Fiche statistique Internet haut et très haut débit

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche statistique Internet haut et très haut débit"

Transcription

1 Fiche statistique Internet haut et très haut débit Novembre 2015

2 Table des matières Tableau de bord des infrastructures... 3 Le déploiement de réseaux de nouvelle génération... 3 Tableau de bord d accès Internet au marché de détail... 8 La demande des consommateurs finals en croissance... 8 Les parts de marché Les offres commercialisées Les infrastructures en service Tableau de bord des marchés de gros d accès Internet Les offres de gros d accès aux infrastructures L accès dégroupé et l accès au flux binaire Offres de gros d opérateurs alternatifs: Renseignements supplémentaires: Annexe Glossaire Fiche statistique Internet 2

3 Tableau de bord des infrastructures Le déploiement de réseaux de nouvelle génération La couverture de la fibre optique en point à point progresse rapidement La modernisation des réseaux fixes de communications électroniques progresse depuis quelques années principalement avec le déploiement de la fibre optique jusqu à la maison en technologie point à point (FTTH P2P) 1. Le déploiement de la fibre jusqu au trottoir (FTTC) aux répartiteurs de rue est accompli, permettant à la totalité des clients d être éligibles à un accès Internet très haut débit en paire de cuivre (technologie VDSL). Aux derniers semestres, la majorité des abonnements nouvellement souscrits a été réalisé à base de cette infrastructure FTTC. Ainsi, le réseau cuivre n a pas perdu son attrait durant cette période. Cette situation est d ailleurs accentuée par l utilisation des technologies «Vectoring» 2 ou «Pair Bonding» permettant des vitesses de 100Mbps sur une distance d une centaine de mètres. Comme indiqué ci-dessous, cette variante technologique de pointe de l utilisation du réseau cuivre existant représente déjà 10,79% des raccordements VDSL, soit quelques des abonnements à 100Mbps ou plus 3. Le réseau FTTH offrant la fibre optique jusqu au ménage existe en deux variantes : en fibre optique partagée Point à Multipoints (P2M), ainsi que la variante plus récente en fibre optique Point à Point (P2P). Au niveau des services disponibles aux consommateurs, les deux technologies n ont quasiment pas de différence. Cependant l accès dégroupé à la fibre et ainsi une mutualisation de l infrastructure entre les prestataires de service n est facilement réalisable que dans une infrastructure Point à Point. Le tableau ci-dessous documente l évolution du déploiement de réseaux de nouvelle génération ces dernières années. La couverture du Luxembourg est excellente par rapport à beaucoup d autres pays européens avec une couverture quasiment à 100% du très haut débit et la disponibilité des plusieurs réseaux au choix pour les consommateurs. La majorité des investissements en cours est réalisée par l Entreprise des Postes et Télécommunications dans l infrastructure FTTH P2P en «multifibre». Infrastructure en Très Haut Débit (THD) Logements/locaux éligibles au FTTH (P2M) Logements/locaux éligibles au FTTH (P2P) Logements/locaux éligibles sur réseaux à terminaison en câble coaxial (FttLA) Logements/locaux éligibles au VDSL TOTAL approximatif logements/locaux éligibles au THD 31 déc déc juin déc juin 2015 Évolution annuelle ,10 % ,67% ,33% ,94% ,89% Tableau 1: Etat des déploiements des réseaux FTTH (P2M) et (P2P) et VDSL de l EPT et câble coaxial FttLA d opérateurs alternatifs Fiche statistique Internet 3

4 Au courant des douze derniers mois (S et S1 2015), le déploiement de la fibre optique en variante FTTH P2P dans les réseaux locaux auprès des clients finals progresse significativement de 81,67% pour atteindre logements et locaux, représentant fin juin 2015 quelques 16,15% des raccordements. La fibre optique en général (FTTH P2P et P2M) atteint fin juin 2015 au total quelques 41,52% des logements et locaux (34,3% fin juin 2014). L évolution du réseau câble coaxial en technologie de génération Docsis_3.0 (FttLA) est largement achevé. En général, il existe plusieurs réseaux CATV avec une couverture limitée et un nombre important de propriétaires et/ou exploitants différents. Ces réseaux sont le plus souvent interconnectés et quelques acteurs comme le groupement Eltrona, Coditel/Numéricable ou la Ville d Esch-sur-Alzette fournissent la large majorité des accès Internet. Il est important de signaler qu un bon nombre de logements et locaux peuvent bénéficier de plusieurs types d accès indépendants et concurrentiels au très haut débit, comme le réseau cuivre (en technologie VDSL), le réseau en câble coaxial et le réseau fibre optique. Il n existe que très peu de disparité dans le déploiement d infrastructures selon les zones d habitation rurales ou urbaines. La couverture des réseaux en très haut débit est aussi documentée sur le site geoportail.lu 4 de l Administration du cadastre et de la topographie. * Ces différents réseaux et formes d accès aux réseaux sont recensés en détail par la suite. Les accès de gros aux infrastructures par les différents prestataires comportent aussi bien des accès physiques comme l utilisation du génie civil, le dégroupage de la boucle locale en cuivre ou en fibre optique, ou bien les accès virtuels comme la revente ou l accès à un flux binaire qui sont développés par la suite. Il est évident que sur base des offres de gros régulées et commerciales et de la configuration d accès retenu par le demandeur d accès, ce dernier peut accéder à un niveau plus élevé de mutualisation du réseau. Ainsi, il doit d un côté réaliser des investissements plus lourds, permettant de l autre côté au demandeur d augmenter son indépendance par rapport au donneur d accès. Les cartes de couverture par commune des différentes infrastructures Ci-après les cartes de couverture des différentes réseaux au Luxembourg en variantes technologiques : Couverture Fibre Optique FTTH P2M Couverture Fibre Optique FTTH P2P Couverture câble CATV Docsis 3 (FttLA) 1 Voir Glossaire à l annexe 2 La technologie «Vectoring» n est pas utilisée pour le moment 3 Voir section : Les infrastructures en service 4 Voir : Infrastructure et communication : Broadband Internet Fiche statistique Internet 4

5 Carte des communes en couverture FTTH P2M, avec indication 25/50/75 ou 100% des raccordements physiques en fibre optique P2M (de jaune clair 25% à brun foncé %) FTTH P2M 0-25% 25-50% 50-75% % S S Variation annuelle ( 50% couverture dans la commune): S : 8 communes, augmentation d 1 commune Fiche statistique Internet 5

6 Carte avec les communes en couverture FTTH (P2P), avec indication 25/50/75/100% des raccordements en fibre optique P2P (de jaune clair 25% à brun foncé %). FTTH P2P 0-25% 25-50% 50-75% % S S Variation annuelle ( 50% couverture dans la commune): S : 6 communes, augmentation de 2 communes Fiche statistique Internet 6

7 Carte avec les communes en réseaux câblés en infrastructure fibre optique avec terminaison en câble coaxial (FttLA), représentée ci-après en brun foncé, et communes en réseaux câblés en infrastructure câble coaxial ou sans réseaux câblés, représentée ici en jaune clair. réseaux câblés en infrastructure câble coaxial ou sans réseaux câblés réseaux câblés en infrastructure fibre optique avec terminaison en câble coaxial (FttLA) S S Variation annuelle ( 95% couverture dans la commune): S : 64 communes, stagnation Fiche statistique Internet 7

8 en milliers Tableau de bord de l accès Internet sur le marché de détail La demande des consommateurs finals en croissance Migration impressionnante vers le très haut débit ( 30Mbps): Un nombre progressif des clients sont attirés par l Internet à très haut débit, ils représentent à présent presque 40% des milliers d abonnements. La demande d accès Internet sur les réseaux fixes atteint avec abonnements un nouveau montant maximal. Le nombre de nouveaux accès stagne cependant au dernier semestre avec une augmentation très modeste de unités, soit 1,12%. Sur base annuelle le nombre d abonnements augmente de unités, ce qui correspond à une croissance de 3,40%. Ces chiffres comprennent les accès Internet haut et très haut débit en service à la fin du premier semestre et commercialisés auprès des particuliers et des entreprises. La part des accès commercialisés aux entreprises correspond à quelques 20% du parc total. Graphique 1 : Nombre d accès haut et très haut débit /06/ /12/ /06/ /12/ /06/ /12/ /06/2015 haut débit très haut débit Comme exposé ci-dessus, le nombre d accès à haut débit s élève à 114,3 milliers, soit un recul de 5,5 milliers d accès au dernier semestre et près de 11,2 milliers sur base annuelle. Cette baisse du nombre d accès à haut débit et la hausse simultanée du nombre abonnements à très haut débit montre bien qu il y a une migration des consommateurs vers des services offrant des débits égaux ou supérieurs à 30Mbps. Ainsi, le nombre d accès à très haut débit s élève à 74,5 milliers d unités, soit une croissance de 7,6 milliers au cours du premier semestre Sur un an, l accroissement s élève à 17,4 milliers d abonnements. Fiche statistique Internet 8

9 en milliers en milliers par semestre 30/06/ /12/ /06/ /12/ /06/ /12/ /06/2015 Haut débit Très haut débit Total Accroissement sem., haut débit - 3.4% - 2.9% - 4.8% - 4.0% - 4.0% - 4.5% - 4.6% Accroissement sem., très haut débit % % % % % % % Accroissement total d accès + 1.1% + 3.2% + 1.7% + 2.1% + 3.0% + 2.2% + 1.2% Tableau 2 : Accroissement du nombre d accès Internet haut débit et très haut débit (nombre absolu et variance en %) Les vitesses maximales en voie descendante augmentent significativement vers le 100Mbps, cependant, la part des accès <10Mbps reste de loin prépondérante avec 42% des accès Sur base annuelle, la répartition de vitesses maximales en voie descendante a évolué de façon suivante au 30 juin 2015: La part des accès Internet inférieurs à 10Mbps diminue de 47,1% à 42,3%. La part des accès Internet entre 10Mbps et 30 Mbps passe de 21,6% à 18,2%. La part des accès Internet très haut débit d une vitesse entre 30 et 100 Mbps progresse de 26,5% à 30,6%. La part des accès Internet très haut débit d une vitesse supérieure ou égale à 100 Mbps augmente de 4,8% à 8,9% Les chiffres montrent que les accès à des vitesses inférieures à 10Mbps ont en particulier perdu en attrait pour les clients, ceci étant également dû à une commercialisation plus poussée des offres très haut débit par les opérateurs. Graphique 2 : Nombre d accès Internet par vitesse (en milliers) /06/ /12/ /06/ /12/ /06/ /12/ /06/2015 < 2 Mbps = 2 Mbps; < 10 Mbps = 10 Mbps; > 30 Mbps = 30 Mbps; < 100 Mbps Mbps Fiche statistique Internet 9

10 Les parts de marché Les opérateurs alternatifs gagnent continuellement de nouveaux clients La part de marché de l opérateur historique dans la vente d accès à l Internet atteint une part de marché de 67,3% fin juin Les opérateurs alternatifs ont ainsi augmenté leur part de 29% à 32,7% en un an. Post Telecom maintient désormais sa position importante dans la fourniture d accès Internet haut débit et très haut débit. Graphique 3 : Parts de marché à la fin du premier semestre 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 30/06/ /06/ /06/ /06/ /06/2015 abonnés - Post 72.1% 72.3% 71.0% 69.9% 67.3% abonnés - Opérateurs alternatifs 27.9% 27.7% 29.0% 30.1% 32.7% Le segment du marché d accès Internet très haut débit est présenté en détail au tableau ci-dessous. Le tableau renseigne sur les accès vendus par Post Telecom et les opérateurs alternatifs pour fin juin Dans le segment avec des vitesses supérieures ou égales à 30Mbps, voire 100Mbps, les opérateurs alternatifs ont une part de marché de 43,3%, en se basant soit sur une infrastructure propre ou sur un accès au réseau d un autre opérateur. L accès est fourni principalement par l Entreprise des Postes et Télécommunications à travers un accès physique ou binaire suivant la réglementation en vigueur S1 (en milliers) 30 Mbps et < 100 Mbps 100 Mbps Post Telecom opérateurs alternatifs Fibre optique VDSL (paire de cuivre torsadée) Fibre optique VDSL (paire de cuivre torsadée) Câble CATV Tableau 3 : Accès Internet selon la technologie d accès à très haut débit Fiche statistique Internet 10

11 Les offres commercialisées Les offres commercialisées aux particuliers aux derniers semestres sont essentiellement des offres commençant à des débits descendants de 30Mbps avec un débit maximal de 1000Mbps pour certains opérateurs. Post Telecom vend des accès VDSL et des accès FO, tout comme les opérateurs comme Tango et Orange sur base de la revente. Certains opérateurs comme Luxembourg Online commercialisent des accès Internet sur l infrastructure CATV en combinaison avec des accès VDSL et FO, certains opérateurs comme Eltrona Telecom et Coditel/Numéricable n offrent que des accès sur leur infrastructure CATV. L Institut prépare actuellement une comparaison nationale des tarifs des services de télécommunications au Luxembourg. Les infrastructures en service Peu de changement l accès en fibre optique devient plus populaire La technologie DSL sur l infrastructure de cuivre (ADSL et VDSL) reste avec 78,8% du total des accès Internet la technologie prédominante pour la fourniture d accès Internet à haut et très haut débit. Tandis que la technologie en câble coaxial (11,3%) connait une croissance très modérée (+7,6% sur base annuelle), le nombre d accès commercialisés en technologie fibre optique gagne en importance (+20,1% en un an). Graphique 4 : Accès Internet selon les infrastructures d accès (à la fin du premier semestre) 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 30/06/ /06/ /06/ /06/2015 technologie câble technologie DSL technologie FO Fiche statistique Internet 11

12 Le nombre d accès de 188,8 milliers à la fin du premier semestre 2015 se compose comme suit : 18,0 milliers d accès en fibre optique ; leur nombre augmente de 3,1 milliers d accès sur base annuelle (+20.1%) et est multiplié par deux en deux ans ; 148,7 milliers d accès en technologie DSL ; leur nombre augmente de 1,5 milliers d accès sur base annuelle (+1,0%) ; 21,3 milliers d accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial ; leur nombre s accroît de 1,5 milliers d accès (+7,6%). 0,8 milliers d accès à une autre technologie (satellite, boucle locale radio et lignes louées) ; leur nombre reste marginal pour l accès à l Internet. Fiche statistique Internet 12

13 Tableau de bord des marchés de gros d accès Internet Les offres de gros d accès aux infrastructures L offre de gros d accès aux infrastructures de génie civil Après le recensement statistique introduit en 2014 au sujet de la mise à disposition du génie civil, essentiellement à travers l accès aux gaines souterraines, l Institut a commencé à documenter la situation entre entreprises notifiées. Certains acteurs comme les distributeurs d eau potable ou les communes ne sont pas repris dans les statistiques. L accès aux gaines se mesure par nombre de kilomètres que les opérateurs se louent entre eux. Les offres de location, souvent liées à un échange de capacité libre entre opérateurs, sont utilisées soit pour le réseau de transport dorsal (interconnexion de réseaux locaux), soit pour le raccordement de clients finals (surtout des entreprises) sur le territoire communal. L offre de l opérateur historique repose principalement sur la régulation du marché d accès physique aux infrastructures, par exemple l accès entre le répartiteur secondaire (distribution horizontale) et le répartiteur principal (MDF ou POP). La location de gaine est représentée à la fin du premier semestre 2015 en kilomètres : Nombre de kilomètres loués à S Entreprise des Postes et Télécommunications 1,73 Autres fournisseurs 30,61 Tableau 4: Accès aux gaines, Indicateur «SDE_N_gaine» L accès dégroupé et l accès au flux binaire Le total des accès achetés sur le marché de gros à l EPT affiche un accroissement de raccordements sur un an et s élève à unités au 30 juin 2015 (+15,8%). Ces accès sont commercialisés par les opérateurs alternatifs sur les marchés de détail résidentiel et professionnel du haut débit et très haut débit, toutes infrastructures et technologies confondues. Les accès comportent le dégroupage du cuivre (Cu) et de la fibre optique, l accès à un flux binaire ou la simple revente de services de l EPT. Le parc des accès commercialisés entre opérateurs est complété par les offres de gros d autres opérateurs à infrastructure proposant un service d accès qui permet la commercialisation d accès Internet sur le marché de détail. Il s agit essentiellement de l accès physique aux réseaux câblés et à la fibre optique d opérateurs alternatifs, ou d offres d accès de flux binaires à ces infrastructures. La répartition des accès de gros se présente comme suit: Fiche statistique Internet 13

14 Chiffres au premier semestre 2015 (variation annuelle) De l EPT Dégroupage Cu (offre régulée) Dégroupage FO (offre régulée) Bitstream (offre régulée) Revente (offre régulée) Total par point d accès Au niveau MDF/POP (-1 000) 260 (+130) 100 / (+5 700) (+4 870) Au niveau répartiteur secondaire (sous-boucle) (+850) / / / (+850) Total Chiffres au premier semestre 2015 (variation annuelle) D opérateurs alternatifs Dégroupage/ accès FO Bitstream Revente Total Total 900 / (+1 300) (+1 500) (+2 800) Tableau 5: Détail des activités de gros de l EPT et d autres opérateurs par produits Offres de gros de l EPT 5 : L accès régulé de gros de l EPT offert aux autres opérateurs est basé sur les offres RUO 6 et ROB 7 en vigueur suite aux analyses des marchés d accès à l infrastructure du réseau (M4/2007) et d accès à large bande (M5/2007) et les décisions y relatives 14/175/ILR et 14/176/ILR. Les différents documents respectifs sont accessibles sur le site de l EPT ou de l Institut. La présente fiche statistique renseigne des informations recensées en relation avec les offres d accès. L offre d accès physique à la paire de cuivre et la fibre optique L offre RUO décrit l accès aux gaines, à la paire de cuivre aux répartiteurs principaux et sous répartiteurs, tout comme l accès à la fibre optique de l EPT. Le réseau «cuivre» en place de l EPT 8 tout comme l accès physique à ce réseau par d autres opérateurs n ont que très peu évolué. Selon les données statistiques fournies à l Institut, sur les 49 répartiteurs principaux (MDF) en service dans le réseau de l EPT, il y a actuellement un nombre de 35 avec colocation d au moins un opérateur utilisant le dégroupage de la paire de cuivre vers le client final, soit une augmentation annuelle d une unité. Le nombre de raccordements éligibles en dégroupage reste dès lors quasiment stable (ca raccordements), tandis que le dégroupage a perdu en attrait avec seulement raccordements dégroupés par les opérateurs alternatifs fin juin 2015, soit une baisse de unités (- 5,7% sur base annuelle). L EPT a déployé quelques répartiteurs secondaires avec en moyenne à peu près 120 lignes par répartiteur secondaire. Il existe un nombre constant de 11 répartiteurs secondaires avec une colocation d au moins un opérateur alternatif, soit quelques 0,79% des répartiteurs secondaires. La longueur de la ligne en cuivre vers le client final est souvent inférieure à 1200 m. A partir de cette 5 Voir: sous operators/products, ListNTPOAO, ListDFOAO, point2multi_routes et ftth_routes 6 Reference Unbundling Offer 7 Reference Broadband Offer 8 Voir chapitre Infrastructures Fiche statistique Internet 14

15 infrastructure, il est possible aux opérateurs alternatifs d offrir aux clients finals des services très haut débit VDSL2 par le déploiement d éléments actifs aux répartiteurs secondaires. Quant au réseau «Fibre Optique» 9, la majorité des lignes FO en service sont des lignes en technologie Point à Multipoint (P2M). L accès physique d un autre opérateur à ces lignes se fait au répartiteur secondaire, à travers un accès complexe auprès du dernier coupleur optique avant le raccordement chez le client final. Le dégroupage de la boucle locale en fibre optique n a que peu évolué en Le nombre de lignes FO dégroupées en P2M reste limité à quelque 130 à la fin du premier semestre L EPT déploie à grande échelle depuis quelques années des lignes FO Point à Point (P2P) en mode multifibres avec plusieurs brins dédiés par client final. Ces lignes sont terminées à de nouveaux points de présence centraux (POP) ou répartiteurs principaux existants. Le nombre de nouveaux POP s ajoutant à travers le pays aux répartiteurs existants s élève à 55 unités fin juin Au moins un opérateur alternatif est présent en colocation avec ses éléments actifs dans 13 POP, une croissance de 3 unités sur base annuelle avec un accès dégroupé en tout de quelques lignes FO. L offre d accès à un flux binaire Les caractéristiques des offres d accès à un flux binaire évolueront suite à la publication de la nouvelle offre régulée de gros ROB en Entretemps, en complément à l accès physique aux infrastructures, l EPT a commercialisé l accès Internet en gros à travers un flux binaire (Bitstream) selon les offres OGB (Offres de Gros Bitsream) et de l offre ORECE (Offre de référence de connectivité Ethernet). Ces deux offres font un total fin juin 2015 de quelques 100 lignes, principalement pour des clients professionnels. Ces deux offres utilisent actuellement un point d accès central respectivement en protocole IP (OGB : layer3) et Ethernet (ORCE : layer2). A travers ce point d interconnexion au flux binaire vers les clients, les opérateurs alternatifs peuvent proposer leurs offres spécifiques à l ensemble des clients raccordés au réseau «cuivre» et «Fibre Optique» de l EPT, en complément aux clients directement accessibles à travers le dégroupage physique. Les offres de revente de produits de l EPT sont regroupées dans les offres de gros RDSLO (Reference DSL Offer) et ATH (Accès Très Haut Débit). Ces offres sont disponibles depuis 2012 et regroupent une large partie de l activité de gros de l EPT. A la fin du deuxième semestre 2015, les opérateurs alternatifs ont commercialisé sur le marché de détail en revente un total de d accès Internet, c est-à-dire une croissance significative sur base annuelle de +31,7%. Comme précisé ci-dessus, la gamme actuelle de produits de gros soumise à la régulation sectorielle va évoluer selon les caractéristiques des remèdes déterminés suite aux analyses de marché relatives à l accès de gros physique ou binaire. Ces nouveaux profils d accès de gros à différents points d interconnexion locaux ou nationaux du réseau de l EPT seront indiqués en toute vraisemblance dans la prochaine fiche statistique Internet. 9 Voir aussi chapitre: Tableau de bord des Infrastructures Fiche statistique Internet 15

16 Offres de gros d opérateurs alternatifs: Les offres de gros d opérateurs alternatifs se limitent forcément aux offres d opérateurs bénéficiant d un accès à des infrastructures. L accès aux fibres optiques comporte les lignes dorsales et les lignes en boucle locale, essentiellement pour le raccordement de clients professionnels. En tout, un total de quelque 900 accès à des lignes FO a été fourni à d autres opérateurs, soit un chiffre constant. L accès à un flux binaire et la revente d opérateurs alternatifs à d autres opérateurs à travers un point d accès central, incluent notamment la commercialisation d accès Internet fournis sur base du dégroupage ou sur base d un réseau câblé de type FttLA. En tout, il y a à la fin du premier semestre 2015 quelque accès fournis sur le marché de gros entre opérateurs alternatifs, à savoir une augmentation annuelle de +13,4%. Renseignements supplémentaires: Pour tout renseignement supplémentaire et/ou commentaire relatif à la présente fiche statistique Internet, veuillez-vous adresser à: Fiche statistique Internet 16

17 Annexe Glossaire Couverture : taux (en pourcent) entre foyers et locaux avec raccordement physique en technologie prédéfinie et la totalité de foyers et locaux (dans une commune) FTTC, Fiber to the Curb: réseau en fibre optique jusqu au répartiteur de rue avec élément actif déporté et le raccordement du client final en paire de cuivre torsadé (technologie d accès VDSL: Very high bitrate DSL) FTTH, Fiber to the Home: réseau en fibre optique avec raccordement du client final en fibre optique FttLA, Fiber to the Last Amplifer: réseau en fibre optique avec la partie terminale en câble coaxial en technologie Docsis 3 FTTH P2P, FTTH Point to Point: infrastructure avec une fibre optique dédiée entre le répartiteur («Point of Presence» avec éléments actifs) et le client final FTTH P2M, FTTH Point to Multipoint: infrastructure en fibre optique partagée entre le répartiteur («Point of Presence» avec éléments actifs) et le client final HD, Haut Débit: abonnements sur le réseau fixe de foyers ou de professionnels à Internet avec une vitesse descendante inférieure à 30 Mbits/s. THD, Très Haut Débit: abonnements sur le réseau fixe de foyers ou de professionnels à Internet avec une vitesse descendante supérieure ou égale à 30 Mbits/s. Services OTT, services Over The Top: services disponibles sur Internet indépendamment de l opérateur d accès Internet comme Skype, What s Up et autres Pair Bonding : Utilisation de plusieurs paires de cuivre simultanément pour augmenter la bande passante Vectoring : Technologie qui élimine les interférences, le bruit entre les paires de cuivre comprises dans le même groupe (ou ensemble de câbles) pour atteindre leur débit maximal (vitesse de téléchargement et d'envoi). Multifibre : modèle de câblage en fibre optique où l'opérateur amène plusieurs fibres (par exemple 4) du logement au point de mutualisation. Ainsi, chaque opérateur peut accéder une fibre et un port dédié dans chaque logement. Sources: Réponses des opérateurs aux questionnaires semestriels ILR et Cocom BB, publications des opérateurs Fiche statistique Internet 17

18 Fiche statistique Internet 18

FICHE STATISTIQUE INTERNET HAUT ET TRES HAUT DEBIT

FICHE STATISTIQUE INTERNET HAUT ET TRES HAUT DEBIT FICHE STATISTIQUE INTERNET HAUT ET TRES HAUT DEBIT Décembre 2016 Tableau de bord des infrastructures fixes Table des matières 1. Tableau de bord des infrastructures fixes... 3 1.1. Le déploiement de réseaux

Plus en détail

Observatoire des marchés des communications électroniques Services fixes haut et très haut débit (marché de gros)

Observatoire des marchés des communications électroniques Services fixes haut et très haut débit (marché de gros) 1 er décembre 2011 Observatoire des marchés des communications électroniques Services fixes haut et très haut débit (marché de gros) 3 ème trimestre 2011 Observatoire des marchés des communications électroniques

Plus en détail

Rapport statistique des télécommunications au Luxembourg pour l année 2009

Rapport statistique des télécommunications au Luxembourg pour l année 2009 Rapport statistique des télécommunications au Luxembourg pour l année 29 Le rapport statistique des télécommunications pour l'année 29 se base sur des informations statistiques fournies par les opérateurs

Plus en détail

Fiche statistique Services aux entreprises

Fiche statistique Services aux entreprises A l issue des collectes semestrielles des indicateurs du marché des communications électroniques, l Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR) publie au mois d août 2015 une fiche statistique sur les

Plus en détail

Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2013

Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2013 Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 213 Institut Luxembourgeois de Régulation 17, rue du Fossé L 2922 Luxembourg Tél. : +352 28 228 228 Fax. : +352 28 228 229 www.ilr.lu

Plus en détail

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04 Sommaire 1. L'architecture du réseau internet 2. Et... 3. Les différentes > ADSL, Wifimax, Satellite & FTTH 4. Glossaire p 02 p 04 p 05 p 1 1 Les réseaux de transport longue distance Nationaux ou internationaux,

Plus en détail

Le haut débit en général

Le haut débit en général Le haut débit en général Sommaire : 1. Quels sont les différents types d'accès à l'internet haut et très haut débit? 2. Qu'est ce que l'adsl? 3. Qu'est ce que le VDSL2? 4. Quels sont les débits permis

Plus en détail

Guide pour l accès physique aux réseaux FTTH

Guide pour l accès physique aux réseaux FTTH Guide pour l accès physique aux réseaux FTTH Ce guide a été élaboré dans le cadre d une collaboration entre openaxs et SUISSEDIGI- TAL. Page : 1 sur 9 Date : 31.3.2016 Auteurs : P. Zbinden / R. Zumoberhaus

Plus en détail

Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2012. Institut Luxembourgeois de Régulation. 17, rue du Fossé L-2922 Luxembourg

Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2012. Institut Luxembourgeois de Régulation. 17, rue du Fossé L-2922 Luxembourg Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 212 Institut Luxembourgeois de Régulation 17, rue du Fossé L-2922 Luxembourg Tel. 28 228 228 Fax: 28 228 229 http://www.ilr.lu Table

Plus en détail

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Publication du 25 janvier 2016 Quatrième trimestre 2015 nperf est un service proposé par la société FH, située 87 rue de sèze 69006 LYON

Plus en détail

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Publication du 20 avril 2016 Premier trimestre 2016 nperf est un service proposé par la société FH, située 87 rue de sèze 69006 LYON France.

Plus en détail

Rapport statistique des télécommunications. du Luxembourg de l année 2011

Rapport statistique des télécommunications. du Luxembourg de l année 2011 Rapport statistique des télécommunications du Luxembourg de l année 2011 juin 2012 Table des matières 1. Préface... 4 2. Sommaire... 6 3. Marchés globaux des communications électroniques... 10 3.1. Revenus...

Plus en détail

L intensité de La Fibre arrive dans les immeubles neufs. Le très haut débit pour les résidents dès leur emménagement.

L intensité de La Fibre arrive dans les immeubles neufs. Le très haut débit pour les résidents dès leur emménagement. L intensité de La Fibre arrive dans les immeubles neufs Le très haut débit pour les résidents dès leur emménagement. La technologie au service de la performance et de la liberté Face aux nouveaux usages

Plus en détail

OPTION MONO-VC. pour les offres de référence. ORATH & RDSLO/raccordements VDSL. Entreprise des Postes et Télécommunications.

OPTION MONO-VC. pour les offres de référence. ORATH & RDSLO/raccordements VDSL. Entreprise des Postes et Télécommunications. Entreprise des P & T Luxembourg OPTION MONO-VC pour les offres de référence ORATH & RDSLO/raccordements VDSL Entreprise des Postes et Télécommunications Prix en Euros Date État 01.09.2010 Version 1 02.10.2012

Plus en détail

le «très haut débit»,

le «très haut débit», le «très haut débit», le déploiement par Orange dans le Rhône présentation du 23/03/2012, Denis Roussillat, délégué régional Lyon Stéphane Penin, directeur des relations avec les Collectivités locales

Plus en détail

Analyse des marchés pertinents du haut débit et du très haut débit

Analyse des marchés pertinents du haut débit et du très haut débit 27 juillet 2010 Analyse des marchés pertinents du haut débit et du très haut débit Consultation publique du 27 juillet au 30 septembre 2010 Avertissement sur la mise en consultation L Autorité de régulation

Plus en détail

L intensité de La Fibre chez vous

L intensité de La Fibre chez vous L intensité de La Fibre chez vous Le guide du raccordement à La Fibre La Fibre, 100% Fibre Qu est-ce que la Fibre? La Fibre optique est un fil de verre qui conduit la lumière. C est une technologie qui

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique Edité par l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE FÉVRIER 2010 La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique Petit guide

Plus en détail

LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE?

LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE? LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE? Jacques STERN membre du Collège de l ARCEP 1 er décembre 2015 SOMMAIRE 1. La régulation a permis l émergence de marchés fixe et mobile

Plus en détail

La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département

La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département Dossier de presse La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département Comprendre les enjeux du très haut débit et mieux appréhender la fibre optique comme infrastructure d avenir

Plus en détail

SDTAN83. Lexique / Glossaire

SDTAN83. Lexique / Glossaire SDTAN83 Lexique / Glossaire ADSL (asymetric digital subscriber line, lit. ligne numérique asymétrique d abonné) : technologie de communications électroniques utilisée pour la desserte. L ADSL s appuie

Plus en détail

Réseau Hermineo : bilan de l'opération. au 16 octobre 2012 DOSSIER DE PRESSE 16 OCTOBRE 2012

Réseau Hermineo : bilan de l'opération. au 16 octobre 2012 DOSSIER DE PRESSE 16 OCTOBRE 2012 DOSSIER DE PRESSE 16 OCTOBRE 2012 Réseau Hermineo : bilan de l'opération au 16 octobre 2012 CONTACT PRESSE Nathalie CONAN-MATHIEU DIRECTRICE DE CABINET HÔTEL DE VILLE BP 1759 29107 QUIMPER CEDEX TÉL. 02

Plus en détail

E T U D E Octobre 2008 Étude portant sur la mutualisation de la partie terminale des réseaux en fibre optique

E T U D E Octobre 2008 Étude portant sur la mutualisation de la partie terminale des réseaux en fibre optique E T U D E Octobre 2008 Étude portant sur la mutualisation de la partie terminale des réseaux en fibre optique Synthèse Qu@trec/PMP Sommaire I. Introduction... 3 II. Objectifs et méthodologie... 3 A. principes

Plus en détail

Observatoire des marchés des communications électroniques en France Observatoire des investissements et de l emploi

Observatoire des marchés des communications électroniques en France Observatoire des investissements et de l emploi 3 juillet 2014 Observatoire des marchés des communications électroniques en France Observatoire des investissements et de l emploi 1 er trimestre 2014 - résultats définitifs ISSN : 2258-3106 2 Synthèse

Plus en détail

Vélizy- Villacoublay le 28 Janvier 2016

Vélizy- Villacoublay le 28 Janvier 2016 Vélizy- Villacoublay le 28 Janvier 2016 la fibre au cœur de la stratégie d Orange un déploiement engagé dans 624 villes ( 1/3 logements français) sur 73 départements, au 30 septembre 2015; 4,6 M de logements

Plus en détail

Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros. Hausse de 31% de l Ebitda à plus de 1,2 milliard d euros

Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros. Hausse de 31% de l Ebitda à plus de 1,2 milliard d euros CHIFFRE D AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE 2010 RESULTATS ANNUELS 2013 Paris, le 10 mars 2014 13,7 millions d abonnés (fixes et mobiles) Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Luxembourg, le 18 mars 2009. Informations relatives au rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base

DOSSIER DE PRESSE. Luxembourg, le 18 mars 2009. Informations relatives au rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base DOSSIER DE PRESSE Luxembourg, le 18 mars 2009 Informations relatives au rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base Brochure réalisée conjointement par le Ministère du Travail et le Ministère

Plus en détail

Table des matières - 2 -

Table des matières - 2 - Résultat de la consultation publique se terminant au 26 juin 2006 sur l analyse de marché et les projets de mesure concernant la fourniture en gros d accès dégroupé (y compris l accès partagé) aux boucles

Plus en détail

Pourquoi construire un réseau de desserte en fibre optique?

Pourquoi construire un réseau de desserte en fibre optique? Free, opérateur majeur du Haut Débit en France, s'est engagé dans un déploiement de grande ampleur visant à la construction d'un réseau Très Haut Débit en fibre optique jusqu'au domicile (Fiber To The

Plus en détail

1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base

1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base 1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base 1-4 Nouvelles technologies d information et de communication : Objectifs o faire des NTIC un axe fort du développement de la, participant

Plus en détail

Tableau de Bord Fixe

Tableau de Bord Fixe Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Fixe Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie fixe en Tunisie - - Sommaire 1. Parc global......... 2 1.1. RTC........... 4 1.2.

Plus en détail

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012 RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2012 Paris, le 31 août 2012 3,6 millions d abonnés mobiles : 5,4% du parc français en moins de 6 mois 54% de parts de marché des recrutements haut débit : clair leadership sur

Plus en détail

L HERAULT AU TRES HAUT DEBIT

L HERAULT AU TRES HAUT DEBIT L HERAULT AU TRES HAUT DEBIT SESSION PUBLIQUE, VENDREDI 18 DECEMBRE 2015 Contacts presse : Justine Landais jlandais@herault.fr 04 67 67 73 52 06 85 87 50 70 Isabelle Labadiole ilabadiole@herault.fr 04

Plus en détail

Catalogue de Services. Services Passifs Services Activés Hébergement

Catalogue de Services. Services Passifs Services Activés Hébergement Catalogue de Services Services Passifs Services Activés Hébergement Tarifs Applicables au 1 er Juin 2011 1. Fibre Optique Noire (FON) Les offres suivantes consistent en la mise à disposition, sous forme

Plus en détail

Résultats T3 2014. Ramon Fernandez, Directeur Général Adjoint Directeur Financier et Stratégie. 23 octobre 2014. Résultats T3 2014 : 23 octobre 2014

Résultats T3 2014. Ramon Fernandez, Directeur Général Adjoint Directeur Financier et Stratégie. 23 octobre 2014. Résultats T3 2014 : 23 octobre 2014 Résultats 2014 Ramon Fernandez, Directeur Général Adjoint Directeur Financier et Stratégie 23 octobre 2014 avertissement Cette présentation contient des indications prospectives sur Orange. Bien que nous

Plus en détail

Tableau de Bord Data

Tableau de Bord Data Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Data Suivi des principaux indicateurs du marché Data en Tunisie - - Certaines valeurs sont des estimations provisoires Sommaire 1. Parc global.........

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. L Autorité de la concurrence (commission permanente) ;

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. L Autorité de la concurrence (commission permanente) ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 14-A-06 du 15 avril 2014 relatif à une demande d avis de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) portant sur le quatrième cycle d analyse

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès non résidentiels principalement utilisés pour la téléphonie Protocole 2 : Accès résidentiels principalement utilisés pour la téléphonie

Plus en détail

I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE :

I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE : I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE : I.1 Le réseau fibre optique pour le très haut débit «La fibre : la réponse aux défis du numérique» : ORANGE FIBRE veut établir le principe

Plus en détail

Réseau de fibre optique du Calvados. Les travaux démarrent! Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados

Réseau de fibre optique du Calvados. Les travaux démarrent! Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados Réseau de fibre optique du Calvados Les travaux démarrent! Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20 - Dossier 06 98 96 de 05 presse 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007 Très haut débit résultats des consultations publiques et orientations Conférence de presse du 28 novembre 2007 Contexte La mutualisation de la partie terminale L accès au génie civil Conclusion 2 La régulation

Plus en détail

la Fibre Ville d ALBI Ville Déploiement de la Fibre Optique

la Fibre Ville d ALBI Ville Déploiement de la Fibre Optique la Fibre Ville Ville d ALBI Déploiement de la Fibre Optique 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 C est quoi la Fibre? La Fibre, pour quoi faire? Pourquoi Orange déploie la Fibre sur la ville d Albi? Comment se déroule

Plus en détail

Tableau de Bord Data

Tableau de Bord Data Tableau de Bord Data Suivi des principaux indicateurs du marché Data en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Marché Data Fixe....... 4 2.1. Pénétration....... 4 2.2. ADSL............ 5 2.3. Trafic

Plus en détail

Modalités pratiques de consultation publique

Modalités pratiques de consultation publique Novembre 2013 Projet de décision portant sur la définition du marché pertinent de gros des offres d accès aux infrastructures physiques constitutives de la boucle locale filaire, sur la désignation d un

Plus en détail

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 20 novembre 2014 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné

Plus en détail

Orange. Résultats T3 2013. Gervais Pellissier Directeur Général Délégué et Directeur Financier. Résultats T3 2013 23 octobre 2013

Orange. Résultats T3 2013. Gervais Pellissier Directeur Général Délégué et Directeur Financier. Résultats T3 2013 23 octobre 2013 Orange Résultats T3 2013 Gervais Pellissier Directeur Général Délégué et Directeur Financier avertissement Cette présentation contient des indications prospectives. Bien que nous estimons qu elles reposent

Plus en détail

1 FTTx. 1.1 Définition et présentation. 1.2 Schéma des différentes FTTx

1 FTTx. 1.1 Définition et présentation. 1.2 Schéma des différentes FTTx 1 FTTx 1.1 Définition et présentation L accès sur fibre optique FTTx permet d obtenir un service très haut-débit, aussi bien en débit montant que descendant (de 1OMbps à 1Gbps symétrique). Il existe différentes

Plus en détail

Aubergenville le 13 Juin 2016

Aubergenville le 13 Juin 2016 Aubergenville le 13 Juin 2016 la fibre au cœur de la stratégie d Orange un déploiement engagé dans 800 villes ( 1/3 logements français) sur 73 départements, fin décembre 2015 : 5 M de logements raccordables

Plus en détail

Évolution des prix des services fixes Marché résidentiel métropolitain

Évolution des prix des services fixes Marché résidentiel métropolitain 28 mai 2015 Évolution des prix des services fixes Marché résidentiel métropolitain Résultats 2012-2014 1 ISSN : 2258-3106 Sommaire SYNTHESE... 3 I. METHODOLOGIE... 4 I.1 Construction des profils de consommation...

Plus en détail

Déploiement de la Fibre FTTH. ( Fiber To The Home ) Bouffemont le 14 mars 2016

Déploiement de la Fibre FTTH. ( Fiber To The Home ) Bouffemont le 14 mars 2016 Déploiement de la Fibre FTTH ( Fiber To The Home ) Bouffemont le 14 mars 2016 La Fibre 100% Fibre au cœur de la stratégie d Orange Un déploiement engagé dans 700 villes ( 1/3 logements français) sur 73

Plus en détail

Consultation publique Accès au Génie Civil de France Télécom Du 17 décembre 2009 au 15 février 2010. Réponse de COVAGE à la consultation publique

Consultation publique Accès au Génie Civil de France Télécom Du 17 décembre 2009 au 15 février 2010. Réponse de COVAGE à la consultation publique Consultation publique Accès au Génie Civil de France Télécom Du 17 décembre 2009 au 15 février 2010 Réponse de COVAGE à la consultation publique Question n 1 : COVAGE cautionne la démarche retenue par

Plus en détail

Haut débit en Indre-et-Loire

Haut débit en Indre-et-Loire Haut débit en Indre-et-Loire Une couverture totale en 2006 Sommaire Haut Débit en Indre-et-Loire : l'accélération La couverture France Télécom en Indre-et-Loire Charte Département innovant : les engagements

Plus en détail

OBJECTIFS DU MiMo. CONTEXTE ET ENJEUX DU MiMo SOMMAIRE. Anticiper. Se donner les moyens

OBJECTIFS DU MiMo. CONTEXTE ET ENJEUX DU MiMo SOMMAIRE. Anticiper. Se donner les moyens SOMMAIRE Contexte et enjeux du MiMo... p 02 Objectifs du MiMo... p 03 Structure du réseau MiMo... p 04 Quelques ordres de grandeur... p 06 Le réseau au domicile du particulier... p 08 Construction et vie

Plus en détail

A LA CONSULTATION SUR LE PROJET DE DÉCISION DU CONSEIL DE L IBPT DU 20 DECEMBRE 2010 CONCERNANT L ANALYSE DES MARCHES LARGE BANDE

A LA CONSULTATION SUR LE PROJET DE DÉCISION DU CONSEIL DE L IBPT DU 20 DECEMBRE 2010 CONCERNANT L ANALYSE DES MARCHES LARGE BANDE REPONSE DE TEST-ACHATS A LA CONSULTATION SUR LE PROJET DE DÉCISION DU CONSEIL DE L IBPT DU 20 DECEMBRE 2010 CONCERNANT L ANALYSE DES MARCHES LARGE BANDE L analyse des marchés de la large bande par l Institut

Plus en détail

Document. de travail n 37. Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit. Comparaison internationale et enseignements pour la France

Document. de travail n 37. Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit. Comparaison internationale et enseignements pour la France Document de travail n 37 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit Comparaison internationale et enseignements pour la France novembre 2012 Ce document de travail a été réalisé par

Plus en détail

100% Fibre Orange. Dossier de presse 15 avril 2015

100% Fibre Orange. Dossier de presse 15 avril 2015 100% Fibre Orange Dossier de presse 15 avril 2015 accueil Le 100% Fibre Orange, c est la simplicité des usages pour une expérience client incomparable. En lien avec son nouveau plan Essentiels2020, Orange,

Plus en détail

ACCELERER LE PASSAGE DE LA FRANCE AU TRES HAUT DEBIT

ACCELERER LE PASSAGE DE LA FRANCE AU TRES HAUT DEBIT PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ESPACE RURAL ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Le 10 février 2010 ACCELERER LE PASSAGE DE LA FRANCE AU TRES HAUT DEBIT Une feuille de route pour la couverture intégrale

Plus en détail

Tableau de Bord Data

Tableau de Bord Data Instance Nationale des Télécommunications Décembre Tableau de Bord Data Suivi des principaux indicateurs du marché Data en Tunisie - Décembre - Certaines valeurs sont des estimations provisoires Sommaire

Plus en détail

La fibre optique dans le bâtiment

La fibre optique dans le bâtiment La fibre optique dans le bâtiment Pierre LECOY, Professeur Centrale-Supélec (Paris) Chercheur au laboratoire ETIS (Université de Cergy Pontoise) Casablanca, 20 octobre 2015 Qu est-ce que la fibre optique?

Plus en détail

10 décembre 2014. Bilan de l introduction du VDSL2 sur la boucle locale de cuivre T4 2014

10 décembre 2014. Bilan de l introduction du VDSL2 sur la boucle locale de cuivre T4 2014 10 décembre 2014 Bilan de l introduction du VDSL2 sur la boucle locale de cuivre T4 2014 Depuis le 27 octobre 2014, le VDSL2 peut être utilisé par les opérateurs pour commercialiser des offres d accès

Plus en détail

Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications

Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications Mesure n 1 : permettre au consommateur de déverrouiller son téléphone portable au bout de 3

Plus en détail

EXPERIMENTATION TRES HAUT DEBIT ZONES D ACTIVITES ZONES INDUSTRIELLES

EXPERIMENTATION TRES HAUT DEBIT ZONES D ACTIVITES ZONES INDUSTRIELLES EXPERIMENTATION TRES HAUT DEBIT ZONES D ACTIVITES ZONES INDUSTRIELLES 1 L EXPERIMENTATION A partir du 1 er mars 2012, l Agglo expérimente un nouveau modèle économique pour raccorder les entreprises des

Plus en détail

Tableau de Bord Fixe

Tableau de Bord Fixe Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Fixe Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie fixe en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 1.1. RTC........... 5 1.2.

Plus en détail

Catégorie 1, STF Service téléphonique fixe

Catégorie 1, STF Service téléphonique fixe Code Indicateur info-bulles Catégorie 1, STF Service téléphonique fixe 1.1 STF_R_rac_a 1.2 STF_R_rac_i Revenus de raccordements provenant du service voix sur le réseau fixe Revenus de raccordements provenant

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe»

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe 2007 Autorité de Régulation des Communications électroniques et

Plus en détail

La fibre : qu est-ce que c est?

La fibre : qu est-ce que c est? La fibre : qu est-ce que c est? Technologie développée dans les années 70, une fibre optique est un fil de verre ou de plastique, plus fin qu un cheveu, qui conduit la lumière. Le signal injecté dans la

Plus en détail

Analyse du marché de la terminaison d appel sur divers réseaux téléphoniques publics individuels en position déterminée (Marché 3/2007)

Analyse du marché de la terminaison d appel sur divers réseaux téléphoniques publics individuels en position déterminée (Marché 3/2007) .. Analyse du marché de la terminaison d appel sur divers réseaux téléphoniques publics individuels en position déterminée (Marché 3/2007) Consultation publique (12 juillet au 6 septembre 2013) Version

Plus en détail

Point presse 25 mars 2014

Point presse 25 mars 2014 Point presse 25 mars 2014 1 Sommaire 1. Secteur des télécommunications au Maroc 2. Etude d élaboration de la NOG 2014-2018 3. Adaptation du cadre législatif et réglementaire 4. Développement de l accès

Plus en détail

Catalogue de services

Catalogue de services Catalogue de services Offre de dégroupage Offre de Fibre Optique Passive (FOP) Offre de Fibre Optique Activée (FOA) Offre de collecte DSL Offre d hébergement Les estimatifs sur plan sont gratuits. Les

Plus en détail

ANNEXE 1 : FICHE SYNTHÉTIQUE PROJET DE LA CÔTE-D'OR

ANNEXE 1 : FICHE SYNTHÉTIQUE PROJET DE LA CÔTE-D'OR ANNEXE 1 : FICHE SYNTHÉTIQUE PROJET DE LA CÔTE-D'OR TERRITOIRE Pop. : 524 144 (44,6 % en zone non conventionnée) Densité : 60 hab/km² (moyenne nat. : 114) Nb d entreprises de plus de 20 salariés : 16 855

Plus en détail

NUMÉRIQUE ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

NUMÉRIQUE ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE RENCONTRES DU NUMÉRIQUE DE L'ESPACE MOBILE DU SUD CHARENTE ET ETATS GÉNÉRAUX DU RÉSEAU DES LIVING LABS ET ESPACES FRANÇAIS DE L INNOVATION (Mercredi 24 octobre 2012 Jeudi 25 octobre 2012) NUMÉRIQUE ET

Plus en détail

Tableau de Bord Data

Tableau de Bord Data Tableau de Bord Data Suivi des principaux indicateurs du marché Data en Tunisie - - Certaines valeurs sont des estimations provisoires Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Marché Data Fixe....... 4 2.1.

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Publication des cartes. du «très haut débit»

Publication des cartes. du «très haut débit» Publication des cartes du «très haut débit» Bruno LE MAIRE ministre de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du territoire Eric BESSON Ministre chargé de l Industrie,

Plus en détail

Le cadre réglementaire français relatif aux réseaux FttH

Le cadre réglementaire français relatif aux réseaux FttH Le cadre réglementaire français relatif aux réseaux FttH 22 septembre 2014 Hammamet, Tunisie ICT4ALL 2014 Sommaire I. Principes de la réglementation FttH française II. Brève présentation du marché français

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives RAPPORT DE GESTION Table des matières Aperçu de nos activités 2 Deuxième trimestre en bref 2 Sommaire des résultats 2 Objectifs stratégiques 3 Mise à jour de nos perspectives financières pour 2011 4 Analyse

Plus en détail

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE La fibre optique arrive dans votre ville! VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE Valenciennes Métropole Un territoire numérique Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle

Plus en détail

TIV SA. NetCom Sion SA. NetCom Sion SA

TIV SA. NetCom Sion SA. NetCom Sion SA RAPPORT DE GESTION 2014 TIV SA NetCom Sion SA NetCom Sion SA 1 SOCIETE NetCom Sion SA est une société régionale qui construit, développe et exploite un réseau de distribution câblé offrant tous les services

Plus en détail

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique)

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) 4 phases de déploiement dans la région Limousin Les différentes unités d œuvre en jeu dans ces déploiements sont représentées dans le tableau ci -dessous.

Plus en détail

la fibre : l équipement qui valorise le bien immobilier neuf

la fibre : l équipement qui valorise le bien immobilier neuf la fibre : l équipement qui valorise le bien immobilier neuf Le très haut débit pour les résidents dès leur emménagement 20 octobre2015 Valérie Béal Directrice de projet immeuble neuf100% fibre Les réseaux

Plus en détail

en vitesse sur Internet

en vitesse sur Internet Tout le monde se rappelle encore de l euphorie engendrée par l acquisition d un nouveau modem, pour le moment encore très rapide. «À partir de maintenant, la communication avec l Internet sera plus rapide

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Recrutement de près de 2 millions de nouveaux abonnés en 2015

Recrutement de près de 2 millions de nouveaux abonnés en 2015 RESULTATS ANNUELS 2015 Paris, le 10 mars 2016 Recrutement de près de 2 millions de nouveaux abonnés en 2015 Mobile : 17% 1 de part de marché 4 ans seulement après le lancement Hausse de 7,4% du chiffre

Plus en détail

Pas de barrière numérique Extension des réseaux à large bande de Swisscom. Heinz Herren Swisscom (Suisse) SA

Pas de barrière numérique Extension des réseaux à large bande de Swisscom. Heinz Herren Swisscom (Suisse) SA Pas de barrière numérique Extension des réseaux à large bande de Heinz Herren (Suisse) SA Pas de barrière numérique Extension des réseaux à large bande de Evolution fulgurante Les besoins en bande passante

Plus en détail

Offres Offres de référence et régulation des tarifs

Offres Offres de référence et régulation des tarifs Offres de référence et régulation des tarifs Formation de technicien en Formation de technicien en télécommunications Contexte t Télécommunications: un ancien monopole public (RTT) Monopole = quantité

Plus en détail

Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Droue sur Drouette - 17 février 2016

Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Droue sur Drouette - 17 février 2016 Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Droue sur Drouette - 17 février 2016 LES OBJECTIFS DU PROJET Une stratégie d équipement numérique du territoire par les collectivités locales : Une desserte

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 7 bis du 14 septembre 2007 C2007-68 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 25 juin

Plus en détail

Ouverture des réseaux câblés à la concurrence

Ouverture des réseaux câblés à la concurrence Ouverture des réseaux câblés à la concurrence Options et contraintes associées Jeudi de la Fibre du 5 mars 2015 Par Michel Triboulet La situation actuelle o Numéricâble est l acteur dominant du câbleen

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe.

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe. Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe Mars 2006 Autorité de Régulation des Communications électroniques

Plus en détail

L accès au haut et très haut débit des entreprises lorraines

L accès au haut et très haut débit des entreprises lorraines L accès au haut et très haut débit des entreprises lorraines Enquête sur les usages et les besoins des entreprises Juillet 2014 SOMMAIRE Introduction Données de cadrage 1 - L ENTREPRISE ET INTERNET 3 Les

Plus en détail

Centre d affaires, Bd. Ar-Riad, Hay Riad. BP: 2939. Rabat 10.100 Téléphone : (212) 5 37 71 84 00 Télécopie : (212) 5 37 20 38 62 w w w.a n r t.

Centre d affaires, Bd. Ar-Riad, Hay Riad. BP: 2939. Rabat 10.100 Téléphone : (212) 5 37 71 84 00 Télécopie : (212) 5 37 20 38 62 w w w.a n r t. DECISION ANRT/DG/N 08/11 DU 1 er DECEMBRE 2011 RELATIVE A LA REVISION DE L ENCADREMENT PLURIANNUEL DES TARIFS DE TERMINAISON DU TRAFIC D INTERCONNEXION DANS LES RESEAUX FIXES ET MOBILES DES OPERATEURS

Plus en détail

Réponse du groupe RATP à la consultation publique du CSA sur la TMP

Réponse du groupe RATP à la consultation publique du CSA sur la TMP Réponse du groupe RATP à la consultation publique du CSA sur la TMP 1) Introduction Depuis plusieurs années, la RATP et ses filiales de télécommunications Telcité et Naxos, déploient sur les emprises souterraines

Plus en détail

Observatoire 2016 des entreprises intervenant dans les Réseaux d Initiative Publique (RIP)

Observatoire 2016 des entreprises intervenant dans les Réseaux d Initiative Publique (RIP) Observatoire 2016 des entreprises intervenant dans les Réseaux d Initiative Publique (RIP) Enquête réalisée pour la Fédération des Industriels des Réseaux d Initiative Publique et la Caisse des Dépôts

Plus en détail

La place du FTTB dans le Très Haut Débit en France. Document didactique

La place du FTTB dans le Très Haut Débit en France. Document didactique La place du FTTB dans le Très Haut Débit en France Document didactique " À propos de l IDATE et du DigiWorld Institute Depuis 1977, l IDATE s'est imposé, par la compétence de ses équipes d études spécialisées,

Plus en détail

FORUM TELECOM SPI+ Comme COLT n est pas active en téléphonie mobile, les remarques concernant ces activités ne sont pas inclues.

FORUM TELECOM SPI+ Comme COLT n est pas active en téléphonie mobile, les remarques concernant ces activités ne sont pas inclues. FORUM TELECOM SPI+ 1 Introduction COLT Telecom a attentivement examiné le de la SPI+ et profite de cette opportunité pour présenter ses services DSL, adressés spécialement au marché des PME. D une part,

Plus en détail

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Patrice Haldemann, Swisscom Fixnet SA 31 octobre 2006 1 La structure Triple Play: 3 domaines Client Maison Infrastructure de réseau

Plus en détail

Gilles QUIQUENNEL MANCHE NUMERIQUE

Gilles QUIQUENNEL MANCHE NUMERIQUE Gilles QUIQUENNEL MANCHE NUMERIQUE OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE 14 ème SYMPOSIUM Réseaux Data et Télécoms LES INFRAS Les acquis Avant Après Programme 2006-2014 - Dégroupage DSL -1500 km s

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

La Couche Physique. Couche 1 (OSI ou TCP/IP) ASR2 - Février 2008 Couche physique 1

La Couche Physique. Couche 1 (OSI ou TCP/IP) ASR2 - Février 2008 Couche physique 1 La Couche Physique Couche 1 (OSI ou TCP/IP) ASR2 - Février 2008 Couche physique 1 I. Introduction Rôle de cette couche : Transmettre un flot de bits d'information d'une machine à une autre. L'étude de

Plus en détail

Règlement d usage de la marque «Haut débit pour tous»

Règlement d usage de la marque «Haut débit pour tous» Règlement d usage de la marque «Haut débit pour tous» I. Préambule 1 II. Objet 2 III. Définitions 2 IV. Conditions d exploitation de la marque par les exploitants 3 V. Conditions d utilisation de la marque

Plus en détail