SYS-849: Techniques avancées de mise en forme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYS-849: Techniques avancées de mise en forme"

Transcription

1 SYS-849: Techniques avancées de mise en forme Cours# 11: Mise en forme par coulage mécanique (Die Casting) Boîtier de connexion électronique en zinc Source: NADCA: North American Die Casting Association (Association Nord américaine de fonderie sous pression Structure d une Audi en aluminium Contenu 1. Introduction au Die-Casting 2. Alliages pour le Die-Casting 3. Machines de Die-Casting 4. Guide de conception 5. Spec. des machines 6. Choix de machines SYS

2 Procédés usuels Par type de moule Moules non-permanents (Moule détruit après chaque coulée pour rétirer la pièce) - Moulage au sable : sand casting (Modèle permanent) - Moulage à la cire perdue : lost wax investment casting (Modèle non-permanent) Moule permanent (pas de modèle) - moulage ou coulage en matrice (die casting) Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Points communs Fusion de l alliage métallique Le métal fondu est versé ou forcé dans le moule Refroidissement, solidification, retraicissement (exception de la fonte grise) Prise de la forme du moule Certains nécessitent un fini soigné (apparance, tolerance, fini de surface) Grande varieté des alliages disponibles Aluminum, zinc, cuivre, Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

3 Inconvénients du coulage Porosité (réduit la résistance des pièces) Variation dimensionnelle (due au rétraicissement) Inclusions (solide ou gaz) causés par le procédé Formation de gros gains (nuit aux propriétés mécaniques) Microstructure de A319 ((Al-5-6Si-3-4Cu) Les microporosités sont visibles sous la forme de zônes plus noires que le reste de la photo. La taille de ces défauts est très faible mais ils affectent la ductile et la résistance à l amorce des fissures Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Porosité Microstructure de A356 (7Si 0.3 Mg) A Agrandissement : 50 x 3

4 Procédés: Moulage au sable: étapes Creation du moule ( 2 parties) par tassessement du sable autour du modèle Sortir le modèle et placer le noyau dans le moule Placer l autre partie du moule et créer les chemins de coulée, placer l entonoir et verser le métal Après refroidissement et solidification, détruire le moule et enlever la pièce. Couper les excédents et usiner les surfaces fonctionnelles de la pièce Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Moulage au sable: Applications Applications: Pièces larges, à épaisseur mince et pièces de prototypage Dépouille nécessaire. Approprié si la pièce doit avoir une dépouille Accepte tous les métaux coulables - Génère un mauvais fini de surface ( R a > 6 mm) - Grande variation dimensionelle = f(matériau) Al et Cu (±0.5 mm), fonte (± 1 à 1.5), aciers (± 1.3 à 2 mm) Moule moins cher. Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

5 Moulage à la cire perdue Lost wax investment Casting Modèle et moule non-permanents Création d une matrice métallique et injection du wax pour créer le modèle (Plus la géometrie de la pièce est complexe, plus les moules coûtent chers) Retirer le modèle et l attacher au chemin de coulée Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Moulage à la cire perdue Placer le modèle dans un contenant et l entourer de plâtre Chauffer le tout dans un four, le modèle en wax fond et s évapore Verser le métal fondu dans le moule. Retrait de la pièce et séparation des pièces Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

6 Moulage à la cire perdue- Applications Souvent utilisé pour des volumes de production inférieur à 10,000 et /ou cas des pièces en acier. Qualité des pièces Ra > 0.75 mm Tolérances alliages de cuivre et alliages de cuivre: ± 0.12 mm aciers et fontes : ± 0.25 mm Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Coulage en matrice Metal fondu injecté par pression dans le moule. La pièce refroidie et solidifieé est éjectée. Moule en acier, donc l acier ne peut pas être moulé. Version simplifiée du moulage en chambre froide cold chamber die casting Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

7 Alliages d aluminium de fonderie Al-Si (s 400); Al-Si-Mg et Al-Si-Cu (s.300) % Si de l ordre de 5 à 20% bonne coulabilité et bonne résistance à la corrosion + Mn : améliore la sensibilité aux traitements thermiques Al-Si-Cu ( 12.7 Si) : a faible: (pistons et culasses des moteurs à combustions) Lamelaire Al-Al 2 Cu Aciculaire Al-Si T f basse Globulaire Al-Si + Na Matériaux usuels: Alliages d aluminium Alliages d aluminium: ex A360 (3.5Cu, 8.5Si) Couramment utilisé Basse densité (2.8 g/cm 3 ) Bonne résistance à la corrosion Facile à mouler Bonne propriétés méca.: Re = 170 MPa, E =120 GPa Bonne stabilité dimensionnelle Faible ductilité: A% = 2.5 % 14 7

8 Alliages d aluminium de fonderie Al-Cu ( série 200) mauvaise coulabilité (améliorer avec Si) Al-Mg (s. 500) Excellente résistance à la corrosion Coulabilité médiocre Al-Zn-Mg (s 700) Faible coulabilité (porosité) Auto-trempant: vieillissement naturel (1 à 2 mois) Alliages d aluminium de fonderie 8

9 Quelques exemples Audi, a été l'un des premiers constructeurs à lancer le concept de Space Frame tout aluminium alliant des nœuds moulés en aluminium soudés à des profilés et à des tôles en aluminium Structure Space Frame en aluminium d'audi avec de nombreux noeuds de liaison en aluminium injecté Source : Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 17 Audit_space_frame Audi R8 au 2006 Paris Motor Show - Concept space frame (ASF) 18 9

10 Quelques exemples Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 19 Grosse pièce en aluminium Marche d'escalator (plus grosse pièce fabriquée) Presses de 1500 à 2000 tailles selon taille marche Pas de concurrence d'autres process Marches d'escalator (Al Si9Cu3) Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 20 10

11 Autres applications Piston aluminium avec revêtement anti-usure CVD DLC trois couches 3 μm au total: Ti + SiDLC + DLC. Basse rugosité et l adhésion exceptionnelle les pertes par frottement représentent la principale partie de la consommation d énergie développée dans un moteur à combustion interne (de 15 à 20%). Les frottements de la jupe de piston, de la segmentation et paliers constituent 66% des pertes totales de frottement. Source : Trametal.com 29/01/2009 Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression MEC Matériaux usuels: Magnésium Métal ultra léger Très faible densité 1.7 g/cm3 (2.7 g/cm3 pour l'aluminium) Capacité à produire des pièces minces Abondance (l'eau de mer contient 0.13 % de Mg Désignations: AZ et AM A Aluminum; E - Rare Earth M Manganese; S Silicon; Z Zinc Ex. AZ91D, 9% Al + 1% zinc Bonne résistance à la corrosion Bonne coulabilité Bonne résistance technique pour des applications générales 22 11

12 Alliages de Magnésium 90% des pièces en magnésium réalisées en fonderie sous pression Alliages courament utilisés: AZ91HP (high purity); AM50 et AM60 Elément (%) Al Zn Mn AZ91HP AM AM Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 23 Applications du magnésium: Structure de tableau de bord automobile Armature de volant automobile (en remplacement de l'aluminium) Vélo (fourche, pédalier, cadre,...) Siége de TGV Portable (industriel ou haut de gamme) Electronique divers (notebook, téléphone,...) MEC

13 Applications du Magnésium Pièce de fonderie en magnésium AM60 pour un hayon, coffre, de véhicule Ford Plus grande pièce en magnésium: Réalisée par le procédé de fonderie sous pression, Alliage: AM60 Remplace un assemblage de tôles emboutis en acier Dimensions:1380 x 1315 mm A permis d'alléger le sous ensemble et de gagner en Poids : 8.16 kg (18 lb) encombrement (15 mm) Source : Die Casting Engineer - Juillet 2010 Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 25 Quelques applications de Magnésium Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 26 13

14 Autres applications de Magnésium Colone de direction d auto en Magnesium Ford F-150 modèle 2009 plus légère que les modèles en acier ou en aluminium, simple et ne nécessitant pas d assemblage soudé ou boulonné avec le support inférieur Source : Revue Modern Casting (26/01/2009) Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 27 Alliages de zinc coulés Tf faible : 420 C ( Zn non allié) 380 C ( alliages de fonderie: Zn-Al-Mg, Zn-Al-Cu-Mg) Bonne coulabilité (Pièces minces, précision) Utilisation : galvanisation des aciers métallisation fabrication des peintures riches en zinc. électroménager (robinetterie) 14

15 Matériaux usuels: Zinc-aluminium Alliages de zinc-aluminium: ZA27 (27%Al, 2.2% Cu, Mg) alliages à 8-27% Al Pièces minces Tf = 380 C. Similaire au cas des alliages de zinc Nécessite coulage à chambre froide comme Al exception de ZA8 qui contient 8% Al. 29 Exemples de pièces en zinc: Agriculture Source : NADCA 30 15

16 Exemples de pièces en zinc coulées Avantages du zinc en fonderie sous pression : précision dimensionnelle, revêtement de surface, résistance mécanique importante, grande série économique Zinc en fonderie: 35% automobile; 25% bâtiment; 20% electricité/electronique Bielle de fermeture de porte latérale (806) Moto réducteur pour réglage du siège de passager Tête d'extincteur Boîtier de connexion électronique Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression Noeuds de liaison de profilés pour le bâtiment 31 Pièces en alliage de zinc allégé La société allemande HZD (Havelländische Zinc-Druckguss Gmbh) a développé le procédé innovant Zincopor qui permet d'alléger de 30 % à 50 % les pièces en zinc en fonderie sous pression gràce à un maximum de porosités réparties uniformément dans la pièce. Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression Source :

17 Matériaux usuels: propriétés (MPa) (GPa) Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Températures de coulage en fonction des matériaux Ti T. injection T l T. liquidus Tm T. matrice Te T. éjection Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

18 Système d injection - chambre chaude Pour les alliages à basse température de fusion Zinc: 387 C Si on utilise les alliages à haute température de fusion, ils vont corroder le système d injection. Exception de Az91 inert par rapport aux composants ferreux de la machine Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

19 Système d injection - chambre froide Pour les alliages à haute température de fusion Al (A360) : 585 C Cu: 927 C Zinc-Al : ZA : 432 C Mg : 610 C Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

20 Set de matrices Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

21 Exemple de pièce moulée - chambre chaude Qualité des pièces (Die casting) Ra > 1 mm Tolérances : ± 0.12 mm Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Guides de conception Coulage = procédé dans lequel: - le matériau en fusion s écoule et remplit les cavités du moule (Assurer un bon écoulement pour que le remplissage soit uniforme) - il y a éjection de la pièce du moule (choisir la géométrie, le plan de séparation des moules et la direction de fermeture des moules de façon à simplifier l éjection) - il y a refroidissement et solidification (Pièces avec épaisseurs uniformes et minces pour réduire le temps de refroidissement) 42 21

22 Règles de base Prévoir une façon d entrée uniforme de métal fondu et d échappement des gaz. Prévoir un dégagement uniforme de chaleur Prévoir un moyen d éjecter la pièce. Placer la ligne de joint dans un seul plan, si possible

23 Guides de conception Coulage = procédé dans lequel: - le matériau en fusion s écoule et remplit les cavités du moule (Assurer un bon écoulement pour que le remplissage soit uniforme) - il y a ejection de la pièce du moule (choisir la géometrie, le plan de séparation des moules et la direction de fermeture des moules de façon à simplifier l éjection) - il y a refroidissement et solidification (Pièces avec épaisseurs uniformes et minces pour réduire le temps de refroidissement) Ligne de séparation et direction de fermeture des moules 46 23

24 Détails de conception Pour une pièce «Die Casting» porter une attention particulière aux détails : Dépouille (Draft) Fillets Ligne de joint (Parting line) Bosses Ribs Trous et fenêtres 47 Dépouilles 48 24

25 Uniformiser les épaisseurs 49 Tf ( C) Vie des matrices Alliages Vie des matrices (pièces) Températures de travail ( C) Injection matrice Zinc 500, Zinc aluminium ZA 100, Aluminium 100, Magnésium 180, Cuivre 15, Vie matrices = f T de moulage taille des moules épaisseur de la pièce complexité de la pièce Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

26 Spec. des machines-chambre chaude Les machines classées par tonnage (force de serrage) Les machines ont tendance à s ouvrir sous l action des pressions d injection (15-35 Mpa) Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Spec. des machines - chambre froide Pression d injection = 20 à 70 MPa Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

27 Choix des machines C r = k 1 + m 1 F k1 m1 C r C. chaude C. froide F: X 10 6 N Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Nombre optimal de cavités n N( ktd C rttp) 0.7( ) Cd Ct n: Nombre de cavité optimale (arrondi). N: Volume de production. k=55.4 $/h chambre chaude, k=62 $/h chambre froide. t d : Temps de moulage pour une matrice individuelle [s]. t p : Temps de séparation d une pièce pour une matrice individuelle (Trimming time) [s]. C d : Coût d une matrice individuelle [$]. C t : Coût de séparation pour une matrice individuelle [$]. C rt : taux horaire de séparation pour une matrice individuelle [$]

28 Exemple Pour une matrice de moulage d aluminium (A380) on dispose des données suivantes 20 s pour le temps de moulage pour une matrice individuelle 7 s pour le temps de séparation d une pièce pour une matrice individuelle $ Coût d une matrice individuelle $ Coût de séparation pour une matrice individuelle Déterminer le nombre de cavités optimales pour un volume de production de , et unités. Taux horaire de séparation 35$/h. 55 Détermination de la taille des machines Taille de la machine 1. Force de serrage 2. Volume de coulée 3. Course 4. Dimensions de la table MEC

29 1- Force de serrage: F F doit être supérieure à la force qui tend à séparer les moules F>f f [kn] est fonction de: pression du métal p m [MPa], aire de la cavité A pt cm 2 Avec A pt =1.75 A pc où A pc est l aire de la cavité La pression pm est estimée à partir du tableau 10.6 f p A m pt Volume de coulée: Vs 3- course nécessaire: Ls Vs le volume nécessaire pour une coulée Vc Volume des cavités. h épaisseur moyenne de la pièce [mm] Vs Vc( 1 2/ h) Ls 2D 12[cm] Ls course nécessaire D : la profondeur de la pièce en cm 58 29

30 Exemple Une pièce de longueur 20 cm, de largeur 15 cm et de profondeur 10 cm. L épaisseur moyenne est de 5 mm, le volume de la pièce est 500 cc. La pièce est obtenue par Die casting à partir de A-360. Une matrice à double cavité est utilisée Proposer l arrangement de la matrice. Choisir la machine appropriée. MEC Compagnies Canadiennes *Canada Metal (Pacific) Limited Delta BC Canada *Cottam Diecasting Ltd Tecumseh ON Canada *FisherCast Limited - A Division of Dynacast Peterborough ON Canada *Georg Fischer Inc Montréal QC Canada *Lyster Industries Incorporated Lyster QC Canada *Meridian Lightweight Technologies Inc Strathroy ON Canada *Meridian Technologies Incorporated Strathroy ON Canada *Simalex Manufacturing Company Limited Langley BC Canada MEC

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

Cours MP-1a : MOULAGE

Cours MP-1a : MOULAGE Cours MP-1a : MOULAGE Ce chapitre vise à l'acquisition des savoir-faire : M O U L A G E Mettre en place des simulations d obtention de pièces brutes par fonderie et injection plastique (S4222) Choisir

Plus en détail

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1 Moulage Objectifs Connaître les différents procédés de moulage 1-1 1. Généralités sur la mise en forme 1-2 2. Définitions Le Moulage : reproduire un objet au moyen d un moule. Le mot moulage définit aussi

Plus en détail

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie Orientation professionnelle Mécanicien fonderie 1. Date: 1-7 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours : 1. Vue d'ensemble 2. Moulage basse pression 3.

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES Mise a jour le:18/03/2007 LE MOULAGE Histoire Il y a environ 250 000 ans, l'homme fit la découverte du feu. Il s'agissait d'un pas significatif dans le développement

Plus en détail

Éléments de fabrication mécanique

Éléments de fabrication mécanique GPA-210 Éléments de fabrication mécanique PLAN DE COURS (HIVER 2015) 1-08/01 C01 - Lecture de dessins selon les normes ISO-ANSI (rappel) 2-15/01 C02 - Tolérances dimensionnelles 3-22/01 C03 - Tolérances

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

2015-02-11. Éléments de fabrication mécanique. Obtention des bruts - Plan. Introduction

2015-02-11. Éléments de fabrication mécanique. Obtention des bruts - Plan. Introduction GPA-210 Éléments de fabrication mécanique PLAN DE COURS (HIVER 2015) 1-08/01 C01 - Lecture de dessins selon les normes ISO-ANSI (rappel) 2-15/01 C02 - Tolérances dimensionnelles 3-22/01 C03 - Tolérances

Plus en détail

Scanner 3D. Handyscan 3D Revscan : Imprimante 3D. Dimension Elite : Matériels du Laboratoire de prototypage AIP-Priméca - EC Lille

Scanner 3D. Handyscan 3D Revscan : Imprimante 3D. Dimension Elite : Matériels du Laboratoire de prototypage AIP-Priméca - EC Lille Scanner 3D Handyscan 3D Revscan : Logiciel d acquisition Xrcam Logiciel de rétro ingénierie Geomagic Studio (Capture, Wrap, Shape, Fashion) Imprimante 3D Dimension Elite : Fiche technique : Volume de fabrication

Plus en détail

Colles et résines. Les colles en génie civil

Colles et résines. Les colles en génie civil Colles et résines Les colles en génie civil Les colles en génie civil Collage = technique d assemblage Autres techniques: Boulonnage Soudure Vissage Le collage meilleur que les autres? Les colles en

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE PROCEDES D ELABORATION

DOSSIER TECHNIQUE PROCEDES D ELABORATION DOSSIER TECHNIQUE PROCEDES D ELABORATION Bac Microtechniques page 1 sur 13 SOMMAIRE 1- GENERALITES 2- CISAILLAGE 2-1 Méthodes classiques de cisaillage 2-2 Effort de cisaillage 3- POINÇONNAGE ET DECOUPAGE

Plus en détail

Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9

Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9 Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9 I Diagnostic des anomalies - Perte de compression ( par les segment ou par le piston ). - Consommation d huile ( remontée d huile dans la chambre ). - Bruits de fonctionnement

Plus en détail

Le Moulage à la Cire Perdue

Le Moulage à la Cire Perdue LeMoulageàlaCirePerdue 1 Procédé Ce procédé de moulage, s applique à tous les types de pièces mécaniques, des petites aux grandes dimensions, de quelques grammes à des pièces allant jusqu à 25 Kg, de formes

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

Partie II : le moulage

Partie II : le moulage Partie II : le moulage Les procédés de moulage sont souvent préférés à d autres procédés de fabrication pour les raisons suivantes : ils peuvent produire des formes complexes avec des cavités internes

Plus en détail

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Ensemble Optimisons vos compétences Devenons partenaires de vos développements mécaniques MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Le

Plus en détail

Formul-IN Formation multimédia à l Injection sous pression

Formul-IN Formation multimédia à l Injection sous pression Formul-IN Formation multimédia à l Injection sous pression Analyse de contenu «Les défauts de l injection sous pression» - Les défauts : origines et paramètres de réglages susceptibles d y remédier - Unité

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Les alliages de fonderie

Les alliages de fonderie Les alliages de fonderie Publié par : Le «Feuillard technique» est publié exclusivement sur le site Internet du CQRDA. Pour télécharger cette publication, rendez-vous au http:// cqrda.ca/feuillard.php

Plus en détail

Cheverny NCX 2 Rafaël

Cheverny NCX 2 Rafaël R A D I A T E U R S F O N T E R A D I A T E U R S F O N T E Cheverny Rafaël BAXI S.A. 157, AVENUE CHARLES FLOQUET 93158 LE BLANC-MESNIL CEDEX - FRANCE TÉLÉPHONE : 01 45 91 56 00 TÉLÉCOPIE : 01 45 91 59

Plus en détail

Gamme de chambres froides modulables Notice de montage.

Gamme de chambres froides modulables Notice de montage. Gamme de chambres froides modulables Notice de montage. - 1 - SOMMAIRE CONSEILS PRELIMINAIRES ---------------------------------------------------------------------------------------- - 3 - PRINCIPE D ASSEMBLAGE

Plus en détail

LA COULÉE SOUS PRESSION

LA COULÉE SOUS PRESSION SPÉCIFICATIONS DE L ALLIAGE DE ZINC POUR LA COULÉE SOUS PRESSION Company Ltd Walsall Road, Norton Canes, Cannock, Staffordshire. WS11 9NR Royaume-Uni Tél: +44 (0) 1543 276666 Fax: +44(0) 1543 246418 Email:

Plus en détail

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture.

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture. Architecture moteur La distribution Distribution Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution Architecture Dimensionnement Distribution variable Autres systèmes Exemples Octobre 2007

Plus en détail

Fonderie Aluminium Fonderie Alliage Cuivreux Usinage

Fonderie Aluminium Fonderie Alliage Cuivreux Usinage Fonderie Aluminium Fonderie Alliage Cuivreux Usinage ZAE Croix St Georges 16500 CONFOLENS Mail : commercial@socometa.com Tél : 05.45.84.11.22 PRESENTATION GENERALE (Historique) (Société Confolentaise de

Plus en détail

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 Mise en situation PRESENTATION DU MECANISME La sérigraphie est une technique pour le marquage des pièces plastiques.

Plus en détail

Système de drainage de toiture Lindab

Système de drainage de toiture Lindab Lindab Rainline TM Système de drainage de toiture Lindab Une solution claire comme de l eau 2 Le système plein de couleurs Le système de drainage de toiture Lindab Rainline est disponible en huit coloris

Plus en détail

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse Médiathèque GDF SUEZ /CHARLES STUDIO LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC Fiabilité des canalisations haute pression Rémi Batisse remi.batisse@gdfsuez.com 18 novembre 2010 Plan de l exposé Une très

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

Efficace par nature. Une très grande dureté de surface. Une exceptionnelle résistance à l abrasion. Une excellente résistance à la corrosion

Efficace par nature. Une très grande dureté de surface. Une exceptionnelle résistance à l abrasion. Une excellente résistance à la corrosion Hard to Beat Efficace par nature Les avantages commerciaux de l utilisation de l aluminium pour la fabrication de véhicules industriels sont bien connus et parfaitement indiscutables : gains de poids permettant

Plus en détail

Panneau de bardage polyuréthanne FP

Panneau de bardage polyuréthanne FP 15 Panneau de bardage polyuréthanne ondulé type FP-W PROFIL 7 50 50 PROFIL 6 BRUCHAPaneel PROFIL 5 PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL PROFIL 1 Panneau de bardage polyuréthanne FP FIXATION CACHEE panneau de bardage

Plus en détail

Les fonderies avec leurs produits high-tech ont de bonnes perspectives d avenir

Les fonderies avec leurs produits high-tech ont de bonnes perspectives d avenir Article professionnel no 1 : NEWCAST Les fonderies Les fonderies avec leurs produits high-tech ont de bonnes perspectives d avenir NEWCAST 2015 salon international spécialisé dans Ies produits de moulage

Plus en détail

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces décrits dans ce cours : - Moulage - Soudage - Tournage / fraisage - Forgeage / cisaillage / poinçonnage - Pliage / emboutissage

Plus en détail

Maximisez votre productivité

Maximisez votre productivité Quelle que soit votre opération de soudage, Air Products innove dans une nouvelle gamme de gaz de protection qui vous apportera les meilleurs résultats. Elaborée pour augmenter la productivité à travers

Plus en détail

Pompes centrifuges en acier inoxydable

Pompes centrifuges en acier inoxydable Pompes centrifuges en acier inoxydable POUR L INDUSTRIE ALIMENTAIRE ET PROCEDES INDUSTRIELS ICP IRP IFF ISP MCP Depuis plus de 30 années la pompe ICP2 prouve sa fiabilité dans les process de l industrie.

Plus en détail

Les Entretiens Jacques Cartier Traitement thermique robotisé in situ appliqué à la réparation de turbines hydrauliques Eric Boudreault, Bruce Hazel Novembre 2013 Contact: boudreault.eric@ireq.ca 1 Plan

Plus en détail

conçue pour s adapter à toute situation infinité de combinaisons possibles

conçue pour s adapter à toute situation infinité de combinaisons possibles hambres froides ENODIS propose une gamme de chambres froides modulaires conçue pour s adapter à toute situation. La modularité de 300 mm en 300 mm permet d adapter les mesures de la chambre sur ses trois

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Le CTIF et la recherche collective

Le CTIF et la recherche collective Le CTIF et la recherche collective Dans le cadre du contrat de performance qui le lie à la Profession de la fonderie, le CTIF (Centre Technique des Industries de la Fonderie) déploie chaque année des actions

Plus en détail

L ALUMINIUM. Il s agit d un métal dont la découverte attribuée

L ALUMINIUM. Il s agit d un métal dont la découverte attribuée Dans la conception d une chaudière gaz à condensation il est important de choisir le matériau qui réunit le plus grand nombre d avantages pour la fabrication de l échangeur de chaleur. L aluminium silicium

Plus en détail

Hoval EnerVal G (1000-6000) Accumulateurs tampon d énergie

Hoval EnerVal G (1000-6000) Accumulateurs tampon d énergie Accumulateurs tampon d énergie Description (1000) en acier pour l intégration hydraulique avec pompes à chaleur et installations solaires. 8 manchons de raccordement Rp 3 3 manchons de raccordement Rp

Plus en détail

LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux

LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux S4.2: MATERIAUX ET PRODUITS DE LA PROFESSION. C1.1: Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. Feuille 1/3 1 -) LA MALLEABILITE:

Plus en détail

Mesure de température sans contact jusqu à 3000 C

Mesure de température sans contact jusqu à 3000 C Applications HAUTES TEMPERATURES Mesure de température sans contact jusqu à 3000 C Thermomètres infrarouges, caméras infrarouges et leurs applications Innovative Infrared Technology Applications hautes

Plus en détail

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES SERVICES ET LIVRAISONS QUALITÉ Afin d assurer un transport de votre marchandise rapide et non onéreux, nous nous chargeons nous-mêmes de la livraison. Nous disposons

Plus en détail

CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST

CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST CHAUDRONNERIE PLASTIQUE ET FINITION SOUDURE / ASSEMBLAGE / CONTRÔLE 3D - TEST Soudures et solutions complètes de finition > Ensemble de technologies complémentaires permettant de répondre aux problématiques

Plus en détail

J.P. GROSFILLEY, Technology on the Move MAT DAY 19 mars 2015

J.P. GROSFILLEY, Technology on the Move MAT DAY 19 mars 2015 J.P. GROSFILLEY, Technology on the Move MAT DAY 19 mars 2015 1 Sommaire: Présentation société Présentation Grosfilley Les défauts produits liés à la technologie bi matière Les défauts types sur produits

Plus en détail

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser)

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) 1 Les matériaux Actuellement, les matériaux métalliques

Plus en détail

utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent L innovation au service de la collecte sélective.

utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent L innovation au service de la collecte sélective. utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent utpm réalisation - Route de Noyon 02380 Coucy-le-Château - utpm@utpm.fr Tél : 03 23 52 68 00 - Fax : 03 23 52 47 13 Hélicube par UTPM Une insertion

Plus en détail

Nestaan Holland B.V. www.nestaan.nl. Quality insulation with a personal touch

Nestaan Holland B.V. www.nestaan.nl. Quality insulation with a personal touch Nestaan Holland B.V. www.nestaan.nl Quality insulation with a personal touch Nestaan Holland Nestaan Holland est une entreprise familiale fondée en 1968 spécialisée dans la mise au point et la production

Plus en détail

LES MOULES D INJECTION TP

LES MOULES D INJECTION TP Niveau : 2 nde et/ou 1 ère Baccalauréat Professionnel Plasturgie Date : 1 er trimestre 2008 Durée : Intitulé de la séquence: Condition : Salle : Ressources : Pré-requis : 6 heures Classe entière Salle

Plus en détail

DOSSIER REPONSES CORRIGÉ

DOSSIER REPONSES CORRIGÉ DOSSIER REPONSES CORRIGÉ 1 ère partie DR1 Obtention du brut DR2 Option de fonderie DR3 Validation de l outillage DR4 Étude du noyau d alésage 2 ème partie 3 ème partie DR5 Validation du moyen DR6 Liaison

Plus en détail

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues David Trudel-Boucher Octobre 2015 RICQ 2015 Plan de la présentation Définition et rappel Composites TP Formes

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants Projets industriels-étudiants Etude du comportement d un concept de module avant de moto innovant Concept de Jean Bertrand BRUNEAU (JBB) Modèle de 27 pièces Identification des zones contraintes Propositions

Plus en détail

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1 Céramiques courantes Briques Marbres

Plus en détail

La technologie PIM. Exemples de pièces obtenues par le procédé PIM

La technologie PIM. Exemples de pièces obtenues par le procédé PIM La technologie PIM Le procédé PIM combine injection plastique et métallurgie des poudres. Il permet la mise en forme de pièce métallique et/ou céramique comme celle de pièce plastique. Exemples de pièces

Plus en détail

SCHILTZ norms F0741 RESISTANCE CHAUFFANTE TUBULAIRE A ENROULER

SCHILTZ norms F0741 RESISTANCE CHAUFFANTE TUBULAIRE A ENROULER RESISTANCE CHAUFFANTE TUBULAIRE A ENROULER Ø d = 4 mm LBI TUH. C est un élément chauffant comprimé à haute charge et de petite section, permettant une puissance élevée dans un volume restreint. Son aptitude

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

FORM 1000 GFAC_Flyer_FORM 1000.indd 1 23.9.2009 9:52:43

FORM 1000 GFAC_Flyer_FORM 1000.indd 1 23.9.2009 9:52:43 FORM 1000 Gamme d applications Applications «micros» Un mot de la plus petite dimension Qu entend-on par technologie des microsystèmes? Ce terme est généralement utilisé pour indiquer la production ou

Plus en détail

Automatisation des fonderies à l aide de robots

Automatisation des fonderies à l aide de robots Automatisation des fonderies à l aide de robots L environnement rigoureux des fonderies pose des exigences élevées aux équipements de la production automatisée. ABB Flexible Automation dispose d une expérience

Plus en détail

L EXAMEN VISUEL DES SOUDURES. - Gaz de protection ( argon, hélium, CO2, O2)

L EXAMEN VISUEL DES SOUDURES. - Gaz de protection ( argon, hélium, CO2, O2) Fil electrode fusible Tube de contact Principe du soudage MIG / MAG Buse Gaz + - Source de courant : continu Méthode de soudage : - En poussant ou tirant - toutes positions Les consommables : Les avantages

Plus en détail

ÉLÉMENTS CHAUFFANTS SOUPLES

ÉLÉMENTS CHAUFFANTS SOUPLES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS SOUPLES Les éléments chauffants silicone sont constitués d un élément chauffant isolé entre deux feuilles silicone renforcées par de la fibre de verre. Souples et de faible épaisseur,

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

SOLIDIFICATION GENERALITES

SOLIDIFICATION GENERALITES Cours Matériaux 2005 SOLIDIFICATION GENERALITES Jean-Marc HAUDIN CEMEF PLAN 1. INTRODUCTION 2. LES MATERIAUX DE DEPART 3. DESCRIPTION DE PROCEDES TYPES 4. PROBLEMES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 1. INTRODUCTION

Plus en détail

REVÊTEMENT THERMI -DLC

REVÊTEMENT THERMI -DLC REVÊTEMENT THERMI -DLC UN PANEL COMPLET DE SOLUTIONS POUR APPLICATIONS TRIBOLOGIQUES LES PROPRIÉTÉS DU REVÊTEMENT THERMI -DLC Une solution technologique pour applications tribologiques permettant d'améliorer

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n 86 FICHE EPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Fiches d opérations standardisées concernées : IND-UT-118 Cette fiche

Plus en détail

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements contenus dans la fiche technique sont basés sur les informations techniques les plus récentes

Plus en détail

La fabrication additive devient exacte

La fabrication additive devient exacte La fabrication additive devient exacte Source : article de la machine-outil, www.machine-outil.com Démarche empirique, la construction de pièces métalliques par superposition successive de couches change

Plus en détail

BATIMENTS PREFABRIQUES

BATIMENTS PREFABRIQUES BATIMENTS PREFABRIQUES Présentation des bâtiments préfabriqués - Components employés - Equipements principaux - Phases d assemblage - Quelques réalisations SKA spa via Agosta, 3-36066 Sandrigo (VI) - Italy

Plus en détail

Design, développement, prototypage, fabrication, assemblage et logistique

Design, développement, prototypage, fabrication, assemblage et logistique Spécialiste de la technique du formage. Large gamme de prestations. Solutions et niveaux de création de valeur individualisés. Compétences cumulées du développement à la fabrication. Dynamisme dans la

Plus en détail

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Bert Juliette Ingénieur R&D juliette.bert@danielson-eng.fr 24 janvier 2013 SOMMAIRE Présentation Danielson Engineering de l

Plus en détail

Un concept innovant et performant. La solution adaptée et choisie pour votre stockage. Des installations les plus basiques aux plus complètes

Un concept innovant et performant. La solution adaptée et choisie pour votre stockage. Des installations les plus basiques aux plus complètes R A Y O N N A G E T Ô L É Un concept innovant et performant La solution adaptée et choisie pour votre stockage. Des installations les plus basiques aux plus complètes Caractéristiques techniques : Poteaux

Plus en détail

Fixation d installations solaires sur toitures plates: Sûre Flexible Rapide

Fixation d installations solaires sur toitures plates: Sûre Flexible Rapide Fixation d installations solaires sur toitures plates: Sûre Flexible Rapide Nouveauté mondiale SOL-F SOL-F le système à la sécurité bien pensée pour la fixation d installations solaires sur toitures plates

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Rubans d installation électrique

Rubans d installation électrique Rubans d installation électrique Fiabilité exceptionnelle des rubans Scotch Répondent à l ensemble des applications d isolation basse tension et haute tension L expertise du 1 er fabricant mondial de rubans

Plus en détail

Sonde à résistance principes de base

Sonde à résistance principes de base Sonde à résistance principes de base Une Pt100 n est rien d autre qu une résistance dont la valeur change en fonction de l évolution de la température Une Pt100 est une PTC, une résistance avec un Coefficient

Plus en détail

www.trw.ch TRW Switzerland GmbH basée à Zoug est la filiale du groupe automobile TRW Automotive Inc. (200 unités de production dans le monde).

www.trw.ch TRW Switzerland GmbH basée à Zoug est la filiale du groupe automobile TRW Automotive Inc. (200 unités de production dans le monde). Electroformage TRW de grande Switzerland précision GmbH www.trw.ch La société : TRW Switzerland GmbH basée à Zoug est la filiale du groupe automobile TRW Automotive Inc. (200 unités de production dans

Plus en détail

LES PLATEAUX : ILS SONT PROPOSES, SUIVANT LE MODELE, DANS CINQ MATIERES : BLANC GRIS HETRE CHENE POIRIER WENGE BLANC GRIS HETRE CHENE POIRIER WENGE

LES PLATEAUX : ILS SONT PROPOSES, SUIVANT LE MODELE, DANS CINQ MATIERES : BLANC GRIS HETRE CHENE POIRIER WENGE BLANC GRIS HETRE CHENE POIRIER WENGE LES PLATEAUX : ILS SONT PROPOSES, SUIVANT LE MODELE, DANS CINQ MATIERES : 1/ MELAMINE : PANNEAU DE PARTICULES AGGLOMEREES ET MELAMINE SUR LES DEUX FACES, D EPAISSEUR 25 MM, TRAITE HAUTE RESISTANCE ET ANTI-REFLET.

Plus en détail

4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE

4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE 4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE - laminage - forgeage libre - matriçage/estampage - emboutissage - extrusion filage - Tréfilage 4.1 Laminage longs). Laminoir. Barres de section constante,

Plus en détail

Fonderie. Présentation de la réalisation de préformes par moulage.

Fonderie. Présentation de la réalisation de préformes par moulage. Fonderie Présentation de la réalisation de préformes par moulage. 1 Moulage, autrefois Grèce ancienne, vers 450 av. J.C. Travail du fer au Moyen-Age, Angleterre vers 1543 2 Moulage Références de la présentation

Plus en détail

I. Contexte : Compte Rendu de la conférence Strategies in Car Body Engineering 2011. 22 23 Mars 2011 Bad Nauheim / Franktfurt, Germany

I. Contexte : Compte Rendu de la conférence Strategies in Car Body Engineering 2011. 22 23 Mars 2011 Bad Nauheim / Franktfurt, Germany Compte Rendu de la conférence Strategies in Car Body Engineering 2011 22 23 Mars 2011 Bad Nauheim / Franktfurt, Germany Correspondant : Laurent Dubourg Chargé d affaire Pôle Assemblage Tél : +33 (0)2 99

Plus en détail

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion!

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion! Rayonnages à palettes P R O La perfection est notre passion! Rayonnage à palettes, système PRO Des rayonnages à la pointe de la technologie produit BITO la compétence du fabricant combinée à une équipe

Plus en détail

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie 1 2 3 4 5 1) pièces de robinetterie et de pompe 2) pièces pour les fours de sidérurgie 3) pièces pour le marché de la défense 4)

Plus en détail

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique UNIVERSITE de Liège Métallurgie et Science des Matériaux LTAS Aérospatiale & Mécanique Connaissance des Matériaux Métalliques Laboratoire 1 : Métallographie Christine BRASSINE 04/366.91.10 C.Brassine@ulg.ac.be

Plus en détail

Une longueur d avance en tôles fines.

Une longueur d avance en tôles fines. TruLaser 5030 fiber : Une longueur d avance en tôles fines. Machines-Outils / Machines Portatives Technologie Laser / Electronique Technique Médicale Imbattable en tôles fines. Sommaire Imbattable en tôles

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE INDUSTRIEL

VOTRE PARTENAIRE INDUSTRIEL F. PEREIRA VOTRE PARTENAIRE INDUSTRIEL Professionnalisme : des équipes qualifiées assurent l installation et la maintenance des équipements quelle que soit leur position géographique. Qualité : contrôle

Plus en détail

Capteurs de température à thermocouple et sonde à résistance, thermomètres bimétalliques. ABB Automation

Capteurs de température à thermocouple et sonde à résistance, thermomètres bimétalliques. ABB Automation Capteurs de température à thermocouple et sonde à résistance, thermomètres bimétalliques Sensycon, votre partenaire pour la mesure des températures Capteurs de température avec éléments de mesure interchangeables

Plus en détail

Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne.

Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne. le parachèvement à sec 05/2015 Panneau isolant de 60 cm de large, idéal pour la rénovation Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne. Pourquoi isoler? Une habitation

Plus en détail

Démarche d aide au choix des matériaux :

Démarche d aide au choix des matériaux : Démarche d aide au choix des matériaux : L entreprise «Mécachrome» utilise par expérience plusieurs types de matériaux convenant à la réalisation de pièces mécaniques. La sélection de chaque matériau peut

Plus en détail

Se former, pour mieux progresser. MON PARTENAIRE FORMATION AUX MÉTIERS DE PRODUCTION. www.cpe-formation.com www.cpe-recrutement.

Se former, pour mieux progresser. MON PARTENAIRE FORMATION AUX MÉTIERS DE PRODUCTION. www.cpe-formation.com www.cpe-recrutement. Concept Partenaire Entreprises MON PARTENAIRE FORMATION AUX MÉTIERS DE PRODUCTION Se former, pour mieux progresser. Fonderie Usinage Plasturgie / Caoutchouc Emboutissage Soudage Chaudronnerie www.cpe-formation.com

Plus en détail

SECURITY DESTRUCTEURS DE DOCUMENTS APERÇU DE LA GAMME DESTRUCTEURS PROFESSIONNELS

SECURITY DESTRUCTEURS DE DOCUMENTS APERÇU DE LA GAMME DESTRUCTEURS PROFESSIONNELS SECURITY DESTRUCTEURS DE DOCUMENTS APERÇU DE LA GAMME DESTRUCTEURS PROFESSIONNELS CHUUUT DÉTRUIRE PEUT ÊTRE EXTRÊMEMENT SILENCIEUX. SILENCIEUX FIABLE ET RAPIDE Idéal pour les petits bureaux Aperçu de la

Plus en détail

Applications... 2. Définitions... 5. Exigences générales... 7. Fenêtre à battant Fenêtre fixe Fenêtre à coulissement horizontal...

Applications... 2. Définitions... 5. Exigences générales... 7. Fenêtre à battant Fenêtre fixe Fenêtre à coulissement horizontal... TABLE DES MATIÈRES 1 2 3 4 5 6 7 Applications... 2 Définitions... 5 Exigences générales... 7 Calage... 11 Ancrage... 15 Exigences Calage et ancrage Fenêtre à battant Fenêtre fixe Fenêtre à coulissement

Plus en détail

CONTENEUR CONTENEUR CONTENEUR. Conteneur prise latérale. Conteneur prise frontale. Support de sac collecteur de déchets

CONTENEUR CONTENEUR CONTENEUR. Conteneur prise latérale. Conteneur prise frontale. Support de sac collecteur de déchets Conteneur prise latérale Dispositif de tourillon sur les côtés pour la prise latérale lors de la collecte. Béquille débrayable. Modèles 4 roues. CAPACITÉ 14388-660 660 l Conteneur prise frontale Conteneur

Plus en détail