Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB"

Transcription

1 Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21

2 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif du projet La société ALLIANSYS, basée à Honfleur, fabriquant de clés USB «basiques», (clé avec un corps et un bouchon détachable) souhaite étendre sa gamme en créant une nouvelle série de clé dont le corps possèderait : - un dispositif évitant de perdre le bouchon protégeant le connecteur USB - un design en relation avec - le développement durable - l habitat - le sport - la communication - les transports - la culture et les loisirs - un LOGO personnalisé, pour vous : STI2D Une production de 2000 modèles est envisagée dans un premier temps. 1.2 Description du produit existant Une clé USB avec un corps en matière plastique (à préciser,) et un bouchon détachable protégeant le connecteur USB. Image du produit existant Bouchon Corps de la clé Connecteur USB Carte mémoire Fichier Solidworks fourni : - l assemblage du connecteur USB et la carte mémoire Dossier de conception 2/21

3 2. ANALYSE DU PRODUIT EXISTANT 2.1. Exigences du produit existant Dossier de conception 3/21

4 Dossier de conception 4/21

5 2.2 Diagramme de description des principes et solutions satisfaisant les exigences du produit existant Dossier de conception 5/21

6 Dossier de conception 6/21

7 Dossier de conception 7/21

8 Dossier de conception 8/21

9 Dossier de conception 9/21 MINI projet Clé USB Le 28/09/11

10 3. RECONCEPTION DU PRODUIT 3.1. Expression des exigences pour la nouvelle clé Dossier de conception 10/21

11 3.2 Caractérisation des exigences du nouveau produit Ci-dessous est présentée sous forme de tableau la caractérisation des exigences : critères, niveaux et flexibilité, restreint aux composants de limites d acceptation et classe de flexibilité. Exigences Critères d appréciations Niveaux d appréciations Flexibilité Limite d acceptation Classe Ex 1 La coque doit protéger la mémoire flash Contact avec le milieu ambiant Précision de la mise en position Jeu Résistance aux effets dynamiques aucun maximale minimal maximale Non chiffrée FO Effort de l utilisateur : -Pincement -Flexion pure -Torsion : - compression 50 N (à chiffrer en N.m) (à chiffrer en N.m) 50 N Résistance à une chute au sol -Hauteur : -Nature du sol 1 m Béton Maxi F0 Effort d insertion du connecteur dans le port USB 30 N Résistance aux UV Maximale F0 Ex2 La coque doit avoir une forme esthétique Forme Matériau Couleur Conformes au design retenu Logo : Aire du logo Lettrage Lisibilité Aspect Dimensions de la coque - Longueur : - Largeur : - Épaisseur : 50% de la plus grande face de la clé Majuscule Maximale En relation avec la filière sti2d 80 mm 40 mm 40 mm Minimum Maxi Maxi Maxi Dossier de conception 11/21

12 Ex3 La coque doit protéger le connecteur % de recouvrement du connecteur lorsque le connecteur n est pas branché Maximal F2 (à rediscuter) Recouvrement de la surface à l extrémité du connecteur Complet F0 Effort de l utilisateur : -Pincement -Flexion pure -Torsion : -Compression 50 N (à chiffrer en N.m) (à chiffrer en N.m) 50 N Résistance à une chute au sol -Hauteur : -Nature du sol 1 m Béton F0 Ex 4 La coque doit être la plus légère possible Masse 60 grammes Maxi F1 Ex5 : La clé doit être préhensible Manipulation Aisée Ex6 : La clé doit permettre l attache d une dragonne Forme du trou dans la coque : Dimensions du trou - Plus grande longueur - Plus grande largeur Libre et traversante 3 mm 2 mm +/- 0,5 mm +/- 0,5 mm Ex7 La coque laisse l accès au connecteur Accès au connecteur Nombres de pièces complètement disjointes Basculement Aucune Ex8 La coque doit respecter les normes en vigueur Ex9 : La coque doit être éco conçue Normes Normes relatives à l ergonomie Matériaux peu impactants Toxicité Énergie consommée - à l extraction - et la mise en œuvre Taux de recyclage Minimale Minimale Maximal Quantité de matière Uniformisation de la nature des matériaux Minimale Maximale Dossier de conception 12/21

13 Techniques de production : Nombre d étapes de production Consommation d'énergie Production de déchets Minimale Minimale Minimale Système de distribution Emballages Taux de recyclage Quantité Modes de transport Énergie consommée Pollution Traitements en fin de vie : Désassemblage des constituants Taux de réutilisation des constituants Capacité " re-fabrication " ou remise à neuf Taux de recyclage des matériaux (facilité par le marquage des pièces) Incinération plus propre Rejets toxiques à l incération Maximal Minimale Minimale Minimale Facile Maximal Maximale Maximal Minimaux DOCUMENT DT1 : Dimension du connecteur USB et de la mémoire. Dossier de conception 13/21

14 ANNEXES NORMES Norme : Une norme industrielle est un référentiel publié par un organisme de normalisation par exemple : Association française de normalisation (AFNOR), Comité européen de normalisation (CEN), Organisation internationale de normalisation (ISO),. En France une norme n'est pas obligatoire sauf si un décret l'impose ; à ce titre par exemple, le respect des normes européennes et françaises est obligatoire pour les EPI (Equipements de Protection Individuel). Marquage CE: C est un symbole qui relève de directives dites nouvelle approche. Cette nouvelle technique juridique impose des objectifs à atteindre en matière de sécurité des produits, et laisse aux fabricants les moyens de mettre en œuvre ces objectifs, sans leur imposer de procédés de fabrication particuliers. L apposition du marquage CE sur les produits atteste que ceux-ci respectent les exigences essentielles de sécurité et environnementales. Déclaration CE de conformité : Le fabricant doit établir et signer une déclaration CE de conformité par laquelle il atteste que l équipement de travail ou moyen de protection concerné est conforme aux règles techniques de procédure qui lui sont applicables. Cette déclaration CE de conformité doit être remise au preneur lors de la cession ou de la mise à disposition à quelque titre que ce soit d un exemplaire d équipement de travail (CT: Art R233-73). À partir du 1er janvier 1997, le seul mode de preuve de conformité reconnu sera le marquage CE (accompagné d'une déclaration CE de conformité). Dossier de conception 14/21

15 PHASES DU MINI PROJET Planning Numéro de semaine Phase S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 A Revue de projet 1 B Revue de projet 2 C D Revue de projet 3 E F G Chaque case correspond à une séance de 2,5 heures Dossier de conception 15/21

16 PHASE A ETUDE PRELIMINAIRE 1. A partir du cahier des charges fonctionnel de la clé USB existante compléter les descriptions fonctionnelles en faisant apparaître sur les diagrammes les solutions techniques retenues par le constructeur satisfaisants les exigences. 2. Afin de ne pas être contrefacteur. Rechercher sur le site de l INPI les brevets existants relatifs à des solutions d assemblages du bouchon sur le corps de la clé et dessins et modèles déposés, relatifs à des designs de clé USB. 3. Rechercher sur Internet les designs de clés existantes afin de trouver des idées. 4. Choisir un champ d application du design parmi ceux proposés par la société Alliansys (Robotique, Sport et Développement Durable) et esquisser plusieurs designs différents de clé (au minimum cinq). Une lecture attentive du tableau des exigences est recommandée. 5. Réaliser un choix argumenté d un des designs esquissés. Documents à fournir en fin de phase Analyse complétée du produit existant sur les feuilles distribuées solution solution Dans votre rapport de projet: Résultats de la recherche en antériorité (dans la base de L INPI) : -liste des brevets et classification dans le temps, -présentation des dessins et modèles, jugés intéressants et à la base d une inspiration (sans être contrefacteur). Présentation des différents designs esquissés à main levée* (forme et couleur) ou éventuellement dessiné sous solidworks. Exemple : *le professeur pourra scanner vos cinq esquisses à condition qu elles soient présentées sur une seule feuille A4. Présentation de l argumentaire du design retenu. Dossier de conception 16/21

17 PHASE B 1. Répartir le travail de conception que chacun aura à faire pour la suite entre chaque membre de l équipe de projet. Pour cela remplir le tableau suivant dans lequel chaque membre doit traiter certaines exigences en particulier. Exigences à traiter Membres de Ex1 Ex2 Ex3 Ex4 Ex5 Ex6 Ex7 Ex8 Ex9 l équipe Nom élève 1 Nom élève 2 Nom élève 3 Dans le cas particulier d une équipe à deux élèves : l élève 2 doit aussi réaliser le travail de l élève 3 En rouge : sera traitée en phase D En résumé : - L élève 1 conçoit la coque. - L élève 2 conçoit le bouchon. - L élève 3 conçoit la liaison coque/bouchon. 2. Il s agit de rechercher individuellement des solutions pour répondre à chacune des 9 exigences du cahier des charges. Pour cela il est nécessaire : - de lire attentivement le tableau des exigences (pages 12 à 14) - de s appuyer sur l analyse de la clé existante (réalisée en phase A) - de trouver au moins deux solutions assez différentes satisfaisant chaque exigence. - de lire les documents ressources destinés à vous guider Le résultat de votre recherche sera présenté dans la fiche «solution constructive». Vous remplirez une fiche par solution (donc deux au minimum) Dossier de conception 17/21

18 Fiche solution constructive (exemple) MINI projet Clé USB Le 28/09/11 Ressources à consulter : N Ex Ex1 Ex2 Ex3 Ex4 Ex5 Ex6 Ex7 Ex8 Ex9 N document ressource et intitulé Res1 Conception d une Liaison encastrement Permanente FICHE RESSOURCE + LIVRE CONSTRUCTION MECANIQUE +BASE DE CONNAISSANCE TPWORKS Res2 Le Design Res3 Conception d une Liaison encastrement Temporaire Res4 Res5 Norme de préhension (recherche internet) Res6 Pas de ressource Res7 Conception d un guidage en rotation FICHE RESSOURCE + LIVRE CONSTRUCTION MECANIQUE +BASE DE CONNAISSANCE TPWORKS Res8 Normes Res9 Voir synthèse faites en cours cette année Ressource design : cnr cmao et technologie et formation Dossier de conception 18/21

19 3. Il s agit de comparer et critiquer en groupe chacune des deux solutions trouvées pour une même exigence. Puis d en retenir une des deux. Pour l exigence 7 on demande de comparer les deux solutions et choisir l une d entre elles, en s aidant du tableau de choix multicritère ci-dessous. Expliquer ensuite le choix qui sera fait. Critères Précision du guidage Aptitude à résister aux efforts Fiabilité Faible encombrement Esthétique Faible coût TOTAL Note pour la solution 1 Note pour la solution 2 La note pourra varier de 1 (note la plus faible) à 3 (note la plus élevée) Documents à fournir en fin de phase Le tableau de répartition du travail de conception au sein de l équipe complété. Les fiches «solutions constructives» complétées. Le tableau de comparaison des trois solutions satisfaisant l exigence n 7 entièrement complété et les arguments expliquant la solution retenue. Dossier de conception 19/21

20 PHASE C Modéliser sous SOLIDWORKS les pièces et le logo de la solution retenue. Valider l assemblage dans le modeleur volumique des différentes pièces créées. (Chaque élève travaille sur un élément précis du produit, en respectant les critères d exigences du cahier des charges.) Documents à fournir en fin de phase C La maquette numérique assemblée. Une vue éclatée de la clé. PHASE D 1. Choisir un matériau et un procédé d obtention à l aide du logiciel CES Edupack. Justifier que le choix du moulage par injection est possible si la société décide de produire la clé en grande série. 2. Affiner les formes du produit en tenant compte de la matière, du procédé et de la résistance mécanique (épaisseur mini). Une recherche d information est nécessaire pour connaître l influence du procédé (le moulage par injection) sur les formes de la coque. Documents à fournir en fin de phase D Des captures d écran du logiciel CES Edupack montrant une sélection de matériaux plastiques possibles pour la coque de la clé. Un compte rendu des modifications réalisées sur la maquette numérique pour tenir compte du procédé retenu : le moulage par injection Dossier de conception 20/21

21 PHASE E 1 Éditer le dessin d ensemble et les dessins de définition de chaque pièce de la nouvelle clé. 2 Produire un rendu réaliste de la clé USB à l'aide du module PHOTO WORKS. Différentes vues sont demandées mettant en évidence l aspect et le fonctionnement des parties mobiles. 3 Compléter la description fonctionnelle correspondant à votre solution. Documents à fournir en fin de phase D : Des mises en plan sous solidworks au format A4 représentant : o le dessin d ensemble avec au minimum une vue en coupe et des vues en perspective. o le dessin de définition de chaque pièce entièrement coté. Des vues photo réaliste en couleur. Le diagramme des exigences complété avec vos solutions. PHASE F 1. Préparer un diaporama (1 par groupe de projet). 2. Présenter les différents résultats de vos projets devant la classe. Documents à fournir en fin de phase F Le rapport de projet au format Open office Le diaporama. Dossier de conception 21/21

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP E Page 1 sur 6 Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Service marketing Concevoir le produit Bureau d étude Définir le produit Préparer la fabrication Bureau des méthodes Fabriquer

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES Majorette est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication industrielle de voitures miniatures destinées aux enfants. Les modèles sont conçus

Plus en détail

Solidworks 1 ère prise en main

Solidworks 1 ère prise en main Solidworks 1 ère prise en main Pour votre 1 ère utilisation de Solidworks, nous vous proposons de réaliser une clé USB. Vous avez téléchargé les fichiers Solidworks nécessaires? Si vous ne l'avez pas fait,

Plus en détail

Dossier Technique Le Stylo Parchemin

Dossier Technique Le Stylo Parchemin Lucien L. 3 3 Collège marie Curie Dossier Technique Le Stylo Parchemin Année 2011-2012 - - 1/13 - - Sommaire - I- Introduction... p3 II- L analyse du besoin... p3 III- L étude de marché Contexte du projet...

Plus en détail

Le Dessin Technique.

Le Dessin Technique. Jardin-Nicolas Hervé cours 1 / 9. Modélisation et représentation d un objet technique. La modélisation et la représentation d un objet sont deux formes de langage permettant de définir complètement la

Plus en détail

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Cycle de vie d un produit 1 ère STI2D CI.1 Développement durable et compétitivité des produits TP(2h30 ) ET 1. Présentation. A.C.V. D

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

CLE USB Page CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 1. CONTEXTE CLÉ USB 1.1. ENONCE DU BESOIN. 17 décembre 2007 PROJET. Clé USB Henri Brisson

CLE USB Page CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 1. CONTEXTE CLÉ USB 1.1. ENONCE DU BESOIN. 17 décembre 2007 PROJET. Clé USB Henri Brisson 2007 CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 Projet : Clé USB Henri Brisson Responsable du projet : Mme Muriel FALIBARON, Proviseure du lycée Henri Brisson Date du projet : 02/10/2007 Description du projet :

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. La clarté

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : A quoi servent les pneus? Les pneus sont des éléments qui relient la voiture à la route. Ils doivent donc être en parfait état pour remplir leurs

Plus en détail

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you.

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you. Robots CNC WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots Technology working for you. Le concept robot novateur Des dizaines d années d expériences, de développements et d innovations ont fait des robots

Plus en détail

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux.

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. Système d étagères FAMA : une flexibilité optimale pour un rendement maximal.

Plus en détail

Confort et et Domotique Technologie 4 ème

Confort et et Domotique Technologie 4 ème Confort et et Domotique Technologie 4 ème Technologie au collège - «Bonjour Professeur» - Novembre 2009 Démarche d investigation Organisation de classe en îlots Progression en séquences Situation, problématique,

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf.

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf. N d identification AFNOR Certification : NF 061 MQDQ-CERT 15-306 du 18/01/2015 N de Révision : 16 Date de mise en application : 04/03/2015 Annule et remplace le MQDQ-CERT /14-324 du 15/05/2014 REGLES GENERALES

Plus en détail

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS Généralités Aperçu Introduction Précision Instruction de montage Lubrification Conception page............................. 4............................. 5............................. 6.............................

Plus en détail

L éco-responsabilité appliquée à l informatique

L éco-responsabilité appliquée à l informatique L éco-responsabilité appliquée à l informatique //////////////////////////////////////////////////////// IMPACTS SUR L ENVIRONNEMENT DU MATERIEL ////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Dossier de presse. Consommables d impression : Quelle place pour une alternative?

Dossier de presse. Consommables d impression : Quelle place pour une alternative? Consommables d impression : Quelle place pour une alternative? Quelle place pour une alternative? Les consommables d impression alternatifs ont l avantage d être plus économiques et plus écologiques (dans

Plus en détail

L écoconception guidée

L écoconception guidée L écoconception guidée par Schneider Electric CLAUDE JOLLAIN, MICHEL LAURAIRE ET WILLY MARTIN [1] Dans le cadre de sa politique de développement durable, Schneider Electric est engagé dans des processus

Plus en détail

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1 Doc 1/11 BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS Epreuve EP1 Unité : UP1 Analyser une pièce et produire sa maquette numérique en fonction d'un mode d'élaboration

Plus en détail

Proposez des conceptions de produits 3D de meilleure qualité. Plus rapidement.

Proposez des conceptions de produits 3D de meilleure qualité. Plus rapidement. Présentation Proposez des conceptions de produits 3D de meilleure qualité. Plus rapidement. Autodesk Product Design Suite est une solution complète intégrant des outils de conception, de simulation, de

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Vous avez une idée? Nous la découpons!

Vous avez une idée? Nous la découpons! Vous avez une idée? Nous la découpons! La précision depuis 1862 La précision, une tradition ARISTO a été créée en 1862 pour la fabrication d outils de mesure et de calcul. Dès le départ, la qualité, la

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Les coûts en ligne de compte

Les coûts en ligne de compte Bac pro EDPI Les coûts en ligne de compte Stéphane Gaston [1] L étude des coûts de fabrication est souvent délaissée, même en lycée professionnel. Elle demande pourtant méthode et rigueur. Voici donc une

Plus en détail

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com CARNET de la construction durable en béton Preuves à l appui 1 2 La maison en béton : un impact maîtrisé sur l environnement, page 5 La maison en béton

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER

RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER Adoptée par le Comité Technique National des industries de la Métallurgie (CTN A) le 09 octobre 2012,

Plus en détail

TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE

TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE L'objectif de ce tutorial est de décrire les différentes étapes dans CASTOR Concept / FEM permettant d'effectuer l'analyse statique d'une

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Module : Compétitivité et créativité CI Première : Compétitivité et créativité CI institutionnel : Développement durable et compétitivité des produits Support : Robot - O : Caractériser les

Plus en détail

Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself

Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself Accompagnement de projet environnement Entreprise : Scell-it Yourself 1. Présentation de l entreprise Raison sociale : Scell-it Yourself Adresse : 104, rue du Courbillon 59175 VENDEVILLE/FRANCE Dirigeant

Plus en détail

Système de bridage rapide main-robot «QL»

Système de bridage rapide main-robot «QL» ELEMENTS DE PREHENSION 4 170 Principe général valable pour tous les modèles Élément femelle côté préhenseur Pour permettre le changement rapide des systèmes de préhension, les systèmes de bridages rapides

Plus en détail

Modules de processus à CN. Des modules de processus haute performance pour les tâches de fabrication, d assemblage et d usinage

Modules de processus à CN. Des modules de processus haute performance pour les tâches de fabrication, d assemblage et d usinage Modules de processus à CN Des modules de processus haute performance pour les tâches de fabrication, d assemblage et d usinage Une parfaite interaction Amenage du produit, taraudage par déformation, assemblage

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent L innovation au service de la collecte sélective.

utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent L innovation au service de la collecte sélective. utpm réalisation HÉLICUBE pour que vos tonnages s envolent utpm réalisation - Route de Noyon 02380 Coucy-le-Château - utpm@utpm.fr Tél : 03 23 52 68 00 - Fax : 03 23 52 47 13 Hélicube par UTPM Une insertion

Plus en détail

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42 Centre de tournage et de fraisage CNC TNX65/42 Le tour TRAUB TNX65/42 pose de nouveaux jalons dans l'usinage à haute performance. Le concept de machine futuriste avec l'incomparable nouvelle unité de fraisage

Plus en détail

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES»

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» Equipes des professeurs de technologie : - Jean-Michel BOICHOT - Olivier CAURETTE - Guillaume DODEMAND - Matthieu

Plus en détail

Une histoire sans fin. Rockpanel certifié BRE Global A+ / A

Une histoire sans fin. Rockpanel certifié BRE Global A+ / A Une histoire sans fin Rockpanel certifié BRE Global A+ / A Rockpanel : la durabilité dans les gènes Le Groupe Rockpanel fait partie de Rockwool International, de par nature, attache une importance primordiale

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

La charnière design à amortissement Silent System parfait : Sensys

La charnière design à amortissement Silent System parfait : Sensys La charnière design à amortissement Silent System parfait : Sensys Les avantages en résumé : Sensys Système d amortissement haut de gamme Silent System intégré de façon invisible dans le bras de charnière

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Composants et systèmes d Interfaces Homme-Machine

Composants et systèmes d Interfaces Homme-Machine EAO Your Expert Partner for Human Machine Interfaces Production d équipements pour composants électroniques Composants et systèmes d Interfaces Homme-Machine Conception et fabrication d Interfaces Homme-

Plus en détail

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle

Plus en détail

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Transmission sûre de l énergie Transmission sûre de l énergie Les machines mobiles sont tributaires d'une alimentation fiable en énergie. Les lignes d'alimentation

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB Sécurité maximale pour petits et grands INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé AVIS TECHNIQUE testé par CSTB hygrovariable Frein-vapeur et membrane d étanchéité

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Session découverte La Gestion des photos avec Windows Vista / Windows 7 et le traitements d images numériques 1 Généralités sur le jargon de l image numérique

Plus en détail

Mais pourquoi avez-vous réussi à imprimer sur la même imprimante et même récupérer 2 images identiques dans un dossier, sachant que vous n'est pas

Mais pourquoi avez-vous réussi à imprimer sur la même imprimante et même récupérer 2 images identiques dans un dossier, sachant que vous n'est pas Mais pourquoi avez-vous réussi à imprimer sur la même imprimante et même récupérer 2 images identiques dans un dossier, sachant que vous n'est pas sur le même ordinateur.? L environnement informatique

Plus en détail

CYCLABAT. Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin 2013

CYCLABAT. Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin 2013 Proposition initiée par BERTIN et NOBATEK associés à OUATECO et EGERIS Construction CYCLABAT Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin

Plus en détail

Activa / Activa Lift2 Bureau

Activa / Activa Lift2 Bureau D1277 Activa / Activa Lift2 Bureau Visitez notre site steelcase.fr facebook.com/steelcase.france twitter.com/steelcase.com youtube.com/steelcasetv Concept et Design / Steelcase DM699FR 05/15 2015 Steelcase

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Gamme de bureaux temptation four

Gamme de bureaux temptation four Gamme de bureaux temptation four «Le design est l art de combiner la fonction avec l esthétique.» Tout simplement magnifique. Depuis plus d un siècle, Sedus conçoit et fabrique des meubles de bureau pour

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU BLANC INTERACTIF EBEAM EDGE

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU BLANC INTERACTIF EBEAM EDGE GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU BLANC INTERACTIF EBEAM EDGE Sommaire Installer ebeam : Calibrer le TBI ebeam : Fonctions Projection animée : 1ère utilisation : manipuler votre ordinateur depuis le tableau

Plus en détail

Couvertures. automatiques. unité de production 140-141. aquadeck em version manuelle 144-145. aquadeck eb version batterie 146-147

Couvertures. automatiques. unité de production 140-141. aquadeck em version manuelle 144-145. aquadeck eb version batterie 146-147 Couvertures automatiques unité de production 140-141 Couvertures automatiques aquadeck em version manuelle 144-145 aquadeck eb version batterie 146-147 aquadeck ec version CoFFret 148-149 aquadeck es version

Plus en détail

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils INSTALLATION ET ACCESIBILITE INSTALLATION ET ACCESIBILITE - PIED LATERAUX ACTIU fabrique 2 références; une pour installation sur sols droites

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION Photomètre de poche

MANUEL D UTILISATION Photomètre de poche MANUEL D UTILISATION Photomètre de poche Modèle LT10 Introduction Merci d'avoir choisi le photomètre de poche, modèle LT10 de Extech Instruments. Le LT10 permet de mesurer et d afficher l intensité lumineuse

Plus en détail

CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 CLASSE MOBILE ARATICE 2014 1/11

CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 CLASSE MOBILE ARATICE 2014 1/11 CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 1/11 SOMMAIRE LE MEUBLE VUE D ENSEMBLE... 3 Rangement des TABLETTES :... 3 Rangement supplémentaires (Double batterie, documentation, câbles,.)... 3 Branchement de

Plus en détail

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION C O N S T R U I R E U N A V E N I R E N B É T O N CONSTRUIRE UN AVENIR EN BÉTON Des escaliers façon SORIBA Un choix en béton Plus que la performance, notre

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

Mécanisme d'ouverture avec technique de coulissage éprouvé. Quadro avec push to open

Mécanisme d'ouverture avec technique de coulissage éprouvé. Quadro avec push to open Mécanisme d'ouverture avec technique de coulissage éprouvé. Quadro avec push to open Ouverture pratique pour des façades sans poignées Quadro avec push to open La toute nouvelle tendance est à un design

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition.

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition. s pour murs périmétriques.....1 de l'application Les murs périmétriques, en tant que partie intégrante des murs-rideaux et des charpentes claires, sont courants dans les structures métalliques. Des profilés

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

V5001P Kombi-Auto VANNE DE REGULATION DE PRESSION DIFFERENTIELLE FICHE PRODUIT. Application. Conception. Caractéristiques. Spécifications.

V5001P Kombi-Auto VANNE DE REGULATION DE PRESSION DIFFERENTIELLE FICHE PRODUIT. Application. Conception. Caractéristiques. Spécifications. V5001P Kombi-Auto VANNE DE REGULATION DE PRESSION DIFFERENTIELLE FICHE PRODUIT Application La vanne de régulation automatique de pression différentielle Kombi V5001P est utilisée pour maintenir l équilibre

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION Panneau isolant en laine de roche particulièrement praticable pour toiture plate, intégrant une couche supérieure extra dure, une couche intermédiaire rigide et une sous

Plus en détail

Étude préalable Fiche 1

Étude préalable Fiche 1 Fiche 1 L'EXPRESSION ET LA VALIDATION DU BESOIN : Avant de concevoir un objet technique, il est nécessaire de s'assurer que le besoin existe et de bien préciser ce qui est attendu par les futurs utilisateurs.

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Production industrielle spécialité design de produits et packaging Autorité responsable de

Plus en détail

INtelligence En VAlidation :

INtelligence En VAlidation : INtelligence En VAlidation : Simplifiez-vous la Validation. www.ineva.fr Siège social: 14 rue du Girlenhirsch 67400 Illkirch France SAS au capital de 370 000 Euros RCS Strasbourg TI 799 828 462 APE 7112B

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O.

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O. CAO1 La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Aujourd'hui, lorsque des ingénieurs décident de concevoir un nouveau produit, ils n'utilisent plus de stylo. Les plans sont réalisés sur ordinateur.

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD SOLUTIONS POUR LE PLANCHER SOLUTIONS POUR LA TOITURE LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD TimberStrand MD LSL, Parallam MD PSL, Microllam MD LVL, ainsi que la nouvelle poutre TimberStrand MD LSL

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

PRODUITS PROMOTIONNELS Conçus pour être personnalisés

PRODUITS PROMOTIONNELS Conçus pour être personnalisés PRODUITS PROMOTIONNELS Conçus pour être personnalisés Produits promotionnels de grande qualité Dans ce catalogue, vous trouverez une selection de clés USB de grande qualité, des stylos et des porte-clés.

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

BARRIERE DE PROTECTION POUR PISCINE

BARRIERE DE PROTECTION POUR PISCINE BARRIERE DE PROTECTION POUR PISCINE Conforme à la norme NFP 90-306 - Usage individuel ou collectif - Chaque projet d implantation revêt un caractère spécifique, selon la forme, le support de pose, l'exposition,

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Raccordement terminal de programmation TELU DATA Pile lithium de maintien de l heure type CR032 Résistance de terminaison 120 Ω

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» Page 1 sur 8 SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

CONCEPTION - REALISATION ET IMPRESSION D UN CARNET DE REDUCTIONS «L INCONTOURNABLE PASS» POUR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU LOT

CONCEPTION - REALISATION ET IMPRESSION D UN CARNET DE REDUCTIONS «L INCONTOURNABLE PASS» POUR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU LOT CONCEPTION - REALISATION ET IMPRESSION D UN CARNET DE REDUCTIONS «L INCONTOURNABLE PASS» POUR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU LOT Personne publique : Chambre de Commerce et d Industrie du Lot

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

Vous devez tout d abord réaliser l esquisse (le dessin de la pièce en 2 dimensions) avant de mettre cette pièce en volume.

Vous devez tout d abord réaliser l esquisse (le dessin de la pièce en 2 dimensions) avant de mettre cette pièce en volume. Lancer le logiciel SolidWorks en double-cliquant sur l icône ci-contre. Cliquer sur «fichier», puis «nouveau» puis cliquer sur l icône ci-contre et Cliquer sur OK. Vous devez tout d abord réaliser l esquisse

Plus en détail

ITAS Escaliers industriels et plate-formes de travail

ITAS Escaliers industriels et plate-formes de travail ITAS Escaliers industriels et plate-formes de travail Plate-forme de travail avec escalier sur rotative offset. Les constructions ITAS facilitent le montage des balustrades simples ou des escaliers et

Plus en détail

ICE-Trade s.a. International Conveyor Equipment & Trading. Capots de convoyeurs ICE-Trade en acier. Profils. Profil standard 27/100/0,80

ICE-Trade s.a. International Conveyor Equipment & Trading. Capots de convoyeurs ICE-Trade en acier. Profils. Profil standard 27/100/0,80 Passage de la Poste 3-2 B-7700 Mouscron Belgium Capots de convoyeurs ICE-Trade en acier Profils Profil standard 27/100/0,80 Profil export 18/76/0,75 Profil jumbo 27/111 Profil spécial 42/160 1 Dimensions

Plus en détail