Eric Bertrand 08/11/06 Maître de conférence 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eric Bertrand ebertrand@ixis-cib.com. 08/11/06 Maître de conférence 1"

Transcription

1 Calcul parallèle des options MC. Eric Bertrand 1

2 Plan Contexte du calcul parallèle Qualités requises Architecture Outillage Problèmes rencontrés perspectives 2

3 Contexte du calcul parallèle Excel Sophis Toolkit C++ Toolkit C++ Calcul Batch Sophis Oracle Toolkit C++ Ressources ce calcul parallèle 3

4 Qualité requises vues du trader Rapidité d exécution Réactivité Les «petites demandes» finissent avant la fin des «grosses demandes» Transparence Appels implicites automatiques Tolérance aux pannes transparente Mémoire «courte» Caching des calculs. 4

5 Qualité requises vue par l exploitation Simplicité des procédures de démarrage Indicateurs de fonctionnement temps réel Normal Dégradé - Panne Simplicité du diagnostic & procédure d intervention Ex : Suppression d un nœud de calcul en panne. Consommation «raisonnables» des ressources partagées Réseau et espace disque 5

6 Qualité requises vues des quants Activité pricing Même besoins que les traders Activité développement de pricer Simplicité de la phase de parallélisation des pricer Connectivité des pricers parallèles avec les différents environnement (Sophis/excel/batch) Traçabilité de l activité du système parallèle pour son amélioration Debug Tuning des algorithmes 6

7 Architecture de parallélisation La granularité des demandes de calcul est l option => Réactivité pour les traders Sophis Toolkit C++ Répartiteur & Cache Le calcul d un book demande autant de calculs élémentaire Que d options parallélisés. Noyaux de calcul Calcul MC 1 par processeur. 7

8 Aspects technologiques Les processus client PC Windows + Sophis + Orbix + Oracle Les processus Cache/Noyaux Unix (Sun & Linux) + Orbix Communication CORBA 2.3. Utilisation intensive du POA. (Orbix) TCP/IP Codage C++ pour les caches et noyaux Codage JAVA pour le gestionnaire de ressource. 8

9 Réactivité : processus cache & noyau multi-thread Client 1 Client 2 de files d attentes des demandes des postes clients. demandes sont prises en compte en parallèles. de gestion des priorités tion de pool d objet. Cache 1 2 Noyaux

10 Relation Cache/Noyaux : Algorithme des fourmis Client 1 : Découpage Cache Tirages MC 3 : attente du signal de fin 4: agrégation 2 :Création des fourmis N N N N Tant que tirage a faire Demander une plage Effectuer le calcul S autodétruire 10

11 Tolérance aux pannes En cas de panne du cache, les calculs s effectuent en local En cas de panne d un noyau, le paramétrage de l algorithme des fourmis permet de répartir sur les autres noyaux. Utilisation d une politique de timer de garde sur les calculs Lien avec le gestionnaire de ressource. 11

12 Gestion des ressources de calcul Mode simple Un cache accède à des noyaux qui lui sont affectés statiquement (fichiers de configuration). Mode RM (Resource Managment) Les ressources caches et noyaux sont supervisées. État/charge Le gestionnaire de ressource connaît l état des demande de calcul et leurs avancements. Les clients s adressent à lui pour choisir un cache Les caches s adressent à lui pour choisir N noyaux Les caches et les noyaux lui rendent compte de leurs avancements. 12

13 Architecture NON RM Client Sophis Serveur de nom msbiarritz serveurpa2 msbyzance-01 msbyzance-02 msbyzance-03 msbyzance-04 IFCKernel0 IFCKernel0 IFCKernel0 IFCKernel0 IFCKernel0 13

14 Gestion des ressources Supervision des ressources Accès depuis Internet explorer Connaître dynamiquement l état des serveurs Superviser la charge des fermes de calcul Gestion dynamique du parc Gestion centralisée des fermes de calcul Activer/désactiver des nœuds de calcul Allouer en temps réel la puissance de calcul en fonction de la demande. 14

15 Architecture RM (Resource Managment) Navigateur IE Applette de supervision (JAVA) Client Sophis Serveur web Pc de contrôle ResourceManager (JAVA) Serveur de nom Nouvelle machine msbiarritz IFCKernel0 serveurpa2 serveurpa2 msbyzance-02 msbyzance-03 msbyzance-01 msbyzance-04 IFCKernel0 IFCKernel0 IFCKernel0 IFCKernel0 IFCKernel0 15

16 Superviseur Un outils de supervision pour observer le gestionnaire de ressources. Les caches Les noyaux Les processus «auxiliaires» de l infrastructure 16

17 Visu des caches et des noyaux 17

18 Répartition de charge Poste sophis A Poste sophis B Cache PA2 Cache PA2 Cache PA2 N N N N N N N N N N N N N N N 18

19 Effort de parallélisation Les options calculés en MC très adéquate pour la parallélisation Gain quasi linéaire en fn du nombre de processeurs dans de bonnes condition Attention aux préparatifs Au codage À l éxécution 19

20 Difficultés au codage «Faible» culture du parallélisme Les réflexes du code MT ne sont pas acquis pour tous les quants. Les développements se situent sur plateforme windows et en C++ Pb de portage Code écrit à remanier pour être parallélisable. Les technologies CORBA/C++ demandent une habitude importante. Couplage avec l environnement Sophis 20

21 Difficultés à l exécution Les options demandant des efforts de préparation important Calibrage Les options demandant des volumes de données importantes Matrice de volatilité locale 21

22 Problèmes de transmission des données Le codage des pricers en C++ utilise des structures STL ou de bas niveau Leur transport sur un bus CORBA ne peut se faire sans une transformation en type CORBA/C++ 22

23 2 Approches opposées Le soft est vu d emblé comme distribué Les interfaces entre les objets options/actions/matvolloc sont décrites en IDL La parallélisation est naturelle. Le soft est vu comme une bibliothèque C++ Les encodeurs/décodeurs compatibles CORBA demande un effort de développement Le code soit être «adapté pour la parallélisation» 23

24 Conclusion La parallélisation des option MC ne pose pas de vrais problèmes hormis de génie logiciel Ce n est pas vrais pour celles demandant un effort de préparation (calibration) important et un volume de données important. La culture de développement ne permet pas d imposer une approche centrée sur CORBA 24

25 Perspectives Amélioration du caching Gestion des demandes plus fines Priorités des demandes Prédiction des temps de calcul Parallélisation des travaux de préparation (calibration) Elargissement des technologies d interfaces DCOM, WS, XML Amélioration du process de parallélisation. 25

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard Clusters for Application Service Providers (www.laas.fr/casp) T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard 1 Généralités Le monde du calcul dans un environnement ASP Les ASP : Application Service Provider

Plus en détail

Clusters de PCs Linux

Clusters de PCs Linux Clusters de PCs Linux Benoit DELAUNAY delaunay@in2p3.fr Centre de Calcul de l'in2p3 Plan Historique PC au CCIN2P3. Une première étape. Une réponse à la demande. Une véritable orientation. La place des

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000.

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. : comparaison de, et avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. JF. Garcia, F. Lévigne, M. Douheret, V. Claudel 30 mars 2011 1/34 Table des Matières 1 2 3 4 5 6 7 1/34 Présentation du sujet Présentation

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Cours 1 Université du Luxembourg Enseignement : Professeur:. But du cours : Connaître les systèmes d exploitation. Se familiariser avec UNIX. Environnement de programmation : PC sous Windows avec Cygwin

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats.

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Retour d expérience RATP Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Les intervenants Alexis Bourgeois Chef de projet MOE (front web)

Plus en détail

Cloud Computing et SaaS

Cloud Computing et SaaS Cloud Computing et SaaS On a vu fleurir ces derniers temps un grands nombre de sigles. L un des premiers est SaaS, Software as a Service, sur lequel nous aurons l occasion de revenir. Mais il y en a beaucoup

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

The job scheduling company. The job scheduling Company. Visual TOM V5

The job scheduling company. The job scheduling Company. Visual TOM V5 The job scheduling Company Visual TOM V5 0 Fonctionnalités actuelles Fonctionnel Planification et ordonnancement évolués permettant de concevoir des modèles complexes Intégration aux systèmes et logiciels

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

plan Virtualisation Plan Systèmes d exploitation centralisés 1 IMA 13 mars 2015 Contrôle de l accès aux ressources Interface avec les systèmes invités

plan Virtualisation Plan Systèmes d exploitation centralisés 1 IMA 13 mars 2015 Contrôle de l accès aux ressources Interface avec les systèmes invités plan Virtualisation s d exploitation centralisés 1 IMA Sources : 13 mars 2015 Chapitre 16 de Operating System Concepts (9ème édition), de Silberschatz, Galvin et Gagne Cours de Gérard Padiou, 1IMA 2012-2013

Plus en détail

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Protégez votre univers Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Avantages Gestion centralisée de protection des postes de travail des serveurs de fichier Windows et des serveurs de messagerie

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Retour d expérience d utilisation d un cloud en Astrophysique BOSS. Cécile Cavet, Nicolás Busca, Michèle Detournay.

Retour d expérience d utilisation d un cloud en Astrophysique BOSS. Cécile Cavet, Nicolás Busca, Michèle Detournay. au Retour d expérience d utilisation d un Cloud en Astrophysique : le projet Cécile Cavet, Nicolás Busca, Michèle Detournay Centre François Arago (FACe), Laboratoire APC, Université Paris Diderot 27 Novembre

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

CASP. Cluster for Application Service. Provider

CASP. Cluster for Application Service. Provider CASP Cluster for Application Service Provider 1 CASP : généralités Le monde du calcul dans un environnement ASP Les ASP : Application Service Provider : fournisseurs de services liés à du calcul intensif

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Très chers, Vous trouverez dans les pages suivantes une explication détaillée du fonctionnement de l outil de supervision de réseau NetVisor.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

FICHE PRODUIT. - Système industriel de dosage pondéral de matières plastiques utilisé sur les lignes d injection

FICHE PRODUIT. - Système industriel de dosage pondéral de matières plastiques utilisé sur les lignes d injection 1 / Matériel : DOSEUR PONDERAL DPX - Section : MAINTENANCE 2 / Présentation du produit : - Système industriel de dosage pondéral de matières plastiques utilisé sur les lignes d injection 3 / Points forts

Plus en détail

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere 15/11/2013 Par Aymeric BLERREAU Dans le cadre de l obtention du BTS SIO SISR Services Informatiques aux Organisation option Solution d Infrastructure,

Plus en détail

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1 MACHINE VIRTUELLE VSPHERE Projet Personnalisé Encadré 1 Aymeric Blerreau 15/11/2013 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Description... 2 3 Contexte... 3 3.1 Contexte... 3 3.2 Objectifs... 3 3.3 Solution envisageable...

Plus en détail

Analyse et mesure de performances du calcul distribué

Analyse et mesure de performances du calcul distribué Analyse et mesure de performances du calcul distribué Mohsine Eleuldj Département Génie Informatique, EMI eleuldj@emi.ac.ma CruCID Workshop, EMI, Rabat, 5 au 7 juillet 1999 Motivation Types d applications

Plus en détail

Les technologies de supervision des réseaux informatiques

Les technologies de supervision des réseaux informatiques BTS SIO 2 - PPE Les technologies de supervision des réseaux informatiques Guilhem CALAS Mission 3 SOMMAIRE I. Présentation de la supervision... 2 II. Fonctionnement de la supervision... 3 1. Fonctionnement...

Plus en détail

La terminologie informatique: autoévaluation

La terminologie informatique: autoévaluation La terminologie informatique: autoévaluation Document: f0947test.fm 01/07/2015 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION Ce test est une auto-évaluation

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Gestion de la mémoire sous VMware ESX

Gestion de la mémoire sous VMware ESX Gestion de la mémoire sous VMware ESX 1. Introduction Le partage de ressources offert par la virtualisation apporte des avantages par rapport à des architectures traditionnelles. Cela permet d avoir plus

Plus en détail

Guide d installation. Serveur TeamAgenda STS. Version Windows

Guide d installation. Serveur TeamAgenda STS. Version Windows Installation/Configuration TeamAgenda STS Guide d installation Serveur TeamAgenda STS Version Windows 1 Installation/Configuration TeamAgenda STS Objectifs Installer le Serveur TeamAgenda STS Configuration

Plus en détail

Un méta-modèle pour l automatisation du déploiement d applications logicielles

Un méta-modèle pour l automatisation du déploiement d applications logicielles Équipe Adèle Un méta-modèle pour l automatisation du déploiement d applications logicielles Noelle.Merle@imag.fr 28/10/2004 Conférence DECOR'04 1 Plan Motivations et contexte Méta-modèle de déploiement

Plus en détail

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Les Clusters Les Mainframes Les Terminal Services Server La virtualisation De point de vue naturelle, c est le fait de regrouper

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données 2 Principes Stockage des données dans la mémoire volatile d un ordinateur Problèmes Stockage temporaire «Petits» volumes de données Langages

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix Un NetApp F85 à l IFSIC Les raisons d un choix Plan Introduction Cahier des charges DAS? NAS ou SAN? Serveur «généraliste» ou appliance? Le choix NetApp Limites du F85 Conclusion 2 Introduction Le constat

Plus en détail

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4 Rapport Load Balancing et migration Printemps 2001 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SYNTHESE CONCERNANT LE LOAD BALANCING ET LA MIGRATION... 4 POURQUOI FAIRE DU LOAD BALANCING?...

Plus en détail

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION 1 N Alcomp transfert de compétences vers nos clients» «Le 2 A : Formations ORACLE A1 : Fondamentaux : Sommaire A2 : Cursus développement : A3 : Cursus Administration : B1

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

cours 1 : introduction à la virtualisation Olivier FLAUZAC olivier.flauzac@univ-reims.fr

cours 1 : introduction à la virtualisation Olivier FLAUZAC olivier.flauzac@univ-reims.fr cours 1 : introduction à la virtualisation Olivier FLAUZAC olivier.flauzac@univ-reims.fr plan Généralités Que virtualiser? Différents types de virtualisation Les outils de la virtualisation 1 généralités

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Console de supervision en temps réel du réseau de capteurs sans fil Beanair

Console de supervision en temps réel du réseau de capteurs sans fil Beanair Console de supervision en temps réel du réseau de capteurs sans fil Beanair Véritable console de supervision temps réel, le BeanScape permet de modéliser, de visualiser et d administrer en temps réel le

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Mission HAUTDISPO-WEB

Mission HAUTDISPO-WEB Mission HAUTDISPO-WEB Intitulé Propriétés Présentation Rapide Durée estimée en heures Savoir-faire SI mobilisés en priorité Documents joints Modalités de réception Serveur Web hautement disponible Description

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

Systèmes d'exploitation

Systèmes d'exploitation Systèmes d'exploitation Rôle d'un système : virtualisation Virtualisation du processeur Virtualisation de la mémoire Virtualisation du disque Virtualisation interface utilisateur Virtualisation du réseau

Plus en détail

2. Structure d un système d exploitation

2. Structure d un système d exploitation Systèmes d exploitation : 2. Structure d un système d exploitation 0 Structure d un système d exploitation () Structure () APPLICATIONS SYSTEME D EXPLOITATION MATERIEL applications (jeux, outils bureautiques,

Plus en détail

Tracer Summit Serveur web

Tracer Summit Serveur web Tracer Summit Serveur web Accéder par le Web au système de gestion technique centralisée de Tracer Summit Mai 2002 BAS-PRC014-FR Introduction Le serveur web de Tracer Summit permet d exploiter le système

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Ordinateur, système d exploitation

Ordinateur, système d exploitation Ordinateur, système d exploitation 2014-09-02 1 Système d exploitation Machine de von Neumann : seul un programme s exécute. Besoins utilisateurs : plein de programmes. Système d exploitation (Operating

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

Code Produit Nom Produit Dernière mise à jour. AM003 Alias Mobile On Demand Licence 1 mois 27/04/2015

Code Produit Nom Produit Dernière mise à jour. AM003 Alias Mobile On Demand Licence 1 mois 27/04/2015 www.alias-ad.com ALIAS MOBILE DESIGNER Des solutions innovantes pour la création d applications de gestion accessibles aux appareils mobiles (tablettes et smartphones) en client léger. Code Produit Nom

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Sécurité des entrepôts de données dans le Cloud Un SaaS pour le cryptage des données issues d un ETL

Sécurité des entrepôts de données dans le Cloud Un SaaS pour le cryptage des données issues d un ETL Sécurité des entrepôts de données dans le Cloud Un SaaS pour le cryptage des données issues d un ETL Présenté par Hana Gara Kort Sous la direction de Dr Jalel Akaichi Maître de conférences 1 1.Introduction

Plus en détail

Calcul haute performance (CHP-HPC). Utilisation des supercalculateurs

Calcul haute performance (CHP-HPC). Utilisation des supercalculateurs Calcul haute performance (CHP-HPC). Utilisation des supercalculateurs Pascal Rochon (UQO-ISFORT) Sommaire 1. Pourquoi utiliser le CHP 2. Définition des termes utilisés 3. Organismes qui chapeautent le

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

«Scale-to-fit» Storage

«Scale-to-fit» Storage LIVRE BLANC «Scale-to-fit» Storage Faites évoluer votre stockage de façon totalement transparente grâce au «Scale-to-Fit» de Nimble Storage. Ce livre blanc explique comment les solutions Nimble Storage

Plus en détail

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 1 Contents 1 Introduction 3 2 Documents et matériels 3 2.1 Document et matériel octroyé:....................................

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs Modèle de Machine 1a: Mém. Partagée Tous les processeurs sont connectés à une large partagée. Appelée Symmetric Multiprocessors (SMPs) SMPs de Sun, HP, Intel, IBM Puces Multicoeur, exceptées celles qui

Plus en détail

Chapitre 2 : Abstraction et Virtualisation

Chapitre 2 : Abstraction et Virtualisation Virtualisation et Cloud Computing Chapitre 2 : Abstraction et Virtualisation Objectifs Présenter la notion de niveaux d abstraction séparés par des interfaces bien définies Description des avantages et

Plus en détail

BELLEMARE, David 07140462. GERMAIN, Mathieu 07214016 IFT630. Projet distribué. Password Cracker. Présenté à : M. Gabriel Girard

BELLEMARE, David 07140462. GERMAIN, Mathieu 07214016 IFT630. Projet distribué. Password Cracker. Présenté à : M. Gabriel Girard BELLEMARE, David 07140462 GERMAIN, Mathieu 07214016 Processus concurrents et parallélisme IFT630 Projet distribué Password Cracker Présenté à : M. Gabriel Girard Université de Sherbrooke Département d

Plus en détail

A-TEAM. ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C. Site Web: http://mooproject.neocities.org

A-TEAM. ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C. Site Web: http://mooproject.neocities.org A-TEAM ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C Site Web: http://mooproject.neocities.org 1 SOMMAIRE : I. Planning des phases 4 1-Lancement..5 2-Elaboration. 5 3-Construction 5 4-Transition.6

Plus en détail

Groupe de discussion. Contexte

Groupe de discussion. Contexte Groupe de discussion Systèmes distribués Contexte Explosion d'internet a redéfini les systèmes distribués Client-server Web Pair à pair Internet 2 octobre 2003 Systèmes distribués 2 Modèle Pair à Pair

Plus en détail

COMMUNICATION ET RESEAUX

COMMUNICATION ET RESEAUX ORDINATEUR NOM: Prénom: Classe: Date: L'ordinateur se caractérise par: - sa rapidité : - ses possibilités de calculs : - ses capacités de stockage : - sa mémoire : - son système d'exploitation : 2 STRUCTURE

Plus en détail

LOGICIEL DE SUPERVISION ARClim

LOGICIEL DE SUPERVISION ARClim I. SOLUTION SUR MESURE POUR LA SUPERVISION...3 II. PRESENTATION...4 III. FONCTIONS ET AVANTAGES DU SUPERVISEUR...4 IV. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT...5 V. INTERFACE UTILISATEUR...6 VI. SCHEMA DE RESEAU...8

Plus en détail

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau

ACTION PROFESSIONNELLE N 4. Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION. Option Administrateur de Réseaux. Session 2003. Sécurité du réseau ACTION PROFESSIONNELLE N 4 Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de Réseaux Session 2003 Sécurité du réseau Firewall : Mandrake MNF Compétences : C 21 C 22 C 23 C 26 C 34 Installer

Plus en détail

Sauvegarde des données au LAAS

Sauvegarde des données au LAAS Sauvegarde des données au LAAS Laurent Blain, LAAS-CNRS 1 Configuration Technique 1 Serveur de sauvegarde connecté à une bibliothèque de bandes 1 bibliothèque Qualstar 88132 3 lecteurs LTO-2 100 bandes

Plus en détail

La supervision décisionnelle par Adeo Informatique. Solution de supervision

La supervision décisionnelle par Adeo Informatique. Solution de supervision La supervision décisionnelle par Adeo Informatique Solution de supervision 2 Objectifs Supervision : surveiller, prévoir et éviter Si j attends la panne Durée de la panne Signes avant coureurs PANNE Appel

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

Forex VPS Mode d emploi

Forex VPS Mode d emploi Forex VPS Mode d emploi Bienvenue sur le serveur de trading qui vous est proposé par Nicolas Tuffier et merci d avoir accordé votre confiance à ce service. AVERTISSEMENT IMPORTANT Les investissements dans

Plus en détail

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne Architecture de déploiement d un système réparti Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne I. Introduction Contexte du travail. Étude du déploiement. Modélisation

Plus en détail

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus.

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus. GESTION DE LA MEMOIRE SOUS UNIX La mémoire est une ressource critique car elle conditionne les temps de traitements. Différentes options SAS sont disponibles pour utiliser au mieux la mémoire de la machine.

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

Système d exploitation Partie I

Système d exploitation Partie I Sécurité des Serveurs Windows 2008/2003 Système d exploitation Windows IIS 7.0 / IIS 6.0 Serveur Web Ivan Madjarov, IUT-R&T, Kourou,2010 Les objectifs Cette présentation a pour objectif de démontrer qu'on

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

Configuration système requise

Configuration système requise Configuration système requise La configuration système requise pour Quark Publishing Platform indiquée ci-dessous est une configuration de base, mais le nombre d'utilisateurs, d'éléments multimédias et

Plus en détail

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE...

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... 4 CE QUI CHANGE POUR L'UTILISATEUR... 5 LE ROLE DE L'ADMINISTRATEUR... 5 LE MATERIEL... 5 CONFIGURATION SYSTEME... 6 DEPANNAGE... 7 DROITS DE L UTILISATEUR POUR

Plus en détail

Gestion autonome de flots d exécution événementiels

Gestion autonome de flots d exécution événementiels Gestion autonome de flots d exécution événementiels Fabien GAUD, M2R S&L Équipe SARDES (INRIA/LIG) 18 juin 2007 1 / 31 Sommaire 1 Introduction 2 État de l art 3 Contribution 4 Évaluation de performances

Plus en détail

IBM Lotus Domino Designer 6.5.1

IBM Lotus Domino Designer 6.5.1 Créez rapidement des applications multi-plateformes pour automatiser les processus métier et améliorer l efficacité de votre workflow IBM Lotus Domino Designer 6.5.1 Créez, testez et déployez rapidement

Plus en détail

Dématérialisez, classez et partagez facilement vos documents d entreprise

Dématérialisez, classez et partagez facilement vos documents d entreprise Open Bee Scan Portal TM Dématérialisez, classez et partagez facilement vos documents d entreprise 85 kg de papier sont aujourd hui consommés par employé de bureau et par an (soit près de trois ramettes

Plus en détail

SAS ENTERPRISE MINER : LA MIGRATION DE PROJETS

SAS ENTERPRISE MINER : LA MIGRATION DE PROJETS SAS ENTERPRISE MINER : LA MIGRATION DE PROJETS Après une présentation rapide des modes d utilisation de SAS Enterprise Miner et de ses versions, depuis celle intégrée au sein de SAS au client Java, l objet

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

ComputeMode : transformer une

ComputeMode : transformer une ComputeMode : transformer une salle de PC Windows en cluster Linux Philippe Augerat CASCIMODOT 19 novembre 2004 la société ICATIS! SAS créée le 28 janvier 2004 avec un capital de 37 Ke! Issue du Laboratoire

Plus en détail

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Alexandre Ancel Cemosis / Université de Strasbourg 13 Janvier 2015 1 / 20 Plan 1 Environnement logiciel & matériel 2 Formats de fichier

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT

LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT FR LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT Modula WMS Avantages découlant de l utilisation de Modula WMS OPTIMISATION Gestion statique ou dynamique des emplacements pour éviter d inutiles redondances. GAIN DE TEMPS

Plus en détail