Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle"

Transcription

1

2 Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

3 Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication et RP Marketing Vente / distribution Communication / publicité Relations publiques / RP Conseil vente Marketing direct Examens prof. supérieurs Diplôme fédéral Chef de marketing Chef de vente Conseil en communication Conseiller en relations publiques Conseiller de vente Examens professionnels Brevet fédéral Technicien en marketing Coordinateur de vente Planificateur en communication Assistant RP Technicien en marketing direct

4 Situation initiale (2) Les nombreux diplômes n étaient pas harmonisés. Les organes responsables des examens n étaient pas coordonnés. Ils étaient parfois en concurrence. Cela a donné lieu à de multiples redondances de contenu involontaires. La perméabilité était donc limitée.

5 Projet MarKom Objectifs Contenus actuels, significatifs pour la profession Structure intégrée et uniforme de tous les diplômes dans le champ professionnel Exploitation des éventuelles synergies Simplification de l entrée dans le champ professionnel Accroissement de la perméabilité entre les diplômes

6 Projet MarKom Moyens d atteindre les objectifs Gestion de projet et direction méthodologique et didactique externe chez les «professionnels» Implication d environ 100 experts de la pratique Commissions d examens et comités professionnels ayant pour mission de signaler et de supprimer les redondances, puis d élaborer de nouveaux règlements et directives d examen Le projet a duré six ans

7 Résultat Nouvelle organisation des examens professionnels et des examens professionnels supérieurs en marketing, vente, communication et RP Marketing Vente / distribution Communication / publicité Relations publiques / RP Examens prof. Supérieurs Diplôme fédéral Chef de marketing Chef de vente Conseil en communication Conseiller en relations publiques Spécialisation Spécialisation Spécialisation Spécialisation Marketing Vente Communication Relations Publiques Marketing et Vente Matières d examens communes Examens professionnels Brevet fédéral Spécialiste en marketing Spécialiste de vente Planificateur en communication Spécialiste en RP Spécialisation Spécialisation Spécialisation Spécialisation Marketing Vente Communication RP Approfondissement - conseil vente - service interne Thèmes fondamentaux communs Examen d admission MarKom

8 Expériences Bonnes pratiques vs pratiques habituelles Concurrence vs coopération Parfois «retour à la case départ» Politique professionnelle vs politique de la formation vs politique de force Qui représente la «pratique»? Comment arrive-t-on aux «bons» contenus? Orientation vers les actions (savoir et pouvoir)? Ecoles : adversaires ou partenaires? Chaque organe responsable prolonge son projet d un cran. Mais selon Julian Lennon : «Time is not our friend, because friends, we are out of time» (le temps n est pas notre ami car mes amis, nous n avons plus de temps).

9 Projet CTI Marketing et vente : qualifications carrière salaires Etude empirique en 2004

10 Résultats de l étude Exigences de qualification posées aux futurs dirigeants marketing 1. Connaissance en langues étrangères 2. Flexibilité en cas de nouvelles exigences 3. Créativité et richesse d idées 4. Capacité à communiquer 5. Prise en compte des besoins des clients 6. Disposition et aptitude à l apprentissage 7. Connaissances interculturelles 8. Application des technologies les plus récentes 9. Capacité à résoudre les problèmes et à prendre des décisions 10. Capacité à diriger et à motiver 11. Connaissances générales en matière de vente et en marketing

11 Résultats Exigences de qualification posées aux futurs dirigeants marketing Les aspects de compétences sociales et méthodologiques dominent fortement. Les connaissances en matière de vente et de marketing occupent les dernières places. Les compétences professionnelles représentent l obligation et les compétences sociale et méthodologiques représentent le libre exercice. Le meilleur moyen d acquérir les compétences sociales et méthodologiques à l école passe par des dispositions de formation et d apprentissage orientées vers l action et le processus. Cet aspect n est pas donné dans le cas des examens professionnels et professionnels supérieurs. L école supérieure est alors plus appropriée.

12 Ecoles supérieures Caractéristiques essentielles de différenciation par rapport aux examens professionnels et professionnels supérieurs : Plan d études cadre vs règlement et directives d examen Durée : 6 semestres vs env. 3 semestres Un seul cycle vs deux cycles Fréquentation obligatoire de l école Examens organisés par les enseignants vs examens centralisés externes Généralisation vs spécialisation Procédure de qualification à date fixe vs qualification tout au long de la formation Conditions d admission : pratique générale vs spécialisée > L école supérieure, à la différence des examens professionnels et professionnels supérieurs, permet d accéder à un champ thématique ou professionnel.

13 Projet d école supérieure du Marketing Moyens d atteindre les objectifs Gestion de projet et direction méthodologique et didactique externe chez les «professionnels» Demande auprès des organes responsables Implication d environ 30 experts de la pratique Plan d études cadre approuvé par l OFFT environ 18 mois après le début du projet

14 Résultat Nouvelle organisation de la formation professionnelle supérieure en marketing et vente : Parcours professionnel et de management Formation continue intégrale ou par étapes Formation continue raccourcie ou allongée Examens prof. supérieurs Diplôme fédéral Chef de marketing Chef de vente Marketing manager ES Ecole supérieure Examens professionnels Brevet fédéral Spécialiste en marketing Spécialiste de vente

15 Plan d études cadre Profil professionnel et profil de compétences Conditions d admission Titre du diplôme Domaines de formation et dotations horaires correspondantes Coordination des composantes scolaires et pratiques Contenus de la procédure de qualification

16 Profil professionnel Les Marketing managers dipl. ES sont des généralistes du marketing qui disposent de compétences techniques et de compétences d encadrement étendues et liées à des expériences pratiques. Ils assurent en général des responsabilités et des tâches de direction dans les services de marketing de PME ou de grandes entreprises au niveau du marketing opérationnel ou dans les processus commerciaux ou d assistance. Les Marketing managers dipl. ES abordent des situations pratiques difficiles en se basant sur une perspective des processus s appuyant sur l économie d entreprise. Ils communiquent y compris dans une langue étrangère avec les interlocuteurs internes et externes concernés. Les Marketing managers dipl. ES dirigent des projets et des collaborateurs, coordonnent, soutiennent et motivent les personnes impliquées dans les processus en vue d atteindre les objectifs de l entreprise et de marketing.

17 Profil de compétences Champ d action 1 Marketing Les Marketing managers dipl. ES sont chargés de la mise en œuvre des objectifs de marketing de l entreprise, notamment concernant l orientation stratégique sur le marché ainsi que la planification et la mise en œuvre d activités de marketing pour les marchés cibles sélectionnés en tenant compte des conditions générales financières, infrastructurelles et personnelles. Champ d action 2 Vente Les Marketing managers dipl. ES connaissent la Customer Lifetime Value et en tiennent compte dans la prospection de la clientèle. Ils étudient les besoins des marchés cibles et y définissent des groupes de personnes ou institutions ayant le plus fort potentiel. Ils assurent les tâches de planification et de suivi de ces groupes de clients potentiels et les accompagnent jusqu à la conclusion de la vente.

18 Profil de compétences Champ d action 3 RP Les Marketing managers dipl. ES connaissent l importance de l opinion publique pour la réputation de l entreprise. Ils sont soucieux d une communication ouverte, transparente et conforme aux objectifs avec tous les groupes de référence. Champ d action 4 Gestion d entreprise Les Marketing managers dipl. ES sont chargés de la mise en œuvre des processus de gestion et, par conséquent, de tâches liées à l organisation, à la conduite et au développement de l entreprise dans son ensemble. Champ d action 5 Ressources humaines Les Marketing managers dipl. ES se préoccupent de l application efficace d une gestion moderne des ressources humaines dans un climat tendu entre les objectifs économiques et sociaux.

19 Profil de compétences Champ d action 6 Comptabilité et financement Les Marketing managers dipl. ES savent utiliser dans leur travail les instruments de comptabilité et de finance pour réaliser leurs objectifs. Ils établissent et contrôlent le budget pour leur propre rayon d action, travaillent avec des chiffres clés et prennent des décisions d investissement qui se justifient qualitativement et quantitativement. Les contrôles réguliers de la rentabilité des activités sous leur responsabilité et l établissement de rapports financiers font partie de leurs attributions. Champ d action 7 Informatique Les Marketing managers dipl. ES sont responsables de l utilisation ciblée des moyens informatiques dans leur environnement de travail et en supervisent la mise en œuvre.

20 Profil de compétences Champ d action 8 Recherche et développement Les Marketing managers dipl. ES s assurent, d une part, que les attentes en matière de marché et de clients soient intégrées dans le processus de développement de produits et de services sous une forme adaptée et, d autre part, que la capacité de commercialisation des innovations de service soit vérifiée. Champ d action 9 Gestion de la qualité Les Marketing managers dipl. ES considèrent la qualité des services de l entreprise comme un paramètre central de la satisfaction et de la fidélisation du client et contribuent à optimiser la qualité de réalisation des performances en se concentrant sur le client et l entreprise. Champ d action 10 Production, acquisition et logistique Les Marketing managers dipl. ES prennent des décisions concernant la gestion du matériel, organisent et dirigent les flux de produits au sens d une logistique moderne.

21 Conditions d admission La filière est accessible à toute personne titulaire - d un certificat fédéral de capacité d employé(e) de commerce profil E, avec sous sans maturité professionnelle - d un certificat fédéral de capacité d employé(e) du commerce de détail, - d un diplôme d une école de commerce reconnue par la Confédération, - d un certificat de maturité avec l option spécifique économie, et - disposant d au moins deux ans d expérience professionnelle appropriée dans des domaines d activité proches du marketing.

22 Conditions d admission La filière est également accessible à toute personne disposant : - d un certificat fédéral de capacité d une autre profession avec au moins trois années de formation initiale, - et d une preuve de trois années d expérience professionnelle appropriée dans des domaines d activité proches du marketing, - et d une preuve, dans le cadre d une procédure d admission, de l acquisition des connaissances commerciales de base nécessaires (ex. : preuve de qualifications commerciales complémentaires ou examen d admission).

23 Titre Français : Marketing manager diplômé-e ES Allemand : Dipl. Marketingmanager/in HF Italien : Marketing manager dipl. SSS

24 Heures de formation Les minima de présence donnés peuvent être inférieurs si l on peut justifier de l acquisition des compétences visées par une approche didactique adaptée.

25 Répartition Dans les heures de cours des champs d action mentionnés ci-dessus, les disciplines suivantes sont également intégrées et doivent être prises en compte en conséquence : - statistique - économie politique - droit

26 Orientation vers la pratique Coordination des composantes scolaires et pratiques Le plan d études cadre Marketing management ES est axé sur l orientation du marché du travail, avec une concentration sur les phases d apprentissage comportant une mise en pratique des compétences décrites. La coordination des composantes scolaires et pratiques revêt donc une importance centrale pour optimiser la combinaison des différentes phases d apprentissage.

27 Procédure de qualification Tous les champs d action décrits sont pris en compte dans la procédure de qualification et les résultats obtenus sont indiqués sur le diplôme. Dans le certificat de diplôme (ex. : relevé de notes) figurent seulement les champs d action et les disciplines indiqués au point 6 avec les résultats obtenus ainsi que la note de l examen de diplôme. Toutes les performances dans les différents champs d action doivent être attestées au moyen de notes. L examen des connaissances ou de la compréhension correspond au maximum au tiers des questions ou du temps de l examen. Les questions d examen regroupées qui servent à évaluer les compétences opérationnelles des candidats sont posées dans le cadre des situations de travail décrites.

28 Procédure de qualification Pour chaque année d étude, au moins un examen repris dans la procédure de qualification se déroule dans un contexte pratique. Cet examen est pertinent pour l issue de la procédure. La formulation du problème ainsi que les critères d évaluation sont formulés par écrit. Si des candidats perdent leur travail pendant leur formation, il convient de trouver un règlement adéquat avec l établissement de formation. Deux performances pédagogiques sont évaluées en anglais.

29 Examen de diplôme L examen de diplôme comprend : - un travail de diplôme écrit, axé sur la pratique ; - des examens oraux et/ou écrits. Exigences des examens de diplôme : - au moins 4 des 10 champs d action doivent être mis en relation. - les champs d action 1 et 2 doivent impérativement en faire partie.

30 Suite des opérations - Consultation auprès des écoles - Consultation auprès des associations - Consultation «officielle»

31 Consultation auprès des écoles Plan d études cadre à l adresse > «Aktuell» du , 8h00 au , 17h00 Feed-back possible jusqu au

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Employée

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase

Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase Filière d études 1 Bases légales 2 2 s de formation 2 3 Admission 2 3.1 Conditions d admission

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion (DEG) Mention «Marketing» Spécialité «Marketing stratégique et opérationnel» à finalité recherche

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION. 172.5 439 54 200 h 1145.5. 199.5 419.

DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION. 172.5 439 54 200 h 1145.5. 199.5 419. Niveau : Domaine : Mention : DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION 2 ème Année DUT2 120 ECTS 172.5 439 54 200 h 1145.5 Volume horaire étudiant : Formation

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d acousticienne/acousticien en systèmes auditifs 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 7 septembre 2015 85505 Acousticienne en systèmes

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3 1 SYLLABUS DES COURS M2 DEFI - Semestre 3 S3 - UE1. Diagnostic économique d entreprise : outils et méthodes (phase 1) Objectif : Connaissance des méthodes et outils du diagnostic économique d entreprise

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Titre ingénieur : Titre ingénieur Ingénieur diplômé de l'ecole Nationale Supérieure des

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Diplôme professionnel de Spécialiste de Vente Interne (SVI)

Diplôme professionnel de Spécialiste de Vente Interne (SVI) Diplôme professionnel de Spécialiste de Vente Interne (SVI) Association romande de la vente 11, rue Neuve 1003 Lausanne +41 (0)21 329 00 81 info@arventis.ch 7 août 2017 / page 1 de 7 1. Pourquoi cette

Plus en détail

concernant l'examen professionnel fédérale de

concernant l'examen professionnel fédérale de REGLEMENT concernant l'examen professionnel fédérale de Transitaire du 30. août 2012 Organe responsable SPEDLOGSWISS Secrétariat de l examen SPEDLOGSWISS Association suisse des transitaires et des entreprises

Plus en détail

DIRECTIVES. Relatives au Règlement de l examen d admission MarKom

DIRECTIVES. Relatives au Règlement de l examen d admission MarKom DIRECTIVES Relatives au Règlement de l examen d admission MarKom Examen d admission MarKom page 2 1 Dispositions générales Les directives précisent le règlement d examen en ce qui concerne des aspects

Plus en détail

Master Management des PME - PMI

Master Management des PME - PMI Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de ce master : Références de l'enquête : Master Management des PME - PMI - comprendre, analyser et agir dans le contexte d'évolution des PME-PMI (économie internationale,

Plus en détail

Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Economie-Gestion»

Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Economie-Gestion» Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Economie-Gestion» Site de formation : Cachan Etablissements co-habilités : - Responsables de la formation : Sabine SEPARI Maître de Conférence

Plus en détail

version courte Septembre 2009

version courte Septembre 2009 version courte Septembre 2009 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Infos utilisateurs Problématique Les flux selon les grandes voies de formations Les voies de formation : généralités

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

Commerce Vente. Brevet fédéral de Spécialiste du commerce de détail

Commerce Vente. Brevet fédéral de Spécialiste du commerce de détail Commerce Vente Brevet fédéral de Spécialiste du commerce de détail Brevet fédéral de Spécialiste du commerce de détail La Formation en bref Titre obtenu: Spécialiste du commerce de détail avec brevet fédéral

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

Filière Commerce & Marketing

Filière Commerce & Marketing Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé PAR L ÉTAT Licence (L3) Commerce, Vente et Marketing Titre Responsable Commercial & Marketing (Bac + 4) Master (M2) Marketing, Vente & Distribution

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d assistante en boucherie et charcuterie/assistant en boucherie et charcuterie 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 22

Plus en détail

Le management de programmes

Le management de programmes www.apmginternational.com Le management de programmes Réussir une transformation majeure pour réaliser des bénéfices d importance stratégique Jean-Baptiste AVRILLIER Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3244 Convention collective nationale IDCC : 1505. COMMERCE DE DÉTAIL DES FRUITS ET LÉGUMES, ÉPICERIE ET

Plus en détail

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE Sophie Turconi Qu est-ce que la mercatique? La mercatique vient du latin «mercatus» qui signifie marché. Elle s est construite avec l appui de plusieurs disciplines (sociologie,

Plus en détail

BTS AG PME/PMI (diplôme à référentiel commun européen)

BTS AG PME/PMI (diplôme à référentiel commun européen) BTS AG PME/PMI (diplôme à référentiel commun européen) Le BTS AG PME/PMI vise à vous former en tant que futur collaborateur direct du dirigeant d une PME/PMI (5 à 50 salariés environ) de secteurs d activité

Plus en détail

Section 4 Intégration socioprofessionnelle

Section 4 Intégration socioprofessionnelle Section 4 Intégration socioprofessionnelle L ISP de A à Z L ISP, de multiples avantages Les quatre dimensions de l employabilité Synthèse des cours du programme d études Les compétences polyvalentes et

Plus en détail

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ «Le cours sur le leadership du programme de FPAA m a été extrêmement utile et j ai pu mettre immédiatement en pratique mes nouvelles connaissances au travail. J ai

Plus en détail

VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL

VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL DIPLÔME RECONNU PAR L ÉTAT (NIVEAU IV ÉQUIVALENT BAC) INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES PUBLIC CIBLE PUBLIC LE CADRE DE L ACTIVITÉ Dans le

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

BACHELOR EUROPéEN. La validation des deux premières années de ce Bachelor aboutit à la délivrance d un DECP (Diplôme Européen

BACHELOR EUROPéEN. La validation des deux premières années de ce Bachelor aboutit à la délivrance d un DECP (Diplôme Européen Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année BACHELOR EUROPéEN La 1ère année de Bachelor Européen en Ressources Humaines et Relations Sociales s organise autour de 4

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

Présentation à l OFFT Berne, 24 juin 2009 Mireille E. Saucy Directrice des examens Commission des examens SSRP

Présentation à l OFFT Berne, 24 juin 2009 Mireille E. Saucy Directrice des examens Commission des examens SSRP Présentation à l OFFT Berne, 24 juin 2009 Mireille E. Saucy Directrice des examens Commission des examens SSRP Organe responsable Société Suisse de Relations Publiques (SSRP) Depuis 1954, association des

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en management et administration des entreprises

Plus en détail

CERTIFICAT EN GESTION D EQUIPE ET CONDUITE DE PROJETS. Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO

CERTIFICAT EN GESTION D EQUIPE ET CONDUITE DE PROJETS. Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO CERTIFICAT EN GESTION D EQUIPE ET CONDUITE DE PROJETS Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO Cycle de formation 2017-2019 CONCEPT GENERAL Cette formation postgrade fait suite à des études initiales

Plus en détail

Comment devenir une organisation. innovante et performante, économiquement et socialement. Le grand défi des entreprises

Comment devenir une organisation. innovante et performante, économiquement et socialement. Le grand défi des entreprises Comment devenir une organisation innovante et performante, économiquement et socialement Mieux vaut anticiper et piloter le changement que le subir! Mars Le grand défi des entreprises Répondre simultanément

Plus en détail

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE Dans un premier temps, nous rappelons comment la performance d un réseau peut se dégrader en terme d

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 28 septembre 2010 51104 Aide-carreleuse AFP/Aide-carreleur AFP Plattenlegerpraktikerin

Plus en détail

Votre avenir Le management du BTP!

Votre avenir Le management du BTP! Votre avenir Le management du BTP! FORMATIONS L ESCT propose toutes ses formations en Centre, en E-Learning et en FOAD : Formations Diplômantes Niveau III (Bac+2) Conducteur de Travaux Bâtiment Gros-Oeuvre

Plus en détail

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE Institut Romand de Formation en Assurances www.irfa.ch 3 L IRFA L Institut Romand de Formation en Assurances est le fruit d un processus d études sur

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Formation tout au long de la vie LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES *Parcours Management et Ingénierie des Départements de

Plus en détail

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE Pour une relation client - fournisseur profitable et responsable - Mars 2015 - SOMMAIRE Le groupe Pierre Fabre en bref... P3 1. Objectifs et contexte de la Charte Achats... P4 2. Objectifs généraux de

Plus en détail

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016 DAS Diplôme de formation continue Diploma of Advanced Studies Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales 2 septembre 2015 15 juillet 2016 f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i FACULTÉ

Plus en détail

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences Humaines et Sociales Education et Formation Conseiller, Consultant, Responsable Formation

Plus en détail

La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services. Guy HEBERT

La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services. Guy HEBERT La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services Guy HEBERT Président C.M. MERCURE Directeur Achats & Logistique - Cliniques universitaires

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de dessinatrice/dessinateur 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) dans le champ professionnel «planification du territoire et de la construction»

Plus en détail

Intégrer le marché du travail : des métiers très diversifiés

Intégrer le marché du travail : des métiers très diversifiés Le BTS MUC : Management des Unités Commerciales est le BTS le plus demandé par les étudiants, avec près de 10% des inscrits au Brevet de Technicien Supérieur. La formation est très demandée à juste titre

Plus en détail

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Avec l aimable autorisation de la revue Environnement & Technique : www.pro-environnement.com

Plus en détail

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Digitalisation de la relation client Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Méthodologie de l étude L enquête a été menée auprès de 200 dirigeants (ou de leur N-1) au sein d organisations

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence BTS - BAC+3 - BACHELOR implication Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr L exigence du résultat Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer pleinement

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com La communication interne de l entreprise Sommaire 1/ Introduction Sources 2/ L impératif de cohérence 3/ Les circuits de communication interne 4/ Les objectifs de la communication interne 5/ Les processus

Plus en détail

Marque déposée de Visa International Service Association, Visa Canada est un usager licencié. Marque déposée de Visa Canada.

Marque déposée de Visa International Service Association, Visa Canada est un usager licencié. Marque déposée de Visa Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur les pratiques exemplaires Visa en matière de processus de l acquisition au paiement ou un exemplaire de l étude intégrale sur les pratiques exemplaires, y compris

Plus en détail

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)»

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» SG CDAS / mars 2015 Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» du 12 septembre 2011 Traduction en français

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

Règlement du cours par correspondance pour correctrices et correcteurs

Règlement du cours par correspondance pour correctrices et correcteurs Règlement du cours par correspondance pour correctrices et correcteurs Edition 2011 viscom swiss print & communication association 1/10 0 Généralités 0.1 Objectif global de la formation Le cours par correspondance

Plus en détail

Fidélisez vos clients

Fidélisez vos clients Fidélisez vos clients Auteur(s) : Pierre Morgat, directeur marketing de l ESSEC Management Education Conférencier, consultant spécialisé en marketing stratégique Volume : 216 pages Date de parution : 2

Plus en détail

concernant l examen professionnel de paysanne / responsable de ménage

concernant l examen professionnel de paysanne / responsable de ménage Version mars 2015 Directives relatives au règlement concernant l examen professionnel de paysanne / responsable de ménage agricole Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Directives pour l examen final Instructions

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN Avril 2014 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC, bras financier de la CEDEAO, est une institution financière internationale appartenant aux 15

Plus en détail

PARCOURS DIRIGEANT D INDUSTRIES. en association avec

PARCOURS DIRIGEANT D INDUSTRIES. en association avec PARCOURS DIRIGEANT D INDUSTRIES en association avec Parcours Dirigeant d Industries L ESC Rennes, membre de la Conférence des Grandes Ecoles, est une Ecole Internationale de Management. Elle propose un

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI SPECIALISTE EN VENTE Formation professionnelle de Spécialiste en vente, préparant au brevet fédéral de Spécialiste en vente avec option en service interne et/ou externe 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ»

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 «PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 Règlement ARTICLE 1 PRÉSENTATION Toujours plus soucieux de «faire de la Wallonie une terre de Qualité totale» le Ministre-Président apporte son soutien au «Prix Wallon

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Les ressources humaines Intervenants : Jérémy ANNEN, Vice-président HR Genève, Directeur ressources humaines Geneva Palexpo Antonio MUSUMECI, HR Operations Deutsche Bank Mayra VEZ, Chargée de recrutement

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM Date de Validation : Guillaume HU : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM SOMMAIRE : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM 1 1 - Indicateurs Processus de Management 2 1-1 Management opérationnel du CAVUM 2 1-2 Evaluation

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION COMMERCE MANAGER TECHNICO-COMMERCIAL PME-PMI. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés projet

DROIT ECONOMIE - GESTION COMMERCE MANAGER TECHNICO-COMMERCIAL PME-PMI. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés projet Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE 2012 Domaine : Mention : Intitulé : DROIT ECONOMIE - GESTION COMMERCE MANAGER TECHNICO-COMMERCIAL PME-PMI LP 180 ES Volume horaire étudiant : 112 h 286 h 0 h h 140 h 398

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 16/07/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel

Plus en détail

Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin

Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/06/2016. Fiche formation Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin - N : 6773 - Mise à jour : 15/06/2016 Titre professionnel

Plus en détail

Direction des ressources humaines Document d information

Direction des ressources humaines Document d information Direction des ressources humaines Document d information Le projet de modernisation de la gestion de la rémunération des cadres et professionnels sur fonds courant 19 janvier 2007 1. Rappel du projet de

Plus en détail

Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de

Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de Centre de Gaspé 96, rue Jacques-Cartier Gaspé (Québec) G4X 2S8 Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de Attestation d études collégiales (AEC) Agent en support à la gestion des ressources

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24778 Intitulé MASTER : MASTER Droit Economie Gestion Mention Management Logistique et

Plus en détail

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA)

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3.1 Qu est-ce qu une STA?... 66 3.2 Mise en œuvre sur le lieu de travail... 66 3.3 STA: marche à suivre... 67 3.4 Evaluation des situations de travail

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Commercial Référentiel Métiers de la branche

Plus en détail

BTS Commerce international à référentiel commun européen Sommaire des cours 1ère année

BTS Commerce international à référentiel commun européen Sommaire des cours 1ère année M I N I S T È R E D E L É D U C A T I O N N A T I O N A L E M I N I S T È R E D E L E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R E T D E L A R E C H E R C H E BTS Commerce international à référentiel commun

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN VENTE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN VENTE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

Assistant/e de bureau

Assistant/e de bureau Assistant/e de bureau Formation initiale de deux ans avec attestation fédérale Développement ciblé des compétences CIFC Suisse www.cifc.ch > Assistant/e de bureau 1 Documents de base (1) Loi sur la formation

Plus en détail

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE POLITIQUE ARCHITECTS COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DES ARCHITECTES D EUROPE Points clés L architecture d un bâtiment a un impact majeur sur sa performance énergétique. La configuration spatiale et matérielle

Plus en détail

La Commission des Titres d Ingénieur a adopté la présente décision :

La Commission des Titres d Ingénieur a adopté la présente décision : Décision n 2015/06-06 relative à l accréditation de l École catholique d arts et métiers de Lyon (ECAM Lyon) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet Dossier A : renouvellement, à compter du 1er

Plus en détail

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Dossier de Presse Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Défense Mobilité - Séverine Petitgas - 01 57 24 80 95 severine.petitgas@defense.gouv.fr Publicis Consultants - Cécile Draunet - 01 44 82

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

AQ-présentation du manuel

AQ-présentation du manuel Table des matières 1. Introduction 2. Principes directeurs 3. Structures 4. Direction 5. Processus d'organisation 6. Processus opérationnels 6.1 Direction 6.2 Offre et marché 6.3 Cours 6.4 Soutien Guide_eduQua_2012.doc

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

Formation BTS Comptabilité et Gestion

Formation BTS Comptabilité et Gestion Formation BTS Comptabilité et Gestion épreuve 1 - Culture générale et expression Culture générale et expression Guide pédagogique Présentation de la matière Conseils pour travailler la matière avec Comptalia

Plus en détail

Règlement. Formation Cheffe de course / Chef de course Suisse Rando

Règlement. Formation Cheffe de course / Chef de course Suisse Rando Règlement Formation Cheffe de course / Chef de course Suisse Rando Version 2.2 Approuvé par le Comité le 02.04.2015 Règlement Chef de course Suisse Rando 2 Impressum Date d édition 24.06.2015 Auteur Christian

Plus en détail

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue 2016 Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue Vous formez des apprenti-e-s en entreprise? Vous exercez la fonction de commissaire? Vous êtes expert-e aux examens? Cette

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL

CALENDRIER PREVISIONNEL Formation des Cadres et futurs Cadres de la filière automobile en région Nord Pas de Calais et Picardie CALENDRIER PREVISIONNEL 1/2 journée TITRE DE NIVEAU II RNCP «Responsable en Management d Unité et/ou

Plus en détail

LICENCE PRO Encadrement et animation des équipes commerciales

LICENCE PRO Encadrement et animation des équipes commerciales LICENCE PRO Encadrement et animation des équipes commerciales Commerce Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Spécialité Commerce Option Encadrement et animation des équipes commerciales

Plus en détail

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE Détail de fonction FONCTION : PET/MKT/005 - Digital Channels Manager FAMILLE DE FONCTION : Players & Markets DÉPARTEMENT : Players & Markets DATE DERNIÈRE MODIFICATION: 2014 TITRE DE FONCTION CHEF DIRECT:

Plus en détail

S e r v i c e d e g e s t i o n d e c a r r i è r e

S e r v i c e d e g e s t i o n d e c a r r i è r e S e r v i c e d e g e s t i o n d e c a r r i è r e Vo t r e p a r t e n a i r e e n r e c r u t e m e n t O u v e r t u r e s u r l e m o n d e C o m p o r t e m e n t é t h i q u e R i g u e u r e t

Plus en détail

Protocole d allégement

Protocole d allégement Protocole d allégement 1- Allégements réglementaires applicables à tous les candidats dont ceux ayant obtenu une validation partielle par voie de VAE Les candidats qui justifient : Un diplôme au moins

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Le collège Bourget. Être appelé à participer à différents comités dans lesquels il peut être impliqué.

Le collège Bourget. Être appelé à participer à différents comités dans lesquels il peut être impliqué. Le collège Bourget Titre de l emploi : Directeur du secteur préscolaire-primaire Catégorie : Cadre- niveau 2 Type de poste : Poste permanent temps complet Supérieur : Directeur général Profil : Sous l

Plus en détail

Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme

Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme Où vont les bachelilers STG 2012 BTS/DUT Université Autres Ecole spécialisée CPGE S'orienter après le bac, c'est faire Un choix d'études Un choix professionnel

Plus en détail