PRESENTATION PAPIER Avril Le papier, c est la vie!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION PAPIER Avril 2011. Le papier, c est la vie!"

Transcription

1 PRESENTATION PAPIER Avril 2011 Le papier, c est la vie!

2 Introduction Le papier est le facteur commun entre tous nos produits : de l'original à la copie, du fax à l'impression, du format A4 au grand format. Lorsque nous démarchons un imprimeur ou reprographe, nous y allons avec le but de lui vendre un matériel d impression. Après tout «chacun son métier», lui, imprime et connaît son support, nous, nous connaissons notre matériel et avons une idée de ses contraintes. Vous n êtes pas sans savoir que, pour un imprimeur, un tiers de ses dépenses annuelles correspond aux achats de papier. Autant dire que lorsqu il choisit son support, le prix est important mais la qualité l est tout autant. Aussi, pour faire en sorte que les soucis de notre client ne deviennent aussi les nôtres, la connaissance des bases du papier s avère indispensable et peut ainsi nous aider dans nos préconisations. Ce sont précisément toutes ces bases essentielles du papier que nous allons vous faire découvrir dans cette présentation. Le principal objectif étant que vous soyez rodé pour répondre en tous points aux interlocuteurs avertis. En un mot, à la fin de cette présentation, aucun d entre vous ne parlera plus de papier glacéou de papier carbone

3 Définition du papier Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres de cellulose. Il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un matériau de base dans les domaines de l écriture, du dessin, de l impression, de la peinture et de l emballage. Il est également utilisé dans la fabrication de composants divers, comme les filtres. La plante papyrus était utilisée dans l Egypte ancienne pour fabriquer le papier. *Source Wikipédia

4 L histoire du papier en bref Les premiers signes ont été écrits par l'homme des cavernes sur la pierre ousur l'os, puis sur le bois, le métalet l'argile. Avec les Egyptiens apparaît le papyrus, extrait d'un roseau du Nil. Le papyrus fut concurrencé par le parchemin, mis au point dans la ville de Pergame, en Asie mineure, à partir de peaux de veau et de chèvre lavées et poncées. C'est en l'an 105 après J.C., qu'est découvert le papier en Chine, sous le règne de l'empereur Hoti. Tsaï-Lun, ministre de l'agriculture, conçoit une pâte à papier fabriquée à l'aide de vieux chiffons, d'écorces et de filets réduits en bouillie. Au 7ème siècle, le papier est introduit au Japon. En 751, la bataille de Samarcande se traduit par la défaite des Chinois, qui révèlent aux vainqueurs arabes les secrets de la fabrication du papier. L'invention se répand ainsi jusqu'en Andalousie. C'est près de Cordoue, puis Séville, qu'apparaissent les premiers moulins à papier en Europe. Vers 1250 sont installés à leur tour les premiers moulins italiens à Fabriano. Au 13ème siècle apparaissent en France les premiers documents d'archives écrits sur papier, tels que les "Minutes de Notaire marseillais (1248) ou le "Registre des Enquêteurs d'alphonse de Poitiers" (1243), mais c'est au 14ème siècle que sont construits les premiers moulins à papier français : à Troyes (1348) et Essones (1354) En 1445, Gutenberg invente l'imprimerie. Le 18 janvier1799, Louis-Nicolas Robert ( ), jeune inspecteur à la papeterie d'essonnes, obtientun brevet pour son invention : la première machine à papier en continu, qui permet de produire davantage de papier à prix moindres. En 1803, Didot Saint Léger, Bryan Donkin et les frères Fourdrinier font fonctionner la première machine à papier anglaise à Frogmore (Kent). Vers 1825, en Europe et aux Etats-Unis, débute l'industrialisation massive de la fabrication du papier. En 1850, on dénombre 300 machines à papier en Angleterre et 250 en France. L'usage des papiers et cartons d'emballage se développe. Vers1850 apparaît la première machine à fabriquer le carton multi-couches. En 1856, Edward C.Haley dépose en Angleterre le premier brevet de papier ondulé utilisé notamment pour la confection des chapeaux. Le premier brevet de papier ondulé pour emballage est déposé à New York en La première machine à onduler française est installée en 1888 dans le Limousin. On doit le papier-toilette à l'américain Joseph Coyetty en Introduit en France au début du 20ème siècle, mais longtemps considéré comme un produit de luxe, son utilisation ne s'est vraiment généralisée que dans les années 60. Aujourd'hui, les technologies papetières ne cessent d'évoluer, contribuant au développement de l'industrie, de la diffusion des connaissances et du conditionnement des produits de consommation.

5 Fabrication du papier 1. Pâte mécanique : comme son nom l indique, le bois est broyé mécaniquement à l aide d une meule avec un ajout progressif d eau. La Lignine est conservée dans la pâte mécanique ce qui donne un rendement d environ 95% versus 50% pour la pâte chimique. Ce processus détériore considérablement les fibres et n élimine pas toutes les impuretés. 2. Pâte chimique : est fabriquée à l aide de copeaux de bois. Sa méthode de fabrication est essentiellement axée sur l extraction de la Lignine. Grâce à cela, les fibres sont moins usées et de meilleure qualité. Le fait que la Lignine soit retirée dans la pâte chimique donne un rendement d environ 50%. Ce procédé donne une pâte plus pure et dite sans bois. Cette pâte est utilisée dans la fabrication des papiers non couchés (papier arche, ramette A4 ).

6 Fabrication du papier (suite) Le sens du papier est liéàsa structure Lors de sa fabrication, les fibres sont dans le sens de la longueur suivant le sens de la machine à papier, ce sens se nomme «sens machine» Lorsque les fibres sont perpendiculaires au défilement de machine à papier, on parle de «travers».

7 Les différents papiers Papier Standard non couché (lisse) : Généralement utilisé pour l impression de rapports, de communications, de prospectus et de brochures simples. Il ne convient pas aux images à saturation de couleur élevée ou à résolution élevée. Papier Offset : Ce papier offset standard est disponible dans une large gamme de finitions, du gros grain à lisse. Destiné aux livres, bulletins, publipostages, lettres d information, ce papier est considéré comme le papier «à tout faire». Papier Couché : Le papier couché est un papier couvert d une couche d enduit composé de pigments et de substances liantes destinée à améliorer la qualité de sa surface et son imprimabilité. Cette couche permet de fixer l encre à la surface du papier en impression offset, empêchant son absorption par les fibres. On obtient ainsi des couleurs plus vibrantes et une plus grande netteté. Le papier couché s avère être le meilleur choix pour l impression offset de magazines, calendriers, affiches et brochures. D abord destinés à ce type d impression, les papiers couchés sont aujourd hui optimisés pour l impression numérique faisant référence à l Offset. Il s agit d un papier de fort grammage (> 170 g/m2), résistant, utilisé pour les couvertures de livres, les intercalaires, les classeurs, les cartes postales, les fiches et les cartes de visite. Il est disponible dans une large gamme de finitions pour l impression offset : Non couché, Couché une face, Couché deux faces, Couchéàhaute brillance.

8 Papier Offset Standard de l industrie graphique utilisé également en lithographie offset. Disponible dans une large gamme de finitions : papier de création surfacé papier non-couché (mat) papier couché (satiné ou brillant) papier cartonné papier recyclé Choix de grammage plus important de 42 g/m² à 470 g/m² Coût de fabrication moins élevé que le papier numérique Son taux d humidité peut aller jusqu à 7% versus 4% maximum en numérique Soucis engendrés en impression numérique : impression impossible Bourrage Double départ Mauvaise fixation du toner Détérioration des rouleaux de fixation

9 L offset Découverte entre 1896 et 1904 Technologie basée sur la répulsion des corps gras et de l eau Utilisation de plaque de métal (1 par couleur) Création du document directement sur la plaque par procédé photosensible ou gravure au laser Report de document encré sur le blanchet, puis sur le papier (positif / négatif / positif)

10 Offset Vs Numérique Procédé humide, répulsion des corps gras et de l eau Jusqu à 12 groupes de couleurs Opérateur spécialisé en colorimétrie Mise en œuvre fastidieuse Longueur de tirage référent 1000 ex Grammage jusqu à 460 g/m² Format d impression jusqu à 74 x 102 cm Vitesse jusqu à feuilles à l heure, 16 poses ou pages A4, soit 4800 A4 / mn Fixation chimique par séchage Référent format 36 x 52 cm (2 poses) Procédé à sec, électrophotographique Jusqu à 7 groupes de couleurs Opérateur spécialisé en infographie Mise en œuvre rapide Longueur de tirage référent 1 ex Grammage jusqu à 350 g/m² Format d impression jusqu à 36,4 x 56,1 cm Vitesse jusqu à 6600 feuilles à l heure, ou 6600 pages A4, soit 110 A4 / mn Fixation par cuisson Référent format A4 29,7 x 21 cm(1 pose)

11 Lexique Papier Fibre : Structure creuse en forme de treillis reliée par de la lignine. Longueur variant entre 1 à 3 mm et largeur entre 20 et 40 microns. Lignine : Substance semblable à de la colle qui relie les fibres entre elles. Structure : Manière dont les fibres se répartissent sur une feuille. Une structure médiocre peut entraîner une diffusion irrégulière du toner sur les images à densité de couverture élevée. Pour évaluer cette qualité, tenez une feuille de papier à la lumière. Si la structure du papier est bonne, sa surface est régulière et uniforme. Dans le cas contraire, elle est irrégulière. Conseil : La structure des fibres est particulièrement importante lorsque les documents comprennent des photographies ou lorsque la densité de sa couverture en encre est élevée. Pour obtenir le meilleur résultat, utilisez un papier de bonne structure (ex : couché). Grain :Orientation des fibres. Pendant la fabrication du papier, la plupart des fibres se placent parallèlement les unes aux autres. Selon la manière dont le papier est coupé à son format final, la fibre est parallèle au grand côtéou au petit côtéde la feuille.

12 Lexique Papier (suite) Main : Rigidité ou résistance du papier à la tuile. La raideur du papier dépend généralement de son épaisseur. En général, le papier de grammage inférieur à 64 g/m² est beaucoup plus susceptible de se plisser dans le moteur d impression, provoquant des incidents papier et des problèmes d alimentation. Des papiers de plus fort grammage, plus de 105 g/m², peuvent également provoquer des problèmes lors de leur passage dans la machine ainsi que des défauts d impression (sauts, taches, effacements) car ils s enroulent difficilement autour du tambour de transfert. On peut généralement arriver à des alimentations fiables en utilisant des supports de faible grammage, 64 g/m², dont l orientation du grain est la même que le sens d introduction. On augmente ainsi la raideur du papier. Dans le cas de supports xérographiques de grammage supérieur ou égal à 120 g/m², l orientation du grain doit être opposée au sens d introduction du support dans la machine afin d en réduire la raideur Porosité : Un papier trop poreux peut provoquer des problèmes d alimentation ou encore l introduction de plusieurs feuilles simultanément ainsi qu une impression irrégulière, comportant des taches ou des maculages. Des feuilles de faible porosité (de densité plus élevée) présentent une tuile plus accentuée et ont tendance au maculage.

13 Lexique Papier (suite) Grammage : Le grammage est un facteur très important. Les supports de fort grammage sont souvent plus épais car ils contiennent plus de fibres. Ces papiers peuvent s avérer trop épais ou trop rigides pour passer dans certaines imprimantes. Ils peuvent également présenter des craquelures lorsqu ils sont pliés (même en cas de rainage). Finition/Lissage : La finition est l aspect lisse ou rugueux de la surface d un papier. Elle peut être déterminée par les presses (feutre ou métalliques) utilisées pour faire passer la pâte à papier dans la machine à papier, par l encollage et le calandrage qui lisse et lustre la surface du papier. La calandre est formée de cylindres d acier qui compriment les fibres et donnent du lustre à la feuille. L aspect lisse du papier a un impact de taille sur la qualité de l image. Sur un papier trop rugueux, celle-ci est médiocre, surtout pour les zones pleines et demi-teintes. Sur un papier très rugueux, le toner ne tient pas et s écaille. Des taches apparaissent à l impression sur des papiers rugueux ou de texture irrégulière. Plus le grammage est fort, moins le papier est lisse et la texture régulière. Les irrégularités à la surface du papier peuvent empêcher l incorporation du toner, l image imprimée apparaissant alors plus claire. Un réglage de densité plus élevé (réglage du contraste et de la luminosité sur le copieur/imprimante) est alors nécessaire pour obtenir une densité équivalente à celle obtenue sur des papiers plus lisses.

14 Sens de la fibre du papier Le sens de la fibre est primordial pour la bonne «machinabilité» du papier. Il est également un des facteurs qui joue sur la qualité de l impression. Lorsqu un client «remassicote» lui-même son papier, il y a de grandes chances pour que celui-ci se retrouve dans le sens «travers» lors de l insertion en machine. C est pour cela qu il existe une fonction «sens de la fibre» sur les imager PRESSC6000/6000VP/7000VP

15 Sens de la fibre du papier (suite) Déterminer le sens de la fibre est primordial pour évaluer un problème de qualité d impression Comment faire? Prenez une feuille de papier Faites glisser les deux bords de la feuille entre vos ongles

16 Sens de la fibre du papier (suite) Le sens de la fibre est un facteur qui peut augmenter considérablement les problèmes de bourrage papier. Même si c est très rare, il arrive parfois que dans une même ramette le sens de la fibre ne soit pas le même. C est encore plus vrai lorsque le client «refend» lui-même son papier Offset. Plus de bourrage papier

17 Caractéristiques ristiques du papier : L é épaisseur L épaisseur du papier se mesure avec un micromètre. L unité utilisée est le micron. En règle générale, plus le grammage du papier est élevé, plus le papier est élevé. La tolérance d épaisseur sur une même feuille ne doit pas dépasser + ou 5%. Cette tolérance garantit le bon fonctionnement du système d impression. Micromètre

18 Caractéristiques ristiques du papier : La transparence L épaisseur (la main) du papier joue également sur sa transparence. La transparence joue elle-même sur la perception des couleurs. Plus un papier a un faible grammage, plus il est sujet à la transparence. Pour éviter ce phénomène, il suffit d utiliser un papier dont le grammage est supérieur à 90 g/m².

19 Incidence du Média sur la couleur «PPDC» PPDC est la couleur du support. Chaque média a son incidence sur le rendu colorimétrique d un visuel Un papier de même famille peut avoir un rendu colorimétrique différent en fonction de son grammage. Par exemple : Le Color Copy en 110, 136, 250 et 280 g/m² n ont pas le même rendu! Papier non couché Papier couché Papier journal

20 Incidence du Média sur la couleur «Azurant» Chaque média a son incidence sur le rendu colorimétrique d un visuel. La création d un profil ICC sert à compenser ce phénomène. Un visuel identique imprimé sur différents papiers aura une colorimétrie particulière. Papier non couché Papier couché Papier journal

21 Qualité du Papier 1. La structure Des traînées peuvent apparaître lors de l impression, ceci peut être dû à plusieurs facteurs : La prise du papier par friction (quasi inexistant par succion) Une trop forte pression des rouleaux d entrainement de la machine Un frottement sur une plaque dans le chemin papier (rayures) Un encrassement des rouleaux de fixation 2. L électricité statique Le papier est également doté de propriétés électrostatiques : Résistance transversale. La résistance transversale se rapporte à ces propriétés. Ce point est cruciale pour le transport du papier notamment en entrée et en sortie machine. Il n altère pas la qualité d image mais empêche la production engendrant de nombreux double départ et/ou bourrages. Ce phénomène est liéàl hygrométrie du lieu de production. Il augmente si le papier est trop sec et diminue s il est trop humide.

22 Qualité du Papier : L é électricit lectricité statique

23 L humidit humidité du du papier L humidité du papier correspond au volume d eau qu il retient lors de sa fabrication. Ce taux varie en fonction de l environnement (local climatisé, climat orageux ) et des conditions de stockage. Le papier Offset peut retenir jusqu à 40% d humidité. Quant au papier numérique, il contient un maximum de 4% d humidité avec une tolérance +/- de 0,5%. Voici un test simple qui vous permettra de le déterminer si un papier est très humide.

24 L humidit humidité du papier (suite) : conséquences L électrophotographie est un procédé d impression à sec. L humidité du papier intervient à 2 niveaux sur l impression : Trop humide : lors du passage dans l unité de fixation l eau s évapore, le papier gondole et le toner peut être mal fixé. Trop sec : de l électricité statique se crée et les feuilles se collent entre elles créant un double départ. Un papier trop sec aura tendance à absorber l humidité ambiante et provoquera des problèmes de roulage. De plus, ses bords gondoleront. Il est recommandé de stocker le papier dans un environnement stabilisé (température stable) afin de limiter ces phénomènes. Les soucis de qualité et de roulage peuvent apparaître à partir de 6 à 6,5% de taux d humidité. Humidité de 3% Humidité de 12%

25 Osmose Matériel + Papier = Bon fonctionnement Ma presse numérique n est pas fiable! A peine installée déjà en panne! Mes impressions sont déformées!

26 Bon fonctionnement = Osmose Matériel + Papier Papier de bonne facture - bel aspect et lisse. Spécifications mécaniques adaptées - épaisseur, Taille (correctement massicoté), propriétés électriques. Spécifications chimiques respectées -humidité inférieure à 4%, pas de polyvinyle de chlorure, pas de colle, pas de poussière, très peu de lignine

27 Types de pannes dûs au papier Papier poussiéreux : Encrassement machine (miroir, corotron ). Taux d humidité trop important : Bourrage (la feuille s enroule autour des rouleaux de transport), faux départ, les bords de feuilles sont gondolés. Taux d humidité insuffisant : Double départ créé par une charge électrostatique trop importante. Papier pas assez lisse : Granulation de l image et mauvaise fixation du toner. Colle dans le papier : Émanation de vapeurs polluantes au moment de la fixation, coulure de colle sur les rouleaux. Création de tâches sur les photos récepteurs. Papier trop riche en lignine : Dépôts de sédiments sur unités de fixation. Mauvais massicotage: Encrassement de la presse, bourrage papier, endommagement des unités de fixations.

28 Basiques à respecter Chargement correct du papier Bien le déramer et respecter le sens de la fibre Bonnes conditions de stockage Ne pas stocker le papier directement sur le sol Pièce correctement ventilée Température de la pièce régulée Maintenance préventive effectuée dans le respect du cahier des charges techniques

29 Basiques à respecter (suite) Laisser reposer le papier dans la pièce où il sera imprimé. Tableau de durée d adaptation du papier en fonction des écarts de température entre les différents lieux de stockage.

30 Mettre en évidence un problème papier Vérifier que les toners utilisés sont les bons, Vérifier que le papier est prévu pour la presse utilisée, Retourner la pile de papier dans le bac et réimprimer, Essayer le même papier à partir d une autre ramette, Vérifier le sens de la fibre, Vérifier les conditions de stockage du papier, pièce idéale : entre 20 et 25 avec un taux d humidité entre 40 et 50% : posé à même le sol : papier sera chargé en humidité, écart de température, lieu trop sec ou trop humide, attention : une pièce climatisée peut être trop sèche, en dessous de 30% d humidité le papier se charge en électricité statique! ramette ouverte le vendredi et utilisée le lundi matin dans une pièce non chauffée durant le week-end.

31 Mettre en évidence un problème papier (suite) Basiques X X X X X X X

32 Le Papier : un support vivant Utilisez Utilisez-le le correctement!

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression Copyright et licence 2008 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter ou traduire

Plus en détail

Manuel utilisateur Guide papier

Manuel utilisateur Guide papier Manuel utilisateur Guide papier Pour une utilisation correcte et en toute sécurité, veillez à bien lire les Consignes de sécurité dans le manuel «À lire avant de commencer» avant d'utiliser l'appareil.

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active M22

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active M22 FICHE TECHNIQUE Les surfaces de présentation magnétiques Caractéristiques Voile de verre porte à l endos une couche métallique, grâce à laquelle les aimants adhèrent directement au revêtement mural. La

Plus en détail

Les procédés d impression

Les procédés d impression Si, depuis le XVe siècle, de nombreux procédés d impression ont été inventés, mis au point, développés, pour enfin coexister et connaître souvent des progressions parallèles, c est bien que chacun d eux

Plus en détail

AUGMENTER L EFFICACITÉ OPÉRATIONNELLE ET FIDELISER LA CLIENTÈLE

AUGMENTER L EFFICACITÉ OPÉRATIONNELLE ET FIDELISER LA CLIENTÈLE AUGMENTER L EFFICACITÉ OPÉRATIONNELLE ET FIDELISER LA CLIENTÈLE Ne laissez pas vos tickets reçus vous coûter du temps et de l argent Un livre blanc NCR Vos applications d impression thermique direct ne

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

Améliorez votre impact!

Améliorez votre impact! Imprimés Couleur Améliorez votre impact! Nouveaux formats Haute défi nition Nouveaux applicatifs Délais courts Presse couleur CHAUMEIL dernière technologie* *Kodak NexPress Digital Production Color Press

Plus en détail

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE En ce qui concerne le calcul, les mâts bois sont comparables à tous les autres mâts acier ou aluminium. Conformément à la directive européenne de 1985 ils sont calculés et dimensionnés avec le même référentiel

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

MFP HP LaserJet série M1120 Gestion et maintenance

MFP HP LaserJet série M1120 Gestion et maintenance Remplir les bacs à papier Charger du papier et des supports d'impression Bac d'alimentation prioritaire 1 Le bac de chargement prioritaire est accessible depuis la face avant du produit. Le produit imprime

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Manutention de la bobine

Manutention de la bobine Manutention de la bobine Assistance technique de SCA Publication Papers Produits papetiers Produits papetiers SCA Publication Papers fabrique des papiers d impression à base de bois. La gamme comprend

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION Lumec recommande fortement que vous fassiez l entretien de vos luminaires deux fois par année pour prolonger la beauté de leur surface

Plus en détail

RADIORPLUS SPÉCIALITÉS

RADIORPLUS SPÉCIALITÉS RADIORPLUS high transfer Encre métallique à haute brillance pour l offset feuille 871 872 873 874 L encre RADIORPLUS high transfer est une encre métallique destinée à l offset feuille conventionnel. Elle

Plus en détail

Découpeuse de cartes. Système multi-finitions. Vernisseuse sans chimie. Les indispensables de la Finition Numérique

Découpeuse de cartes. Système multi-finitions. Vernisseuse sans chimie. Les indispensables de la Finition Numérique Découpeuse de cartes Système multi-finitions Système multi-finitions + Vernisseuse sans chimie C M Y K Les indispensables de la Finition Numérique Découpeuse de cartes automatique équipée de la nouvelle

Plus en détail

Isolation grâce à l air immobile

Isolation grâce à l air immobile Principes / La structure idéale 44 La structure idéale Schutz im Winter Rücktrocknung im Sommer L efficacité de toutes les isolations thermiques repose sur les inclusions d air dans le matériau isolant

Plus en détail

ARCHIVES DIPLOMATIQUES PRESERVATION ET CONSERVATION

ARCHIVES DIPLOMATIQUES PRESERVATION ET CONSERVATION PRESERVATION ET CONSERVATION 1. Anticiper les dégradations Prévenir : tel est le maître-mot qui doit dicter nos actions lorsqu il faut préserver l état matériel d un document et allonger ainsi sa durée

Plus en détail

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC Blanc, lisse et respectueux de l environnement sans émission de CO 2 Ce nouveau papier 100% recyclé ne génère aucune émission de C0 2 et est

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

8 Carton Graphique - Dossier

8 Carton Graphique - Dossier 8 Carton Graphique - Dossier GUIDE DU CARTON 288 GRAPHIQUE CONSEILS D UTILISATION 290 CARTON GRAPHIQUE CARTONS GRAPHIQUES 292 GZ > Couché 2 faces 292 - Trucard 2 Gloss 293 - Trucard 2 Gloss Recyclé 293

Plus en détail

Eléments en mousse expansée à base de résine mélamine, de différentes épaisseurs, formes et couleurs.

Eléments en mousse expansée à base de résine mélamine, de différentes épaisseurs, formes et couleurs. CapaCoustic Melapor Eléments en mousse expansée à base de résine mélamine, de différentes épaisseurs, formes et couleurs. Description de produit Description Description produit Les éléments CapaCoustic

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Passation d un marché public de prestations de services Article 28 du code des Marchés Publics des supports de communication et d enveloppes logo-typés

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique.

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Laboratoire Electronique Méthodologie. Jamart Jean-François. - 1 - La fabrication d un circuit imprimé. SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Techniques d impression

Techniques d impression Techniques d impression ou Comment reconnaître les faux La lithographie ci-dessous a servi à illustrer l article sur les techniques d impression. La partie reproduite, fortement agrandie, en bas de la

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Explicatif acheteurs professionnels

Explicatif acheteurs professionnels Explicatif acheteurs professionnels DEFINITIONS Les cartouches compatibles et recyclées sont une alternative aux produits d origine. Elles ne sont pas développées par les fabricants d'imprimantes. Le

Plus en détail

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils INSTALLATION ET ACCESIBILITE INSTALLATION ET ACCESIBILITE - PIED LATERAUX ACTIU fabrique 2 références; une pour installation sur sols droites

Plus en détail

d installation GUIDE D INSTALLATION

d installation GUIDE D INSTALLATION Guide d installation GUIDE D INSTALLATION Etape 1 Etape 2 Les panneaux Wallart doivent tout d abord être placés 48H dans la pièce où ils seront posés afin qu ils s acclimatent. Etape 3 Ce produit est fait

Plus en détail

Biplex - COUPE. Les plaques Biplex sont coupées sur la ligne de production au moyen d'une guillotine aux dimensions désirées.

Biplex - COUPE. Les plaques Biplex sont coupées sur la ligne de production au moyen d'une guillotine aux dimensions désirées. Biplex - COUPE Coupage de plaques Biplex : Les plaques Biplex sont coupées sur la ligne de production au moyen d'une guillotine aux dimensions désirées. Biplex peut être coupé au moyen d'une guillotine

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Santé, Enseignement, Bureau, Commerce, Hôtellerie

Santé, Enseignement, Bureau, Commerce, Hôtellerie N I M É T A L L I S AT I O N Optic Compact 3-4 REVÊTEMENT PVC HÉTÉROGÈNE COMPACT PVC Santé, Enseignement, Bureau, Commerce, Hôtellerie > 60 décors dans la masse «Couleur et Matière» > Larges palettes de

Plus en détail

Instructions de pose des revêtements de mur Santana

Instructions de pose des revêtements de mur Santana Instructions de pose des revêtements de mur Santana CE QU IL FAUT SAVOIR 2 AVANT DE COMMENCER 2 PREPARATION DU SUPPORT 2 Enduit neuf 3 Enduit peint 3 Papier peint 3 Carreaux de faïence 3 Panneaux de plâtre

Plus en détail

Tout en aluminium. Polychromal Products : All in Aluminium. Eric Hensen Stephan Hensen

Tout en aluminium. Polychromal Products : All in Aluminium. Eric Hensen Stephan Hensen All in aluminium Tout en aluminium Polychromal Products est un fabricant novateur de plaques de base aluminium anodisées, d encres d impression, de produits chimiques, d accessoires et de machines. En

Plus en détail

LES SOLUTIONS DE. Régulation de la condensation

LES SOLUTIONS DE. Régulation de la condensation LES SOLUTIONS DE Régulation de la condensation V1/2011 Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com LE PROBLÈME DE CONDENSATION Qu est-ce que la condensation? La condensation sous

Plus en détail

L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP

L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP F4 89,5 x 128 cm SYSTÈMES DISPLAYS A0 84,1 x 118,9 cm B1 70 x 100 cm A1 59,4 x 84,1 cm B2 50 x 70 cm A2 42 x 59,4 cm PLOT 100 G ÉCO RECYCLÉ 125 G INTÉRIEUR POSTER

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES BROSSES ANTISTATIQUES Les brosses de Mersen sont constituées de milliers de fibres carbone Rigilor ou inox, tout particulièrement efficaces pour

Plus en détail

10 années d expérience, anciens tampographes, nous maîtrisons toutes ces techniques

10 années d expérience, anciens tampographes, nous maîtrisons toutes ces techniques NOS TECHNIQUES DE MARQUAGES 10 années d expérience, anciens tampographes, nous maîtrisons toutes ces techniques Le marquage est l'un des éléments clés de votre opération de communication. Il doit être

Plus en détail

FINITION ET lustrage

FINITION ET lustrage FINITION ET lustrage 1 Eliminer des poussières, des trainées, 3M Disque micro-abrasif 9 microns E00127 3M 401Q Coupes micro abrasives P2000/P2500 E09546, E02045 3M TM 260L Disques micro-abrasifs P1200/P1500

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE Les étapes essentielles: Œuvre > Numérisation > Film > Ecran > Impression - 1 : NUMERISATION DE L OEUVRE A IMPRIMER: Soit l image a été créée directement sur un ordinateur

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85 Pose avec la STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux

Plus en détail

travaux de peinture pose de papier peint

travaux de peinture pose de papier peint travaux de peinture pose de papier peint conseils pratiques les thématiques les thématiques les thématiques l VOUS DEVEZ REALISER DES TRAVAUX DE PEINTURE ET DE PAPIER PEINT BESOIN DE CONSEILS ET D INFORMATION?

Plus en détail

Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer.

Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer. Diagnostiquer les défauts de peinture et les éliminer. Avant-propos Les défauts de peinture Inévitables, mais gérables. Les causes des défauts de peinture sont diverses. Il est possible que votre client

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques >> Agathe MULOT Gaëlle HAROUARD Régisseurs des collections 03 90 58 55 76 agathe.mulot@pair-archeologie.fr gaelle.harouard@pair-archeologie.fr Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Plus en détail

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel.

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. La garantie constructeur ne s'applique qu'à la condition que l'appareil soit utilisé conformément à l'usage pour lequel il

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Critt Bois Epinal 8 décembre 2010 Intervention Placo : Simon Fourniau chef de groupe 1 2 2 Pourquoi améliorer la qualité de l air intérieur?

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment. Contenu : L humidité dans les bâtiments Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : L humidité dans les bâtiments Rédaction : Tomasini François / Etudiant ETC 3 ème année Date : Décembre 2010 Présentation Un problème abordé

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 03.2011 N d identification. 4761 Version no. 2011-376 Sarnafil TG 76-15 Felt Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Sarnafil TG 76-15 Felt (ép. 1,5mm)

Plus en détail

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN L utilisation et la mise au rebut des produits chimiques étant de plus en plus réglementées, l industrie de la blanchisserie doit utiliser des méthodes de nettoyage plus

Plus en détail

Contraintes techniques

Contraintes techniques Conseils de mise en page 1/5 logiciels Utiliser InDesign ou Quark-Xpress Pour InDesign à partir de la CS3 et Quark-Xpress à partir de la version 6.5 Les Polices Les polices g Il est proscrit de mettre

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

COLORSOURCE I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES DANS LES INDUSTRIES GRAPHIQUES

COLORSOURCE I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES DANS LES INDUSTRIES GRAPHIQUES 27 rue Pierre-Brossolette 91430 IGNY Tél. / Fax : +33 (0) 1 69 41 01 62 Mobile : +33 (0) 6 24 54 10 13 Email : info@color-source.net http://www.colorsource.fr I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES

Plus en détail

PRESCRIPTIONS D ENTRETIEN

PRESCRIPTIONS D ENTRETIEN PRESCRIPTIONS D ENTRETIEN Pour le choix des produits d entretien ou de nettoyage il est très important de savoir si la pierre naturelle contient de la calcite (marbre, pierre calcaire) ou si la pierre

Plus en détail

Portier Vidéo Surveillance

Portier Vidéo Surveillance Portier Vidéo Surveillance 1 Réf. 102212 Notice d installation et d utilisation INTRODUCTION : Ce vidéophone est un appareil qui associe un interphone et un système vidéo d une grande facilité d installation

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Raineuse MINIBAT PLUS

Raineuse MINIBAT PLUS Raineuse MINIBAT PLUS Raineuse La Raineuse MINIBAT PLUS et son système de rainage par lame et contre partie à channel fournit une solution de rainage qualitatif face aux cassures occasionnées lors du pliage

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Wrap Film série 1080. Films teintés masse pour l habillage de véhicules

Wrap Film série 1080. Films teintés masse pour l habillage de véhicules Wrap Film série 1080 Films teintés masse pour l habillage de véhicules Bulletin produit 1080 MARS. 2015 V7 Annule et remplace toute version précédente Description Les films 3M Wrap film 1080 de «covering»,

Plus en détail

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles)

Conseils pour la pose des revêtements de sols textiles (excepté dalles) Indices d incendie minimums exigés par l association des établissements cantonaux d assurance incendie (AEAI): Bâtiments à un ou deux niveaux Bâtiments à trois niveaux ou davantage (sans les bâtiments

Plus en détail

Tout est de nouveau possible... Documents millésimés. Easily Havet Concept. solutions d impression. Agendas. Cartes de vœux. Calendriers.

Tout est de nouveau possible... Documents millésimés. Easily Havet Concept. solutions d impression. Agendas. Cartes de vœux. Calendriers. Easily Havet Concept solutions d impression Documents millésimés Agendas Calendriers Cartes de vœux Sous-mains Objets Magnets publicitaires Textiles Agendas Sous-mains Calendriers Objets publicitaires

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE FICHE TECHNIQUE PLANS DE TRAVAIL EGGER EUROSPAN Les plans de travail EGGER EUROSPAN se composent d un panneau support EUROSPAN à faible émission de formaldéhyde E1 et d un stratifié décoratif plaqué uniformément

Plus en détail

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Chapitre Les bétons courants.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid.7.1 - Le bétonnage par temps chaud 3 Granulats Les conditions climatiques lors de la mise en œuvre ont une grande influence sur

Plus en détail

DD 4450. Duplicopieur numérique DD 4450 B/W

DD 4450. Duplicopieur numérique DD 4450 B/W DD 4450 Duplicopieur numérique DD 4450 130 B/W Duplicopie numérique de qualité supérieure Le duplicopieur numérique DD 4450 A3 N&B est un modèle milieu de gamme offrant une performance optimale à un prix

Plus en détail

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS Stockage et Epandage Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : SOLAGRO : M. Christian COUTURIER AQUASOL : M. Thierry BRASSET Coordination technique

Plus en détail

Température du four trop basse Utiliser la bonne température: 370 F à 380 F (187 C à 193 C). Sur-mélangée Mélanger moins dans la première phase.

Température du four trop basse Utiliser la bonne température: 370 F à 380 F (187 C à 193 C). Sur-mélangée Mélanger moins dans la première phase. Guide de dépannage pour gâteaux GÂTEAUX AIDE-MÉMOIRE Un excès de graisse dans les moules provoque un affaisement du pourtour du gâteau. Plus haute est la température de cuisson, plus haut le gâteau bombera.

Plus en détail

Les supports de l'écriture

Les supports de l'écriture Les supports de l'écriture L'écriture cunéiforme et les tablettes en argile Exactement comme pour faire les briques en terre cuite, on construit d'abord un cadre dans lequel on pourra mouler notre tablette

Plus en détail

Conseils professionnels pour la photo sur Plexiglas

Conseils professionnels pour la photo sur Plexiglas Conseils professionnels pour la photo sur Plexiglas Obtenez les meilleurs résultats pour votre photo sur Plexiglas en tant que photographe professionnel XXLPIX 2013 For professional photographers only

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

L écriture Au Moyen Âge

L écriture Au Moyen Âge MUSEE DES BEAUX-ARTS S E R V I C E E D U C A T I F L écriture Au Moyen Âge ² Page enluminée du registre de charité de la confrérie de Sainte-Croix, Musée de Bernay 2 Les grandes périodes de l évolution

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2010 - PARTIE D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2010 - PARTIE D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2010 - PARTIE D TITRE : ETUDE DE L'ETAT DE SURFACE DES TEXTILES Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury

Plus en détail

Quel support d impression choisir?

Quel support d impression choisir? Quel support d impression choisir? C est avant tout une question de goût. Le choix sera orienté en fonction des rendus souhaités et du budget bien sûr mais également des particularités de chaque support.

Plus en détail

ANTI CONDENSATION PEINTURE ASSAINISSANTE PEINTURE ANTI-CONDENSATION. Direct sur Murs Humides. Cuisine - Salle de Bain - Lingerie PRINCIPES ACTIFS

ANTI CONDENSATION PEINTURE ASSAINISSANTE PEINTURE ANTI-CONDENSATION. Direct sur Murs Humides. Cuisine - Salle de Bain - Lingerie PRINCIPES ACTIFS ANTI HUMIDITÉ PEINTURE ASSAINISSANTE Direct sur Murs Humides i s o l e e t c o n s o l i d e PEINTURE ANTI-CONDENSATION Cuisine - Salle de Bain - Lingerie a n t i - b u é e PRINCIPES ACTIFS l e s s i va

Plus en détail

novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles

novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles novatec PREMIUM II Le joint standard pour applications industrielles JOINTS TEXTILES TECHNIQUES COMPENSATEURS ISOLATIONS NOUVEAUX MATERIAUX Vos exigences... sécurité accrue meilleure résistance à la température

Plus en détail

Systèmes de stockage Planorama

Systèmes de stockage Planorama Systèmes de stockage Planorama Un système modulaire multi tiroirs La solution des problèmes de stockage dans les cas difficiles Une combinaison entre fonctionnalité et esthétisme Des meubles de stockage

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Recouvrement de façade non ventilé Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Ces instructions d application sont spécialement destinées à l application des panneaux

Plus en détail

Aspirateur. manuel d utilisation

Aspirateur. manuel d utilisation Aspirateur manuel d utilisation Avant d utiliser cette unité, veuillez lire les instructions avec attention. Pour une utilisation en intérieur uniquement. FRENCH Un monde de possibilités Merci d avoir

Plus en détail

Digital Media. process. Relax, une belle impression quand vous voulez! avec notre Web-To-Print :

Digital Media. process. Relax, une belle impression quand vous voulez! avec notre Web-To-Print : Digital Media process Relax, une belle impression quand vous voulez! avec notre Web-To-Print : découvrez la solution innovante qui répond de facon optimale aux besoins en impression de votre entreprise

Plus en détail

GAINE IMPREGNEE SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE

GAINE IMPREGNEE SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE 1/5 STOCKAGE ET MANUTENTION Le transport et le stockage des gaines doivent être réalisés à 10 C afin de respecter la chaîne du froid. A cette température, nous garantissons une durée de vie de 4 semaines

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

Sommaire. Problématique :

Sommaire. Problématique : Adel Tihianine Marie Deruytere Jérémy Tachel Problématique : Sommaire Plan : I) Introduction II) Premiers supports d écriture III) Mécanisation et numérisation IV) Les écrans tactiles V) Expérience VI)

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

KIP 770 Solution Multifonction Exceptionnelle

KIP 770 Solution Multifonction Exceptionnelle KIP 770 Solution Multifonction Exceptionnelle KIP 770 D infinies Possibilités KIP 770 FAIBLE ENCOMBREMENT Le KIP 770 instaure de nouvelles normes en matière de qualité et performance. Compacte et ergonomique,

Plus en détail

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade NOXTECH Le système de balustrade GARDE-CORPS EN VERRE économique sûr facile à monter PROFIL POUR GARDE-CORPS EN VERRE Le verre remplace ou complète toujours plus les matériaux conventionnels, il permet

Plus en détail

CONFORME ERP 2006. Parement couverture en panneau de particules de bois hydrofuge.

CONFORME ERP 2006. Parement couverture en panneau de particules de bois hydrofuge. Les secrets du panneau 9 avantages principaux Parement couverture en panneau de particules de bois hydrofuge. Les chevrons ils servent de raidisseur du panneau et remplacent les chevrons d une charpente

Plus en détail