LE CONTROLE JUDICIAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CONTROLE JUDICIAIRE"

Transcription

1 LE CONTROLE JUDICIAIRE Les nombreuses critiques apportées au système de la détention provisoire ont conduit le législateur, par la loi du 17 juillet 1970, à créer le contrôle judiciaire. Ainsi le but initial du contrôle judiciaire était d'éviter le recours à la détention provisoire chaque fois qu'elle n'était pas absolument nécessaire. La loi n du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d'innocence et les droits des victimes aménage quelques dispositions du contrôle judiciaire. I - L E C O N T R O L E J U D I C I A I R E : C O N D I T I O N S D E M I S E E N Œ U V R E A - DEFINITION Le contrôle judiciaire est prévu à l'article 137 du C.P.P. Il restreint l'exercice de la liberté de la personne contre laquelle il est prononcé. Cette restriction se traduit par diverses obligations imposées à la personne, et par un contrôle exercé sur elle. C'est une mesure très souple qui peut s'adapter aux situations les plus diverses. 1 - Conditions de mise en œuvre L'article 138 al. 1 du C.P.P. prévoit que le contrôle judiciaire n'est possible que si la personne est punissable d'une peine d'emprisonnement correctionnel au minimum. Il est donc exclu pour une contravention et un délit puni d'une peine d'amende. Le contrôle judiciaire peut être prononcé à l'encontre d'une personne laissée en liberté ou à l'occasion de la libération d'une personne provisoirement détenue. 2 - A qui s'applique-t-il? Le contrôle judiciaire peut s'appliquer à toute personne mise en examen, personne physique ou personne morale, et également au mineur. B - CONDITIONS DU PLACEMENT SOUS CONTROLE JUDICIAIRE Le contrôle judiciaire peut être ordonné soit : par le collège de l'instruction ; par le juge des libertés et de la détention ; par la chambre de l'instruction ; par la juridiction de jugement compétente. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1

2 1 - Décision du collège de l'instruction Le juge d'instruction ne peut prononcer le contrôle judiciaire qu'en raison des nécessités de l'instruction ou à titre de mesure de sûreté. Il rend une ordonnance de placement sous contrôle judiciaire. 2 - Décision du juge des libertés et de la détention Le juge des libertés et de la détention, lorsqu'il est saisi par le juge d'instruction en vue de la mise en détention provisoire d'une personne mise en examen peut, par ordonnance motivée, refuser une telle mesure et décider un placement sous contrôle judiciaire. Il peut également le décider dans le cadre de la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (art C.P.P.). 3 - Placement par la chambre de l'instruction La chambre de l'instruction peut ordonner le placement sous contrôle judiciaire dans diverses situations : en cas d'appel ou de saisine directe par le procureur de la République ; lorsqu'elle décide de la mise en liberté de la personne mise en examen ou quand elle statue sur l'appel d'une ordonnance de placement ou d'une ordonnance refusant la mise en liberté ; quand elle dessaisit le juge d'instruction en évoquant l'affaire devant elle. 4 - Placement par les juridictions de jugement Selon l'article du C.P.P., elles peuvent ordonner le placement sous contrôle judiciaire depuis leur saisine par l'ordonnance de renvoi jusqu'à la décision de jugement. C - LES OBLIGATIONS DU CONTROLE JUDICIAIRE APPLICABLES AUX PERSONNES PHYSIQUES L'article 138 du C.P.P. énumère dix-sept obligations parmi lesquelles les autorités habilitées à prononcer un contrôle judiciaire peuvent choisir celles qui leur paraissent le mieux adaptées à la personne mise en examen. Certaines mesures ont pour objet d'assurer une surveillance de la personne, d'autres d'assister la personne mise en examen, et les dernières de garantir les droits de la victime. D - LES OBLIGATIONS DU CONTROLE JUDICIAIRE APPLICABLES AUX PERSONNES MORALES L'article du C.P.P. dispose que le collège de l'instruction peut placer la personne morale sous contrôle judiciaire et peut prononcer à son encontre une ou plusieurs des obligations énumérées aux alinéas 2 à 6. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 2

3 E - L'ORGANISATION DU CONTROLE JUDICIAIRE Le juge d'instruction doit veiller personnellement à l'application des mesures qu'il a ordonnées. Il désigne des personnes physiques ou morales (service de police, de gendarmerie, service judiciaire, contrôleur judiciaire...) qui s'assurent que la personne mise en examen se soumet aux obligations qui lui sont imposées. Elles rendent compte au juge du comportement de l'intéressé et l'avisent sans délai s'il se soustrait aux obligations. Si la personne mise en examen se soustrait volontairement aux obligations du contrôle judiciaire, le juge d'instruction peut décerner à son encontre mandat d'arrêt ou d'amener. S'il l'estime nécessaire, il peut également saisir le juge des libertés et de la détention aux fins de placement en détention provisoire. Ce dernier pourra décerner à l'encontre du mis en cause un mandat de dépôt. Ces mêmes droits appartiennent aux juridictions compétentes lorsqu'elles sont saisies. II - DEROULEMENT ET FIN DU CONTROLE JUDICIAIRE A - LA MODIFICATION DU CONTROLE JUDICIAIRE La décision du placement sous contrôle judiciaire est prise en considération de situations existantes à un moment précis. Si ces dernières changent au cours de l'information, le juge d'instruction devra aménager les mesures. La modification du contrôle judiciaire consiste à : imposer une ou plusieurs obligations nouvelles ; supprimer tout ou partie des obligations ; modifier une ou plusieurs de ces obligations ; accorder une dispense temporaire à l'observation de certaines obligations. Outre le juge d instruction, peuvent également modifier le contrôle judiciaire la chambre de l instruction ainsi que les juridictions de jugement. B - LA DEMANDE DE MAINLEVEE DU CONTROLE JUDICIAIRE 1 - Rôle du juge d'instruction L'article 140 al. 1 du C.P.P. dispose que la mainlevée du contrôle judiciaire peut intervenir à tout moment au cours de l'instruction. La mainlevée peut : être ordonnée d'office par le juge d'instruction s'il estime que les mesures ne sont plus nécessaires intervenir suite à des réquisitions du procureur de la République. faire suite à la demande de l'intéressé après avis du ministère public. 2 - Saisine de la chambre de l'instruction a - En cas de carence du juge d'instruction quand le juge d'instruction n'a pas donné sa réponse dans les 5 jours, la chambre de l'instruction est saisie et doit statuer dans les 20 jours. Si elle ne statue pas dans ce délai, la mainlevée est de plein droit. le procureur de la République qui, suite à ses réquisitions adressées au juge d'instruction n'a pas eu de réponse dans les 5 jours, peut saisir directement la chambre de l'instruction. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 3

4 b - Autres cas de saisine en cas de dessaisissement du juge d'instruction par une ordonnance de règlement ou suite à l'évocation par la chambre de l'instruction. lorsque la chambre de l'instruction s'est réservée le contentieux du contrôle judiciaire. 3 - Rôle des juridictions de jugement Lorsqu'elles sont saisies de la procédure, elles jouissent des mêmes pouvoirs que le juge d'instruction et peuvent donc statuer sur les demandes de mainlevée du contrôle judiciaire. C - LA FIN DU CONTROLE JUDICIAIRE 1 - La durée normale du contrôle judiciaire Le contrôle judiciaire court normalement jusqu'à la fin de l'information. En matière correctionnelle, l ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel met en principe fin au contrôle judiciaire. En matière criminelle, l'ordonnance de mise en accusation ne met pas fin au contrôle judiciaire qui poursuit ses effets jusqu'au jugement. 2 - Transformation du contrôle judiciaire en placement en détention a - En cas d'insuffisance du contrôle judiciaire L'article 137 du C.P.P. stipule que si le contrôle judiciaire ne suffit pas à assurer le bon déroulement de l'instruction, la détention provisoire peut être prononcée. Le collège de l'instruction devra saisir le juge des libertés et de la détention à cette fin. La chambre de l'instruction peut, elle aussi, substituer la détention provisoire au contrôle judiciaire quand elle est saisie de l'information. b - Les manquements aux obligations du contrôle judiciaire L'article du C.P.P. prévoit que «les services de police et les unités de gendarmerie peuvent, d'office ou sur instructions du juge d'instruction appréhender toute personne placée sous contrôle judiciaire à l'encontre de laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu'elle a manqué aux obligations qui lui incombent au titre des 9 et 17 de l'article 138 (s'abstenir de recevoir, de rencontrer ou d'entrer en relation avec une personne désignée par le juge d'instruction ou le juge des libertés et de la détention et obligation de résider hors du domicile ou de la résidence du couple, s'abstenir d'y paraître ou de paraître à ses abords, ou suivre une prise en charge sanitaire, sociale ou psychologique). c - La révocation du contrôle judiciaire L'article du C.P.P. dispose que si la personne se soustrait volontairement aux obligations du contrôle, le juge d'instruction peut, quelle que soit la peine d'emprisonnement encourue, décerner contre elle un mandat d'arrêt ou d'amener. Il peut aussi saisir le juge des libertés et de la détention en vue de sa détention provisoire. La détention provisoire est alors possible quelle que soit la peine d'emprisonnement encourue. La chambre de l'instruction peut, elle aussi, révoquer le contrôle judiciaire quand elle statue sur un appel relatif à ce contrôle ou lorsqu'elle est saisie de l'ensemble du dossier d'information, ou encore lorsqu'elle s'est réservée le contentieux du contrôle judiciaire. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 4

5 Si la personne se soustrait aux obligations du contrôle judiciaire alors qu'elle est renvoyée devant la juridiction de jugement, le procureur de la République peut saisir le juge des libertés et de la détention pour que ce dernier délivre un mandat d'arrêt ou d'amener. Il peut également ordonner le placement en détention provisoire de l'intéressé (art al.2 C.P.P.). Cette personne peut alors, sur décision d'un O.P.J. être retenue 24 heures au plus dans un local de police ou de gendarmerie afin que soit vérifiée sa situation et qu'elle soit entendue sur la violation de ses obligations. Dès le début de la mesure, l'o.p.j. informe le juge d'instruction. La personne retenue est immédiatement informée par l'o.p.j. ou, sous le contrôle de celui-ci, par un A.P.J. de la nature de l'obligation qu'elle est soupçonnée avoir violée, et du fait qu'elle peut exercer les droits prévus par les alinéas 3 et 4 de l'article 63-1, par l'article 63-2 et 63-3 et par les quatre premiers alinéas de l'article 63-4 du C.P.P.. Par ailleurs, les dispositions des articles 64 et 65 du C.P.P. sur les mentions obligatoires à porter au procès-verbal et sur le registre spécial sont applicables. Le texte précise que la personne retenue ne peut faire l'objet d'investigations corporelles internes au cours de sa rétention. A l'issue de la mesure, le juge d'instruction peut ordonner que la personne soit conduite devant lui, le cas échéant pour qu'il saisisse le juge des libertés et de la détention aux fins de révocation du contrôle judiciaire. Le juge d'instruction peut ordonner à un O.P.J. ou A.P.J. d'aviser la personne qu'elle est convoquée devant lui à une date ultérieure. Nota : cette procédure est également applicable lorsque la personne se soustrait aux obligations du contrôle judiciaire alors qu'elle est renvoyée devant la juridiction de jugement (art al. 2 C.P.P.) ou qu'elle est invitée à comparaître devant le tribunal par le procureur de la République (art. 394 al. 3 C.P.P.). Les attributions confiées au juge d'instruction par l'article du C.P.P. sont alors exercées par le procureur de la République. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 5

6 CONTROLE JUDICIAIRE PAR LE COLLEGE DE L'INSTRUCTION PAR LE JUGE DES LIBERTES ET DE LA DETENTION PAR LA CHAMBRE DE L'INSTRUCTION PAR LES JURIDICTIONS DE JUGEMENT PLACEMENT en raison des nécessités de l'instruction ou à titre de mesure de sûreté A tout moment de l'instruction Lorsqu'il est saisi par le juge d'instruction en cas d'appel ou de saisine directe par le procureur de la République ; quand elle décide de la mise en liberté de la personne mise en examen ; quand elle statue sur l'appel d'une ordonnance de placement ou de refus la mise en liberté ; suite à évocation de l'affaire. lorsqu'elles sont saisies par l'ordonnance de renvoi jusqu'au jugement MODIFICATION A tout moment de l'instruction quand elle statue sur l'appel d'une ordonnance de placement sous contrôle judiciaire ou de refus de mainlevée ; suite au règlement de la procédure ; suite à évocation de l'affaire lorsqu'elles sont saisies par l'ordonnance de renvoi jusqu'au jugement Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 6

Section V. - De la détention préventive

Section V. - De la détention préventive Les tribunaux judiciaires sont exclusivement compétents pour statuer dans tout conflit portant sur le mandat et sur la portée de son atteinte à la liberté individuelle. Article 84 Section V. - De la détention

Plus en détail

LA DETENTION PROVISOIRE

LA DETENTION PROVISOIRE LA DETENTION PROVISOIRE C'est une mesure d'incarcération dans une maison d'arrêt, prise à l'égard d'une personne mise en examen avant tout jugement. Elle répond à certaines nécessités de l'instruction.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 27 décembre 2011 relative à la présentation des dispositions de l article 5 de la loi n 2011-1940 du 26 décembre 2011 visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants NOR

Plus en détail

CODE DE PROCÉDURE CIVILE

CODE DE PROCÉDURE CIVILE CODE DE PROCÉDURE CIVILE Chapitre IX : L'autorité parentale (Décret n 81-500 du 12 mai 1981) Section II : L'assistance éducative. Article 1181 Modifié par Décret n 2002-361 du 15 mars 2002 - art. 2 JORF

Plus en détail

Décision n QPC. Dossier documentaire

Décision n QPC. Dossier documentaire Décision n 2010 62 QPC Article 148 du code de procédure pénale Détention provisoire : procédure devant le juge des libertés et de la détention Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Loi organique n du 10 décembre 2009 relative à l'application de l'article 61-1 de la Constitution 1

Loi organique n du 10 décembre 2009 relative à l'application de l'article 61-1 de la Constitution 1 Loi organique n 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative à l'application de l'article 61-1 de la Constitution 1 Source : services du Conseil constitutionnel. NOTA : Cette loi est une loi modificatrice en

Plus en détail

Ordonnance du 2 février 1945 relative à l enfance délinquante

Ordonnance du 2 février 1945 relative à l enfance délinquante Ce fichier a été téléchargé le jeudi 12 janvier 2017 sur Criminocorpus, Musée d'histoire de la justice, des crimes et des peines. 25 juin 2014 Pour citer cette page Législation, Musée Criminocorpus publié

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire de la DACG n CRIM 10-9/E8 du 18 mai 2010 relative à la présentation des dispositions sur l assignation à résidence avec surveillance électronique résultant de la loi pénitentiaire n 2009-1436

Plus en détail

Partie législative Livre IV : De quelques procédures particulières Titre XV : De la poursuite, de l'instruction et du jugement des actes de terrorisme

Partie législative Livre IV : De quelques procédures particulières Titre XV : De la poursuite, de l'instruction et du jugement des actes de terrorisme Code de procédure pénale (excerpts) [ ] Article 2-9 Toute association régulièrement déclarée depuis au moins cinq ans à la date des faits qui se propose, par ses statuts, d'assister les victimes d'infractions

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 11526 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

Version du 4 septembre Avant-projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l individualisation des peines

Version du 4 septembre Avant-projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l individualisation des peines Version du 4 septembre Avant-projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l individualisation des peines Titre I Dispositions visant à assurer le prononcé de peines efficaces et adaptées Chapitre

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA MISSION DE POLICE JUDICIAIRE

LE CONTROLE DE LA MISSION DE POLICE JUDICIAIRE LE CONTROLE DE LA MISSION DE POLICE JUDICIAIRE Les membres de la police sont des fonctionnaires insérés dans le cadre d'une administration hiérarchisée et sont, à ce titre, contrôlés par leurs supérieurs

Plus en détail

Code de commerce LIVRE IV : De la liberté des prix et de la concurrence. LIVRE IX : Dispositions relatives à l outre-mer.

Code de commerce LIVRE IV : De la liberté des prix et de la concurrence. LIVRE IX : Dispositions relatives à l outre-mer. Code de commerce LIVRE IV : De la liberté des prix et de la concurrence. LIVRE IX : Dispositions relatives à l outre-mer. Historique : Créé par Ordonnance n 2009-537 du 14 mai 2009 portant extension et

Plus en détail

AVANT PROJET DE CODE DE LA JUSTICE PENALE DES MINEURS

AVANT PROJET DE CODE DE LA JUSTICE PENALE DES MINEURS VERSION DE TRAVAIL DU 30 MARS 2009 - UNASEA AVANT PROJET DE CODE DE LA JUSTICE PENALE DES MINEURS Article préliminaire (Article introductif sur les principes essentiels supra législatifs - constitutionnels

Plus en détail

le décret relatif aux infractions commises par des majeurs protégés est publié

le décret relatif aux infractions commises par des majeurs protégés est publié Les dispositions qui déterminent les règles de procédure applicables à la poursuite, à l'instruction et au jugement des infractions commises par des majeurs protégés issus de la loi du 5 mars 2007 sont

Plus en détail

Loi du 4 avril 2006 Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple

Loi du 4 avril 2006 Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple Loi du 4 avril 2006 Renforcement de la prévention et de la répression des violences au sein du couple Les principales mesures de la nouvelle loi visent à mieux protéger des violences les femmes, notamment

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Loi modifiant la loi d application du code pénal suisse et d autres lois fédérales en matière pénale (LaCP) (Mise à jour de diverses dispositions de procédure pénale) (60) E 0 du septembre 06 Le GRAND

Plus en détail

La détention provisoire

La détention provisoire La détention provisoire *Généralités et conditions de fond: La détention provisoire est une privation de liberté ordonnée avant que la culpabilité soit démontrée. Pour éviter des placements non justifiés,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 8 juillet 2010 relative à la présentation des dispositions du décret n 2010-692 du 24 juin 2010 précisant les dispositions du code de procédure pénale relative à l irresponsabilité pénale

Plus en détail

Exécution d un mandat d'arrêt européen en France.

Exécution d un mandat d'arrêt européen en France. Exécution d un mandat d'arrêt européen en France. Fiche pratique à l'attention des autorités judiciaires des autres Etats membres de l Union européenne 1. OBSERVATIONS PRELIMINAIRES 1) La France n appliquera

Plus en détail

LES MANDATS DE JUSTICE (ART. 122 À 136 DU C.P.P.)

LES MANDATS DE JUSTICE (ART. 122 À 136 DU C.P.P.) LES MANDATS DE JUSTICE (ART. 122 À 136 DU C.P.P.) Les mandats de justice sont des actes judiciaires écrits ordonnant soit la comparution, soit l'arrestation, soit encore la détention d'une personne. Ils

Plus en détail

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION

RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES. Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MINISTRES Loi du 25 juin 1998 réglant la responsabilité pénale des ministres 1 TITRE PREMIER CHAMP D APPLICATION Article 1 er La présente loi règle une matière visée à l article

Plus en détail

LOI sur le Ministère public (LMPu)

LOI sur le Ministère public (LMPu) Adopté le 9.05.009, entrée en vigueur le 0.0.0 - Etat au 0.0.0 (futur) LOI 7. sur le Ministère public (LMPu) du 9 mai 009 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu l'article du Code de procédure pénale suisse

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 26 juillet 2016 de présentation des dispositions de procédure pénale de la loi du 3 juin 2016 renforçant les garanties des justiciables et faisant

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE PORTER PLAINTE

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE PORTER PLAINTE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES PORTER PLAINTE Porter plainte est un acte important pour toute victime d infractions afin de signaler les abus subis aux

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISÉ, LE TERRORISME ET LEUR FINANCEMENT - (N 3473) Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Cherki ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE Le montant de la rétribution «Aide Juridictionnelle» est déterminé par le nombre d unités de valeur «UV» affectées à la procédure et prévues par l article 90 du décret

Plus en détail

CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL: AVANTAGES ET INCONVENIENTS

CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL: AVANTAGES ET INCONVENIENTS CITATION DIRECTE DEVANT LE TRIBUNAL: AVANTAGES ET INCONVENIENTS Article juridique publié le 20/02/2013, vu 11597 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Divers mécanismes dans la poursuite pénale ont été envisagés

Plus en détail

COEFFICIENTS DES MISSIONS DE BASE. à partir du 01/01/2005. à partir du 01/01/2004. à partir du 08/09/2003. à partir du 02/08/2007

COEFFICIENTS DES MISSIONS DE BASE. à partir du 01/01/2005. à partir du 01/01/2004. à partir du 08/09/2003. à partir du 02/08/2007 Pour les missions achevées à compter du 1er janvier 2011, le droit de plaidoirie est à la charge du bénéficiaire de l'aide juridictionnelle (article 40 de la loi n 91-647 du 10 juillet 1991). Les droits

Plus en détail

Fascicule édité par l Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint- Denis, sous la direction de Madame le Bâtonnier Nathalie BARBIER

Fascicule édité par l Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint- Denis, sous la direction de Madame le Bâtonnier Nathalie BARBIER Ordre des Avocats du Barreau de la Seine-Saint-Denis Loi n 2007-291 du 5 mars 2007 tendant à renforcer l'équilibre de la procédure pénale (JO du 6 mars 2007) Loi n 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la

Plus en détail

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18 Présentation 3 Chapitre 1 Les principes généraux de la procédure pénale française 17 1 Le compromis entre procédure accusatoire et procédure inquisitoire 17 Les éléments de la procédure accusatoire 17

Plus en détail

La législation relative au mariage forcé et à sa prévention

La législation relative au mariage forcé et à sa prévention DOCUMENT La législation relative au mariage forcé et à sa prévention Extraits du Code civil Version consolidée au 5 juin 2016 Des actes de mariage Article 63 modifié par la loi n 2007-1787 du 20 décembre

Plus en détail

PRINCIPAUTÉ DE MONACO. Loi n du 28 décembre 1999 relative à l'extradition RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN DE MONACO

PRINCIPAUTÉ DE MONACO. Loi n du 28 décembre 1999 relative à l'extradition RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN DE MONACO PRINCIPAUTÉ DE MONACO Loi n 1.222 du 28 décembre 1999 relative à l'extradition RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN DE MONACO Avons sanctionné et sanctionnons la loi dont la teneur suit, que

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS. D'autres réformes viennent se greffer naturellement sur cette considération comme son corollaire ou son complément indispensable.

EXPOSE DES MOTIFS. D'autres réformes viennent se greffer naturellement sur cette considération comme son corollaire ou son complément indispensable. ASSEMBLEE NATIONALE Antenimieram-pirenena --------------------------------- REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fahamarinana ------------------------------------------------- Loi n 97-036

Plus en détail

LE RECOURS A LA TECHNIQUE D'IDENTIFICATION PAR EMPREINTES GENETIQUES EN DROIT PENAL FRANCAIS

LE RECOURS A LA TECHNIQUE D'IDENTIFICATION PAR EMPREINTES GENETIQUES EN DROIT PENAL FRANCAIS LE RECOURS A LA TECHNIQUE D'IDENTIFICATION PAR EMPREINTES GENETIQUES EN DROIT PENAL FRANCAIS 1 En France, le recours à la technique d'identification par empreintes génétiques fait l'objet d'un encadrement

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 423 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 23 février 2010 PROJET DE LOI tendant à amoindrir le risque de récidive

Plus en détail

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 20

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 20 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 20 Commentaire de la décision n 2005-527 DC du 8 décembre 2005 Loi sur le traitement de la récidive des infractions pénales Saisi par plus de soixante sénateurs

Plus en détail

Objectifs : Tout sapeur pompier. Références : Code de procédure pénale. Contenu : I La saisine du tribunal correctionnel

Objectifs : Tout sapeur pompier. Références : Code de procédure pénale. Contenu : I La saisine du tribunal correctionnel FICHE PRATIQUE Définitions Ordonnance de renvoi : décision par laquelle la juridiction d'instruction met le prévenu à la disposition de la juridiction de jugement, lorsque des charges suffisantes ont été

Plus en détail

Table des matières. Liste des abréviations Sommaire (avec renvoi aux pages) BRUYLANT

Table des matières. Liste des abréviations Sommaire (avec renvoi aux pages) BRUYLANT Table des matières (avec renvoi aux pages) Liste des abréviations... 5 Sommaire... 7 CHAPITRE 1. ARRESTATION JUDICIAIRE ET DROITS DE LA PERSONNE ARRÊTÉE JUDICIAIREMENT... 9 Section 1. Notion... 9 Section

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS SERVICES AUX PARTICULIERS FICHE PRATIQUE Accueil particuliersjusticecondamnations et peinessursis Justice SANCTIONS PÉNALES Condamnations et peines Peines principales et complémentaires Amendes Prison

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 8 septembre 2017 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 8 septembre 2017 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 8 septembre 2017 SÉCURITÉ INTÉRIEURE ET LUTTE CONTRE LE TERRORISME - (N 104) Rejeté AMENDEMENT présenté par M. Ciotti, M. Larrivé et M. Schellenberger ---------- ARTICLE ADDITIONNEL

Plus en détail

III L exécution des peines

III L exécution des peines III L exécution des peines LE ROLE DU PARQUET DIVERSES PROCEDURES : CUMUL CONFUSION DES PEINES LES CAS D INEXECUTION 1 L exécution des peines par le Parquet MISE EN FORME DES PIECES : La «minute» constitue

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS SERVICES AUX PARTICULIERS FICHE PRATIQUE Accueil particuliersjusticemineur auteur d'infractiongarde à vue ou retenue d'un mineur Justice JUSTICE DES MINEURS Mineur auteur d'infraction Enquête et mise en

Plus en détail

EXPULSION (art. 66a et suivants CP)

EXPULSION (art. 66a et suivants CP) 1 Bases - code pénal suisse (CP), du 21 décembre 1937 (RS 311.0), art. 66a à 66d - code de procédure pénale suisse (CPP), du 5 octobre 2007 (RS 312.0), art. 130 - loi sur l'organisation judiciaire (LOJ),

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 2 décembre 2011 relative aux mesures de contrainte visant à prévenir la réitération d actes graves par des mineurs NOR : JUSD1132598C Le garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés,

Plus en détail

Suppression du juge d'instruction : les pistes de travail de la chancellerie LE MONDE h22 Mis à jour le h27

Suppression du juge d'instruction : les pistes de travail de la chancellerie LE MONDE h22 Mis à jour le h27 Page 1 of 3 Suppression du juge d'instruction : les pistes de travail de la chancellerie LE MONDE 10.11.09 14h22 Mis à jour le 10.11.09 18h27 a réforme de la procédure pénale voulue par Nicolas Sarkozy

Plus en détail

La procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) : Aspects Pratiques

La procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) : Aspects Pratiques La procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) : Aspects Pratiques Conseil pratique publié le 23/11/2009, vu 13833 fois, Auteur : Maitre JALAIN, AVOCAT AU BARREAU DE BORDEAUX

Plus en détail

Code procédure civile

Code procédure civile 1944 chemin des Veys - 83390 CUERS France Tél : 04 94 48 57 37 Web : http://www.cleis-formation.com Code procédure civile Section I : Dispositions générales Article 1232 Le procureur de la République du

Plus en détail

La cour d'assises est composée de : - - un président (président de chambre ou conseiller à la cour d?appel) ;

La cour d'assises est composée de : - - un président (président de chambre ou conseiller à la cour d?appel) ; Cour d'assises Cour d'assises Anthony SUTTER - anthony.sutter@live.fr La Cour d'assises juge les personnes accusées de crime ou d'une des infractions les plus graves (meurtre, viol, vol à main armé..)

Plus en détail

L'EXECUTION DES DECISIONS DE JUSTICE

L'EXECUTION DES DECISIONS DE JUSTICE L'EXECUTION DES DECISIONS DE JUSTICE INTRODUCTION Selon les termes de la loi, le procureur de la République poursuit l'exécution des peines privatives de liberté ou de certaines peines de substitution

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 17 décembre 2014 de présentation des dispositions de la loi n 2014-896 du 15 août 2014 relative à l individualisation des peines et renforçant l efficacité des sanctions pénales concernant

Plus en détail

Intervention volontaire, partie civile, Jonction d instances

Intervention volontaire, partie civile, Jonction d instances Intervention volontaire, partie civile, Jonction d instances I) Intervention volontaire Article 328 L'intervention volontaire est principale ou accessoire. Article 329 L'intervention est principale lorsqu'elle

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Irresponsabilité pénale Libération conditionnelle Rétention de sûreté Suivi thérapeutique Circulaire de la DACG n 08-08/E8 CRIM du 29 février 2008 portant application de la loi n 2008-174 du 25 février

Plus en détail

«La traite des êtres humains est punie de sept ans d'emprisonnement et de d'amende.

«La traite des êtres humains est punie de sept ans d'emprisonnement et de d'amende. PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, Reforcant la lutte contre les différentes formes de l'esclavage aujourd'hui TRANSMISE PAR M. LE PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE À M. LE PRÉSIDENT

Plus en détail

L'INSTRUCTION PREPARATOIRE

L'INSTRUCTION PREPARATOIRE L'INSTRUCTION PREPARATOIRE L'instruction préparatoire (ou information judiciaire), permet à un organe juridictionnel (juge d'instruction ou chambre de l'instruction) de rechercher les preuves afin d'établir

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. LOI n

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana. LOI n REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana LOI n 2007-021 modifiant et complétant certaines dispositions du Code de Procédure Pénale relative à la détention préventive EXPOSE DES

Plus en détail

Prise en charge des personnes placées sous main de justice : Evolution de la chaîne pénale

Prise en charge des personnes placées sous main de justice : Evolution de la chaîne pénale /Supplément de la Gazette n 64 mai 2008 réf. : 64/08 Justice Prise en charge des personnes placées sous main de justice : Evolution de la chaîne pénale Nombre d associations dans le domaine de la lutte

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie

LOIS D'APPLICATION DU STATUT SUEDE. Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres SUEDE Loi relative à la création d'un tribunal international pour juger les crimes commis dans l'ex- Yougoslavie Est adopté ce qui suit Dispositions

Plus en détail

II. Au dernier alinéa de l article 62, au premier alinéa de l article 153 et au premier alinéa de l article du même code, les mots : «aucun ind

II. Au dernier alinéa de l article 62, au premier alinéa de l article 153 et au premier alinéa de l article du même code, les mots : «aucun ind TEXTE ADOPTE n 804 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 21 février 2002 PROPOSITION DE LOI complétant la loi n 2000-516 du

Plus en détail

I N S E E C P A R I S

I N S E E C P A R I S Groupe 8 RAPPORT DE PRE- VISITE Pratiques juridiques CL103 Groupe n 8 Visite au Tribunal de Grande Instance de Bobigny : le 23 février 2012 INSEEC PARIS TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY Introduction

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 8 décembre 2011 relative à la présentation des dispositions relatives au tribunal correctionnel pour mineurs de la loi n 2011-939 du 10 août 2011 sur la participation des citoyens au fonctionnement

Plus en détail

RÈGLEMENT sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal

RÈGLEMENT sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal 330.. RÈGLEMENT sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) du 5 mars 993 (état: 0.04.004) LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l'article 359 du Code pénal suisse A vu l'ordonnance du Conseil

Plus en détail

Master 2 EEJSI Tronc commun. Cybercriminalité Session 1 09/01/2015

Master 2 EEJSI Tronc commun. Cybercriminalité Session 1 09/01/2015 Master 2 EEJSI Tronc commun Cybercriminalité Session 1 09/01/2015 Colonel Éric FREYSSINET Chef du Centre de lutte Contre les Criminalités Numériques C3N Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale, STRJD/C3N

Plus en détail

Table des matières. 1. Exécution du mandat d amener Droits de la personne amenée

Table des matières. 1. Exécution du mandat d amener Droits de la personne amenée Remerciements... VI Avant-Propos... 1 Sommaire... 3 Liste des principales abréviations... 7 Introduction... 9 Première Partie : Droit à la liberté et à la sûreté... 15 I. Sources conventionnelles et constitutionnelles...

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières

Textes de référence : Table des matières Les alternatives aux peines d'emprisonnement et le Juge d'application des peines en Syrie Textes de référence :! Code pénal syrien du 17 juillet 1949! Code de procédure pénale de 1950.! Loi relative à

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF

TABLEAU COMPARATIF - 47 - TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à la nationalité des équipages de navires CHAPITRE I ER DISPOSITIONS RELATIVES AU CRITÈRE DE NATIONALITÉ DES ÉQUIPAGES DE NAVIRES Projet de loi relatif à

Plus en détail

2. DISPOSITIONS CONCERNANT L'INSTRUCTION ET LA DÉTENTION PROVISOIRE

2. DISPOSITIONS CONCERNANT L'INSTRUCTION ET LA DÉTENTION PROVISOIRE Extrait de la circulaire crim-02-16-e8-08.11.02 du ministère de la justice relative aux dispositions de procédure pénale de la loi n 2002-1138 du 9 septembre 2002 d'orientation et de programmation pour

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. en nouvelle lecture. Proposition de loi visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants

TABLEAU COMPARATIF. en nouvelle lecture. Proposition de loi visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants - 13 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants Article 1 er Après le 5 de l article 7-2 de 1945 relative à l enfance délinquante, il est

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 22 mai 2014 de présentation des dispositions de la loi n 2013-869 du 27 septembre 2013 concernant les personnes déclarées pénalement irresponsables NOR : JUSD1411826C La garde des sceaux,

Plus en détail

Présentée par Monsieur Jean-Pierre VIGIER Député EXPOSE DES MOTIFS

Présentée par Monsieur Jean-Pierre VIGIER Député EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI Visant à modifier le statut des étrangers condamnés pour actes de terrorisme Présentée par Monsieur Jean-Pierre VIGIER Député EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Dans un contexte

Plus en détail

Titre. Table des matières Texte Début

Titre. Table des matières Texte Début 1 sur 18 24.02.2011 09:38 J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Travaux parlementaires Fin Table des matières 4 arrêtés d'exécution 19 versions archivées Version

Plus en détail

RÈGLEMENT sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ)

RÈGLEMENT sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) Adopté le 05.03.1993, entrée en vigueur le 05.03.1993 - Etat au 01.07.2009 (en vigueur) RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) du 5 mars 1993 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON

Plus en détail

LOIS. LOI n o du 4 avril 2006 renforçant la prévention et la répression des violences au sein du couple ou commises contre les mineurs (1)

LOIS. LOI n o du 4 avril 2006 renforçant la prévention et la répression des violences au sein du couple ou commises contre les mineurs (1) LOIS LOI n o 2006-399 du 4 avril 2006 renforçant la prévention et la répression des violences au sein du couple ou commises contre les mineurs (1) NOR : JUSX0508260L L Assemblée nationale et le Sénat ont

Plus en détail

dans la poursuite pénale dirigée contre comparant par Maître Karima HAMMOUCHE, avocat à la Cour, en l étude de laquelle domicile est élu,

dans la poursuite pénale dirigée contre comparant par Maître Karima HAMMOUCHE, avocat à la Cour, en l étude de laquelle domicile est élu, N 8 / 2013 pénal. du 7.2.2013. Not. 14764/08/CD Numéro 3158 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire, a

Plus en détail

Projet de décret n portant diverses dispositions procédurales relatives aux juridictions du travail NOR : JUSC D

Projet de décret n portant diverses dispositions procédurales relatives aux juridictions du travail NOR : JUSC D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la justice Projet de décret n du portant diverses dispositions procédurales relatives aux juridictions du travail NOR : JUSC1703751D Publics concernés : employeurs, salariés,

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Dispositions en vigueur. Texte adopté par l Assemblée nationale. Examen en commission

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Dispositions en vigueur. Texte adopté par l Assemblée nationale. Examen en commission 73 TABLEAU COMPARATIF Proposition portant réforme de la prescription en matière pénale Proposition portant réforme de la prescription en matière pénale Réunie le mercredi 25 mai 2016, la commission a décidé

Plus en détail

N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 403026 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTRE DE L INTÉRIEUR c/ Mme B...et M. A... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Ordonnance du 5 septembre 2016 LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la procédure

Plus en détail

Décision n QPC. Dossier documentaire

Décision n QPC. Dossier documentaire Décision n 2014-440 QPC Demandes tendant à la saisine directe du Conseil constitutionnel d une question prioritaire de constitutionnalité Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel

Plus en détail

CHAPITRE IER : DISPOSITIONS RELATIVES A L'ENCADREMENT DE LA GARDE A VUE

CHAPITRE IER : DISPOSITIONS RELATIVES A L'ENCADREMENT DE LA GARDE A VUE 1 sur 11 18/04/2011 02:59 En savoir plus sur ce texte... JORF n 0089 du 15 avril 2011 page 6610 texte n 1 LOI LOI n 2011-392 du 14 avril 2011 relative à la garde à vue (1) NOR: JUSX1022802L L'Assemblée

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 4 mars 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 4 mars 2016 AMENDEMENT Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement ART. 1ER TER ASSEMBLÉE NATIONALE 4 mars 2016 LIBERTÉ, INDÉPENDANCE ET PLURALISME DES MÉDIAS -

Plus en détail

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. 1. POUR ATTRIBUTION Mesdames et Messieurs les PROCUREURS GENERAUX

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. 1. POUR ATTRIBUTION Mesdames et Messieurs les PROCUREURS GENERAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES AFFAIRES CRIMINELLES ET DES GRÂCES SOUS-DIRECTION DE LA JUSTICE PÉNALE GÉNÉRALE Bureau de la législation pénale générale Circulaire du 30 octobre 2002 Date d application

Plus en détail

United Nations Office on Drugs and Crime

United Nations Office on Drugs and Crime Page 1 of 5 United Nations Office on Drugs and Crime 中文 English Français Русский Español عربي Pays: Niger Année:2007 Langues disponibles:french Mots clefs: Code Pénal - Code de Procédure Pénale SPECIAL

Plus en détail

LE REGISTRE DE GARDE A VUE

LE REGISTRE DE GARDE A VUE LE REGISTRE DE GARDE A VUE La garde à vue est la mesure de police par laquelle un O.P.J. maintient à sa disposition des personnes qui ne sont pas mises en examen et qui ne font pas l'objet d'un titre de

Plus en détail

Code de procédure civile

Code de procédure civile Code de procédure civile Livre IV : L'arbitrage. Titre Ier : Les conventions d'arbitrage. Chapitre Ier : La clause compromissoire. Article 1442 La clause compromissoire est la convention par laquelle les

Plus en détail

L'ENQUETE PRELIMINAIRE (ART.75 À 78 DU C.P.P.).

L'ENQUETE PRELIMINAIRE (ART.75 À 78 DU C.P.P.). L'ENQUETE PRELIMINAIRE (ART.75 À 78 DU C.P.P.). Légalisée par le code de procédure pénale, l'enquête préliminaire est destinée à obtenir sur une infraction les premiers renseignements afin de permettre

Plus en détail

modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs

modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs Loi du 20 mars 2002 Entrée en vigueur : modifiant le code de procédure pénale, la loi d organisation judiciaire et la loi sur la juridiction pénale des mineurs Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu

Plus en détail

BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN

BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ------------ SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ------------ ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 006-2017/AN PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D UN POLE JUDICIAIRE

Plus en détail

Définitions statistiques

Définitions statistiques Définitions statistiques Amende... 2 Caducité de la demande... 2 Comparution immédiate... 2 Composition pénale... 2 Condamnation inscrite au casier judiciaire... 2 Confirmation... 2 Cour d'appel... 2 Cour

Plus en détail

LOI modifiant celle du 18 décembre 2007 d'application dans le Canton de Vaud de la législation fédérale sur les étrangers

LOI modifiant celle du 18 décembre 2007 d'application dans le Canton de Vaud de la législation fédérale sur les étrangers LOI 142.11 modifiant celle du 18 décembre 2007 d'application dans le Canton de Vaud de la législation fédérale sur les étrangers du 14 mars 2017 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le code pénal suisse

Plus en détail

Chapitre I Création, composition et organisation des juridictions des mineurs

Chapitre I Création, composition et organisation des juridictions des mineurs Ordonnance no 99-11 du 14 mai 1999, portant création, composition, organisation et attributions des juridictions des mineurs Le Président du Conseil de Réconciliation Nationale, Chef de l'etat Vu la Proclarnation

Plus en détail

Ordonnance n du 2 février 1945 relative. relative à l enfance délinquante Version applicable à la Nouvelle-Calédonie

Ordonnance n du 2 février 1945 relative. relative à l enfance délinquante Version applicable à la Nouvelle-Calédonie Ordonnance n 45-174 du 2 février 1945 relative à l enfance délinquante Version applicable à la Nouvelle-Calédonie Historique : Créée par : Ordonnance n 45-174 du 2 février 1945 relative à l enfance délinquante.

Plus en détail

LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S

LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S 9 LES PERSONNES AGRESSÉES PAR DES MINEUR-E-S Droit pénal des mineur-e-s La poursuite et le traitement des infractions commises par des mineur-e-s sont régis par la loi fédérale sur le droit pénal des mineurs

Plus en détail

LA PLAINTE. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1

LA PLAINTE. Version au 01/11/2010 INFPN Tous droits réservés Page 1 LA PLAINTE Mode de saisine le plus fréquent des s de police, la plainte est la dénonciation d'une infraction par une personne qui en a été la victime et qui demande la mise en action de la justice en raison

Plus en détail

Loi d'application d'application de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs (LAPPMin) du 12 novembre 2009

Loi d'application d'application de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs (LAPPMin) du 12 novembre 2009 - 1 - Loi d'application d'application de la loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs (LAPPMin) du 12 novembre 2009 Le Grand Conseil du canton du Valais vu la loi fédérale sur la procédure

Plus en détail

Vu la procédure suivante :

Vu la procédure suivante : CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux N 402571 MINISTRE DE L INTÉRIEUR c/ M. A... Ordonnance du 23 août 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la procédure suivante

Plus en détail

A domicile élu de la SCP d huissier FERRAN 18 rue Tripière à Toulouse.

A domicile élu de la SCP d huissier FERRAN 18 rue Tripière à Toulouse. Monsieur LABORIE André. N 2 rue de la forge 31650 Saint Orens. «Courrier transfert» Tél : 06-14-29-21-74. Tél : 06-50-51-75-39 Mail : laboriandr@yahoo.fr http://www.lamafiajudiciaire.org Le 26 novembre

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Loi (9327) concernant la privation de liberté à des fins d'assistance (K 1 25) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève vu les articles 314a, 397a à 397f et 405a du code civil ; décrète ce

Plus en détail

Décision n QPC 17 décembre (M. Boubakar B.)

Décision n QPC 17 décembre (M. Boubakar B.) Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-81 QPC 17 décembre 2010 (M. Boubakar B.) La Cour de cassation a renvoyé au Conseil constitutionnel, le 28 septembre 2010, une

Plus en détail

LOIS. LOI n o du 15 août 2014 relative à l individualisation des peines et renforçant l efficacité des sanctions pénales (1)

LOIS. LOI n o du 15 août 2014 relative à l individualisation des peines et renforçant l efficacité des sanctions pénales (1) LOIS LOI n o 2014-896 du 15 août 2014 relative à l individualisation des peines et renforçant l efficacité des sanctions pénales (1) NOR : JUSX1322682L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu

Plus en détail