Projet de Veille Technologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de Veille Technologique"

Transcription

1 Projet de Veille Technologique Programmation carte à puce - JavaCard Ing. MZOUGHI Ines Dr. MAHMOUDI Ramzi

2 TEST Sommaire Programmation JavaCard Les prérequis... 3 I. Introduction :... 3 II. Architecture JavaCard :... 3 III. Le langage Java Card... 6 III.1 Les concepts de programmation :... 6 III.2 L'Applet carte :... 7 III.3 L'application Cliente (Application terminal)... 8 III.4 Construction d'une application Java Card :... 9 IV. Conclusion :

3 Programmation JavaCard Les prérequis I. Introduction : Java Card une technologie qui permet aux cartes à puce et à d'autres périphériques à mémoire limitée de faire fonctionner des applications écrites en langage Java. C'est une carte à puce qui peut charger et exécuter des programmes écrits en Java. Contrairement aux cartes à puce traditionnelles, les programmes exécutés par la carte ne sont pas forcément fournis par l'émetteur de carte. Pour résumer, la technologie Java Card définit une plateforme sécurisée pour cartes à puce, portable et multi-application qui incorpore beaucoup tous les avantages du langage Java. II. Architecture JavaCard : L architecture de JavaCard est illustrée par la figure suivante : Figure 1. Architecture générale JavaCard (Source : javaworld.com) 3

4 L'architecture JavaCard est composée de plusieurs couches : Méthodes natives : Les méthodes natives (native methods) sont des méthodes de bas niveaux effectuant les opérations d'entrées/sorties, de gestion de la mémoire et de gestion du coprocesseur cryptographique. Machine virtuelle Java : La machine virtuelle Java (JVM ou Java Virtual Machine) est chargée d'exécuter le bytecode obtenu après l édition des liens et la compilation. On retrouve donc la machine virtuelle java (JVM) au dessus du système d'exploitation. L' «interpreter» est le cœur de l'architecture JavaCard sur la carte. C'est le moteur d'exécution des Applets ou Cardlets. Il exécute les programmes en convertissant le code précompilé en appel aux méthodes natives. Comme pour les ordinateurs, chaque carte d'architecture devra avoir sa propre machine virtuelle. La machine virtuelle JavaCard est identique à celle de Java mais est découpée en deux parties : une sur la carte, l'autre hors carte ("Java Card Converter"). Il est donc nécessaire de pré-compiler les applications avant de les charger sur la carte Standard Class Librairies : Les Standard Class Libraries ou encore le Javacard Framework (principalement le package javacard.framework) est un ensemble d'api. L'API contient l'ensemble des classes (les outils de bases) pour créer une Applet telles que : APDU (Application Protocol Data Unit), qui est le format de communication entre la carte et le monde extérieur. Applet, c'est de cette classe que doivent étendre toutes les Applets. AID (Application Identifier), c'est un identifiant qui est associé à une Applet. Les Exceptions, qui permettent d'envoyer des Status Word d erreur. Remarque : Cet ensemble (Native Methods, Interpreter et les Standard Class Libraries) est appelé JCRE (Java Card Runtime Environment). Il est contenu dans le masque des JavaCard et est donc inamovible. 4

5 Applets : Les applets sont les applications hébergées par la JavaCard. Elles ont été écrites en langage JavaCard puis compilées avant d'être stockées sur la carte. Elles s'exécutent, chacune son tour, en réponse à une demande du lecteur de carte. Installation d'une applet : L'installation d'une applet est réalisée lors de la fabrication de la carte ou lors de sa mise à jour à partir d'un terminal (lecteur de cartes) sécurisé. L'applet est alors soit chargée en ROM (étape de fabrication), soit chargée en EEPROM (étape de mise à jour). Après que l'applet soit chargée, le JCRE va effectuer une phase de reconnaissance en appelant automatiquement la méthode publique install (). Cet appel est réalisé une fois, avant que l'applet ne soit instanciée. L'applet est alors enregistrée auprès du JCRE par le biais de la méthode publique register (). Ce dernier connait donc définitivement l'applet et pourra y faire appel lorsque le lecteur de cartes le lui demandera. Sélection, activation et désactivation d'une applet : Une applet, identifiée par une clé unique, est inactive tant qu'elle n'a pas été sélectionnée pour être exécutée. La sélection de l'applet devant s'exécuter est réalisée par le terminal. Celui-ci envoie un APDU DE COMMANDE contentant l'identifiant de l'applet visée. Le JCRE suspend alors l'exécution de l'applet active à l'aide de la méthode publique deselect () et active l'applet sélectionnée grâce à la méthode publique select (). L'applet est alors prête à recevoir des APDU de commande, le JCRE les lui redirige. Communication avec les applets : Toute applet possède une méthode publique nommée process (). Cette méthode est appelée par le JCRE lorsqu'il reçoit un APDU DE COMMANDE pour l'applet. 5

6 III. Le langage Java Card Afin d optimiser la technologie Java Card pour les environnements à mémoire limitée, seulement un certain nombre de caractéristiques bien choisies de java ont été spécifiées. Dans le tableau suivant seules les caractéristiques supportées et non supportées importantes ont été inclues : Tab. 1 Caractéristiques Java supportées et non supportées par Java Card III.1 Les concepts de programmation : Une approche traditionnelle du fonctionnement de la carte à puce, d une manière générale, est représentée par la figure ci-dessous : La carte communique avec le terminal via des commandes/réponses APDU traitées directement par le masque de la carte. Ce dernier lit, écrit et met à jour les données contenues dans l'eeprom. L'approche JavaCard est différente : 6

7 L'application cliente envoie toujours des commandes APDU mais ce sont les applets Java présentes sur la carte qui les traitent. Les applets quand à elles sont exécutées par le JCRE (Java Card Runtime Environment) via l'api JavaCard. Ceci permet donc d'adapter la carte aux applications clientes en lui chargeant l'applet correspondante. III.2 L'Applet carte : L'applet carte est un programme serveur de la JavaCard, une applet est sélectionné par le terminal par un APDU de sélection. Cette sélection est faite en fonction de l'id de l'applet qui doit être unique (représenté par la classe AID signifiant Applet ID). Une applet a les propriétés suivantes : Une fois qu'elle est installée dans la carte, elle est toujours disponible L'applet doit hériter obligatoirement de la classe javacard.framework.applet Elle doit implémenter les méthodes qui interagissent avec le JCRE : - public void install( APDU apdu ) o Appelée (une fois) par le JCRE quand l'applet est chargée dans la carte o Doit s'enregistrer auprès du JCRE (méthode register( )) - public boolean select( ) o Appelée par le JCRE quand un APDU de sélection est reçu et désigne cette applet o Rend l'applet active - public void process (APDU apdu) o Appelée par le JCRE quand un APDU de commande est reçu pour cette applet (doit être active) - public void deselect ( ) o Appelée par le JCRE pour désélectionner l'applet courante Comment une applet gère les APDU? L'unité de traitement de base d'une applet est un objet de type javacard.framework.apdu qui est transmis par le JCRE à la réception d'un APDU de commande par la carte (en provenance du terminal). La méthode process ( ) de l'applet courant est alors appelée. La lecture et l'écriture dans le buffer d'apdu se déroule comme le montre le diagramme de séquence ci dessous : 7

8 Finalement, le rôle d'une applet est d'une part de maintenir son propre état, gérer ses champs, créer des objets et les référencer pour travailler. D'autre part elle répond à des commandes APDUs (méthode process( )) avec des réponses APDUs. Pour concevoir une applet on doit effectuer les étapes suivantes : Créer les objets de base à l'installation, initialiser les champs o Implémentation de la méthode install ( ) Définir les APDUs traités par la méthode process ( ) o o Implémentation d'un analyseur de commandes Utilisation des champs et objets de l'applet Définir les traitements à la sélection et à la désélection (méthodes select ( ) et deselect( )). III.3 L'application Cliente (Application terminal) L'application cliente se trouve sur le terminal qui dialogue avec la carte : Elle implémente les classes du terminal (avec JDK) Elle communique avec le serveur (applet carte), pour cela elle s'occupe de : 8

9 o l'établissement de la liaison : envoi d un APDU de sélection avec l AID de l applet (standardisé). o l'invocation de services de l applet, c'est à dire : le codage et l'envoi d APDUs de commande conformes à ceux traités par l applet la réception et décodage des APDUs de réponse retournés par l applet Le diagramme de séquence ci dessous indique les communications entre l'application cliente avec la carte : III.4 Construction d'une application Java Card : Une application carte s'effectue en trois étapes : Ecriture du code dans la carte (application serveur = applet Java Card) : Il implémente les services. Installation de l'applet dans les cartes : Ceci permet d'initialiser les services. Le code dans le terminal (application cliente) : Il invoque les services implémentés dans l'applet. IV. Conclusion : Au fil du temps, la carte à puce a subit des évolutions majeures et qui lui ont permis de gagner la confiance des utilisateurs. L apparition de JavaCard est une étape marquante de cette évolution. 9

La technologie Java Card TM

La technologie Java Card TM Présentation interne au CESTI La technologie Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron 8 novembre 2002 Plan Qu est ce que Java Card? Historique Les avantages

Plus en détail

La carte à puce. Jean-Philippe Babau

La carte à puce. Jean-Philippe Babau La carte à puce Jean-Philippe Babau Département Informatique INSA Lyon Certains éléments de cette présentation sont issus de documents Gemplus Research Group 1 Introduction Carte à puce de plus en plus

Plus en détail

d applications embarquées en environnement Java Card TM

d applications embarquées en environnement Java Card TM Mémoire de DEA sous la direction de Serge Chaumette Sécurité et vérification d applications embarquées en environnement Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron

Plus en détail

Développement d une application Java Card 2.x sous Windows

Développement d une application Java Card 2.x sous Windows Développement d une application Java Card 2.x sous Windows khaled.garri@gmail.com samia.bouzefrane@cnam.fr Laboratoire CEDRIC Chaire Systèmes Embarqués et Enfouis CNAM 1 Java Card 2.2 - CNAM I. Outils

Plus en détail

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme 1 2 c est quoi? Technologie développée par SUN Microsystems lancée en 1995 Dans un des premiers papiers* sur le langage JAVA, SUN le décrit

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

DEMONEY : Modélisation en B et vérification de propriétés

DEMONEY : Modélisation en B et vérification de propriétés DEMONEY : Modélisation en B et vérification de propriétés Nicolas Stouls (nicolas.stouls@imag.fr) Laboratoire LSR de Grenoble / IMAG Le 6 mai 2004 Page 1/42 Objectifs Expression et vérification de propriétés

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

Interactions audio sur le site web du LIA Documentation Technique

Interactions audio sur le site web du LIA Documentation Technique 2007 Interactions audio sur le site web du LIA Documentation Technique Projet 13 - IUP Avignon Master1 TAIM 28/05/2007 2 Projet 13 : Interactions audio sur le site web du LIA Sommaire Composants de l'application...

Plus en détail

2. Structure d un système d exploitation

2. Structure d un système d exploitation Systèmes d exploitation : 2. Structure d un système d exploitation 0 Structure d un système d exploitation () Structure () APPLICATIONS SYSTEME D EXPLOITATION MATERIEL applications (jeux, outils bureautiques,

Plus en détail

La carte à puce multi-applicative

La carte à puce multi-applicative Les nouveaux enjeux de la Carte à puce Sécurisation des technologies multi-applicatives embarquées pour l utilisation élargie de la carte à puce La carte à puce multi-applicative et sa sécurité sauveron@labri.fr

Plus en détail

Introduction au langage Java

Introduction au langage Java Introduction au langage Java 1 / 24 1 Vue générale La technologie Java Le langage Java La machine virtuelle Java Résumé Plan 2 Hello World Prérequis Premier programme : 3 étapes Résumé 3 HelloWorld en

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Programmation carte à puce CH4: La norme ISO 7816

Programmation carte à puce CH4: La norme ISO 7816 Programmation carte à puce Plan du chapitre La norme ISO 7816 ISO 7816-1 ISO 7816-2 ISO 7816-3 ISO 7816-4 111 Introduction - La carte à puce est aujourd hui présente dans plusieurs secteurs : transport,

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

lava et les Bases de Données

lava et les Bases de Données lava et les Bases de Données Introduction r1 ^ arler de bases de données ou de SGBD, sous entend généralement le langage de requêtes SQL. Ce langage joue un rôle important dans la création, la manipulation

Plus en détail

Tic Tac Toe. J2ME Bluetooth. Projet LO52. Rapport de projet Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005

Tic Tac Toe. J2ME Bluetooth. Projet LO52. Rapport de projet Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005 Rapport de projet LO52 Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005 Projet LO52 Tic Tac Toe J2ME Bluetooth Université de Technologie de Belfort-Montbéliard GI04 Sommaire Introduction...2 1. La plateforme

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

Le Framework.Net. Introduction. Pourquoi.Net?

Le Framework.Net. Introduction. Pourquoi.Net? Introduction. Pourquoi.Net? Le Framework.Net Cela fait une dizaine d'années que le monde du développement est bouleversé d'une part par la programmation objet et d'autre part par les applications web.

Plus en détail

Systeme d'exploitation

Systeme d'exploitation Introduction au dévellopement de Methodes Natives Partie I : appelle de methodes C++ sous windows Auteur: Frank Sauvage. 1 \ introduction aux methodes natives : Les methodes natives sont des methodes devellopées

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 2 : Architecture Oracle Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Processus serveur 1 Mémoire PGA Architecture SGBD Oracle Processus serveur 2

Plus en détail

Logiciels embarqués et participatifs

Logiciels embarqués et participatifs Logiciels embarqués et participatifs Pierre.Paradinas @ cnam.fr Cnam/Cedric Chaire : Systèmes Enfouis et Embarqués 1 Introduction De Gemplus au CNAM L exposé La carte à microprocesseur : une plateforme

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Internet statique et dynamique Programmation côté Serveur. Programmation de sites web statiques et dynamiques. Programmation côté serveur

Internet statique et dynamique Programmation côté Serveur. Programmation de sites web statiques et dynamiques. Programmation côté serveur Programmation de sites web statiques et dynamiques Programmation côté serveur Jean CARTIER MASTER INI jcartier@laposte.net 1 SOMMAIRE Internet statique et dynamique Côté Client Le HTML : Principe de fonctionnement

Plus en détail

Java - TP3. Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet. Année 2008-2009

Java - TP3. Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet. Année 2008-2009 Java - TP3 Nicolas Baudru, Carine Guivier-Curien, Laurent Vallet Année 2008-2009 Le but de ce TD est d'écrire une application client/serveur de type msn : 1. Des clients se connectent à un serveur 2. Un

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET Projet OpNet Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET 1Présentation...3 1.1Le besoin de mobilité...3 1.2Le protocole IP Mobile...4 1.3Opnet...5 1.4Le projet...6 2La réalisation du

Plus en détail

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul Département Informatique Support de Programmation Java Préparé par Mlle Imene Sghaier 2006-2007 Chapitre 1 Introduction au langage de programmation

Plus en détail

Utilisation de GCM (Google Cloud Messaging) pour Android. Partie préliminaire éventuelle : Création d'un AVD lisant GCM

Utilisation de GCM (Google Cloud Messaging) pour Android. Partie préliminaire éventuelle : Création d'un AVD lisant GCM Utilisation de GCM (Google Cloud Messaging) pour Android Ce TP est inspiré de : http://android.amolgupta.in/2012/07/google-cloud-messaging-gcm-tutorial.html On va écrire deux parties. Une application Android

Plus en détail

RICM 4 ème année 12/1/2012

RICM 4 ème année 12/1/2012 RICM 4 ème année 12/1/2012 Examen de Systèmes Répartis Durée : 2h, Documents autorisés à l exception des livres. Le barème est indicatif. Partie A Applications Web Question 1. Dans un répertoire contenant

Plus en détail

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL Nom : Prénom : Contrôle continu Programmation objet Vous devez répondre dans les cadres aux questions posées. Documents de cours et notes personnelles autorisés. Téléphones portables, ordinateurs et calculatrices

Plus en détail

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance. Utilité. static

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance. Utilité. static Plan Environnement Client/Serveur Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 1 Rappels sur les systèmes d'exploitations / Communication par mémoire partagée

Plus en détail

Présentation du projet:

Présentation du projet: : Le but du projet est de réaliser le fonctionnement d'un jeu d échec valide. Plus spécifiquement, il consiste à implémenter l'organisation générale du jeu, et le suivi des règles du mouvement des pièces.

Plus en détail

Vers la certification des applications Java Card TM

Vers la certification des applications Java Card TM AS CNRS Sécurité logicielle : modèles et vérification Vers la certification des applications Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron 20-21 février 2003

Plus en détail

DEMONEY : description et cas d'application au projet GECCOO

DEMONEY : description et cas d'application au projet GECCOO DEMONEY : description et cas d'application au projet GECCOO Nicolas Stouls - LSR / IMAG Le 24 mars 2004 Page 1/43 Plan I. Présentation générale de DEMONEY III. Propriétés et objectifs de sécurité IV. Geccoo

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Compromission de carte à puce via la couche protocolaire ISO 7816-3

Compromission de carte à puce via la couche protocolaire ISO 7816-3 Compromission de carte à puce via la couche protocolaire ISO 7816-3 Symposium sur la sécurité des technologies de l'information et des communications, 3 au 5 juin 2015 Guillaume VINET PLAN Sécurité des

Plus en détail

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Création et utilisation d'un index de jointure LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne 2010-2011 Reponsable : Mr Thierry Grison

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\ Exercices corrigés de programmation OO Java Préparés par : Mlle Imene Sghaier Année Académique : 2006-2007 Premiers Pas I. Avant de programmer en Java Le JDK de Sun (Java Development Kit) est l outil essentiel

Plus en détail

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International PRESENTATION DE JAVA Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références 1 Qu est-ce que java? Un langage de programmation orienté objets Une architecture de Virtual

Plus en détail

Rappels Java. V.Marangozova-Martin. 1 Classes, instanciation, objets, main

Rappels Java. V.Marangozova-Martin. 1 Classes, instanciation, objets, main Rappels Java V.Marangozova-Martin 1 Classes, instanciation, objets, main Java est un langage pour la programmation orientée-objet (POO). La programmation par objets permet de structurer les programmes

Plus en détail

Cours de Java. Sciences-U Lyon. Java - Introduction Java - Fondamentaux Java Avancé. http://www.rzo.free.fr

Cours de Java. Sciences-U Lyon. Java - Introduction Java - Fondamentaux Java Avancé. http://www.rzo.free.fr Cours de Java Sciences-U Lyon Java - Introduction Java - Fondamentaux Java Avancé http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Octobre 2004 Sommaire Java Introduction Java Fondamentaux Histoire de Java Machine

Plus en détail

Cours 1. Contenu du cours : " Premières applications. " Compilation, Exécution, Chemin. " Affichage et saisie. " Types de données. " Flux de contrôle

Cours 1. Contenu du cours :  Premières applications.  Compilation, Exécution, Chemin.  Affichage et saisie.  Types de données.  Flux de contrôle Cours 1 1 Contenu du cours : " Premières applications " Compilation, Exécution, Chemin " Affichage et saisie " Types de données " Flux de contrôle " Applets " Arrays " OO de base Edition Le fichier texte

Plus en détail

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle La plate-forme DIMA Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle DIMA Bref aperçu Qu'est-ce? Acronyme de «Développement et Implémentation de Systèmes Multi-Agents» Initié par Zahia Guessoum et Jean-Pierre

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

Programmation RMI Ph. Truillet

Programmation RMI Ph. Truillet http://www.irit.fr/~philippe.truillet Ph. Truillet Octobre 2015 v. 1.7 0. déroulement du TP RMI (Remote Method Invocation) est une technologie développée et fournie par Sun à partir du JDK 1.1 pour permettre

Plus en détail

Conteneurs Adaptable Dynamiquement pour la plateforme CORBA Component Model Model

Conteneurs Adaptable Dynamiquement pour la plateforme CORBA Component Model Model Conteneurs Adaptable Dynamiquement pour la plateforme CORBA Component Model Model Journée de l'action spécifique CNRS-GET Systèmes répartis et réseaux adaptatifs au contexte ( Context-Aware ) Laboratoire

Plus en détail

TP2 : Interaction avec la carte à puce à l aide d un programme Java sous Windows

TP2 : Interaction avec la carte à puce à l aide d un programme Java sous Windows TP2 : Interaction avec la carte à puce à l aide d un programme Java sous Windows Samia BOUZEFRANE http://cedric.cnam.fr/~bouzefra/pfsem10-11.html samia.bouzefrane@cnam.fr Laboratoire CEDRIC Chaire Systèmes

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

APPLICATIONS JAVA. 1. Android. Android Partie I. Développement d'activités Java sous Android

APPLICATIONS JAVA. 1. Android. Android Partie I. Développement d'activités Java sous Android APPLICATIONS JAVA Android Partie I Ivan MADJAROV - 2014 Applications Java sous Android IvMad, 2011-2014 2 1. Android Développement d'activités Java sous Android L'objectif principal de ce cours est de

Plus en détail

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI iut ORSAY DUT Informatique Département Informatique 2008 / 2009 Travaux Pratiques n o 7 : RMI Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : savoir créer des applications client-serveur mettant en jeu des machines

Plus en détail

Spécification fonctionnelle Syllabus

Spécification fonctionnelle Syllabus 2013 2014 Université Paris Diderot Paris 7 Master 1 Informatique UFR Informatique Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm Spécification fonctionnelle Syllabus -1- TABLE

Plus en détail

POO 1/3 - Introduction à la Programmation Orientée Objet. Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.

POO 1/3 - Introduction à la Programmation Orientée Objet. Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2. POO 1/3 - Introduction à la Programmation Orientée Objet Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr Sommaire Les Langages de Programmation Premier Programme Les Objets Objets

Plus en détail

Programmation n-tiers. Chapitre III - Les Servlets

Programmation n-tiers. Chapitre III - Les Servlets Institut Supérieur des Études Technologiques de Kasserine Département Technologies de l'informatique Chapitre III - Les Servlets DSI21 Introduction A la base, les serveurs web sont seulement capables de

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault SIO-65291 Page 1 de 5 1- Objectifs généraux Applications Web dynamiques Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault acquérir les principes et concepts fondamentaux dans le domaine d'applications

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

Programmation Java. Madalina Croitoru

Programmation Java. Madalina Croitoru Programmation Java Madalina Croitoru Madalina Croitoru 2002 2006 Univ. Aberdeen 2006 2008 Univ. Southampton Depuis 2008 Univ. Montpellier II Contact: Page web: www.lirmm.fr/~croitoru/teaching.html Email:

Plus en détail

Guide d'utilisation du CFEnet Local, version 2 1 / 8

Guide d'utilisation du CFEnet Local, version 2 1 / 8 Livrable Automate de Transmission des Fichiers CFEnet, version 2 : Guide d'utilisation Version Auteur Validation Date de diffusion Destinataires Version de travail Thierry Mallard Thierry

Plus en détail

Systèmes distribués. Les Sockets

Systèmes distribués. Les Sockets Systèmes distribués Plusieurs technologies existent : Les sockets Les remote procedure call (RPC) Remote Method Invocation (RMI) Les Sockets L'utilisation des Sockets nécessite De gérer le codage et le

Plus en détail

Fonctionnement du serveur Z39.50

Fonctionnement du serveur Z39.50 Fonctionnement du serveur Z39.50 Table des matières 1 Configuration du serveur...2 1.1 Comportement du serveur...2 1.2 Configuration de la traduction z39.50 -> base de données...2 1.3 Configuration du

Plus en détail

Exploitation de l Active Directory

Exploitation de l Active Directory Exploitation de l Active Directory Mise à jour Date Version Auteur Diffusion Description 30/11/2013 1.0 VALAYER - JUGE 02/12/2013 Installation, réplication sauvegarde, restauration, de l AD. Ajout d utilisateurs

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

VM Card. Manuel des paramètres des fonctions étendues pour le Web. Manuel utilisateur

VM Card. Manuel des paramètres des fonctions étendues pour le Web. Manuel utilisateur VM Card Manuel utilisateur Manuel des paramètres des fonctions étendues pour le Web 1 Introduction 2 Écrans 3 Paramètres de démarrage 4 Info fonctions avancées 5 Installer 6 Désinstaller 7 Outils administrateur

Plus en détail

Philippe Gandy - 1 septembre 2015. Basésur les notes de coursde Daniel Morin et RochLeclerc

Philippe Gandy - 1 septembre 2015. Basésur les notes de coursde Daniel Morin et RochLeclerc Philippe Gandy - 1 septembre 2015 Basésur les notes de coursde Daniel Morin et RochLeclerc Présentationet lecture du plan de cours Introduction sur Java Installation d Eclipseet créationde workspace Conventions

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Utilitaire de récupération des données

Utilitaire de récupération des données MDECOM32 pour Windows 95 Utilitaire de récupération des données Le logiciel MDECom32.EXE permet à l'utilisateur d'établir une communication avec le terminal pour émettre ou recevoir des données. MDECom32

Plus en détail

FICHE PRATIQUE www.marchespublics.nc

FICHE PRATIQUE www.marchespublics.nc FICHE PRATIQUE www.marchespublics.nc UTILISATION DU COMPTE D UTILISATEUR ENTREPRISE Réf. Version Date de la version Auteur FPE2 1.0 11/09/2014 support@calneo.fr 1 OBJET DU DOCUMENT Cette fiche pratique

Plus en détail

Java EE Cours 1. Présentation Générale. Cours de 2 e année ingénieur

Java EE Cours 1. Présentation Générale. Cours de 2 e année ingénieur Java EE Cours 1 Présentation Générale Cours de 2 e année ingénieur 1 Présentation du cours Objectifs Développement d applications Web robustes «Ne pas réinventer la roue» utilisation d un framework 1 Apprentissage

Plus en détail

Manuel d installation De la Cryptolib CPS Dans un environnement client/serveur TSE/CITRIX

Manuel d installation De la Cryptolib CPS Dans un environnement client/serveur TSE/CITRIX Manuel d installation De la Cryptolib CPS Dans un environnement client/serveur TSE/CITRIX Sommaire 1 Contexte... 3 2 Configuration requise... 4 3 Description de l installation (version GALSS)... 5 3.1

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Héritage presque multiple en Java (1/2)

Héritage presque multiple en Java (1/2) Héritage presque multiple en Java (1/2) Utiliser deux classes ou plus dans la définition d'une nouvelle classe peut se faire par composition. class Etudiant{ int numero; Diplome d; float passeexamen(examen

Plus en détail

JAXB pour le XML-Binding

JAXB pour le XML-Binding JAXB pour le XML-Binding Eric BELLARD JAXB pour le XML-Binding... 1 Introduction...1 But du document...1 Lexique... 1 Articles liés... 2 JAXB (Java Architecture for XML Binding)...2 Utilisation de JAXB...3

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Valum micro-framework web. Guillaume Poirier-Morency poirigui@iro.umontreal.ca

Valum micro-framework web. Guillaume Poirier-Morency poirigui@iro.umontreal.ca Valum micro-framework web Guillaume Poirier-Morency poirigui@iroumontrealca Résumé Valum est un micro-framework web écrit en Vala génèse et historique du langage Vala présentation du framework Valum exemples

Plus en détail

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 7 JavaServer Pages (1) JSP. Programmation Web coté serveur

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 7 JavaServer Pages (1) JSP. Programmation Web coté serveur Plan Environnement Client/Serveur Cours 7 JavaServer Pages (1) kn@lri.fr 7.1 Principe 7.2 Rappels HTTP 7.3 Le serveur web Tomcat Programmation Web coté serveur JSP 2/28 (rappel) génération de pages-web

Plus en détail

Il se présente sous forme d un service Windows qui interroge un webservice distant toutes les (n) minutes. 1. PREREQUIS

Il se présente sous forme d un service Windows qui interroge un webservice distant toutes les (n) minutes. 1. PREREQUIS IXBUS TRANSMETTEUR Le transmetteur permet d envoyer des fichiers présents dans des dossiers au serveur ixbus. Tous les transferts se font en sortie de la machine cliente (protocole HTTP(S)). Cela évite

Plus en détail

Projet Master 1ere année Sujet n 13 :

Projet Master 1ere année Sujet n 13 : BANON Daniel CAPON François CARRERE Jean-Charles IUP Avignon Master 1 TAIM Projet Master 1ere année Sujet n 13 : Interactions audio sur le site web du LIA A l attention de messieurs Nocéra, Favre et Larcher

Plus en détail

Chapitre III : implémentation du système GML

Chapitre III : implémentation du système GML I. Introduction Après avoir établi une étude conceptuelle de notre système, nous passons à l implémentation de l application définis et détaillée au chapitre précédent tout en présentant les outils utilisés

Plus en détail

Projet Android (LI260)

Projet Android (LI260) Projet Android (LI260) Nicolas Baskiotis Université Pierre et Marie Curie (UPMC) Laboratoire d Informatique de Paris 6 (LIP6) S2-2013 Plan LI260 : description et informations pratiques Android en quelques

Plus en détail

Module d anonymisation

Module d anonymisation Module d anonymisation Préambule Ce module permet d «anonymiser» un fichier, c est à dire de masquer les informations qu il contient en fonction de règles préalablement spécifiées. Le fichier généré par

Plus en détail

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5 Le service FTP 1) Présentation du protocole FTP Le File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l échange informatique de fichiers sur

Plus en détail

Éléments de programmation et introduction à Java

Éléments de programmation et introduction à Java Éléments de programmation et introduction à Java Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-20 Les différents langages informatiques

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

Projet Magistère: SSL

Projet Magistère: SSL Université Joseph Fourier, IMA Janvier 2010 Table des matières 1 Introduction 2 Qu est ce que SSL? 3 Historique de SSL/TLS 4 Théorie à propos du fonctionnement de SSL 5 Structure d un certificat 6 SSL

Plus en détail

Projet tutoré. Groupe: Yashine,Resnays, Martial,Amadou, Alain Tuteur: Moez Essaidi Objet: Module de Reporting Ad hoc

Projet tutoré. Groupe: Yashine,Resnays, Martial,Amadou, Alain Tuteur: Moez Essaidi Objet: Module de Reporting Ad hoc Projet tutoré Groupe: Yashine,Resnays, Martial,Amadou, Alain Tuteur: Moez Essaidi Objet: Module de Reporting Ad hoc Sommaire 2 Le projet Le Cadre Description Cahier des charges Architecture L'équipe La

Plus en détail

Conception Plateforme Messagerie

Conception Plateforme Messagerie Conception Plateforme Messagerie Date du document Vendredi 19 mai 2006 Sommaire du document I. Introduction...1 II. Une vision globale du système...1 1. Le diagramme de classes UML...1 2. Détail des méthodes

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail