Qu'ils donnent l'exemple! A

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu'ils donnent l'exemple! A"

Transcription

1 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 1 > Le MNR sur internet : n 62 Décembre Qu'ils donnent l'exemple! A Manifestation devant AREVA p. 3 Adieu cher camarade (Alain Vauzelle) p. 3 Grande réussite de l université d été du MNR Le mérite dans notre société, avec la participation de Carl Lang p. 4 près une vie de combat politique, notre ami Alain Vauzelle vient de nous quitter, Fidèle à son engagement, il s'est consacré au MNR avec dévouement, jusqu'à ses derniers jours. Avant de mourir, il avait repris espoir dans l'avenir de notre famille politique, heureux que les rapprochements entre les organisations éparpillées se concrétisent ; heureux que la volonté d'«agir ensemble» prenne corps. Ces actions, nous les avons multipliées depuis la rentrée. Déjà, à l'université d'été nous avions accueilli les délégations du Parti de la France (PdF) et de la la Nouvelle Droite Populaire (NDP), avec Carl Lang et Robert Spieler. Le 1er novembre, avec la NDP, une délégation de militants et cadres du MNR s'est rendue à Cologne pour manifester avec tous nos amis européens contre la pose de la première pierre de la future plus grande mosquée d'europe. Nous nous sommes retrouvés ensuite lors de la 3ème journée de Synthèse nationale, puis sur le parvis du quartier de la Défense au pied de la tour Areva pour dénoncer les propos scandaleux de Mme Lauvergeon qui a déclaré sans vergogne, qu'elle choisira d'embaucher «la personne venant de... autre chose que le mâle blanc» (sic). La camaraderie renaît donc dans l'action et il ne se passe pas une journée qui ne nous apporte un sujet de révolte, une occasion d'agir. Car malgré les attaques et nous en avons encore un exemple avec la condamnation inouïe de nos camarades de Seine-SaintDenis nous n'accepterons jamais la soumission à l'idéologie mondialiste, cet avatar capitaliste du communisme. Nous ne tomberons pas dans le panneau de Sarkozy qui voudrait nous apprendre ce qu'est l'identité nationale et qui prétend combattre l'immigration et l'insécurité à quelques mois des élections régionales. Le gouvernement doit être jugé sur ses actes et non sur sa communication. Ses résultats sont éloquents : plus de 3 millions de chômeurs sans que cesse la déferlante de l'immigration ; des clandestins qui bénéficient de l'aide Médicale d'état (soins gratuits) alors que les Français ont de plus en plus de difficultés à faire face aux frais médicaux ; ces mêmes clandestins qui se permettent de manifester et de faire grève (!) sans qu'on fasse mine de les reconduire à la frontière ; les mosquées qui se multiplient avec l'aide souterraine des collectivités territoriales ; l'insécurité qui ravage les banlieues et gagne les «beaux quartiers» ; la «diversité» qui impose ses lois à la majorité des Français réduits au silence par la Halde... Enfin, la France est devenue le paradis des tricheurs et des bonimenteurs. Une caste s'octroie des privilèges exorbitants, se répartit sans scrupule les postes et les prébendes. Un étudiant de 23 ans en 2ème année de droit s'apprêtait à prendre la direction du plus grand centre d'affaires d'europe au motif qu'il était le fils du Président de la République! Quelle arrogance, quel mépris pour tous ceux qui ne sont pas «fils ou fille de»... Les Français souffrent de la crise et dans cette période difficile, les injustices sont insupportables et les passe-droit inadmissibles. Alors qu'ils imposent aux Français de renoncer à leurs légitimes prérogatives et qu'ils leur demandent des sacrifices, les dirigeants et leurs affidés bénéficient de privilèges exorbitants. Qu'ils commencent par donner l'exemple! C'est ce que nous ne manquerons pas de leur rappeler lors de la prochaine campagne électorale. Annick Martin

2 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 2 L ACTUALITÉ VU E DU M N R du 21 sept du 14 sept du 1 sept Pro-Köln : un espoir outre-rhin Tests ADN : la Non à l'islatrahison d'eric Besson misation de l'armée L L e MNR se félicite de la progression du mouvement Pro-Köln qui combat l édification d une mosquée monumentale face à la cathédrale de Cologne. Pro-Köln gagne un siège au Conseil municipal de cette grande ville, passant ainsi de quatre à cinq représentants. Malgré une campagne rendue difficile par l hostilité violente des adversaires politiques et des minorités concernées par la construction de cette mosquée, dont nous avons été témoins pour y avoir participé, nos camarades allemands conduits par Markus Beisicht ont progressé auprès de leurs compatriotes. Cette élection est un encouragement supplémentaire pour tous les nationaux européens qui luttent contre l islamisation de notre continent. e ministre de l'immigration, Eric Besson, vient d'annoncer qu'il refuserait de signer le décret d'application de la loi instaurant des tests ADN pour vérifier la filiation des candidats à l'immigration au titre du regroupement familial. Ainsi donc, le gouvernement s'oppose à un arrêt de l'immigration de peuplement dans notre pays, alors que nous sommes toujours en pleine crise économique, et qu'on ne parvient pas à résorber le déficit de la Sécurité Sociale. Le MNR rappelle sa position constante sur le regroupement familial : c'est dans le pays d'origine des immigrés qu'il faut le pratiquer. du 24 nov Travailleurs illégaux : le double jeu A quatre mois des élections régionales, le gouvernement stigmatise les employeurs qui font travailler des clandestins qui se présentent souvent à eux avec des faux-papiers. Ce n'est pas aux patrons de vérifier l'authenticité des papiers de ces délinquants alors que ceuxci se permettent de manifester ou de faire officiellement grève sous le nez de la police. Non seulement le Ministre de l'intérieur ne saisit pas ces occasions pour reconduire à la frontière ces illégaux, mais on prétend même les indemniser... Le MNR rappelle qu'à tout le moins, le 2 Le Chêne n 62 - décembre 2009 gouvernement aurait dû mettre en oeuvre «sa» politique d'immigration choisie. Ce double jeu qui consiste à faire semblant de lutter contre l'immigration illégale tout en aidant les illégaux à rester sur notre territoire et à bénéficier d'aides spécifiques comme l'aide Médicale d'etat (AME) n'a qu'un but : duper les électeurs qui veulent que cesse cette politique mondialiste qui les écrase, qu'elle soit «de gauche» ou prétendument «de droite». Après l'identité nationale, l'immigration et aujourd'hui l'insécurité, la ficelle est un peu grosse! N ous apprenons (par la presse anglophone) que l'armée "française" organise le pèlerinage à La Mecque de ses soldats musulmans. Alors que la pression musulmane sur notre société se fait sans cesse plus forte (voir le train vandalisé dans le midi pour la fin du ramadan), que des militaires français ont perdu la vie en Afghanistan, il est scandaleux et ahurissant que l'armée organise ainsi la perte de notre identité culturelle. Le MNR, tout en préservant le principe de la liberté de culte, s'oppose à ce que l'état français, favorise ainsi l'islamisation de notre pays, au mépris du principe de laïcité. Dany, Roman et Frédéric : nos célébrités aiment la jeunesse... Il y a quelques mois, François Bayrou, ayant osé rappeler le passé douteux de Daniel Cohn-Bendit concernant ses relations avec les enfants, se voyait rejeté par le monde politique. Plus récemment, le cinéaste Roman Polanski, rattrapé par la justice américaine à propos du viol d une adolescente de 13 ans, bénéficiait du soutien de Frédéric Mitterand. Ce dernier, nouveau ministre, mis en cause pour son livre «La mauvaise vie», paru il y a cinq ans, bénéficie du soutien du Président de la république. Comme, malgré ses dénégations, il semble avoir pratiqué le tourisme sexuel, on peut se demander pourquoi notre vertueux Garde des Sceaux MAM n a pas diligenté une enquête pour y voir clair. Décidément, il serait temps de faire place nette dans le monde politique.

3 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 3 RÉACTIONS Déclarations racistes anti-blancs d'anne Lauvergeon Manifestation commune du MNR, du PDF et de la NDP devant le siège d AREVA Plusieurs dizaines de militants du Mouvement National Républicain, du Parti de la France et de la Nouvelle Droite Populaire se sont réunis mardi 17 novembre, à 8h00, devant le siège d AREVA, à la Défense, à Paris, pour exiger la démission d Anne Lauvergeon, Présidente d AREVA, pour ses propos racistes anti-blancs et sexistes, distribuant 2500 tracts. Dans une intervention publique, Anne Lauvergeon avait déclaré : «A compétences égales, eh bien désolée, on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être clair». Annick Martin, Secrétaire générale du MNR, a pris la parole en fustigeant l inadmissible racisme anti-blancs et sexisme contenus dans ces propos, et a invité Mme Lauvergeon à aller au bout de sa logique en démissionnant et à songer à son remplacement par une femme de couleur. Robert Spieler, Délégué général de la NDP, a exprimé sa compassion pour les salariés et cadres blancs d AREVA, conscients que leur évolution de carrière est bien compromise par les lubies de Mme Lauvergeon, et les a invités à déposer plainte auprès de la Halde pour racisme, harcèlement antiblanc et sexisme. Elections régionales de mars 2010 Le MNR ira aux élections régionales de 2010 associé à la NDP et au PDF. C est le principe qu avait retenu le Conseil National réuni le 14 juin dernier. Nos adhérents et tous ceux qui nous soutiennent savent parfaitement que notre mouvement est endetté essentiellement du fait d élections antérieures. Nos partenaires ne disposent pas, eux non plus, de moyens abondants, si bien que nous avons le devoir de participer aux élections à venir avec prudence. Il importe de bien choisir les régions où nous présenterons une liste en fonction des résultats que nous pouvons espérer, mais aussi en fonction des coûts. Le volume du matériel officiel : bulletins de vote, professions de foi, est déterminé par le nombre des électeurs inscrits, de même que le nombre de candidats à présenter, cela avec l obligation de parité hommes-femmes. C est donc après avoir pesé ces différents éléments que nous pourrons choisir les régions où nous nous présenterons. Ces choix seront faits en parfaite concertation avec nos partenaires, mais il se pourrait bien que d autres se joignent à nous. C est là un avantage du scrutin de liste. Profitons-en. Hommage à Alain Vauzelle, Trésorier national du MNR Un grand militant vient de nous quitter Après une vie entière consacrée à la cause nationale (avec, dans sa jeunesse, les Comités Tixier-Vignancour, puis des années passées au FN, avant de combattre avec le MNR) notre ami Alain Vauzelle a mené avec un courage exemplaire son dernier combat contre la maladie. Bien qu'affaibli, il a assuré jusqu'à la fin ses difficiles fonctions de Trésorier du MNR. Chacun se souviendra de ses immenses qualités : bon camarade, il est toujours resté modeste et d'une loyauté sans faille à ses amis et ses idées. Peu de temps avant de disparaître, il était porté par la perspective de rassemblement du MNR, du PdF et de la NDP et préparait avec nous les prochaines échéances électorales. C'est aussi en pensant à lui que nous continuerons le combat. Le MNR remercie chaleureusement les personnes qui ont répondu à l appel au soutien pour continuer, envoyé à cette occasion. Le Chêne n 62 - décembre

4 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 4 SAINTES AOÛT 2009 Grande réussite de L UNIVERSIT Du 28 au 30 août, nous nous sommes retrouvés cent-trente à Saintes (Charente-maritime), autour de Jean-pierre Tournier, magistral organisateur. Avant de commencer nos travaux, nous avons pris grand plaisir à une promenade en bateau sur la Charente, par un soleil radieux. Voici un aperçu du contenu des diverses interventions Isabelle Laraque : Qu est ce que le mérite? Cette notion de mérite s enracine dans la culture grecque et chrétienne. Glorifiée au dix-huitième siècle par les Lumières, elle est devenue la valeur républicaine. Or le mérite, moins arbitraire que la naissance ou l argent, est lui-même suspecté : examens et concours ne permettent pas toujours de mesurer le vrai mérite. Aujourd hui les mesures sociales du mérite obéissent à des fluctuations, des paramètres qui n ont plus rien à voir avec l effort ou la valeur personnelle : devant l opacité des mécanismes financiers, il devient indécent de faire croire aux exclus qu ils méritent leur sort. Malgré tout il faut restaurer le mérite car c est restaurer l ordre et la justice. Renoncer au mérite, c est revenir à l arbitraire et c est désespérer de la liberté, de la responsabilité, comme de la justice. Roland Curtet : les abus contraires à la reconnaissance du mérite. Légion d honneur, ordre national du mérite sont de plus en plus attribués à des sportifs, des gens du spectacle qui ne font pas toujours l unanimité!... En outre, chaque promotion doit être strictement paritaire dans la répartition des hommes et des femmes et quand intervient la notion de quota le mérite est oublié. Sans oublier le baccalauréat avec 80% d une classe d âge, la discrimination positive, les très hauts revenus des patrons de grandes entreprises, les parachutes dorés, les retraites chapeaux, les primes de bienvenue et les privilèges des fonctionnaires européens!... Yann Philippeau : L État Providence est-il compatible avec la reconnaissance du mérite? L État providence, c est l intervention de l État dans le domaine social. Il consiste à aider ceux qui sont en difficulté. L État providence est dépassé : aide aux banques, aux Dom tom, aux universités. Plus sa mission s étend, plus l État providence se raréfie en raison du gaspillage massif des ressources. Cela va à l encontre de l effort, du goût du risque, du principe de responsabilité et tout ce qui est donné est dû! Pierre Forestier : L énarchie et le dévoiement du mérite. À la libération, tout était à reconstruire. La classe politique se trouvant totalement disqualifiée à la libération, la France devait trouver de nouvelles élites, d où la création de l ENA. A l élite de la naissance se substituait une élite nouvelle : savoir, autorité, action. Cette grande école s est peu à peu éloignée de son idéal initial : désintéressement républicain au service de la nation. Philippe Cubaynes : les nouveaux prolétaires et les nouvelles élites. A souligné le transfert des travailleurs indépendants vers le prolétariat. Et la mort des petits commerçants. Benjamin Charles : l École, socle de la reconnaissance du mérite. Par école, nous n entendons pas seulement l école primaire mais aussi le collège et le lycée. Parler d école, cela suppose qu il y a une institution reconnue, des savoirs transmissibles,et des spécialistes chargés de transmettre ces savoirs. Enseigner est un métier : nul ne peut s improviser instituteur ou professeur. Or le mérite est bafoué par rapport aux professeurs : lorsqu on substitue l animation à l instruction, où est le mérite? Et par rapport aux élèves : quand on refuse la sélection, quand les sujets de bac sont hyper faciles et les copies sur-notées, quand le contrôle continu tend à remplacer l examen Jean-Francis Bocquillet : le mérite dans le monde du travail. A mis en lumière un paradoxe : les primes au mérite loin d encourager les meilleurs suscitent fréquemment de violents mécontentements et sont une des causes de la détérioration du climat social. D autre part il est regrettable qu il y ait une course aux diplômes et que la promotion au sein de la banque par exemple ne se fasse plus au mérite comme autrefois, lorsque le guichetier pouvait grâce à son mérite accéder au poste de directeur. Matt Tait Notre jeune invité du British National Party, auréolé des 18 % obtenus aux élections comtales de Windsor, a décrit l ambiance (proche de ce que nous connaissons en France) dans laquelle le BNP lutte contre les méfaits de l immigration et de l islamisation en Grande-Bretagne. Marc Rousset Notre invité Marc Rousset, ancien directeur général international dans des entreprises privées, auteur du livre «La nouvelle Europe, Paris, Berlin, Moscou», nous fit part des ses idées géopolitiques, concernant notamment un rapprochement avec la Russie. Adriana Bolchini qui fut une amie d Oriana Fallacci, nous a envoyé un message de soutien. Maria Prusakova La jeune représentante de la Russie, étudiante à Paris, nous a décrit la répartition des partis russes à la Douma. Robert Spieler A souligné la nécessité d une lutte contre l invasion car en cas d entrée de la Turquie dans 4 Le Chêne n 62 - décembre 2009

5 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 5 SAINTES AOÛT 2009 RSITE D ÉTÉ du MNR à SAINTES En bateau sur la Charente l Europe : ce ne sont pas seulement les Turcs mais aussi toutes les populations turcophones qui seront autorisées à avoir un passeport turc pour entrer en Europe! Il faut donc constituer une défense Européenne. Carl Lang A évoqué les ravages de la mondialisation : stade suprême du libéralisme. Nous devons organiser une alternative, proposer un projet face à une nouvelle grande internationale qui n est pas marxiste : la menace islamique. Il est impératif d organiser : la Résistance le Renouveau national le Rassemblement national Si nous ne mettons pas en place un projet de reconquête nationale, nous ne serons plus qu une communauté minoritaire chez nous. Annick Martin Après un hommage à JeanMichel André, militant charentais qui vient de nous quitter, elle a remarquablement dénoncé le mondialisme et ses conséquences désastreuses. La mondialisation se fait contre l Europe. Contrairement à ce que nous assènent les médias, les vraies causes du désastre financier ne sont ni les subprimes, ni l affaire Madoff (simple épiphénomène) ni les paradis fiscaux qui ont toujours existé. Les vraies causes sont structurelles, directement liées à la mondialisation : c est d une part la mise en concurrence brutale de nos entreprises avec des entreprises extrêmeorientales aux prix dérisoires. Et d autre part l existence d organisations financières prédatrices qui se sont emparées de notre économie pour servir les fonds de pension américains. La stratégie du gouvernement est d imposer le mondialisme sous la houlette de l impérialisme américain. P.S. : il paraît que deux des participants se sont tellement plus à Saintes qu ils ont couché une nuit de plus (ils auraient été vus sur le bord d une voie le lundi matin) Les intervenants de la dernière demi-journée : Annick Martin entourée de Matt Tait, Carl Lang, Robert Spieler, Maria Prusakova les photos de l université d été sont dues à Roland Larivière Le Chêne n 62 - décembre

6 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 6 POINT DE VUE Simplifier l orthographe? Projet démagogique! Comme si la dégradation du Français n avait pas déjà atteint un niveau intolérable. Comme si le français n avait pas été contaminé par le franglais, le franricain, l arabe : («le toubib», le clebs ); comme s il n avait pas déjà été suffisamment malmené par la pub, la presse écrite et audiovisuelle, les SMS (ex : kdo), les messages sur le net, les blogs! Voilà de quoi être irrité par la parution du dernier livre de François de Closets «Zéro faute», Il s en prend aux «intégristes de l orthographe» et se déclare favorable, en ce domaine, à une réforme. Journaliste, il n est pas linguiste et n a donc aucune autorité en la matière mais, le sachant, il s abrite d emblée derrière la caution qu il aurait reçue des experts. Il ne serait donc pas question d un pamphlet mais d un ouvrage «sérieux». Alors regardons de plus près! 1 Nourrir un pareil projet, c est incontestablement régler un compte personnel : l auteur avoue avoir souffert de l orthographe tout au long de sa vie! Soulignons deux paradoxes dans cet ouvrage : a) François de Closets ne veut pas d une réforme anarchique : il refuse l orthographe phonétique : so en oteur, wazo mais, parallèlement, il se montre soucieux d adapter l orthographe aux «enfants des milieux populaires, premiers destinataires de simplifications orthographiques» (politiquement correct oblige!) b) Comment à la fois refuser de normaliser l anarchisme orthographique et applaudir à la suppression de la dictée? Alors, comment réformer? Il propose de «partir des fautes les plus fréquentes» qui justifient les rectifications les plus utiles. Cela promet! De plus en plus, les élèves ne font plus la différence entre terminaison verbale et terminaison nominale. Cela donne : «les bijoux brilles» ou encore la confusion entre verbe avoir et être «je n es rien d autre à raconter». Simplifier l orthographe? Alors on ne sait plus où cela s arrêtera! Nous ne saurions approuver l introduction de nouvelles graphies contraires au bon sens : ex : «un sèche cheveu» Pourquoi ne pas simplifier la grammaire, le noyau dur de la langue? Ne plus accorder les participes? La langue devient alors une sorte de magma. Les fautes d orthographe dénotent le plus souvent une méconnaissance de la langue! Ce ne sont pas de simples erreurs il s agit bien de fautes car commettre une faute (faute d orthographe, de syntaxe, de goût, faute morale) c est toujours contrevenir à une règle. 2 Or la langue est non seulement collective mais coercitive : elle nous impose des règles. C est un trésor commun, un patrimoine historique et esthétique; nous ne pouvons en disposer comme bon nous semble : la langue est un système de signes qui sont solidaires. Un mot ne vaut que par ses relations avec les autres mots. La langue nous précède : c est une véritable patrie comme le dit le poète Mistral. Elle conditionne notre pensée. Une pensée sans langage est impossible. Ce qui est en deçà des mots n est pas de la pensée, c est de l émotion. C est la langue qui nous ouvre le monde. Les mots apportent délimitation et précision au réel. Le langage est ce par quoi le monde advient d où le besoin chez l enfant de savoir le nom des choses. Chaque langue est un prisme à travers lequel le monde nous apparaît de façon particulière : ainsi l Anglais place l adjectif avant le substantif (blue sky). Cette priorité du qualificatif détermine la préférence pour l empirisme, le goût de l observation qui caractérise la culture anglo-saxonne. Le Français est habité par son exigence d ordre : le nom est placé devant le verbe qui luimême doit précéder l adverbe conformément à la logique naturelle à tous les hommes «Ce qui n est pas clair n est pas français» écrivait Rivarol dans son célèbre discours sur l universalité de la langue française. Mais voilà qu au fil des ans et des générations, le français abandonne les subtilités de la conjugaison qui font sa richesse, son génie : le passé simple tend à disparaître, et une menace pèse sur le futur «viendras-tu demain?», étant remplacé de plus en plus fréquemment par «tu viens demain?» Quant à la forme interrogative, elle s efface «T es où?» venant se substituer à «Où es-tu?» Toutes ces dégénérescences appauvrissent notre pensée. 3 À l État, désormais, de protéger la langue, comme il protège les monuments et l environnement. Le prestige de la langue est à l image de la grandeur de l État. L ordre des mots et l ordre social ont les mêmes gardiens. La langue a constitué le ciment de l identité nationale française. Le français symbolise l unité. François Ier exclut par l édit de Villers-Cotterêts, toute autre langue que le français de l usage de la justice, mais c est la Convention qui mit fin à la cacophonie linguistique de l Ancien Régime en pourchassant les patois (reflets des anciennes divisions féodales) et les langues régionales. Le français, langue de la littérature, de la cour, de l administration, de la diplomatie est devenu la langue du peuple. L École, l Armée avec le brassage des conscrits ont favorisé sa diffusion. Revenons au livre de François de Closets. Ce qui se dégage en définitive de cette lecture c est que l orthographe résiste à la volonté des réformateurs. Du second Empire à la cinquième République, les différents projets (lubies de ministres) ont déclenché colère et indignation du corps enseignant comme du monde littéraire. Le projet Rocard (1989) appuyé cette fois par 90% des instituteurs, eux-mêmes visiblement embarrassés pour rédiger leurs bulletins trimestriels, proposait quelques aménagements portant sur 4000 mots. Il a déclenché un tollé de protestations de la droite à la gauche! On ne change pas une langue par décret, à moins de posséder la poigne d Atatürk ou de Staline! En définitive, il paraît plus facile d apprendre l orthographe que de la réformer! C est plutôt rassurant, n est-ce pas? Isabelle Laraque 6 Le Chêne n 62 - décembre 2009

7 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 7 VIE DU MOUVEMENT Vie du mouvement Déplacements de la Secrétaire Générale : Le 7 novembre, Annick Martin était une fois de plus à Cologne, à la tête d une forte délégation du MNR, pour protester, avec nos amis de Pro-Köln, contre la construction d une mosquée monumentale dans cette ville connue notamment pour sa remarquable cathédrale. Le 8 novembre, elle prenait la parole au cours du congrès fondateur du Parti de la France de Carl Lang. Le 11 novembre, elle intervenait également au cours de la 3ème journée de Synthèse Nationale. Nominations : Le 17 novembre, le Bureau National a nommé Roland Bidault Secrétaire Régional des Pays de Loire. Il est depuis bientôt dix ans secrétaire de la Fédération du Maineet-Loire, après en avoir été trésorier. Il consacre à notre mouvement une activité débordante et son efficacité est remarquable. Nous lui souhaitons une parfaite réussite dans ses nouvelles fonctions qui vont l occuper encore plus, si cela est possible. Loire : depuis plusieurs années, Yolande Chauvel Jerinte animait avec le sourire et beaucoup de dynamisme la fédération de la Loire, comme secrétaire départementale. Les nouvelles fonctions qu elle est appelée à occuper au sein d une association sportive font qu elle estime ne plus pouvoir consacrer au MNR 42 le temps qu il conviendrait. Elle a donc souhaité être déchargée de cette tâche. C est Jean Bouchet, jusqu ici trésorier, qui a accepté de reprendre la (lourde) tâche de secrétaire. Il sera remplacé au poste de trésorier par Philippe Dulac. Merci à Yolande pour les efforts qu elle a fournis au cours de ces années, et bon courage aux nouveaux responsables de la fédération de la Loire. IN MEMORIAM Georges Vincent-Viry, militant exemplaire depuis toujours, membre du Conseil National du MNR, trésorier de l AFMNR 06. Yves Legentil, ancien conseiller régional FN, puis membre du Conseil National du MNR Mme Claire Demougin 90 ans, infirmière à la retraite. Adhérente active et généreuse du MNR 75 dans le XVIIème arrondissement où elle avait en charge l envoi du bulletin local. Mme Hélène François. Avec son mari Georges FRANCOIS; elle a été une fidèle adhérente du FN, puis du MNR, dans le XVIIème arrondissement de Paris depuis le début des années 8O. Elle avait 89 ans. A leurs familles, nous adressons nos condoléances. Petite annonce A louer 16, berges Vienne, dans petit hameau patriotique, 2 maisons 560 euros chacune mensuel. Tranquillité, tout confort, ensoleillé, séjour panoramique, cuisinette aménagée, 3 chambres, 2 salles douches, grandes penderies, luminaires, antenne télé, garage porte automatique, vue rivière, non inondable, jardin. tél Pour recevoir les communiqués du MNR, vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion. Pour cela, il suffit d'envoyer un courriel (sans texte) à : N 62 Décembre 2009 Directeur de la publication : Michel Colin Périodicité : mensuel Rédaction : 15, rue de Cronstadt Paris Date de la parution : Décembre 2009 Commission paritaire : N 0512P11309 Éditeur : MNR Imprimeur : PFO - RCS Paris B Pour aider à l implantation et au développement du MNR : Nom :.... Prénom :... Adresse : Tél. :...Courriel Je verse : ou... Chèque à l ordre de «AFMNR» A renvoyer à : M N R - 15 Rue de Cronstadt Paris Votre don à l AF-MNR vous permettra de bénéficier, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable, d une réduction d impôt de 66 % du montant de votre don. Un reçu anonyme vous sera adressé. Association de financement du MNR agréée par la CCFP en date du 18 juin 1999 sous le n P305AF99567

8 Le Chêne N 62 9/12/09 14:59 Page 8 A DIFFUSER Pour réagir AVEC LE MNR HALTE AU RACISME ANTI-BLANCS Dans un reportage diffusé récemment, la présidente du géant nucléaire AREVA, Anne Lauvergeon, a déclaré que «A compétences égales, eh bien désolée, on choisira la personne venant de... autre chose que le mâle blanc, pour être clair». Il est inadmissible qu'un patron déclare ainsi exclure de l'embauche tout un pan de la population, en raison de son sexe et de sa couleur de peau. Alors que diverses communautés étrangères ou minoritaires revendiquent leur «droit à la différence» le MNR condamne fermement cette position, visant à mettre à l'écart le groupe le plus nombreux dans notre pays. Défendons notre identité française et européenne! j'apporte mon soutien au MNR et verse la somme de... (chèque à l ordre de AF MNR ) je souhaite recevoir, gratuitement et sans engagement de ma part, une documentation sur le MNR Nom :.... Prénom :... Adresse : Tél. :... Courriel A renvoyer à : M N R - 15 Rue de Cronstadt Paris Tél :

De la notation à l entretien professionnel : L expérimentation.

De la notation à l entretien professionnel : L expérimentation. T@mT@m/CFTC.FAE ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Fédération CFTC des Fonctionnaires et agents

Plus en détail

Pourquoi souscrire ou cotiser à la Fédération?

Pourquoi souscrire ou cotiser à la Fédération? Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE) Pourquoi souscrire ou cotiser à la Fédération? Consolider un rassemblement pour une alternative à gauche. Changer ce monde, ne plus subir le

Plus en détail

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2 Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE page Audition de M. Yves Doutriaux, Ambassadeur de France auprès de l

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN Siège Social & Administratif (Direction Générale Pôle Ressources) Centre polyvalent «Les Blanchères» - 40, rue Louise Damasse VERNON Tél. 02 32 64 35 70 Fax. 02 32 64 35 79 Courriel : siege.asso@lesfontaines.fr

Plus en détail

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7.

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7. Formation Formation statutaire et professionnelle dans les ministères.1 Formation dans la fonction publique territoriale.2 Formation continue dans la fonction publique hospitalière.3 Faits et chiffres

Plus en détail

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación)

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) Bruxelles, lundi 3 août (1914) Bruxelles vient de s éveiller avec une effroyable impression. On n a appris qu aujourd hui, ce matin,

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

Synthèse des observations de la Cour

Synthèse des observations de la Cour Synthèse des observations de la Cour L Association pour la recherche sur le cancer a fait l objet pour la deuxième fois d un contrôle de la Cour, portant sur les années 1998 à 2002. Cette association,

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

je suis quelque peu ému mais aussi fier de pouvoir vous transmettre les meilleures salutations des responsables et des adhérents du BDÜ.

je suis quelque peu ému mais aussi fier de pouvoir vous transmettre les meilleures salutations des responsables et des adhérents du BDÜ. Monsieur le Directeur. Monsieur le Directeur. Madame Contino, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs je suis quelque peu ému mais aussi fier de pouvoir vous transmettre les meilleures salutations des responsables

Plus en détail

Délibération n 2008-92 du 5 mai 2008

Délibération n 2008-92 du 5 mai 2008 Délibération n 2008-92 du 5 mai 2008 Réglementation du service public Prestation de sécurité sociale Orientation sexuelle La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l égalité a été saisie

Plus en détail

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement.

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement. Le mardi 3 juillet 2012, le Premier Ministre de la France a parlé aux Députés. Le Premier Ministre est le chef du Gouvernement de la France. Il y a plusieurs Ministres dans le Gouvernement. Le Premier

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

Pour la Commission départementale des retraité-e-s du SNUipp-FSU Pas de Calais Alain Dercourt

Pour la Commission départementale des retraité-e-s du SNUipp-FSU Pas de Calais Alain Dercourt Chère Collègue, Cher Collègue, Vous allez prendre votre retraite à la rentrée prochaine. Une décision pas toujours facile à prendre mais l espoir d une nouvelle vie qui commence. Permettez-nous en tout

Plus en détail

La formation économique générale CE Formation agréée

La formation économique générale CE Formation agréée Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille La formation économique générale CE Formation agréée La formation Le comité d entreprise constitue le lieu privilégié de l expression collective

Plus en détail

Procédés de dépôts d'offres en vue du recrutement, auprès de Pôle emploi, d indépendants sous statut VDI

Procédés de dépôts d'offres en vue du recrutement, auprès de Pôle emploi, d indépendants sous statut VDI Paris, le 27 février 2012 CIRCULAIRE N 04-2012 Procédés de dépôts d'offres en vue du recrutement, auprès de Pôle emploi, d indépendants sous statut VDI Chers Adhérents, Chers Partenaires, La présente circulaire

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

C est un plaisir pour l UNEF d intervenir au nom des jeunes pour ce meeting.

C est un plaisir pour l UNEF d intervenir au nom des jeunes pour ce meeting. Intervention de William Martinet Meeting 29 janvier C est un plaisir pour l UNEF d intervenir au nom des jeunes pour ce meeting. Après une journée de travail entre syndicalistes de tous les horizons :

Plus en détail

L endettement des ménages

L endettement des ménages Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Ottawa, le jeudi 23 juin 2011 L endettement des ménages Présentation par : L Association des comptables généraux accrédités du Canada Rock Lefebvre,

Plus en détail

Une politique familiale tournée vers la justice et le progrès

Une politique familiale tournée vers la justice et le progrès Fiche argumentaire 1 Une politique familiale tournée vers la justice et le progrès Depuis 2012, la politique familiale est, et demeure, une priorité Depuis 2012, la politique familiale est et demeure une

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Solid Salut Solid! Il parait que tu exerces dans un domaine finalement peu connu,

Plus en détail

Fiche n 32: «Le logement en France»

Fiche n 32: «Le logement en France» Fiche n 32: «Le logement en France» Avant de commencer votre recherche, il est nécessaire de déterminer, en fonction de vos moyens financiers, de la durée de votre séjour et du type d études choisi, vers

Plus en détail

BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013

BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013 BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013 LES «BOULÈGUE» EN CHIFFRES 10 rendez-vous 450 personnes rencontrées 200 photos 30 verbatims Thématiques abordées 40% 31% 29% Réponse de l'europe

Plus en détail

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses»

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Nous sommes aujourd hui, plus de 500 manifestants dans les rues

Plus en détail

CHAP. I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE

CHAP. I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON (PARTIE I : LE COLLEGIEN) CHAP. I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE PLAN DU COURS : I/ LE COLLEGE, UN ETABLISSEMENT POUR APPRENDRE II/ LES EQUIPES EDUCATIVES

Plus en détail

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe?

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe? Chapitre : Qui tient les ficelles en Europe?. Qui est qui? Tout comme une commune, une province ou un pays, l Union européenne est gouvernée par des politiciens. Ceux-ci travaillent au sein de différentes

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CCRPA DU 11 MARS 2014 COMMENT FAIRE FACE AUX DISCRIMINATIONS SUBIES PAR LES PERSONNES EN PRECARITE?

COMPTE RENDU DU CCRPA DU 11 MARS 2014 COMMENT FAIRE FACE AUX DISCRIMINATIONS SUBIES PAR LES PERSONNES EN PRECARITE? COMPTE RENDU DU CCRPA DU 11 MARS 2014 COMMENT FAIRE FACE AUX DISCRIMINATIONS SUBIES PAR LES PERSONNES EN PRECARITE? Les participants : 18 personnes (dont 11 personnes accueillies) LE CCRPA : PRÉSENTATION

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

Accueil des assistants de langue. Rentrée 2015-2016

Accueil des assistants de langue. Rentrée 2015-2016 Accueil des assistants de langue Rentrée 2015-2016 1 introduction ½ journée d accueil en octobre et 1 journée de formation en décembre/janvier pour chaque assistant Des personnels identifiés : 1 référent,

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master Dossier de candidature 2015-2016 pour une inscription en 2 ème année de master Domaine Droit, Économie, Gestion NOM :.. Prénom :. Photo D Identité Formation initiale Alternance (contrat de professionnalisation)

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000

STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000 Les femmes du troisième millénaire STATUTS DE LA FEDERATION FEMMES 3000 Titre I : Dénomination - Siège - Objet Article 1. Dénomination Conformément à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août

Plus en détail

REAJI. Renforcer l Autonomie des Jeunes pour leur Insertion

REAJI. Renforcer l Autonomie des Jeunes pour leur Insertion REAJI Renforcer l Autonomie des Jeunes pour leur Insertion Demande d entrée dans le dispositif à adresser à la plateforme REAJI : christine.buisson@valdemarne.fr et blandine.perrier@valdemarne.fr. DEMANDE

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

Dossier de presse Novembre 2015

Dossier de presse Novembre 2015 LA COMMUNAUTÉ DE CEUX QUI DÉCIDENT À QUEL PRIX ACHETER! Dossier de presse Novembre 2015 Contact presse Camille Fagart Dealon.fr +33 (0) 6 83 38 01 81 camille.fagart@dealon.fr Dealon SAS 24 boulevard Hennecart

Plus en détail

Épreuves du concours interne

Épreuves du concours interne Épreuves du concours interne 1. Quelles sont les épreuves écrites d admissibilité du concours interne? 2. Quelles sont les épreuves d admission du concours interne? 3. Quelles sont les épreuves facultatives?

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Allocution prononcée le dimanche 1 er juin 2008 par Son Excellence Monsieur Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et européennes, lors

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Mesdames Messieurs, ***********

Mesdames Messieurs, *********** Mesdames Messieurs, J'ai le plaisir, une nouvelle fois de faire le bilan de l'activité de l'observatoire Jurassien des Enfants Victimes de maltraitance, dans le cadre de notre Assemblée Générale annuelle.

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Uniquement disponible sur le site web du CELV: http//www.ecml.at Document de référence 3: ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Objet et méthode: Nous avons voulu comprendre au-delà des réponses au questionnaire

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

www.emploi-territorial.fr

www.emploi-territorial.fr 1 www.emploi-territorial.fr Développé et réalisé dans une démarche commune des Centres De Gestion et du CNFPT Elaboré par : Emmanuel NICOLAS 05 16 19 60 70 Pascale THOUZEAU 05 46 27 47 12 Validé par le

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Demande d inscription ÉCOLE INTERNATIONALE DE DIFFERDANGE

Demande d inscription ÉCOLE INTERNATIONALE DE DIFFERDANGE Demande d inscription ÉCOLE INTERNATIONALE DE DIFFERDANGE Enseignement secondaire Inscriptions pour l année scolaire 2016/2017 du 4 au 15 mars 2016 Vendredi 4 mars 2016 Lundi 7 mars 2016 Mardi 8 mars 2016

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité»

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité» Discours de Marylise LEBRANCHU 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France «Les départements : modernité et proximité» Troyes Jeudi 15 octobre 2015. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014

Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014 Thème : La Réduction des Déchets Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014 1/ Contexte Dans le cadre

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE)

La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) Qu est ce que l intelligence économique (IE)? L intelligence économique (IE) consiste à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANT. du Centre Hospitalier de PAU 4 boulevard Hauterive 64046 PAU CEDEX 05.59.92.47.70

INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANT. du Centre Hospitalier de PAU 4 boulevard Hauterive 64046 PAU CEDEX 05.59.92.47.70 INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANT du Centre Hospitalier de PAU 4 boulevard Hauterive 64046 PAU CEDEX 05.59.92.47.70 EPREUVE DE SELECTION FORMATION AIDE-SOIGNANTE PROMOTION 2014-2015 LES EPREUVES D ADMISSIBILITE

Plus en détail

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Dr Marie Florence PERARD-BAH Bonjour à tous, Pour ceux qui ne me connaissent pas: Je suis le Dr PERARD-BAH Gériatre responsable du pôle gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009

Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine. Mercredi 01 avril 2009 Allocution de M. Eric BESSON Ministre de l Immigration, de l Intégration, de l Identité nationale et du développement solidaire Signature des conventions «Egalité des chances» Université de Paris-Dauphine

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015

1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015 Présents : 24 syndiqués salle Rivat 1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015 1) Intervention de Denis GUILLET, secrétaire du SADTV : cher(e)s camarades, Bienvenue à ce premier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes wwww.poitou-charentes.gouv.fr DOSSIER DE PRESSE Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes Lundi 19 décembre 2011 Le marché de l emploi en Poitou-Charentes touché par la

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master 1/7 Année universitaire 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion mention Droit Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE (cadre

Plus en détail

Fédération nationale des Délégués départementaux de l Éducation Nationale

Fédération nationale des Délégués départementaux de l Éducation Nationale Fédération nationale des Délégués départementaux de l Éducation Nationale 124, rue La Fayette 75010 PARIS 01 47 70 09 59 Courriel : dden.fed@wanadoo.fr Site Internet : http://www.dden-fed.org 1 Sommaire

Plus en détail

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009 Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009 Age 33 Ans Niveau d Etude Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Statut marital Mariée, un enfant (4ans et demi)

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

GRÈCE (mis à jour le 04.06.2004)

GRÈCE (mis à jour le 04.06.2004) GRÈCE (mis à jour le 04.06.2004) 1. Dispositions législatives sur la nationalité a. Textes en vigueur - Constitution de Grèce de 1975/1986 : Articles 4 1, 2 et 3, et 116 1 - Décret-Loi n 3370/1955 (Journal

Plus en détail

DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques

DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE -------------- --------------- DECRET N /PM DU portant Code de déontologie des communicateurs des administrations publiques et parapubliques LE PREMIER MINISTRE,

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 Nouvelle lecture à l Assemblée

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM DU LYCEE :.. COMMUNE DU LYCEE :. Photo : NOM de L ELEVE CANDIDAT(E) :.. PRENOM :.. Boursier(e) : oui non DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI PREMIERE 2015-2016 Décision finale : Admis(e) Refusé(e)

Plus en détail

Les particularités des rémunérations des réservistes militaires

Les particularités des rémunérations des réservistes militaires Les particularités des rémunérations des réservistes militaires PRESENTATION Pour favoriser le développement et l attractivité de la réserve militaire, les rémunérations versées aux réservistes sont exonérées

Plus en détail

Rachat partiel, Rachats partiels programmés et Rachat total

Rachat partiel, Rachats partiels programmés et Rachat total Code Courtier/CGPI :... Rachat partiel, Rachats partiels programmés et Rachat total Nom du contrat/adhésion... N... Veillez à ce que les renseignements donnés soient clairs et complets. Complétez les informations

Plus en détail

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Dîner des membres du Conseil d administration de CGA-Canada Hôtel Intercontinental Montréal Le vendredi

Plus en détail

Discours d Yves ATTOU. «La révolution éducative en cours»

Discours d Yves ATTOU. «La révolution éducative en cours» Discours d Yves ATTOU Président du Comité mondial pour les apprentissages tout au long de la vie prononcé lors de la séance académique pour les 20 ans de formations universitaires en formation continue

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE AUX CYCLES INTERNATIONAUX 2015 DE L'ENA ET DES IRA ETAT CIVIL

DOSSIER DE CANDIDATURE AUX CYCLES INTERNATIONAUX 2015 DE L'ENA ET DES IRA ETAT CIVIL DOSSIER DE CANDIDATURE AUX CYCLES INTERNATIONAUX 2015 DE L'ENA ET DES IRA A remplir en lettres capitales Joindre un curriculum vitae EuroPass ainsi qu'une copie du diplôme le plus élevé Dossier à déposer

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

Cliquez sur l image pour l agrandir

Cliquez sur l image pour l agrandir Dans le détail, le principal contributeur à l évaluation globale est la qualité de réponse aux besoins. Si les Français sont particulièrement satisfaits par l accueil en mairie (57% en ont une évaluation

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

RELEVE DE DECISIONS. Comité Directeur du 6 décembre 2014 à Paris au siège fédéral

RELEVE DE DECISIONS. Comité Directeur du 6 décembre 2014 à Paris au siège fédéral RELEVE DE DECISIONS Comité Directeur du 6 décembre 2014 à Paris au siège fédéral 1) Approbation du compte rendu de la réunion du Comité Directeur du 11 octobre 2014 à Paris. 2) DTN Approuvé à la majorité,

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire COLLEGE ERROBI BP 24 Rue Assantza 64250 CAMBO-LES-BAINS Tél: 05 59 29 73 56 Fax: 05 59 29 23 60 ce.0641392r@ac-bordeaux.fr PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire Date et heure

Plus en détail

La CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime de base et la FFMKR annonce

La CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime de base et la FFMKR annonce 3 octobre 2012 La CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime de base et la FFMKR annonce Communiqué Lu sur EGORA le 26/09/2012 : «la CARMF va annoncer la cessation de paiement de son régime

Plus en détail

STATUTS FÉDÉRAUX FÉDÉRATION DE

STATUTS FÉDÉRAUX FÉDÉRATION DE STATUTS FÉDÉRAUX FÉDÉRATION DE Rattachée à l Association nationale "SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS" dont le siège est à Paris 3ème au 9 11 rue Froissart, qui est agréée d éducation populaire par arrêté du

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion d'actifs financiers back et middle offices de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018

Plus en détail

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION La lutte contre le racisme et l antisémitisme, déclarée Grande cause nationale pour l année 2015 par

Plus en détail

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours)

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Coller ici une photo d identité récente. CANDIDATURE MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Prénom et NOM :... Groupe :... Né(e) le :... Sexe : M F Nationalité:... Adresse

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Décret n o 2015-8 du 7 janvier 2015 portant publication de l accord entre le Gouvernement

Plus en détail

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants,

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants, DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers Votre présence remarquée dans cette salle me procure une joie et une satisfaction

Plus en détail

ENGLISH SUMMER SCHOOL

ENGLISH SUMMER SCHOOL OPTIMUM ENGLISH SUMMER SCHOOL Les Stages Bilingues Anglais à Paris du 30 juin au 11 juillet 2014 OPTIMUM 4, rue de Franqueville 75116 Paris Tel : 01.45.24.40.40 Le principe de l immersion totale Notre

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

- le MAC apporte un soutien aux avocats (collaborateurs ou non) en difficulté, par des conseils confidentiels et bénévoles ; NOS PROPOSITIONS

- le MAC apporte un soutien aux avocats (collaborateurs ou non) en difficulté, par des conseils confidentiels et bénévoles ; NOS PROPOSITIONS Le Manifeste des Avocats Collaborateurs (MAC www.notremanifeste.com) est un syndicat qui a pour objet la défense des intérêts des avocats collaborateurs et des avocats en installation, ainsi que la défense

Plus en détail

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com L essentiel Sommaire : Bulletin d information de l Union Départementale de la CGT Oise n 67 du0 décembre 0 Page : Edito Page et : Plan de Formation UD et UL Page à 7 : Descriptifs des Formations Page 8:

Plus en détail

STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P

STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P 1 ARTICLE 1 er Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ Nous, responsables des forces du Centre, présidents du MoDem (Mouvement démocrate) et de l UDI (Union des Démocrates et Indépendants), proposons à nos formations de se rassembler. L URGENCE L état réel

Plus en détail

Programme de bourses d études 2014 Dossier de demande de bourse Notice explicative

Programme de bourses d études 2014 Dossier de demande de bourse Notice explicative Programme de bourses d études 2014 Dossier de demande de bourse Notice explicative Cette notice explicative doit vous permettre de mieux comprendre comment bien remplir votre dossier de demande de bourse.

Plus en détail

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Portrait: GBALOU YAO Patrick Date de l entretien : 03/02/2009

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Portrait: GBALOU YAO Patrick Date de l entretien : 03/02/2009 Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire Portrait: GBALOU YAO Patrick Date de l entretien : 03/02/2009 Age 42 Ans Niveau d Etude CAPES Sciences Physiques, Ingénieur Informaticien Statut marital Marié,

Plus en détail