L MEN FRANÇAIS Û^MÉRIOUE '

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L MEN FRANÇAIS Û^MÉRIOUE '"

Transcription

1 La météo Aujourd'hui: Ensoleille, passages nuageux Minimum 9" Maximum 20 Demain: Nuageux DETAILS PACE A2 L MEN FRANÇAIS Û^MÉRIOUE ' A ' MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOUT e ANNÉE N PAGES, 12 CAHIERS Iles de La Madeleine: 1 50 \ " 5$ Aujourd'hui Arts et spectacles ci Les 25 films de la compétition Vacances/Voyage w Gl Atlanta conjugue le passé au futur Plus 4 Bl Des retards qui se multiplient Vivre aujourdhui Dl Vingt voiliers au départ! Sommaire Annonces classées immobilier 015 à 023, E6, E7 ' marchandises E7, E8 emplois E8, F1aFl2 automobiles F13. F14 propositions d'affaires A21 Bandes dessinées H12 Bridge Timbres K8 Carrières et prof... J1 à J10, K1 àk7 Décès F19 Économie A14àA23 Étes-vous observateur?. D19 Feuilleton H11 Habitat H1 à H Horoscope H11 Le monde D14, D2a Loteries résultats A4, A13 Maisons denseig... D5 à D13 Mots croisés F9, H11 «Mot mystère» D23 Restaurants 15,16 Sports E1 à E5 Télévision C2 Mme Biais-Grenier ne peut prouver ses allégations Ses jours comme membre du parti sont comptés MARIO FONTAINE SAINT-HYACINTHE Les heures de Suzanne Biais-Grenier sont comptées en tant que membre du Parti progressiste conservateur. Le PC retrouve un chef de [opposition Indépendant, Nick Auf Der Maur se joint au Parti civique RAYMOND GERVAIS Le conseiller Nick Auf Der Maur, qui siégeait comme indépendant au conseil municipal de Montréal depuis les dernières élections, est passé hier au Parti civique. M. Auf Der Maur devient par le fail même chef tic l'opposition officielle a l'hôtel de ville puisqu'il est le seul conseiller du Parti civique à la suite de la démission récente de M. Germain Piègent, qui siège désormais comme indépendant. L'arrivée de Nick Auf Der Maur au sein de l'opposition ne ft s s S I CED GILLES PAOUIN en voyi! spécial La Presse A BAGDAD Pendant que Bagdad fêtait déjà hier soir l'entrée en vigueur du cessez-le-feu entre l'iran et l'irak, Téhéran retardait l'entrée des casques bleus de l'onu sur son territoire. «II n'y a pratiquement pas de troupes de l'onu en Iran. Les soldats n'entrent qu'au comptegouttes», a indiqué une source diplomatique hier à Bagdad. Dans la capitale irakienne tard hier soir, les gens dansaient dans changera rien à l'hôtel de ville puisque le parti du maire lean Doré détient tous les sièges sauf deux. Néanmoins, pour Claude Dupras, la venue de M. Auf Der Maur dans ses rangs tombe pile pour le Parti civique qui venait de perdre son seul conseiller. Avec la perte de son seul conseiller, le Parti civique risquait de voir couper ses fonds de recherches, octroyés chaque année à l'opposition. Le chef du Parti civique refuse de considérer la venue de M. Auf Der Maur comme une «bouée de La Gendarmerie royale du Canada l'a interrogée durant une heure hier. Et, a indiqué le sergent George Watts, le député de Roscmont ne leur a fourni aucune preuve justifiant l'ouverture d'une enquête sur les accusations de pratiques frauduleuses qu'elle formulait plus tôt cette semaine contre son propre parti. L'cx-ministre à l'environnement et aux Transports dans le cabinet Mulroney doit donc maintenant soit se rétracter, s'excuser, ou subir l'expulsion des rangs conservateurs. C'est cette dernière hypothèse qui est la plus probable. Or Mme Biais-Grenier n'a aucunement l'intention de faire marche arrière, et continue d'accuser le gouvernement conservateur d'avoir institué un VOIR CHEF EN A 2 VOIR ALLEGATIONS EN A 2 SUITE DES INFORMATIONS EN A 8 L'âge a raison de Navratiiova La grande favorite Martina Navratilova a succombé 6-1, 6-4 hier en quart-de finale, devant la jeunesse de la Soviétique Natalia Zvereva, lors des Internationaux Player's de tennis féminin, qui se déroulent actuellement au stade Jarry. La deuxième favorite Chris Evert (notre photo) a pour sa part facilement remporté en 46 minutes une victoire de 6-2, 6-1 contre la Tchécoslovaque Helena Sukova. Gabriela Sabatini, d'argentine passait elle aussi en demi-finale après avoir lutté pendant un peu plus d'une heure contre l'américaine Lori McNeil, battue 6-3, 6-3. Enfin, Pam Shriver a vaincu Terry Phelps dans un match assez serré de 7-6 (7-0), 6-4. Nos informations, page E 1 PHOTO PIERRE LALUMIERE, La Presse PHOTO LUC SIMON PERRAULT, Ll PreSue M. Nick Auf Der Maur et le chef du Parti civique, M. Claude Dupras La mission de l'onu se complique en Iran les rues et formaient des cortèges de voitures pour sillonner la ville en klaxonnant. Ce matin, on soulignera cette occasion historique par une manifestation de masse au plus grand stade de la ville. Pendant ce temps, les patrouilles de bérets bleus seront entrées en action et parcourront la ligne île front depuis le lever du jour. Bagdad.a cependant interdit aux journalistes de se rendre aux frontières pour rendre compte du comportement de ses troupes. Au cours d'une emission spéciale de la radio irakienne hier soir, le commandant en chef des forces armées de ce pays a invité ses concitoyens à leler sans tirer de coup de feu en l'air comme ils l'ont fait lors de l'annonce du cessez-le-feu le 8 août. «Nous ne voulons pas que la robe de noces de la victoire et de l'ouverture de la paix soit accidentellement tachée du sang si pur de vos enfants», a-t-il dit. La semaine dernière, plus d'une centaine de personnes ont été tuées et des milliers d'autres blessées par les tirs anarchiques des manifestants. Des coups de feu isolés se faisaient tout de même entendre VOIR MISSION EN A 2 LES MYSTERES DU LAC CRATERE Journal de bord du mercredi 3 août PHOTO CAKtilt; ThlSODEMU. id PKiSO Le géologue Michel Bouchard à l'intérieur du cratère: il porte à sa bouche une aiguille de glace cueillie sur le lac. Au pays du vent et de la pierre CAROLE THIBAUDEAU I l «Ra- glan! Raglan!, ici lac Cratère m'entendez-vous? e vous reçois cinq sur cinq. Si tout va bien, on se reparle vers midi. Over.» Raglan, c'est le petit camp de la compagnie Falconbridge aux abords du lac Raglan, région de l'ungava. II peut loger 5(J0 personnes. Mais n'y demeurent plus que trois ou quatre employes, juste ce qu'il faut pour ne pas fermer les baraquements. Le prix du nickel est trop bas pour qu'on reprenne les activités..si petite et si abandonnée qu'elle soit. Raglan pour nous, les 18 membres de celte expédition scientifique, c'est la mère-patrie. Cela nous rassure d'entendre la voix grésillante, après les événements des dernières heures. La journée de Stéphane Péloquin, par exemple, a bien étrangement commencé. Assis sur son lit de camp, la tête encore embrumée de sommeil, les oreilles rebattues par l'inlassable bruit du vent dan? la toile, il voit tout d'un coup sa tente s'envoler comme un cerfvolant, gonflée par une rafale plus violente que les autres. En moins de temps qu'il ne faut pour dc/.ipper son sac de couchage... On a beau avoir fait une maîtrise en géologie et être rompu aux séjours sur le terrain, il y a des choses qui surprennent encore. En face de lui, interrompu dans sa toilette matinale, le cameraman Bernard Fougère, figé, brosse à dents en l'air, le regarde, bouche bée. Ce qu'on peut échanger de commentaires muets en un seul regard. Le temps «suspend son vol»... contrairement à la tente! Ecologiste traumatisé Le Dr Claude Delisle, écologiste à l'ecole Polytechnique de Montréal, a subi cette même nuit un certain traumatisme. Habitué d'étudier l'environnement des autres, il s'inquiète cette fois du sien. Seul dans sa tente il ronfle, parait-il, comme un moteur, il se réveille vers 4h du matin. Le cadre, qui est censé retenir la tente au sol, lève luimême de terre. Oh! pas de quoi paniquer, juste de deux ou trois pieds... «Alexandraaaa...», crie-t-il à l'intention de l'occupante de la tente voisine. Alexandra, étudiante en géologie (bac), n'entend rien : elle dort à poings fermés. C'est le chef de l'expédition, le Dr Michel Bouchard, qui vient le premier lui prêter main-forte. Le géologue ouvre la porte de la lente de l'écologiste et lui crie: «Claude, t'es en danger.» «Tu m'dis pus!» répond Claude assis sur le cadre et tenant la toile à deux mains. Un phénomène extraordinaire Oui, cela faisait du bien, en sirotant notre café matinal, de voir que la «mère-patrie» ne nous abandonnait pas. Le cordon ombilical s'était pour nous amenuisé à chaque étape, du petit aéroport d'ottawa à Iqaluil (l-robisher Bay), puis d'iqaluit à Raglan et enfin de Raglan au cratère. La dernière étape a été franchie en hélicoptère. ( Oui, maman! assise à côté du pilote, j'étais devenue une libellule!) Iqaluil ne manque pas de charme, avec son petit aéro- V0IR CRATERE EN A ST-HUB F fir (au suj ife Mé.'ropMafnl 388-JÎ22 /300 Autoroute 440 ouest ta t'est ifs l'êviïrmte t f sa çvoyez jjmnd... voyc^t clair"... evoyez Super écran 3<i pouces Pi mes video pour Super VHS Tube-image Trinitron Microblack M Son stéréo Airs OBx matriciel Ecoule»'i Kffvfl programmable 7, lecominancla jéaaag Trinitron KV-32SXR10 Une primeur Dumoulin Point bosom de lorgnon pour voir tes romansleuilletons

2 A 2 * LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 SUITE DE LA UNE LES MYSTERES DU LAC CRATERE CRATERE Au pays du vent et de la pierre port jaune utilisé fréquemment -par des avions de chasse, avec ses Esquimaudes portant un petit dans leur vaste capuchon et avec sa publicité sur l'omble chevalier (don't leave us without arctic char), ce poisson nordique au goût incomparable. Toutefois, ce n'est pas pour pêcher le savoureux omble-chevalier qu'une quinzaine de scientifiques québécois campent aux abords du cratère du Nouveau-Québec, dans la région de l'ungava. Réunis dans la belle et austère toundra sous la direction enthousiaste du géologue Michel Bouchard, ils sont là pour étudier un phénomène naturel unique: un immense cratère formé par la chute d'un météorite. Pour ce scientifique de l'université de Montréal, c'est pratiquement le voyage de sa vie. Obsédé depuis des années par le fameux cratère, le Dr Bouchard veut prouver que la profondeur du lac (263 mètres, le petit lac le plus profond au monde), a permis à son fond d'être épargné par le passage des grands glaciers. Il espère donc y découvrir des sédiments antérieurs aux deux dernières glaciations. C'est là une chose rarissime, dont nous ne possédons aucun exemplaire en Amérique du Nord: des vestiges de la flore et de la faune qui remontent à l'ère des dinosaures! Le benjamin du groupe et fils de Michel Bouchard, Jean-Philippe, 12 ans, traîne avec lui un livre de Jules Verne. Tout au long des deux semaines de son séjour, il n'en lira pas deux chapitres. La réalité, ici, dépasse la fiction. Dégèlera, dégèlera pas? Les géologues attendent que le lac dégèle pour en sonder le fond. Eli Weetaluktuk, un autochtone administrateur dans la région, est venu visiter l'emplacement du camp il y a quelques jours. Il a prédtt que, vendredi, la glace aura complètement fondu. Inquiets, les membres de l'expédition commencent déjà à évoquer le mauvais esprit du Cratère qui veut jalousement garder ses secrets. Déjà aussi on adopte la patiente philosophie des habitants de ces régions inhospitalières, où le vent et la pierre régnent en maître et se moquent bien de notre vaine impatience. Si ce n'est pas pour aujourd'hui, eh bien! ce sera pour un autre jour! DEMAIN: un poisson L'omble-chevalier, égaré? Le général Slavko Jovic, commandant yougoslave de la force de paix de l'onu chargée de surveiller l'application du cessez-le-feu entre l'iran et l'iraq, blague avec l'officier irlandais John Kelly, dans un hôtel de Téhéran. PHOTO Reuter La mission de l'onu se complique en Iran tard cette nuit alors que les derniers fêtards se dispersaient le long des grands boulevards longeant le Tigre. Après avoir ouvert la porte aux 175 bérets bleus du groupe international d'observateurs de l'onu, au début de la semaine, l'iran multiplie maintenant les obstacles sur le chemin des troupes de soutien, les casques bleus., La dernière tracasserie imaginée par Téhéran a bloqué le contingent canadien qui faisait escale à Incirlik, en Turquie, avant de se rendre en Iran. Même si ces militaires sont habituellement munis d'une simple carte d'identité des LA MÉTÉO Québec Mm. M». Aujourd'hui États-Unis Nations unies, on leur demandait cette fois un passeport en bonne et due fc-ne. «Pour surmonter ce contretemps, le ministère des Affaires extérieures à Ottawa a rapidement émis tous les documents réclamés», a déclaré hier le colonel Allan Bachelor. Selon lui, l'iran a maintenant donné le feu vert aux avions Hercule, des Forces canadiennes, qui transportent les 225 hommes et leur équipement à Téhéran où ils franchiront les douanes. De là, ils s'envoleront vers Bahktaran, à quatre heures de la capitale, avant de gagner leur poste en camion le long des km de frontières. Leur entrée en Iran a déjà été reportée plus tôt cette semaine alors que le gouvernement de Téhéran refusait d'admettre les cas- Abitibt 5 17 Nuageux Mm. Mu, Min. Mai. Outaouais 9 20 Ensoleillé Boston N.-Orléans laurentides 4 18 Ensoleillé Butfalo Pittsburgh Cantons de l'est 6 20 Ensoleillé Chicago S. Francisco Mauhcle 7 18 Nuageux Miami Washington Ouebec 6 20 Nuageux New York Dallas Lac-Saint-Jean 5 18 Nuageux Rimouski 17 Nuageux Gaspésie 17 Nuageux les capitales Baie-Comeau 6 16 Averses Min. Mu. Min. Mu. Sept-lles 6 16 Averses Amsterdam Madrid Athènes Moscou OO CO Canada Min. Mu. Aujourd'hui Acapulco Mexico Victoria Averses Berlin Oslo Edmonton 9 21 Nuageux Bruxelles Paris Regma Averses Buenos Aires 9 20 Roma Winnipeg Nuageux Copenhague Séoul Toronto Nuageux Genève Stockholm Fredericton 7 20 Nuageux Hong Kong Tokyo Halifax Pluie Le Caire Trinidad Charlottetown 9 18 Nuageux Lisbonne Vienne Saint-Jean Nuageux Londres La Quotidienne Tirage d'hier à trois chiffres. 580 à quatre chiffres Samedi, 20 août 19SB ques bleus en possession de leur pistolet. Tout en reconnaissant que ces retards priveront les observateurs de leur système de communication du côté iranien de la frontière, un autre officier canadien a dit qu'on s'attendait un peu à ce genre d'incident. «Ce n'est pas si grave puisque nous aurons tout de même des observateurs entre les deux armées et c'est cela qui est important», a déclaré le major Romas Blekitis, du quartier général des bérets bleus à Bagdad. À son avis, tout se déroule bien dans la mise en place du sytème de communications de l'onu en Irak, bien que les opérations soient un peu plus lentes que souhaité. Pour les opérations en Iran, cela mettra cependant beraucoup plus de temps que prévu. L'état-major irakien a mis ses troupes sur pied d'alerte hier soir, se méfiant d'une ultime actionsurprise de l'iran. À minuit hier soir, le commandement de l'onu n'avait toujours rien à signaler. Des militaires irakiens ont toutefois rapporté une certaine activité de la guerilla kurde, dans le nord du pays. Ce mouvement en lutte contre le gouvernement de Bagdad depuis des générations n'a pas participé à l'accord de cessez-le-feu. «Il s'agit là d'un problème interne que les Irakiens devront résoudre entre eux», a dit une source diplomatique. Pour le moment, l'heure est aux réjouissances ici. On dresse facilement une comparaison entre les événements des dernières semaines et là fin de la première guerre en Europe. Il a tout de même fallu sept mois de négociations entre la fin des hostilités et le traité de Versailles, a noté le même diplomate. CHEF Le PC retrouve un chef de l'opposition sauvetage» pour son parti, mais admet que M. Auf Der Maur arrive à un moment très opportun. M. Auf Der Maur affirme que le leadership du parti ne l'intéresse pas pour l'instant et que ce sera les membres du Parti civique lors du congrès de novembre prochain qui décideront qui en sera le chef. Interrogé à ce sujet, M. Dupras a déclaré que Nick Auf Der Maur ferait un très bon chef de parti. À chaque année, le Parti Civique reçoit $ de la'ville, soit un fonds de recherche de S et un montant de $ pour les dépenses de secrétariat. Ces montants sont établis d'après le pourcentage de vote que le parti a obtenu lors de la dernière élection et tiennent compte du fait que le parti a fait élire un conseiller. M. Dupras a précisé hier qu'il avait lui même approché, il y a trois semaines, M. Auf Der Maur pour solliciter son adhésion au parti. «(e suis très heureux de la venue de M. Auf Der Maur au sein du Parti civique et je suis persuadé qu'il contribuera à la restructuration du parti et aussi à une véritable opposition à l'hôtel de ville. M. Auf Der Maur, journaliste au Da/7y News, n'a pas l'intention d'abandonner sa carrière journalistique et affirme que ses nouvelles fonctions de chef de l'opposition n'entreront pas en conflit avec son travail. Avant de se joindre au Parti civique, M. Auf Der Maur, qui a été élu la première fois en tant que conseiller en 1974 par les électeurs du district de Peter-McGill, a militer successivement au sein du RCM, du Groupe d'action Municipal et comme indépendant. Nick Auf Der Maur est aussi reconnu pour avoir critiqué sévèrement à plusieurs reprises le Parti civique, mais le conseiller affirme que ses critiques ont toujours été justifiées et positives. Le nouveau chef de l'opposition a déclaré que sa venue au sein du Parti civique ne changera pas sa façon d'agir à l'hôtel de ville, «je suis là pour servir mes électeurs et non un parti politique quel qu'il soit. Le Parti civique me semble pour le moment être le meilleur véhicule pour représenter les Montréalais et je vais m'efforcer de rebâtir le parti afin de redonner aux Montréalais les voix qu'ils méritent au Conseil de ville», a déclaré M. Auf Der Mar. Selon lui, les conseillers municipaux doivent être libres de leurs opinions et pouvoir exprimer leurs idées personnelles. «Nous ne sommes pas des marionnettes et nos électeurs nous ont élus à la suite d'idées que nous avons émises lors des campagnes électorales. 11 faut donc être consistant avec nous-mêmes et j'ai bien l'intention de garder ma propre identité et mes opinions», a affirmé le nouveau chef de l'opposition. Selon lui, la lune de miel est terminée avec le parti du maire lean Doré. «Le RCM ne cesse de décevoir les Montréalais et j'espère être en mesure d'offrir à mes électeurs une alternative attrayante», a lancé M. Auf Der Maur. Finalement, d'après M. Dupras, l'arrivée de Nick Auf Der Maur dans les rangs du Parti civique va permettre enfin au parti de jouer son rôle d'opposition. «Nous avons des positions à défendre et des projets à mettre de l'avant. L'expérience de notre nouveau chef de l'opposition sera bénéfique à toute la démocratie municipale», a déclaré M. Dupras. ALLÉGATIONS Mme Blats-Grenier ne peut prouver ses allégations système de péage obligatoire pour l'octroi de contrats. «le leur ai dit (aux agents de la GRC) qu'au nom de la vérité je ne rétracterai pas ce que j'ai dit», a-t-elle précisé hier après-midi à La Presse. À moins qu'elle fournisse in extremis des preuves ou des excuses, le glas vient de sonner pour l'exministre. Visiblement irrité, le premier ministre Mulrohey a en effet été très clair à son arrivée, hier, au caucus que les députés et sénateurs conservateurs du Québec tiennent jusqu'à ce soir à Saint-Hyacinthe: «Si Mme Biais- Grenier n'a aucune preuve étanche, preuve sérieuse à fournir, elle aura ainsi terni toutes les réputations de ses collègues injustement, a-t-il dit. Et la population canadienne et québécoise portera sans aucun doute un jugement de valeur excessivement sévère sur un comportement aussi indigne». En soirée, le premier ministre s'est refusé à tout commentaire à la suite de l'enquête éclair de la GRC: «On verra», a-t-il dit Iorsqu'interrogé sur. le sort qu'il entend réserver "à Mme Biais-Grenier. Pour l'heure, ce sont ses propres collègues qui sont à ses trousses. Le président du caucus, Gilles Bernier: «Nous exigeons d'elle des excuses publiques, des rétractations, et on lui donne la journçç pour le faire. Elle est très au courant. Demain matin (aujourd'hui), lé cas est soumis au premier ministre. Notre position est très ferme». L'abcès sera donc crevé à midi même, puisque Mme Biais-Grenier ne s'est pas présentée au caucus hier,' une instance qu'elle boude depuis deux ans selon M. Bernier, et où on l'attendait de pied ferme. ' Le bureau de' M. Mulroney avait pourtant tenté de désamorcer la bombe hier matin. Ainsi, à 7 h 15, le secrétaire principal du premier ministre, ' Peter White, lui téléphonait-il afin, déclaretelle, de lui brandir-la menace d'expulsion si elle ne revenait pas sur ses accusations. En vain. Puis, quelques heures plus tard, deux enquêteurs de la section des délits commerciaux de la GRC, Pierre Drôz et Pierre Lange, se présentaient à son bureau pour l'interroger sur ses allégations de pots-de-vin. Le résultat: en fin d'après-midi la Gendarmerie émettait un communiqué faisant état d'une insuffisance' de preuves pour déclencher une enquête. Mme Biais-Grenier, vivait très en marge de la formation depuis qu'elle avait été exclue du cabinet, et ne ménageait pas ses critiques à l'endroit du gouvernement et, de ses propres collègues. Formulées juste à la veille du déclenchement des élections, celles faisant état, d'un système organisé de pots-de-vin font particulièrement mal aux conservateurs, dont les premières années au pouvoir avaient été entachées de nombreux scandales. Pensant faire diversion, le député de Duvernay, Vincent Delia Noce, avait déclaré pour sa part jeudi que le plus difficile pour lui, en quatre ans aux Communes, avait justement été de «rester propre». «Je pourrais faire mettre une douzaine de personnes en prison», a-t-il déclaré au Citizen d'ottawa. Penaud, M. Delia Noce revenait sur ses propos hier: «le me suis mal exprimé et mes propos ont été mal compris. Afin de rétablir les faits, je tiens à déclarer qu'on ne m'a jamais offert de pots-de-vin ou de choses semblables. De plus, j'affirme catégoriquement que je n'ai jamais eu connaissance d'aucun acte illégal». En dépit de cette précision, le député recevra à son tour la visite. des enquêteurs de la GRC la semaine prochaine. Cette affaire a occupé une bonne partie de la période des questions hier aux Communes, et terni le caucus conservateur qui visait, ironiquement, à donner une image épurée de la formation grâce à l'adoption de la règle du financement populaire. Explosion d'un car militaire en Ulster Agence France-Presse BELFAST Plusieurs soldats britanniques ont été tués et au moins 18 autres blessés dans l'explosion d'un car militaire qui s'est produite dans la nuit de vendredi à samedi entre Omagh et Ballygawley, dans le comté de Tyrone (Ouest de Belfast), a annoncé un porte-parole du quartier général de l'armée britannique en Ulster. Selon les premières indications du quartier général, basé à Lisburn (près de Belfast), il pourrait y avoir au moins sept morts. Le véhicule, qui transportait une quarantaine de permissionnaires, a sauté sur une mine, précise-t-on de même source. Les soldats, qui étaient arrivés dans la soirée à l'aéroport militaire d'aldergrove (banlieue de Belfast), regagnaient leur caserne à Omagh, au terme d'une permission en Angleterre, ajoute-on de même source. Aussitôt après l'incident la police d'ulster (RUC) et l'armée britannique ont bouclé la zone où s'est produite l'explosion, tandis qu'une noria d'ambulances dépêchées sur les lieux a évacué les morts et les blessés sur l'hôpital du Comté de Tyrone. Si ce bilan était confirmé il s'agirait de l'attentat le plus meurtrier contre l'armée britannique depuis la reprise de la campagne de l'ira menée simultanément depuis un mois en Ulster, en Angleterre et contre les bases européennes de l'armée britannique. Dans la seule province d'ulster, 13 soldats britanniques ont été tués dans des attentats perpétrés par l'ira de- puis le début de l'année. Un Malaisien menacé d'expulsion pourra rester au Canada AGNÈS GRUDA Alphonsus Liguori Dawson exultait hier : à deux jours de la date à laquelle il devait avoir quitté le Canada, il a appris que la Cour fédérale venait de rendre un jugement lui permettant de rester au pays. Ce Malaisien de 30 ans a reçu son ordonnance d'expulsion il y a un mois, après que sa femme, une Québécoise de 22 ans, eut subitement décidé de retourner chez ses parents et de ne plus parrainer sa demande d'immigration. Le couple, qui s'était rencontré à l'expo de Vancouver il y a deux ans, a un enfant de huit mois. «Mon avocat m'a appelé cet après-midi pour m'annoncer qu'il avait une bonne nouvelle pour moi», a dit M. Dawson, joint au -Partage de Saint-François, organisme de Sherbrooke qui s'est occupé de lui lorsqu'il s'est retrouvé du jour au lendemain dans la rue. M. Dawson avait une autre.bonne raison de se sentir heureux, hier: quelques heures après avoir appris la décision de la Cour, sa femme, Manon Lequin, lui tombait dans les bras. «e suis allé conduire mon fils chez mes beaux-parents, et je leur ai dit que je pouvais rester au Canada. Ma femme est alors tombée dans mes bras, en pleurant et en disant qu'elle m'aime», a-t-il raconté, d'une voix cassée par l'émotion. Qu'est-ce qui avait alors pu pousser la jeune femme à fuir sans avertissement son mari, et à prendre une décision qui risquait d'entraîner sa déportation? Le père de Manon, M. Gaston Lequin, affirme que sa fille a été manipulée par les agents d'immigration à Sherbrooke. «Manon est allée rencontrer les agents de l'immigration le 19 juillet. Tout avait l'air correct Mais en sortant elle m'a dit 'Il faut que tu m'aides, papa'», Tacontemi Lequin. «Le lendemain, l'agent d'immigration, Mme Sylvie Boisvert, m'a appelé pour me dire de protéger ma fille, de lui trouver un avocat, pour qu'il s'occupe de la garde dé l'enfant et de la saisie dés meubles de mon gendre», se rappellefcil. «l'ai cru qu'il (M. Dawson) avait peut-être un dossier criminel, alors j'ai caché ma fille.» Gaston Lequin affirme que les agents de l'immigration lui ont dit que son gendre était dangereux, sans expliquer pourquoi. «Ils avait dit à ma fille que ces personnes là, une fois qu'elles ont obtenu leur papiers de résidence, battent leurs femmes.». M. Lequin dit avoir été très surpris d'apprendre que son gendre était «dangereux». «Je me suis toujours bien entendu avec lui». Depuis qu'il a pris connaissance du jugement de la Cour fédérale, il a l'impression que l'immigration, pour des raisons obscures, l'a manipulé. «Ça me rentre pas dans la tête», dit-il, indigné. Le jugement de 22 pages rendu hier par la Cour fédérale demande au ministre de l'immigration d'accorder la résidence permanente à Alphonsus Liguori Daw-' son et de suspendre l'ordonnance d'expulsion èn vertu de laquelle il aurait dû quitter le Canada au plus tard demain. Pour Lawrence Roseberry, porte-parole du Partage Saint- François, et pour Alphonsus Dawson, cette histoire repose sur un bon fond de racisme, «j'ai la peau sombre, je suis différent», constate simplement M. Dawson, qui a été invité, pour la première fois depuis un mois, à passer mercredi prochain une journée complète avec sa famille. Le polluant le plus menaçant? La fumée de cigarette... JEAN-PIERRE BONHOMME La fumée de cigarette constitue, pour le moment, l'élément polluant qui menace le plus l'équilibre cellulaire de l'organisme humain. C'est du moins l'avis exprimé, hier, par le docteur Francine De nizeau, expert en toxicité de l'environnement de l'université du Québec à Montréal, au congrès international de biologie cellulaire. Le CLSC Kateri abandonne le ticket modérateur Malgré le jugement favorable de la Cour supérieure rendu le 15 août dernier, le conseil d'administration du CLSC Kateri, à Candiac, a pris la décision de ne pas remettre en vigueur la politique de contributions volontaires pour le programme de maintien à domicile. Pour le Conseil, il n'est pas question de mettre en pratique une politique de contributions volontaires à court ou à moyen terme. Il estime qu'il n'est pas de son devoir de décider à la place du gouvernement la tendance que prendront les CLSC en matière d'aide à domicile dans les années à venir. «De toutes façons, nous avions décidé, dès octobre 1986, date de la demande en recours collectif, de cesser cette pratique», précise le directeur général André Côté. Le système de contributions volontaires aura finalement fonctionné à Candiac de 1976 à Selon M. Côté, à cause de la situation qui a évolué, ce système ne répondrait peut-être plus actuellement à l'objectif premier. «L'idée initiale était de rentabiliser les services moins sur le plan monétaire que social. Nous voulions éviter la surconsommation et maintenir la courbe de services au plus grand nombre d'individus possibles.» A cause du vieillissement de la population, la demande a mainte nant augmenté et spécialement la demande de services lourds. Le docteur Denizeau a soutenu ce point de vue avec conviction au briefing de presse où l'on a fait le point sur les délibérations des scientifiques qui se sont déroulées toute la semaine au Palais des Congrès. La biologiste a affirmé que la population ne soupçonne pas jusqu'à quel point la fumée de cigarette s'attaque aux molécules, à la structure de la cellule humaine. La fumée de cigarette contient 330 produits contaminateurs, dont 50 sont «extrêmement dangereux». Par exemple, les benzopyrènes, le métal cadmium «qui tue les cellules» sujet d'étude du docteur Denizeau, contribuent, dit-elle, à déclencher entre autres désordres les cancers du poumon. D'autres scientifiques ont d'ailleurs affirmé jeudi que 80 p. cent des cancers chez les personnes sont le fait des contaminants de l'environnement. Le docteur Denizeau a précisé qu'à son avis la contamination de la personne, par la fumée inhalée directement, ou par le fait de la fumée d'ambiance, constitue une menace beaucoup plus dangereuse pour le système cellulaire que les émanations de la combustion des moteurs automobiles ou les retombées acides provenant de la combustion industrielle. Car cellelà est plus concentrée. Par ailleurs, parlant de ses re cherches fondamentales, le professeur a expliqué que le domaine le plus complexe, en toxicologie, est celui de déterminer les risques présentés par les doses contaminatriecs de faible intensité mais qui durent longtemps.

3 La pénible saga judiciaire de la famille Lapierre Les parents réclament une indemnité pour ieur fille handicapée à la suite d'un vaccin contre la rougeole LES TEXTES SONT DE HUGUETTE ROBERCE B Le juge Henry Steinberg de la Cour supérieure a donné cette semaine à la ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Mme Thérèse Lavoie-Roux, un délai de 30 jours pour verser $84 248,37 à une jeune femme de 21 ans, Nathalie Lapierre, devenue handicapée mentale profonde à la suite d'une immunisation contre la rougeole subie à l'âge de cinq ans. Cette somme représente une somme forfaitaire pour incapacité totale, frais d'experts et autres déboursés, et les arrérages de la pension due à Nathalie depuis l'entrée en vigueur, en juin 1985, de la loi votée par l'assemblée nationale du Québec pour indemniser les rares victimes des vaccins recommandés par le gouvernement pour assurer la santé publique. Elle n'a jamais été versée ce-, pendant, parce que les parents se refusaient à signer une entente d'acceptation de cette offre «finale», faite par la ministre, à laquelle s'ajoute une pension de $487,74 par quinzaine, pour l'avenir. Le juge Steinberg a décidé que l'offre ministérielle ne peut légalement être tenue pour finale. 11 a garanti à Paulette et Jacques Lapierre le maintien de leur droit de continuer leurs poursuites en vue d'obtenir pour leur enfant l'indemnité qu'ils estiment juste. Cette compensation, fixée à $4 millions à l'aide de calculs actuariels, pourrait leur permettre d'améliorer sensiblement la qualité de vie de Nathalie, dont l'état se détériore sensiblement en institution. Si, le 16 septembre prochain, la ministre Lavoie-Roux n'a pas réglé les sommes alors dues à Nathalie Lapierre, le juge lui en donnera l'ordre. Cette saga judiciaire, qui dure depuis plus de quinze ans, est encore loin de son point final. En voici les grands chapitres: Bébé Nathalie avant d'être vaccinée contre la rougeole. Septembre 73. Le couple Lapierre entreprend des poursuites et obtient de la Cour supérieure que le Procureur général du Québec verse en dommages-intérêts une somme de près de $ à Nathalie. Mais la Cour d'appel renverse ce jugement, invitant pourtant l'assemblée nationale à adopter une loi «pour corriger ces injustices» et indemniser les victimes de vaccins à effets secondaires tragiques. Avril La Cour suprême du Canada confirme la décision de la Cour d'appel et endosse sa recommandation. Sous l'impulsion du ministre de la Santé et des Services sociaux de l'époque, Guy Chevrette, l'assemblée nationale adopte à l'unanimité, dès juin 85, une loi d'indemnisation pour ces victimes, calquée sur celle de l'assurance-automobile. Mais depuis, les parents des victimes tentent vainement d'obtenir les indemnités prévues par la loi. «La situation de chacune des victimes de vaccin est particulière et très difficile à évaluer, explique Me Bernier, l'avocat des parents de Nathalie. Contrairement à ce qui se passe pour les victimes d'accidents de la route, d'accidents de travail ou d'actes criminels, il n'existe pour elles aucun mécanisme sérieux d'application de la loi qui les concerne. En novembre 1987, un règlement (modifiant le règlement d'application de la Loi sur la santé publique) est venu compliquer encore les procédures. Pourtant, dans le cas «Non, on ne s'habitue pas h JACQUES LAPIERRE, LE PÈRE DE NATHALIE Seize ans ont passé depuis le drame qui a déchiré leur vie. Mais pour Jacques Lapierre et sa femme, Paulette, la douleur est toujours aussi vive. Leur enfant, Nathalie, aura toujours cinq ans et demi. En l'absence de sa femme qui était à son travail, Jacques Lapierre, un instructeur de la Société de transport de la CUM, a montré quelque réticence hier à recevoir La Presse. Il craint, en donnant cette entrevue, de nuire aux intérêts de Nathalie. Car c'est d'elle, et d'elle seule qu'il s'agit bien. Puis la confiance lui vient. C'est peutêtre la millième fois qu'il raconte, mais le besoin est encore là d'en parler. Même les yeux pleins d'eau, même la voix brisée... «Ça a bien failli nous séparer, je connais d'autres couples qui ont vécu la même chose fit n'ont pu tenir le coup. Ma femme avait 29 ans, moi 31, quand le malheur nous est tombé dessus. Et nous allons bientôt avoir notre premier petitenfant!» Il me tend les photos de Nathalie, deux photos «d'avant», les deux seuls précieux souvenirs qui leur restent des jours heureux, les autres ayant été avalés par les procédures. «Si elle était née comme ça, on finirait peutêtre par marquer le coup. Mais à cinq ans, Nathalie était une belle petite fille blonde aux yeux brillants, une enfant parfaitement normale et pleine de vie... «Elle est devenue psychotique sous nos yeux. Nous l'avons vue se refermer peu à peu sur ellemême. Je suis pourtant sûr qu'à sa façon, elle est consciente de sa misère, qu'elle vit une impuissance qui touche au désespoir par moments... Non, on ne s'habitue pas. On n'apprend pas à vivre avec cette réalité-là!» Il rappelle. En septembre 1972, Nathalie est immunisée contre la rougeole. Deux jours après le vaccin, elle est fiévreuse. Le sixième jour, elle plonge dans un coma dont elle émerge, trois mois plus tard, handicapée pour la vie. Diagnostic : encéphalite. L'infection virale, qui attaque irrémédiablement les cellules du cerveau, est un des risques inhérents aux vaccins adoptes et recommandés par le gouvernement pour protéger la santé publique. Six mois de soins intensifs à l'hôpital Sainte- Justine. Nathalie peut dire quelques mots et semble vouloir se remettre quelque peu. Ses parents la ramènent à la maison où ses deux petites soeurs l'attendent (sa cadette a reçu le même vaccin, le même jour, sans inconvénient!). Et c'est l'enfer. Les parents sont vite débordés par l'état de l'enfant. Ses longues et fréquentes crises convulsives leur imposent des journées de 24 heures, sans nuits ou presque. Pire encore, dans ses yeux, ils lisent la souffrance, la frustration. Ils se résignent à placer Nathalie. Sa mère la visite tous les dimanches. Son père, un peu moins souvent. «Ça fait trop mal... «En institution, il semble qu'elle soit toujours au mauvais endroit, au mauvais moment. Malgré tout leur dévouement, les préposés ne peuvent s'occuper d'elle tout le temps. Mais Nathalie a besoin d'aide en permanence. Son état se détériore. Elle réalise, j'en suis sûr, qu'elle ne s'en sortira jamais dans ces circonstances. C'est pourquoi elle a cessé tout effort pour améliorer sa condition. Nous voulons l'aider à faire ces efforts, lui offrir des petits bonheurs, une qualité de vie à laquelle elle a droit. L'argent que nous réclamons, c'est pour elle, seulement pour elle. Nous ne serons pas toujours là...» de Nathalie, la preuve est faite depuis belle lurette.» L'histoire de Nathalie Lapierre, présentée dans cette page, ne représente pas un cas unique. Me Bernier pilote deux autres causes du même type, en faveur de Jessica Lanthier et d'olivier Godin, deux autres enfants respectivement âgés de trois et onze ans aujourd'hui victimes de dommages neurologiques survenus alors qu'ils avaient treize et trois mois, séquelle d'un vaccin (diphtériecoqueluche-tétanos pour l'une, et rougeole-rubéole-oreillons pour l'autre). Dans une lettre qu'elle adressait le 25 mai dernier au chef de l'opposition Guy Chevrette, la ministre Thérèse Lavoie-Roux fait état de dix demandes d'indemnisation adressées à son ministère pour le même motif. Six procureurs québécois, qui défendent des causes similaires à celle de Nathalie Lapierre, projettent de donner, en conférence de presse conjointe la semaine prochaine, leur avis sur l'application de cette jeune loi. En filigrane à cet imbroglio juridique, toute la question de la responsabilité sociale en cette matière reste posée. PHOTO PAUL-HENRI TALBOT. Il Presso Nathalie Lapierre, aujourd'hui âgée de 21 ans. Un vaccin qui peut tuer... mais très rarement Les vaccins contre les maladies infectieuses de l'enfance présentent un risque de l'ordre de un par million. Mais pour l'enfant non vacciné soumis aux virus de ces maladies très répandues et extrêmement contagieuses en classe et en garderie, le risque est mille fois plus grand, soit de un sur mille. Ces statistiques fournies hier à La Presse par le Dr Marc Quevil- Ion, directeur de la qualité (des produits biologiques et diagnostiques) de l'institut Armand-Frappier, rassureront les parents dont les enfants viennent de subir ou doivent bientôt subir un vaccin pré-scolaire, et que le cas Lapierre, largement publicise cette semaine, a pu ébranler. Sans nier la réalité des cas malheureux, qui appellent toute sa compassion, le microbiologiste compare le danger encouru par les enfants à celui que présentent certains aliments. «Est-ce que le fait de prendre de la nourriture est dangereux pour un être humain? Non, bien sûr. Mais certaines personnes allergiques sont mortes après avoir pris une bouchée, au beurre d'arachides par exemple, parfaitement inoffensive pour la très très grande majorité. D'autres, à la suite d'une piqûre de guêpe...» «Chaque organisme vivant possède ses propres caractéristiques réactionnellcs aux substances qui lui sont étrangères et qui s'introduisent en lui (même par la bou Une non-fumeuse intente une poursuite de $ contre la société Air Canada GERMAIN TARDIF Une dame de Laval, qui avait effectué un voyage par avion à Acapulco au Mexique, l'hiver dernier, a intenté une action en dommages de $10000 contre Air Canada parce qu'elle avait été gravement affectée par la fumée de cigarette même si elle avait pris place dans la section des nonfumeurs. Mme Nicole Charette était partie de Montréal avec sa fille, le 4 février dernier. Toutes deux occupaient les sièges 25 A et B, réservés aux non-fumeurs. Mais, allègue la demanderesse, elles se sont trouvées en présence de plus de huit fumeurs qui étaient assis dans les rangées 25, 27 et 29, également réservées aux non-fumeurs. Mme Charette fut atteinte d'une crise d'asthme aiguô qu'elle attribue à une concentration lourde et très dense de fumée. Les passagers ont continué à fumer et la crise s'est accentuée. Les agents de bord qui, selon elle, ne pouvaient maîtriser la situation extrêmement tendue et polluée, ont décidé de transférer la demanderesse et sa fille à d'autres sièges, dans la rangée 13. Les fumeurs ont persisté à griller leurs cigarettes malgré le fait que la dame venait de recevoir de l'oxygène et une première injection d'adrénaline administrée par sa fille. Le commandant de bord est, par la suite, intervenu pour demander aux passagers de cesser de fumer. Mais l'état de Mme Charette, qui venait de recevoir une deuxième injection d'adrénaline, s'aggravait, si bien que le personnel de l'avion envisagea d'atterrir à Houston, au Texas, pour l'y déposer. Finalement, l'atmosphère devint respirable et la voyageuse prit du mieux, ce qui lui permit de parvenir à Acapulco, mais «effrayée et terrorisée par son expérience et dans un très mauvais état». Durant son séjour au Mexique, elle dut consulter un médecin avant de revenir au Canada le 12 février, tel que prévu. Le voyage de retour s'est bien passé étant donné que le départ a eu lieu à une heure du matin et que tout le monde s'est endormi tôt, y compris les fumeurs. Selon un rapport médical préparé par le Dr Micheline Daigle, pneumologue, Mme Charette souffre de problèmes respiratoires et d'asthme, mais peut tout de même effectuer des voyages à bord de transporteurs aériens, comme elle l'a fait, d'ailleurs à maintes reprises auparavant, sans subir d'inconvénients. Cependant, son expérience de février dernier l'a tellement traumatisée qu'elle est depuis ce temps psychologiquement incapable de reprendre l'avion et ce, en dépit du fait qu'un membre de sa famille demeure à l'étranger. La demanderesse affirme que les dommages qu'elles a encourus sont dus uniquement à la faute, la négligence et l'incurie d'air Canada dans l'exécution de son contrat. Elle soutient que la compagnie aérienne n'a pas fait respecter l'interdiction de fumer dans la section des non-fumeurs, mettant ainsi en péril la santé, la sécurité et la vie de la demanderesse et des autres passagers. Lors d'une entrevue avec La Presse, Mme Charette a déclaré qu'air Canada aurait dû déposer les fumeurs qui se trouvaient dans la section interdite pour eux à un aéroport, puis entreprendre contre eux des poursuites pour avoir refusé de se plier aux règlements sur l'usage du tabac dans ses avions. Elle ne s'en prend pas aux fumeurs en général et n'a rien contre eux pourvu qu'ils respectent sa qualité de vie. Mme Charette, qui est maintenant dans la cinquantaine, a déclaré que, chez-elle, personne ne fume, ni son mari, ni ses quatre enfants. Il est interdit de fumer dans sa maison, même lorsqu'il y a des réunions de fête. Elle admet, toutefois, qu'un certain nombre de parents ou amis de la famille ont cessé d'y venir pour cette raison. D'autres viennent visiter la famille mais restent moins longtemps ou, quand l'envie les prend de fumer, sortent sur le balcon. Après sa malencontreuse aventure de février dernier, elle a senti le besoin d'un support moral, notamment pour l'appuyer dans ses démarches contre Air Canada. Sachant qu'il existait des organismes de lutte contre le tabagisme, elle a cherché dans l'annuaire de téléphone et a trouvé l'association pour les droits des non-fumeurs qui se charge de rendre public ce pénible exemple des problèmes causés par le tabagisme. che). Il s'établit une moyenne où la très grande majorité des gens se situent. Les vaccins sont fabriquées en fonction de cette moyenne, où on trouve une réponse maximale-optimale de protection contre certaines maladies infectieuses graves, et aussi de réactions indésirables minimales.» Le Dr Quevilion partage l'avis de plusieurs de ses collègues spécialistes, selon lesquels les personnes qui réagissent mal à un vaccin ont un système immunologique qui ne répond pas de façon normale et, face au virus sauvage contre lequel ce vaccin veut protéger, elles auraient réagi de la même façon ou peut-être encore plus mal sans le vaccin. Comment expliquer scientifiquement cette réaction indésirable, même rarissime? «Il n'y a jamais de certitude en microbiologie, répond humblement le scientifique. On ne peut encore expliquer le phénomène. Reste que la vaccination est une mesure sociale très efficace, qui a rayé la variole du globe (la variole tuait 85 p. cent de ses victimes. La polyomiélite, qui a fait plusieurs morts au Québec, n'existe plus chez nous depuis plusieurs années, grâce à la vaccination. Mes enfants ont été vaccinés, ma petite-fille aussi, tout récemment.» Un unilingue francophone poursuit l'olf GERMAIN TARDIF Un capitaine de pompiers de Saint-Joseph-de-Beauce s'est adressé à la Cour supérieure pour forcer l'office de la langue française à entendre sa plainte à l'endroit du Service de prévention des incendies de Montréal. M. Gaston Vachon avait présenté à la Ville de Montréal une demande d'emploi comme chef de district. Le poste lui a été refusé parce qu'il ne connaissait pas suffisamment l'anglais. Il s'est alors adressé à l'office de la langue française qui a pouvoir de trancher un litige de ce genre, conformément à la Charte de la langue française. L'article 46 de la Charte stipule qu'il est interdit à un employeur d'exiger, pour l'accès à un emploi ou à un poste, la connaissance d'une langue autre que la langue officielle, à moins que cet emploi nécessite une telle connaissance. À la suite de cette démarche, la Ville de Montréal a présenté à l'olf une requête en irrecevabilité. L'OLF a accueilli cette requête et a jugé irrecevable la demande de M. Vachon, le 20 juillet dernier. M. Vachon s'est alors adressé à la Cour supérieure lui demandant d'annuler la décision de l'office et de lui ordonner d'entendre sa plainte. Il allègue que l'office, en refusant de l'entendre, fait défaut d'exercer la juridiction que lui confère l'article 46, que sa décision constitue un violation de la Charte de la langue française et un abus de pouvoir entraînant une injustice flagrante à son endroit. Commerçants accusés de contrebande de cigarettes Pas moins de 17 commerçants de la région de Montréal ont été condamnés à des amendes de $2000 chacun après avoir été trouvés coupables de contrebande de cigarettes. C'est le juge Jean-Charles Hamelin, de la Cour des sessions de la paix, qui a entendu toutes les causes individuellement. Les intimés étaient accusés par le ministère du Revenu du Québec d'avoir eu en leur possession, à des fins de vente pour consommation au Québec, du tabac ne portant pas la marque d'identification prescrite par la loi concernant l'impôt sur le tabac. Les ayant tous trouvés coupables, le juge les a condamnés à des amendes de $2 000 chacun et aux frais, tout en leur accordant des délais variant de 60 jours à un an pour acquitter ces montants. Ces causes s'inscrivent dans le cadre d'un programme amorcé il y a quelque temps par Revenu Québec dans le but de faire échec à la fraude fiscale dans le domaine du tabac. «...oui, je vous recommande un certificat de placement garanti, car nos taux sont parmi les meilleurs.» «Et si vous le désirez, on peut même faire la transaction par téléphone! C'est un mode d'épargne fiable et à haut rendement. À propos, si vous êtes âgé de 60 ans ou plus, vous aurez droit à une prime de 0,125 %. Puis-je faire autre chose pour vous aider?» G Fiducie du Québec v: Desjardins 1 an I 3 ans I. 5 ans intérêts payés annuellement Anjou : / Brossard: / LaSalle: / Laval : / Longueuil : / Montréal : / Institution Irrsertte à la RéKW de l'assurance-depots du Quebec. Taut pouvant varier sans préavis. '

4 A 4 * LA PRESSE, MONTRÉAL. SAMEDI 20 AOUT 1988 F 82 Le trimaran Lada Poch du skipper français Loick Peyron lors d'une sortie sur le Saint-Laurent en face de Québec. «UPHOTOSPC Le trimaran FuJIcolor du skipper canadien Mike Birch, l'un des favoris de la transat Carlsberg 88 Québec Salnt-Malo personnes attendues au départ de la transat Carlsberg 88 CILLES NORMAND QUÉBEC Plus de 30O 000 personnes sont attendues demain pour assister, sur les deux rives, au départ de la transat Calsberg 88, qui reliera Québec à Saint-Malo pour la deuxième fois en quatre ans, et dont le départ sera donné à ;l3h30, à l'étalé de pleine mer. j Une vingtaine de voiliers, dont 14 multicoques parmi lesquels on 'retrouve les plus rapides du monde, s'élanceront donc dans une (aventure de tous les instants, à laquelle le gagnant pourrait mettre un terme en moins de huit jours,,si les conditions de navigation lui sont favorables et s'il arrive à.conserver une vitesse moyenne de 14 noeuds et plus. Le catamaran Royale, qui a chaviré dans la Route du Rhum en 86, entraînant son skipper, Loïc Caradec, dans l'abime, avait ;remporté l'épreuve de 1984 en 8 jours, 13 heures et deux minutes. C'est le navire ravitailleur USS Concord, de la marine de guerre américaine, arrivé à Québec mercredi, qui donnera le coup de canon du départ. Celui-ci pourra être devancé ou retardé de dix minutes, tout dépendant des conditions de vent, ceci pour répondre aux besoins de la télévision. Radio-Canada produira une émission d'une heure, en direct, de 13h à 14h. Les Français pourront assister au départ sur FR-3, I puisque Thalassa produira une émission spéciale d'une d'une. heure. La ligne de départ a été établie devant le Yacht Club de Québec, à hauteur de Sillery, autrefois, l'anse-aux-foulons. Places de choix I Les spectateurs pourront donc profiter de places de choix, sur les deux rives, depuis l'ancienne gare ; maritime de l'anse-aux-foulons jusqu'au bassin Louise, dans le Vieux-Port. Les plaines d'abraham offrent d'excellents postes d'observation. Le spectacle sera certainement éblouissant depuis la terrasse Dufferin, si le vent est suffisant. Les équipages auront eu le temps de déployer les voiles et même d'envoyer un spinnaker. Mais c'est certainement depuis la rive sud qu'on pourra tirer les images les plus saisissantes. En 84, les photos les plus belles avaient été prises de ce côté, avec Québec et son Château Frontenac en arrière-plan. L'île d'orléans à bâbord % La zone de départ sera interdite à toute navigation, aussi bien commerciale que plaisancière, à compter de midi trente. Cette zone se situe à un mille marin de chaque côté de la ligne. Les plaisanciers pourront circuler librement après que le dernier voilier aura franchi la limite sud de l'île d'orléans (Sainte-Pétronille). Entre-temps, les bateaux de plaisance demeureront dans des zones dites de bateaux spectateurs, aux battures de Beauport et dans le corridor de la rive sud, entre Saint-Romuald et Lauzon. Les monocoques, au nombre de six, devront laisser l'île d'orléans à bâbord, et filer par le chemin le plus court vers Saint-Malo. Les multicoques, eux, sont tenus de passer entre Percé et l'île Bonaventure, pour laisser une bouée à tribord, au sud de Capaux-Meules, au Îles-de-la-Madeleine, après quoi il devront en laisser une autre à tribord, au sud de la Tête de Galantry, aux îles Saint-Pierre et Miquelon. Poursuivant leur course dans l'atlantique, les pur-sang de la mer passeront à tribord le rocher de Fastnet, au sud de l'irlande, avant de passer à tribord encore la bouée de Banchenou. De là, les multicoques cingleront vers Saint-Malo, VOL A L'ECOLE POLYTECHNIQUE Récompense de 5000$ Una dizaine d'ordinateurs do type IBM PS/2 ont 6l6 volés à l'école Polytechnique. Une récompense de 5000$ sera offerte à toute personne qui transmettra les renseignements qui permettront d'identifier et d'arrêter un ou plusieurs voleurs. Par ailleurs, les informations contenuos dans les ordinateurs n'ont aucune valeur marchando. Il s'agit do données scientifiques et techniques, tours utilisateurs apprécieraient que ces informations leur soiont restituées. - Tél.: (de 9 h à 17 h), (après 17 h). but ultime- de l'épreuve. Une course de milles nautiques par le chemin le plus court. L'arrivée à Saint-Malo ne sera pas de tout repos, puisque les conditions de navigation dans la Manche, en cette période de l'année, y rendent la compétition difficile et parfois périlleuse. Les vents y sont irréguliers, et le parcours est parsemé de rochers. Au surplus, les marins s'attendent à être ennuyés par les pécheurs malouins, qui, croit-on, choisiraient l'occasion pour protester contre la politique canadienne dans le dossier de la pèche commerciale. : Une activité fébrile Depuis hier, une activité fébrile règne sur les quais, où on sent la nervosité gagner les marins, au fur et à mesure qu'approche le moment du départ. On procède aux derniers réglages, on vérifie et revérifie le moindre cordage, le moindre boulon, et il en sera de même aujourd'hui, alors qu'on évitera toute sortie pour ne pas faire courir de risques inutiles aux voiliers. Ces derniers quitteront le bassin Louise entre 23 h 30 et minuit, ce soir, pour être amarrés dans le bassin extérieur, d'où ils gagneront demain la zone de départ. Sen Ice iihfiu uk 6 pièces «i argent sterling. Londres 1840 Table ancienne en bronze et porcelaine de Serre» It S w Epingle de platine icrtle de diamants (en» carat») Montre Patek Philippe pour homme en or 18k Sen Ice de couverts Wallace en anzent sterling, motif «Rose Point» AVIS PUBLIC Des biens provenant de plusieurs successions, de nombreux particuliers et/ou de notre propre compte seront vendus par ENCAN PUBLIC SANS RESTRICTIONS EXPOSITION PUBLIQUE Vendredi 26 août, 10 h à 21 h Samedi 27 août, 10 h a 17 h Dimanche 28 août. 10 h a 17 h ENCAN PUBLIC LOTS Lundi 29 août, 19 h Mardi 30 août. 19 h Mercredi 31 août, 19 h Jeudi 1er sept., 19 h Dimanche 4 sept., 13 h TABLEAUX CANADIENS: A. Y. Jackson. A. ). Cassen. L. S. Harris. F. S. Coburn. R. W. Pilot. M. A. Fortin. F. H. Johnston, H. Watson. S. M. Cosgrove, L Ayotle. A. Rousseau. M. Tanobe B. Des Clayes, G. Delfosse. P. Surrey. M. Claire. J. W. L Forster et plusieurs autres. OEUVRES EUROPEENNES ET ÉTRANGÈRES: P. Lamrenne, L. Icart. A. Volli, N. Barchcnkov. W. H. Waring, Icône grecque ancienne représentant Saint-Michel -W" x 30". collection de figurines et de masques africains. MEUBLES ANCIENS ET DE QUALITÉ: Étagères chinoises anciennes en bois satiné, mobilier de salon style Louis XV, écrans de cheminée en tapisserie (We siècle), mobilier de salon en cuir capitonné, suite de 8 chaises de salle a manger époque Guillaume IV. tables de salle à manger à piètemem triple, suite de 10 chaises de salle a manger, commodes en acajou de H. Plummer. coiffeuse ancienne à 3 niveaux en marqueterie, étagère a revues géorgienne, mobiliers de salle a manger, commodes, vitrines, secrétaires-bibliothèques, meubles chinois en bois de Coromandel comprenant des paravents cl meubles chinois en bois de rose. Piano de concert Wm. Knabc. ARGENTERIE: Service a thé et : café 6 pièces en argent sterling (Londres 1MO), service de couverts en argent sterling International, contenant a «elrog» du 19e siècle, objets anciens en métal argenté. HORLOGES. MONTRES ET INSTRUMENTS SCIENTIFIQUES: Montre Patek Philippe en or 18k avec bracelet en or. montre-bracelet Patek Philippe en or 18k avec remontoir arrière, montre Van Clecf et Arpels en or 18 k. Montre Rolex en or 18 k. horloge de bureau Tiffany, montre-bracelet Jaeger LcCoultrc pour homme en or Ibk, baromètre ancien N'egretti & Zambra (Londres) en Chine. TAPIS PERSANS. CHINOIS ET ORIENTAUX TISSÉS MAIN: Kirman. Mcchhed. Nain. Lilihan. Tabriz. Ispahan. Hamadhan. Khalabar ainsi qu'un Sarouk ancien signé. PORCELAINE: Vase de palais ancien Satsuma. vases de Sèvres, paire de masnifiques urnes de Sevres anciennes datant du IVe s., cassai ancien Limoges et Koyalstat. collection de figurines Royal Doulton. LUMINAIRES: Lampe de table Pairpoint. lampes de table a personnages, lusircs de cristal, lustres en bronze et porcelaine bleu de cobalt, suspensions style Empire, lustre en bronze de type lanterne. BIJOUX: Collier de style original en or lâk serti d'émeraudes. collier en or 18k serti de saphirs et de diamants, colliers, bagues et épingles sertis de diamants, d'émeraudes et autres pierres précieuses. MONNAIES RARES: Collection de pièces d'or canadiennes, pièces d'or américaines des 19e cl 20e siècles, pièces décimales de choix et dollars en argent canadiens, ensembles, collections et bien plus. ENCANS rue Paré Montréal, Québec Fauteuils Louis XV «ami* de tapisserie ( I Se siècle) À Petro-Canada EMPIRE H4P 2M1 Tel.: «NOTRE BUT EST DE VOUS SATISFAIRE» I 1 rcdtrkk Simpson Coton) Huile sur toile 253" x 13.25" Piano de conceit Wm. Knabc & Co. Alfred Joseph Guson Huile sur panneau 12" x 15" Canada 50 cents 1870 presq.de neuf Variété rare sans «LCW» Étagère chinoise anritnne ta trau satiné Résultats mm NUMÉROS LOTS s S s S 04 s S 65010a l 000 S 6501BB 100 S 650BSi 10 S Tirage du DÉCAPOTABLES SUNBIRD GT 1989 vous donne droit» une decapolaxe rouge SunDird GT L H J L H K L J L M lots bonis do 500 $ chacun (non decomposable!) 133H H H H H H H H H H H H H H H H H H J J J J J J J J J J J J J J J J J J J J J J J J K K K K K K K K K K K K K K K K K K K L L L L L L L L L L L L L L L L L L L L L M M M M M M M M M M M M M M M M M M967 Les modalités d'encaissement des bll'ets gagnants paraissent au verso des billets. En cas de disparité entre cette liste de numéros gagnants et la liste officielle, cene dernière a priorité. 110 autres lots bonis le vendredi 26 août Economisez jusqu'à 12 $ grâce à votre livret de bons des Pros du vélo* Économisez à l'achat de carburant Petro-Canada. Offrez-vous trois boîtes à boire de McCain pour Procurez-vous une boîte de huit barres tendres 35 0 (Valeur au détail approximative : 1,59 $) Quaker pour 35 0 (Valeur au détail approximative : 2,69 $) Obtenez un ensemble gratuit de sécurité du cycliste. Encouragez la sécurité à bicyclette Chaque fois que vous utilisez un bon de votre livret (à l'exception du bon pour l'ensemble gratuit de sécurité du cycliste), 5 0 sont versés au Fonds des Pros du vélo pour encourager la sécurité à bicyclette et sur la route chez les jeunes. Présentez vos bons dès aujourd'hui * Un seul bon par achat d'au moins 25 litres de carburant. L'offre est en vigueur jusqu'au 24 octobre 1988 inclusivement. ; ~ /~ ~~\7' SI VOUS N'AVEZ PAS REÇU VOTRE LIVRET DE BONS. TÉLÉPHONEZ SANS FRAIS AU lrawpmh {l PCmOONAM «Marque es commerce oo P«ro-Ca.-aa he. - Tnoemrx

5 Le Barreau canadien préconise ia surveillance électronique en remplacement de la prison 4 * Un moyen de rechange valable lorsque l'emprisonnement n'est pas requis PIERRE GRAVEL Les tribunaux devraient, dans certains cas. être autorisés à imposer des ordonnances de surveillance par écoute électronique en remplacement des peines d'emprisonnement. Tel est du moins l'essentiel d'une résolution qui sera soumise la semai- Un Traitement de texte Français Performant 640 K. 1 lecteur disquette, 360 K. ' 1 disque-dur 20 Megabytes écran 14" a haute'resolution souris/interlace GEM traitement de texte GEM (Français) incluant documentation 600 pages en français IBM compatible Disque 20 Meg. Imprimante SEULEMENT MTL 8251, rue St-Hubert (nordde Jarry) LAVAL 3820, boul. St-Martin 0. (cmlabe\\e)j twvm^^^^ft^wr^^s>v>s^vm'a.^.^wv.^. ^ SQEH IQUH RABAIS DE 30% A 60% Cricket Presents t Excel (français) O Word 3.01 (français) "T57539-S o File (français) s Write O Works (français) 5 Multiplan (français) "28S39-S. Illustrator 88 Abaton 300 flat bed "3595 OS. DataFrame XP60+40 "5095^2. 'offre valide jusqu'au 30 août ,00 $ 379,00 $ 379,00 $ 99,00 $ 149,00 $ 249,00 $ 99,00$ 425,00 $ 2395,00 $ 2995,00 $ rnicro-poutiquê vous offre plus de 500 meg de logiciels du domaine public Pour de plus amples renseignements, communiquez avec un de nos représentants. SEMINAIRES D'INFORMATION CAO/DAO - 6 septembre Comptabilité -30 août < Connectivité -1 septembre Édition électronique 7 septembre Maclmmeubles - 31 août Musique MIDI -13 septembre Vidéographle et Infographie 14 septembre. les séminaires se donnent au 1755 boul. Ronô-Lôvesquu aux dates mentionnées à tdhoo. Pout plus de renseignements: Lo rapcf'tf efapptcnlksoootximoctitoth'' pmmel dot économe* Oc tempt ml (forcent Oài ht premoiet hevot avmafan. rriicrû RQUtjqUÉ Montréal 512 est Beaubien (514) Sherbrooke 2433 ouest, King (819) IVAWVASW,V> SV.W.V.-.'. i Macintosh ; SE SPÉCIAL MACINTOSH SE 40 Avec disque dur interne 40 meg M.B. Téléphonez Concessionnaire autorisé Service-location Séminaires-formation MlimnuiI^diconiMCTclConnut»*r. Appll«IllogoAftl,tort0.1 rru.-qj*l 6icci.es 0.Apr* Corpul»rc La Méditation Transcendantale s'apprend facilement. Elle est très agréable à faire. En quelques minutes, la MT procure un repos deux fois plus profond que le sommeil. Ce repos profond élimine le stress et rafraîchit le corps et l'esprit. ne prochaine à l'association du Barreau canadien ( ABC ) dont les assises annuelles débutent demain à Montréal. Plus qu'une vague suggestion de quelques membres isolés, cette recoin mandat ion arrive en tête de liste des hujt recommandations d'intérêt. public dont le Comité des résolutions propose l'adoption.. Cette mesure a fait l'objet d'une étude exhaustive par un comité spécial de PABC sur l'emprisonnement j et la libération, présidé par John W. Çonroy. Cé groupe a, entre autres recherches, pris note des résultats d'expériences-pilote menées aux Etats-Unis depuis 1984 et, actuel le- 4 ment, en'colombie-britannique. Il s'agit essentiellement d'un systè-. me de contrôle â distance des allées "et venues d'une personne condamnée mais laissée en liberté à l'intérieur d'un territoire donné. Avec son accord, l'individu en question demeure en liaison constante avec ' un centre de surveillance grâce à un appareil électronique jouant en quelque sorte,' le-'rôle d'un gardien qui serait attaché à ses pas. Dans les six «attendus» précédant le texte de la recommandation, le Comité des résolutions évoque les expériences en cours, les circonstances dans lesquelles une telle mesure pourrait s'appliquer, ses avantages et les précautions à prendre pour qu'elle demeure conforme à la Charte canadienne des droits et libertés. Mises en candidature pour le certificat du mérite du patrimoine Le Service canadien des parcs vous invite, a suggérer, lo nom de personnes ou groupes qui sont dignes de recevoir le certificat du mérite du patrimoine Ce certificat a été institue pour rondro hommage à ceux qui ont déployé des étions pour conserver notre patrimoine naturel et historique. Il s'adresse aux personnes à l'extérieur de l'administration fédérale. Pour être candidat, il faut avoir contribué d'une façon exceptionnelle et importante à la cause du patrimoine. Vous pouvez obtenir des trousses d'information sur l'admissibilité et les procédures de mises en candidatures à l'informathoque, Certificat du mérite du patrimoine, Environnement Canada, Ottawa, Canada, Kl A 0H3. Tél.: (819) Veuillez nous faire parvenir toute mise en candidature avant le 31 octobre Le(s) nom(s) du(des) récipiendaires du certificat du mérite sera(ont) dèvoilé(s) au cours de la Journée du patrimoine le 20 février ^1 Canada Recommandée par les médecins En Amérique du Nord, six mille médecins ont appris la MT et beaucoup d'entre eux la recom- Maharishi Mahesh Yogi, fondateur de la MT Voici ce que les gens du Québec disent de la Environment Canada Seivico canadien ' Canadian Parks des parcs Service «Il est sou liai labié, comme moyen de diminuer les pertes humaines et économiques de même que le coût d'emprisonnement, de développer des solutions de rechange à l'emprisonnement lorsque celui-ci n'est pas requis pour protéger l'intérêt public.» Le comité considère que «la surveillance des détenus par écoute électronique est considérée comme une mesure sécuritaire et humaine» telle qu'elle est présentement expérimentée en Colombie-Britannique «sur dés détenus purgeant de courtes sentences ou a l'occasion de permissions de sorties temporaires.» Les auteurs du rapport recommandent que les modifications législatives soient adoptées «pour permettre spécifiquement aux tribunaux et aux autorités correctionnelles l'imposition et la révocation d'ordonnances de surveillance électronique». Ils insistent pour que ces changements s'effectuent en parfaite compatibilité avec la Charte canadienne des droits et libertés. Le rapport du comité spécial sur l'emprisonnement, qui sera présenté au Conseil national de l'abc, aborde de multiples autres facettes de la réalité carcérale dont: les problèmes particuliers qui se posent aux autochtones, les mesures disciplinaires, les droits des détenus en matière de changement de lieu de détention, la fouille et le droit à la vie privée des prisonniers, l'autogestion des prisons, les libérations conditionnelles, etc. Parmi les résolutions d'intérêt public dont les congressistes devront disposer, on note celle portant sur le partage des biens actuels et à venir en cas de rupture de mariage. On demande que lors de la séparât ion, les prestations de pensions et les éventuels bénéfices de caisse de retraite fassent partie des actifs à partager. CLINIQUE MÉDICALE D'AMAIGRISSEMENT DrJ.M.MARIKEAU - Dr J.LEMAY OMHIPRATICIENS TRAITANT L'OBÉSITÉ MONTRÉAL , rue Saint-Denis ST-LÉ0NARD , rue Beaubien Est REPENTIGNY , rue Notre-Dame LAVAL , boul. de la Concorde Est DETECTIVE PIERRE D. MASSUE Autorise sous l Acte concernant les agences de détectives du Québec», Licencié par la Cite de Montréal Disparitions infidélité conjugale surveillance divorce preuve d'adultère enquêtes criminelles' fraude extorsion surveillance d employes filature toutes preuves pour la cour. CONFIDENTIEL - DISCRETION ASSURÉE MÉDECINE CHINOISE ET ACUPUNCTURE Un cours intensif d'acupuncture/herbologie débutera le 24 septembre 1988 et aura lieu tous les samedis de 10 h à 13 h. L'ORDRE DES ACUPUNCTEURS DU QUÉBEC est un organisme important dans le domaine de la médecine chinoise en Amérique du Nord dont le diplôme est reconnu par le ministère de la Santé. Dépt. de la médecine chinoise, République de Chine (grade CMD). Informations: COLLÈGE DE MÉDECINE CHINOISE ET CULTURELLE 3565, rue Berri, suite 230,'Montréal mandent fortement à leurs patients. Les bienfaits de la MT ont fait l'objet de plus de 300 recherches scientifiques. On observe entre autres les résultats suivants: Moins de stress et d'anxiété Esprit plus clair, plus grande intelligence Plus d énergie et de vigueur Plus de joie et de respect de soi Montréal compte déjà des milliers de gens de tous les âges et de tous les milieux qui pratiquent la MT. Méditation Transcendantale La MT me procure chaque jour plus de vitalité et de clarté d'esprit. J'accomplis davantage. Lise Talbot, ergoihe'rapeute Après dix ans de pratique, je suis toujours émerveille par la facilité et la simplicité de la MT. Pierre Montpetit, administrateur (marketing) La MT m'a apporté l'équi Jibre physiologique et psychologique. Ma confiance en la vie grandit de jour en jour. Ginette Robert, infirmière diplômée Apprendre la Méditation Transcendantale - conférences d'information spéciales - entrée libre MONTREAL Le dimanche?! tout. Le mardi Jl août: 19: Le RelncElitabeih Le Grand Ho'el 900, boul rue University Rcne-.e.tsqueouesl LAVAL Le lundi 22 août. 19:30 SI- 'raion Laval Auloroule des Laurentidea. Laval RIVE-SUD ET MONTRÉAL-EST DRUMMONDVILLE GRANBY JULIETTE Le mercredi 24 août. 19:30 Lo mardi 23 août Le eûdl 2S août, Le jeudi 25 août. Sheraton Saint-Laurent 19:30 19:30 19: HcCharton Hotel Le Dauphin Caslel de l'eatrie Auberge Joliette Longueuil 600. bout. Si-Joseph 001. Principale visrtauon Hi ii.inli/ IVnm->ioii «La Mcdilatiun lran:>ccndantalc» aujourd'hui a '» Il.'0 il l'antenne de lelctisiun QuatreSaisons, canal 35,cable5, et ans»! sur ( KSI I Sherbrooke, canal 9. câble 15 ou 26. cet après-midi à 12 h.10 et demain (dimanche) à 18 h 30 OBESITE Uno ÉQUIPE composée do médocins I omniproliciens, d'onimolours, do pro-1 fcssionnols en activités physiques, do I diélotistos et do psychologuos. Uno ÉVALUATION de votro capacité personnelle à MAIGRIR. Un TRAITEMENT selon uno approche personnalisée. Outre «"«Tiluitien et de ttihiffiint M immr{iti(jm obétit» et nutrition O Montréal Inc. 6863, ni* St-Hub.rt ACADEMIE WATTIER Fondée en 1975 COURS DE DESSIN, PEINTURE, AQUARELLE, PASTEL, MODELAGE SESSION AUTOMNE 1988 Début: semaine du 5 septembre. Durée : 4 mois. 75 h de cours. Jour ou soir. Tous les niveaux. Matières enseignées: Portraits, nus, figures, paysages, fleurs, natures mortes, compositions, etc.. Histoire de l'art avec projections Séance publique d'information Mardi le 6 septembre à 19 h. Retenez vos places. Renseignements: ou: , Saint-Denis (métro Beaubien) Permis 749S00 Pierre Foglia Le courrier du genou, part two G uy Verreault environnementaliste à Dollarddes-Ormeaux me félicite de n'avoir pas encore abordé LE SUJET de l'heure. Je vous félicite de n 'avoir pas encore cédé a la nouvelle mode, de n'avoir pas joint la meute des nouveaux défenseurs de l'environnement qui ont à leur tète le champion pollueur des ondes, Louis-Paul Allard de CKAC. Laisser l'environnement dans les mains de ces gens-lù, c'est comme laisser la religion dans les mains de Swaggart'. Faire grimper les auditeurs dans les arbres est moins utile aux arbres qu'à M. A lin ni lui-même et à son émission. Vous me suivez? e vous suis très bien M. Verreault. Vous me dites que d'un côté il y a les Swaggart, les Taux curés de l'écologie. Et de I autre, il y a les vrais curés. Mais au milieu M. Verreault, savez-vous ce qu'il y au milieu? Il y a une foule de gens comme moi qui voudraient bien faire quelque chose pour l'environnement, pour l'écologie et toutes ces belles et bonnes choses lu, mais qui ne font rien. Et savez-vous pourquoi ils ne font rien? Parce que les curés, les faux comme les vrais, les font plus chier que les pluies acides. Voila. Je trouve ridicule, m'écrit Mme Gisèle Liboiron de Toronto, qu'on ait donné un prix Méritas à cette annonce publicitaire qui nous montre une femme, copilote d'un avion de ligne, si pressée de rejoindre une assignation de dernière minute qu'elle en a oublié son déodorant... Le prix Méritas c'est évidemment pour souligner qu'on a donné un rôle valorisant de co-pilote à une femme. Moi je trouve au contraire que ce prix récompense une caricature. Ort ne valorise pas les femmes en nous les montrant dans des rôles si CONVENTIONNELLEMENT valorisants. On renforce seulement le préjugé très enraciné dans notre société que les «professionnels» valent mieux que les autres, qu'une co-pilote, ma chère, c'est tellement mieux qu'une hôtesse de l'air... Vous avez peut-être raison madame, mais moi ce n'est pas la co-pilote qui m'énerve dans cette annonce-là. C'est le déodorant. Je trouve que les femmes passent trop de temps à sentir bon sous les bras et pas assez à être moins connes entre les deux oreilles. Mais l'homme aussi c'est vrai. Dites-lui qu'il est épais, ça passe. Dites-lui qu'il pue, il ne vous le pardonnera jamais. Tout ça pour vous dire qu'à l'odeur de l'homme et de la femme d'aujourd'hui, je préfère celle de l'oka d'hier. Ou l'odeur de mes chats qui sentent la terre mouillée. e ne me souviens pas de m'ètre fait poser une question à la fois aussi nounoune, uussi intime et aussi empoisonnée que celle que me pose M. lean Marchand de Charlesbourg... Imaginez-vous que ce monsieur me demande, tout bonnement, de lui envoyer par retour du courrier, la liste des DIX MEILLEURS LIVRES QUE l'ai LUS DANS MA VIE. Rien que ça. l'ai passé ma vie à lire et un parfait inconnu vient me demander de la lui résumer en dix titres... C'est non seulement nono, mais diablement compromettant. Comment me regardera-t-on si je mets là-dedans trois romans noirs et pas de Hugo, pas de Melville? Pas de Malraux. Pas de Dostoïevski. Pas de Miller ni de Proust. Pas de moderne? Rien que des femmes? Pas de femmes? Pas de Québécois? Pas d'américains, trop d'américains? Ni Tremblay, ni VLB? On voit combien la question est empoisonnée. Mais en même temps irrésistible. C'est comme les tests dans les revues hebdomadaires qui notent votre sexualité sur 20 en vous posant cinquante questions idiotes du genre: fermez-vous les yeux quand vous sucez un popsicle?on a beau savoir que ça n'a rien à voir, mais on y pense pareil: cout'donc, je les fermetu ou je les ferme pas? Pour revenir aux dix meilleurs livres la tentation est toute aussi grande, le ne peux pas m'empècher d'y penser, et bon, tant pis, les intellos hurleront mais je plonge. Et tant qu'à faire, sans tricher. e veux dire sans pirouette ni calcul pour épater (ou flatter) la galerie. Allez hop, mon vieux, c'est parti... Non attendez, c'est pas encore parti. Une minute, le temps de vous inviter à faire votre liste, vous aussi. Vous me l'envoyez et si j'ai assez de réponses, autour de Noél on se fait un cadeau: les vingt, cinquante ou cent livres qui auront été cités le plus souvent sur vos listes... OK, les miens. (Il ne sont pas classés par ordre de préférence, ou peut-être que si, je veux dire rien de prémédité, c'est comme ça vient)... Le voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline - La Storia, Eisa Morante - Alice au pays des Merveilles, Lewis Carroll - L'Amélanchîer, Jacques Perron - LJatirape-coeurs, J.D. Salinger - Le grand cahier, Agota Kristof - L'angoisse du roi Salomon, Ajar-Romain Gary - Fantasia chez les ploucs, Charles Williams âmes, Jim Thompson - Chronique du bonheur, Brigitte Fontaine - Le père de Lisa, lose Frechette.- La faim, Knut Hamsun -Tout Ubu, Alfred Jurry - War all the Time. Poems Charles Bukowski - La Place, Annie Emaux... À vous de jouer. Il y a trois règlements à mon jeu. Un, moi j'avais le droit de dépasser dix, mais pas vous. Deux, y'a rien qui presse, c'est pour Noél. Trois, s'il reste de la place sur votre feuille vous pouvez me dire aussi pour les popsicles. By the way, puisqu'on est dans les livres, merci tout le monde de m'avoir rassuré sur le Djian d'echine. Je vois que vous avez liai ça autant que moi... Vous n'êtes pas pire comme vipères, vous aussi. On devrait se partir un cercle littéraire terroriste. On torturerait des libraires, on assassinerait des auteurs, on mangerait le foie de certains critiques, et on irait en gang pisser sur la tombe de Marguerite Duras. Comment ça elle n'est pas morte? Vous êtes sûrs? Bon ben c'est ça mon vieux. On se retrouve dans La Presse du dimanche 11 septembre. Ca fera deux jours et demi que je serai à Séoul ce qui m'autorisera largement à tout, absolument tout vous dire sur la Corée du Sud. on est journaliste ou on ne l'est pas, moi je le suis ô combien, et je le prouverai encore une fois, en vous racontant tout, absolument tout sur le pays du matin calme, son économie, son histoire, ses traditions et je vous dirai tout, absolument toui tnissi sut < un! H.ius qui est un dieu très important puisqu'il.i invente les Chinois (dont font partie les Coréens), il a aussi inventé la poudre et la bicyclette. Pour la bicyclette je suis moins sûr. c vérifie et je vous le dis.

6 A 6 LA PRfcàSfc, bit, KCAL, Pour le moment, les cols bleus ne songent pas à la grève générale 41 Le syndicat des cols bleus de la Ville de Montréal n'a pas l'intention de demander, dans les prochains jours, un mandat de grève générale à ses membres. Il n'a pu, hier, s'entendre avec les autorités municipales sur la nature des services essentiels qu'il devra fournir s'il décide d'avoir recours aux débrayages de 24 heures, tel que le prévoit l'actuel mandai qu'il détient de ses 4200 membres. Si ces derniers devaient décider de déclencher une grève illimitée pour hâter la négociation de leur convention collective, il incomberait alors au Conseil des services essentiels de fixer les obligations du syndicat. Les grévistes de Voyageur perturbent les activités au terminus d'ottawa Preste Canadienne Un groupe d'employés en grève chez Voyageur ont dressé une ligne de piquetage hier après-midi devant le terminus d'autobus d'ottawa, perturbant les activités de la compagnie dans la capitale fédérale. Un autre groupe de grévistes, de Québec celui-là, est également allé manifester hier devant le terminus de Baie-St-Paul, dans le comté de Charlevoix. Les quelque 300 grévistes de Montréal et Québec, membres de quatre syndicats affiliés à la CSN, mettent ainsi à exécution la menace faite en début de semaine. Les employés de bureau, de la billetterie, des messageries et d'entretien avaient en effet prévenu la partie patronale qu'ils dresseraient des lignes de piquetage surprise un peu partout à travers la province, ainsi qu'à Ottawa. Les travailleurs de trois syndicats sont en grève depuis le 10 juin dernier et les employés de bureau, représentés par un autre syndicat, sont en lock-out depuis décembre. Les négociations entre Voyageur et les syndicats sont rompues depuis le mois de juin. Mais on n'en est pas encore là s'il faut se fier au président du syndicat, Jean Lapierre. Celui-ci déclarait hier que «l'escalade des moyens de pression était très positive» et qu'en dépit du desaccord de la Ville sur la liste des services essentiels à fournir en cas de débrayages sporadiques, ces arrêts de travail auraient bel et bien lieu au besoin.. En ce qui a trait au retour des partis à la table des négociations, Lapierre a dit croire en la parole du maire Jean Doré qui a déclaré, cette semaine, faire tout son possible pour que les pourparlers reprennent dans les plus brefs délais. Quant à la possibilité que le syndicat paralyse les activités du parc de La Ronde par un débrayage, le vice-président du local 301 du SCFP, Réjean Morel, a affirmé -que cette mesure de'prcssion avait été envisagée au cours de l'été mais repoussée à la suite d'une rencontre que l'on avait cru fructueuse avec la partie patronale. DES PRIX COMME VOUS N'EN VERREZ SANS DOUTE JAMAIS PLUS! dernière semaine Vite précipitez-vous chez Roche- Bobois, les affaires y sont vraiment exceptionnelles: 20% à 50% ; de réduction sur les meubles d'exposition, fin de série, prototypes, salon cuir ou tissus, bahuts, tables, chaises, chambre à coucher, éléments, petits meubles, etc... Ne manquez pas cet événement, c'est la dernière semaine. CLUB EL ABRA Départs tous les vendredis à partir du 4 novembre 1988 RÉDUCTION DE 100$ 1 semaine à partir de 599* 2 semaines à partir de 799* pour les réservations faites 90 jours avant le départ Le prix inclut lo vol aller et retour, le logement au Club El Abra (au coeur de la campagne et directement sur la plage), 3 repas par jour et tout ce qui suit pour le divertissement: tennis, volley-ball, equitation, vélo, motocyclette, ski nautique, jeux de table, salles do télévision et vidéo, pêche à la ligne, plongée sous-marine, équipement de plongée, randonnées en catamaran, planche à voile, plage de sable tin blanc, plongée dans la barrière corallienne, photographie sous-marine, promenades en bateau, nage avec tuba, grand parc pour enfants, animation, soirée dansante et bien d'autres choses. Pour renseignements et réservations, consultez la brochure disponible chez votre agent de voyages. 1425, boul. René-Lévesque ouest (Dorchester) Montréal H3G 1T7 Tél.: (514) MOINS DE 26 OOO $ AVIS DE CONCOURS CONCOURS OUVERTS AUX HOMMES ET AUX FEMMES DIRECTEURS LAUSANNE MOHAWK MOINS DE 31 OOO $ DU SCRUTIN Nous sommes à la recherche de personnes désirant relever un défi relié à la fois à la gestion administrative, à la formation de personnel et aux relations publiques pour combler le poste de directeur du scrutin dans les circonscriptions électorales de: BOURGET, JOHNSON, LAPINIÈRE", LAVIOLETTE, LES CHUTES-DE-LA-CHAUDIÈRE", MASSON", PONTIAC, SHEFFORD OXFORD CANADIANNA GRATIS: I GRATIS: GRATIS: SOMERSET MOINS DE 35 OOO $ NEW YORKER -MATÉRIAUX FOURNIS SEULEMENT VENTE D'AUTOMNE % d'escompte si livrée en 88 Vous pouvez réaliser de grandes économies en agissant maintenant!! Nécessaire complet d'isolation incluant l'isolant matelassé de 6 po (R20) en fibre de verre pour tous les murs extérieurs, 12 po pour les plafonds et d'autres isolants conservateurs d'énergie. Les nouvelles portes intérieures Élite, moulées à motif colonial pour chaque pièce de votre maison, j Nécessaire complet de boiseries intérieures à peindre, incluant les moulures pour toutes les portes intérieures et leur quincaillerie. J/tceroy Veuillez m'envoyer le NOUVEAU catalogue Viceroy de 120 pages. J'inclus 10$. NOM ADRESSE VILLE CODE POSTAL EMPLACEMENT OU TERRAIN APP. TÉLÉPHONE LE TEMPS FUIT, C'EST LA DERNIERE CHANCE DE CONSTRUIRE EN RÉSERVEZ VOTRE DATE DE LIVRAISON DÈS AUJOURD'HUI. Les plus belles maisons... RENSEIGNEMENTS: , av. Yvon-Berger, Sainte-Rose, Laval mi (accès pur la sortie 13 de l'autoroute des Laurcntidt-s - la 15 direction nord) 2B9 Attributions Assumer dans sa circonscription électorale la responsabilité de la tenue des événements électoraux ainsi que de la délimitation des sections de vote et des secteurs électoraux. Conditions d'admission aux concours Posséder la qualité d'électeur et être domicilié dans la circonscription électorale pour laquelle la candidature est posée ou dans une circonscription électorale contiguë pourvu, dans ce dernier cas, que la fonction puisse être exercée d'une façon satisfaisante comme si le candidat était domicilié dans la circonscription électorale pour laquelle il est nommé. Compétence recherchée Posséder une expérience dans diverses activités professionnelles ou personnelles reliées aux domaines de la gestion administrative, de la formation de personnel et des relations publiques, ainsi que des habilités professionnelles pertinentes à l'exercice des fonctions de directeur du scrutin. De plus, une bonne connaissance de la Loi électorale et de la circonscription électorale est nécessaire. D est également souhaitable que le domaine électoral soit familier au candidat. La connaissance de la langue anglaise est requise lorsque le nombre d'électeurs anglophones le justifie. Durée dn mandat La durée du mandat d'un directeur du scrutin est de cinq ans. Notons que, dans le cas d'une personne qui exerce déjà d'autres fonctions et qui obtiendrait un poste de directeur du scrutin, la Loi électorale oblige son employeur à lui accorder un congé sans solde et à ne pas exercer de sanctions à son égard pendant qu'il agit à titre de directeur du scrutin, et ce, pour le temps nécessaire à la gestion des événements électoraux. Rémunération Le taux horaire pour cet emploi est d'environ 24 $ (en voie de révision). Le nombre d'heures requis annuellement peut varier entre 30 et 600 heures selon le nombre et la durée des activités. Inscription Pour obtenir un formulaire d'inscription ou toute autre information relative à ces concours, veuillez composer, entre 8 h 30 et 16 h 30, du lundi au vendredi, l'un ou l'autre des numéros de téléphone suivants: pour la région de Québec: à l'extérieur de Québec (sans frais): Les formulaires d'inscription doivent parvenir aux bureaux du Directeur général des élections avant 16 h 30 le 9 septembre ' Le masculin est ici utilisé sans aucune forme de discrimination. *! Lapinière, les Chutes-de-la-Chaudière et Masson sont trois nouvelles circonscriptions. Pour en connaître la délimitation, veuillez composer l'un ou l'autre des numéros de téléphone mentionnés ci-dessus. Le Directeur général des élections du Québec

7 LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 Guy Pinard H Le parc historique de Fort-Chambly au temps de ia révolution américaine e parc historique national Lde Fort-Chémbly se transformera en un immense champ de bataille, les 3 et 4 septembre, alors qu'on tentera de recréer l'atmosphère qui prévalait' au moment de la révolution américaine. Les activités prévues ces jourslà déborderont largement des courtines puisqu'un campement militaire sera installé à l'extérieur du fort. Les visiteurs pourront donc assister à des démonstrations de tir de canon, à la présentation d'uniformes d'époque, à des concerts de fifres et de tambours, ainsi qu'à deux simulations de bataille. Mais l'événement le plus couru pourrait fort bien s'avérer le souper régimentaire du samedi, qui sera suivi d'une soirée du 18 e siècle, à laquelle participeront quelque 300 figurants en costume, selon Cnrolc Loiselle, inter- Kimcni rentre en israëi Moshe tdmshi (au centre), qui était consul et responsable des services de presse au consulat général d'israël, était l'objet d'une fête plus tôt cette semaine pour saluer son départ vers Israël. Le consul général Chalom Shirman et Annie Myara, qui lui succède aux services de presse, en ont profité pour porter un toast à sa santé et lui souhaiter un bon VOyage. PHOTO PIERRE LALUMIÉRE, <J Presse prête principal au parc historique. Offert au prix de $45, le menu de huit couverts comprendra notamment une soupe à l'oignon, une salade de saumon, un ragoût de gibier (chevreuil, lièvre et chèvre), de la dinde rôtie sur broche et de l'agneau avec lentilles. Pour renseignements: Le CAA-Québec offre à un nombre limité d'automobilistes la possibilité de faire vérifier, sans frais, la qualité d'application de leur traitement antirouille, traitement acheté en option à l'achat d'un véhicule neuf au coût d'environ $200. Cette offre n'est valable que pour un nombre limité d'automobilistes, du 22 au 26 août, au Centre de vérifications techniques ÇAA, 2380, rue Notre-Dame ouest. Pour renseignements: Afin d'exprimer sa fierté à la suite de la nomination del Donato J. Tad-\ deo (notre photo) au poste I de délégué gé-l néral du Qué- bec à Rome, le Congrès natio- nal des halo- Canadiens a dé-1_ cidé d'organiser une féte en son honneur avant son départ pour Rome. Un banquet d'adieu aura donc lieu le 14 septembre à 18 h 30, à.l'hôtel Château Champlain. Les profits de la soirée serviront à la création d'une bourse d'études, dédiée à Donato Taddeo, qui sera attribuée annuellement à un étudiant universitaire en communications. O Le cardinal Paul Grégoire aura le plaisir de présider, lé 16 octobre, à 14 h, en la basilique Notre-Dame, une messe d'action pour marquer la clôture des fêtes du 250 anniversaire de fondation des soeurs de la Charité de Montréal (communément connues sous le nom de Soeurs Grises). La communauté religieuse fondée par Marguerite d'youville est actuellement dirigée par soeur Marguerite Létoutneau. O Stephen Bigsby et Sylvie Mercier, respectivement directeur et commissaire industriel adjoint de l'office de l'expansion économique de la Communauté urbaine de Montréal, représenteront la CUM au congrès annuel de l'association canadienne de développement industriel, à Scarborough, en Ontario, du 11 au 14 septembre. O Suzanne Valade, de Les naturalistes adultes du Québec Inc., propose quelques excursions pour les prochaines semaines. Le programme comprend une croisière sur le lac Champlain le 11 septembre, une visite de trois jours au centre de nature Marie- Paule, à Sainte-Véronique, les 23, 24 et 25 septembre, et une excursion au cap Tourmente pour le passage des oies blanches, le 15 octobre. Pour renseignements: Plusieurs conférenciers de marque participeront à la série de conférences sur l'environnement présentées sous les auspices d'hydro-québec et l'université du Québec à Montréal. Les conférences auront lieu tous les mardis à 18 h, du 20 septembre au 8 novembre, à la salle Marie- Gérin-Lajoie de l'uqàm. Le 20 septembre, Ce chick F. Garland, de l'université de Californie à San Diego, parlera des effets des pluies acides sur la santé. Le 27, Claude Molina, de l'université de Clermont-Ferrand, discutera du syndrome des tours à bureaux. Le 4 octobre, Stephen H. Safe, de l'université Texas A & M, traitera des effets des BPC et des substances connexes sur la santé. Le mercure à la baie James fera l'objet de la conférence de Charles Dumont, de l'hôpital Général de Montréal le 11. Le 18, Serge Gauthier, de l'université McGill, parlera de la maladie d'alzheimer. Enfin, les implications des problèmes de toxicologie en santé une visite appréciée Les personnages historiques de Parcs Canada et les mascottes du Service canadien des parcs ont pris la bonne habitude depuis trois ans d'aller faire une visite à l'hôpital Sainte-Justine afin d'aider les enfants malades à oublier leur mal, ne fusse qu'un moment. À en juger par sa mine réjouie, le petit Jannick Binette, de Saint-Hyacinthe, s'amuse beaucoup avec le castor Pacane et Denis Boulianne, qui a revêtu l'uniforme d'un officier de l'armée britannique. environnementale seront discutées par Gabriel Plaa, de l'université de Montréal le 25. PHOTO MICHEL GRAVEL, la Presse Me Denis Belle m arc, président du Club Kiwanis Métropolitain Est, représentait le club à Chicoutimi où se déroulait la convention de district des clubs Kiwanis de l'est du Canada et des Caraïbes. Il était accompagné de Ninon Aubin, André Bastien, Linda Goulet et Danielle Roy. O Les parents et amis de Marthe et Christophe Van Houtte se retrouvaient récemment à l'hôtel Ritz-Carlton pour célébrer leur 50 e anniversaire. La Presse se joint à eux pour offrir aux jubilaires ses meilleurs voeux de santé et de bonheur. Robert Charbonneau, adjoint au directeur au service de l'évaluation de la Communauté urbaine de Montréal, se rendra à Orlando en octobre afin de représenter la CUM au congrès annuel de l'international Association of Assessing Officers. À DEMAIN y.y -v REMISE DE 10 A 50% Vous serez doublement éblouis... Cassina C E L E B R A T I O N DU Interlubke IS & B Italia DESIGN ITALIEN Montis Acerbis Saporiti Molteni Fiam Poltrona Frau Du 17 août au 3 septembre, les super-boutiques du Château d'aujourd'hui vous invitent à découvrir des collections exclusives signées par les plus grandes griffes du design italien contemporain. Plusieurs des meubles et accessoires somptueux proposés lors de cette grande célébration ont été sélectionnés lors de la dernière Foire du meuble de Milan. Vous serez certes émerveillés par leur forme séduisante et avant-gardiste. la beauté de leur fini, la noblesse de leur matériau... mais leurs prix vous permettront aussi de vivre un double éblouissement... Promoteur du grand design contemporain authentique depuis bientôt un quart de siècle, le - Château d'aujourd'hui vit actuellement une période de croissance fulgurante. Son puissant pouvoir d'achat lui permet donc de gratifier sa clientèle en lui offrant à prix exceptionnels, des classiques de demain, lors de cette étincelante Célébration du design italien. Une valeur sûre... Un luxe qui se bonifie avec le temps. Rougier Mazzoli Uoulva La garantie 5/5 qu'on ne peut imiter. Confiant dans i'exceptiônrteljlo qualité de ses produits, le Château d'aujourd'hui ofîre une garantie de cinq ans contre toute défectuosité de fabrication cl accepté de racheter au prix de vente après cinq ans ses meubles de collodion signés Cassmn, B&B Italia. Acerbis," Molteni-, Fmm Poltiona Frau, Intprliibke, Montis. Sapbriti< _Rougier. Mazzoli et Boulva. Rensèignez^vous sur les conditions de garantie de 5 b auprès de. votre conseiller du Cliât,eau d'aujourd'hui. GARANTIE CO COLLECTIONS 1 Un de nos produits vedettes Causeuse deux places en cuir souple (structure rnetalliqiic) disponible dans différents coloris 1 995$ «Espace» de MAZZOLI 1828, boni. Le Corbusier LAVAL (Québec) H7S2K1 Tél.: Télex: Complexe Desiardins MONTRÉAL (Québec) H5B1B8 Tél.: rue Saint-Hubert MONTRÉAL (Québec) H2S2M2 Tél.: boni. Taschcreau BR0SSARD (Québec) J4X 1C2 1 km a l'ouest du Pont Champlain Tél.: Château d'aujourd'hui rue St-Jean-Baptiste QUÉBEC (Québec) G2E5E2 Tél.: (418) Télex: NOUVEAU Décors Décarie boul. Décarie MONTRÉAL (Québec) H3X 2T8 Tél.:

8 Informations nationales A8» LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 La Presse VOIR MAISONS D'ENSEIGNEMENT PAGES D5àD13 La réforme du sénat ne sera pas abordée avant la deuxième ronde de négociations constitutionnelles DENIS LESSARD envoyé spécial LA PRESSE A SASKATOON Toute réforme du Sénat devra attendre le retour du Québec dans la confédération. En dépit de l'empressement de l'ouest, les provinces se sont entendues, hier, pour reporter toutes discussions formelles'sur la réforme de la Chambre haute, après l'adoption de l'accord du Lac Meech partout au pays. Réunies pour leur 29 e conférence annuelle, les provinces ont convenu toutefois que le premier ministre albertain Don Getty, qui avait fait du Sénat son cheval de bataille, puisse déléguer ses fonctionnaires dans d'autres provinces pour des rencontres exploratoires, des discussions informelles destinées à «mettre en chair» une proposition de réforme. Sans la confrontation attendue entre l'ouest et les autres provinces sur l'urgence à apporter au Sénat, la conférence s'est terminée sur une note cordiale hier. On s'est entendu, sans heurts, sur pas moins de 11 déclarations conjointes, allant des taux trop élevés d'intérêts jusqu'aux mesures d'adaptation au libreéchange. À l'issue de la conférence, qui portait hier sur la constitution, le premier ministre Robert Boùrassa semblait visiblement rassuré que ses homologues de l'ouest, -qui piaffaient pourtant d'impatience sur le Sénat- acceptent de terminer, d'abord, la première ronde du Lac Meech. Sans «tordre de bras», les provinces qui ont déjà adopté la résolution du Lac Meech, ont souligné leur impatience de voir le Nouveau-Brunswick et le Manitoba faire de même. Le PC-Quéhec adopte le principe du seul financement populaire MARIO FONTAINE SAINT-HYACINTHE Les conservateurs du Québec renonceront volontairement aux contributions des compagnies, associations et syndicats au cours de la prochaine campagne électorale, pour ne recourir qu'au seul financement populaire. Ainsi en a décidé, hier, le caucus des députés, sénateurs et aspirants candidats conservateurs du Québec réuni à Saint-Hyacinthe jusqu'à ce soir. La mesure n'est cependant pas rétroactive, et les sommes déjà reçues n'auront pas à être retournées. «Nous ferons campagne à même le financement populaire dans tous les 75 comtés du Québec, nous sommes unanimes à en avoir décidé ainsi. C'est très courageux de renoncer à de l'argent à la veille d'une élection», a commenté le député François Gérin, qui milite pour l'assainissement du financement des partis politiques fédéraux depuis plus de deux ans. Les conservateurs invitent leurs adversaires libéraux et néo-démocrates à leur emboîter le pas, en n'acceptant que les dons des individus, et encore, pourvu qu'ils ne dépassent pas $ La mesure adoptée hier ne s'applique qu'aux circonscriptions. Elle ne comprend pas les sommes que le Parti conservateur pourrait dépenser en organisation de son côté au niveau national, avec conséquemment certaines retombées au Québec. Aucun moyen de vérification n'a été mis en place pour voir si les aspirants conservateurs s'y conformeront durant la campagne, puisqu'il s'agit d'une mesure strictement volontaire. Il faudra attendre le rapport du directeur général des élections pour voir si chacun l'a respectée. Les conservateurs du Québec espèrent amener, par ce geste, les trois partis politiques fédéraux à adopter une loi plus stricte sur le financement des formations politiques fédérales. Il n'y a pas de maximum de fixé aux contributions dans la loi actuelle, et tous peuvent contribuer aux caisses des partis politiques, aussi bien les compagnies que les syndicats et les corps constitués. «Le financement populaire représente un outil visant à améliorer notre vie démocratique et constitue pour les électeurs une garantie supplémentaire d'indépendance de leur député», a expliqué le ministre Lucien Bouchard. Lui-même s'en était tenu à cette formule le printemps dernier, lors de l'élection complémentaire dans Lac Saint-Jean. Il avait toutefois aussi bénéficié, à cette occasion, d'une avalanche de promesses et de subventions de la part du gouvernement conservateur et du premier ministre Mulroney luimême. Selon M. Bouchard, le succès que les députés conservateurs auront ici pourrait influencer leurs collègues des autres provinces, et les inciter à opter eux aussi pour le financement populaire. M. Bouchard souhaite le dépôt d'un projet de loi en ce sens. C'est le député de Mégantic- Compton-Stanstead, François Gérin, qui a eu l'initiative de la réforme et la pilote depuis presque deux ans et demi. Une réforme largement inspirée par la loi québécoise sur le financement des partis politiques, à l'exception du maximum autorisé, plus élevé dans ce cas-ci. La question avait été abordée en mars dernier à Montréal, aux assises de l'aile québécoise du parti, et adoptée à l'unanimité. Ironiquement, cet effort d'assainissement survient au moment même où l'ex-ministre Suzanne Biais-Grenier accuse son propre parti de favoritisme et prétend qu'il faut payer pour obtenir des contrats du gouvernement. Cette idée de financement populaire va plus ou moins de soi au Québec, ayant été introduite dans nos moeurs électorales dès 1977 par le gouvernement de René Lévesque. Mais elle ne va pas sans susciter de sérieuses réticences ailleurs au Canada-anglais, où les responsables des contributions au sein des partis ont l'habitude de cogner aux portes des dirigeants qui des entreprises, qui des syndicats. «Les services ambulanciers seront maintenus», assure Dutil Les offres d'achat du syndicat sont tout à fait legates ANDRÉ PÉPIN du bureau de LA PRESSE QUÉBEC Le ministre délégué à la Santé et aux services sociaux, M. Robert Dutil, croit que les propriétaires d'ambulances de la région de Montréal n'ont pas le droit de couper de 20 p. cent le salaire de leurs techniciens. C'est ce qu'a indiqué le ministre, hier, au cours d'un entretien avec La Presse.«]c suis catégorique; les propriétaires, en vertu de la loi, ne peuvent procéder à ces coupures. Nous poursuivons cependant-les négociations dans le but d'en arrivera Ja meilleure entente», u précisé le ministre, soulignant que les droits acquis sont inaltérables. Les propriétaires d'ambulances de la région de Montréal menacent de couper les salaires de leurs employés de 20 p. cent, dès mercredi prochain, n'ayant pas réussi à s'entendre avec le gouvernement au sujet de la tarification. Selon M. Dutil, les propriétaires brandissent cette menace dans le but de hâter les négociations. «Depuis que je suis responsable de ce dossier, c'est la cinquième crise que je dois traverser, je peux cependant indiquer à la population de Montréal que tout sera mis en oeuvre pour que les services ambulanciers soient maintenus la semaine prochaine, quoique que décideront les propriétaires». M. Dutil a par ailleurs indiqué que les offres déposées par le syndicat des techniciens pour acquérir les ambulances sont tout à fait légales. Le gouvernement, précise-t-il, n'a pas du tout l'intention «On a aussi nos inquiétudes face à l'accord, c'est encore difficile, mais c'est une occasion qui a été saisie», a dit le président de la conférence, Grant Devine de la Saskatchewan, à l'intention du leader du Nouveau-Brunswick, Frank McKenna. Des discussions formelles sur le Sénat - -auxquelles ne pourrait participer Québec, forceraient une réouverture de l'enr tente du Lac Meech, difficilement obtenue en juin «Réouvrir le Lac Meech, c'est le tuer», a insisté M. Boùrassa. Chaque province aurait alors, à nouveau, trois ans pour l'adopter et, avec les risques de changements de gouverne* ments, «on s'en irait allègrement, sans accord, au prochain millénaire»; a-t-il lancé. Sur le Sénat, «on peut avoir des discussions bilatérales, de fonctionnaires, on est prêts à discuter», a dit M. Boùrassa écartant toutefois, catégoriquement, la possibilité d'une conférence officielle sur ce dossier. Québec n'a d'ailleurs pas de position officielle sur la question. PHOTO MICHEL GRAVEL. La Presse Nicoias est encore en période de réflexion Dans une atmosphère qui ressemblait à s'y méprendre à celle d'une campagne électorale, le premier ministre fédéral Brian Mulroney était hier en tournée sur la Rive-Sud de Montréal çù il a profité de l'occasion pour souligner le rôle joué par son gouvernement dans la relance de Pétromont À l'usine pétrochimique de Varennes puis devant une assemblée partisane au club de golf de Boucherville, M. Mulroney a rappeléqu'en 1984, les libéraux fédéraux avaient sonné le glas de Pétromont alors que le Parti conservateur s'était engagé à maintenir l'usine ouverte. 'Nous avons tenu parole et nous continuerons de le faire*,a déclaré le premier ministre devant quelques centaines de partisans à Boucherville peu après leur avoir dit qu'ils auront 'éventuellement l'occasion de peser quatre ans d'action de la part de notre gouvernement». Il n'a toutefois pas donné plus d'indices sur la date du déclenchement de l'élection, se contentant de reprendre une boutade antérieure à l'effet que son fils de trois ans, Nicolas, qui l'accompagnait, est 'encore en période de réflexion*. de se porter acquéreur des 80 véhicules qui desservent Montréal. Le syndicat des employés, affilié à la CSN, et dirigé par M. Mario Cotton, a offert d'acheter le tiers des ambulances. La transaction pourrait se conclure le 15 septembre prochain, avec le concours de la Société de développement coopératif (un organisme du ministère de l'industrie et du commerce). Des hauts fonctionnaires du ministère de M. Dutil rencontreront lundi les propriétaires d'ambulances, dans le but d'éviter les coupures salairialcs annoncées, susceptibles de perturber le service. Des procédures légales pourraient être entreprises pour obliger les propriétaires à respecter les conventions collectives, en attendant que le gouvernement s'entende avec les propriétaires sur la tarification. «Il est clair que la réforme du Sénat ne peut aller de l'avant avant le Lac Meech» a reconnu le leader manitobain Gary Filmon, pourtant pressé, lui aussi, de discuter de l'avenir du Sénat, un avis partagé par l'ontarien David Peterson. Pour M. : Peterson, toutefois, les premiers ministre pourraient discuter «informellement» du Sénat, lors de la conférence fédérale provinciale sur l'économie, a la mi-novembre à Calgary. Favorables au libre-échange, aiguillonnées par l'obstruction menée actuellement par la Chambre haute à l'accord commercial, les quatres provinces de l'ouest étaient arrivées à Saskatoon avec. le projet d'un «Sénat aux trois «E», aux membres élus, efficaces et égaux. On y compterait 64 élus, pour deux mandats provinciaux. Chaque province n'aurait eu que six sénateurs -deux pour les Ter : ritoires du Nord-Ouest. Pour M. Devine, la décision de ne pas parler du Sénat au niveau politique, n'équivaut pas «à une oubliette». «C'est le début d'un véritable processus», a-t-il dit. Le Québec n'avait pas procédé autrement pour amorcer les discussions sur le Lac Meech, a-t-il rappelé. Pour accélérer l'adoption de l'accordconstitutionnel au Manitoba M. Boùrassa songe à se rendre à Winnipeg, en septembre, à l'invitation de la Chambre de commerce'locale, afin de plaider; à no'u- ; veau, en faveur de l'accord, en dépit de la proximité de l'élection fédérale. «Ceux qui sont hostiles à l'accord par-'! lent plus souvent et plus fort», a-t-il rap-" pelé. Favorable au Lac Meech le gouver- ' nement tory de Gary Filmon, minoritaj- re, doit composer avec l'opposition libérale de Mme Sharon Castairs, qui y est vigoureusement opposée. Pour-M.- Bourassa ce pourrait être l'occasion ' «d'apprendre des choses» à Mme Castairs, qui prétendait, faussement, que lés i revendications des Amérindiens serait! plus difficiles à faire adopter une foisraccord adopté, a-t-il expliqué. Hier, M. Bourassa n'a pas écarté une «participation directe ou indirecte» du Québec aux audiences du Nouveau- Brunswick, mais il n'est pas question, pour lui d'y témoigner. -..v Tant M. Filmon que M. McKenna ont' paru disposés à ce que des porte-parole du Québec puissent témoigner dans leurs provinces, si les comités voulaient' les covoquer. La participation d'un élu* québécois aux audiences d'un autre gouvernement serait toutefois inusitée. Heureux d'avoir évité le «,tor,dage de' bras», M. McKenna a reconnu toutefois' que ses audiences pourraient se poursuivre en La GRC a arrêté le fils de Don Getty Presse EDMONTON Canadienne La GRC a fait savoir, hier, qu'elle a procédé à l'arrestation de Dale Getty, 31 ans, le plus âgé des quatre garçons du premier ministre de l'alberta. Dale, qui est marié et père de deux enfants, a été accusé de possession et de trafic de cocaine, à la suite de la découverte d'une once de ce stupéfiant dans une chambre de motel d'edmonton. Un autre individu, Neil Maskell, 32 ans, a été inculpé des mêmes crimes. Ils ont tous deux été libérés sur parole, en attendant leur comparution en Cour provinciale, lundi prochain. Le sergent John Metcalfe, de la GRC, a signalé que la drogue saisie a une valeur au marché noir de la rue d'environ $ «Normalement, a-t-il expliqué, nous n'émettons aucun communiquédans une cause avec une quantité de drogue aussi peu importante». Mais comme il s'agit du fils du premier ministre, a-t-il reconnu, «tout le monde veut savoir». Famille solidaire À Saskatoon, où il assistait à la conférence des premiers ministres, M. Don Getty a déclaré aux journalistes que la famille restait solidaire de Dale. «Lorsqu'il a eu des problèmes dans le passé, a rappelé M. Getty, nous l'avons appuyé et nous l'avons aidé. C'est ce que nous allons faire actuellement. «Date est un membre de notre famille. Nous l'aimons. C'est la chose la plus importante.» Le leader néo-démocrate Ray Dale Getty Martin, chef de l'opposition à; l'assemblée législative de l'alber- : ta, a exprimé sa sympathie à l'égard de M. Getty et de sa famil-.' le et il assuré qu'il n'était pas question de tourner cet incident AS en question politique. Tous les Albertains, a-t-il noté, savent que les stupéfiants constiv tuent un grave problème et tous; les parents peuvent comprendre: ce que le premier ministre res. sent. m Dale Getty a déjà essayé déi poursuivre une carrière dans le football, comme son père qui ar été quart-arrière des Eskimos' d'edmonton, mais il n'a pas réussi. Il n'a pu jouer que 10 matchs avec les Rough Riders d'ottawa,' en Ottawa refuse de modifier sa politique monétaire L'appel des premiers ministres provinciaux n'a pas touché Mazankowski GUY TAiLLEFER de la Presse Canadienne OTTAWA Le gouvernement fédéral est demeuré indifférent hier à l'appel unanime lancé la veille par les premiers ministres provinciaux, réunis à Saskatoon, en faveur d'une diminution des taux d'intérêt. «Ce que veulent par-dessus tout les premiers ministres, c'est que les taux d'intérêt, de chômage et d'inflation n'atteignent pas les records qu'ils ont atteints dans les années 70 et au début des années 80», a déclaré aux Communes le vice-premier ministre Don Mazankowski, en réponse à une question du député néo-démocrate Mike Cassidy. Rejetant l'idée de donner instruction à la Banque du Canada d'exercer une pression à la baisse sur les taux d'intérêt, M. Ma: zankowski a affirmé que l'essentiel était d'établir un «justeéquilibre». Il ne saurait être question, selon lui, de modifier une politique monétaire qui a si bien servi le Canada sur le plan économique depuis l'arrivée des conservateurs au pouvoir en Le vice-premier ministre a indiqué qu'en tout état de cause, lé ministre des Finances Michael Wilson, qui n'était pas en Chambre hier, serait heureux d'aborder la question avec ses homologues provinciaux, lors de leur prochaine réunion, qui devrait avoir lieu avant la fin de l'année. À l'extérieur des Communes, M. Cassidy a reproché au gouvernement «d'ignorer les revendications des premiers ministres et le fait que les politiques monétaires du gouvernement fédéral ont un " s i impact sérieux sur les régions;'' moins favorisées du pays». C'est une preuve additionnelle que «la Banque centrale du:.i Canada est devenue la Banque du centre du Canada», a reaffirm mé M. Cassidy. Réunis à Saskatoon en Sas-!' katchewan, les premiers ministres provinciaux ont unanime*; ment condamné jeudi la Banque du Canada et sa politique de taux d'intérêt élevés, soute-" * nant que le pays tout entier, y compris l'ontario, risquait d'en souffrir. Les premiers ministres adop-." taient une résolution en ce sens au moment même où la Banque : du Canada réajustait à la hausse son taux d'escompte, le fixant à 9,8 pour cent. Tout en se ralliant à la résolution, le premier ministre Robert s Bourassa se prononçait en faveur d'une stabilisation plutôt que d'une diminution des taux d'intérêt.

9 L'association libérale d'anjou est mise sous tutelle GILBERT LA VOIE La direction du Parti libéral fédéral vient de mettre l'association libérale du comté d'aniou- Rivière-des-Prairies sous tutelle. L'exécutif de l'association a démissionné cette semaine pour protester contre l'organisation de rassemblée de mise en nomination de dimanche dans ce comté.. La porte-parole du PLC, Mme Madeleine Faucher, a annoncé hier que la tutelle serait en vigueur jusqu'à la réunion de dimanche. Entre temps, la bataille épique qui a actuellement cours au sein de la communauté italienne pour l'investiture libérale dans ce comté a fait une autre victime. Après Normand Biron, c'est au tour d'un autre candidat, Alfredo Folco, de se retirer de la course. M. Folco a émis un communiqué jeudi annonçant sa décision et blâmant à mots couverts la commission électorale du parti. Militant libéral depuis plusieurs années, Alfredo Folco avait été le premier italophone à annoncer sa candidature. Avec l'appui du député voisin, Alfonso Galliano, il.était allé à rencontre de la commission électorale qui voulait présenter une femme dans cette circonscription. L'annonce de Folco a ouvert la porte à deux autres candidatures italiennes, Vincenzo Arciresi et Michael Santé, menant à une course effrénée dans le recrutement des membres; ont ainsi été vendues. La préparation de l'assemblée d'investiture a rapidement tourné à la chicane. L'association libérale du comté, qui appuyait Folco, avait fixé à 10 p. cent la participation à l'assemblée de membres de l'extérieur de la circonscription. Or on a découvert il y a deux semaines que 18,2 p. cent des cartes vendues l'avaient été à l'extérieur du comté. Folco a expliqué que la commission électorale avait hésité continuellement à statuer sur cette situation. Finalement, ce GUY COLPRON n'est qu'après son retrait de la course que le parti a autorisé tous les membres «hors comté» mardi soir, lors d'une rencontre avec les deux candidats qui restent, Stante et Arciresi. L'assemblée d'investiture aura lieu dimanche, à midi, au Centre Paul-Sauvé de Montréal. On y attendait, à l'origine, plus de LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 personnes, mais ce nombre pourrait être moins important si les partisans de Folco boycottent la réunion, comme le souhaite l'ancien candidat. Folco a investi quelque $ dans cette aventure. Malgré tout, il continuera d'oeuvrer au sein du Parti libéral et il entend bien être candidat un jour. Nominations à Québec Presse Canadienne QULBEC Neuf nominations dont celles de deux sous-ministres adjoints ont été annoncées hier au cabinet du premier ministre Robert Bourassa. M. Maurice Turgeon, jusqu'ici secrétaire adjoint au Conseil exécutif, est nommé sous-ministre adjoint au ministère de l'industrie, du Commerce et de la Technologie. M. Serge Rémi Hard, sous-mi-, nistre adjoint au ministère du Travail, passe au ministère de la Main-d'oeuvre et de la-sécurité du Revenu, avec le même titre. M. Pierre D. Brodeur est nommé président par intérim du conseil d'administration de l'institut' de tourisme et d'hôtellerie du Québec et Me Michel Fournelle est nommé membre de ce conseil. Me Reginald Boucher, professeur à l'école du Barreau du Québec, est nommé commissaire de la Commission d'appel en matière de lésions professionnelles. M, Patrice Laroche, jusqu'ici attaché politique au cabinet du ministre de l'enseignement supérieur et de la Science, est nommé membre de l'office du crédit agricole. Sont nommés membres du conseil d'administration de la Société québécoise d'exploration minière, MM. André Roy et Achille Houde. M. Jean-Marie Lalande, sousministre adjoint au ministère de la Main-d'oeuvre et de la Sécurité du revenu et directeur-général de' Travail-Québec, est nommé pour suivre le prochain cours du Collège de la défense nationale du Canada, à Kingston. Ottawa redonne aux Indiens un droit usurpé en 1985 Presse Canadienne OTTAWA Les Communes ont corrigé, hier, ce qu'on avait appelé «la clause de la mort», dans l'amendement apporté en 1985 à la Loi des Indiens, pour restaurer le statut d'indien aux femmes aborigènes ayant épousé un Blanc. M.D. & ASSOCIÉS CLINIQUE DE MÉDECINE ET NUTRITION TRAITEMENT MÉDICAL DE L'OBÉSITÉ MÉDECINS OMNIPRATICIENS Guy Colpron, m.d. Raymond Bolduc m.d. George Donato, m.d. Roger Gagné, m.d. Manuela Gheorghe-Vartlan, m.d. Louise Lachance, m.d. Marie Cécile Laroche, m.d. Jacques P. Lefebvre, m.d. Suzanne Nobert-Gagné, m.d. Guy Pridham, m.d. Pierre Thibodeau, m.d. Les enfants issus de tels mariages ne pouvaient pas avoir droit au statut d'indien, si leurs parents étaient morts avant le 17 avril Les demandes pour appartenir à la tribu, d'un autre côté, pouvaient leur être refusées, si leurs parents étaient morts avant le 28 juin LE GANGER ET LA LEUCEMIE FRAPPENT AUSSI LES ENFANTS! Un pavillon pour le traitement du cancer à L'HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. ILS ONT BESOIN DE VOUS. Votre don aidera à combler un besoin criant. 3 e Les dons sont déductibles d'impôt.. campagne annuelle LAMPUGHTERS LAMPISTES Permis no Faire parvenir vos dons à: LA FONDATION DES LAMPISTES A9 CONTRE LE CANCER INFANTILE CP. 1285, Succursale H Montréal (Québec) H3G 2N2 RENSEIGNEMENTS: # d'enregistrement Le solde estival de mobilier international ART UP ARTISTIC FRAME ARTEÙJCE ALJLÊN;Rb3ÊRT AZIZ ARON CONTEMPORA CUSTOM ÂGRYL.I 4 DESIGN EARN ELLEY JOAN EPOC. riam OEMEN»: L BERNÀRT OAMAL OWY LUCITE & IACPMER LYQSA. OU & SOUVENT /'>,.2 HNGG METi BLtUMEN ^T ARTEUfl EN BERN' ART CARON CONTE OMPANY CROWN DESIGN EARN ELL RTE FLOS FLAIR FLAM GEMENI GIL R PROFIL ll^sjtlkma^jfllgwli^acco QRAss\^jSSn^u^ s^umfrwf<\j- ^spiasti \W - m STUDIO ROU4 RC, MES est. rue Sherbrooke. Montréal I M I W H 1435 ouest, bout. St-Martin. Suite 307. Chomedey. Laval - WM-f 267. av. Oorval. Dorval ooul. Taschereau. Suite 107. Brocard EEE37J 500 est. bout. Gouin. Suite 304, Ahuntsic Maurice-Duplessis. Suite 112. Riviere des Prairies 4J70. est rue Beaubien. Montréal LES SECRÉTAIRES DE DIRECTION QUALIFIÉES sont en grande demande... Prenez rendez-vous pour votre entrevue individuelle. Renseignez-vous sur la formation profession nelle requise pour répondre à la demande. Prenez connaissance des possibilités d'emploi. Composez: (514) Collège O'Sullivan 1191, rue de la Montagne, Montréal H3G1Z2 (métro Peel) APPRENEZ L'ANGLAIS Conversation anglaise enseignée dans un environnement exceptionnel qui vous aidera à vaincre vos inhibitions. Cours de jour ou du soir Crédits de niveau collégial 200$ par session Venez nous rencontrer d'informations pour plus COMPOSEZ: (514) Collège O'Sullivan 1191, rue de la Montagne, Montréal H3G 1Z2 (Métro Peel) WMM : >.- MMMNIHIIMMMMIi ' DES HABITATIONS À VOTRE HAUTEUR $ A PARTIR DE TOUT INCLUS À Prévost, dans les Laurentides, à 30 minutes de Montréal, vivez la quiétude, le charme, la commodité de nos maisons de jardin. À flanc de montagne avec vue panoramique sur Montréal et les Laurentides. Trois chambres à coucher spacieuses. Splendide chambre principale avec foyer a double face et ouverture sur une spacieuse salle de bains dotée d'un bain tourbillon, d'une table à maquillage... Douche à température contrôlée. Superbe cuisine incluant tous les appareils électroménagers (cuisinière autonettoyante, réfrigérateur, lave-vaisselle, four à micro-ondes). Laveuse - sécheuse. Grande salle de séjour avec magnifique foyer. Aspirateur central «Électrolux». HEURES D'OUVERTURE LUN. AU DIM.: 10h. À 17h. Système de sécurité a inlrarouge. Vaste fenêtrage. Piscine creusée personnelle 16' x 32' avec bain tourbillon incorporé en fibre de verre. Patio en bois traité. Deux aires de stationnement avec prises électriques et éclairage. Terrain individuel dune superficie moyenne de pi '. Tennis extérieur. Services publics. Accès a une plage privée sur le bord du lac Guindon Qualité de construction exclusive. Aucun souci d'entretien extérieur. VENEZ DÈS AUJOURD'HUI.'DÉNICHER VOTRE COLN DE PARADIS. À

10 11 LA PRESSE, MONTREAL, SAMEDI 20 AOUT Ibub PAPA, STEPHEN et RICHARD ANNONCENT LA GRANDE VENTE Des inconnus menacent de faire sauter un navire de CAST attendu à Montréal d'après PC et Rcvter ENCORE! ENCORE! ENCORE! À la demande générale, nous ne pouvons arrêter notre vente. 4 DERNIERS JOURS! Samedi 20 août, de 9 h à 17 h Lundi 22 août, de 9 h à 18 h Mardi 23 août, de 9 h à 18 h Mercredi 24 août, de 9 h à 18 h NOS STORES VERTICAUX SONT DE 1 re QUALITE ET NOUS FABRIQUONS TOUTES LES GRANDEURS PENDANT QUE VOUS ATTENDEZ! STORES HORIZONTAUX f ',.TRINOLE DE LUXE GARANTIE Â VIE Il VERTICAUX PVC H VINYLE75"x84" SPÉCIAL VENTE D'ENTREPÔT- T*VËF L'ons. VERTICAUX ALU MINIUM 75"X 84" «"IN SPÉCIAL VENTE D'ENTREPÔT L'cns. >' COCCI MINI STORES HORIZONTAUX nif ^ 4 JJ 1 re qualité chameau. r i V 1 26x45 35x45 64x45 18x64 24x64 30x64 36x64 48x64 72x64 28x45 38x45 72x45 20x64 26x64 31 x64 38x64 54x64 77x64 T r e s décoratif. Lavable. 30x45 44x45 77x45 22x64 27X64 33x64 40x64 60x64 33x45 54x45 16x64 23x64 28x64 35x64 44x64 64x64 MINI STORES HORIZONTAUX 100% ALUMINIUM r'^^r: 18x45 7" 24X x451 3" 31x4 5 14" 36X x641 6" 30x6421 M - 3 8x AUSSI DISPONIBLE À I 20x4S 32 x 45 39x4S 60 x4b S3 «4b 16» «64 3b «64 46 «64 b8>64 70 «64 27 «70 34 «7b 42x70 64» 70 66» 70 22» 4b 33 x 4b 40» 4b b2»4b 64 «4b 20 «64 31 «64 37 «64 40 «64 60«64 72 «64 20 «78 3b» 70 44» 70 b6«78 68 x 7U 26 x4b 34 x4b 42x45 b4x4b 66«4b 22«64 32 s «64 b0«64 62 «61 10 «76 29» 78 36«70 46 «78 bo» «78 20 «4b 3bx45 44 x4b 56 x4b 68 x4b 26 «64 33»64 40 «64 52 «64 64 «64 20 x x x x x 78 72x78 29x45 37x45 46x45 58 x4b 70x45 27x64 34x64 42x6-1 54x64 66x64 22x78 32 x 78 39» 70 b0x70 62 x 78 66x64 30x45 38x45 48 x4b 60 x4b 72 x4b 28x64 35x64 44x64 56x64 60X64 26X70 33 x 78 40x78 b2x78 64x70 70x84 I CHOIX DE CES MODELES ^ W P ^ ^"^-^^P ^^^^^^ i"j^ ^Pr* VERTICAUX EN hïssu 75" x 84" SPÉCIAL VENTE D'ENTREPÔT L'ens. [ VERTICAUX ftgaufré 75" x 84" i ft SPÉCIAL VENTE D'ENTREPÔT STORES HORIZONTAUX EN BOIS À DES PRIX SPÉCIAUX Acajou et bols naturel 18x x45 47" 22x x45 6 W 24x45 6" 27x45 6" 31x45 8" 23X45 55" 36x45 9" 40X ' 48x4512" 60x X45 59" 26,45 26x45 62" 99 AUSSI 18x45 DISPONIBLE 20x45 22x45 À BAS 23x45 PRIX il 27X45 63" 28X45 67" 30x x x45 71" 35x x45 75" 38x45 79" 40x45 83" 44x x45 95" 54x45 103" 60X45 111" 64x45 119" 72x MICRO-STORES HORIZONTAUXV2" 100% ALUMINIUM Couleurs:.Ivoire, bleu, argent, blanc, noir, gris, rose, bourgogne et cuivre. 18x4525" 24x4531" 27x4533" 31x4539" 36X4541" 40x4545" 48x4 5 51" 60x4559" AUSSI DISPONIBLE À BAS PRIX 00 x4b 29x45 34x45 42 «4b 66 x4b 22 «64 28x64 32*64 Jù«64 44 H 64 60»64 22 «45 30x45 3b «4b 44x45 72 x x64 29x64 3Jx64 38x64 46 «64 66x64 26x45 32x45 37x45 46 X 4b 10x64 26x64 30x64 34x64 40x64 48» 64 72x64 STORES DE FENETRES STORES OPAQUES BLANCS 28'. X SB 37". X 70 37'. x 82 43'4 x 70 43' 4 x X70 49'4X82 55'.4 x 70 55' X 82 64'. X 58 64'4X70 73'4X58 73'.x 70 78' 4 x 70 85' 4 x 70 97'4X : X '.4 x 70 Special Special Special Special PORTE PATIO 73'.-x90 OPAQUE 4999 Franges > FIBRE DE VERRE DE LUXE Grandeurs 28'<X 58 37'/4 x 70 37' < x 82 43' - x 70 13' 4 x x 70 49V. x 82 55V. X 70 55'. X 62 64'.. x 58 64'/. x V. x V. x 70 78V. X 70 85V. X 70 97V. x '.'. X V. x 70 Special Unis PORTE PATIO 73'/2x90" IQQ AfvERTTCAUX 1 \lqroover75"x84l Lens. SPÉCIAL VENTE D'ENTREPÔT ' 28» 4b 33x45 30» 4b 54» 45 20x64 27» «64 35x64 42x64 54x64 BLANC Franges Double Reine L'ens. L'ens. 20,000 DOUILLETTES ET COUVRE-LITS PIQUES Au meilleur marché JUMEAU. DOUBLE REINE NAPPES Faites au Canada 5 couleurs décoratives. Rég. $19.99 à $26.99 SPÉCIAL VENTE D'ENTREPÔT 52"X 70" 10" 60" Rond 60"x 84" EDREDON CONTINENTAL L'authentique édredon modèle Scandinave FORMAT GÉANT SIMPLE DOUBLE 69" 79" ROI 119" 25,000 ENSEMBLES DE DRAPERIES PLISSÉES PRÊTS À POSER EN MAGASIN 50x x45 50x x63 50x x84 60x x x x63 39, x x x x x x UNE SEULE i^hibtbl O C A n ADRESSE est, mam O*J\J\J boui. fil Ijl flur «.Mtnnnnoif is' PTrll Wà HEURES l ST-JOSEPH l^'f^p lentre boul St-Michel et Pie-IX) M2EM D'AFFAIRES s»m..shlwt, ""-me. 9h15-18r. ' ' " " * " 1 N q u s nous réservons le droit de limiter les quantités CHÈQUES ACCEPTÉS En dépit de la menace d'inconnus de faire sauter le navire si une rançon ne leur est pas versée, le cargo Cast Polarbear, propriété de Cast North America Inc. (CAST), a poursuivi hier sa route vers Montréal. M. Klaus Glusing, de la direction de CAST, a expliqué qu'un homme à «l'accent européen» avait téléphoné aux bureaux montréalais de la compagnie jeudi pour réclamer, sous la menace, $ Parti de la Belgique, le porteconteneurs de tonnes, qui transporte diverses marchandises, était hier au milieu de l'atlantique, en direction de Montréal, où il doit arriver mercredi prochain le 24 août. Vingt-deux membres d'équipage sont à bord. «Il faut prendre au sérieux les menaces de ce genre», a expliqué M. Glusing, présentement aux Bermudes. Il n'a toutefois donné aucune précision sur les individus ou l'organisation à l'origine de ces menaces, précisant seulement que la Gendarmerie royale du Canada, les garde-côtes américains et canadiens, et la compagnie d'assurance de CAST ont été avisés. «Toutes les précautions ont été» prises, de dire M. Glusing. Tous; nos navires sont surveillés.» Pour lui, c'est un vrai mystèretj que ce soit la compagnie CAST qui ait été choisie pour cible. «Peut-être ces gens ont-ils remarqué un peu partout nos gros; containers bleus avec leurs lettres blanches», avance-t-il. Les coeurs tendres s'abonnent Arnold, Rambo et Robocop sont abonnés à super Ecran. Les amateurs de films d'action sont donc assurés de retrouver leurs vedettes préférées au canal de films. pourvoir UN Z00 LA NUIT Que représente un abonnement à Super Ecran? Plus de 80 films par mois dont un minimum garanti de 25 nouveaux films! Toujours en version intégrale et sans interruptions publicitaires. En septembre, les abonnés pourront voir en primeur, UN ZOO LA NUIT. Abonnez-vous dès maintenant à la télévision payante en communiquant avec votre câblodlstributeur. st. * * 25 NOUVEAUX FILMS PAR MOIS * * * ' \, t.! S»*»',., U P E R M LE CANAL DE FILMS MD

11 LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 Postes : optimiste, le médiateur croît pouvoir éviter la grève Presse Canadienne OTTAWA Après une rencontre avec les négociateurs syndicaux et deux entretiens avec les représentants de la Société des postes, hier, le médiateur Mac Carson s'est dit «optimiste» sur le résultat de sa mission. M. Carson, qui est un vétéran des conflits de travail (il a rapproché Postes Canada et ses facteurs il y a quelques années) a révélé qu'il s'est attaqué immédiatement à l'épineuse question de la sécurité d'emploi. «On peut toujours régler le point faible, si on y concentre ses efforts», a expliqué le médiateur, qui n'a à sa disposition que son seul pouvoir de persuation. «le crois que nous avons réalisé des progrès», a commenté à son tour M. Harold Dunstan, gérant des relations de travail à Postes Canada. «M. Carson s'est attaché aux questions importantes. H n'a pas mâché ses mots. Il est habitué à ce genre de situation et il sait établir les faits.» Aucun sens M. Robert Delage, négociateur en chef de l'alliance de la fonction publique du Canada, a semblé moins optimiste. Aucune nouvelle idée n'a été émise, a-t-il signalé, et certaines demandes patronales n'ont tout simplement aucun sens. «Vous pouvez essayer d'administrer les postes comme si elles CLINIQUE DE JEÛNE du LAC BROME Site magnifique dans les Cantons de l'est Repos Perte de poids Abandon de la cigarette Vacances santé (514) faisaient partie du secteur privé, mais nous ne vendons pas de marchandises, nous offrons un service», a déclare M. Delage. «Nous savons que dans un pays de la grandeur du Canada, le service postal ne peut réaliser de profits.» Le président du syndicat, M. Stephen White, a quant à lui répété qu'une grève des mécaniciens et employés de bureau durait pour effet de paralyser le Service postal, malgré les dénégations de la compagnie. M. Carson est intervenu dans ce conflit à la demande du ministre du Travail, M. Pierre Cadieux, afin de tenter d'éviter une grève légale, qui peut être déclenchée mardi soir, à minuit. Conciliation La grève est devenue légale depuis le dépôt du rapport du conciliateur fédéral,'dont les recommandations ont été immédiatement rejetées par le syndicat. Le conciliateur a recommandé un contrat de trois ans pour les employés de bureau, comprenant un montant forfaitaire de $900 à la signature et une hausse de trois p. cent à chacune des deux années subséquentes. Le syndicat réclamait une augmentation de 10 p. cent pour tous ses membres au cours de chacune des années d'une convention collective de deux ans. La sécurité d'emploi demeure, aux yeux du syndicat, le point le plus important du futur contrat de travail. Ville de Montréal ASSEMBLÉE DU CONSEIL 22 AOÛT Parmi les sujets étudiés à cot to assemblée qui débutera à 19 heures; Travaux d'aménagement aux parce suivants: Pèro-Marquotto nord Auguste-Ploard/Élle Des Tilleuls Beauregard/Perras Du Carmol Jean-Leduc/Forsyth Saint-Stanislas Marcellln-Wllson Nomination de membres au conseil d'administration de la Corporation des habitations Jeanne-Mance. Acquisition de souffleuses-chargeuses. Reconstruction du pavage et construction d'un mail sur la rue Sherbrooke, de la 32e Avenue à la 40e Avenue. Réfection des mufs de soutènement du Chateau Dufresne. SI l'étude dee articles à l'ordre du Jour n'est pas terminée à la première séance, elle se poursuivra le lendemain, à 14 heures, à moins d'avis contraire. L'assemblée subséquente du Conseil aura lieu le 22 septembre ASSEMBLÉES PUBLIQUES DES COMMIS SIONS PERMANENTES DU CONSEIL Lundi 29 août 19 h Hôtel de ville Comité: Comité du Conseil sur la consultation publique. Thème: Énoncé de politique en matière de consultation publique. Audiences publiques. Au besoin, les audiences se poursuivront les 30 et 31 août et les 6 et 7 septembre, même endroit, même heure. A 11 HÔTEL DE VILLE Jeudi S septembre e 19 h Hotel de ville Commission: Aménagement, habitation et travaux publics Thème: Adoption du rapport sur le zonage de la rue Saint-Denis. Assemblée régulière. Lundi 12 septembre 9 h 30 Hôtel de ville Commission: Administration et finances Thème! Adoption du rapport sur le fichier des fournisseurs de services professionnels - Adoption du rapport sur l'examen du rapport du vérificateur. Assemblée publique de travail. ÉCHÉANCE - DÉPÔT DES MÉMOIRES ET INSCRIPTION DES INTERVENANTS Les personnes ou les associations qui désirent soumettre des commentaires écrite ou de vive voix lors des audiences publiques Gur le projet d'énonoé de politique en matière de consultation publique, qui auront Heu les 20, 30 et 31 août et les 6 et 7 septembre 1988, doivent s'inscrire ou déposer leur mémoire avant 16 h 30, le 24 août à la Division des commissions et comités du Conseil, 275, rue Notre-Dame Est, Bureau 001, Montréal, H2Y 1C$. Renseignements: L'hôtol dé vlo de Montréal est situé au 275, rue Notre-Dame Est (Station de métro Champ-de-Mars). Renseignements: Maurice Brunet greffier de la Ville Alimentation Mercredi Université de Montréal Faculté des arts et des sciences Pour mieux écrire > Ouvert à tous Cours autodidactique de français écrit par correspondance Date limite d'inscription: le 22 septembre 1988 Frais d'inscription: 25$ (payables sur réception delà facture seulement) Renseignements: Nom /Pronom Veuillez m'envoyer voire dépliant Inclut: console, 2 manettes, cartouche Super Mario Bros. Plus de 80 titres disponibles en magasin: R.C. PRO AM Punch Out Adventure of Link (Zelda II) Ice Hockey Venez jouer au jeu Super Mario et courez la chance de gagner un magnifique voyage pour deux personnes à Disney World, gracieuseté de Les Voyageurs Associes Inc. IRWIN GRATUIT Avec tout achat d'un appareil de jeux Nintendo ou Sega, obtenez gratuitement une carte de membre valide pour une durée d'un an.ainsi que 20$ - location de cartouches de jeux. PRIX SPECIAL Inclut: console, 2 manettes, 1 fusil, 1 cartouche, comprenant 2 jeux Réduction de 10% sur toutes les cartouches de jeux SEGA en magasin. Super Wonder Boy NOUVEAU: ESTIMATION GRATUITE Nous réparons toutes les marques d'ordinateurs et de jeux vidéo. ï e Plus de 60 titres. disponibles en magasin ^ e Cartouches de jeux à partir de 1.99S -2BBSF500 Venez rencontrer l'équipe d'action AMIGA ATARI SUM 24 Prix régulier: $ PRIX SPÉCIAL 9/1095$ Moniteur haute- (2DV %3 résolution 640 x 400 SF "* Prix régulier: $ PRIX Lecteur SPÉCIAL 3Vi" double lace 720 K SF354 Prix régulier: $ PRIX SPÉCIAL 1QQ95S o Lecteur 3'/ 2 " simple face 360 K I w U Prix régulier: $ PRIX SPÉCIAL Mémoire 512 K Lecteur de disques 8W, 800 K Réduction de 25% à 50% sur les logiciels disponibles en magasin: IBM Atari 8 bits Atari St Commodore 64 Amiga Dans tous les magasins participants. DISQUETTES Disquettes 5W' DF D0 Prix spécial: 4.44$ Disquettes 3 1 / 2 " Fuji SFDD Prix spécial: 12.95$ JOYSTICK Prix spéciaux: à partir de 6.49$ Règlements disponibles au 5954 Métropolitain est à Montréal MONTREAL rue Bélanger est Un service après vente de haute qualité est assuré par nos professionnels. Ces prix sont en vigueur dans tous nos magasins les août LAVAL Galeries Papineau 1950, boul.de la Concorde D0LLARD-DES-0RMEAUX Galerie des Sources boul. des Sources L0NGUEUIL Place Desormeaux 2877, chemin Chambly MAGASIN ENTREPOT 5954, boul. Métropolitain est OUVERTURE PROCHAINE PLACE NEWMAN VILLE LASALLE JULIETTE 529. De Lanaudiere SHERBROOKE 'Avenue nord Galeries 4 Saisons TROIS-RIVIÈRES 1500, tue Notre-Dame ST-EUSTACHE Ouverture le I 1 ' 1 septembre

12 1^ A 12* LA PRESSE, MONTREAL, SAMEDI 20 AOUT 1988 RIO: le contrat de Jean Deschamps à la présidence n'est pas renouvelé D'aprts PC et La Presse 2e U( t;«,0)> M -, e a n Deschamps, ne sera pas renouvelé, a confirme, nier, un porte-parole du Le contrat du président de la nistre r^pons^b è de la RIO M Régie des installations olympi- Gilles Rocheleau ' LA VENTE DU SIÈCLE CHEZ LE PLUS GROS VENDEUR VOLVO AU QUÉBEC BALANCE DE 1988! NEUFS OU DÉMONSTRATEURS ACHETEZ OU LOUEZ SEULEMENT CHEZ UP-TOWN VOLVO 8300, boul. DÉCAfclE Divertissement tout-terrain! Interroge par La Presse à sa sortie de la conférence annuelle des premiers ministres a Saskatoon, en Saskatchewan, le premier ministre Bourassa a affirme que M. Deschamps avait accepté de partir de son plein gré. «Ce n'est pas un désaveu. M. Deschamps était d'accord pour prendre sa retraite», a déclaré M. Bourassa. Le mandat du président actuel vient à échéance le 31 octobre. Quant à son successeur, il n'a pas encore été choisi. Un porteparole du premier ministre a toutefois précisé que plusieurs candidats, dont le président de la Régie des loteries et courses du Québec, M. Marcel Savard, avaient été approchés. Le gouvernement du Québec profitera du départ de M. Deschamps pour effectuer une refonte majeure à la RIO. «On va voir à faire les changements qui s'imposent avec la nouvelle direction, a dit le premier ministre du Québec. Cela va se faire assez rapidement, a-t-il ajouté, parce qu'il y a de sérieux problèmes.» Dans l'entourage de M. Bourassa, on fait état de problèmes reliés à une mauvaise utilisation des installations de la RIO et à un manque de coordination. À titre d'exemple, on déplore qu'il existe deux types de guichets, l'un pour les Expos et l'autre pour la RIO, et que plusieurs installations n'aient pas encore de vocation précise. La nouvelle structure prévoit entre autres l'ajout d'un poste de directeur général. Cette recommandation de scinder la présidence et la direction générale est contenue dans un rapport déposée mardi auprès du Conseil d'administration de la RIO, selon le réseau NTR de la Presse Canadienne. Le Conseil doit en faire part au ministre Rocheleau dans les semaines qui viennent. Caractéristiques Pioneer exclusives, à la mesure d'une vie active! Radio AM/FM et lecteur de cassettes bénéficiant de la précision du Supertuner M. Haut-parleurs robustes et flexibles conçus pour durer longtemps! Qu'on soit à la plage, au chalet, à la piscine ou à la campagne, Pioneer est toujours à son meilleur! Consultez votre marchand Pioneer. Marché de l'électronique Radio d'auto Reguy Inc. 18 succursales. Pour connaître la plus, 1 f l K,,,,; proche de chez vous, appelez: b o u L 'nclustnel. Repentigny r Lazer Automotive Sur version TR seulement Supergrawa, commande d'association avant/arriére, stéréo Wide KEH-8282TR dû boul. Henri-Bourassa, Montréal KEH-6262TR PIOIMC0? Le son et la vision de l'avenir Pioneer Electronics of Canada Inc. 505 Cochrane Dm«, Markham. Ont L3R 8E3 Auto Renovex Saint-Laurent, Montréal Compac Son boul. Les Recollets, Trois-Rivières Un article signé Madeleine Dubuc

13 \ AVIS SPÉCIAL Provincial Tirage du NUMÉROS LOTS l s s I 000 s 100 s 25 S I0 S Le billet donne droit * cinq tirages consécutifs. ma. NUMÉROS a 6501BH 65C Tirage du LOTS S S 250 S 25 $ 5 S I 000 S 100 S 10 S SAMEDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI Semaine du: d!f nc^5îf m *, L t *î w, t e u 9»fln«n paraissent au verso des Wllets. En cas de disparité entre cette liste et la liste officielle, cette dernière a priorité. Nous sommes manufacturi ers de meubles en marbre et gran et avons présentement une grande vente d'entrepôt. 225, rue Norman Ville St-Pierre JOURS SEULEMENT JEUDI-VENDREDI-SAMEDI et 20 AOÛT Si vous désirez obtenir un meuble de distinction, au prix du gros, n'hésitez pas à nous visiter. Le tout sera vendu sur base comptant et emporter. DISTRIBUT TOUS NOS PORTIQUES SONT RÉDUITS. RECHERCHEZ LES POINTS VERTS EN MAGASIN, SOLDE «M»$ Portique de jeu offrant des possibilités infinies de divertissement au grand air. Acier galvanisé et peint. Surface au sol de 12 x 6 pi. Les enfants adoreront se balancer, grimper, glisser et s'amuser sur ce portique SOLDE Portique à 4 montants comprenant 2 balançoires simples et une double, balancelle 2 places et glissoire de 5 pieds. Chaînes anti-pincement. Acier galvanisé résistant à la rouille. Surface au sol de 12 x 6 pieds * SOLDE COUL 199,99$ Barbecue genre chariot avec tablettes latérales et frontale en bois. Rendement thermique do BTU et surface de cuisson de 504 po Bois gris Bois miel TUR0O ^/«2ÏÏr\s SOLDE 199 Cow 249,99 S Barbecue genre chariot à rendement thermique de BTU et surface de cuisson de 441 po 2. Meublé tout en bois. Poussoir d'allumage D'AUTRES RABAIS SUR LES BARBECUES VOUS ATTENDENT EN MAGASIN! MONTRÉALf: 6580, rue St-Hubert 900, rue St-Zolique Est 1018, rue Sle-Calhenne Est Place Frontenac rue Masson Centre Jean-Talon rue Jean-Talon boul. Lacordaire Place Bourassa Place Versailles Los Galeries d'anpu 1480, boul.' Sl-Joan-Bapliste Plaza Alexis-Ninon Mail Cavendish 1439, rue Bleury Plaza Côle-dus-Neiges 1466 boul Sauve 1120, boul. Laurenlien rue Wellington rue Victoria boul Newman Mail West Island boul StCharles RIVE-SUD DE MONTRÉAL: Centra Jacques-Carliert chemin Chamblyt boul Taschereaut Mail Champlain Centre commercial Bonimart LAVAL: boul St-Martmt Place des aubainos Carrelour Lavait EN BANLIEUE: Granby Ilo-Perrott Repentigny St-Brunot StEustache * St-Hyacin(ho St-Jean Sl-Jerôme valleylield Rosemero Sorel îservice de livraison d domicile Cest DAC! PRINTEMPS Cour. 49,99 S Barbecue au gaz portatif avec surface de cuisson de 180 po 2 et rendement thermique de BTU. Fonctionne avec bouteille de propane jetable (non comprise) Chariot non compris.

14 f Économie A 14 o LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 L'inflation annuelle tombe à 3,8%, mais juillet fait mal JEAN POULAIN De 4,1 en mai et 3,9 en juin, l'inflation sur douze mois, au Canada, est tombée à 3,8 p. cent en juillet, la plus faible augmentation d'une année à l'autre, depuis plus de deux ans, a annoncé hier, à Ottawa, Statistique Canada. Mais cette réalité des chiffres est pleine d'embûches, cachant des tendances récentes plus préoccupantes. Ainsi, par rapport aux prix de juin, juillet est en hausse de 0,6 p. cent, à comparer à seulement 0,1 p. cent entre mai et juin. Un autre indicateur, qui compare, lui, les moyennes trimestrielles composées, plutôt que mensuelles, souligne lui aussi l'aggravation de la situation : pour les trois mois allant d'avril à juillet, le rythme annuel d'inflation s'établit à 4,9 p. cent, alors qu'entre mars et juin elle n'atteignait que 3,7 p. cent. Ceux aberrations statistiques illustrent mieux encore, pour le mois de juillet, l'affirmation qui prétend que «l'on fait dire aux chiffres ce que l'on veut»., 'Ainsi, d'une part, on peut dire que le Canada connait son plus bas taux d'inflation, alors que d'autre part les chiffres indiquent qu'il y a bel et bien reprise de l'inflation! Un exemple : le transport L'évolution des prix dans le secteur du transport illustre bien cette aberration.statistique. L'indice transport, au cours du seul mois de juillet, a augmenté de 1,3 p. cent, alors que pour les douze mois compris entre juillet 1987 et juillet 1988, la hausse des prix dans ce secteur totalise, juillet inclus, 0,6 p. cent seulement. Pour expliquer cette situation, il faut remonter 12 mois en arrière, en juillet 1987, quand l'indice transport augmenta subitement de 3,1 p. cent sur le mois précédent. Cette hausse trop brusque a entraîné des rajustements à la baisse en série, lors des mois suivants : 0,3 p. cent en août, 0,6 en septembre, 0,4 en octobre. Autrement dit, la forte hausse de juillet 1987 a fait monter les 12 mois compris entre juillet 1986 et juillet 1987 (5,1 p. cent), mais a fait descendre (à 0,60 p. cent) les 12 mois suivants, soit la période juillet 1987-juillet De ce constat, deux conclusions s'imposent. La première veut que sur deux ans, l'indice transport n'aura monté que de 3,7 p. cent (5,1 p. cent la première année, plus 0,6 p. cent la deuxième), ce qui corerrespond à une moyenne d'environ 3 p. cent par année, une proportion inférieure à l'augmentation générale des prix. La deuxième remarque s'applique à la nature do la hausse subite de cet indice le mois dernier, soit 1,3 p. cent (comparé à 3,1 p. cent lors du même mois l'an dernier). Selon l'agence fédérale, cette poussée de fièvre est imputable surtout au revirement marqué de l'indice des transports aériens, qui a gagné 15,8 p. cent en juillet, après avoir fléchi de 7 p. cent en juin (ce qui avait fait reculer de 0,4 p. cent l'indice transport). La dernière augmentation des ÉVOLUTION DE L'INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) (juillet 1988) Changement Composante Poids relatif (1) sur un mois ur un an Aliments 20,0 + 0,9% + 2,4% Habitation 38,1 +0,6 + 4,3 Habillement 8,4-0,6 + 5,7 Transoort 15,8 + 1,3 + 0,6 Santé, soins pers. 4,0 + 0,2 + 4,1 Loisirs, formation 8,3 + 0,1 + 5,5 Tabac, alcools 5,4 aucun + 7,6 Indice global 100,0 + 0,6% + 3,8% Source: Statistique Canada: Indice des prix à la consommation, juillet 1988 (1) Le poids relatif correspond à l'importance que Statistique Canada donne à chaque composante. Par exemple, le. prix des aliments compte pour 20 p. cent de l'indice des prix à la consommation, les Canadiens consacrant 20 cents sur chaque dollar à cë poste de dépense. Ainsi; si le prix des aliments grimpait de 10 p. cent en un seul mois, cela ferait monter l'inflation de 2 p. cent. tarifs aériens est attribuable en grande partie au relèvement des tarifs saisonniers sur tous les parcours. Le raisonnement établi pour expliquer les aléas de l'indice transport sur 12 mois s'applique pour les aliments, dont l'indice en juillet 1987 «tait en hausse de 5,2 p. cent sur juillet 1986, pour ensuite connaître des baisses sensibles en août 1987 ( 1,0 p. cent), en septembre (0,3 p. cent) et en octobre'(0,4 p. cent) et se retrou Les salaires seraient le seul danger inflationniste visible au Canada JEAN POULAIN e seul danger inflation- Wm niste visible au Canada : les salaires», titre dans sa plus récente étude de conjoncture, le dernier numéro de la Revue mensuelle du Mouvement Desjardins à Lévis. Ottawa reporte d'un an ses modifications aux caisses de retraite, REÉR et RPDB JACQUES BENOIT Le ministre des Finances Michael Wilson a fait savoir hier, par un communiqué, qu'il avait décidé de reporter d'une année l'entrée en vigueur' des modifications aux dispositions fiscales concernant les caisses de retraite, les régimes de participation différée aux bénéfices ( RPDB ), ainsi que les régimes enregistrés d'épargne-retraite ( REÉR ). Aux termes de l'avant-projet de loi, dévoilé en mars dernier, les plafonds des cotisations déductibles de la masse imposable, devaient changer à compter de l'an prochain, dans le cas des trois régimes. Ce sont ces modifications, entre autres, dont l'application est reportée à 1990, de sorte que les plafonds actuels seront maintenus l'an prochain. Les nouveux plafonds concernant les caisses de retraite et les REÉR, qui s'appliqueront à partir de 1990, seront les suivants, a indiqué le ministre : pour les régimes de pension, la contribution maximale du particulier sera de l'ordre de 18 p. cent, jusqu'à concurrence de $ ; dans le cas des REÉR la contribution maximale sera là aussi de 18 p. cent, jusqu'à concurrence de $ «moins les facteurs d'équivalence déclarés pour 1989» une nouvelle notion, très complexe, faisant que le volume des contributions déductibles autorisées à un REÉR variera selon la plus ou moins grande générosité de l'employeur de chacun. Bien des voix se sont élevées en mars dernier contre l'avantprojet. Les députés fédéraux, l'association canadienne du Barreau et l'institut canadien des comptables agréés en avaient ainsi critiqué bien des aspects. Soulignant d'abord que les mesures touchant les REÉR avaient été bien accdeillies, M. Wilson ajoute, dans sa déclara-' tion, qu'il se dispose à tenir compte des «observations et propositions très précieuses formulées» et qu il entend donc en intégrer un bon nombre à la version finale du projet de loi. Interrogé par La Presse, M. Roger Germain, comptable et ex-auteur de la chronique hebdomadaire Vos impôts, publiée par le journal, soulignait hier que la montée des plafonds touchant les REÉR n'a rien de «magique» et que c'est une nécessité. «Pour permettre aux travailleurs autonomes, comme c'est mon cas, d'arriver aux mêmes résultats pour leurs fonds de retraitre que les employés qui ont un régime de pension.» Pour le reste des modifications, dit-il, elles signifieraient un «gros.gros changement d'orientation», aux répercussions sociales multiples. «Peut-être le gouvernement fait-il machine arriére à la suite d'une décision politique?» suppute-il. Pour le prouver, l'auteur de l'analyse, l'économiste Sylvie Riopel, fait remarquer que l'augmentation annuelle moyenne de la rémunération hebdomadaire accordée au premier trimestre en Ontario et au Québec atteignait respectivement 6,2 et 7,2 p. cent. Or l'on prévoit des règlements salariaux plus généreux au deuxième trimestre de 1988 qu'au premier. On les prévoit plus élevés, parce que la combativité des travailleurs canadiens semblé grandir, cherchant à rattraper le terrain perdu, au chapitre des salaires réels, depuis le début de la décennie. ' Mais la situation n'est pas uniformément la même, certaines provinces comme l'ontario profitant de ce que l'on pourrait qualifier de plein-emploi, environnement qui provoque des pressions sur les employeurs qui cherchent à embaucher. Ces pressions s'accentuent encore lorsque les entreprises bénéficient de hausses considérables des prix de leurs produits sur. les ' marchés internationaux, comme c'est le cas pour de nombreuses denrées de base. Il en est ainsi des métaux primaires: cuivre, zinc, nickel, qui poussent les usines à tourner à plein rendement et à.éviter tout arrêt mal venu des opérations. Dans une telle atmosphère,, l'on conçoit que des entreprises d'importance mondiale comme Inco, n'ont pas hésité à accorder des hausses de salaires atteignant 22 p. cent sur* trois ans, pour acheter la paix de leurs travailleurs -par ailleurs durement éprouvés pendant la récession. II faut croire, cependant, qu'un taux de chômage très bas -cas de l'ontario, avec 5,0 p. cent- ou un niveau de production proche de la capacité théorique des équipements ne sont pas les seuls incitatifs à des revendications salariales musclées, puisque le Québec ( taux de chômage de 9,7 p. cent ), avec des augmentations annuelles de 7,2 p. cent, dépasse l'ontario (6,2 p. cent) et l'ensemble du les pays en général (moyenne nationale de progression des salaires : 5,3 p. cent au premier trimestre). L'on pourrait alors se demander si le militantisme des syndiqués du secteur public, qui s'est ver en juin 1988 en hausse de seulement 1,7 p. cent sur juin Ces deux derniers mois, les prix des aliments ont monté en flèche : 0,9 p. cent en juin et 0,9 p. cent en juillet, reflétant indirectement des facteurs saisonniers ( retards sur l'arrivée des produits frais de provenance locale, en juillet). Comme pour le transport, les conclusions pour les aliments ne sont donc pas des plus encourageantes pour l'inflation en cours. De plus, un élément nouveau risque de réduire cette année l'ampleur des baisses traditionnelles des prix des légumes et fruits frais de provenance locale eh août et septembre :.la sécheresse, qui a touché de nombreuses régions et réduit l'importance des récoltes. Paradoxalement, cette sécheresse a jusqu'ici favorisé le consommateur, eh amenant une réduction du- prix du boeuf, certains agriculteurs ayant préféré notablement durci ces derniers mois au Québec, n'explique pas, lui aussi, ce besoin de «rattrapage», supérieur à celui des autres provinces. Le gouverneur de la Banque du Canada, M. John Crowe, s'est fait connaître dès 6on entrée en fonction, comme un partisan convaincu d'une politique monétaire sans faiblesse, pour écarter, tout risque d'inflation. Jusqu'à présent- et contrairement aux États-Unis, encore plus à l'allemagne, fédérale et au japon- le Canada n'a pas réussi à traverser vraiment la zone des quatre p. cent d'inflation, niveau autour duquel elle oscille depuis des mois. Pourtant, comme le laisse entendre Sylvie Riopel, sans les prix déprimés des produits énergétiques, l'inflation actuelle au Canada serait plus élevée encore, non seulement au niveau du consommateur (IPC) mais surtout de l'indice des prix industriels. Les États-Unis Chez nos voisins du sud, l'économiste du Mouvement Desjardins voit une cause d'ordre plus général à l'anticipation inflationniste : la surchauffe de l'économie, dans un environnement de plein-emploi -taux de chômage à son plus bas, à 5,3 p. cent, depuis 14 ans.,. Elle y ajoute un facteur qui jouera vraisemblablement aussi au Canada dans les mois à venir : les effets de la sécheresse, sur les prix des aliments, les prévisions de récoltes étant en baisse du tiers pour certaines denrées de base comme le mais. II n'est donc pas surprenant que les marchés financiers aient poursuivi d'eux-mêmes leur mouvement de hausse, la montée des taux de base des banques américaines et canadiennes reflétant celle du marché secondaire des effets à court terme. Au Canada, le resserrement du crédit provoqué par la cherté des fonds, frappe sans discernement régions prospères et les régions pauvres du pays : entre compromettre les perspectives de croissance de ces dernières, et raviver l'inflation au centre du Canada, les autorités monétaires ont choisi la deuxième solution. MONTRÉAL TORONTO DOW IONES L'OR (NEW YORK) DOLLAR CANADIEN , ( (+0,21%) ,16 1 (+5,86) 1 1 (+0,18% ) ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ , ( (-0,54%)l 1 $431,70 1 l(-0,1414)l, M M M -5/100 r$j$0,8128 envoyer une partie de leur bétail à l'abattoir, faute de récoltes suffisantes pour les nourrir. La montée de 0,9 p. cent du prix des aliments en juillet provient surtout, d'après l'enquête mensuelle de Statistique Canada, des légumes frais, des fruits frais, des produits laitiers, du porc frais et des produits du porc.du poulet et du sucre. Parallèlement, les prix des boissons gazeuses et du boeuf ont baissé. Si l'on exclut les aliments, l'indice d'ensemble u augmenté de 0,5 p. cent entre juin et juillet, alors qu'il était resté inchangé le mois précédent. La principale cause de hausse en juillet résulte de la montée de 0,6 p. cent du coût de l'habitation (contre 0,1 p. cent en juin ), à cause de la hausse.saisonnière des frais d'hébergement des voyageurs. La chute de 0,6 p. cent de l'indice de l'habillement est le résultat de ventes de fin de saison. EN BREF TÉLÉ-MÉTROPOLE FAIT UNE OFFRE PUBLIQUE SUR PATH0NIC Télé-Métropole a officiellement lancé hier une offre publique d'achat de toutes les actions subalternes classe A, émises et en circulation du rése.-u Pathonic Inc. L'offre est du $9,675 par action payable de la façon suivante : $4,80 comptant plus 0,3action classe B de Télé-Métropole inc. et elle est valable du 19 août au 9 septembre 1988, Le Trust Général du Canada est le dépositaire de l'offre et les courtiers gérants sont Burns Fry Limitée et ScotiaMcLeod inc. DÉGRINGOLADE DU FINANCEMENT PUBLIC Le financement de sociétés par le biais d'émissions d'actions ou titres d'emprunt (debentures, obligations), a connu.une chute spectaculaire au cours des quatre premiers mois de l'année, selon des chiffres que vient de publier l'association canadienne des courtiers en valeurs mobilières. Ainsi, dans l'ensemble du Canada, les financements au moyen d'actions ordinaires ont atteint $730 millions de janvier à avril 1988, contre $3,4 milliards pour ia même période l'an dernier. La dégringolade frise les 79 p. cent I Au chapitre des actions privilégiées, la situation est dramatique, puisque les émissions ne représentent que $70 millions cette année, montant 21 fois inférieur à celui de $1,5 milliard observé l'an dernier. En ce qui a trait aux titres d'emprunt, les émissions totalisent $1,5 milliard cette année, en recul de 37,5 p. cent sur les $2,4 milliards de l'an dernier. Dans l'ensemble, si l'on considère tous ces financements, les compagnies ont recueilli $2,3 milliards cette année, soit le tiers des $7,3 milliards de l'an dernier. Cette chute spectaculaire s'explique essentiellement par le désintéressement des épargnants à l'égard du marché boursier. LASSONDE VEUT ACHETER LA CIDRERIE DU QUEBEC La société Industries Làssonde, de Rougcment, a annoncé hier le dépôt d'une offre d'achat visant l'acquisition de toutes les actions en circulation de la Cidrerie du Québec. L'offre est évaluée à $17,5 millions et expire jeudi prochain. Elle est conditionnelle au dépôt de 75 p. cent des actions. Lassonde est un important producteur de jus, compotes, et breuvages de fruits, qu'elle commercialise notamment sous les étiquettes Oasis et Rougemont. FORTE HAUSSE DU DÉFICIT TOURISTIQUE Le déficit touristique du Canada au deuxième trimestre de 1988 a atteint $833 millions, selon des chiffres publiés hier par Statistique Canada. Ce déficit est de 44 p. cent plus élevé que celui de $579 millions observé l'an dernier pour la même période. C'est essentiellement la ruée des touristes canadiens vers les États-Unis, stimulée par la hausse du dollar, qui est responsable de cette situation. Les voyageurs canadiens ont dépensé $2,5 milliards à l'étranger, tandis que les visiteurs étrangers ont dépensé $1,8 milliard au Canada. Enfin, tabacs et alcools ont, pour une fois, connu, en juillet, la stabilité des prix mais leur indice se situe 7,6 p. cent plus hout qu'il y a un an. L'inflation urbaine De toutes les agglomérations, Toronto continue d'être celle dont les prix à la consommation ont le plus monté, avec 4,7 p. cent, à comparer à 3,7 p. cent à Montréal et 3.3 p. cent à Québec. Les meilleures performances vont à Edmonton (+1,6 p. cent), Calgary, 2,0 p. cent et Soint- (ohn's (2,1 p. cent). Ces importantes différences entre villes, confirment le point de vue de nombreux économistes, pour qui l'ontario connait le plein emploi et la pleine capacité de production, ce qui provoque des pressions sur les prix; telle n'est pas la situation des autres provinces, qui doivent cependant supporter les hausses des taux d'intérêt décrétées pour réduire la surchauffe de l'économie ontarienne. Pendant le premier trimestre, le Canada avait enregistré un déficit touristique de $483 millions. LA CHINE, CAUCHEMAR DES PERCEPTEURS Près de la moitié des sociétés d'états chinoises et plus de 80 p. cent des entreprises privées de ce pays se livrent à l'évasion fiscale sur une grande échelle, selon un rapport publié hier Ear l'agence de presse Xinhua, 'introduction d'un régime d'imposition des revenus, il y a deux ans, s'inscrivait dans le cadre de la politique de libéralisation de l'économie. Cette mesuré a été très mal accueillie. Les nouveaux hommes d'affaires chinois, qui goûtent pour la première fols de leur vie aux joies du capitalisme, refusent de partager leurs profits avec l'état. Non seulement ne paient-ils pas leurs impôts, mais encore se livrent-ils à la violence contre les bureaucrates du fisc. En deux ans, plus de cas d'agressions avec violence contre des percepteurs et autres fonctionnaires de l'impôt ont été rapportés. Dans la province de Guangxi, un percepteur sur dix a été physiquement agressé l'an dernier, et au moins trois tentatives de faire sauter des bureaux du fisc ont été déjouées à la dernière minute. En dehors des milieux d'affaires, les citoyens les mieux nantis, comme les artistes et les sportifs, se livreraient également à l'évasion fiscale, rapporte l'agence. BÉNÉFICE NET EN BAISSE CHEZ GRILLI Le groupe immobilier Grilli déclare un bénéfice net de $6,5 millions pour les neuf premiers mois de son exercice financier, ce qui représente un recul de 9,6 p. cent sur les $7,2 millions observés pour la période correspondante, l'an dernier. Le bénéfice par action ressort à 70 cents cette année, contre 78 cents un an plus tôt. Le chiffre d'affaires consolidé augmente de 5,9 p. cent pour se situer à $43 millions. La direction attribue là chute des bénéfices à une diminution dans la vente de terrains, ainsi qu'aux frais généraux reliés à une «réorganisation administrative». La compagnie est spécialisée dans la vente et la mise en valeur de terrains, principalement dans la région de Montréal. CROISSANCE DU TRAFIC AÉRIEN INTERNATIONAL La croissance du trafic international aérien passagers devrait être de de 8 p. cent cette année, de 7 p. cent en 1989 et de 6 p. cent chaque année jusqu'en 1992, soit une moyenne de 7 p. cent par an pour la période , selon un communiqué de l'association du transport aérien international (IATA) diffusé hier à Genève. LTATA estime que la région qui eonnaltra la plus forte expansion sera celle de l'asie et du Pacifique, avec une moyenne de 9 p. cent. L'expansion sera de 7 p. cent pour le trafic en provenance et vers l'amérique du Nord et de 6 p. cent environ on Europe. La progression annuelle attendue pour le secteur fret est de 8 p. cent pour les cinq prochaines années. Elle devrait même atteindre 10 p. cent pour la région Asie-Pacifique. AU TRUST GENERAL, VOUS N'ATTENUEZ PAS APRÈS LE SERVICE, C'EST LE SERVICE QUI VOUS ATTEND. 10 DÉPÔTS GARANTIS o 5 ANS INTERET ANNUEL 10k 9 3 /< ANNUEL 1 AN INTERET ANNUL FONDS DE PLACEMENT Quel que soit le comportement boursier, ou le mouvement des taux d'intérêt, nous avons un ou plusieurs fonds de placement pour répondre à vos objectifs financiers. LE SUMMUM DES COMPTES ÉPARGNE-CHÈQUES Bénélices Plus Tjur d intérêt progressifs IUSQU a 899 % SPÉCIAL - TEMPS LIMITE MINIMUM 1 000$ Échéance entre 15 octç obre et 1 "novembre88 d'q Lr»t4. Place du Carrefour Prtrto-Clllr*, 965. Dotal. Si-Jean VIII* Mont Royal. Cenlre Rockland. 34M414 OVtnnaitt. 1 Vincent dïnfly MMMvtnltr University MflKtVlllt-M»rtt. Gj«"eCfsecul.cues S3 9«M. keul. GMin Ooett langle laenapere) A«rM. Place d»-.ou UStffc. Carrefour Angngnon: lunar*. Puce Porlotwilo: n-l Itlrl, 299 Sir Witlnd-Launet (Ml. 120 Promenade du Portage Taux sujets à confirmation ENRICHISSEZ VOS PLACEMENTS! 6 TRUST GÉNÉRAL

15 M BUREAUX DE PRESTIGE À LOUER PHASE III IB PLACE LE CORBUSIER : mm UUHBUSIEH ia*gg-a Notre-Dame) : ïï ±H 800, boul. Chomedey (angle N SSQ U v a ' ( 8 0 r t i o P 0 " 1 Lachapello) w» courtiers protégés 9 7 C.ËR1 IFICATS DE ( PLACEMENT GARANTI /8 % * 10V4 %* \ I T)i pi'is( m ill's fixées /o (ll'l de 60 IIH's uns ill' i-l ; plus? mis) 1 AN 30 MOIS Minimum 500 S Intérêts /rayés annuellement 'ILS /.H.\ PU li:\l II RI \IOI)ll Ifs SA.XS l'kf.mis. Dans les magasins Eaton suivants : Centres financiers ouverts aux heures des magasins Centre-ville Anjou Pointe-Claire Laval Saint-Bruno Mail Cavendish SERVICES FINANCIERS LA LAURENTIENNE Offert par Trust La Laurentienne du Canada Inscrit à la Régie de l'assurance-dépôts du Quebec DES SERVICES FINANCIERS VRAIMENT PERSONNALISÉS Centre de perfectionnement I n ILEIJL] UNE APPROCHE PRATIQUE ET CONDENSEE: Le cours d'administration de l'entreprise conçu pour les cadres Intermédiaires et supérieurs qui visent l'efficacité du 19 septembre au 10 décembre lundis soirs, 8 vendredis soirs et 8 samedis L'approche M.B.A. Nos professeurs sont considérés comme des spécialistes émérites dans leur matière. Comme au M.B.A., où ils enseignent ou ont enseigné, ils utiliseront la méthode de cas dé Harvard pour aider le gestionnaire à la prise de décision. Structure du programme: Administration Comptabilité et contrôle Économie Finance Marketing Personnel Politiques générales d'administration Production Relations de travail Relations humaines Systèmes d'information Marcel Côté, M.B.A. et Alain Noël, Ph.D. Jean-Pierre Lefebvre, C.A. Maurice N. Marchon, Ph.D. Pierre Langevin, M.Sc. Claude Choquette, Ph.D. Roland Thériault, Ph.D. Marcel Côté, MBA et Alain Noël, Ph.D. Eisenhower C. Etienne, Ph.D. M J.-P. Lalancette, LL. L. J.-Pierre Hogue, Ph. D. Paul Mireault, M.Sc. Participants: les cadres intermédiaires de la grande et de la moyenne entreprise. (Aucun préalable académique n'est requis.) Frais: $ Date limite d'inscription: le 9 septembre Comment s'inscrire: communiquez sans tarder avec le Centre de perfectionnement de l'ecole des Hautes Études Commerciales au (514) Cette annonce ne paraît qu'à titre $ LA PRESSE, MONTRÉAL, SAMEDI 20 AOÛT 1988 Le déficit du budget fédéral américain fait un bond de $22 milliards Agence WASHINGTON Franct-Pmse Le déficit du budget fédéral américain s'est creusé de 22,9 milliards de dollars en juillet après avoir enregistré un excédent inhabituel en juin, a annoncé hier le département du Trésor. Le déficit du mois passé a fait suite à un excédent de 9,3 milliards de dollars en juin alors que les paiements trimestriels d'impôts effectués par les entreprises et les particuliers étaient venus gonfler les caisses du gouvernement fédéral. Pour les dix premiers mois de l'année fiscale qui a débuté le 1er octobre 1987, le déficit budgétaire américain a totalisé 142 milliards de dollars, soit un montant comparable aux 142,9 milliards d'information Première hypothèque Les Cours Mont-Royal m enregistrés sur la même période en Selon les dernières projections du gouvernement Reagan, le déficit budgétaire s'élèverait à 152,3 milliards de dollars pour l'ensemble de cette année fiscale qui s'achèvera le 30 septembre. Ce chiffre représente une révision en hausse sur les prévisions de 146,7 milliards avancée en février, mais reste encore nettement au dessous de l'estimation de 157 milliards de dollars faite au début de l'année par le bureau du budget du Congrès. Pour 1989, la Maison-Blanche table sur une diminution du déficit budgétaire qui devrait tomber à 140,1 milliards de dollars, soit au dessous du maximum fixé pour cette année de référence par la loi Gramm-Rudman de retour progressif et automatique à l'équilibre d'ici à REPRÉSENTANTS COMMERCIAUX Le Centre de formation des professionnels de la vente vous offre Un choix de deux sessions pour perfectionner ou acquérir de bonnes méthodes de vente COURS DU SOIR 40 heures de cours 2 soirs/semaine pendant 5 semaines, de 19 h à 23 h à compter du 30 aoûl exercices pratiques Irais: 495 $ (déductibles d'impôt) ou CINQ LUNDIS 40 heures de cours 5 lundis consécutifs do 13 h à 22 h à compter du 29 août exercices pratiques trais: 495 $ (déductibles d'impôt) Renseignements et inscriptions sur ces cours et sur nos autres activités Une division du Collège Marie-Victorin Lunebourg, le Courtier Ltée U»«< f:du O-:,r» L J ' «: c. ']LUê Représentant(es) en Valeurs mobilières Poste disponible pour la région de Montréal À titre de courtier en contrats d'investissement, nous sommes à la recherche de représentant(es) ayant suivi le cours sur le Commerce des Valeurs Mobilières ou le cours I.D.A. Les personnes recherchées devront avoir une bonne expérience dans la vente et posséder les qualités suivantes: autonomie, dynamisme et habileté à s'exprimer en public dans les deux langues et dynamisme. Des possibilités de revenus nettement au-dessus de la moyenne sont offertes â tous ceux et celles qui recherchent une carrière dans une entreprise en pleine expansion. Pour de plus amples renseignements composez le si vous êtes dans la région de Montréal ou le si vous êtes ailleurs au Québec ou faites parvenir votre candidature le plus tôt possible à: Lunebourg, le Courtier Ltée A/S Monsieur Gilles Lemiro 1600 A, boul. St-Martin est Bureau 100 Duvernay, Laval, Québec H7G 4R8 CHERCHE TERRAINS/IMMEUBLES COMMERCIAUX-INDUSTRIELS Promoteur canado-américain de minientrepôts cherche 4 à 6 emplacements dans la région de Montréal. Terrains industriels 2 à 5 acres: immeubles Industriels pieds carrés pour achat ou possibilité d'entreprise en participation. Appeler A. Addison après midi le dimanche 21 août 1938, au (514) ou, après cette date, communiquer avec lan Shendale au (416) NOMINATION JACQUES FLEURANT M. Didier Ramé, Vice-président exécutif de «BRIDOR INC.» est heureux d'annoncer que M. Jacques Fleurant se joint à l'entreprise comme Directeur général. M. Fleurant se joint à l'organisation fort d'une solide expérience en vente, marketing et gestion générale. Avant de se joindre à «BRIDOR INC.», M. Fleurant occupait le poste de Directeur national des ventes d'une multinationale dans le domaine alimentaire. Dans un objectif.précis de développer le marché américain, M. Fleurant sera en outre responsable du développement de"s affaires, des ventes, de la distribution et du marketing. VOUS DEMANDEZ UN PLACEMENT EMXPTIÛNNEL? LE VOICI! La société en commandite Le Cardinal Souscription minimale S Intérêts sur emprunt déductibles pour fins d'impôt Rendement exceptionnel prévu de 23,63% par année sur 6 V: ans. 50% de l'espace est déjà réservé (livraison en juin 1989) Un programme avantageux de rachat de parts PRÉSIDENT ccaq< Monsieur Gabriel Gagnon Président La Corporation des Concessionnaires d'automobiles du Québec a le plaisir d'annoncer l'élection de Monsieur Gabriel Gagnon au titre de président pour l'année Monsieur Gagnon, président de Goyette Automobile Uée à Chambly, est bien connu dans la région du Richelieu. L'INSTITUT CANADIEN DU CRÉDIT Section de Montréal En collaboration avec LE CENTRE DE PERFECTIONNEMENT DE L'ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES Approche technique et pratique LA GESTION DU CRÉDIT I du 16 septembre au 16 décembre 1988 le vendredi soir, de 18 h 30 à 21 h 30 Comment susciter une meilleure performance de votre service de crédit. Quel est son rôle dans l'entreprise et comment les décisions du service de crédit affectent la rentabilité dé l'entreprise. Voyez quelles sont les méthodes que tout bon gestionnaire doit connaître et utiliser afin d'assurer à son entreprise une gestion du crédit efficace qui va maximiser les ventes et minimiser les pertes. Désignation M.C.I. (FIN): L'Institut Canadien du Crédit est une organisation fondée en 1928 ayant comme but la formation et l'éducation des gens oeuvrant dans le domaine du crédit. Le programme d'études de l'i.c.c. offre des cours de niveau universitaire menant à la désignation M.C.I. (FIN), signe de compétence et de professionnalisme dans le crédit. PARTICIPANTS: Toutes les personnes désirant compléter le programme M.C.I. (FIN) de l'institut Canadien du Crédit. Toutes les personnes qui s'occupent du crédit dans une entreprise ou les collaborateurs concernés par les décisions réliées au crédit. Inscription: Date limite le 26 août Communiquer sans tarder avec l'institut Canadien du Crédit, Section de Montréal au (514) (Le nombre est limité, donc réservez maintenant.) UNE TOUR A BUREAUX ET UN MAIL COMMERCIAL, FUTUR POINT DE MIRE DU CENTRE-VILLE DE LAVAL A 15 S Great West Life financé par Mutual Life Confederation Life Financement arrangé par London Trust & Savings Corporation I s'agit d'u»«conception d'artiite. ta realisation final* peut différer de cette Illustration. On trouvère dent le prospectus une Information détaillée sur tel titrée proposé». On peut ee procurer ce proetectue auprès de notre maison. POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS OU POUR RESERVER UNE SOIREE POUR VOUS ET VOS AMIS ÉCRIVEZ À: LUNEBOURG LE COURTIER LTÉE 1600 A, BOUL. SAINT-MARTIN EST, BUREAU 100, LAVAL (Québec) H7G 4RB as de GILLES LEMIRE, DIRECTEUR OU COMPOSEZ LE: MONTRÉAL: EXTÉRIEUR: 1 (800) >#P^ Sans la moindre obligation de ma part U OUI, J'AIMERAIS OBTENIR UN RENDEZ-VOUS DE GROUPE, NOUS SERONS PERSONNES! I OUI, J'AIMERAIS OBTENIR UN RENDEZ-VOUS INDIVIDUEL I ) OUI, J'AIMERAIS AVOIR PLUS DE RENSEIGNEMENTS SUR VOTRE PROJET NOM ADRESSE! VILLE. TELEPHONE BUREAU. CODE POSTAL RÉSIDENCE LUNEBOURG LE COURTIER LTÉE fy/'s/fc ( u n e filiale d u 9 r 0 U P e Lunebourg Ltée) courtier en contrats d'investissements

16

17

18

19

20

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

RAPPORT COMITÉ COTE 100

RAPPORT COMITÉ COTE 100 RAPPORT COMITÉ COTE 100 Mardi, le 17 février 2015, Réjean Thibeault, Michel Dorval et Karo Ouellet ont rencontré M. Borduas attaché politique du cabinet des ministres du MERN. Celui-ci gère l utilisation

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Les tribunaux de la Colombie-Britannique Les tribunaux et le gouvernement Les canadiens éluent leurs gouvernements. Les gouvernements créent les lois. Les tribunaux imposent le

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

Le Centre d excellence Sports Rousseau : une bonne affaire pour les Blainvillois! Présentation du maire 13 novembre 2012

Le Centre d excellence Sports Rousseau : une bonne affaire pour les Blainvillois! Présentation du maire 13 novembre 2012 Présentation du maire 13 novembre 2012 Mot du maire Le 23 octobre, nous adoptions les résolutions relatives à l entente de principe survenue entre les villes de Boisbriand et de Blainville, concernant

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ

HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ La Presse+ Édition du 8 juin 2014, section ACTUALITÉS, écran 4 SANTÉ MENTALE HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ GABRIELLE DUCHAINE LA PRESSE Les gens atteints de troubles mentaux, au Québec, sont de plus en

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR 1 Le verbe 6: le passé composé avec avoir Mettez les verbes au passé composé, comme dans l'exemple. exemple: Hier, nous (manger)...chez les Durand. Hier, nous avons mangé

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

-C- INTIMÉE REQUÊTE POUR AUTORISATION D EXERCER UN RECOURS COLLECTIF (ARTICLES 1002 ET SS. C.P.C.)

-C- INTIMÉE REQUÊTE POUR AUTORISATION D EXERCER UN RECOURS COLLECTIF (ARTICLES 1002 ET SS. C.P.C.) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DITRICT DE MONTRÉAL NO: 500-06 COUR U P É R I E U R E (Recours collectifs) NICOLE BERGERON, résidant et domiciliée au 2501 D Iberville, dans les cité et district de Montréal,

Plus en détail

ON LUI A VOLÉ LA VIE DE SON ENFANT ET ON LUI A AUSSI VOLÉ SA MORT!

ON LUI A VOLÉ LA VIE DE SON ENFANT ET ON LUI A AUSSI VOLÉ SA MORT! l'enfant et son père FÉDÉRATION DES MOUVEMENTS DE LA CONDITION PATERNELLE pour une responsabilité parentale égale en cas de séparation et de divorce F.M.C.P. - tél. 01 43 41 45 18 - fax. 01 40 04 94 95

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

DÉCISION DE L'ARBITRE RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1 ER JANVIER 1986-1 ER JUILLET 199O) Réclamant : Réclamation 486

DÉCISION DE L'ARBITRE RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1 ER JANVIER 1986-1 ER JUILLET 199O) Réclamant : Réclamation 486 DÉCISION DE L'ARBITRE RECOURS COLLECTIFS RELATIFS À L'HÉPATITE C (1 ER JANVIER 1986-1 ER JUILLET 199O) Réclamant : Réclamation 486 Dossier n o : 41661 l-22 Province d'infection : Province de résidence

Plus en détail

VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 21 février 2007

VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 21 février 2007 CENTRE QUÉBÉCOIS DE FORMATION EN FISCALITÉ - CQFF INC. Société privée de formation en fiscalité VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 21 février 2007 Dividendes payés par l'émission d'un billet et modèle de résolution

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive traite du paiement d intérêts par la Société de l assurance automobile du Québec (la Société). 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle de la Loi sur

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

Et- MARC FORTIER, Et- ACTION EN DOMMAGE ET INTÉRÊTS POUR PERTES D OPPORTUNITÉ, ATTEINTE À LA RÉPUTATION ET DOMMAGES PUNITIFS

Et- MARC FORTIER, Et- ACTION EN DOMMAGE ET INTÉRÊTS POUR PERTES D OPPORTUNITÉ, ATTEINTE À LA RÉPUTATION ET DOMMAGES PUNITIFS C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC COUR DU SUPÉRIEURE Chambre civile No. : 200- VINCENT DEBLOIS, Et- MARC FORTIER, Demandeurs conjoints c. MINISTÈRE DE LA SANTÉ DU CANADA, Inspectorat de

Plus en détail

Est considéré en déplacement, tout salarié qui se trouve éloigné de son lieu d'affectation, en exécution d'un ordre de déplacement.

Est considéré en déplacement, tout salarié qui se trouve éloigné de son lieu d'affectation, en exécution d'un ordre de déplacement. TITRE 8 : DÉPLACEMENTS CHAPITRE 1 : GÉNÉRALITÉS 1. Définitions Est considéré en déplacement, tout salarié qui se trouve éloigné de son lieu d'affectation, en exécution d'un ordre de déplacement. Le Personnel

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam ITS China Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014 Préparé par Joe Lam Résumé Mon voyage en Chine pour la participation réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China

Plus en détail

LOI N 88-025 DU 29 DECEMBRE 1988 PORTANT MODIFICATION DE LA LOI N 82-026 RELATIVE AUX CONDITIONS D'ENTREE ET DE SEJOUR DES ETRANGERS AUX COMORES

LOI N 88-025 DU 29 DECEMBRE 1988 PORTANT MODIFICATION DE LA LOI N 82-026 RELATIVE AUX CONDITIONS D'ENTREE ET DE SEJOUR DES ETRANGERS AUX COMORES http://www.comores-droit.com LOI N 88-025 DU 29 DECEMBRE 1988 PORTANT MODIFICATION DE LA LOI N 82-026 RELATIVE AUX CONDITIONS D'ENTREE ET DE SEJOUR DES ETRANGERS AUX COMORES Art. 1er. Sous réserve des

Plus en détail

LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE

LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE Vous avez une audience devant la CISR (Commission de l'immigration et du statut de réfugié) pour faire entendre votre demande d asile/demande de refuge,

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Madame, Monsieur, IRM CHEZ L'ENFANT Un examen radiologique a été proposé pour votre enfant. Une information vous est fournie sur le déroulement

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

COUR DU QUÉBEC «Division des petites créances»

COUR DU QUÉBEC «Division des petites créances» Marionnet c. Ani-Puce 2014 QCCQ 2683 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL LOCALITÉ DE LAVAL «Chambre civile» N : 540-32-025647-122 COUR DU QUÉBEC «Division des petites créances» DATE : Le 8 avril

Plus en détail

LE CADRE JURIDIQUE EN VIGUEUR CONCERNANT LE TRANSPORT AERIEN

LE CADRE JURIDIQUE EN VIGUEUR CONCERNANT LE TRANSPORT AERIEN Fiche Pratique TRANSPORTS AERIENS : DROIT DES PASSAGERS En matière de transports aériens, les sources d ennuis sont nombreuses : retard, annulation de vol, refus d embarquement, bagage égaré, perdu ou

Plus en détail

Aucun achat requis. Pour participer, il suffit de respecter les conditions d admissibilité énoncées aux présentes. Deux façons de participer :

Aucun achat requis. Pour participer, il suffit de respecter les conditions d admissibilité énoncées aux présentes. Deux façons de participer : Règlements du concours "ÉVADEZ-VOUS AU Mexique!" : CONCOURS «ÉVADEZ-VOUS AU Mexique» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION Le concours «ÉVADEZ-VOUS AU Mexique» (ci-après le «concours») est organisé par Les Promenades

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils 6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils (Rodrigue et sa supposée épouse) se rendirent dans le pays retenu pour l interview. Grande, ensoleillée et aux hivers

Plus en détail

Réseau des Centres Européens des Consommateurs

Réseau des Centres Européens des Consommateurs Le tourisme en Grèce Réseau des Centres Européens des Consommateurs Cette brochure vous donnera des informations sur la conduite en Grèce. Toutefois, les informations que vous y trouverez ne sont pas exhaustives

Plus en détail

Payer une pension alimentaire

Payer une pension alimentaire Payer une pension alimentaire Le programme d exécution des ordonnances alimentaires (PEOA) Assurer le paiement des obligations alimentaires envers les enfants et le conjoint. Commencer une meilleure fin

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

Guide pour la rédaction des. Règlements généraux. D une association de hockey mineur

Guide pour la rédaction des. Règlements généraux. D une association de hockey mineur Guide pour la rédaction des Règlements généraux D une association de hockey mineur Hockey Québec Page 1 CHAPITRE 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Étant un guide pour la rédaction des règlements généraux des membres

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT FRA-2032-2 Compréhension en lecture Test de rendement V-T Version A Consignes et texte Document créé par Denyse Doucet Octobre 2003 Modifié Janvier 2004 CONSIGNES Durée

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA MARINE MARCHANDE DE MER EGEE Direction Nationale des Transports Maritimes

MINISTÈRE DE LA MARINE MARCHANDE DE MER EGEE Direction Nationale des Transports Maritimes MINISTÈRE DE LA MARINE MARCHANDE DE MER EGEE Direction Nationale des Transports Maritimes UNION DES CONSOMMATEURS HELLÉNIQUE Centre d'information pour les passagers Cher passager, Vous voyagez par bateau

Plus en détail

(Recours collectif) No: 500-06-000177-028 REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE AU SOUTIEN DE SA DEMANDE, LE DEMANDEUR EXPOSE CE QUI SUIT:

(Recours collectif) No: 500-06-000177-028 REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE AU SOUTIEN DE SA DEMANDE, LE DEMANDEUR EXPOSE CE QUI SUIT: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No: 500-06-000177-028 (Recours collectif) COUR SUPÉRIEURE FRANÇOIS RIENDEAU Demandeur c. BRAULT & MARTINEAU INC. Défenderesse REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE

Plus en détail

REVUE DE PRESSE 24 octobre 2013

REVUE DE PRESSE 24 octobre 2013 REVUE DE PRESSE 24 octobre 2013 1 Incendies et interventions Revue de presse APM médias électroniques 20131023 TVA incendie rue Duquesne dans l est de Montréal http://youtu.be/8jxea6ptzuk 20131023 CBC

Plus en détail

DÉFAUTS DE PAIEMENT. Dans le cas d'une vente à tempérament, le commerçant peut :

DÉFAUTS DE PAIEMENT. Dans le cas d'une vente à tempérament, le commerçant peut : DÉFAUTS DE PAIEMENT COMPLÉMENT DU CHAPITRE 9 (PAGE 70) ET CHAPITRE 26 (PAGE 214) Cette section traite des règles prévues dans la Loi de la protection du consommateur (LPC) en cas de défaut du consommateur

Plus en détail

Comment une pension alimentaire impayée peut influer sur les licences et permis délivrés par les gouvernements

Comment une pension alimentaire impayée peut influer sur les licences et permis délivrés par les gouvernements Comment une pension alimentaire impayée peut influer sur les licences et permis délivrés par les gouvernements Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Le Service public

Plus en détail

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté.

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté. Procédure administrative : Dons de charité Numéro : PA 4.003 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 5 mars 2001 Modifiée : le 16 juin 2014 1. Énoncé 2. But Le Conseil scolaire catholique

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Réponses aux questions 10.1 Le contrat d assurance est celui par lequel l assureur, moyennant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Article: 1 Le commissionnaire est celui qui agit en son nom propre ou sous un nom social pour le compte d'un commettant.

Article: 1 Le commissionnaire est celui qui agit en son nom propre ou sous un nom social pour le compte d'un commettant. 19 JANVIER 1920 - DÉCRET. DES COMMISSIONNAIRES ET DES TRANSPORTEURS. (B.O., 1920, P.194). Section 1. Des commissionnaires Article: 1 Le commissionnaire est celui qui agit en son nom propre ou sous un nom

Plus en détail

INFO ADIM-ESTRIE. Le mot de votre présidente : Marlène Carbonneau. Vie syndicale locale. Marlène Carbonneau

INFO ADIM-ESTRIE. Le mot de votre présidente : Marlène Carbonneau. Vie syndicale locale. Marlène Carbonneau N O M D E L ' O R G A N I S A T I O N INFO ADIM-ESTRIE A N N É E 2 0 1 2 N O 1 8 F É V R I E R 2 0 1 3 D A N S CE N U M É R O : Mot de votre 1 présidente Vie syndicale 1 locale La minute 2 juridique Zone

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Réseau des femmes élues de Lanaudière. Adoptés par le conseil d administration provisoire. le 4 juin 2013

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Réseau des femmes élues de Lanaudière. Adoptés par le conseil d administration provisoire. le 4 juin 2013 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DU Réseau des femmes élues de Lanaudière Adoptés par le conseil d administration provisoire le 4 juin 2013 Adoptés par l assemblée générale de fondation le 8 décembre 2013 31/10/13

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

Bulletin de Litige. Le nouveau Code de procédure civile : une approche favorisant la négociation entre les parties, la médiation et l arbitrage

Bulletin de Litige. Le nouveau Code de procédure civile : une approche favorisant la négociation entre les parties, la médiation et l arbitrage Mai 2014 Bulletin de Litige Le nouveau Code de procédure civile : une approche favorisant la négociation entre les parties, la médiation et l arbitrage Le projet de Loi numéro 28 instituant le nouveau

Plus en détail

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage?

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE Pour diffusion immédiate UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? Montréal, le 14 décembre 1999

Plus en détail

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal)

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal) REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES FACULTATIVES, DE 15H30 A 16H15 ET DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE D ANDÉ (Approuvé par délibération du Conseil Municipal) Dispositions

Plus en détail

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey.

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. ETUDE DU CAS N 1 Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. A un croisement, les deux occupants sont contrôlés par

Plus en détail

ASSURANCE MIEUX-ÊTRE PROTECTION CONTRE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES D UN CANCER

ASSURANCE MIEUX-ÊTRE PROTECTION CONTRE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES D UN CANCER ASSURANCE MIEUX-ÊTRE PROTECTION CONTRE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES D UN CANCER Cette année seulement, on estime que 171 000 nouveaux cas de cancer se manifesteront au Canada. 30 % de ces cas toucheront

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France SUR LA RECEVABILITÉ de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Première Chambre), siégeant en chambre du conseil le 12 janvier 1994 en

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

Garde des enfants et droit de visite

Garde des enfants et droit de visite Garde des enfants et droit de visite Lorsque vous ne vivez plus ensemble en famille Conna tre vos droits et vos responsabilités concernant votre enfant Begin a better ending Commencer une meilleure fin

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes»

Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes» Dossier d inscription «C.A.J.» et «Point Jeunes» Nom du jeune : Date d inscription : Fiche de renseignements obligatoires (Merci de bien vouloir répondre précisément à chaque question) RENSEIGNEMENTS SUR

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

ПРИМЕРЕН ТЕСТ ЗА КАНДИДАТСТУДЕТСКИ ИЗПИТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК. Ma vie

ПРИМЕРЕН ТЕСТ ЗА КАНДИДАТСТУДЕТСКИ ИЗПИТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК. Ma vie ПРИМЕРЕН ТЕСТ ЗА КАНДИДАТСТУДЕТСКИ ИЗПИТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК 96 І. TEXTE DE COMPRÉHENSION Ma vie Je suis né à Paris il y a 52 ans, d'une mère française et d'un père qui a choisi la France lorsque son pays,

Plus en détail

VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE

VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE Le certificat de nationalité française (CNF) constitue le seul mode légal de preuve de votre nationalité française (article 31-2 du

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES 1 INFORMATIONS DIVERSES Groupe concerné: Les élèves de sixième participant à l'association sportive du collège et éventuellement des élèves de 5 ème absents l an dernier. 44 places. Inscription en Avril.

Plus en détail

Comité de déontologie policière Règles de preuve, de procédure et de pratique du Comité de déontologie policière. Remplacement

Comité de déontologie policière Règles de preuve, de procédure et de pratique du Comité de déontologie policière. Remplacement Projet de règlement sur la police RQ., c. P-13.1) Comité de déontologie policière Règles de preuve, de procédure et de pratique du Comité de déontologie policière. Remplacement est donné par les présentes,

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Août 2013. Plus précisément, la partie exonérée du gain sera égale à :

Août 2013. Plus précisément, la partie exonérée du gain sera égale à : Août 2013 LOUER VOTRE LOGEMENT INCIDENCE SUR L'EXONÉRATION DE RÉSIDENCE PRINCIPALE La plupart de nos lecteurs connaissent probablement l'exonération de résidence principale, qui fait que la totalité ou

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué!

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! Un feu? Une inondation? Une explosion? Un arbre est tombé sur votre maison suite à une tempête? Un refoulement d égout? Voici les étapes à suivre, en bref : 1. Communiquez

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 12 Pension alimentaire pour conjoint FR 012 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Pension alimentaire pour

Plus en détail

60/147 Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005

60/147 Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005 Principes fondamentaux et directives concernant le droit à un recours et à réparation des victimes de violations flagrantes du droit international des droits de l homme et de violations graves du droit

Plus en détail

625, rue St-Amable Québec (Québec) G1R 2G5. AVENANT - COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ DU MANITOBA (CRI-Manitoba)

625, rue St-Amable Québec (Québec) G1R 2G5. AVENANT - COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ DU MANITOBA (CRI-Manitoba) 625, rue St-Amable Québec (Québec) G1R 2G5 AVENANT - COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ DU MANITOBA (CRI-Manitoba) Nature de l avenant Le présent avenant ne s applique qu au preneur pour lequel des prestations

Plus en détail

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS Municipales 2014 31 janvier 2014 Catégories : Non classé Laisser un commentaire

Plus en détail

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE Les modèles ci-dessous couvrent une période de 2 semaines, et ont trois couleurs : une couleur pour le temps de résidence chez le parent A, une couleur pour le temps de

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 6 - La responsabilité civile

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 6 - La responsabilité civile Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 6 - La responsabilité civile Réponses aux questions 6.1 Le Code civil du Québec reconnait l'existence des

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 17 DECEMBRE 2007 S.07.0017.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.07.0017.F A. S., demandeur en cassation, admis au bénéfice de l assistance judiciaire par décision du bureau d assistance judiciaire

Plus en détail