Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations"

Transcription

1 Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations

2 1. Depuis quand utilise-t-on les métaux? 1) Le seul métal qui existe à l état natif est l or. 2) Les métaux obtenus à partir de minerais sont l argent, le cuivre, le fer, le zinc et l aluminium. 3) L aluminium et le zinc ne sont pas des métaux «anciens» car leurs extractions sont relativement récentes: 1000 ans après J-C pour le zinc. 4) Le métal dont la découverte est la plus récente est l aluminium: en 1825.

3 1. Depuis quand utilise-t-on les métaux? ( suite ) 5) Les métaux les plus au moins abondants dans l écorce terrestre sont l aluminium, le fer, le zinc, le cuivre, l argent et l or. L or et l argent sont précieux car rares sur Terre.

4 II. Les métaux «vieillissent-ils» de la même façon dans l air ambiant? 1) Les métaux «neufs» ont un aspect brillant. 2) En contact longtemps avec l air, les métaux s altèrent et perdent de leur brillance. 3) L or est un métal inerte car il ne s altère pas au contact de l air.

5 III. Les métaux ont-ils le même comportement face à un aimant? 1) Le seul métal attiré par un aimant est le fer.

6 IV. Les métaux sont-ils plus ou moins denses? Métal Masse en g Volume en cm 3 Masse de 1 cm 3 Fer 7,8 Zinc 7, ,8 7,2 Aluminium 2,7 Cuivre 8,9 Argent 12 1, Or 66 0,36 2,7 8,9 10,5 18,3

7 IV. Les métaux sont-ils plus ou moins denses? 2) Les métaux du plus dense au moins dense sont l or, l argent, le cuivre, le fer, le zinc et l aluminium.

8 Aluminiu m V. Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Caractéristiques Domaines d utilisation Or Argent Zinc Fer

9 V. Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Or Argent Zinc Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Inaltérable Bon réflecteur de la lumière, très bon conducteur électrique, faible résistance mécanique Peu sensible à l oxydation Domaines d utilisation Câblage, plomberie Bijouterie, technologie de pointe Bijouterie, électronique, Miroiterie Secteur du bâtiment, industrie automobile Fer Bon marché, rouille facilement, bonne propriétés mécaniques Bâtiment, industrie sidérurgique

10 2) Le fer est le métal le plus utilisé car il est bon marché. En 2006, 1245 millions de tonnes de fer sont produits. Le principal défaut du fer est qu il rouille facilement si il n est pas protégé.

11 Quel est le nom de chaque métal?

12 On expose à l'air humide les six métaux précédents

13 On approche un aimant des six métaux précédents

14 La densité des métaux La densité d'un métal (et plus généralement d'un matériau) est le rapport entre la masse d'un volume de cette matière et la masse d'un même volume d'eau. C'est un nombre sans dimension (sans unité). La densité de l'eau est de 1. La densité correspond à la masse volumique (masse sur volume) quand celle-ci est exprimée en grammes par centimètre cube.

15 Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations Objectifs: Connaître les métaux les plus couramment utilisés. Reconnaître, par des tests qualitatifs simples, quelques métaux usuels.

16 I/ Les métaux les plus couramment utilisés L or, l argent, le fer, le cuivre sont des métaux dits «anciens», contrairement à l aluminium et le zinc. On peut distinguer l or et le cuivre par leur couleur respective jaune et jaune-rouge. Les métaux existent naturellement à l état natif et dans les minerais. Seul l or n existe qu à l état natif. Du fait de leur rareté, l or et l argent sont des métaux précieux.

17 II/ Altérabilité des métaux dans l air ambiant Les métaux subissent la corrosion et se recouvrent d une pellicule d oxyde. Seul l or est inaltérable. Le fer subit une forte corrosion destructive: on dit qu il rouille ( dépôt marron ), il faut donc le protéger. Le cuivre se recouvre d un dépôt vert. L argent noircit. L aluminium, bien qu il subisse la corrosion, ne nécessite pas de protection.

18 III/ Le comportement des métaux vis-à-vis d un aimant Le fer pur ou contenu dans un alliage est le seul à être attiré par un aimant. La récupération des métaux ferreux se réalise donc à l aide d aimants.

19 IV/ Des métaux plus ou moins denses Le métal le plus dense est l or, le moins dense est l aluminium. Cette caractéristique permet de distinguer les métaux et de les choisir pour remplir une fonction.

20 Métal Densité Aluminium 2,7 Zinc 7,2 Fer 7,8 Cuivre 8,9 Argent 10,5 Or 19,3

21 V/ Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Caractéristiques Domaines d utilisation

22 V/ Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Domaines d utilisation Câblage, plomberie

23 V/ Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Or Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Inaltérable Domaines d utilisation Câblage, plomberie Bijouterie, technologie de pointe

24 V/ Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Or Argent Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Inaltérable Bon réflecteur de la lumière, très bon conducteur électrique, faible résistance mécanique Domaines d utilisation Câblage, plomberie Bijouterie, technologie de pointe Bijouterie, électronique, Miroiterie

25 V/ Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Or Argent Zinc Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Inaltérable Bon réflecteur de la lumière, très bon conducteur électrique, faible résistance mécanique Peu sensible à l oxydation Domaines d utilisation Câblage, plomberie Bijouterie, technologie de pointe Bijouterie, électronique, Miroiterie Secteur du bâtiment, industrie automobile

26 V/ Quelles sont les principales utilisations des différents métaux? Métal Cuivre Or Argent Zinc Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Inaltérable Bon réflecteur de la lumière, très bon conducteur électrique, faible résistance mécanique Peu sensible à l oxydation Domaines d utilisation Câblage, plomberie Bijouterie, technologie de pointe Bijouterie, électronique, Miroiterie Secteur du bâtiment, industrie automobile Fer Bon marché, rouille facilement, bonne propriétés mécaniques Bâtiment, industrie sidérurgique

27 Métal Cuivre Or Argent Zinc Caractéristiques Très bon conducteur électrique, malléable Inaltérable Bon réflecteur de la lumière, très bon conducteur électrique, faible résistance mécanique Peu sensible à l oxydation Domaines d utilisation Câblage, plomberie Bijouterie, technologie de pointe Bijouterie, électronique, Miroiterie Secteur du bâtiment, industrie automobile Fer Aluminium Bon marché, rouille facilement, bonne propriétés mécaniques Peu dense, inaltérable Bâtiment, industrie sidérurgique Bâtiment, transports, emballage

Quel matériau choisir pour réaliser le support dérive de l aéroglisseur? -.. -.. -..

Quel matériau choisir pour réaliser le support dérive de l aéroglisseur? -.. -.. -.. DOC 1/4 Le support de dérive permet de fixer les ailerons en position verticale sur l aéroglisseur. Observez-le et indiquez les opérations à effectuer pour fabriquer cet objet technique. -.. -.. -.. NOM

Plus en détail

Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome.

Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome. Chap1 : La conduction électrique et les constituants de l atome. Items Connaissances Acquis Les métaux les plus couramment utilisés. Les solides conducteurs électriques. Les solutions aqueuses conductrices.

Plus en détail

! " #$%&' ( )! par Pierre BERTHIER *++,! - "#$%#' ) ) %23$ ( 22. 4 %5 "6 7 6 %..%'

!  #$%&' ( )! par Pierre BERTHIER *++,! - #$%#' ) ) %23$ ( 22. 4 %5 6 7 6 %..%' Page 2 " #$%&' ( ) par Pierre BERTHIER *++, - "#$%#' ) "&. / ' "-%01' ) ) ) ) %23$ ( 22. 4 %5 "6 7 6 %..%' Objectifs Identifier ce matériau Étudier ses propriétés Étudier la méthode de production Étudier

Plus en détail

COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a

COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a PRESENTATION Description : Peinture très résistante à base de résines polyuréthanes en phase solvant, bi-composants. D'aspect tendu, satiné

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU DESIGN ET DES ARTS APPLIQUES SESSION 2013 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES SERVICES ET LIVRAISONS QUALITÉ Afin d assurer un transport de votre marchandise rapide et non onéreux, nous nous chargeons nous-mêmes de la livraison. Nous disposons

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL?

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? Un problème important dans le bâtiment est celui de l'isolation thermique. De nombreuses déperditions ayant lieu, il est important de les limiter

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Protection anti-acide pour pierres naturelles

Protection anti-acide pour pierres naturelles Protection anti-acide pour pierres naturelles traitement nanotechnologique anti-graffi tis traitement nanotechnologique spécifi que pour métal Protection anti-acide pour pierres naturelles la surface à

Plus en détail

WDS ISOL ANT MICROPOREUX

WDS ISOL ANT MICROPOREUX WDS 950 GLASS Page 1/4 Caractéristiques : Wacker WDS 950 Glass est un isolant thermique microporeux présentant un excellent pouvoir isolant, donc un coefficient de conductivité thermique très faible. Wacker

Plus en détail

BUSINESS GROUP PROFILE L ALUMINIUM AUJOURD HUI. O. CHABANET 27 septembre 2007

BUSINESS GROUP PROFILE L ALUMINIUM AUJOURD HUI. O. CHABANET 27 septembre 2007 BUSINESS GROUP PROFILE L ALUMINIUM AUJOURD HUI O. CHABANET 27 septembre 2007 Plan de l exposé 1. Présentation générale du groupe Alcan 2. Petite histoire de l aluminium 3. L aluminium De la bauxite à l

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Système de drainage de toiture Lindab

Système de drainage de toiture Lindab Lindab Rainline TM Système de drainage de toiture Lindab Une solution claire comme de l eau 2 Le système plein de couleurs Le système de drainage de toiture Lindab Rainline est disponible en huit coloris

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Protection et identification des réseaux

Protection et identification des réseaux Protection et identification des réseaux Présenté par: Mme Liette Belzile Le 7 novembre 2011, CERIU Infra 2011 Québec Produit Plaque Protection Mécanique PLYFORT HR 2 Fonctions Protection Identification

Plus en détail

LES MATERIAUX ET REVETEMENTS

LES MATERIAUX ET REVETEMENTS www.acimhydro.fr LES MATERIAUX ET REVETEMENTS 1- GENERALITES La norme ISO 8044 définit la corrosion comme suit : La corrosion est une interaction physico-chimique entre un métal et son environnement entraînant

Plus en détail

LES CAPTEURS. 1 Définition :

LES CAPTEURS. 1 Définition : LES CAPTEURS 1 Définition : Un capteur est un organe de prélèvement d'informations qui élabore, à partir d'une grandeur physique, une autre grandeur physique de nature différente (généralement électrique)

Plus en détail

Fiche de spécifications C6 A RJ45 field plug pro

Fiche de spécifications C6 A RJ45 field plug pro Illustrations Schéma dimensionnel Page 1/6 Voir schéma aggrandi en fin du document Description du produit Connecteur de la cat. 6 A, classe E A, à confectionner sur site Entièrement blindé, convient pour

Plus en détail

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE Nom commun Pierre blanche MATIÈRE PREMIÈRE (matériau) Calcaire Type de matériau de construction : Pierre de revêtement des sols Epire, Albanie Pierre de faible épaisseur

Plus en détail

SYSTÈME TOITURE CONSEILS ET SOLUTIONS DURALEX POUR VOS CHANTIERS DE TOITURE. TECHNIQUE DURALEX. www.duralex-peintures.com

SYSTÈME TOITURE CONSEILS ET SOLUTIONS DURALEX POUR VOS CHANTIERS DE TOITURE. TECHNIQUE DURALEX. www.duralex-peintures.com SYSTÈME TOITURE TECHNIQUE DURALEX CONSEILS ET SOLUTIONS DURALEX POUR VOS CHANTIERS DE TOITURE. www.duralex-peintures.com SYSTÈME LES PEINTURES DE TOITURE SERVENT À : - Décorer : redonne une nouvelle jeunesse

Plus en détail

THEME : SANTE. Sujet N 6

THEME : SANTE. Sujet N 6 THEME : SANTE Sujet N 6 Exercice n 1 : Question de cours Qu'est ce que la période d'un phénomène périodique? Exercice n 2 : Manger le bon poisson Le chat aime le poisson mais préfère les rouges. S'il vise

Plus en détail

LE «CUBE» de PEKIN TECHNOLOGIE. 1 - Pourquoi le Cube est-il un bâtiment «design»? Il est à la fois esthétique et fonctionnel

LE «CUBE» de PEKIN TECHNOLOGIE. 1 - Pourquoi le Cube est-il un bâtiment «design»? Il est à la fois esthétique et fonctionnel Piscine olympique «Le Cube», Beijing 2008 TECHNOLOGIE LE «CUBE» de PEKIN 1 - Pourquoi le Cube est-il un bâtiment «design»? Il est à la fois esthétique et fonctionnel 2 - Pourquoi l'intégralité de la structure

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

La qualité du Service et de l'organisation interne de l'entreprise est définie chez VOLVIS par ISO 9002

La qualité du Service et de l'organisation interne de l'entreprise est définie chez VOLVIS par ISO 9002 La qualité La qualité du Service et de l'organisation interne de l'entreprise est définie chez VOLVIS par ISO 9002 La Qualité du Produit est définie par ISO 898 La Vis Exemple de vis normalisée DIN 912

Plus en détail

Comment est fabriqué un câble électrique?

Comment est fabriqué un câble électrique? Comment est fabriqué un câble électrique? TOP CABLE Bienvenus à TOP CABLE. Nous sommes l un des plus importants fabricants de câbles électriques au monde. VIDEOBLOG Dans ce vidéo-blog, nous allons vous

Plus en détail

Les métaux ; utilisation et conduction électrique

Les métaux ; utilisation et conduction électrique Chapitre 1 Les métaux ; utilisation et conduction électrique 1.1 Les métaux dans l histoire (voir activité 1p14 du manuel) Si plus de 80 métaux sont aujourd hui recensés, 6 d entre eux sont les plus couramment

Plus en détail

Quelques expériences sur la corrosion du fer

Quelques expériences sur la corrosion du fer Quelques expériences sur la corrosion du fer TP réalisé en stage «le laboratoire se l approprier et y enseigner» par Mme Lindrec et Mrs Leroux et Tanavelle. L objectif est de tester et réaliser quelques

Plus en détail

Les différentes sources de l électricité.

Les différentes sources de l électricité. Les différentes sources de l électricité. Complète la légende puis colorie la centrale électrique avec les bonnes couleurs : orange énergie éolienne (vent) jaune énergie photovoltaïque ou solaire (lumière)

Plus en détail

L ingénierie électrique

L ingénierie électrique L ingénierie électrique Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 8 CHAPITRE 14 STE Questions 1 à 18, A, C. 1 QU EST-CE QUE L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE? (p. 458-462) 1. Énumérez cinq objets techniques que vous

Plus en détail

Test de vieillissement des métaux dans les carburants SP98 et E85

Test de vieillissement des métaux dans les carburants SP98 et E85 Laboratoire agréé CIR par le Ministère de la Recherche Stéphane BOUCHOT Frédéric POTENCIER 230 rue d'alger, BP 189 59054 ROUBAIX Cedex Tel./Fax : 03 20 80 99 06 e-mail : bouchot.stephane@adinov.fr A l'attention

Plus en détail

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports Ficha técnica pro-part Profilé décoratif pour revêtements céramiques, permet de remplacer la traditionnelle frise décorative en céramique. Convient à la finition des angles et des transitions entre carreaux

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

SCIENCES : l énergie. Sciences. L énergie

SCIENCES : l énergie. Sciences. L énergie SCIENCES : l énergie L énergie DOC A Dans la nature, il existe différentes sources d énergie. Le Soleil est à l origine de toute l énergie sur Terre. Qu est-ce que de l énergie? A quoi sert-elle? Pour

Plus en détail

Séquence 3. Les métaux et la conduction électrique. 1 Quatre métaux très utilisés : le fer, le cuivre, le zinc et l aluminium 2 L or et l argent

Séquence 3. Les métaux et la conduction électrique. 1 Quatre métaux très utilisés : le fer, le cuivre, le zinc et l aluminium 2 L or et l argent Sommaire Les métaux et la conduction électrique Séance 1 Quels métaux y a-t-il dans les objets de la vie quotidienne? 1 Quatre métaux très utilisés : le fer, le cuivre, le zinc et l aluminium 2 L or et

Plus en détail

MÉTAUX ARCHITECTURAUX NATURELS VICWEST POUR LES TOITURES ET LES FAÇADES

MÉTAUX ARCHITECTURAUX NATURELS VICWEST POUR LES TOITURES ET LES FAÇADES MÉTAUX ARCHITECTURAUX NATURELS VICWEST POUR LES TOITURES ET LES FAÇADES Pour des bâtiments qui se remarquent, les métaux de Vicwest sont de précieux alliés. Chez Vicwest, nous comprenons que vous êtes

Plus en détail

(Mém. A - 19 du 3 février 2006, p. 478; Dir. 2004/42/CE) Texte coordonné au 20 avril 2011 Version applicable à partir du 24 avril 2011

(Mém. A - 19 du 3 février 2006, p. 478; Dir. 2004/42/CE) Texte coordonné au 20 avril 2011 Version applicable à partir du 24 avril 2011 ATMOSPHÈRE 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 25 janvier 6 relatif à la réduction des émissions de composés organiques volatils dues à l utilisation de solvants organiques dans certains

Plus en détail

La chasse aux aimants. Actions entre chariots De la «magie» : ça attire à travers!

La chasse aux aimants. Actions entre chariots De la «magie» : ça attire à travers! 1 LES AIMANTS DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 AU CYCLE 1 Dès la moyenne section de maternelle C est un très bon sujet : jeux avec des aimants avec des petits wagons aimantés (IKEA), réaliser des parcours, des pêches

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

GUIDE PROTECTION ULTIME DU METAL

GUIDE PROTECTION ULTIME DU METAL GUIDE Directement sur la rouille 8 ans de protection Imperméable Résiste aux griffes et aux coups PROTECTION ULTIME DU METAL Spécial pour métaux Depuis plus de 25 ans, nous sommes LE NUMERO 1 de la protection

Plus en détail

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES BROSSES ANTISTATIQUES Les brosses de Mersen sont constituées de milliers de fibres carbone Rigilor ou inox, tout particulièrement efficaces pour

Plus en détail

CH 1: LES MATERIAUX DANS NOTRE ENVIRONNEMENT. Exercices: 6,7,8,9,10 et 11 p16-17 ED et FM p8-14.

CH 1: LES MATERIAUX DANS NOTRE ENVIRONNEMENT. Exercices: 6,7,8,9,10 et 11 p16-17 ED et FM p8-14. CH 1: LES MATERIAUX DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Objectifs: Exercices: 6,7,8,9,10 et 11 p16-17 ED et FM p8-14. Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine Ex: 6,7,8,9,10 et 11 p16-17 ED et FM p8-14.

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage 1/6 Les matériaux Un matériau est une matière que l homme façonne pour en faire des objets. L usage des matériaux est extrêmement diversifié : construction, textile, objets techniques, décoration, emballages...

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite AR-09 APPLICATION RULES 1.1 GENERALITES Avec un complexe d étanchéité fixé mécaniquement, on peut considérer trois familles de techniques : A. Les panneaux

Plus en détail

Tél. : (450) 979-0667

Tél. : (450) 979-0667 LUMINAIRES ENCASTRÉS 2 TABLE DES MATIÈRES NOTES GÉNÉRALES 4 TYPES DE PRODUITS 5 ÉCLAIRAGE INTÉRIEUR 6 Finitions Finitions MR-16 ou GU-10 pour boîtier 3 5/8 po 8 Finitions MR-16 ou GU-10 pour boîtier 4

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances.

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances. Module 3 Électricité statique Rappel sur les atomes Protons p + Électrons e- Neutrons n 0 Rappel: Toute matière est faite d atomes et est composée d électrons (e-), de protons (p+) et de neutrons (nº).

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe

Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe Métaux stratégiques : L approche pour Orange Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe Présentation du projet Porteurs Dirigé par Philippe Tuzzolino, QRSE avec Orange

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n 86 FICHE EPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Fiches d opérations standardisées concernées : IND-UT-118 Cette fiche

Plus en détail

workshop ENSAMCRASHBOXREVOL-BUISSON Nelly MATALONGA Margot

workshop ENSAMCRASHBOXREVOL-BUISSON Nelly MATALONGA Margot workshop ENSAMCRASHBOXREVOL-BUISSON Nelly MATALONGA Margot Face à la violence d une démolition par foudroyage, nous proposons d utiliser une matière pouvant sembler improbable : le papier. cela nous parait

Plus en détail

IV. PHÉNOMÉNES DE CORROSION

IV. PHÉNOMÉNES DE CORROSION IV. PHÉNOMÉNES DE CORROSION 1. Nature de la corrosion a. Définition La corrosion d'un métal est l'oxydation de cet élément à l'état d'ion métallique : il s'agit donc d'une réaction d'oxydo - réduction.

Plus en détail

Courant, tension et Intensite

Courant, tension et Intensite eçon 01 : Courant, tension et Intensite Exercice N 1. Dans le montage ci-contre, on mesure la tension U égale à 6. aux bornes du générateur et la tension U 2 égale à 2,4 aux bornes de la lampe. En déduire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures)

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures) DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION LISTE DES PRODUITS FICHES TECHNIQUES

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION LISTE DES PRODUITS FICHES TECHNIQUES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION LISTE DES PRODUITS FICHES TECHNIQUES RECOMMANDATIONS D APPLICATION INTRODUCTION HISTORIQUE, AVANTAGES TECHNOLOGIQUES, ET BÉNÉFICES DU POLYURÉTHANE HYGRORÉACTIF À UN COMPOSANT.

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

Info Technique. Sonde lambda. Rôle. Fonctionnement

Info Technique. Sonde lambda. Rôle. Fonctionnement Hella KGaA Hueck & Co., Lippstadt 15 décembre 2002 1-5 Sonde lambda Rôle Des normes de plus en plus sévères sont prescrites pour les gaz d'échappement, contraignant l'industrie automobile à réduire les

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

D6-MÉTAUX COURANTS PROBLÉMATIQUE

D6-MÉTAUX COURANTS PROBLÉMATIQUE D6-MÉTAUX COURANTS CETTE FICHE TRAITE DES MÉTAUX LES PLUS COURAMMENT UTILISÉS POUR DES OBJETS FAISANT PARTIE DES ACHATS PROFESSIONNELS: MÉTAUX FERREUX (MAGNÉTIQUES): FONTE, ACIER, FER-BLANC, INOX MÉTAUX

Plus en détail

ACIER SUPPORTS SPÉCIAUX BARDAGE

ACIER SUPPORTS SPÉCIAUX BARDAGE ACIER SUPPORTS SPÉCIAUX BARDAGE CONSEILS DE PRÉPARATION DE SURFACE POUR ACIER La corrosion provoque la destruction des métaux. Il est donc nécessaire de protéger l acier à titre préventif (acier neuf)

Plus en détail

GAMME AMGARD AUTOLOK AUTOLOK

GAMME AMGARD AUTOLOK AUTOLOK GAMME AMGARD Photos non contractuelles Autolok Le dispositifs d interverrouillage a été conçus pour protéger les machines ayant des conditions complémentaires d accès (inertie, température, pression ou

Plus en détail

Ensemble de galvanisation

Ensemble de galvanisation Conrad sur INTERNET www.conrad.com 2. Zingage de métaux multicolores On obtient par le zingage de métaux multicolores (par exemple cuivre, laiton) de beaux revêtements décoratifs. On obtient des surfaces

Plus en détail

www.soudal.com Systèmes de traversée efficaces pour retarder la propagation du feu

www.soudal.com Systèmes de traversée efficaces pour retarder la propagation du feu www.soudal.com Systèmes de traversée efficaces pour retarder la propagation du feu Soudal Fire Range Quitter les bâtiments en toute sécurité EN 1366-3 Le compartimentage... Un aspect essentiel de la protection

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation.

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. NOM : PHYSIQUE CLASSE : Qu estce qu un courtcircuit? Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. Pourquoi un courtcircuit

Plus en détail

NOTICE D INSTRUCTIONS KIT DE MARQUAGE INTEN SIF 15 VOLTS 10AMPS

NOTICE D INSTRUCTIONS KIT DE MARQUAGE INTEN SIF 15 VOLTS 10AMPS NOTICE D INSTRUCTIONS KIT DE MARQUAGE INTEN SIF 15 VOLTS 10AMPS 1 COMMENT MARQUER EN UTILISANT LA PLAQUE A LA MASSE 1 Pour préparer le stencil, tapez simplement, écrivez ou dessinez un message. Assurez-vous

Plus en détail

Couleurs et décors. D infinies possibilités. Une entreprise du Groupe Schenker Storen

Couleurs et décors. D infinies possibilités. Une entreprise du Groupe Schenker Storen Couleurs et décors D infinies possibilités Une entreprise du Groupe Schenker Storen 4 000 couleurs D infinies possibilités Les couleurs jouent un rôle particulier dans l univers des volets. Ces dernières

Plus en détail

L' EVACUATION DES EAUX DE PLUIE- LES GOUTTIERES- LES CHENEAUX

L' EVACUATION DES EAUX DE PLUIE- LES GOUTTIERES- LES CHENEAUX L' EVACUATION DES EAUX DE PLUIE- LES GOUTTIERES- LES CHENEAUX Deux possibilités les gouttières et les chéneaux. La différence : -Les chéneaux Ils ne sont pas visibles, disposés à la base de la toiture

Plus en détail

Terminale BEP Construction et topographie

Terminale BEP Construction et topographie Terminale BEP Construction et topographie Epreuve : MATHÉMATIQUES - SCIENCES PHYSIQUES Mathématiques Exercice I, II, III Note :... / 10 Durée : 2 heures Sciences Physiques Exercice IV, V, VI et VII Note

Plus en détail

QUASAR. La puissance LED en trois déclinaisons MADE IN ITALY. CHROME utilisable en intérieur seulement.

QUASAR. La puissance LED en trois déclinaisons MADE IN ITALY. CHROME utilisable en intérieur seulement. QUASAR La puissance LED en trois déclinaisons QUASAR 10 QUASAR 20 QUASAR 30 Design R. Fiorato, F. Paglairini Aujourd'hui, la gamme s'enrichie d'une version finition CHROME utilisable en intérieur seulement.

Plus en détail

Réglementation relative à la gestion des déchets des métaux ferreux et non ferreux

Réglementation relative à la gestion des déchets des métaux ferreux et non ferreux FICHE 28 Travailler Réglementation relative à la gestion des déchets des métaux ferreux et non ferreux On divise les métaux en deux catégories : les ferreux et les non ferreux. Les métaux ferreux, ou ferrailles,

Plus en détail

FICHE DE DONNÈES DE SÉCURITÉ. Code produit : CIRE 213 Version : 1 date : 20/05/2007

FICHE DE DONNÈES DE SÉCURITÉ. Code produit : CIRE 213 Version : 1 date : 20/05/2007 Produit CIRE 213 page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du Produit : CIRE 213 Nom : Bibliothèque nationale de France Adresse : Château de Sablé 72300 Sablé sur Sarthe Téléphone :

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes.

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes. NOM : Classe : 6e THEME : Les matériaux 1/6 ACTIVITE M : Les familles de matériaux PROBLEME POSE : Nous sommes entourés d objets techniques, qui sont fabriqués différemment. Suivant leurs fonctions d usage,

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

Chauffage radiant électrique Heatstrip

Chauffage radiant électrique Heatstrip Chauffage radiant électrique Heatstrip Le Heatstrip Le Heatstrip est un chauffage radiant à forte intensité qui est la solution efficace et rentable pour un chauffage en extérieur tout comme en intérieur.

Plus en détail

COMPOSANTS DE SECURITE AMGARD : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Descriptifs Dimensions Câblage Montage

COMPOSANTS DE SECURITE AMGARD : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Descriptifs Dimensions Câblage Montage COMPOSANTS DE SECURITE AMGARD : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Descriptifs Dimensions Câblage Montage Tête à broche (Référence = AUTO) : DIMENSIONS Tête à poignée (Référence = AM) : DIMENSIONS Broche (Référence

Plus en détail

Revêtements de toiture élastomères blancs. La possibilité de réduire vos coûts énergétiques tout en prolongeant la durée de service de votre toit

Revêtements de toiture élastomères blancs. La possibilité de réduire vos coûts énergétiques tout en prolongeant la durée de service de votre toit Revêtements de toiture élastomères blancs La possibilité de réduire vos coûts énergétiques tout en prolongeant la durée de service de votre toit LA QUALITÉ POLYGLASS Polyglass s est engagé à fournir des

Plus en détail

Utilisation des 7 cartes d intensité jointes en annexe du règlement. A- Protection d une construction vis-à-vis des effets toxiques :

Utilisation des 7 cartes d intensité jointes en annexe du règlement. A- Protection d une construction vis-à-vis des effets toxiques : ANNEXE 7 Utilisation des 7 cartes d intensité jointes en annexe du règlement A- Protection d une construction vis-à-vis des effets toxiques : 1 carte est fournie pour l effet toxique : Carte N 1 «Taux

Plus en détail

Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré

Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Ne pas utiliser pour les nouvelles conceptions -U- Modèle de fin de série PUN-E Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Récapitulatif Version Type

Plus en détail

PRESENTATION DE L OUTIL CORINE Pierre Garçon - Président Sarah Mauroux Brice Kosinski

PRESENTATION DE L OUTIL CORINE Pierre Garçon - Président Sarah Mauroux Brice Kosinski PRESENTATION DE L OUTIL CORINE Pierre Garçon - Président Sarah Mauroux Brice Kosinski Sommaire Caractéristiques du logiciel Objectifs Caractéristiques Réalisation d un projet collaboratif d éco-conception

Plus en détail

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres Mise en oeuvre Si vous travaillez avec du carton multijet et que vous l utilisez correctement, vous verrez qu il s agit d un matériau très accommodant. Sa construction multijet est à la base des nombreuses

Plus en détail

CINOFER ESMALTE DIRECTEMENT SUR LE MÉTAL

CINOFER ESMALTE DIRECTEMENT SUR LE MÉTAL CINOFER ESMALTE DIRECTEMENT SUR LE MÉTAL Référence sur le marché des peintures et des vernis, les couleurs innovatrices de CIN sont le résultat d'années de recherche qui se traduisent par des produits

Plus en détail

Les métaux et le courant électrique

Les métaux et le courant électrique Les métaux et le courant électrique Dans notre quotidien, nous utilisons de nombreux objets métalliques (casseroles, clés, voitures ). Mais comment reconnaître les différents métaux? Quelle est leur composition?

Plus en détail

JE CHOISIS. Abris de jardin

JE CHOISIS. Abris de jardin JE CHOISIS Abris de jardin JE CHOISIS Un abri de jardin L abri de jardin est l endroit idéal pour ranger vos outils et stocker votre mobilier de jardin pendant l hiver. Selon sa taille, il peut aussi accueillir

Plus en détail

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2 Le Soudage A) Généralités sur le soudage : Définition : C'est un procédé d'assemblage permanent de 2 ou plusieurs pièces par fusion localisée du métal. Principe : Pièce 1 Source d'énergie Chaleur FUSION

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Câbles de distribution basse tension - GKN Catalogue 3

Câbles de distribution basse tension - GKN Catalogue 3 Câbles de distribution basse tension - GKN Catalogue 3 Catalogue général Vue d ensemble de nos catalogues 01 02 03 04 Câbles d installation Câbles de coande, TT-Flex Câbles de distribution basse tension

Plus en détail