Sommaire de la séquence 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire de la séquence 6"

Transcription

1 Sommaire de la séquence 6 t t t t Histoire : La place de l Église dans l Occident féodal Séance 1 Quelles étaient les croyances et les pratiques des chrétiens au Moyen Age? Séance 2 La construction des églises au Moyen Age Séance 3 Comment évoluent la vie et le rôle des moines entre le XIe et le XVe siècle? Séance 4 Comment évolue la place de l Église dans la société médiévale entre le XIe et le XVe siècle? Objectifs a) savoir : Situer dans le temps les églises romanes (XIe XIIe s.) et les églises gothiques (XIIe - XVe siècle). Dater l ordre des cisterciens, l ordre des Franciscains b) Savoir-faire : Décrire et d expliquer les croyances et les pratiques des chrétiens du Moyen Age. Décrire une église en utilisant le vocabulaire de la leçon Expliquer l organisation et la vie dans une abbaye cistercienne. Raconter la vie de saint-françois Expliquer l organisation de l Église Décrire certaines missions sociales de l Église au Moyen Age t t t Histoire : L expansion de l Occident chrétien (XI-XVe siècle) Séance 5 Giovanni Arnolfini, un marchand-banquier au Moyen-âge Séance 6 Bruges, une ville au Moyen-âge Séance , la première croisade Objectifs c) Connaissances (Savoir) : Localiser Bruges et les principaux circuits commerciaux en Occident au XIIIe siècle La date de la première croisade et de la prise de Jérusalem (1099). d) Capacités (Être capable de) : Raconter les activités d un marchand banquier Expliquer la croissance d une ville Raconter la première croisade Méthodes La fiche méthode n 1 Comment organiser mon temps de travail? La fiche méthode n 2 Bien tenir mon cahier. La fiche méthode n 3 Comment apprendre ma leçon? Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants droit respectifs. Tous ces éléments font l objet d une protection par les dispositions du code français de la propriété intellectuelle ainsi que par les conventions internationales en vigueur. Ces contenus ne peuvent être utilisés qu à des fins strictement personnelles. Toute reproduction, utilisation collective à quelque titre que ce soit, tout usage commercial, ou toute mise à disposition de tiers d un cours ou d une œuvre intégrée à ceux-ci sont strictement interdits. Cned-2009

2 séance 1 Séquence 6 Cette séquence de travail est entièrement consacrée à l histoire. En Histoire, elle comprend trois séances, d une heure chacune, qui vont te permettre de découvrir la place de l Église au Moyen Age et l expansion de l Occident chrétien entre le XIe et le XVe siècle. Chaque séance comprend peu d exercices afin de faciliter tes apprentissages. Chacune des séances de travail, en fonction de ton rythme personnel, comprend 45 à 60 minutes, certains exercices étant moins faciles que d autres. Tu dois réaliser au minimum trois séances par semaine. Pour bien te préparer, relis la fiche méthode n 1 d Histoire : «organiser mon temps de travail» Pour la tenue de ton cahier, il faut être rigoureux et bien respecter les consignes. Réponds aux questions et réalise les auto-évaluations proposées au crayon à papier. Note ce qui est important en vert (titre, correction des exercices, «je retiens», vocabulaire). Relis les conseils de la fiche méthode 2 d Histoire : «Bien tenir mon cahier». Lorsque tu lis un document ou une question, si tu as du mal à comprendre, lis-le à voix haute. Lorsque tu ne connais pas le sens d un mot, cherche le sens de ce mot dans le manuel (dans les encadrés définitions ou dans le lexique à la fin du manuel) ou dans un dictionnaire. N oublie pas que sur le site collège de ton niveau d enseignement, si tu possèdes un ordinateur avec une connexion à Internet, tu disposes d un forum entraide pour échanger avec tes camarades des quatre coins du monde, ce qui te permet de mieux comprendre le sens d un exercice. Tu peux également, en cas de difficultés plus importantes, faire appel au tutorat sur le site ou par téléphone si cela correspond aux modalités de ton inscription. Bon travail Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 221

3 Séquence 6 séance 1 Séance 1 Quelles étaient les croyances et les pratiques des chrétiens au Moyen Age? Au Moyen Age, en Occident, presque tous les habitants sont chrétiens. La religion est très présente dans la vie quotidienne. Voyons dans cette leçon : Quelles étaient les croyances des chrétiens? Quelles étaient leurs pratiques religieuses? A Croire au salut des âmes Après avoir recopié au stylo le titre de la séance Quelles étaient les croyances et les pratiques des chrétiens au Moyen Age? - ouvre ton cahier et prends un crayon à papier pour répondre aux questions des exercices suivants. N oublie pas pour chaque exercice de bien noter la référence des exercices, et les lettres et numéros des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes qui reprennent l intitulé des questions. Exercice 1 Comprendre le message du Jugement dernier de Conques Observe attentivement les images du document 1 et lis sa légende avant de répondre aux questions de l exercice. Si tu disposes d une connexion à Internet, tu peux voir une image détaillée du tympan à l adresse suivante : Mais attention, ne passe pas trop de temps sur ce site. Il faut répondre aux questions de l exercice en priorité. a) Document 1 : Où se trouve Jésus-Christ? Comment est-il représenté? Que fait-il? b) D après cette sculpture, dans la religion chrétienne, que deviennent les âmes des défunts après la mort? c) Par rapport au Christ, où se trouve l enfer? Où se trouve le paradis? d) Quels personnages représentés sur le tympan le confirment? (Cite les personnages et précise de quel côté ils se trouvent) e) Pour quelle raison le personnage du détail C se retrouve-t-il de ce côté du Jugement? Quel est son châtiment? f) Au Moyen Age, pourquoi les images et les sculptures étaient-elles indispensables pour enseigner le message du Christ aux chrétiens? 222 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

4 séance 1 Séquence 6 Document 1 : Le Jugement dernier Source des images : Dagli-Orti/gdo:b28043/aa Dagli-Orti/ gdo:b28045/aa Cette sculpture en bas-relief représente le Jugement Dernier. Le Christ (1) en Majesté est assis au centre de la scène, sur un trône. Juste en dessous de lui, la pesée des âmes (5) figure le jugement dernier : le diable essaie d appuyer sur la coupe représentant le mal tandis que l ange appuie de son côté sur le bien ; les croix représentent l intervention de Jésus-Christ pour sauver les âmes de l enfer. À sa droite se trouve le paradis où sont accueillis les «élus», comme la vierge Marie (2) ou encore sainte Foy (3). À sa gauche, se trouve l enfer où le diable (4) règne en maître. Cependant, la condamnation n est pas définitive puisqu une porte existe entre l enfer et le paradis ; elle est empruntée par un homme tiré par un ange. Cette sculpture se trouvait sur le portail de l église comme une sorte de catéchisme. Elle a aussi une signification symbolique : en franchissant le portail, le chrétien entre dans le monde de la foi et de la religion : le bien et le mal y sont plus importants que le fait d être puissant ou pauvre, comme dans la vie quotidienne. Le tympan obéit aussi à un savant programme théologique (= religieux) dont le site te donnera une idée. Dessin du portail d après Viollet le Duc. Dictionnaire raisonné de l architecture (1856) ; Schéma Franck Marthaz. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 223

5 Séquence 6 séance 1 Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de passer au chapitre B. B Vivre en chrétien pour assurer son salut Nous avons vu que les chrétiens croyaient en une vie après la mort (= le salut des âmes). Mais pour avoir le droit d accéder au paradis, il fallait avoir eu une vie terrestre exemplaire. Les chrétiens devaient croire en Dieu, mais aussi «pratiquer» le christianisme. C est à dire suivre l exemple de Jésus-Christ. Pour aider les chrétiens dans leur quête du salut, l Église imposait certaines obligations aux fidèles. Voyons quelques unes de ces obligations : Exercice 2 Les sacrements rythment les grands moments de la vie Pour les chrétiens, un sacrement est un geste réalisé par un prêtre (imposition des mains, onction ) qui représente l intervention de Dieu dans la vie humaine. Pour l Église catholique, il existe sept sacrements traduits par des gestes spécifiques (l Église orthodoxe connaît les mêmes sacrements, mais les cérémonies sont souvent différentes). Document 2 : Les sept sacrements Le baptême : de l eau (symbole de purification) est déposée sur le front du baptisé pour marquer l appartenance à la communauté des chrétiens. À partir du XIIe siècle, on baptise les enfants dès leur naissance : dans un monde devenu chrétien, ce n est plus un choix personnel d adulte et le baptême garantit, si l enfant meurt chose fréquente au Moyen Âge l accès au paradis. La confirmation : l évêque impose ses mains sur le croyant. Ce sacrement existe depuis le Ve siècle mais d abord associé au baptême, il devient une cérémonie spécifique au XIIe siècle. Enluminure des Grandes Chroniques de France (XVe s.). British Library, Londres. Ms. Royal 20 c. VII, fol.190 v AKG_ La communion : manger le pain et boire le vin transformé en corps et en sang du Christ par le prêtre. Cet acte est considéré comme sacrement depuis le Ier siècle de l Église chrétienne. Le IVe concile de Latran rend obligatoire la communion au moins une fois par an (à Pâques qui marque la résurrection du Christ). La confession : confier à un prêtre le mal commis (les «péchés») : l Église rend obligatoire la confession auprès d un prêtre au moins une fois par an au IVe concile de Latran en Le sacrement de l ordre : un homme reçoit l ordination sacerdotale pour devenir prêtre et célébrer les sacrements au service des chrétiens ; depuis le début du IVe siècle, un parfait célibat est attendu de lui (mais est loin d être respecté). Le mariage : il est considéré comme sacrement à partir du IIe concile de Lyon en 1274, ce qui n entraîne pas pour autant une cérémonie religieuse (on peut se marier devant notaire) L extrême-onction : sacrement qui prend son nom en 1173 et qui est donné par le prêtre à un mourant. 224 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

6 séance 1 Séquence 6 a) Document 2 : Quel sacrement cette enluminure du XVe siècle représente t-elle? Justifie ta réponse en décrivant la scène. b) En t aidant du document 2, imagine et raconte la vie chrétienne de Jehan, né en 1190 et mort en Fais bien attention, il ne peut recevoir tous les sacrements à la fois! Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de passer à l exercice 3. Exercice 3 Culte des reliques et pèlerinages, des pratiques très populaires Tu peux faire oralement le travail sur le document 3 (questions a), b) et c) avant de passer aux documents 4 et 5 (questions d à i) Document 3 : Le reliquaire de Sainte-Foy de Conques Statue reliquaire ou «chasse» de sainte Foy (hauteur 85 cm, or et pierres précieuses). Cette statue est conservée dans l abbaye de Conques dans l Aveyron. AKG_ et Cette statue contient la relique de sainte Foy. Une relique est une partie du corps d un saint, ou un objet lui ayant appartenu. En l occurrence, il s agit ici du crâne de la sainte, visible par les fidèles à travers la grille située au dos de la statue. Née vers 290 à Agen, sous l empire romain, Foy se convertit au christianisme vers l âge de douze ans. Refusant de renier sa foi chrétienne, elle meurt décapitée en 303 lors des grandes persécutions de l empereur Dioclétien contre les chrétiens. L Église en fait une sainte dès le IVe siècle. Au IXe siècle, dépourvus de reliques et dans l espoir d attirer les pèlerins qui font route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, les moines de Conques dérobent le crâne de la sainte dans la cathédrale d Agen, puis l exposent dans leur abbaye. C est alors que la relique se serait mise à accomplir des miracles Un témoignage des miracles de sainte Foy Bernard d Angers écrit, vers 1010, au sujet de la relique : «Lorsque nous avons paru devant elle, l espace était si resserré, la foule prosternée sur le sol était si pressée, qu il nous fut impossible de tomber à genoux (...) En la voyant pour la première fois, toute en or, étincelant de pierres précieuses et ressemblant à une figure humaine, il parut à la plupart des paysans qui la contemplaient, que la statue les regardait d une manière vivante et qu elle exauçait de ses yeux leurs prières.» D après Bernard d Angers. Le Livre des miracles de Sainte Foy. XIe siècle. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 225

7 Séquence 6 séance 1 a) Document 3 : Où est conservée cette statue? Que contenait-elle? b) Pourquoi les chrétiens se pressaient-ils devant la statue pour prier? Si tu manques de temps, réponds aux dernières questions de l exercice à l oral. c) Documents 3 et 4 : Sur la route de quel grand pèlerinage se trouvait l abbaye de Conques? d) Quels sont les deux autres grands pèlerinages chrétiens? Lequel des deux conduit les chrétiens en terre d Islam? e) Dans quel but les chrétiens accomplissaient ces pèlerinages? Document 4 : Les grands pèlerinages au Moyen Age Il y avait trois grands pèlerinages au Moyen Âge : Saint-Jacques de Compostelle où les chrétiens priaient sur la tombe de l apôtre saint-jacques, Rome où ils priaient sur celle de saint-pierre et enfin Jérusalem où est mort le Christ. Franck Marthaz f) Document 5 : Comment commence le testament de Bernard? Qu est ce que cela prouve? g) Quel vœu exprime Bernard dès la deuxième phrase de son testament? h) Par quels moyens espère-t-il y parvenir? 226 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

8 séance 1 Séquence 6 Document 5 : Extraits du testament de Bernard d Ezi, seigneur d Albret (1341) «Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, ainsi soit-il. Moi, Bernard, seigneur d Albret, sain de corps et d esprit, voulant pourvoir au salut de mon âme et disposer de moi et de mes biens et choses, je donne et recommande mon corps et mon âme à Dieu Notre Seigneur, à Notre Dame Sainte Marie et toute la cour céleste du Paradis. ( ) Je veux, j ordonne et je commande que ( ) soient données et distribuées, aux couvents des Frères Mineurs, Prêcheurs, Carmes et Augustins, les sommes de deniers ci-dessous exprimées (Suit une liste d une trentaine de monastères auxquels Bernard fait des dons d argent). De même, je veux et j ordonne que, comme je suis tenu de faire cinq pèlerinages, ces pèlerinages soient faits par mes fils ( ). De même, comme j ai fait vœu et promis, à l occasion de la maladie de Marthe, ma femme, d aller au Saint-Sépulcre de Notre Seigneur (à Jérusalem) ( ) je veux et j ordonne, qu au cas où je ne pourrais moi-même faire ledit pèlerinage, un de mes fils le fasse. ( ) Et s il advenait que mes enfants fussent assez ingrats pour ne pas vouloir accomplir lesdits pèlerinages pour mon âme, je veux, j ordonne et je commande que ce que l on estime ce que je pourrais dépenser en faisant lesdits pèlerinages, et que mes héritiers soient tenus de faire des dons et de bonne aumônes, là où ils jugeront qu il soit bien employé au salut de mon âme. ( )» D après la traduction de Robert Boutruche, La crise d une société. Seigneurs et paysans du Bordelais pendant la Guerre de Cent Ans, Paris, Les Belles Lettres, 1963, p Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de recopier le résumé de la leçon sur ton cahier. Recopie le résumé suivant au stylo sur ton cahier et apprends-le en utilisant les mots en gras pour le mémoriser. j e retiens Au Moyen Age, presque tous les habitants d Occident sont des chrétiens. Ils croient en la résurrection de Jésus-Christ et espèrent le rejoindre après la mort au Paradis. Pour sauver leur âme, les chrétiens suivent les prescriptions de l Église : recevoir les sacrements, dont plusieurs prennent de l importance à cette époque aux moments importants de la vie (baptême, mariage), aller à la messe le dimanche, communier à Pâques, confesser leurs péchés. Ils doivent aussi se montrer charitables envers les pauvres et faire des dons à l Église. Pour se faire pardonner leurs péchés, obtenir une guérison ou voir exaucer un vœu, de nombreux chrétiens partent en pèlerinage pour aller prier devant les reliques des saints. Les pèlerinages les plus importants les conduisent à Jérusalem, Saint-Jacquesde-Compostelle, ou encore Rome. Recopie les définitions sur ton cahier en notant le mot dans la marge et la définition à droite comme ci-dessous : marge Une église : L Église : Une relique : Avec une minuscule, c est le lieu de culte (prière) des chrétiens. Avec une majuscule, c est l ensemble de la communauté des chrétiens. Les restes du corps d un saint ou un objet lui ayant appartenu. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 227

9 Séquence 6 séance 1 Un saint : Une personne canonisée par l Église pour que sa vie serve d exemple. L Église a décidé que cette personne était, de façon certaine, au paradis. Un péché : Une action que l Église estime mauvaise. je suis capable de Au terme de cette leçon tu dois être capable de : Réciter le résumé et le vocabulaire de la leçon. Décrire et d expliquer les croyances et les pratiques des chrétiens du Moyen Age. Le coin des curieux Pour voir en détail le tympan de Conques : Pour comprendre la difficulté du métier des historiens qui travaillent sur les sources manuscrites du Moyen Age, les photographies du testament de Bernard Ezi II d Albret sont visibles à l adresse suivante : Notez que l écriture du XIVe siècle est très difficile à lire et que le texte est en occitan, la langue utilisée dans le sud de la France à cette époque. Un extrait du testament traduit par Robert Boutruche est consultable sur le site de Sources Médiévales : puis taper le mot clé «Albret» dans la barre de recherche du site à gauche. 228 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

10 séance 2 Séquence 6 Séance 2 La construction des églises au Moyen Âge je sais déjà En étudiant le Jugement dernier du tympan de l église de Conques nous avons découvert que les chrétiens espéraient sauver leur âme et accéder au Paradis. Le reliquaire de sainte-foy, également conservé à Conques, nous a permis de découvrir une pratique très populaire au Moyen Age : les pèlerinages et le culte des saints. À partir de l an 1000, la plupart des églises sont désormais construites en pierre. Dans cette leçon, nous allons étudier les problèmes que posait leur construction. Le principal problème est celui du plafond : comment faire un plafond en pierre sans qu il s effondre? Deux solutions ont été successivement élaborées au cours du Moyen Âge. Après avoir recopié au stylo sur ton cahier le titre de la séance - La construction des églises au Moyen Âge- réponds au crayon à papier, sur ton cahier, aux questions des exercices. N oublie pas pour chaque exercice de bien noter la référence des exercices, les lettres des questions sur ton cahier. Pour répondre, fais des phrases complètes qui reprennent l intitulé des questions. A L église, un espace organisé pour la prière Exercice 4 Identifier les espaces de l église Nous allons prendre l exemple de l abbatiale de Conques : nous avons déjà vu qu elle accueillait les moines, mais elle servait aussi d église pour le village. Les numéros identiques figurant sur les photos extérieure et intérieure désignent les mêmes espaces. Pour les identifier, le texte te donne des précisions qui portent soit sur l intérieur, soit sur l extérieur. Document 6 : L abbatiale de Conques, vue extérieure Vue aérienne Alamer/Iconotec/Photononstop/Réf. n AKG_ Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 229

11 Séquence 6 séance 2 (Document 6 / suite) L abbatiale de Conques, vue intérieure et plan. Nicolas Thibaut/Photononstop/Image n plan Mickaël Levasseur L église de Conques est une abbatiale, c est-à-dire l église d une abbaye (ou monastère), lieu où vivent des moines. Elle est édifiée entre 1031 et 1107 par les moines de Conques à la place d une ancienne église grâce aux nombreux dons que les pèlerins laissaient à leur passage. L abbatiale de Conques accueille aussi les gens du village pour les cérémonies. Comme beaucoup d églises romanes, l église de Conques a un plan en forme de croix. Elle est orientée vers l Est, en direction de Jérusalem. C est un lieu de rassemblement et de prières pour les chrétiens. On y entrait, par l ouest, en passant sous le portail ( ) qui était encadré par deux grosses tours-porches. C est à ce portail que se trouvait le tympan du Jugement dernier que nous avons étudié dans la leçon précédente. Les fidèles assistaient à la messe dans la nef ( ). Les moines et le prêtre qui célébrait la messe se tenaient dans le chœur ( ). Entre l abside et la nef, les deux parties du transept ( ) étaient éclairés par une tour-lanterne ( ). La lumière apportée par les fenêtres de cette tour symbolisait la présence de Dieu. Quant au reliquaire (X) qui contenait les reliques de sainte-foy, il se trouvait dans le chœur de l église. Le déambulatoire, un passage spécialement aménagé derrière le chœur, permettait aux pèlerins de circuler (de déambuler) pour accéder à la relique et prier devant elle. a) Document 6, plan : Quelle forme dessine le plan de l église de Conques? b) Comment est-elle orientée? c) Quel moment de la vie de Jésus-Christ ce plan et cette orientation rappellent-ils? d) Utilise les indications données sur le plan pour établir la légende des vues extérieures et intérieures de l abbaye. Écris directement au crayon à papier dans le texte (entre les parenthèses) les numéros correspondants. 230 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

12 séance 2 Séquence 6 e) Où se tenaient les chrétiens pour assister à la messe? Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés avant passer au chapitre B. B La technique romane L église de Conques est une église romane : nous allons voir maintenant comment est construit le plafond en pierre. Observe sur le document 7 le dessin de gauche et compare-le à la vue intérieure du document 6. Document 7 : Des techniques de construction en évolution Coupe d après Viollet le Duc. Dictionnaire raisonné de l architecture (1856) Exercice 5 La voûte romane a) Quelle est la forme du plafond? Comment peux-tu justifier les expressions voûte en «berceau» ou en «plein cintre»? b) Le poids de la voûte fait pression vers le bas ; qu a-t-on renforcé pour éviter son effondrement? Dans l art roman, les murs jouent un rôle prépondérant pour soutenir la voûte ; ils demeurent donc très épais avec peu d ouvertures ; la plupart des églises romanes sont étroites et sombres. Les bas-côtés soutiennent la partie centrale, la nef. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 231

13 Séquence 6 séance 2 À la fin de la leçon, consulte le coin des curieux. Tu pourras trouver beaucoup d autres exemples d églises et d abbayes romanes (et gothiques) sur le site C Les cathédrales gothiques L étroitesse des églises romanes a amené les bâtisseurs à tenter d autres solutions. Dès le milieu du XIIe siècle, à Saint-Denis (près de Paris), une nouvelle technique est utilisée. Elle se généralise ensuite. Cette technique que les historiens ont nommée «art gothique» est particulièrement spectaculaire dans les cathédrales construites au XIIIe et au XIVe siècle. Une cathédrale est l église dans laquelle l évêque célèbre habituellement la messe. Nous allons nous intéresser à la cathédrale d Amiens, l une des grandes cathédrales gothiques. Document 8 : La cathédrale Notre-Dame d Amiens, vue intérieure 1. Chœur 2. Pilier 3. Croisée du transept 4. Tribunes 5. Vitraux 6. Croisée d ogives AKG_ Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

14 séance 2 Séquence 6 Document 9 : la cathédrale Notre Dame d Amiens : de vastes proportions Conques Amiens Longueur 56 m 149 m Largeur 34 m 70 m Hauteur sous nef 22 m 43 m Hauteur façade 35 m 68 m Plan d Amiens d après Viollet le Duc. Dictionnaire raisonné de l architecture (1856) et de Conques Cned dessin Franck Marthaz Exercice 6 identifier l art gothique a) Observe la vue intérieure de la cathédrale d Amiens (document 8) et compare-la avec la vue intérieure de l église Sainte-Foy de Conques (document 6) : quels sont les éléments identiques? quelles différences vois-tu? b) À l aide du document 9, montre que la cathédrale d Amiens a de vastes proportions. c) Sur les deux mêmes documents, observe le plafond puis observe la partie droite du document 7 : comment appelle-t-on la voûte qui forme le plafond? d) Où se fait sentir, d après le document 7 à droite, le poids de la voûte? Quelle solution technique est mise en œuvre pour résoudre le problème? La croisée d ogives permet de faire porter la poussée de la voûte par les arcs-boutants ; les murs n ont plus besoin d être aussi épais que dans l art roman. Les architectes du Moyen Âge construisent donc de plus en plus haut et de plus en plus large jusqu en 1284 date à laquelle le chœur de la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais s effondre. Il atteignait 48,50 mètres! Cette grandiose architecture avait une fonction religieuse : la lumière qui entrait dans le bâtiment et la forme élancée vers le ciel devaient donner aux chrétiens le sentiment de s approcher de Dieu en venant prier dans ce lieu. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 233

15 Séquence 6 séance 2 Document 10 : Façade de la cathédrale d Amiens Photo cned (AEL 2) - AKG_ Photo statue RMN / Agence Bulloz côte cliché : Les sculptures qui ornent les façades ne sont pas en bas-relief, mais le plus souvent constituées de haut-reliefs, ou même de statues fixées dans des niches, comme la statue du «Beau Dieu d Amiens» qui orne le trumeau du portail central de la façade (document 10). C est en entrant à l intérieur de la cathédrale que l on comprend toute l importance de la croisée d ogives. La nef et le chœur sont baignés de lumière grâce aux larges fenêtres ouvertes entre les piliers, notamment au niveau des tribunes. Ces larges fenêtres permettent de placer des vitraux (document 11) qui sont comme un livre racontant la bible et la vie des saints. 234 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

16 séance 2 Séquence 6 Document 11 : Vitrail de Notre-Dame de Chartres, XIIIe s. Le vitrail est un panneau constitué de morceaux de verre peints ou colorés et assemblés entre eux par du plomb pour former un dessin. Les vitraux servaient à décorer les grandes verrières (= fenêtres) des églises gothiques. Ces vitraux étaient souvent payés par des corporations de marchands ou d artisans, ou par des riches seigneurs qui espéraient ainsi gagner leur salut en embellissant les nouvelles églises. Il reste très peu de vitraux du Moyen Age dans la cathédrale d Amiens. Les plus beaux vitraux sont ceux de la cathédrale de Chartres, comme celui-ci qui représente la Vierge et l enfant Jésus. Il est très caractéristique du XIIIe siècle, siècle où le culte de la Vierge Marie est en plein développement. La couleur bleue dominante des vitraux, mais aussi la dédicace (= le nom) de la plupart des cathédrales de cette époque, dédiées à Notre-Dame (= la Vierge Marie), confirment l importance du culte marial. Bridgeman PWI Au-delà du renouveau artistique et architectural, les cathédrales gothiques répondent surtout au besoin de leur temps : Les hommes sont plus nombreux car ils sont mieux nourris grâce aux progrès de l agriculture dans les campagnes De ce fait, et parce que les seigneurs assurent suffisamment la paix, les villes se développent et s agrandissent à partir du milieu du XIIe siècle. Les dirigeants de la ville veulent affirmer la puissance de la cité, les habitants veulent assurer leur salut en finançant la construction ; les évêques souhaitent les cathédrales les plus belles possibles en pensant ainsi honorer Dieu : la construction des cathédrales témoigne donc du dynamisme de l Occident aux XIIe et XIIIe siècles. Enfin, les rois capétiens soutiennent la construction de ces nouvelles églises qu ils utilisent lors des grands moments de leur règne (sacre et couronnement dans la cathédrale de Reims, inhumation dans l abbatiale de Saint-Denis ; construction de la Sainte-Chapelle à Paris par Louis IX), ce qui renforce le caractère sacré de leur pouvoir. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 235

17 Séquence 6 séance 2 Voici maintenant un tableau qui reprend les grandes caractéristiques des églises romanes et gothiques. Il peut t aider à faire l exercice 7. Document 12 : Les grandes caractéristiques du roman et du gothique église romane église gothique Date d apparition XIe siècle Milieu XIIe - XIIIe s. Exemple étudié Techniques de construction Abbatiale Sainte-Foy de Conques Type de voûte Voûte en berceau Éléments Murs épais, contreforts, arcs pleins cintres Cathédrale Notre- Dame d Amiens Voûte sur croisée d ogives Piliers, arcs-boutants, contreforts Fenêtres Petite taille Grande taille Aspect extérieur général Peu élevée et trapue Élancée Aspect de la nef Hauteur Peu élevée Très élevée Lumière Peu de lumière Beaucoup de lumière Éléments décoratifs Objectif religieux je rédige Exercice 7 Décrire une église ou une cathédrale Fresques murales Sculptures en bas-relief Transmettre le message de Dieu Favoriser le culte des reliques Vitraux Sculpture en haut-relief et statues Transmettre le message de Dieu Rassembler un grand nombre de chrétiens Montrer la puissance de l Église Raconter la vie des saints Cet exercice est difficile. Si tu as déjà passé plus de 45 minutes sur cette leçon, passe directement au résumé de la leçon. a) Choisi une des deux églises étudiées (abbatiale de Conques ou cathédrale d Amiens), puis relève sur ton cahier les mots en gras et soulignés du chapitre correspondant à cette église (chapitres A et B pour Conques, chapitre C. pour Amiens). b) Imagine que tu es en vacances avec tes parents ou avec des amis dans le département de l Aveyron ou dans celui de la Somme. Vous décidez de visiter l abbatiale de Conques ou la cathédrale d Amiens. Comme tu l as étudiée en cours, c est toi qui t improvises guide pour la visite de l église. Rédige un texte d une dizaine de lignes qui décrit l église. Dans ce texte tu dois : rappeler le nom et la date de construction de l église et à l initiative de qui elle fut construite, présenter l aspect général de l église (forme du plan, orientation, dimensions), décrire les différentes parties de l église et expliquer leur fonction. 236 Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

18 séance 2 Séquence 6 décrire les éléments de décoration de l église enfin, expliquer en quoi l architecture de cette église répond aux besoins des chrétiens de cette époque (voir dernière ligne doc. 12) Pour rédiger ton texte, tu ne dois pas recopier les phrases de la leçon, mais seulement utiliser les mots en gras relevés sur ton cahier et les tableaux des documents 9 et 12. Maintenant, vérifie tes réponses dans le livret de corrigés des exercices avant de recopier et d apprendre le résumé de la leçon. Recopie le résumé suivant au stylo sur ton cahier et apprends-le en utilisant les mots en gras pour le mémoriser. j e retiens Franck Marthaz Au XIe siècle, de nombreuses églises sont construites en pierre en Occident. Ces nouvelles églises, édifiées suivant un style qualifié plus tard de «roman», sont les lieux de culte des chrétiens. Leur plan en forme de croix, leur orientation vers l Est et leur décor transmettent le message du Christ aux fidèles. Très souvent, elles conservent également les reliques d un saint qui attirent les pèlerins. À partir du XIIIe siècle, apparaît en Ile-de-France, puis dans toute l Europe, un nouveau type d église que l on qualifiera plus tard de «gothique». Ces vastes églises, les cathédrales, construites au cœur des villes à l initiative des évêques et grâce aux dons des fidèles, utilisent de nouvelles techniques qui permettent d édifier des lieux de culte plus grands, plus hauts et plus lumineux. Recopie les définitions sur ton cahier en notant le mot dans la marge et la définition à droite comme ci-dessous : marge Une cathédrale : L église d un évêque : c est là que se trouve la «cathèdre», c est-à-dire le siège sur lequel seul l évêque peut s asseoir lorsqu il préside une célébration religieuse. Un évêque : Le responsable d un diocèse, c est-à-dire, une région où vit une Importante communauté de chrétiens je suis capable de Au terme de cette leçon tu dois être capable de : Situer dans le temps les églises romanes (XIe XIIe s.) et les églises gothiques (XIIe - XVe siècle). De décrire une église en utilisant le vocabulaire de la leçon De réciter le résumé et le vocabulaire de la leçon. Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 237

19 Séquence 6 séance 2 Le coin des curieux Pour les églises romanes : sur le site Pour voir la basilique Saint-Denis, première cathédrale gothique : Le site des monuments nationaux te propose aussi quelques autres abbayes et cathédrales (www.monuments-nationaux.fr). En allant sur google earth ou sur géoportail, tu pourras voir des vues aériennes des grandes cathédrales de France : Notre-Dame-de-Paris, Notre-Dame-de-Rouen, Notre-Dame-de-Reims, Notre-Dame-de-Chartres Sur google earth, de nombreuses photos des monuments te sont également proposées. Un point d orthographe : saint-jacques ou Saint-Jacques? Comment savoir s il faut mettre une majuscule ou non à «saint». La réponse en détail et avec une petite dictée à faire à l adresse suivante : NB : Pour ceux qui n ont pas accès à Internet : L on écrit «saint» sans majuscule lorsque l on veut désigner une personne, «Saint» avec une majuscule, lorsque l on veut désigner un lieu ou le nom d une église. j approfondis : Histoire des Arts Exercice 8 Connaître les différents types de sculptures Cet exercice est un rappel. Dans le cours de 6e (séquence 3, La civilisation grecque, séance 6, exercice 23), nous avions évoqué les grands types de sculptures. Voyons si tu te rappelles ce que tu as appris Document 13 : Les grands types de sculptures a) Recopie le tableau ci-dessous, puis à l aide du document 13, complète-le : a. Bas-relief b. Haut-relief c. Sculpture en ronde-bosse (statue). Dessin F. Marthaz Document A B Type de sculpture Nom de l église roman ou gothique? Document 14 : Deux exemples de sculptures Doc A : tympan de Sainte-Foy-de-Conques Doc. B Portail de la cathédrale de Chartres Dagli-Orti/GDO-B-28045/AA RMN/ Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e

20 séance 3 Séquence 6 Séance 3 Comment évoluent la vie et le rôle des moines entre le XIe et le XVe siècle? je sais déjà Dans les deux premières leçons du chapitre, nous avons étudié l abbatiale de Sainte-Foy de Conques. Cette église, construite en Aveyron au milieu du XIe siècle, était l église d une abbaye isolée où vivaient des moines bénédictins. Essayons d en savoir plus sur la vie des moines en nous demandant : Quelle était la vie des moines au XIIe siècle? Quel rôle social et économique avaient les moines au Moyen Age? Comment saint-françois fait-il évoluer la vie et le rôle des moines au XIIIe siècle? Après avoir recopié au stylo sur ton cahier le titre de la séance - Comment évoluent la vie et le rôle des moines entre le XIe et le XVe siècle? - réponds au crayon à papier aux questions des exercices sur ton cahier. A Une abbaye dans le monde rural au XIIe siècle Depuis le VIe siècle, en Occident, des hommes et des femmes ont choisi de vivre dans des abbayes pour consacrer leur vie à la prière, à l étude de la religion et au travail manuel, selon la Règle (= le règlement de vie) de saint Benoît. Au début du Xe siècle, une abbaye fondée à Cluny, en Bourgogne, connaît un très grand rayonnement. Elle reçoit alors de nombreux dons qui l enrichissent. En réaction à la fin du XIe siècle, des moines fondent l abbaye de Cîteaux (en Bourgogne également). Un jeune noble Bernard de Fontaine y entre pour devenir moine en 1112, avec d autres membres de sa famille. Quelques années plus tard, on lui confie le soin de fonder l abbaye de Clairvaux (aujourd hui en Champagne-Ardenne) dont il devient le supérieur, l abbé. Exercice 9 La fondation de l abbaye de Clairvaux Document 15 : Des terres pour l abbaye «Au nom de la sainte et indivisible Trinité, commencement de la charte du comte Hugues. Qu il soit connu à tous présents et à venir, que moi, comte de Troyes, je donne à Dieu, à la sainte vierge Marie et aux religieux de Clairvaux, l endroit qui porte ce nom, avec ses dépendances, champs, prés, vignes, bois et eaux, sans aucune réserve ni pour moi ni pour mes descendants. Ce dont sont témoins Acard de Reims, Pierre et Robert d Orléans, hommes de guerre à mon service. [ ] J ai fait toutes ces donations en présence des témoins susdits. Que l on sache encore que le seigneur Jobert de la Ferté, surnommé le Roux, et le seigneur Reinaud de Perrecin ont donné, aux mêmes Pères, le droit de pâtis et l usufruit sur toutes leurs terres, particulièrement sur les eaux, bois et prés du domaine de Perrecin : de cela sont témoins Acard de Reims et Robert, hommes de guerre à mon service. De plus, qu il soit su encore que moi Hugues, comte de Troyes, je permets et concède auxdits Pères la libre et paisible possession de la terre et de la forêt d Arétèle. Confirmé ces donations, par nous Joscern, évêque de Langres, et Hugues, comte de Troyes et scellé de notre sceau et de notre anneau.» Charte de fondation de l abbaye, 25 juin Cned, Histoire-géographie et éducation civique 5e 239

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. La place de l Eglise

Histoire. Chapitre n.. La place de l Eglise Histoire Chapitre n.. La place de l Eglise I) François d Assise Problématique : Quels sont les principaux aspects de la vie et de l œuvre de François d Assise? A/ La conversion de François d Assise Fresque

Plus en détail

Histoire, partie 2, thème 3 : la place de l Eglise. Leçon 11 : Le sentiment religieux.

Histoire, partie 2, thème 3 : la place de l Eglise. Leçon 11 : Le sentiment religieux. Histoire, partie 2, thème 3 : la place de l Eglise Leçon 11 : Le sentiment religieux. Question : Dans quelle mesure l art médiéval rend-t-il compte des croyances religieuses? I. Le bien et le mal, le paradis

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

3) Les clercs avaient un grand pouvoir économique

3) Les clercs avaient un grand pouvoir économique 3) Les clercs avaient un grand pouvoir économique Une donation à une abbaye «Au nom du Seigneur. Moi Raimond, par la grâce de Dieu comte et marquis de Provence, pour le rachat de mes péchés et le salut

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

On parle beaucoup aujourd hui de

On parle beaucoup aujourd hui de Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique

Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique GOTHIQUE Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique Les deux arts : naissance et diffusion Art Roman : Xème au XIIème siècles Art Gothique : XIIème au XIVème siècles Expansion

Plus en détail

Sommaire de la séquence 1

Sommaire de la séquence 1 Sommaire de la séquence 1 t t t t Séance 1 Qu est-ce qu un circuit électrique? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales de découverte C Exercice d application Séance 2 Réalisation et schématisation

Plus en détail

La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES

La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES Sais-tu ce qu est une cathédrale? 1. L église la plus grande de la ville 2. La plus belle église du diocèse 3. L église où se trouve "la cathèdre", le siège de l évêque

Plus en détail

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Espace Education Art et Culture, 19, rue du Cambout, 57000 METZ, P.W. 2011 03 87 36 01 88 www.espace-eac.fr contact@espace-eac.fr LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Inaugurée en 1908, œuvre de l architecte

Plus en détail

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu

Fiche pédagogique Le rêve de Dieu AUTEUR L archevêque Desmond Tutu a reçu le prix Nobel de la Paix en 1984. Considéré comme la conscience morale de l Afrique du sud, il a contribué à défaire l apartheid avant de se mettre au service de

Plus en détail

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise PLAN I La vie de Michel-Ange II Les nombreux métiers de Michel-Ange III Les peintures les plus célèbres 1 La voûte de la Chapelle Sixtine 2 Le jugement dernier IV Un exemple de sculpture : Moise Questionnaire

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

LA PLACE DE L EGLISE

LA PLACE DE L EGLISE Résumé LA PLACE DE L EGLISE Etude d une œuvre d art - Ecoute cet extrait audio et complète ce tableau. chanteur Instrument(s) lieu nature pas de musique église messe polyphonique Il s agit du «Credo»,

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Abbaye du Mont-Saint-Michel Primaire Ressources pédagogiques pour une visite libre Catalogue Les visites libres sont possibles de septembre à avril Service des actions éducatives BP 22 50170 Le Mont Saint

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Charlemagne, empereur carolingien

Charlemagne, empereur carolingien Charlemagne, empereur carolingien template : www.indezine.com http://tolmontstephane.ifrance.com Observe cet extrait vidéo. Pochette du DVD «L empire de Charlemagne», Gulliver Qui est Charlemagne? Quelle

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

COMMUNION: LE MOT OFFRIR

COMMUNION: LE MOT OFFRIR Attends-moi Seigneur! J'arrive! Attends-moi Seigneur, je m'habille! Mes yeux, je les habille de bonté Pour regarder tous les gens avec amitié. COMMUNION: LE MOT OFFRIR Mes mains, je les habille de paix,

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : quelle est la nature

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

CIRCULATION DE L ARGENT

CIRCULATION DE L ARGENT PARS DE LA VIE RURALE EN 1900 À TRAVERS LA VIE. VISITE LE DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE DU CANADA. RECHERCHE LA FICHE ET RÉPONDS AUX QUESTIONS. 1. Quel âge avait Alphonse Desjardins en 1900? 2. Que veut dire

Plus en détail

Être citoyen français Les emblèmes et les symboles de la République française

Être citoyen français Les emblèmes et les symboles de la République française séquence 10 séance 1 Être citoyen français Les emblèmes et les symboles de la République française Je découvre Jack Guez/AFP Fête du 14 juillet Bernard Minier Photononstop Document A Document B Document

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

de la Rentrée scolaire à la TOUSSAINT

de la Rentrée scolaire à la TOUSSAINT de la Rentrée scolaire à la TOUSSAINT ORIENTATIONS : Inviter à - accueillir - entrer en relation Reconnaître - son «moi» comme unique - les autres comme importants Découvrir que chacun est connu et aimé

Plus en détail

Manuscrits du Moyen Age

Manuscrits du Moyen Age Manuscrits du Moyen Age (Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif de la MGT) 1. Qu est-ce qu un manuscrit? Voici deux ouvrages conservés à la MGT. Histoire des quatre fils Aymons, XVIIe siècle

Plus en détail

Dossier #2 : Des expressions de notre. patrimoine religieux québécois

Dossier #2 : Des expressions de notre. patrimoine religieux québécois Dossier #2 : Des expressions de notre patrimoine religieux québécois Basilique Saint-Anne-de-Beaupré Nom : Gr : Dans ce dossier. - Qu est-ce que le patrimoine religieux québécois? - Un peu de savoir -

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : est-ce un bâtiment

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous CM1 Objectifs notionnels : o -Comprendre l importance de la dynastie des Capétiens et la manière dont s est instauré le principe d hérédité de la couronne de France o -Situer les moments importants de

Plus en détail

Étudier une œuvre d art avec les outils numériques.

Étudier une œuvre d art avec les outils numériques. Étudier une œuvre d art avec les outils numériques. «La Vierge du chancelier Rolin» Tableau de Jan Van Eyck, vers 1435 66 x 62 cm. Peinture à l huile sur panneaux de chêne. Musée du Louvre, Paris Dans

Plus en détail

Chapitre 4 La place de l'eglise au Moyen Age

Chapitre 4 La place de l'eglise au Moyen Age I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle Chapitre 4 Dossier du manuel p.74-75 Chapitre 4 I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle Statue de

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc?

Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc? Pourquoi cette brochure? Quand les parents ne sont plus en mesure d exercer l autorité parentale, l enfant est placé sous la protection d un tuteur ou d un administrateur ad hoc. Le tuteur exerce alors

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON)

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) Depuis une semaine les élèves de CM2 découvrent et participent au cercle de lecture dont voici quelques explications Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) 1 Le principe : C est

Plus en détail

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie Cahier des parents 2 Je te raconte la Bible, Itinéraire : Troisième escale (Parents/enfants à la

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Le rôle de l Eglise au Moyen âge :

Le rôle de l Eglise au Moyen âge : Le rôle de l Eglise au Moyen âge : L Eglise = la communauté des chrétiens. une église = le lieu de culte des chrétiens. Politique : Sacre le roi (fait le roi par le sacrement et peut le défaire s il ne

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

Art roman et art gothique. Art roman et art gothique. Art roman et art gothique

Art roman et art gothique. Art roman et art gothique. Art roman et art gothique 1 : Rouge ou orange 2 : jaune 3 : vert noms verbes adjectifs Mots invariables Une église Le plafond Une voûte Un berceau Une série Une colonne Un chapiteau Un personnage Un entrelacs Le poids Un support

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Les apôtres, des êtres passionnés par l Esprit - Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Trouver sa mission dans la vie sous l inspiration de l Esprit saint Catéchèse 1 1 Les talents et les dons de l Esprit se découvrent souvent dans ce qui passionne les jeunes Accueil et chant Tu seras lumière

Plus en détail

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde!

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Lettre pastorale pour le 9 février 2014 + Felix Gmür Evêque de Bâle Lectures du 5e dimanche du temps ordinaire, année A 1 ère lecture : Is 58,7-10

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

La gloire de mon père de Marcel Pagnol

La gloire de mon père de Marcel Pagnol Fiche Pédagogique La gloire de mon père de Marcel Pagnol Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3 4 Fiche professeur. 5 8 Transcription. 9 Sources. 10 1 Tableau descriptif Niveau

Plus en détail

Le sacrement de réconciliation

Le sacrement de réconciliation RÉCONCILIATION - Parcours pour parents Catéchèse 6 Le sacrement de réconciliation Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p. 275 à 282. Les Éditions Novalis

Plus en détail

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007 Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière (pas d autel, couronne de l Avent, trois bouquets de cierges allumés - la célébration commence

Plus en détail

Le travail de l Atelier Jade

Le travail de l Atelier Jade Le travail de l Atelier Jade Jacques Devillers Graphiste de l invisible Jacques Devillers naît le 4 septembre 1921 à Amiens dans une famille d architectes. Après une formation en philosophie et un passage

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES Nous allons visiter ensemble les Alyscamps. A l époque des romains, ce lieu était une nécropole (ce mot veut

Plus en détail