L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat"

Transcription

1 L Emballage: Sourcing Stratégique Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat

2 Sommaire L emballage Définition Fonction de l emballage L utilisation de l emballage Sourcing Stratégique Les Productivités Achats La décomposition du coût de l emballage

3 L emballage Définition: On appelle "emballage" tout objet destiné à contenir, protéger des marchandises, à permettre leur manutention et leur transport du producteur au consommateur et à assurer leur présentation.

4 L emballage Fonction de l emballage Protège des contaminations bactériologiques ; Garantit le poids ou le volume d un produit ; Permet de fractionner le produit en fonction de la demande Facilite le rangement des produits, leur transport du lieu d achat à la maison; Facilite le stockage des produits dans les magasins, leur mise en rayons, le passage en caisse Met en valeur le produit ; Met en évidence la nature du produits, sa marque et ses spécificités ;

5 L emballage Fonction de l emballage Donne des informations aux consommateurs ; Met en évidence la nature du produits, sa marque et ses spécificités ; Est utile et fait gagner du temps ; Protège l environnement, sans lui on jetterai d avantage de produits qui ne seraient plus consommables. Met en valeur le produit ; Donne des informations aux consommateurs ;

6 L utilisation de l emballage Emballage primaire/ de vente: Flacons/bouteilles/pots en plastique, Etui Carton (ex. de contenu : huile, produits chimiques divers ) Emballage secondaire/ groupé Films plastiques étirables, Cartons Galia Emballage tertiaire/ transport Palette, Caisse Palette

7 Manage ment de la vie série Analyses des Dépense s Collecte des données Attributi on et Contrat Optimisa tion de la décision Appel d Offres & Négociat ion RFQ & Manage ment Fourniss eur

8 L élaboration du cahier de charge Le cahier de charge peut être fonctionnel ou spécifique Le cahier de charge spécifique précise généralement sous forme d un plan le dimensionnel, les tolérances, la matière et ses caractéristiques, les caractéristiques physico-mécaniques et les normes à respecter. Le cahier de charge fonctionnel précise les fonctions souhaités que l emballage à acheter doit remplir (voir fonction de l emballage)

9 Dossier de consultations Le dossier de consultation comprend en plus du cahier de charge technique les éléments suivants: Interlocuteurs sur le projet Planning du projet de consultation0 Conditions Générales d achats Informations sur le conditionnement et la manutention La quantité minimale à commander souhaitée Engagement qualité souhaité (ppm, nbre d incident, nbre de récurrence )

10 Marketing Achat Identifier les Technologies possibles pour répondre au cahier de charge Connaissance des marchés se référant aux industries concernées Segmentations des marchés (Fabricants, Transformateurs, Soustraitants, Stés de Négoce / Sté Locales, Sté Offshores )

11 Présélection fournisseur La présélection fournisseur est une résultante du travail fait sur le marketing achat. La présélection est faite sur la base de critère déjà arrêté en fonction de la stratégie de sourcing choisit à avoir: Références fournisseurs CA fournisseurs Régime exportateur Fabricant ou Soustraitant ou Sté de Négoce Proximité géographique Organisation Qualité Capacité de développement Process maîtrisé

12 Consultations Les consultations sont envoyés aux fournisseurs potentiels par fax, s ou via des plateformes de esourcing Le suivie des consultations en contactant les fournisseurs est très important pour s assurer de leur réception et aussi pour s assurer que le besoin a été bien compris

13 Evaluation faisabilité et intérêt économique Confrontation du dossier de consultations avec la capacité du fournisseur Discuter les modifications possibles Approuver les changements proposés Chiffrer l offre Analyser l offre par rapport aux offres des autres fournisseurs, au marché, ou à un prix objectif fixé d avance. Sélectionner les fournisseurs pour la short-list

14 Evaluation/Qualification fournisseur Visiter le fournisseur Evaluer le fournisseur sur différents axes Auditer le système du fournisseur Sélectionner le ou les fournisseurs

15 Négociation et contractualisation Négocier les conditions commerciales et les conditions de livraisons Arrêter un système d indexation révisable périodiquement Faire signer la commande ouverte Signer le contrat logistique Signer le contrat d assurance qualité et l engagement qualité

16 Gestion des Productivités Achats Productivités Logistiques Optimiser les contraintes logistiques (Qtés minimales à commander, Palettisation, Moyen Transport, Flux Logistique ) Productivité lié au Resourcing Benchmarker et changer de fournisseur vers le fournisseur le mieux disant Productivité Techniques Changer ou Alléger la matière, limiter le nbre de couleurs Productivité lié au Système de Production Optimiser le procédé de fabrication pour que le coût soit minimiser

17 Décomposition de coût d emballage Matière Cartons plat, Kraft, Acier, Résine, Colle, valorisation déchets Opération de fabrication Impression, Découpe, Injection, Pliage Collage,. Conditionnement et Manutention Nbre d emballage par unité de conditionnement et par unité de manutention, coût horaire, temps de cycle Transport Optimiser le procédé de fabrication pour que le coût soit minimiser Conception et développement Coût de la conception, des clichets, des outillages Marge Bénéficiaire

18 Merci de votre Attention Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat Tounes Sourcing (+216)

ETAPE 1 CONCEPTION DU PRODUIT FICHE 1

ETAPE 1 CONCEPTION DU PRODUIT FICHE 1 ETAPE 1 : CONCEPTION DU PRODUIT Q1 Est-il possible d augmenter la durée de vie du produit? (Exemples : en augmentant le nombre d applications / d utilisations par/de l unité vendue) FICHE 1 ETAPE 1 Q2

Plus en détail

11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR

11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR 11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR Le circuit logistique Contraintes Fonctions de l emballage de transport Principaux types d emballages

Plus en détail

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets.

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Accompagnement et Formation Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Mode Opératoire I. Réalisation de l Audit interne. II. Elaboration du Projet d Optimisation. III. Mise en place et Suivi du Plan

Plus en détail

Projet MATRIX Optimisation de la Supply Chain Emballages. Phase 1 : appel d offres logistique

Projet MATRIX Optimisation de la Supply Chain Emballages. Phase 1 : appel d offres logistique Projet MATRIX Optimisation de la Supply Chain Emballages Phase 1 : appel d offres logistique 1 Réalisé au Appel d offres logistique réponses reçues en mai dossiers validés (1 offre retirée) Evaluation

Plus en détail

Différencier le conditionnement de l emballage

Différencier le conditionnement de l emballage Différencier le conditionnement de l emballage Le conditionnement d un produit est Le conditionnement permet de Un conditionnement peut-être : Il inclut, en général, L emballage est différent du L emballage

Plus en détail

Ce que tu dois avoir comme matériel

Ce que tu dois avoir comme matériel LES RÉALISATIONS SUR PROJET Ce que tu sauras faire à la fin de la séance - A4 : Classer les fonctions de l emballage - A4 : Reconnaître les 3 types d emballage (primaire, secondaire, tertiaire) utilisés

Plus en détail

Table des matières 05/03/2007. Recomman dations. Pages ETI.1 OTL.1. 210 x 148. Étiquette code à barres. 210 x 148. Étiquette de rechange ETI.

Table des matières 05/03/2007. Recomman dations. Pages ETI.1 OTL.1. 210 x 148. Étiquette code à barres. 210 x 148. Étiquette de rechange ETI. 1 Table des matières Étiquettes Dimensions Recomman dations Pages Étiquette code à barres 210 x 148 ETI.1 OTL.1 4 Étiquette de rechange 210 x 148 ETI.3 5 Identification Unitaire des Produits ETI.4 6 Recommandations

Plus en détail

MANUEL LOGISTIQUE FOURNISSEURS

MANUEL LOGISTIQUE FOURNISSEURS MANUEL LOGISTIQUE FOURNISSEURS 1 Stratégie 2 Preface 3 Structure des documents 4 Schémas logistiques à valoriser 5 Tarifs directeurs M.A.F. 6 Gamme de conditionnement 7 Annexes 8 Contacts www.mecaplastgroup.com

Plus en détail

Présentation du progiciel

Présentation du progiciel Présentation du progiciel GESTION COMMERCIALE FABRICATION ACHATS STOCKS OUTILLAGES EXPEDITION CODE BARRES QUALITE LABORATOIRE Qui sommes-nous? Une équipe d ingénieurs en informatique industrielle toujours

Plus en détail

Gestion de la relation client-fournisseur CRM / SRM

Gestion de la relation client-fournisseur CRM / SRM Gestion de la relation client-fournisseur CRM / SRM ENICarthage 2015 / 2016 Chapitre I : GRC-F : Concepts fondamentaux 2 CRM / SRM?? Logistic Core Operations with SAP Procurement, Production and Distribution

Plus en détail

Présentation CdiscountPro

Présentation CdiscountPro Présentation CdiscountPro T O U T P O U R L ' E N T R E P R I S E Qui sommes-nous? Une puissance logistique 03 > 4 pôles de vente Le site personnalisé Une puissance logistique Qui sommes-nous? 03 > 4 pôles

Plus en détail

Thème : Les achats et les approvisionnements

Thème : Les achats et les approvisionnements BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 : Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Session : 2011 Sujet n 3 Thème : Les achats et les approvisionnements Question 1 : Rappeler les différentes

Plus en détail

Un progiciel Intégré et orienté métier 1. Livraisons Matières Premières Une traçabilité compléte de votre chaîne de fabrication 7. Expédition 2. Stockage des Matières Premières 3. Fabrication 4.Emballage

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

Achats industriels groupe. 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1

Achats industriels groupe. 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1 Achats industriels groupe 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1 Sommaire 1. PERIMETRE DES ACHATS INDUSTRIELS. 2. SEGMENTATION DES ACHATS (Domaines, familles) 3. VOLUMETRIE ACHAT 2006 / 2007

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

Décision n 10-DCC-68 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Cenpac par le groupe Raja

Décision n 10-DCC-68 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Cenpac par le groupe Raja RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-68 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Cenpac par le groupe Raja L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Customer care / Partage / Respect / Qualité / Créativité

Customer care / Partage / Respect / Qualité / Créativité Qui sommes-nous? Fort d une expérience de 20 ans dans l industrie chimique tant chez les producteurs que chez les distributeurs, en France, en Europe et dans le monde, nous sommes un réseau d experts capables

Plus en détail

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain.

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain. S engager dans un processus de labellisation de produits est un outil de reconnaissance du caractère innovant d une filière, de renforcement de sa visibilité auprès du consommateur et de compétitivité

Plus en détail

RECEPTION Description en bois Risques

RECEPTION Description en bois Risques - INTRODUCTION Ce rapport d audit reprend l ensemble des observations faites par «intervenant» (HACCP GROUPE) les.. et... Celles ci ont été étoffées par les remarques faites par le personnel de cuisine.

Plus en détail

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection 1 MARKETING JOUR 2 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : La prospection JOUR 4 : La fidélisation 3 MIX MARKETING Les bases

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Monica Attinger Béatrice Tremp Eliane Chassot SSSH Morges 02.11.2010 2010 1 BPR novembre 2005 I Chapitre 10 conditionnement Les dispositifs médicaux

Plus en détail

Conseil National de l Emballage

Conseil National de l Emballage Conseil National de l Emballage OLFD250909 DES PARTENAIRES POUR UN EMBALLAGE MEILLEUR PRISE EN COMPTE DES EXIGENCES LIEES À L ENVIRONNEMENT DANS LA CONCEPTION ET LA FABRICATION DES EMBALLAGES Mise en conformité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE)

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) Mars 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) CAHIER DES CHARGES : ETIQUETTE MP06-EU (format ODETTE) Sommaire 1. Objet... 2 2. Domaine d'application... 2 3. Type de supports d'étiquettes

Plus en détail

Application Ferroviaire ARTICLES DE BOULONNERIE ET ACCESSOIRES. 1018 Indice D. Edition de février 2001. Emetteur : Direction des Achats

Application Ferroviaire ARTICLES DE BOULONNERIE ET ACCESSOIRES. 1018 Indice D. Edition de février 2001. Emetteur : Direction des Achats 1018 Indice D Application Ferroviaire NOTICE ACHAT ARTICLES DE BOULONNERIE ET ACCESSOIRES Edition de février 2001 Emetteur : Direction des Achats Distribuée par le Département AG - Section AGEM - 29, rue

Plus en détail

ENTREPRISE ADAPTÉE Impression Façonnage Logistique Routage Signalétique Prestation de services

ENTREPRISE ADAPTÉE Impression Façonnage Logistique Routage Signalétique Prestation de services ENTREPRISE ADAPTÉE Impression Façonnage Logistique Routage Signalétique Prestation de services Avec HandiPrint, devenez acteur de l économie sociale et solidaire. ENTREPRISE ADAPTÉE HandiPrint emploie

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Prévention des risques MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de la prévention des risques Avis du 16 novembre 2012 relatif à l agrément des emballages, des

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

EMBALLAGES ET DEVELOPPEMENT DURABLE

EMBALLAGES ET DEVELOPPEMENT DURABLE EMBALLAGES ET DEVELOPPEMENT DURABLE Par Bernard Pinet, Consultant en marketing ASC séance publique du 7 avril 2005 Cette présentation est issue d un article paru dans la Revue française de marketing sous

Plus en détail

Emballages Guide d'éco-conception

Emballages Guide d'éco-conception Nos objectifs sont simples et sincères Emballages Guide d'éco-conception BIC s'engage dans l'éco-conception des emballages. Légers et optimisés. Visant le juste nécessaire. Poursuivons nos actions I UN

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DU VAL D'OISE Avis de publicité procédure adaptée (articles 28 et 40 du code des marchés publics)

CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DU VAL D'OISE Avis de publicité procédure adaptée (articles 28 et 40 du code des marchés publics) CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DU VAL D'OISE Avis de publicité procédure adaptée (articles 28 et 40 du code des marchés publics) Date de l'annonce : 17/06/2009 Référence : 16/2009 Autres publications

Plus en détail

Pack Print Tunisia. Salon International de l Emballage et de l Imprimerie. du 24 au 27 Avril 2013

Pack Print Tunisia. Salon International de l Emballage et de l Imprimerie. du 24 au 27 Avril 2013 Pack Print Tunisia Salon International de l Emballage et de l Imprimerie du 24 au 27 Avril 2013 I/ L INDUSTRIE DE L EMBALLAGE ET DE L IMPRIMERIE EN TUNISIE Le Secteur de l Emballage et de l Imprimerie

Plus en détail

Chaussettes KINDY MISE EN PLACE D UNE ECO-LOGISTIQUE

Chaussettes KINDY MISE EN PLACE D UNE ECO-LOGISTIQUE CAS d ETUDE Chaussettes KINDY MISE EN PLACE D UNE ECO-LOGISTIQUE Daniel EJARQUE Forum Juin 2006 PROBLEMATIQUE Comment mettre en place une organisation et des processus dédiés au déploiement d une logistique

Plus en détail

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE :

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE : Page 1/7 Indice Date Objet Rédigé par Visa Vérifié par Visa Approuvé par Visa B 19/01/2006 Changement de logo S. LE NAGUARD J. ROBERT Ph. EVENAT C 27/10/2006 Distinction fournisseur / sous-traitant. A.

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique

BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique HNey 20092007 1 Préambule Les dispositifs médicaux m nettoyés s doivent être protégés s pour éviter toute nouvelle contamination Le conditionnement des dispositifs

Plus en détail

du champ à l assiette

du champ à l assiette Bilan Projet GENESIS Fruits & Légumes La Bretagne se mobilise pour une traçabilité du champ à l assiette 1 Contexte de la filière Fruits & Légumes Enjeux sociauxéconomiques Les F&L représentent 8 à 10%

Plus en détail

SIEGE SOCIAL 1 ALLEE DES BOULEAUX BP 60105 F-95112 SANNOIS CEDEX. Février 2010

SIEGE SOCIAL 1 ALLEE DES BOULEAUX BP 60105 F-95112 SANNOIS CEDEX. Février 2010 SIEGE SOCIAL 1 ALLEE DES BOULEAUX BP 60105 F-95112 SANNOIS CEDEX Février 2010 L ENTREPRISE Entreprise française créée en 1967, Rest agraf est présente sur son marché depuis plus de 40 ans. Le chiffre d

Plus en détail

Domaine Secteur alimentaire

Domaine Secteur alimentaire 1 Socle Mettre en place un plan de sûreté interne (PSI) tel que défini par le guide des recommandations pour la protection de la chaîne alimentaire contre les risques d action malveillantes, criminelles

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

TOUT POUR L'ENTREPRISE

TOUT POUR L'ENTREPRISE TOUT POUR L'ENTREPRISE I > Qui sommes-nous? 0 > L offre 0 > La logistique 0 > La distribution 04 > Le site Pro II > Vos besoins : nos solutions 0 > Multi-Adresse 0 > Shop-in-Shop 0 > e-shop 04 > e-shop

Plus en détail

OPTIMISATION PACKAGING

OPTIMISATION PACKAGING OPTIMISATION PACKAGING Rencontre Environnement du Commerce - 04 Mai 2010 Loïc LAMMERTYN : Responsable Packaging CRÉER L ENVIE ET RENDRE ACCESSIBLE LE SPORT AU PLUS GRAND NOMBRE Deviennent MDD, marques

Plus en détail

LOGICIEL Gestion et traçabilité fruits & légumes. I-Station. Logiciel de gestion & traçabilité multi sociétés, multi sites, multi produits

LOGICIEL Gestion et traçabilité fruits & légumes. I-Station. Logiciel de gestion & traçabilité multi sociétés, multi sites, multi produits Page 1 sur 8 Apports brut de cueille I-Station Logiciel de gestion & traçabilité multi sociétés, multi sites, multi produits Edition des fiches prévisionnelles de cueille (avec code à barres pour une réception

Plus en détail

Se Regrouper Autour des Achats

Se Regrouper Autour des Achats ATELIER DEBAT Se Regrouper Autour des Achats PLAN DE L ATELIER DEBAT Introduction : Projet de regroupement autour des achats I Témoignages - Centrale de Référencement de la FRIAA PACA - Groupement d achat

Plus en détail

MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE. (Article 28 du Code des Marchés Publics) MARCHE N PS 13-2012 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE. (Article 28 du Code des Marchés Publics) MARCHE N PS 13-2012 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE C E S T A S Tél. : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CONCEPTION ET L IMPRESSION EN VUE DE L EDITION

Plus en détail

Emballages alimentaires

Emballages alimentaires Emballages alimentaires Des emballages optimisés pour une fraîcheur accrue et des gains économiques Journée emballage CTAC 8 février 2012 Pourquoi optimiser l emballage? Les facteurs d influence pour l

Plus en détail

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur.

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur. Guide pour la préparation de l audit ECOCERT Référentiels Cosmétiques ECOCERT et/ou COSMOS Les modifications apportées à ce document sont identifiées par un trait vertical dans la marge TS017(GC-COS)v03

Plus en détail

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08 PLASTYL ILE-DE-FRANCE (78) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication de films et feuilles en polystyrène) Effectif 2006 : 17 Chiffres d affaires 2006 : 5 000 K Euros Principales

Plus en détail

Notice de travai consigne de livraison

Notice de travai consigne de livraison Notice de travai consigne de livraison Consigne de livraison pour cartonnages ESCHA S.A.S. Sommaire 1. Objectif Fonction 2. Domaine d'application 3. Délai de livraison et retard de livraison 4. Présentation

Plus en détail

PARCOURS D UNE PIÈCE LES MÉTIERS QUI INTERVIENNENT DANS LA CONSTRUCTION D UN RÉTROVISEUR

PARCOURS D UNE PIÈCE LES MÉTIERS QUI INTERVIENNENT DANS LA CONSTRUCTION D UN RÉTROVISEUR PARCOURS D UNE PIÈCE LES MÉTIERS QUI INTERVIENNENT DANS LA CONSTRUCTION D UN RÉTROVISEUR Le processus de construction d un rétroviseur comprend 3 grandes étapes : le développement, la production et la

Plus en détail

Modèles de Données & d Opportunités BI. Michel Bruley Directeur Marketing & PR Teradata

Modèles de Données & d Opportunités BI. Michel Bruley Directeur Marketing & PR Teradata Modèles de Données & d Opportunités BI Michel Bruley Directeur Marketing & PR Teradata 2003 Potentiel de la Donnée Quelles sont mes ventes par magasin la Comment les ventes sur le net impactent les semaine

Plus en détail

Exposé sous le thème:

Exposé sous le thème: Exposé sous le thème: réalisé par : Zineb Alami Meryem Ben khallouk malika attayae encadré par : Mr Fouad JAWAB 1 1. Définition de l emballage et du conditionnement 2. Les niveaux d emballage 3. Emballages

Plus en détail

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES FONCTIONS D UN EMBALLAGE... 4 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LE

Plus en détail

Seconde Logistique et exploitation des transports

Seconde Logistique et exploitation des transports Seconde Logistique et exploitation des transports Entreprise : Elève : PFMP du 30/11/09 Au 18/12/09 Page 1 sur 19 Présentation de l entreprise d accueil Dénomination sociale (nom) :... Adresse :.........

Plus en détail

www.m-international.lu Faites-nous confiance,

www.m-international.lu Faites-nous confiance, Faites-nous confiance, nous nous occuperons du reste Réalisations bois 1 2 Conception-Réalisation d'une caisse bois grandes dimensions pour export Chevalet bois pour expédition pare-brise Conception et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES BIG BAG FOURNISSEURS TRANSPORT & STOCKAGE PRODUITS CHIMIQUES

CAHIER DES CHARGES BIG BAG FOURNISSEURS TRANSPORT & STOCKAGE PRODUITS CHIMIQUES Février 2010 MAT/SF/Q CAHIER DES CHARGES BIG BAG FOURNISSEURS TRANSPORT & STOCKAGE PRODUITS CHIMIQUES DEFINITION ET DESCRIPTION DES "BIGBAG" FOURNISSEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DE PRODUITS CHIMIQUES

Plus en détail

MGS et Imprim Vert. Nous sommes tous acteurs de notre environnement!

MGS et Imprim Vert. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! MGS et Imprim Vert Pourquoi Imprim Vert? Nécessité de préserver l environnement afin de maintenir notre cadre de vie et celui des générations futures. Volonté de réduire les impacts environnementaux liés

Plus en détail

Qui sommes nous? Nous adaptons les compétences et le volume de notre personnel selon votre demande en vous garantissant :

Qui sommes nous? Nous adaptons les compétences et le volume de notre personnel selon votre demande en vous garantissant : Qui sommes nous? «L Entraide par le Travail» est une ETA (Entreprise de Travail Adapté) agréée par l Awiph sous le N 88 spécialisée en imprimerie, conditionnement, mailing et montage électrique et mécanique,

Plus en détail

Logistique Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 211

Logistique Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 211 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 211 RESPONSABLE D UN SERVICE OU D UN PÔLE «LOGISTIQUE ET BÂTIMENT» Code : LOG01 Responsable logistique FPELOG01 Il organise, pilote, coordonne le

Plus en détail

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Examens professionnels supérieurs de logisticiennes / logisticiens du 16.10.2014 Annexe 9.6 Description et objectifs de performance des

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PLATE-FORME LOGISTIQUE

OPTIMISEZ VOTRE PLATE-FORME LOGISTIQUE Michel ROUX Tong LIU OPTIMISEZ VOTRE PLATE-FORME LOGISTIQUE corrigés Calcul des dimensions, des temps, des coûts CD-Rom pour l audit Quatrième édition, 2003, 2004, 2007, 2010 ISBN : 978-2-212-54728-3 CHAPITRE

Plus en détail

CIPE 40 bd. Edgar Quinet 75014 Paris 01 40 64 59 18 www.cipe.fr

CIPE 40 bd. Edgar Quinet 75014 Paris 01 40 64 59 18 www.cipe.fr CIPE 40 bd. Edgar Quinet 75014 Paris 01 40 64 59 18 www.cipe.fr Sommaire 1. Le Lean Management 2. Objectifs de la simulation 3. Public 4. Horaires 5. Vue d ensemble du scénario 5.a. Contenu de la phase

Plus en détail

La France. Les tuyaux en grès : la voie de la qualité

La France. Les tuyaux en grès : la voie de la qualité La France Les tuyaux en grès : la voie de la qualité 2 3 Qualité irréprochable le produit Qualité des produits et des procédures Cher client, «Notre expérience dans l environnement est tout aussi importante

Plus en détail

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX Nos experts analysent les coûts sociaux de votre entreprise tout en préservant votre organisation, et ce, sans aucune incidence sur les droits

Plus en détail

LA BANANE DES ANTILLES

LA BANANE DES ANTILLES La traçabilité de la chaîne d information appliquée à un produit transporté en multimodal : Un produit agroalimentaire du producteur au consommateur LA BANANE DES ANTILLES Par Emmanuel Bencteux Chef des

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Agent logistique

Plus en détail

LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie

LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie ITIP PARIS LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie 10 Decembre 2009 Yan Dupeyre Directeur de Projets GEODIS Logistics Renaud Fontaine Directeur de Projets GEODIS Global Solutions Organisation du module Date

Plus en détail

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² )

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 TERMES ANGLAIS APS (Advanced Planning and Scheduling

Plus en détail

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Des Solutions Transport et Logistique en France, en Europe et à l International Le contrat de filière Transport et Logistique, initié et soutenu par la Région

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe PRODUCTION Opérateur de production Chef d équipe de production Spécialiste planning de production Conducteur de machine de production Responsable d atelier de fabrication Responsable de production Pilote

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉCISIONS DE M. LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE DÉCIDE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉCISIONS DE M. LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE DÉCIDE DATE DE PUBLICATIN : 11 janvier 2016 EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉCISINS DE M. LE GUVERNEUR DE LA BANQUE DE FRANCE D.R. n 2016-01 du 8 janvier 2016 rganisation de la direction générale de la Fabrication des

Plus en détail

Présentation. Une autre idée

Présentation. Une autre idée Présentation 2011 Une autre idée DU CADEAU Informations Générales CECOP SA FICHE TECHNIQUE 2 Nom : CECOP SA Capital : 1.000.000 Création : Novembre 1981 Siège : 24 rue Thomas Edison 92230 Gennevilliers

Plus en détail

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014)

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014) CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque Dossier de presse (décembre 2014) CONTACT PRESSE : Stéphanie Riquet 06 78 15 53 88 stephanieriquet@icloud.com CONDI SERVICES, PRESTATAIRE

Plus en détail

BEP LOGISTIQUE ET TRANSPORT. LIVRET DE COMPÉTENCES ET COMPORTEMENTS PROFESSIONNELS Support de l épreuve EP1 Activités de logistique et de transport

BEP LOGISTIQUE ET TRANSPORT. LIVRET DE COMPÉTENCES ET COMPORTEMENTS PROFESSIONNELS Support de l épreuve EP1 Activités de logistique et de transport Session.... Établissement de formation.. BEP LOGISTIQUE ET TRANSPORT LIVRET DE ET Support de l épreuve EP1 Activités de logistique et de transport NOM : Prénom : ENTREPRISE D ACCUEIL 1 (Nom, adresse et

Plus en détail

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE Assistance à maîtrise d ouvrage (AMOA et/ou AMOE) L assistance à la maîtrise d ouvrage et/ou l assistance à maîtrise d œuvre vous aide à définir, piloter

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits L'EMBALLAGE Nous allons poursuivre l'étude du thermomètre électronique, en nous intéressant à son emballage. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux emballages en général, pour pouvoir ensuite

Plus en détail

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants PLASTURGIE PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention des déchets permet de concilier bénéfices économiques

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LIVRAISONS FOURNISSEURS. Maison / Loisirs / Multimédia

CAHIER DES CHARGES LIVRAISONS FOURNISSEURS. Maison / Loisirs / Multimédia CAHIER DES CHARGES LIVRAISONS FOURNISSEURS Maison / Loisirs / Multimédia Version V06 AOUT 2010 Toute modification fera l objet d une nouvelle version qui sera transmise aux fournisseurs. SOMMAIRE Direction

Plus en détail

Guide Responsable. d Emballages

Guide Responsable. d Emballages Guide Responsable du d Emballages Guide du Responsable d Emballages 1.Généralités 1.1. La Directive européenne La Directive européenne 94/62/CE relative aux emballages et aux déchets d emballages fixe

Plus en détail

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45 01 LES INCOTERMS 9 1. Comprendre les incoterms 2. Typologie des incoterms 2010 3. Savoir utiliser les incoterms Travaux dirigés... 20 Vers l épreuve Choisir le bon incoterm u Différentes situations...

Plus en détail

Courtier Logistique 1

Courtier Logistique 1 Courtier Logistique 1 Comment mettre en place un service innovant de logistique durable à destination des petites et moyennes entreprises? Responsable du Projet : MARINO CAVALLO, Province de Bologne Editeurs

Plus en détail

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport U1S1- Les intervenants de la chaine logistique U1S2- Les modes

Plus en détail

LA MISSION. Nous disposons de programmes génériques Nous créons des programmes sur-mesure selon les attentes de nos clients

LA MISSION. Nous disposons de programmes génériques Nous créons des programmes sur-mesure selon les attentes de nos clients LA MISSION Mission de Commercial(e) en Freelance Dans le cadre de notre développement, nous recherchons actuellement un(e) ou des commerciaux indépendants susceptibles de nous commercialiser des prestations

Plus en détail

LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION

LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION Par "emballage" on entend tout objet, quelle que soit la nature des matériaux dont il est constitué, destiné à contenir et à protéger des marchandises, à permettre

Plus en détail

ARTEPRINT. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! Pour rejoindre le site Digital cliquez ici.

ARTEPRINT. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! Pour rejoindre le site Digital cliquez ici. ARTEPRINT Pour rejoindre le site Digital cliquez ici. Pourquoi Imprim Vert? La nécessité de préserver l environnement afin de maintenirnotrecadredevieetceluidesgénérations futures. Lavolontéderéduirelesimpactsenvironnementaux

Plus en détail

MANUTENTION CHARGES LOURDES MANUTENTION PRODUITS UNITAIRES ROBOTIQUE MACHINES SPÉCIALES. www.fege.fr. Innover pour répondre à vos besoins

MANUTENTION CHARGES LOURDES MANUTENTION PRODUITS UNITAIRES ROBOTIQUE MACHINES SPÉCIALES. www.fege.fr. Innover pour répondre à vos besoins Innover pour répondre à vos besoins ROBOTIQUE MANUTENTION PRODUITS UNITAIRES MANUTENTION CHARGES LOURDES MACHINES SPÉCIALES Fabricant d équipements de fin de ligne premium www.fege.fr PRÉSENTATION L ENTREPRISE

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 4

Comptabilité et gestion Sujet n 4 Comptabilité et gestion Sujet n 4 CAS «LES RUBANS» Ce cas est composé de deux dossiers à traiter obligatoirement «Les Rubans», PMI occupant environ 200 personnes, est une société anonyme qui vend des rubans

Plus en détail

Votre partenaire privilégié pour. achats de produits métallurgiques

Votre partenaire privilégié pour. achats de produits métallurgiques Votre partenaire privilégié pour optimiser vos solutions en achats de produits métallurgiques Vous êtes fabricant dans les secteurs de : - Découpe, emboutissage, usinage - Transport (carrosserie, remorques

Plus en détail

Intégrateur de solutions Achats. Parce qu il est primordial de ne pas se tromper

Intégrateur de solutions Achats. Parce qu il est primordial de ne pas se tromper Intégrateur de solutions Achats Parce qu il est primordial de ne pas se tromper 2 ACHATS Logis Spécialiste des achats techniques et notamment l électronique, la connectique et l informatique. Dans une

Plus en détail

Techniques de gestion et d optimisation de l entrepôt (niveau 1) A qui s adresse cette formation? Magasiniers Chefs d équipe Chefs de service

Techniques de gestion et d optimisation de l entrepôt (niveau 1) A qui s adresse cette formation? Magasiniers Chefs d équipe Chefs de service Techniques de gestion et d optimisation de l entrepôt (niveau 1) Formation en centre A qui s adresse cette formation? Magasiniers Chefs d équipe Chefs de service Durée : 3 jours Le calendrier 2010 Tarifs

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'ACHAT DE MSF SUPPLY

CONDITIONS GENERALES D'ACHAT DE MSF SUPPLY CONDITIONS GENERALES D'ACHAT DE MSF SUPPLY Les produits et services achetés par MSF SUPPLY doivent répondre aux conditions générales ci-dessous sauf dérogation résultant d autres dispositions contractuelles

Plus en détail

Attentes de Casino en matière d emballage

Attentes de Casino en matière d emballage Attentes de Casino en matière d emballage Réduire les coûts par l emballage - 26 Novembre 2009 PINOTEAUX Thibault Responsable Optimisation Emballage tpinoteaux@groupe-casino.fr Sommaire Le Groupe Casino

Plus en détail

packup.fr Prêt à vous emballer info@packup.fr

packup.fr Prêt à vous emballer info@packup.fr packup.fr Prêt à vous emballer info@packup.fr Pack UP Group Pack UP Group possède deux sites en France et il emploie 40 personnes pour un CA de 7 M. ORGANISATION DU GROUPE Achats centralisés (négociation,

Plus en détail

- Emballage «skin pack» éco-conçu - Société MERALLIANCE

- Emballage «skin pack» éco-conçu - Société MERALLIANCE MISE AU POINT ET FABRICATION EN LIGNE SUR LE SITE DE L UTILISATEUR D UN EMBALLAGE SUPPORT DE PRODUIT ALIMENTAIRE 100% RECYCLABLE - Emballage «skin pack» éco-conçu - Société MERALLIANCE PRESENTATION DU

Plus en détail

Emballages Alimentaires

Emballages Alimentaires Emballages Alimentaires FORMATIONS 2010 INTER-ENTREPRISES Eco-conception des emballages alimentaires 24 & 25 mars 2010 - PARIS Gestion des fournisseurs d emballages et matériaux au contact en IAA 20 mai

Plus en détail