2012/2013 BÂTIR L AVENIR EST UN ART.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2012/2013 BÂTIR L AVENIR EST UN ART."

Transcription

1 2012/2013 BÂTIR L AVENIR EST UN ART. Rapport Annuel

2 Sommaire 2012/2013 BÂTIR L AVENIR EST UN ART. Rapport Annuel Rapport Annuel Codic 2012/2013 1

3 Sommaire Le Groupe 4 Profil du Groupe 6 Message du CEO 8 Gestion du Groupe 10 Structure du Groupe 11 Chiffres clés Codic L année en images 14 Projets en cours Informations générales et éléments financiers 46 Etat consolidé du résultat global 47 Bilan consolidé 48 Tableau consolidé des flux de trésorerie 49 Etat consolidé des variations des capitaux propres 50 Règles d évaluation 56 Commentaires sur les comptes consolidés 58 Rapport de gestion 60 Demande d information 2 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/2013 3

4 Profil du Groupe CODIC International exerce son métier de promoteur immobilier depuis Le Groupe axe ses développements sur des projets multifonctionnels, bureaux, parcs d affaires et centres commerciaux, sur un plan européen. Paris Bruxelles Luxembourg Budapest Chacun de ses développements se caractérise par l excellence de sa situation, la qualité de la programmation, une identité architecturale, l utilisation des technologies de haut niveau, des aménagements paysagers soignés et un engagement dans le développement durable pour ses projets. CODIC développe son savoir-faire en Belgique, au Luxembourg, en France, en Hongrie, en Espagne et en Roumanie. Ces dix dernières années, près d 1 million de m² ont été développés. Madrid Zones «core» Belgique France Luxembourg Zones périphériques Espagne Hongrie Roumanie 4 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/2013 5

5 Message du CEO En dépit d un contexte économique encore difficile, nous abordons la nouvelle année comptable avec confiance, pragmatisme et ambition, forts du dynamisme de nos équipes, de la qualité de notre portefeuille de projets, de la maîtrise financière des risques et des liens de confiance que nous avons su tisser au fil des années avec l ensemble de nos partenaires (investisseurs, banquiers, architectes, etc.). Notre expertise et l excellence de nos développements immobiliers, tant en termes de qualité intrinsèque (certifications BREEAM, HQE et BBC), de localisation triple A, que d adéquation aux besoins des entreprises modernes, ont encore une fois permis de susciter l intérêt de plusieurs acteurs de référence du marché. Cet attrait s est notamment matérialisé, en Belgique, par la prise à bail par DELOITTE de l immeuble de bureaux «Gateway» (plus de m² de bureaux). Les autorisations et permis sont en cours d obtention et la construction devrait débuter en Gateway fait partie des projets emblématiques du Groupe et confirme la position de CODIC en tant que créateur de marché. Nous sommes en effet les premiers à construire en Belgique des bureaux au cœur même d un aéroport, Brussels Airport, à l instar de ce qui a été réalisé à Schiphol, Francfort et Munich. Ce projet contribuera en outre à renforcer l efficacité et l attractivité de cet aéroport européen. Gateway est en effet la première étape dans le développement du concept «Airport Village» qui prévoit l implantation progressive de bureaux, de salles de réunions, de centres de conférences, d hôtels, etc. Toujours en Belgique, les entreprises Optima, Yourcall et Attentia ont choisi de rejoindre le complexe de bureaux «Atlantis». CODIC est aussi parmi les trois finalistes du concours pour le projet «NEO», visant à redynamiser le Plateau du Heysel par la réalisation d un centre commercial, d équipements de loisirs, de logements, de bureaux et de parkings. En France, l année a été marquée par la vente de l immeuble «Start» à un investisseur institutionnel français de premier rang. Cet immeuble de m², situé à Saint-Quentinen-Yvelines, est loué à EGIS dans le cadre d un bail ferme de 9 ans. et conforte le succès escompté pour ce projet de grande envergure qui contribuera à transformer le cœur de la Ville de Luxembourg. En Espagne, la société d assurance SANTA LUCIA a finalisé l acquisition de notre immeuble «JC36» pour l installation de ses propres équipes. Grâce à ces résultats, et en dépit d une perte comptable principalement liée à la vente de notre dernier projet sur le territoire espagnol, CODIC a su dégager les moyens nécessaires pour assurer le financement de ses projets futurs, dont les perspectives de rentabilité sont excellentes. C est dans cet objectif que nous mettons en œuvre tous nos efforts avec la volonté, sur les prochains mois, de concentrer prioritairement les activités de CODIC sur les marchés belge, français et luxembourgeois, où CODIC bénéficie d un environnement de marché maîtrisé et en croissance. L agence de notation SCOPE Ratings a attribué la note BBB- au Groupe CODIC, le classant ainsi dans la catégorie «investment grade» qui regroupe les sociétés les moins risquées. Cette note atteste donc d une bonne solvabilité du Groupe. D un point de vue qualitatif, SCOPE Ratings estime que notre Groupe est particulièrement bien positionné parmi ses pairs, possédant notamment des Process internes très structurés, une équipe dirigeante expérimentée et des projets à fort potentiel de création de valeur. Avec cette note reflétant la confiance dans notre Groupe, nous ne pouvons qu être encouragés à poursuivre et maintenir le cap que nous nous sommes fixés. Je remercie les investisseurs, les locataires, les banques, les décideurs publics et les conseils pour la confiance qu ils nous portent encore et toujours. Je souligne le travail acharné de tous nos collaborateurs, leur combativité et leur dynamisme. Je tiens enfin à souligner l arrivée du nouveau Président du Conseil d Administration, Vincent Doumier, qui s investit de manière dynamique dans sa tâche, encourageant et soutenant l esprit «CODIC». Tout est en place pour relever nos défis. CODIC a lancé les travaux de «White Parc», son projet de retail park de m² situé sur la D113 sur la zone d Orgeval. Ce nouveau programme offrira une mixité d enseignes avec notamment : Darty sur m², Gautier sur 500 m² et Orchestra sur m². Ce centre labellisé Breeam ouvrira ses portes au printemps Nous avons également obtenu le permis de construire de notre projet «Best», un centre de commerces et de loisirs totalisant m², à Farébersviller, au cœur de l Est mosellan. Au Luxembourg, CODIC a signé un bail d une durée ferme de 9 ans avec un opérateur de premier rang pour la location des m² du department store du projet Royal-Hamilius. Cette prélocation porte à 50% le niveau de commercialisation des surfaces de commerce Thierry Behiels Chief Executive Officer Codic International 6 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/2013 7

6 Gestion du Groupe CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d Administration est composé de cinq membres. Chaque Administrateur est rééligible. Le Conseil se réunit autant de fois que les affaires de la société et celles du Groupe Codic le nécessitent ; il s est réuni 8 fois en Composition du Conseil d Administration : Vincent Doumier s.p.r.l. - Président du Conseil d Administration Représentée par son représentant permanent Monsieur Vincent Doumier, Gérant - Echéance du mandat : AGO 2015 Monsieur Thierry Behiels - Administrateur Délégué Echéance du mandat : AGO 2015 Alcyco s.p.r.l. - Administrateur Représentée par son représentant permanent Monsieur Gilbert Ekierman, Administrateur Délégué - Echéance du mandat : AGO 2015 Compagnie du Bois Sauvage s.a. - Administrateur Représentée par son représentant permanent Monsieur François Blondel, Administrateur - Echéance du mandat : AGO 2015 COMITÉ DE DIRECTION Le Conseil d Administration a délégué au Comité de Direction les pouvoirs d administration de la société, sauf : la politique générale et la stratégie du Groupe Codic ; l arrêt des comptes ; toute matière réservée par la loi ou les statuts au Conseil d Administration ; l établissement du budget annuel et des plans pluriannuels ; toute décision d investissement dont le montant excède 5 millions d euros. Le Conseil d Administration nomme et révoque les membres du Comité de Direction sur proposition du CEO. Thierry Behiels, CEO, agit en qualité de Président du Comité de Direction. GESTION JOURNALIÈRE Outre les compétences qui sont légalement les siennes, le CEO préside le Comité de Direction, en dirige les travaux et veille à la mise en œuvre de la stratégie et de la politique générale de la société, telles qu arrêtées par le Conseil d Administration, ainsi que de toute mission particulière dont il serait chargé par le Conseil d Administration. Monsieur François Gillet - Administrateur Directeur de la Sofina SA - Echéance du mandat : AGO 2015 Le Conseil d Administration a constitué en son sein deux comités : COMITÉ D AUDIT Le Comité d Audit est composé du Président du Conseil d Administration (Vincent Doumier s.p.r.l.) et de deux autres Administrateurs (M. François Blondel et M. François Gillet). Il est présidé par M. François Gillet. Ce Comité a pour missions essentielles la surveillance des comptes de la société et de ses filiales (tant sociaux que consolidés), l analyse des règles d évaluation et du système de contrôle interne, la proposition de nomination du commissaire, la supervision des litiges en cours ainsi que l examen du contrôle externe avec le commissaire. COMITÉ DES RÉMUNÉRATIONS Le Comité des Rémunérations est composé de trois Administrateurs, dont le Président du Conseil d Administration et l Administrateur Délégué (M. Gilbert Ekierman, M. Thierry Behiels et Vincent Doumier s.p.r.l., président du Comité). Ce Comité est chargé d examiner, sur la base des propositions de l Administrateur Délégué, les questions liées à la politique générale des ressources humaines, à la rémunération, aux conditions d engagements et à l intéressement du Key Management. 1. Christophe SIROT - 2. Philippe WEICKER - 3. Thierry BEHIELS 4. Christophe JACOBS - 5. Hervé BODIN - 6. Christophe BOVING 7. Raffaele GUIDUCCI - 8. Philippe BUISSON CODIC International Thierry BEHIELS Hervé BODIN Philippe WEICKER CODIC Belgique Christophe JACOBS Directeur Général Chief Executive Officer Chief Financial Officer Conseiller du CEO et Chargé de la Roumanie CODIC France Christophe SIROT Directeur Général CODIC Luxembourg Raffaele GUIDUCCI Directeur Général COMMISSAIRE AU COMPTE Les comptes sont audités par la société S.C s.f.d. SCRL Deloitte Réviseurs d Entreprise, représentée par Monsieur Rik Neckebroeck. - Echéance du mandat : AGO 2014 CODIC Espagne Philippe BUISSON Directeur Général CODIC Hongrie Christophe BOVING Directeur Général 8 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/2013 9

7 Structure du Groupe Chiffres clés (Milliers d euros) Compte de résultats 2010/ / /2013 Ventes et prestations Marge brute Bénéfice avant impôt Résultat net Marge brute / / /2013 Bilan 2010/ / /2013 Stocks Fonds de roulement Capitaux propres Trésorerie et équivalents de trésorerie Dettes financières Total bilan Au cours de l exercice, le Groupe a décidé d adapter les règles d évaluation de ses comptes, de manière à être en conformité avec le référentiel IFRS, tel qu adopté dans l Union Européenne et dans les dispositions légales et réglementaires applicables en Belgique. Les comptes de l exercice précédent ont également été retraités, de manière à présenter une base comparable. Stocks / / / Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

8 L année en images Mai 2012 Obtention du permis de construire de l immeuble Résonance à Bagneux-France pour la création de m² de bureaux 2. Juillet 2012 Signature de la convention d emphytéose avec TBAC permettant le développement du projet Gateway sur l aéroport de Bruxelles 3. Eté 2012 Evénements sportifs : Nouvelle édition du Codic Open et participation de Codic à l Immorun Septembre 2012 Inauguration des bâtiments L et O-P loués à Europcar au Val Saint- Quentin, et livraison de l immeuble O-P en octobre Décembre 2012 L association «Hammerson-Codic-Eiffage Développement» fait partie des trois finalistes retenus lors de la première sélection pour le projet Neo au Heysel à Bruxelles Janvier 2013 Livraison du bâtiment J au Val Saint-Quentin Février 2013 Codic présente son nouveau site internet 8. Mars 2013 Cocktail Codic au MIPIM à Cannes 12 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

9 Bâtir l Avenir FRANCE Parcs d affaires Val Saint-Quentin Surface : m² dont un Restaurant Inter-entreprises (RIE) Architecte : SCAU Livraison : Par phases entre 2005 et 2013 Occupants : Spirent Communications, Europcar, Léo Pharma, Adidas, Reebok, Rockwell Automatique, Care Fusion, Culligan, Nissan Investisseurs : PRUPIM, OPCI MEDICIS Localisation : Saint-Quentin-en-Yvelines Situé à Saint-Quentin-en-Yvelines, deuxième Pôle économique tertiaire d Ile de France, Val Saint-Quentin est un Business Park de nouvelle génération. Implanté dans un parc arboré de 10 hectares et organisé autour d un vaste plan d eau, Val Saint-Quentin comprend 12 immeubles de bureaux et un restaurant inter-entreprises. Conçu par l agence d architecture SCAU en concertation avec le paysagiste international Jean-Noël Capart, Val Saint-Quentin apporte une vision novatrice de l immobilier de bureau. La priorité a été donnée au confort des utilisateurs ainsi qu à la maîtrise des énergies et des coûts via l obtention du label BREEAM. Val Saint-Quentin constitue un cadre de travail exceptionnel à moins de 30 minutes de Paris. Déjà desservi par le RER C et le Transilien, et bientôt par le métro du Grand Paris, le Parc a séduit de nombreuses entreprises de renom comme Europcar, Leo Pharma, Adidas, Reebok, Rockwell Automation, Care Fusion, Culligan, etc. Le rez-de-chaussée du bâtiment G (872 m²) a été loué en mars 2011 à Spirent Communication. Les immeubles L et O-P ( m²), loués en mai 2011 à Europcar, ont été cédés en VEFA à Corum AM pour l un de ses fonds d investissement en janvier Septembre 2012 Inauguration des immeubles L et O-P Octobre 2012 Livraison des immeubles L et O-P et des parkings Janvier 2013 Livraison du bâtiment J Mai 2013 Location du bâtiment J par Nissan West Europe t t t t Fin septembre 2012 a eu lieu l inauguration des bâtiments L et O-P, sièges d Europcar International et d Europcar France. Ces deux bâtiments ont été livrés en octobre Le bâtiment J a été livré le 30 janvier 2013 et un bail a été signé le 29 mai 2013 avec le Groupe Nissan pour la prise en location de la totalité des surfaces (3.056 m²) ainsi que de 204 places de parking (42 places intérieures et 162 places extérieures). Bâtiment J : loué à Nissan West Europe Bâtiment L : siège d Europcar France Bâtiment O-P : siège d Europcar International 14 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

10 Bâtir l Avenir FRANCE Bureaux Start Surface : m² Architecte : Valode & Pistre Livraison : 2013 Occupant : EGIS Localisation : Saint-Quentin-en-Yvelines Une co-promotion avec ICADE CODIC a restructuré l ancien siège de Malakoff-Médéric afin de redonner à cet immeuble de m² les standards des bureaux neufs. Immeuble éco-responsable, le bâtiment START est labellisé BBC et certifié HQE et BREEAM. Les architectes Valode & Pistre ont réalisé un immeuble emblématique marquant l entrée de ville de Saint-Quentinen-Yvelines. A 300 m de la gare RER et TER, au cœur d un dispositif autoroutier majeur et proche du centre commercial, l immeuble START a rapidement séduit la société EGIS qui a signé un bail de 9 ans ferme pour la totalité de l immeuble, en septembre EGIS y installe son nouveau siège pour regrouper l ensemble de ses équipes réparties auparavant sur quatre sites différents à Saint-Quentin-en-Yvelines. Cette opération contribue au renouveau du parc tertiaire de Saint- Quentin-en-Yvelines, 2 ème pôle économique de l Ile de France. La première pierre a été posée en novembre Codic a vendu l immeuble Start en VEFA à un investisseur institutionnel français en novembre 2012 et la livraison a eu lieu en septembre Novembre 2012 Vente à un institutionnel français de premier rang Septembre 2013 Livraison de l immeuble t t 16 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

11 Bâtir l Avenir FRANCE Bureaux Résonance Surface : m² Environ 430 places de parking Architecte : SCAU Livraison : 2016 Localisation : Bagneux 42 à 46 av. Aristide Briand Sur la commune de Bagneux, dans le nouvel Eco-quartier (ZAC Victor Hugo), Résonance occupe une situation stratégique aux portes de Paris, un atout majeur pour les utilisateurs, leurs partenaires et les visiteurs. L immeuble situé à 3 km du périphérique, sur la RD 920 axe majeur du Sud francilien, offre avec les transports en commun une connexion directe avec le cœur de Paris, les principaux pôles d affaires et les aéroports. La venue de la ligne 4 du métro ainsi que d une gare du Grand Paris (à 200 m du site) renforcent encore l accessibilité. Conçu par l architecte SCAU, Résonance déploie son rythme de façade pour dessiner une silhouette courbe et fluide ouverte à la lumière. L immeuble se distingue par sa stature, son élégance, sa modernité et incarne la volonté de concilier performance environnementale et bienêtre pour ses utilisateurs au travers de différents services dédiés à la personne (fitness, conciergerie, etc ). Travaux de démolition en cours t Une promesse de vente a été signée avec la Semaba en août La ZAC a été approuvée en septembre Les permis de démolir et de construire ont été obtenus respectivement en janvier et en mai Les travaux de démolition ont commencé et devraient se terminer à l automne Le démarrage des travaux de construction est prévu en 2014 pour une livraison en Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

12 Bâtir l Avenir Surfaces : m² dont : m² Outlet, m² Loisirs/Restauration et m² Cinéma 4000 places de parking Architecte : I.A.D. (Stéphane Cottrell) Designer : W&Cie Localisation : Saint-Quentin-en-Yvelines (78) FRANCE Commerces Carré Privé Ouest Carré Privé Ouest occupe une place centrale au cœur de la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines, en continuité de l ensemble commercial existant, «Espace Saint-Quentin». Le projet a été confié au bureau d architecture I.A.D. et vise à créer un grand magasin de marques Outlet haut de gamme qui accueillera 80 enseignes de prestige ainsi qu une large offre de restauration, de services et de loisirs incluant un cinéma UGC de 16 salles. «Carré Privé Ouest sera tout simplement le plus bel Outlet de luxe près de Paris», précise l Architecte Stéphane Cottrell, en offrant aux plus belles marques un écrin à l architecture moderne et conceptuelle, au design intérieur élégant et pouvant accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions toute l année. Plusieurs enseignes sont déjà engagées sur le projet, comme Tradition des Vosges, Karl Marc John, Moschino, Bel Air, etc. Une co-promotion avec HAMMERSON Mai 2012 Lancement de la campagne de commercialisation 28 Juin 2012 Obtention du permis de démolir 18 janvier 2013 Obtention du permis de construire t t t Le permis de démolir a été obtenu en juin 2012 et le permis de construire en janvier Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

13 Bâtir l Avenir FRANCE Commerces White Parc Surface : m² de commerces 420 places de parking Architecte : Studios Architecture Ouverture du centre : prévue en 2014 Occupants : Darty, Orchestra, Gautier Localisation : Villennes - Orgeval White Parc est un centre commercial situé le long de l autoroute A13, au cœur même de la zone commerciale d Orgeval, dont le succès et l attractivité sont établis depuis plus de 40 ans. Il se déploie sur deux bâtiments et une centaine de mètres de façade commerciale jouissant d une visibilité exceptionnelle depuis la RN13. Moderne et paysager, le centre commercial offre aux enseignes un écrin résolument contemporain et aux clients une expérience shopping encore inédite dans la zone. La conception du centre met en œuvre toutes les techniques permettant de l inscrire dans une logique de développement durable (panneaux solaires, toiture végétalisée, récupération des eaux de pluie, ). Février 2013 Signature d une promesse de vente Avril 2013 Début des travaux de construction t t Plusieurs enseignes de premier rang se sont positionnées sur ce projet, marquant ainsi son attractivité commerciale : Darty (2.500 m²), Orchestra (3.000 m²) et Meubles Gautier (500 m²). Une promesse synallagmatique de vente a été signée en février Les travaux de construction ont commencé en avril Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

14 Bâtir l Avenir FRANCE Commerces Château Roussillon Surface : m² 750 places de parking Architecte : DGLA Occupants : Celio, Armand Thiery, Lynx Optique, Torchon à Carreaux, Saint Algue, Shampoo, Eram, La Cafetière, Générale d Optique, Bleu Libellule, Maxitoys, Paul, Mr Bricolage Localisation : Perpignan Chemin de la Roseraie, Mas Roca Château Roussillon est un projet de centre de commerces et de loisirs totalisant m² de surface locative à Perpignan. Dédié à la famille et au cadre de vie, il proposera une large offre de restauration, 9 moyennes surfaces, 37 boutiques et points de services, 6 restaurants et 750 places de parking. Le projet, confié au bureau d architectes DGLA, bénéficie d un traitement architectural et paysager de grande qualité, dont la volonté est d intégrer parfaitement le lieu à l environnement. Fidèle à une tradition inspirée des couleurs catalanes, ocre et terre cuite, il créera un lieu unique où shopping et qualité de vie sont intimement liés. Il sera aussi exemplaire sur le plan du développement durable, notamment en matière de gestion de l énergie et s inscrit dans la certification BREEAM. Plusieurs enseignes de premier rang se sont déjà positionnées sur le projet et la commercialisation des surfaces se poursuit. 24 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

15 Bâtir l Avenir FRANCE Commerces Best Surface : m² commerces Architecte : SCAU Localisation : A4 sortie n 41, Farébersviller Best est un projet de centre de commerces et de loisirs totalisant m² de surface développée, à Farébersviller, au cœur de l Est mosellan. Il sera composé d un hypermarché Carrefour, d une galerie marchande (48 boutiques, 14 moyennes surfaces de plus de 300 m² de vente et 4 restaurants) et d un bâtiment abritant 9 moyennes surfaces. Trois restaurants extérieurs seront situés dans des bâtiments distincts. Un espace de m² abritera des loisirs familiaux (bowling). Le projet, conçu par l agence d architecture SCAU, bénéficie d un traitement architectural et paysager de grande qualité et sera exemplaire sur le plan du développement durable, notamment en matière de gestion de l énergie. Il s inscrit dans la certification BREEAM. Toutes les autorisations ont été obtenues et sont exécutoires. Avril 2012 Obtention CNAC Décembre 2012 Obtention du permis de construire t t C M Y K C M Y K Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

16 Bâtir l Avenir LUXEMBOURG Projet mixte (résidentiel, bureaux et commerces) Royal-Hamilius Surfaces : m² commerces m² horeca m² services m² bureaux m² logements m² espaces publics 650 places de parking Architectes : Foster + Partners, Tetra Kayser Paul & Associés Localisation : Luxembourg - Ville A l issue d une consultation européenne lancée par la Ville de Luxembourg auprès de promoteurs, investisseurs et architectes, Codic a été désigné lauréat par les autorités en 2010 pour son projet particulièrement novateur de redéveloppement de l îlot Royal-Hamilius, au cœur de la capitale luxembourgeoise. L ambition de Codic est de répondre aux aspirations des habitants de Luxembourg et de contribuer à la renommée internationale de la ville en renforçant son attractivité commerciale et en valorisant son patrimoine culturel et historique. Le projet a été dessiné par les architectes Foster + Partners en association avec Tetra Kayser, sur base d un concept unique qui associe commerces, services, bureaux, logements, parking et laisse une large part aux espaces publics. Mai 2013 Signature du bail avec un opérateur de 1 er rang pour le department store t Un bail a été signé en mai 2013 avec une enseigne de premier rang en vue de l exploitation du department store de 9000 m² inclus dans le projet Royal- Hamilius. Cette prélocation correspond à plus de 50% de la surface de commerces totale du projet. 28 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

17 Bâtir l Avenir LUXEMBOURG Bureaux Leudelange - L2 Surface : m² de bureaux Architectes : Art & Build et Beiler & François Localisation : Luxembourg - Leudelange Le projet L2 se compose de deux immeubles de bureaux situés le long de la rue de Luxembourg dans la nouvelle zone d activité de Leudelange. Tout en assurant la flexibilité d espaces fonctionnels, l architecture intègre le concept de développement durable et offre une vue extérieure exceptionnelle sur toute la capitale luxembourgeoise. A proximité des transports en commun et doté d une accessibilité autoroutière directe, le projet L2 est la situation idéale pour les entreprises pour lesquelles la mobilité, le confort et l économique sont des critères fondamentaux à leur expansion. 30 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

18 Bâtir l Avenir BELGIQUE Parcs d affaires Les Collines de Wavre Surface : m² Architectes : Bureau Sigma 3 Patrick van der Straeten Architecte-Paysagiste : Jean-Noël Capart Livraison : Par phases entre 1995 et 2010 Occupants : Abbott, Securex, PM Group, Banque Degroof, Petercam, VR Intelligence, Province du Brabant Wallon, A.C. Nielsen, Région Wallonne, Sigma 3, Lhoist, Belfius, Ethias Investisseurs : Province du Brabant Wallon, Cofinimmo, Tribeca Localisation : Wavre - Chaussée des Collines Le Parc d Affaires «Les Collines de Wavre» est situé au nord de Wavre, à proximité immédiate de l autoroute E411. Il est développé depuis 1995 par phases successives, répondant ainsi parfaitement aux besoins du marché. Les cinq premières phases du Parc s étendent sur un site de 6,5 hectares comprenant 10 immeubles totalisant m². Les trois bâtiments de la cinquième phase ont été vendus en avril La Parc se situe dans un environnement de qualité qui bénéficie d importantes infrastructures sociales et de services existant aux alentours. Il met l accent sur un cadre de vie exceptionnel : volonté d une architecture contemporaine et de qualité, création de placettes et de larges espaces verts, enfouissement des parkings, bâtiments de faible hauteur, Afin de souligner davantage l esprit de parc, Codic a pris le parti de l Art pour les Collines de Wavre et a créé une véritable promenade artistique par l implantation conviviale de cinq sculptures. Le taux de location des surfaces dépasse 75 %. Février 2013 Signature d un bail avec VR Intelligence pour s étendre de 187 m². t 32 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

19 Bâtir l Avenir BELGIQUE Bureaux Atlantis : Access, Bridge et Corner Surface : m² de bureaux Architectes : Cerau et DSW Livraison : 2010 Occupants : Avaya, BNP Private Banking, Dun & Bradstreet, E.V.S. Broadcast Equipment, Harrison, Ixina, L Oréal, Optima Bank, YourCall, Attentia Investisseur : UBS Real Estate Localisation : Bruxelles Avenue Charles-Quint Situé Avenue Charles-Quint, à proximité de l autoroute de la mer et d un nœud autoroutier majeur, Atlantis marque l entrée nord de Bruxelles. Le projet s intègre dans le développement de la Zone d Intérêt Régional «Porte de Ville» et a porté sur la reconstruction d un îlot de 1,8 ha. Les trois immeubles de bureaux Access, Bridge et Corner forment, avec la construction de nouveaux logements et d une crèche, un ensemble urbain multifonctionnel et agréable à vivre. Voisin d un vaste complexe commercial, d un centre sportif et des transports en commun, Atlantis offre en outre une palette de services qui contribue au confort et à la qualité de vie des occupants. Atlantis a obtenu, pour les bâtiments Access et Bridge, la toute première certification environnementale délivrée en Belgique et en Europe, suivant la méthode «BREEAM Europe for Offices 2008». La commercialisation des bâtiments Access et Bridge a été poursuivie en Immeuble Access : Juillet 2012 Signature du bail Optima Bank Novembre 2012 Signature du bail YourCall pour Bridge Novembre 2012 Signature du bail Attentia pour Bridge et Access t t t Le 11 juillet 2012, un bail a été signé avec Optima Bank pour une surface de m² de bureaux au 10 ème étage de l immeuble. Optima Bank y installera son nouveau siège pour Bruxelles. Immeuble Bridge : Après L Oréal et BNP Paribas Fortis, le bâtiment Bridge accueille deux nouveaux locataires. Le 15 novembre 2012, la société YourCall décide d installer son siège central dans le bâtiment, où elle loue 602 m². Le secrétariat social Attentia décide de regrouper ses services bruxellois et loue, le 23 novembre 2012, m² de bureaux au 5 eme étage du bâtiment Bridge et 15 parkings, ainsi que 151 m² au rez-de-chaussée du bâtiment Access et 2 places de parking. Le bâtiment Bridge développe m² de bureaux et est à présent loué à plus de 75 % 34 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

20 Bâtir l Avenir BELGIQUE Bureaux Gateway Surface totale : Supérieure à m 2 et 400 places de parking Architectes : Jaspers & Eyers, A2RC Occupant : Deloitte Localisation : Aéroport de Bruxelles National Une co-promotion avec Immobel Gateway est un projet stratégique et novateur de m² de bureaux et 400 emplacements de parking au cœur même de l aéroport de Bruxelles National. L endroit est stratégiquement implanté au centre d un nœud de transports exceptionnels : avions, Thalys, trains, bus, taxis et voitures. Avec ce projet, Codic confirme sa position de créateur de marché. Il s agit en effet du premier immeuble de bureaux en Belgique à être construit sur le site même d un aéroport (à l instar des aéroports de Schiphol, Frankfurt et Munich). Un bail de 18 ans a été conclu le 21 décembre 2012 avec Deloitte et porte sur la prise en occupation de l entièreté du bâtiment dans le futur immeuble de bureaux. Les autorisations administratives sont obtenues. Le début des travaux est prévu en Décembre 2012 Signature du bail Deloitte t 36 Rapport Annuel Codic 2012/2013 Rapport Annuel Codic 2012/

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES IMMOBEL (ci-après dénommée la «Société») est une société anonyme de droit belge dont le siège social est établi Rue de la Régence 58 à 1000 Bruxelles.

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

1. Rapport d activité 2. Comptes consolidés 3. Rapport du commissaire aux comptes 4. Déclaration de la personne physique responsable

1. Rapport d activité 2. Comptes consolidés 3. Rapport du commissaire aux comptes 4. Déclaration de la personne physique responsable 1. Rapport d activité 2. Comptes consolidés 3. Rapport du commissaire aux comptes 4. Déclaration de la personne physique responsable Rapport d activité annuel couvrant la période du 01/05/13 au 30/04/14

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

Résultats annuels au 30 juin 2008

Résultats annuels au 30 juin 2008 Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche Société Anonyme au capital de 32 205 872,50 euros Siège social : 12 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris RCS Paris 775 669 336 Paris, le 23 octobre 2008 Résultats

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Bilan consolidé 86 État du compte de résultat consolidé 88 État du résultat global consolidé 89 Variation de la trésorerie consolidée 90 Variation des capitaux propres consolidés 91

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Résultats au 31 décembre 2013 SOFTIMAT S.A.

Résultats au 31 décembre 2013 SOFTIMAT S.A. CONTACTS Maryse Gits SOFTIMAT Tél.: +32 2 352 83 86 maryse.gits@softimat.com Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@softimat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU MERCREDI 3 AVRIL 214, 17H4 Lasne,

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 4 COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État de résultat global consolidé 3 3 Bilan consolidé 4 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières historiques Compte de résultat consolidé Milliers d'euros Notes 31 mars 2014 31 mars

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION

NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 17 : CONTRATS DE LOCATION...3 1.1. PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 COMPTES INDIVIDUELS Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 SOMMAIRE Note 1 - Principes comptables... 6 a) Immobilisations corporelles... 6 b) Titres de participation... 6 c) Opérations en

Plus en détail

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society 31 août 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RAPPOR T TRIMESTRIEL 30 SEPTEMBRE 1998 Message aux détenteurs de parts Au nom des Fiduciaires, des officiers et employés du Fonds de placement immobilier Cominar (le

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 Rapport de l auditeur indépendant... 1 2 États consolidés des résultats... 3 États consolidés du résultat global...

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Rapport financier. Comptes annuels consolidés et notes

Rapport financier. Comptes annuels consolidés et notes 162 05 Rapport financier Comptes annuels consolidés et notes 1. Compte de résultats consolidé...164 2. Etat consolidé du résultat global...164 3. Etat consolidé de la situation financière...165 4. Etat

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74

68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74 ÉTATS FINANCIERS 68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74 Tableau des flux de trésorerie consolidé

Plus en détail

Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire

Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire Communiqué annuel (information réglementée) Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire BRUXELLES, 18 MARS 2009 (17h50) Emakina Group (Alternext Bruxelles: ALEMK) communique aujourd hui

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

RÈGLEMENT. N 2014-06 du 2 Octobre 2014 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier

RÈGLEMENT. N 2014-06 du 2 Octobre 2014 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2014-06 du 2 Octobre 2014 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier Règlement homologué par arrêté du 26 décembre

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.)

Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.) Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.) Comptes annuels révisés au 31 décembre 2013 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : F4090 Bilan au 31 décembre 2013 (exprimé en Euros)

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

10 ELEMENTS FINANCIERS

10 ELEMENTS FINANCIERS 10 ELEMENTS FINANCIERS Page Etats financiers consolidés 223 Notes annexes aux comptes consolidés 230 Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés 343 Comptes sociaux 345 Notes annexes

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2012

RAPPORT FINANCIER 2012 RAPPORT FINANCIER 2012 BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Actif (en milliers d euros) Notes Montant brut Exercice 2012 Amort. Prov. Montant net Exercice 2011 Montant net Actifs non courants Immobilisations

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE AG (Succursale) Dotation : 60 244 902 Adresse de la succursale en France : 25, avenue Kléber, 75784 Paris

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

1. Rapport d activité 2. Comptes consolidés 3. Rapport du commissaire aux comptes 4. Déclaration de la personne physique responsable

1. Rapport d activité 2. Comptes consolidés 3. Rapport du commissaire aux comptes 4. Déclaration de la personne physique responsable 1. Rapport d activité 2. Comptes consolidés 3. Rapport du commissaire aux comptes 4. Déclaration de la personne physique responsable Rapport d activité semestriel couvrant la période du 01/05/13 au 31/10/13

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

ICADE et CODIC donnent le coup d envoi au projet «START» à Saint-Quentin en Yvelines

ICADE et CODIC donnent le coup d envoi au projet «START» à Saint-Quentin en Yvelines Communiqué de presse Paris, le 10 novembre 2011 ICADE et CODIC donnent le coup d envoi au projet «START» à Saint-Quentin en Yvelines Le 10 novembre 2011, la première pierre du projet «START» est posée,

Plus en détail

Comptes d immobilisations (Classe 2)

Comptes d immobilisations (Classe 2) Comptes d immobilisations (Classe 2) Les comptes d immobilisations sont débités, à la date d entrée des biens dans le patrimoine de l entité : de la valeur d apport ; du coût d acquisition ; du coût de

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Harmonisation des règles comptables

Harmonisation des règles comptables CONTEXTE À compter de l année 2007, l ensemble des municipalités appliqueront les principes comptables généralement reconnus (PCGR) recommandés par le conseil sur la comptabilité du secteur public (CCSP)

Plus en détail

AGEFOS-PME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006

AGEFOS-PME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006 AGEFOSPME Guadeloupe EXERCICE 2006 AGEFOSPME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006 I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE L EXERCICE Un nouveau logiciel comptable a été mis en place en 2006 «Qualiac Fonctionnement»

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER TRADING UPDATE INFORMATION REGLEMENTEE EMBARGO 17 FÉVRIER 2009 17H40 DECLARATION INTERMEDIAIRE DU GERANT COUVRANT LA PERIODE DU 01.10.2008 AU 31.12.2008 Baisse limitée de la valeur du portefeuille ( 2,41%)

Plus en détail

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME 32 Rue du Capitaine Marchal 75020 PARIS Association COMPTES ANNUELS au 31 août 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Attestation Bilan Compte de résultat Annexe 1 3

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

Lexique. En Belgique, l éventail des méthodes de transfert de propriété et les droits afférents comprend principalement :

Lexique. En Belgique, l éventail des méthodes de transfert de propriété et les droits afférents comprend principalement : 59 Aedifica Rapport financier annuel 2012/2013 Aedifica Rapport financier annuel 2012/2013 167 1. Définitions Actif net par action Lexique Total des capitaux propres divisé par le nombre d actions en circulation

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21.

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21. CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS SIMILAIRES Valeur d'acquisition au terme de l'exercice... 8052P xxxxxxxxxxxxxxx 54.544 Acquisitions, y compris la production

Plus en détail

EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29 MAI 2015

EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29 MAI 2015 ANALIS SA Rue de Néverlée, 11 TVA BE 0430.744.435 5020 SUARLEE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29 MAI 2015 Conformément à la loi et à nos statuts,

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES au 31 décembre 2009 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2009 4 ETAT DU RESULTAT NET ET DES VARIATIONS D ACTIFS ET DE PASSIFS COMPTABILISEES

Plus en détail

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 18 octobre

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail