Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST)"

Transcription

1 Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Sylvain MARET Principal Consultant / MARET Consulting OpenID Switzerland & OWASP Switzerland Application Security Forum Western Switzerland , Version 7-8 novembre Y-Parc / Yverdon-les-Bains

2 2 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

3 3 Bio 18 years of experience in ICT Security Principal Consultant at MARET Consulting Expert at Engineer School of Yverdon Swiss French Area delegate at OpenID Switzerland Co-founder Geneva Application Security Forum OWASP Member Author of the blog: la Citadelle Electronique Chosen field AppSec & Digital Identity Security

4 4 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

5 Web Service: la base. 5

6 6 Web Service? Consumer XML, JSON, etc. Provider

7 7 Un peu d histoire 1990 : DCE/RPC Distributed Computing Environment 1992 : CORBA Common Object Request Broker Architecture : Microsoft s DCOM -- Distributed Component Object Model 1995: RMI Monde Java Pour arriver à une standardisation (toujours en cours) des protocoles, outils, langages et interfaces SOAP REST Etc. Web Service

8 8 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

9 SOAP vs REST? 9

10 SOAP: Les ingrédients 10

11 11 SOAP: Démystification des technologies Langages XML WSDL : Descripteur du service UDDI: Annuaire des services Protocoles Transport: HTTP, HTTPS, SMTP, FTP, SMS, TFTP, SSH, etc. (TCP or UDP) Message: Enveloppe SOAP Sécurité WS-Security (Signature & Chiffrement) Autres éléments AuthN: SAML, X509, Username & Password, Kerberos, HTTP Digest, etc.

12 12 Enveloppe SOAP - SOAP : Simple Object Access Protocol - Permet l envoi de messages XML - Agnostique au moyen de transport - HTTP - HTTPS - FTP - etc. Source= wikipédia

13 13 SOAP request SOAP response

14 14 UDDI Universal Description Discovery and Integration, connu aussi sous l'acronyme UDDI, est un annuaire de services fondé sur XML et plus particulièrement destiné aux services Web.

15 15 WSDL WSDL est une grammaire XML permettant de décrire un Service Web. Le WSDL sert à décrire : le format de messages requis pour communiquer avec ce service les méthodes que le client peut invoquer la localisation du service le protocole de communication (SOAP RPC ou SOAP orienté message)

16 16 WSDL

17 WSDL: exemple 17

18 18 SOAP: Démystification des protocoles Découverte UDDI Description WSDL Message SOAP / XML Protocole HTTP, HTTPS, FTP, SFTP, SMS, SMTP (TCP or UDP) Transport IP

19 19 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

20 REST: Les ingrédients 20

21 21 REST: Démystification des technologies Langages XML JSON XHTML, HTML, PDF... as data formats Protocoles HTTP(s) Utilisation d une URL Méthode de communication (GET, POST, PUT, DELETE) Sécurité Sécurité du transport (SSL/TLS) Sécurité des messages: HMAC & Doseta (Like XML Signature) Autres éléments Oauth, API Keys

22 Représentation REST (exemple JSON) 22

23 Méthodes REST 23

24 24 REST: Démystification des protocoles Découverte??? Description WADL, Swagger *** Message XML, JSON, etc. Protocole HTTP, HTTPS Transport TCP/IP *** Avant-gardiste mais peux utiliser

25 25

26 SOAP vs REST 26

27 27 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

28 28

29 29

30 30 Modèle STRIDE

31 31 Menaces selon le DFD Acme SA Threat 1 Interception des messages (Information disclosure) Modification des messages (Tampering) Usurpation d identité (Spoofing) Threat 2 Attaque de l application BoF Injection DoS & DDoS Etc

32 32 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

33 33 ACME SA: Réduction des risques? Chiffrement du transport AuthN SSL Mutual AuthN / X509 WAF / XML Gateway Intégrité et confidentialité des messages Secure Coding

34 34 Chiffrement du transport HTTPS SSL/TLS tunnel SSH IPSEC Etc. SOAP / XML HTTPS REST

35 35 AuthN SOAP / XML HTTP Basic, Digest, HTTP Header Mutual SSL IP trust WS Security user name password WS SAML Authentication token XML Signature Kerberos Etc. HTTP Basic, Digest, HTTP Header Mutual SSL IP trust Oauth API Keys REST

36 36 SSL Mutual AuthN / X509 / PKI SOAP / XML SSL/TLS Mutual AuthN** REST SSL/TLS Mutual AuthN** ** Man in the middle not possible (As I Know)

37 37 WAF / XML Gateway (Protection périmétrique) SOAP / XML Reverse Proxy Contrôle requêtes HTTP Rupture SSL/TLS Black List White List Validation WSDL Signature & Verification Encryption & Decryption SAML REST Reverse Proxy Contrôle requêtes HTTP Rupture SSL/TLS Black List White List

38 38 Intégrité et confidentialité des messages XML Signature XML Encryption SOAP / XML REST (p.ex: HMAC, Doseta) JSON Signature ** ** Pas de chiffrement à ma connaissance

39 39 Code security SOAP / XML - Data input validation - Data output encoding - Pseudorandom data generation, high entropy - Strong / reliable data encryption algorithms - Data leakage prevention - Robust error & exception handling - Anti-automation and expiration measures REST - Data input validation - Data output encoding - Pseudorandom data generation, high entropy - Strong / reliable data encryption algorithms - Data leakage prevention - Robust error & exception handling - Anti-automation and expiration measures OWASP Application Security Verification Standard (ASVS): WASC web application weaknesses:

40 REST & OAuth 40

41 41 Agenda Qu est-ce qu un Web Service? SOAP REST Threat Modeling / ACME SA Réduction des risques Conclusion Questions

42 42 Conclusion SOAP: Implémenter les standards WS-* liés à la sécurité Mettre en place un filtrage applicatif (WAF, XML GW) Complexe à mettre en œuvre (PKI, Secure coding, Cryptography, etc.) Architecture à forte contrainte de sécurité REST Mettre en place un filtrage applicatif (WAF, XML GW) Implémentation rapide et facile tendance Architecture de type Cloud, Intranet, Social Login, etc. On attend avec impatience les standards sécu pour REST??? Pragmatique: protection périmétrique, chiffrement et Secure Coding???

43 Pour aller plus loin. 43

44 Questions? 44

45 45 Merci / Thank you! Slides:

Sécurité des Web Services (SOAP vs REST)

Sécurité des Web Services (SOAP vs REST) The OWASP Foundation http://www.owasp.org Sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Sylvain Maret Principal Consultant / MARET Consulting / @smaret OpenID Switzerland OWASP Switzerland - Geneva Chapter

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 Sylvain Maret 4 info@e-xpertsolutions.com

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26 Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

Services Web. Plan du cours

Services Web. Plan du cours Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

Plan du cours. Services Web. Un service web? Plan de l introduction. 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI

Plan du cours. Services Web. Un service web? Plan de l introduction. 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Plan du cours Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/ Services

Plus en détail

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un Web Service?

Qu'est-ce qu'un Web Service? WEB SERVICES Qu'est-ce qu'un Web Service? Un Web Service est un composant implémenté dans n'importe quel langage, déployé sur n'importe quelle plate-forme et enveloppé dans une couche de standards dérivés

Plus en détail

Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09 Sécuriser ses Web Services Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom Direction Gouvernance, Outils et Architecture / Sécurité du SI

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 1 Introduction Présentation de Rest Serveur Java JAX-RS Démonstration 2 Introduction Présentation de Rest

Plus en détail

Oauth : un protocole d'autorisation qui authentifie?

Oauth : un protocole d'autorisation qui authentifie? Oauth : un protocole d'autorisation qui authentifie? Maxime Féroul Directeur Technique / KYOS IT SECURITY Application Security Forum - 2012 Western Switzerland 7-8 novembre 2012 - Y-Parc / Yverdon-les-Bains

Plus en détail

Projet L3 Système d Information (présentation du projet) Jacky AKOKA - Tatiana AUBONNET Conservatoire National des Arts et Métiers

Projet L3 Système d Information (présentation du projet) Jacky AKOKA - Tatiana AUBONNET Conservatoire National des Arts et Métiers Projet L3 Système d Information (présentation du projet) Jacky AKOKA - Tatiana AUBONNET Conservatoire National des Arts et Métiers Contenu Organisation du projet Connexion Internet: CNAM, personnelle,

Plus en détail

Applications Web. Web 2.0, web services, 18/01/2016. Plan du cours. Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax

Applications Web. Web 2.0, web services, 18/01/2016. Plan du cours. Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax Applications Web Web 2.0, web services, Hubert Segond Orange Labs Année 2015-16 Plan du cours Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax Syndication de contenu & outils de

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Les Web Services. UE: Informatique Ambiante. Spécialité: Electronique et Optique Option: Vision Embarquée. Binôme: Ehouarn Perret & Thomas Angenault

Les Web Services. UE: Informatique Ambiante. Spécialité: Electronique et Optique Option: Vision Embarquée. Binôme: Ehouarn Perret & Thomas Angenault Spécialité: Electronique et Optique Option: Vision Embarquée UE: Informatique Ambiante Les Web Services Binôme: Ehouarn Perret & Thomas Angenault Enseignant: Christophe Léger mercredi 19 octobre 2011 Plan

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Table des matières Remerciements.................................................. Avant-propos.................................................... Structure

Plus en détail

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org 1 s/apache/mod_perl/ LE PROJET VULTURE Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web OSSIR 09/09/2002 Vulnérabilités, attaques et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com Page 1 Planning

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard Sommaire Qu est-ce? Middleware XML Web Services in situ Couches de services Architecture des Web Services avec Java JAX-RPC JAXR JAXM Outils 1 Présentation

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

Web Services et sécurité

Web Services et sécurité HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Web Services et sécurité Espace RSSI du Clusif 10 Septembre 2003 Hervé

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

Les utilités d'un coupe-feu applicatif Web

Les utilités d'un coupe-feu applicatif Web Les utilités d'un coupe-feu applicatif Web Jonathan Marcil OWASP Montréal Canada #ASFWS Application Security Forum - 2012 Western Switzerland 7-8 novembre 2012 - Y-Parc / Yverdon-les-Bains https://www.appsec-forum.ch

Plus en détail

Responsable du cours : Héla Hachicha. Année Universitaire : 2011-2012

Responsable du cours : Héla Hachicha. Année Universitaire : 2011-2012 Chapitre 4- WS-Security Responsable du cours : Héla Hachicha Année Universitaire : 2011-2012 1 WS-Security (Microsoft) WS-Security est le standard proposé par IBM, Microsoft, VeriSign et Forum Systems

Plus en détail

Sources. Service d annuaire. Annuaire? Annuaire?

Sources. Service d annuaire. Annuaire? Annuaire? Sources Service d annuaire LDAP : Administration système de Gerald Carter, Sébastien Pujadas (Traduction) http://fr.wikipedia.org Jean-François Berdjugin Pierre-Alain Jacquot Département SRC L Isle d Abeau

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web Jérémy Vauchelle Enseignant: Aurélien Bénel Intervenants: Chao Zhou Arnaud Pagnier Plan 1. Présentation du sujet 2. Présentation du protocole

Plus en détail

Retour d'expérience sur le déploiement de biométrie à grande échelle

Retour d'expérience sur le déploiement de biométrie à grande échelle MARET Consulting Boulevard Georges Favon 43 CH 1204 Genève Tél +41 22 575 30 35 info@maret-consulting.ch Retour d'expérience sur le déploiement de biométrie à grande échelle Sylvain Maret sylvain@maret-consulting.ch

Plus en détail

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +1 22 727 05 55 Fax +1 22 727 05 50 Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques Volume 2/3 Par Sylvain Maret /

Plus en détail

PRotocole d'echange STandard Ouvert

PRotocole d'echange STandard Ouvert PRotocole d'echange STandard Ouvert 28 février 2007 Frédéric Law-Dune Direction Générale de la modernisation de l'etat 1 Contexte L administration électronique monte en puissance De nombreux services sont

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Rencontres SPIRAL 25/02/03 Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants face à certaines attaques patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com

Plus en détail

Domain Name System Extensions Sécurité

Domain Name System Extensions Sécurité Domain Name System Extensions Sécurité 2 juin 2006 France Telecom R&D Daniel Migault, Bogdan Marinoiu mglt.biz@gmail.com, bogdan.marinoiu@polytechnique.org Introduction Extentions de Sécurité DNS Problématique

Plus en détail

Next Generation Application Security. Catalogue des formations

Next Generation Application Security. Catalogue des formations Next Generation Application Security Catalogue des formations Nbr de jours Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre PLANNING DES FORMATIONS 2015 Denyall Web

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

IPv6. IPv6 et la sécurité: IPsec Objectif: Sécuriser... v.1a E. Berera 1

IPv6. IPv6 et la sécurité: IPsec Objectif: Sécuriser... v.1a E. Berera 1 IPv6 IPv6 et la sécurité: IPsec Objectif: Sécuriser... v.1a E. Berera 1 IPsec Toutes les implémentations conformes IPv6 doivent intégrer IPsec Services Confidentialité des données Confidentialité du flux

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1 Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 Problématiques de la sécurité... 1-2 Domaines de la sécurité... 1-4 Buts de la sécurité informatique... 1-6 Niveaux de sécurité... 1-7

Plus en détail

Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205. 1ère Session NSY 205

Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205. 1ère Session NSY 205 Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205 IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 205 Jeudi 5 Février 2015 Durée : 2 h 30 Enseignant : LAFORGUE Jacques 1. QCM (35 points) Mode d'emploi : 1ère Session

Plus en détail

Cours No 10 - Conclusion et perspectives

Cours No 10 - Conclusion et perspectives B. Amann - Cours No 10 - Conclusion et perspectives 1 Slide 1 Cours No 10 - Conclusion et perspectives Gestion de contenus Web La gestion de contenus Web est possible grâce à des technologies complémentaires

Plus en détail

Applications Réparties. Département Sciences Informatiques SI 4 ème année

Applications Réparties. Département Sciences Informatiques SI 4 ème année Applications Réparties Département Sciences Informatiques SI 4 ème année 1 Applications Réparties? Ensemble de processus (objets, agents, acteurs) qui: Communiquent entre eux via un réseau Evoluent de

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

LE TRIPTYQUE SOAP/WSDL/UDDI

LE TRIPTYQUE SOAP/WSDL/UDDI LE TRIPTYQUE SOAP/WSDL/UDDI Eric van der Vlist (vdv@dyomedea.com) Le triptyque SOAP/WSDL/UDDI Web Services Convention Juin 2004 Eric van der Vlist (vdv@dyomedea.com) SOAP-- WS Convention 2004 -- Page 1

Plus en détail

Introduction au REST

Introduction au REST Master 2 SITW Introduction au REST Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri

Plus en détail

UDDI (Universal Description Discovery and Integration): Applications réparties

UDDI (Universal Description Discovery and Integration): Applications réparties UDDI (Universal Description Discovery and Integration): Applications réparties D après les cours de : Jenny Benois-Pineau, LABRI Didier Donsez, LIG Nicolas Ferry Stéphane Lavirotte Dino Lopez-Pacheco 01/05/2010

Plus en détail

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 Web Services SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 1. Pourquoi les Web Services? 1.1. Historique des SI 1.2. Exigences actuelles 1.3. SOA 1.4. Mise en place de services 17/01/2008 Web Services 2 1.1. Historique des

Plus en détail

L architecture orientée services

L architecture orientée services 1 Introduction La première difficulté à laquelle on se heurte lorsqu on aborde le vaste sujet des technologies de services Web est d ordre terminologique. Un exemple, désormais bien connu, du désordre

Plus en détail

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling Gabriel Corvalan Cornejo Gaëtan Podevijn François Santy 13 décembre 2010 1 Modélisation et récolte d information du système 1.1 Information

Plus en détail

WEB05 : DB2 et DataPower XI50. >> exposez les données d'une base DB2 sous forme de Web-Services (SOAP/REST)

WEB05 : DB2 et DataPower XI50. >> exposez les données d'une base DB2 sous forme de Web-Services (SOAP/REST) WEB05 : DB2 et DataPower XI50 >> exposez les données d'une base DB2 sous forme de Web-Services (SOAP/REST) Présentateur Joel Gauci // IBM Software Group >> IT Specialist - XML Technology & IBM DataPower

Plus en détail

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 Sylvain Maret / CTO e-xpertsolutions S.A. Clusis,

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

Sécurisation d environnements CORBA : Le cas des coupes-feux pour les accès Internet

Sécurisation d environnements CORBA : Le cas des coupes-feux pour les accès Internet Sécurisation d environnements CORBA : Le cas des coupes-feux pour les accès Internet Bruno TRAVERSON EDF Division R&D Cet exposé est basé sur une expérimentation menée à la division R&D d EDF, l expérimentation

Plus en détail

Service Web (SOAP) Urbanisation des SI NFE107. Fiche de lecture Y. BELAID

Service Web (SOAP) Urbanisation des SI NFE107. Fiche de lecture Y. BELAID Service Web (SOAP) Urbanisation des SI NFE107 Fiche de lecture Y. BELAID Plan Définitions Web Service Terminologie Communication avec les Web Service REST XML-RPC SOAP Qu est ce qu un Web Service Un Web

Plus en détail

Les Services Web Version 1.3 UDDI

Les Services Web Version 1.3 UDDI Les Services Web Version 1.3 UDDI o Les principes UDDI o La recherche de services UDDI o La publication (c) Leuville Objects. Tous droits de traduction, d adaptation et de reproduction par tous procédés,

Plus en détail

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications Tunnels et VPN 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer

SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer Mickaël BARON 2010 (Rév. Janvier 2011) mailto:baron.mickael@gmail.com ou mailto:baron@ensma.fr Licence Creative Commons Contrat Paternité Partage des Conditions

Plus en détail

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme!

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Patrick PETIT (DSI Grenoble-Universités) Philippe BEUTIN (DSI Grenoble-Universités) Jean-François SCARIOT (INRIA Grenoble - Rhône-Alpes) Université

Plus en détail

Mobilité, Portabilité, Pérennité

Mobilité, Portabilité, Pérennité Journée JoSy Mars 2007 1 / 30 Mobilité, Portabilité, Pérennité David Delavennat, Philippe Depouilly Centre de Génétique Moléculaire, Institut de Mathématiques de Bordeaux Journée JoSy Mars 2007 Journée

Plus en détail

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web»

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@lsis.org 2014-2015 Plan Partie 1: Introduction aux Services Web (SW) Partie 2: Vers une

Plus en détail

Cours de programmation web

Cours de programmation web Cours de programmation web ENSAE 2006-2007 Cours 1 - Introduction 1. Introduction 2. Le principe d Internet 3. Les langages du web 4. Le web 2.0 Introduction : Historique 1967 : Arpanet : réseau militaire

Plus en détail

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header»

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» Les sites multiples Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» L exploration de dossier (directory browsing) Dossiers réguliers (folders) vs dossiers

Plus en détail

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Architecture J2EE Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Plan 1 Historique 2 Architecture J2EE 3 J2EE et applications

Plus en détail

Couche 1: le niveau physique

Couche 1: le niveau physique Couche 1: le niveau physique 1 Fonction: assurer la transmission physique de trains de bits sur les moyens physiques d interconnexion entre deux entités de liaison adjacentes (support de transmission).

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

Architectures Java pour applications mobiles

Architectures Java pour applications mobiles Architectures Java pour applications mobiles L application mobile en phase de devenir incontournable. Début 2010, 200 000 applications mobiles. Fin 2011, le cap du million est franchi. Derrière cette croissance

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi Xposé logiciel, système et réseau Le tunneling _ 2 Le tunneling est un outil de plus en plus sollicité Solutions réseau Solutions logiciel Sécurité Insécurité _ 3 Les choses que nous allons aborder Le

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2009-2010 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Polycopiés de cours autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La

Plus en détail

Service d annuaire. Sources

Service d annuaire. Sources Service d annuaire Jean-François Berdjugin Pierre-Alain Jacquot Département SRC L Isle d Abeau Sources LDAP : Administration système de Gerald Carter, Sébastien Pujadas (Traduction) http://fr.wikipedia.org

Plus en détail

Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015

Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015 Bienvenue Application Control technique Aymen Barhoumi, Pre-sales specialist 23/01/2015 Contexte 2 Agenda 1 Présentation de la Blade Application Control: catégorisation, Appwiki 2 Interfaçage avec la Blade

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

Sommaire. http://securit.free.fr Sécurisation des communications avec SSL v.3 Page 1/17

Sommaire. http://securit.free.fr Sécurisation des communications avec SSL v.3 Page 1/17 Sommaire Présentation et architecture Sous-protocoles SSL et les certificats Analyse du niveau de sécurité Transport Layer Security TLS v1.0 Conclusions Annexes & Références 2 http://securit.free.fr Sécurisation

Plus en détail

Web Services. Introduction à l aide d un exemple. Urs Richle

Web Services. Introduction à l aide d un exemple. Urs Richle Web Services Introduction à l aide d un exemple Urs Richle 7/12/2005 Problématique Requête Windows Mac Linux HTML XHTM CSS XML SVG XTM... ASP PHP Java Applet JSP Servlet... IIS Apache Tomcat... Data Oracle

Plus en détail

Telecommunication Services Engineering (TSE) Lab

Telecommunication Services Engineering (TSE) Lab Chapitre 3: La toile Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Application Couche Application Transport Réseau Liaison de données Support

Plus en détail

Sécurité. Objectifs Gestion de PKI Signature Cryptage Web Service Security

Sécurité. Objectifs Gestion de PKI Signature Cryptage Web Service Security Sécurité Objectifs Gestion de PKI Signature Cryptage Web Service Security 1 1. Objectifs Ensemble de protocoles pour sécuriser les échanges XML Les problèmes à résoudre : Authentification des utilisateurs

Plus en détail

Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales

Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales Exploration des technologies web pour créer une interaction entre Mahara et les plateformes professionnelles et sociales D 1.3.2 Rapport d analyse Auteurs: Johann Luethi, Laurent Opprecht, Patrick Roth

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Francois.Morris@lmcp.jussieu.fr 13/10/04 Sécurité des réseaux sans fil 1 La sécurité selon les acteurs Responsable réseau, fournisseur d accès Identification, authentification

Plus en détail

Langages et technologies du Web 1

Langages et technologies du Web 1 Langages et technologies du Web 1 Manuel ATENCIA manuel.atencia-arcas@upmf-grenoble.fr Objectifs Comprendre le fonctionnement du World Wide Web Produire des documents web statiques et dynamiques 1 2 vocabulaire

Plus en détail

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Sécurite Web Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Généralités 80 % des sites contiennent au moins une faille de sécurité 24 familles de failles différentes : on ne présente

Plus en détail

DenyAll Protect. Sécurité & accélération. Parefeux pour applications et services Web. de vos applications. www.denyall.com.

DenyAll Protect. Sécurité & accélération. Parefeux pour applications et services Web. de vos applications. www.denyall.com. DenyAll Protect DenyAll Protect Parefeux pour applications et services Web Sécurité & accélération de vos applications Sites institutionnels ou marchands, messageries, outils collaboratifs, portails d

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Les services web. Module 04 Les Services Web. Campus-Booster ID : 697. www.supinfo.com. Copyright SUPINFO. All rights reserved

Les services web. Module 04 Les Services Web. Campus-Booster ID : 697. www.supinfo.com. Copyright SUPINFO. All rights reserved Les services web Module 04 Les Services Web Campus-Booster ID : 697 www.supinfo.com Copyright SUPINFO. All rights reserved Les services web Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez: Comprendre

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Web, REST et CouchDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats.

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats. OPENSSL/ SSL Glossaire IGC : Interface de Gestion des Clés L IGC sert à : o Emettre les certificats o Les révoquer o Les publier dans un annuaire. AC : Autorité de Certification. Une AC possède un bi-clé

Plus en détail

Internets. Informatique de l Internet: le(s) Internet(s) Composantes de l internet R3LR RENATER

Internets. Informatique de l Internet: le(s) Internet(s) Composantes de l internet R3LR RENATER Internets Informatique de l Internet: le(s) Internet(s) Joël Quinqueton Dépt MIAp, UFR IV UPV Université Montpellier III RENATER, R3LR Services Internet Protocoles Web Sécurité Composantes de l internet

Plus en détail

Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP. Edy Joachim,

Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP. Edy Joachim, Rappel sur FTP Relation entre un site Web et FTP Préparation et Installation de FTP Gestion de site FTP Edy Joachim, FTP, c est quoi? File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers) Protocole

Plus en détail

Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution

Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution EJB avancés Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution Sa mise en œuvre implicite Et explicite Transactions Sécurité Timer Récapitulatif Performances Les transactions Concept fondamental

Plus en détail

Sécurité sous Windows 2000 Server

Sécurité sous Windows 2000 Server Sécurité sous Windows 2000 Server Thomas W. SHINDER Debra Littlejohn SHINDER D. Lynn WHITE Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11185-1 Table des matières Remerciements..............................................

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Annexe C : Numéros de port couramment utilisés

Annexe C : Numéros de port couramment utilisés Annexe C : Numéros de port couramment utilisés Table des matières Affectation de ports pour les services couramment utilisés 1 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout Centre de Ressources Technologiques pour les TIC Université de Caen 1 PLAN Système d information : État des lieux XML : Définition Exemples

Plus en détail

Tour d horizon des différents SSO disponibles

Tour d horizon des différents SSO disponibles Tour d horizon des différents SSO disponibles L. Facq, P. Depouilly, B. Métrot, R. Ferrere ANF Les systèmes d authentification dans la communauté ESR : étude, mise en oeuvre et interfaçage dans un laboratoire

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Sécurité web client. Magali Contensin. ANF Dev Web ASR Carry-Le-Rouet. 25 octobre 2012

Sécurité web client. Magali Contensin. ANF Dev Web ASR Carry-Le-Rouet. 25 octobre 2012 web client Magali Contensin 25 octobre 2012 ANF Dev Web ASR Carry-Le-Rouet Plan Visibilité du code La vérification des données côté client est insuffisante XSS Usurpation de contenu AJAX Visibilité du

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail