SYS-849: Techniques avancées de mise en forme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYS-849: Techniques avancées de mise en forme"

Transcription

1 SYS-849: Techniques avancées de mise en forme Cours# 11: Mise en forme par coulage mécanique (Die Casting) Boîtier de connexion électronique en zinc Source: NADCA: North American Die Casting Association (Association Nord américaine de fonderie sous pression Structure d une Audi en aluminium Contenu 1. Introduction au Die-Casting 2. Alliages pour le Die-Casting 3. Machines de Die-Casting 4. Guide de conception 5. Spec. des machines 6. Choix de machines SYS

2 Procédés usuels Par type de moule Moules non-permanents (Moule détruit après chaque coulée pour rétirer la pièce) - Moulage au sable : sand casting (Modèle permanent) - Moulage à la cire perdue : lost wax investment casting (Modèle non-permanent) Moule permanent (pas de modèle) - moulage ou coulage en matrice (die casting) Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Points communs Fusion de l alliage métallique Le métal fondu est versé ou forcé dans le moule Refroidissement, solidification, retraicissement (exception de la fonte grise) Prise de la forme du moule Certains nécessitent un fini soigné (apparance, tolerance, fini de surface) Grande varieté des alliages disponibles Aluminum, zinc, cuivre, Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

3 Inconvénients du coulage Porosité (réduit la résistance des pièces) Variation dimensionnelle (due au rétraicissement) Inclusions (solide ou gaz) causés par le procédé Formation de gros gains (nuit aux propriétés mécaniques) Microstructure de A319 ((Al-5-6Si-3-4Cu) Les microporosités sont visibles sous la forme de zônes plus noires que le reste de la photo. La taille de ces défauts est très faible mais ils affectent la ductile et la résistance à l amorce des fissures Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Porosité Microstructure de A356 (7Si 0.3 Mg) A Agrandissement : 50 x 3

4 Procédés: Moulage au sable: étapes Creation du moule ( 2 parties) par tassessement du sable autour du modèle Sortir le modèle et placer le noyau dans le moule Placer l autre partie du moule et créer les chemins de coulée, placer l entonoir et verser le métal Après refroidissement et solidification, détruire le moule et enlever la pièce. Couper les excédents et usiner les surfaces fonctionnelles de la pièce Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Moulage au sable: Applications Applications: Pièces larges, à épaisseur mince et pièces de prototypage Dépouille nécessaire. Approprié si la pièce doit avoir une dépouille Accepte tous les métaux coulables - Génère un mauvais fini de surface ( R a > 6 mm) - Grande variation dimensionelle = f(matériau) Al et Cu (±0.5 mm), fonte (± 1 à 1.5), aciers (± 1.3 à 2 mm) Moule moins cher. Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

5 Moulage à la cire perdue Lost wax investment Casting Modèle et moule non-permanents Création d une matrice métallique et injection du wax pour créer le modèle (Plus la géometrie de la pièce est complexe, plus les moules coûtent chers) Retirer le modèle et l attacher au chemin de coulée Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Moulage à la cire perdue Placer le modèle dans un contenant et l entourer de plâtre Chauffer le tout dans un four, le modèle en wax fond et s évapore Verser le métal fondu dans le moule. Retrait de la pièce et séparation des pièces Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

6 Moulage à la cire perdue- Applications Souvent utilisé pour des volumes de production inférieur à 10,000 et /ou cas des pièces en acier. Qualité des pièces Ra > 0.75 mm Tolérances alliages de cuivre et alliages de cuivre: ± 0.12 mm aciers et fontes : ± 0.25 mm Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH, 2001 Coulage en matrice Metal fondu injecté par pression dans le moule. La pièce refroidie et solidifieé est éjectée. Moule en acier, donc l acier ne peut pas être moulé. Version simplifiée du moulage en chambre froide cold chamber die casting Source: C. Poli, Design for Manufacturing, a structured approach, BH,

7 Alliages d aluminium de fonderie Al-Si (s 400); Al-Si-Mg et Al-Si-Cu (s.300) % Si de l ordre de 5 à 20% bonne coulabilité et bonne résistance à la corrosion + Mn : améliore la sensibilité aux traitements thermiques Al-Si-Cu ( 12.7 Si) : a faible: (pistons et culasses des moteurs à combustions) Lamelaire Al-Al 2 Cu Aciculaire Al-Si T f basse Globulaire Al-Si + Na Matériaux usuels: Alliages d aluminium Alliages d aluminium: ex A360 (3.5Cu, 8.5Si) Couramment utilisé Basse densité (2.8 g/cm 3 ) Bonne résistance à la corrosion Facile à mouler Bonne propriétés méca.: Re = 170 MPa, E =120 GPa Bonne stabilité dimensionnelle Faible ductilité: A% = 2.5 % 14 7

8 Alliages d aluminium de fonderie Al-Cu ( série 200) mauvaise coulabilité (améliorer avec Si) Al-Mg (s. 500) Excellente résistance à la corrosion Coulabilité médiocre Al-Zn-Mg (s 700) Faible coulabilité (porosité) Auto-trempant: vieillissement naturel (1 à 2 mois) Alliages d aluminium de fonderie 8

9 Quelques exemples Audi, a été l'un des premiers constructeurs à lancer le concept de Space Frame tout aluminium alliant des nœuds moulés en aluminium soudés à des profilés et à des tôles en aluminium Structure Space Frame en aluminium d'audi avec de nombreux noeuds de liaison en aluminium injecté Source : Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 17 Audit_space_frame Audi R8 au 2006 Paris Motor Show - Concept space frame (ASF) 18 9

10 Quelques exemples Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 19 Grosse pièce en aluminium Marche d'escalator (plus grosse pièce fabriquée) Presses de 1500 à 2000 tailles selon taille marche Pas de concurrence d'autres process Marches d'escalator (Al Si9Cu3) Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 20 10

11 Autres applications Piston aluminium avec revêtement anti-usure CVD DLC trois couches 3 μm au total: Ti + SiDLC + DLC. Basse rugosité et l adhésion exceptionnelle les pertes par frottement représentent la principale partie de la consommation d énergie développée dans un moteur à combustion interne (de 15 à 20%). Les frottements de la jupe de piston, de la segmentation et paliers constituent 66% des pertes totales de frottement. Source : Trametal.com 29/01/2009 Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression MEC Matériaux usuels: Magnésium Métal ultra léger Très faible densité 1.7 g/cm3 (2.7 g/cm3 pour l'aluminium) Capacité à produire des pièces minces Abondance (l'eau de mer contient 0.13 % de Mg Désignations: AZ et AM A Aluminum; E - Rare Earth M Manganese; S Silicon; Z Zinc Ex. AZ91D, 9% Al + 1% zinc Bonne résistance à la corrosion Bonne coulabilité Bonne résistance technique pour des applications générales 22 11

12 Alliages de Magnésium 90% des pièces en magnésium réalisées en fonderie sous pression Alliages courament utilisés: AZ91HP (high purity); AM50 et AM60 Elément (%) Al Zn Mn AZ91HP AM AM Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 23 Applications du magnésium: Structure de tableau de bord automobile Armature de volant automobile (en remplacement de l'aluminium) Vélo (fourche, pédalier, cadre,...) Siége de TGV Portable (industriel ou haut de gamme) Electronique divers (notebook, téléphone,...) MEC

13 Applications du Magnésium Pièce de fonderie en magnésium AM60 pour un hayon, coffre, de véhicule Ford Plus grande pièce en magnésium: Réalisée par le procédé de fonderie sous pression, Alliage: AM60 Remplace un assemblage de tôles emboutis en acier Dimensions:1380 x 1315 mm A permis d'alléger le sous ensemble et de gagner en Poids : 8.16 kg (18 lb) encombrement (15 mm) Source : Die Casting Engineer - Juillet 2010 Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 25 Quelques applications de Magnésium Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 26 13

14 Autres applications de Magnésium Colone de direction d auto en Magnesium Ford F-150 modèle 2009 plus légère que les modèles en acier ou en aluminium, simple et ne nécessitant pas d assemblage soudé ou boulonné avec le support inférieur Source : Revue Modern Casting (26/01/2009) Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression 27 Alliages de zinc coulés Tf faible : 420 C ( Zn non allié) 380 C ( alliages de fonderie: Zn-Al-Mg, Zn-Al-Cu-Mg) Bonne coulabilité (Pièces minces, précision) Utilisation : galvanisation des aciers métallisation fabrication des peintures riches en zinc. électroménager (robinetterie) 14

15 Matériaux usuels: Zinc-aluminium Alliages de zinc-aluminium: ZA27 (27%Al, 2.2% Cu, Mg) alliages à 8-27% Al Pièces minces Tf = 380 C. Similaire au cas des alliages de zinc Nécessite coulage à chambre froide comme Al exception de ZA8 qui contient 8% Al. 29 Exemples de pièces en zinc: Agriculture Source : NADCA 30 15

16 Exemples de pièces en zinc coulées Avantages du zinc en fonderie sous pression : précision dimensionnelle, revêtement de surface, résistance mécanique importante, grande série économique Zinc en fonderie: 35% automobile; 25% bâtiment; 20% electricité/electronique Bielle de fermeture de porte latérale (806) Moto réducteur pour réglage du siège de passager Tête d'extincteur Boîtier de connexion électronique Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression Noeuds de liaison de profilés pour le bâtiment 31 Pièces en alliage de zinc allégé La société allemande HZD (Havelländische Zinc-Druckguss Gmbh) a développé le procédé innovant Zincopor qui permet d'alléger de 30 % à 50 % les pièces en zinc en fonderie sous pression gràce à un maximum de porosités réparties uniformément dans la pièce. Source: NADCA: North American Die Casting Association NADCA: Association Nord américaine de fonderie sous pression Source :

17 Matériaux usuels: propriétés (MPa) (GPa) Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Températures de coulage en fonction des matériaux Ti T. injection T l T. liquidus Tm T. matrice Te T. éjection Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

18 Système d injection - chambre chaude Pour les alliages à basse température de fusion Zinc: 387 C Si on utilise les alliages à haute température de fusion, ils vont corroder le système d injection. Exception de Az91 inert par rapport aux composants ferreux de la machine Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

19 Système d injection - chambre froide Pour les alliages à haute température de fusion Al (A360) : 585 C Cu: 927 C Zinc-Al : ZA : 432 C Mg : 610 C Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

20 Set de matrices Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

21 Exemple de pièce moulée - chambre chaude Qualité des pièces (Die casting) Ra > 1 mm Tolérances : ± 0.12 mm Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Guides de conception Coulage = procédé dans lequel: - le matériau en fusion s écoule et remplit les cavités du moule (Assurer un bon écoulement pour que le remplissage soit uniforme) - il y a éjection de la pièce du moule (choisir la géométrie, le plan de séparation des moules et la direction de fermeture des moules de façon à simplifier l éjection) - il y a refroidissement et solidification (Pièces avec épaisseurs uniformes et minces pour réduire le temps de refroidissement) 42 21

22 Règles de base Prévoir une façon d entrée uniforme de métal fondu et d échappement des gaz. Prévoir un dégagement uniforme de chaleur Prévoir un moyen d éjecter la pièce. Placer la ligne de joint dans un seul plan, si possible

23 Guides de conception Coulage = procédé dans lequel: - le matériau en fusion s écoule et remplit les cavités du moule (Assurer un bon écoulement pour que le remplissage soit uniforme) - il y a ejection de la pièce du moule (choisir la géometrie, le plan de séparation des moules et la direction de fermeture des moules de façon à simplifier l éjection) - il y a refroidissement et solidification (Pièces avec épaisseurs uniformes et minces pour réduire le temps de refroidissement) Ligne de séparation et direction de fermeture des moules 46 23

24 Détails de conception Pour une pièce «Die Casting» porter une attention particulière aux détails : Dépouille (Draft) Fillets Ligne de joint (Parting line) Bosses Ribs Trous et fenêtres 47 Dépouilles 48 24

25 Uniformiser les épaisseurs 49 Tf ( C) Vie des matrices Alliages Vie des matrices (pièces) Températures de travail ( C) Injection matrice Zinc 500, Zinc aluminium ZA 100, Aluminium 100, Magnésium 180, Cuivre 15, Vie matrices = f T de moulage taille des moules épaisseur de la pièce complexité de la pièce Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

26 Spec. des machines-chambre chaude Les machines classées par tonnage (force de serrage) Les machines ont tendance à s ouvrir sous l action des pressions d injection (15-35 Mpa) Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Spec. des machines - chambre froide Pression d injection = 20 à 70 MPa Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker,

27 Choix des machines C r = k 1 + m 1 F k1 m1 C r C. chaude C. froide F: X 10 6 N Source: Boothroyd et al., Product design for Manufacture & Assembly, Dekker, Nombre optimal de cavités n N( ktd C rttp) 0.7( ) Cd Ct n: Nombre de cavité optimale (arrondi). N: Volume de production. k=55.4 $/h chambre chaude, k=62 $/h chambre froide. t d : Temps de moulage pour une matrice individuelle [s]. t p : Temps de séparation d une pièce pour une matrice individuelle (Trimming time) [s]. C d : Coût d une matrice individuelle [$]. C t : Coût de séparation pour une matrice individuelle [$]. C rt : taux horaire de séparation pour une matrice individuelle [$]

28 Exemple Pour une matrice de moulage d aluminium (A380) on dispose des données suivantes 20 s pour le temps de moulage pour une matrice individuelle 7 s pour le temps de séparation d une pièce pour une matrice individuelle $ Coût d une matrice individuelle $ Coût de séparation pour une matrice individuelle Déterminer le nombre de cavités optimales pour un volume de production de , et unités. Taux horaire de séparation 35$/h. 55 Détermination de la taille des machines Taille de la machine 1. Force de serrage 2. Volume de coulée 3. Course 4. Dimensions de la table MEC

29 1- Force de serrage: F F doit être supérieure à la force qui tend à séparer les moules F>f f [kn] est fonction de: pression du métal p m [MPa], aire de la cavité A pt cm 2 Avec A pt =1.75 A pc où A pc est l aire de la cavité La pression pm est estimée à partir du tableau 10.6 f p A m pt Volume de coulée: Vs 3- course nécessaire: Ls Vs le volume nécessaire pour une coulée Vc Volume des cavités. h épaisseur moyenne de la pièce [mm] Vs Vc( 1 2/ h) Ls 2D 12[cm] Ls course nécessaire D : la profondeur de la pièce en cm 58 29

30 Exemple Une pièce de longueur 20 cm, de largeur 15 cm et de profondeur 10 cm. L épaisseur moyenne est de 5 mm, le volume de la pièce est 500 cc. La pièce est obtenue par Die casting à partir de A-360. Une matrice à double cavité est utilisée Proposer l arrangement de la matrice. Choisir la machine appropriée. MEC Compagnies Canadiennes *Canada Metal (Pacific) Limited Delta BC Canada *Cottam Diecasting Ltd Tecumseh ON Canada *FisherCast Limited - A Division of Dynacast Peterborough ON Canada *Georg Fischer Inc Montréal QC Canada *Lyster Industries Incorporated Lyster QC Canada *Meridian Lightweight Technologies Inc Strathroy ON Canada *Meridian Technologies Incorporated Strathroy ON Canada *Simalex Manufacturing Company Limited Langley BC Canada MEC

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie Orientation professionnelle Mécanicien fonderie 1. Date: 1-7 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours : 1. Vue d'ensemble 2. Moulage basse pression 3.

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES Mise a jour le:18/03/2007 LE MOULAGE Histoire Il y a environ 250 000 ans, l'homme fit la découverte du feu. Il s'agissait d'un pas significatif dans le développement

Plus en détail

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1

Moulage. Objectifs. Connaître les différents procédés de moulage 1-1 Moulage Objectifs Connaître les différents procédés de moulage 1-1 1. Généralités sur la mise en forme 1-2 2. Définitions Le Moulage : reproduire un objet au moyen d un moule. Le mot moulage définit aussi

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

LA COULÉE SOUS PRESSION

LA COULÉE SOUS PRESSION SPÉCIFICATIONS DE L ALLIAGE DE ZINC POUR LA COULÉE SOUS PRESSION Company Ltd Walsall Road, Norton Canes, Cannock, Staffordshire. WS11 9NR Royaume-Uni Tél: +44 (0) 1543 276666 Fax: +44(0) 1543 246418 Email:

Plus en détail

Le Moulage à la Cire Perdue

Le Moulage à la Cire Perdue LeMoulageàlaCirePerdue 1 Procédé Ce procédé de moulage, s applique à tous les types de pièces mécaniques, des petites aux grandes dimensions, de quelques grammes à des pièces allant jusqu à 25 Kg, de formes

Plus en détail

2015-02-11. Éléments de fabrication mécanique. Obtention des bruts - Plan. Introduction

2015-02-11. Éléments de fabrication mécanique. Obtention des bruts - Plan. Introduction GPA-210 Éléments de fabrication mécanique PLAN DE COURS (HIVER 2015) 1-08/01 C01 - Lecture de dessins selon les normes ISO-ANSI (rappel) 2-15/01 C02 - Tolérances dimensionnelles 3-22/01 C03 - Tolérances

Plus en détail

Scanner 3D. Handyscan 3D Revscan : Imprimante 3D. Dimension Elite : Matériels du Laboratoire de prototypage AIP-Priméca - EC Lille

Scanner 3D. Handyscan 3D Revscan : Imprimante 3D. Dimension Elite : Matériels du Laboratoire de prototypage AIP-Priméca - EC Lille Scanner 3D Handyscan 3D Revscan : Logiciel d acquisition Xrcam Logiciel de rétro ingénierie Geomagic Studio (Capture, Wrap, Shape, Fashion) Imprimante 3D Dimension Elite : Fiche technique : Volume de fabrication

Plus en détail

Fonderie. Présentation de la réalisation de préformes par moulage.

Fonderie. Présentation de la réalisation de préformes par moulage. Fonderie Présentation de la réalisation de préformes par moulage. 1 Moulage, autrefois Grèce ancienne, vers 450 av. J.C. Travail du fer au Moyen-Age, Angleterre vers 1543 2 Moulage Références de la présentation

Plus en détail

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE LA FABRICATION DE PIECES COMPLEXES PAR LE PROCEDE DE MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Le

Plus en détail

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 Mise en situation PRESENTATION DU MECANISME La sérigraphie est une technique pour le marquage des pièces plastiques.

Plus en détail

Fonderie Aluminium Fonderie Alliage Cuivreux Usinage

Fonderie Aluminium Fonderie Alliage Cuivreux Usinage Fonderie Aluminium Fonderie Alliage Cuivreux Usinage ZAE Croix St Georges 16500 CONFOLENS Mail : commercial@socometa.com Tél : 05.45.84.11.22 PRESENTATION GENERALE (Historique) (Société Confolentaise de

Plus en détail

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1 Céramiques courantes Briques Marbres

Plus en détail

Panneau de bardage polyuréthanne FP

Panneau de bardage polyuréthanne FP 15 Panneau de bardage polyuréthanne ondulé type FP-W PROFIL 7 50 50 PROFIL 6 BRUCHAPaneel PROFIL 5 PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL PROFIL 1 Panneau de bardage polyuréthanne FP FIXATION CACHEE panneau de bardage

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

DOSSIER REPONSES CORRIGÉ

DOSSIER REPONSES CORRIGÉ DOSSIER REPONSES CORRIGÉ 1 ère partie DR1 Obtention du brut DR2 Option de fonderie DR3 Validation de l outillage DR4 Étude du noyau d alésage 2 ème partie 3 ème partie DR5 Validation du moyen DR6 Liaison

Plus en détail

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES SERVICES ET LIVRAISONS QUALITÉ Afin d assurer un transport de votre marchandise rapide et non onéreux, nous nous chargeons nous-mêmes de la livraison. Nous disposons

Plus en détail

Capteurs de température à thermocouple et sonde à résistance, thermomètres bimétalliques. ABB Automation

Capteurs de température à thermocouple et sonde à résistance, thermomètres bimétalliques. ABB Automation Capteurs de température à thermocouple et sonde à résistance, thermomètres bimétalliques Sensycon, votre partenaire pour la mesure des températures Capteurs de température avec éléments de mesure interchangeables

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9

Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9 Eléments mobiles du moteur Moteur 1/9 I Diagnostic des anomalies - Perte de compression ( par les segment ou par le piston ). - Consommation d huile ( remontée d huile dans la chambre ). - Bruits de fonctionnement

Plus en détail

Electrothermie industrielle

Electrothermie industrielle Electrothermie industrielle K. Van Reusel 1/102 I. Chauffage par résistances 1. Des fours à résistances 2. Chauffage par conduction 3. Chauffage par rayonnement infrarouge II. Techniques électromagnétiques

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

METROLOGIE APPLIQUEE AU MOTEUR

METROLOGIE APPLIQUEE AU MOTEUR METROLOGIE APPLIQUEE AU MOTEUR FORMATEUR : MOUNIR FRIJA ASSISTANT UNIVERSITAIRE G.MECANIQUE 1 2 THERMINOLOGIE DE LA SCIENCE DE LA METROLOGIE 3 LA METROLOGIE La métrologie est l'ensemble des moyens techniques

Plus en détail

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Ensemble Optimisons vos compétences Devenons partenaires de vos développements mécaniques MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Le

Plus en détail

Démarche d aide au choix des matériaux :

Démarche d aide au choix des matériaux : Démarche d aide au choix des matériaux : L entreprise «Mécachrome» utilise par expérience plusieurs types de matériaux convenant à la réalisation de pièces mécaniques. La sélection de chaque matériau peut

Plus en détail

Mesure de température sans contact jusqu à 3000 C

Mesure de température sans contact jusqu à 3000 C Applications HAUTES TEMPERATURES Mesure de température sans contact jusqu à 3000 C Thermomètres infrarouges, caméras infrarouges et leurs applications Innovative Infrared Technology Applications hautes

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Group. The precision company SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL. STI DryCoat System. Surface solutions by STI Group. Fran ç

Group. The precision company SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL. STI DryCoat System. Surface solutions by STI Group. Fran ç Group SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL The precision company STI DryCoat System Fran ç ais Surface solutions by STI Group Le facteur de succès «rentabilité» STI Group est le partenaire d'innovation et

Plus en détail

Colles et résines. Les colles en génie civil

Colles et résines. Les colles en génie civil Colles et résines Les colles en génie civil Les colles en génie civil Collage = technique d assemblage Autres techniques: Boulonnage Soudure Vissage Le collage meilleur que les autres? Les colles en

Plus en détail

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique UNIVERSITE de Liège Métallurgie et Science des Matériaux LTAS Aérospatiale & Mécanique Connaissance des Matériaux Métalliques Laboratoire 1 : Métallographie Christine BRASSINE 04/366.91.10 C.Brassine@ulg.ac.be

Plus en détail

Conçu pour l utilisation maritime

Conçu pour l utilisation maritime Conçu pour l utilisation maritime Un matériau performant au service de la navigation La performance est essentielle, dans les chantiers navals comme à bord des navires. Le client exige un niveau élevé

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Laboratoire n 1 : Métallographie Diagrammes de phase Applications Henri-Michel Montrieux hmmontrieux@ulg.ac.be MENU Métallographie Diagrammes de phase Applications MÉTALLOGRAPHIE

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent L innovation au service de la collecte sélective.

utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent L innovation au service de la collecte sélective. utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent utpm réalisation - Route de Noyon 02380 Coucy-le-Château - utpm@utpm.fr Tél : 03 23 52 68 00 - Fax : 03 23 52 47 13 Hélicube par UTPM Une insertion

Plus en détail

Sonde à résistance principes de base

Sonde à résistance principes de base Sonde à résistance principes de base Une Pt100 n est rien d autre qu une résistance dont la valeur change en fonction de l évolution de la température Une Pt100 est une PTC, une résistance avec un Coefficient

Plus en détail

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues David Trudel-Boucher Octobre 2015 RICQ 2015 Plan de la présentation Définition et rappel Composites TP Formes

Plus en détail

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture.

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture. Architecture moteur La distribution Distribution Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution Architecture Dimensionnement Distribution variable Autres systèmes Exemples Octobre 2007

Plus en détail

LES MOULES D INJECTION TP

LES MOULES D INJECTION TP Niveau : 2 nde et/ou 1 ère Baccalauréat Professionnel Plasturgie Date : 1 er trimestre 2008 Durée : Intitulé de la séquence: Condition : Salle : Ressources : Pré-requis : 6 heures Classe entière Salle

Plus en détail

REVÊTEMENT THERMI -DLC

REVÊTEMENT THERMI -DLC REVÊTEMENT THERMI -DLC UN PANEL COMPLET DE SOLUTIONS POUR APPLICATIONS TRIBOLOGIQUES LES PROPRIÉTÉS DU REVÊTEMENT THERMI -DLC Une solution technologique pour applications tribologiques permettant d'améliorer

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Descriptor headline. 55HX L ALUMINIUM des solutions architecturales

Descriptor headline. 55HX L ALUMINIUM des solutions architecturales Descriptor headline 55HX L ALUMINIUM des solutions architecturales ARCHITECTURE 55HX est la solution apportée par Aleris pour les applications anodisées critiques réalisables à partir de tôles où de bandes.

Plus en détail

FAÇADE VENTILÉE EN ARDOISE NATURELLE

FAÇADE VENTILÉE EN ARDOISE NATURELLE FAÇADE VENTILÉE EN ARDOISE NATURELLE GUIDE D INSTALLATION Modèles 101, 101 RANDOM, 201 et 301 INDEX CUPACLAD est un ensemble de systèmes complets de façade ventilée avec ardoise naturelle CUPA. L ardoise

Plus en détail

Les Entretiens Jacques Cartier Traitement thermique robotisé in situ appliqué à la réparation de turbines hydrauliques Eric Boudreault, Bruce Hazel Novembre 2013 Contact: boudreault.eric@ireq.ca 1 Plan

Plus en détail

BRUCHAPaneel. Panneau de toiture polyuréthanne DP

BRUCHAPaneel. Panneau de toiture polyuréthanne DP Panneau de toiture polyuréthanne type CO Panneau de toiture polyuréthanne DP BRUCHAPaneel Panneau de toiture polyuréthanne DP pour toitures à pans inclinés haute résistance aux intempéries système d'étanchéité

Plus en détail

conçue pour s adapter à toute situation infinité de combinaisons possibles

conçue pour s adapter à toute situation infinité de combinaisons possibles hambres froides ENODIS propose une gamme de chambres froides modulaires conçue pour s adapter à toute situation. La modularité de 300 mm en 300 mm permet d adapter les mesures de la chambre sur ses trois

Plus en détail

Figure 1 Figure 2. Figure 3. Figure 4. ALUMINIUM ET ALLIAGES.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 1

Figure 1 Figure 2. Figure 3. Figure 4. ALUMINIUM ET ALLIAGES.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 1 NM : ALUMINIUM ET ALLIAGES PJ Fabriqués industriellement depuis 886 à partir des bauxites (Al 2 3, Al(H) 3 ) et de la cryolithe, ces métaux sont les plus utilisés juste après les fontes et les aciers.

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

WÖHWA Trappe de dosage Trappe d étanchéité Trappe de secours

WÖHWA Trappe de dosage Trappe d étanchéité Trappe de secours Avantages Construction industrielle Duty Trappe renforcée Heavy Duty Motorisation de 0,9 à 2,2 kw Remplacement aisé de la motorisation et de l axe de transmission Revêtement d usure visé Entièrement galvanisée

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

LE PROTOTYPAGE. I. Qu est ce que le prototypage? II. Principes utilisés pour le prototypage

LE PROTOTYPAGE. I. Qu est ce que le prototypage? II. Principes utilisés pour le prototypage Nom :RUTKOSWKI Yona Nom : MANGOT Antoine Nom : CHAMOUSSET Thomas I. Qu est ce que le prototypage? LE PROTOTYPAGE Le prototypage est la démarche qui consiste à réaliser un prototype. Ce prototype est un

Plus en détail

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser)

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) 1 Les matériaux Actuellement, les matériaux métalliques

Plus en détail

ÉLÉMENTS CHAUFFANTS SOUPLES

ÉLÉMENTS CHAUFFANTS SOUPLES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS SOUPLES Les éléments chauffants silicone sont constitués d un élément chauffant isolé entre deux feuilles silicone renforcées par de la fibre de verre. Souples et de faible épaisseur,

Plus en détail

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction Plaque de base MP Pour la pose de deux tubes avec un seul point de fixation Pour installation de 2 colliers sur un seul point de fixation Matériau S235JR - DIN EN 10025 Epaisseur du matériau 1,5 mm Les

Plus en détail

Test de vieillissement des métaux dans les carburants SP98 et E85

Test de vieillissement des métaux dans les carburants SP98 et E85 Laboratoire agréé CIR par le Ministère de la Recherche Stéphane BOUCHOT Frédéric POTENCIER 230 rue d'alger, BP 189 59054 ROUBAIX Cedex Tel./Fax : 03 20 80 99 06 e-mail : bouchot.stephane@adinov.fr A l'attention

Plus en détail

La fabrication additive devient exacte

La fabrication additive devient exacte La fabrication additive devient exacte Source : article de la machine-outil, www.machine-outil.com Démarche empirique, la construction de pièces métalliques par superposition successive de couches change

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

Poêles à granulés de bois

Poêles à granulés de bois Poêles à granulés de bois Distribution exclusive Pourquoi choisir Piazzetta? Pour la performance et le rendement, la majorité des appareils ont des rendements supérieurs à 85%, le rapport optimal entre

Plus en détail

Concours général de FONDERIE - Sujet 2013 - Page 1 sur 13

Concours général de FONDERIE - Sujet 2013 - Page 1 sur 13 Concours général de FONDERIE - Sujet 2013 - Page 1 sur 13 REMARQUE IMPORTANTE : Ce document est réservé au questionnement, il peut être utilisé comme brouillon. Les réponses devront être recopiées sur

Plus en détail

Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile

Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile Héloïse Conrad, Mathias Leutaud, Hector de Castilla 05/12/2014 [Tapez le résumé du document ici. Il s'agit généralement d'une courte synthèse

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS 1 GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS Impression 3D Fabrication additive 2015 - FABULOUS 2 3 agence conseil en solutions d impression 3d FABULOUS est un bureau d experts 3D, alliance de la technologie et du conseil

Plus en détail

CES TABLETTES DE FENÊTRE SONT GÉNIALES.

CES TABLETTES DE FENÊTRE SONT GÉNIALES. CES TABLETTES DE FENÊTRE SONT GÉNIALES. POUR TOUJOURS ET EN TOUS LIEUX. WERZALIT. Que ce soit à l intérieur pour des tablettes de fenêtre ou à l extérieur pour balcon et façade Werzalit offre des solutions

Plus en détail

Injection Métallique Fascicule. Pablo Klemm - Jean-Charles Gasche - Shahine Ramdjee EPFL, 2012

Injection Métallique Fascicule. Pablo Klemm - Jean-Charles Gasche - Shahine Ramdjee EPFL, 2012 Injection Métallique Fascicule Pablo Klemm - Jean-Charles Gasche - Shahine Ramdjee EPFL, 2012 I. Intro Description Générale - L'injection des métaux, que l on retrouve aussi sous les noms fonderie sous

Plus en détail

Formul-IN Formation multimédia à l Injection sous pression

Formul-IN Formation multimédia à l Injection sous pression Formul-IN Formation multimédia à l Injection sous pression Analyse de contenu «Les défauts de l injection sous pression» - Les défauts : origines et paramètres de réglages susceptibles d y remédier - Unité

Plus en détail

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée à donner une vue générale de nos produits ainsi que de leurs

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ REMERCIEMENTS LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX CHAPITRE 1 INTRODUCTION 1 1.1 PROBLÉMATIQUE 2 1.

TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ REMERCIEMENTS LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX CHAPITRE 1 INTRODUCTION 1 1.1 PROBLÉMATIQUE 2 1. TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX ii iv v ix xv CHAPITRE 1 INTRODUCTION 1 1.1 PROBLÉMATIQUE 2 1.2 OBJECTIF 5 CHAPITRE 2 REVUE BIBLIOGRAPHIQUE

Plus en détail

- Mécanique. - Décoration

- Mécanique. - Décoration ST 448 Indice G Application Ferroviaire Spécification Technique PIECES METALLIQUES MOULEES EN ALLIAGES D ALUMINIUM - Mécanique - Décoration Édition de Décembre 2008 Direction des Achats Editée par la Direction

Plus en détail

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 C H A U D I È R E S A U S O L B A S S E T E M P É R A T U R E GT 330 - GT 430 - GT 530 CHAUDIÈRE FIOUL / GAZ EN FONTE DE 55 À 1450 KW DTG 230 - DTG 330 CHAUDIÈRE GAZ EN FONTE

Plus en détail

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3 Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres Principales propriétés des aciers d outillage pour OBTENIR DE MEILLEURES PERFORMANCES Dureté adaptée

Plus en détail

Hoval EnerVal G (1000-6000) Accumulateurs tampon d énergie

Hoval EnerVal G (1000-6000) Accumulateurs tampon d énergie Accumulateurs tampon d énergie Description (1000) en acier pour l intégration hydraulique avec pompes à chaleur et installations solaires. 8 manchons de raccordement Rp 3 3 manchons de raccordement Rp

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne.

Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne. le parachèvement à sec 05/2015 Panneau isolant de 60 cm de large, idéal pour la rénovation Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne. Pourquoi isoler? Une habitation

Plus en détail

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie 1 2 3 4 5 1) pièces de robinetterie et de pompe 2) pièces pour les fours de sidérurgie 3) pièces pour le marché de la défense 4)

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

Le prototypage rapide. Le prototypage rapide exploite les fichiers numériques que délivrent les logiciels de CAO. Il permet d obtenir une

Le prototypage rapide. Le prototypage rapide exploite les fichiers numériques que délivrent les logiciels de CAO. Il permet d obtenir une Page 1 Référence au programme : Prototypage des pièces exploite les fichiers numériques que délivrent les logiciels de CAO. Il permet d obtenir une pièce réelle en 3D en quelques jours, au lieu de plusieurs

Plus en détail

MCOOL. Ou comment concevoir le système de. régulation thermique d un outillage. d injection sans a priori. Partenaires :

MCOOL. Ou comment concevoir le système de. régulation thermique d un outillage. d injection sans a priori. Partenaires : MCOOL Ou comment concevoir le système de régulation thermique d un outillage d injection sans a priori Partenaires : A.Agazzi, PhD : Chef de projets recherche O.Lourdais : Expert CAO/Fusion laser R.Le

Plus en détail

Fiche de Connaissances Injection Innovation Technologique et Eco Conception

Fiche de Connaissances Injection Innovation Technologique et Eco Conception Fiche de Connaissances Injection Innovation Technologique et Eco Conception La qualité d un objet injecté dépend de trois critères : 1. La conception des formes de la pièce. 2. La conception et la qualité

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

Se former, pour mieux progresser. MON PARTENAIRE FORMATION AUX MÉTIERS DE PRODUCTION. www.cpe-formation.com www.cpe-recrutement.

Se former, pour mieux progresser. MON PARTENAIRE FORMATION AUX MÉTIERS DE PRODUCTION. www.cpe-formation.com www.cpe-recrutement. Concept Partenaire Entreprises MON PARTENAIRE FORMATION AUX MÉTIERS DE PRODUCTION Se former, pour mieux progresser. Fonderie Usinage Plasturgie / Caoutchouc Emboutissage Soudage Chaudronnerie www.cpe-formation.com

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n 86 FICHE EPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Fiches d opérations standardisées concernées : IND-UT-118 Cette fiche

Plus en détail

TRIEVES. 1an 183 HT. Solutions individuelles et multipostes! PIEDS PLEINS OU QUATTRO

TRIEVES. 1an 183 HT. Solutions individuelles et multipostes! PIEDS PLEINS OU QUATTRO Nos ensembliers vous conseillent au 0.76.96.82.06 A partir de 183 HT Le bureau pieds pleins L1xP cm Bureau pieds pleins L10 x P cm avec retour suspendu simple L120 x P cm, extension de convivialité L16

Plus en détail

05 61 98 13 56 05 61 98 21 64

05 61 98 13 56 05 61 98 21 64 Location & Vente de Matériels Mobiles & d'installations Fixes Importateur France GIPO Importateur France de la gamme KOMPLET Concessionnaire Sud France McCLOSKEY (Cribles, Scalpeurs & Trommels) 1/9 1 -

Plus en détail

Système de drainage de toiture Lindab

Système de drainage de toiture Lindab Lindab Rainline TM Système de drainage de toiture Lindab Une solution claire comme de l eau 2 Le système plein de couleurs Le système de drainage de toiture Lindab Rainline est disponible en huit coloris

Plus en détail

Gamme de chambres froides modulables Notice de montage.

Gamme de chambres froides modulables Notice de montage. Gamme de chambres froides modulables Notice de montage. - 1 - SOMMAIRE CONSEILS PRELIMINAIRES ---------------------------------------------------------------------------------------- - 3 - PRINCIPE D ASSEMBLAGE

Plus en détail

46 / 48 RUE GAY-LUSSAC - ZI 94438 CHENNEVIERES SUR MARNE CEDEX

46 / 48 RUE GAY-LUSSAC - ZI 94438 CHENNEVIERES SUR MARNE CEDEX CANNES ET CAPTEURS DE TEMPÉRATURE THERMOCOUPLES 46 / 48 RUE GAY-LUSSAC - ZI 94438 CHENNEVIERES SUR MARNE CEDEX Tél. : 01.45.94.88.12 - Fax : 01.45.94.88.26 Courriel : contact@pyrosystemes.fr RCS CRETEIL

Plus en détail

Kömatex New. Matière: PVC expansé rigide satiné spécial impression numérique protégé 1 face

Kömatex New. Matière: PVC expansé rigide satiné spécial impression numérique protégé 1 face Groupe de Marchandise C 14 F Kömatex New ThyssenKrupp Cadillac Plastic Matière: PVC expansé rigide satiné spécial impression numérique protégé 1 face Avantages / Description Produit Surface ultra lisse,

Plus en détail

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Objectifs pédagogiques Après l étude de ce chapitre, vous pourrez : Différencier les effets des polarités CCDP, CCPI et c.a. sur le nettoyage

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO

NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE L INSTALLATION, DE L EXPLOITATION ET DE L ENTRETIEN DE CE MATERIEL. Photos non contractuelles NT-BCL(V2-FR)

Plus en détail

d entretien. ou quatre vantaux, elles s insinueront avec harmonie, douceur.

d entretien. ou quatre vantaux, elles s insinueront avec harmonie, douceur. Les portes de garage s intègrent de plus en plus à nos habitations et de ce fait doivent pouvoir s adapter à toute architecture de la plus traditionnelle à la plus contemporaine. On attend d une porte

Plus en détail

ELEMENTS DE DEPART. Socles de départ millimétrique R200 PROGRESS

ELEMENTS DE DEPART. Socles de départ millimétrique R200 PROGRESS Tarifs 4 2006 ELEMENTS DE DEPART Socles de départ millimétrique R200 PROGRESS 00033512 353474 0010588 RCM 14 Socle à vis articulé 0,65 m 0,90 4,0 48 04201001 353474 0110301 RCM 14F Socle à vis fixe, débattement

Plus en détail

Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte

Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte KLIMAT Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte Mark possède une série de centrales de traitement d air qui peuvent être utilisées dans

Plus en détail