Le Parlement Jeunesse du Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Parlement Jeunesse du Québec"

Transcription

1 Le Parlement Jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 56 E LÉGISLATURE Projet de loi n 3 Loi sur le revenu de citoyenneté Présenté par M. Guillaume Rivest Ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale

2 NOTES EXPLICATIVES La présente loi instaure un revenu de citoyenneté versé à tout Québécois faisant preuve d une citoyenneté active ou ayant atteint la retraite. Ce revenu de citoyenneté peut être cumulé avec la plupart des autres revenus. Elle instaure des allocations particulières pour les mineurs, les réfugiés et les personnes ne pouvant obtenir des revenus autonomes et élargit l accès aux prestations spéciales anciennement associées à l assistance-emploi. Elle s établit en remplacement d une large part des programmes sociaux existants, qu elle abolit ou modifie. Elle modifie le salaire minimum pour tenir compte du revenu de citoyenneté.

3 Projet de loi n 3 LOI SUR LE REVENU DE CITOYENNETÉ LE PARLEMENT JEUNESSE DÉCRÉTE CE QUI SUIT : SECTION I ADMISSIBILITÉ 1. Une personne répondant à l ensemble des critères de base suivants est admissible au revenu de citoyenneté : i. elle possède la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente canadienne; ii. elle réside au Québec depuis au moins six mois, selon les modalités prévues par règlement et sauf entente avec l ancienne province ou pays de résidence; iii. iv. elle est âgée de 18 ans ou plus; elle a voté aux dernières élections générales, s il s en est tenu au cours de l année civile précédente et qu elle y possédait le droit de vote. Toutefois, le ministre peut exempter une personne n ayant pu voter pour cause de force majeure; v. elle possède un compte bancaire courant dans une institution financière reconnue, selon les modalités prévues par règlement. Elle doit de plus répondre à au moins un des critères contributifs suivants : i. elle a déclaré au cours de l année précédente, des gains d activité d au moins 1250 fois la valeur du salaire minimum horaire fixé selon l article 40 de la Loi sur les normes du travail; ii. elle a la garde d un enfant à charge de moins de 12 ans, si aucune autre personne ne réclame la garde de cet enfant ou d autres enfants faisant partie du même ménage à titre de critère contributif; iii. elle est inscrite à temps plein dans un établissement d enseignement reconnu par le Ministère de l Éducation; iv. elle est âgée 65 ans ou plus. 2. Une personne qui rencontre les critères de base prévus au premier alinéa de l article 1, mais aucun des critères contributifs prévus au deuxième alinéa de cet article, peut faire parvenir au ministre une déclaration de contribution, conformément aux spécifications prévues par règlement. 3. La déclaration de contribution doit être signée par deux personnes admissibles au revenu de citoyenneté et répondant à au moins un des critères contributifs prévus au deuxième alinéa de l article 1. Ces personnes déclarent que la personne présentant la demande a contribué à la société dans la mesure de ses moyens au cours de l année précédente et qu elle continuera à le faire au cours de l année suivante. Un seul des signataires peut cohabiter avec le requérant ou posséder l un des liens suivants avec le

4 requérant : parent, grand-parent, enfant, petit-enfant, s ur, frère, beau-parent, belles ur, beau-frère, oncle ou tante, nièce ou neveu, cousin ou cousine. 4. Une personne ne peut signer qu une seule déclaration de contribution. Toutefois, un médecin peut signer une déclaration pour chacun de ses patients qui présentait, au cours d une partie significative de la dernière année, une incapacité à vivre de manière autonome en raison de son état mental ou physique, tel que précisé par règlement. 5. Sur réception d une déclaration de contribution conforme, le ministre rend le requérant admissible au revenu de citoyenneté immédiatement et pour une période d un an. 6. Une personne admissible au revenu de citoyenneté et qui cesse de répondre aux critères contributifs prévus au second alinéa de l article 1 reste admissible au revenu de citoyenneté pour une période de deux mois. 7. Malgré les articles 1, 5 et 6, les personnes suivantes ne sont pas admissibles au revenu de citoyenneté : a) les personnes incarcérées dans un pénitencier, dans un établissement de détention ou dans tout autre prison ou tenues de loger dans un établissement en vue de leur réinsertion sociale, sauf dans les cas prévus par règlement; b) les personnes internées aux frais de l État en hôpital psychiatrique depuis au moins six mois; c) les personnes hospitalisées aux frais de l État pour des soins de longue durée depuis au moins six mois; d) tout autre personne hébergée au frais de l État pour des motifs autres que le lien d emploi, selon les modalités prévues par règlement. 8. Le ministre peut, pour une période maximale de quatre mois, exempter des critères contributifs la personne qui a été inadmissible au revenu de citoyenneté en fonction de l article 7 b), c), d) ou e) pour au moins quatre mois et dont l inadmissibilité en fonction de l article 7 prend fin. SECTION II REVENU DE CITOYENNETÉ 9. Le revenu de citoyenneté est une prestation versée mensuellement par dépôt direct au compte bancaire de la personne admissible. 10. À l entrée en vigueur de la loi, le revenu de citoyenneté est fixé à 575 dollars par mois. 11. Le montant du revenu de citoyenneté est indexé annuellement selon la hausse de PIB nominal du Québec au cours de l année civile précédente, telle que calculée par l Institut de la statistique du Québec. Cette indexation a lieu le premier jour du mois suivant d au moins 15 jours la publication du chiffre par l Institut de la Statistique du Québec. 12. Le revenu de citoyenneté est incessible et insaisissable jusqu à concurrence de 90%. Toutefois, la partie du revenu de citoyenneté saisissable ne peut être saisie pendant plus de 18 mois au profit d une même personne ou en respect d un même engagement.

5 13. Une personne admissible de moins de 25 ans habitant chez ses parents ou tuteurs et n étudiant pas à temps plein a droit à 70% du revenu de citoyenneté. SECTION III ALLOCATION POUR MINEURS 14. Une allocation pour mineurs est versée à la ou aux personnes ayant la garde d un enfant mineur et répondant aux conditions de base a) et b) énoncées au premier alinéa de l article 1. Cette prestation est partagée entre les personnes ayant la garde du mineur ou, sur accord de celles-ci, versée à l une seule d entre elles. 15. L allocation pour mineurs est fixée à 70% du revenu de citoyenneté par mineur. Elle est versée mensuellement par dépôt direct au compte du récipient. Elle est versée par chèque si le récipient ne possède pas de compte bancaire. 16. Un mineur émancipé ou marié peut recevoir lui-même l allocation pour mineurs s il possède un compte bancaire et en fait la demande. 17. Le ministre retient l allocation pour mineurs liée à un mineur d âge scolaire qui ne fréquente pas l école et qui n a pas obtenu de diplôme d études secondaires. Les montants retenus sont versés en entier dès la reprise de la fréquentation scolaire. Les sommes retenues au moment du passage à la majorité sont conservées par le ministre. 18. Une femme enceinte répondant aux conditions de base a), b) et e) du premier alinéa de l article 1 reçoit une allocation pour mineurs à partir du sixième mois de grossesse et pour une période de trois mois. SECTION IV ALLOCATIONS SPÉCIALES 19. Le ministre peut verser une allocation de réfugié à toute personne résidant au Québec et à qui l'asile est conféré au Québec par l'autorité compétente, conformément à la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés. 20. Le montant de l allocation de réfugié est équivalent au revenu de citoyenneté et, s il y a lieu, à l allocation pour mineurs. 21. Une allocation de supplément au revenu de citoyenneté est versée aux personnes admissibles dont l état physique ou mental les rend inaptes au travail et n ayant pas accès à des ressources financières significatives, selon les modalités déterminées par règlement. 22. Des prestations spéciales d assurance visant à rembourser ou payer directement certains frais liés à des besoins particuliers en matière de santé ou à des situations particulières et difficiles sont établies. Leurs modalités et montants sont déterminés par règlement.

6 23. Une personne dont le revenu pour une année donnée a excédé le montant équivalant à la somme de la moitié du revenu de citoyenneté et des revenus perçus en fonction de la présente loi, à l exception de la prestation spéciale d assurance, doit rembourser les prestations spéciales d assurance reçues pendant l année, jusqu à concurrence de 25% de ses revenus excédant la somme précédente. Ce remboursement s effectue par le biais de la déclaration fiscale. 24. Les prestations spéciales d assurance sont versées à une personne admissible au revenu de citoyenneté, sur demande de celle-ci. Toutefois, le ministre peut refuser de verser une prestation spéciale d assurance s il projette que le solde de la prestation, après le remboursement prévu à l article 20, sera inférieur au montant déterminé par règlement. SECTION V AUTRES MESURES 25. Une institution financière reconnue doit ouvrir un compte bancaire comprenant les fonctions de dépôt et de retrait à tout résident permanent ou citoyen du Québec qui en fait la demande. Ce compte ne doit pas être sujet à des frais d ouverture ou de transaction inhabituels, tel que déterminé par règlement. 26. Le revenu de citoyenneté, les allocations spéciales et les allocations pour mineurs sont non-imposables. SECTION VI ABROGATION ET MODIFICATION DES MESURES ANTÉRIEURES 27. Les lois, programmes et dispositions suivantes sont abrogés: i. La Loi sur le soutien du revenu et favorisant l'emploi et la solidarité sociale; ii. La Prime à l emploi; iii. Le Paiement de soutien aux enfants; iv. Le Crédit d impôt pour TVQ; v. Le programme d allocation de maternité vi. L Allocation-logement; vii. Le Crédit d impôt pour personnes à charge. viii. La Prestation fiscale canadienne pour enfants; ix. Le Supplément de la prestation nationale pour enfants; x. Le Crédit d impôt pour TPS/TVH; xi. Le Supplément de revenu garanti; xii. La Sécurité de la vieillesse; xiii. L Allocation; xiv. L Allocation au survivant; xv. Le Montant pour époux ou conjoint de fait; xvi. Le Montant pour personne à charge. 28. Le Crédit d impôt personnel et le Montant d impôt personnel sont portés à un maximum de 1200$ chacun.

7 29. Le coût de base de location d une habitation à loyer modique et d un logement loué avec le soutien du Programme de supplément au loyer est établi à 35% du revenu avant impôts. 30. Le taux de prestations hebdomadaires qui peut être versé à un prestataire de l assurance-emploi est établi à 35% de sa rémunération hebdomadaire assurable. 31. Les bourses du régime d aide financière aux études sont abolies. 32. Le salaire minimum prévu à l article 40 de la Loi sur les normes du travail est fixé, à compter du (indiquer ici la date de l entrée en vigueur de la présente loi), à : i. 5,70 dollars de l heure. pour le taux général; ii. iii. 5,10 dollars de l heure, pour les salariés au pourboire; 6,05 dollars de l heure, pour les salariés de l industrie du vêtement. Le gouvernement adopte par règlement toute modification aux montants prévus au premier alinéa. SECTION VII DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES 33. Le ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale est chargé de l application de la présente loi. 34. Des dispositions transitoires pouvant modifier la présente loi peuvent être prévues par décret ministériel. Elles expirent au plus tard un an après l entrée en vigueur de la loi. 35. Cette loi entre en vigueur le 1 er avril [Indiquer ici l année qui suit de deux ans la sanction de la présente loi par le Lieutenant-gouverneur].

8 This document was created with Win2PDF available at The unregistered version of Win2PDF is for evaluation or non-commercial use only.

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la

Plus en détail

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation Luc Godbout 2 Suzie St-Cerny Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Plus en détail

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire L aide juridique, la justice à coût $ûr Complément d information à l aide-mémoire La demande d aide juridique La résidence au Québec Pour être admissible à l aide juridique, le requérant doit résider au

Plus en détail

La Loi sur l aide aux personnes et aux familles

La Loi sur l aide aux personnes et aux familles La Loi sur l aide aux personnes et aux familles (L.R.Q., chapitre A-13.1.1) Par : Olivia Dugré, étudiante en droit à l Université Laval Sous la supervision de Christian Loupret Avril 2012 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Statistiques fiscales des particuliers

Statistiques fiscales des particuliers Statistiques fiscales des particuliers ANNÉE D IMPOSITION 1996 Édition 1999 Quebec Avant-propos Ce document présente les statistiques fiscales en matière d impôt sur le revenu des particuliers pour l année

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 1 MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 préparé par Ruth Rose professeure associée de sciences économiques Université du Québec à Montréal mars 2012 AVANT PROPOS Ce

Plus en détail

Vous pouvez obtenir des exemplaires (imprimés) supplémentaires aux :

Vous pouvez obtenir des exemplaires (imprimés) supplémentaires aux : Vous pouvez obtenir des exemplaires (imprimés) supplémentaires aux : Services des publications Ressources humaines et Développement des compétences Canada 140, Promenade du Portage Phase IV, 12 e étage

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS

AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS Le présent document vise à renseigner les membres de l AQDER et leurs proches à propos des déductions, crédits et avantages

Plus en détail

Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité

Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité Le régime enregistré d épargne-invalitidé Le régime enregistré d épargne-invalidité ISSD-059-12-10 Vous pouvez obtenir cette publication en communiquant avec : Services des publications Ressources humaines

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Programme d aide sociale et Programme de solidarité sociale

Programme d aide sociale et Programme de solidarité sociale NOUVEAUX MONTANTS DES PRESTATIONS Programme d aide sociale et Programme de solidarité sociale En vigueur le 1 er janvier 2013 L indexation des prestations d aide sociale et des prestations de solidarité

Plus en détail

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Préparé pour la Conférence économique 2005, Ottawa 10 mai 2005 Colleen Dempsey Recherche et statistiques stratégiques Citoyenneté et

Plus en détail

RÈGLEMENT PORTANT SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT PORTANT SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT PORTANT SUR LA GESTION FINANCIÈRE PRÉAMBULE Le présent règlement précise les règles de gestion budgétaire et financière du Collège ainsi que les pouvoirs et les

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Évaluation de l admissibilité financière aux certificats d aide juridique

Évaluation de l admissibilité financière aux certificats d aide juridique Évaluation de l admissibilité financière aux certificats d aide juridique Version 1.1 Contenu Politique... 3 Critère du revenu... 3 Critère de l actif... 4 Définition de l unité familiale... 5 Annexe A...

Plus en détail

Séminaire d information pour les particuliers. Renseignements relatifs aux personnes handicapées

Séminaire d information pour les particuliers. Renseignements relatifs aux personnes handicapées Séminaire d information pour les particuliers Renseignements relatifs aux personnes handicapées Objectifs Cette présentation vise à: Présenter les déductions et les crédits applicables aux personnes handicapées

Plus en détail

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Octobre 1999 IMPACT DE LA NON-INDEXATION DU RÉGIME D IMPOSITION

Plus en détail

Devenir parent...710 Les ressources pour les parents...748 Index...756. Informations utiles

Devenir parent...710 Les ressources pour les parents...748 Index...756. Informations utiles Geneviève Gagné Devenir parent...710 Les ressources pour les parents...748 Index...756 Informations utiles 709 Informations utiles 710 Devenir parent Avant-propos......................................

Plus en détail

PAIE PORTÉE. La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université. DÉFINITIONS

PAIE PORTÉE. La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université. DÉFINITIONS Date d entrée en vigueur: 22 avril 2002 Remplace/amende: s/o Origine: Service des ressources humaines Numéro de référence: HR-37 PORTÉE La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université.

Plus en détail

Session de formation sur le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) Automne 2005 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale (CSQ)

Session de formation sur le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) Automne 2005 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale (CSQ) Session de formation sur le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) Automne 2005 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale (CSQ) Principales caractéristiques du RQAP Régime prévoyant le versement

Plus en détail

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès.

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. L Assemblée nationale fédérale a délibéré et adopté; Le Président de la République

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Mars 2015 Renseignements additionnels 2015-2016

Mars 2015 Renseignements additionnels 2015-2016 Mars 2015 Renseignements additionnels 2015-2016 NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que pour alléger le texte. Budget 2015-2016

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Bulletin sur les lois sociales AU QUÉBEC 2013. Ce communiqué est également disponible sur notre site Internet : www.gfaga.com TABLE DES MATIÈRES

Bulletin sur les lois sociales AU QUÉBEC 2013. Ce communiqué est également disponible sur notre site Internet : www.gfaga.com TABLE DES MATIÈRES INFO AGA Février 2013 Bulletin sur les lois sociales AU QUÉBEC 2013 Ce communiqué est également disponible sur notre site Internet : www.gfaga.com TABLE DES MATIÈRES 1. Loi sur l assurance emploi (Canada)

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 Les chiffres

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Règlement de la Loi sur le soutien du revenu et favorisant l emploi et la solidarité sociale au 31 mai 2006

Règlement de la Loi sur le soutien du revenu et favorisant l emploi et la solidarité sociale au 31 mai 2006 Éditeur officiel du Québec Ce document n'a pas de valeur officielle. Dernière version disponible Incluant la Gazette officielle du 31 mai 2006 c. S-32.001, r.1 Règlement sur le soutien du revenu Loi sur

Plus en détail

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 du Québec pour 2012 Taux d imposition s appliquant aux crédits 1 20,00 % Facteur d indexation 2 2,66 % Montant

Plus en détail

Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers

Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Compte d épargne libre d impôt Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte enregistré souple et d usage général qui a été instauré en 2009

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Heures d emploi assurable requises

Heures d emploi assurable requises Bulletin SSQ s u r l e s l o i s s o c i a l e s2007 Avec plus de 1 300 employés et 3 G$ d actif sous gestion, SSQ Groupe financier, au service de sa clientèle depuis 60 ans, est l une des plus importantes

Plus en détail

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité This document is also available in English Table des matières

Plus en détail

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 Mars 2013 Par le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 préparé par Ruth Rose Professeure associée

Plus en détail

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise

Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu, la Loi de 2001 sur l accise et la Loi sur la taxe d accise Publiées par L honorable James M. Flaherty, c.p., député Ministre des Finances

Plus en détail

Bulletin sur les lois sociales AU QUÉBEC 2012. Ce communiqué est également disponible sur notre site Internet : www.gfaga.com TABLE DES MATIÈRES

Bulletin sur les lois sociales AU QUÉBEC 2012. Ce communiqué est également disponible sur notre site Internet : www.gfaga.com TABLE DES MATIÈRES INFO AGA Février 2012 Bulletin sur les lois sociales AU QUÉBEC 2012 Ce communiqué est également disponible sur notre site Internet : www.gfaga.com TABLE DES MATIÈRES 1. Loi sur l assurance emploi (Canada)

Plus en détail

Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations

Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations 2010 Ce guide est accessible sur notre site Internet. revenu.gouv.qc.ca En assurant le financement des services publics, Revenu Québec

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Bulletin SSQ 2014. sur les lois sociales

Bulletin SSQ 2014. sur les lois sociales Bulletin SSQ 2014 sur les lois sociales vous présente le 40 e Bulletin sur les lois sociales. Pour souligner ces quatre décennies d une publication fort prisée de sa clientèle et de ses partenaires, SSQ

Plus en détail

Qui doit produire une déclaration fiscale? Toute personne qui a de l'impôt à payer

Qui doit produire une déclaration fiscale? Toute personne qui a de l'impôt à payer Qui doit produire une déclaration fiscale? Toute personne qui a de l'impôt à payer Quand doit-on la produire? Au plus tard le 30 avril de l'année suivante Exemple : pour 2013, date limite est le 30 avril

Plus en détail

Reproduit avec l'autorisation de l Éditeur officiel du Québec

Reproduit avec l'autorisation de l Éditeur officiel du Québec Reproduit avec l'autorisation de l Éditeur officiel du Québec Version administrative Mise à jour le 17 décembre 2004. Ce document n'a aucune valeur légale. Il faut se référer aux Lois refondues du Québec,

Plus en détail

Prestations pour invalidité

Prestations pour invalidité Prestations pour invalidité Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web.

Plus en détail

Comment on le demande

Comment on le demande LE CRÉDIT POUR LA SOLIDARITÉ C est pour tout le monde! Un outil du Collectif pour un Québec sans pauvreté Mai 2011 Le crédit pour la solidarité a été annoncé par le ministre des Finances en mars 2010.

Plus en détail

Bulletin SSQ 2014. sur les lois sociales

Bulletin SSQ 2014. sur les lois sociales Bulletin SSQ 2014 sur les lois sociales vous présente le 40 e Bulletin sur les lois sociales. Pour souligner ces quatre décennies d une publication fort prisée de sa clientèle et de ses partenaires, SSQ

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

ESPAGNE. 1. Principes généraux.

ESPAGNE. 1. Principes généraux. ESPAGNE Les dépenses de protection sociale en Espagne représentent 21,6%PIB. Le système espagnol est devenu récemment plus beveridgien. Ce système est relativement récent, le service national de santé

Plus en détail

La fonction de responsable de formation continue. Martine NOVIC cadre supérieur responsable de la formation continue. www.cadredesante.

La fonction de responsable de formation continue. Martine NOVIC cadre supérieur responsable de la formation continue. www.cadredesante. La fonction de responsable de formation continue Martine NOVIC cadre supérieur responsable de la formation continue Descriptif : Dans cet article, un cadre supérieur responsable de la formation continue

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la modification de la Loi de l impôt sur le revenu et de textes connexes

Notes explicatives relatives à la modification de la Loi de l impôt sur le revenu et de textes connexes Notes explicatives relatives à la modification de la Loi de l impôt sur le revenu et de textes connexes Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p., député Avril 2015 Préface Les

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 Symboles et abréviations % : pourcentage $ : en milliers de dollars ou moins M $ : en

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

Bulletin SSQ sur les lois sociales2013

Bulletin SSQ sur les lois sociales2013 Bulletin SSQ sur les lois sociales2013 Avec plus de 1 900 employés et 10 G$ d actif sous gestion, SSQ Groupe financier, au service de sa clientèle depuis plus de 60 ans, est l une des plus importantes

Plus en détail

Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses

Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses mesures sociales et fiscales qui touchent directement

Plus en détail

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL)

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR L AIDE SOCIALE VRAI ou FAUX? 1. Le ministère de l Emploi

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Projet de loi n o 4. Présentation. Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire

Projet de loi n o 4. Présentation. Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 4 Loi permettant aux municipalités d octroyer un crédit de taxes à certains propriétaires d immeubles résidentiels touchés par une hausse

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

Guide de gestion Programme de supplément au loyer

Guide de gestion Programme de supplément au loyer Établissement du revenu considéré D 4 1 Après avoir identifié l occupant 1 et l occupant 2, il faut établir le revenu considéré du ménage afin de procéder en premier lieu au calcul du loyer de base. Définition

Plus en détail

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS.

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. EN COUVERTURE De l aide financière à connaître CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. par Danny Raymond Photo: Getty Images/Purestock

Plus en détail

INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS

INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES INSTRUCTION N 7 DU 13 MAI 2015 RELATIVE A LA REVALORISATION DE PRESTATIONS DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DES MARINS Textes de référence Articles L. 171-1 et suivants,

Plus en détail

Accord de sécurité sociale entre le Japon et le Canada. DÉSIREUX de réglementer leurs rapports mutuels dans le domaine de la sécurité sociale,

Accord de sécurité sociale entre le Japon et le Canada. DÉSIREUX de réglementer leurs rapports mutuels dans le domaine de la sécurité sociale, Accord de sécurité sociale entre le Japon et le Canada Le JAPON et le CANADA, DÉSIREUX de réglementer leurs rapports mutuels dans le domaine de la sécurité sociale, SONT CONVENUS DES DISPOSITIONS SUIVANTES:

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS DE SCOLARITÉ, AUX DROITS POUR SERVICES AUX ÉTUDIANTS ET AUX FRAIS ADMINISTRATIFS (R

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS DE SCOLARITÉ, AUX DROITS POUR SERVICES AUX ÉTUDIANTS ET AUX FRAIS ADMINISTRATIFS (R RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS DE SCOLARITÉ, AUX DROITS POUR SERVICES AUX ÉTUDIANTS ET AUX FRAIS ADMINISTRATIFS (R 15) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Règlement. Édition juin 2011

Règlement. Édition juin 2011 Règlement de prévoyance du personnel de la SNCF Édition juin 2011 Préambule Ce règlement résulte du décret n 2010-1362 du 10 novembre 2010 et de l arrêté du 10 novembre 2010 fixant les tarifs de certaines

Plus en détail

Les avantages du CELI Franklin Templeton

Les avantages du CELI Franklin Templeton INVESTIR SANS JAMAIS PAYER D IMPÔTS Qu est-ce que le CELI? Le compte d épargne libre d impôts (CELI), qui sera ouvert au public à compter du 2 janvier 2009, est un nouveau type de compte d épargne enregistré

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

Le régime des rentes du Québec. La rente d invalidité

Le régime des rentes du Québec. La rente d invalidité Le régime des rentes du Québec La rente d invalidité Janvier 2012 Rente d invalidité 2 Table des matières Introduction... 4 Historique... 4 Les trois types de prestations... 5 Trois types de protections

Plus en détail

Loi du pays n 2010-3 du 21 janvier 2010 portant diverses dispositions d ordre fiscal. Chapitre Ier - Dispositions générales.

Loi du pays n 2010-3 du 21 janvier 2010 portant diverses dispositions d ordre fiscal. Chapitre Ier - Dispositions générales. portant création d un régime d aides en faveur des personnes en situation de handicap et des personnes en perte d autonomie Historique : Créée par Complétée par portant création d un régime d aides en

Plus en détail

CANADA. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de dollars canadiens (CAD).

CANADA. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de dollars canadiens (CAD). CANADA Nomenclature AC Assurance chômage AE Assurance emploi (remplace l AC depuis le 1 er juillet 1996) RAPC Régime d'assistance publique du Canada RPC et RRQ Régime de pensions du Canada et Régime de

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

Programme d aide sociale et Programme de solidarité sociale

Programme d aide sociale et Programme de solidarité sociale NOUVEAUX MONTANTS DES PRESTATIONS Programme d aide sociale et Programme de solidarité sociale En vigueur le 1 er janvier 2016 L indexation des prestations d aide sociale et des prestations de solidarité

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ SV ÉPARGNES PERSONNELLES RENTE DE RETRAITE

Plus en détail

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts Collège Jean-de-Brébeuf Les frais de scolarité et vos impôts Année fiscale 2010 Direction des ressources financières 27 octobre 2010 Objectifs Présenter les déductions et crédits d impôts applicables aux

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Rapport sur le budget du Québec

Rapport sur le budget du Québec le 21 avril 2005 Rapport sur le budget du Québec Faits saillants Introduction Taux d imposition d une société est augmenté Instauration d un taux d imposition pour la petite entreprise Les taux de la taxe

Plus en détail

Heures d emploi assurable requises

Heures d emploi assurable requises Bulletin SSQ s u r l e s l o i s s o c i a l e s2010 Avec plus de 1 500 employés et 4 G$ d actif sous gestion, SSQ Groupe financier, au service de sa clientèle depuis 60 ans, est l une des plus importantes

Plus en détail

Programmes de soutien du gouvernement

Programmes de soutien du gouvernement Trousse pour nouveaux arrivants Programmes de soutien du gouvernement Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa,

Plus en détail

Sécurité de la vieillesse. Décembre 2002. Supplément de revenu garanti ISPB 184-12-02F

Sécurité de la vieillesse. Décembre 2002. Supplément de revenu garanti ISPB 184-12-02F Sécurité de la vieillesse Décembre 2002 Supplément de revenu garanti ISPB 184-12-02F Table des matières Page Le programme de la Sécurité de la vieillesse 1 Le Supplément de revenu garanti 4 Ce livret sur

Plus en détail

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES BULLETIN C+G Janvier 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 3.4 : Personnes vivant avec le père ou la mère Compétence législative Paragraphes 2 (1) et (2), articles 11 et 41, et paragraphes 44 (2) et (4) du Règlement 134/98

Plus en détail

Voici Maintenir le lien, le bulletin annuel du Programme de prestations d invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC).

Voici Maintenir le lien, le bulletin annuel du Programme de prestations d invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC). Maintenir lien le N 7, février 2008 Dans ce numéro Voici Maintenir le lien, le bulletin annuel du Programme de prestations d invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC). Recevez-vous tous les services

Plus en détail