Piste pédagogique 6. Georges Feydeau, Un fil à la patte. Exemple d analyse ciblée : Acte I, scènes IV et V

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Piste pédagogique 6. Georges Feydeau, Un fil à la patte. Exemple d analyse ciblée : Acte I, scènes IV et V"

Transcription

1 Piste pédagogique 6 Georges Exemple d analyse ciblée : Acte I, scènes IV et V 1. Avant de visionner ces extraits Le début de la pièce À partir d une situation à la fois égrillarde et comique, Feydeau a l art de rendre l exposition divertissante. Une galerie de portraits piquants et vite tracés prend vie. Quelque peu influencé par son contemporain Antoine, le vaudevilliste fait naître sous nos yeux un milieu et une tranche de vie : le lever de Lucette, à midi passé, tandis qu attendent les habitués de la maison dans le salon jouxtant la chambre. L objectif est atteint : commencer ce qui sera une comédie d intrigue et de mœurs en même temps qu un vaudeville pimenté de quiproquos et de préparations. Les scènes d ouverture une à trois amorcent l exposition en plongeant le spectateur dans l intérieur et les habitudes de vie d une demi-mondaine. Tentation naturaliste de Feydeau dans cette façon de procéder, mais la couleur vaudevillesque reste présente : la grivoiserie et la trivialité ne sont jamais loin, de façon allusive. Elles offrent au spectateur le plaisir de s encanailler. La porte de la chambre à coucher de Lucette est l objet des regards de Marceline : elle vit par l imagination les aventures de sa sœur, et ses allusions à la sexualité sont nombreuses. Chenneviette est annoncé comiquement «d une traite» par Firmin comme «monsieur le père de l enfant de madame» ce qui renvoie trivialement au corps, au lieu de renvoyer à un patronyme. Lucette entretient manifestement Marceline comme Chenneviette, et peut-être Bois-d Enghien : l argent de la demi-mondaine arrose son entourage. Tout au long de l acte I, les entrées des personnages pittoresques s inspirent pour une part des parades de la foire. En effet, Firmin, le majordome, annonce les arrivants comme des artistes en même temps qu il prépare le déjeuner, ce qui rend la présentation dynamique : tous attendent le déjeuner, c est-à-dire la fin des ébats de leur hôtesse. a. Sensibiliser l œil et l oreille La scène IV s avère particulièrement intéressante puisqu elle poursuit l exposition et commence l action. Trois mouvements la constituent : le premier mouvement voit l arrivée de Nini Galant puis de Bois-d Enghien, et se termine au premier aparté de la pièce, où l on apprend que l amant est venu pour rompre. Henry Gidel parle «d aparté d exposition» : ce Canope CNDP Page 1

2 dernier permet de donner le point de vue de celui qui passera sans cesse de l angoisse à la détente tout au long des deux premiers actes. Le deuxième mouvement comprend l annonce du mariage de Nini, et les commentaires qu il suscite. Enfin, le dernier mouvement commence lorsque Bois-d Enghien surprend l annonce de son propre mariage dans le Figaro, et va se mettre à dérober tous les exemplaires qui pourraient apprendre la nouvelle à sa maîtresse. L action est lancée puisque, jusqu à la fin du deuxième acte, il s agira paradoxalement pour Bois-d Enghien, alors qu il veut décrocher son fil à la patte, d éviter que Lucette apprenne son mariage prochain. Le personnage de Nini Galant, dont c est l unique apparition, est une trouvaille de Feydeau qui satisfait deux fonctions : son nom explicite de cocotte en fait un double caricatural de Lucette, à la parlure pleine de gouaille. Elle salue tout le monde à la cantonade, assume ses amants, interpelle sous ce titre Fernand, se confie sans retenue à tous. Mais son destin, se marier «comme une héritière du Marais», contraste avec le triste abandon qui attend Lucette : La meilleure fin de la cocotte est un mariage douteux avec un duc de la Courtille dont le nom sent quelque peu son faubourg. C est ce mariage qui permet à Bois-d Enghien de faire part au spectateur du sien. Le mariage est surtout affaire sociale et financière à cette époque, pour les cocottes comme pour les hommes de la noblesse d Empire désargentée. Les entrées des premières scènes ont préparé l attente de celle de Bois-d Enghien : mais alors que les personnages viennent tous de l extérieur, par la porte qui donne sur l antichambre, Bois-d Enghien vient de la pièce la plus intime de la maison, la chambre de la maîtresse de maison. Feydeau, avare de didascalies concernant les costumes, prend soin de décrire le sien : «Enveloppé dans un grand peignoir rayé, serré par une cordelière à la taille. Il tient à la main une brosse et achève de se coiffer.» Le dramaturge soigne le contraste entre la haie de personnages haute en couleurs qui l accueille et l amant encore dans «les rinçures de sa vie de garçon». Henry Gidel fait remarquer que la porte de la chambre se transforme en «arc de triomphe». Il qualifie «d entrée-spectacle» ce moment empreint d un cérémonial comique auquel l amant ne répond que par des bribes peu compréhensibles. C est une parodie d un lever royal, dont la chute est constituée par son dessein dévoilé au public : rompre. Ce premier aparté, suivi de deux autres, établit une convention entre le public et la scène : c est le protagoniste qui a quelque chose à cacher, son mariage prochain, donc l hypocrite, qui annoncera le ressort de l action au public tout en lui faisant connaître ses pensées. L aparté marque un contraste entre la pensée et le dit. De ce contraste naîtront les quiproquos, imbroglios qui feront le sel des situations à venir. Le spectateur, en position de surplomb, attend la chute de Bois-d Enghien sans savoir à quel moment elle surviendra. Enfin, une autre convention est donnée avec le sort dévolu aux exemplaires du Figaro : cet accessoire qui joue le rôle d opposant à Bois-d Enghien, rend présentes par métonymie la fiancée et sa famille. Il oblige l amant de Lucette à observer un comportement absurde paradoxalement accepté avec facilité par tous. Le ton est donné : les situations et les comportements les plus loufoques seront acceptés s ils permettent de reculer le moment de vérité. L angoisse pousse Bois-d Enghien à tenir des conduites absurdes et mensongères pour le plus grand plaisir du public : il s agit bien de «mécanique plaquée sur du vivant». Canope CNDP Page 2

3 b. Le contexte des spectacles Un fil à la patte (1894) de Georges Feydeau entre au répertoire de la Comédie-Française en 1961 dans une mise en scène de Jacques Charon. Cette mise en scène sera ensuite reprise et captée au théâtre Marigny en Jacques Charon, entré au Français à 21 ans, a effectué sa carrière parallèlement dans la Maison et sur les boulevards. Sa mise en scène se ressent de cette double filiation : elle garde les codes (décors, costumes, jeu) du vaudeville à sa création : apartés adressés au public mais sans clin d œil appuyé, silhouettes des personnages secondaires vite tracées mais vivantes, et surtout un sens du rythme et du comique mémorable porté par des comédiens très complices parvenus au sommet de leur art : Jean Piat en Boisd Enghien se présente comme aussi bel homme que faible ; Micheline Boudet campe une Lucette gracieuse et élégante qui joue de toutes les armes de la divette, du chant, de la danse, du jeu ; Robert Hirsch en Bouzin construit une figure inoubliable, burlesque et ridicule, allant souvent jusqu à la pantomime. Micheline Boudet et Robert Hirsch ont d ailleurs une formation de danseurs. L objectif de cette mise en scène est de divertir le public du Français sans appuyer sur le caractère grivois ni sur la satire de la bourgeoisie. André Levasseur recherche un parfum de la Belle Époque. Les décors parodient le style «nouille» en même temps qu ils rappellent les décors d origine : salon au premier acte, chambre aménagée en loge au deuxième acte, avec portes et armoires, comme il se devait pour la plupart des vaudevilles. Rappelons qu à l époque de la création les décors appartenant au théâtre servaient pour de nombreuses pièces. L escalier de l acte III, par contre, renvoie à la mode des décors spectaculaires de la fin du XIX e siècle. Les costumes du même André Levasseur qui s était illustré en créant les décors des grandes fêtes organisées en l honneur du mariage de prince Régnier et de Grace Kelly à Monaco en 1956, et avait travaillé avec Christian Dior avant d arriver au théâtre mettent en valeur chaque personnage : Lucette devient une très belle femme élégante, plus fantaisiste que facile ; Bois-d Enghien un bel homme fat et Bouzin un ridicule petit-bourgeois à cause, entre autres, des gants dont il n arrive pas à se débarrasser. Tout en étant historisante, la mise en scène se veut légère : la critique des mœurs n est pas l enjeu, on se situe davantage du côté vaudeville divertissant que de la grande comédie. La mise en scène d Alain Sachs est un exemple de vaudeville tel que le théâtre privé a encore, particulièrement en province, coutume d en monter. Le décor respecte les didascalies et se met en place à vue. Il est donc assez léger et peut tourner facilement dans de petites salles ; les costumes tendent à caricaturer les personnages, ainsi de Marceline déguisée en petite marinière ou de Nini Galant affublée d un boa rouge qui sent la rue davantage que le salon. Le jeu est très chargé, les clins d œil au public sont constants : tout dans cette mise en scène est dirigé non par les enjeux du texte, mais par l effet à produire, le rire. Nous sommes là en présence d un vaudeville qui se souvient de ce qu il doit au théâtre de foire et à la tradition du théâtre dit de boulevard. Canope CNDP Page 3

4 Jérôme Deschamps montre les travers de la société avec légèreté et cruauté, car la drôlerie n exclut pas le cynisme. Le metteur en scène fait confiance à sa troupe qu il connaît bien, sachant que chacun y ajoute ses inventions intérieures, pour entrer au mieux dans la mécanique de Feydeau. Il évite le jeu psychologique et mise sur la connivence avec les spectateurs en position de «surplomb» : ils peuvent anticiper péripéties et quiproquos et se laisser aller à un rire cathartique jubilatoire. Le registre burlesque est parfaitement maîtrisé déjà par Jérôme Deschamps. Il sait aussi trouver le rythme juste avec les accélérations et les enchaînements des différentes vitesses exigées par le texte. 2. Regarder ces extraits dans les trois mises en scène 3. Analyse comparée de chacune des mises en scène selon les deux thèmes suivants : a. L univers scénique Toute dramaturgie est le fruit de choix singuliers des metteurs en scène. Cependant, certaines mises en scène se ressemblent plus que d autres. Cela est particulièrement vrai pour Un fil à la patte. En effet, soit le metteur en scène respecte les didascalies, ce qui le conduit à reproduire avec plus ou moins d exactitude le décor des premières représentations dont nous gardons trace grâce à quelques photographies de Nadar, soit le metteur en scène choisit de se détacher de ces mêmes didascalies et de créer un univers scénique tout différent. Ainsi, Jacques Charon en 1961, Alain Sachs en 1999 et Jérôme Deschamps en 2012 proposent des univers scéniques proches. Le salon de Lucette est fabriqué dans les trois cas de pans découpés et assemblés pour représenter les murs du salon de Lucette. Nous sommes dans la convention d un décor qui tout en se voulant reproduction d une réalité avoue le théâtre : les murs s arrêtent net à une certaine hauteur qui n est pas forcément cachée par des pendrillons, et tremblent parfois lorsque les portes claquent. Les portes respectent la configuration voulue par Feydeau. Les meubles jouent sur un certain naturalisme propre à l époque de la création, comme encore à toutes les pièces dites de boulevard. Seuls varient les couleurs et les imprimés utilisés. Si la direction d acteurs présente des partis pris parfois similaires, elle permet toutefois de départager les metteurs en scène selon le point de vue choisi sur la scène, les répliques, et selon que l effet comique est recherché avec plus ou moins de finesse. Chez Jérôme Deschamps, un respect des didascalies marque la volonté de représenter un salon de la Belle Époque. Le plateau devient un espace mimétique. La multiplication des détails donne chaleur et vie au salon de Lucette. Pour autant, la circulation des personnages n est pas gênée par un plateau encombré. La scénographie conçue par Laurent Peduzzi constitue «une boîte à jouer» qui correspond avec précision à l intérieur cossu de l époque. Canope CNDP Page 4

5 Le metteur en scène déclare : «J ai attaché beaucoup d importance aux décors et aux costumes.» Une impression de légèreté est donnée par la couleur à dominante blanche du papier mural aux délicats motifs orange et jaune. Au-dessus de la cheminée de marbre noir, est accroché un tableau monumental représentant une déesse nue, symbole des débordements sexuels : le ton est donné! L ensemble chaleureux et raffiné correspond à l esprit voulu par l auteur : le noir et le rouge dominent l ameublement de style Napoléon III, le canapé de velours confortable avec ses larges accoudoirs, les chaises à l assise aussi en velours rouge, ainsi qu une table patinée noire avec incrustation de motifs dorés, le piano droit et noir et son tabouret, les guéridons, les bibelots et les tableaux aux murs. D autre part, on peut apercevoir, par une porte laissée ouverte, encadrée de lourdes tentures de velours rouge retenues par des embrases, la salle à manger et la table dressée pour le déjeuner. Enfin, le parquet ciré désigne que nous sommes dans un salon «élégant» dans lequel vit un monde aisé. Les costumes hauts en couleurs et chargés de détails raffinés dénotent la richesse et parfois même une note de folie. Ainsi Marceline, beaucoup plus âgée que Lucette, campe une vieille fille, sacrifiée pour l éternité, à l allure incongrue avec sa coiffe bretonne, sorte de double inversé de Lucette qui peut faire songer au personnage de Bécassine. Sa tenue apprêtée composée d un ensemble jaune à passementeries noires ne passe pas inaperçue! Son large col blanc galonné de noir ne laisse rien dévoiler de son physique : elle apparaît corsetée et enrubannée, prisonnière de ses principes à l égard de la gente masculine. On note aussi l extravagance dans le costume de M. de Chenneviette : la multiplicité des couleurs vives, jaquette verte et fleur blanche à la boutonnière, cravate à motifs, gilet gris à double boutonnage et pantalon rouge, en font une sorte d oiseau rare avec sa moustache étroite fine et courte qui montre la volonté de présenter une apparence soignée. Lui le désargenté met en avant des accessoires qui se veulent aristocratiques : une canne et un cigare. Bois-d Enghien, à la moustache fournie sans aucun raffinement, porte par-dessus une chemise blanche et un pantalon gris, un peignoir parme en tissu précieux. Ses accessoires sont d abord une brosse à cheveux qu il laissera pour s emparer du journal compromettant : le Figaro! Firmin le domestique, à l allure compassée due à son emploi, soigne son apparence physique avec ses moustaches terminées en pointes montantes. Il est vêtu avec l élégance qui convient à une telle maison : chemise blanche avec boutons de manchettes, cravate noire, gilet gris assorti à son pantalon et gants blancs. Trois personnages masculins aux moustaches taillées différemment renseignent sur les codes de l époque. La tenue de Lucette toute vaporeuse et féminine affiche sa sensualité de femme amoureuse. Sa coiffure, un chignon aux reflets roux, est savamment négligée. Elle porte une tenue d intérieur raffinée et soyeuse vert d eau : peignoir cintré dans le dos par deux boutons verts, Canope CNDP Page 5

6 de larges manches doublées de soie orange, ceinturé par une rose et des rubans qui marquent la finesse de sa taille. Une large encolure blanche brodée descend jusqu à la ceinture. Sa joliesse naturelle ajoute à sa séduction. Cela tranche avec le costume ostentatoire et surchargé de l imposante femme blonde qu est Nini Galant. D abord sa coiffure faite d un chapeau extravagant de plumes noires manque de discrétion et la grandit encore. Un boa de plumes blanches lui permet de faire des effets qui rappellent la cocotte. Elle arbore une tenue très voyante qui évoque un costume de scène : un corsage aux manches épaulées et bouffantes, couleur vert en harmonie avec celle du peignoir de Lucette, bordé de passementerie noire met en valeur son décolleté. Une première jupe plissée rouge et orange à volants et une sur jupe bleue soulignent ses hanches. De longs gants de soirée en satin brillant grenat complètent sa tenue. Son apparence générale signifie qu elle prendra plaisir à se donner en représentation. En somme, chez Jérôme Deschamps, les costumes conçus par la talentueuse Vanessa Sannino, inspirés de la mode du début du XX e siècle «plus élégante et inventive» pour la mise en scène que celle de la fin du XIX e siècle, disent la volonté de représenter un milieu bourgeois cossu et frivole enfermé dans son microcosme. Une douce folie pourra s emparer de cette petite société menée par le paraître et l argent! b. Dramaturgie et direction d acteurs Alain Sachs s inscrit dans les pas de Charon, mais glisse vers un jeu outré. Les trois comédiennes interprétant Lucette, Nini et Marceline chargent toutes les répliques : elles parlent très fort, appuient certains mots, transforment leur voix, exagèrent leurs gestes selon l emploi qui leur est dévolu. Nini accentue par un rire quelque peu forcé toutes les allusions grivoises ; elle fait de grands gestes pour maintenir son boa rouge en place, tape vulgairement sur les fesses de Lucette lorsque celle-ci lui annonce le retour de son amant. Lucette joue davantage la bêtise qu un aveuglement dû à l amour : elle écarquille les yeux, sourit à tout propos, démontre son amour pour Bois-d Enghien par des gestes convenus comme le fait de prendre sa température en lui touchant le front lorsqu il cache le Figaro dans son peignoir. La comédienne qui interprète Marceline prend une voix haut perché de petite fille et en copie les manières outrées, jusqu à chanter «les œufs», ce qui peut être un rappel aux origines du vaudeville Les comédiennes interprètent leurs personnages comme des femmes stupides et superficielles, afin de déclencher le rire du public. Les hommes sont un peu moins caricaturés, ils ne forcent pas leur voix. Si Chenneviette appuie lui aussi les allusions au bas terrestre, Bois-d Enghien joue un jeune bourgeois qui ne manque pas d élégance. Les physiques des personnages délimitent leur emploi : Boisd Enghien et Lucette en particulier ont des physiques de jeunes premiers, tandis que Chenneviette est moins avantagé, un peu plus âgé. Nini a le charme tapageur. Le tempo des apartés de Bois-d Enghien est légèrement plus lent que celui du personnage tant chez Charon Canope CNDP Page 6

7 que chez Deschamps, de ce fait il est moins efficace. Chaque intention de jeu est soulignée, afin que le public sache où il doit rire : cette forme de jeu est le propre du jeu boulevardier. Jérôme Deschamps se souvient lui aussi avec émotion de la mise en scène de Jacques Charon en 1961 : «Elle était géniale. On aurait dit que Charon battait la mesure ; il semblait avoir une conscience particulière de la musicalité dans laquelle il entraînait toute la troupe.» Sa mise en scène, parsemée de clins d œil à son prédécesseur talentueux, lui rend un hommage discret. En outre, le metteur en scène affirme qu il était important pour lui que soient réunies certaines conditions : «En premier lieu la complicité Ensuite, la juste distribution, la juste palette, les justes couleurs et les justes contrastes. Il se trouve que là, je suis convaincu d avoir pu les réunir.» Dans cette scène, les femmes occupent le premier plan : Marceline est inénarrable. Elle est la caricature de la vieille fille restée avec ses émerveillements de petite fille, notamment quand elle s écrie : «Oh! oui!... Oh! oui Les œufs!...» Le décalage entre son état d émotion et la cause de cette émotion déclenche le rire du public. En elle se trouve une touche de folie et de burlesque. Mais ce sont Lucette et Nini Galant les protagonistes. En effet, Lucette met en scène l annonce du retour inattendu de son amant et Nini Galant se met, elle, en scène, pour faire l annonce de son mariage avec le duc de la Courtille. La première est amoureuse et la seconde fait un mariage «d affaire». Dans les deux cas, le metteur en scène donne les rôles principaux aux femmes : ces deux annonces constituent des coups de théâtre. On peut remarquer l enthousiasme de Lucette pour préparer le retour de Fernand. Tout en l appelant, elle prévient les «comédiens» afin qu ils soient à l unisson et particulièrement dans les répliques chorales, à la fois dans les intonations et la gestuelle : notamment pour «Ah! Hip! hip! hip! Hurrah!» Tous formant une haie d honneur en levant le bras dans un bel ensemble. Peut-être en font-ils trop, manifestant par là qu ils ne sont pas dupes de la malhonnêteté de «Fernand». Lui-même semble d ailleurs étonné d un tel accueil, d une si imposante mise en scène, se contentant de serrer ostensiblement la main de Lucette pour montrer sa connivence avec elle et la remercier surtout d avoir suscité un tel élan, car il devait se trouver gêné de revenir après quinze jours d absence en invoquant un fallacieux prétexte. Quant à Nini Galant, qui arbore une tenue d actrice de vaudeville, elle se met en scène. Extravagante, elle fait son numéro. Sa tenue, sa gestuelle et ses déplacements en témoignent. Son arrivée est comparable à une entrée en scène : elle est au théâtre! Image arrêtée lorsqu elle s écrie les bras levés, triomphante, enveloppée de son boa : «Bonjour!» Réplique qui, d ailleurs, n existe pas dans le texte de Feydeau. Elle signifie qu elle est la «vedette» et que les autres vont être les spectateurs. Avec assurance, elle s assied de façon familière sur l accoudoir du canapé. Elle prend des poses pompeuses et démonstratives. Puis, dans un second temps, elle peut faire l annonce de son mariage, à la façon d un coup de théâtre : cette fois, elle est assise au centre du canapé, jouant le rôle du personnage principal. Debout, les bras en croix, comme elle doit le faire sur scène, elle effectue mécaniquement des moulinets avec son boa et s exclame d un air coquin en fermant les yeux : «Je deviens duchesse de la Courtille!» Elle se lève de bonheur, se trémousse et se rassied. Lucette, sur une chaise près Canope CNDP Page 7

8 d elle, est sa principale spectatrice, admirative : connivence de femmes. À coup sûr, Nini Galant connaît à ce moment précis son heure de gloire en annonçant qu elle est en passe de devenir duchesse par son mariage, ce qui la mettra à l abri des soucis financiers Les hommes n ont pas les plus beaux rôles chez Jérôme Deschamps. Chenneviette est présenté comme un personnage jaloux et méprisant ; d abord, il ne montre aucune joie à l annonce du retour de Bois-d Enghien. Il lui tend la main parce qu il le faut bien, et le félicite avec ironie en disant : «Je suis bien content de vous revoir!» Il ment effrontément comme l indique son attitude générale. Il est jaloux de ce Bois-d Enghien dont Lucette est toujours amoureuse et trouve sans doute la mère de son fils bien faible d autant que ce «joli cœur» est désargenté. De plus, il ne fait pas grand cas de l arrivée triomphale de Nini Galant, en ne bougeant pas du canapé, sans un regard pour elle ; elle choisit donc de s asseoir sur l accoudoir. Il affiche son mépris pour la demi-mondaine et il révèle son manque d éducation. Sa valeur à lui est l argent. D ailleurs, il la questionne sur l identité de son futur mari et l annonce du mariage de celle-ci avec le duc de la Courtille le rend insolent, sa toux indélicate le montre, sousentendant qu elle ne méritait pas cette chance! Homme peu sympathique dont l humour dénote la duplicité et la méchanceté : il est dans le paraître et masque le fait qu il a besoin d argent. Enfin, le Bois-d Enghien de Jérôme Deschamps se montre léger et ordinaire. Sa gouaille ressort quand il n arrive pas à annoncer qu il est venu pour rompre. Il est surtout gêné de l accueil qui lui est réservé. Il est mal à l aise au point d être pathétique dans son incapacité à annoncer son mariage avec une autre femme plus argentée. Il ne cherche pas à s éloigner de Lucette, sans doute y tient-il. Il s assied non loin d elle, cherchant plutôt à ne pas se faire remarquer. Il représente un coureur de dot bien ordinaire, en décalage avec la pétillante et amoureuse Lucette dont on se demande pour quelles raisons elle est si amoureuse d un homme aussi fade. La veulerie de Bois-d Enghien s oppose à la finesse et à la sincérité de Lucette. D ailleurs, Jérôme Deschamps a surtout voulu insister sur le cynisme de la situation par le rythme imposé dans le jeu : «Il n y a aucun intérêt, surtout avec Feydeau, à se plonger dans les méandres de la psychologie. [ ] Le rire n enlève rien à la causticité!» c. Synthèse Chez Jérôme Deschamps, la légèreté et le grain de folie des uns et des autres sont exacerbés par un jeu burlesque, poussant parfois jusqu à la caricature. Les personnages loufoques, sont entraînés dans une mécanique faite avant tout pour divertir, tout en dénonçant une société fondée sur le paraître. Monde où les sentiments se monnayent comme l argent. Chez Alain Sachs, le rire est recherché avec un jeu extérieur, les personnages deviennent bêtes. Canope CNDP Page 8

9 Jérôme Deschamps dénonce le matérialisme de la bourgeoisie triomphante. L institution du mariage se trouve désacralisée. Feydeau écrivait, en écho à sa propre histoire : «Tous les mariages sont des parjures ou des infidèles, c est inhérent à la fonction.» Pistes d utilisation des documents annexes Les six documents iconographiques proposés inviteront les élèves à s interroger sur les représentations de la Belle Époque ainsi que sur la scénographie créée pour la mise en scène du Fil à la patte par Georges Lavaudant en Une représentation de la Belle Époque Documents : Un fil à la patte de Georges Feydeau, couverture de Le Théâtre illustré, dessins d A. Houbras, 1894, Paris, BNF, 4-ICO-THE Photo : BNF. Ambassadeurs, Yvette Guilbert tous les soirs, affiche de Théophile Alexandre Steinlen, 1894, Paris, BNF, ENT DN-1(STEINLEN, ALEXANDRE/1)-ROUL. Photo : BNF. Yvette Guilbert, photographie d A. Block prise vers 1891, Paris, BNF, N-2 (GUILBERT, YVETTE). Photo : BNF. Un fil à la patte, créé en 1894 au Palais-Royal, connut d emblée un grand succès. La couverture du programme, Le Théâtre illustré, présente ainsi les caractéristiques d un spectacle de la Belle Époque, réputée frivole : deux femmes et un homme, en tenue de soirée, sont placés dans une loge pour assister à une représentation. On observe ainsi que le spectacle est autant sur la scène que dans la salle. Les tenues des femmes, corsetées, parées de plumes, éventail à la main, signalent l élégance de mise dans ce contexte et le goût du beau et de la représentation. La seule fantaisie concernant l homme est celle de la moustache et des favoris. Le décor de cette couverture est également soigné, à l image des détails confiés par Feydeau dans la didascalie initiale rédigée pour chaque acte. Canope CNDP Page 9

10 On trouve dans le personnage de Lucette un écho à la chanteuse de café-concert, Yvette Guilbert ( ). Elle avait obtenu un petit rôle dans La lycéenne, une pièce de Feydeau représentée au théâtre des Nouveautés en Après s être reconvertie dans la chanson et après avoir été engagée au Moulin-Rouge, Yvette Guilbert, aux mains gantées et à la silhouette longiligne, devient une effigie du Paris nocturne de cette époque. Elle tient l affiche des Ambassadeurs et sera immortalisée par Toulouse-Lautrec une première fois en 1893, lors de la réouverture du café-concert, le Divan japonais. Yvette Guilbert est considérée comme la meilleure «diseuse» de cette fin du XIX e siècle : son interprétation et sa diction des textes sont soignées, elle impose ainsi sa finesse d esprit et son humour. C est pour cette raison que Bouzin souhaite lui porter sa chanson (acte I, scène IX) afin qu elle l interprète. 2. Une scénographie épurée : mise en scène de Georges Lavaudant (2001) Documents : Acteurs d Un fil à la patte de Georges Feydeau, photographie prise au Palais-Royal à Paris par l atelier Nadar en 1894, Charenton-le-Pont, Médiathèque de l Architecture et du Patrimoine. Ministère de la Culture-Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais/Atelier de Nadar. Un fil à la patte de Georges Feydeau, mise en scène de Georges Lavaudant, avec Philippe Morier-Genoud et Annie Perret, au théâtre de l Odéon le 28 février Ramon Senera/CDDS Enguérand. Un fil à la patte de Georges Feydeau, mise en scène de Georges Lavaudant, avec Philippe Morier-Genoud et Annie Perret, au théâtre de l Odéon le 28 février Ramon Senera/ CDDS Enguérand. Grâce à la photographie prise au Palais-Royal, à Paris, lors des premières représentations de la pièce dans la mise en scène de son auteur, Feydeau, on observe un décor et des costumes Canope CNDP Page 10

11 reflétant l atmosphère de la Belle Époque : conformément à la didascalie initiale dédiée à l acte II, «une grande chambre carrée, riche et élégante» a été reconstituée. «Tout le monde est en tenue de soirée», comme le suggère la didascalie, cependant, la liste de meubles et d objets n a pas été suivie par Georges Lavaudant et Jean-Pierre Vergnier, son scénographe, dans leur mise en scène de la pièce en 2001 au théâtre national de l Odéon. Le décor de l acte I, le salon de Lucette Gautier, est ainsi épuré et laisse le champ libre au jeu des comédiens. Au centre, trône un canapé sur pieds en métal, au ton grenat, qui n est pas sans rappeler avec son dossier en forme de lèvres le célèbre canapé Boca, créé en 1936 par Salvador Dali. Deux lèvres géantes en mousse étaient recouvertes d un tissu rouge vif, à l image des lèvres rouges et pulpeuses de l actrice américaine Mae West, sex-symbol des années Cette représentation correspondait à l époque du surréalisme, un mouvement de révolte contre les conventions sociales, morales et logiques. Dans cette scénographie, le canapé devient un élément de décor aux fonctions symboliques puisqu il sera surtout le siège des femmes : la Baronne (Annie Perret), à l allure très stricte, y est assise tandis que Bouzin (Philippe Morier-Genoud) se tient à l écart. La teinte grenat, utilisée pour ce meuble et les murs, un rouge éteint, renvoie aux fauxsemblants de l amour. Le décor est sobre et soigné, loin de toute reconstitution et des décors traditionnels des comédies de la Belle Époque. La raréfaction des objets illustre le choix de ne pas trop en dire sur le plateau : la forme ne l emporte ni sur le fond ni sur le sens. Pour mettre en scène l acte III, un escalier monumental occupe à lui seul tout l espace et constitue le seul élément de décor qui rappelle la didascalie de Feydeau. Cependant, celui-ci est central alors qu il était placé «au fond» dans la mise en scène de la création, en colimaçon, sans garde-corps : sans doute une métonymie d un espace supérieur étrange. Cet espace épuré est emprunté par une noce agitée puis par deux agents lors d une coursepoursuite mémorable à la fin de l acte III. Canope CNDP Page 11

12 L escalier se fond dans une peinture marbrée, reflétant des lignes qui semblent mouvantes, formant ainsi une sorte de trompe-l œil propice au trouble et à l étonnement pour le spectateur. De fait, Georges Lavaudant fait sortir la pièce de la tradition scénique suggérée par les didascalies de Feydeau : la transposition du vaudeville de la Belle Époque s accomplit par le biais du décor sans pour autant perdre les codes du jeu comique. Canope CNDP Page 12

Le texte théâtral. Scène I : Silvia, Trivelin et quelques femmes de la suite de Silvia. Silvia paraît sortir fâchée.

Le texte théâtral. Scène I : Silvia, Trivelin et quelques femmes de la suite de Silvia. Silvia paraît sortir fâchée. 1 Le texte théâtral Acteurs LE PRINCE ; UN SEIGNEUR ; FLAMINIA, fille d un domestique du Prince ; LISETTE, sœur de Flaminia ; SILVIA, aimée du Prince et d Arlequin ; ARLEQUIN, TRIVELIN, officier du palais

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

FRANCE 3 Charte vestimentaire

FRANCE 3 Charte vestimentaire FRANCE 3 Charte vestimentaire L info évolue avec son temps, la manière de la présenter aussi La tenue comme support de marque France 3 est unique en son genre. Cette diversité est une force, mais dans

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Compte-rendu : Les Femmes Savantes, mise en scène JD. Monory

Compte-rendu : Les Femmes Savantes, mise en scène JD. Monory Compte-rendu : Les Femmes Savantes, mise en scène JD. Monory Décor constitué : - Une partie du décor est installée par la servante Martine et le valet Lépine au tout début de la pièce : les chandeliers

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans Cie MaMuse présente COMÉDIE «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans CONTACT DIFFUSION CIE MAMUSE MARIE BRIEN 06 16 42 30 72 / ma.muse.cie@gmail.com L HISTOIRE «- Comment ça se fait

Plus en détail

Par Emmanuel FAUCONNET Le 14/09/2007

Par Emmanuel FAUCONNET Le 14/09/2007 Le court-métrage musical Phénix est avant tout construit autour d une ambiance (second degrés, angoisse, décalage), de clins d oeils, et surtout de symboles de renaissance. DÉROULÉ : 00 :00 vers 00 :13

Plus en détail

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook Joseph Irénée Carcany Plaine de poésie Hommage à mon village Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Kim Thúy de passage à Sherbrooke

Kim Thúy de passage à Sherbrooke Bulletin spécial Mai 2014 Kim Thúy de passage à Sherbrooke Pour célébrer avec nous le Mois du patrimoine asiatique La très talentueuse et sympathique écrivaine Kim Thúy a tout de suite répondu par l affirmative

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok Des robes artisanales qui viennent droit du cœur Le hanbok 8 9 Le hanboket son histoire Hanbok signifie littéralement vêtement coréen et désigne le costume traditionel que les habitants de la péninsule

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX Enseignantes du PAVILLON NOTRE-DAME AVANT-PROPOS L organisation d un spectacle de Noël au sein d une école exige, il va sans dire, beaucoup de temps

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Christine BOSQ Chargée de Communication 04 68 68 26 14 / c.bosq@congres-perpignan.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Christine BOSQ Chargée de Communication 04 68 68 26 14 / c.bosq@congres-perpignan.com DOSSIER DE PRESSE Contact presse Christine BOSQ Chargée de Communication 04 68 68 26 14 / c.bosq@congres-perpignan.com COMMUNIQUE DE PRESSE La 22 ème édition du Salon du Mariage et de la Fête se tiendra

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

Revue de Presse AVIGNON 2014

Revue de Presse AVIGNON 2014 Revue de Presse AVIGNON 2014 1 2 3 4 5 6 7 8 PRESSE PARIS «Célimène et le Cardinal» : sur la corde raide Jacques Rampal est un auteur de théâtre confirmé. Il le fallait pour s attaquer simultanément

Plus en détail

SOMMAIRE Revue de presse - La Puce à l oreille

SOMMAIRE Revue de presse - La Puce à l oreille SOMMAIRE Revue de presse - La Puce à l oreille ANNONCES echapeesbelles.ch - 30 novembre 2015 p. 2 Le Courrier - 1 décembre 2015 p. 3 Matin Dimanche - 6 décembre 2015 p. 4 Sortir - décembre 2015 p. 5 Scènes

Plus en détail

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne)

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne) Dossier de presse HOTEL PARADISO par Familie Flöz (Allemagne) Les artistes seront présents sur le territoire du 25 juin au 14 juillet 2014 2 HOTEL PARADISO Comédie masquée, à partir de 7 ans Durée : 1h30

Plus en détail

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau,

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, 1 On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, c est celui d à côté. Ancien, d une belle couleur

Plus en détail

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ HSBC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

CHARLOTTE LICHA. «Pour moi, la simplicité fait la beauté» La styliste libanaise Charlotte Licha,

CHARLOTTE LICHA. «Pour moi, la simplicité fait la beauté» La styliste libanaise Charlotte Licha, 72 CHARLOTTE LICHA «Pour moi, la simplicité fait la beauté» «Ma première collection Haute Couture s adresse particulièrement à toutes les femmes qui osent être différentes» La styliste libanaise Charlotte

Plus en détail

Découverte sensible d une œuvre musicale

Découverte sensible d une œuvre musicale Découverte sensible d une œuvre musicale Fiche extraite du répertoire musical «Danse, écoute et chante- volume 16» - CPEM de l Académie de Dijon production ADPEP 21 http://lespep21.lespep.org/ewb_pages/p/productionmusicales3214.php

Plus en détail

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr les 6 sens www.lesportraits.org www.helicoop.fr en partenariat avec Scène2: www.scene2.org helicoop@helicoop.fr Les de ces doyens de l ancienne principauté de Salm, les meilleurs, nous racontent des histoires

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

La Famille Tenenbaum

La Famille Tenenbaum La Famille Tenenbaum Dans la déjà riche carrière de Wes Anderson, «La Famille Tenenbaum» semble le film qui met en scène les thèmes récurrents et les obsessions de son auteur, à savoir la famille et les

Plus en détail

1/ Couleurs et lumières

1/ Couleurs et lumières Programme de formation Coach en Image Module 1 1/ Couleurs et lumières 1.1 Les couleurs sont liées à la lumière 1.2 Principes physiques 1.3 En réalité, il n existe que trois couleurs: RVB 1.4 L oeil en

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE NATHALY: LES TÉMOIGNAGES D UN DON DE VOYANCE EXTRAORDINAIRE

COMMUNIQUE DE PRESSE NATHALY: LES TÉMOIGNAGES D UN DON DE VOYANCE EXTRAORDINAIRE NATHALY: LES TÉMOIGNAGES D UN DON DE VOYANCE EXTRAORDINAIRE Nathaly est devenue pour toutes les personnes qui ont eu la chance et l occasion de la rencontrer quelqu un d indispensable. Les esprits les

Plus en détail

Le clown, la fleur et l'oiseau

Le clown, la fleur et l'oiseau Le clown, la fleur et l'oiseau DOSSIER de presse Mercredi 6 novembre à 14h30 Publics jeunes / Marionettes - A partir de 3 ans CONTACT PRESSE Sophie BAUER, administratice sophie.bauer@saintgermainenlaye.frlaye.fr

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE

QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE La femme romaine : La femme porte une tunique de lin ou de laine pourvue de manches longues. De couleur blanche, elle est souvent portée sans rien

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE GÉANT DE ZÉRALDA

Fiche d appréciation littéraire LE GÉANT DE ZÉRALDA Fiche d appréciation littéraire LE GÉANT DE ZÉRALDA GENRE LITTÉRAIRE : Conte moderne AUTEUR ILLUSTRATEUR: TOMI UNGERER Tomi Ungerer est né le 23 novembre 1931, à Strasbourg. Fils d'un fabricant d'horloges,

Plus en détail

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1 Noriyoshi Hasegawa ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1 Maîtriser le croquis de présentation Cinquième tirage 2014, avec nouvelle présentation Sommaire Introduction... 4 Chapitre 1 Les styles de dessin... 13 Tout

Plus en détail

Les Femmes Créoles de Joseph Savart

Les Femmes Créoles de Joseph Savart 1 Les Femmes Créoles de Joseph Savart Un tableau du musée Victor Schœlcher 2 Analyse de l œuvre : 1. Que représente le tableau? 2. Les différentes lignes du tableau 3. Les plans : le cadre d architecture

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

INTRODUCTION Amour, apprentissages, approches, abandons des débuts, violence du désir, corps- à- corps, emprises et dépenses, incertitudes et attentes, pratiques et codes, plaisirs ordinaires, jouissance

Plus en détail

Debora Attal 2013 / 2014. IAE Savoie Mont Blanc Annecy

Debora Attal 2013 / 2014. IAE Savoie Mont Blanc Annecy Debora Attal 2013 / 2014 IAE Savoie Mont Blanc Annecy Sommaire Ce book présente les éléments essentiels de l identité visuelle de mon site internet, ainsi que mes projets créés en première année de licence

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

QUESTION 0001: Comment est-ce que j écris un signe situé sur la tête

QUESTION 0001: Comment est-ce que j écris un signe situé sur la tête SignEcriture, leçons par internet, 1 à 15 Leçons en anglais à disposition sur le site de «SignWriting» http://signwriting.org/lessons/elessons Traduction française, Anne-Claude Prélaz Girod QUESTION 0001:

Plus en détail

La Bottine Retournée

La Bottine Retournée L association Chant libre présente La Compagnie Opéra Light dans La Bottine Retournée Spectacle lyrique jeune public A partir de 4 ans La Bottine Retournée, mise en scène par Renaud Borderie, est une comédie

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

SOUVENIRS DE PYJAMAPOLIS

SOUVENIRS DE PYJAMAPOLIS LE MUSEE DE LA CARTE POSTALE 4 avenue Tournelli 06600 Antibes Contact : 04.93.34.24.88 - museedelacartepostale@gmail.com Ouvert de 14h à 18h du mardi au dimanche inclus (fermé le lundi). Tarif d entrée

Plus en détail

Saint-Chamond ville de théâtre, n est

Saint-Chamond ville de théâtre, n est Tous sur le Apprendre à jouer un rôle, développer les techniques d improvisation, de placement de la voix mais également évacuer le stress, vaincre sa timidité : le théâtre recèle bien des atouts! La diversité

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE DE LA COULEUR SAVOIR HARMONIER SON INTERIEUR

LE GUIDE PRATIQUE DE LA COULEUR SAVOIR HARMONIER SON INTERIEUR LE GUIDE PRATIQUE DE LA COULEUR SAVOIR HARMONIER SON INTERIEUR Quelle symbolique se cache derrière les couleurs? Toutes les couleurs ont une signification bien particulière et il est intéressant d en connaître

Plus en détail

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat?

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat? Compte-rendu de la soirée-débat du RAM du 25 juin 2015 Thème: «La distance professionnelle entre professionnelles de la petite enfance» Pour cette ultime soirée-débat de l'année, il a été fait le choix

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

LES$METIERS$DU$LIVRE$!

LES$METIERS$DU$LIVRE$! LES$METIERS$DU$LIVRE$ L auteur - et, s il y en a un, l illustrateur - passent avec l éditeur un "contrat d édition". Une fois la maquette réalisée, elle part pour l imprimerie. L auteur et l illustrateur

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 3

Progression en éducation musicale au cycle 3 Progression en éducation musicale au cycle 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin du cycle 3, l'élève est capable de: Interpréter de mémoire une chanson ; participer avec exactitude à un jeu rythmique ;

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION Lorsque nous pensons à la séduction et aux premières rencontres amoureuses des adolescents, nous souhaitons pour eux qu ils apprennent

Plus en détail

PUBLICITÉ ÉDUCATION NATIONALE

PUBLICITÉ ÉDUCATION NATIONALE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ ÉDUCATION NATIONALE FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Déroulement Matériel Remarques

Déroulement Matériel Remarques Séance : 1 / construire une courte séquence dansée à deux, associant deux ou trois mouvements simples (avec matériel) faire un projet d action à court terme découvrir des actions possibles avec les rubans

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Nouvel album de M Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Paulette Trombetta, CAVILAM

Plus en détail

Spectacle familial à partir de 3 ans

Spectacle familial à partir de 3 ans Spectacle familial à partir de 3 ans 1 Des ronds dans l eau Spectacle familial à partir de 3 ans L'histoire Des ronds dans l eau, c est une histoire d eau! De bottes! D amies! De pluie et de parapluies!

Plus en détail

GUIDE POUR BIEN PRÉPARER SA TENUE DE MARIAGE

GUIDE POUR BIEN PRÉPARER SA TENUE DE MARIAGE GUIDE POUR BIEN PRÉPARER SA TENUE DE MARIAGE Votre mariage est la journée la plus magique de toutes et elle mérite d'être bien préparée. Pour cela, vous devez vous concentrer sur votre tenue et laisser

Plus en détail

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE La structure ARISE fut à l origine mise en place dans un but pédagogique de manière à enseigner l art de la Séduction avec un outil pédagogique simple et efficace.

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Spectacle jeune public A partir de 3 ans

Spectacle jeune public A partir de 3 ans Présente Spectacle jeune public A partir de 3 ans CREATION 2011 www.creaspectacle.com Présentation du spectacle MIAM, c est une invitation à l aventure gustative et à la bonne humeur. Sur la planète CUBE,

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

Peut-être la plus belle Brasserie du monde. www.lacigale.com

Peut-être la plus belle Brasserie du monde. www.lacigale.com Peut-être la plus belle Brasserie du monde www.lacigale.com Lorsque j ai pris en main les destinées de La Cigale en 1982, c était avec l envie de ressusciter un établissement exceptionnel du patrimoine

Plus en détail