The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012"

Transcription

1 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, Paris. RCS Bobigny Activité : Services de Télécommunication

2 Paris, le 30 octobre 2012 Résultat semestriels, stratégie et perspectives d'avenir - Résultats semestriels au 30 juin 2012 Résumé du compte de résultat relatif au 1er semestre de l'exercice 2012 En K 30/06/ /06/2011 Chiffre d'affaires % 3186 Coûts des services et des produits consommés % 2424 Charges de Personnel -10,5% dont provisions congés 925 payés de 64ke 1024 Dotations et Provisions +68% dont 24ke 113 sinistre eau 67 Autres produits récurrents 4 1 Autres charges récurrentes 4 5 Résultat Opérationnel % -333 Autres charges 3 36 Charges financières nettes Produits financiers nets 13 0 Impôts Résultat net Résumé du bilan relatif au 1er semestre de l'exercice 2012 Actifs Montants Passif Montants Actifs non courants Capitaux propres 1502 Stocks et en cours Passif non 27 courants 253 Créances clients Dettes 576 fournisseurs 953 Autres actifs courants Dettes fiscales et 521 sociales 374 Trésorerie Autres passif 292 courant 23 Total Total 3106 A Noter: la baisse des coûts d'exploitation de 6,7 % malgré la hausse des loyers

3 - Infrastructure fibre et lien ADSL, SDSL, FIBRE Le réseau national fibre optique et SDSL construit les années précédentes permet à Acropolis de raccorder plus de sites, appartenant à plus de 600 entreprises sur le plan national. Certaines d entre elles utilisent les hébergements dans les Data centers propriétaires acquises ou construites l année dernière. Les revenus générés par les abonnements et les hébergements à fin juin représentent 76 % du chiffre d affaires de la société, d une durée d engagement moyen de 28 mois. Ces revenus sont en forte croissance et viennent compenser à la fois la baisse d une année à l autre des prix de ces mêmes liens, et la baisse des prix de l activité historique d Acropolis dans la téléphonie sur IP. Il est important de noter que les produits et services commercialisés par Acropolis depuis le début de l année s adressent aux moyennes et grandes PME, contrairement à la cible des années précédentes qui était celle des petites structures. - Nouvelle stratégie orientée vers les services hébergés. La forte demande du marché s oriente vers les Cloud, privés ou publics. Nos produits répondent parfaitement à cette demande en offrant des infrastructures d accueil des systèmes informatiques de nos clients. La stratégie d'acropolis repose sur deux piliers qui ont un dénominateur commun : 1) Le premier est le Cloud privé : Dans les mois à venir, nous nous adresserons en priorité aux sociétés soucieuses de la confidentialité de leurs données et qui, ayant fait le choix de construire leur Cloud privé, doivent posséder leurs propres équipements. Les nouvelles technologies du Cloud sont basées sur des logiciels qui nécessitent une puissance de calcul importante. La nouvelle génération de serveurs informatiques répond parfaitement à cette demande, mais ces serveurs en toute logique, consomment beaucoup plus d énergie électrique que les générations précédentes. Ce qui oblige les directeurs informatique à revoir leurs installations dans les salles machines logées dans leurs propres locaux. Compte tenu des coûts importants que cela nécessite pour être aux normes de sécurité et au niveau des certifications exigées par les assurances pour couvrir les sinistres, la tendance naturelle oriente les décideurs vers l externalisation des hébergements de leurs serveurs sur lesquels ils ont construit leur Cloud privé. Cette stratégie évite de faire des investissements lourds dans ce qui ne constitue pas le cœur du métier de l entreprise, sans mettre en danger la confidentialité et la sécurité de leurs données critiques. Les investissements seront ainsi réservés uniquement aux serveurs, et le coût des hébergements offert par nos infrastructures sera basé sur un loyer bien moins coûteux que des infrastructures en propre, car les espaces que nous mettons à leur disposition seront mutualisés, et fortement supervisés et sécurisés.

4 2) Le deuxième pilier est celui du Cloud public : Dans ce cas, le client n investit ni dans le logiciel, ni dans le matériel. Il suffit de commander en ligne la location d un ou plusieurs logiciels, selon le nombre d employés de la société et pour un engagement d une très courte durée. Dans ce cadre précis, nos infrastructures s adressent aux sociétés de services qui désirent mettre à la disposition de leurs clients l offre de Cloud public. Le dénominateur commun des deux offres de CLOUD public ou privé, c est le lien qui permet aux utilisateurs de se connecter à leurs systèmes d information externalisé. Dans ce scénario Acropolis se positionne comme le fournisseur d un guichet unique pour les hébergements et les liens et tous les services qui y sont attachés de prés, tels que les prestations de sécurité informatique, l'accès internet, ou les communications unifiées, qui constituent le métier de base de notre société. - Les investissements et leurs incidences financières Les investissements réalisés par la société sur les deux dernières années, préparent notre avenir dans le domaine du Cloud, une activité à forte valeur ajoutée mais exigeante à la fois en termes de technologie (la barrière est élevée) mais également en termes d'investissements. Cette activité est davantage liée aux surfaces équipées à la location et à la vente d énergies électriques qu à la main d œuvre technique, d où la baisse considérable du montant des salaires dans notre bilan d une année à l autre, à mesure que notre mutation prend forme. Ces investissements dont les charges récurrentes mensuelles, et les amortissements sont constatés dans ce rapport établi à fin juin sont supportés par la société. Ils nous offrent un potentiel de revenus de plus de Euros par mois avec une marge brute de 75% auxquels se rajoutent le coût des liens que les clients hébergés commanderont. - La Crise économique Personne ne conteste l importance de la crise. Chez Acropolis comme beaucoup d'autres, nous en subissons les effets. Le premier est l'allongement du cycle de décision. Le deuxième davantage pénalisant se situe dans le nombre d entreprises qui dépose le bilan: pour la seule année 2011, nous avons subi 17 dépôts de bilan qui nous ont coûté plus de Euros d impayés. Troisième phénomène, enfin : la réduction du nombre de postes et de la facturation des entreprises qui ont beaucoup faibli au cours des 12 derniers mois. - La concurrence Notre concept de Data center ne ressemble en rien aux supermarchés des hébergements, ou aux projets en cours des opérateurs de télécommunication ou des opérateurs spécialisés dans les hébergements de grandes surfaces, dont l offre s adresse à des grandes entreprises ayant des équipes techniques internes ou des sociétés d infogérance, ou encore à des opérateurs ou des ISP. Notre offre s adresse à des entreprises moyennes qui ne possèdent pas suffisamment de moyens et de ressources pour négocier des tarifs basés sur des volumes pour des solutions sophistiquées. Des sociétés qui ne peuvent pas non plus se contenter d offres standards vendues en boites conçues pour les TPE-PME, mais des structures de 250 à postes qui souhaitent réduire le nombre

5 d intervenants, avoir une solution sur mesure, tout en bénéficiant des nouvelles technologies du CLOUD à des tarifs plus économiques et surtout plus souple d usage que les solutions passées. - Time to market et opportunités Notre expérience dans la téléphonie sur IP en mode Centrex était déjà du Cloud téléphonique. Cette compétence nous a facilité le passage du Cloud téléphonique à la gestion d un Cloud informatique. Nous étions prêts à franchir le pas, nous l avons franchi dès que la demande s est ressentie sur le marché, et avons saisi l opportunité offerte par ce nouveau business model. - Notre différence Notre différence réside également dans les espaces de travail que nous mettons à la disposition de nos clients afin de leur assurer un plan de reprise ou de continuité de leur activité tant au niveau des équipements et des liens, qu au niveau des postes de travail pour leurs employés, dans des lieux accessibles et urbains. - Une nouvelle activité et de nouvelles charges Les comptes ne montrent pas des amortissements élevés malgré l importance des investissements. Comme précisé précédemment, les investissements réalisés nous offrent la possibilité d avoir des revenus à hauteur de euros mensuels... la situation ressemble à celle que connaissent bien les promoteurs : un immeuble construit et qui attend les locataires pour générer des revenus par les loyers. Pour le moment ce qui pèse lourdement dans nos comptes -et qui explique en grande partie les résultats de ce premier semestre- ce sont les loyers de ces Data centers, les taxes et les charges de fonctionnement des locaux dans lesquels elles sont logées: uros de loyer par an (le prix à payer pour des surfaces de 360 et 1800 M 2 au cœur de Paris) plus de taxe foncière, de taxe ARCEP et de redevances... - Taux de croissance et modification de la nature des revenus Notre taux de croissance depuis le début de l année, sur la globalité du chiffre d affaires est de 10%, mais cette croissance s explique par le ralentissement et la baisse des prix des consommations téléphoniques. Par contre, le taux de croissance des produits de notre nouvelle activité basée sur la fibre et les hébergements est supérieur à 15% et compense largement notre mutation. - L avenir dans le CLOUD Notre avenir s inscrit déjà dans l histoire du modèle locatif du Cloud Computing. Un modèle qui offre toujours plus de fonctionnalités, plus de richesses, plus d économie pour les entreprises et qui répond parfaitement à cette exigence dictée par la crise : concilier économies et performances. Ce modèle offre moins de revenus pour les fournisseurs mais trouvera son point d équilibre en étant compensé par du volume. Nous considérons remplir toutes les conditions pour retrouver rapidement en 2013 le chemin des bénéfices,... une confiance basée sur l'historique des deux dernière années, sur un matelas d abonnement pour les 28 prochains mois confirmé par des durées d engagement confortables et par des prévisions d affaires en portefeuille avec une visibilité sur les six prochains mois...

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 5-9, rue des Mousset Robert, 75012 Paris. RCS Paris 440 014 678 Activité : Services

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

CAP INVESTORS 13 janvier 2010

CAP INVESTORS 13 janvier 2010 CAP INVESTORS 13 janvier 2010 ICtelecom aujourd hui Positionnement et marché Solutions multiplay sur le marché des PME Editeur et intégrateur d offres de convergence Données clés Une maitrise de la technologie

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

«La VoIP j y vais?» présenté par le cabinet de conseil Résultic. Syndicat National des Professionnels d Entreprisesd du 22 janvier 2009

«La VoIP j y vais?» présenté par le cabinet de conseil Résultic. Syndicat National des Professionnels d Entreprisesd du 22 janvier 2009 «La VoIP j y vais?» présenté par le cabinet de conseil Résultic Lionel Chamussy Syndicat National des Professionnels de l Hébergement l d Entreprisesd Paris, Assemblée e Générale G du 22 janvier 2009 «La

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

CONSTRUCTEUR PROMOTEUR AMÉNAGEUR RÉSULTATS SEMESTRIELS

CONSTRUCTEUR PROMOTEUR AMÉNAGEUR RÉSULTATS SEMESTRIELS CONSTRUCTEUR PROMOTEUR AMÉNAGEUR 2012 RÉSULTATS SEMESTRIELS Un marché marqué au 1 er semestre par Des élections présidentielles bloquantes Une crise économique qui dure Une crise de la dette anxiogène

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 En partenariat avec IT-PARTNERS VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? 0 ou 1 salarié 54 %

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP Une activité en fort développement Résultats financiers Stratégie du Groupe Développement de la stratégie

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A.

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 26 AOUT 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com Lasne,

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE Aménageur Numérique Haut et Très Haut Débit des Territoires LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE 03/07/2015 1 Axione Qui sommes nous? Initié par la volonté des Collectivités 12% du territoire

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Chers actionnaires, Joël COUDERC Président Directeur Général.

Chers actionnaires, Joël COUDERC Président Directeur Général. Chers actionnaires, Les chiffres de l exercice 2002 présentent des produits d exploitation en augmentation de 22% pour un résultat net de 3%. Ces résultats mitigés sont dûs, d une part, aux tensions en

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 PARIS, LE 14 FEVRIER 2013, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 Le Conseil d administration de SIIC de Paris, dans sa réunion du 13 février 2013 présidée par Monsieur Ignacio Bayón

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Gestion En Ligne Entreprise

Gestion En Ligne Entreprise Gestion En Ligne Entreprise Pilotez votre entreprise en temps réel Pilote Développement Eurl Société au capital de 500 Siret : 527 993 919 00010 RCS Metz B 527 993 919 Déclaration d'activité pour la formation

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

www.nerim-partenaires.fr Programme Partenaires

www.nerim-partenaires.fr Programme Partenaires www.nerim-partenaires.fr Programme s Nerim l alternative BtoB sans concession 1999 38M 20 000 450 Création de Nerim de CA en 2014 clients partenaires Une gamme de prestations globales Connexions Internet

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Comme anticipé, les travaux de rénovation des chambres de l aile Palace impactent les résultats du premier semestre 2013. Toutefois, la saison estivale s avère excellente! Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014

Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014 Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014 Société en commandite par actions au capital de 4 425 816 Siège social : 7 rue Greffulhe 75008 Paris RCS Paris B 539 411

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

M2 Gestion de projet le 31/01/2006 PROJET. DENTAUD Vincent GRIMAL Céline ZERGUI Maya

M2 Gestion de projet le 31/01/2006 PROJET. DENTAUD Vincent GRIMAL Céline ZERGUI Maya M2 Gestion de projet le 31/01/2006 PROJET DENTAUD Vincent GRIMAL Céline ZERGUI Maya DESFONDS Virginie LALECHERE Anne GRIB Magda MARRE Mathieu 1 SOMMAIRE SOMMAIRE 2 DEFINITION DU PROJET 3 A. Clarifier le

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 Société anonyme au capital de 1.437.099 Siège Social à LYON (69009) - 51 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 1 Principe comptable 1.1

Plus en détail

Une approche nouvelle et inédite de la distribution, du service et du financement informatiques.

Une approche nouvelle et inédite de la distribution, du service et du financement informatiques. Une approche nouvelle et inédite de la distribution, du service et du financement informatiques. La location Opérationnelle conçue comme un service Depuis 30 ans (1982), notre expérience nous permet de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 Chiffres clés 2014 comparés à 2013 La Production CA Global Progression de (+2%) Progression de(+ 2%) CA Local CA Export Diminution (-1%) Progression de(+ 8%) Résultat

Plus en détail

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes Rapport financier 2007 Budget prévisionnel 2008 Rapport du commissaire aux comptes Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires 34196 Montpellier cedex 5 Tél 04 67 52 64 17 Fax 04 67 52 02 74 E-mail contact@ors-lr.org

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité Le 4 mai 2012 EXERCICE FISCAL 2012 TRIMESTRE JANVIER-MARS 2012 Un trimestre difficile mais en ligne avec nos prévisions Trafic passage satisfaisant, faiblesse persistante dans le cargo Augmentation de

Plus en détail

Bilan Actif TOTAL GÉNÉRAL 16 632 733 2 425 585 14 207 148 9 459 507

Bilan Actif TOTAL GÉNÉRAL 16 632 733 2 425 585 14 207 148 9 459 507 !" # Bilan Actif Net Net RUBRIQUES BRUT Amortissements 30/09/14 31/03/14 et provisions CAPITAL SOUSCRIT NON APPELÉ IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de développement Concession,

Plus en détail

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire?

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire? Cas NACRAY S.A. La société anonyme NACRAY a été créée, il y a plus de vingt ans, par un entrepreneur qui venait de déposer un brevet pour un nouveau type de mobilier de rangement, destiné aussi bien aux

Plus en détail

Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013

Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013 Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013 SOMMAIRE Le marché Le Groupe Samse Résultats au 31 décembre 2012 Réalisations 2012 Perspectives 2013 Evolution du cours de l action 2 Résultats annuels 2012 Marché du

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2005 20 septembre 2005

Présentation des résultats semestriels 2005 20 septembre 2005 Présentation des résultats semestriels 2005 20 septembre 2005 Points clés premier semestre 2005 Mars 2005 : Reclassement de la participation de Soros Real Estate Investment Mars 2005 : Robert Waterland

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Le bureau virtuel toujours disponible, n importe où, simplement et de façon totalement sécurisée. Desk-inCloud est une solution (Daas)

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

TAXIS DU GRAND ORANGE

TAXIS DU GRAND ORANGE TAXIS DU GRAND ORANGE 1. : : Refinancer des investissements faits sur les fonds propres de la societé TAXIS DU GRAND ORANGE (Apport pour achat de licences société TAXIS DU GRAND BOLLENE) RAISON SOCIALE

Plus en détail

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com Cybersécurité Petit-déjeuner Deutsche Bank Paris 26 novembre 2015 www.thalesgroup.com Thales en bref CA 2014 EBIT (*) 2014 13,0 Mds euros CA 2014 par secteur Défense & Sécurité 50% Aérospatial 39% Prises

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

Petit déjeuner des PME & Start-up. L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME. Vision sous l angle de la gestion financière

Petit déjeuner des PME & Start-up. L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME. Vision sous l angle de la gestion financière Petit déjeuner des PME & Start-up L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME Vision sous l angle de la gestion financière Lausanne WTC, le 18 novembre 2005 1 Mesure de la rentabilité

Plus en détail

RC SOFT. SaaS RC SOFT. / solution de gestion à la demande RC SOFT OUTILS D'ANALYSE ACCESSIBILITÉ GESTION DE LA TVA SAISIE & DONNÉES ÉDITIONS & EXPORT

RC SOFT. SaaS RC SOFT. / solution de gestion à la demande RC SOFT OUTILS D'ANALYSE ACCESSIBILITÉ GESTION DE LA TVA SAISIE & DONNÉES ÉDITIONS & EXPORT C O M P TA B I L I T É Le module - Comptabilité permet de tenir l ensemble de votre comptabilité, de la saisie d écritures au bilan. Vous pouvez partager l ensemble des données avec vos collaborateurs

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance gestion locative location copropriété www.pichet-adb.fr Filiale du Groupe Pichet Groupe Immobilier Intégré 25 années d expérience 7 directions régionales 700

Plus en détail

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION NOTRE VISION La gestion, le pilotage et la prise de décision au sein d'une organisation nécessitent d'avoir une information claire, synthétisée et disponible sur cette

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé!

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Tout le monde connait maintenant les avantages d une solution de gestion d entrepôt (WMS) : productivité accrue, accès en temps réel à l'information, précision

Plus en détail

Orientations Budgétaires 2016

Orientations Budgétaires 2016 Conseil d'orientation et de Surveillance du 17 décembre 2015 Orientations Budgétaires 2016 «La tenue du débat d orientation budgétaire (DOB) est obligatoire dans les régions, les départements, les communes

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Siège social : 126 rue Emile Baudot 34 000 Montpellier 425 014 180 RCS Montpellier RAPPORT

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010 Résultats de l exercice 2009-2010 Mardi 1 er juin 2010 Agenda 1. Retour de la croissance 2. Amélioration des résultats au second semestre 3. De solides atouts pour bénéficier de la reprise 2 Principales

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

OPTELIA INTELLIS. Nos domaines d activités

OPTELIA INTELLIS. Nos domaines d activités OPTELIA INTELLIS Optelia Intellis est une entreprise indépendante des constructeurs et des établissements financiers. Depuis 2004, nous sommes au service de nos partenaires et clients avec un objectif

Plus en détail

Fédération Française de Tennis de Table

Fédération Française de Tennis de Table Fédération Française de Tennis de Table Présentation des comptes Exercice clos au 31 décembre 2014 Comité Directeur du 11 avril 2015 Sommaire Sommaire Page Faits marquants de l exercice 3 1. Bilan 5 2.

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Xavier Masse PDG IDEP France

Xavier Masse PDG IDEP France IDEP FRANCE : retour d'expérience Xavier Masse PDG IDEP France Espace Grande Arche Paris La Défense IDEP France Créé en 2013, IDEP France est une SAS spécialisée dans le développement du Capital Humain

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail