Mise sous pli de début juillet - Inscriptions à l Association - Forum des Associations - Sortie à Conches (cf. p. 6) - Bénévoles à l œuvre (cf. p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise sous pli de début juillet - Inscriptions à l Association - Forum des Associations - Sortie à Conches (cf. p. 6) - Bénévoles à l œuvre (cf. p."

Transcription

1

2 Mise sous pli de début juillet - Inscriptions à l Association - Forum des Associations - Sortie à Conches (cf. p. 6) - Bénévoles à l œuvre (cf. p. 17) Randonneurs au Pays Cathare (cf. p. 7 et 8)

3 LE MOT DE LA PRÉSIDENTE Chers Amis, Un musée cela s apprivoise : après de timides approches, peu à peu la familiarité s installe et chaque visite apporte reconnaissance et nouvelles découvertes. La fréquentation régulière et répétée suscite des envies, aiguise le regard, enrichit le savoir et c est la chance que nous avons, amis des musées, de profiter à satiété de musées où il se passe toujours quelque chose. La salle égyptienne du musée des Antiquités, dont la scénographie enrichie séduit et permet l approfondissement des connaissances, donne envie de voir les autres collections suivre le même chemin. Le verre dans tous ses éclats répond bien à son titre. Outre nos conférences du jeudi, deux expositions, au Musée des Antiquités et à celui de Martainville, un colloque international organisé par l association Verre et Histoire, une sortie à Conches au musée du Verre et d autres prévues dans les mois à venir... Nous nous inscrivons ainsi dans une dynamique enthousiasmante et stimulante. Le programme de Notre Civilisation consacrée cette année à l art roman en lien avec les collections du musée des Antiquités a tellement séduit que tous n ont pu être accueillis. La participation active de volontaires à la vie et aux travaux des musées, les rencontres avec les conservateurs, les échanges qui permettent de mieux s intégrer à la vie des musées justifient pleinement la qualité d amis de musées. C est encore dans cet esprit qu un appel du musée Victor Hugo de Villequier pour l acquisition d une œuvre pertinente pour ses collections a reçu spontanément un accueil favorable. Merci de votre présence, de vos réponses positives à nos sollicitations qui sont encouragements pour toute l équipe du conseil d administration qui œuvre pour préparer vos programmes et au nom desquels je vous souhaite d heureuses fêtes de fin d année. Evelyne Poirel SOMMAIRE LE MOT DE LA PRÉSIDENTE... p. 1 CÔTÉ ASSOCIATION... p. 2 à 10 L Assemblée Générale Mécénat Les Amis voyagent Journée à Conches Les Amis randonnent Invitations au Musée Des Amis ont publié Des Amis ont lu CÔTÉ MUSÉES... p. 11 à 18 Musée des Antiquités Musée Corneille Musée Victor Hugo Musée industriel de la Corderie Vallois Musée de Martainville Les Musées au-delà du visible SERVICE DES PUBLICS... p. 19 ASSOCIATION DES AMIS DES MUSÉES DÉPARTEMENTAUX 198 rue Beauvoisine Rouen - Tél e.mail : 1

4 CÔTÉ ASSOCIATION L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 19 NOVEMBRE 2012 Rendez-vous important de toute association, l assemblée générale du 19 novembre 2012 a été l occasion d effectuer un tour d horizon complet des activités des Amis des Musées, lors de l exercice , mais également d évoquer l avenir. En préambule, la présidente a tenu à remercier les membres du Conseil d Administration et tous les bénévoles qui ont donné de leur temps, aussi bien pour apporter leur aide à nos musées (inventaire des carreaux de céramique pour le château de Martainville ou accueil des visiteurs au musée Corneille dans le cadre des fêtes d automne) que pour participer aux opérations importantes de l association (mise sous pli de La Lettre, inscriptions, etc.). Le rapport d activités, présenté en images par le secrétaire, permet de revenir sur tous les évènements qui ont marqué la vie de notre association : Conférences du Jeudi, Notre Civilisation, sorties ponctuelles, Invitations aux musées, petit et grand voyage, randonnées culturelles et grande randonnée annuelle... Si la baisse du nombre d adhérents, qui s est poursuivie cette année, ne laisse pas d être préoccupante, il faut remarquer que de nouveaux adhérents nous rejoignent : nous pouvons donc espérer inverser cette tendance, en ciblant encore mieux nos programmes d activités et en présentant nos projets le plus tôt possible, particulièrement pour les voyages. Ainsi, à la suite des sondages effectués, nous avons pu communiquer les destinations des voyages de 2013 : autour de Laon, Reims, Charleville-Mézières du 16 au 19 avril, et la Catalogne romane du 27 mai au 1 er juin. Le rapport financier, présenté par la trésorière, ne permet pas, hélas! de se réjouir vraiment puisqu il fait apparaître à nouveau un déficit pour l exercice écoulé. Ce déficit s explique, bien sûr, en grande partie, par la diminution du montant de la subvention octroyée par le Conseil Général. Mais la diminution du nombre de participants à plusieurs de nos activités, comme les conférences, a contribué fortement au creusement de ce déficit. Il nous faut donc adapter nos conditions de fonctionnement et le conseil d administration œuvre dans ce sens : d une part dans le choix des thèmes généraux (le thème du verre pour les conférences nous a permis de retrouver un niveau normal de fréquentation), d autre part en adaptant les tarifs. C est ainsi qu il est proposé, et adopté à l unanimité, une augmentation de la cotisation annuelle qui interviendra lors de l exercice Rituel obligé de chaque assemblée générale, le renouvellement du tiers du conseil d administration a permis d accueillir de nouveaux membres : Caroline Dorion-Peyronnet assure une représentativité des conservateurs de musées au sein du conseil ; Michèle Guéret-Laferté, Professeur de langue et de littérature médiévales à l Université de Rouen, et François Devillers, enseignant tout juste retraité, et adhérent de notre association depuis de nombreuses années. Après un petit tour d horizon des activités ayant marqué ce début de saison, la parole est donnée aux conservateurs des musées afin qu ils présentent leurs différents projets. C est l occasion de proposer aux adhérents de notre association de participer à l acquisition d un tableau représentant Esmeralda et sa chèvre dans la tour de Notre Dame de Paris en vue d enrichir les collections du musée Victor Hugo à Villequier (cf. p. 3). Cette proposition recueille un écho très favorable auprès de nos adhérents. La présidente clôt cette assemblée générale en remerciant tous les participants qu elle invite à partager le pot de l amitié. Alain Cléro À la suite de cette assemblée générale et de la réunion du conseil d administration du 30 novembre, la composition du bureau est la suivante : Présidente : Evelyne Poirel ; Vice-Présidentes : Elisabeth Bernard et Colette Langlois ; Trésorier : Alain Cléro ; Secrétaire : François Devillers ; Secrétaire-adjointe : Marylène Champalbert ; Membres : Yves de Beaurepaire, Caroline Dorion-Peyronnet, Janik Gralak, Michèle Guéret-Laferté, Geneviève Joachimsmann, Annie Miquel, Xavière Perrin, Jean-Louis Roch, Marc Venard. 2

5 MÉCÉNAT LES AMIS VOYAGENT Toscane En point d orgue au cycle de sorties Notre Civilisation, les Amis ont proposé un voyage intitulé La Toscane des Jardins : la Toscane n est-elle pas en elle-même un immense jardin, dont les villes au riche patrimoine sont autant de fleurs qui ont composé, pour les Amis des Musées que nous sommes, un superbe bouquet. Esméralda et sa chèvre dans la tour de de Notre Dame de Paris Anonyme, XIXe siècle, huile sur toile. 88 x 64,5 cm. Cadre d époque. Collection privée, Rome. Cette acquisition a été proposée au musée Victor Hugo de Villequier au courant de l année Le prix négocié est de 5.000, transport compris jusqu à Paris. De l avis de tous les spécialistes hugoliens, cette acquisition se révèle des plus pertinentes pour le musée Victor Hugo de Villequier. Ce projet d acquisition s avère en effet une très bonne opportunité pour plusieurs raisons : Ce tableau est une copie, peinte à l huile sur toile, d une peinture par Giulio Cesare Ferrari, Esméralda dans la tour de Notre-Dame conservée à la Pinacothèque Nationale de Bologne. Son sujet est très reconnaissable : Esméralda et sa chèvre, illustration d un passage de Notre Dame de Paris de Victor Hugo (livre neuvième, chapitre II, III), dont elle est l un des personnages les plus importants. Le tableau dispose encore de son cadre d époque et peut être immédiatement présenté, en regard de la pendule représentant Notre-Dame de Paris, offerte à Victor Hugo en 1831, au moment de la sortie de son roman, par son éditeur Eugène Renduel ; elle fut un des premiers achats du musée. Sophie Fourny-Dargère 27 Amis sont donc partis de grand matin le dimanche 3 juin en direction de Roissy. Ils y ont retrouvé Claire Grébille, dont plusieurs avaient déjà pu apprécier, en d autres circonstances, la gentillesse et surtout la grande compétence. L avion nous ayant déposés à Pise, nous avons aussitôt pris la route de Volterra. Tandis que nous roulions à travers les paysages toscans, Claire proposa en introduction un panorama géographique, historique et artistique de la région. Notre parcours à travers la campagne florentine et les monts du Chianti nous a permis d admirer la lumière et 3

6 la douceur des célèbres paysages toscans : cultures de céréales, d oliviers et de vigne sur les collines au sommet couronné de majestueuses villas ou de villages fortifiés, lignes de cyprès destinées à stabiliser le sol et couper le vent. Le bel paesagio, paysage idéal de la peinture, a tant séduit que les paysans l ont adopté et entretenu au fil des siècles. D autres paysages sont plus insolites : ainsi, les balze, près de Volterra, éboulements argileux chaotiques dus à l érosion, ou encore les collines siennoises dénudées, à la terre blonde typique. Toute cette belle nature sert d écrin à des cités, telles Volterra et Arezzo, dont les origines sont très anciennes : la Toscane d aujourd hui correspond en effet à l antique Etrurie. Volterra conserve les traces d un passé étrusque, romain et médiéval. Sienne doit son enrichissement à son activité bancaire à partir du XIIe siècle. Elle se couvre alors de somptueux monuments pour rivaliser avec Florence avant d être intégrée, au XVIe siècle, au Duché de Toscane des Médicis. Arezzo a, elle aussi, longtemps rivalisé avec Florence avant d être absorbée par celle-ci. On admire surtout les fresques de Piero della Francesca dans l église Saint-François, un des sommets de la peinture toscane de la Renaissance, illustrant la Légende de la Sainte Croix. La petite ville de Pienza, parfait exemple d urbanisme Renaissance, frappe par son harmonie et son unité de style. Elle répond au vœu du Pape humaniste Pie II Piccolomini, qui voulut faire de son village natal une ville idéale. tout le loisir d en goûter l ambiance raffinée. Ce qui n a pas empêché que l une de nos soirées soit animée par un concours de tango, momentanément interrompu par une impressionnante procession en l honneur du Corpus Christi : un vrai morceau choisi de vie à l italienne! Bestiaire roman - Eglise San Michele in Foro Quant à Pise, jadis occupée par les Etrusques, longtemps l alliée de Rome, elle fut un port de commerce actif, rivalisant avec Gênes, Lucques et Florence, avant d être finalement ruinée par des luttes internes et absorbée par Florence. C est à l époque de sa prospérité, du XIe au XIIIe siècle, que naquit l art roman pisan, combinaison originale d influence lombarde et de richesse décorative orientale, Art roman pisan La plupart de ces villes ont été édifiées sur des promontoires ; leurs rues étroites, sinueuses et escarpées, révèlent subitement une église enserrée dans le tissu urbain et qui en parait d autant plus imposante. C est le contraire, à Lucques, installée dans la plaine et qui a gardé son plan romain ; les nombreuses églises, caractéristiques de l art roman pisan semblent comme posées sur les places à l animation bon enfant. Cette ville est un havre de paix : les habitants y circulent en bicyclette, laissant au visiteur Pise 4

7 qui exerça son rayonnement dans toute la Toscane. La cathédrale en est l exemple le plus frappant. Toutes ces cités sont entourées de murs d enceinte et fermées à la circulation, conservant ainsi une certaine authenticité. Deux abbayes exceptionnelles nous attendaient, au cœur des collines plantées d oliviers et de cyprès : Sant Antimo, pur joyau d architecture cistercienne d inspiration tout à la fois bourguignonne, lombarde et celtique ; puis Monte Oliveto Maggiore, maison-mère des Bénédictins Olivétains, congrégation fondée Sant Antimo en 1313, qui dissimule ses immenses bâtiments au milieu des cyprès. Son grand cloître est orné de superbes fresques du début du XVIe siècle, contant la vie de Saint Benoît. L église abrite en outre de très belles stalles en marqueterie. Mais venons-en aux jardins. A partir de la Renaissance, sous l influence des Médicis, se sont multipliées des villas de campagne, centres de la vie sociale hors de la cité. Elles offraient distractions et plaisirs, sans oublier les échanges d idées entre humanistes. Elles se voulaient à l image des villas de la Rome antique. L architecture se prolonge au jardin : on crée des terrassements à flanc de colline pour offrir une vue sur la ville, on subordonne les plantes au tracé, on utilise massivement des plantes persistantes. Le jardin de la Villa Castello, décrit à l époque comme le jardin le plus magnifique en Europe, est organisé en deux terrasses superposées. Un grand parterre de buis taillé met en valeur une fontaine centrale ornée d un groupe de bronze. Ce jardin, pour la première fois, s ouvre avec confiance vers le monde extérieur, alors que, depuis la chute de l empire romain, les jardins s étaient entourés de hauts murs pour se protéger contre les dangers. Non loin de là, les Médicis ont fait transformer la Villa Petraia, à l origine un château fort, et aménager des jardins, composés de parterres fleuris et de buis taillés ; un parc boisé s étend à l arrière. La villa de Poggio a Caiano, construite vers 1480 pour Laurent le Magnifique, est sans doute la plus belle villa médicéenne, et, avec sa célèbre loggia, la première villa ouverte. Elle instaure avec la nature une relation nouvelle que les jardins maniéristes développeront ensuite. L intérieur est orné de magnifiques fresques du XVIe siècle. La Villa Garzoni, à Collodi, offre un spectaculaire jardin baroque du XVIIe siècle. Adossé à une colline, il pousse à l extrême le goût italien des escaliers à rampes multiples. Statues, arbustes taillés, haies sculptées, parterres de fleurs, fontaines, jeux d eau, grottes, bassins constituent un tout unique, une œuvre d art d un équilibre rare. Villa Garzoni Située au fond d une longue allée arborée, la Villa Torrigiani (XVIe siècle), transformée au XVIIe siècle en une luxueuse résidence d été, offre une belle synthèse des styles maniériste et baroque. Le jardin clos baroque, avec ses parterres de fleurs et de buis, son théâtral escalier, sa grotte et ses jeux d eau, présente un grand intérêt. L ensemble est situé dans un parc dessiné par Le Nôtre et transformé plus tard en jardin à l anglaise. Villa Torrigiani Cette semaine passée à découvrir quelques unes des splendeurs de la Toscane s est déroulée dans une ambiance sympathique. Eblouis par la beauté des sites et des paysages, stimulés par la présentation passionnée et les explications toujours très précises et documentées de Claire, les Amis sont rentrés à Rouen, la tête remplie de connaissances et d images ensoleillées. Marie-Jeanne Sergent 5

8 UNE JOURNÉE À CONCHES, ENTRE VERRE ET VITRAIL La pluie battante qui tombait ce jeudi 4 octobre n incitait guère à la promenade Et pourtant, venus de Pavilly, Pîtres, Etaimpuis des passionnés de verre et de vitrail se sont retrouvés au musée de Conches. Dès dix heures nous étions tous réunis autour du conservateur de ce musée, Eric Louet, qui nous a consacré sa journée et a assuré le suivi thématique des différentes visites. Ce fut d abord l exposition Schneider, les enfants d une œuvre, consacrée à la verrerie d Epinay-sur-Seine en activité des années 1920 aux années Après l éblouissement devant ces œuvres - pour la plupart prêtées par des collectionneurs privés - Eric Louet nous a initiés aux différentes techniques utilisées, en nous fournissant des explications claires et accessibles aux béotiens que nous étions - du moins un certain nombre d entre nous. Nous avons terminé cette matinée bien remplie par la visite de l église Sainte-Foy où nous avons admiré les magnifiques vitraux du XVIe siècle, dont certains sont attribués à de célèbres peintres verriers : Arnoult de Nimègue, Romain Buron, de Gisors, et un Parisien, Schneider, les enfants d une œuvre Laurent Marchand. Parmi ceux dédiés à la Vierge, le vitrail de l Immaculée Conception et celui de l Annonciation (refait au XIXe) ont été les plus photographiés. Hélas, le vitrail du Triomphe de la Vierge souffre d un manque de visibilité dû à la présence de la chaire! N oublions pas non plus les verrières consacrées à l Eucharistie et en particulier le Pressoir Mystique, thème rarement représenté. La pause déjeuner à l auberge du Cygne fut la bienvenue : un moment d échanges autour d un repas savoureux. Eglise Sainte-Foy Vitrail des Litanies de la Vierge (XVe) Et à 14h, nous nous sommes tous retrouvés, à nouveau, au musée du verre où Eric Louet nous a présenté les œuvres de l enfant du pays, François Décorchemont ( ). Il nous a expliqué son évolution et sa technique personnelle et unique des bas-reliefs moulés et vitraux en pâte de verre. Eric Louet nous a ensuite fait découvrir deux églises à proximité de Conches, ornées de vitraux réalisés, dans les années 1950, par F. Décorchemont : - ceux de l église Sainte-Marthe, dont les vitraux du XVIe siècle avaient été soufflés par les bombardements du 22 avril ceux de Berville-la-Campagne, dont seul le clocher a survécu à la guerre, et qui fut reconstruite sur les plans de Novarina. Les magnifiques vitraux de F. Décorchemont sont malheureusement fragiles et se fissurent ; deux d entre eux, à Berville, ont été restaurés avec plus ou moins de bonheur. Puis nous avons pris le chemin du retour, du bleu plein les yeux. Lisa Concato Conches vue par François Décorchemont 6

9 LES AMIS RANDONNENT Randonnée en Pays Cathare Du 15 au 22 septembre 2012 Le poète a toujours raison : l aventure commence à l aurore. C est à 5h 30, ce samedi 15 septembre qu une trentaine de randonneurs, dont un tiers de nouveaux, encore un peu endormis mais déterminés prennent la route vers la Montagne Noire. Après une traversée de Saissac, village tout en pente, nous découvrons le château, but de notre première visite, puis notre hébergement au VVF : L Amagatal, le bien nommé (cachette en occitan) car on y a retrouvé un trésor de 2000 deniers ; datés du XIIIe siècle, ils constituent le plus ancien témoignage de la présence de monnaies royales dans la région. Si tu arrives au sommet de la montagne, il te faudra continuer de grimper (dicton tibétain), telle fut notre devise tout au long de cette semaine riche en découvertes mais dure aux mollets. A notre surprise, le VVF était lui aussi, comme toute la région, en pente raide, pente que chaque soir nous devions gravir, les jambes lourdes des randonnées journalières, pour aller nous restaurer. Heureusement, l ambiance conviviale des soirées nous redonnait des forces pour le lendemain. Chaque journée bien préparée par nos six gentils organisateurs était un savant dosage d activités physiques et intellectuelles. Les randonnées aussi variées que possible nous emmenèrent par des sentiers sentant bon le thym et la lavande sauvage, près de barrages imposants, dans la garrigue couverte de pierres sèches, au bord de ruisseaux, à travers de sombres forêts de chênes verts ou de châtaigniers et des villages endormis où seul résonnait le pas des marcheurs. Chaque randonnée était ponctuée de découvertes de sites naturels ou de visites permettant une pause salutaire, accompagnées par des guides compétents qui nous impressionnaient par leur savoir inépuisable sur la région. Les gourmands n étaient pas oubliés : au bord des chemins, mûres, figues ou grains de raisins sucrés s offraient à eux. Chaque matin, dans le petit jour naissant, les silhouettes des randonneurs, habillés de pied en cap, convergeaient vers la salle à manger pour un copieux petit déjeuner avant le départ à 8 heures et, chaque jour, deux questions angoissantes : Avonsnous tous les pique-nique? Est-ce que quelqu un a pensé à prendre le vin?. A midi, un peu fourbus mais invariablement affamés, assis sur un rocher ou blottis près d une touffe de bruyères, parfois dans un jardin mais toujours près de l eau et sous les arbres, nous ouvrions avidement notre paquet pique-nique. Dans chacun des sites fortifiés visités, nous avons retrouvé des épisodes de la lutte des Cathares : à Saissac, Lastours ou Carcassonne, les seigneurs qui toléraient le Catharisme sur leurs terres furent dépossédés de leurs biens lors de la Croisade des Albigeois. Quant à Minerve qui fut très tôt une ville de Cathares, elle garde le souvenir des 140 Parfaits condamnés au bûcher pour avoir refusé d abjurer leur foi en La visite de Carcassonne a permis de constater que la Cité restaurée par Viollet-le-Duc n est qu une partie de la ville actuelle. La Cité médiévale est séparée par le Pont-Vieux de la Bastide Saint-Louis que nous avons traversée pour rejoindre le Jardin des Plantes, notre lieu de pique-nique. Autrefois bastide royale, Saint-Denis est aujourd hui un bourg typique du Cabardès avec ses maisons de schiste, ses pignons couverts de grandes plaques d ardoise et ses nombreuses fontaines et lavoirs-abreuvoirs alimentés par le bassin de Saint-Denis. Tout au long de la semaine, les randonnées nous ont sensibilisés à l importance de l eau pour l homme et à la richesse en rivières de la Montagne Noire. Le jeudi, à Saint-Ferreol, après nous être rafraîchis auprès de la cascade de l arboretum, nous avons visité le musée-jardin du Canal du Midi. L ancienne maison de l ingénieur est consacrée au chef-d œuvre de Pierre-Paul Riquet. Son génie a consisté à trouver le moyen d alimenter le Canal à son point le plus élevé : le seuil de Naurouze, à la ligne de partage des eaux entre l Atlantique et la Méditerranée. Ensuite, la guide nous a entraînés dans la voûte des robinets, long couloir sombre et humide qui aboutit au pied du barrage. Les vannes d origine en cuivre toujours visibles ont été remplacées par sept vannes gérées par satellite! 7

10 Le moulin à papier de Brousses et Villaret est le seul rescapé de la dizaine de moulins que comptait le village ; il appartient à la même famille depuis sept générations. Autrefois, le papier servait à emballer les pièces de drap tissées dans la région. Aujourd hui, le moulin s est spécialisé dans les papiers artisanaux en utilisant les matériaux les plus divers : chiffons, plantes et même crottins de cheval et d éléphant! Qui dit papier dit librairie. Des livres, Montolieu n en manque pas : chacun pouvait flâner et trouver son bonheur dans l une des seize librairies du village. Les passionnés de musées pouvaient, quant à eux, visiter le Musée Michel Brabant qui retrace l histoire de l imprimerie. La Montagne Noire est non seulement le domaine des eaux apprivoisées mais aussi celui des eaux souterraines. A la suite de notre guide, nous avons plongé avec ravissement dans la fraîcheur de la grotte de Limousis. La dernière salle présente, grâce à un jeu de lumières et de musique, le plus grand lustre d aragonite du monde. A Minerve, nous avons pu observer des curiosités géologiques creusées par la Cesse dans la paroi calcaire. Ce sont deux tunnels dont l extérieur ressemble à une arche, d où le nom de ponts naturels. Après une promenade matinale dans la fraîcheur de Sorèze, village tout en douceur, un petit groupe fila vers l oppidum de Berniquaut, la majorité des participants allant à la rencontre de notre guide, ancienne élève de l Abbaye-école de Sorèze. Pour beaucoup ce fut une découverte totale : le monastère transformé par les moines Mauristes en séminaire pour les gentilshommes peu fortunés de province est devenu, en 1776, une des douze écoles royales militaires. Mais, c est au milieu du XIXe siècle, que l école a pris toute son ampleur avec l arrivée d Henri Dominique Lacordaire. Il a réalisé la synthèse d un enseignement moderne comprenant une multitude de disciplines intellectuelles, artistiques et sportives et des principes de l école militaire. L ascèse religieuse et la discipline étaient pour lui les assises de la formation d un homme libre. L école de renommée internationale formera élèves jusqu à sa fermeture en Elle a instruit des hommes politiques ou militaires mais aussi des chanteurs comme Claude Nougaro ou Hugues Aufray. Nous sommes allés à la découverte de la garrigue d Aragon, parsemée de capitelles et de murs de pierres sèches. C est entre les chênes kermès et les buissons de cade que notre guide nous expliqua les principes de l architecture de pierres sèches et ce qu est l économie pastorale en autarcie, pratique courante au XIXe siècle. La randonnée s est prolongée, toujours en compagnie de notre guide prolixe, par la visite de l église Sainte-Marie. Pour l ensemble des visites, nous avons eu la chance d être guidés par des personnes passionnées et passionnantes, parfois intarissables. Nous les en remercions car elles sont pour beaucoup dans le souvenir que nous garderons de cette semaine. J appréhendais un peu ce voyage car, si j avais été très attirée par le thème, je ne suis pas une randonneuse aguerrie. Mais, dès le premier jour, je me suis sentie complètement intégrée. Nous avions en commun l amour de l art et de l histoire ainsi que l envie de marcher, ce qui a fédéré le groupe. Personne n a été laissé au bord du chemin, au propre comme au figuré car les concepteurs du voyage se sont transformés en accompagnateurs attentifs, empressés et souriants. Cette semaine s est déroulée dans une atmosphère de sympathie et de bonne humeur générale. Nous pouvons tous également remercier notre chauffeur Bruno qui a toujours su nous mener à bon port malgré l étroitesse des ruelles et des petits ponts de pierre. L aventure ce fut aussi l intervention de randonneurs bricoleurs qui, avec une feuille de contre-plaqué, quelques vis et des lacets de chaussures ont remplacé une vitre du car pour nous permettre un bon retour à Rouen. L aventure c est le trésor que l on découvre chaque matin. Au nom de tous les participants, nous adressons nos remerciements les plus vifs à l équipe organisatrice : Danièle et Daniel Bonnafon, Jacqueline et Gérard Bouffay, Colette Langlois et Maurice Roncier. Gisèle Steinmetz avec l aide amicale de Marie-Françoise Protais et Anne-Christine Lebaube Crédit photos : Philippe Steinmetz, Patrick Lebaube 8

11 INVITATIONS AU MUSÉE Clés et serrures sortent de leur réserve Pour le plus grand plaisir des visiteurs et des Amis, le Musée des Antiquités poursuit les opérations Vitrine d Actualité et Midi au musée qui permettent, pour quelques mois, ou quelques heures, de faire connaître des œuvres conservées en réserve. Françoise Marchand, conférencière, a ainsi captivé son auditoire devant la vitrine des clés et serrures. La sécurité des biens et des personnes est devenue un souci lors de la sédentarisation des chasseurs-cueilleurs au Néolithique. Sceller, à l aide d argile, un ballot noué afin de protéger la marchandise du commerçant, comme barrer la porte de la maison hittite relèvent de ce besoin de protection. Mais seule la personne barricadée à l intérieur pouvait ôter la poutre. Le premier témoignage écrit d un mécanisme de fermeture et d ouverture actionnable de l extérieur dans le monde hellénisé se trouve dans l Odyssée au chant XXI : Vitrine des clés et serrures Par le haut escalier la sage Pénélope descendit de sa chambre. Sa forte main tenait la belle clef de bronze à la courbe savante, à la poignée d ivoire... Aussitôt détachée la courroie du corbeau, Pénélope au panneau introduisit la clef, fit jouer les verrous et poussa devant elle... Il s agit d une clé coudée à crochets comme celles que nous voyons dans la vitrine. Les crochets disposés selon une certaine combinaison s adaptent au verrou que l opérateur fait glisser afin de libérer l ouverture. Les serrures de l âge du fer comme celles de la Gaule romaine suivent ce principe. La maquette pédagogique manipulée sous nos yeux par la conférencière montre la limite du mécanisme pour résister à une intrusion malveillante. La domotique est encore loin! La serrure du trésor d Ulysse, restituée dans la traduction poétique et rythmée de Victor Bérard, marquait cependant une sophistication par rapport au verrou (tige cylindrique), aux targettes (pênes plats) et au loquet à poussier, actionnables de l intérieur pour les premiers, de l extérieur pour le dernier. La technique franchit une étape au XIVe siècle en Europe avec l usage de la serrure à moraillon pour les coffres et de la serrure à clé tournante pour les portes. Cinq très belles serrures ouvragées du XVe au XVIIIe siècle témoignent du haut degré de perfection artisanale atteint par les serruriers dont l ouvrage se situe à mi-chemin de celui du forgeron et de celui de l orfèvre. La corporation des serruriers était placée sous la double protection de Saint Pierre, sculpté dans un albâtre de Nottingham, et de Saint Eloi, imprimé sur une image d Epinal. La plus spectaculaire de ces serrures, ornée de neuf statuettes à dais, ouvragée comme un retable d autel, est peut-être un chef-d oeuvre pour la maîtrise. Mais il serait trop long d expliquer ici le très pittoresque vocabulaire spécialisé que notre conférencière manie avec l aisance gourmande du professionnel. Jean-François Maillard Accueil des nouveaux adhérents à l association Fidèle à la tradition, notre présidente a souhaité accueillir les nouveaux adhérents à l association en leur faisant découvrir un pan des richesses du Musée des Antiquités ; notre choix s est porté cette année sur la galerie Cochet où sont présentées les plus belles œuvres romanes des collections. Marylène Champalbert, qui fut longtemps conférencière des musées départementaux, a sélectionné quelques pièces parmi les plus remarquables : le chapiteau des musiciens, la Vierge de Valmont, sans oublier la vitrine des objets d art. Marylène Champalbert dans la galerie 9

12 DES AMIS ONT PUBLIÉ Mireille BIALEK a participé à l ouvrage de Jane Roberts, Jacques-Émile Blanche, Editions Gourcuff Gradenigo, septembre 2012, première monographie consacrée au peintre dont les mille cinq cent oeuvres répertoriées témoignent d un travail sans relâche et de la passion dévorante de toute une vie. On lui doit également la plaquette accompagnant le Circuit Jacques-Émile Blanche mis en place à Offranville et de Dieppe à Varengeville. Henry DECAENS, Route des ducs de Normandie, Editions Ouest-France, 2012, 144 pages. Après avoir été dévastée par les invasions vikings, la Normandie voit s ouvrir une nouvelle ère en 911 avec le traité de Saint-Clair-sur-Epte. Les ducs de Normandie relèvent la région qui connaît alors l une des périodes les plus fastes de son histoire. Ils font revivre les abbayes détruites et en fondent de nouvelles, ils édifient des châteaux, ils contribuent au développement des villes, et Guillaume-le- Conquérant fait de Caen une nouvelle capitale. Après une introduction historique, cet ouvrage très abondamment illustré propose douze itinéraires pour sillonner la Normandie. Christiane et Henry DECAENS, Jérôme DECOUX et Sabine DELANES, L Église et l aître Saint-Maclou, publication de l Inventaire de Haute-Normandie, Septième ouvrage de cette collection, ce livre est le prolongement de celui consacré au quartier Martainville. Doté de nombreux dessins, photos et plans, anciens ou récents, il relate l histoire de l église et de son cimetière, en les resituant dans leur époque de construction. Cécile-Anne SIBOUT et Jean-François LANGE : Rouen, le plus beau patrimoine de Rouen, Edition des Falaises, Très beau petit livre de photographies de Jean-François Lange, complétées par un texte court et précis dû à la plume de Cécile-Anne Sibout. Pour donner à tous l envie de visiter Rouen. Sous la direction de Françoise THELAMON, avec la participation de Marc VENARD, Marie et la fête aux Normands, PURH, La célébration de Marie, considérée comme préservée du péché originel dès sa conception, induisit aux XVe et XVIe siècle, une remarquable efflorescence artistique : concours de poésie, vitraux chatoyants et sculptures Les auteurs, historiens et spécialistes de la littérature et des arts, analysent textes et images, invitant à se tourner vers l Orient byzantin et l Angleterre, le Puy d Amiens et la Fête des Lumières à Lyon. Les vitraux de Conches, Rouen et Elbeuf, consacrés à la Vierge, sont largement étudiés. DES AMIS ONT LU Pratiques de Corneille, Études réunies et présentées par Myriam Dufour-Maître, Maitre de conférence à l Université de Rouen, présidente du Mouvement International Pierre Corneille, PURH, Corneille n existe pas. Telle est la bonne nouvelle de ce livre conçu lors du quatrième centenaire de la naissance de Pierre Corneille (juin 1606). Du moins n existe plus guère, et on peut s en réjouir, un Corneille statufié, monolithique, on serait tenté de dire de pierre... Mais si la statue de Corneille s efface ici, c est pour laisser place à un portrait diffracté, complexifié, résolument ancré surtout dans l étude des pratiques concrètes dont l œuvre de Pierre Corneille est à la fois le résultat et le point de départ : que fait Corneille, et que fait-on de lui, en son temps et après? Telle est la question qui guide les analyses de cet ouvrage. Il est facile aux spéculatifs d être sévères, ironisait Corneille, invitant les doctes à mettre les règles en pratique aussi heureusement que lui-même l avait fait (Discours des trois unités, 1660). Tout en distinguant le temps de la réception de celui de la création, les six parties de l ouvrage examinent de façon croisée les pratiques de Corneille et celles de son interprétation (théâtrale, critique) dans le temps, avec pour enjeu de restituer à l œuvre de Corneille, dans sa diversité, sa dimension d expérience. Pour prolonger la visite sur les clés et serrures (cf. p.9), nous vous recommandons la lecture du catalogue de l exposition La Fidèle ouverture ou l art du serrurier, édité en 2007 par le Musée des Beaux-Arts de Rouen, sous la direction de Marie Pessiot, conservateur du musée Le Secq des Tournelles. et pour accompagner le cycle roman de Notre Civilisation : La Normandie romane de Lucien Musset, tome 1, Zodiaque Cet ouvrage reste toujours fondamental pour aborder l art roman de la Basse-Normandie avec une iconographie soignée en noir et blanc, à lire ou à relire. Marie-Madeleine DAVY, Initiation à la symbolique romane (XIIe siècle), Paris, Flammarion, 1999 (initialement paru, en 1955, sous le titre Essai sur la symbolique romane). Du portail de Cluny à la littérature du Graal, Marie- Madeleine Davy nous donne accès à l extraordinaire richesse symbolique du XIIe siècle. 10

13 CÔTÉ MUSÉES MUSÉE DES ANTIQUITÉS Le vitrail Chefs-d œuvre cachés du musée des Antiquités Du 12 mars au 30 novembre 2013 Evêque entouré de deux ecclésiastiques, abbatiale Saint-Ouen (?), Rouen, vers Plusieurs découvertes sont venues éclairer les débuts de cet art en France, et en particulier trois lots d un grand intérêt, des VIIe et XIe siècles, qui proviennent de Haute- Normandie. Le lot le plus ancien provient des fouilles d une ancienne église abbatiale, détruite à la fin du VIIe siècle, à Notre- Dame de Bondeville. Il s agit d éléments de verre plats mosaïqués, colorés dans la masse. Le décor est formé par l assemblage des morceaux sertis dans leurs plombs. Les deux lots suivants sont légèrement postérieurs. Le premier provient des fouilles de la cathédrale de Rouen ; il est issu de niveaux qui s échelonnent du IXe au XIe siècle. Il est composé de fragments géométriques mais aussi de fragments mosaïqués rehaussés de grisaille avec un décor beaucoup plus évolué que ceux de Notre-Dame-de- Bondeville. On y voit des éléments de décors végétaux, figurés, mais aussi d inscriptions. Le lot le plus abondant, provenant de l abbaye de Jumièges, vient compléter les informations données par les vitraux de la cathédrale. De la fin du XIe siècle, il permet d établir des comparaisons avec d autres œuvres bien datées (manuscrits, Tapisserie de Bayeux). Les vitraux du XIIIe au XVIIIe siècle Des panneaux de vitraux, du XIIIe au XVIIIe siècle, sont entrés dans les collections à la suite de divers dons ou achats. En relation avec le colloque de l Association Verre et Histoire, et avec le cycle de conférences des AMD Le verre dans tous ses éclats le Musée Départemental des Antiquités organise une exposition temporaire consacrée aux vitraux et cartons de vitraux de ses collections. La belle série de vitraux présentés dans les baies du cloître compte parmi les fonds les plus anciens du musée. Ces pièces majeures acquises, pour l essentiel, dans les décennies , ont permis de sauver un patrimoine mis à mal pendant la Révolution. Mais qui sait que le musée renferme encore d autres trésors de ce type, acquis plus récemment, sans qu il ait toujours été possible de les exposer? L exposition Le vitrail. Chefs d œuvre cachés du musée qui regroupera des œuvres sorties des réserves du Musée et des dépôts récents, comprendra trois volets : Les premiers vitraux, à la lumière de l archéologie. Un aspect nouveau de l art du vitrail est apparu grâce aux recherches archéologiques. Il est maintenant possible de parler de vitraux antérieurs au XIIe siècle, époque à laquelle les historiens de l art ont très longtemps placé le premier essor de l art du vitrail. Tête de vieillard par Engrand Le Prince, cathédrale (?), Rouen, vers Nous avons sélectionné pour l exposition ceux dont l état de conservation permettait leur présentation, reflets des productions tant religieuses que civiles. Les deux 11

14 dernières acquisitions seront enfin présentées : de la collection André Marie, une tête de vieillard empreinte d une grande douceur, reconnue comme ayant été peinte par Engrand le Prince, célèbre peintre verrier de la Renaissance ; mais aussi un charmant tableau du XIVe siècle, attribué à l école rouennaise, représentant un évêque mitré entouré de deux clercs. Le renouveau du XIXe siècle Au XIXe siècle, il a fallu reconstruire des églises et recréer leur décor saccagé pendant la Révolution française, clore les fenêtres avec de nouveaux vitraux. Dans les années 1970, Elisabeth Chirol1 a eu la perspicacité de faire entrer une importante collection de cartons de vitraux du XIXe siècle, dessinés par Jules Boulanger pour des églises de la région. Mlle Chirol a aussi été à l initiative du sauvetage des vitraux de Jules Boulanger qui ornaient les vingt-cinq baies de la chapelle du petit séminaire de Rouen, actuellement incluses dans l ensemble hospitalier de la Maison Maternelle, à Mont-Saint-Aignan. Ainsi, douze siècles de l art du vitrail se trouveront réunis dans la salle d exposition temporaire du musée. Les vitraux les plus anciens auront leur place au centre d un hémicycle simulant le chœur d une église ; les cartons et verrières du XIXe siècle orneront les espaces latéraux conçus comme des chapelles. Pour compléter l exposition temporaire, la présentation permanente des vitraux installés dans les baies et les vitrines de nos galeries sera enrichie de nouveaux cartels. Gageons que les visiteurs feront, là aussi, de nouvelles découvertes. Nathalie Roy Conservateur-directeur du Musée départemental des Antiquités Conférences-lectures Pères et fils de l Antiquité au XVIIe siècle. Programme des conférences-lectures proposées pour l année 2013 par le Musée des Antiquités de Rouen, le Département des Humanités-Lettres classiques de l Université de Rouen et la Compagnie théâtrale Démodocos La première conférence sera donnée mardi 12 février par Philippe Brunet, Professeur de grec ancien à l Université de Rouen, et elle ira à la rencontre d Ulysse et de son fils Télémaque sous le titre Père et fils dans l Odyssée. Monnaie Enée et Anchise La deuxième examinera les relations entre pères et fils dans la comédie romaine et dans sa postérité littéraire : Ginette Vagenheim, Maître de conférences en latin à l Université de Rouen et habilitée à diriger des recherches, parlera mardi 19 mars de Pères et fils dans les Captifs de Plaute et chez Rotrou. Nous serons de nouveau à l âge classique mardi 9 avril, en compagnie de Claudine Poulouin, Professeur de littérature française à l Université de Rouen et spécialiste du XVIIe siècle, pour une conférence intitulée Télémaque de Fénelon ou la quête d un père invisible. Comme les années précédentes, toutes les lectures seront accompagnées de lectures faites par des étudiants ou des enseignants de l Université. Enfin, la Nuit des Musées, samedi 18 mai, sera animée par Philippe Brunet et sa troupe Démodocos, qui proposeront, sous le titre À Ithaque, une lecture des chants de l Odyssée d Homère où il est question d Ulysse et de son fils, lecture accompagnée de chants et de danse. Nous espérons vous retrouver nombreux au Musée cette année encore. Catherine Baroin et Anne-Lise Worms Université de Rouen 12

15 Publication Promenades poétiques, au cœur des collections du Moyen Age Par Isabelle Bétemps, maître de conférences à l Université de Rouen Cet ouvrage s inscrit dans le prolongement de promenades-lectures organisées en 2011 à travers les collections du Moyen-Âge. Il cherche à faire sortir la poésie médiévale de sa tour d ivoire que la langue originale semble ériger autour d elle comme un obstacle infranchissable ; il s adresse à tous les visiteurs et tous les lecteurs. Ce parcours poétique évoque ainsi dix auteurs, du XIIe siècle au XVe siècle, dont les textes (des extraits pour la plupart) sont accompagnés de leur traduction en français moderne. Ceux-ci sont associés aux photographies des objets du Musée et à celles de manuscrits enluminés appartenant au fonds de la Bibliothèque Municipale de Rouen. BRÈVES La vitrine d actualité Le verre dans tous ses éclats Octobre 2012 Mai 2013 En relation avec les Conférences du Jeudi, et afin d accompagner le colloque de l Association Verre et Histoire qui se tiendra à Rouen du 4 au 6 avril 2013, la vitrine d actualité reprend notre thème d année Le verre dans tous ses éclats. Elle présente une sélection de pièces en verre, produites depuis l Antiquité jusqu au XIXe siècle, habituellement conservées en réserve. Elle fera l objet d une Invitation au musée, les 5 février et 5 mars A venir.. Rendez-vous des Amis : conférence à deux voix, par Marc Etienne, Conservateur en chef du Patrimoine Musée du Louvre / Département des Antiquités égyptiennes & Caroline Dorion-Peyronnet, Conservateur du Patrimoine Musée Départemental des Antiquités. Mardi 8 janvier h Hôtel des Sociétés Savantes. Inscription indispensable auprès d Anne Robin. La nouvelle salle égyptienne ouverte en juillet 2012 s est étoffée d œuvres sorties des réserves et de dépôts. Une vitrine originale a pu être entièrement consacrée à la magie. Elle s organise autour d une pièce exceptionnelle offerte au Musée en 1997 par Mme Samson, en souvenir de son père M. Dollfus. Ce type de moule à figurines magiques est extrêmement rare. En effet, représentant des entités maléfiques ou néfastes, le moule était quasiment systématiquement détruit au cours du rituel magique. Marc Etienne, nous présentera cette pièce exceptionnelle. Une petite histoire de cette collection et de sa présentation au public, illustrée de pièces d archives inédites, introduira ce rendez-vous qui se conclura par une visite de la salle. Moule à amulettes magiques 13

16 MAISON DES CHAMPS MUSÉE PIERRE CORNEILLE PETIT-COURONNE Corneille m impressionne Du 27 avril au 29 septembre Exposition créée et retenue dans le cadre du Festival Normandie impressionniste. A partir des collections du musée et d emprunts à des artistes, l exposition présentera non pas des hommages mais des créations inspirées par l œuvre de Pierre Corneille, depuis le XVIIe siècle jusqu au XXIe siècle. Sculptures, costumes, illustrations, pièces de théâtre Caricature : Rodrigue as-tu du cœur? Dimanche 12 mai 2013 : Mai des pique-niques Dimanche 1 er juin 2013 à 18h : dans le cadre des Rendez-vous-des-Jardins, dans le jardin du musée, représentation de Le Mariage forcé, comédie-ballet de Molière, sur une musique de Lully par les professeurs des Conservatoires de Rouen et de Grand-Couronne et Petit-Couronne. Rappelons qu il s agit du ballet dansé pour la première fois par le roi lui-même en Spectacle gratuit. MAISON VACQUERIE - MUSÉE VICTOR HUGO Les Misérables en images Jusqu au 27 janvier 2013 A l occasion des 150 ans de la publication du roman de Victor Hugo, Les Misérables, publié en 1862, la Maison Vacquerie Musée Victor Hugo présente le travail des différents artistes qui ont illustré cette œuvre. A partir principalement des collections du musée, l exposition évoque quelques temps forts. L édition de 1862 comptait plusieurs volumes mais aucune illustration. Le succès fut immédiat et dès 1863, le roman donna lieu à des parodies, comme celle du Journal amusant où le dessinateurcaricaturiste Cham fait apparaître Victor Hugo luimême comme un des personnages du roman. Une vingtaine de ces pages sont exposées ainsi qu une Caricature des Misérables, par Cham dizaine de dessins de François Flameng, gravés à l eau forte, publiés entre 1885 et 1888, et acquis en 2004 par le musée. Plus proche de nous, des planches de la bande dessinée par Bernard Capo en L exposition est complétée par des photos extraites des films reprenant le célèbre roman. 14

17 6 e édition du Salon du Livre - Victor Hugo 16 et 17 février 2013 Nelli Palomäki : Portraits à Villequier Du 16 mars au 21 mai 2013 Jeune artiste finlandaise diplômée de l Ecole d art et de Design d Helsinki venue dans notre région en 2012 à l occasion d une résidence d artiste, Nelli Palomäki (née en 1981) a perçu et imaginé notre région à travers les filtres de la nostalgie et du romantisme. Les portraits carte de visite et les vieux vêtements des marchés à la brocante qu elle a parcouru lui ont inspiré une série de portraits d enfants et de jeunes femmes en tenue d époque XIXe à l ombre des pommiers en fleur ou dans l univers préservé de la Maison Vacquerie-Musée Victor Hugo à Villequier. Elle a ainsi renouvelé l approche du portrait en noir et blanc en actualisant les poses et décors d une époque révolue. Nelli Palomäki fait partie de la sélection officielle présentée pour le prix Découverte lors des prochaines rencontres d Arles en Enfant dans la chambre de Léopoldine Victor Hugo et la Seine Du 1 er juin au 22 septembre Exposition créée et retenue dans le cadre du Festival Normandie impressionniste. A partir des collections du musée et de quelques prêts de la maison Victor Hugo à Paris, l exposition permettra de suivre l itinéraire de Victor Hugo découvrant la Normandie et la Seine depuis Paris. De 1834 à 1837, il sillonne la Normandie en tous sens et observe la Seine depuis Paris, Rolleboise, Rouen, Le Havre De 1838 à 1842, il s intéresse à cet autre grand fleuve qu est le Rhin. Après la tragique noyade de Léopoldine en Seine, ses pas l amènent à Villequier. Poèmes, dessins, lettres dévoileront les impressions ressenties par Victor Hugo, complétées par des gravures et des tableaux des sites les plus emblématiques. Dessin de Victor Hugo : Château Gaillard 15

18 MUSÉE INDUSTRIEL DE LA CORDERIE VALLOIS Installation artistique d Edith Molet Oghia : Elles, aux fils du temps. Jusqu au 29 septembre 2013 L artiste Édith Molet Oghia a réalisé un ensemble d œuvres qui entrent en résonnance avec l histoire et l activité passée de l ancienne usine textile. Ses installations artistiques disposées par mi les machines de la corderie Vallois s imprègnent de l atmosphère et de l histoire du lieu. Ode à la féminité et hommage rendu aux ouvrières de la corderie, les œuvres exposées s inspirent des témoignages confiés par ces dernières et de documents d archives décrivant leurs éprouvantes conditions de travail. L artiste joue sur les notions antagonistes de présence et d absence, de visible et d invisible. Dans ce lieu de travail où les femmes ont souvent été transparentes, cantonnées à leurs strictes fonctions de câbleuses ou de tresseuses les associant et les identifiant à leurs machines, Édith Molet Oghia met en lumière ce que la fuite du temps et la condition des ouvrières ont contribué à effacer. A partir de matériaux textiles, de fils de coton, de papier, de plexiglas et de créations en verre, l artiste redonne vie aux ouvrières en évoquant leurs prénoms et en magnifiant leur outil familier, une paire de ciseaux. Édith Molet Oghia restitue par ailleurs, sous forme de subtils murmures, leurs paroles chuchotées à l oreille, mode de communication adopté par ces femmes pour se faire comprendre les unes des autres dans le contexte assourdissant de la corderie en pleine activité. De même, la présence bienveillante des femmes colonnes aux contours évanescents participe à l évocation de ces ouvrières qui composaient plus de 95% du personnel de l usine. Exposition Histoires d eaux L exposition Histoires d eaux aborde le rôle essentiel de l eau et son utilisation dans les activités humaines hier et aujourd hui. Elle s articule en trois volets complémentaires : - l approche historique, la conquête de l eau, restitue à travers des photographies anciennes les difficiles conditions d accès à l eau au cours des siècles passés, avant l installation des réseaux d adduction d eau et les améliorations, en termes d hygiène et de confort domestique, apportées au cours du XXe siècle par ces aménagements. - l exposition jeune public l eau des loustics offre une approche scientifique et ludique, sous forme de jeux et d expérimentations interactives retraçant le cycle de l eau - l exposition photographique les gens de l eau est une approche artistique qui reflète le regard du photographe Éric Bénard sur les activités professionnelles ou de loisirs exercées en milieu fluvial, principalement sur la Seine et les rivières de Haute-Normandie. Le catalogue d exposition Les gens de l eau présente ce troisième volet. Les photographies grand format d Éric Bénard brossent le portrait de gens de l eau, témoignant de l utilisation quotidienne de l eau et soulignant l indispensable nécessité de préserver l équilibre écologique de ce milieu. Mylène Beaufils-Doré Attachée de conservation du patrimoine Catalogue d exposition Les gens de l eau - 44 pages illustrées, format 24 x 24 cm Les rendez vous à noter : Visites commentées de l exposition un dimanche par mois à 15h (durée : 1h30) : les 13 janvier, 10 février, 10 mars, 7 avril, 5 mai, 9 juin Le samedi 8 juin 2013 à 15h : visite-découverte de la faune et la flore de la rivière. A partir du 25 mai 2013, l artiste investit les jardins de la Corderie pour le second volet de l exposition : Elles, aux fils de l eau. 16 A noter : Le 17 Janvier 2013 de 10h à 11h30 : visite de l exposition et atelier artistique en présence de l artiste. Sur réservation auprès du Service des publics par personne.

19 MUSÉE DES TRADITIONS ET ARTS NORMANDS CHÂTEAU DE MARTAINVILLE L Eau et la toilette, de la Renaissance au XXe siècle Du 5 avril 2013 au 10 janvier Dans le cadre du Festival Normandie Impressionnisme, le Musée des Traditions et Arts Normands organise une exposition retraçant l histoire de l hygiène et du rapport du corps à l eau, de la Renaissance jusqu au début du XXe siècle. L évolution des lieux destinés à la toilette sera présentée à travers les reconstitutions d un cabinet de toilette à la fin du XVIIIe siècle et d une salle de bain de la fin du XIXe siècle. Les soins et la mise en valeur du corps seront abordés à travers une importante collection d objets liés à l entretien des dents, des cheveux, de la barbe, ainsi qu au parfum et au maquillage. Rappelons le partenariat avec l association Espace Musical, qui collecte depuis dix ans des instruments de musique traditionnelle normands et œuvre à la conservation, à la restauration et à la mise en valeur du patrimoine musical. Ces instruments sont exposés au public au Musée des Traditions et Arts Normands et relatent l histoire de la facture instrumentale dans notre région. Des voyages musicaux, promenades musicales à travers l histoire de la lutherie, sont proposés les dimanches 5, 12, 19 et 26 mai ainsi que le 16 juin, à 15h30. Mylène Beaufils-Doré Attachée de conservation du patrimoine Volontariat Plusieurs Amis ont spontanément répondu présent pour assister Mylène Beaufis-Doré dans son inventaire d objets en verre destinés, pour certains d entre eux, à figurer dans l exposition annoncée ci-dessus. Une parfaite organisation doublée d une dose de bonne humeur a régné durant 3 jours à la Corderie Vallois ; le concours d un professionnel de la photo a permis de répertorier environ 350 verreries et 200 dessins, en un temps record! Une deuxième campagne est d ores et déjà programmée pour les 20, 21 et 22 janvier. Merci et bravo à Mesdames Commin, Lebaube, Perrier ainsi qu à Monsieur Lebaube pour leur implication et leur efficacité. 17

20 LES MUSÉES AU-DELÀ DU VISIBLE Statuette : Mercure Mercure debout, nu, imberbe, la chevelure ondulée relevée en rouleau sur le front et les tempes, la tête découverte, sans pétase. Le corps est appuyé sur la jambe droite, avec un déhanchement très prononcé à droite ; la jambe gauche ployée est nettement ramenée en arrière, le talon relevé ; les pieds sont sans talonnières. Le bras droit pendant le long du corps tient de sa main une bourse ; la main gauche légèrement écartée de la hanche, tenait un caducée, disparu, appuyé sur le bras autour duquel est replié un manteau jeté sur l épaule gauche et retombant en arrière. Œuvre vraisemblablement romaine de bon style, certainement inspirée d un original grec. Mais, au cours de recherches dans les archives des fouilles du théâtre amphithéâtre de Lillebonne (dans le cadre de l élaboration de la dernière exposition temporaire du Musée Tous aux Jeux! Le sport dans l Antiquité), une page des archives de F. Rever (premier fouilleur du site à partir de 1812) a permis de préciser la provenance de cette petite statuette de Mercure-Hermès. Elle fut mise au jour dans les ruines du théâtre amphithéâtre de Lillebonne. Le dessin de l objet, esquissé à la mine de plomb, est légendé ainsi : Bronze, H. (sans le socle) : 9,9 cm / H. (avec le socle) : 11,5 cm Prov. : Lillebonne, Théâtre, IIe - IIIe siècles après J.-C. Musée départemental des Antiquités, Rouen. Inv Histoire d une (re)découverte. Au Musée des Antiquités, sous le numéro d inventaire rétrospectif est enregistrée une statuette de Mercure en bronze. C est dire que rien de l histoire de la découverte de cette pièce ou de son entrée au musée, n est connu. D ailleurs, lorsqu elle est publiée par E. Espérandieu et H. Rolland, dans les Bronzes antiques de la Seine-Maritime (Gallia XIII supplément, Paris, 1959, n 18, pl. IX.), l objet est décrit ainsi : Provenance inconnue. H. 11 cm, 5. Fonte pleine, patine noire. Le genou gauche est mutilé par un choc. Dessin d une statuette en bronze de 3 pouces 10 lignes de haut [soit 9,89 cm] trouvée à la fin de juin 1827 dans les ruines du théâtre de Lillebonne dans un des couloirs d entrée en face des 2 petits escaliers, vers l orient. La différence de hauteur constatée s explique par la présence du socle, ajout moderne (en laiton patiné) durant le XIXe s. En effet, la mesure, en 1959, a été prise avec le socle. Ainsi, la statuette découverte avant la création du Musée des Antiquités (1831) et l ouverture de l inventaire (1834), n a jamais été inscrite dans les registres du musée. Caroline Dorion-Peyronnet, Conservateur du Patrimoine Musée des Antiquités. Bibliographie E. Espérandieu, H. Rolland, Bronzes antiques de la Seine-Maritime, Gallia XIII supplément, Paris, 1959, n 18, pl. IX. S. Reinach, Répertoire de la statuaire grecque et romaine, III, , n 7 p

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

«Les marchés de Noël à Prague»

«Les marchés de Noël à Prague» «Les marchés de Noël à Prague» 29 novembre au 6 décembre 2014 Programme 1 er Jour, Montréal - Zurich Départ en fin de journée sur un vol Swiss Airlines vers Zurich. Souper servi à bord. 2 e Jour, Zurich

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Dossier d appel aux dons et au mécénat présenté par le Centre Hospitalier de Bayeux et l Association pour la Sauvegarde de

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, Afin de rendre votre séjour à plus agréable et convivial, nous organisons pour vous un weekend découverte de la Vienne. En collaboration avec l Office de Tourisme, nous avons sélectionné

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FAITES VOS JEUX! AV E C SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S. infos www.bibracte.fr. Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010

DOSSIER DE PRESSE FAITES VOS JEUX! AV E C SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S. infos www.bibracte.fr. Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010 AV E C FAITES VOS JEUX! SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S DOSSIER DE PRESSE Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010 Rencontres autour de Bibracte du 15 juin au 24 août 2010 infos www.bibracte.fr

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Le canal du Midi, un patrimoine exceptionnel Une vitrine. L inscription par l Unesco en 1996 sur la liste du patrimoine

Plus en détail

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes 12 novembre 2012 Hôtel Drouot, Paris 1 VENTE Lundi 12 novembre 2012 Hôtel Drouot EXPERT Cabinet de BAYSER 69 rue Sainte-Anne 75002 Paris Tél. : +33

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

S e r g e B e n o i t

S e r g e B e n o i t S e r g e B e n o i t peintures - sculptures 1 Octobre 1980 J ai fait la connaissance de Serge Benoit, il y a six ans, lorsqu il s est installé à la «Cité Fleurie». Quand j ai eu l occasion de voir son

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé

Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé 2015 2016 Le Domaine Une Histoire Un Projet Votre Domaine C est en 1929 que mon arrière grand-père, François VARNET décide de racheter le Domaine de Suzel, magnifique

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Grisaille décorative (baie 25)

Grisaille décorative (baie 25) Grisaille décorative (baie 25) Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet Soissons Dossier IM02005331 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Picardie - Inventaire général

Plus en détail

Caen, c est aussi pour les enfants!

Caen, c est aussi pour les enfants! Caen, c est aussi pour les enfants! OFFICE DE TOURISME DE CAEN Place Saint-Pierre 14000 Caen TOURISME EN FAMILLE A CAEN LES PARCOURS DECOUVERTE LES LIVRETS JEUX POUR ENFANTS Dans la lignée des grands conquérants

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

DESTINATION. Les Portes du Mont Saint-Michel un lieu unique pour tous vos événements. Le Mont Saint-Michel et bien plus encore...

DESTINATION. Les Portes du Mont Saint-Michel un lieu unique pour tous vos événements. Le Mont Saint-Michel et bien plus encore... DESTINATION Les Portes du Mont Saint-Michel un lieu unique pour tous vos événements SÉMINAIRES TEAM BUILDING RÉCEPTIONS & GRANDS ÉVÉNEMENTS MARIAGE Le Mont Saint-Michel et bien plus encore... Un lieu hors

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise

Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise Re-découvrir une des régions touristiques les plus cotées et estimées de France, Randonner à la lisière ou dans le premier territoire en France classé

Plus en détail

Ouverture des Nouvelles Galeries Moyen-Age et Renaissance

Ouverture des Nouvelles Galeries Moyen-Age et Renaissance Ouverture des Nouvelles Galeries Moyen-Age et Renaissance Victoria and Albert Museum, Londres Novembre 2009 Les nouvelles galeries Moyen-Age et Renaissance du Victoria and Albert Museum de Londres ouvriront

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Votre Mariage Château de Mont Vert

Votre Mariage Château de Mont Vert Votre Mariage Château de Mont Vert 1 Le mariage est et le voyage de découv le plus important q l homme puisse en prendre. Un mar heureux est une lon conversation qui se toujours trop brève Quand on aime

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Expositions conférences

Expositions conférences Du 2 septembre au 31 décembre, Patrimoine culinaire de l Anjou depuis le Moyen-Âge À travers les différentes périodes de l histoire de l Anjou, venez découvrir la richesse du patrimoine culinaire ligérien.

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

projet Weed pots, rue de la Tour

projet Weed pots, rue de la Tour COMMUNIQUE DE PRESSE 17 SEPTEMBRE 2014 projet Weed pots, rue de la Tour rentrée florissante pour Lausanne Jardins Plus de trois mois après le lancement de l édition 2014, les jardins de Landing continuent

Plus en détail

PRIX INDICATIFS DES PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES MILAN 2015

PRIX INDICATIFS DES PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES MILAN 2015 Rabais uro Demandez nos tarifs actualisés PRIX INDICATIFS DES PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES MILAN 2015 Les prix sont donnés ici à titre indicatif. Ils peuvent varier en fonction des dates de voyage et du

Plus en détail

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne La floraison tardive et luxuriante de dahlias à l automne dans le Petit Parc du Palais de Compiègne laisse la place de novembre

Plus en détail

Donnons du sens à votre RENTREE!

Donnons du sens à votre RENTREE! Newsletter N 15 Septembre 2014 Biarritz Bordeaux Saint Sébastien Bilbao Bardenas Donnons du sens à votre RENTREE! L Eté a laissé son empreinte dans votre mémoire Revivez les lieux, les parfums, les saveurs

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue.

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Sèvres Cité de la céramique, établissement public administratif

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V.

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V. L EMPIRE ROMAIN étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle Détail du piédestal de la statue d Aponius Cherea (II siècle) musée archéologique de Narbonne Source : Service

Plus en détail

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent Faire-part : page 1 à 4 Quelques citations dans le thème : page 4 Cartons d invitation à la noce : page 5 Remerciements : page 6 P Les apiers Zenchantés Mariage - Propositions de textes. Faire-part : Traditionnels

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Jeudi 18 juin. Mercredi 17 juin La Renaissance à travers les liens France-Italie. 19 h. 20 h. 14 h 30-16 h. 9 h - 11 h. 14 h - 16 h. 16 h 15.

Jeudi 18 juin. Mercredi 17 juin La Renaissance à travers les liens France-Italie. 19 h. 20 h. 14 h 30-16 h. 9 h - 11 h. 14 h - 16 h. 16 h 15. capitale du photo : cie Christine Grimaldi et le Tracervatoire CHARTE GRAPHIQUE DE LA VILLE DE PÉRIGUEUX Fête de l Histoire «Vivre les patrimoines» Périgueux du 17 au 20 juin 2015 C=65 / M=0 / J=20 / N=0

Plus en détail

Paris. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Résidence internationale de Paris. Paris 1 re découverte (2 jours/1 nuit)

Paris. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Résidence internationale de Paris. Paris 1 re découverte (2 jours/1 nuit) Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016 Résidence internationale de Paris ou autres hébergements collectifs Paris Classes accueillies : toutes classes Brochure page 76 Dernière mise

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André Musée Jacquemart-André Paris U N MUSÉE UNIQUE À PARIS POUR DES RECEPTIONS DE PRESTIGE L e Salon de Musique L a Salle à Manger L e Jardin d Hiver L e Grand Salon L e Grand Salon L a Salle à Manger Grande

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Restauration et réception Hôtellerie Hébergement de groupe Séminaires et Formation Activités pédagogiques et loisirs Séjours de vacances adaptées La boutique Présentation générale Bol Vert - Rue Clavon-Collignon

Plus en détail

Le hautbois sera dans tous ses états et donnera cette année une couleur spéciale au congrès.

Le hautbois sera dans tous ses états et donnera cette année une couleur spéciale au congrès. DOSSIER EXPOSANTS «Rien de grand n est possible sans la participation de tous!» Winston Churchill La ville de Pau est à l honneur en accueillant le 16ème Congrès de l Association Française du Hautbois.

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

La Sainte-Chapelle. P a r c o u r s d é c o u v e r t e. j e u n e p u b l i c / Î L E - D E - F R A N C E P A R I S

La Sainte-Chapelle. P a r c o u r s d é c o u v e r t e. j e u n e p u b l i c / Î L E - D E - F R A N C E P A R I S P a r c o u r s d é c o u v e r t e La Sainte-Chapelle P A R I S / Î L E - D E - F R A N C E j e u n e p u b l i c La Sainte-Chapelle Bonjour et bienvenue à la Sainte-Chapelle. Je suis très heureux de

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

VOTRE CIRCUIT. Jour 01 : PARIS PRAGUE. Jour 02: PRAGUE. Jour 03: PRAGUE. Jour 04 : PRAGUE / VIENNE. Jour 05 : VIENNE

VOTRE CIRCUIT. Jour 01 : PARIS PRAGUE. Jour 02: PRAGUE. Jour 03: PRAGUE. Jour 04 : PRAGUE / VIENNE. Jour 05 : VIENNE 8 JOURS / 7 NUITS Au fil de son histoire, le cœur de l Europe a su garder le meilleur de sa diversité : Prague, Vienne et Budapest, anciennes capitales de l empire austro-hongrois en témoignent avec brillance.

Plus en détail

Aix en Provence 2005 / FR

Aix en Provence 2005 / FR Aix en Provence 2005 / FR Le bassin du Pavillon de Vendôme Le cloître de la Cathédrale Saint-Sauveur Laissez-vous prendre par le cœur, Aix-en-Provence parle à vos sens Artiste dans l âme, elle vous emporte

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

Une création Pierre Cluizel

Une création Pierre Cluizel le premier concept-store tout chocolat Une création Pierre Cluizel Parce que pour Pierre Cluizel c est tous les jours dimanche, il a imaginé un lieu qui réunit tout ce dont vous avez toujours rêvé. Un

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail