vendredi 8 juillet 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "vendredi 8 juillet 2011"

Transcription

1 PROCESSUS DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE AU BURKINA FASO 1

2 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures d obtention d un certificat 2

3 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures d obtention d un certificat 3

4 Contexte 3000 ans avant JC, en Mésopotamie Utilisation de signes de validation des écrits juridiques (sceaux cylindriques que l on déroule pour marquer une empreinte sur une tablette d argile). Moyen âge Utilisation de marques graphiques de validation tels que les seings, les sceaux, les souscriptions avec ruches XVIème siècle Ordonnance d Henri II en 1554 qui enjoint aux notaires de faire signer les parties contractantes «s ils savent écrire». Evolution Petit à petit, le nom patronymique s impose comme signe graphique pour la signature. 4

5 Contexte Enjeux : De nouveaux usages Signer et sécuriser son courrier électronique Signer des documents électroniques (Rapports, Etudes confidentielles, etc.) Envoyer des factures dématérialisées Utiliser les télé procédures (TéléTVA, Impôts, Télémédecine, Téléenseignement, etc.) Consulter et répondre aux appels d offres Sécuriser les sites web Les e-services (e-gouvernement, e-commerce, e-banking, ) sont des indicateurs clés pour le développement économique d un pays 5

6 Contexte Enjeux : Assurer les conditions de confiance dans les échanges Identifier et authentifier les acteurs Garantir l Intégrité des données Garantir la Confidentialité des échanges Garantir la Non Répudiation des messages ou transactions (Contrats, commandes, ) 6

7 Contexte L évolution des TICs : Traditionnellement, l usage des sceaux ou des signatures a permis de garantir l authenticité des documents. Avec l utilisation croissante des outils de communication «immatériels», que sont les réseaux de télécommunication ou l Internet, le problème de la protection de nos échanges est devenu particulièrement critique. Les progrès scientifiques : Les progrès conjugués des mathématiques et de l informatique ont permis, depuis les années 1970, de disposer progressivement d un panel complet de solutions et de standards adaptés à la certification de nos documents électroniques. Le cadre juridique : Avec la criticité croissante de nos échanges et la disponibilité de solutions techniques avérées, la mise en place progressive d un cadre juridique adapté est venu compléter l ensemble. 7

8 Contexte Objectifs recherchés : 1. Garantir les identités dans les transactions électroniques (CIB électronique), 2. Signer électroniquement des déclarations, documents, avec la même valeur que la signature manuscrite, 3. Sécuriser les échanges sur Internet en toute intégrité et confidentialité. 4. Dématérialiser les échanges : La dématérialisation a pour objet de gérer de façon totalement électronique des données ou des documents métier (correspondances, contrats, factures, brochures, contenus techniques, supports administratifs, ) qui transitent au sein des entreprises et/ou dans le cadre d échanges avec des partenaires (administrations, clients, fournisseurs ). La dématérialisation, c est le remplacement des documents papier par des fichiers informatiques, entraînant la mise en œuvre du fameux «bureau sans papier». La certification électronique permet, grâce à une authentification sécurisée, de réaliser toutes les activités sur Internet. 8

9 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures d obtention d un certificat 9

10 Aspects techniques Couches protocolaires Applications Signature de fichiers , groupware EDI Banque en ligne, achat en ligne VPN Protocoles S/MIME SSL, TLS IPSEC, PPTP PKI X509, PKCS 10

11 Aspects techniques Un certificat électronique permet d authentifier une signature électronique Un certificat contient tous les éléments qui donnent valeur à votre signature électronique. Vous pouvez le transmettre avec vos documents signés. 11

12 Aspects techniques Supports du certificat électronique Un support cryptographique (USB ou Carte à puce) contient une puce électronique qui empêche l export du certificat. En outre, si quelqu un tente d y accéder, le support se bloque après la saisie répétée de codes d accès (codes PIN) erronés. C est le même système que votre carte bancaire ou que votre carte SIM de téléphone portable. Aussi, il n est pas possible d accéder à votre certificat électronique à votre insu, lorsque celui-ci est sur support cryptographique. 12

13 Aspects techniques PKI (Public Key Infrastructure) ou ICP est un système de gestion des clés publiques qui permet de gérer des listes importantes de clefs publiques et d'en assurer la fiabilité, pour des entités généralement dans un réseau. Elle offre un cadre global permettant d'installer des éléments de sécurité tels que la confidentialité, l'authentification, l'intégrité et la non-répudiation tant au sein de l'entreprise que lors d'échanges d'information avec l'extérieur. Une infrastructure PKI fournit donc quatre services principaux : 1. fabrication de bi-clés. 2. certification de clé publique et publication de certificats. 3. Révocation de certificats. 4. Gestion la fonction de certification. 13

14 Aspects techniques Acteurs d un PKI AUTORITE D ENREGISTREMENT Enregistre les demandes, effectue les contrôles UTILISATEURS AUTORITE DE CERTIFICATION ET (OU) D ACCREDITATION ANNUAIRE REVOCATION TIERS DE SEQUESTRE Calcule les certificats Publie la liste des utilisat eurs, gère la révocation des certificats Sauvegarde les clés sec rètes de l AC 14

15 Aspects techniques Fonctionnement d un PKI 15

16 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures d obtention d un certificat 16

17 Réalisations et futurs projets de l ARCE Réalisations : LE PLAN CYBERSECURITE L ARCE a réalisé avec l appui de l Union Internationale des Télécommunications (UIT) un plan de cyber sécurité dont les grandes lignes sont les suivantes : La réduction de la vulnérabilité du cyberespace national ; La gestion des incidents ; Le renforcement de la culture de cybersécurité. 17

18 Réalisations et futurs projets de l ARCE Futurs Projets: Dans un futur très proche (fin 2011) l ARCE mettra en service le centre de lutte contre la cybercriminalité avec l appui technique de l UIT. La mise en œuvre d un point d échange internet est également en projet 18

19 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures d obtention d un certificat 19

20 Types et domaines d utilisation de certificats Types de certificats délivrés Certificat de Signature Électronique Certificat serveur Certificat de signature de code Certificat VPN 20

21 Types et domaines d utilisation de certificats Certificat de Signature Électronique embarqué dans un conteneur tel qu'une carte à puce; permet d'identifier un utilisateur et de lui associer des droits Permet le chiffrement et la signature numérique des courriers électroniques (ex: ); Permet le chiffrement et la signature numérique des documents (rapports, bons et lettre de commande, ) ; Permet de s authentifier lors d une session sécurisée (ex: e-commerce, télédeclaration (douane, cnss, impots, )). 21

22 Types et domaines d utilisation de certificats Certificat serveur installé sur un serveur Dans le cas d'un site web, il permet de garantir que l URL et en particulier le domaine de la page web appartiennent bien à telle ou telle entreprise; permet la sécurisation des échanges entre le serveur et ses clients lors de l établissement d une session sécurisée par exemple pour un achat ou paiement en ligne sur un site marchand permet de sécuriser les transactions avec les utilisateurs. 22

23 Types et domaines d utilisation de certificats Certificat serveur 23

24 Types et domaines d utilisation de certificats Certificat de signature de code pour les développeurs de programmes (éditeurs); permet de signer un programme, un script ou un logiciel pour garantir son authenticité; permet la vérification de l éditeur d un programme; par exemple, si vous téléchargez un programme, sa signature numérique vérifie que le programme est publié par l organisation répertoriée comme étant l éditeur. 24

25 Types et domaines d utilisation de certificats Certificat VPN installé sur les équipements réseaux permet de chiffrer les flux de communication de bout en bout entre deux points par exemple, ce certificat est utilisé pour garantir la sécurité des échanges effectués entre une organisation et ses filiales à travers des tunnels sécurisés dans le réseau de communication 25

26 Types et domaines d utilisation de certificats Certificat VPN 26

27 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures d obtention d un certificat 27

28 Procédures d obtention d un certificat Se connecter au site de l ARCE: Aller dans la rubrique «Documents» et télécharger la fiche du certificat souhaité La remplir, composer le dossier et la déposer auprès de l ARCE 28

29 Procédures d obtention d un certificat Fiche de renseignements relative a une demande de certificat de signature électronique Fiche de renseignements relative a une demande de certificat serveur ««ssl»» Fiche de renseignements relative a une demande de certificat de signature de code Fiche de renseignements relative a une demande de certificat vpn 29

30 Procédures d obtention d un certificat Extrait du registre de commerce. Composition dossier du certificat de Signature Électronique Copie de la pièce d identité du demandeur du certificat. Copie de la décision de la nomination du Premier Responsable. Accusé de paiement de redevances fixes selon les tarifs en vigueur. 30

31 Procédures d obtention d un certificat Déclaration sur l honneur de non-faillite pour les entreprises. Extrait du registre de commerce. Composition dossier du certificat de Signature de code Copies des pièces d identité (du premier responsable et du développeur). Copie de la décision de la nomination du Premier Responsable. Accusé de paiement de redevances fixes selon les tarifs en vigueur. 31

32 Procédures d obtention d un certificat Composition dossier du certificat serveur ««ssl»» Déclaration sur l honneur de non-faillite pour les entreprises. Extrait du registre de commerce. Copies des pièces d identité (du premier responsable et de l Administrateur). Copie de la décision de la nomination du Premier Responsable. Accusé de paiement de redevances fixes selon les tarifs en vigueur 32

33 Procédures d obtention d un certificat Composition dossier du certificat VPN Déclaration sur l honneur de non-faillite pour les entreprises. Extrait du registre de commerce. Copies des pièces d identité (du premier responsable et de l Administrateur). Copie de la décision de la nomination du Premier Responsable. Accusé de paiement de redevances fixes selon les tarifs en vigueur. 33

34 Procédures d obtention d un certificat Coût des certificats Certificat de Signature Électronique: 15 euros ( FCFA environ) + 30 euros ( FCFA environ )pour les accessoires Certificat serveur: 270 euros ( FCFA environ) Certificat de signature de code: 220 euros ( FCFA environ) Certificat VPN: 220 euros ( FCFA environ) 34

35 Procédures d obtention d un certificat Durée de validité des certificats Certificat de Signature Électronique: 2 ans Certificat serveur: 2 ans Certificat de signature de code: 2 ans Certificat VPN: 2 ans 35

36 PROCESSUS DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE AU BURKINA FASO Merci de votre attention! QUESTIONS? 36

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

I. TELE TVA, 1 ERE APPLICATION DES TELE-PROCEDURES II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA TELETVA

I. TELE TVA, 1 ERE APPLICATION DES TELE-PROCEDURES II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA TELETVA I. TELE TVA, 1 ERE APPLICATION DES TELE-PROCEDURES Le projet TéléTVA fait partie de la politique de modernisation par le Ministère de l Economie, des Finances et de l industrie (MINEFI). La conséquence

Plus en détail

«Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité»

«Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité» «Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité» -- signature électronique -- bresson@ctn.asso.fr Web : tic.ctn.asso.fr Dossier réalisé avec la collaboration de D. Breux (Echangeur BN) et O. Lamirault

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN ClearBUS Application cliente pour la communication sécurisée Version 1.12 Le 25/11/2011 Identifiant : CBUS-CS-1.12-20111125 contact@clearbus.fr tel : +33(0)485.029.634 Version 1.12

Plus en détail

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA La messagerie sécurisée e-santé PACA est un service de type Webmail. Un Webmail est une interface Web rendant possible l émission, la consultation

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

GUICHET ONEGATE. Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF

GUICHET ONEGATE. Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF GUICHET ONEGATE Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF CORRESPONDANTS BANQUE DE FRANCE Pour les questions techniques et d administration des utilisateurs : (Certificats,

Plus en détail

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN PLAN 1. Introduction 2. Cadre juridique algérien de la certification électronique 3. La certification électronique appliquée au Réseau

Plus en détail

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

Gestion de l Identité Numérique

Gestion de l Identité Numérique Gestion de l Identité Numérique La France veut accélérer et consolider le développement de l Economie numérique, instaurer la confiance numérique et lutter contre la fraude et l usurpation d identité,

Plus en détail

Verschlüsselte E-Mail-Kommunikation Version 1.1 Seite 1 von 7

Verschlüsselte E-Mail-Kommunikation Version 1.1 Seite 1 von 7 Préambule La messagerie électronique est aujourd'hui un moyen de communication fréquemment utilisé par les entreprises pour échanger des informations. Le groupe ALDI NORD demeure, lui aussi, en contact

Plus en détail

La Certification Electronique en Tunisie : Expérience et Défis

La Certification Electronique en Tunisie : Expérience et Défis Seminar on electronic certification December 8 and 9, 2009 Algiers, Algeria La Certification Electronique en Tunisie : Expérience et Défis Mlle Manel ABDELKADER Responsable de l Unité de Certification

Plus en détail

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST

CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST CERTIFICATS NUMERIQUES LUXTRUST Le Partenariat Chambre de Commerce-LuxTrust S.A. Le 27 mars 2007, l autorité de certification électronique LuxTrust S.A. a lancé la commercialisation de ses «certificats

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique

Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique Par Monsieur AKKA Abdelhakim Directeur Général de la Modernisation

Plus en détail

Signer électroniquement un document

Signer électroniquement un document Signer électroniquement un document Signer électroniquement un document.doc 1 / 20 Table des matières Introduction 3 Signer un document Microsoft Office 4 Signer un document Office 2003. 4 Signer un document

Plus en détail

Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers

Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers www.marches publics.lu www.pmp.lu Introduction Le portail Les fonctionnalités Questions réponses Agenda 1 Portail des marchés publics

Plus en détail

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité DEMATERIALISATION Signature électronique et sécurité Editeur du Progiciel MARCO, le spécialiste de la gestion des achats et marchés publics Parc Euromédecine 95 rue Pierre Flourens 34090 MONTPELLIER Tél

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

V 7.3. Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com.

V 7.3. Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com. MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES ACCES ENTREPRISES V 7.3 APPEL D OFFRES RESTREINT Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com.

Plus en détail

Guide du promoteur de projets de Commerce électronique

Guide du promoteur de projets de Commerce électronique République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Guide du promoteur de projets de Commerce électronique Direction du développement du commerce électronique et de l économie immatérielle -Année

Plus en détail

Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA

Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA Conditions Générales d'utilisation - YOUSIGN SAS - SIGN2 CA 1- Introduction 1.1 Présentation générale Ce document définit les Conditions Générales d Utilisation (CGU) des certificats délivrés dans le cadre

Plus en détail

GUIDE «COMMANDER UN CERTIFICAT SIGNITIO»

GUIDE «COMMANDER UN CERTIFICAT SIGNITIO» GUIDE «COMMANDER UN CERTIFICAT SIGNITIO» SOMMAIRE 1. RESERVATION DE VOTRE CERTIFICAT EN LIGNE P.2 2. RENVOI DE VOTRE DOSSIER PAR LE MANDATAIRE P.7 La demande de certificat SIGNITIO doit obligatoirement

Plus en détail

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY PROBLEMES : Comment générer les couples de clés? Comment distribuer les clés publiques? Comment stocker les clés? La clé publique est-elle réellement garantie? UNE

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

Public Key Infrastructure (PKI)

Public Key Infrastructure (PKI) Public Key Infrastructure (PKI) Introduction Authentification - Yoann Dieudonné 1 PKI : Définition. Une PKI (Public Key Infrastructure) est une organisation centralisée, gérant les certificats x509 afin

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication.

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication. République Algérienne Démocratique & Populaire Ministère de la Poste et des Technologies de L information et de la Communication Communication «Rôle des TIC dans les transactions électroniques» Présenté

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

Les échanges en toute confiance sur internet

Les échanges en toute confiance sur internet Jean-Pierre Roumilhac Éric Blot-Lefèvre Les échanges en toute confiance sur internet, 2003 ISBN : 2-7081-2863-9 Sommaire AVANT-PROPOS... 1 INTRODUCTION... 5 PREMIÈRE PARTIE - LES CONDITIONS DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLÉ USB CERTIGREFFE

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLÉ USB CERTIGREFFE CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLÉ USB CERTIGREFFE Notions sur le certificat électronique Problème : il est facile, aujourd hui, de s octroyer une adresse e-mail sous une fausse identité ou mieux encore

Plus en détail

Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP

Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP Indice 4, 19/11/2010 Ce document est la propriété de RTE. Toute communication, reproduction, publication, même partielle, est interdite,

Plus en détail

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006 20 juin 2006 Royaume du Maroc Sécurité du Simpl-TVA E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA 20 juin 2006 Agenda Introduction Sécurité mise en place 2 Projet Simpl: Guichet électronique

Plus en détail

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet ! Atelier SwiftNet Mars 2010 La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet Sommaire Etebac 5 : les principes Signature Personnelle de Swift Synthèse Partage autour de la Signature Etebac 5 : les principes

Plus en détail

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique NOTE TECHNIQUE Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique OBJETIF DE SECURITE Réduire les risques d usurpation d identité et de vols de données (exemple : keylogger, cheval de Troie

Plus en détail

Autorité de certification Chambres de commerce et d Industrie Françaises L f or o ce d d u n u n r éseau u : répartis sur l ensemble

Autorité de certification Chambres de commerce et d Industrie Françaises L f or o ce d d u n u n r éseau u : répartis sur l ensemble Présentation du certificat électronique Qui est Chambersign? Autorité de certification délivrant des certificats de signature électronique Association créée en 2000 par les Chambres de commerce et d Industrie

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique La valeur probante de l écrit numérique Depuis 2000, la validité comme preuve juridique des documents numériques est reconnue, au même titre que

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Analyse et synthèse

Plus en détail

Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités

Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités Journée chiffrement Le 24 janvier 2006 X. Jeannin (CNRS/UREC) Plan! Différents aspects du chiffrement de données!

Plus en détail

BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE

BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE RENCONTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CARTE BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE DE LA BANQUE À L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Mounir M. ESSAYEGH Février 2007 Tunisie messayegh@m2mgroup.com g SOMMAIRE

Plus en détail

SOREGIES RESEAUX DISTRIBUTION

SOREGIES RESEAUX DISTRIBUTION SOREGIES RESEAUX DISTRIBUTION Mode opératoire Portail GRD Certificat PKI Statut du document Création Applicable Périmé Visa du Responsable Qualité Référence et date Rédacteur Vérificateur Signataire -indice

Plus en détail

DEMANDER UN CERTIFICAT DE SIGNATURE ELECTRONIQUE CHAMBERSIGN FIDUCIO

DEMANDER UN CERTIFICAT DE SIGNATURE ELECTRONIQUE CHAMBERSIGN FIDUCIO DEMANDER UN CERTIFICAT DE SIGNATURE ELECTRONIQUE CHAMBERSIGN FIDUCIO Avant de commencer 1 2 Vous devez être le «futur titulaire du certificat» Vous devez disposer : o Un ordinateur o Une connexion à Internet

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références C. Cachat et D. Carella «PKI Open Source», éditions O REILLY Idealx,

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

Eway-Solutions Plateforme d inter-échange de factures électroniques. Service en mode SAAS orienté PMI/PME

Eway-Solutions Plateforme d inter-échange de factures électroniques. Service en mode SAAS orienté PMI/PME Eway-Solutions Plateforme d inter-échange de factures électroniques Service en mode SAAS orienté PMI/PME le 11/04/2012 ARISTOTE Contexte Adaptation française de la directive 115 de l UE, les articles 289V

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE LA CLÉ REAL ET DES CERTIFICATS ASSOCIÉS

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE LA CLÉ REAL ET DES CERTIFICATS ASSOCIÉS CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE LA CLÉ REAL ET DES CERTIFICATS ASSOCIÉS 1 PRÉAMBULE ET OBJET Le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) propose aux notaires et à leurs collaborateurs, une Clé Real dans

Plus en détail

La Modernisation au Service de la Qualité de la Justice

La Modernisation au Service de la Qualité de la Justice REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE La Modernisation au Service de la Qualité de la Justice Par Monsieur AKKA Abdelhakim Directeur Général de la Modernisation de la

Plus en détail

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats.

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats. OPENSSL/ SSL Glossaire IGC : Interface de Gestion des Clés L IGC sert à : o Emettre les certificats o Les révoquer o Les publier dans un annuaire. AC : Autorité de Certification. Une AC possède un bi-clé

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

GUIDE «INSTALLATION D UN CERTIFICAT SIGNITIO» 6 CONFIRMATION DE L INSTALLATION DU CERTIFICAT, ET PAIEMENT

GUIDE «INSTALLATION D UN CERTIFICAT SIGNITIO» 6 CONFIRMATION DE L INSTALLATION DU CERTIFICAT, ET PAIEMENT GUIDE «INSTALLATION D UN CERTIFICAT SIGNITIO» SOMMAIRE 1 SAISIE DU CODE DE RETRAIT 2 SAISIE DU CODE DE REVOCATION 3 INSTALLATION DES RACINES 4 GENERATION DES CLES 5 INSTALLATION DU CERTIFICAT 6 CONFIRMATION

Plus en détail

Option site e-commerce

Option site e-commerce Option site e-commerce Guide de configuration des modes de paiement en ligne V 1.2 1 Sommaire Paiement par carte bancaire Ouverture d un contrat de vente à distance Configuration du paiement par carte

Plus en détail

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax.

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. EXERCICE 1 La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. La multiplication des modes de communication entre

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-173

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-173 PARIS, le 29/07/2002 DIRECTION DES SYSTEMES D'INFORMATION DU RECOUVREMENT DISIR LETTRE CIRCULAIRE N 2002-173 OBJET : Procédure «e-mail sécurisé» pour la transmission des déclarations et paiements EDI.

Plus en détail

CHAMBERSIGN FRANCE. Echangez en toute confiance

CHAMBERSIGN FRANCE. Echangez en toute confiance CHAMBERSIGN FRANCE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE POUR SÉCURISER LES ÉCHANGES DES ENTREPRISES SUR INTERNET ChamberSign France Votre partenaire pour sécuriser vos échanges électroniques sur Internet ChamberSign

Plus en détail

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed Auteurs : Papa Kalidou Diop Valdiodio Ndiaye Sene Professeur: Année: 2013-2014 Mr, Gildas Guebre Plan Introduction I. Définition II. Fonctionnement III.

Plus en détail

Certificats «CREDIT LYONNAIS Authentys Entreprise» Manuel utilisateur du support cryptographique

Certificats «CREDIT LYONNAIS Authentys Entreprise» Manuel utilisateur du support cryptographique Certificats «CREDIT LYONNAIS Authentys Entreprise» Manuel utilisateur du support cryptographique Page 2 sur 21 1 INTRODUCTION Pour toute question complémentaire ou demande d information : pour les clients

Plus en détail

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat SSL ET IPSEC Licence Pro ATC Amel Guetat LES APPLICATIONS DU CHIFFREMENT Le protocole SSL (Secure Socket Layer) La sécurité réseau avec IPSec (IP Security Protocol) SSL - SECURE SOCKET LAYER Historique

Plus en détail

Présentation de CDC FAST

Présentation de CDC FAST Présentation de CDC FAST Julie DAHAN Chargée D affaires EST Julie.dahan@cdcfast.fr 01 58 50 14 32 / 06 27 10 43 27 Bruno BENEDETTI Directeur du Service Clients support@cdcfast.fr 01 58 50 14 20 Qui sommes

Plus en détail

Manuel utilisateur. CLEO CPS Commande de certificat serveur

Manuel utilisateur. CLEO CPS Commande de certificat serveur Manuel utilisateur CLEO CPS Commande de certificat serveur Sommaire 1 Objet du document... 3 2 Certificats serveurs... 4 2.1 A quoi sert un certificat serveur de l ASIP Santé?... 4 2.2 Les types de certificats

Plus en détail

CertimétiersArtisanat. A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir?

CertimétiersArtisanat. A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir? CertimétiersArtisanat A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir? 1) Pourquoi utiliser un certificat? Les échanges «formels, formalisés, contractuels» via Internet

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL Cette page doit fournir aux clients toutes les informations concernant la sécurité du site d internet banking transactionnel, en particulier les

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

LA CARTE CPS. Opticien-Lunetier. Présentation Générale

LA CARTE CPS. Opticien-Lunetier. Présentation Générale LA CARTE CPS Opticien-Lunetier Présentation Générale 1 Qu est-ce que la carte CPS? La carte CPS ou Carte de Professionnel de Santé est une carte d identité professionnelle électronique. Elle contient les

Plus en détail

Informations Sécurité

Informations Sécurité Bonnes pratiques Informations Sécurité La sécurité informatique désigne un ensemble de techniques et de bonnes pratiques pour protéger vos ordinateurs et vos intérêts dans l usage des moyens informatiques,

Plus en détail

Accès au SI de RTE par carte à puce sous Microsoft Windows Vista

Accès au SI de RTE par carte à puce sous Microsoft Windows Vista Accès au SI de RTE par carte à puce sous Microsoft Windows Vista Indice 2, 22/12/2010 Ce document est la propriété de RTE. Toute communication, reproduction, publication, même partielle, est interdite,

Plus en détail

Guide d installation et d utilisation

Guide d installation et d utilisation Guide d installation et d utilisation A lire avant toute installation du matériel (Mandataire de Certification et Porteur) Attention : Ne connectez pas votre clé USB avant la fin de l installation du programme.

Plus en détail

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel E)services - Guide de l utilisateur e)sep Exercice professionnel 1 Sommaire 1- Introduction 2 2 - Accès au service e)sep en ligne 3 2.1 Identification par le login /mot de passe 4 2.2 Authentification

Plus en détail

La sécurité des processus métiers et des transactions. Stéphane Marcassin Bull Services Sécurité

La sécurité des processus métiers et des transactions. Stéphane Marcassin Bull Services Sécurité La sécurité des processus métiers et des transactions Stéphane Marcassin Bull Services Sécurité Bull : leader européen de la sécurité Spécialiste des infrastructures sécurisées Conseil Intégrateur Editeur

Plus en détail

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Peter Sylvester / Paul-André Pays EdelWeb http://www.edelweb.fr/ ps@edelweb.fr / pays@edelweb.fr

Plus en détail

CHANGEMENT DE PARADIGME

CHANGEMENT DE PARADIGME SIGNATURE NUMÉRIQUE CHANGEMENT DE PARADIGME PAPIER TECHNOLOGIE Document Original Signature (manuscrite) Création Transmission Archivage Intégrité Pérennité Document Original Signature (dont manuscrite)

Plus en détail

Les certificats numériques

Les certificats numériques Les certificats numériques Quoi, pourquoi, comment Freddy Gridelet 9 mai 2005 Sécurité du système d information SGSI/SISY La sécurité : quels services? L'authentification des acteurs L'intégrité des données

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN»

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» SOMMAIRE 1 QUEL EST LE ROLE DE LA POLITIQUE DE GESTION DES PREUVES? 3 2 COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE K.WEBSIGN? 3 3 QUELS SONT LES USAGES ET APPLICATIONS

Plus en détail

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Présentation de solutions techniques mises en oeuvre dans le cadre des plate-formes d'intermédiation, notamment sur base du standard XML Créée le 14/05/01 Modifiée

Plus en détail

Silcor Personal CAT. Solution pratique de signature électronique avancée professionnelle. CLUSIR, Lyon, 5 février 2002. Déroulement de la présentation

Silcor Personal CAT. Solution pratique de signature électronique avancée professionnelle. CLUSIR, Lyon, 5 février 2002. Déroulement de la présentation Silcor Solution pratique de signature électronique avancée professionnelle CLUSIR, Lyon, 5 février 2002 Déroulement de la présentation 1 - Ouverture de session sécurisée par carte à puce (logon). 2 - Accès

Plus en détail

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien entreprises Comptes bancaires au quotidien certificat électronique Évoluez dans un environnement sécurisé et accédez aux téléprocédures de l Administration entreprises.societegenerale.fr On est là pour

Plus en détail

Pour tester : https://mpe3-aquitaine.local-trust.com/ COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»?

Pour tester : https://mpe3-aquitaine.local-trust.com/ COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT REPONDRE ELECTRONIQUEMENT A UNE CONSULTATION? HTTP://MARCHESPUBLICS-AQUITAINE.ORG Pour tester : https://mpe3-aquitaine.local-trust.com/

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

Guide d installation rapide

Guide d installation rapide ❶ S ABONNER / SE RÉ-ABONNER ❷ TÉLÉCHARGER et INSTALLER Docteur Net HPRIM ❸ CONFIGURER Docteur Net HPRIM ❹ OBTENIR un certificat Guide d installation rapide C est choisir un logiciel, indépendant du fournisseur

Plus en détail

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : HL-4040CN HL-4050CDN HL-4070CDW DCP-9040CN DCP-9045CDN MFC-9440CN MFC-9840CDW Sommaire 1) Généralités 2) Bref historique 3) Avantage de l utilisation de

Plus en détail

Solution de déploiement de certificats à grande échelle. En savoir plus...

Solution de déploiement de certificats à grande échelle. En savoir plus... Solution de déploiement de certificats à grande échelle permet un déploiement des certificats numériques à grande échelle en toute sécurité sans avoir à fournir un support physique (token, carte à puce

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB Autorité de Certification : AC Avocats Classe 3Plus MANUEL D INSTALLATION MAC OS X : Versions 10.5.5 à 10.5.9* / 10.6 / 10.7 et 10.7.4 MOZILLA FIREFOX *Uniquement

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT ACCES ENTREPRISES. Version 8.2

MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT ACCES ENTREPRISES. Version 8.2 MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT ACCES ENTREPRISES Version 8.2 Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés

Plus en détail

L offre ipab. -Fabrice Duffour -Elodie Giboyau -Safa Rakea. Réunion Thématique Agence du Personnel du 15 & 20 Juin 2012

L offre ipab. -Fabrice Duffour -Elodie Giboyau -Safa Rakea. Réunion Thématique Agence du Personnel du 15 & 20 Juin 2012 L offre ipab -Fabrice Duffour -Elodie Giboyau -Safa Rakea Réunion Thématique Agence du Personnel du 15 & 20 Juin 2012 Agenda I. L Offre Ipab II. III. IV. Les Fonctionnalités Démonstration Questions-Réponses

Plus en détail

SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité

SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité 27 mars 2003 Sommaire Téléprocédures du M.E.F.I Contexte/Objectifs Problématique Solutions envisageables Les grands choix techniques Mise en œuvre

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

Gestion des risques transactionnels. Cas concret: MultiLine

Gestion des risques transactionnels. Cas concret: MultiLine Gestion des risques transactionnels Cas concret: MultiLine ATEL: mai 2008 Roll-out depuis février 2008 Les services offerts: virements et domiciliations en saisie manuelle online et upload extraits en

Plus en détail