LE FRAME RELAY Introduction

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE FRAME RELAY Introduction"

Transcription

1 LE FRAME RELAY Introduction Le relais de trames (Frame Relay) est une évolution simplificatrice de la commutation par paquets X.25. Principes identiques sans assurer l intégrité des données et le contrôle de flux. Le relais de trames n utilise que la couche 2 du modèle OSI. les paquets sont transportés de nœud en nœud dans les trames, Pas de mécanismes de reprise au niveau 3 Pourquoi? Un constat : la qualité des supports de transmission c est considérablement amélioré. L introduction des fibres optiques réduit considérablement le taux d erreur Elle permet des reprises de transmissions uniquement de bout en bout. La plupart des contrôles réalisés par X.25 deviennent inutile. Support de cours 1/28

2 FRAME RELAY Introduction Le réseau est constitué d'un ensemble de nœuds interconnectés par un maillage quelconque. Les interconnexions sont des voies à haut débit Le réseau relais de trames travaille en mode connecté. Deux types de circuits virtuels. les circuits virtuels permanents (PVC) établis par l'opérateur lors de l'abonnement Les circuits virtuels commutés (SVC) établis sur l initiative de l'usager. Usager 1 UNI Nœud FR NNI Nœud FR Nœud FR Nœud FR Usager 2 UNI : User to Network Interface NNI : Network to Network Interface. Support de cours 2/28

3 FRAME RELAY NORMALISATION Le Relais de Trames n est pas un protocole de réseau mais un standard qui définit l interface au réseau. Basé sur les recommandations I.122 de l ITU-T dénommé "Framework for Providing Additional Packet Mode Services". Ce document décrit les services orientés paquets sur RNIS, utilisant les formats et spécifications de niveau liaison LAPD (Q.921). Seules les fonctions de composition de trames de LAPD sont utilisées par le relais de trames. Aux Etats-Unis, l interface d accès est standardisée par le comité T1S1 sous le standard ANSI T1.606, T1.617 et T En Europe, les standards sont I.233, Q.922, Q.933. Organisme de Normalisation Objet Description des services I.233 T1.606 Fonctions de base Q.922 T1.618 Accès et signalisation Q.933 T1.617 Les données sont transférées dans des trames de type HDLC. La couche 2 a été divisée en deux sous-couches : La sous-couche noyau (Core) La sous-couche EOP Element Of Procédure Support de cours 3/28

4 FRAME RELAY Présentation de couches 1 et 2 La couche 1. Assure la transparence binaire. L interface n est pas précisée par la norme (plusieurs disponibles) La couche 2. Remarque : la sous-couche EOP est facultative et laissée au choix de l utilisateur. Support de cours 4/28

5 FRAME RELAY Format des trames du Noyau L information à transporter sur le réseau est encapsulée et restituée à l autre bout. Trame de type HDLC dérivée de LAP-D. Format d'une trame Frame Relay Fanion : séquence DCLI (Data Link Connexion Identifier) : contient l identificateur de lien virtuel = champ d adresse. FECN (Forward Explicit Congestion Notification) : indiqué une congestion en amont. BECN (Backward Explicit Congestion Notification) : indique une congestion en aval. C/R (Command / Response) : bit non utilisé. DE (Discard Eligibility) : bit indiquant les trames préférentielles pour la destruction en cas de congestion. EA (Extended Address) : bit indiquant une extension de l adressage. FCS Frame Check Sequence Support de cours 5/28

6 FRAME RELAY Le champ adresse Champ Adresse étendu Adresse 1 DLCI c/r EA 0 Adresse 2 DLCI F E C N B E C N DE EA 1 Adresse 1 DLCI c/r EA 0 Adresse 2 DLCI F E C N B E C N DE EA 0 Adresse 3 DLCI EA 1 Adresse 1 DLCI c/r EA 0 Adresse 2 DLCI F E C N B E C N DE EA 0 Adresse 3 DLCI EA 0 Adresse 3 DLCI EA 1 Valeur du DLCI pour l adressage de base. Support de cours 6/28

7 FRAME RELAY Fonctionnement général l adressage DLCI Numéro de circuit virtuel entre l utilisateur et le réseau Signification locale Identique au NVL X.25 Station A Station B Vers B (DLCI 102) Vers C (DLCI 100) Vers A (DLCI 300) Vers C (DLCI 100) Station C Réseau Frame Relay Vers A (DLCI 200) Vers C (DLCI 201) Origine DLCI Destination DLCI Station A Station A Station B Station C Station B Station C Mécanismes Réseau fait la liaison entre DCLI de départ et d arrivée Chaque nœud possède une table de commutation Support de cours 7/28

8 FRAME RELAY Le traitement des erreurs Rappel : le traitement des erreurs n est pas effectué dans le réseau. Chaque commutateur vérifie l intégrité de la trame Délimitation de la trame Validation du DLCI Contrôle d erreur (FCS) Support de cours 8/28

9 FRAME RELAY Le contrôle d admission Simplification du protocole = suppression de tout contrôle de flux. Conséquences : problème de congestion du réseau. Solutions Mécanisme de contrôle d admission Mécanisme de signalisation ( bit ECN, Explicit Congestion Notification) Le Mécanisme d admission Le CIR (Committed Information Rate) débit moyen garanti par le réseau Somme Cir <= capacité du lien Valeur située entre le débit crête et le débit moyen sur la durée d'une connexion L EIR (Excess Information Rate) Le Tc (Committed Rate Measurement Interval).Débit maximal autorisé Committed Burst Size, Bc. Nombre maximum de bits pouvant être transmis pendant l'intervalle de temps T. Bc = T * CIR = Bc Excess Burst Size, Be. Nombre maximum de bits que le réseau peut transmettre en excès pendant l'intervalle T. Support de cours 9/28

10 FRAME RELAY Traitement des trames en excès. Be + Bc Bc Le réseau relais de trames surveille si le flux de trafic de l'utilisateur respecte son contrat. En cas de débit excessif, le réseau peut réduire le débit rejeter des informations de trames. Utilisation du bit DE (Discard Eligibility). Quantité < Bc Trames transmises bit DE=0. Bc < Quantité <= Bc + Be bit DE à 1. Volume transmis dans un premier temps Détruites si nœud de transition proche ou en situation de saturation. Problème : retransmission des trames Solution mécanismes de contrôle de congestion Support de cours 10/28

11 FRAME RELAY Contrôle de congestion garantir une bonne qualité de service pour les usagers Le contrôle de congestion repose sur les bits FECN et BECN BECN (1) FECN BECN Bits FECN Envoyé dans la direction de la congestion Un nœud en congestion positionne le bit FECN Les nœuds en aval sont informés Bits BECN Utilisé dans le sens inverse de la congestion Principe : alerter les émetteurs qu ils causent ou contribuent à la congestion. Limites L information de congestion est véhiculée dans les trames de données. La remontée de l information de congestion ne se fait que si le récepteur à de l information à faire remonter. Elle est inéquitable car même les équipements non responsables de la congestion sont «invités» à ralentir leurs émissions. Solutions : protocoles de signalisation Support de cours 11/28

12 FRAME RELAY Le protocole CLLM (Consolided Link Layer Management) Mécanisme optionnel Ce protocole permet au nœud en état de congestion d en avertir ses voisins ainsi que la source de la congestion. Utilisation du DLCI 1023 (séparé du flux de données) ou des bits ECN. Le message contient une liste de DLCI et demande implicitement au(x) propriétaires du DLCI de suspendre la transmission. Le format du message CLLM est le suivant (format DLCI 2 octets) Support de cours 12/28

13 LE PROTOCOLE LMI (Local Management Interface) Le protocole LMI est une signalisation complète séparée du transport de données. Adaptation de la signalisation Q.931 du RNIS. Service optionnel, utilise le DLCI 0, disponible uniquement au niveau de l interface utilisateur (UNI) Informe l usager de l état du réseau et de la configuration. En particulier : notifie l addition, la suppression, l état et la disponibilité d un PVC met en œuvre un mécanisme d interrogation au niveau physique et des PVC. Format de la trame LMI Drapeau 0x7E Champ adresse DLCI = 0 Champ de contrôle Trame non numérotée (0x03) Discriminateur de Protocole LMI = 0x8 (CVP) Q.931 = 0X9 (CVC) Référence d appel = 0, sauf CVC (Q.931) Type de Message Longueur Elément d information Données FCS Support de cours 13/28

14 FRAME RELAY Etablissement d un CVC Les messages d établissement CV sont acheminés sur le DLCI 0. Contiennent les paramètres de la liaison demandée. Mécanismes généraux ETTD RESEAU ETTD Setup Call proceding Setup Connect Connect ECHANGE DE DONNEES Disconnect Disconnect Release Release completed Release Support de cours 14/28

15 L ENCAPSULATION Généralités Le relais de trames assure le transport de protocoles divers (X.25, TCP/IP). Encapsulation ou tunneling Architecture générale. EQUIPEMENT 1 Protocole A EQUIPEMENT 1 Protocole A Relais Frame Relay Relais Protocole A A FR A FR A A Protocole A Protocole A Encapsulé dans FR Protocole A Normalisation Encapsulation X.25 ANSI/TI.617 Annexe G Multi-protocole RFC 1490 Support de cours 15/28

16 L ENCAPSULATION L encapsulation X.25 Transport X.25 dans le relais de trames La trame LAP-B est directement encapsulée dans la trame FR. X.25 BOUT en BOUT X.25 X.25 LAP-B physique Phys FR. LAP-D noyau PHYS FR. LAP-D noyau PHYS Phys LAP-B physique LAP-B FRAME RELAY LAP-B Encapsulation de la trame LAP-B Fanion Adresse Q.922 Fanion Adresse LAP-B Champ Contrôle GFI NVL Type Données FCS LAP-D Fanion FCS LAP-B Fanion Support de cours 16/28

17 L ENCAPSULATION L ENCAPSULATION MULTI-PROTOCOLES Utilise la trame non numérotée de LAP-D Fanion Champ Adresse DLCI Contrôle 0x03 PAD 0x00 NLPID Données Utilisateurs = PDU encapsulée NLPID 0x00 0x08 0x80 0x81 0x82 0x83 0xCC Protocole Non valide (PAD) Protocole Non ISO SNAP CLNP ISO ES-IS ISO IS-IS IP FCS Fanion Champs PAD. Utilisé pour l alignement. Prend la valeur 0x00. Contrôle. Valeur 0x03. NLPID. Identifie le protocole encapsulé. Support de cours 17/28

18 FRAME RELAY Exemple de routage IP synoptique Routeur SO.1 S DLCI 1 DLCI2 DLCI 4 DLCI S1 S Routeur 3 Routeur 2 L interface série du routeur 1 S0 est «divisée» en deux. A chacune de ces sous-interfaces correspond un réseau d interconnexion. Il est possible de router les réseaux 2 et 3 à partir de cette seule interface. Autre utilisation : router de façon compartimentée deux flux différents entre deux réseaux. Support de cours 18/28

19 ATM Asynchronous Transfer Mode Pousse plus loin le concept proposé par Frame Relay La commutation est réalisée au niveau matériel (commutation de niveau 1) Comment? cellules de tailles réduites cellules de tailles fixes Structure générale de la cellule ATM 48 octets + 5 octets d'entête temps de traversée très faibles (10 microsecondes) adaptée à des débits de commutation très élevés (1 à 10 Gb/s) Conséquences capable d'utiliser des interfaces de débits très variés de 2 à 622 Mb/s dans l avenir : plusieurs giga bits. naturellement multimédia réseaux IRLE Support de cours 19/28

20 L ATM Architecture générale Un modèle en 3 couches flux vidéo Flux de données (SDU) flux audio Couche d'adaptation et de convergence AAL Couche ATM blocs de 48 octets (cellules) ATM cellules ATM Couche physique PHY bits La couche Physique assure l adaptation et la transmission des cellules sur le support physique. La couche ATM effectue le contrôle d erreur, la commutation et le multiplexage des cellules. Normes AAL avis I.362 et I.363 ATM avis I.361 Physique avis I.432 Support de cours 20/28

21 L ATM Architecture générale (2) Similaire dans sa conception avec celle de Frame Relay Station A AAL Segmentation/Réassemblage Traitement des erreurs Synchronisation émetteur/récepteur Station B AAL ATM phys ATM phys Acheminement Commutation Contrôle d erreur ATM phys ATM phys Support de cours 21/28

22 La cellule ATM La taille de la cellule ATM est de 53 octets (5 pour l entête) Format de l entête GFC VPI VPI VCI VCI VCI PTI CLP HEC Signification des champs GFC. (Generic Flow Control). VCI. (Virtual Channel Identifier). Voie virtuelle. VPI. (Virtual Path Identifier). Représente les chemins virtuels au sein d un commutateur ATM. PTI. (Payload Type Identifier). Bit 1 indique si cellule de données de contrôle ou utilisateurs. Bit 2. Si données utilisateurs, sert à la gestion des congestions (bit EFCI). Bit 3. A 1 indique que les données transportent des données d administration (OAM) CLP. (Cell Loss Priority). A 1 indique que la cellule pourra être ignorée en cas de congestion. HEC. champ utilisé par la couche TC (sous-couche physique) pour la détection et l autocorrection simple. Support de cours 22/28

23 LA COUCHE PHYSIQUE Avis I.432 La couche physique fournit à la couche ATM un service de transport de cellules Divisée en deux sous-couches AAL ATM TC PMD Couche physique Média La couche PMD PDH SDH ATM pur (cellules) transmission des bits sur le support synchronisation horloge La couche TC (Transmission Convergence) Adaptation des débits (ajout de cellules vides) Gestion des en-têtes des cellules Contrôle des erreurs (champ HEC) Adaptation des cellules aux trames de support de transmission o SDH Synchronous Digital Hierarchy o PDH Plesiochronous Digital Hierarchy o Le mode cellule (ATM 25 et ATM 100) Support de cours 23/28

24 ATM est un mode connecté La couche ATM Deux niveaux de connexion existent : Circuits virtuels (VC ou Virtual Channel) Conduits virtuels (VP ou Virtual Path) Assimilable à un faisceau de VC multiplexé VP : Concepts de multiplexage permettant de faciliter la mise en oeuvre et la performance des commutateurs. Circuits virtuels Conduits virtuels Commutation des CV Brassage des VP Brassage des VP Commutateur/ Brasseur Brasseur La connexion peut être : permanente, établie à l'avance commutée, établie à la demande Fonctionnalités Acheminement des cellules Ajout et retrait des entêtes ATM Contrôle de flux Adaptation des débits Contrôle d admission Support de cours 24/28

25 LA COUCHE ATM Fonctionnalités Le contrôle de débit à la source UPC (User Parameter Control) Contrôle le trafic par rapport au contrat de service Trafic conforme transmission Trafic excédentaire transmission marquage des cellules (CLP à 1) Trafic excédentaire et congestion destruction des cellules Le contrôle de congestion Gestion du bit EFCI Similaire au mécanisme EFCN du Frame Relay En retour, émission de cellules RM (Ressource Management) Les commutateurs émettent des cellules RM vers les usagers pour : o leur demander de réduire le débit, o les informer du débit disponible. Le contrôle d admission CAC (Connection Admission Call) Permet de définir un certain niveau de service (QoS) Efficient si UPC 5 classes de services définies dans l ATM Forum Support de cours 25/28

26 LA COUCHE AAL ATM Adaptation Layer Interface d accès à la couche ATM pour les équipements Divisé en deux sous couche CS SAR ATM La sous-couche SAR (Segmentation an Reassembly) Interface avec la couche ATM Segmentation des PDU en cellules Assemblage des cellules en PDU La sous-couche CS (Convergence sublayer) Divisée en 5 classes de services (AAL 1 à 5) Relation temporelle Débit Mode connexion Usages AAL1 AAL2 AAL 3/4 AAL 5 Sensible à la Peu sensible à la stabilité stabilité CONSTANT VARIABLE Connecté Connecté Connecté ou non Emulation de Voix, vidéo Transfert Réseaux circuit (voix, en mode de fichiers locaux vidéo) compressé Support de cours 26/28

27 LA COUCHE AAL Les services AAL1 Trafic à débit constant (Constant Bit Rate) Voix et vidéo sur RLD Assure la synchronisation des horloges Compensation des dispersions de temps Séquencement des cellules. AAL2 Trafic à débit variable (Variable Bit Rate) Gestion de cellules partiellement vide Voix et vidéo compressée Applications temps réel AAL3/4 Transport de données Périmées AAL5 Simplification de AAL3/4 Introduite par l ATM Forum Destinée à l interconnexion des RLE Support de cours 27/28

28 ATM Le service AAL 5 Le service ALL 5 réalise l adaptation pour le transfert de données tel que : IP sur ATM Emulation LAN Fonctionnement général TRAME TRAME C S PDU SAR AAL 5 PDU SAR PDU SAR S A R PDU SAR La sous-couche de convergence ajoute Un bloc de remplissage si nécessaire Un suffixe de 8 octets à la trame La sous couche SAR fragmente la PDU CS La couche ATM constitue les cellules Support de cours 28/28

Le relais de trames ( Frame Relay)

Le relais de trames ( Frame Relay) 1. Principes généraux du Frame Relay Architecture générale Le Frame Relay est une évolution de la commutation par paquets X25. Il établit, en mode connecté, une liaison virtuelle entre les deux extrémités.

Plus en détail

Le Relayage de Trames Frame Relay. André-Luc BEYLOT

Le Relayage de Trames Frame Relay. André-Luc BEYLOT Le Relayage de Trames Frame Relay André-Luc BEYLOT 1 Frame Relay Historique Architecture Protocolaire Contrôles Conclusion et Perspectives 2 Historique Fiabilité des supports de communication Simplification

Plus en détail

Frame Relay. Objectifs. Evolution. Apports. Fonctionnement. Contrôle d admission et de trafic. Frame Relay (1/18)

Frame Relay. Objectifs. Evolution. Apports. Fonctionnement. Contrôle d admission et de trafic. Frame Relay (1/18) Frame Relay Objectifs Evolution Apports Fonctionnement Contrôle d admission et de trafic Frame Relay (1/18) Objectifs Meilleure utilisation des Liaisons Louées Adaptation aux Nouvelles Applications Prise

Plus en détail

ATM: Asynchronous Transfer Mode

ATM: Asynchronous Transfer Mode ATM: Asynchronous Transfer Mode Basé sur la transmission et commutation de paquets Connexions virtuelles et multiplexage asynchrone des données (sur un ou plusieurs supports physiques Contrôle minimale

Plus en détail

ATM: Asynchronous Transfer Mode

ATM: Asynchronous Transfer Mode : Asynchronous Transfer Mode Basé sur la transmission et commutation de paquets Connexions virtuelles et multiplexage asynchrone des données (sur un ou plusieurs supports physiques Contrôle minimale pour

Plus en détail

Réseaux Haut Débit ATM. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Réseaux Haut Débit ATM. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Réseaux Haut Débit André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Historique et Motivations Architecture Générale : Couches, AAL, Couches et Interfaces normalisées Commutation

Plus en détail

Préparation TP Frame Relay. Relecture de la tentative 3

Préparation TP Frame Relay. Relecture de la tentative 3 1 sur 6 06/02/2009 11:12 Préparation TP Frame Relay Relecture de la tentative 3 Continuer 1 Dans une trame Frame Relay, le champ "Protocol Discriminator" sert à distinguer le type de protocole réseau encapsulé.

Plus en détail

Les Couches d adaptation à l ATM : AAL

Les Couches d adaptation à l ATM : AAL Les Couches d adaptation à l ATM : AAL Introduction Couche Utilisateur AAL ATM PHY AAL-SAP CS SAR ATM-SAP SAR : Segmentation and Reassembly CS : Convergence Sublayer 2 Service ATM Aspects Temporels Indépendance

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 4 - ATM : Asynchronous Transfert Mode Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT I.321 COMITÉ CONSULTATIF INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU NUMÉRIQUE AVEC INTÉGRATION DES SERVICES (RNIS) ASPECTS GÉNÉRAUX ET FONCTIONS

Plus en détail

Chap. I Généralités sur les réseaux. Partie A : Architecture des réseaux

Chap. I Généralités sur les réseaux. Partie A : Architecture des réseaux Chap. I Généralités sur les réseaux Un réseau de transmission de données est l ensemble des ressources (équipements physiques et logiciels) liées à la transmission et permettant l échange de données entre

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Plan de la présentation Chapitre 4 - ATM : Asynchronous Transfert Mode 1 Claude Duvallet 2 Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com

Plus en détail

EXAMEN RESEAUX A9 ½ valeur 17264

EXAMEN RESEAUX A9 ½ valeur 17264 Conservatoire National des Arts et Métiers EXAMEN RESEAUX A9 ½ valeur 17264 Deuxième session : 18 septembre 2000 Durée 2 H Chaire des Réseaux session septembre 2000 1 Examen Réseaux Cycle A Première partie

Plus en détail

Technologie Frame Relay

Technologie Frame Relay Technologie Frame Relay N. Lebedev CPE Lyon lebedev@cpe.fr Frame Relay 2006 2007 1 / 36 Plan I 1 Précurseurs : X.25, RNIS Commutation de paquets ou circuits Réseau unique, intégration des services 2 Concepts

Plus en détail

Règle de notation pour : correctness of response 2 points for Option 3 0 points for any other option Valeur maximum =2

Règle de notation pour : correctness of response 2 points for Option 3 0 points for any other option Valeur maximum =2 Quelle affirmation décrit le mieux l avantage que présente le relais de trames par rapport à une ligne louée ou à un service RNIS? Les clients disposent d une plus grande flexibilité pour définir leurs

Plus en détail

Commutation & Relayage de Trames. Plan. Techniques de Transfert. Relais de trames: Introduction. Principe de fonctionnement du relais de trames

Commutation & Relayage de Trames. Plan. Techniques de Transfert. Relais de trames: Introduction. Principe de fonctionnement du relais de trames Commutation & Relayage de Trames Ahmed BADER - DNSys UTBM 2003/04 1 Plan Techniques de Transfert Relais de trames: Introduction Principe de fonctionnement du relais de trames Catégorie de service et QoS

Plus en détail

ATM. Concepts de Base ( Définition? Objectifs? Cellules? Connexion? Modèle? Trafic? ) LAN Emulation. IP Over ATM (Classical IP) MPOA

ATM. Concepts de Base ( Définition? Objectifs? Cellules? Connexion? Modèle? Trafic? ) LAN Emulation. IP Over ATM (Classical IP) MPOA ATM Concepts de Base ( Définition? Objectifs? Cellules? Connexion? Modèle? Trafic? ) LAN Emulation IP Over ATM (Classical IP) MPOA ATM (1/40) Concepts de base " Contrary to common misconceptions, ATM is

Plus en détail

ATM. Mode de transfert asynchrone. (Asynchronous Transfer Mode) Jean-Patrick Gelas Université de Lyon

ATM. Mode de transfert asynchrone. (Asynchronous Transfer Mode) Jean-Patrick Gelas Université de Lyon ATM (Asynchronous Transfer Mode) Mode de transfert asynchrone Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Sources TODO... Historique Premières normes ATM : milieu des années 1980 Premier projet de recherche

Plus en détail

Les AAL. par Bernard COUSIN ATM. ATM Adaptation Layer. (/home/kouna/d01/adp/bcousin/cours/aal.fm- 9 Mars :56)

Les AAL. par Bernard COUSIN ATM. ATM Adaptation Layer. (/home/kouna/d01/adp/bcousin/cours/aal.fm- 9 Mars :56) Les AAL par Bernard COUSIN cb (/home/kouna/d01/adp/bcousin/cours/aal.fm- 9 Mars 1999 16:56) ATM Bernard Cousin- IFSIC -Université Rennes I 1 Plan Présentation La couche AAL1 La couche AAL2 La couche 3/4

Plus en détail

François JANNIN Janvier 2010 Exposé Informatique et Réseaux 3 ème année

François JANNIN Janvier 2010 Exposé Informatique et Réseaux 3 ème année François JANNIN Janvier 2010 Exposé Informatique et Réseaux 3 ème année 1. SONET - SDH, généralités 2. SDH, du conteneur au STM 3. Topologie, protection des réseaux SDH 4. IP over SONET / SDH 1. De PDH

Plus en détail

Couche Liaison : Protocoles

Couche Liaison : Protocoles Plan Couche Liaison : Protocoles HDLC PPP MAC ET LLC Quelques protocoles Réseaux publics de télécommunications HDLC Liaison point à point (connexion à Internet) PPP Réseaux locaux MAC et LLC Quelques protocoles

Plus en détail

-Partie8- Les Réseaux X.25 et Frame Relay

-Partie8- Les Réseaux X.25 et Frame Relay -Partie8- Les Réseaux X.25 et Frame Relay Bibliographie X.25, auteur? Dunod (voir bibliotheque université) Réseaux Hauts Débits ATM et RLI Maurice Gagnaire Interedition - 1999 Quelques sites web : www.frforum.com

Plus en détail

Université Moulay Ismaïl ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE MEKNES

Université Moulay Ismaïl ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE MEKNES Université Moulay Ismaïl ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE MEKNES aux réseaux: et TCP/IP 31/03/2017 Plan 1 2 3 Plan 1 2 3 Architecture de réseau Pour que les données transmises de l émetteur vers le récepteur

Plus en détail

Principes de Base (1/25) Principes de Base

Principes de Base (1/25) Principes de Base Principes de Base Un réseau pourquoi faire? Quelle architecture de communication faut-il déployer? A quoi sert la Normalisation? Quel débit et combien de Bande Passante? Quel Multiplexage utiliser? Comment

Plus en détail

Réseaux étendus. Table des matières

Réseaux étendus. Table des matières Table des matières Chapitre 1 : Généralités sur les réseaux... 3 1. Pourquoi les réseaux?... 3 2. Notion de réseau... 3 3. Réseau extrémité... 4 4. Le coeur du réseau... 4 5. Transfert des données à travers

Plus en détail

Réseaux haut débit: ATM

Réseaux haut débit: ATM Réseaux haut débit: ATM Rami Langar LIP6/PHARE Rami.Langar@lip6.fr RTEL 1 Plan Introduction Architecture ATM Connexions ATM Cellule ATM Classes de service Couche AAL Contrôle de trafic Contrôle de congestion

Plus en détail

Les Protocoles de Liaison de Données

Les Protocoles de Liaison de Données Les Protocoles de Liaison de (OSI niveau 2) cours@urec.cnrs.fr Les Protocoles de Liaison de 1997 Bernard TUY Modifications 1999 Vincent Roca Page 1 Rappels Niveau OSI = 1 fournit les procédures et les

Plus en détail

Architectures Protocolaires pour le haut débit. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Architectures Protocolaires pour le haut débit. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Architectures Protocolaires pour le haut débit André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Panorama Historique La couche physique : PDH, SDH La solution ATM Packet

Plus en détail

Réseau Haut Débit. Le réseau ATM

Réseau Haut Débit. Le réseau ATM Réseau Haut Débit Le réseau ATM Préalable : Multiplexage! Capacité à transmettre sur un seul support physique (voies hautes vitesses) des données provenant de plusieurs équipements (voies basse vitesse)!

Plus en détail

Frame Relay Principes et applications

Frame Relay Principes et applications TELECOM 98 Frame Relay Principes et applications Matthieu BRIAND (mattbr@mail.dotcom.fr) Avril 1997 Abstract Throughout the history of information technology, there have been many changes in the way in

Plus en détail

- Partie 2 - La Couche Liaison

- Partie 2 - La Couche Liaison - Partie 2 - La Couche Liaison exemple avec HDLC Ahmed Mehaoua 2006 - page 1 PLAN Ahmed Mehaoua 2006 - page 2 1. La couche physique : Rappel 2. La couche Liaison de données Définition et fonctions Services

Plus en détail

Protocole PPP (S4/C2) Liaisons série point à point

Protocole PPP (S4/C2) Liaisons série point à point Protocole PPP (S4/C2) b Liaisons série point à point Connexion série : les informations circulent sur un fil, un bit de données à la fois. Il y a donc un fil pour un sens et un autre fil pour l autre sens.

Plus en détail

Internet et la vidéo numérique

Internet et la vidéo numérique Internet et la vidéo numérique Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée Flux asynchrones, synchrones et isochrones Un flux est l ensemble des trames échangées entre 2 applications Un flux est asynchrone

Plus en détail

Réseaux Partie 4 : Exercices

Réseaux Partie 4 : Exercices Réseaux Partie 4 : Exercices IUT de Villetaneuse R&T 1 ère année Laure Petrucci 25 mars 2013 1 Introduction au réseau Internet Exercice 1.1 : Interconnexion de réseaux locaux distants On considère deux

Plus en détail

Cette séquence va aborder la problématique de la standardisation des échanges entre systèmes connectés à un réseau et des deux modèles qui en ont

Cette séquence va aborder la problématique de la standardisation des échanges entre systèmes connectés à un réseau et des deux modèles qui en ont Cette séquence va aborder la problématique de la standardisation des échanges entre systèmes connectés à un réseau et des deux modèles qui en ont résulté, le modèle OSI et le modèle TCP/IP. 1 Les éditeurs

Plus en détail

Option 2, Option 3, and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 2, Option 3, and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quelles sont les deux couches du modèle OSI dans lesquelles un réseau étendu fonctionne? (Choisissez deux réponses.) Couche physique Couche liaison de données Couche réseau Couche transport Couche présentation

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Fame Relay? Frame Relay a remplacé le protocole X25 comme nouvelle technologie à base de commutation de paquets Standardisé en 1990,

Plus en détail

Chap.6: Les services de réseau

Chap.6: Les services de réseau Chap.6: Les services de réseau 1. Les fonctions de la couche réseau Adressage Routage Contrôle de congestion et de flux Fragmentation et détection d erreurs 2. Les services de la couche réseau Mode datagramme:

Plus en détail

Introduction à Frame Relay. Protocole FR

Introduction à Frame Relay. Protocole FR Introduction à Frame Relay 1 Protocole FR Les réseaux Frame Relay sont: Des réseaux à accès multiples comme les protocoles des LAN Plusieurs périphériques peuvent être connectés au réseau Non-Broadcast

Plus en détail

Stas Documentation. Version. Telecom-Object

Stas Documentation. Version. Telecom-Object Stas Documentation Version Telecom-Object juil. 13, 2017 Stas 1 Constitution du service 3 2 Accès DSL asymétrique 5 2.1 Accès ADSL............................................... 5 2.2 Accès VDSL...............................................

Plus en détail

Architecture Fonctionnelle Générique des Réseaux de Transport : G.805. EFORT

Architecture Fonctionnelle Générique des Réseaux de Transport : G.805. EFORT Architecture Fonctionnelle Générique des Réseaux de Transport : G.805 EFORT http://www.efort.com Les diverses fonctions qui composent un réseau de télécommunication peuvent être classées en deux groupes

Plus en détail

Réseaux Haut Débit. Etude de 3 architectures. Quelques problèmes de débit ATM MPLS. Commutation Ethernet et Vlan

Réseaux Haut Débit. Etude de 3 architectures. Quelques problèmes de débit ATM MPLS. Commutation Ethernet et Vlan Réseaux Haut Débit Etude de 3 architectures ATM commutation de cellules, circuits virtuels MPLS commutation de paquets IP Commutation Ethernet et Vlan Quelques problèmes de débit Architecture commutateur

Plus en détail

Trame Ethernet. 64 octets longueur 1518 octets

Trame Ethernet. 64 octets longueur 1518 octets Trame Ethernet 64 octets longueur 1518 octets Préambule SFD destination 7 octets 1 octet source Longueur Données utiles Bourrage FCS 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets Préambule SFD destination

Plus en détail

X.25-3 Le niveau paquet dans X.25

X.25-3 Le niveau paquet dans X.25 X.25-3 Le niveau paquet dans X.25 CARACTERISTIQUES GENERALES Service en mode connecté Paquets de longueur maximale de l ordre de 1000 bits Format général de l en-tête de paquets X.25 Fragment de données

Plus en détail

Un protocole est un ensemble de règles, ou convention, qui détermine le format et la transmission des données.

Un protocole est un ensemble de règles, ou convention, qui détermine le format et la transmission des données. MODÈLE OSI Le but des réseaux est de faire communiquer plusieurs ordinateurs ensemble. Si les hommes communiquent entreeux grâce aux différentes langues, les ordinateurs utilisent différents protocoles.

Plus en détail

Couche liaison de données

Couche liaison de données Chapitre 7 Exploration 1 Couche liaison de données - Page 1 sur 35 Couche liaison de données Pour permettre aux utilisateurs de communiquer, le modèle OSI divise les fonctions d un réseau de données en

Plus en détail

Année Protocole de liaison de données. Nicolas Baudru mél : page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année Protocole de liaison de données. Nicolas Baudru mél : page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Protocole de liaison de données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Protocole de liaison de données (couche 2

Plus en détail

Architecture des réseaux

Architecture des réseaux Architecture des réseaux P. Anelli - F. Harivelo Université de la Réunion 2011-2012 P. Anelli - F. Harivelo Architecture des réseaux 2011-2012 1 / 43 Réseau, kesako? Un réseau est un ensemble d objets

Plus en détail

Théorie sur la transmission de la parole

Théorie sur la transmission de la parole Théorie sur la transmission de la parole 2ème partie Plan Principe Les éléments de base la numérisation la transmission le trafic téléphonique 2010/2011 Pascal Mouchard 1 2010/2011 Pascal Mouchard 2 les

Plus en détail

La Couche Réseau (couche 3 de l OSI et de TCP/IP)

La Couche Réseau (couche 3 de l OSI et de TCP/IP) La Couche Réseau (couche 3 de l OSI et de TCP/IP) Introduction au routage 175 Les services de la couche réseau La couche réseau (3) fournit des services à la couche transport (4) : Acheminement des messages

Plus en détail

B. Les modèles OSI et TCP/IP

B. Les modèles OSI et TCP/IP B. Les modèles OSI et TCP/IP I. LE MODELE OSI 1. Description du modèle OSI (Open Systems Interconnection) Le processus d envoi de données peut être décomposé en plusieurs tâches : Reconnaissance des données,

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux Frame Relay fournissent plus de fonctionnalités et de bénéfices que les connexions point-à-point

Plus en détail

Le Protocole HDLC. Omar Cheikhrouhou Département Informatique. Omar Cheikhrouhou 1

Le Protocole HDLC. Omar Cheikhrouhou Département Informatique. Omar Cheikhrouhou 1 Le Protocole HDLC Omar Cheikhrouhou enis01amor@yahoo.fr Département Informatique Omar Cheikhrouhou 1 Références Cours d Olivier Glück http://www710.univ-lyon1.fr/~ogluck/index.html 2 Rappel (fonctionnalité

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

Réseaux. Services de circuits virtuels X.25, Frame Relay, ATM. Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (Second semestre 2009-2010)

Réseaux. Services de circuits virtuels X.25, Frame Relay, ATM. Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (Second semestre 2009-2010) Réseaux Services de circuits virtuels X.25, Frame Relay, ATM Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis (Second semestre ) Jean-Pierre Lips (jean-pierre.lips@unice.fr) (à partir du cours de Jean-Marie

Plus en détail

Les protocoles HDLC et X25. cours de Michel Fizaine. (transcription Marc Rochiccioli) IUT Paris V 2001

Les protocoles HDLC et X25. cours de Michel Fizaine. (transcription Marc Rochiccioli) IUT Paris V 2001 Réseaux 23 mai 2001 Les protocoles HDLC et X25 cours de Michel Fizaine (transcription Marc Rochiccioli) IUT Paris V 2001 Cours de Michel Fizaine (transcription Marc Rochiccioli) IUT Paris V - 2001 - page

Plus en détail

5. La Couche Réseau (couche 3 de l OSI)

5. La Couche Réseau (couche 3 de l OSI) 5. La Couche Réseau (couche 3 de l OSI) 5.1 Introduction 5.2 Grands principes du routage 5.3 Congestion Introduction au routage 143 Services de la couche Réseau La couche réseau (3) fournit des services

Plus en détail

Analyse des couches OSI et TCP-IP.

Analyse des couches OSI et TCP-IP. Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Analyse des couches OSI et TCP-IP C-A-001.doc juillet 14 1-12 Sommaire 1. Analyser le rôle de chaque couche des modèles réseaux (OSI

Plus en détail

Les protocoles série des WAN

Les protocoles série des WAN Les protocoles série des WAN Les formats de trame (niveau 2) Les routeurs CISCO sur les lignes série des WAN utilisent au choix les deux modes d'encapsulation point-à-point les plus répandus dans les réseaux

Plus en détail

Les routeurs. Les systèmes d adressage

Les routeurs. Les systèmes d adressage Les routeurs Niveau de fonctionnement ½ Equipement de niveau 3 (réseau) du modèle OSI ½ Utilise les systèmes d adressage de niveau 3 (IP / IPX) pour acheminer les données Application Application Présentation

Plus en détail

Chapitre 2: Architecture des réseaux

Chapitre 2: Architecture des réseaux Chapitre 2: Architecture des réseaux Plan Introduction Le modèle de référence Quelques fonctions La normalisation Conclusion et Commentaires ISIMa 2010/2011 1 Introduction Les réseaux informatiques doivent

Plus en détail

Interconnexion de réseaux

Interconnexion de réseaux Interconnexion de x Un premier exemple d interconnexion : les ponts (déjà vu) Limitations : nombre restreint de x homogènes (ou utilisant le même schéma d adressage) Les problèmes de l interconnexion Hétérogénéité

Plus en détail

MODÈLE OSI ET TCP/IP TD Étude de trames.

MODÈLE OSI ET TCP/IP TD Étude de trames. SI2 MODÈLE OSI ET TCP/IP TD Étude de trames. Page 1 Capture de trame grâce a wireshark : pour cela choisir l interface réseau puis start Puis je vais filtrer les trame http Voir ce qu il y a dans une trame

Plus en détail

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h)

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h) Réseaux et Transmission de Données 3 - Couche Liaison Maîtrise EEA Olivier Fourmaux Basé sur la 3éme édition du livre du Pr. A. S. Tanenbaum : Computer Networks Plan du cours de RTD 1. Introduction (3h)

Plus en détail

Protocoles de transmission de données

Protocoles de transmission de données Protocoles de transmission de données par Guy PUJOLLE Professeur à l Université de Versailles 1. Architecture en couches des protocoles : concepts de base... E 7 150-2 1.1 Notion de service... 2 1.2 Unités

Plus en détail

La couche liaison de données: sous-couche MAC

La couche liaison de données: sous-couche MAC La couche liaison de données: sous-couche MAC (Medium Acces Control) Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.fr 0 Rappel: problèmes à résoudre Avant d envoyer le fichier : Vérifier que la machine

Plus en détail

Couche 2/OSI: LIAISON de DONNEES. Protocole HDLC. if G.Beuchot. Protocole de Liaison de données: HDLC

Couche 2/OSI: LIAISON de DONNEES. Protocole HDLC. if G.Beuchot. Protocole de Liaison de données: HDLC Couche 2/OS: LASON de DONNEES Protocole HDLC 147 Présentation High Level Data Link Control Protocole de niveau 2/OS Premier protocole moderne 1973-1976 Utilise des mécanismes qui sont repris dans de nombreux

Plus en détail

Chapitre IV MISE EN OEUVRE des RESEAUX LOCAUX.

Chapitre IV MISE EN OEUVRE des RESEAUX LOCAUX. Chapitre IV MISE EN OEUVRE des RESEAUX LOCAUX. Pour répondre à leurs besoins les entreprises informatiques ont mis en œuvre des réseaux locaux d entreprise, constitués d un ou de plusieurs réseaux locaux

Plus en détail

COURS BTS SIN. Fichier : MODELE_COUCHES_RESEAUX.docx Niveau : 2 BTS SIN 1 Page 1 sur Architecture fonctionnelle d un système communicant SIN

COURS BTS SIN. Fichier : MODELE_COUCHES_RESEAUX.docx Niveau : 2 BTS SIN 1 Page 1 sur Architecture fonctionnelle d un système communicant SIN SIN 1. Architecture fonctionnelle d un système communicant Fichier : MODELE_COUCHES_RESEAUX.docx Niveau : 2 BTS SIN 1 Page 1 sur 10 RÉSEAU ET COMMUNICATION Un réseau est un groupe d ordinateurs, de périphériques

Plus en détail

Chapitre 2 Concepts de base du modèle OSI

Chapitre 2 Concepts de base du modèle OSI Chapitre 2 Concepts de base du modèle OSI I. Introduction Problèmes posés par la prolifération des réseaux - hétérogénéité des matériels, langages, systèmes - différents formats de codage et de représentation

Plus en détail

LE PROTOCOLE X.25 Introduction

LE PROTOCOLE X.25 Introduction LE PROTOCOLE X.25 Introduction Adopté en 1976 par le CCITT Issu des réseaux à commutation de paquets Proposé par quatre organismes PTT Postes britanniques TCTS Telenet Communication Corps Couvre les 3

Plus en détail

Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Introduction et Motivations PDH = Plesiochronous Digital Hierarchy SDH = Synchronous

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

TD4 : NAT, DHCP et Couche transport. 10 mai 2011

TD4 : NAT, DHCP et Couche transport. 10 mai 2011 Département R & T - Module R4: Technologie TCP/IP 1 DHCP TD4 : NAT, DHCP et Couche transport 10 mai 2011 1. Quel est le service rendu par le protocole DHCP? A quel niveau opère ce protocole? Et quel est

Plus en détail

Signalisation et Télécoms Système de signalisation n 7 SS7. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Signalisation et Télécoms Système de signalisation n 7 SS7. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Signalisation et Télécoms Système de signalisation n 7 SS7 André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux Plan Général Introduction et Motivations Protocoles et Architecture Conclusion

Plus en détail

LES RESEAUX ATM. A) Introduction. 1) présentation générale. 2) Les cellules ATM. Page 1

LES RESEAUX ATM. A) Introduction. 1) présentation générale. 2) Les cellules ATM. Page 1 LES RESEAUX A) Introduction La technologie (Asynchronous Transfert Mode ), est une technologie récente, qui permet l accès au réseau haut débit. Elle réalise la transmission des données mais aussi de la

Plus en détail

Synchronous Digital Hierarchy (SDH)

Synchronous Digital Hierarchy (SDH) Travail réalisé par Franck MENIN Synchronous Digital Hierarchy (SDH) 1 Introduction Avant les années 90, le réseau de transmission optique des opérateurs était basé sur une hiérarchie plésiochrone. La

Plus en détail

Chapitre 4 HDLC. Couche Liaison : Protocoles. Plan X25 X25-2. Quelques protocoles. Quelques protocoles de couche 2. Modes de liaison HDLC

Chapitre 4 HDLC. Couche Liaison : Protocoles. Plan X25 X25-2. Quelques protocoles. Quelques protocoles de couche 2. Modes de liaison HDLC Chapitre 4 Couche Liaison : Protocoles HDLC 05/12/03 Couche liaison Page 1 05/12/03 Couche liaison Page 5 HDLC PPP MAC ET LLC Plan X25 X25 est une norme mise au point dans les années 70, utilisée, entre

Plus en détail

X25 versus Frame Relay

X25 versus Frame Relay X25 versus Frame Relay Patrice NAVARRO Introduction Au début des années 1970, le besoin de définir des protocoles standard afin d'assurer l'interconnexion des réseaux privés à travers les réseaux publics

Plus en détail

COURS BTS SIN SIN 1. Architecture fonctionnelle d un système communicant BTS SIN 1 Page

COURS BTS SIN SIN 1. Architecture fonctionnelle d un système communicant BTS SIN 1 Page SIN 1. Architecture fonctionnelle d un système communicant Fichier : ADRESSAGE PHYSIQUE.docx Niveau : 3 BTS SIN 1 Page 1 sur 8 Page 1 Tous les réseaux n ont qu un objectif : acheminer correctement des

Plus en détail

Cours Réseaux Locaux Industriels

Cours Réseaux Locaux Industriels Cours Réseaux Locaux Industriels Thierry Vaira La Salle Avignon v0.1 Définition Réseaux locaux industriels Un réseau local industriel (RLI) est un système de communication entre plusieurs équipements de

Plus en détail

Standard IEEE Norme ZigBee

Standard IEEE Norme ZigBee Introduction : Standard IEEE 802.15.4 Norme ZigBee Réseau sans fil à bas débit, à courte portée et faible consommation : Portée de quelques centaines de mètres Débit maximum 250kB/s Très faible consommation

Plus en détail

Modèle OSI. Chapitre 2

Modèle OSI. Chapitre 2 Chapitre 2 Modèle OSI A la fin des années 70 on a connu le développement de plusieurs solution réseaux indépendantes (SNA d IBM, DECNET de DEG, DSA de Bull...) et on avait besoin d une norme internationale

Plus en détail

1 Interconnexion des réseaux locaux distants

1 Interconnexion des réseaux locaux distants TD1 : Introduction au réseau Internet 23 mars 2011 1 Interconnexion des réseaux locaux distants On considère deux réseaux locaux LAN 1 et LAN 2 séparés l un de l autre de quelques kilomètres. 1. Peut-on

Plus en détail

COMMUNICATION VIA UN RESEAU LOCAL CABLE

COMMUNICATION VIA UN RESEAU LOCAL CABLE COMMUNICATION VIA UN RESEAU LOCAL CABLE 1. Importance des protocoles Les ordinateurs, tout comme les humains, utilisent des règles ou des protocoles pour communiquer. Les protocoles sont tout particulièrement

Plus en détail

GENERALITES SUR LA QUALITE DE SERVICE (QdS)

GENERALITES SUR LA QUALITE DE SERVICE (QdS) Groupe OLC GENERALITES SUR LA QUALITE DE SERVICE (QdS) Guy Juanole Universite Toulouse III LAAS-CNRS Applications Distribuées Diverses --> Réseaux Multiservices délai max débit min etc. source réseau Applications

Plus en détail

Le modèle TCP/IP. Le modèle TCP/IP. Le modèle TCP/IP. Le modèle TCP/IP 1. Présentation. 1. Présentation. Le modèle TCP/IP

Le modèle TCP/IP. Le modèle TCP/IP. Le modèle TCP/IP. Le modèle TCP/IP 1. Présentation. 1. Présentation. Le modèle TCP/IP Présentation Couche Interface-Réseau Couche Réseau Couche Transport Couche Application Présentation Couche Interface-Réseau Couche Réseau Couche Transport Couche Application 1. Présentation 1. Présentation

Plus en détail

Téléinformatique de base. Chapitre 3 Modèles de référence

Téléinformatique de base. Chapitre 3 Modèles de référence Téléinformatique de base Chapitre 3 Modèles de référence Objectifs d apprentissage Expliquer la transmission de données dans un modèle en couches En particulier, définir les termes entités paires, protocole,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

les protocoles de la suite TCP/IP

les protocoles de la suite TCP/IP les protocoles de la suite TCP/IP c Sovanna Tan Introduction aux réseaux Mars 2010 1/36 c Sovanna Tan les protocoles de la suite TCP/IP Plan 1 Le protocole de la couche Réseau : IPV4 IPV4 Le routage IP

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot 2007

Les Virtual LAN. F. Nolot 2007 Les Virtual LAN 1 Les Virtual LAN Introduction 2 Architecture d'un réseau Pour séparer, sur un réseau global, les rôles de chacun Solution classique : utilisation de sous-réseaux différents 3 Problème!

Plus en détail

UIT-T. Série Q Supplément 26 (12/1999)

UIT-T. Série Q Supplément 26 (12/1999) UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UIT-T SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT Série Q Supplément 26 (12/1999) SÉRIE Q: COMMUTATION ET SIGNALISATION Réseau numérique à intégration

Plus en détail

Les types de réseaux.

Les types de réseaux. ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Les types de réseaux C-001.doc juillet 14 1-10 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Les différents types de réseau :...

Plus en détail

La pile TCP/IP Les protocoles de couche transport UDP et TCP

La pile TCP/IP Les protocoles de couche transport UDP et TCP La pile TCP/IP Les protocoles de couche transport UDP et TCP Christian Bulfone christian.bulfone@gipsa-lab.fr www.gipsa-lab.fr/~christian.bulfone/ic2a-dciss Master IC2A/DCISS Année 2015/2016 Encapsulation

Plus en détail

1 Session de messagerie MSRP

1 Session de messagerie MSRP Message Session Relay Protocol (MSRP) Architecture, Protocole et Services EFORT http://www.efort.com RTP est un protocole du plan usager permettant le transport de flux tels que audio et vidéo dans le

Plus en détail

ATM. par Bernard COUSIN ATM

ATM. par Bernard COUSIN ATM par Bernard COUSIN cb (Z:\Polys\Autres\.fm- 14 janvier 2008 13:43) Bernard Cousin- IFSIC -Université Rennes I 1 Plan Présentation. Justifications. Principes L'architecture d' La sous-couche. La cellule.

Plus en détail

Transmission de donnée

Transmission de donnée Transmission de donnée Modèle OSI Mise en situation. Pour des raisons d efficacité, on essaie de plus en plus de connecter des systèmes indépendants entre eux par l intermédiaire d un réseau. On permet

Plus en détail

Le protocole TCP/IP. Bouabid Amine TRANSFER ALGER septembre 2002

Le protocole TCP/IP. Bouabid Amine TRANSFER ALGER septembre 2002 Le protocole TCP/IP Bouabid Amine TRANSFER ALGER 21-26 septembre 2002 Le protocole TCP/IP TCP/IP: caractéristiques ristiques 1. C'est un protocole ouvert, et indépendant de toute architecture particulière,

Plus en détail

Cette séquence va permettre d aborder les critères qui ont prévalu lors de la conception de la notion des réseaux locaux virtuels, les règles de

Cette séquence va permettre d aborder les critères qui ont prévalu lors de la conception de la notion des réseaux locaux virtuels, les règles de Cette séquence va permettre d aborder les critères qui ont prévalu lors de la conception de la notion des réseaux locaux virtuels, les règles de fonctionnement, ainsi que l interaction entre les VLAN et

Plus en détail