Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB"

Transcription

1 Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21

2 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif du projet La société ALLIANSYS, basée à Honfleur, fabriquant de clés USB «basiques», (clé avec un corps et un bouchon détachable) souhaite étendre sa gamme en créant une nouvelle série de clé dont le corps possèderait : - un dispositif évitant de perdre le bouchon protégeant le connecteur USB - un design en relation avec - le développement durable - l habitat - le sport - la communication - les transports - la culture et les loisirs - un LOGO personnalisé, pour vous : STI2D Une production de 2000 modèles est envisagée dans un premier temps. 1.2 Description du produit existant Une clé USB avec un corps en matière plastique (à préciser,) et un bouchon détachable protégeant le connecteur USB. Image du produit existant Bouchon Corps de la clé Connecteur USB Carte mémoire Fichier Solidworks fourni : - l assemblage du connecteur USB et la carte mémoire Dossier de conception 2/21

3 2. ANALYSE DU PRODUIT EXISTANT 2.1. Exigences du produit existant Dossier de conception 3/21

4 Dossier de conception 4/21

5 2.2 Diagramme de description des principes et solutions satisfaisant les exigences du produit existant Dossier de conception 5/21

6 Dossier de conception 6/21

7 Dossier de conception 7/21

8 Dossier de conception 8/21

9 Dossier de conception 9/21 MINI projet Clé USB Le 28/09/11

10 3. RECONCEPTION DU PRODUIT 3.1. Expression des exigences pour la nouvelle clé Dossier de conception 10/21

11 3.2 Caractérisation des exigences du nouveau produit Ci-dessous est présentée sous forme de tableau la caractérisation des exigences : critères, niveaux et flexibilité, restreint aux composants de limites d acceptation et classe de flexibilité. Exigences Critères d appréciations Niveaux d appréciations Flexibilité Limite d acceptation Classe Ex 1 La coque doit protéger la mémoire flash Contact avec le milieu ambiant Précision de la mise en position Jeu Résistance aux effets dynamiques aucun maximale minimal maximale Non chiffrée FO Effort de l utilisateur : -Pincement -Flexion pure -Torsion : - compression 50 N (à chiffrer en N.m) (à chiffrer en N.m) 50 N Résistance à une chute au sol -Hauteur : -Nature du sol 1 m Béton Maxi F0 Effort d insertion du connecteur dans le port USB 30 N Résistance aux UV Maximale F0 Ex2 La coque doit avoir une forme esthétique Forme Matériau Couleur Conformes au design retenu Logo : Aire du logo Lettrage Lisibilité Aspect Dimensions de la coque - Longueur : - Largeur : - Épaisseur : 50% de la plus grande face de la clé Majuscule Maximale En relation avec la filière sti2d 80 mm 40 mm 40 mm Minimum Maxi Maxi Maxi Dossier de conception 11/21

12 Ex3 La coque doit protéger le connecteur % de recouvrement du connecteur lorsque le connecteur n est pas branché Maximal F2 (à rediscuter) Recouvrement de la surface à l extrémité du connecteur Complet F0 Effort de l utilisateur : -Pincement -Flexion pure -Torsion : -Compression 50 N (à chiffrer en N.m) (à chiffrer en N.m) 50 N Résistance à une chute au sol -Hauteur : -Nature du sol 1 m Béton F0 Ex 4 La coque doit être la plus légère possible Masse 60 grammes Maxi F1 Ex5 : La clé doit être préhensible Manipulation Aisée Ex6 : La clé doit permettre l attache d une dragonne Forme du trou dans la coque : Dimensions du trou - Plus grande longueur - Plus grande largeur Libre et traversante 3 mm 2 mm +/- 0,5 mm +/- 0,5 mm Ex7 La coque laisse l accès au connecteur Accès au connecteur Nombres de pièces complètement disjointes Basculement Aucune Ex8 La coque doit respecter les normes en vigueur Ex9 : La coque doit être éco conçue Normes Normes relatives à l ergonomie Matériaux peu impactants Toxicité Énergie consommée - à l extraction - et la mise en œuvre Taux de recyclage Minimale Minimale Maximal Quantité de matière Uniformisation de la nature des matériaux Minimale Maximale Dossier de conception 12/21

13 Techniques de production : Nombre d étapes de production Consommation d'énergie Production de déchets Minimale Minimale Minimale Système de distribution Emballages Taux de recyclage Quantité Modes de transport Énergie consommée Pollution Traitements en fin de vie : Désassemblage des constituants Taux de réutilisation des constituants Capacité " re-fabrication " ou remise à neuf Taux de recyclage des matériaux (facilité par le marquage des pièces) Incinération plus propre Rejets toxiques à l incération Maximal Minimale Minimale Minimale Facile Maximal Maximale Maximal Minimaux DOCUMENT DT1 : Dimension du connecteur USB et de la mémoire. Dossier de conception 13/21

14 ANNEXES NORMES Norme : Une norme industrielle est un référentiel publié par un organisme de normalisation par exemple : Association française de normalisation (AFNOR), Comité européen de normalisation (CEN), Organisation internationale de normalisation (ISO),. En France une norme n'est pas obligatoire sauf si un décret l'impose ; à ce titre par exemple, le respect des normes européennes et françaises est obligatoire pour les EPI (Equipements de Protection Individuel). Marquage CE: C est un symbole qui relève de directives dites nouvelle approche. Cette nouvelle technique juridique impose des objectifs à atteindre en matière de sécurité des produits, et laisse aux fabricants les moyens de mettre en œuvre ces objectifs, sans leur imposer de procédés de fabrication particuliers. L apposition du marquage CE sur les produits atteste que ceux-ci respectent les exigences essentielles de sécurité et environnementales. Déclaration CE de conformité : Le fabricant doit établir et signer une déclaration CE de conformité par laquelle il atteste que l équipement de travail ou moyen de protection concerné est conforme aux règles techniques de procédure qui lui sont applicables. Cette déclaration CE de conformité doit être remise au preneur lors de la cession ou de la mise à disposition à quelque titre que ce soit d un exemplaire d équipement de travail (CT: Art R233-73). À partir du 1er janvier 1997, le seul mode de preuve de conformité reconnu sera le marquage CE (accompagné d'une déclaration CE de conformité). Dossier de conception 14/21

15 PHASES DU MINI PROJET Planning Numéro de semaine Phase S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 A Revue de projet 1 B Revue de projet 2 C D Revue de projet 3 E F G Chaque case correspond à une séance de 2,5 heures Dossier de conception 15/21

16 PHASE A ETUDE PRELIMINAIRE 1. A partir du cahier des charges fonctionnel de la clé USB existante compléter les descriptions fonctionnelles en faisant apparaître sur les diagrammes les solutions techniques retenues par le constructeur satisfaisants les exigences. 2. Afin de ne pas être contrefacteur. Rechercher sur le site de l INPI les brevets existants relatifs à des solutions d assemblages du bouchon sur le corps de la clé et dessins et modèles déposés, relatifs à des designs de clé USB. 3. Rechercher sur Internet les designs de clés existantes afin de trouver des idées. 4. Choisir un champ d application du design parmi ceux proposés par la société Alliansys (Robotique, Sport et Développement Durable) et esquisser plusieurs designs différents de clé (au minimum cinq). Une lecture attentive du tableau des exigences est recommandée. 5. Réaliser un choix argumenté d un des designs esquissés. Documents à fournir en fin de phase Analyse complétée du produit existant sur les feuilles distribuées solution solution Dans votre rapport de projet: Résultats de la recherche en antériorité (dans la base de L INPI) : -liste des brevets et classification dans le temps, -présentation des dessins et modèles, jugés intéressants et à la base d une inspiration (sans être contrefacteur). Présentation des différents designs esquissés à main levée* (forme et couleur) ou éventuellement dessiné sous solidworks. Exemple : *le professeur pourra scanner vos cinq esquisses à condition qu elles soient présentées sur une seule feuille A4. Présentation de l argumentaire du design retenu. Dossier de conception 16/21

17 PHASE B 1. Répartir le travail de conception que chacun aura à faire pour la suite entre chaque membre de l équipe de projet. Pour cela remplir le tableau suivant dans lequel chaque membre doit traiter certaines exigences en particulier. Exigences à traiter Membres de Ex1 Ex2 Ex3 Ex4 Ex5 Ex6 Ex7 Ex8 Ex9 l équipe Nom élève 1 Nom élève 2 Nom élève 3 Dans le cas particulier d une équipe à deux élèves : l élève 2 doit aussi réaliser le travail de l élève 3 En rouge : sera traitée en phase D En résumé : - L élève 1 conçoit la coque. - L élève 2 conçoit le bouchon. - L élève 3 conçoit la liaison coque/bouchon. 2. Il s agit de rechercher individuellement des solutions pour répondre à chacune des 9 exigences du cahier des charges. Pour cela il est nécessaire : - de lire attentivement le tableau des exigences (pages 12 à 14) - de s appuyer sur l analyse de la clé existante (réalisée en phase A) - de trouver au moins deux solutions assez différentes satisfaisant chaque exigence. - de lire les documents ressources destinés à vous guider Le résultat de votre recherche sera présenté dans la fiche «solution constructive». Vous remplirez une fiche par solution (donc deux au minimum) Dossier de conception 17/21

18 Fiche solution constructive (exemple) MINI projet Clé USB Le 28/09/11 Ressources à consulter : N Ex Ex1 Ex2 Ex3 Ex4 Ex5 Ex6 Ex7 Ex8 Ex9 N document ressource et intitulé Res1 Conception d une Liaison encastrement Permanente FICHE RESSOURCE + LIVRE CONSTRUCTION MECANIQUE +BASE DE CONNAISSANCE TPWORKS Res2 Le Design Res3 Conception d une Liaison encastrement Temporaire Res4 Res5 Norme de préhension (recherche internet) Res6 Pas de ressource Res7 Conception d un guidage en rotation FICHE RESSOURCE + LIVRE CONSTRUCTION MECANIQUE +BASE DE CONNAISSANCE TPWORKS Res8 Normes Res9 Voir synthèse faites en cours cette année Ressource design : cnr cmao et technologie et formation Dossier de conception 18/21

19 3. Il s agit de comparer et critiquer en groupe chacune des deux solutions trouvées pour une même exigence. Puis d en retenir une des deux. Pour l exigence 7 on demande de comparer les deux solutions et choisir l une d entre elles, en s aidant du tableau de choix multicritère ci-dessous. Expliquer ensuite le choix qui sera fait. Critères Précision du guidage Aptitude à résister aux efforts Fiabilité Faible encombrement Esthétique Faible coût TOTAL Note pour la solution 1 Note pour la solution 2 La note pourra varier de 1 (note la plus faible) à 3 (note la plus élevée) Documents à fournir en fin de phase Le tableau de répartition du travail de conception au sein de l équipe complété. Les fiches «solutions constructives» complétées. Le tableau de comparaison des trois solutions satisfaisant l exigence n 7 entièrement complété et les arguments expliquant la solution retenue. Dossier de conception 19/21

20 PHASE C Modéliser sous SOLIDWORKS les pièces et le logo de la solution retenue. Valider l assemblage dans le modeleur volumique des différentes pièces créées. (Chaque élève travaille sur un élément précis du produit, en respectant les critères d exigences du cahier des charges.) Documents à fournir en fin de phase C La maquette numérique assemblée. Une vue éclatée de la clé. PHASE D 1. Choisir un matériau et un procédé d obtention à l aide du logiciel CES Edupack. Justifier que le choix du moulage par injection est possible si la société décide de produire la clé en grande série. 2. Affiner les formes du produit en tenant compte de la matière, du procédé et de la résistance mécanique (épaisseur mini). Une recherche d information est nécessaire pour connaître l influence du procédé (le moulage par injection) sur les formes de la coque. Documents à fournir en fin de phase D Des captures d écran du logiciel CES Edupack montrant une sélection de matériaux plastiques possibles pour la coque de la clé. Un compte rendu des modifications réalisées sur la maquette numérique pour tenir compte du procédé retenu : le moulage par injection Dossier de conception 20/21

21 PHASE E 1 Éditer le dessin d ensemble et les dessins de définition de chaque pièce de la nouvelle clé. 2 Produire un rendu réaliste de la clé USB à l'aide du module PHOTO WORKS. Différentes vues sont demandées mettant en évidence l aspect et le fonctionnement des parties mobiles. 3 Compléter la description fonctionnelle correspondant à votre solution. Documents à fournir en fin de phase D : Des mises en plan sous solidworks au format A4 représentant : o le dessin d ensemble avec au minimum une vue en coupe et des vues en perspective. o le dessin de définition de chaque pièce entièrement coté. Des vues photo réaliste en couleur. Le diagramme des exigences complété avec vos solutions. PHASE F 1. Préparer un diaporama (1 par groupe de projet). 2. Présenter les différents résultats de vos projets devant la classe. Documents à fournir en fin de phase F Le rapport de projet au format Open office Le diaporama. Dossier de conception 21/21

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION Dessin technique 1 CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION OBJECTIFS DU MODULE Dans la première partie qui traite la conception I et éléments de machines, l étudiant doit être capable à la fin du cours de

Plus en détail

Cafetière à capsules

Cafetière à capsules Cafetière à capsules Activités pour le cycle terminal STI2D Aperçu des développements pédagogiques Analyse fonctionnelle de la cafetière p. 3 Expression du besoin, diagramme des interacteurs, actigramme

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP E Page 1 sur 6 Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Service marketing Concevoir le produit Bureau d étude Définir le produit Préparer la fabrication Bureau des méthodes Fabriquer

Plus en détail

centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée au recyclage

centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée au recyclage centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée au recyclage Février 2005 DE L IDÉE... AU PROTOTYPE Exemple de conception

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges Préparation Prenez une nouvelle double page dans votre cahier et notez le titre de l'activité : CI1-S1-A2 - Le cahier des charges Prenons l'exemple d'un produit Hi-Tech : La brosse à dents électrique!

Plus en détail

Contacteur LC1 D09. TP ASSEMBLAGE : Corrigé

Contacteur LC1 D09. TP ASSEMBLAGE : Corrigé 2008 Contacteur LC1 D09 TP ASSEMBLAGE : Corrigé CE TP A POUR OBJECTIF DE DECOUVRIR L EVOLUTION, DANS LA CONCEPTION DES TECHNIQUES D ASSEMBLAGES, D UN PRODUIT TECHNIQUE EN TENANT COMPTE DE L ECO CONCEPTION.

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 03/04/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Dessinateur d Etudes Industrielles I OBJECTIF

Plus en détail

À chaque raccord son diamètre.

À chaque raccord son diamètre. DIAMÈTRES DES RACCORDS ÉVACUATION GUIDE D AIDE AU CHOIX À chaque raccord son diamètre. Nicoll propose une large gamme de diamètres de raccords afi n de répondre à toutes les problématiques. Chaque pièce

Plus en détail

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources :

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Perforatrice électrique Pièce Guide poinçon gauche Ordinateur avec modeleur 3D Fichier «guide poincon eleve.sldprt» Dossier

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

CLE USB Page CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 1. CONTEXTE CLÉ USB 1.1. ENONCE DU BESOIN. 17 octobre 2007 PROJET. Projet : Clé USB Henri Brisson

CLE USB Page CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 1. CONTEXTE CLÉ USB 1.1. ENONCE DU BESOIN. 17 octobre 2007 PROJET. Projet : Clé USB Henri Brisson CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 Projet : Clé USB Henri Brisson Responsable du projet : Mme Muriel FALIBARON, Proviseure du lycée Henri Brisson Date du projet : 02102007 Description du projet : Concevoir

Plus en détail

Règlement technique fédéral

Règlement technique fédéral S E C T E U R E Q U I P E M E N T RÈGLEMENT TECHNIQUE Edition Octobre 2009 Règlement technique fédéral La chaise d'arbitrage de badminton La chaise d arbitrage de badminton Règlement Technique Mise à jour

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

Remarque : Le format directement inférieur s obtient en divisant la longueur par 2.

Remarque : Le format directement inférieur s obtient en divisant la longueur par 2. I. Dessin 2D : Dessin technique- Généralités Le but du dessin technique est de décrire fidèlement les formes des objets tridimensionnels à l'aide d'une ou plusieurs représentations de ceux-ci sur le plan

Plus en détail

LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée... au recyclage

LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée... au recyclage centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée... au recyclage Février 2005 (révisé 2010) DE L IDÉE... AU PROTOTYPE Exemple

Plus en détail

DAO DESSIN INDUSTRIEL SUJET

DAO DESSIN INDUSTRIEL SUJET SUJET Sélections régionales 2012 2011 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 5 B. Matériaux et consommables... 9 C. Caisse à outils... 9 D. Barème de correction... 10 E. Annexes... 13 Vous trouverez dans

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

Etude et conception des parties actives d un moule d injection plastique sur une presse Babyplast 610

Etude et conception des parties actives d un moule d injection plastique sur une presse Babyplast 610 Objectif de l activité : Concevoir les parties actives à partir d une carcasse standard adapté à la presse à injecter Babyplast 610 de marque Alecop. A- Cahiers des charges On désire réaliser le moulage

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

TP ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE L IMPRIMANTE 3D

TP ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE L IMPRIMANTE 3D TP ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE L IMPRIMANTE 3D Support initial Présentation collective Vidéo «Monsieur Bidouille L impression 3D» https://www.youtube.com/watch?v=bh3nhwnf2cm1 Licence YouTube standard

Plus en détail

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, -

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - !"# $ # $ $ %&%' %# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - # $ # $ *#. $ ( $ *%# $ / 0. ( $ '# '( $ 1/*# 0* Support technique : Réducteur Intitulé : Etude de conception détaillée BTS CIM 1 ère année 2 ème sem. TP

Plus en détail

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources :

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Perforatrice électrique Pièce Guide poinçon gauche Ordinateur avec modeleur 3D Fichier «guide poincon eleve.sldprt» Compétences

Plus en détail

REFERENTIEL PROTOTYPISTE DAO/CAO

REFERENTIEL PROTOTYPISTE DAO/CAO REFERENTIEL PROTOTYPISTE DAO/CAO Référentiel métier PROTOTYPISTE CAO/DAO 1. Intitulé métier & autres appellations 2. Définition et description synthétique du métier Prototypiste CAO/DAO Définition du métier

Plus en détail

Dossier Technique Le Stylo Parchemin

Dossier Technique Le Stylo Parchemin Lucien L. 3 3 Collège marie Curie Dossier Technique Le Stylo Parchemin Année 2011-2012 - - 1/13 - - Sommaire - I- Introduction... p3 II- L analyse du besoin... p3 III- L étude de marché Contexte du projet...

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

TP TC Eco conception

TP TC Eco conception TP TC Eco conception Pré requis (l élève doit savoir): - Savoir utiliser un ordinateur Programme Support : ordinateur, robot Moway CO1.1 : Justifier les choix des matériaux, des structures d un système

Plus en détail

Lycée Pierre Paul Riquet 1. REMARQUE PRÉLIMINAIRE...2 2. CARNET DE BORD...2 3. CALENDRIER ET PLANNING...2

Lycée Pierre Paul Riquet 1. REMARQUE PRÉLIMINAIRE...2 2. CARNET DE BORD...2 3. CALENDRIER ET PLANNING...2 Lycée Pierre Paul Riquet PROJETS STI2D ITEC CONSIGNES ET CONSEILS SOMMAIRE 1. REMARQUE PRÉLIMINAIRE...2 2. CARNET DE BORD...2 3. CALENDRIER ET PLANNING...2 4. PHASE 1 : CONCEPTION PRÉLIMINAIRE, PLANNING,

Plus en détail

Machine de caractérisation des matériaux

Machine de caractérisation des matériaux Machine de caractérisation des matériaux Aperçu des développements pédagogiques La liste des développements pédagogique qui suit aussi bien en enseignement transversal qu en enseignement de spécialité

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

Le Dessin Technique.

Le Dessin Technique. Jardin-Nicolas Hervé cours 1 / 9. Modélisation et représentation d un objet technique. La modélisation et la représentation d un objet sont deux formes de langage permettant de définir complètement la

Plus en détail

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Page 2 L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Lionel MELETON Pôle PID Cetim L économie circulaire en quelques mots Page 3 Pour mémoire, l économie

Plus en détail

GUIDE ECHAFAUDAGE ROULANT MDS

GUIDE ECHAFAUDAGE ROULANT MDS La sécurité n est performante que si elle est accessible Économique et Ergonomique GUIDE ECHAFAUDAGE ROULANT MDS Montage et Démontage en Sécurité Ce guide est une information sur la législation de sécurisation

Plus en détail

Thule Professional. Le nouveau système de barres de portage qui vous fait gagner du temps.

Thule Professional. Le nouveau système de barres de portage qui vous fait gagner du temps. Thule Professional Le nouveau système de barres de portage qui vous fait gagner du temps. Gagnez du temps pour vous consacrer à votre métier. Le nouveau système de portage Thule Professional est arrivé.

Plus en détail

Conseil National de l Emballage

Conseil National de l Emballage Conseil National de l Emballage OLFD250909 DES PARTENAIRES POUR UN EMBALLAGE MEILLEUR PRISE EN COMPTE DES EXIGENCES LIEES À L ENVIRONNEMENT DANS LA CONCEPTION ET LA FABRICATION DES EMBALLAGES Mise en conformité

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

- BERCHOUX Denis (ITEC) - Jean François JOYON (SIN)

- BERCHOUX Denis (ITEC) - Jean François JOYON (SIN) Visa du ou des IA-IPR Établissement Lycée de la Plaine de l AIN AMBERIEU Visa du chef d établissement POISSENOT, François, 07/11/2013 Projet validé : Projet à amender : Projet refusé : Observations : Avis

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES DU PEP 6 Octobre 2011

JOURNEES TECHNIQUES DU PEP 6 Octobre 2011 JOURNEES TECHNIQUES DU PEP 6 Octobre 2011 Injection multi-matières BILLION en chiffres Les procédés multi-matières Les solutions multi-injection BILLION La multi-injection 100% électrique Alexandre GIROUD

Plus en détail

LES MADELEINES FONT UN CARTON! Fiche professeur

LES MADELEINES FONT UN CARTON! Fiche professeur Fiche professeur NIVEAUX Classes de 5 ème à la 3 ème. MODALITES DE GESTION POSSIBLES Groupe de 2 ou 3 élèves. Mode «fil rouge» : alternance de recherche en classe, à la maison, exposés intermédiaires (en

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Juin 2008. Mini lampe applique TECHNOLOGIE AU COLLEGE. www.a4.fr

Juin 2008. Mini lampe applique TECHNOLOGIE AU COLLEGE. www.a4.fr Juin 2008 Mini lampe applique TECHNOLOGIE AU COLLEGE Juin 2008 Pascal Collette - Louis Weiss - Etienne Bernot Edité par la Sté A4 8 rue du Fromenteau Z.A. Les Hauts des Vignes - 91940 Gometz le Châtel

Plus en détail

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot.

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. TP J Page 1 sur 15 Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. Dans cette activité vous allez réaliser les pièces mécaniques (châssis, réglettes, supports servomoteurs, roues, ) à l aide de

Plus en détail

Planification prévisionnelle annuelle Niveau 6 e

Planification prévisionnelle annuelle Niveau 6 e Collège A. Daudet Istres 2005-2006 (séances 1h) Planification prévisionnelle annuelle Niveau 6 e N Composantes (légende en p7) Intitulé Connaissances s 1 Prise de contact Fiche de renseignement 2 Test

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

A commande pneumatique Pince angulaire à 2 doigts Pince angulaire pour petites pièces. Couple de serrage 0.014 Nm

A commande pneumatique Pince angulaire à 2 doigts Pince angulaire pour petites pièces. Couple de serrage 0.014 Nm Tailles RHL 0 Poids 0.0085 kg Couple de serrage 0.014 Nm Angle d ouverture par mors 10 Poids de pièce recommandé 0.018 kg Exemple d application Unité de transfert pour petites pièces dans la production

Plus en détail

Ferrures coulissantes pour cloisons de séparation repliables et pour façades de meubles. HAWA-Aperto. Patente

Ferrures coulissantes pour cloisons de séparation repliables et pour façades de meubles. HAWA-Aperto. Patente Ferrures coulissantes pour cloisons de séparation repliables et pour façades de meubles HAWA-Aperto Patente HAWA-Aperto: Une fonctionnalité maximale dans un encombrement minimal Que cela soit pour une

Plus en détail

leverage your development resources

leverage your development resources leverage your development resources medical devices engineering Meddeva offre une compétence pluridisciplinaire permettant d accompagner le développement de vos projets dans leurs dimensions techniques,

Plus en détail

Entreprise : CREASTUCE

Entreprise : CREASTUCE Accompagnement de projet environnement Entreprise : CREASTUCE 11 septembre 2008 Intervenant : Patrick COULON Chef de Projet Hygiène Sécurité Environnement Allizé-Plasturgie 1/13 Raison sociale : CREASTUCE

Plus en détail

Travail mené par Florence HOUVENAEGHEL Professeur de technologie (académie Aix-Marseille)

Travail mené par Florence HOUVENAEGHEL Professeur de technologie (académie Aix-Marseille) Début septembre, je suis contactée pour expérimenter l approche des Arts appliqués en Technologie. Mi-septembre, le projet Course-en-cours est lancé dans les deux classes de troisième. Le support choisi

Plus en détail

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Bureau Etude Conception d un monte charge Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Sommaire : Table des matières I) Objet... 3 II) Présentation générale de l organisme... 3 2.1 Présentation générale de l organisme...

Plus en détail

Une histoire sans fin. Rockpanel certifié BRE Global A+ / A

Une histoire sans fin. Rockpanel certifié BRE Global A+ / A Une histoire sans fin Rockpanel certifié BRE Global A+ / A Rockpanel : la durabilité dans les gènes Le Groupe Rockpanel fait partie de Rockwool International, de par nature, attache une importance primordiale

Plus en détail

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1 Doc 1/11 BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS Epreuve EP1 Unité : UP1 Analyser une pièce et produire sa maquette numérique en fonction d'un mode d'élaboration

Plus en détail

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique.

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique. Panneaux derivés du bois Panneaux de fibres Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition : Panneau dit de "

Plus en détail

sommaire Totem Panneau mural pour texte permanent

sommaire Totem Panneau mural pour texte permanent sommaire Totem - Panneaux plans nécessairement double face en aluminium laqué - Sandwich constitué de tôles d aluminium laqué et d une âme en Etronit ou en variante de grand formats d un cadre en acier

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits Devis de cours DEC - 570.C0 Design industriel NOM DU PROGRAMME Dernière modification : 5 février 2003 Nº du cours Titre du cours 203-570-SF Structure et analyse de produits Pondération Heures Préalables

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T PONTS 2 COLONNES V.U./P.L. Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T Ponts élévateurs à 2 colonnes SPF 5520 5,5 T (EFA, haute flexibilité) SPF 5522 5,5 T bras télescopiques

Plus en détail

Seul les Labels, et représentent une preuve officielle. Le marquage NF EN131 est une affirmation qui n engage que la responsabilité du fabricant.

Seul les Labels, et représentent une preuve officielle. Le marquage NF EN131 est une affirmation qui n engage que la responsabilité du fabricant. LES NORMES La sécurité sous toutes ses formes EXIGEZ LA CERTIFICATION POUR VOS ECHELLES ET MARCHEPIEDS LA PREUVE PAR LE LABEL NORMES, DÉCRET, LABELS Des textes officiels et des marques qui certifient la

Plus en détail

Unité de manipulation H 100. Conditionnement hygiénique sur toute la ligne. *Le meilleur de l emballage

Unité de manipulation H 100. Conditionnement hygiénique sur toute la ligne. *Le meilleur de l emballage Unité de manipulation H 100 Conditionnement hygiénique sur toute la ligne *Le meilleur de l emballage * H 100 Composants Exemples d applications Caractéristiques techniques Manipulation hygiénique sur

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite»

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» Règlement du concours Page 1/5 Article 1 : Introduction La compétition est ouverte exclusivement aux Écoles et Universités. L objectif est de concevoir et fabriquer

Plus en détail

Lasers de marquage S tations de travail

Lasers de marquage S tations de travail Lasers de marquage S tations de travail laser gamme Laser L-Box XL-Box Technologie Laser Technologie laser : un marquage rapide et de haute qualité sur tous matériaux! intégrables Pour répondre aux exigences

Plus en détail

Réalisation d un multicoptère

Réalisation d un multicoptère Spécialité Réalisation d un multicoptère - Présentation du projet - 1. Demande du client Le client souhaite concevoir un engin volant de type «drone» ou «multicoptère» qu il pourrait proposer en kit au

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

Figure 6.3: Possibilité d exprimer son talent

Figure 6.3: Possibilité d exprimer son talent SÉANCE 6 Création de schémas 6.1 Présentation du logiciel «Draw» est un logiciel de dessin vectoriel et de PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Avec ce logiciel, il vous est possible de créer divers

Plus en détail

Avis d appel public à la concurrence

Avis d appel public à la concurrence Avis d appel public à la concurrence Pouvoir adjudicateur : Ville de La Verrière Objet du Marché : Achat ou location, pose et mise en service de Panneaux Lumineux d Information Dossier de consultation

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/9/8 ORIGINAL : anglais DATE : 11 janvier 2008 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire :

Pour tout renseignement complémentaire : Demande initiale 1 2 Madame, Monsieur, Le dossier de demande d attribution du label Valorpark doit être adressé en 10 exemplaires, par pli recommandé au : Conseil National des Centres Commerciaux Label

Plus en détail

Frédéric Blanc. 200 Infographie d architecture

Frédéric Blanc. 200 Infographie d architecture 200 Infographie d architecture Frédéric Blanc Frédéric Blanc a occupé, sept années durant, le poste de Product Manager Graphic & Design au sein d Abvent, distributeur français de SketchUp et éditeur d

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE D'UN THÈME PROFESSIONNEL

EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE D'UN THÈME PROFESSIONNEL 2871-66 SESSION DE 2005 CA/PLP Section: GÉNIE INDUSTRIEL Option: RÉPARATION ET REVÊTEMENT EN CARROSSERIE EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE D'UN THÈME PROFESSIONNEL Durée: 4 heures. - Coefficient 1 Calculatrice

Plus en détail

NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire

NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire NF ENVIRONNEMENT : Une démarche volontaire (certification NF Environnement obtenue par Vinco auprès du F C BA * le 18 mars 2009) * Le F C B A est l Institut Technologique Forêt Cellulose Bois - Construction

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Un bon brossage de dents doit durer deux minutes minimum. Les enfants perdent la notion du temps et il est très difficile pour eux de contrôler

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

Boite aux lettres communicante

Boite aux lettres communicante Classe concernée : Terminale S Science de l ingénieur Nombre total d élèves : 3 Nombre de s pour ce projet :2 Boite aux lettres communicante On se propose d'équiper une boite aux lettres normalisée d'un

Plus en détail

Monolithe Panneaux muraux Panneaux pictos

Monolithe Panneaux muraux Panneaux pictos sommaire Monolithe - Panneaux plats sous tension obtenue par serrage sur goujons soudés sur la face arrière - Structure : pied latéral à section carrée en aluminium extrudé - Montage monolithe uniquement

Plus en détail

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau L eau : source de vie L eau est au centre des préoccupations de notre nouveau millénaire. La raréfaction des sources d eau potable

Plus en détail

ISP Lycée La Martinière Monplaisir

ISP Lycée La Martinière Monplaisir ISP Lycée La Martinière Monplaisir TP 5 Injection Plastique Casse-Tête Dossier Pédagogique Page:1/2 CI n 3 CONFIGURER UN ÉQUIPEMENT, RÉALISER UNE OPÉRATION - Presse à injecter «Babyplast» Support d activité

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES»

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» Equipes des professeurs de technologie : - Jean-Michel BOICHOT - Olivier CAURETTE - Guillaume DODEMAND - Matthieu

Plus en détail

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA.

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. 1 LEGTA Georges Desclaude BP 10549 17119 SAINTES MODULE M 22 CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. Dossier de suivi de la démarche de recherche documentaire (Outil d aide méthodologique) Autre membre du

Plus en détail

L impression 3D couleur la plus rapide et la plus économique

L impression 3D couleur la plus rapide et la plus économique L impression 3D couleur la plus rapide et la plus économique > > Prototypes de conception Taille : 9 x 5 x 2 cm Temps d impression : 1 demi-heure Créé par Munson3D.com et Jard3D.com architecture Taille

Plus en détail

À propos de Phenix Systems

À propos de Phenix Systems À propos de Phenix Systems L innovation, les délais de mise au point et de fabrication, la recherche d économies d énergie, de matières et de coûts, la qualité et la flexibilité constituent aujourd hui

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes Annexe 7 Dispositions communes Contenu de la présentation 1. Introduction à la problématique 2. Principes généraux

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant les raisons

Plus en détail

DS-63 PARTENAIRE DE VOTRE GESTION DE COURRIER. Plieuse-inséreuse conviviale pouvant traiter une grande variété de types de courrier

DS-63 PARTENAIRE DE VOTRE GESTION DE COURRIER. Plieuse-inséreuse conviviale pouvant traiter une grande variété de types de courrier DS-63 PARTENAIRE DE VOTRE GESTION DE COURRIER Plieuse-inséreuse conviviale pouvant traiter une grande variété de types de courrier DS-63 SOLUTION TOUT-EN-UN FIABLE POUR LA GESTION DE COURRIER La DS-63

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Les 1 ères rencontres internationales de la filière des envois sécurisés

Les 1 ères rencontres internationales de la filière des envois sécurisés DOSSIER DE PRESSE I JUIN 2011 Une première mondiale! Les 1 ères rencontres internationales de la filière des envois sécurisés Les 21 & 22 septembre 2011 à Edimbourg (Ecosse) Quelles sont les tendances

Plus en détail

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 On traite ici un cas très simple d analyse de structure au travers du logiciel RDM Le Mans. Le modèle à analyser est composé d une structure encastrée dans

Plus en détail

Garde-corps La protection périphérique des toitures terrasses techniques inaccessibles au public et des installations industrielles

Garde-corps La protection périphérique des toitures terrasses techniques inaccessibles au public et des installations industrielles PROTECTION PÉRIPHÉRIQUE Notre métier, votre sécurité La protection périphérique des toitures terrasses techniques inaccessibles au public et des installations industrielles fixes ou autoportants Conformes

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. 2 \ Descriptif de projet. Titre du projet Eco- Drop. Domaine(s) concerné(s) Résumé du projet

DOSSIER TECHNIQUE. 2 \ Descriptif de projet. Titre du projet Eco- Drop. Domaine(s) concerné(s) Résumé du projet DOSSIER TECHNIQUE 2 \ Descriptif de projet Titre du projet Eco- Drop Domaine(s) concerné(s) Commercial, marketing Comportemental Technologique Résumé du projet Le marché de la lessive a déjà fait l objet

Plus en détail