COMPTE DE RESULTAT PAR DESTINATION ET INFORMATION SECTORIELLE. Presentation de Mr. Christian MULLIEZ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE DE RESULTAT PAR DESTINATION ET INFORMATION SECTORIELLE. Presentation de Mr. Christian MULLIEZ"

Transcription

1 COMPTE DE RESULTAT PAR DESTINATION ET INFORMATION SECTORIELLE Presentation de Mr. Christian MULLIEZ

2 Plan Rappel des impacts IFRS : - sur le chiffre d affaires sur le résultat d exploitation. 5 - sur le résultat avant impôt 6 - sur le bénéfice net par action.. 7 Compte de résultat : Nouvelle présentation par destination..9 Définition des rubriques par destination : - Chiffre d affaires Coût des ventes Recherche et développement 12 - Frais publi-promotionnels Frais commerciaux et administratifs.14 Compte de résultat par destination : du chiffre d affaires au résultat d exploitation.. 16 Résultat d exploitation des zones géographiques...18 Résultat d exploitation des branches et des divisions.19 Compte de résultat : du résultat d exploitation au résultat net pro forma et au résultat net pro forma hors éléments non récurrents : - Année er semestre Page -2-

3 Rappel des impacts IFRS sur : - le chiffre d affaires - le résultat d exploitation - le résultat avant impôt - le bénéfice net par action -3-

4 Rappel des impacts IFRS sur le chiffre d affaires (en millions d euros) Chiffre d'affaires normes françaises , ,8 Charges de personnel : refacturation de conseillères de beauté -6,3 } - 437,9 Charges externes : avantages accordés aux clients - 828,2 Dotations/Reprises de provisions pour retours -6,6-11,2 Charges et produits financiers : escomptes accordés aux clients - 51,5-26,1 Total reclassements - 892,6-475,2 Chiffre d'affaires normes IFRS , ,6-4-

5 Rappel des impacts IFRS sur le résultat d exploitation (en millions d euros) Résultat d'exploitation corrigé normes françaises 2 161, ,1 Escomptes accordés aux clients Charges de stock options Suppression de la charge d'amortissement des écarts actuariels - 51,5-20,4 8,4-26,1-9,2 4,1 Prise en compte en résultat de la valeur temps des couvertures de change -9,1 6,4 Résultat d'exploitation normes IFRS Total des ajustements - 72, ,9-24, ,3-5-

6 Rappel des impacts IFRS sur le résultat avant impôt (en millions d euros) Total des ajustements sur le résultat d exploitation - 72,6-24,8 Impact positif sur le résultat financier (reclassement des escomptes) + 51,5 + 26,1 Impact sur le résultat avant impôt - 21,1 + 1,3-6-

7 Rappel des impacts IFRS sur le bénéfice net par action (1) Nombre moyen d'actions Normes françaises Normes IFRS Résultat net comptable Part du Groupe 5,38 6,11 Résultat net hors éléments non récurrents Part du Groupe 2,46 2,48 Résultat net hors éléments non récurrents Part du Groupe. Sanofi-Aventis déconsolidé 2,23 2,29 (1) calculé sur le nombre d'actions dilué -7-

8 Compte de résultat : Nouvelle présentation par destination -8-

9 Compte de résultat : Nouvelle présentation par destination Par nature Chiffre d affaires Achats et variation de stocks Charges de personnel Charges externes Impôts et taxes Dotations aux amortissements Dotations et reprises de provisions Résultat d exploitation Pertes et gains de change Résultat d exploitation corrigé Par destination Chiffre d affaires Coût des ventes Marge brute Frais de recherche et développement Frais publi-promotionnels Frais commerciaux et administratifs Résultat d exploitation avant pertes et gains de change Pertes et gains de change Résultat d exploitation -9-

10 Définition des rubriques par destination Chiffre d affaires Le Chiffre d affaires est comptabilisé : net des remises, ristournes et retours de produits. net des avantages accordés aux distributeurs ou aux consommateurs tels que : - la coopération commerciale ; - les coupons ; - les escomptes ; - les programmes de fidélisation. -10-

11 Définition des rubriques par destination Coût des ventes Le Coût des ventes regroupe les éléments suivants : le coût de revient industriel qui correspond au coût complet des produits, c'est-à-dire matières premières, articles de conditionnement, frais directs et indirects de fabrication ; les redevances versées à des tiers ; les coûts de dépréciation des stocks ; la distribution physique qui correspond aux coûts de préparation et d'expédition des commandes. -11-

12 Définition des rubriques par destination Recherche et développement Les frais de recherche et développement enregistrent l'ensemble des frais de recherche et développement constatés dans les différents centres du Groupe, que ce soit de la recherche fondamentale ou de la recherche appliquée. Tous les frais de recherche et développement sont enregistrés dans les charges de l'exercice au cours duquel ils sont engagés. -12-

13 Définition des rubriques par destination Frais publi-promotionnels Les Frais publi-promotionnels regroupent : l'achat d'espace publicitaire ; les honoraires des agences de publicité et des mannequins; les opérations d'échantillonnage, de promotion et d'animation ; les coûts de publicité sur lieu de vente ; le coût des services de démonstration et vente aux consommateurs ; la formation technique de la distribution ; la visite médicale. Ces coûts sont comptabilisés dans les charges de l'exercice au cours duquel ils sont consommés. -13-

14 Définition des rubriques par destination Frais commerciaux et administratifs Les Frais commerciaux et administratifs regroupent essentiellement : les forces de vente et leur encadrement ; les équipes marketing ; les services administratifs ; les frais généraux. -14-

15 Compte de résultat par destination : Du chiffre d affaires au résultat d exploitation -15-

16 Compte de résultat par destination : Du chiffre d affaires au résultat d exploitation Année 2004 et 1 er semestre 2004 (en millions d euros) Chiffre d affaires , ,6 Coût des ventes ,1 30,1 % ,9 Frais de recherche et développement - 466,6 3,4 % - 222,3 Résultat d exploitation avant pertes et gains de change Marge brute 9 540,2 69,9 % 4 865,7 Frais publi-promotionnels ,9 30,6 % ,9 Frais commerciaux et administratifs ,3 20,9 % ,3 Pertes et gains de change ,4 36,5 En % du c.a. 15,0 % 0,3 % 1 087,2 28,1 Résultat d exploitation 2 088,9 15,3 % 1 115,3 En % du c.a. 29,7 % 70,3 % 3,2 % 31,1 % 20,3 % 15,7 % 0,4 % 16,1 % -16-

17 Résultat d exploitation : - des zones géographiques - des branches et des divisions -17-

18 Résultat d exploitation des zones géographiques (en % du chiffre d affaires) 2004 Publié (normes françaises) Europe de l Ouest 15,3 % 2004 Nouvelle présentation 20,2 % Amérique du Nord Reste du monde 13,5 % 10,4 % 17,7 % 13,5 % TOTAL ZONES 13,7 % 18,0 % Non alloué + 1,0 %* - 2,8 %** TOTAL COSMETIQUE 14,8 % 15,3 % * Solde entre les recettes et les dépenses centrales En % du chiffre d affaires total. ** Frais centraux groupe, recherche fondamentale, stock options et divers En % du chiffre d affaires total. -18-

19 Résultat d exploitation des branches et des divisions (en % du chiffre d affaires) Année 2004 Pdts Professionnels 19,0 % Pdts Grand Public Pdts de Luxe Cosmétique Active 16,8 % 20,1 % 18,6 % TOTAL COSMETIQUE 18,0 % Non alloué* - 2,8 % BRANCHE COSMETIQUE 15,3 % BRANCHE DERMATOLOGIQUE 17,3 % GROUPE 15,3 % * Non alloué : frais centraux groupe, recherche fondamentale, stock options et divers En % du chiffre d affaires total. -19-

20 Compte de résultat : Du résultat d exploitation au : - résultat net pro forma - résultat net pro forma hors éléments non récurrents -20-

21 Du résultat d exploitation au résultat net Année 2004 (en millions d euros) pro forma* IFRS hors éléments pro forma* non récurrents Résultat d'exploitation 2 088, ,9 Plus value de dilution Sanofi-Aventis - - Autres produits et charges -126,2 - Résultat opérationnel Coût de l'endettement financier net Autres produits et charges financiers Dividendes Sanofi-Aventis Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence Résultat avant impôt Impôt sur les résultats Résultat net Intérêts minoritaires Résultat net part du groupe BNPA** (en euros) 1 962,7-43,1-3,9 145,9-1, ,4-618, ,8-3, ,7 * Par souci de comparaison, les comptes de résultats pro forma présentés sont retraités pour prendre en compte la déconsolidation de Sanofi-Synthélabo au 1 er janvier 2004 : - en remplaçant la quote-part de résultat net de Sanofi-Synthélabo par les dividendes perçus - et en neutralisant la plus value de dilution nette d impôt dégagée sur ces titres. ** Part du groupe, par action dilué, hors éléments non récurrents. 2,21-43,1-3,9 145,9-1, ,6-697, ,8-2, ,9 2,29-21-

22 Du résultat d exploitation au résultat net 1 er semestre 2004 (en millions d euros) Résultat d'exploitation Résultat opérationnel Coût de l'endettement financier net Autres produits et charges financiers Dividendes Sanofi-Aventis Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence Résultat avant impôt Impôt sur les résultats Résultat net Intérêts minoritaires Résultat net part du groupe BNPA** (en euros) pro forma* 1 115,3 Plus value de dilution Sanofi-Aventis - - Autres produits et charges 4, ,8-23,1 0,3 145,9-0, ,4-362,0 880,4-2,7 877,7 1,35 * Par souci de comparaison, les comptes de résultats pro forma présentés sont retraités pour prendre en compte la déconsolidation de Sanofi-Synthélabo au 1 er janvier 2004 : - en remplaçant la quote-part de résultat net de Sanofi-Synthélabo par les dividendes perçus - et en neutralisant la plus value de dilution nette d impôt dégagée sur ces titres. ** Part du groupe, par action dilué, hors éléments non récurrents pro forma* hors éléments non récurrents 1 115,3-23,1 0,3 145,9-0, ,9-360,2 877,7-2,7 875,0 1,34-22-

23 Avertissement / Disclaimer «Ce document ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d une offre d achat de titres L Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en Franceauprès de l Autorité des Marchés Financiers (également disponibles en version anglaise sur notre site Internet document peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risqueset incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.» "This document does not constitute an offer to sell, or a solicitation of an offer to buy, L Oréal shares. If you wish to obtainmore comprehensive information about L Oréal, please refer to the public documents registered in France with the Autorité des Marchés Financiers (which are also available in English on our Internet site: document may contain some forwardlooking statements. Although the Company considers that these statements are based on reasonable hypotheses at the date of publication of this release, they are by their nature subject to risks and uncertainties which could cause actual results to differ materially from those indicated or projected in these statements."

Passage aux normes IFRS. 28 avril 2005

Passage aux normes IFRS. 28 avril 2005 Passage aux normes IFRS 28 avril 2005 Synthèse Bilan au 31/12/2004 capitaux propres en augmentation de 1 261 M à 11 825 M dette nette passant de 1 471 M à 1 568 M ratio d'endettement passant de 15,9% à

Plus en détail

Jean-Paul AGON Président-Directeur Général

Jean-Paul AGON Président-Directeur Général Résultats 1 er semestre 2011 Mercredi 31 août 2011 Jean-Paul AGON Président-Directeur Général 31 août 2011 1. Le marché cosmétique 31 août 2011 2 Marché cosmétique mondial * 1 er semestre 2011 4, 1 + %

Plus en détail

CAPITALES. Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul. ème CONTINENT

CAPITALES. Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul. ème CONTINENT Barbara Lavernos CAPITALES 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul ème CONTINENT LE MARCHÉ des voyageurs AÉROPORTS 57% BOUTIQUES

Plus en détail

CAPITALS. Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul CONTINENT

CAPITALS. Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul CONTINENT Barbara Lavernos CAPITALS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Dubaï London Heahtrow Hong Kong Paris Roissy Singapore Amsterdam Frankfurt Seoul Bangkok Istanbul th CONTINENT TRAVEL business AIRPORTS 57% DOWNTOWN DUTY

Plus en détail

Résultats M. Christian MULLIEZ Vice-Président, Directeur Général Administration et Finances. 17 février 2009.

Résultats M. Christian MULLIEZ Vice-Président, Directeur Général Administration et Finances. 17 février 2009. Résultats M. Christian MULLIEZ Vice-Président, Directeur Général Administration et Finances 1 Chiffre d affaires consolidé 17 063 17 542 Progression à taux de change constants + 6,6 % dont : - Progression

Plus en détail

Réunion d actionnaires. Lyon 19 mai 2011. Jean Régis CAROF

Réunion d actionnaires. Lyon 19 mai 2011. Jean Régis CAROF Réunion d actionnaires Lyon 19 mai 2011 Jean Régis CAROF Ordre du jour 1. Chiffres-Clés 2010 et 1 er Trimestre 2011 2. Le marché cosmétique 3. Les 4 orientations stratégiques et Perspectives 4. L Oréal

Plus en détail

Résultats 1 er semestre 2016

Résultats 1 er semestre 2016 Résultats 1 er semestre 2016 M. Christian Mulliez Vice-Président Directeur Général Administrateur et Finances Chiffre d affaires consolidé du groupe à fin juin 2016 12,82 Md 12,89 Md Progression à taux

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. M. Christian Mulliez. 20 avril Vice-Président Directeur Général Administration et Finances

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. M. Christian Mulliez. 20 avril Vice-Président Directeur Général Administration et Finances ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 20 avril 2016 M. Christian Mulliez Vice-Président Directeur Général Administration et Finances Chiffre d affaires consolidé du groupe en 2015 (en millions d euros) 22 532 25 257 Progression

Plus en détail

ACTIONARIA. Jean-Paul AGON. 22 novembre 2013. Président-Directeur Général

ACTIONARIA. Jean-Paul AGON. 22 novembre 2013. Président-Directeur Général ACTIONARIA 22 novembre 2013 Jean-Paul AGON Président-Directeur Général AGENDA LE CHAMPION DE LA BEAUTÉ 2013 : DES PERFORMANCES SOLIDES UN GROUPE TRANSFORMÉ ET PRÉPARÉ UN MODÈLE ÉCONOMIQUE CRÉATEUR DE VALEUR

Plus en détail

1 er semestre 2014 RÉSULTATS. 1 er Août Jean-Paul AGON. Président-Directeur Général

1 er semestre 2014 RÉSULTATS. 1 er Août Jean-Paul AGON. Président-Directeur Général RÉSULTATS 1 er semestre 2014 Jean-Paul AGON Président-Directeur Général I Le Marché Cosmétique 2 Marché Cosmétique Mondial * 1 er SEMESTRE 2014 3,5/ 4 + + % *Hors rasoirs, savons et dentifrices 1 er semestre

Plus en détail

Réunion d actionnaires Nantes 24 novembre 2014

Réunion d actionnaires Nantes 24 novembre 2014 Réunion d actionnaires Nantes 24 novembre 2014 I. Le Groupe L Oréal ses atouts II. Résultats 1 er semestre 2014 III. Ambitions et perspectives IV. L Oréal et ses actionnaires 2 I. Le Groupe L Oréal ses

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Résultats annuels 2013 Mardi M. Christian Mulliez Vice-Président Directeur Général Administration et Finances Chiffre d affaires consolidé du groupe 2013 (en millions d euros) 22 463 22 977 Progression

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Résultats annuels 2015

Résultats annuels 2015 Résultats annuels 2015 Vendredi M. Christian Mulliez Vice-Président Directeur Général Administration et Finances Chiffre d affaires consolidé du groupe 2015 (en millions d euros) 22 532 25 257 Progression

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Résultats. Jean-Paul AGON. 13 Février Président-Directeur Général

Résultats. Jean-Paul AGON. 13 Février Président-Directeur Général Résultats 2014 13 Février 2015 Jean-Paul AGON Président-Directeur Général 2-13 Février 2015 Une performance très solide Une performance très solide Le 4 ème trimestre a été le meilleur de l année Progression

Plus en détail

REUNION D'ACTIONNAIRES

REUNION D'ACTIONNAIRES REUNION D'ACTIONNAIRES Bruxelles, jeudi 6 juin 2013 M. Jean Régis Carof Directeur des Relations Actionnaires Individuels et Autorités de Marché Sommaire I. Le Groupe L Oréal ses atouts II. Chiffres 2012

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Vendredi M. Christian Mulliez Vice-Président Directeur Général Administration et Finances Chiffre d affaires consolidé du groupe 2014 (en millions d euros) 22 124 22 532 Progression

Plus en détail

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 SOMMAIRE Groupe Bouygues Bilan consolidé 4 Compte de résultat consolidé 6 Tableau de financement consolidé 8 Société mère Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 Bouygues Construction

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Résultats annuels 2011

Résultats annuels 2011 Résultats annuels 2011 Mardi 14 février 2012 M. Christian MULLIEZ Vice-Président Directeur Général Administration et Finances 14 février 2012 1 Chiffre d affaires consolidé du groupe 2011 19 496 20 343

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ème trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre Chiffre d'affaires 40 580 44 715 60 363 Droits d'accises (5 683) (5 446) (6 141) Produits des ventes 34 897 39 269 54 222 Achats,

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence

Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence Le Document de Référence de L Oréal est constitué de deux tomes : > une plaquette

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Version Démonstration

Version Démonstration DESIGNATION DE L'ENTREPRISE SOCIETE DE DEMONSTRATION ACTIVITE DEMO QTE. BAYADA, LOCAL N 01 - OUENZA Tableau n 1 Exercice clos le BILAN ACTIF ACTIF Note N Brut N Amort-Prov N Net N - 1 Net ACTIF IMMMOBILISE

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Rapport de Gestion 2008

Rapport de Gestion 2008 Rapport de Gestion 2008 2 ème partie : Rapports Financiers A. Comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2008 Présentation Commerciale Groupe Affine Comptes consolidés au 31 décembre 2008 Page 2 SOMMAIRE

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007 Pargesa Holding SA Genève, le 31 juillet 2008 Communiqué de presse No 4/2008 Résultats du 1er semestre 2008 : - Progression de 6.5% du résultat courant économique à CHF 438 millions - Résultat net consolidé

Plus en détail

Comptes consolidés au 30 juin 2008

Comptes consolidés au 30 juin 2008 Paris, le 6 octobre 2008 N 34-08 Comptes consolidés au 30 juin 2008 Maurel & Prom a procédé à la publication de son rapport financier semestriel le 29 août 2008 sur la base des comptes consolidés du Groupe

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 2. 1. PRESENTATION DE LA SITUATION CONSOLIDEE 30.09.2008 1.1. BILAN Le bilan consolidé au 30 septembre est le suivant : LIBELLES (EN K ) 30.09.2008 31.03.2008

Plus en détail

Investissements élevés dans le très haut débit: déjà 3 millions de logements et de commerces raccordés

Investissements élevés dans le très haut débit: déjà 3 millions de logements et de commerces raccordés Rapport intermédiaire du premier trimestre 2016 Investissements élevés dans le très haut débit: déjà 3 millions de logements et de commerces raccordés 1.1-31.3.2015 1.1-31.3.2016 Variation Chiffre d affaires

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS A B C D E F G Compte de résultat consolidé Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation

Plus en détail

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF PLAN COMPTABLE NATIONAL 1975 NOMENCLATURE COMPTABLE CONVERGENTE SCF Classe 1 : Fonds propres 100 Apports de l'etat (appelés / non appelés) 101 Capital émis (capital

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014

RESULTATS ANNUELS 2014 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS - Résultat Opérationnel de 14,9 M et Résultat net part du groupe de 6,3 M - Situation financière renforcée avec une trésorerie de 49 M - Préparation de la scission

Plus en détail

Cellectis : correction des comptes pour le premier semestre 2014 ainsi que les exercices 2013 et 2012

Cellectis : correction des comptes pour le premier semestre 2014 ainsi que les exercices 2013 et 2012 Cellectis : correction des comptes pour le premier semestre 2014 ainsi que les exercices 2013 et 2012 Dans le cadre de sa demande d introduction en bourse aux Etats-Unis, la Société a entrepris une revue

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH. 31 mars 2005

Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH. 31 mars 2005 Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH 31 mars 2005 2 Disclaimer L information contenue dans ce document est basée sur les normes IFRS telles que connues à ce jour. Néanmoins,

Plus en détail

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Communiqué de presse Paris, le 9 mars 2012 Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Accord de principe

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

Swisscom: chiffre d affaires et clientèle en hausse sur une base comparable, croissance de l EBITDA

Swisscom: chiffre d affaires et clientèle en hausse sur une base comparable, croissance de l EBITDA Rapport intermédiaire du premier trimestre 2015 Swisscom: chiffre d affaires et clientèle en hausse sur une base comparable, croissance de l EBITDA 01.01-31.03.2014 01.01-31.03.2015 Variation Chiffre d

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel 1 La démarche budgétaire La démarche budgétaire repose sur trois phases : l analyse, l action puis le contrôle. 11

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÈGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 91 03 DU 16 JANVIER 1991

COMITÉ DE LA RÈGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 91 03 DU 16 JANVIER 1991 COMITÉ DE LA RÈGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 91 03 DU 16 JANVIER 1991 Relatif à l établissement et à la publication des situations trimestrielles et du tableau d activité et de résultats semestriels

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

BILAN (Exprimé en dinars) Exercice clos au 31 décembre Notes n n-1

BILAN (Exprimé en dinars) Exercice clos au 31 décembre Notes n n-1 Modèle du Bilan (ntreprise)... BILAN (xprimé en dinars) xercice clos au 31 décembre Notes n n-1 Actifs Actifs non courants Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles Moins : amortissements () ()

Plus en détail

DOCUMENT DE TRANSITION EN NORMES IFRS - Exercice 2005

DOCUMENT DE TRANSITION EN NORMES IFRS - Exercice 2005 DOCUMENT DE TRANSITION EN NORMES IFRS Exercice 2005 Le 31 janvier 2006 KAUFMAN & BROAD Transition aux normes IFRS Exercice 2005 1 SOMMAIRE CONTEXTE DE L ELABORATION DES INFORMATIONS FINANCIERES EN NORMES

Plus en détail

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence Rapport intermédiaire du premier semestre 2015: Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence 1.01.- 30.06.2014 1.01.- 30.06.2015 Variation Chiffre d affaires

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 GROUPE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 Page 1 - SOMMAIRE - Bilan consolidé 2 Résultat consolidé 4 Page 2 Bilan Consolidé - Actif Rubriques Montant Brut Dépréciation 30/06/2008 30/06/2007

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

Rapport de gestion. Présentation commerciale. Comptes consolidés

Rapport de gestion. Présentation commerciale. Comptes consolidés Rapport de gestion Présentation commerciale Comptes consolidés 2009 Présentation commerciale Comptes consolidés Sommaire 4 Bilan consolidé 6 Compte de résultat consolidé 7 Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

Présentation du passage aux normes IFRS

Présentation du passage aux normes IFRS Présentation du passage aux normes IFRS Exercice 2004-05 29 juin 2005 Remarques préliminaires L information présentée dans ce document a été préparée au vu des normes IFRS publiées à ce jour Le processus

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité Le 4 mai 2012 EXERCICE FISCAL 2012 TRIMESTRE JANVIER-MARS 2012 Un trimestre difficile mais en ligne avec nos prévisions Trafic passage satisfaisant, faiblesse persistante dans le cargo Augmentation de

Plus en détail

Titres participatifs Renault: Offre publique d'achat. 12 mars 2004

Titres participatifs Renault: Offre publique d'achat. 12 mars 2004 Titres participatifs Renault: Offre publique d'achat 12 mars 2004 Avertissement 1 Cette présentation a été préparée à des fins d information uniquement. La présente présentation ne doit pas être reproduite

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

I - COMPTES DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS COMPARÉS

I - COMPTES DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS COMPARÉS I - COMPTES DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS COMPARÉS Notes 1 er semestre 2006 1 er semestre 2005 2005 Chiffre d'affaires 3 7 785,5 7 163,6 14 532,5 Coût des ventes -2 218,9-2 162,5-4 347,3 Marge brute 5 566,6 5

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX. 8 décembre 2015. Valerie BOAS. Responsable des Relations Actionnaires Individuels

RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX. 8 décembre 2015. Valerie BOAS. Responsable des Relations Actionnaires Individuels RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX 8 décembre 2015 Valerie BOAS Responsable des Relations Actionnaires Individuels LE GROUPE L ORÉAL 22,5 milliards d euros de chiffre d affaires en 2014 12,5% de part de

Plus en détail

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET Annexe 1-2. Les ratios ont été regrpés en quatre catégories selon qu'ils ont trait aux conditions

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail