se trouvait immédiatement avant la survenance du cas de sinistre. Les frais sont assurés au premier risque conformément au certificat. L indemnité maximale est limitée à la somme d assurance indiquée pour toute la durée de l assurance et ne peut pas être reconstituée. Ne sont pas assurés: les travaux d assainissement prévus de la surface utilisée par installation; les dommages en tant que conséquence directe d influences prévisibles (progression) de type mécanique, thermique ou électriques telles que vieillissement, usure, décomposition, corrosion, etc.; les dommages en tant que conséquence directe d un entretien défectueux du bâtiment; Construction défectueuse; les dommages dus a l incendie, a la foudre et aux explosions Couverture de prévoyance pour hausses de valeur Une assurance de prévoyance égale à 10 % maximum de la somme d assurance s applique pour les hausses de valeur de l installation assurée survenues pendant la durée de l assurance. La couverture de prévoyance est due uniquement si les frais de remise de l installation dans l état dans lequel elle se trouvait juste avant le cas de sinistre excèdent la limite d indemnisation maximale conformément è l art CGA. 2.6 Autres assurances et responsabilités Les autres contrats d assurance couvrant les mêmes risques couverts par la présente assurance pour les installations photovoltaïques (couverture de base) sont prioritaires. L Helvetia intervient dans le cadre du présent contrat uniquement si d autres contrats ne prévoient aucune prestation ou seulement des prestations partielles. Si une personne civilement responsable doit répondre de l événement, son obligation d indemnité prévaut sur l obligation de fournir la prestation prévue par le présent contrat. Si la personne civilement responsable n honore pas son obligation de fournir la prestation et qu un sinistre donnant lieu à une obligation d indemnité est constaté conformément au présent contrat, l Helvetia est subrogée dans les droits de l assuré vis-à-vis de la personne civilement responsable. Le présent contrat ne couvre pas la déduction ou les différences de la franchise ainsi que les réductions pour cause de négligence grave, de violation d une obligation, de sous-assurance et de diverses évaluations pour le cas de sinistre. 2.7 Sous-assurance et indication de la puissance Si la somme d assurance convenue pour une chose est inférieure à la valeur du mandat, conformément à l art. 2.4, l Helvetia ne rembourse le sinistre que dans la proportion existant entre la somme d assurance convenue et cette valeur à neuf. Il n est pas fait état de la sous-assurance pour les sommes d assurance au premier risque. Si la puissance indiquée en kwp est supérieure à celle indiquée dans la confirmation du mandat (art. 2.4), l Helvetia réduit l indemnité de la perte de revenu, selon la proportion existant entre la puissance convenue et celle indiquée dans la confirmation du mandat. 2.8 Franchise Le montant de la franchise indiqué dans le certificat est déduit de l indemnité calculée. Si plusieurs choses ou frais sont concernés par un même sinistre, la franchise n est décomptée qu une seule fois. Le délai de carence est pris en compte pour chaque perte de revenu. 2.9 Cas de sinistre Obligations en cas de sinistre Lorsqu un événement assuré survient, le preneur d assurance ou l ayant droit doit: en aviser immédiatement l Helvetia et, dans la mesure du possible, avant d éventuelles modifications et avant le début de la réparation; apporter la preuve écrite du droit à l indemnisation en précisant la cause, le montant et les circonstances détaillées du sinistre et autoriser l Helvetia à effectuer toutes les vérifications nécessaires; veiller à la préservation et au sauvetage des choses assurées et à la minimisation du dommage et suivre les prescriptions éventuelles de l Helvetia; tenir les pièces concernées par le sinistre à la disposition de l Helvetia; en cas de vol, aviser immédiatement la police et demander une enquête officielle; pendant la durée de la garantie, veiller à la minimisation de la perte d exploitation. Pendant cette période, l Helvetia a le droit d exiger la mise en place de mesures lui semblant appropriées et de contrôler les mesures prises; indiquer à l Helvetia la reprise de l exploitation totale de l installation assurée si cette reprise a lieu pendant la durée de la garantie. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

8 3 Couverture complémentaire: assurance responsabilité civile installations (avec convention particulière) Dans l assurance pour le compte d autrui, le dommage est évalué entre le preneur d assurance ou l ayant droit et l Helvetia. Si le preneur d assurance, son représentant ou l exploitant responsable enfreint ces obligations par sa faute, l indemnité peut être réduite dans la mesure où ce manquement a exercé une influence sur l étendue du sinistre Procédure d expertise Chacune des parties peut demander l exécution d une procédure d expertise. Les parties désignent chacune un expert, et ces deux nomment un arbitre avant de commencer à évaluer le dommage. Les experts déterminent la cause, l importance et les circonstances du dommage, y compris la valeur à neuf et la valeur vénale de la chose concernée immédiatement avant le sinistre. Si les conclusions diffèrent, l arbitre tranche sur les points contestés dans les limites des deux rapports. Les constatations faites par les experts dans le cadre de leurs attributions lient les parties s il n est pas prouvé qu elles s écartent manifestement et sensiblement de l état de fait. La partie qui prétend que ces constatations s écartent de l état de fait est tenue d en apporter la preuve. Chaque partie supporte les frais de son expert; les frais de l arbitre sont répartis entre elles par moitié Paiement de l indemnité L indemnité est due dans les 4 semaines après la date à laquelle l Helvetia a reçu les documents nécessaires à la détermination du montant du sinistre et de son obligation de fournir la prestation. Quatre semaines après le sinistre, un paiement partiel du montant minimum dû d après l état d évaluation du dommage peut être exigé. Le délai d exigibilité est suspendu aussi longtemps: que des doutes subsistent à propos de l habilitation de l ayant droit à recevoir le paiement; que le preneur d assurance ou l ayant droit fait l objet d une enquête de police ou d une instruction pénale en raison du sinistre, et que la procédure n est pas terminée. A partir de l échéance, l indemnité portera intérêt à un taux de 1% supérieur au taux d escompte de la Banque Nationale Suisse Prescription et déchéance Les exigences découlant du contrat d assurance se prescrivent par deux ans à dater du fait d où naît l obligation de fournir la prestation. Les demandes d indemnité qui ont été rejetées et qui n ont pas fait l objet d une action en justice dans les deux ans qui suivent le sinistre sont frappées de déchéance. La conclusion de cette couverture est possible uniquement si l assurance pour les installations photovoltaïques a été conclue au préalable. 3.1 Objet et étendue de l assurance Objet de l assurance En vertu du contrat d assurance, l Helvetia octroie une couverture d assurance contre les actions en dommages-intérêts établies à l encontre des personnes assurées (art. 3.2), en vertu des dispositions légales en matière de responsabilité civile, dans les cas suivants: a) lésions corporelles, c est-à-dire mort, blessures ou autres atteintes à la santé de personnes; b) dégâts matériels, c est-à-dire destruction, endommagement ou perte de choses. L atteinte à la fonctionnalité d une chose sans qu il y ait atteinte à sa substance ne constitue pas un dégât matériel. La mort ainsi que les blessures ou autres atteintes à la santé des animaux de même que leur perte sont assimilées aux dommages matériels; dans la mesure où le dommage s inscrit dans un rapport de causalité avec l état ou l entretien de l installation photovoltaïque ou combinée assurée (ainsi que les équipements et dispositifs en faisant partie) ou avec l exercice des droits de propriété associés. c) préjudice pécuniaire, c est-à-dire des dommages évaluables pécuniairement, mais résultant uniquement d une lésion corporelle assurée ou d un dégât matériel assuré causé au lésé Copropriété et propriété commune a) Si l installation assurée ou des parties de cette dernière sont détenues en copropriété ou en propriété commune, la couverture d assurance s étend à la responsabilité civile en résultant pour tous les propriétaires. b) En cas de copropriété, la couverture d assurance s étend également aux droits relatifs aux dommages des copropriétaires. Sont toutefois exclues les prétentions au titre de la partie du sinistre correspondant à la quote-part de propriété du copropriétaire concerné; des dommages affectant directement les installations assurées. c) En cas de copropriété commune, la couverture d assurance ne s étend pas aux droits relatifs aux dommages des propriétaires communs. d) Les membres de la famille (art. 3.6 b) des copropriétaires ou propriétaires communs sont ici mis sur un pied d égalité Propriété par étages a) La couverture d assurance s étend à la responsabilité civile de la communauté de propriétaires des installations utilisées en commun et des équipements appartenant à ces installations, ainsi qu à la responsabilité civile de chaque propriétaire d étage découlant de l exercice du droit exclusif attaché à des parties déterminées de l immeuble. b) La couverture d assurance s étend aux droits de la communauté de propriétaires vis-à-vis des propriétaires d étage individuels au titre des dommages affectant les parties de bâtiment et bien-fonds utilisés en commun; Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

9 c d un propriétaire d étage individuel vis-à-vis de la communauté de propriétaires au titre des dommages dont la cause se trouve dans les parties de bâtiment et bienfonds utilisés en commun; d un propriétaire d étage individuel vis-à-vis d un autre propriétaire d étage au titre des dommages dont la cause se trouve dans les parties de l immeuble assujetties à un droit exclusif. Concernant les droits de la communauté des propriétaires vis-à-vis d un propriétaire d étage individuel (et vice versa), est toutefois exclue la partie du sinistre correspondant à la quote-part du propriétaire d étage concerné, conformément à l acte constitutif. Les membres de la famille (art. 3.6 b) du propriétaire d étage sont ici mis sur un pied d égalité Dommages causés par les liquides nécessaires au fonctionnement de l installation assurée a) La couverture d assurance s étend également à la responsabilité civile pour les dommages dus aux liquides nécessaires au fonctionnement de l installation assurée. b) Si, à la suite d un événement tel qu un écoulement, un déversement ou une évacuation erronés, le sol ou l eau d autrui, les eaux souterraines risquent d être pollués ou un autre dommage d être causé à la propriété de tiers, l Helvetia prend également à sa charge les frais incombant légalement à l assuré en raison des mesures prises pour écarter ce danger (frais de prévention de sinistre). c) Sont exclus de l assurance les prétentions au titre des frais occasionnés par la constatation de fuites, la vidange et le remplissage d installations ainsi que des frais occasionnés par leurs réparations ou leurs modifications; des dommages aux installations et aux conduites en raison de l action progressive des substances polluant les liquides Dispositions applicables aux citernes et à leurs dommages a) Sont considérés comme dommages aux citernes les dommages en rapport avec des installations destinées au dépôt de matières dommageables pour I eau ou le sol, tels les carburants et combustibles liquides, les acides, les produits basiques ou autres substances chimiques, à I exclusion toutefois des eaux usées et des déchets d exploitation. Sont considérés comme installations au sens précité les citernes et récipients analogues (bassins, cuves, etc.), y compris les installations en faisant partie. Les récipients mobiles (tels que fûts, tonneaux) sont considérés comme des installations. b) Il y a dommage dû aux citernes et non pas dommage causé par les eaux usées, lorsque les matières dommageables indiquées à I alinéa précédent s écoulent de leur installation dans les eaux usées. c) Lorsque, par suite d un événement imprévu (p.ex. écoulement, déversement ou évacuation erronés), le sol ou I eau d autrui (y compris les eaux souterraines) risque d être pollué(e) ou un autre dommage d être causé à la propriété de tiers, l Helvetia supporte également les frais incombant légalement à I assuré et découlant des mesures prises pour écarter le danger (frais de prévention de sinistre), sous déduction de la valeur de la marchandise récupérée. Sont également couverts dans le cadre de la présente disposition les frais de prévention de sinistre causés par des récipients mobiles (fûts, tonneaux, etc.). d) Sont assurées uniquement les citernes concédées et contrôlées officiellement pour autant qu une concession ou un contrôle officiel soient prévus. Le preneur d assurance est tenu de faire contrôler, par une personne qualifiée, les installations de citernes et conduites, afin de les maintenir en état de fonctionnement. Il doit effectuer sans retard toute réparation nécessaire et faire nettoyer et réviser I ensemble des installations par des spécialistes, au moins une fois tous les cinq ans, à moins que la loi ou les autorités ne prescrivent un autre délai. Le délai octroyé pour le nettoyage et la révision périodiques débute à la date de la mise en exploitation ou de la dernière révision de I installation, sans tenir compte du début de I assurance. Les frais occasionnés par la constatation de fuites, la vidange et le remplissage d installations, ainsi que le coût des réparations et modifications y relatives, ne sont pas couverts par I assurance. 3.2 Personnes assurées Est assurée la responsabilité civile a) du preneur d assurance en sa qualité de propriétaire de l installation. Si le preneur d assurance est une société de personnes (société simple, en nom collectif ou en commandite) ou une communauté en main commune (par exemple communauté héréditaire), ou si I assurance a été conclue pour le compte de tiers, les associés, membres de la communauté en main commune ou autres personnes au bénéfice de I assurance ont les mêmes droits et obligations que le preneur d assurance; b) des salariés et autres auxiliaires du preneur d assurance (à l exception des entrepreneurs et hommes de métier indépendants auxquels le preneur d assurance a recours) dans I accomplissement de leurs tâches en rapport avec les installations assurées. Sont toutefois exclues les prétentions récursoires et compensatoires de tiers pour des prestations qu ils ont versées aux lésés. 3.3 Validité temporelle 1. L assurance s étend aux dommages survenant pendant la durée du contrat et déclarés à la compagnie 60 mois au maximum après la fin du contrat. 2. Le moment de la survenance du sinistre est réputé celui où un sinistre est constaté pour la première fois. Une lésion corporelle est considérée en cas de doute comme survenue au moment où le lésé consulte un médecin pour la première fois en raison de symptômes de l atteinte à la santé concernée, même si le rapport de causalité n est révélé qu ultérieurement. Le moment de la survenance de frais de prévention de sinistre est réputé celui où il est constaté pour la première fois qu un sinistre est imminent. 3. Tous les dommages d un sinistre en série selon l art. 3.4, lit. c) ci-après sont réputés survenus au moment où le premier dommage en vertu du chiffre 2 ci-dessus est survenu. Si le premier dommage d une série survient avant le début du contrat, aucun des droits découlant de la même série n est assuré. 4. La responsabilité pour les dommages causés avant le début du contrat est coassurée si l assuré prouve en toute bonne foi qu il n avait pas connaissance, lors de la conclusion du contrat, d une action ou d une omission justifiant la responsa- Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

10 bilité. Il en est de même pour l assurance de la responsabilité découlant de sinistres en série, si des dommages faisant partie d une série ont été causés avant le début du contrat. Dans la mesure où des dommages au sens de l alinéa ci-dessus sont couverts par une éventuelle assurance antérieure, une couverture de la différence de somme est accordée par le présent contrat dans le cadre de ses dispositions (assurance complémentaire). Les prestations de l assurance antérieure l emportent sur ce contrat et sont portées en déduction de la somme d assurance du présent contrat. 5. S il se produit pendant la durée du contrat une modification de l étendue de la couverture (y compris une modification de la somme d assurance et/ou de la franchise), le chiffre 4, al. 1 s applique par analogie. 3.4 Prestations d assurance a) L Helvetia rembourse à I assuré le montant de I indemnité qu il doit verser au lésé. En outre, elle assume la défense contre les prétentions infondées (protection juridique passive). En cas d obligation simultanée de fournir la prestation d un autre assureur, les prestations du présent contrat sont versées sous la forme d une différence entre la somme d assurance convenue et celle prévue dans la police de l autre assureur, la franchise correspondant à la somme d assurance convenue dans la police de l autre assureur (couverture de la différence de somme); le présent contrat octroie une couverture, dans la mesure où l étendue de la couverture de l autre assureur est moins étendue que celle du présent contrat, la franchise étant établie en fonction du présent contrat (couverture de la différence de condition). b) La prestation de compensation de l Helvetia est limitée à la somme d assurance définie dans le certificat à la date de survenance du sinistre; les intérêts moratoires, les frais de réduction du dommage, d expertise, d avocat et de justice éventuels, les dépens alloués à la partie adverse et les frais de prévention de sinistre coassuré sont inclus. c) La totalité des droits découlant de sinistres ayant la même cause (p. ex. plusieurs prétentions résultant de dommages attribuables au même défaut, en particulier des défauts de développement, de construction, de production ou d instruction, au même défaut ou vice d un produit ou d une substance ou à la même action ou omission) est considérée comme un sinistre unique (sinistre en série). Le nombre de lésés, de réclamants ou d ayants droit est sans importance. Les dommages d un sinistre en série qui surviennent après la fin du contrat au sens de l alinéa ci-dessus sont couverts pendant une durée maximale de 60 mois après la fin du contrat, si le premier de ces dommages est survenu pendant la durée du contrat. d) La somme d assurance est considérée comme une garantie unique par année d assurance. En d autres termes, elle n est remboursée qu une seule fois au titre de tous les dommages et frais de prévention de sinistre survenant pendant la même année d assurance ainsi que de tous les autres frais assurés éventuels. 3.5 Franchise a) L assuré supporte pour les dégâts matériels et les frais de prévention de sinistre assurés une franchise de CHF 100. par sinistre. 3.6 Restrictions de l étendue de l assurance La couverture d assurance ne s étend pas aux prétentions a) pour les dommages du preneur d assurance; atteignant la personne du preneur d assurance (p.ex. perte de soutien); de personnes vivant en ménage commun avec l assuré responsable; c) pour les dommages corporels atteignant une personne liée au preneur d assurance par un contrat de travail, et ceci dans I accomplissement des obligations découlant de son contrat de travail; d) pour une responsabilité contractuelle plus étendue que celle prévue par les prescriptions légales ou celle dérivant de l inexécution d une obligation légale ou contractuelle de s assurer; e) résultant de la responsabilité civile du fait de la détention ou de l utilisation de véhicules à moteur et de cycles, soumis à l assurance obligatoire en vertu de la législation suisse sur la circulation routière, ainsi que de bateaux et d aéronefs; f) pour les dommages aux choses qu un assuré détient en vue de leur utilisation (également comme locataire ou gérant), les travailler, les garder ou les transporter ou pour d autres motifs (p.ex. en commission ou à des fins d exposition); I art b demeure réservé; g) pour les dommages causés aux choses à la suite de I exécution ou de I inexécution d une activité d un assuré sur ou avec celles-ci (p.ex. transformation, réparation, chargement ou déchargement d un véhicule); I art b demeure réservé; h) pour les dommages causés aux choses par l effet prolongé des intempéries ou de la température, de la fumée, de la poussière, de la suie, des gaz, des vapeurs ou des secousses; i) formulés contre le preneur d assurance en sa qualité de maître de I ouvrage pour les dommages causés aux biensfonds, bâtiments et autres ouvrages lors de travaux de démolition, de terrassement ou de construction; j) pour les dommages dont la survenance était hautement prévisible ou dont on avait accepté l éventualité en choisissant un certain mode de travail en vue de réduire le coût des travaux ou d en hâter I exécution; k) pour les dommages dus à I action de rayons ionisants ou de rayons laser; l) découlant des frais de prévention des dommages (frais de prévention de sinistre). Les art b et 3.1.5c demeurent réservés. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

11 3.7 Cas de sinistre Obligation d aviser a) Le preneur d assurance doit informer sans délai I Helvetia de la survenance de tout événement dont les suites prévues peuvent concerner I assurance, et ce, au plus tard lorsqu une prétention a été formulée contre un assuré. L Helvetia doit être avisée des cas de décès assez tôt pour qu elle puisse, le cas échéant, faire procéder à ses frais à une autopsie avant I inhumation. b) Lorsque, à la suite d un événement susceptible de concerner I assurance, une procédure d enquête policière ou une procédure pénale est engagée contre un assuré, ce dernier est tenu d en informer immédiatement I Helvetia. Cette dernière se réserve le droit de constituer à ses frais un avocat pour la défense pénale de I assuré Gestion du sinistre a) L Helvetia mène à ses frais les négociations avec le lésé. Elle représente à cet égard l assuré et son règlement des droits du lésé a un caractère obligatoire pour l assuré. b) L assuré doit assister I Helvetia dans la détermination de l état de fait et s abstenir de toute prise de position unilatérale au sujet des prétentions du lésé (bonne foi contractuelle). c) En règle générale, I Helvetia verse I indemnité directement au lésé. d) Si aucune entente ne peut intervenir avec le lésé et que ce dernier intente une action, I Helvetia conduit le procès à ses frais. Si, à la suite du procès, des dépens sont alloués à I assuré, ceux-ci appartiennent à I Helvetia dans la mesure où ils ne sont pas destinés à couvrir des frais personnels de I assuré Conséquences de la violation des obligations contractuelles Si le preneur d assurance contrevient à l obligation d aviser ou si un assuré agit contrairement aux règles de la bonne foi, l Helvetia est libérée de l obligation de fournir la prestation, à moins que l assuré ne prouve qu il a agi en toute innocence ou que son attitude n a modifié ni sa situation juridique, ni celle de l Helvetia et n a par conséquent exercé aucune influence sur le règlement du sinistre Recours contre les assurés Si des dispositions du présent contrat ou de la loi fédérale sur le contrat d assurance, limitant ou supprimant la couverture d assurance, ne sont légalement pas opposables au lésé, l Helvetia a un droit de recours contre l assuré civilement responsable dans la mesure où elle aurait pu réduire ou refuser ses prestations. Explications des termes Il n est pas rare que des litiges surviennent en rapport avec un contrat lorsque les deux partenaires contractuels se sont accordés pour utiliser certaines expressions, alors que des interprétations différentes leur sont rattachées. C est pourquoi nous expliquons ci-après, par ordre alphabétique, les principales expressions. Au premier risque Tremblement de terre Moins-value Obligation Terrorisme Droit de recours Prescription Assurance pour le compte de tiers Péremption Somme d assurance que le preneur d assurance peut librement choisir. Le sinistre est indemnisé au maximum à hauteur de la somme d assurance, sans imputation d une sous-assurance éventuelle. Par tremblements de terre on entend des secousses déclenchées dans la croûte terrestre par des processus tectoniques. Les secousses qui sont causées par l effondrement de cavités créées artificiellement ne sont pas considérées comme des tremblements de terre. En cas de doute, le Service Sismologique Suisse détermine s il s agit ou non d un événement tectonique. Si la valeur vénale après la remise en état d une chose endommagée est inférieure à sa valeur avant la survenance du sinistre, la différence en résultant est la moins-value. Ce terme désigne les obligations accessoires légales ou contractuelles, relevant du droit des assurances, des parties au contrat d assurance, par exemple de l obligation d aviser, de l obligation de sauvetage et de l obligation de coopération. Est qualifié de terrorisme tout acte de violence ou menace de violence visant à atteindre des objectifs politiques, religieux, ethniques, idéologiques ou similaires. L acte de violence ou la menace de violence est propre à propager la peur ou l effroi dans la population ou dans des parties de celle-ci ou à influer sur un gouvernement ou des institutions étatiques. Les troubles intérieurs n entrent pas dans la définition du terrorisme. Sont considérés comme tels les actes de violence dirigés contre des personnes ou des choses et perpétrés lors d attroupements, de désordres ou de mouvements de rue et les pillages correspondants. Le recours se traduit par le remboursement d une prestation déjà fournie d une autre personne responsable. Perte du caractère exécutoire d un droit, qui n a pas été appliqué pendant le délai légal. L assurance pour le compte de tiers permet au preneur d assurance d assurer un bien externe. Le preneur d assurance est tenu d effectuer le paiement des primes. Perte d un droit à la suite d un exercice tardif de ce droit. Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques,

12 Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques Edition septembre Helvetia Assurances Dufourstrasse 40, 9001 Saint-Gall T (24 h), F

Assurance du mobilier ménage Conditions générales d assurance incendie et éléments naturels

Assurance du mobilier ménage Conditions générales d assurance incendie et éléments naturels Assurance du mobilier ménage Conditions générales d assurance incendie et éléments naturels Etablissement d assurance contre l incendie et les éléments naturels du Canton de Vaud Avenue du Général-Guisan

Plus en détail

ASA SVV Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni

ASA SVV Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni CONDITIONS GENERALES (CGA) POUR L ASSURANCE DES INSTALLATIONS ELECTRONIQUE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS

Plus en détail

Assurance électronique

Assurance électronique Edition 1/2016 Assurance électronique Information client Conditions générales d assurance (CGA) Appelez-nous! Nous sommes là pour vous. En cas d urgence: 0800 80 80 80 Depuis l étranger +41 44 628 98 98

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Assurance clients privés Helvetia Dispositions communes. Edition 2007

Conditions générales d assurance. Assurance clients privés Helvetia Dispositions communes. Edition 2007 Conditions générales d assurance Assurance clients privés Helvetia Dispositions communes Edition 2007 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Généralités 4/5 Obligations

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Sommaire 1. DESCRIPTIF DU CONTRAT... 4 1.1 NUMERO DE POLICE... 4 1.2 PRENEUR D'ASSURANCE...

Plus en détail

Assurance des bâtiments

Assurance des bâtiments Assurance des bâtiments Conditions générales d assurance incendie et éléments naturels Objet de l assurance Valeur assurée Etendue de la garantie Exclusions En cas de sinistre Indemnités Dispositions générales

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500

PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500 PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500 Veuillez nous renvoyer ce questionnaire par poste ou par fax. AXA

Plus en détail

Assurance risques de transport Assurance des responsabilités liées aux transports de marchandises

Assurance risques de transport Assurance des responsabilités liées aux transports de marchandises Assurance risques de transport Assurance des responsabilités liées aux transports de marchandises Conditions générales pour l'assurance de la responsabilité du voiturier Voiturier (CGAR Voiturier 2008)

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) GVB Solar, assurance pour installations d énergie solaire État de mai 2014 Sommaire 1 Informations 1.1 Assureur 2 2.1 2.2 2. Choses assurées Objet de l assurance

Plus en détail

Informations de la clientèle et conditions générales d assurance (état, janvier 2008)

Informations de la clientèle et conditions générales d assurance (état, janvier 2008) Informations de la clientèle et conditions générales d assurance (état, janvier 2008) Sommaire Aperçu des produits et des prestations 2 Objet assuré 3 Valeur d assurance 3 Dangers assurés 4 Indemnités

Plus en détail

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse:

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: confie au mandataire 1 nom/adresse: le mandat décrit dans le présent contrat:

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGAPP10)

Conditions générales d assurance (CGAPP10) Conditions générales d assurance (CGAPP10) Vous trouverez aux pages suivantes une présentation claire et lisible des conditions habituellement imprimées en petits caractères! Afin que vous soyez parfaitement

Plus en détail

CGA. Assurance-accidents collective pour les personnes non assujetties à la LAA

CGA. Assurance-accidents collective pour les personnes non assujetties à la LAA CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2009 Assurance-accidents collective pour les personnes non assujetties à la LAA Sommaire Page 3 3 4 7 8 9 1 Bases générales

Plus en détail

Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal)

Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal) Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal) Édition du 1.9.2015 www.egk.ch Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie

Plus en détail

«Travel» Frais d annulation de voyage

«Travel» Frais d annulation de voyage Conditions générales Edition du 01.01.2016 «Travel» Frais d annulation de voyage 2 Conditions générales Vaudoise Contenu Introduction 4 Introduction...4 A Couverture d'assurance 5 A1 Étendue territoriale...5

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION

Plus en détail

Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG

Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG Conditions complémentaires de livraison pour les logiciels standards Bosch Rexroth AG Les conditions complémentaires de livraison pour le logiciel s appliquent exclusivement à la transmission qu elle soit

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS»

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

CASH-LAMal. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance pour perte de gain GALENOS

CASH-LAMal. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance pour perte de gain GALENOS Conditions générales d assurance (CGA) CASH-LAMal Assurance pour perte de gain (selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie du 18 mars 1994, LAMal) Edition 2009 (en vigueur depuis le 1 er janvier 2007)

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance protection juridique smile.legal LEG 1.0

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance protection juridique smile.legal LEG 1.0 Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance protection juridique smile.legal LEG 1.0 Table des matières Dispositions générales 3 1 Personnes s 3 2 Préparation du contrat 3 3 Conclusion du contrat

Plus en détail

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales Package AON Pertes d exploitation Conditions générales Des dispositions complémentaires relatives aux conditions générales Package AON figurent également aux pages suivantes : Dispositions communes Lexique

Plus en détail

ASSURANCE VEHICULES AUTOMOTEURS DEGATS MATERIELS - VOL - BRIS DE VITRE - INCENDIE - RACHAT DES FRANCHISES POUR LES VEHICULES LOUES

ASSURANCE VEHICULES AUTOMOTEURS DEGATS MATERIELS - VOL - BRIS DE VITRE - INCENDIE - RACHAT DES FRANCHISES POUR LES VEHICULES LOUES ASSURANCE VEHICULES AUTOMOTEURS DEGATS MATERIELS - VOL - BRIS DE VITRE - INCENDIE - RACHAT DES FRANCHISES POUR LES VEHICULES LOUES Contrat d assurance n 19 226 955 Conditions particulières Objet de l assurance

Plus en détail

Conditions générales d assurance

Conditions générales d assurance Conditions générales d assurance pour l assurance ménage CASA Compact () GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières A. Dispositions communes Page 1. Base du contrat 3 2. Début et durée

Plus en détail

Guest Care. Une protection complète pour vos hôtes

Guest Care. Une protection complète pour vos hôtes Une protection complète pour vos hôtes Guest Care Guest Care, c est l assurance flexible pour vos hôtes de l étranger. Grâce aux prestations pour les frais de soins sans limite de coûts et à la protection

Plus en détail

Conditions d assurance (CA) Assurance maxi.zero Forme particulière d assurance de l assurance obligatoire des soins

Conditions d assurance (CA) Assurance maxi.zero Forme particulière d assurance de l assurance obligatoire des soins Conditions d assurance (CA) Assurance maxi.zero Forme particulière d assurance de l assurance obligatoire des soins conformément à la loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) du 18 mars 1994 Table

Plus en détail

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile Les contrats de location d une automobile d une durée de quatre mois ou plus qui interviennent entre un commerçant

Plus en détail

Conditions générales d assurance

Conditions générales d assurance Conditions générales d assurance Assurance décès obligatoire et garantie complémentaire facultative du solde en cas d incapacité de gain, d incapacité de travail et de chômage pour CREDIT-now Dispo 130

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance des pertes sur débiteurs (APD) Edition 03.2013 C&P 3450 03.13 Fr Table des matières Objet et étendue de l assurance............ 3 Introduction.......................5

Plus en détail

Livret. d information. RAQVAM associations & collectivités. L assurance des risques quotidiens. de conseils. de prévention.

Livret. d information. RAQVAM associations & collectivités. L assurance des risques quotidiens. de conseils. de prévention. de conseils d assurance de prévention Diagnostic des besoins de couverture généraux et spécifiques. Suivi actif des dossiers de sinistre. Guides pratiques gratuits en ligne. Engagement de la MAIF aux côtés

Plus en détail

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES CONDITIONS ADMINISTRATIVES (CA 01 /éd.:01/03/2013) 1. QUELLES SONT LES OBLIGATIONS DU PRENEUR ET DE L ASSURE? A) Lors de la

Plus en détail

Contrat de maintenance

Contrat de maintenance Contrat de maintenance Conditions générales EGF.BTP Octobre 2008 ENTREPRISES GENERALES DE FRANCE.BTP 9, rue La Pérouse, 75784 PARIS CEDEX 16 Tél : 01.40.69.52.78 Fax : 01.47.20.76.50 E-mail : syndicat@egfbtp.com

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) BOX BASIC. L assurance de ménage d AXA. Inventaire du ménage Edition 08.2010 8006072 08.10 WGR 716 Fr Table des matières Votre assurance de l inventaire du ménage

Plus en détail

Les risques assurés ainsi que l étendue des prestations de la couverture d assurance sont ceux stipulés dans les conditions générales d assurance.

Les risques assurés ainsi que l étendue des prestations de la couverture d assurance sont ceux stipulés dans les conditions générales d assurance. Groupe Mutuel Assurances GMA SA Rue du Nord 5 1920 Martigny Conditions générales de l assurance collective «ohtoyou» Assurance collective «ohtoyou» Informations pratiques et juridiques conformément à la

Plus en détail

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009)

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Ordonnance sur le transport aérien (OTrA) 748.411 du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6a et 75 de la loi fédérale du 21 décembre 1948 sur l aviation (LA) 1,

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS?

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? Nous : 1) informerons l assuré sur l étendue de ses droits et la manière de défendre; 2) garantirons son libre choix de l expert dans une procédure

Plus en détail

Enthousiasme? «Protéger les investissements dans l environnement.»

Enthousiasme? «Protéger les investissements dans l environnement.» Enthousiasme? «Protéger les investissements dans l environnement.» Assurance Helvetia pour les installations photovoltaïques. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse.

Plus en détail

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André,

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André, Convention d occupation temporaire de la toiture D un hangar technique pour le service des ordures ménagères au lieu dit «pont la lame» à Puy Saint André en vue d installer et d exploiter des panneaux

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE modèle applicable aux industries des lampes, luminaires, candélabres, auxiliaires, et services associés à ces matériels destinés à l éclairage Toute commande

Plus en détail

S.A.R.L XAM Z. I. DE VILLEDIEU 39400 MOREZ 06 85 43 95 78 15 7 2013 CONDITIONS GENERALES DE LOCATION 2013

S.A.R.L XAM Z. I. DE VILLEDIEU 39400 MOREZ 06 85 43 95 78 15 7 2013 CONDITIONS GENERALES DE LOCATION 2013 S.A.R.L XAM Z. I. DE VILLEDIEU 39400 MOREZ 06 85 43 95 78 15 7 2013 CONDITIONS GENERALES DE LOCATION 2013 ARTICLE 1 : généralités 1-1 Les conditions générales interprofessionnelles de location de matériel

Plus en détail

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation (OASRE) du 25 octobre 2006 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 11, al. 2, 17, al. 2, 29, al. 5, et 31,

Plus en détail

Assurance accidents. Informations pour employeurs et collaborateurs

Assurance accidents. Informations pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents obligatoire selon la LAA Prestations pour soins et remboursement de frais Indemnité journalière Rente d invalidité Indemnité pour

Plus en détail

Information client et conditions générales

Information client et conditions générales Information client et conditions générales RiskFree Assurance vie risque en cas d incapacité de gain ou de décès Version juin 2011 Contenu INFORMATION CLIENT... 2 CONDITIONS GÉNÉRALES... 3 1. BASES DE

Plus en détail

Conditions générales (CG) Assurance responsabilité civile

Conditions générales (CG) Assurance responsabilité civile Allianz Suisse Société d Assurances SA Conditions générales (CG) Assurance responsabilité civile Edition 01.2010 Table des matières Étendue de la couverture d assurance En quoi consiste la couverture d

Plus en détail

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013 Business One Assurance accidents selon la LAA Sommaire 1. Personnes assurées 3 2. Etendue de la garantie d assurance 3 3. Prestations de l assurance

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

Conditions générales de la société REMA Anlagenbau GmbH, Rudolf-Diesel-Weg 26 23879 Mölln, ci-après dénommée en abrégé Soc. REMA

Conditions générales de la société REMA Anlagenbau GmbH, Rudolf-Diesel-Weg 26 23879 Mölln, ci-après dénommée en abrégé Soc. REMA Conditions générales de la société REMA Anlagenbau GmbH, Rudolf-Diesel-Weg 26 23879 Mölln, ci-après dénommée en abrégé Soc. REMA I. Généralités Les conditions de livraison ci-après s appliquent à tous

Plus en détail

Assurance complémentaire individuelle

Assurance complémentaire individuelle Assurance complémentaire individuelle Conditions générales d assurance (CGA-I) Edition 2008 Table des matières I Généralités 2 Art. 1 Etendue de l assurance 2 Art. 2 Bases du contrat d assurance 2 Art.

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

SNOWCARE. Information aux clients conformément à la LCA et Conditions Générales d'assurance

SNOWCARE. Information aux clients conformément à la LCA et Conditions Générales d'assurance Information aux clients conformément à la LCA et Conditions Générales d'assurance Edition 2015 05.10.2015 SOMMAIRE SNOWCARE ASSURANCE ASSISTANCE SUR LES PISTES DE SKI... 3 I. INFORMATION AUX CLIENTS CONFORMÉMENT

Plus en détail

Pour exercer votre activité dans des conditions optimum, l assurance Responsabilité Civile Professionnelle est obligatoire.

Pour exercer votre activité dans des conditions optimum, l assurance Responsabilité Civile Professionnelle est obligatoire. Petit guide de la Responsabilité Civile Professionnelle appelée RC PRO Pour les Instituts, Les SPA, les Centres de Bronzage en Cabines et les Centres d Embellissement des Cils et des Ongles Pour exercer

Plus en détail

Conditions générales d Adon Production SA (CG Adon) état 10.2009

Conditions générales d Adon Production SA (CG Adon) état 10.2009 Conditions générales d Adon Production SA (CG Adon) état 10.2009 1 Conclusion de contrat Un contrat entre le client et Adon Production SA (ci-après: «Adon») prend effet par la confirmation de commande

Plus en détail

Conditions générales du système allpark. Novapark Monthey SA

Conditions générales du système allpark. Novapark Monthey SA Novapark Monthey SA 1. Prestations de Novapark 1.1. Généralités Novapark Monthey SA (appelée «Novapark») met à disposition du client le système allpark lui permettant de pouvoir s acquitter du tarif lors

Plus en détail

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances +41 44 283 33 93 www.egk.ch EGK-Voyage: frais de guérison Prestations Frais de guérison non couverts à l étranger en complément

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente ARTICLE 1 : ACCEPTATION DE COMMANDE 1.1 : Champ d application : Les présentes conditions générales régissent toutes nos ventes en magasin, sans préjudice d éventuelles conditions

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyages, tels que définis par la loi du 16 février 1994

Plus en détail

Conditions générales de location

Conditions générales de location Conditions générales de location Applicables à compter du 01/11/2011 ARTICLE 1. Champ d application 1.1 Partie Les présentes conditions générales sont applicables entre : TRAVELLERPAD, SAS au capital de

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Convention internationale relative au contrat de voyage (CCV)

Convention internationale relative au contrat de voyage (CCV) Convention internationale relative au contrat de voyage (CCV) (Bruxelles, 23 avril 1970) Les Etats Parties à la présente Convention, Constatant le développement du tourisme et son rôle économique et social,

Plus en détail

Partie I. Dispositions communes

Partie I. Dispositions communes CONDITIONS GENERALES De Nederlandstalige versie van onderhavige voorwaarden is beschikbaar op onze website. Partie I. Dispositions communes 1. Généralités La sprl DFT Modulco (ci-après «DFT Modulco»),

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion Conditions Générales Assurance de responsabilité Incendie / Explosion 0079-2002203F-22062015 AG Insurance sa Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Tél.

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de Groupe

Conditions Générales. Assurance de Groupe Assurance de Groupe Conditions Générales Société Anonyme - Capital Social 40.000.000,00 EUR - N entreprise 0403.262.553 - RPM Bruxelles Tour Louise, Avenue Louise, 149-1050 Bruxelles - Tél. (02) 403 87

Plus en détail

Loi fédérale sur le transport des marchandises assuré par les entreprises de chemin de fer et de navigation

Loi fédérale sur le transport des marchandises assuré par les entreprises de chemin de fer et de navigation Projet Loi fédérale sur le transport des marchandises assuré par les entreprises de chemin de fer et de navigation (Loi sur le transport des marchandises, LTM) du XX. xxx 2006 L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance automobile FORMULA, édition 2013 Generali Assurances Générales SA, 1260 Nyon TABLE DES MATIÈRES A. DISPOSITIONS COMMUNES Page 1. Eléments du contrat

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509

CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 175913A002_201509 CONDITIONS GÉNÉRALES FISCOVER PROTECTION JURIDIQUE 1/8 FISCOVER 2/8 CONDITIONS GÉNÉRALES PROTECTION JURIDIQUE SOMMAIRE ARTICLE 1. QUELQUES DÉFINITIONS... 3 ARTICLE 2. LE BÉNÉFICIAIRE... 4 ARTICLE 3. L

Plus en détail

hdi.global Assurance-accidents collective Conditions générales d assurance (CGA)

hdi.global Assurance-accidents collective Conditions générales d assurance (CGA) hdi.global Assurance-accidents collective Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2015 Information client selon l art. 3 de la loi sur le contrat d assurance (LCA) La présente information renseigne

Plus en détail

Conditions générales de vente et de livraison de la société SALMET International GmbH

Conditions générales de vente et de livraison de la société SALMET International GmbH Conditions générales de vente et de livraison de la société SALMET International GmbH 1: Domaine d application 1. Les présentes conditions s appliquent sans aucune exception à toutes nos offres, ventes

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES DE TRAITEMENTS DE OERLIKON BALZERS FRANCE, CI-DESSOUS DENOMMEE OERLIKON

CONDITIONS GENERALES DE VENTES DE TRAITEMENTS DE OERLIKON BALZERS FRANCE, CI-DESSOUS DENOMMEE OERLIKON CONDITIONS GENERALES DE VENTES DE TRAITEMENTS DE OERLIKON BALZERS FRANCE, CI-DESSOUS DENOMMEE OERLIKON La présente commande est soumise exclusivement aux conditions générales de ventes reproduites ci-dessous

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES «AON» 2015 Introduction Hiérarchie des conditions contractuelles Article 1 En quoi consiste notre protection? Article 2 Quelles sont les prestations assurées et les

Plus en détail

Conditions Générales d Assurance Livret protection des Transports Publics

Conditions Générales d Assurance Livret protection des Transports Publics Conditions Générales d Assurance Livret protection des Transports Publics Informations aux clients conformément à la LCA L'information suivante destinée aux clients donne succinctement et clairement un

Plus en détail

2) ÉQUIPEMENT DE COGECO

2) ÉQUIPEMENT DE COGECO 2600 rue Ontario East, Suite 225, Montreal, QC, H2K 4K4 Telephone: 514-524-2224 Fax: 514-524-3281 ANNEXE A ENTENTE DE SERVICE INTERNET CONDITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE COGECO SERVICES RÉSEAUX 1) SERVICES

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE SUR LA RESILIATION ET LA PROTECTION CONTRE LA RESILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL

AIDE-MEMOIRE SUR LA RESILIATION ET LA PROTECTION CONTRE LA RESILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL OFFICE FEDERAL DE L INDUSTRIE, DES ARTS ET METIERS ET DU TRAVAIL Division de la protection des travailleurs et du droit du travail AIDE-MEMOIRE SUR LA RESILIATION ET LA PROTECTION CONTRE LA RESILIATION

Plus en détail

Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2016 Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2016 Sympany Sommaire Information clients

Plus en détail

Specimen. Conditions Générales d Assurance (CGA) pour l assurance obligatoire des soins et l assurance facultative d indemnités journalières

Specimen. Conditions Générales d Assurance (CGA) pour l assurance obligatoire des soins et l assurance facultative d indemnités journalières Edition janvier 1998 Conditions Générales d Assurance (CGA) pour l assurance obligatoire des soins et l assurance facultative d indemnités journalières selon la loi fédérale sur l assurance maladie du

Plus en détail

Règlement de la Fondation Epargne 3

Règlement de la Fondation Epargne 3 Le présent règlement a été édicté par le Conseil de Fondation le 15 novembre 2006 en vertu de l article 4 des Statuts de la Fondation de prévoyance Epargne 3 et, notamment, de la loi fédérale du 25 juin

Plus en détail

CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE LA GARANTIE 3 CHAPITRE II - DUREE ET FIN DU CONTRAT D ASSURANCE 5 CHAPITRE III - PRIMES 7 CHAPITRE IV - ACCIDENTS 10

CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE LA GARANTIE 3 CHAPITRE II - DUREE ET FIN DU CONTRAT D ASSURANCE 5 CHAPITRE III - PRIMES 7 CHAPITRE IV - ACCIDENTS 10 - AD1071FR - 161112 CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE LA GARANTIE 3 Article 1 - Objet de la garantie 3 Article 2 - Risque assuré 3 Article 3 - Modification du risque assuré 3 Article 4 - Etendue territoriale

Plus en détail

0.211.422.913.61 Convention additionnelle

0.211.422.913.61 Convention additionnelle Traduction 1 0.211.422.913.61 Convention additionnelle à la Convention du 6 décembre 1920 entre la Confédération suisse et l Empire allemand, concernant les hypothèques suisses avec clause d or en Allemagne

Plus en détail

Conditions générales Edition 01.01.2013. TRAVEL Frais d annulation de voyage

Conditions générales Edition 01.01.2013. TRAVEL Frais d annulation de voyage Conditions générales Edition 01.01.2013 TRAVEL Frais d annulation de voyage 1. Etendue territoriale 2. Validité 3. Personnes assurées 4. Obligations en cas de sinistre 5. Objet de l assurance 6. Evénements

Plus en détail

CGA. Assurance complémentaire LAA

CGA. Assurance complémentaire LAA CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2008 Assurance complémentaire LAA Sommaire Page 3 3 5 10 11 13 14 1 Bases générales du contrat 2 Début et fin de l assurance

Plus en détail

Lois, prescriptions, règlements

Lois, prescriptions, règlements Conditions générales d assurance de la protection juridique MULTI-ASEB (CGAASEB10) Contenu du contrat d assurance collectif Vous trouverez aux pages suivantes une présentation claire et lisible des conditions

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE :

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : Article 1 Champ d application Toute commande passée par IDVERDE (ci-après dénommée «l Acheteur») auprès d un fournisseur de Biens ou d un prestataire de Services

Plus en détail

CGA. Assurance des soins. (Conditions générales d assurance) Visana SA, vivacare SA. Med Direct (LAMal) Valable dès 2016

CGA. Assurance des soins. (Conditions générales d assurance) Visana SA, vivacare SA. Med Direct (LAMal) Valable dès 2016 CGA (Conditions générales d assurance) Visana SA, vivacare SA Valable dès 2016 Assurance des soins Med Direct (LAMal) Sommaire Page 3 4 5 6 6 7 8 8 1. Principes 2. Prestations 3. Primes et participation

Plus en détail

ANNEXE 9 ASSURANCES. Version pour signature

ANNEXE 9 ASSURANCES. Version pour signature ANNEXE 9 ASSURANCES Version pour signature Annexe 9 Partie 1 ANNEXE 9 ASSURANCES Partie 1 EXIGENCES GÉNÉRALES 1.1 En application de l Article 17 Assurances du Contrat du Projet C-C, le Fournisseur souscrit,

Plus en détail

Conditions générales de prestations et de services

Conditions générales de prestations et de services Conditions générales de prestations et de services I- OBJET Les présentes conditions générales ont pour objet de régir les relations contractuelles entre le Client d une part, et la société 4D CREA dont

Plus en détail

TEC Assurance technique

TEC Assurance technique TEC Assurance technique Conditions complémentaires Médecins Plus Edition 2012 Les dispositions des conditions contractuelles s appliquent pour autant que les présentes conditions complémentaires n en disposent

Plus en détail

Conditions générales Edition 01.01.2013. Assistance Home

Conditions générales Edition 01.01.2013. Assistance Home Conditions générales Edition 01.01.2013 Assistance Home Les présentes conditions générales déterminent les prestations d assistance garanties et fournies par EUROP ASSISTANCE (Suisse) SA et assurées par

Plus en détail

Assurance risques de transport Assurance des responsabilités liées aux transports de marchandises

Assurance risques de transport Assurance des responsabilités liées aux transports de marchandises Assurance risques de transport Assurance des responsabilités liées aux transports de marchandises Conditions complémentaires (CC) aux conditions générales de la responsabilité du commissionnaire-expéditeur

Plus en détail

LOI N 88-04 du 16 JUIN 1988 FIXANT LE STATUT DE LA COPROPRIETE DES IMMEUBLES BATIS

LOI N 88-04 du 16 JUIN 1988 FIXANT LE STATUT DE LA COPROPRIETE DES IMMEUBLES BATIS LOI N 88-04 du 16 JUIN 1988 FIXANT LE STATUT DE LA COPROPRIETE DES IMMEUBLES BATIS Le développement «horizontal» de Dakar a considérablement réduit au cours de ces dernières années l espace susceptible

Plus en détail

Responsabilité civile diverses

Responsabilité civile diverses CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE Responsabilité civile diverses TABLE DES MATIERES DEFINITION CHAPITRE I : OBJET ET ETENDUE DE L'ASSURANCE ARTICLE 1 : LIMITES TERRITORIALES ARTICLE 2 : OBJET DE L ASSURANCE

Plus en détail

ASSURANCE APPAREILS MOBILES

ASSURANCE APPAREILS MOBILES 425, avenue Viger Ouest, Montréal (Québec) H2Z 1W5 67207132 F (01/2016) CERTIFICAT D ASSURANCE ASSURANCE APPAREILS MOBILES RENSEIGNEMENTS SUR VOTRE ASSURANCE Ce certificat d assurance renferme de l information

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU TRANSPORTEUR FLUVIAL

POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU TRANSPORTEUR FLUVIAL POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU TRANSPORTEUR FLUVIAL Imprimé du 18 Juin 1998, modifié le 1er janvier 2007 CONDITIONS GÉNÉRALES - 1 - SOMMAIRE PRÉAMBULE - LOI APPLICABLE... 3

Plus en détail

Aperçu des prestations des assurances complémentaires

Aperçu des prestations des assurances complémentaires Aperçu des prestations des assurances complémentaires Nos assurances complé mentaires garantissent une protection intégrale. Vous trouverez un aperçu de nos principales prestations ci-après : GVB Plus

Plus en détail

Conditions générales d ALD Automotive AG

Conditions générales d ALD Automotive AG REMARQUE PRÉLIMINAIRE: La présente version française des Conditions générales d ALD Automotive AG, version Octobre 2014 est une traduction non officielle fournie à titre d information. La version «Allgemeine

Plus en détail

Assurance Habitation. Information client et Conditions générales d assurance (CGA) Edition 11/2015. En cas d urgence: 0800 80 80 80

Assurance Habitation. Information client et Conditions générales d assurance (CGA) Edition 11/2015. En cas d urgence: 0800 80 80 80 Edition 11/2015 Assurance Habitation Information client et Conditions générales d assurance (CGA) Appelez-nous! Nous sommes là pour vous. En cas d urgence: 0800 80 80 80 Depuis l étranger +41 44 628 98

Plus en détail

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 113,

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 113, L 148/22 FR Journal officiel des Communautés européennes DIRECTIVE 98/29/CE DU CONSEIL du 7 mai 1998 portant sur l harmonisation des principales dispositions applicables à l assurance-crédit à l exportation

Plus en détail

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Conditions générales d assurance (CGA) Edition 0. 00 Introduction La désignation KPT/ CPT sous-entend toujours la KPT/ CPT Caisse-maladie. I. Dispositions

Plus en détail

Exemple. Termes utilisés dans la présente police

Exemple. Termes utilisés dans la présente police A Termes utilisés dans la présente police Nous, notre et la société, signifient Foresters, compagnie d assurance vie. Vous et votre signifient chaque propriétaire nommé dans les Conditions particulières,

Plus en détail

Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat

Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat 1/ Rappels généraux Lorsque plusieurs entreprises sont amenées à intervenir sur un

Plus en détail