Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself"

Transcription

1 Accompagnement de projet environnement Entreprise : Scell-it Yourself

2 1. Présentation de l entreprise Raison sociale : Scell-it Yourself Adresse : 104, rue du Courbillon VENDEVILLE/FRANCE Dirigeant : M. Lionel DEBRUYNE Personnes à contacter : M. Lionel DEBRUYNE Tel : Fax : Activité : Quincaillerie Principaux produits fabriqués : XXX Code SIRET : Effectif : 12 personnes

3 2. Description et explications méthodologiques 2.1 Produit «Signée» Description Ce qui différencie cette boîte aux lettres d une boîte métallique classique ce sont notamment les matériaux employés et la livraison du produit en kit, avec montage par le client final. Le corps du produit est en matière plastique, tout comme la plaquette utilisée pour déposer l étiquette et le volet d ouverture. Seuls les vis d assemblage sont en inox. (Cf. détails des matériaux et procédés dans la description du cycle de vie cidessous) Choix de l unité fonctionnelle et du coefficient d unité fonctionnelle La durée de vie du produit est estimée à 8 ans. La durée de vie moyenne d une boite aux lettres classique métallique est de 5 ans ; sa dégradation étant principalement due à la corrosion. Le corps de la boite aux lettres Signée étant uniquement composé de matières plastique elle ne subit pas de corrosion. De plus en cas de casse elle est aisément réparable du fait de sa démontabilité / réparabilité (pièces détachées commercialisées à part).

4 Ainsi du fait de ces caractéristiques de non sensibilité à la corrosion et de réparabilité, la durée de vie est estimée supérieure à une boite métallique classique et elle est fixée à 8 ans. L unité fonctionnelle déterminée pour une boite aux lettres, d une manière générale, est définie sur une durée de vie, on établit l UF comme suit : un an d utilisation de la boite aux lettres. Une durée de vie semble le choix le plus approprié comme unité fonctionnelle dans le cadre d un produit de ce type qui ne fait pas appel à des consommables et n a pas de cycle de fonctionnement. Ainsi le coefficient d unité fonctionnelle se détermine comme suit : CUF = UF / durée de vie = 1 / 8 = 0, Cycle de vie - phase de production

5 Les matériaux et procédés employés dans la phase de production du produit sont détaillés dans le tableau ci-dessus. Il est à noter que la production du corps complet de la boite se fait en une seule opération de process : une simple phase d injection thermoplastique. Il n y a pas de multiples phases pour différentes pièces comme pour la boite métallique classique. Le logiciel ne permet pas de modéliser les impacts supplémentaires que la multiplication des phases de process peut impliquer. - phase de transport Pour une comparaison plus aisée, on choisit de limiter les calculs de transport du lieu de production jusqu au premier grand centre de distribution français. La boite Signée serait produite en Pologne et le centre de distribution se situerait en Bretagne. On obtient une distance de transport évaluée à 2000 km. Le volume de la boite aux lettres Signée lors de son transport est de cm3 soit 0, m3. Ce volume est environ 3 fois plus faible que pour une boite aux lettres classique de par la démontabilité du produit. Celui-ci est transporté et livré en pièces détachées contrairement à la boite classique livrée d un bloc. On obtient ainsi pour le transport : 2000 x 0, = 26,582 m3*km - phase d utilisation Aucun impact significatif n a été retenu pour cette phase du cycle de vie du produit. En effet, l utilisation du produit ne nécessite aucune consommation d énergie ni l emploi de consommables. D autre part il ne nécessite pas d entretien (entretien anticorrosion ou peinture suite à usure...) car le produit ne peut se corroder (matière plastique) et n est pas peint (la matière plastique est colorée). - phase de fin de vie Bien que composé de matières plastiques recyclables le produit n entre pas dans une filière de recyclage ménager. Il n y a pas de filière de recyclage généralisée pour les particuliers pour les matières plastiques autres que les matières d emballage. Le choix de fin de vie est donc par défaut une fin de vie de type OM malgré les potentialités de recyclage intrinsèques du produit.

6 2.2 Produit boite aux lettres métallique classique Description Il s agit de la boite aux lettres classique métallique simple face conforme à la norme NF D Le corps du produit est en acier. Il est composé de différentes pièces qui sont par la suite soudées entre elles. S ajoute au corps de la boite le volet en acier et la plaquette plastique pour l étiquette. (Cf. détails des matériaux et procédés dans la description du cycle de vie cidessous) Choix de l unité fonctionnelle et du coefficient d unité fonctionnelle La durée de vie moyenne du produit est fixée à 5 ans (ce qui correspond à la durée de la garantie du produit). Comme indiqué précédemment, l unité fonctionnelle est déterminée à un an d utilisation du produit. Le coefficient d unité fonctionnelle obtenu est donc : CUF = 1 / 5 = 0, Cycle de vie : - phase de production

7 * : Valeur indicative (les données dimensionnelles indiquées ont été déterminées par des mesures sur une boite aux lettres métallique classique du commerce). Les matériaux et procédés employés dans la phase de production du produit sont détaillés dans le tableau ci-dessus. Il est à noter que la production du corps complet de la boite se fait en plusieurs et multiples opérations de process : emboutissages etc. qui ne sont pas modélisables par le logiciel. - phase de transport Pour une comparaison plus aisée, on choisit de limiter les calculs de transport du lieu de production jusqu au premier grand centre de distribution français. La boite métallique peut être produite en Pologne et le centre de distribution se situerait dans la Somme. On obtient une distance de transport évaluée à 1600 km. Le volume de la boite aux lettres métallique classique lors de son transport est de cm3 soit 0, m3. On obtient ainsi pour le transport : 1600 x 0, = 66,3552 m3*km - phase d utilisation L utilisation du produit ne nécessite aucune consommation d énergie ni l emploi de consommables. Cependant, il nécessite un entretien, la ré-application de peinture régulière sur le produit. Ce dernier subit en effet les assauts des intempéries et la peinture peut s user. Nous incluons donc à ce niveau une phase de peinture équivalente à celle réalisée lors de la production de la boite. - phase de fin de vie La fin de vie de la boite aux lettres métalliques peut se faire dans le cadre de la filière de recyclage «ferrailles» que l on trouve dans toutes les déchetteries. Le matériaux sera donc recyclé.

8 3. Résultats et interprétations 3.1 Produit «Signée» Impacts en phase de vie : Ce graphique ci-dessus permet de clairement constater que la phase la plus impactante dans le cycle de vie du produit Signée est sa phase de production. Il en est ainsi car les autres phases du cycle ont un impact limité ou inexistant (transport optimisé, pas d impact à l utilisation ).

9 3.1.2 Impacts en phase de production : Il apparaît que l élément le plus impactant est l extraction des matières premières. 3.2 Produit boite aux lettres métallique classique Impacts en phase de vie :

10 De même que précédemment, la phase la plus impactante dans le cycle de vie du produit est sa phase de production. La phase de transport arrive ensuite Impacts en phase de production : Le process de galvanisation représente l impact majeur de la phase de production.

11 3.3 Comparaison des impacts Graphique des différents cas : (échelle 1) Graphique des différents cas : (échelle 1/4) On constate d une manière générale un impact très significativement moins important pour le produit Signée comparativement à une boite aux lettres métallique classique, et ce quel que soit le type d indicateur. On a généralement un facteur 2 entre les impacts des deux boites. On a même un facteur 10 pour ce qui est de l acidification.

12 3.3.3 Graphique de comparaison sur le cycle de vie total: (échelle 1) Graphique de comparaison sur le cycle de vie total: (échelle 1/6)

13 La phase de production est moins impactante pour le produit Signée du fait d un process moins énergivore et l absence de procédés faisant appel à des produits chimiques (comme la peinture ou la galvanisation). La phase de transport est moins impactante pour le produit Signée car le volume du produit emballé a été minimisé. La phase d utilisation est moins impactante pour la boite plastique car elle ne comporte pas d opération pour cette phase contrairement à la boite métallique qui nécessite un entretien avec emploi de peinture. La phase de fin de vie est plus impactante pour le produit Signée car celuici ne rentre pas (malgré ses potentialités) dans les filières de recyclages des plastiques ménagers. D une manière générale comme la durée de vie du produit Signée est plus longue, cela diminue encore proportionnellement son impact. 4. Conclusion Les résultats obtenus démontrent que le produit Signée est moins impactant pour l environnement que la boite métallique classique. Du fait de l optimisation du transport et du nombre limité de phases du process de production ces résultats semblent très logiques. Il convient cependant de faire preuve de prudence quant à l exploitation des données chiffrées obtenues. Il s agit de garder à l esprit que les différentes données de dimensionnement utilisées pour la boite métallique sont des mesurages effectués sur le produit métallique directement, il ne s agit pas de données du fabricant. D autre part, le niveau de détail est relativement limité avec l outil Bilan Produit. Cette étude a une valeur indicative et illustrative des bénéfices environnementaux réalisés avec le produit Signée. Ces résultats sont sujets à l incertitude des données obtenus et de l acuité de la modélisation des process de fabrication et de transport. Il y a donc une certaine marge d erreur.

Entreprise : CREASTUCE

Entreprise : CREASTUCE Accompagnement de projet environnement Entreprise : CREASTUCE 11 septembre 2008 Intervenant : Patrick COULON Chef de Projet Hygiène Sécurité Environnement Allizé-Plasturgie 1/13 Raison sociale : CREASTUCE

Plus en détail

Prise en main du logiciel d analyse de cycle de vie Simapro

Prise en main du logiciel d analyse de cycle de vie Simapro Prise en main du logiciel d analyse de cycle de vie Simapro ------ Appliquée à une comparaison entre un rasoir jetable et un rasoir à tête interchangeable Tatiana REYES 1 1. Lancement de Simapro Cliquer

Plus en détail

Eco-conception. Le 17 janvier 2012 Par Thomas WACK

Eco-conception. Le 17 janvier 2012 Par Thomas WACK Le 17 janvier 2012 Par homas WACK 1 Préambule Notre 1 er produit à connotation environnementale Boîte aux lettres individuelle simple face «PLANEE» Aspects environnementaux du produit: Nous réutilisons

Plus en détail

14/02/2003. L éco-conception

14/02/2003. L éco-conception L éco-conception Le Programme EDIT - L industrie en marche vers le Développement Durable Historique : L éco-conception : Initié en 1999, le programme EDIT est une démarche de conception du produit qui

Plus en détail

Dossier Principal : Le thé est conditionné sous forme de cubes mousseline, avec un emballage secondaire (papier) servant également de languette.

Dossier Principal : Le thé est conditionné sous forme de cubes mousseline, avec un emballage secondaire (papier) servant également de languette. 1. Thé Cube Dossier Principal : Résumé du projet En France, un français consomme en moyenne 0,24 kg de thé par an, l équivalent de 5 boîtes de 50g. Ces 25 dernières années la France a plus que triplé sa

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

TP TC Eco conception

TP TC Eco conception TP TC Eco conception Pré requis (l élève doit savoir): - Savoir utiliser un ordinateur Programme Support : ordinateur, robot Moway CO1.1 : Justifier les choix des matériaux, des structures d un système

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

TOOTH PACK. Domaines concernés : Technologique, Comportemental. Présentation générale du projet

TOOTH PACK. Domaines concernés : Technologique, Comportemental. Présentation générale du projet T OTH PACK TOOTH PACK Domaines concernés : Technologique, Comportemental Présentation générale du projet Les Français consomment en moyenne 4,4 tubes de dentifrice par an, soit un total de 189000000 tubes

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes : Annexes

Projet de Fin d Etudes : Annexes Projet de Fin d Etudes : Annexes Création d un outil informatique d Analyse du Cycle de Vie des matériaux dans le Auteur : Manuel VACCARA, 5ème année Génie Civil, INSA Strasbourg Tuteur entreprise : Samuel

Plus en détail

Cimcool Europe B.V. - France

Cimcool Europe B.V. - France Cimcool Europe B.V. - France CIMCOOL EUROPE BV 1 rue du Maconnais - Silic 1732-Lisses - 91047 Evry Cedex Tél. 01.64.97.49.00 - Fax : 01.64.97.50.20 www.cimcool.net MILACRON Inc. - Organisation Mondiale

Plus en détail

Less Expensive Alternative BOX Boites aux lettres. www.leabox.com

Less Expensive Alternative BOX Boites aux lettres. www.leabox.com c o n f i g u r e d o n l i n e Less Expensive Alternative BOX Boites aux lettres www.leabox.com RENDEZ VOUS sur leabox.com OK Less Expensive Alternative BOX La meilleure alternative économique laissez

Plus en détail

Chauffe-Eau Solaire Individuel avec appoint électrique

Chauffe-Eau Solaire Individuel avec appoint électrique contact@pep-ecopassport.org Profil Environnemental Produit Collectif Chauffe-Eau Solaire Individuel avec appoint électrique N enregistrement : Règles de rédaction : «PCR-ed3-FR-2015 04 02» complété par

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

- Emballage «skin pack» éco-conçu - Société MERALLIANCE

- Emballage «skin pack» éco-conçu - Société MERALLIANCE MISE AU POINT ET FABRICATION EN LIGNE SUR LE SITE DE L UTILISATEUR D UN EMBALLAGE SUPPORT DE PRODUIT ALIMENTAIRE 100% RECYCLABLE - Emballage «skin pack» éco-conçu - Société MERALLIANCE PRESENTATION DU

Plus en détail

Les outils de gestion

Les outils de gestion Beida Mohammed Ferhat Taleb mar Ingénieurs d état en informatique Option : Systèmes d Information (SI) Tel: +1 () 76 17 6 6 Fax: +1 () 1 58 Email: mohamed@mtoolkit.com bilal_ini@yahoo.fr Site Web: http://www.mtoolkit.com

Plus en détail

une marque du groupe

une marque du groupe une marque du groupe une marque du groupe Une marque, des solutions... RAPIDite Le respect des délais est un impératif. SOLIDITe Nos structures sont une référence en terme de résistance. economie Depuis

Plus en détail

Menuiseries extérieures : Quel est l impact environnemental des différents matériaux?

Menuiseries extérieures : Quel est l impact environnemental des différents matériaux? Menuiseries extérieures : Quel est l impact environnemental des différents matériaux? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Les bases de la présentation Etude réalisée par Laurent Tendille, élève ingénieur

Plus en détail

Éco-comparateurs de chaussées au MTQ :

Éco-comparateurs de chaussées au MTQ : Direction du laboratoire des chaussées Éco-comparateurs de chaussées au MTQ : État de la situation Marie-Hélène Tremblay, ing., M.Sc. 8ème Congrès annuel de Bitume Québec Québec, 22 mars 2012 Plan de la

Plus en détail

LOT N 5 - SERRURERIE - PORTE SECTIONNELLE

LOT N 5 - SERRURERIE - PORTE SECTIONNELLE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1307301 CREATION D'UN VILLAGE D'ARTISANS Les Terres d'ecoublanc 28200

Plus en détail

LIVRET DE COMPETENCES SELLIER. De Madame ou Monsieur. Formation du

LIVRET DE COMPETENCES SELLIER. De Madame ou Monsieur. Formation du - 1 - LIVRET DE COMPETENCES De Madame ou Monsieur Formation du au Entreprise (1 er stage) : Entreprise (2 ème stage) : Fédération régionale pour la culture et le patrimoine maritimes en Bretagne Centre

Plus en détail

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 De : Vérificateur FDES Rapport de Vérification de la Déclaration Environnementale et Sanitaire de produit selon la norme NF EN 15804+A1 et à la norme complémentaire

Plus en détail

Applications Multiples. > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich)

Applications Multiples. > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich) Applications Multiples > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich) Activité B to B Nos fournisseurs Client final «C» Nos clients «B» 2 Recycler Recycler

Plus en détail

L ACV dans les projets de recherche :

L ACV dans les projets de recherche : L ACV dans les projets de recherche : - Les fondamentaux de l éco-conception - Les démarches, les outils - L ACV dans les projets de recherche - Exemples de projets européens Présentation ACV 6 Septembre

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE EcoMundo, Fangcun ZHOU 1 Présentation du Projet CORINE Conception

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

MARCHE D'ACQUISITION DE FOURNITURES DE BUREAU ET DE CONSOMMABLES

MARCHE D'ACQUISITION DE FOURNITURES DE BUREAU ET DE CONSOMMABLES MARCHE D'ACQUISITION DE FOURNITURES DE BUREAU ET DE CONSOMMABLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Marché N 2015-MAIFOUBUR1 à Marché N 2015-MAIFOUBUR6 Mode de consultation : Le présent

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

Capteur solaire thermique

Capteur solaire thermique contact@pep-ecopassport.org Profil Environnemental Produit Collectif Capteur solaire thermique N enregistrement : Règles de rédaction : «PCR-ed3-FR-2015 04 02» complété par le «PSR-0004-ed2-FR-2014 04

Plus en détail

Eco-Conception : Principes et outils

Eco-Conception : Principes et outils Eco-conception Analyse du cycle de vie (ACV) Outils et logiciels d ACV et d affichage environnemental Bilan Carbone, méthode «Grand Angle» Eco-Conception : Principes et outils - 1 - Jean-Baptiste Puyou

Plus en détail

Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT!

Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT! Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT! Avant de démarrer le montage de votre abri, lisez attentivement les consignes de montage. Vous éviterez ainsi problèmes

Plus en détail

Faire trier plus et mieux les Français

Faire trier plus et mieux les Français Faire trier plus et mieux les Français Plus de 7 Français sur 10 hésitent : emballage à jeter ou à recycler? Pour lever ces doutes, à date, 2 services : - l Info-Tri Point Vert, présent sur + de 30 mds

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

INJECTEUR D INNOVATIONS POUR LA SANTÉ

INJECTEUR D INNOVATIONS POUR LA SANTÉ INJECTEUR D INNOVATIONS POUR LA SANTÉ Dispositifs Médicaux Articles de conditionnement Délivrance de principes actifs ARaymondlife s appuie sur ses expertises technologiques pour le développement et fabrique

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

Monolithe Panneaux muraux Panneaux pictos

Monolithe Panneaux muraux Panneaux pictos sommaire Monolithe - Panneaux plats sous tension obtenue par serrage sur goujons soudés sur la face arrière - Structure : pied latéral à section carrée en aluminium extrudé - Montage monolithe uniquement

Plus en détail

au service Un Industriel des Industriels plus qu un fabricant de quincaillerie Domaines de compétence :

au service Un Industriel des Industriels plus qu un fabricant de quincaillerie Domaines de compétence : Un Industriel au service des Industriels Domaines de compétence : - injection plastique - découpe des métaux (Aluminium, Acier, Laiton, Inox) - formage des métaux (pliage, cambrage, profilage) - usinage

Plus en détail

Bandes Transporteuses Standards

Bandes Transporteuses Standards VOLTA Belting Technology Ltd. French GenCon Bandes Transporteuses Standards The Next Step in Belting VOLTA Belting Technology Ltd. Bandes transporteuses standard pour les applications générales Les bandes

Plus en détail

Conseils aux employeurs

Conseils aux employeurs Conseils aux employeurs Les informations que doit contenir le rapport final Décrypter un rapport d essai de mesures d empoussièrement en fibres d amiante 1 Nom et adresse de l organisme ayant réalisé les

Plus en détail

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION Dessin technique 1 CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION OBJECTIFS DU MODULE Dans la première partie qui traite la conception I et éléments de machines, l étudiant doit être capable à la fin du cours de

Plus en détail

Consultation Economie verte Révision de la loi sur la protection de l environnement

Consultation Economie verte Révision de la loi sur la protection de l environnement Office fédéral de l environnement 3003 Berne Lausanne, le 30 septembre 2013 Consultation Economie verte Révision de la loi sur la protection de l environnement Madame, Monsieur, La Fédération romande des

Plus en détail

L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat

L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat L Emballage: Sourcing Stratégique Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat Sommaire L emballage Définition Fonction de l emballage L utilisation de l emballage Sourcing Stratégique Les Productivités

Plus en détail

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Version intégrale 2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Par rapport aux séries 2 publiées l'année précédente sur le stock de capital (SDC) et les amortissements, trois adaptations méthodologiques ont été pratiquées

Plus en détail

Présentation de nos box pour chevaux

Présentation de nos box pour chevaux LORENT Bernard Construction en bois massif Villers-le-Bouillet 0495/54.94.24 1 Présentation de nos box pour chevaux Bois utilisé : Le bois utilisé est exclusivement du SAPIN ROUGE DU NORD provenant du

Plus en détail

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Cycle de vie d un produit CI.1 Développement durable et compétitivité des produits TP(2h) 1 ère STI2D ET 1. Présentation. A.C.V. D UN

Plus en détail

ACHAT PUBLIC : Mobilier urbain. Remise des offres pour le 28 mai 2014 (délai de rigueur)

ACHAT PUBLIC : Mobilier urbain. Remise des offres pour le 28 mai 2014 (délai de rigueur) ACHAT PUBLIC : Mobilier urbain Remise des offres pour le 28 mai 2014 (délai de rigueur) Appel d offres à destination des sociétés de ventes d'équipements en mobilier urbain. Objet : Fourniture de mobilier

Plus en détail

ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000. gertrudda - Fotolia.com. Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse

ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000. gertrudda - Fotolia.com. Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000 gertrudda - Fotolia.com Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse REGARDS PRO 800 - PRO 1000 - ASSAINISSEMENT Introduction Introduction GAMME FACILITÉ,

Plus en détail

Le panneau solaire assure cette conversion d énergie grâce à de nombreuses cellules photovoltaïques étant montées en série ainsi qu en dérivation.

Le panneau solaire assure cette conversion d énergie grâce à de nombreuses cellules photovoltaïques étant montées en série ainsi qu en dérivation. Introduction : La voiture solaire est un thème qui s inscrit dans une problématique et un contexte qui sont devenus récurrents ces dernières années, celle du développement durable. C est une voiture qui

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

TNKID. Code: FTS 1007 026 Description: siège opérationnel de tout usage

TNKID. Code: FTS 1007 026 Description: siège opérationnel de tout usage Code: Description: siège opérationnel de tout usage PIEDS DESCRIPTION Dossier en resille en Polypropylène (P.P.) et 0 % de fibre de verre injecté avec une épaisseur entre mm minimum et de 0 maximum sur

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

HEMPACORE. Protection incendie passive

HEMPACORE. Protection incendie passive HEMPACORE Protection incendie passive Durabilite La résistance de nos revêtements limite les dommages liés au transport, à la manutention et aux intempéries. Vous pouvez compter sur une qualité durable.

Plus en détail

Métallerie. Construction Durable

Métallerie. Construction Durable Métallerie & Construction Durable Les Métalliers s informent Les Métalliers se forment Les Métalliers s engagent Aujourd hui, les préoccupations de construction durable se font de plus en plus ressentir

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE -------------------- LA COMMISSION -------------------

COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE -------------------- LA COMMISSION ------------------- COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE -------------------- LA COMMISSION ------------------- DOSSIER TYPE A FOURNIR PAR LES INDUSTRIELS ET A PRESENTER PAR LES ETATS MEMBRES DE LA CEMAC

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

CONCEPTION POUR LE RECYCLAGE

CONCEPTION POUR LE RECYCLAGE Page : 1/7 CONCEPTION POUR LE RECYCLAGE Aujourd hui, les ressources de notre planète sont surexploitées, et l influence de l activité humaine sur l environnement n est plus acceptable. Il en résulte les

Plus en détail

Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France

Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France Parquet massif en chêne, épaisseur 23mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE Selon les normes NF EN 15804:2012+A1:2014 et XP P01064/CN:2014 Crédits photo Crédits : UFFEP photo : UFFEP Version

Plus en détail

Conditions générales 1 [Dispositions générales] 2 [Conclusion du Contrat] 3 [Matériaux fournis par le Client]

Conditions générales 1 [Dispositions générales] 2 [Conclusion du Contrat] 3 [Matériaux fournis par le Client] Conditions générales de prestation de services graphiques fournis par la société CGS Drukarnia sp. z o.o. ayant son siège social à Mrowino k. Poznania, ul. Towarowa 3 drukarniakreatywna 1 [Dispositions

Plus en détail

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites TP N 57 Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites L objet de ce TP est d optimiser la stratégie de déploiement et de renouvellement d une constellation de satellites ainsi que les

Plus en détail

Résultats de l enquête 2014

Résultats de l enquête 2014 Gestion des déchets de verre plat/châssis usagés Menuisiers, poseurs de châssis et couvreurs belges Résultats de l enquête 2014 En partenariat avec Table des matières 1. Contexte... 3 2. Synthèse des résultats...

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Jonathan DECOTTIGNIES Le Cercle National du Recyclage La nature association loi 1901 née en juin 1995 Paul DEFFONTAINE (Vice

Plus en détail

Expertise des Structures immergées

Expertise des Structures immergées Expertise des Structures immergées Structures impliquées Quais Barrages et turbines Ponts Batardeaux Prises d eau et émissaires Navires Matériaux impliqués Bois Acier Béton Pierres de maçonnerie Objectifs

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :...

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :... Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma d Organisation

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 3

Comptabilité et gestion Sujet n 3 Comptabilité et gestion Sujet n 3 CAS FERRALSA Ce cas est constitué de deux dossiers indépendants à traiter obligatoirement PREMIER DOSSIER Ce dossier comporte une annexe La société FERRALSA a pour activité

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise LIEBHERR MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise LIEBHERR MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise LIEBHERR MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : LIEBHERR-MINING EQUIPEMENT COLMAR SAS Code NAF : Fabrication

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

Dépannage Mécanique Industriel. Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle

Dépannage Mécanique Industriel. Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle Présentation de la société Nos activités principales sont : La transformation de métaux Chaudronnerie, tôlerie, métallerie, serrurerie

Plus en détail

L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ACIER

L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ACIER L AVANTAGE CARBONE QUÉBÉCOIS LE CAS DE L ACIER MISE EN CONTEXTE L empreinte carbone d un produit correspond à la somme des gaz à effet de serre (GES) émis tout au long de son cycle de vie. L évaluation

Plus en détail

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Introduction o Le e-commerce présente un avantage environnemental par rapport au commerce traditionnel La différence principale entre les

Plus en détail

Techniques industrielles

Techniques industrielles Techniques industrielles Productique / Mécanique Les bases en lecture de plan Perfectionnement en lecture de plan Utiliser des outils de contrôle et mesure Les bases de la Conception Assisté par Ordinateur

Plus en détail

CHOISIR UN PRODUIT DURABLE

CHOISIR UN PRODUIT DURABLE Vous êtes ici : Travailler 5 e année AXE : L analyse du cycle de vie CHOISIR UN PRODUIT DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deles élèves analysent, à l aide d un outil appelé la «grille des achats

Plus en détail

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS...2 a) PRESENTATION DE L ENTREPRISE...2 b) OBJECTIFS DE CE RAPPORT :...2 c) PERIMETRE DE L ETUDE :...2 2. RESULTAT ET PRECONISATIONS

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

HP TRADE-IN PROGRAM. Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé

HP TRADE-IN PROGRAM. Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé HP TRADE-IN PROGRAM Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé Vous êtes toujours à l affût de façons d optimiser

Plus en détail

Evaluation environnementale

Evaluation environnementale Evaluation environnementale Cycle «Les ateliers de l écoconception» Session 2/3 Programme de la session Dossier participant 1 Introduction Principes clefs de l éco-conception Mise en pratique Comment évaluer

Plus en détail

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother 02 REPRISE ET RECYCLAGE DES CONSOMMABLES USAGÉS... 04 Retour des cartouches d encre... 05 Retour postal (toner et tambour)... 06 Dépose

Plus en détail

Evaluer les impacts environnementaux de cet équipement sur l ensemble de son cycle de vie et identifier ses aspects environnementaux significatifs

Evaluer les impacts environnementaux de cet équipement sur l ensemble de son cycle de vie et identifier ses aspects environnementaux significatifs Analyse du Cycle de Vie d un téléphone portable Synthèse Etude pour : CODDE Pôle de compétence en Environnement des Industries Electriques et Electroniques 170 rue de Chatagnon ZI Centr Alp - 38430 Moirans

Plus en détail

KISSsoft 03/2015 - Tutoriel 1

KISSsoft 03/2015 - Tutoriel 1 KISSsoft 03/2015 - Tutoriel 1 Version de test et premiers pas KISSsoft AG Rosengartenstrasse 4 8608 Bubikon Suisse Tél. : +41 55 254 20 50 Fax : +41 55 254 20 51 info@kisssoft.ag www.kisssoft.ag Contenu

Plus en détail

PRESENTATION DE L OUTIL CORINE Pierre Garçon - Président Sarah Mauroux Brice Kosinski

PRESENTATION DE L OUTIL CORINE Pierre Garçon - Président Sarah Mauroux Brice Kosinski PRESENTATION DE L OUTIL CORINE Pierre Garçon - Président Sarah Mauroux Brice Kosinski Sommaire Caractéristiques du logiciel Objectifs Caractéristiques Réalisation d un projet collaboratif d éco-conception

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

Programmation linéaire et Optimisation. Didier Smets

Programmation linéaire et Optimisation. Didier Smets Programmation linéaire et Optimisation Didier Smets Chapitre 1 Un problème d optimisation linéaire en dimension 2 On considère le cas d un fabricant d automobiles qui propose deux modèles à la vente, des

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Contenu du cahier des charges

Contenu du cahier des charges Commune de Margency Cahier des charges pour un marché de mise à disposition, d installation de maintenance, d entretien et d exploitation de mobiliers urbains (abris-voyageurs, mobiliers d information

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST EVALUATION CYCLE III EDUCATION AU TRI ET A LA VALORISATION DES DECHETS 1 1. Réaliser un tri sélectif. 10 Voici les déchets générés par les activités de la maison, écris sous chaque déchet la lettre correspondant

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-323-4. Sommaire. Introduction 1

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-323-4. Sommaire. Introduction 1 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL MEUBLES EN BOIS BP X30-33-4 Sommaire Introduction 1 Contexte 1 Principes de l affichage environnemental Objectif du guide de lecture Présentation du produit concerné par

Plus en détail

utpm réalisation La personnalisation: Nous mettons au point avec vous, un habillage à votre convenance.

utpm réalisation La personnalisation: Nous mettons au point avec vous, un habillage à votre convenance. utpm réalisation route de noyon, 02 380 Coucy-Le-Château UTPM présente: l ECOBOX Conteneurs destinés à la collecte sélective par apport volontaire du verre, du papier, des plastiques, des emballages, ce

Plus en détail

La Gestion de Production Méthode MRP A. BOUAISSI

La Gestion de Production Méthode MRP A. BOUAISSI La Gestion de Production Méthode MRP A. BOUAISSI Généralités Objet de la gestion de production Introduction 1.1 Objet de la gestion de production La gestion de production a pour objectif de répondre aux

Plus en détail

La solution équitable et économique pour la récupération de vos emballages

La solution équitable et économique pour la récupération de vos emballages La solution équitable et économique pour la récupération de vos emballages Qu est ce qu INTERSEROH? INTERSEROH organise et garantit aux producteurs allemands et étrangers de différentes branches (bâtiment,

Plus en détail

L éco-responsabilité appliquée à l informatique

L éco-responsabilité appliquée à l informatique L éco-responsabilité appliquée à l informatique //////////////////////////////////////////////////////// IMPACTS SUR L ENVIRONNEMENT DU MATERIEL ////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

PORTIER VIDEO INSPEKTOR Ref.890065

PORTIER VIDEO INSPEKTOR Ref.890065 NOTICE D UTILISATION PORTIER VIDEO INSPEKTOR Ref.890065 Lire la notice avant utilisation et la conserver I.CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Taille écran : 7" (affichage 16/9) Résolution : 1440 (H) x 234 (V)

Plus en détail

COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS

COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS 37 Rue Félix Baillif BP 13 97432 Saint-Pierre Tél : 02 62 55 19 30 Fax : 02 62 55 19 40 Adresse électronique : gestion.9741346v@ac-reunion.fr ------------------- DOSSIER DE CONSULTATION

Plus en détail

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé BI-OROC, le tube réinventé Pionnier dans la fabrication du tube bi-orienté, Sotra Seperef a acquis depuis 20 ans la maîtrise du procédé de bi-orientation.

Plus en détail