ELLE ETAIT LA NATURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELLE ETAIT LA NATURE"

Transcription

1 1 Concours de nouvelles "GéoStrophes" ELLE ETAIT LA NATURE

2 2 Maria poursuivait ce lièvre depuis de longues minutes. Ils fusaient tous les deux à travers la forêt. Au détour d un sentier, elle avait aperçu deux oreilles dressées surplombant un rocher couvert de mousse. Elle s était approchée à pas feutrés, sans bruit et à quelques mètres du lièvre, elle avait bondi. Maintenant, ils longeaient à vive allure un lac sombre. Les eaux troubles reflétaient leurs silhouettes si différentes. Le quadrupède bondissant contrastait gravement avec le bipède élancé. Saisissant son reflet du coin de l œil, Maria s arrêta net pour se plonger dans l image que lui renvoyait la surface noire du lac. Des libellules vertes et bleues s agitaient autour d elle. Une reinette mélomane s essayait au chant alors qu une foulque et ses nombreux petits fendaient vivement l eau, en parfait accord avec le reflet d oies sauvages passant au-dessus d eux. C est alors qu une sensation étrange s empara de Maria. Ses longues jambes commencèrent à s ancrer dans le sol et elle sentit l énergie de la terre envahir son corps. Elle baissa les yeux vers ses pieds et réprima un cri d horreur. Elle devenait arbre. Ses tibias avaient déjà la texture de l écorce et ses jambes fusionnaient inexorablement en un tronc rond et massif. Elle sentit la sève brute atteindre son cœur avant d être rejetée violemment vers son cerveau, dont les neurones frétillaient pour la dernière fois d impulsions électriques animales. Un hurlement strident se mit à retentir, il envahissait la forêt tout entière à intervalles réguliers. Juste avant de sombrer, Maria put voir ses doigts se transformer en feuilles et sentir ses cheveux devenir branches. Une voix lointaine, sourde et profonde comme l âme, se fondait dans le hurlement, susurrant avec puissance ces quelques mots : «Tu es l élue, tu la protègeras». Puis ce fut la chute, vertigineuse et sans fin. Maria sombrait dans un abîme sans couleur, sans vie. Seul le hurlement l atteignait encore, aigu, puissant, omniprésent. Maria se dressa violemment dans son lit. La sècheresse de sa gorge contrastait désagréablement avec la sueur qui couvrait son corps. Le hurlement de son rêve l accompagnait encore et elle le fit taire d un geste las, écrasant l unique bouton de son radioréveil. Elle mit quelques secondes à savoir où elle se trouvait et qui elle était. Mécaniquement, comme si elle voulait en être sûre, elle déclama dans un souffle : «Mon nom est Maria Odague, j ai 25 ans, je suis née en 2078 et aujourd hui, c est jeudi». Puis elle soupira, interdite. Elle gardait

3 3 de son rêve un souvenir vague et ému. Elle n en revenait pas. Elle ne comprenait pas. Maria, comme tous les êtres humains de moins de 30 ans, n avait jamais vu la nature. Maria s extirpa des draps lentement. Le tissu glissa sur son corps élancé alors que ses longues jambes prenaient appui sur le sol. Elle se mit debout et s étira longuement. La lumière artificielle du plafonnier éclaboussait sa peau blanche, presque translucide. Elle couvrit son corps nu d un peignoir bleu et quitta la chambre, l esprit encore tout embrumé par son rêve. L eau chaude éclaboussait les yeux clos de Maria. La tête relevée, elle se mit à penser. Son passé se mit à surgir dans son esprit ainsi que son absence de relation avec la nature. Quelques années avant la naissance de Maria, la Terre avait cessé de recevoir les rayons nourriciers du soleil. L atmosphère était devenue opaque. Très rapidement, l océan perdit la totalité de ses réserves de plancton. Les continents virent disparaître leurs plantes. Puis suivirent les poissons, les insectes, les oiseaux, les reptiles, les mammifères. Mais l homme survécut. L unique coupable parvint à s en sortir. Des progrès fulgurant en chimie, en génétique, en physique et en informatique permirent à l homme de créer sa nature. Tout ce dont il avait besoin fut désormais synthétisé. Le vert de la nature se transforma en gris des machines et le bleu du ciel en gris des nuages. Il n y avait plus de nuit, plus de jour. Les cris des oiseaux devinrent couinements de rouages et le meuglement des vaches soupirs des pistons. Il n y avait plus de temps, plus de saison. L odeur de la graisse remplaça celle des fleurs et les vapeurs chimiques celle du fumier. C est dans ce monde terne que Maria vit le jour. Elle ne connaissait les animaux que par les manuels d histoire, les plantes que par les vieux reportages en numérique et le soleil que par des cartes postales. Elle grandit rongée par ce manque, oppressée par l homme. Son corps tout entier le réclamant, elle décida de se rapprocher autant que possible de la nature, des souvenirs de la nature. C est pourquoi elle choisit de faire un métier devenu obsolète. De sa passion émergea sa réussite et elle progressa, jusqu à cette nuit, jusqu à ce rêve. Ce fut la concrétisation des espoirs d une vie. Elle était dans la nature. Elle était la nature. Maria coupa l eau, sortit de la douche et

4 4 s enroula dans une serviette. Elle fixa longuement son reflet dans le miroir. Ce jour était pour elle un grand jour, elle allait devenir environnementaliste. Après un petit déjeuner synthétique, Maria quitta son appartement et s engouffra dans le gris de l aurore. Elle sauta dans une navette magnétique et s installa confortablement pour les trois heures de voyage. Elle allait recevoir son diplôme dans le temple de Gaïa, siège de l institut mondial des souvenirs de la nature, situé dans les confins des terres enneigées, à quelques milliers de kilomètres de chez elle. Elle ne tarda pas à retourner dans le monde de ses pensées. Les effluves de son rêve enlaçant les interrogations de son futur, elle se souvint de ses cours d histoire. Dans les années 1990, plus de cent ans auparavant, les hommes prirent conscience de l'ampleur du désastre : ils étaient sur le point de tuer la nature. Les espèces animales et végétales disparaissaient à une vitesse folle, l'atmosphère se gorgeait de gaz à effet de serre, la température grimpait inexorablement, les calottes glacières fondaient peu à peu et le niveau des océans ne cessait de monter. Il fallait agir. Des associations commencèrent à lever le poing, suivies bientôt par des personnalités plus influentes. Il n'était peut-être pas trop tard. Les scientifiques travaillaient d'arrache-pied pour trouver des solutions. Les industriels tentaient de baisser leurs émissions de CO 2, certes plus par souci de communication et de publicité que par réel respect de la planète. Mais le résultat était là. Puis, au début du XXIe siècle, l'écologie devint politique. Les programmes des grandes démocraties de ce monde inclurent une large part à la sauvegarde de la planète. La boucle était bouclée. La prise de conscience s'étendait alors à toutes les échelles, du simple citoyen aux puissances mondiales. Dans ce contexte de lutte globale contre la pollution, le métier d'environnementaliste explosa et se démultiplia, englobant une myriade de professions. Les environnementalistes pouvaient être des écologistes spécialisés dans la protection de la biodiversité, des ingénieurs développant des biocarburants ou des naturalistes disséminant leur connaissance des êtres vivants. En ce temps, le terme environnementaliste regroupait toutes les femmes et tous les hommes protégeant la planète. Cette

5 5 synergie mondiale commença à porter ses fruits. L'espoir perça, les hommes pouvaient le faire, les hommes pouvaient sauver la nature. Puis ce fut l'automne noir de Les places boursières du monde entier s'effondrèrent, entraînées par la chute de l'économie américaine. Chaque matin du mois d octobre voyait les titres boursiers s effondrer un peu plus. Les mots krach, récession et faillite résonnaient dans tous les esprits, sur tous les continents. L inquiétude gagna du terrain et la consommation plongea. Les états déboursèrent des milliards pour sauver les banques. Puis ils firent de même pour les entreprises. Puis pour les particuliers. Dans les années qui suivirent cette hécatombe économique, les hommes s'acharnèrent à sauver ce monde capitaliste qu'ils avaient construit. Ils y parvinrent mais le regrettèrent amèrement quand, enfin, ils rouvrirent les yeux. Ils avaient oublié de sauver la planète. Dès 2015, il était trop tard. La nature était condamnée. Il n y avait alors plus qu une poignée d environnementalistes sur la Terre. Leur mission était simple puisqu elle était impossible. Ils ralentirent les dégâts mais le résultat fut le même. L homme avait tué l esprit nourricier de la planète. L homme avait assassiné Gaïa. En 2070, le métier d environnementaliste n existait plus. Mais trois décennies plus tard, un communiqué de l université mondiale des études globales annonça l invraisemblable. Une formation d environnementaliste était proposée. Plusieurs centaines de candidats s y inscrivirent. Au milieu d eux, une jeune fille brune aux yeux rêveurs se détacha rapidement. Après trois ans, le jour de la remise des diplômes, il ne restait plus qu elle. «Et c est moi», pensa Maria dans un sourire. Une légère secousse la hissa hors de sa rêverie. Le train magnétique venait de s arrêter. Les portes s ouvrirent sur une lumière douce et grise. Maria saisit son sac, prit une profonde inspiration et s engouffra dans son destin. Un homme était seul sur le quai. De taille raisonnable, il arborait une tunique sombre et un chapeau rapiécé. Ses yeux bleus brillaient intensément. Ils semblaient contenir toute la connaissance du monde. Mais aussi toute sa souffrance. Maria lutta pour s extirper de son regard et s avança vers lui. Il

6 6 tendit une main déformée par l âge, à la peau tannée par le labeur. De telles mains avaient disparu depuis longtemps, depuis que l homme avait cessé de s en servir. L homme se présenta alors d une voix rocailleuse, baignée d émotion. «Je m appelle Pierre Tossan, je suis profondément enchanté de vous rencontrer. - Maria Odague. - Je sais. Suis-moi Maria», répondit-il dans un sourire. Ils se dirigèrent vers une grande porte en granit sur laquelle étaient gravées les initiales IMSN. «Institut mondial des souvenirs de la nature», pensa Maria. La porte s ouvrit sur un ascenseur aux dimensions exagérées. L homme entra un code, se plia aux vérifications biométriques de ses mains et de son visage et la cabine plongea. Ils débouchèrent dans une pièce circulaire aux murs ternes et vieillis. Au centre se dressaient une table et deux chaises. Deux coffrets attendaient sur la table, l un noir, l autre blanc. Pierre et Maria s assirent face à face sans dire un mot. Il la dévisagea longuement et finit par lâcher. «Penses-tu avoir choisi ce métier?» Surprise par la question, Maria commença par bafouiller puis articula. «Oui, bien sûr. Enfin, comment pourrait-il en êtr - Il en est. Le métier que tu penses avoir choisi est d une importance capitale, d une signification sans commune mesure. Aucune erreur n est possible. La moindre petite faute aurait des répercussions atroces. Il serait dramatique de confier ces responsabilités à une personne inconnue. Je te connais Maria. J ai fondé cet institut avec l aide de ton grand-père, il y a 60 ans. Nous avions chacun notre mission. La mienne était de rester ici, tu comprendras bien assez tôt. La sienne était de trouver mon remplaçant. Il a fondé une famille, eut un fils et prit soin que la fille de ce fils prenne ma suite. Tu es cette personne. Tu n as pas choisi. Tu es née pour être venue ici aujourd hui. Et pour y rester.» Maria ouvrit la bouche mais aucun son n en sortit. Elle ne voulait pas le croire. Elle était certaine d avoir choisi cette voie. Depuis toute petite, elle avait voulu être proche de cette nature disparue, la comprendre et protéger ses souvenirs.

7 7 Cette passion venait du plus profond d elle-même. Son arrivée dans cet institut était son choix, sa volonté. Perdue dans ses pensées, Maria ne vit pas Pierre ouvrir le coffret noir. Il contenait douze galets sombres. Sur chacun de ces galets était gravée une lettre. Il les aligna calmement sur la table. Il fit de même avec les onze galets de granit rose que contenait le coffret blanc. Maria leva la tête, vit les deux lignes de galets et les mots qu ils formaient. PIERRE TOSSAN MARIA ODAGUE Tout en parlant, Pierre commença à bouger les galets noirs qui formaient son nom. «Ton grand-père m a donné ce nom le jour où nous nous sommes séparés. Il m a dit que je devais le garder et en trouver la signification. Je n ai pas mis très longtemps. Regarde.» Maria baissa les yeux et observa amusée les mots formés par Pierre avec les lettres de son nom. PASSION TERRE «Regarde-moi Maria. Écoute-moi attentivement. Ce jour-là, ton grandpère m a également annoncé le nom de celle qui allait me remplacer. C était ton nom Maria, mais tu n étais pas née. Je ne te mens pas. Ton grand-père avait tout prévu, il t a conditionnée pour ce futur. Je sais que tu ne l as pas connu. Ce grand homme est mort trop tôt. Mais il voulait le meilleur pour toi. Tu dois honorer sa vie. Tu dois me remplacer. Tel est ton destin. Regarde la table maintenant.» Transportée par les propos de Pierre, Maria ne l avait pas vu déplacer les lettres. Tout son corps se mit à trembler quand elle baissa les yeux sur la table, sur son avenir, sur son passé. Alors elle sut qu il avait raison. Elle était née pour

8 8 faire ce métier. Les galets roses qui formaient son nom quelques instants auparavant en étaient la preuve. Les trois mots devant elle ne pouvaient mentir. AMOUR DE GAIA Pierre se leva, fit le tour de la table et posa ses lourdes mains sur les épaules de Maria. «Il faut y aller maintenant. Il est temps pour toi de rejoindre ton destin.» Encore assommée par ces révélations, Maria se leva et suivit Pierre dans l ascenseur. Ils continuèrent leur descente, toujours en silence. L ascenseur s immobilisa et Pierre se mit à parler. «Dans quelques minutes, je serai parti. Tu seras la seule et unique environnementaliste sur cette planète. Tu devras protéger tout ce qui se trouve derrière cette porte et les centaines d étages qui s empilent sous nos pieds. L institut est immense, tu mettras des années à en faire le tour. Il n y a que deux règles à respecter. Tu dois garder le secret et tu dois sauvegarder les équilibres. Il se peut que je sois le dernier être humain que tu verras avant des décennies. Avant ton remplaçant. Mais tu vivras heureuse. Tu vivras comblée. Je te le promets. Maria, voici la nature.» La porte s ouvrit et Maria vacilla. Le premier choc fut auditif. Des chants et des cris parvinrent à ses oreilles, des sons qu elle n avait jamais entendus. Ces bruits emplirent son âme, bouchant les vides qui jalonnaient son existence. Les odeurs suivirent, multiples, complexes, elles aussi inédites. Puis ce fut la vue. Des larmes de joie ruisselèrent sur son visage. Elle voyait la nature. Des herbes folles lui caressèrent les jambes lorsqu elle sortit de l ascenseur. Des arbres immenses l entouraient. Des fleurs aux mille couleurs jaillissaient partout dans la verdure. Des abeilles bourdonnèrent à ses oreilles. Un écureuil bondit à quelques mètres d elle. Elle leva les yeux mais ne parvint pas à distinguer le toit. De fortes lampes remplaçaient le soleil, nourrissaient les plantes, qui nourrissaient les animaux, qui nourrissaient d autres animaux. Une buse jaillit et captura un campagnol. Elle en arracha plusieurs morceaux qu elle dévora avidement. Maria ne ressentit aucun dégoût. C était ça la nature, un équilibre cruel mais beau, complexe mais fragile. Les hommes avaient rompu cet

9 9 équilibre. Les hommes s étaient extraits de la nature, puis l avaient réduite en esclavage. Elle devait à présent prendre le relais, conserver ce que son grandpère avait sauvé. Elle inspira profondément et sut alors qu elle était prête pour cette mission. Elle s agenouilla dans l herbe humide, l esprit enfin apaisé. Puis elle s y étendit sur le dos, les bras en croix. Elle était dans la nature. Elle était la nature. La voix de Pierre lui parvint et les quelques mots qu il prononça emplirent son cœur. «Tu es l élue. Tu la protègeras.»

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Les monstres de là-bas

Les monstres de là-bas Les monstres de là-bas Hubert Ben Kemoun Hubert Ben Kemoun vit à Nantes sur les bords de la Loire. Il est l auteur de très nombreux ouvrages en littérature jeunesse, pour les petits comme pour les beaucoup

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel Par Sophianne Pierre-Louis Cassandra Sauvé Sabrina Turmel - 1 - Au Pôle Nord, en ce jour du 24 décembre, le Père Noël était bien occupé à fabriquer de beaux jouets. Les rennes gambadaient ou se reposaient.

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

L OISEAU. Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut.

L OISEAU. Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut. 1 L OISEAU Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut. Quand il reprit l oiseau, Il lui coupa les pattes, L oiseau glissa telle une barque. Rageur, il lui coupa

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle commence sa crise d éternuements, il faut que je m arrache.

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Lire et comprendre 1

Lire et comprendre 1 Lire et comprendre 1 Faites place à Mini-Loup, indien des mers du Sud. Faites place à Mini-Loup, corsaire des mers du Sud. Faites place à Mini-Rat, corsaire des mers du Sud. L équipe tire et pousse la

Plus en détail

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur Page 1 sur 8 À la claire fontaine À la claire fontaine, M en allant promener. J ai trouvé l eau si belle Que je m y suis baigné. Il

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL STEPHEN KING Dôme Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL L AVION ET LA MARMOTTE 1 À deux mille pieds d altitude, Claudette Sanders prenait une leçon de

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

CELINE CHELS LE CYCLE DES POLYMORPHES TOME 1 L IMMATURE CHAPITRE 0 : SPECIMEN

CELINE CHELS LE CYCLE DES POLYMORPHES TOME 1 L IMMATURE CHAPITRE 0 : SPECIMEN CELINE CHELS LE CYCLE DES POLYMORPHES TOME 1 L IMMATURE CHAPITRE 0 : SPECIMEN Texte 2013, Céline CHELS Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu, par quelque procédé que ce soit

Plus en détail

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit elui qui me guérit opyright 1995, Geneviève Lauzon-alleur (My Healer) Ps. 30 B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B/# t Tu m as guérie # #/G G#m #/ Par la puissance

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Randonnée en mixité public valide et déficients visuels. Nyer forum Handi Nature 6 et 7 mai 2010

Randonnée en mixité public valide et déficients visuels. Nyer forum Handi Nature 6 et 7 mai 2010 Randonnée en mixité public valide et déficients visuels Nyer forum Handi Nature 6 et 7 mai 2010 Karine Chevrot, fédération des réserves naturelles catalanes Séquence 1 Explique la situation géographique

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN QUE SIGNIFIE "ÊTRE CENTRÉ"? Etre centré signifie être aligné entre Ciel et Terre. C'est-à-dire connecté à l'énergie du Ciel et ancré dans l énergie de la Terre;

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Octave MIRBEAU LA BAGUE

Octave MIRBEAU LA BAGUE Octave MIRBEAU LA BAGUE LA BAGUE Un matin, le vieux baron vint chez moi. Et, sans préambule, il me demanda : Est-ce vrai, docteur, qu il y a du fer dans le sang? C est vrai Ah! je ne voulais pas le croire

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Ne te retourne pas! Et Eddie l avait tirée par la main. Ce n était pas beau à entendre. Les balles crépitaient autour d eux dans le lointain.

Ne te retourne pas! Et Eddie l avait tirée par la main. Ce n était pas beau à entendre. Les balles crépitaient autour d eux dans le lointain. 1 Ne te retourne pas! Et Eddie l avait tirée par la main. Ce n était pas beau à entendre. Les balles crépitaient autour d eux dans le lointain. Une odeur de chocolat brûlant. Eddie semblait ne plus la

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens.

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Les enfants et la sécurité alentour des Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Qu est-ce que ton chien aime faire avec toi? Qui

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

La reine des gourmandes et Natsu

La reine des gourmandes et Natsu La reine des gourmandes et Natsu Au loin, brillaient une multitude de petites lumières jaunes et violettes, la mégapole multicolore se découpait dans le paysage. Une atmosphère magique s en dégageait,

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour Luc Baptiste Le village et enfin Bleu autour À Édith et Jean Baptiste, mes parents À mon fils Enki image C est une femme dure et triste qui marche dans la cour d un domaine, comme on dit en Allier. Une

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7 1/7 Avant la compétition Détends-toi, le soir avant la compétition, avec de la relaxation (voir fiche en annexe) Le matin mange un petit déjeuner équilibré: Fruits, Laitage, Pain ou céréales (ex: crème

Plus en détail

1- EXT DUNE / JOUR. Derrière lui, une voix rententit: LA MERE (OFF) Vasco! Vasco regarde en arrière. LA MERE (OFF) Vasco! À table!!

1- EXT DUNE / JOUR. Derrière lui, une voix rententit: LA MERE (OFF) Vasco! Vasco regarde en arrière. LA MERE (OFF) Vasco! À table!! SCENARIO 1- EXT DUNE / JOUR Vasco, un jeune adolescent, est assis en haut d une grande dune. Le vent joue avec ses cheveux et soulève des amas de sable. Vasco regarde au loin. Devant lui s étend l océan

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

#46 DESIGN ARCHITECTURE UNE CULTURE //

#46 DESIGN ARCHITECTURE UNE CULTURE // DESIGN + ÂGE / DESIGN + AGE // BERLIN S DIE BAUPILOTEN / KIDS FURNITURE / REVERSIBLE DESTINY // SMOKED MEAT RENÉE DAOUST #46 DESIGN ARCHITECTURE UNE CULTURE // 34/ SECTION DESIGN + AGE /35 Lorsqu en juin

Plus en détail